Rapport annuel 2006 2007

303 vues

Publié le

Rapport annuel 2006 2007

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
303
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport annuel 2006 2007

  1. 1. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007
  2. 2. Mission de RE Ressources Entreprises, organisme de développement économique fondé en 1993, a pour mission d'offrir, en partenariat, un support informationnel et professionnel au développement d'entreprises de l’est du Québec. Cette mission est au cœur des actions des membres du conseil d’administration ainsi que des membres de l’équipe. Vision de RE Avec le souci de soutenir au quotidien les démarches d’affaires des entrepreneurs et des PME, Ressources Entreprises s’emploie à mettre tout en œuvre afin d’être reconnue à titre de référence en matière de développement d’entreprises, notamment au plan de l’information stratégique. Mandat de RE Mandat du Réseau Entreprises Canada Depuis 1997, RE est membre du Réseau Entreprises Canada, initiative du gouvernement du Canada qui est administrée par Développement économique Canada pour les régions du Québec. À ce titre, RE offre aux PME et aux entrepreneurs une combinaison de publication et de services qui leur permettent d’obtenir des renseignements commerciaux actuels et complets sur une grande diversité de sujets, tels que le démarrage ou la croissance d'une entreprise, la découverte de nouveaux marchés et la préparation à l'exportation. Un aiguillage vers des ressources spécialisées oeuvrant dans les secteurs privé et public est aussi proposé. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 TABLE DES MATIÈRES Mot du président et de la directrice générale 1 Conseil d’administration 2 Équipe de RE 3 Faits saillants de l’année 2006-2007 4 Perspectives 2007-2008 6 Service Info-PME 7 Service de consultation et référence 8 Service de recherche documentaire 9 États financiers 2006-2007 10 Partenaires et collaborateurs 17
  3. 3. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 1 Accroître la notoriété de Ressources Entreprises dans son rôle d’allié stratégique et guider les PME dans leur volonté de voir plus loin dans leurs projets d’affaires, tels furent les objectifs principaux qui ont orienté les travaux au sein du conseil d’administration ainsi qu’à la direction. Au cours de l’année 2006, Ressources Entreprises a connu une augmentation de l’utilisation globale de ses services de l’ordre de 22%. Cette augmentation, principalement due à la hausse de la fréquentation de notre site Internet, nous conforte dans notre souci d’offrir une prestation de services électroniques à l’avant-garde. Pour soutenir ses clientèles à voir plus loin, notre corpo- ration a poursuivi le développement de nouveaux outils adaptés à leurs besoins. L’élaboration d’un guide portant sur l’environnement ainsi que le développement de conférences vidéo Internet permettent aux PME d’envisager les actions à entreprendre avec confiance. La concrétisation de nouvelles ententes avec le Barreau du Québec, le Registraire des entreprises du Québec (REQ), des centres locaux de développement (CLD) et des partenaires privés a aussi permis à Ressources Entreprises de voir plus loin. En plus d’accroître davantage son rayonnement, notre corporation a pu ainsi compter sur des partenaires engagés dans leur milieu. Enfin, grâce à la collaboration de Développement éco- nomique Canada, et avec la volonté de soutenir la pluralité des entreprises et l’expansion des collectivités, Ressources Entreprises a réalisé plusieurs mandats de recherche pour le bénéfice des clientèles des 22 organismes de développement économique suivants: 19 centres d’aide aux entreprises et sociétés d’aide au développement des collectivités de l’est du Québec, Développement PME Chaudière-Appalaches, le Fonds d’emprunt économique communautaire de Québec et Pôle Québec Chaudière-Appalaches. Au cours de l’année 2007, Ressources Entreprises poursuivra le positionnement de son offre de service, notamment par l’implantation d’actions axées sur l’analyse des résultats émanant des recherches d’information pour le bénéfice des PME. La présentation de conférences vidéo Internet sera développée davantage comme moyen de diffusion de l’information aux PME. Il importe de souligner que la prochaine année marquera également le 15e anniversaire de création de Ressources Entreprises. C’est avec fierté que notre corporation soulignera cet événement. Notre corporation n’aurait pu atteindre ces résultats tangibles sans l’appui des membres du conseil d’adminis- tration, dont le dévouement est remarquable. Nous tenons à remercier madame Line Pouliot qui a collaboré aux travaux du conseil à titre d’administratrice et dont le mandat a pris fin en 2006. Nos sincères remerciements s’adressent également à notre personnel dévoué, dynamique et qualifié, pour qui le développement des entreprises et de notre corporation est source de motivation. Anne Demers, directrice générale Djamil Moussaoui, président MOT DU PRÉSIDENT ET DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE
  4. 4. 2 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 Les membres du conseil d’adminis- tration de Ressources Entreprises proviennent de différents milieux: industriels, universitaires, financiers, juridiques, services, administration publique, etc. Leurs secteurs d’activité respectifs permettent une représen- tativité du monde des affaires de l’est du Québec. Au cours de l’année 2006-2007, le conseil d’administration de RE était composé des personnes suivantes: Dirigeants Président Monsieur Djamil Moussaoui* Directeur, Arrondissement des Rivières Ville de Québec Vice-président Monsieur Jean-Paul Cyr* Président, GENICAD Trésorier Monsieur Marcel Champagne* Directeur général Caisse populaire Desjardins de Loretteville Secrétaire Me Yves Lacroix Avocat et associé participant Fasken Martineau Madame Anne Demers* Directrice générale Ressources Entreprises Administrateurs Madame Chantal Arguin Présidente, Groupe Trifide Monsieur Guy Bisson Conseiller – Architecture d’affaires Domaine de la gestion de la performance Vice-présidence Développement des solutions – Entreprises Fédération des caisses Desjardins du Québec Madame Marie-Claude de Billy Vice-présidente à l’administration Crocs Canada Monsieur Mario Desgagnés* Directeur général des ventes marché affaires, TELUS Québec Madame Hélène Deslauriers Directrice générale Réseau des SADC du Québec Monsieur Michel Huot Président, S. Huot inc. Monsieur Alain Kirouac Vice-président exécutif et directeur général Chambre de commerce de Québec Me Hélène Morency Administratrice à la Chambre de commerce de Lévis Avocate, Morency Société d’avocats Monsieur Patrick Morissette* Président, MAB Profil inc. Monsieur Jean-Paul Nadreau Consultant, jpf consultants Monsieur Christian Pellerin Conseiller à la recherche Vice-rectorat à la recherche Université Laval Madame Line Pouliot Directrice exécutive Faculté des sciences de l’administration Université Laval Monsieur Louis-Denis Fortin** Directeur général adjoint aux opérations des régions Emploi-Québec Monsieur Paul-Arthur Fortin*** Directeur général Accès entrepreneur Plus inc. (*) Membres du comité exécutif (**) Membre observateur (***) Membre honoraire CONSEIL D’ADMINISTRATION Photo du conseil d'administration, de gauche à droite. 1re rangée: Anne Demers, Djamil Moussaoui, Marcel Champagne 2e rangée: Mario Desgagnés, Hélène Deslauriers, Christian Pellerin, Chantale Arguin, Guy Bisson, Patrick Morissette
  5. 5. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 3 L’équipe Anne Demers Directrice générale Jonathan Bigonnesse Conseiller aux entreprises Bernard Lachance Conseiller aux entreprises Virginie Lachance Agente de recherche Cathy Lassiseraye Secrétaire-réceptionniste Jean-Philippe Miville-Deschênes Agent de recherche Marie-Ève Morneau Responsable des communications Lucie Pelletier Directrice du Service Info-Conseil PME Sonia Racine Directrice des services aux entreprises ÉQUIPE DE RE Photo d'équipe de RE, de gauche à droite. 1re rangée: Lucie Pelletier, Anne Demers, Sonia Racine 2e rangée: Jean-Philippe Miville-Deschênes, Jonathan Bigonnesse, Cathy Lassiseraye, Marie-Ève Morneau, Virginie Lachance, Bernard Lachance
  6. 6. Signature d’une entente de partenariat avec le Registraire des entreprises du Québec (REQ) Ce partenariat permet aux clientèles de RE d’obtenir l’information d’affaires et le support nécessaires dans leur processus de démarrage d’entreprise. Par le biais d’un référencement sur leurs sites Internet respectifs, la colla- boration entre RE et le REQ permet d’accroître la promotion des services offerts par les organisations, et ce, à l’avantage des entrepreneurs et PME. Le Barreau du Québec devient partenaire de RE Le Barreau du Québec, en collaboration étroite avec son Service de l’inspection professionnelle, est le premier ordre professionnel au Québec à avoir conclu un partenariat avec RE. Les membres du Barreau bénéficient de l’assistance nécessaire à la prise de décisions d’affaires éclairées, notamment en obtenant de l’information utile au démarrage ainsi qu’au développement de leurs cabinets. Association avec Réseau META Québec Par cette collaboration, le Réseau META Québec et RE offrent l’opportunité aux membres du Réseau META d’avoir accès à l’expertise et l’engagement de l’équipe de RE, laquelle offre le soutien nécessaire à la prise de décisions d’affaires éclairées. Ce partenariat permet également d’accroître la promotion des services offerts par ces deux organisations, au bénéfice des micro-entreprises et travailleurs autonomes. Signature d’entente de service avec le Centre local de développement de la MRC de Bellechasse Grâce à cette entente, l’équipe du CLD de la MRC de Bellechasse a un accès privilégié aux services offerts par RE, notamment en matière de recherche documentaire d’information stratégique. L’expertise de RE permet aux conseillers du CLD d’obtenir une multitude de données de marché et, ainsi, d’apporter une aide concrète aux entreprises qu’ils accompagnent. Renouvellement du projet Idée-PME En collaboration avec Développement économique Canada, le projet Idée-PME permet à RE d’effectuer des recherches documentaires d’information stratégique (potentiel de marché, données sociodémographiques, tendances de consommation, etc.) pour le bénéfice des 22 organismes suivants: 19 centres d’aide aux entreprises et sociétés d’aide au développement des collectivités de l’est du Québec, Développement PME Chaudière-Appalaches, le Fonds d’emprunt économique communautaire de Québec ainsi que PÔLE Québec Chaudière-Appalaches. Ces informations stratégiques sont utilisées pour répondre aux besoins d’affaires des PME constituant la clientèle de ces organismes. Site Internet de Ressources Entreprises Les collaborations développées par RE et la qualité de l’information présentée sur son site Internet ont permis, en 2006-2007, un achalandage record. En effet, plus de 140 000 visites ont été effectuées sur le site Internet de RE, ce qui représente une augmentation de 24% au cours de la dernière année. 4 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 FAITS SAILLANTS DE L’ANNÉE 2006-2007
  7. 7. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 5 Après avoir effectué de nombreuses activités de promotion et de rayonnement de ses services au cours des trois dernières années, RE a, en 2006-2007, été à l’écoute de ses clientèles. Afin d’adapter son offre de service à leurs besoins, RE a mis en place de nouveaux processus de traitement des réponses aux demandes d’information. Un accent particulier fut consacré à la diffusion électronique de l’information, notamment par le biais de son site Internet. Le temps investi à l’évolution de son offre de service donne à RE l’appui nécessaire pour se positionner comme chef de file en information stratégique pour les PME. 0 100 200 300 400 500 1000 2000 3000 4000 5000 Bas-Saint-Laurent 2005-2006Légende 2006-2007 Chaudière-Appalaches Côte-Nord Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine Région de Québec Saguenay – Lac-Saint-Jean Autres Total 308 249 10401050 126128 105 125 35353421 331320 333 268 5778 5561 Appels téléphoniques 0 1000 2000 3000 4000 Courriels Accueil de clients Centre de documentation affaires 2918 3002 1205 1312 1918 1628 2446 2277 Site Internet Total 122359 149472 120000 130000 110000 140000 150000 113872 141253 2005-2006Légende 2006-2007 Augmentation de 22% de l’utilisation de l’ensemble des services de RE en 2006-2007 Origine des demandes par région Il est à noter que certaines demandes n’ont pu être comptabilisées en fonction de l’origine, le client n’ayant pas fourni cette information.
  8. 8. L’évolution de notre offre de service En 2007-2008, Ressources Entreprises a l’intention d’être plus que jamais à l’écoute de ses clientèles. La mise en place d’un processus d’analyse d’information d’affaires, notamment en regard des données quantitatives, permettra aux entrepreneurs et aux dirigeants des PME de prendre des décisions d’affaires éclairées. Cette valeur ajoutée aux résultats de recherche contribuera également à mettre en valeur les avantages distinctifs de RE. Le positionnement de notre corporation En poursuivant, entre autres, la personnalisation de l’information par thèmes, par régions et par secteurs d’activités, RE se préoccupe constamment de proposer des services en ligne de plus en plus innovateurs. Rendre accessible rapidement l’information pertinente et à jour pour les PME par l’amélioration de ses services en ligne constituera un élément majeur de la prochaine année. Pour ce faire, RE entend faire évoluer ses opportunités de partenariats avec les portails et les sites Internet existants. Poursuivre le développement des clientèles de RE Pour RE, le développement de ses clientèles passe par une bonne compréhension de son offre de service et par une visibilité permanente de l’organisation. Afin d’atteindre cet objectif, l’équipe de RE compte accroître ses liens avec les PME et les intervenants qui les accompagnent. Des ententes de service, notamment pour la recherche documentaire, seront conclues en plus grand nombre. Développement de conférences vidéo Internet Toujours dans le but de répondre aux besoins de sa clientèle entrepreneuriale, RE présentera des conférences vidéo Internet sur des sujets de pointe. Disponibles sur son site Internet au cours de l’année 2007-2008, ces conférences permettront aux entrepreneurs d’avoir accès à de l’informa- tion utile, commentée par des experts, et ce, à l’endroit et au moment qui leur conviennent. 6 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 PERSPECTIVES 2007-2008
  9. 9. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 7 Le Service Info-PME met gratuitement à la disposition de sa clientèle de l’information utile et à jour concernant: – Les programmes et services offerts par les gouvernements du Canada et du Québec ainsi que par le secteur privé; – Les règlements régissant les différentes branches d’activité; – Les permis et licences requis de même que les procédures liées au développement d’une entreprise. De plus, le Service Info-PME a développé des outils d’infor- mation régionalisée, intitulés Info-fiches, qui permettent de connaître les organismes présents et les programmes disponibles dans chacune des régions de l’est du Québec. Faits saillants 2006-2007: Implantation de la 2e version du Guide budgétaire marketing RCT, disponible sur le site Internet de RE; Accroissement des demandes d’information par le biais des outils électroniques; Développement d’un guide traitant des procédures de démarrage pour le bénéfice de membres d’ordres professionnels souhaitant ouvrir leurs cabinets; Perspectives 2007-2008: Création du Service Info-Conseil PME par la fusion du Service Info-PME et du Service de consultation et référence, laquelle permet de regrouper les expertises des conseillers dédiés à l’accueil et au soutien des entrepreneurs; Augmenter le nombre d’interventions auprès des PME en leur présentant de l’information pertinente et à jour colligée, par régions et par secteurs d’activité; Création d’un document de référence dans le secteur de l’agroalimentaire. Thèmes les plus demandés en 2006-2007 : – Innovation, recherche et développement; – Démarrage et expansion d’entreprises de services; – Démarrage et expansion d’entreprises en transformation agroalimentaire. SERVICE INFO-PME Information transmise par le biais des outils électroniques Vos réponses précises à nos questions, vos conseils éclairés et votre bagage de connaissances en matière entrepreneuriale ont permis à la Société de voir le jour. En effet, c’est en appliquant vos instructions, d’ailleurs données avec amabilité et enthousiasme, que nous avons mené le projet à terme et quatre emplois de qualité ont été créés. Patrick Blanchet Société d’histoire forestière du Québec Étant une nouvelle entreprise qui a vu le jour en 2007, 77 design inc. a été mis sur pied grâce aux informations et aux conseils de Ressources Entreprises. Nous avons pu obtenir de l’aide pour notre plan d’affaires, nous avons reçu de l’information sur la compétition, sur les programmes de démarrage d’entreprises, sur les institutions financières à rencontrer, etc. Il s’agit d’un service incroyable et une source d’information illimitée. Dany Violette 77 design inc 0 1000 2000 3000 4000 Courriels 1205 1312 Site Internet Total 115 077 142 565 120000 130000 110000 140000 150000 113872 141253 2005-2006Légende 2006-2007
  10. 10. Le Service de consultation et référence permet aux entrepreneurs de faire le point sur leurs démarches d’affaires avec un conseiller expérimenté, tout en les aiguillant vers les bonnes ressources et les meilleurs experts dans les secteurs d’activités ciblés. Par l’entremise de ses conseillers, RE offre le service de veille du réseau de Carrefour Capital dans les régions de Québec, Lévis ainsi que pour différentes MRC de l’est du Québec, un réseau de bases de données locales de projets d’affaires et de sources de capital de risque. Le mandat des veilleurs est de faciliter le maillage entre les investisseurs et les entrepreneurs. Faits saillants 2006-2007: Le nombre d’intervention au Service de consultation et référence a doublé; Mise à jour du guide en commerce international en vertu de l’implantation de la nouvelle norme C-TPAT (Customs-Trade Partnership Against Terrorism); Accroissement du territoire de Carrefour Capital aux différentes MRC du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine et du Saguenay – Lac- Saint-Jean. Perspectives 2007-2008: Intégrer l’expertise développée par le Service de consultation et référence au nouveau Service Info-Conseil PME; Bonifier l’aiguillage des clientèles vers les ressources externes pertinentes en poursuivant le développement de liens étroits avec les intervenants en développement économique; Mettre à jour le guide sur la relève entrepreneuriale. En 2006-2007, le Service de consultation et référence a connu une forte augmentation quant au nombre de rencontres avec les entrepreneurs. Une collaboration soutenue de la part du Service Info-PME, dans le but de créer le Service Info-Conseil PME, a permis d’accroître la qualité de l’information transmise ainsi que d’augmenter la rapidité dans l’exécution de la prestation de services. 8 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 SERVICE DE CONSULTATION ET RÉFÉRENCE Lors de nos différentes rencontres, le Service de consultation et référence de Ressources Entreprises a su correctement m’orienter, ce qui m’a permis d’avancer efficacement dans le cadre de mon projet en recherche et développement technologique pour mon système de con- trôle de l’environnement destiné aux Personnes Sourdes et Malentendantes. Ressources Entreprises est devenu, pour notre compagnie, un allié stratégique incontournable. Eric Taillefer Harmonya Technologies À la suite de rencontres avec le service conseil de Ressources Entreprises, j’ai pu être conseillé et dirigé adéquatement vers les bonnes ressources, et ce, autant au niveau du financement que de la recherche de contacts pour des services et des renseignements utiles au démarrage et à la progression de notre jeune coopérative. Cela a permis la création de 4 emplois: 2 à temps plein et 2 à temps partiel. Jean-Philippe Brochu I Found Coop Information transmise par les conseillers Nombre de clients réguliers 0 1000 2000 3000 4000 Nombre de clients Carrefour Capital 1 348 2 894 206 126 Total 1 554 3 020 2005-2006Légende 2006-2007
  11. 11. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 9 Dotée de banques de données spécialisées et constamment actualisées, l’équipe du Centre de documentation affaires et du Service de recherche documentaire est bien outillée pour répondre aux besoins en information stratégique utile pour compléter un plan d’affaires, réaliser une étude de marché ou bonifier les éléments pertinents à la prise de décisions éclairées. Unique dans l’est du Québec, ce service permet aux entrepreneurs de se positionner dans un marché cible, et ce, peu importe le stade de développement ou le secteur d’activité de l’entreprise. Faits saillants 2006-2007 Croissance du nombre de recherches approfondies; Développement d’un outil permettant aux agents de recherche un repérage rapide des sources d’information; Création du document de référence: «Guide de la préoccu- pation environnementale pour l’entreprise». Perspectives 2007-2008 Augmenter le nombre de recherches traitées auprès des PME; Bonifier le contenu du Centre de documentation en fonction des réalités entrepreneuriales des régions de l’est du Québec; Offrir à sa clientèle la possibilité d’obtenir des résultats de recherche analysés pour ainsi augmenter la rapidité d’une prise de décisions éclairées. Au cours de l’année 2006-2007, le Service de recherche a répondu, une fois de plus, aux besoins de ses clientèles. Afin d’adapter son offre de service, le Service de recherche a effectué la promotion de la recherche courte par ses agents afin de procurer des résultats efficients à la clientèle et ainsi éviter les recherches infructueuses au libre-service. Par souci de satisfaire sa clientèle, le Service de recherche se démarque en tant que fournisseur d’information stratégique essentielle au développement des affaires de ses clients. SERVICE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Pourquoi faire appel à Ressources Entreprises? Pertinence des informations, rapidité d’exécution et professionnalisme en sont les principales raisons, mais surtout parce que concrètement, les informations produites ont permis à nos clients de conclure des transactions profitables, ce qui renforcie notre lien de confiance avec nos clients. Jacques Blanchet Analyste financier SADC Kamouraska Ressources Entreprises est une référence dans le domaine du support informationnel et sa collaboration a été très profitable à Plan de Vol. Nous tenons à souligner le professionnalisme du service de recherche et sa précieuse contribution à l’expansion de notre entreprise. L’information obtenue par son intermédiaire jouera un rôle important dans le développement d’IdSide Gouvernance Web, notre plateforme Internet sur mesure pour les conseils d’administration et les conseils municipaux. André Vuillet Président, Société Plan de Vol Nombre d’interventions Données sociodémographiques, statistiques, parts de marché, ventes 23% Autres 18% Ratios financiers 3% Listes: concurrents, clients potentiels, distributeurs, foires, références, etc. 36% Études de marché, tendances 20%Recherches courtes 0 1000 2000 3000 4000 Recherches approfondies 1 943 1 763 503 514 Total 2 631 2 358 Nombre de rencontres clients (Libre-service) 185 81 2005-2006Légende 2006-2007
  12. 12. Responsabilité de la direction à l’égard de la présentation de l’information financière Les états financiers, ci-joints, de Ressources Entreprises inc. et toute l’information contenue dans le présent rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont été approuvés par le conseil d’administration. Les états financiers ont été dressés par la direction conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada. L’information financière présentée dans le rapport annuel est concordante avec ces états financiers. Ressources Entreprises maintient des systèmes internes de contrôle de qualité, comptables et administratifs, moyennant un coût raisonnable. Ces systèmes ont pour objectif de fournir un degré raisonnable de certitude que l’information financière est pertinente, fiable et exacte et que l’actif de la Société est correctement comptabilisé et bien protégé. Le conseil d’administration est chargé de s’assurer que la direction assume ses responsabilités à l’égard de la présen- tation de l’information financière et il est l’ultime responsable de l’examen et de l’approbation des états financiers. Le conseil s’acquitte de cette responsabilité principalement par l’entremise de son trésorier. Ce dernier révise la teneur des états financiers avant leur approbation par le conseil d’administration. Les vérificateurs externes de la Société, la firme Ernst & Young, discutent de leur travail de vérification avec le trésorier et la directrice générale. Ils ont la responsabilité de vérifier les états financiers et d’exprimer une opinion sur ceux-ci. Leur rapport figure ci-contre. Rapport des vérificateurs Aux administrateurs de Ressources Entreprises inc., Nous avons vérifié le bilan de Ressources Entreprises inc. au 31 mars 2007 et les états des revenus et des dépenses, de l’évolution de l’actif net et des flux de trésorerie de l'exercice terminé à cette date. La responsabilité de ces états financiers incombe à la direction de l’organisme. Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur ces états financiers en nous fondant sur notre vérification. Notre vérification a été effectuée conformément aux normes de vérification généralement reconnues du Canada. Ces normes exigent que la vérification soit planifiée et exécutée de manière à fournir l’assurance raisonnable que les états financiers sont exempts d’inexactitudes importantes. La vérification comprend le contrôle par sondages des éléments probants à l'appui des montants et des autres éléments d'information fournis dans les états financiers. Elle comprend également l'évaluation des principes comptables suivis et des estimations importantes faites par la direction, ainsi qu'une appréciation de la présentation d'ensemble des états financiers. À notre avis, ces états financiers donnent, à tous les égards importants, une image fidèle de la situation financière de l’organisme au 31 mars 2007 ainsi que des résultats de ses opérations et de ses flux de trésorerie pour l'exercice terminé à cette date selon les principes comptables généralement reconnus du Canada. Québec, Canada le 14 mai 2007 Comptables agréés 10 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 LES ÉTATS FINANCIERS 2006-2007 Anne Demers Directrice générale Rapport des vérificateurs
  13. 13. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 11 BILAN AU 31 MARS 2007 2006 $ $ ACTIF Actif à court terme Encaisse 11 489 29 446 Placements temporaires [note 3] 125 000 140 000 Débiteurs Ententes de coopération [note 4a] 8 846 21 091 Autres 34 488 14 439 Frais payés d'avance 3 938 6 180 Total de l'actif à court terme 183 761 211 156 Immobilisations corporelles [note 5] 18 860 25 639 202 621 236 795 PASSIF ET ACTIF NET Passif à court terme Créditeurs et frais courus 70 727 99 757 Revenus reçus d'avance 16 513 16 820 Total du passif à court terme 87 240 116 577 Apports reportés afférents aux immobilisations corporelles [note 7] 16 669 22 901 Actif net Investi en immobilisations corporelles 2 191 2 738 Non affecté 96 521 94 579 98 712 97 317 202 621 236 795 [Constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec] Engagements [note 10] Voir les notes afférentes aux états financiers Au nom du Conseil Administrateur Administrateur 2007 2006 Investi en Actif net immobilisations Non corporelles affecté Total Total $ $ $ $ Solde au début de l’exercice 2 738 94 579 97 317 94 593 Excédent des revenus sur les dépenses (dépenses sur les revenus) (547) 1 942 1 395 2 724 Solde à la fin de l’exercice 2 191 96 521 98 712 97 317 Exercice terminé le 31 mars ÉTAT DE L’ÉVOLUTION DE L’ACTIF NET Voir les notes afférentes aux états financiers
  14. 14. 12 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 ÉTAT DES REVENUS ET DES DÉPENSES 2007 2006 $ $ Revenus Ententes de coopération [note 4a)] 499 284 510 650 Revenus de services 168 547 123 611 Contributions des partenaires 64 981 53 177 Subventions [note 4b)] — 4 750 Divers 4 113 5 831 736 925 698 019 Dépenses d'exploitation Salaires et avantages sociaux 434 370 392 590 Infrastructure technologique 53 884 65 250 Loyer et entretien des locaux 53 767 52 168 Télécommunications et frais de bureau 52 676 39 769 Publicité et outils promotionnels 41 560 41 370 Honoraires professionnels 25 315 27 313 Activité de régionalisation 25 000 25 000 Centre de documentation affaires 20 108 25 000 Déplacements, réunions, représentation 14 098 15 566 Formation 8 270 5 310 Assurances 3 887 3 603 Frais de banque 2 048 1 671 Amortissement des immobilisations corporelles 6 779 7 738 Amortissement des apports reportés (6 232) (7 053) 735 530 695 295 Excédent des revenus sur les dépenses 1 395 2 724 Exercice terminé le 31 mars
  15. 15. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 13 ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE 2007 2006 $ $ ACTIVITÉS DE FONCTIONNEMENT Excédent des revenus sur les dépenses 1 395 2 724 Ajustements pour Amortissement des immobilisations corporelles 6 779 7 738 Amortissement des apports reportés (6 232) (7 053) 1 942 3 409 Variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement [note 8] (34 899) 22 659 Flux de trésorerie liés aux activités de fonctionnement (32 957) 26 068 Augmentation (diminution) nette des espèces et quasi-espèces (32 957) 26 068 Espèces et quasi-espèces au début de l'exercice 169 446 143 378 Espèces et quasi-espèces à la fin de l'exercice [note 8] 136 489 169 446 Exercice terminé le 31 mars NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS Voir les notes afférentes aux états financiers 1) CONSTITUTION ET OBJET DE L’ORGANISME L’organisme a été constitué le 31 mai 1993 et a débuté ses opérations le 1er juin 1994. L’organisme est sans but lucratif et a pour rôle de favoriser le développement des entreprises de l’Est du Québec par l’entremise d’un service de recherches documentaires et un service de consultation et de référence en partenariat avec un réseau d’experts oeuvrant dans des secteurs de pointe. 2) PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES Utilisation d’estimations Ces états financiers ont été dressés par la direction conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada. Lors de la préparation de ces états financiers, la direction doit faire des estimations et formuler des hypothèses qui touchent les montants présentés dans les états financiers et les notes afférentes. Les résultats réels peuvent différer de ces estimations. De l’avis de la direction, les états financiers ont été préparés adéquatement en faisant preuve de jugement dans les limites de l’importance relative et dans le cadre des conventions comptables résumées ci-après. Espèces et quasi-espèces Les espèces et quasi-espèces comprennent l’encaisse et les placements très liquides dont les échéances sont inférieures à trois mois à la date d’acquisition ou qui sont rachetables en tout temps. Placements temporaires Les placements temporaires, constitués de dépôts à terme, sont comptabilisés au coût, lequel se rapproche de la juste valeur. Immobilisations corporelles Les immobilisations corporelles sont comptabilisées au coût et sont amorties selon les méthodes et taux suivants : Taux Méthode Mobilier et équipement 20 % dégressif Améliorations locatives 20 % linéaire Enseigne 20 % linéaire
  16. 16. 14 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS 2) PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES (suite) Dépréciation d’actifs à long terme Les actifs à long terme détenus à des fins d’utilisation sont revus pour déterminer s’ils ont subi une réduction de valeur quand des évènements ou des changements de situation indiquent que leur valeur comptable pourrait ne pas être recouvrable. Le test de recouvrabilité est effectué en comparant la valeur comptable de l’actif avec les flux de trésorerie nets futurs non actualisés prévus pour cet actif et auxquels est ajouté sa valeur résiduelle. Si l’organisme considère que la valeur d’un actif n’est pas recouvrable, le montant de la dépréciation à comptabiliser correspond à l’excédent de la valeur comptable de l’actif sur sa juste valeur. Constatation des produits L’organisme utilise la méthode du report aux fins de la comptabilisation des apports. Ainsi, les apports affectés sont constatés à titre de produits de l’exercice au cours duquel les charges connexes sont engagées. Les apports non affectés sont constatés à titre de produits lorsqu’ils sont reçus ou à recevoir si le montant à recevoir peut faire l’objet d’une estimation raisonnable et que son recouvrement est raisonnablement assuré. Apports reportés afférents aux immobilisations corporelles Les dons reçus sous forme de biens-fonds et matériel et les dons en espèces avec lesquels des biens-fonds et du matériel doivent être acquis sont comptabilisés comme des apports reportés et sont amortis selon la même méthode et au même taux que les immobilisations corporelles correspondantes. Aide gouvernementale Lorsque l’organisme devient éligible à recevoir une aide gouvernementale, celle-ci est alors comptabilisée aux livres. Une aide relative aux immobilisations corporelles est comptabilisée comme un crédit reporté et amortie selon la même méthode et au même taux que les immobilisations corporelles qui y sont reliées. Une aide relative aux dépenses courantes est comptabilisée aux revenus de l’organisme. 3) PLACEMENTS TEMPORAIRES 2007 2006 $ $ Caisse populaire Desjardins Dépôt à terme, 3,00 %, échéant le 19 février 2008 125 000 140 000 Le dépôt à terme est rachetable en tout temps.
  17. 17. VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 15 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS 4) ENTENTES DE COOPÉRATION ET SUBVENTIONS a) Ententes de coopération 2007 2006 Solde à Solde à Revenu recevoir Revenus recevoir $ $ $ $ Développement Économique Canada Opérations 420 400 — 420 400 — Infrastructure technologique 53 884 2 221 65 250 14 403 Régionalisation 25 000 6 625 25 000 6 688 499 284 8 846 510 650 21 091 b) Revenus de subventions 2007 2006 $ $ Ministère des Relations avec les citoyens et de l’Immigration — 4 750 5) IMMOBILISATIONS CORPORELLES 2007 2006 Amortissement Amortissement Coût cumulé Coût cumulé $ $ $ $ Mobilier et équipement 88 851 73 512 88 851 69 678 Améliorations locatives 8 952 7 162 8 952 5 371 Enseigne 5 770 4 039 5 770 2 885 103 573 84 713 103 573 77 934 Amortissement cumulé 84 713 77 934 18 860 25 639 6) CRÉDIT À L’EXPLOITATION L’organisme dispose d’un crédit à l’exploitation maximal de 50 000 $ dont le solde autorisé est établi mensuellement sur la base de pourcentages des débiteurs. Elle dispose aussi d’un second crédit à l’exploitation de 150 000 $. Les deux crédits portent intérêt au taux de base plus 3 %. Une hypothèque mobilière sans dépossession sur les débiteurs a été donnée en sûreté de ces crédits à l’exploitation. 7) APPORTS REPORTÉS AFFÉRENTS AUX IMMOBILISATIONS CORPORELLES 2007 2006 $ $ Solde au début de l’exercice 22 901 29 954 Montants amortis aux résultats (6 232) (7 053) Solde à la fin de l’exercice 16 669 22 901
  18. 18. 16 VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS 8) FLUX DE TRÉSORERIE Les espèces et quasi-espèces figurant dans l’état des flux de trésorerie comprennent les montants suivants comptabilisés dans le bilan : L’impact sur les flux de trésorerie de la variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement se résume comme suit : 9) INSTRUMENTS FINANCIERS a) Juste valeur La juste valeur des instruments financiers de l’organisme tels l’encaisse, les placements temporaires, les débiteurs et les créditeurs se rapproche de la valeur comptable en raison de leur brève échéance ou du fait qu’ils portent intérêt au taux du marché. b) Risque de crédit L’organisme est exposé à un risque de crédit en ce qui concerne ses débiteurs. Ce risque est toutefois réduit du fait que les principaux partenaires de l’organisme sont des organismes publics ou des sociétés qui se sont engagés envers l’organisme sur une base volontaire. Des provisions sont constituées et maintenues à l’égard de pertes éventuelles, s’il y a lieu. 10) ENGAGEMENTS L’organisme est parti à des baux pour la location de sa place d’affaires et d’équipements. La dépense de l’exercice est de 53 767 $ et les loyers minimums à payer, relativement à la location de sa place d’affaires, d’équipements et assurances, pour les cinq prochains exercices sont les suivants : 53 521 $ en 2008, 4 308 $ en 2009, 4 308 $ en 2010, 4 308 $ en 2011 et 2 154 $ en 2012. 11) DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE Au cours de l’exercice, plus de 68 % des revenus de l’organisme [73 % en 2006] proviennent de Développement Économique Canada (DEC) dans le cadre d’une entente de coopération intervenue entre l’organisme et le gouvernement du Canada relativement à l’établissement d’un centre de services aux entreprises canadiennes dans la région métropolitaine de Québec. 2007 2006 $ $ Débiteurs (7 804) 9 197 Frais payés d’avance 2 242 (621) Créditeurs et frais courus (29 030) 29 366 Revenus reçus d’avance (307) (15 283) (34 899) 22 659 2007 2006 $ $ Encaisse 11 489 29 446 Placements temporaires 125 000 140 000 136 489 169 446
  19. 19. Grâce à ses partenaires et collaborateurs engagés auprès des PME, Ressources Entreprises est en mesure d’offrir à sa clien- tèle une prestation de services des plus complètes. Basé sur une relation d’affaires et de confiance, le réseau efficace que RE a bâti au cours des dernières années assure une valeur ajoutée à l’offre de service présentée à ses clients. En 2006-2007, deux nouveaux partenaires privilégiés se sont ajoutés: Registraire des entreprises du Québec, Réseau META Québec, ainsi que trois collaborateurs privés: Barreau du Québec, Groupe Marcel R. Tremblay et M4S Soutien stratégique à la R&D. Partenaire principal Développement économique Canada Partenaire majeur Desjardins Partenaire en affaires électroniques umen innovation Partenaires privilégiés Chambre de commerce de Lévis Chambre de commerce de Québec Chambre de Commerce Française au Canada, section Québec Registraire des entreprises Réseau META Québec Partenaires commanditaires 2006-2007 Côté Tonic Fasken Martineau GENICAD Lemieux Nolet, comptables agréés Les Copies de la Capitale inc. SM Pro-Management inc. Ententes de service CAE Montmagny-L'Islet Centre local de développement de la MRC de Bellechasse Centre local de développement de la MRC de L'Islet Centre local de développement de la MRC de Lotbinière Centre local de développement de La Nouvelle-Beauce Centre local de développement de la ville de Saguenay Centre local de développement de Portneuf Centre local de développement de Québec Centre local de développement Robert-Cliche Développement PME Chaudière-Appalaches Fonds d'emprunt économique communautaire (Québec) PÔLE Québec Chaudière-Appalaches Réseau canadien de technologie (RCT) SADC Baie-des-Chaleurs SADC Bellechasse-Etchemins SADC de Charlevoix SADC de L'Amiante SADC de la MRC de Rivière-du-Loup SADC de la Neigette inc. SADC de la région de Matane SADC de Lotbinière SADC de Témiscouata SADC des Basques inc. SADC du Fjord inc. SADC du Haut-Saguenay SADC Kamouraska SADC Lac-Saint-Jean-Est inc. SADC Lac-Saint-Jean-Ouest inc. SADC La Mitis SADC Manicouagan SADC Maria-Chapdelaine Société de développement économique de Lévis (CLD) Collaborateurs privés et publics Barreau du Québec Capitale Entrepreneur CEFRIO Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre R.I.R.E. 2000 CJE de la Capitale Nationale CJE Charlesbourg-Chauveau Conseil Économique de Beauce Coopérative de développement régional, Québec-Appalaches Emploi-Québec Étudiants bien branchés Fondation de l’entrepreneurship Fondation du Barreau du Québec Info entrepreneurs Le Groupe Marcel R. Tremblay M4S Soutien stratégique à la R&D Parc technologique du Québec métropolitain S.O.I.I.T Service-Conseils Affaires électroniques Québec/Chaudière-Appalaches Service de placement de l'Université Laval Stratégie Contact Vitrine du Bas-Saint-Laurent VOIR PLUS LOIN RAPPORT ANNUEL 2006-2007 17 PARTENAIRES
  20. 20. Ligne administrative: 418 649-6116 Ligne administrative sans frais: 1 866 649-6116 Service Info-Conseil PME: 418 649-INFO (4636) 1 800 322-INFO (4636) Télécopieur: 418 682-1144 2014, rue Cyrille-Duquet, bureau 290 Québec (Québec) G1N 4N6 www.ressourcesentreprises.org Partenaire principal Partenaire majeur Partenaire en affaires électroniques Partenaires privilégiés Partenaires commanditaires 2006-2007 SM Pro-Management inc.

×