SlideShare une entreprise Scribd logo
8ème BAROMETRE EUROPEEN
DE L’INNOVATION
ALMA CONSULTING GROUP
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
MÉTHODOLOGIE
•La 8ème édition du Baromètre du Financement de l’Innovation 2012 s’appuie un
•échantillon de 4320 responsables d’entreprises, directeurs financiers et
•directeurs de la R&D, dont 1420 en France
•Une enquête administrée par e-mailing dans 10 pays.
•Les entreprises réalisent toutes des opérations de R&D et interviennent dans tous
•les secteurs d’activité.
•Une représentativité assurée par secteur d’activité et par taille de l’entreprise.
2
25,34%
52,18%
7,77%
10,35%
4,36%
TPE (-10 salariés)
PME (de10 à 250 salariés)
ETI (de 250 à 500 salariés)
ETI (de 500 à 5000
salariés)
Grands groupes (+5000
salariés)
France I Allemagne I Belgique I Espagne I Hongrie I Pologne I Portugal I République tchèque I Royaume-Uni
•Le comité d’expert
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
3
•Les partenaires du baromètre
•Alliance 7, Allizé Plasturgie, ANIA, Aproged, Avise, Axelera, Cap Digital, Cleantech Open France, Compinnov,
CISMA, Fédération de la Plasturgie, Finance Innovation, France Angels, Investessor, Mouves, Paris Région
Innovation Lab, PME Finance, Espresso Capital Partners (CA), MISZ (HU), MMO (PL), Lewiatan (PL), CCIP (PL),
AIP (PT), AERLIS (PT)
• Alexander LAW, ANIA
• Pierre BITARD, ANRT
• Bruno ALLENET, AXELERA
• Patrick Cocquet, CAP DIGITAL
• Christophe FORNES, MEMOBOX / CROISSANCE +
• Hamid BOUCHIKHI, ESSEC
• Kristell LE NADAN, FINANCE INNOVATION
• Julien DUBOIS, INVESTESSOR / FRANCE ANGELS
• Christian DUBARRY, OSEO
• Jean-François GALLOUIN, PARIS INCUBATEURS / PRIL
• Antoine COLBOC, OMNES CAPITAL / PME FINANCE
QUELLES ATTITUDES POUR LES
ENTREPRISES INNOVANTES
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
Une crainte grandissante par rapport à la raréfaction des financements privés
comme publics
La recherche de financement devient la priorité en Europe comme en France
pour les entreprises.
LE CONTEXTE
 La crise économique qui perdure dans la majorité des pays occidentaux impacte non seulement
la croissance des PIB (seulement + 0,5 % en France et + 0,7 % en Allemagne – cf. tableau annexe 1)
mais oblige ces Etats à une plus grande rigueur dans la dépense publique.
 Cela s’est traduit en 2010 par une baisse de 4% des crédits publics consacrés à la R&D faisant
écho à celle des dépenses engagées par le privé (- 4,5 % de la DIRDE* dans la zone OCDE en 2009).
Dans le même temps, la Chine et les pays en développement comme l’Inde et le Brésil mettent
davantage l’accent sur l’innovation
•Dans ces conditions, le soutien à l’innovation doit devenir plus efficient et efficace en
s’appuyant sur deux catégories de dispositifs vertueux :
- Ceux ayant une capacité d’entraînement sur les financements privés par le biais d’avantages
fiscaux ou d’effet de levier. Elles requièrent cependant de la stabilité pour prouver leur pleine
efficacité (exemple : en France, le Crédit d’Impôt Recherche).
- Ceux relevant d’une logique d’investissement par l’Etat dans l’objectif de réunir sur des sujets
stratégiques une masse critique de ressources et d’acteurs pour répondre à la compétition
internationale (exemple : en France, les Investissements d’Avenir)
5
LE CONTEXTE
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
6
Deux tendances fortes pour les politiques de financement public en Europe et Canada
• Accroitre la disponibilité et la simplicité d’utilisation des aides indirectes (incitations fiscales )
• Prendre en compte l’intégralité de l’écosystème de l’innovation : acteurs, cycle d’innovation
(de la R&D au marché) concernant les Aides directes
 « Le financement public se faisant rare, il s’agit aujourd’hui d’imaginer une implication publique de
l’ordre de la garantie ou du label, vis-à-vis d’un tiers investisseur ».
 « Le financement public est d’autant plus important en ce qui concerne l’innovation : il ne s’agit
pas d’un problème de solvabilité des entreprises mais d’une crise de liquidité».
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
7
QUELLES ATTITUDES POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES
En Europe
1 entreprise sur 3 redoute une baisse de ses financements en 2012
•
L’Espagne et du Portugal connaissent une baisse des financements beaucoup plus importante que dans les
autres pays 34% vs 22%. En 2012, les entreprises anticipent une baisse des financements de 45%.
En France
Les entreprises françaises sont moins nombreuses à constater une diminution des financements pour 2011
(18% des répondants) et semblent moins pessimistes pour 2012 que dans les autres pays ( (29% attentent une
baisse vs 31%, 29% une hausse vs 26%)
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
8
Propositions En augmentation Stable En diminution
Pour 2011 33,6% 44,6% 21,8%
Pour 2012 26,4% 42,2% 31,4%
ENJEUX & PRIORITES POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
9
Manager efficacement les ressources internes et externes dédiées à l'innovation 17%
Maintenir ou augmenter l’intensité du financement de la R&D 17%
Réduire le temps de mise au marché des nouveaux produits ou services 17%
Bien évaluer ses besoins en R&D, les axes stratégiques à poursuivre en interne et ceux pouvant
être externalisés
14%
Rechercher des experts technologiques, structurer et animer ses partenariats externes 11%
Innover en tenant compte des enjeux environnementaux, énergétiques et sociétaux 11%
S'y retrouver dans les systèmes publics d'aide à l'innovation 8%
Protéger ses innovations (brevets) 5%
En France (20%) comme en Europe (17%), le financement de la R&D est le défi principal des entreprises
innovantes. Les entreprises espagnoles et portugaises sont avec les financements impactées par le
management des ressources dédiées à l’innovation . Les marchés émergents comme l’Europe de l’Est
(Hongrie, République Tchèque) sont quant à elles plus attentives à la réduction du time to market (17%).
Les entreprises innovantes en France comme en Europe font du financement cette année un sujet
prioritaire, du fait de la raréfaction des ressources financières publiques comme privées.
Quelles sont les défis que votre entreprise rencontre lorsqu'elle innove ?
10
Dans les 12 prochains mois, allez-vous réaliser des embauches dans vos services R&D ou d'innovation ?
LA SANTÉ ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES INNOVANTES
OUI
46,18 %
NON
53,82 %
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
En Europe,
- 86,7% des entreprises maintiennent ou augmentent leurs budgets de R&D (91% en 2010)
- 40,83% des entreprises ont augmenté leurs effectifs de R&D vs 42,55% en 2010.
Dans les 12 prochains mois, allez-vous réaliser des embauches dans vos services R&D ou d'innovation
(France) ?
OUI
60,1 %
NON
39,9 %
QUELS FINANCEMENTS POUR LA R&D
DES ENTREPRISES INNOVANTES
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
Un financement public qui prend une part plus importante dans l’ensemble des
financements et notamment le CIR qui constitue 10% du financement en Europe
et 15% des financements en France
Les entreprises innovantes, en particulier en France sont de plus en plus
dépendantes des financements publics.
 Autofinancement et financements externes
En 2012, les entreprises européennes financent leur R&D par de l’autofinancement à 53%
et de financements externes, publics et privés à hauteur de 47%.
Dans les entreprises françaises le poids de l’autofinancement est légèrement supérieur avec une part à
55, 5 % et donc une part de financements externes à 45,5%.
Les financements publics constituent 26% du financement pour les entreprises européennes. Cette
part s’élève à 27,5% pour les entreprises françaises.
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
12
Sur les trois dernières années, quelle est, selon
vous, la part respective (en%) de ces différentes
ressources de financement utilisées par votre
entreprise ?
-10 salariés
de 10 à 250
salariés
de 250 à 500
salariés
de 500 à 5000
salariés
5000 salariés Total %
Autofinancement 55,59% 51,37% 50,58% 53,77% 66,81% 53%
Crédit d'impôt Recherche 9,69% 9,84% 11,05% 14,70% 9,00% 10%
Subventions et avances remboursables 13,69% 18,59% 10,77% 16,23% 7,61% 16%
Crédits bancaires 9,22% 11,95% 11,48% 4,64% 6,05% 10%
Business angels 7,85% 0,66% 1,92% 0,65% 0,00% 3%
Capital investissement 1,07% 1,46% 0,00% 0,00% 3,16% 1%
Corporate finance 2,89% 5,96% 13,77% 10,02% 6,58% 6%
Bourse 0,00% 0,18% 0,42% 0,00% 0,79% 0%
 Autofinancement et financements externes en France
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
13
Sur les trois dernières années, quelle est, selon vous, la part respective (en%) de ces différentes ressources de financement
utilisées par votre entreprise ?
Autofinancement (trésorerie, fonds propres) 55,45%
Crédit d’impôt Recherche 15,12%
Subventions et avances remboursables (Oseo, FEDER, FSE, FUI, PCRD, ANR,
Eureka/Eurostars)
10,71%
Fiscalité de l’innovation : Statut Jeune Entreprise Innovante 1,55%
Crédits bancaires 7,39%
Business Angels 4,78%
Capital Risque / Capital Développement 2,93%
Corporate Finance (hors Capital Risque / Capital Développement) 1,98%
Bourse 0,10%
En 2012, le financement externe d’un projet innovant d’une entreprise européenne
repose à :
• 66% sur des financements publics
• 34% sur le privé (dont épargne)
14
LE FINANCEMENT DE LA R&D
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
Sur les trois dernières années, quelles
ressources externes votre entreprise a-t-elle
utilisées pour financer ses projets de R&D ?
-10 salariés
de 10 à 250
salariés
de 250 à 500
salariés
de 500 à
5000
salariés
5000
salariés
%
Crédit d'impôt Recherche 41,60% 57,76% 70,59% 86,67% 75,00% 58,06%
Subventions et avances remboursables 48,40% 53,47% 55,56% 59,46% 73,08% 53,76%
Crédits bancaires 35,80% 42,42% 42,86% 25,68% 34,62% 39,08%
Business angels 24,70% 4,37% 4,76% 4,05% 3,85% 9,34%
Capital investissement 11,10% 6,94% 6,35% 4,05% 19,23% 8,25%
Corporate finance 9,50% 16,97% 25,40% 21,62% 42,31% 16,63%
Bourse 1,60% 2,06% 7,94% 4,05% 15,38% 2,79%
Les financements externes les plus utilisés :
1. CIR = mécanisme de référence utilisée par 58% des entreprises (+5 pts vs 2011)
2. Aides et subventions utilisées par 54% des répondants soit +3 points vs 2011
3. Forte augmentation des crédits bancaires 39% + 6 points vs 2011
 Focus France ( Q7 en entier)
Les entreprises françaises sont plus nombreuses à recourir au CIR (64% vs 58%) plus incitatif qu’ailleurs en
Europe et aux business angels (18% vs 9%) . A contrario, le recours aux banques est en retrait (33%vs 39%). le
statut Jeune Entreprise Innovante est utilisé par 1 répondant sur 5 qui en bénéficie.
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
15
Plus l’entreprise est importante, plus le recours au financement public augmente. Concernant les
financements privés, leur utilisation par les entreprises est plus classique : structuration du début de la
chaine du financement autour des business angels (25%) avec un passage de relais au capital
investissement
10.0%
11.0%
18.0%
20.5%
33.0%
54.0%
64.0%
Corporate Finance (hors Capital Risque / Capital Développement)
Capital Risque / Capital Développement
Business Angels
Statut Jeune Entreprise Innovante
Crédits bancaires
Subventions et avances remboursables
(Oseo, FEDER, FSE, FUI, PCRD, ANR, Eureka/Eurostars)
Crédit d’impôt Recherche
 Point clé : si l’utilisation des fonds publics croit en fonction de la taille de l’entreprise, leurs
poids relatifs varient beaucoup plus :
• Pour les TPE, PME, ETI, les financements externes couvrent entre 45 et 50% du total à
financer
• Les ETI semblent être les plus dépendantes des financements publics à l’innovation avec un
part relative de 31% (vs 17% pour les groupes et 26% pour les PME)
• Pour les grands groupes, l’investissement est assuré aux 2/3 sur fonds propres
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
16
QUELS UTILISATIONS DES DISPOSITIFS
PAR LES ENTREPRISES INNOVANTES
8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
Le CIR reste le dispositif phare, en France comme en Europe. Il est en cela de
plus en plus présent dans les plans de financements des entreprises qui
prônent la stabilité du dispositif pour pouvoir déterminer leur plan
d’investissement.
LE DISPOSITIF PHARE RESTE LE CIR EN France COMME EN EUROPE
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
18
•Cette année, 64% des entreprises interrogées utilisent le CIR. 18% sont des primo-
déclarantes. Cette utilisation varie selon leur taille: plus l'entreprise est grande, plus le CIR est
utilisé. Les TPE sont 47% à l’utiliser, 66% pour les PME, 74% pour les ETI et un taux qui
monte à 100% pour les grands groupes.
•Depuis 2008, on constate les même freins à l’utilisation du dispositif : activités considérées
comme non éligibles (25%) ou encore de la méconnaissance des mécanismes du dispositif
(18%).
•Le CIR reste cependant le premier dispositif de financement externe utilisé par les
entreprises.
•
•La part du CIR dans le financement R&D en progression pour les entreprises
•Le CIR représente en moyenne 15% des ressources financières utilisées par une entreprise
innovante en France (pour une part d’autofinancement estimée à 55% des financements
totaux) et représente 34% des financements externes (vs 27% en 2011), rendant les
entreprises plus dépendantes face au dispositif. Pour les entreprises interrogées, le CIR est
en premier lieu, le dispositif clé de soutien à l’innovation (52%). C’est ensuite une manière de
rendre le coût de la recherche en France plus compétitif (30%). C’est aussi pour 11% d’entre
elles, il représente une bouffée d’oxygène dans un contexte économique difficile. 84% des
entreprises de notre échantillon perçoivent un CIR inférieur à 500K€.
LE CIR RESTE LE DISPOSITIF PHARE
 L’utilisation du CIR varie selon la taille des entreprises
Cette année, 58% des interrogés utilisent le CIR. 18% sont des primo-déclarants.
Plus l'entreprise est grande, plus le CIR est utilisé
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
19
Sur les trois dernières années, quelles
ressources externes votre entreprise
a-t-elle utilisées pour financer ses
projets de R&D ?
-10
salariés
de 10 à
250
salariés
de 250 à
500
salariés
de 500 à
5000
salariés
5000
salariés
Soit oui %
Crédit d'impôt Recherche 41,60% 57,76% 70,59% 86,67% 75,00% 58,06%
47%
66%
74%
100%
92%
moins de 10 salariés
10 à 250
250 à 500
500 à 5000
5000 salariés
 En France
•Depuis 2008, on constate les même freins à l’utilisation du dispositif : activités considérées comme non
éligibles (25%) ou encore de la méconnaissance des mécanismes du dispositif (18%).
•Le CIR reste cependant le premier dispositif de financement externe utilisé par les entreprises.
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
20
En pensant au CIR, quelles sont, parmi les affirmations suivantes, les 3 avec lesquelles vous
êtes le plus d'accord ?
Score
Le dispositif clé de soutien à l'innovation 29%
Une incitation à prendre des risques 18%
Une manière de rendre le coût de la recherche en France plus compétitif 30%
Un outil d’attractivité du territoire (attirer les talents, les entreprises étrangères) 8%
Un dispositif inutile 2%
Une bouffée d’oxygène dans un contexte économique difficile 14%
LE DISPOSITIF PHARE RESTE LE CIR EN France COMME EN EUROPE
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
21
27%
22%
20%
17%
10%
10%
9%
5%
25%
18%
14%
16%
9%
9%
5%
4%
Activité non éligible
Méconnaissance du dispositif
Intérêt financier trop faible
Complexité du dispositif
Manque de compétences fiscales et scientifiques
Instabilité du dispositif
Confidentialité des projets de recherche
Crainte du redressement fiscal
2012
2011
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
22
Comment le CIR 2011 va-t-il être principalement réinvesti par votre entreprise ?
-10 salariés
de 10 à 250
salariés
de 250 à 500
salariés
de 500 à
5000
salariés
5000
salariés
Moyenne
En facilité de trésorerie / Paiement fournisseurs 24% 30% 29% 33% 25% 29%
Maintien de l'emploi 13% 8% 11% 8% 5% 9%
Embauches 6% 3% 0% 5% 5% 4%
En R&D et en brevets 38% 33% 38% 35% 55% 36%
En acquisition d'équipements 6% 9% 9% 8% 5% 8%
Dépenses de commercialisation de ses innovations 11% 13% 11% 10% 0% 12%
Autre 3% 3% 2% 1% 5% 3%
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
23
2.00%
2.00%
3.00%
3.50%
4.00%
8.00%
10.00%
30.00%
37.50%
Paiement de fournisseurs (R&D)
Autre
En acquisition d'équipements (R&D)
En dépôt ou extension de brevets (R&D)
Embauches (R&D)
Dépenses de commercialisation de ses…
Maintien de l'emploi (R&D)
En facilité de trésorerie
Développement de nouveaux produits…
Le montant moyen de CIR alloué
En termes de montants alloués, 87,8% des CIR distribués sont inférieurs à 500 000€. On distingue :
• L’importance des tickets < 50K€ drainés en grande majorité par les TPE/PME.
• La prépondérance des montants compris entre 100K€ et 500K€ permettant au plus grand nombre
de consolider leur assise R&D.
Cette augmentation de la distribution de CIR de montants plus faibles s’explique en grande partie par
la démocratisation et le plébiscite que connaît le dispositif depuis 2 ans. Cela se manifeste notamment
en France depuis la réforme du CIR en 2008 (intensité d’aide, avec le bonus pour les primo-
déclarants) et au Royaume Uni avec une « super déduction » augmentée pour les PME.
24
Montant moyen en France en 2010
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
Montant moyen du CIR en Europe en 2010
30,7%
18,4%
35,1%
9,7%
6,1%
0,0%
5,0%
10,0%
15,0%
20,0%
25,0%
30,0%
35,0%
40,0%
<50K€ >=50 K€ et <100K€ >=100K€ et <500K€ >=500K€ et <2M€ >=2M€ et <10M€
LE CIR : PREMIER DISPOSITIF DE FINANCEMENT POUR LES ENTREPRISES
25
L’innovation, levier stratégique de développement des entreprises
En R&D 56,3%
En facilité de trésorerie sans poste précis 12,0%
Maintien de l'emploi 10,1%
Autres 7,6%
Dans des projets de développement durable 4,4%
Embauches 4,1%
En acquisition d'équipements 3,5%
Paiement de fournisseurs 2,2%
Comment le CIR 2010 va-t-il être principalement réinvesti (Europe) ?
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
En R&D 60,2%
En facilité de trésorerie sans poste précis 13,3%
Maintien de l'emploi 11,5%
En acquisition d'équipements 4,4%
Embauches 3,5%
Autres 3,5%
Dans des projets de développement durable 2,7%
Paiement de fournisseurs 0,9%
Comment le CIR 2010 va-t-il être principalement réinvesti (France) ?
Les craintes des entreprises innovantes
26
Disparition du dispositif 54,15%
Réduction des postes de dépenses éligibles 33,19%
Réduction du montant d'aide global pour
votre entreprise
29,26%
Complexification du dispositif 27,51%
Suppression des modalités d'octroi de l'aide
(imputation, remboursement immédiat)
18,34%
Restriction du bénéfice à une seule catégorie
d'entreprise (PME par exemple)
16,16%
Dans les débats actuels, quelles sont vos principales craintes concernant une éventuelle remise en
cause du CIR par le législateur?
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
LE CIR : PREMIER DISPOSITIF DE FINANCEMENT POUR LES ENTREPRISES
Disparition du dispositif 43,0%
Réduction du montant d'aide global pour votre
entreprise
41,1%
Réduction des postes de dépenses éligibles 36,5%
Complexification du dispositif 29,0%
Suppression des modalités d'octroi de l'aide
(imputation, remboursement immédiat)
27,1%
Restriction du bénéfice à une seule catégorie
d'entreprise (PME par exemple)
11,2%
En Europe
En France
Si le CIR s’inscrit dans l’esprit des entreprises comme une mesure clé, c’est qu’il a un réel effet de levier sur la
compétitivité des entreprises :
27
Augmentation… x1 x1,5 x2 x3
des emplois en R&D 51,47% 31,25% 13,97% 3,31%
des emplois hors R&D 74,79% 19,33% 5,04% 0,84%
du nombre d'innovations commercialisées 38,52% 35,02% 19,46% 7,00%
de votre CA sur vos nouvelles offres 41,50% 36,76% 18,18% 3,56%
de votre présence à l'international 62,70% 20,08% 13,11% 4,10%
de vos partenariats de R&D 56,00% 26,80% 15,60% 1,60%
de projets de développement durable 58,26% 29,34% 10,74% 1,65%
Selon vous, quel a été l’effet levier procuré par le CIR sur chacun des éléments ci-dessous ?
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
Augmentation … x1 x1.5 x2 x3
des emplois en R&D 36% 39% 22% 3%
des emplois hors R&D 79% 16% 4% 1%
du nombre d'innovations commercialisées 25% 38% 24% 14%
de votre CA sur vos nouvelles offres 36% 33% 25% 7%
de votre présence à l'international 63% 21% 12% 5%
de vos partenariats de R&D 45% 34% 18% 2%
de vos projets de développement durable 67% 18% 14% 0%
Europe
France
LE CIR : PREMIER DISPOSITIF DE FINANCEMENT POUR LES ENTREPRISES
28
De quelles subventions à la R&D (innovation, éco-innovation et ou environnement) votre entreprise a-t-elle bénéficié ?
Si la maturité des agences nationales d’innovation est avérée, on assiste à la montée en puissance
des agences régionales qui assurent à la fois l’allocation des fonds sur leur territoire mais également
l’utilisation d’un certain nombre de fonds européens (FEDER notamment) et des missions
d’accompagnement des PME vers l’Europe. Notons ainsi la forte augmentation des demandes de
financements régionaux et européens, ce qui concerne 1 entreprise sur 2 en 2011 (vs moins
d’1 entreprise sur 3 en 2010).
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
LES AIDES ET SUBVENTIONS
Près de 51% des
entreprises européennes
répondantes ont sollicité
des aides et subventions à
l’innovation sur les 36
derniers mois.
En termes de montants alloués, si les tickets inférieurs à 100K€ restent majoritaires (principalement
drainés par les TPE), la part des tickets supérieurs à 500K€ (17,6%) est importante au regard des
montants alloués (en comparaison, seulement 12,3% des entreprises ont bénéficié d’un CIR >500K€)
et à l’effet structurant qu’il procure dans certains domaines de pointe.
29
L’innovation, levier stratégique de développement des entreprises
De quel montant d'aide votre entreprise a-t-elle bénéficié en 2010 ? ( Europe)
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
LES AIDES ET SUBVENTIONS
Selon vous, quel a été l’effet levier procuré par les aides et
subventions sur chacun des éléments ci-dessous ?
Zoom Jeune Entreprise Innovante (France uniquement)
Le statut JEI a été utilisé par plus de 24% des répondants et son utilisation est rentré dans le
processus de développement de ces jeunes pousses puisque 53,7 % d’entre elles en bénéficie dès
leur 1ère année de création.
30
7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
En termes d’impacts, le statut JEI remplit parfaitement son rôle et a su trouver sa cible :
• Près de 80% des bénéficiaires grâce à ces avantages ont vu leur effectif de R&D augmenter.
• Près de 86% d’entre eux le nombre d’innovation commercialisées augmenter (pour 40% d’entre
elles, ce nombre à doubler) et 66% une croissance de leur CA sur de nouvelles offres.
• 54% d’entre eux ont vu leur partenariat de R&D se développer.
Malgré des bénéfices réels et sa forte popularité auprès des entrepreneurs, ce dispositif s’est
pourtant vu réformé par la loi de finances pour 2011 et ses avantages réduits.
Quelles sont les conséquences directes de la réforme du dispositif JEI au travers de la loi de finances pour 2011 ?

Contenu connexe

Tendances

Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain Bpifrance
 
Bilan d'Activite Bpifrance 2017
Bilan d'Activite Bpifrance 2017Bilan d'Activite Bpifrance 2017
Bilan d'Activite Bpifrance 2017Bpifrance
 
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018Bpifrance
 
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...Bpifrance
 
20190717 bpifrance - cartographie I A
20190717   bpifrance - cartographie I A20190717   bpifrance - cartographie I A
20190717 bpifrance - cartographie I ABpifrance
 
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?KPMG_Nord
 
Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015
Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015
Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015EY
 
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...GreenUnivers.com
 
Guide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection AccompagnementGuide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection AccompagnementBpifrance
 
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs [Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs Bpifrance
 
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international [FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international LEYTON
 
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PMEBilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PMEBpifrance
 
Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...
Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...
Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...Bpifrance
 
Cap invest 2018, les fonds partenaires et Bpifrance : Bilan
Cap invest 2018,  les fonds partenaires et Bpifrance : BilanCap invest 2018,  les fonds partenaires et Bpifrance : Bilan
Cap invest 2018, les fonds partenaires et Bpifrance : BilanBpifrance
 
baromètre French Tech 2017
baromètre French Tech 2017baromètre French Tech 2017
baromètre French Tech 2017Gaudefroy Ariane
 
Barometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTech
Barometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTechBarometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTech
Barometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTechRichard Menneveux
 
Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"
Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"
Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"FINANCE INNOVATION
 
Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021Bpifrance
 

Tendances (20)

Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
Bpifrance Le Lab Les enjeux de Demain
 
Bilan d'Activite Bpifrance 2017
Bilan d'Activite Bpifrance 2017Bilan d'Activite Bpifrance 2017
Bilan d'Activite Bpifrance 2017
 
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
 
Etude aides publiques
Etude aides publiquesEtude aides publiques
Etude aides publiques
 
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
 
20190717 bpifrance - cartographie I A
20190717   bpifrance - cartographie I A20190717   bpifrance - cartographie I A
20190717 bpifrance - cartographie I A
 
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
 
Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015
Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015
Serez-vous l'Entrepreneur de l'Année 2015
 
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
 
Guide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection AccompagnementGuide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
Guide pratique de d'Assurance Prospection Accompagnement
 
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs [Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
 
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international [FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
 
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PMEBilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
 
Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...
Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...
Panorama des pratiques d’entrée au capital des deeptech par les acteurs du tr...
 
Cap invest 2018, les fonds partenaires et Bpifrance : Bilan
Cap invest 2018,  les fonds partenaires et Bpifrance : BilanCap invest 2018,  les fonds partenaires et Bpifrance : Bilan
Cap invest 2018, les fonds partenaires et Bpifrance : Bilan
 
Charte VTE
Charte VTECharte VTE
Charte VTE
 
baromètre French Tech 2017
baromètre French Tech 2017baromètre French Tech 2017
baromètre French Tech 2017
 
Barometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTech
Barometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTechBarometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTech
Barometre sur la collaboration grands groupes et startups. / FrenchTech
 
Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"
Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"
Extrait Livre Blanc "L'Innovation au coeur des mutations de la gestion d'actifs"
 
Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021
 

En vedette

8 р анги судалгаа
8 р анги судалгаа8 р анги судалгаа
8 р анги судалгааAdiya1111
 
8 Fecha
8 Fecha8 Fecha
8 FechaMeck
 
8 ActivitatMediAmbient ferVocabulari
8 ActivitatMediAmbient ferVocabulari8 ActivitatMediAmbient ferVocabulari
8 ActivitatMediAmbient ferVocabulariMaria Monter Domec
 
iland Cloud Infrastructure
iland Cloud Infrastructureiland Cloud Infrastructure
iland Cloud Infrastructuremidtownchic
 
8BIOMES TERRESTRES
8BIOMES TERRESTRES8BIOMES TERRESTRES
8BIOMES TERRESTRESpgarcia77
 
8 de març 2009
8 de març 20098 de març 2009
8 de març 2009jbeltran
 
8 Bauer Tamas Gal Gyorgy Portal Alkalmazasok Jogosultsag Kezelese
8 Bauer Tamas   Gal Gyorgy   Portal Alkalmazasok Jogosultsag Kezelese8 Bauer Tamas   Gal Gyorgy   Portal Alkalmazasok Jogosultsag Kezelese
8 Bauer Tamas Gal Gyorgy Portal Alkalmazasok Jogosultsag KezelesePOLYGON Informatikai Kft.
 
8 codigo etico omt
8 codigo etico omt8 codigo etico omt
8 codigo etico omthsantoroh
 
8 De Marzo,Ya Bien
8 De Marzo,Ya Bien8 De Marzo,Ya Bien
8 De Marzo,Ya BienKaariimee18
 
8 C I R C U L A R 004 A S E P
8 C I R C U L A R 004  A S E P8 C I R C U L A R 004  A S E P
8 C I R C U L A R 004 A S E PWilliam Villota
 
8 de marzo base
8 de marzo base8 de marzo base
8 de marzo basesepanic
 
8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormal
8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormal8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormal
8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormalGerman Mendez
 
bb-ich-presentation-2011
bb-ich-presentation-2011bb-ich-presentation-2011
bb-ich-presentation-2011Felix Boadu
 
8. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 2012
8. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 20128. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 2012
8. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 2012Community ITmitte.de
 
8.9.11 CHSOCM Tweetchat Transcript
8.9.11 CHSOCM Tweetchat Transcript8.9.11 CHSOCM Tweetchat Transcript
8.9.11 CHSOCM Tweetchat TranscriptMeredith Gould
 

En vedette (20)

8 р анги судалгаа
8 р анги судалгаа8 р анги судалгаа
8 р анги судалгаа
 
89 copy
89 copy89 copy
89 copy
 
8 Fecha
8 Fecha8 Fecha
8 Fecha
 
8 ActivitatMediAmbient ferVocabulari
8 ActivitatMediAmbient ferVocabulari8 ActivitatMediAmbient ferVocabulari
8 ActivitatMediAmbient ferVocabulari
 
iland Cloud Infrastructure
iland Cloud Infrastructureiland Cloud Infrastructure
iland Cloud Infrastructure
 
8 9 Menifee
8 9 Menifee8 9 Menifee
8 9 Menifee
 
8BIOMES TERRESTRES
8BIOMES TERRESTRES8BIOMES TERRESTRES
8BIOMES TERRESTRES
 
8 de març 2009
8 de març 20098 de març 2009
8 de març 2009
 
8 Bauer Tamas Gal Gyorgy Portal Alkalmazasok Jogosultsag Kezelese
8 Bauer Tamas   Gal Gyorgy   Portal Alkalmazasok Jogosultsag Kezelese8 Bauer Tamas   Gal Gyorgy   Portal Alkalmazasok Jogosultsag Kezelese
8 Bauer Tamas Gal Gyorgy Portal Alkalmazasok Jogosultsag Kezelese
 
8 codigo etico omt
8 codigo etico omt8 codigo etico omt
8 codigo etico omt
 
8 De Marzo,Ya Bien
8 De Marzo,Ya Bien8 De Marzo,Ya Bien
8 De Marzo,Ya Bien
 
8 C I R C U L A R 004 A S E P
8 C I R C U L A R 004  A S E P8 C I R C U L A R 004  A S E P
8 C I R C U L A R 004 A S E P
 
8° encontro
8° encontro8° encontro
8° encontro
 
8 de marzo base
8 de marzo base8 de marzo base
8 de marzo base
 
8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormal
8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormal8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormal
8.distribuciónscontinuas.distribuciónnormal
 
8. agenda
8. agenda8. agenda
8. agenda
 
bb-ich-presentation-2011
bb-ich-presentation-2011bb-ich-presentation-2011
bb-ich-presentation-2011
 
890 informe11 banca armada_cas
890 informe11 banca armada_cas890 informe11 banca armada_cas
890 informe11 banca armada_cas
 
8. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 2012
8. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 20128. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 2012
8. Community Training ITmitte.de - technische Neuerungen 2012
 
8.9.11 CHSOCM Tweetchat Transcript
8.9.11 CHSOCM Tweetchat Transcript8.9.11 CHSOCM Tweetchat Transcript
8.9.11 CHSOCM Tweetchat Transcript
 

Similaire à 8ième baromètre de l'innovation 041012

Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?
Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?
Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?Deloitte Société d'Avocats
 
Fondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financementFondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financementMichel Vandenberghe
 
Etude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&YoungEtude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&Youngechosentrepreneurs
 
Le guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financéeLe guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financéeMarseille Innovation
 
Le financement participatif des entreprises
Le financement participatif des entreprisesLe financement participatif des entreprises
Le financement participatif des entreprisesPME Finance
 
Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Guillaume R. Fery
 
Financer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI France
Financer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI FranceFinancer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI France
Financer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI FranceLa French Tech Rennes St Malo
 
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...OpinionWay
 
Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011
Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011
Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011Collectif PAPERA
 
Cm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_mana
Cm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_manaCm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_mana
Cm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_manaidigroupe6
 
Co m white paper mai 2016
Co m white paper mai 2016Co m white paper mai 2016
Co m white paper mai 2016Albin Serviant
 
Tableau de bord attractivité de l'économie française
Tableau de bord attractivité de l'économie françaiseTableau de bord attractivité de l'économie française
Tableau de bord attractivité de l'économie françaiseBusiness France Italia
 
Découvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&D
Découvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&DDécouvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&D
Découvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&DAnna Guivarch
 
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013IE-Club
 
5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGE
5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGE5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGE
5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGESébastien Marchipont
 
Enquête Eti 2015 - Bpifrance
Enquête Eti 2015 - BpifranceEnquête Eti 2015 - Bpifrance
Enquête Eti 2015 - BpifranceBpifrance
 
Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...
Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...
Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...France Digitale
 
Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015
Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015
Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015EY
 
Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012
Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012
Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012Lionel DESCHAUX
 

Similaire à 8ième baromètre de l'innovation 041012 (20)

Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?
Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?
Financement de l'innovation : Quelles sont les tendances ? Où en est la France ?
 
Fondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financementFondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financement
 
Etude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&YoungEtude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&Young
 
AFPC - GREENTECHCBA
AFPC - GREENTECHCBAAFPC - GREENTECHCBA
AFPC - GREENTECHCBA
 
Le guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financéeLe guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financée
 
Le financement participatif des entreprises
Le financement participatif des entreprisesLe financement participatif des entreprises
Le financement participatif des entreprises
 
Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08
 
Financer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI France
Financer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI FranceFinancer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI France
Financer votre projet de startup - Le financement de l'innovation par BPI France
 
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
 
Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011
Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011
Développement et impact du crédit d’impôt recherche : 1983-2011
 
Cm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_mana
Cm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_manaCm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_mana
Cm6.00 part1 recherche_etdeveloppement_mana
 
Co m white paper mai 2016
Co m white paper mai 2016Co m white paper mai 2016
Co m white paper mai 2016
 
Tableau de bord attractivité de l'économie française
Tableau de bord attractivité de l'économie françaiseTableau de bord attractivité de l'économie française
Tableau de bord attractivité de l'économie française
 
Découvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&D
Découvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&DDécouvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&D
Découvrez les AIDES EUROPEENNES sur l'INNOVATION & la R&D
 
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
Compte-rendu événement "corporate finance" 2013
 
5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGE
5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGE5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGE
5ème Enquête ETI 2015 - BPI france et DGE
 
Enquête Eti 2015 - Bpifrance
Enquête Eti 2015 - BpifranceEnquête Eti 2015 - Bpifrance
Enquête Eti 2015 - Bpifrance
 
Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...
Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...
Baromètre EY / France Digitale 2016 - La performance économique et sociale de...
 
Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015
Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015
Baromètre du capital risque en France - 1er semestre 2015
 
Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012
Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012
Baromètre de la PI - Résultats et Analyse 2012
 

8ième baromètre de l'innovation 041012

  • 1. 8ème BAROMETRE EUROPEEN DE L’INNOVATION ALMA CONSULTING GROUP 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group
  • 2. MÉTHODOLOGIE •La 8ème édition du Baromètre du Financement de l’Innovation 2012 s’appuie un •échantillon de 4320 responsables d’entreprises, directeurs financiers et •directeurs de la R&D, dont 1420 en France •Une enquête administrée par e-mailing dans 10 pays. •Les entreprises réalisent toutes des opérations de R&D et interviennent dans tous •les secteurs d’activité. •Une représentativité assurée par secteur d’activité et par taille de l’entreprise. 2 25,34% 52,18% 7,77% 10,35% 4,36% TPE (-10 salariés) PME (de10 à 250 salariés) ETI (de 250 à 500 salariés) ETI (de 500 à 5000 salariés) Grands groupes (+5000 salariés) France I Allemagne I Belgique I Espagne I Hongrie I Pologne I Portugal I République tchèque I Royaume-Uni
  • 3. •Le comité d’expert 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 3 •Les partenaires du baromètre •Alliance 7, Allizé Plasturgie, ANIA, Aproged, Avise, Axelera, Cap Digital, Cleantech Open France, Compinnov, CISMA, Fédération de la Plasturgie, Finance Innovation, France Angels, Investessor, Mouves, Paris Région Innovation Lab, PME Finance, Espresso Capital Partners (CA), MISZ (HU), MMO (PL), Lewiatan (PL), CCIP (PL), AIP (PT), AERLIS (PT) • Alexander LAW, ANIA • Pierre BITARD, ANRT • Bruno ALLENET, AXELERA • Patrick Cocquet, CAP DIGITAL • Christophe FORNES, MEMOBOX / CROISSANCE + • Hamid BOUCHIKHI, ESSEC • Kristell LE NADAN, FINANCE INNOVATION • Julien DUBOIS, INVESTESSOR / FRANCE ANGELS • Christian DUBARRY, OSEO • Jean-François GALLOUIN, PARIS INCUBATEURS / PRIL • Antoine COLBOC, OMNES CAPITAL / PME FINANCE
  • 4. QUELLES ATTITUDES POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group Une crainte grandissante par rapport à la raréfaction des financements privés comme publics La recherche de financement devient la priorité en Europe comme en France pour les entreprises.
  • 5. LE CONTEXTE  La crise économique qui perdure dans la majorité des pays occidentaux impacte non seulement la croissance des PIB (seulement + 0,5 % en France et + 0,7 % en Allemagne – cf. tableau annexe 1) mais oblige ces Etats à une plus grande rigueur dans la dépense publique.  Cela s’est traduit en 2010 par une baisse de 4% des crédits publics consacrés à la R&D faisant écho à celle des dépenses engagées par le privé (- 4,5 % de la DIRDE* dans la zone OCDE en 2009). Dans le même temps, la Chine et les pays en développement comme l’Inde et le Brésil mettent davantage l’accent sur l’innovation •Dans ces conditions, le soutien à l’innovation doit devenir plus efficient et efficace en s’appuyant sur deux catégories de dispositifs vertueux : - Ceux ayant une capacité d’entraînement sur les financements privés par le biais d’avantages fiscaux ou d’effet de levier. Elles requièrent cependant de la stabilité pour prouver leur pleine efficacité (exemple : en France, le Crédit d’Impôt Recherche). - Ceux relevant d’une logique d’investissement par l’Etat dans l’objectif de réunir sur des sujets stratégiques une masse critique de ressources et d’acteurs pour répondre à la compétition internationale (exemple : en France, les Investissements d’Avenir) 5
  • 6. LE CONTEXTE 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 6 Deux tendances fortes pour les politiques de financement public en Europe et Canada • Accroitre la disponibilité et la simplicité d’utilisation des aides indirectes (incitations fiscales ) • Prendre en compte l’intégralité de l’écosystème de l’innovation : acteurs, cycle d’innovation (de la R&D au marché) concernant les Aides directes
  • 7.  « Le financement public se faisant rare, il s’agit aujourd’hui d’imaginer une implication publique de l’ordre de la garantie ou du label, vis-à-vis d’un tiers investisseur ».  « Le financement public est d’autant plus important en ce qui concerne l’innovation : il ne s’agit pas d’un problème de solvabilité des entreprises mais d’une crise de liquidité». 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 7
  • 8. QUELLES ATTITUDES POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES En Europe 1 entreprise sur 3 redoute une baisse de ses financements en 2012 • L’Espagne et du Portugal connaissent une baisse des financements beaucoup plus importante que dans les autres pays 34% vs 22%. En 2012, les entreprises anticipent une baisse des financements de 45%. En France Les entreprises françaises sont moins nombreuses à constater une diminution des financements pour 2011 (18% des répondants) et semblent moins pessimistes pour 2012 que dans les autres pays ( (29% attentent une baisse vs 31%, 29% une hausse vs 26%) 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 8 Propositions En augmentation Stable En diminution Pour 2011 33,6% 44,6% 21,8% Pour 2012 26,4% 42,2% 31,4%
  • 9. ENJEUX & PRIORITES POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 9 Manager efficacement les ressources internes et externes dédiées à l'innovation 17% Maintenir ou augmenter l’intensité du financement de la R&D 17% Réduire le temps de mise au marché des nouveaux produits ou services 17% Bien évaluer ses besoins en R&D, les axes stratégiques à poursuivre en interne et ceux pouvant être externalisés 14% Rechercher des experts technologiques, structurer et animer ses partenariats externes 11% Innover en tenant compte des enjeux environnementaux, énergétiques et sociétaux 11% S'y retrouver dans les systèmes publics d'aide à l'innovation 8% Protéger ses innovations (brevets) 5% En France (20%) comme en Europe (17%), le financement de la R&D est le défi principal des entreprises innovantes. Les entreprises espagnoles et portugaises sont avec les financements impactées par le management des ressources dédiées à l’innovation . Les marchés émergents comme l’Europe de l’Est (Hongrie, République Tchèque) sont quant à elles plus attentives à la réduction du time to market (17%). Les entreprises innovantes en France comme en Europe font du financement cette année un sujet prioritaire, du fait de la raréfaction des ressources financières publiques comme privées. Quelles sont les défis que votre entreprise rencontre lorsqu'elle innove ?
  • 10. 10 Dans les 12 prochains mois, allez-vous réaliser des embauches dans vos services R&D ou d'innovation ? LA SANTÉ ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES INNOVANTES OUI 46,18 % NON 53,82 % 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group En Europe, - 86,7% des entreprises maintiennent ou augmentent leurs budgets de R&D (91% en 2010) - 40,83% des entreprises ont augmenté leurs effectifs de R&D vs 42,55% en 2010. Dans les 12 prochains mois, allez-vous réaliser des embauches dans vos services R&D ou d'innovation (France) ? OUI 60,1 % NON 39,9 %
  • 11. QUELS FINANCEMENTS POUR LA R&D DES ENTREPRISES INNOVANTES 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group Un financement public qui prend une part plus importante dans l’ensemble des financements et notamment le CIR qui constitue 10% du financement en Europe et 15% des financements en France Les entreprises innovantes, en particulier en France sont de plus en plus dépendantes des financements publics.
  • 12.  Autofinancement et financements externes En 2012, les entreprises européennes financent leur R&D par de l’autofinancement à 53% et de financements externes, publics et privés à hauteur de 47%. Dans les entreprises françaises le poids de l’autofinancement est légèrement supérieur avec une part à 55, 5 % et donc une part de financements externes à 45,5%. Les financements publics constituent 26% du financement pour les entreprises européennes. Cette part s’élève à 27,5% pour les entreprises françaises. 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 12 Sur les trois dernières années, quelle est, selon vous, la part respective (en%) de ces différentes ressources de financement utilisées par votre entreprise ? -10 salariés de 10 à 250 salariés de 250 à 500 salariés de 500 à 5000 salariés 5000 salariés Total % Autofinancement 55,59% 51,37% 50,58% 53,77% 66,81% 53% Crédit d'impôt Recherche 9,69% 9,84% 11,05% 14,70% 9,00% 10% Subventions et avances remboursables 13,69% 18,59% 10,77% 16,23% 7,61% 16% Crédits bancaires 9,22% 11,95% 11,48% 4,64% 6,05% 10% Business angels 7,85% 0,66% 1,92% 0,65% 0,00% 3% Capital investissement 1,07% 1,46% 0,00% 0,00% 3,16% 1% Corporate finance 2,89% 5,96% 13,77% 10,02% 6,58% 6% Bourse 0,00% 0,18% 0,42% 0,00% 0,79% 0%
  • 13.  Autofinancement et financements externes en France 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 13 Sur les trois dernières années, quelle est, selon vous, la part respective (en%) de ces différentes ressources de financement utilisées par votre entreprise ? Autofinancement (trésorerie, fonds propres) 55,45% Crédit d’impôt Recherche 15,12% Subventions et avances remboursables (Oseo, FEDER, FSE, FUI, PCRD, ANR, Eureka/Eurostars) 10,71% Fiscalité de l’innovation : Statut Jeune Entreprise Innovante 1,55% Crédits bancaires 7,39% Business Angels 4,78% Capital Risque / Capital Développement 2,93% Corporate Finance (hors Capital Risque / Capital Développement) 1,98% Bourse 0,10%
  • 14. En 2012, le financement externe d’un projet innovant d’une entreprise européenne repose à : • 66% sur des financements publics • 34% sur le privé (dont épargne) 14 LE FINANCEMENT DE LA R&D 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group Sur les trois dernières années, quelles ressources externes votre entreprise a-t-elle utilisées pour financer ses projets de R&D ? -10 salariés de 10 à 250 salariés de 250 à 500 salariés de 500 à 5000 salariés 5000 salariés % Crédit d'impôt Recherche 41,60% 57,76% 70,59% 86,67% 75,00% 58,06% Subventions et avances remboursables 48,40% 53,47% 55,56% 59,46% 73,08% 53,76% Crédits bancaires 35,80% 42,42% 42,86% 25,68% 34,62% 39,08% Business angels 24,70% 4,37% 4,76% 4,05% 3,85% 9,34% Capital investissement 11,10% 6,94% 6,35% 4,05% 19,23% 8,25% Corporate finance 9,50% 16,97% 25,40% 21,62% 42,31% 16,63% Bourse 1,60% 2,06% 7,94% 4,05% 15,38% 2,79% Les financements externes les plus utilisés : 1. CIR = mécanisme de référence utilisée par 58% des entreprises (+5 pts vs 2011) 2. Aides et subventions utilisées par 54% des répondants soit +3 points vs 2011 3. Forte augmentation des crédits bancaires 39% + 6 points vs 2011
  • 15.  Focus France ( Q7 en entier) Les entreprises françaises sont plus nombreuses à recourir au CIR (64% vs 58%) plus incitatif qu’ailleurs en Europe et aux business angels (18% vs 9%) . A contrario, le recours aux banques est en retrait (33%vs 39%). le statut Jeune Entreprise Innovante est utilisé par 1 répondant sur 5 qui en bénéficie. 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 15 Plus l’entreprise est importante, plus le recours au financement public augmente. Concernant les financements privés, leur utilisation par les entreprises est plus classique : structuration du début de la chaine du financement autour des business angels (25%) avec un passage de relais au capital investissement 10.0% 11.0% 18.0% 20.5% 33.0% 54.0% 64.0% Corporate Finance (hors Capital Risque / Capital Développement) Capital Risque / Capital Développement Business Angels Statut Jeune Entreprise Innovante Crédits bancaires Subventions et avances remboursables (Oseo, FEDER, FSE, FUI, PCRD, ANR, Eureka/Eurostars) Crédit d’impôt Recherche
  • 16.  Point clé : si l’utilisation des fonds publics croit en fonction de la taille de l’entreprise, leurs poids relatifs varient beaucoup plus : • Pour les TPE, PME, ETI, les financements externes couvrent entre 45 et 50% du total à financer • Les ETI semblent être les plus dépendantes des financements publics à l’innovation avec un part relative de 31% (vs 17% pour les groupes et 26% pour les PME) • Pour les grands groupes, l’investissement est assuré aux 2/3 sur fonds propres 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 16
  • 17. QUELS UTILISATIONS DES DISPOSITIFS PAR LES ENTREPRISES INNOVANTES 8ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group Le CIR reste le dispositif phare, en France comme en Europe. Il est en cela de plus en plus présent dans les plans de financements des entreprises qui prônent la stabilité du dispositif pour pouvoir déterminer leur plan d’investissement.
  • 18. LE DISPOSITIF PHARE RESTE LE CIR EN France COMME EN EUROPE 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 18 •Cette année, 64% des entreprises interrogées utilisent le CIR. 18% sont des primo- déclarantes. Cette utilisation varie selon leur taille: plus l'entreprise est grande, plus le CIR est utilisé. Les TPE sont 47% à l’utiliser, 66% pour les PME, 74% pour les ETI et un taux qui monte à 100% pour les grands groupes. •Depuis 2008, on constate les même freins à l’utilisation du dispositif : activités considérées comme non éligibles (25%) ou encore de la méconnaissance des mécanismes du dispositif (18%). •Le CIR reste cependant le premier dispositif de financement externe utilisé par les entreprises. • •La part du CIR dans le financement R&D en progression pour les entreprises •Le CIR représente en moyenne 15% des ressources financières utilisées par une entreprise innovante en France (pour une part d’autofinancement estimée à 55% des financements totaux) et représente 34% des financements externes (vs 27% en 2011), rendant les entreprises plus dépendantes face au dispositif. Pour les entreprises interrogées, le CIR est en premier lieu, le dispositif clé de soutien à l’innovation (52%). C’est ensuite une manière de rendre le coût de la recherche en France plus compétitif (30%). C’est aussi pour 11% d’entre elles, il représente une bouffée d’oxygène dans un contexte économique difficile. 84% des entreprises de notre échantillon perçoivent un CIR inférieur à 500K€.
  • 19. LE CIR RESTE LE DISPOSITIF PHARE  L’utilisation du CIR varie selon la taille des entreprises Cette année, 58% des interrogés utilisent le CIR. 18% sont des primo-déclarants. Plus l'entreprise est grande, plus le CIR est utilisé 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 19 Sur les trois dernières années, quelles ressources externes votre entreprise a-t-elle utilisées pour financer ses projets de R&D ? -10 salariés de 10 à 250 salariés de 250 à 500 salariés de 500 à 5000 salariés 5000 salariés Soit oui % Crédit d'impôt Recherche 41,60% 57,76% 70,59% 86,67% 75,00% 58,06% 47% 66% 74% 100% 92% moins de 10 salariés 10 à 250 250 à 500 500 à 5000 5000 salariés  En France
  • 20. •Depuis 2008, on constate les même freins à l’utilisation du dispositif : activités considérées comme non éligibles (25%) ou encore de la méconnaissance des mécanismes du dispositif (18%). •Le CIR reste cependant le premier dispositif de financement externe utilisé par les entreprises. 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 20 En pensant au CIR, quelles sont, parmi les affirmations suivantes, les 3 avec lesquelles vous êtes le plus d'accord ? Score Le dispositif clé de soutien à l'innovation 29% Une incitation à prendre des risques 18% Une manière de rendre le coût de la recherche en France plus compétitif 30% Un outil d’attractivité du territoire (attirer les talents, les entreprises étrangères) 8% Un dispositif inutile 2% Une bouffée d’oxygène dans un contexte économique difficile 14%
  • 21. LE DISPOSITIF PHARE RESTE LE CIR EN France COMME EN EUROPE 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 21 27% 22% 20% 17% 10% 10% 9% 5% 25% 18% 14% 16% 9% 9% 5% 4% Activité non éligible Méconnaissance du dispositif Intérêt financier trop faible Complexité du dispositif Manque de compétences fiscales et scientifiques Instabilité du dispositif Confidentialité des projets de recherche Crainte du redressement fiscal 2012 2011
  • 22. 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 22 Comment le CIR 2011 va-t-il être principalement réinvesti par votre entreprise ? -10 salariés de 10 à 250 salariés de 250 à 500 salariés de 500 à 5000 salariés 5000 salariés Moyenne En facilité de trésorerie / Paiement fournisseurs 24% 30% 29% 33% 25% 29% Maintien de l'emploi 13% 8% 11% 8% 5% 9% Embauches 6% 3% 0% 5% 5% 4% En R&D et en brevets 38% 33% 38% 35% 55% 36% En acquisition d'équipements 6% 9% 9% 8% 5% 8% Dépenses de commercialisation de ses innovations 11% 13% 11% 10% 0% 12% Autre 3% 3% 2% 1% 5% 3%
  • 23. 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group 23 2.00% 2.00% 3.00% 3.50% 4.00% 8.00% 10.00% 30.00% 37.50% Paiement de fournisseurs (R&D) Autre En acquisition d'équipements (R&D) En dépôt ou extension de brevets (R&D) Embauches (R&D) Dépenses de commercialisation de ses… Maintien de l'emploi (R&D) En facilité de trésorerie Développement de nouveaux produits…
  • 24. Le montant moyen de CIR alloué En termes de montants alloués, 87,8% des CIR distribués sont inférieurs à 500 000€. On distingue : • L’importance des tickets < 50K€ drainés en grande majorité par les TPE/PME. • La prépondérance des montants compris entre 100K€ et 500K€ permettant au plus grand nombre de consolider leur assise R&D. Cette augmentation de la distribution de CIR de montants plus faibles s’explique en grande partie par la démocratisation et le plébiscite que connaît le dispositif depuis 2 ans. Cela se manifeste notamment en France depuis la réforme du CIR en 2008 (intensité d’aide, avec le bonus pour les primo- déclarants) et au Royaume Uni avec une « super déduction » augmentée pour les PME. 24 Montant moyen en France en 2010 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group Montant moyen du CIR en Europe en 2010 30,7% 18,4% 35,1% 9,7% 6,1% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% 25,0% 30,0% 35,0% 40,0% <50K€ >=50 K€ et <100K€ >=100K€ et <500K€ >=500K€ et <2M€ >=2M€ et <10M€ LE CIR : PREMIER DISPOSITIF DE FINANCEMENT POUR LES ENTREPRISES
  • 25. 25 L’innovation, levier stratégique de développement des entreprises En R&D 56,3% En facilité de trésorerie sans poste précis 12,0% Maintien de l'emploi 10,1% Autres 7,6% Dans des projets de développement durable 4,4% Embauches 4,1% En acquisition d'équipements 3,5% Paiement de fournisseurs 2,2% Comment le CIR 2010 va-t-il être principalement réinvesti (Europe) ? 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group En R&D 60,2% En facilité de trésorerie sans poste précis 13,3% Maintien de l'emploi 11,5% En acquisition d'équipements 4,4% Embauches 3,5% Autres 3,5% Dans des projets de développement durable 2,7% Paiement de fournisseurs 0,9% Comment le CIR 2010 va-t-il être principalement réinvesti (France) ?
  • 26. Les craintes des entreprises innovantes 26 Disparition du dispositif 54,15% Réduction des postes de dépenses éligibles 33,19% Réduction du montant d'aide global pour votre entreprise 29,26% Complexification du dispositif 27,51% Suppression des modalités d'octroi de l'aide (imputation, remboursement immédiat) 18,34% Restriction du bénéfice à une seule catégorie d'entreprise (PME par exemple) 16,16% Dans les débats actuels, quelles sont vos principales craintes concernant une éventuelle remise en cause du CIR par le législateur? 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group LE CIR : PREMIER DISPOSITIF DE FINANCEMENT POUR LES ENTREPRISES Disparition du dispositif 43,0% Réduction du montant d'aide global pour votre entreprise 41,1% Réduction des postes de dépenses éligibles 36,5% Complexification du dispositif 29,0% Suppression des modalités d'octroi de l'aide (imputation, remboursement immédiat) 27,1% Restriction du bénéfice à une seule catégorie d'entreprise (PME par exemple) 11,2% En Europe En France
  • 27. Si le CIR s’inscrit dans l’esprit des entreprises comme une mesure clé, c’est qu’il a un réel effet de levier sur la compétitivité des entreprises : 27 Augmentation… x1 x1,5 x2 x3 des emplois en R&D 51,47% 31,25% 13,97% 3,31% des emplois hors R&D 74,79% 19,33% 5,04% 0,84% du nombre d'innovations commercialisées 38,52% 35,02% 19,46% 7,00% de votre CA sur vos nouvelles offres 41,50% 36,76% 18,18% 3,56% de votre présence à l'international 62,70% 20,08% 13,11% 4,10% de vos partenariats de R&D 56,00% 26,80% 15,60% 1,60% de projets de développement durable 58,26% 29,34% 10,74% 1,65% Selon vous, quel a été l’effet levier procuré par le CIR sur chacun des éléments ci-dessous ? 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group Augmentation … x1 x1.5 x2 x3 des emplois en R&D 36% 39% 22% 3% des emplois hors R&D 79% 16% 4% 1% du nombre d'innovations commercialisées 25% 38% 24% 14% de votre CA sur vos nouvelles offres 36% 33% 25% 7% de votre présence à l'international 63% 21% 12% 5% de vos partenariats de R&D 45% 34% 18% 2% de vos projets de développement durable 67% 18% 14% 0% Europe France LE CIR : PREMIER DISPOSITIF DE FINANCEMENT POUR LES ENTREPRISES
  • 28. 28 De quelles subventions à la R&D (innovation, éco-innovation et ou environnement) votre entreprise a-t-elle bénéficié ? Si la maturité des agences nationales d’innovation est avérée, on assiste à la montée en puissance des agences régionales qui assurent à la fois l’allocation des fonds sur leur territoire mais également l’utilisation d’un certain nombre de fonds européens (FEDER notamment) et des missions d’accompagnement des PME vers l’Europe. Notons ainsi la forte augmentation des demandes de financements régionaux et européens, ce qui concerne 1 entreprise sur 2 en 2011 (vs moins d’1 entreprise sur 3 en 2010). 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group LES AIDES ET SUBVENTIONS Près de 51% des entreprises européennes répondantes ont sollicité des aides et subventions à l’innovation sur les 36 derniers mois.
  • 29. En termes de montants alloués, si les tickets inférieurs à 100K€ restent majoritaires (principalement drainés par les TPE), la part des tickets supérieurs à 500K€ (17,6%) est importante au regard des montants alloués (en comparaison, seulement 12,3% des entreprises ont bénéficié d’un CIR >500K€) et à l’effet structurant qu’il procure dans certains domaines de pointe. 29 L’innovation, levier stratégique de développement des entreprises De quel montant d'aide votre entreprise a-t-elle bénéficié en 2010 ? ( Europe) 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group LES AIDES ET SUBVENTIONS Selon vous, quel a été l’effet levier procuré par les aides et subventions sur chacun des éléments ci-dessous ?
  • 30. Zoom Jeune Entreprise Innovante (France uniquement) Le statut JEI a été utilisé par plus de 24% des répondants et son utilisation est rentré dans le processus de développement de ces jeunes pousses puisque 53,7 % d’entre elles en bénéficie dès leur 1ère année de création. 30 7ème Baromètre Européen de l’Innovation - Alma Consulting Group En termes d’impacts, le statut JEI remplit parfaitement son rôle et a su trouver sa cible : • Près de 80% des bénéficiaires grâce à ces avantages ont vu leur effectif de R&D augmenter. • Près de 86% d’entre eux le nombre d’innovation commercialisées augmenter (pour 40% d’entre elles, ce nombre à doubler) et 66% une croissance de leur CA sur de nouvelles offres. • 54% d’entre eux ont vu leur partenariat de R&D se développer. Malgré des bénéfices réels et sa forte popularité auprès des entrepreneurs, ce dispositif s’est pourtant vu réformé par la loi de finances pour 2011 et ses avantages réduits. Quelles sont les conséquences directes de la réforme du dispositif JEI au travers de la loi de finances pour 2011 ?