SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
AVEC LE SOUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
FINANCEMENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
- Un suivi en champ de l’activité des biopesticides. 
BIOSENS  est  une  association  transfrontalière  de  physiciens  spécialistes  des  micro‐technologies,  de 
biologistes, de microbiologistes et d’agronomes afin d’intégrer : 
- Un capteur à très haute sensibilité utilisant la résonance plasmonique de surface, 
- Une reconnaissance fondée sur les méthodes moléculaires utilisant l'ADN ou les marqueurs protéiques, 
- Une instrumentation complète sous forme de biopuce facile à utiliser et portable. 
La zone INTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
l’agriculture bénéficieront des retombées de ce projet. 
BioSens
Camille Dekuijper
AVEC LE SOUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL
1
coordinateur de projet : 
Déborah Lanterbecq (laboratoire biotechnologie)
2
SMARTBIOCONTROL
OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
re bénéficieront des retombées de ce projet. 
Plateforme transfrontalière de 
recherche et de formation pour 
la promotion du biocontrôle 
des agents phytopathogènes
SMARTBIOCONTROL
OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
re bénéficieront des retombées de ce projet. 
coordination et 
communication de 
l’ensemble du 
portefeuille
3
SMARTBIOCONTROL
OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
re bénéficieront des retombées de ce projet. 
coordination et 
communication de 
l’ensemble du 
portefeuille
tester les produits 
disponibles ou en 
développement sur des 
pathosystèmes en serre 
et aux champs, étudier 
l’efficacité des 
biopesticides
4
SMARTBIOCONTROL
OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
re bénéficieront des retombées de ce projet. 
coordination et 
communication de 
l’ensemble du 
portefeuille
tester les produits 
disponibles ou en 
développement sur des 
pathosystèmes en serre et 
aux champs, étudier la 
perception des 
biopesticides
optimiser les procédés 
de production, 
développer la 
formulation et étudier 
la biodégradabilité des 
composés actifs
5
SMARTBIOCONTROL
OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
re bénéficieront des retombées de ce projet. 
coordination et 
communication de 
l’ensemble du 
portefeuille
tester les produits 
disponibles ou en 
développement sur des 
pathosystèmes en serre et 
aux champs, étudier la 
perception des 
biopesticides
optimiser les procédés 
de production, 
développer la 
formulation et étudier 
la biodégradabilité des 
composés actifs
développer une 
plateforme de 
screening à haut débit 
de nouveaux produits 
de biocontrôle
6
SMARTBIOCONTROL
OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
re bénéficieront des retombées de ce projet. 
coordination et 
communication de 
l’ensemble du 
portefeuille
développement de capteurs 
pour détecter les agents de 
biocontrôle et les agents 
pathogènes aux champs
tester les produits 
disponibles ou en 
développement sur des 
pathosystèmes en serre et 
aux champs, étudier la 
perception des 
biopesticides
optimiser les procédés 
de production, 
développer la 
formulation et étudier 
la biodégradabilité des 
composés actifs
développer une 
plateforme de 
screening à haut débit 
de nouveaux produits 
de biocontrôle
7
SMARTBIOCONTROL
OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 
MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 € 
1 µm 
NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de 
re bénéficieront des retombées de ce projet. 
8
BIOPROTECT BIOSCREEN BIOPROD
BIOCOMGEST
Fournir des informations
sur les pathogènes
spécifiques à détecter et
le seuil de détection
Fournir des informations sur les
séquences spécifiques d’ADN
et/ou la structure chimique des
composés à considérer
Fournir la quantité de
biomolécules
nécessaires à incorporer
dans les biocapteurs
Feed-back,
stratégie
concertée pour
l’amélioration
Coordination,
transfert
d’information
BIOSENS
Association transfrontalière de physiciens, biologistes et
immunologistes
pour développer une nouvelle génération de biopuces permettant :
- Détection précoce et spécifique des pathogènes
- Suivi de l’activité des biopuces en champs
Intégrer des technologies physiques
et biochimiques récentes
Intégrer des technologies physiques
et biochimiques récentes
Conception de capteurs spécifiques,
sensibles et faciles à utiliser
Conception de capteurs spécifiques,
sensibles et faciles à utiliser
MATERIA NOVA
CARAH – Haute Ecole Concorcet
CNRS
Centre Spatial de Liège
CHRU Lille
Multitel
MATERIA NOVA
CARAH – Haute Ecole Concorcet
CNRS
Centre Spatial de Liège
CHRU Lille
Multitel
FREDON
Université Lille 1
Université Gent
PCG (Provinciaal Proefcentrum voor de Groenteteelt vzw)
Gembloux AgroBiotech, Université de Liège
partenaires associés
9
Principe de la détectionPrincipe de la détection
pathogène
10
Partie physique de la pucePartie physique de la puce
11
Support
(lame verre)
Film métallique (nm)
(Au)
Principe : Résonance Plasmonique de Surface (SPR)Principe : Résonance Plasmonique de Surface (SPR)
technique optique permettant la détection d’un ligand se fixant à un récepteur
immobilisé sur une surface ----------- permet une détection en temps réel quantitative
propagatifs
localisés
plasmons
12
Partie physique de la pucePartie physique de la puce
propagatifspropagatifs localiséslocalisés
∅ Billes : 0,76 µm – triangles ≈200 nm
13
Partie physique de la pucePartie physique de la puce système de lecturesystème de lecture
Interrogation optique du capteur à plasmons grâce à un spectromètre
Source lumineuse
ex: LED
Sonde optique
(illumination)
Sonde optique
(collection) Spectromètre
~40 cm
~20 cm détecteur à sonde
biologique
Spectres
plasmoniques
Partie biologique de la pucePartie biologique de la puce
14
sonde d’accrochesonde d’accroche
nucléique (ADN/ ARN)protéique (anticorps/antigène)
pathosystème de référencepathosystème de référence
(Orton et al. (2011))
Culture:
Blé (Triticum aestivum)
Pathogène:
Septoriose du blé (Zymoseptoria tritici)
Démarche expérimentale en pratiqueDémarche expérimentale en pratique
15
sondes – choix / spécificité
en laboratoire
bio-informatique
standardisation échantillons
extraction d’air
extraction de feuille
validation en laboratoire
des sondes
de la puce designée
comparaison système laboratoire / puce
extrapolation du système de détection
à d’autres pathogènes – pathosystèmes
au domaine industriel et médical
16
Un tout grand merci
pour
votre attention !
Un tout grand merci
pour
votre attention !

Contenu connexe

Similaire à Camille dekuijper -

121210 INGESTEM
121210 INGESTEM121210 INGESTEM
121210 INGESTEM
Desprat
 
Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014
Yvon Gervaise
 
Presentation de photonics bretagne le 16 12-11
Presentation de photonics bretagne le 16 12-11Presentation de photonics bretagne le 16 12-11
Presentation de photonics bretagne le 16 12-11
PHOTONICS BRETAGNE
 
01 denis tregoat - présentation spectro ir
01  denis tregoat - présentation spectro ir01  denis tregoat - présentation spectro ir
01 denis tregoat - présentation spectro ir
Yann Dieulangard
 

Similaire à Camille dekuijper - (20)

Journal collaboratif 2014 du laboratoire SGS MULTILAB Rouen
Journal collaboratif 2014 du laboratoire SGS MULTILAB RouenJournal collaboratif 2014 du laboratoire SGS MULTILAB Rouen
Journal collaboratif 2014 du laboratoire SGS MULTILAB Rouen
 
puce à adn
puce à adnpuce à adn
puce à adn
 
Nanotechnologies
NanotechnologiesNanotechnologies
Nanotechnologies
 
Présentation de la Plateforme d'encapsulation d'ADN - Genopole
Présentation de la Plateforme d'encapsulation d'ADN - GenopolePrésentation de la Plateforme d'encapsulation d'ADN - Genopole
Présentation de la Plateforme d'encapsulation d'ADN - Genopole
 
La partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieLa partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologie
 
121210 INGESTEM
121210 INGESTEM121210 INGESTEM
121210 INGESTEM
 
Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014
 
Journal collaboratif SGS Multilab Rouen
Journal collaboratif SGS Multilab RouenJournal collaboratif SGS Multilab Rouen
Journal collaboratif SGS Multilab Rouen
 
Presentation de photonics bretagne le 16 12-11
Presentation de photonics bretagne le 16 12-11Presentation de photonics bretagne le 16 12-11
Presentation de photonics bretagne le 16 12-11
 
Projet Bac2
Projet Bac2Projet Bac2
Projet Bac2
 
Laboratoire du futur - Les avancées techniques et scientifiques dans les proc...
Laboratoire du futur - Les avancées techniques et scientifiques dans les proc...Laboratoire du futur - Les avancées techniques et scientifiques dans les proc...
Laboratoire du futur - Les avancées techniques et scientifiques dans les proc...
 
Conception d’antennes imprimées pour Identification Radio Fréquence (RFID) d...
Conception d’antennes imprimées pour Identification  Radio Fréquence (RFID) d...Conception d’antennes imprimées pour Identification  Radio Fréquence (RFID) d...
Conception d’antennes imprimées pour Identification Radio Fréquence (RFID) d...
 
Les aéronefs sans pilotes pour la télédétection appliquée aux milieux agricol...
Les aéronefs sans pilotes pour la télédétection appliquée aux milieux agricol...Les aéronefs sans pilotes pour la télédétection appliquée aux milieux agricol...
Les aéronefs sans pilotes pour la télédétection appliquée aux milieux agricol...
 
Présentation Défi µAlg par le GEPEA
Présentation Défi µAlg par le GEPEAPrésentation Défi µAlg par le GEPEA
Présentation Défi µAlg par le GEPEA
 
01 denis tregoat - présentation spectro ir
01  denis tregoat - présentation spectro ir01  denis tregoat - présentation spectro ir
01 denis tregoat - présentation spectro ir
 
maintenance de scanner médicale
maintenance de scanner médicalemaintenance de scanner médicale
maintenance de scanner médicale
 
Puce à ADN
Puce à ADN Puce à ADN
Puce à ADN
 
Catalogue avec prix des detecteurs et spectro optique
Catalogue avec prix des detecteurs et spectro optiqueCatalogue avec prix des detecteurs et spectro optique
Catalogue avec prix des detecteurs et spectro optique
 
Mardis de l'AIGx - Michel SONCK
Mardis de l'AIGx - Michel SONCKMardis de l'AIGx - Michel SONCK
Mardis de l'AIGx - Michel SONCK
 
Telemaq piezoelectric motors sensors
Telemaq piezoelectric motors  sensorsTelemaq piezoelectric motors  sensors
Telemaq piezoelectric motors sensors
 

Plus de Synhera

Plus de Synhera (20)

JDCHE 20-21 - Les pratique de solidarité
JDCHE 20-21 - Les pratique de solidaritéJDCHE 20-21 - Les pratique de solidarité
JDCHE 20-21 - Les pratique de solidarité
 
JDCHE 20-21 - Does the CEO’s gender influence next generation involvement in ...
JDCHE 20-21 - Does the CEO’s gender influence next generation involvement in ...JDCHE 20-21 - Does the CEO’s gender influence next generation involvement in ...
JDCHE 20-21 - Does the CEO’s gender influence next generation involvement in ...
 
JDCHE 20-21 - Questionnement et analyse d’un dispositif de gamification et de...
JDCHE 20-21 - Questionnement et analyse d’un dispositif de gamification et de...JDCHE 20-21 - Questionnement et analyse d’un dispositif de gamification et de...
JDCHE 20-21 - Questionnement et analyse d’un dispositif de gamification et de...
 
JDCHE 20-21 - Acculturation des enfants de milieux populaires à la culture éc...
JDCHE 20-21 - Acculturation des enfants de milieux populaires à la culture éc...JDCHE 20-21 - Acculturation des enfants de milieux populaires à la culture éc...
JDCHE 20-21 - Acculturation des enfants de milieux populaires à la culture éc...
 
JDCHE 20-21 - Ouvrir le dialogue pour la personnalisation des soins par le b...
JDCHE 20-21 -  Ouvrir le dialogue pour la personnalisation des soins par le b...JDCHE 20-21 -  Ouvrir le dialogue pour la personnalisation des soins par le b...
JDCHE 20-21 - Ouvrir le dialogue pour la personnalisation des soins par le b...
 
JDCHE 20-21 - Les enjeux de l’Education aux medias dans l’enseignement second...
JDCHE 20-21 - Les enjeux de l’Education aux medias dans l’enseignement second...JDCHE 20-21 - Les enjeux de l’Education aux medias dans l’enseignement second...
JDCHE 20-21 - Les enjeux de l’Education aux medias dans l’enseignement second...
 
JDCHE 20-21 - SAPTAP Savoir Analyser: les ateliers Philo Traduction et les di...
JDCHE 20-21 - SAPTAP Savoir Analyser: les ateliers Philo Traduction et les di...JDCHE 20-21 - SAPTAP Savoir Analyser: les ateliers Philo Traduction et les di...
JDCHE 20-21 - SAPTAP Savoir Analyser: les ateliers Philo Traduction et les di...
 
JDCHE 20-21 - Effet de la vitesse de marche sur la stratégie cinématique du G...
JDCHE 20-21 - Effet de la vitesse de marche sur la stratégie cinématique du G...JDCHE 20-21 - Effet de la vitesse de marche sur la stratégie cinématique du G...
JDCHE 20-21 - Effet de la vitesse de marche sur la stratégie cinématique du G...
 
JDCHE 20-21 - Evaluation des risques de contamination microbienne croisée a...
JDCHE 20-21 -   Evaluation des risques de contamination microbienne croisée a...JDCHE 20-21 -   Evaluation des risques de contamination microbienne croisée a...
JDCHE 20-21 - Evaluation des risques de contamination microbienne croisée a...
 
JDCHE 20-21 - Les TIC dans le champ de l'Intervention sociale
JDCHE 20-21 - Les TIC dans le champ de l'Intervention socialeJDCHE 20-21 - Les TIC dans le champ de l'Intervention sociale
JDCHE 20-21 - Les TIC dans le champ de l'Intervention sociale
 
JDCHE 20-21 - Les langues, c'est classe(s)
JDCHE 20-21 - Les langues, c'est classe(s)JDCHE 20-21 - Les langues, c'est classe(s)
JDCHE 20-21 - Les langues, c'est classe(s)
 
JDCHE 20-21 - Analyse des paramètres spatio temporels et cinématiques de la c...
JDCHE 20-21 - Analyse des paramètres spatio temporels et cinématiques de la c...JDCHE 20-21 - Analyse des paramètres spatio temporels et cinématiques de la c...
JDCHE 20-21 - Analyse des paramètres spatio temporels et cinématiques de la c...
 
JDCHE 20-21 - Mise au point d’une technique rapide d’extraction de l’ARN vira...
JDCHE 20-21 - Mise au point d’une technique rapide d’extraction de l’ARN vira...JDCHE 20-21 - Mise au point d’une technique rapide d’extraction de l’ARN vira...
JDCHE 20-21 - Mise au point d’une technique rapide d’extraction de l’ARN vira...
 
JDCHE 20-21 - La simulation en santé et la gestion des ressources de crise p...
JDCHE 20-21 -  La simulation en santé et la gestion des ressources de crise p...JDCHE 20-21 -  La simulation en santé et la gestion des ressources de crise p...
JDCHE 20-21 - La simulation en santé et la gestion des ressources de crise p...
 
JDCHE 20-21 - Starwars Wireless Power Charger LOGO
JDCHE 20-21 -  Starwars Wireless Power Charger LOGOJDCHE 20-21 -  Starwars Wireless Power Charger LOGO
JDCHE 20-21 - Starwars Wireless Power Charger LOGO
 
JDCHE 20-21 - Etude de l'efficacité énergétique d'un smart grid DC
JDCHE 20-21 -  Etude de l'efficacité énergétique d'un smart grid DCJDCHE 20-21 -  Etude de l'efficacité énergétique d'un smart grid DC
JDCHE 20-21 - Etude de l'efficacité énergétique d'un smart grid DC
 
JDCHE 20-21 - HYPOCHECK: Développement d’un test de dépistage rapide de deux ...
JDCHE 20-21 - HYPOCHECK: Développement d’un test de dépistage rapide de deux ...JDCHE 20-21 - HYPOCHECK: Développement d’un test de dépistage rapide de deux ...
JDCHE 20-21 - HYPOCHECK: Développement d’un test de dépistage rapide de deux ...
 
JDCHE 20-21 - Un outil pour améliorer la compréhension et la production écrites
JDCHE 20-21 - Un outil pour améliorer la compréhension et la production écritesJDCHE 20-21 - Un outil pour améliorer la compréhension et la production écrites
JDCHE 20-21 - Un outil pour améliorer la compréhension et la production écrites
 
JDCHE 20-21 - DiTS Développement d’un jumeau numérique d’un système de retran...
JDCHE 20-21 - DiTS Développement d’un jumeau numérique d’un système de retran...JDCHE 20-21 - DiTS Développement d’un jumeau numérique d’un système de retran...
JDCHE 20-21 - DiTS Développement d’un jumeau numérique d’un système de retran...
 
JDCHE 20-21 - Antilope : Vers un système bon marché de mesure des polluants ...
JDCHE 20-21 -  Antilope : Vers un système bon marché de mesure des polluants ...JDCHE 20-21 -  Antilope : Vers un système bon marché de mesure des polluants ...
JDCHE 20-21 - Antilope : Vers un système bon marché de mesure des polluants ...
 

Camille dekuijper -

  • 1. AVEC LE SOUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL                                                    FINANCEMENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  - Un suivi en champ de l’activité des biopesticides.  BIOSENS  est  une  association  transfrontalière  de  physiciens  spécialistes  des  micro‐technologies,  de  biologistes, de microbiologistes et d’agronomes afin d’intégrer :  - Un capteur à très haute sensibilité utilisant la résonance plasmonique de surface,  - Une reconnaissance fondée sur les méthodes moléculaires utilisant l'ADN ou les marqueurs protéiques,  - Une instrumentation complète sous forme de biopuce facile à utiliser et portable.  La zone INTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  l’agriculture bénéficieront des retombées de ce projet.  BioSens Camille Dekuijper AVEC LE SOUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL 1 coordinateur de projet :  Déborah Lanterbecq (laboratoire biotechnologie)
  • 2. 2 SMARTBIOCONTROL OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL  MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  re bénéficieront des retombées de ce projet.  Plateforme transfrontalière de  recherche et de formation pour  la promotion du biocontrôle  des agents phytopathogènes
  • 3. SMARTBIOCONTROL OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL  MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  re bénéficieront des retombées de ce projet.  coordination et  communication de  l’ensemble du  portefeuille 3
  • 4. SMARTBIOCONTROL OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL  MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  re bénéficieront des retombées de ce projet.  coordination et  communication de  l’ensemble du  portefeuille tester les produits  disponibles ou en  développement sur des  pathosystèmes en serre  et aux champs, étudier  l’efficacité des  biopesticides 4
  • 5. SMARTBIOCONTROL OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL  MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  re bénéficieront des retombées de ce projet.  coordination et  communication de  l’ensemble du  portefeuille tester les produits  disponibles ou en  développement sur des  pathosystèmes en serre et  aux champs, étudier la  perception des  biopesticides optimiser les procédés  de production,  développer la  formulation et étudier  la biodégradabilité des  composés actifs 5
  • 6. SMARTBIOCONTROL OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL  MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  re bénéficieront des retombées de ce projet.  coordination et  communication de  l’ensemble du  portefeuille tester les produits  disponibles ou en  développement sur des  pathosystèmes en serre et  aux champs, étudier la  perception des  biopesticides optimiser les procédés  de production,  développer la  formulation et étudier  la biodégradabilité des  composés actifs développer une  plateforme de  screening à haut débit  de nouveaux produits  de biocontrôle 6
  • 7. SMARTBIOCONTROL OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL  MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  re bénéficieront des retombées de ce projet.  coordination et  communication de  l’ensemble du  portefeuille développement de capteurs  pour détecter les agents de  biocontrôle et les agents  pathogènes aux champs tester les produits  disponibles ou en  développement sur des  pathosystèmes en serre et  aux champs, étudier la  perception des  biopesticides optimiser les procédés  de production,  développer la  formulation et étudier  la biodégradabilité des  composés actifs développer une  plateforme de  screening à haut débit  de nouveaux produits  de biocontrôle 7
  • 8. SMARTBIOCONTROL OUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL  MENT FEDER : 1 480 190,32 €              COUT TOTAL : 2 691 255,17 €  1 µm  NTERREG FWVl étant une région fortement agricole, autant les habitants que les professionnels de  re bénéficieront des retombées de ce projet.  8
  • 9. BIOPROTECT BIOSCREEN BIOPROD BIOCOMGEST Fournir des informations sur les pathogènes spécifiques à détecter et le seuil de détection Fournir des informations sur les séquences spécifiques d’ADN et/ou la structure chimique des composés à considérer Fournir la quantité de biomolécules nécessaires à incorporer dans les biocapteurs Feed-back, stratégie concertée pour l’amélioration Coordination, transfert d’information BIOSENS Association transfrontalière de physiciens, biologistes et immunologistes pour développer une nouvelle génération de biopuces permettant : - Détection précoce et spécifique des pathogènes - Suivi de l’activité des biopuces en champs Intégrer des technologies physiques et biochimiques récentes Intégrer des technologies physiques et biochimiques récentes Conception de capteurs spécifiques, sensibles et faciles à utiliser Conception de capteurs spécifiques, sensibles et faciles à utiliser MATERIA NOVA CARAH – Haute Ecole Concorcet CNRS Centre Spatial de Liège CHRU Lille Multitel MATERIA NOVA CARAH – Haute Ecole Concorcet CNRS Centre Spatial de Liège CHRU Lille Multitel FREDON Université Lille 1 Université Gent PCG (Provinciaal Proefcentrum voor de Groenteteelt vzw) Gembloux AgroBiotech, Université de Liège partenaires associés 9
  • 10. Principe de la détectionPrincipe de la détection pathogène 10
  • 11. Partie physique de la pucePartie physique de la puce 11 Support (lame verre) Film métallique (nm) (Au) Principe : Résonance Plasmonique de Surface (SPR)Principe : Résonance Plasmonique de Surface (SPR) technique optique permettant la détection d’un ligand se fixant à un récepteur immobilisé sur une surface ----------- permet une détection en temps réel quantitative propagatifs localisés plasmons
  • 12. 12 Partie physique de la pucePartie physique de la puce propagatifspropagatifs localiséslocalisés ∅ Billes : 0,76 µm – triangles ≈200 nm
  • 13. 13 Partie physique de la pucePartie physique de la puce système de lecturesystème de lecture Interrogation optique du capteur à plasmons grâce à un spectromètre Source lumineuse ex: LED Sonde optique (illumination) Sonde optique (collection) Spectromètre ~40 cm ~20 cm détecteur à sonde biologique Spectres plasmoniques
  • 14. Partie biologique de la pucePartie biologique de la puce 14 sonde d’accrochesonde d’accroche nucléique (ADN/ ARN)protéique (anticorps/antigène) pathosystème de référencepathosystème de référence (Orton et al. (2011)) Culture: Blé (Triticum aestivum) Pathogène: Septoriose du blé (Zymoseptoria tritici)
  • 15. Démarche expérimentale en pratiqueDémarche expérimentale en pratique 15 sondes – choix / spécificité en laboratoire bio-informatique standardisation échantillons extraction d’air extraction de feuille validation en laboratoire des sondes de la puce designée comparaison système laboratoire / puce extrapolation du système de détection à d’autres pathogènes – pathosystèmes au domaine industriel et médical
  • 16. 16 Un tout grand merci pour votre attention ! Un tout grand merci pour votre attention !

Notes de l'éditeur

  1. Dans un métal, un plasmon est une oscillation de plasma quantifiée, ou un quantum d'oscillation de plasma.