SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Télécharger pour lire hors ligne
Conférence des services cantonaux de
l'énergie
Conférence régionale de Suisse romande
Modèle de prescriptions énergétiques des
cantons (MoPEC)
Edition 2014
acceptée par l'Assemblée plénière de l'EnDK (conférence des directeurs
cantonaux de l‘énergie) du 9 janvier 2015
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
2
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Historique de la politique énergétique des cantons
Année Evénement
1992 Utilisation rationnelle de l'énergie dans le bâtiment
1998 Fondation de l'Association MINERGIE par les Directeurs de l'énergie
2000 Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2000)
2003 Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2003)
2007 Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2007)
2008 Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2008)
2009 Introduction du Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB®)
Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2009)
2010 Mise en œuvre du Programme Bâtiments national
2013 Introduction du CECB+ et du CECB Nouveaux bâtiments
2014 Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2014),
décidé le 9 janvier 2015
2015 Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2015) en cours
d'élaboration
3
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Les cantons prennent l'initiative.
Les cantons contribuent par étapes à la mise en oeuvre de la stratégie
énergétique.
Repères et plan
d’action
2 sept. 2011
Principes
directeurs de
la politique
énergétique
4 mai 2012
MoPEC 2014
du
9 janv. 2015
ModEnHa
2015
en cours
d'élaboration
Mise en oeuvre du MoPEC d'ici
à 2020 environ
Repositionnement Minergie
4
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Base légale: LEne (loi sur l’énergie)
Art. 9 Bâtiments
1 Les cantons créent dans leur législation des conditions générales favorisant une
utilisation économe et rationnelle de l'énergie ainsi que le recours aux énergies
renouvelables.
2 …
3 Les cantons édictent notamment des dispositions concernant:
a. la part maximale d'énergies non renouvelables destinée au chauffage et à l'eau
chaude;
b. l'installation de chauffages électriques fixes à résistances et le remplacement de
telles installations;
c. la définition d'objectifs convenus avec des grands consommateurs;
d. le décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude pour les nouvelles
constructions et les rénovations d'envergure;
e. la production d'énergies renouvelables et l'efficacité énergétique
5
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Le MoPEC, un instrument qui a fait ses
preuves.
•  « Dénominateur commun des Directeurs de l'énergie », il sert de
recommandation pour sa mise en œuvre dans les législations
cantonales.
•  Objectif: harmoniser autant que possible les prescriptions dans le
secteur du bâtiment.
•  Le « module de base » est censé être intégralement repris dans les
législations de tous les cantons.
•  Les « modules complémentaires » peuvent être intégrés par les
cantons, selon leurs besoins.
6
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
MoPEC 2014 = MoPEC 2008 révisé
Le développement du MoPEC se fonde sur le MoPEC 2008 et intègre de
nouvelles exigences provenant de la stratégie énergétique et de la politique
climatique.
MoPEC
2008
MoPEC
2014
Obligation d'assainir les chauffages
électriques
Concept de « maison à consommation d'énergie
quasi-nulle », production propre d'électricité des
bâtiments à construire
Exemplarité des
bâtiments publics
Réduction des émissions
de CO2 (anciens
bâtiments)
Plan d'action
02.09.2011
Principes
directeurs
04.05.2012
MoPEC
20XX?
Politique énergétique et climatique
7
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Info/conseil, CECB®, formation continue
Politique des cantons
dans le bâtiment
Mesuresd'encouragement
(progr.cant./contr.globales,
ProgrammeBâtiments)
Bâtimentsàconstruire
(prescriptions&application)
Exemplarité
Bâtimentsexistants
(prescriptions&application)
Exemplarité
ModEnHa
(en révision)MoPEC 2014
Vue d'ensemble de la politique en matière de bâtiments
8
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Objectif nouveaux bâtiments: bâtiment à consommation
d'énergie quasi-nulle
Apports externes
d'énergie
•  Électricité
•  Gaz
•  Mazout
•  Charbon
•  Chaleur à distance
En fonction des besoins:
•  Enveloppe des bâtiments
•  Installations techniques efficaces
•  Production d'énergie sur site (sur la
parcelle, dans et autour de la maison)
•  Valorisation des rejets de chaleur
Principal cadre légal d'application
•  Isolation thermique des bâtiments (section B)
•  Installations techniques performantes (section C)
•  Couverture des besoins de chaleur (section D)
•  Production propre de courant dans les bâtiments à
construire (section E)
Objectif:
apports
quasi nuls
9
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
MoPEC – Bâtiments à construire (module de base)
•  Exigences globales en matière d'énergie:
-  Bâtiment dont la consommation d'énergie
est quasi nulle (approvisionnement en
énergie);
-  Diminution des besoins de chaleur
(standard compris entre MINERGIE et
MINERGIE-P);
•  Exigences concernant les besoins en
électricité;
•  Taux de production autonome d'électricité:
-  10W/m2 de SRE, max 30kWp
-  Taxe de compensation si non réalisable;
•  Exemplarité des bâtiments publics:
-  Standard plus élevé que le MoPEC 2014.
Info/conseil, CECB®, formation continue
Politique des
cantons
dans le bâtiment
Mesures
d'encouragement
(progr.cant./contr.
globales,Programme
Bâtiments)
Bâtimentsà
construire
(prescriptions&
application)
Exemplarité
Bâtimentsexistants
(prescriptions&
application)
Exemplarité
ModEnHa
(en révision)MoPEC 2014
10
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
MoPEC – Constructions existantes (module de base)
•  Part de chaleur renouvelable lors du
remplacement de chaudières alimentées par
des énergies fossiles:
-  Compensation de 10 % provenant de sources
renouvelables ou par des mesures d'efficacité
énergétique supplémentaires (réduction du CO2)
•  Remplacement des chauffages électriques
centraux et des chauffe-eau électriques:
-  Obligatoire dans les 15 ans
•  Exigences des besoins en électricité;
•  Exemplarité des bâtiments publics:
-  D'ici à 2050, approvisionnement à 100 % par
des énergies renouvelables;
-  D'ici à 2030, réduction d'environ 20 % de la
consommation d'électricité par rapport à la
consommation de 1990;
-  Ou compensation grâce à de nouvelles
installations alimentées par des énergies
renouvelables.
Info/conseil, CECB®, formation continue
Politique des
cantons
dans le bâtiment
Mesures
d'encouragement
(progr.cant./contr.
globales,Programme
Bâtiments)
Bâtimentsà
construire
(prescriptions&
application)
Exemplarité
Bâtimentsexistants
(prescriptions&
application)
Exemplarité
ModEnHa
(en révision)MoPEC 2014
11
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
MoPEC – Encouragement (module de base)
•  CECB Plus comme condition à
remplir pour obtenir une
contribution:
-  CECB avec rapport de conseils
-  Contributions de moindre importance
mises à part (< CHF 10 000.– de
contribution)
Info/conseil, CECB®, formation continue
Politique des
cantons
dans le bâtiment
Mesures
d'encouragement
(progr.cant./contr.
globales,Programme
Bâtiments)
Bâtimentsà
construire
(prescriptions&
application)
Exemplarité
Bâtimentsexistants
(prescriptions&
application)
Exemplarité
ModEnHa
(en révision)MoPEC 2014
12
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
MoPEC – Nouveaux modules complémentaires
•  Nouveau! Module 5: Obligation d'équiper les bâtiments à construire de
systèmes de domotique
-  Exploitation plus efficace de l‘énergie grâce à la gestion automatique des
installations;
•  Nouveau! Module 6: Obligation d’assainir les chauffages électriques
décentralisés
-  Remplacement des systèmes décentralisés dans un délai de 15 ans.
•  Nouveau! Module 8: Optimisation de l’exploitation
-  Les bâtiments sans usage d’habitation consommant > 200 000 kWh élect.
doivent optimiser leurs installations techniques tous les cinq ans. Cette
optimisation doit faire l'objet d'une documentation.
•  Nouveau! Module 9: Etablissement d'un CECB pour certains bâtiments
-  Le Conseil d'Etat est compétent pour rendre le CECB obligatoire pour certains
bâtiments.
13
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Point-clé 1
•  Nouvelle exigence: besoin en énergie max. 35 kWh/m2:
-  entre Minergie (38 kWh/m2)
-  et Minergie-P (30 kWh/m2);
•  L'objectif consiste à optimiser le bâtiment de sorte qu'un minimum d'énergie
soit nécessaire à l'alimenter (limite de la parcelle déterminante):
-  Efficacité de l'enveloppe du bâtiment;
-  Production d'énergie renouvelable sur site (chaleur, électricité);
-  Valorisation de la chaleur de l'environnement (air, eau, sol);
-  Valorisation des rejets de chaleur.
•  Aucune restriction concernant le type d'apports externes en énergie;
•  L'évolution et l'expérience tendent à démontrer que le recours aux énergies
fossiles pour ce type de bâtiments est de plus en plus faible.
Maison à consommation d'énergie quasi-nulle et production propre
d'électricité des bâtiments à construire
14
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Point-clé 2
•  Remplacer les chauffages électriques par des pompes à chaleur:
-  Une efficacité accrue également au niveau de l'usage de l'électricité;
•  Les chauffages électriques centraux doivent être remplacés dans un
délai de 15 ans;
•  Les chauffe-eau électriques centraux doivent être combinés avec
d’autres installations de production de chaleur dans un délai de 15 ans;
•  Ces appareils sont gourmands en électricité, notamment en hiver; durant
cette saison, l'électricité peut trouver un usage plus adéquat et plus efficace;
•  Le délai transitoire a été fixé en fonction de la durée de vie des systèmes
installés conformément à leur usage;
•  La règlementation prévoit des exceptions pour des situations particulières, p.
ex.:remontées mécaniques dans les stations de ski; installations de traite
dans les étables, etc.
Obligation d'assainir les chauffages et les chauffe-eau électriques
15
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Point-clé 3
•  Objectif: diminution des émissions de CO2 dans le parc immobilier existant:
-  en remplaçant les chauffages existants;
•  90% max d‘énergie non renouvelable;
•  Différentes solutions proposées pour atteindre cet objectif, telles que
l'optimisation de la production d'eau chaude sanitaire:
-  au moyen d'installations solaires thermiques,
-  ou de chauffe-eau alimentés par pompe à chaleur;
•  La production de chaleur au moyen d'énergies fossiles n'est pas interdite
dans les bâtiments existants.
Recours à la chaleur renouvelable lors du remplacement d'une
installation de production de chaleur
16
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Mise en œuvre dans les cantons
•  Élaboration d'aides à l'exécution communes d'ici à fin 2015
•  Les cantons planifient et réalisent la mise en œuvre:
-  Des procédures différentes;
-  Des besoins supplémentaires différents en matière de
réglementation;
-  Une durée d'application globale de 3 à 5 ans.
17
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Documents
•  Le MoPEC 2014 est
disponible sur le site:
www.endk.ch
•  Les formulaires et aides à
l’application seront
disponibles
ultérieurement
18
Séminaire Energie et Bâtiments
Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
Questions - Informations
Les services cantonaux de l’énergie se
tiennent à votre disposition pour plus de
renseignements

Contenu connexe

Tendances

Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...
Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...
Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Évaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-France
Évaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-FranceÉvaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-France
Évaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-France
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Enjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_driee
Enjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_drieeEnjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_driee
Enjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_driee
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 

Tendances (20)

Etude Coénove "Compétitivité des solutions de rénovation énergétique"
Etude Coénove "Compétitivité des solutions de rénovation énergétique"Etude Coénove "Compétitivité des solutions de rénovation énergétique"
Etude Coénove "Compétitivité des solutions de rénovation énergétique"
 
RDC et planif locale
RDC et planif localeRDC et planif locale
RDC et planif locale
 
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
 
LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB
LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEBLUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB
LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB
 
Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation
 
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelablesLes coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
 
Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...
Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...
Le point sur : Le bilan énergétique de la France en 2012 : une consommation e...
 
"Vers 100% BEPOS en 2020"
"Vers 100% BEPOS en 2020""Vers 100% BEPOS en 2020"
"Vers 100% BEPOS en 2020"
 
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
Concevoir et exploiter des BEPOS flexibles et connectés au réseau
 
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifsParamètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
 
Performance thermique des logements neufs
Performance thermique des logements neufsPerformance thermique des logements neufs
Performance thermique des logements neufs
 
Réseaux de chaleur et aménagement : exemple de Nantes Métropole
Réseaux de chaleur et aménagement : exemple de Nantes MétropoleRéseaux de chaleur et aménagement : exemple de Nantes Métropole
Réseaux de chaleur et aménagement : exemple de Nantes Métropole
 
Cerema guide rd_c_region_2017_vf
Cerema guide rd_c_region_2017_vfCerema guide rd_c_region_2017_vf
Cerema guide rd_c_region_2017_vf
 
Stratégie wallonne de rénovation énergétique à long terme des bâtiments
Stratégie wallonne de rénovation énergétique à long terme des bâtimentsStratégie wallonne de rénovation énergétique à long terme des bâtiments
Stratégie wallonne de rénovation énergétique à long terme des bâtiments
 
Les grands principes de la RE2020
Les grands principes de la RE2020Les grands principes de la RE2020
Les grands principes de la RE2020
 
Évaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-France
Évaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-FranceÉvaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-France
Évaluation du potentiel de développement du chauffage urbain en Île-de-France
 
Réaliser un schéma directeur de réseau de chaleur
Réaliser un schéma directeur de réseau de chaleurRéaliser un schéma directeur de réseau de chaleur
Réaliser un schéma directeur de réseau de chaleur
 
Reseaux de chaleur - Politique nationale (2012)
Reseaux de chaleur - Politique nationale (2012)Reseaux de chaleur - Politique nationale (2012)
Reseaux de chaleur - Politique nationale (2012)
 
Newsletter énergie mai 2017
Newsletter énergie mai 2017Newsletter énergie mai 2017
Newsletter énergie mai 2017
 
Enjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_driee
Enjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_drieeEnjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_driee
Enjeux chauffage urbain_idf_julien_assoun_brigitte_loubet_driee
 

En vedette

Trucosdelmovil
TrucosdelmovilTrucosdelmovil
Trucosdelmovil
billyjsc
 
Alcampomataro
AlcampomataroAlcampomataro
Alcampomataro
antolin69
 
Arquitectura Del Ordenador
Arquitectura Del OrdenadorArquitectura Del Ordenador
Arquitectura Del Ordenador
ely_vk12
 
Esperanza Leandro Final
Esperanza Leandro FinalEsperanza Leandro Final
Esperanza Leandro Final
leespera
 

En vedette (20)

Etransformation ciblage marketing et ciblage communication.
Etransformation ciblage marketing et ciblage communication.Etransformation ciblage marketing et ciblage communication.
Etransformation ciblage marketing et ciblage communication.
 
The human genome, implications for oral health
The human genome, implications for oral healthThe human genome, implications for oral health
The human genome, implications for oral health
 
Trucosdelmovil
TrucosdelmovilTrucosdelmovil
Trucosdelmovil
 
Alcampomataro
AlcampomataroAlcampomataro
Alcampomataro
 
Triple Em[1]
Triple Em[1]Triple Em[1]
Triple Em[1]
 
Luz Casal
Luz CasalLuz Casal
Luz Casal
 
Arquitectura Del Ordenador
Arquitectura Del OrdenadorArquitectura Del Ordenador
Arquitectura Del Ordenador
 
Agua Florencia Antonella
Agua Florencia AntonellaAgua Florencia Antonella
Agua Florencia Antonella
 
Minergie-Eco, une autre manière de penser la construction
Minergie-Eco, une autre manière de penser la constructionMinergie-Eco, une autre manière de penser la construction
Minergie-Eco, une autre manière de penser la construction
 
Carlos Gardel
Carlos GardelCarlos Gardel
Carlos Gardel
 
Esperanza Leandro Final
Esperanza Leandro FinalEsperanza Leandro Final
Esperanza Leandro Final
 
Only For You
Only For YouOnly For You
Only For You
 
Remise de label MINERGIE-A, le 23.3.2013 à Estavayer-le-Gibloux
Remise de label MINERGIE-A, le 23.3.2013 à Estavayer-le-GiblouxRemise de label MINERGIE-A, le 23.3.2013 à Estavayer-le-Gibloux
Remise de label MINERGIE-A, le 23.3.2013 à Estavayer-le-Gibloux
 
COn las XO
COn las XOCOn las XO
COn las XO
 
Sectores económicos
Sectores económicosSectores económicos
Sectores económicos
 
Le Soleil de Seno - 03.2013
Le Soleil de Seno - 03.2013Le Soleil de Seno - 03.2013
Le Soleil de Seno - 03.2013
 
Collections maternelle
Collections maternelleCollections maternelle
Collections maternelle
 
Présentation de Martial Bujard: Bois & Solaire – Une alliance concluante pour...
Présentation de Martial Bujard: Bois & Solaire – Une alliance concluante pour...Présentation de Martial Bujard: Bois & Solaire – Une alliance concluante pour...
Présentation de Martial Bujard: Bois & Solaire – Une alliance concluante pour...
 
Où va le web?
Où va le web?Où va le web?
Où va le web?
 
Convention Pôle Systematic 2013
Convention Pôle Systematic 2013Convention Pôle Systematic 2013
Convention Pôle Systematic 2013
 

Similaire à Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC 2014

Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétiqueLes réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...
Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...
Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...
MGUEROUT
 

Similaire à Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC 2014 (20)

Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
 
Stratégie énergétique
Stratégie énergétiqueStratégie énergétique
Stratégie énergétique
 
Bruxelles, zéro carbone - Partie2
Bruxelles, zéro carbone - Partie2Bruxelles, zéro carbone - Partie2
Bruxelles, zéro carbone - Partie2
 
Journée réseaux de chaleur présentation DGEC
Journée réseaux de chaleur présentation DGECJournée réseaux de chaleur présentation DGEC
Journée réseaux de chaleur présentation DGEC
 
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPELa transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
 
Journées portes ouvertes Minergie 2013, le 26 octobre 2013 à Bassecourt (JU)
Journées portes ouvertes Minergie 2013, le 26 octobre 2013 à Bassecourt (JU)Journées portes ouvertes Minergie 2013, le 26 octobre 2013 à Bassecourt (JU)
Journées portes ouvertes Minergie 2013, le 26 octobre 2013 à Bassecourt (JU)
 
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétiqueLes réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
 
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-VelinDéveloppement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
 
Impact de la loi NOME - ICEB Café
Impact de la loi NOME - ICEB CaféImpact de la loi NOME - ICEB Café
Impact de la loi NOME - ICEB Café
 
RENOVATION EN COPROPRIETE ANALYSES DES BLOCAGES ET LEVIERS
RENOVATION EN COPROPRIETE ANALYSES DES BLOCAGES ET LEVIERSRENOVATION EN COPROPRIETE ANALYSES DES BLOCAGES ET LEVIERS
RENOVATION EN COPROPRIETE ANALYSES DES BLOCAGES ET LEVIERS
 
Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...
Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...
Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...
 
Présentation sdd iut 140208
Présentation sdd iut 140208Présentation sdd iut 140208
Présentation sdd iut 140208
 
Physique du bâtiment - cours.pdf
Physique du bâtiment - cours.pdfPhysique du bâtiment - cours.pdf
Physique du bâtiment - cours.pdf
 
Energie-Ressources-numérique-Schneider-metro'num2015
Energie-Ressources-numérique-Schneider-metro'num2015Energie-Ressources-numérique-Schneider-metro'num2015
Energie-Ressources-numérique-Schneider-metro'num2015
 
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
 
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET D...
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES  RENOUVELABLES   ET D...SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES  RENOUVELABLES   ET D...
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET D...
 
Strategie de-la-construction-durable-dans-le-cadre-des-projets-de-l administr...
Strategie de-la-construction-durable-dans-le-cadre-des-projets-de-l administr...Strategie de-la-construction-durable-dans-le-cadre-des-projets-de-l administr...
Strategie de-la-construction-durable-dans-le-cadre-des-projets-de-l administr...
 
Mutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECO
Mutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECOMutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECO
Mutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECO
 
Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...
Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...
Assises EnR 2013 - Table ronde 1 - julien assoun & brigitte loubet - driee - ...
 
Repertoire des formations en Mayenne sur la performance energetique et la qua...
Repertoire des formations en Mayenne sur la performance energetique et la qua...Repertoire des formations en Mayenne sur la performance energetique et la qua...
Repertoire des formations en Mayenne sur la performance energetique et la qua...
 

Plus de minergie-romande

Plus de minergie-romande (20)

Conclusion
ConclusionConclusion
Conclusion
 
Projet Energy Living Lab - Eikenott
Projet Energy Living Lab - EikenottProjet Energy Living Lab - Eikenott
Projet Energy Living Lab - Eikenott
 
Les avantages de la certification
Les avantages de la certificationLes avantages de la certification
Les avantages de la certification
 
Nouveaux produits pour la qualité et la rénovation
Nouveaux produits pour la qualité et la rénovationNouveaux produits pour la qualité et la rénovation
Nouveaux produits pour la qualité et la rénovation
 
Bilan énergétique global et meilleure efficience
Bilan énergétique global et meilleure efficienceBilan énergétique global et meilleure efficience
Bilan énergétique global et meilleure efficience
 
Les innovations techniques des trois labels Minergie
Les innovations techniques des trois labels MinergieLes innovations techniques des trois labels Minergie
Les innovations techniques des trois labels Minergie
 
Bienvenue et résumé des labels Minergie
Bienvenue et résumé des labels MinergieBienvenue et résumé des labels Minergie
Bienvenue et résumé des labels Minergie
 
Accueil
AccueilAccueil
Accueil
 
Systèmes de ventilation de confort - Denis Jahn
Systèmes de ventilation de confort - Denis JahnSystèmes de ventilation de confort - Denis Jahn
Systèmes de ventilation de confort - Denis Jahn
 
Climat ambiant optimal - Olivier Deschenaux
Climat ambiant optimal - Olivier Deschenaux Climat ambiant optimal - Olivier Deschenaux
Climat ambiant optimal - Olivier Deschenaux
 
Exigences hygiéniques, réalisation et inspection des installations et apparei...
Exigences hygiéniques, réalisation et inspection des installations et apparei...Exigences hygiéniques, réalisation et inspection des installations et apparei...
Exigences hygiéniques, réalisation et inspection des installations et apparei...
 
Qualité de l'air intérieur et confort thermique - Claude-Alain Roulet
Qualité de l'air intérieur et confort thermique - Claude-Alain RouletQualité de l'air intérieur et confort thermique - Claude-Alain Roulet
Qualité de l'air intérieur et confort thermique - Claude-Alain Roulet
 
Humidité : atout ou inconvénient - Dr Walter Hugentobler
Humidité : atout ou inconvénient - Dr Walter Hugentobler Humidité : atout ou inconvénient - Dr Walter Hugentobler
Humidité : atout ou inconvénient - Dr Walter Hugentobler
 
Polluants d'intérieur: diversité et sources - Catherine Tomicic
Polluants d'intérieur: diversité et sources - Catherine Tomicic Polluants d'intérieur: diversité et sources - Catherine Tomicic
Polluants d'intérieur: diversité et sources - Catherine Tomicic
 
Minergie et la qualité de l’air intérieur - Martial Bujard
Minergie et la qualité de l’air intérieur - Martial Bujard Minergie et la qualité de l’air intérieur - Martial Bujard
Minergie et la qualité de l’air intérieur - Martial Bujard
 
Moisissures dans le bâtiment : sources, prévention et traitement - Joelle Goy...
Moisissures dans le bâtiment : sources, prévention et traitement - Joelle Goy...Moisissures dans le bâtiment : sources, prévention et traitement - Joelle Goy...
Moisissures dans le bâtiment : sources, prévention et traitement - Joelle Goy...
 
Utilisation efficace de l'eau et de l'énergie
Utilisation efficace de l'eau et de l'énergieUtilisation efficace de l'eau et de l'énergie
Utilisation efficace de l'eau et de l'énergie
 
Epaisseur d'isolation optimale du point de vue écologique
Epaisseur d'isolation optimale du point de vue écologiqueEpaisseur d'isolation optimale du point de vue écologique
Epaisseur d'isolation optimale du point de vue écologique
 
Nouveau bâtiment de l'UEFA - Structure et Minergie
Nouveau bâtiment de l'UEFA - Structure et MinergieNouveau bâtiment de l'UEFA - Structure et Minergie
Nouveau bâtiment de l'UEFA - Structure et Minergie
 
Bâtiments "Clairière" et "Bois-Bougy"
Bâtiments "Clairière" et "Bois-Bougy"Bâtiments "Clairière" et "Bois-Bougy"
Bâtiments "Clairière" et "Bois-Bougy"
 

Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC 2014

  • 1. Conférence des services cantonaux de l'énergie Conférence régionale de Suisse romande Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC) Edition 2014 acceptée par l'Assemblée plénière de l'EnDK (conférence des directeurs cantonaux de l‘énergie) du 9 janvier 2015 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015
  • 2. 2 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Historique de la politique énergétique des cantons Année Evénement 1992 Utilisation rationnelle de l'énergie dans le bâtiment 1998 Fondation de l'Association MINERGIE par les Directeurs de l'énergie 2000 Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2000) 2003 Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2003) 2007 Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2007) 2008 Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2008) 2009 Introduction du Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB®) Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2009) 2010 Mise en œuvre du Programme Bâtiments national 2013 Introduction du CECB+ et du CECB Nouveaux bâtiments 2014 Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2014), décidé le 9 janvier 2015 2015 Modèle d'encouragement harmonisé des cantons (ModEnHa 2015) en cours d'élaboration
  • 3. 3 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Les cantons prennent l'initiative. Les cantons contribuent par étapes à la mise en oeuvre de la stratégie énergétique. Repères et plan d’action 2 sept. 2011 Principes directeurs de la politique énergétique 4 mai 2012 MoPEC 2014 du 9 janv. 2015 ModEnHa 2015 en cours d'élaboration Mise en oeuvre du MoPEC d'ici à 2020 environ Repositionnement Minergie
  • 4. 4 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Base légale: LEne (loi sur l’énergie) Art. 9 Bâtiments 1 Les cantons créent dans leur législation des conditions générales favorisant une utilisation économe et rationnelle de l'énergie ainsi que le recours aux énergies renouvelables. 2 … 3 Les cantons édictent notamment des dispositions concernant: a. la part maximale d'énergies non renouvelables destinée au chauffage et à l'eau chaude; b. l'installation de chauffages électriques fixes à résistances et le remplacement de telles installations; c. la définition d'objectifs convenus avec des grands consommateurs; d. le décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude pour les nouvelles constructions et les rénovations d'envergure; e. la production d'énergies renouvelables et l'efficacité énergétique
  • 5. 5 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Le MoPEC, un instrument qui a fait ses preuves. •  « Dénominateur commun des Directeurs de l'énergie », il sert de recommandation pour sa mise en œuvre dans les législations cantonales. •  Objectif: harmoniser autant que possible les prescriptions dans le secteur du bâtiment. •  Le « module de base » est censé être intégralement repris dans les législations de tous les cantons. •  Les « modules complémentaires » peuvent être intégrés par les cantons, selon leurs besoins.
  • 6. 6 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 MoPEC 2014 = MoPEC 2008 révisé Le développement du MoPEC se fonde sur le MoPEC 2008 et intègre de nouvelles exigences provenant de la stratégie énergétique et de la politique climatique. MoPEC 2008 MoPEC 2014 Obligation d'assainir les chauffages électriques Concept de « maison à consommation d'énergie quasi-nulle », production propre d'électricité des bâtiments à construire Exemplarité des bâtiments publics Réduction des émissions de CO2 (anciens bâtiments) Plan d'action 02.09.2011 Principes directeurs 04.05.2012 MoPEC 20XX? Politique énergétique et climatique
  • 7. 7 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Info/conseil, CECB®, formation continue Politique des cantons dans le bâtiment Mesuresd'encouragement (progr.cant./contr.globales, ProgrammeBâtiments) Bâtimentsàconstruire (prescriptions&application) Exemplarité Bâtimentsexistants (prescriptions&application) Exemplarité ModEnHa (en révision)MoPEC 2014 Vue d'ensemble de la politique en matière de bâtiments
  • 8. 8 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Objectif nouveaux bâtiments: bâtiment à consommation d'énergie quasi-nulle Apports externes d'énergie •  Électricité •  Gaz •  Mazout •  Charbon •  Chaleur à distance En fonction des besoins: •  Enveloppe des bâtiments •  Installations techniques efficaces •  Production d'énergie sur site (sur la parcelle, dans et autour de la maison) •  Valorisation des rejets de chaleur Principal cadre légal d'application •  Isolation thermique des bâtiments (section B) •  Installations techniques performantes (section C) •  Couverture des besoins de chaleur (section D) •  Production propre de courant dans les bâtiments à construire (section E) Objectif: apports quasi nuls
  • 9. 9 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 MoPEC – Bâtiments à construire (module de base) •  Exigences globales en matière d'énergie: -  Bâtiment dont la consommation d'énergie est quasi nulle (approvisionnement en énergie); -  Diminution des besoins de chaleur (standard compris entre MINERGIE et MINERGIE-P); •  Exigences concernant les besoins en électricité; •  Taux de production autonome d'électricité: -  10W/m2 de SRE, max 30kWp -  Taxe de compensation si non réalisable; •  Exemplarité des bâtiments publics: -  Standard plus élevé que le MoPEC 2014. Info/conseil, CECB®, formation continue Politique des cantons dans le bâtiment Mesures d'encouragement (progr.cant./contr. globales,Programme Bâtiments) Bâtimentsà construire (prescriptions& application) Exemplarité Bâtimentsexistants (prescriptions& application) Exemplarité ModEnHa (en révision)MoPEC 2014
  • 10. 10 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 MoPEC – Constructions existantes (module de base) •  Part de chaleur renouvelable lors du remplacement de chaudières alimentées par des énergies fossiles: -  Compensation de 10 % provenant de sources renouvelables ou par des mesures d'efficacité énergétique supplémentaires (réduction du CO2) •  Remplacement des chauffages électriques centraux et des chauffe-eau électriques: -  Obligatoire dans les 15 ans •  Exigences des besoins en électricité; •  Exemplarité des bâtiments publics: -  D'ici à 2050, approvisionnement à 100 % par des énergies renouvelables; -  D'ici à 2030, réduction d'environ 20 % de la consommation d'électricité par rapport à la consommation de 1990; -  Ou compensation grâce à de nouvelles installations alimentées par des énergies renouvelables. Info/conseil, CECB®, formation continue Politique des cantons dans le bâtiment Mesures d'encouragement (progr.cant./contr. globales,Programme Bâtiments) Bâtimentsà construire (prescriptions& application) Exemplarité Bâtimentsexistants (prescriptions& application) Exemplarité ModEnHa (en révision)MoPEC 2014
  • 11. 11 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 MoPEC – Encouragement (module de base) •  CECB Plus comme condition à remplir pour obtenir une contribution: -  CECB avec rapport de conseils -  Contributions de moindre importance mises à part (< CHF 10 000.– de contribution) Info/conseil, CECB®, formation continue Politique des cantons dans le bâtiment Mesures d'encouragement (progr.cant./contr. globales,Programme Bâtiments) Bâtimentsà construire (prescriptions& application) Exemplarité Bâtimentsexistants (prescriptions& application) Exemplarité ModEnHa (en révision)MoPEC 2014
  • 12. 12 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 MoPEC – Nouveaux modules complémentaires •  Nouveau! Module 5: Obligation d'équiper les bâtiments à construire de systèmes de domotique -  Exploitation plus efficace de l‘énergie grâce à la gestion automatique des installations; •  Nouveau! Module 6: Obligation d’assainir les chauffages électriques décentralisés -  Remplacement des systèmes décentralisés dans un délai de 15 ans. •  Nouveau! Module 8: Optimisation de l’exploitation -  Les bâtiments sans usage d’habitation consommant > 200 000 kWh élect. doivent optimiser leurs installations techniques tous les cinq ans. Cette optimisation doit faire l'objet d'une documentation. •  Nouveau! Module 9: Etablissement d'un CECB pour certains bâtiments -  Le Conseil d'Etat est compétent pour rendre le CECB obligatoire pour certains bâtiments.
  • 13. 13 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Point-clé 1 •  Nouvelle exigence: besoin en énergie max. 35 kWh/m2: -  entre Minergie (38 kWh/m2) -  et Minergie-P (30 kWh/m2); •  L'objectif consiste à optimiser le bâtiment de sorte qu'un minimum d'énergie soit nécessaire à l'alimenter (limite de la parcelle déterminante): -  Efficacité de l'enveloppe du bâtiment; -  Production d'énergie renouvelable sur site (chaleur, électricité); -  Valorisation de la chaleur de l'environnement (air, eau, sol); -  Valorisation des rejets de chaleur. •  Aucune restriction concernant le type d'apports externes en énergie; •  L'évolution et l'expérience tendent à démontrer que le recours aux énergies fossiles pour ce type de bâtiments est de plus en plus faible. Maison à consommation d'énergie quasi-nulle et production propre d'électricité des bâtiments à construire
  • 14. 14 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Point-clé 2 •  Remplacer les chauffages électriques par des pompes à chaleur: -  Une efficacité accrue également au niveau de l'usage de l'électricité; •  Les chauffages électriques centraux doivent être remplacés dans un délai de 15 ans; •  Les chauffe-eau électriques centraux doivent être combinés avec d’autres installations de production de chaleur dans un délai de 15 ans; •  Ces appareils sont gourmands en électricité, notamment en hiver; durant cette saison, l'électricité peut trouver un usage plus adéquat et plus efficace; •  Le délai transitoire a été fixé en fonction de la durée de vie des systèmes installés conformément à leur usage; •  La règlementation prévoit des exceptions pour des situations particulières, p. ex.:remontées mécaniques dans les stations de ski; installations de traite dans les étables, etc. Obligation d'assainir les chauffages et les chauffe-eau électriques
  • 15. 15 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Point-clé 3 •  Objectif: diminution des émissions de CO2 dans le parc immobilier existant: -  en remplaçant les chauffages existants; •  90% max d‘énergie non renouvelable; •  Différentes solutions proposées pour atteindre cet objectif, telles que l'optimisation de la production d'eau chaude sanitaire: -  au moyen d'installations solaires thermiques, -  ou de chauffe-eau alimentés par pompe à chaleur; •  La production de chaleur au moyen d'énergies fossiles n'est pas interdite dans les bâtiments existants. Recours à la chaleur renouvelable lors du remplacement d'une installation de production de chaleur
  • 16. 16 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Mise en œuvre dans les cantons •  Élaboration d'aides à l'exécution communes d'ici à fin 2015 •  Les cantons planifient et réalisent la mise en œuvre: -  Des procédures différentes; -  Des besoins supplémentaires différents en matière de réglementation; -  Une durée d'application globale de 3 à 5 ans.
  • 17. 17 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Documents •  Le MoPEC 2014 est disponible sur le site: www.endk.ch •  Les formulaires et aides à l’application seront disponibles ultérieurement
  • 18. 18 Séminaire Energie et Bâtiments Présentation du MoPEC 2014 – printemps 2015 Questions - Informations Les services cantonaux de l’énergie se tiennent à votre disposition pour plus de renseignements