SlideShare une entreprise Scribd logo
EXPOSE SUR LA
 PROTECTION CONTRE
LES SURTENSIONS DANS
LES CENTRES TELECOMS
Etat des lieux et proposition d’un cahier de
charges pour l’amélioration du système de
                  protection


               présenter par :
               Djibril sambe
              Mamadou diouf
              Eméric kamleu
              Alioune diagne
PRESENTATION DES LIEUX
La salle « TRAINING CENTER » et celle de l’OCB sont abritées par le même
bâtiment qui abrite aussi la salle d’énergie de l’ESMT.

Dans la salle du « TRAINING CENTER », nous retrouvons un environnement
GSM avec des équipements tels que les BTS, BSC, antennes et autres. La salle
de commutation est celle qui contient l’OCB et un local de pilotage de ce
dernier. Chacune de ces salles est alimentée en énergie par le système
d’alimentation constitué par deux sources : le secteur comme source principal
et le groupe électrogène comme secours. Ce système est piloté par un tableau
principal situé dans la salle d’énergie proprement dite, pour les opérations de
commutation de source, de protection, d’isolation.
ETATS DES LIEUX
  SALLE DE COMMUTATION : L’OCB

Cette salle abrite un équipement de commutation à savoir l’OCB reposant
sur une plateforme surélevée par rapport au sol comme l’ensemble des
autres matériels immobiliers. L’équipement de commutation est constitué
par deux grandes armoires où sont logés les différents modules disposés sur
des racks. La mise à la masse de ces entités est faite de la manière
suivante (avec images à l’appui ; les numérotations suivantes
correspondront aux numéros des schémas) :

   1. Les portes de l’armoire sont reliées au châssis,
   2. Les masses des modules (ceux qui en disposent) sont reliées aussi
      châssis,
   3. La carcasse de l’armoire est reliée en différents points par des câbles
      vers une masse,
   4. Un tableau électrique dessert l’alimentation des équipements. il est
      constitué par un système de fusibles et d’interrupteurs mais aussi leur
      mise à la masse,
   5. Raccordement de toutes les masses à la borne principale
 Points négatifs
        o Pas de documentation des circuits de câblage. Cela servirait de
           supports pour la facilité de la maintenance.
        o L’absence de parafoudre et/ou de para surtension (protection
           fine comme intermédiaire)
        o Non raccordement du support métallique du faux plancher à la
           masse.
    Points positifs
        o Identification simple des câbles par leurs couleurs.
        o Fusibles de protections disponibles aux niveaux de l’OCB.

  SALLE « TRAINING CENTER » : Transmission

On retrouve la même faux plancher dans la salle transmission mais au
contraire de la salle commutation, le support métallique du faux plancher
est reliée en différents points au fil qui mène à la borne principale mise à la
terre (diffèrent de celle de la salle énergie et commutation) avec une valeur
ohmique de 1 Ω.
 Points négatifs
      o Pas de documentation des circuits de câblage
      o L’absence de parafoudre et/ou de para surtension (protection
         fine comme intermédiaire)
  Points positifs
      o
 SALLE D’ENERGIE

 Point de départ des alimentations en énergie des salles commutation et
 transmission mais aussi du reste du domaine de l’ESMT, cette salle
 renferme aussi la prise de terre (1.5Ω) où sont connectées les masses de
 la salle commutation et celui du bâtiment abritant ces différentes salles.
 SOLUTIONS

Les solutions que nous recommandons pour l’amélioration de la
protection aux surtensions des salles commutation et transmission sont
les suivantes :
      Installer un paratonnerre à amorçage en remplaçant sur à tige
        simple assurant une couverture aux salles contre les
        foudroiements directe. N.B : celui de la salle du transformateur
        n’est pas nécessaire car l’arrivée du secteur est faite de façon
        enterrée.
      Parafoudre de tête au niveau de la salle du transformateur
        (capacité à mettre en place selon les calculs qui vont suivre)
      Parafoudres intermédiaires au niveau des salles commutation et
        transmission car la distance entre le parafoudre de tête et les
        installations à protéger est supérieur à 30 mètres.
      Protection fine pour les appareils divers (ordinateurs,
        téléphones…)
      Mettre en place une ceinture de masse au niveau des différents
        et les raccorder entre eux pour ensuite les mettre à la terre à la
        terre à un point unique (donc une seul prise de terre au lieu de
        deux (celle des appareils de la salle transmission et celle du
        bâtiment lui-même avec les appareils de la salle commutation)
      Documenter les câblages électriques comme informatiques pour
        éviter au maximum les effets d’induction
Caracteristiques des protections
           supplementaires
 Caractéristiques relatifs à la zone d’exposition

Pour simplifier les calculs de choix des parafoudres et du paratonnerre, on a
trouvé un site internet (http://www.indelec.fr/risque_foudre/), celui de la
société INDELEC, qui nous a donné le niveau de protection, la capacité des
parafoudres et d’autres données qui seront exploitées plus loin. Sur le site, il
faut donner un département français comme entrée donnée. Nous avons
pris un département qui avait les mêmes caractéristiques que notre zone
d’étude, en l’occurrence : Vaucluse (84). Voici le résultat des données
entrées dans le logiciel :
 Zone de couverture du paratonnerre




 Emplacement
du paratonnerre




            On a choisi un diamètre D égal à 60 mètres, suffisant pour couvrir la
            grande majorité du bâtiment. Ce dernier paramètre va nous permettre
            de la hauteur de notre paratonnerre selon la marque du paratonnerre et
            le type. Nous avons trouvé une hauteur de 4 mètres pour assurer la
            couverture voulu. Voir schéma ci-dessous
Exposé éTats Des Lieux ESMT

Contenu connexe

En vedette

Nefropatiadiabetica 2013
Nefropatiadiabetica 2013Nefropatiadiabetica 2013
Nefropatiadiabetica 2013
Gaby Mani
 
Sinnvolle Steuern
Sinnvolle SteuernSinnvolle Steuern
Sinnvolle Steuern
Gebhard Borck
 
OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015
OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015
OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015
contactOpinionWay
 
9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme
 9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme 9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme
9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme
Anjou tourisme
 
Energía solar en la naturaleza
Energía solar en la naturalezaEnergía solar en la naturaleza
Energía solar en la naturaleza
Diego Santaella Sequera
 
Ciudades famosas
Ciudades famosasCiudades famosas
Ciudades famosas
Pedro Molina
 
Présentation couverturues autoportantes
Présentation couverturues autoportantesPrésentation couverturues autoportantes
Présentation couverturues autoportantes
INCOPERFIL
 
Butirofenonas1
Butirofenonas1Butirofenonas1
Butirofenonas1
Gaby Mani
 
Silabo informatica i emanuel
Silabo informatica i   emanuelSilabo informatica i   emanuel
Silabo informatica i emanuel
Abel Rodas Francesqui
 
Conligus - Präsentation 17.10.2014
Conligus - Präsentation 17.10.2014Conligus - Präsentation 17.10.2014
Conligus - Präsentation 17.10.2014
Dr. Wolf Barth
 
Protegiendo a la Población.
Protegiendo a la Población.Protegiendo a la Población.
Protegiendo a la Población.
ssrvvalpo
 
Axel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im Buchhandel
Axel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im BuchhandelAxel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im Buchhandel
Axel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im Buchhandel
Alexander Vieß
 
Cck August Newsletter
Cck August NewsletterCck August Newsletter
Cck August Newsletter
ccksingapore
 
Cg
CgCg
8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement
8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement
8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement
Anjou tourisme
 
Acceso directo a webquest
Acceso directo a webquestAcceso directo a webquest
Acceso directo a webquest
EquipoWebquest
 
Airmis Etude de marché de l'IT 2012
Airmis Etude de marché de l'IT 2012Airmis Etude de marché de l'IT 2012
Airmis Etude de marché de l'IT 2012Airmis
 

En vedette (20)

Team Foundation Server
Team Foundation ServerTeam Foundation Server
Team Foundation Server
 
Nefropatiadiabetica 2013
Nefropatiadiabetica 2013Nefropatiadiabetica 2013
Nefropatiadiabetica 2013
 
Sinnvolle Steuern
Sinnvolle SteuernSinnvolle Steuern
Sinnvolle Steuern
 
OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015
OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015
OpinionWay pour Ethic - J'aime ma boîte / Septembre 2015
 
9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme
 9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme 9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme
9e Soirée des Pros du tourisme 12/11/15 - Observatoire Anjou tourisme
 
Energía solar en la naturaleza
Energía solar en la naturalezaEnergía solar en la naturaleza
Energía solar en la naturaleza
 
Ciudades famosas
Ciudades famosasCiudades famosas
Ciudades famosas
 
Présentation couverturues autoportantes
Présentation couverturues autoportantesPrésentation couverturues autoportantes
Présentation couverturues autoportantes
 
Butirofenonas1
Butirofenonas1Butirofenonas1
Butirofenonas1
 
Carte des mets
Carte des metsCarte des mets
Carte des mets
 
Silabo informatica i emanuel
Silabo informatica i   emanuelSilabo informatica i   emanuel
Silabo informatica i emanuel
 
Chapter 9 overviewp
Chapter 9 overviewpChapter 9 overviewp
Chapter 9 overviewp
 
Conligus - Präsentation 17.10.2014
Conligus - Präsentation 17.10.2014Conligus - Präsentation 17.10.2014
Conligus - Präsentation 17.10.2014
 
Protegiendo a la Población.
Protegiendo a la Población.Protegiendo a la Población.
Protegiendo a la Población.
 
Axel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im Buchhandel
Axel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im BuchhandelAxel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im Buchhandel
Axel Schaefer: Unternehmens- und Liquidtätsplanung im Buchhandel
 
Cck August Newsletter
Cck August NewsletterCck August Newsletter
Cck August Newsletter
 
Cg
CgCg
Cg
 
8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement
8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement
8e Soirée des Pros du tourisme 13/11/14 - Développement
 
Acceso directo a webquest
Acceso directo a webquestAcceso directo a webquest
Acceso directo a webquest
 
Airmis Etude de marché de l'IT 2012
Airmis Etude de marché de l'IT 2012Airmis Etude de marché de l'IT 2012
Airmis Etude de marché de l'IT 2012
 

Similaire à Exposé éTats Des Lieux ESMT

514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
tanokouakouludovic
 
TECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIR
TECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIRTECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIR
TECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIR
Homexity
 
Cours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdfCours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdf
SAID MASHATE
 
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptx
CHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptxCHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptx
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptx
AbirNour1
 
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptx
CHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptxCHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptx
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptx
AbirNour1
 
BCRI-CH4.pdf
BCRI-CH4.pdfBCRI-CH4.pdf
BCRI-CH4.pdf
Abderrazak LAKRIM
 
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelablesdimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
Mounsif Merrouni
 
183592565 reseaux-gsm-06-ocr
183592565 reseaux-gsm-06-ocr183592565 reseaux-gsm-06-ocr
183592565 reseaux-gsm-06-ocrNadia RAOUANE
 
Catalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaire
Catalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaireCatalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaire
Catalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaire
Téréva
 
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptxPOSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
mohamed896991
 
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionCommunication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionKarim Hassaouan
 
Conf cp3
Conf cp3Conf cp3
Ch3 tph
Ch3 tphCh3 tph
Ch3 tphsdamhk
 
Projet FYP 2023.pptx
Projet FYP 2023.pptxProjet FYP 2023.pptx
Projet FYP 2023.pptx
GeorgesNawfal2
 
PA CAHORS
PA CAHORSPA CAHORS
PA CAHORS
HamzaMarga
 
cahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdf
cahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdfcahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdf
cahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdf
HamzaMarga
 
Installation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdf
Installation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdfInstallation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdf
Installation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdf
IonutCatalin8
 
634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt
634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt
634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt
CHAHLIYounes
 
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.pptFormation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
BOULANORICHRAF
 

Similaire à Exposé éTats Des Lieux ESMT (20)

514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
 
TECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIR
TECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIRTECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIR
TECNO STAR DUAL POWER - SISTEM AIR
 
Cours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdfCours-Electricité Industrielle.pdf
Cours-Electricité Industrielle.pdf
 
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptx
CHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptxCHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptx
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL (1).pptx
 
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptx
CHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptxCHAP 3_1  ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptx
CHAP 3_1 ECLAIRAGE ARTIFICIEL.pptx
 
Formationreg3
Formationreg3Formationreg3
Formationreg3
 
BCRI-CH4.pdf
BCRI-CH4.pdfBCRI-CH4.pdf
BCRI-CH4.pdf
 
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelablesdimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
 
183592565 reseaux-gsm-06-ocr
183592565 reseaux-gsm-06-ocr183592565 reseaux-gsm-06-ocr
183592565 reseaux-gsm-06-ocr
 
Catalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaire
Catalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaireCatalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaire
Catalogue général 2017 - Appareillage du bâtiment et petit tertiaire
 
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptxPOSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
 
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionCommunication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
 
Conf cp3
Conf cp3Conf cp3
Conf cp3
 
Ch3 tph
Ch3 tphCh3 tph
Ch3 tph
 
Projet FYP 2023.pptx
Projet FYP 2023.pptxProjet FYP 2023.pptx
Projet FYP 2023.pptx
 
PA CAHORS
PA CAHORSPA CAHORS
PA CAHORS
 
cahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdf
cahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdfcahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdf
cahors_cata_mvd_2017-2018_a4_0.pdf
 
Installation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdf
Installation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdfInstallation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdf
Installation_Electriques_Domestiques_2010_FR_LR.pdf
 
634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt
634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt
634316228-Untitledhhhhhhhhhhhhhhhhhhhj.ppt
 
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.pptFormation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
 

Plus de Emeric Kamleu Noumi

Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...
Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...
Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...
Emeric Kamleu Noumi
 
Rapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdfRapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Emeric Kamleu Noumi
 
Rapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdfRapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Emeric Kamleu Noumi
 
Rapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur kamleu noumi emeric
Rapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur   kamleu noumi emericRapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur   kamleu noumi emeric
Rapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur kamleu noumi emeric
Emeric Kamleu Noumi
 
Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur kamleu nou...
Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur   kamleu nou...Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur   kamleu nou...
Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur kamleu nou...
Emeric Kamleu Noumi
 
Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...
Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...
Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...
Emeric Kamleu Noumi
 
Rapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'oncc
Rapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'onccRapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'oncc
Rapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'oncc
Emeric Kamleu Noumi
 
Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...
Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...
Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...
Emeric Kamleu Noumi
 
Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asterisk
Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asteriskDocument sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asterisk
Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asterisk
Emeric Kamleu Noumi
 
Trunk IAX et Conférence sur Asterisk
Trunk IAX et Conférence sur AsteriskTrunk IAX et Conférence sur Asterisk
Trunk IAX et Conférence sur AsteriskEmeric Kamleu Noumi
 
Illegal Immigration
Illegal ImmigrationIllegal Immigration
Illegal Immigration
Emeric Kamleu Noumi
 
Auto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobile
Auto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobileAuto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobile
Auto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobileEmeric Kamleu Noumi
 
Mise En Place D’un Serveur de notification
Mise En Place D’un Serveur de notificationMise En Place D’un Serveur de notification
Mise En Place D’un Serveur de notificationEmeric Kamleu Noumi
 
Gestion Basee Sur Les Politiques
Gestion Basee Sur Les PolitiquesGestion Basee Sur Les Politiques
Gestion Basee Sur Les Politiques
Emeric Kamleu Noumi
 
Cahier De Charges ESMT DeuxièMe Partie
Cahier De Charges ESMT DeuxièMe PartieCahier De Charges ESMT DeuxièMe Partie
Cahier De Charges ESMT DeuxièMe Partie
Emeric Kamleu Noumi
 
Groupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬ Etude De Cas Cisco
Groupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬   Etude De Cas CiscoGroupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬   Etude De Cas Cisco
Groupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬ Etude De Cas Cisco
Emeric Kamleu Noumi
 

Plus de Emeric Kamleu Noumi (20)

Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...
Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...
Rapport de stage Genie Logiciel HEUFFA NDJAYA PATRICK JORDAN Encadreur - Kaml...
 
Rapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdfRapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage FRANK FAPONG Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
 
Rapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdfRapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
Rapport de stage Genie Logiciel TCHINDA JOEL Encadreur - Kamleu Noumi Emeric.pdf
 
Rapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur kamleu noumi emeric
Rapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur   kamleu noumi emericRapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur   kamleu noumi emeric
Rapport de stage gsi djinta michelle hendrid encadreur kamleu noumi emeric
 
Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur kamleu nou...
Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur   kamleu nou...Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur   kamleu nou...
Rapport de stage genie logiciel awoufack tedem adeline encadreur kamleu nou...
 
Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...
Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...
Rapport de stage telecom de Dika Etame Guy Landry. Encadreur: Kamleu Noumi Em...
 
Rapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'oncc
Rapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'onccRapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'oncc
Rapport de stage VOIP, digitalisation et visioconference à l'oncc
 
Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...
Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...
Annexes du Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming ...
 
Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asterisk
Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asteriskDocument sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asterisk
Document sur l'Auto provisioning, contacts, presence et streaming sur asterisk
 
Protocole Diameter
Protocole DiameterProtocole Diameter
Protocole Diameter
 
Projet Rnis
Projet RnisProjet Rnis
Projet Rnis
 
Trunk IAX et Conférence sur Asterisk
Trunk IAX et Conférence sur AsteriskTrunk IAX et Conférence sur Asterisk
Trunk IAX et Conférence sur Asterisk
 
Projet Planing Network
Projet Planing NetworkProjet Planing Network
Projet Planing Network
 
Business Plan - Water Pure
Business Plan - Water PureBusiness Plan - Water Pure
Business Plan - Water Pure
 
Illegal Immigration
Illegal ImmigrationIllegal Immigration
Illegal Immigration
 
Auto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobile
Auto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobileAuto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobile
Auto provisioning, contacts, présence et vidéosurveillance sur mobile
 
Mise En Place D’un Serveur de notification
Mise En Place D’un Serveur de notificationMise En Place D’un Serveur de notification
Mise En Place D’un Serveur de notification
 
Gestion Basee Sur Les Politiques
Gestion Basee Sur Les PolitiquesGestion Basee Sur Les Politiques
Gestion Basee Sur Les Politiques
 
Cahier De Charges ESMT DeuxièMe Partie
Cahier De Charges ESMT DeuxièMe PartieCahier De Charges ESMT DeuxièMe Partie
Cahier De Charges ESMT DeuxièMe Partie
 
Groupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬ Etude De Cas Cisco
Groupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬   Etude De Cas CiscoGroupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬   Etude De Cas Cisco
Groupe De Kamleu, Youssouf, Bertrang, Thiam, Adram+¬ Etude De Cas Cisco
 

Exposé éTats Des Lieux ESMT

  • 1. EXPOSE SUR LA PROTECTION CONTRE LES SURTENSIONS DANS LES CENTRES TELECOMS Etat des lieux et proposition d’un cahier de charges pour l’amélioration du système de protection présenter par : Djibril sambe Mamadou diouf Eméric kamleu Alioune diagne
  • 2. PRESENTATION DES LIEUX La salle « TRAINING CENTER » et celle de l’OCB sont abritées par le même bâtiment qui abrite aussi la salle d’énergie de l’ESMT. Dans la salle du « TRAINING CENTER », nous retrouvons un environnement GSM avec des équipements tels que les BTS, BSC, antennes et autres. La salle de commutation est celle qui contient l’OCB et un local de pilotage de ce dernier. Chacune de ces salles est alimentée en énergie par le système d’alimentation constitué par deux sources : le secteur comme source principal et le groupe électrogène comme secours. Ce système est piloté par un tableau principal situé dans la salle d’énergie proprement dite, pour les opérations de commutation de source, de protection, d’isolation.
  • 3. ETATS DES LIEUX  SALLE DE COMMUTATION : L’OCB Cette salle abrite un équipement de commutation à savoir l’OCB reposant sur une plateforme surélevée par rapport au sol comme l’ensemble des autres matériels immobiliers. L’équipement de commutation est constitué par deux grandes armoires où sont logés les différents modules disposés sur des racks. La mise à la masse de ces entités est faite de la manière suivante (avec images à l’appui ; les numérotations suivantes correspondront aux numéros des schémas) : 1. Les portes de l’armoire sont reliées au châssis, 2. Les masses des modules (ceux qui en disposent) sont reliées aussi châssis, 3. La carcasse de l’armoire est reliée en différents points par des câbles vers une masse, 4. Un tableau électrique dessert l’alimentation des équipements. il est constitué par un système de fusibles et d’interrupteurs mais aussi leur mise à la masse, 5. Raccordement de toutes les masses à la borne principale
  • 4.  Points négatifs o Pas de documentation des circuits de câblage. Cela servirait de supports pour la facilité de la maintenance. o L’absence de parafoudre et/ou de para surtension (protection fine comme intermédiaire) o Non raccordement du support métallique du faux plancher à la masse.  Points positifs o Identification simple des câbles par leurs couleurs. o Fusibles de protections disponibles aux niveaux de l’OCB.  SALLE « TRAINING CENTER » : Transmission On retrouve la même faux plancher dans la salle transmission mais au contraire de la salle commutation, le support métallique du faux plancher est reliée en différents points au fil qui mène à la borne principale mise à la terre (diffèrent de celle de la salle énergie et commutation) avec une valeur ohmique de 1 Ω.
  • 5.  Points négatifs o Pas de documentation des circuits de câblage o L’absence de parafoudre et/ou de para surtension (protection fine comme intermédiaire)  Points positifs o  SALLE D’ENERGIE Point de départ des alimentations en énergie des salles commutation et transmission mais aussi du reste du domaine de l’ESMT, cette salle renferme aussi la prise de terre (1.5Ω) où sont connectées les masses de la salle commutation et celui du bâtiment abritant ces différentes salles.
  • 6.  SOLUTIONS Les solutions que nous recommandons pour l’amélioration de la protection aux surtensions des salles commutation et transmission sont les suivantes :  Installer un paratonnerre à amorçage en remplaçant sur à tige simple assurant une couverture aux salles contre les foudroiements directe. N.B : celui de la salle du transformateur n’est pas nécessaire car l’arrivée du secteur est faite de façon enterrée.  Parafoudre de tête au niveau de la salle du transformateur (capacité à mettre en place selon les calculs qui vont suivre)  Parafoudres intermédiaires au niveau des salles commutation et transmission car la distance entre le parafoudre de tête et les installations à protéger est supérieur à 30 mètres.  Protection fine pour les appareils divers (ordinateurs, téléphones…)  Mettre en place une ceinture de masse au niveau des différents et les raccorder entre eux pour ensuite les mettre à la terre à la terre à un point unique (donc une seul prise de terre au lieu de deux (celle des appareils de la salle transmission et celle du bâtiment lui-même avec les appareils de la salle commutation)  Documenter les câblages électriques comme informatiques pour éviter au maximum les effets d’induction
  • 7. Caracteristiques des protections supplementaires  Caractéristiques relatifs à la zone d’exposition Pour simplifier les calculs de choix des parafoudres et du paratonnerre, on a trouvé un site internet (http://www.indelec.fr/risque_foudre/), celui de la société INDELEC, qui nous a donné le niveau de protection, la capacité des parafoudres et d’autres données qui seront exploitées plus loin. Sur le site, il faut donner un département français comme entrée donnée. Nous avons pris un département qui avait les mêmes caractéristiques que notre zone d’étude, en l’occurrence : Vaucluse (84). Voici le résultat des données entrées dans le logiciel :
  • 8.  Zone de couverture du paratonnerre Emplacement du paratonnerre On a choisi un diamètre D égal à 60 mètres, suffisant pour couvrir la grande majorité du bâtiment. Ce dernier paramètre va nous permettre de la hauteur de notre paratonnerre selon la marque du paratonnerre et le type. Nous avons trouvé une hauteur de 4 mètres pour assurer la couverture voulu. Voir schéma ci-dessous