SlideShare une entreprise Scribd logo
“Crise”: quelles opportunités pour le consommateur – shopper?
Les ASSISES de la PROMOTION Jeudi 28 Mars 2013
Confidential : Exclusive property of Ipsos. Not for distribution.
1
“Crise”: quelles opportunités pour le
consommateur – shopper?
2
Moral des ménages  la crise est installée !1
La promotion, une recherche uniquement financière ?
Les comportements vont changer durablement pour
les PGC
2
Formats de commerce et motivations des Shopper
(HM, SM, HD, Convenience, Drive…), comprendre
l’equity des différents formats
3
Les réponses possibles des Marques et Enseignes4
1. Moral des ménages
 la crise est installée !
3
39%
86%
72%
70%
70%
65%
65%
64%
62%
55%
55%
50%
45%
42%
30%
27%
24%
22%
21%
17%
13%
8%
6%
5%
4%
2%
Total
Saudi Arabia
Sweden
Australia
Germany
Canada
India
China
Brazil
Argentina
Turkey
Hongkong
Indonesia
South Africa
Russia
Poland
Mexico
Belgium
United States
South Korea
Great Britain
Japan
France
Italy
Spain
Hungary
Source : Global @dvisor (IPSOS) - Novembre 2012 - Base = Individus âgés de 15 à 70 ans
94% des Français trouvent que la situation économique
de leur pays n’est pas bonne
 Seuls 6% des Français estiment que la situation
économique est bonne, ce qui place la France
parmi les pays les plus moroses sur le sujet
Comment décririez-vous la situation économique actuelle dans votre pays ?
[ ST « bonne » ]
4
Des individus installés durablement dans la crise… et encore
plus en France… depuis 5 ans (2007)
64%
46%
45% 42%
61%
41%
51%
25%27%
6%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
Apr/07
Oct/07
Apr/08
Nov/08
Apr/09
Nov/Jan/10
Mar/10
Apr/10
May/10
Jun/10
Jul/10
Aug/10
Sept/10
Oct/10
Nov/10
Dec/10
Jan/11
Feb/11
Mar/11
Apr/11
May/11
Jun/11
Jul/11
Aug/11
Sept/11
Oct/11
Nov/11
Dec/11
Jan/12
Feb/12
Mar/12
Apr/12
May/12
Jun/12
Jul/12
Aug/12
Sept/12
« La situation économique dans mon pays est très bonne ou assez bonne »
France
Europe
Asie
Am. Latine
Am. du Nord
Source: Global @dvisor (IPSOS) - 2007 à 2012 5
3% des Français estiment que la situation économique va
s’améliorer dans les 6 prochains mois
« Dans les 6 prochains mois, la situation économique dans mon pays sera meilleure »
[ ST « stronger » ]
Source: Global @dvisor (IPSOS) - Novembre 2012
6
9 Français sur 10 pensent que le plus difficile reste à venir!
38
33
28
26
22
21
21
13
11
62
67
72
74
78
79
79
87
89
Sweden
Germany
Poland
UK
Spain
Belgium
Italy
France
Hungary
derrière nous % à venir %
« Pensez-vous que le pire de la crise est…»
Source: Global @dvisor (IPSOS) – Février 2012
53
48
37
36
47
52
63
64
Brazil
India
Russia
China
41
40
59
60
Canada
USA
7
63% 49% 41%
11%
23%
6%
21%
45%4%
25%
8%
Des préoccupations fortes pour l’avenir (soi et sa famille)
47 %
serein
25%
difficile
25%
moins
bonne 53%
inquiet
74%
satisfaisante
Meilleure
Identique
Moins bonne
Ne sait pas
72 % identique
ou meilleure
Très satisfaisante
Plutôt satisfaisante
Plutôt difficile
Très difficile
ST Difficile
Ne sait pas
Très serein
Plutôt serein
Plutôt inquiet
Très inquiet
ST Inquiet
Ne sait pas
Globalement, comment
envisagez-vous l’avenir
pour vous et votre
famille ? Est-ce que vous
êtes…
Vous estimez que la situation
de votre famille est
aujourd'hui:
Dans 1 an, estimez-vous
que la situation de votre
famille sera:
8
Source : IPSOS pour AXA Direct Protection - Février 2012 - Base = Français > 18 ans et ayant au moins un enfant à charge
Podium des préoccupations : pouvoir d’achat, retraites, emploi
Evolution du pouvoir d’achat 93 %
Financement des retraites 91 %
L’emploi 90 %
9
Source : IPSOS pour AXA Direct Protection - Février 2012 - Base = Français > 18 ans et ayant au moins un enfant à charge
75 % craignent
de voir leur
niveau de vie
se dégrader
La crise… le nom donné aux événements que l’on ne comprend pas, que l’on ne
comprend plus, que l’on ne veut pas comprendre
1975
30
glorieuses
2015
40
foireuses
Revenu, Pouvoir d’achat,
Accès à la consommation…
Nouvelle bourgeoisie
Ascenseur social
Avenir = Progrès
Les Autorités sont respectées
parce qu’elles ont des résultats
Précarisation
Déclassement
Avenir = Problème
Pourquoi respecter ceux qui n’ont
pas de résultat ?
Du citoyen au client…
11
La crise est installée
12
 Le catastrophisme est devenue notre
nourriture quotidienne
 Reflet de sociétés « fatiguées d’elles-
mêmes »
 De nouveaux modèles dopés par la
crise (accessibilité et liberté)
 Halte au catastrophisme
La crise est installée
13
1 Donne envie de ne pas se prendre la tête
2 Donne envie de stabilité
2. La promotion, une
recherche uniquement
financière ?
Les comportements vont
changer durablement
pour les PGC
14
5 ans de crise… Le moral des ménages français a rarement été aussi
bas
Source : Insee, conjoncture
Moral des ménages (Indicateur synthétique de confiance des ménages)
Depuis 2008, l’indicateur flirte avec la barre des 80, record historique depuis l’apparition de la
mesure. Il révèle à la fois une situation dégradée, mais aussi une anticipation négative des
conditions de vie futures.
0
20
40
60
80
100
120
140
octobre-…
juillet-86
avril-87
janvier-88
octobre-…
juillet-89
avril-90
janvier-91
octobre-…
juillet-92
avril-93
janvier-94
octobre-…
juillet-95
avril-96
janvier-97
octobre-…
juillet-98
avril-99
janvier-00
octobre-…
juillet-01
avril-02
janvier-03
octobre-…
juillet-04
avril-05
janvier-06
octobre-…
juillet-07
avril-08
janvier-09
octobre-…
juillet-10
avril-11
janvier-12
octobre-…
15
45% des Français n’arrivent pas à mettre de l’argent de côté
Quelle phrase correspond le mieux à votre situation actuelle ?
Ipsos / Logica Business Consulting pour Femme Actuelle - Les Français et le pouvoir d’achat - Août 2012
Vous arrivez à mettre beaucoup
d'argent de côté
Vous arrivez à mettre un peu
d'argent de côté
S/T Arrive à mettre de l’argent de côté
Vos revenus vous permettent juste de boucler
votre budget
Vous vivez un peu sur vos économies
Vous vivez grâce à un ou plusieurs crédits
3%
52%
55%
32%
9%
4%
16
« Pour vous aujourd’hui, consommer mieux, c’est … »
Pour près d’un Français sur deux, consommer mieux est synonyme de restriction (se limiter aux achats
utiles)
Pour 4 Français sur 10, rechercher le meilleur prix devient une nécessité
48%
39%
13%
Se limiter aux achats utiles
Chercher systématiquement le
meilleur prix pour chaque produit
Trouver des solutions alternatives
lorsqu'elles sont moins chères
comme le prêt, le troc ou la location
Ipsos / Logica Business Consulting pour Femme Actuelle - Les Français et le pouvoir d’achat - Août 2012 17
29
39
26
4
1
Systématiquement
Souvent
Parfois
Rarement
Jamais
La recherche de bonnes affaires se généralise
Les Français sont prêts à passer plus de temps à trouver les bonnes promotions
Les Français cherchent à tout prix à réduire leurs dépenses courantes
Avez-vous cherché à réduire vos dépenses
courantes au cours des 12 derniers mois ?¹
(en %)
+7pts
 Une tendance qui monte : +7pts en 2 ans
(consommateurs qui déclarent « passer beaucoup de temps à
chercher des bonnes affaires » : 67% en 2011 vs 60% en 2009).²
¹ Le pouvoir d’achat vu par les Français, Ipsos Marketing / LSA , décembre 2011 ; ² IECM, Ipsos avril 2011
68% des consommateurs sont
des « chasseurs » réguliers de
promotions, avec pour objectif
de réduire leurs dépenses
courantes
18
Quelles perceptions en
particulier pour les courses
alimentaires en 2012?
80% des Français estiment qu’ils vont devoir diminuer leurs dépenses
ces prochains mois (loisirs et habillement en tête – alimentation préservée)
« Parmi les postes suivants, quels sont les quatre au sein desquels vous estimez que vous
allez devoir le plus diminuer les dépenses de votre foyer dans les six prochains mois ? »
Loisirs
Habillement
Biens de nouvelles technologies et high-tech
La voiture
Energie
Alimentation
Communication
Santé
Aucun, je n'ai pas l'intention de diminuer mes
dépenses dans les prochains mois
54%
47%
45%
27%
26%
18%
17%
11%
19%
Total supérieur à 100% car
quatre réponses possibles
Ipsos / Logica Business Consulting pour Femme Actuelle - Les Français et le pouvoir d’achat - Août 2012 20
Les Français sont sensibles aux prix en grandes surfaces, car un tiers
d’entre eux fait ses courses à l’euro près
« Vous personnellement, diriez vous que, quand vous faites vos courses,
vous comptez… ? »
21Source : Etude Ipsos pour LSA - Le pouvoir d’achat vu par les Français à l’approche de 2012 (Décembre 2011)
Pour les Français, le prix de l’essence et les prix au supermarché sont
responsables de la « vie chère »
76
75
62
59
54
32
29
24
22
18
L'augmentation du prix de l'essence
L'augmentation du prix des produits vendus
en supermarché
L'augmentation des dépenses en énergie
L'augmentation des impôts, taxes…
L'augmentation des produits alimentaires
vendus au marché
Vous avez dû faire face à une ou plusieurs
dépenses importantes
La diminution des revenus du foyer
L'augmentation du montant de abonnements
(téléphone, TV, internet)
L'augmentation des dépenses des transports
en commun
L'augmentation des frais liés à la scolarité ou
aux étude de votre/vos enfant(s)
Raisons de la baisse du pouvoir d’achat [ « Tout à fait » ]
(Top 10 sur 13 réponses)
L’augmentation des frais de télécoms et de
transports apparaît comme négligeable aux
Français, plus sensibles aux hausses
(pourtant beaucoup plus modérées) dans
l’alimentaire (supermarchés et marchés).
Source : Etude Ipsos pour LSA - Le pouvoir d’achat vu par les Français à l’approche de 2012 (Décembre 2011) 22
Pour réduire l’addition, les consommateurs multiplient les stratégies
71
61
53
48
39
29
24
21
9
27
35
35
40
47
40
44
39
21
2
4
11
11
14
31
31
40
70
D'attendre une promotion, ou des soldes, pour effectuer certains
achats
De changer de marque pour une marque moins chère ou un
produit premier prix
De privilégier des produits moins chers dans votre alimentation
(des œufs au lieu de la viande par ex)
De changer de supermarché pour un magasin moins cher
De renoncer à un déplacement à cause du coût des transports
De revendre des produits tels que vêtements, PEM, jouets,
livres… dont vous n'aviez plus besoin
D'acheter des produits tels que vêtements, PEM, jouets, livres…
d'occasion
De fréquenter des brocantes et des vides greniers
De pratiquer l'achat groupé (avec des connaissances ou via
internet)
Souvent Parfois Jamais
Vous est-il arrivé au cours des 12 derniers mois…? (en %)
Tous les moyens sont bons pour pouvoir continuer à acheter sans se priver :
promotions, se tourner vers des marques moins chères, substituer certains
produits ou changer de réseaux de distribution…
Source : Etude Ipsos pour LSA - Le pouvoir d’achat vu par les Français à l’approche de 2012 (Décembre 2011) 23
Quelles réalités pour
les PGC en 2012 ?
L’avant crise pour les PGC: montée du hard discount et des marques de
distributeurs, fragilisation des marques nationales
Paradoxe des PGC
La crise (depuis 2007) n’a pas favorisé la poursuite du
développement du « hors Marques Nationales »
Sources : ¹ TNS Worldpanel 1992 puis SymphonyIRI ; ² SymphonyIRI
1,6%
14,8%
1992 2008
29.9%18.3%
Explosion du Hard Discount puis stabilité - déclin
(PDM en valeur) ¹
Poussée des marques de distributeurs puis
stabilité (PDM en valeur) ²
1997 2008
Un contexte favorable à l’essor du hard discount et des MDD:
• sentiment de très forte inflation par les consommateurs après le passage à l’Euro
• développement de l’offre de hard discount (croissance du parc de magasins, création
de nouvelles enseignes) et de l’assortiment des MDD: généralisation d'une offre
MDD/premiers prix de la part des distributeurs
• évolution réglementaire (lois Galland, Dutreil, Châtel et LME) .
25
13,9%
2012 2012
29.0%
51
45
30
24
2010 2012
1 fois / semaine
1 fois / mois
Fréquentation des magasins de hard discount¹
Evolution de la PDM du hard discount²
(en valeur)
Alors que le durcissement économique
semblait annoncer le triomphe des prix bas,
on observe au contraire un déclin du hard
discount depuis 2008. Chiffre d’affaires, part
de marché, fréquentation, panier moyen : tous
les indicateurs sont mal orientés.
Après une forte croissance, l’achat «malin» se
rétracte au profit des marques nationales
Sources : ¹Observatoire des 4500, vague 2012 ; ² Kantar Worldpanel , sept .2012
12,9
13,6
13,8
14,1
14,3
2012
2011
2010
2009
2008
Aldi s’apprête à introduire des
marques sur son marché national
(Allemagne).
Lidl France a annoncé son abandon
du hard discount pur (arrivée prochaine
de grandes marques en rayons), se
rapprochant des distributeurs
traditionnels. Cette réorientation
stratégique confirme le retour en grâce
des marques.
Pour faire face à ce repli, le hard discount se réoriente :
Depuis la crise, les marques semblent reprendre l’avantage
26
Un retour en grâce de la promotion dans les achats (contrairement à 2008): près de 1 €
sur 8
Un soutien indispensable pour les Marques Nationales
10,1
10,6
10,3
11,0
11,7 11,8
12,3
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Evolution de la part du CA sous promotion lourde depuis 2006
(TG, Prospectus)
Source: SymphonyIRI
La pratique du «shopping», en se banalisant, a perdu une partie de
son charme
30%
36% 37%
9% 12% 12%
2006 2008 2010
ST d'accord Tout à fait
 Le rituel du samedi en famille à l’hypermarché est bel est
bien dépassé. Faire ses courses est dorénavant vécu
comme une corvée pour 37% des Français en 2010
(contre 30% en 2006*). Ce rejet est encore plus net chez les
actifs, notamment les jeunes parents (44%).
 De fait, les courses sont de plus en plus assimilées à un
moment de stress. Pour 46% des Français, la foule dans les
magasins ou dans les administrations est l’une des sources
majeures de stress au quotidien (derrière le manque de savoir-
vivre ou l’agressivité et les problèmes d’argent personnels ; Observatoire des
Bien-être(s), 2009). Au-delà du stress, c’est l’impression de
perdre son temps, devenu précieux, qui provoque le
désamour des consommateurs pour les grandes surfaces.
 C’est en partie pour échapper à ces désagréments que les
ménages plébiscitent l’e-commerce (78% des Français achètent en
ligne, +6pts en 1 an ; Profiling, Ipsos MediaCT). Si l’achat en ligne de
biens (mode, technologie, etc.) ou de services (voyages…)
est largement répandu, les courses alimentaires en ligne
restent peu développées (seuls 9% des Français font leurs courses
en ligne au moins une fois par mois*). En cause : leur prix élevé. A
l’inverse, le système du drive semble promis à un (bel) avenir,
en réduisant les contraintes pour le client sans surcoût.
Les courses de plus en plus vues comme une corvée «Faire les courses, pour moi,
c’est une corvée»
Observatoire des 4500, vague 2010
Le drive : la réponse
apportée par les grandes
enseignes de la
distribution à la lassitude
de certains
consommateurs
28
3. Formats de commerce
et motivations des
Shopper (HM, SM, HD,
Convenience, Drive…),
comprendre l’equity des
différents formats
29
• Tout type de “shopping mission”
• + 60 questions sur les Enseignes (rating)
• + Modélisation à l’individu (Analyse Factorielle)
1 000 RDA
Questionnaire
• On-line (Ipsos Access Panel)
• Janvier 2013
• Responsable Des Achats du foyer
• 1 achat au moins au sein des « Enseignes » listées (19) – 3 Enseignes
répondues
• Femmes (70%) et Hommes (30%), 18-64 ans
Data collection
30
Comprendre les motivations des Shoppers
Main weekly /
monthly shop
Refill Trip
Immediate Need
Leisurely
browse
Deal Hunting
Meal for tonight or
food for later
Hypermarket
Discounter
Convenience
Drive
Supermarket
31
Comprendre les motivations des Shoppers
• Analyse Factorielle  identifier les attributs de choix clés
qui différencient les Enseignes
• Mise en évidence du poids du critère « Proximité »
• Regroupement des 62 attributs en 12 Drivers de choix
(Retailer Equity)
• Quantification du poids de chaque Driver
• Indice de l’Enseigne sur chaque Driver
• Forces et faiblesses des Enseignes
Simulation de différents scenarios
Phase 1
Phase 2
Phase 3
Phase 4
+ 60 questions
PRODUITS PACKS
PRIX PROMOTIONS
ORGANISATION MAGASIN
PERSONNEL SERVICES
PERCEPTION GENERALE
• Le rôle et l’importance de la proximité géographique des enseignes dans les choix sont
pris en compte dans le questionnaire et le modèle
• Etant donné que la proximité géographique n’est pas un critère actionnable, les
Drivers de choix sont exprimés sur une base 100% Retailer Equity.
Distance“Retailer Equity”
xx%
yy%
32
L’ attractivité des Enseignes, un gâteau réduit à moins des 2/3
CHOIX DE L’ENSEIGNE
33
L’ attractivité des Enseignes, 12 drivers de choix
Social and
Environmental
Responsibility
Special check outs
Service
Staff / innovations
Pack
Display / Time
Optimization
Modern Shopping
Services
Communication
Enjoy Ambience
Promotions
Price / Value for
Money
Assortment / Quality
products
Convenient Access
and Services
Tout est nécessaire, rien n’est suffisant
• Le 1er Driver explique 14.5% de la préférence des shoppers
• Le dernier Driver (12ème) explique 3.4% de la préférence
34
Le driver PROMOTIONS n’est pas sur le podium!
• Promotions = 4ème Driver
• 10.6% de la préférence des shoppers
BARRIERS FOR SHOPPING IN DRIVE-INMOTIVATIONS FOR SHOPPING IN DRIVE-IN
• Help me to save time
• Avoid me tiring shopping trip in store
• Enable to pick up my order whenever I want
• Enable me to control my shopping expenses
• Avoid me to carry heavy products
• Enable me to shop whenever I want at home
• Offer same prices as in store
 Main motivations anchored in Convenience
16%
13%
31%
20%
20%
Future shopping intent in drive-in
Definitely
Probably
Might or might not
Probably not
Definitely not
DRIVE
• Like to browse in store
• Can't touch the products as in store
• Less easy to compare products than in store
• No Drive pick-up close to me (proximity)
• Less easy to compare prices than in store
• Need to pay for it (paying service)
• Offer less variety of products than in store
 Main barriers focused on lack of sensory
experience, prices and products comparison
Base : 1000
D2. Motivations for shopping in drive-in
D3. Barriers for shopping in drive-in
D4. Future shopping intent in drive-in
Un potentiel de croissance pour le Drive (40% de réfractaires)
Une politique promotionnelle à inventer ?
4. Les réponses
possibles des
Marques et
Enseignes
36
Un désir de promotions en hausse…
WEB LISTENING : « pas cher » + « bon réduction » + « en réduction »
37
Une nouvelle hiérarchie des envies ?
Source : Etude Ipsos / NRJ Global, 2012 - Base = Individus concernés âgés de 15 à 70 ans
43
36
36
32
28
22
20
17
17
16
16
13
12
12
11
10
8
5
Acheter des produits pour vous faire plaisir avant tout
Acheter des produits de qualité
Acheter des produits made in France
Acheter des produits locaux
Acheter des produits respectueux de l’environnement
Acheter des produits en promotion
Acheter des produits qui font gagner du temps
Acheter des produits bios
Acheter des produits qui expriment votre personnalité
Acheter les produits les moins chers possibles
Acheter de beaux produits, agréables à regarder
Acheter des produits de grandes marques
Acheter les produits les plus simples possibles
Acheter des produits de luxe
Acheter des produits éthiques, issus du commerce équitable
Echanger des produits, faire du troc plutôt qu’acheter
Acheter des produits d’occasion
Louer ou emprunter des produits plutôt qu’acheter
Quelles sont parmi cette liste les 5 choses prioritaires que vous aimeriez faire plus qu’avant
dans les prochains mois ?
38
Les réponses possibles…en France…à partir de maintenant
Le sens des courses
39
1
Le régional de l’étape
2
RETAILERMANUFACTURER
SHOPPER
Plus de digital…3
40
Le sens des courses1
 Le plaisir de faire ses courses en grandes surfaces alimentaires est une
nostalgie (« 30 glorieuses »)
→ Tout en quelques clicks plutôt que tout sous le même toit
 L’accès aux HM et SM est désormais clairement un enjeu
→ voiture (essence), temps (d’attente), tentation (yc du superflu)…
 Le gaspillage est une préoccupation
 Les drivers de choix d’un magasin, d’une enseigne sont compliqués
→ Tout est nécessaire, rien n’est suffisant
 Si les courses alimentaires sont une corvée, trouver les bonnes
promotions est ludique… est-ce suffisant ?
Les Français sont sensibles aux actions mises en place par les magasins
pour réduire le gaspillage alimentaire
Lorsque vous choisissez un magasin pour faire vos courses, est-il important pour vous qu’il mette
en place des actions pour réduire le gaspillage alimentaire (allonger les dates
limites de consommation, donner les invendus à des œuvres humanitaires, limiter le "sur-achat"
lors des promotions...) ?
70%
25%
4%
1%
Très important Assez important Peu important Très peu important
S/T Pas important
5%
S/T Important
95%
Source : Sondage Ipsos et CGI Business Consulting effectué pour CA COM - Février 2013 - Base = 977 personnes constituant un
échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Parmi les catégories qui considèrent
le plus qu’il est « très important » que
les magasins dans lesquels elles vont
faire leurs courses mettent en place
des actions pour réduire le gaspillage
alimentaire, on retrouve les 45-59
ans (75%), les 70 ans et plus (78%)
et ceux dont le foyer dispose d’un
revenu mensuel net inférieur à 1
200 euros (77%).
41
42
Le régional de l’étape2
 L’ancrage local, le format de magasin…
 L’enjeu des Marques de Distributeurs
Nos régions ont du talent
L’agence Change a choisi de souligner l'actualité des valeurs
de la marque, surfant sur la tendance du «made in France».
Les deux premiers films présentent ainsi le camembert AOP
de Normandie et le cassoulet de Castelnaudary au cœur de
leurs terroirs respectifs. Cette première vague TV, visible
depuis le 20 janvier, est relayée par une opération de
théâtralisation de la marque et de dégustation des produits
dans les magasins E.Leclerc.
 Les producteurs locaux en fruits & légumes… et pas seulement
 Le 8ème site Internet le plus visité en France en 2011
(14 millions de visiteurs uniques – 36 m€ en 2010, 80 m€ en 2011)
43
Plus de digital…3
 Comment ?
 Et pour acheter quoi ?
 Pour vendre quoi…
-19,4 %
-12,5 %
-8,0 %
-6,3 % -4,5 %
-3,8 % -3,6 %
Produits
"bruns"
Disques Informatique Univers bébé Sports loisirs +
jeux et jouets
Cuisine+
ménage
Librairie
Evolution du CA en HM+SM sur différents
secteurs du non alimentaire en 2012
Des tendances très négatives sur des pans entiers du non alimentaire en GSA (source :
SymphonyIRI – année 2012)
vs PGC en HM+SM
Volume
+0,4%
CA
+2,5%
44
Un nouveau monde en marche pour le commerce alimentaire
Visitent régulièrement des sites internet
pour se renseigner sur les produits qu’ils
veulent acheter
64%* 71%
UK
74%
TUR
55%
BEL
Source : Interconnected World, Ipsos Global Advisor, mars 2012
45
Source : Ipsos pour HIGH CO – Décembre 2012 – 1 700 personnes (internautes) 7 pays en Europe
(Royaume Uni, Belgique, France, Espagne, Pologne, République Tchèque, Turquie)
2007 2008 2009 2010 2011 2012
67
60
55
45
41
35
20
83
77
76
67
64
80
74
73
63
61
59
42
77
69
67
59
54
30
71
64
62
51
48
46
25
80
78
71
70
68
47
Source des données: Eurostat
Royaume-Uni
Belgique
France
Espagne
Pologne
République tchèque
Turquie
En moins de 5 ans, la République tchèque et la Turquie ont
doublé leur nombre d’internautes. x2
Rien ne sera plus comme avant… Demandez à vos enfants
20%
Des personnes interrogées ont déjà commandé des
produits de consommation courante (aliments, hygiène,
beauté) via l’application Smartphone/tablette d’une
grande surface
37%
11%
Source : Ipsos pour HIGH CO – Décembre 2012 – 1 700 personnes (internautes) 7 pays en Europe
(Royaume Uni, Belgique, France, Espagne, Pologne, République Tchèque, Turquie)
Moins
d’impulsion
Moins de visibilité, notamment
des nouveaux produits
37%
Des consommateurs ayant déjà commandé sur
Internet ou via Smartphone estiment que l’achat
sur Internet les empêche de découvrir de
nouveaux produits.
49% 27%
FR CZE POL
22%
Des possesseurs de Smartphone ont utilisé, au cours des 12 derniers mois, une
application Smartphone permettant de gérer leur shopping (liste de
courses, comparateur, géolocalisation…)
28%
46
47
Et pour acheter quoi ?
N°9
N°2
N°7
TOP 10
« Most Influencial Brands » (ranking des 100 marques
globales et Françaises les plus influentes).
Etude Ipsos initiée l’année dernière par le Canada et
étendue cette année à 9 pays au total.
Sur la base d’un corpus de 100 marques (mix globales /
locales) choisies pour leur ancrage dans la vie quotidienne
des consommateurs (le luxe ne figure pas dans la liste),
cette étude décrypte les facteurs clés d’influence des
marques.
Un parti pris (« les marques sont ce qu’elles font » /
capacité des marques à s’incarner et à interagir au
quotidien avec le conso) va guider notre analyse des
résultats.
• 3 Enseignes
• Aucune marque de PGC au sein des 10 premières «Most
Influencial Brands » …la 1ère : Coca-Cola est n°13…
MERCI
Frederic Basseto
01 41 98 94 92
frederic.basseto@ipsos.com

Contenu connexe

Tendances

Rapport Harris Interactive - Climat et entreprises
Rapport Harris Interactive - Climat et entreprisesRapport Harris Interactive - Climat et entreprises
Rapport Harris Interactive - Climat et entreprises
Harris Interactive France
 
Les Français et la formation professionnelle
Les Français et la formation professionnelle Les Français et la formation professionnelle
Les Français et la formation professionnelle
Harris Interactive France
 
Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...
Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...
Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...
Harris Interactive France
 
Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"
Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"
Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"
MagazineLSA
 
Les Français et les voitures d'occasion
Les Français et les voitures d'occasionLes Français et les voitures d'occasion
Les Français et les voitures d'occasion
Harris Interactive France
 
Les Français et l'Economie Sociale et Solidaire
Les Français et l'Economie Sociale et SolidaireLes Français et l'Economie Sociale et Solidaire
Les Français et l'Economie Sociale et Solidaire
Harris Interactive France
 
Les Français et le droit à l'erreur - vague 4
Les Français et le droit à l'erreur - vague 4Les Français et le droit à l'erreur - vague 4
Les Français et le droit à l'erreur - vague 4
Harris Interactive France
 
Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...
Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...
Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...
Harris Interactive France
 
Perspectives de dépenses 2021
Perspectives de dépenses 2021Perspectives de dépenses 2021
Perspectives de dépenses 2021
Harris Interactive France
 
Les Français et la Solidarité
Les Français et la SolidaritéLes Français et la Solidarité
Les Français et la Solidarité
Ipsos France
 
Les Français et la rentrée économique et sociale 2019
Les Français et la rentrée économique et sociale 2019Les Français et la rentrée économique et sociale 2019
Les Français et la rentrée économique et sociale 2019
Harris Interactive France
 
Idea
IdeaIdea
Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)
Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)
Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)
Harris Interactive France
 
Rapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 mai
Rapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 maiRapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 mai
Rapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 mai
Harris Interactive France
 
Les Français et l'immobiler : parcours et représentation
Les Français et l'immobiler : parcours et représentationLes Français et l'immobiler : parcours et représentation
Les Français et l'immobiler : parcours et représentation
Harris Interactive France
 
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Harris Interactive France
 
[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite
[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite
[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite
AG2R LA MONDIALE
 
Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021
Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021 Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021
Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021
Harris Interactive France
 
Réussir aujourd'hui
Réussir aujourd'huiRéussir aujourd'hui
Réussir aujourd'hui
Harris Interactive France
 
Les Français et la transition énergétique
Les Français et la transition énergétiqueLes Français et la transition énergétique
Les Français et la transition énergétique
Harris Interactive France
 

Tendances (20)

Rapport Harris Interactive - Climat et entreprises
Rapport Harris Interactive - Climat et entreprisesRapport Harris Interactive - Climat et entreprises
Rapport Harris Interactive - Climat et entreprises
 
Les Français et la formation professionnelle
Les Français et la formation professionnelle Les Français et la formation professionnelle
Les Français et la formation professionnelle
 
Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...
Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...
Rapport harris - Préoccupations des Français en matière de protection sociale...
 
Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"
Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"
Baromètre LSA/MarketingScan "Ce que pensent et veulent les français pour 2015"
 
Les Français et les voitures d'occasion
Les Français et les voitures d'occasionLes Français et les voitures d'occasion
Les Français et les voitures d'occasion
 
Les Français et l'Economie Sociale et Solidaire
Les Français et l'Economie Sociale et SolidaireLes Français et l'Economie Sociale et Solidaire
Les Français et l'Economie Sociale et Solidaire
 
Les Français et le droit à l'erreur - vague 4
Les Français et le droit à l'erreur - vague 4Les Français et le droit à l'erreur - vague 4
Les Français et le droit à l'erreur - vague 4
 
Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...
Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...
Rapport Harris Interactive pour Sonergia : Les Français et l'efficacité énerg...
 
Perspectives de dépenses 2021
Perspectives de dépenses 2021Perspectives de dépenses 2021
Perspectives de dépenses 2021
 
Les Français et la Solidarité
Les Français et la SolidaritéLes Français et la Solidarité
Les Français et la Solidarité
 
Les Français et la rentrée économique et sociale 2019
Les Français et la rentrée économique et sociale 2019Les Français et la rentrée économique et sociale 2019
Les Français et la rentrée économique et sociale 2019
 
Idea
IdeaIdea
Idea
 
Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)
Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)
Rapport présentation - Les Français à la découverte de l'hydrogène (Téréga)
 
Rapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 mai
Rapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 maiRapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 mai
Rapport Harris - Les Français et l'immobilier V2 (IMOP) 28 mai
 
Les Français et l'immobiler : parcours et représentation
Les Français et l'immobiler : parcours et représentationLes Français et l'immobiler : parcours et représentation
Les Français et l'immobiler : parcours et représentation
 
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
 
[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite
[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite
[ETUDE] Les Francais, l'épargne et la retraite
 
Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021
Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021 Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021
Baromètre Bilan et Perspectives - 2020-2021
 
Réussir aujourd'hui
Réussir aujourd'huiRéussir aujourd'hui
Réussir aujourd'hui
 
Les Français et la transition énergétique
Les Français et la transition énergétiqueLes Français et la transition énergétique
Les Français et la transition énergétique
 

En vedette

P&G : structural dualism for glocal policies
P&G : structural dualism for glocal policiesP&G : structural dualism for glocal policies
P&G : structural dualism for glocal policies
Christophe Benavent
 
Le peigne de l'histoire
Le peigne de l'histoireLe peigne de l'histoire
Le peigne de l'histoire
Christophe Benavent
 
Bigdata, small decision and smart organisation
Bigdata, small decision and smart organisationBigdata, small decision and smart organisation
Bigdata, small decision and smart organisation
Christophe Benavent
 
Big data libellio v3.1 benavent
Big data libellio v3.1 benaventBig data libellio v3.1 benavent
Big data libellio v3.1 benavent
Christophe Benavent
 
Mui1 what is environment
Mui1 what is environmentMui1 what is environment
Mui1 what is environment
Christophe Benavent
 
Retribuzioni contrattuali 23-mag-2014 - testo integrale
Retribuzioni contrattuali   23-mag-2014 - testo integraleRetribuzioni contrattuali   23-mag-2014 - testo integrale
Retribuzioni contrattuali 23-mag-2014 - testo integraleFabio Bolo
 
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relectureLes géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
Christophe Benavent
 
Les cadres et l'intimité digitale
Les cadres et l'intimité digitaleLes cadres et l'intimité digitale
Les cadres et l'intimité digitale
Christophe Benavent
 
7 programme hn, l'accompagnement de proximité
7  programme hn, l'accompagnement de proximité7  programme hn, l'accompagnement de proximité
7 programme hn, l'accompagnement de proximitéASIP Santé
 
Orange
Orange Orange
Obsoco colloque
Obsoco colloqueObsoco colloque
Obsoco colloque
Christophe Benavent
 
Conjoint liquet benavent
Conjoint liquet benaventConjoint liquet benavent
Conjoint liquet benavent
Christophe Benavent
 
#UX - Flup 12 novembre
#UX - Flup 12 novembre#UX - Flup 12 novembre
#UX - Flup 12 novembre
Christophe Benavent
 
The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...
The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...
The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...
Christophe Benavent
 

En vedette (15)

P&G : structural dualism for glocal policies
P&G : structural dualism for glocal policiesP&G : structural dualism for glocal policies
P&G : structural dualism for glocal policies
 
Le peigne de l'histoire
Le peigne de l'histoireLe peigne de l'histoire
Le peigne de l'histoire
 
Bigdata, small decision and smart organisation
Bigdata, small decision and smart organisationBigdata, small decision and smart organisation
Bigdata, small decision and smart organisation
 
Big data libellio v3.1 benavent
Big data libellio v3.1 benaventBig data libellio v3.1 benavent
Big data libellio v3.1 benavent
 
Diploma_Tax and accounting
Diploma_Tax and accountingDiploma_Tax and accounting
Diploma_Tax and accounting
 
Mui1 what is environment
Mui1 what is environmentMui1 what is environment
Mui1 what is environment
 
Retribuzioni contrattuali 23-mag-2014 - testo integrale
Retribuzioni contrattuali   23-mag-2014 - testo integraleRetribuzioni contrattuali   23-mag-2014 - testo integrale
Retribuzioni contrattuali 23-mag-2014 - testo integrale
 
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relectureLes géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
 
Les cadres et l'intimité digitale
Les cadres et l'intimité digitaleLes cadres et l'intimité digitale
Les cadres et l'intimité digitale
 
7 programme hn, l'accompagnement de proximité
7  programme hn, l'accompagnement de proximité7  programme hn, l'accompagnement de proximité
7 programme hn, l'accompagnement de proximité
 
Orange
Orange Orange
Orange
 
Obsoco colloque
Obsoco colloqueObsoco colloque
Obsoco colloque
 
Conjoint liquet benavent
Conjoint liquet benaventConjoint liquet benavent
Conjoint liquet benavent
 
#UX - Flup 12 novembre
#UX - Flup 12 novembre#UX - Flup 12 novembre
#UX - Flup 12 novembre
 
The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...
The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...
The effects of purchase orientations on perceived loyalty programmes’ benefit...
 

Similaire à Ipsos assises promo mars 2013_vf

Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?
Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?
Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?
Harris Interactive France
 
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniorsObservatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Ipsos France
 
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
Harris Interactive France
 
Présidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achat
Présidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achatPrésidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achat
Présidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achat
Ipsos France
 
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Harris Interactive France
 
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
contact Elabe
 
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Ipsos France
 
10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...
10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...
10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...
Groupe Australie
 
Publicité & Société (Australie/ TNS)
Publicité & Société (Australie/ TNS)Publicité & Société (Australie/ TNS)
Publicité & Société (Australie/ TNS)
Emarketing.fr
 
Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)
Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)
Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)
Harris Interactive France
 
Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30
Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30
Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30
Market Research News
 
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Ipsos France
 
La transparence des salaires dans les grandes entreprises
La transparence des salaires dans les grandes entreprisesLa transparence des salaires dans les grandes entreprises
La transparence des salaires dans les grandes entreprises
Harris Interactive France
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Ipsos France
 
Crise économique vue par les Seniors
Crise économique vue par les SeniorsCrise économique vue par les Seniors
Crise économique vue par les Seniors
Serriere Frederic
 
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
Abeille Assurances
 
Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014Kantar
 
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
Sarah Le Gouez
 
Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français
Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français
Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français
Harris Interactive France
 
Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...
Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...
Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...
Harris Interactive France
 

Similaire à Ipsos assises promo mars 2013_vf (20)

Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?
Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?
Pouvoir d'achat : comment les consommateurs français s'adaptent-ils ?
 
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniorsObservatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
 
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
 
Présidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achat
Présidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achatPrésidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achat
Présidentielle 2022 | Les Français et le pouvoir d'achat
 
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
 
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
Les Français et la jeunesse Post-Covid - Sondage Elabe pour le Cercle des Eco...
 
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
 
10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...
10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...
10e édition de Publicité & Société : Les Français et la Pub, le couple tie...
 
Publicité & Société (Australie/ TNS)
Publicité & Société (Australie/ TNS)Publicité & Société (Australie/ TNS)
Publicité & Société (Australie/ TNS)
 
Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)
Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)
Observatoire Place de la Santé – vague 2 (2019)
 
Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30
Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30
Bva suivi-du-moral-des-francais-covid-19-vagues-29-et-30
 
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
 
La transparence des salaires dans les grandes entreprises
La transparence des salaires dans les grandes entreprisesLa transparence des salaires dans les grandes entreprises
La transparence des salaires dans les grandes entreprises
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
 
Crise économique vue par les Seniors
Crise économique vue par les SeniorsCrise économique vue par les Seniors
Crise économique vue par les Seniors
 
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
 
Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014Les Français et l'économie - novembre 2014
Les Français et l'économie - novembre 2014
 
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
L'enquête 2018 Cercle de l'Épargne & Amphitéa : "Les Français, la retraite et...
 
Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français
Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français
Nouvelle année, nouveau budget, le moral économique des Français
 
Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...
Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...
Rapport Harris - Les Français, le pouvoir d'achat et les enjeux de l'alimenta...
 

Plus de Christophe Benavent

la metamorphose digitale du marketing
 la metamorphose digitale du marketing  la metamorphose digitale du marketing
la metamorphose digitale du marketing
Christophe Benavent
 
Kpis et marketing
Kpis et marketingKpis et marketing
Kpis et marketing
Christophe Benavent
 
Disruption à l'âge des plateformes
Disruption à l'âge des plateformesDisruption à l'âge des plateformes
Disruption à l'âge des plateformes
Christophe Benavent
 
Plateformes algorithmes travail
Plateformes algorithmes travailPlateformes algorithmes travail
Plateformes algorithmes travail
Christophe Benavent
 
Algorithmes et marketing : rendre des comptes
Algorithmes et marketing : rendre des comptesAlgorithmes et marketing : rendre des comptes
Algorithmes et marketing : rendre des comptes
Christophe Benavent
 
Segmentation par avantages recherchés fringues
Segmentation par avantages recherchés fringuesSegmentation par avantages recherchés fringues
Segmentation par avantages recherchés fringues
Christophe Benavent
 
Conférence gouvernance 17mai2016
Conférence gouvernance 17mai2016Conférence gouvernance 17mai2016
Conférence gouvernance 17mai2016
Christophe Benavent
 
Plateforme : le détail et la finalité
Plateforme : le détail et la finalité Plateforme : le détail et la finalité
Plateforme : le détail et la finalité
Christophe Benavent
 
Pmp nudge 020216
Pmp nudge 020216Pmp nudge 020216
Pmp nudge 020216
Christophe Benavent
 
Afm nudge
Afm nudgeAfm nudge
validité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marque
validité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marquevalidité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marque
validité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marque
Christophe Benavent
 
Big data des études à l'action 2015 nov
Big data des études à l'action  2015 novBig data des études à l'action  2015 nov
Big data des études à l'action 2015 nov
Christophe Benavent
 
FFAS slide digital et alimentation
FFAS slide digital et alimentationFFAS slide digital et alimentation
FFAS slide digital et alimentation
Christophe Benavent
 
Un monde de plateformes
Un monde de plateformesUn monde de plateformes
Un monde de plateformes
Christophe Benavent
 
Platform big data 2015 sept
Platform big data 2015 septPlatform big data 2015 sept
Platform big data 2015 sept
Christophe Benavent
 
Tendance de la consommation et nouvelles formes du marketing
Tendance de la consommation et nouvelles formes du marketingTendance de la consommation et nouvelles formes du marketing
Tendance de la consommation et nouvelles formes du marketing
Christophe Benavent
 
De la prescription à la Recommandation
De la prescription à la Recommandation De la prescription à la Recommandation
De la prescription à la Recommandation
Christophe Benavent
 
Cours réseaux sociaux et community management
Cours réseaux sociaux et community managementCours réseaux sociaux et community management
Cours réseaux sociaux et community management
Christophe Benavent
 
Faire de la publicité en temps de crise
Faire de la publicité en temps de criseFaire de la publicité en temps de crise
Faire de la publicité en temps de crise
Christophe Benavent
 
Le nouveau paysage de l'information du consommateur
Le nouveau paysage de l'information du consommateurLe nouveau paysage de l'information du consommateur
Le nouveau paysage de l'information du consommateur
Christophe Benavent
 

Plus de Christophe Benavent (20)

la metamorphose digitale du marketing
 la metamorphose digitale du marketing  la metamorphose digitale du marketing
la metamorphose digitale du marketing
 
Kpis et marketing
Kpis et marketingKpis et marketing
Kpis et marketing
 
Disruption à l'âge des plateformes
Disruption à l'âge des plateformesDisruption à l'âge des plateformes
Disruption à l'âge des plateformes
 
Plateformes algorithmes travail
Plateformes algorithmes travailPlateformes algorithmes travail
Plateformes algorithmes travail
 
Algorithmes et marketing : rendre des comptes
Algorithmes et marketing : rendre des comptesAlgorithmes et marketing : rendre des comptes
Algorithmes et marketing : rendre des comptes
 
Segmentation par avantages recherchés fringues
Segmentation par avantages recherchés fringuesSegmentation par avantages recherchés fringues
Segmentation par avantages recherchés fringues
 
Conférence gouvernance 17mai2016
Conférence gouvernance 17mai2016Conférence gouvernance 17mai2016
Conférence gouvernance 17mai2016
 
Plateforme : le détail et la finalité
Plateforme : le détail et la finalité Plateforme : le détail et la finalité
Plateforme : le détail et la finalité
 
Pmp nudge 020216
Pmp nudge 020216Pmp nudge 020216
Pmp nudge 020216
 
Afm nudge
Afm nudgeAfm nudge
Afm nudge
 
validité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marque
validité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marquevalidité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marque
validité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marque
 
Big data des études à l'action 2015 nov
Big data des études à l'action  2015 novBig data des études à l'action  2015 nov
Big data des études à l'action 2015 nov
 
FFAS slide digital et alimentation
FFAS slide digital et alimentationFFAS slide digital et alimentation
FFAS slide digital et alimentation
 
Un monde de plateformes
Un monde de plateformesUn monde de plateformes
Un monde de plateformes
 
Platform big data 2015 sept
Platform big data 2015 septPlatform big data 2015 sept
Platform big data 2015 sept
 
Tendance de la consommation et nouvelles formes du marketing
Tendance de la consommation et nouvelles formes du marketingTendance de la consommation et nouvelles formes du marketing
Tendance de la consommation et nouvelles formes du marketing
 
De la prescription à la Recommandation
De la prescription à la Recommandation De la prescription à la Recommandation
De la prescription à la Recommandation
 
Cours réseaux sociaux et community management
Cours réseaux sociaux et community managementCours réseaux sociaux et community management
Cours réseaux sociaux et community management
 
Faire de la publicité en temps de crise
Faire de la publicité en temps de criseFaire de la publicité en temps de crise
Faire de la publicité en temps de crise
 
Le nouveau paysage de l'information du consommateur
Le nouveau paysage de l'information du consommateurLe nouveau paysage de l'information du consommateur
Le nouveau paysage de l'information du consommateur
 

Dernier

Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Paperjam_redaction
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Mohamed Bouanane
 
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
HervBriceKOYA
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Soliday das Sonnensegel
 
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
megmedia
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
HervBriceKOYA
 

Dernier (6)

Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
 
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
 
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
 

Ipsos assises promo mars 2013_vf

  • 1. “Crise”: quelles opportunités pour le consommateur – shopper? Les ASSISES de la PROMOTION Jeudi 28 Mars 2013 Confidential : Exclusive property of Ipsos. Not for distribution. 1
  • 2. “Crise”: quelles opportunités pour le consommateur – shopper? 2 Moral des ménages  la crise est installée !1 La promotion, une recherche uniquement financière ? Les comportements vont changer durablement pour les PGC 2 Formats de commerce et motivations des Shopper (HM, SM, HD, Convenience, Drive…), comprendre l’equity des différents formats 3 Les réponses possibles des Marques et Enseignes4
  • 3. 1. Moral des ménages  la crise est installée ! 3
  • 4. 39% 86% 72% 70% 70% 65% 65% 64% 62% 55% 55% 50% 45% 42% 30% 27% 24% 22% 21% 17% 13% 8% 6% 5% 4% 2% Total Saudi Arabia Sweden Australia Germany Canada India China Brazil Argentina Turkey Hongkong Indonesia South Africa Russia Poland Mexico Belgium United States South Korea Great Britain Japan France Italy Spain Hungary Source : Global @dvisor (IPSOS) - Novembre 2012 - Base = Individus âgés de 15 à 70 ans 94% des Français trouvent que la situation économique de leur pays n’est pas bonne  Seuls 6% des Français estiment que la situation économique est bonne, ce qui place la France parmi les pays les plus moroses sur le sujet Comment décririez-vous la situation économique actuelle dans votre pays ? [ ST « bonne » ] 4
  • 5. Des individus installés durablement dans la crise… et encore plus en France… depuis 5 ans (2007) 64% 46% 45% 42% 61% 41% 51% 25%27% 6% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Apr/07 Oct/07 Apr/08 Nov/08 Apr/09 Nov/Jan/10 Mar/10 Apr/10 May/10 Jun/10 Jul/10 Aug/10 Sept/10 Oct/10 Nov/10 Dec/10 Jan/11 Feb/11 Mar/11 Apr/11 May/11 Jun/11 Jul/11 Aug/11 Sept/11 Oct/11 Nov/11 Dec/11 Jan/12 Feb/12 Mar/12 Apr/12 May/12 Jun/12 Jul/12 Aug/12 Sept/12 « La situation économique dans mon pays est très bonne ou assez bonne » France Europe Asie Am. Latine Am. du Nord Source: Global @dvisor (IPSOS) - 2007 à 2012 5
  • 6. 3% des Français estiment que la situation économique va s’améliorer dans les 6 prochains mois « Dans les 6 prochains mois, la situation économique dans mon pays sera meilleure » [ ST « stronger » ] Source: Global @dvisor (IPSOS) - Novembre 2012 6
  • 7. 9 Français sur 10 pensent que le plus difficile reste à venir! 38 33 28 26 22 21 21 13 11 62 67 72 74 78 79 79 87 89 Sweden Germany Poland UK Spain Belgium Italy France Hungary derrière nous % à venir % « Pensez-vous que le pire de la crise est…» Source: Global @dvisor (IPSOS) – Février 2012 53 48 37 36 47 52 63 64 Brazil India Russia China 41 40 59 60 Canada USA 7
  • 8. 63% 49% 41% 11% 23% 6% 21% 45%4% 25% 8% Des préoccupations fortes pour l’avenir (soi et sa famille) 47 % serein 25% difficile 25% moins bonne 53% inquiet 74% satisfaisante Meilleure Identique Moins bonne Ne sait pas 72 % identique ou meilleure Très satisfaisante Plutôt satisfaisante Plutôt difficile Très difficile ST Difficile Ne sait pas Très serein Plutôt serein Plutôt inquiet Très inquiet ST Inquiet Ne sait pas Globalement, comment envisagez-vous l’avenir pour vous et votre famille ? Est-ce que vous êtes… Vous estimez que la situation de votre famille est aujourd'hui: Dans 1 an, estimez-vous que la situation de votre famille sera: 8 Source : IPSOS pour AXA Direct Protection - Février 2012 - Base = Français > 18 ans et ayant au moins un enfant à charge
  • 9. Podium des préoccupations : pouvoir d’achat, retraites, emploi Evolution du pouvoir d’achat 93 % Financement des retraites 91 % L’emploi 90 % 9 Source : IPSOS pour AXA Direct Protection - Février 2012 - Base = Français > 18 ans et ayant au moins un enfant à charge 75 % craignent de voir leur niveau de vie se dégrader
  • 10. La crise… le nom donné aux événements que l’on ne comprend pas, que l’on ne comprend plus, que l’on ne veut pas comprendre 1975 30 glorieuses 2015 40 foireuses Revenu, Pouvoir d’achat, Accès à la consommation… Nouvelle bourgeoisie Ascenseur social Avenir = Progrès Les Autorités sont respectées parce qu’elles ont des résultats Précarisation Déclassement Avenir = Problème Pourquoi respecter ceux qui n’ont pas de résultat ? Du citoyen au client… 11
  • 11. La crise est installée 12  Le catastrophisme est devenue notre nourriture quotidienne  Reflet de sociétés « fatiguées d’elles- mêmes »  De nouveaux modèles dopés par la crise (accessibilité et liberté)  Halte au catastrophisme
  • 12. La crise est installée 13 1 Donne envie de ne pas se prendre la tête 2 Donne envie de stabilité
  • 13. 2. La promotion, une recherche uniquement financière ? Les comportements vont changer durablement pour les PGC 14
  • 14. 5 ans de crise… Le moral des ménages français a rarement été aussi bas Source : Insee, conjoncture Moral des ménages (Indicateur synthétique de confiance des ménages) Depuis 2008, l’indicateur flirte avec la barre des 80, record historique depuis l’apparition de la mesure. Il révèle à la fois une situation dégradée, mais aussi une anticipation négative des conditions de vie futures. 0 20 40 60 80 100 120 140 octobre-… juillet-86 avril-87 janvier-88 octobre-… juillet-89 avril-90 janvier-91 octobre-… juillet-92 avril-93 janvier-94 octobre-… juillet-95 avril-96 janvier-97 octobre-… juillet-98 avril-99 janvier-00 octobre-… juillet-01 avril-02 janvier-03 octobre-… juillet-04 avril-05 janvier-06 octobre-… juillet-07 avril-08 janvier-09 octobre-… juillet-10 avril-11 janvier-12 octobre-… 15
  • 15. 45% des Français n’arrivent pas à mettre de l’argent de côté Quelle phrase correspond le mieux à votre situation actuelle ? Ipsos / Logica Business Consulting pour Femme Actuelle - Les Français et le pouvoir d’achat - Août 2012 Vous arrivez à mettre beaucoup d'argent de côté Vous arrivez à mettre un peu d'argent de côté S/T Arrive à mettre de l’argent de côté Vos revenus vous permettent juste de boucler votre budget Vous vivez un peu sur vos économies Vous vivez grâce à un ou plusieurs crédits 3% 52% 55% 32% 9% 4% 16
  • 16. « Pour vous aujourd’hui, consommer mieux, c’est … » Pour près d’un Français sur deux, consommer mieux est synonyme de restriction (se limiter aux achats utiles) Pour 4 Français sur 10, rechercher le meilleur prix devient une nécessité 48% 39% 13% Se limiter aux achats utiles Chercher systématiquement le meilleur prix pour chaque produit Trouver des solutions alternatives lorsqu'elles sont moins chères comme le prêt, le troc ou la location Ipsos / Logica Business Consulting pour Femme Actuelle - Les Français et le pouvoir d’achat - Août 2012 17
  • 17. 29 39 26 4 1 Systématiquement Souvent Parfois Rarement Jamais La recherche de bonnes affaires se généralise Les Français sont prêts à passer plus de temps à trouver les bonnes promotions Les Français cherchent à tout prix à réduire leurs dépenses courantes Avez-vous cherché à réduire vos dépenses courantes au cours des 12 derniers mois ?¹ (en %) +7pts  Une tendance qui monte : +7pts en 2 ans (consommateurs qui déclarent « passer beaucoup de temps à chercher des bonnes affaires » : 67% en 2011 vs 60% en 2009).² ¹ Le pouvoir d’achat vu par les Français, Ipsos Marketing / LSA , décembre 2011 ; ² IECM, Ipsos avril 2011 68% des consommateurs sont des « chasseurs » réguliers de promotions, avec pour objectif de réduire leurs dépenses courantes 18
  • 18. Quelles perceptions en particulier pour les courses alimentaires en 2012?
  • 19. 80% des Français estiment qu’ils vont devoir diminuer leurs dépenses ces prochains mois (loisirs et habillement en tête – alimentation préservée) « Parmi les postes suivants, quels sont les quatre au sein desquels vous estimez que vous allez devoir le plus diminuer les dépenses de votre foyer dans les six prochains mois ? » Loisirs Habillement Biens de nouvelles technologies et high-tech La voiture Energie Alimentation Communication Santé Aucun, je n'ai pas l'intention de diminuer mes dépenses dans les prochains mois 54% 47% 45% 27% 26% 18% 17% 11% 19% Total supérieur à 100% car quatre réponses possibles Ipsos / Logica Business Consulting pour Femme Actuelle - Les Français et le pouvoir d’achat - Août 2012 20
  • 20. Les Français sont sensibles aux prix en grandes surfaces, car un tiers d’entre eux fait ses courses à l’euro près « Vous personnellement, diriez vous que, quand vous faites vos courses, vous comptez… ? » 21Source : Etude Ipsos pour LSA - Le pouvoir d’achat vu par les Français à l’approche de 2012 (Décembre 2011)
  • 21. Pour les Français, le prix de l’essence et les prix au supermarché sont responsables de la « vie chère » 76 75 62 59 54 32 29 24 22 18 L'augmentation du prix de l'essence L'augmentation du prix des produits vendus en supermarché L'augmentation des dépenses en énergie L'augmentation des impôts, taxes… L'augmentation des produits alimentaires vendus au marché Vous avez dû faire face à une ou plusieurs dépenses importantes La diminution des revenus du foyer L'augmentation du montant de abonnements (téléphone, TV, internet) L'augmentation des dépenses des transports en commun L'augmentation des frais liés à la scolarité ou aux étude de votre/vos enfant(s) Raisons de la baisse du pouvoir d’achat [ « Tout à fait » ] (Top 10 sur 13 réponses) L’augmentation des frais de télécoms et de transports apparaît comme négligeable aux Français, plus sensibles aux hausses (pourtant beaucoup plus modérées) dans l’alimentaire (supermarchés et marchés). Source : Etude Ipsos pour LSA - Le pouvoir d’achat vu par les Français à l’approche de 2012 (Décembre 2011) 22
  • 22. Pour réduire l’addition, les consommateurs multiplient les stratégies 71 61 53 48 39 29 24 21 9 27 35 35 40 47 40 44 39 21 2 4 11 11 14 31 31 40 70 D'attendre une promotion, ou des soldes, pour effectuer certains achats De changer de marque pour une marque moins chère ou un produit premier prix De privilégier des produits moins chers dans votre alimentation (des œufs au lieu de la viande par ex) De changer de supermarché pour un magasin moins cher De renoncer à un déplacement à cause du coût des transports De revendre des produits tels que vêtements, PEM, jouets, livres… dont vous n'aviez plus besoin D'acheter des produits tels que vêtements, PEM, jouets, livres… d'occasion De fréquenter des brocantes et des vides greniers De pratiquer l'achat groupé (avec des connaissances ou via internet) Souvent Parfois Jamais Vous est-il arrivé au cours des 12 derniers mois…? (en %) Tous les moyens sont bons pour pouvoir continuer à acheter sans se priver : promotions, se tourner vers des marques moins chères, substituer certains produits ou changer de réseaux de distribution… Source : Etude Ipsos pour LSA - Le pouvoir d’achat vu par les Français à l’approche de 2012 (Décembre 2011) 23
  • 24. L’avant crise pour les PGC: montée du hard discount et des marques de distributeurs, fragilisation des marques nationales Paradoxe des PGC La crise (depuis 2007) n’a pas favorisé la poursuite du développement du « hors Marques Nationales » Sources : ¹ TNS Worldpanel 1992 puis SymphonyIRI ; ² SymphonyIRI 1,6% 14,8% 1992 2008 29.9%18.3% Explosion du Hard Discount puis stabilité - déclin (PDM en valeur) ¹ Poussée des marques de distributeurs puis stabilité (PDM en valeur) ² 1997 2008 Un contexte favorable à l’essor du hard discount et des MDD: • sentiment de très forte inflation par les consommateurs après le passage à l’Euro • développement de l’offre de hard discount (croissance du parc de magasins, création de nouvelles enseignes) et de l’assortiment des MDD: généralisation d'une offre MDD/premiers prix de la part des distributeurs • évolution réglementaire (lois Galland, Dutreil, Châtel et LME) . 25 13,9% 2012 2012 29.0%
  • 25. 51 45 30 24 2010 2012 1 fois / semaine 1 fois / mois Fréquentation des magasins de hard discount¹ Evolution de la PDM du hard discount² (en valeur) Alors que le durcissement économique semblait annoncer le triomphe des prix bas, on observe au contraire un déclin du hard discount depuis 2008. Chiffre d’affaires, part de marché, fréquentation, panier moyen : tous les indicateurs sont mal orientés. Après une forte croissance, l’achat «malin» se rétracte au profit des marques nationales Sources : ¹Observatoire des 4500, vague 2012 ; ² Kantar Worldpanel , sept .2012 12,9 13,6 13,8 14,1 14,3 2012 2011 2010 2009 2008 Aldi s’apprête à introduire des marques sur son marché national (Allemagne). Lidl France a annoncé son abandon du hard discount pur (arrivée prochaine de grandes marques en rayons), se rapprochant des distributeurs traditionnels. Cette réorientation stratégique confirme le retour en grâce des marques. Pour faire face à ce repli, le hard discount se réoriente : Depuis la crise, les marques semblent reprendre l’avantage 26
  • 26. Un retour en grâce de la promotion dans les achats (contrairement à 2008): près de 1 € sur 8 Un soutien indispensable pour les Marques Nationales 10,1 10,6 10,3 11,0 11,7 11,8 12,3 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Evolution de la part du CA sous promotion lourde depuis 2006 (TG, Prospectus) Source: SymphonyIRI
  • 27. La pratique du «shopping», en se banalisant, a perdu une partie de son charme 30% 36% 37% 9% 12% 12% 2006 2008 2010 ST d'accord Tout à fait  Le rituel du samedi en famille à l’hypermarché est bel est bien dépassé. Faire ses courses est dorénavant vécu comme une corvée pour 37% des Français en 2010 (contre 30% en 2006*). Ce rejet est encore plus net chez les actifs, notamment les jeunes parents (44%).  De fait, les courses sont de plus en plus assimilées à un moment de stress. Pour 46% des Français, la foule dans les magasins ou dans les administrations est l’une des sources majeures de stress au quotidien (derrière le manque de savoir- vivre ou l’agressivité et les problèmes d’argent personnels ; Observatoire des Bien-être(s), 2009). Au-delà du stress, c’est l’impression de perdre son temps, devenu précieux, qui provoque le désamour des consommateurs pour les grandes surfaces.  C’est en partie pour échapper à ces désagréments que les ménages plébiscitent l’e-commerce (78% des Français achètent en ligne, +6pts en 1 an ; Profiling, Ipsos MediaCT). Si l’achat en ligne de biens (mode, technologie, etc.) ou de services (voyages…) est largement répandu, les courses alimentaires en ligne restent peu développées (seuls 9% des Français font leurs courses en ligne au moins une fois par mois*). En cause : leur prix élevé. A l’inverse, le système du drive semble promis à un (bel) avenir, en réduisant les contraintes pour le client sans surcoût. Les courses de plus en plus vues comme une corvée «Faire les courses, pour moi, c’est une corvée» Observatoire des 4500, vague 2010 Le drive : la réponse apportée par les grandes enseignes de la distribution à la lassitude de certains consommateurs 28
  • 28. 3. Formats de commerce et motivations des Shopper (HM, SM, HD, Convenience, Drive…), comprendre l’equity des différents formats 29
  • 29. • Tout type de “shopping mission” • + 60 questions sur les Enseignes (rating) • + Modélisation à l’individu (Analyse Factorielle) 1 000 RDA Questionnaire • On-line (Ipsos Access Panel) • Janvier 2013 • Responsable Des Achats du foyer • 1 achat au moins au sein des « Enseignes » listées (19) – 3 Enseignes répondues • Femmes (70%) et Hommes (30%), 18-64 ans Data collection 30 Comprendre les motivations des Shoppers Main weekly / monthly shop Refill Trip Immediate Need Leisurely browse Deal Hunting Meal for tonight or food for later Hypermarket Discounter Convenience Drive Supermarket
  • 30. 31 Comprendre les motivations des Shoppers • Analyse Factorielle  identifier les attributs de choix clés qui différencient les Enseignes • Mise en évidence du poids du critère « Proximité » • Regroupement des 62 attributs en 12 Drivers de choix (Retailer Equity) • Quantification du poids de chaque Driver • Indice de l’Enseigne sur chaque Driver • Forces et faiblesses des Enseignes Simulation de différents scenarios Phase 1 Phase 2 Phase 3 Phase 4 + 60 questions PRODUITS PACKS PRIX PROMOTIONS ORGANISATION MAGASIN PERSONNEL SERVICES PERCEPTION GENERALE
  • 31. • Le rôle et l’importance de la proximité géographique des enseignes dans les choix sont pris en compte dans le questionnaire et le modèle • Etant donné que la proximité géographique n’est pas un critère actionnable, les Drivers de choix sont exprimés sur une base 100% Retailer Equity. Distance“Retailer Equity” xx% yy% 32 L’ attractivité des Enseignes, un gâteau réduit à moins des 2/3 CHOIX DE L’ENSEIGNE
  • 32. 33 L’ attractivité des Enseignes, 12 drivers de choix Social and Environmental Responsibility Special check outs Service Staff / innovations Pack Display / Time Optimization Modern Shopping Services Communication Enjoy Ambience Promotions Price / Value for Money Assortment / Quality products Convenient Access and Services Tout est nécessaire, rien n’est suffisant • Le 1er Driver explique 14.5% de la préférence des shoppers • Le dernier Driver (12ème) explique 3.4% de la préférence
  • 33. 34 Le driver PROMOTIONS n’est pas sur le podium! • Promotions = 4ème Driver • 10.6% de la préférence des shoppers
  • 34. BARRIERS FOR SHOPPING IN DRIVE-INMOTIVATIONS FOR SHOPPING IN DRIVE-IN • Help me to save time • Avoid me tiring shopping trip in store • Enable to pick up my order whenever I want • Enable me to control my shopping expenses • Avoid me to carry heavy products • Enable me to shop whenever I want at home • Offer same prices as in store  Main motivations anchored in Convenience 16% 13% 31% 20% 20% Future shopping intent in drive-in Definitely Probably Might or might not Probably not Definitely not DRIVE • Like to browse in store • Can't touch the products as in store • Less easy to compare products than in store • No Drive pick-up close to me (proximity) • Less easy to compare prices than in store • Need to pay for it (paying service) • Offer less variety of products than in store  Main barriers focused on lack of sensory experience, prices and products comparison Base : 1000 D2. Motivations for shopping in drive-in D3. Barriers for shopping in drive-in D4. Future shopping intent in drive-in Un potentiel de croissance pour le Drive (40% de réfractaires) Une politique promotionnelle à inventer ?
  • 35. 4. Les réponses possibles des Marques et Enseignes 36
  • 36. Un désir de promotions en hausse… WEB LISTENING : « pas cher » + « bon réduction » + « en réduction » 37
  • 37. Une nouvelle hiérarchie des envies ? Source : Etude Ipsos / NRJ Global, 2012 - Base = Individus concernés âgés de 15 à 70 ans 43 36 36 32 28 22 20 17 17 16 16 13 12 12 11 10 8 5 Acheter des produits pour vous faire plaisir avant tout Acheter des produits de qualité Acheter des produits made in France Acheter des produits locaux Acheter des produits respectueux de l’environnement Acheter des produits en promotion Acheter des produits qui font gagner du temps Acheter des produits bios Acheter des produits qui expriment votre personnalité Acheter les produits les moins chers possibles Acheter de beaux produits, agréables à regarder Acheter des produits de grandes marques Acheter les produits les plus simples possibles Acheter des produits de luxe Acheter des produits éthiques, issus du commerce équitable Echanger des produits, faire du troc plutôt qu’acheter Acheter des produits d’occasion Louer ou emprunter des produits plutôt qu’acheter Quelles sont parmi cette liste les 5 choses prioritaires que vous aimeriez faire plus qu’avant dans les prochains mois ? 38
  • 38. Les réponses possibles…en France…à partir de maintenant Le sens des courses 39 1 Le régional de l’étape 2 RETAILERMANUFACTURER SHOPPER Plus de digital…3
  • 39. 40 Le sens des courses1  Le plaisir de faire ses courses en grandes surfaces alimentaires est une nostalgie (« 30 glorieuses ») → Tout en quelques clicks plutôt que tout sous le même toit  L’accès aux HM et SM est désormais clairement un enjeu → voiture (essence), temps (d’attente), tentation (yc du superflu)…  Le gaspillage est une préoccupation  Les drivers de choix d’un magasin, d’une enseigne sont compliqués → Tout est nécessaire, rien n’est suffisant  Si les courses alimentaires sont une corvée, trouver les bonnes promotions est ludique… est-ce suffisant ?
  • 40. Les Français sont sensibles aux actions mises en place par les magasins pour réduire le gaspillage alimentaire Lorsque vous choisissez un magasin pour faire vos courses, est-il important pour vous qu’il mette en place des actions pour réduire le gaspillage alimentaire (allonger les dates limites de consommation, donner les invendus à des œuvres humanitaires, limiter le "sur-achat" lors des promotions...) ? 70% 25% 4% 1% Très important Assez important Peu important Très peu important S/T Pas important 5% S/T Important 95% Source : Sondage Ipsos et CGI Business Consulting effectué pour CA COM - Février 2013 - Base = 977 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Parmi les catégories qui considèrent le plus qu’il est « très important » que les magasins dans lesquels elles vont faire leurs courses mettent en place des actions pour réduire le gaspillage alimentaire, on retrouve les 45-59 ans (75%), les 70 ans et plus (78%) et ceux dont le foyer dispose d’un revenu mensuel net inférieur à 1 200 euros (77%). 41
  • 41. 42 Le régional de l’étape2  L’ancrage local, le format de magasin…  L’enjeu des Marques de Distributeurs Nos régions ont du talent L’agence Change a choisi de souligner l'actualité des valeurs de la marque, surfant sur la tendance du «made in France». Les deux premiers films présentent ainsi le camembert AOP de Normandie et le cassoulet de Castelnaudary au cœur de leurs terroirs respectifs. Cette première vague TV, visible depuis le 20 janvier, est relayée par une opération de théâtralisation de la marque et de dégustation des produits dans les magasins E.Leclerc.  Les producteurs locaux en fruits & légumes… et pas seulement  Le 8ème site Internet le plus visité en France en 2011 (14 millions de visiteurs uniques – 36 m€ en 2010, 80 m€ en 2011)
  • 42. 43 Plus de digital…3  Comment ?  Et pour acheter quoi ?  Pour vendre quoi…
  • 43. -19,4 % -12,5 % -8,0 % -6,3 % -4,5 % -3,8 % -3,6 % Produits "bruns" Disques Informatique Univers bébé Sports loisirs + jeux et jouets Cuisine+ ménage Librairie Evolution du CA en HM+SM sur différents secteurs du non alimentaire en 2012 Des tendances très négatives sur des pans entiers du non alimentaire en GSA (source : SymphonyIRI – année 2012) vs PGC en HM+SM Volume +0,4% CA +2,5% 44
  • 44. Un nouveau monde en marche pour le commerce alimentaire Visitent régulièrement des sites internet pour se renseigner sur les produits qu’ils veulent acheter 64%* 71% UK 74% TUR 55% BEL Source : Interconnected World, Ipsos Global Advisor, mars 2012 45 Source : Ipsos pour HIGH CO – Décembre 2012 – 1 700 personnes (internautes) 7 pays en Europe (Royaume Uni, Belgique, France, Espagne, Pologne, République Tchèque, Turquie) 2007 2008 2009 2010 2011 2012 67 60 55 45 41 35 20 83 77 76 67 64 80 74 73 63 61 59 42 77 69 67 59 54 30 71 64 62 51 48 46 25 80 78 71 70 68 47 Source des données: Eurostat Royaume-Uni Belgique France Espagne Pologne République tchèque Turquie En moins de 5 ans, la République tchèque et la Turquie ont doublé leur nombre d’internautes. x2
  • 45. Rien ne sera plus comme avant… Demandez à vos enfants 20% Des personnes interrogées ont déjà commandé des produits de consommation courante (aliments, hygiène, beauté) via l’application Smartphone/tablette d’une grande surface 37% 11% Source : Ipsos pour HIGH CO – Décembre 2012 – 1 700 personnes (internautes) 7 pays en Europe (Royaume Uni, Belgique, France, Espagne, Pologne, République Tchèque, Turquie) Moins d’impulsion Moins de visibilité, notamment des nouveaux produits 37% Des consommateurs ayant déjà commandé sur Internet ou via Smartphone estiment que l’achat sur Internet les empêche de découvrir de nouveaux produits. 49% 27% FR CZE POL 22% Des possesseurs de Smartphone ont utilisé, au cours des 12 derniers mois, une application Smartphone permettant de gérer leur shopping (liste de courses, comparateur, géolocalisation…) 28% 46
  • 46. 47 Et pour acheter quoi ? N°9 N°2 N°7 TOP 10 « Most Influencial Brands » (ranking des 100 marques globales et Françaises les plus influentes). Etude Ipsos initiée l’année dernière par le Canada et étendue cette année à 9 pays au total. Sur la base d’un corpus de 100 marques (mix globales / locales) choisies pour leur ancrage dans la vie quotidienne des consommateurs (le luxe ne figure pas dans la liste), cette étude décrypte les facteurs clés d’influence des marques. Un parti pris (« les marques sont ce qu’elles font » / capacité des marques à s’incarner et à interagir au quotidien avec le conso) va guider notre analyse des résultats. • 3 Enseignes • Aucune marque de PGC au sein des 10 premières «Most Influencial Brands » …la 1ère : Coca-Cola est n°13…
  • 47. MERCI Frederic Basseto 01 41 98 94 92 frederic.basseto@ipsos.com