SlideShare une entreprise Scribd logo
BUSSYMAG105NEW      27/11/08      10:47     Page 1




      L’école Jean-de-la-Fontaine se distingue       Conférence sociale : le bilan   Deux écoles reçoivent le prix Jean-Monnet   Bussy Gyms déjà en forme
                       page 7                                 page 14                                 page 17                            page 21




            Buss y
                                                 LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - NOVEMBRE 2008
                                                  E MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS    OVEMBRE                            n°105



                                                 Saint-Georges




              Quel projet d’aménagement
                  pour le pôle gare ?
BUSSYMAG105NEW   27/11/08   10:47   Page 2
BUSSYMAG105NEW   27/11/08   10:47   Page 3




                                                               Sommaire - Edito                                                                    3


     4 Vie de la cité                                                         Courage
                                                                                        ieu sait qu’il en faut pour
                             4. Fête de la mi-automne
                             5. Jean Teulé présente Le Montespan à Bussy
                             6. Le Lions Club fait salon
                             7. L’école Jean-de-la-Fontaine se distingue
                             8. Retour sur le salon du mariage
                                                                           D            affronter une situation éco-
                                                                                        nomique si détériorée.
                                                                            Je passe sur mes péripéties personnelles,


     9Dossier                                                              où, heureusement, je compte sur un
                                                                           soutien indéniable des Buxangeor-
                                                                           giens et sur la parfaite cohésion de
                                                                           l’équipe municipale, pour ne m’attacher qu’aux difficultés
                                                                           financières qui sont les nôtres. Le gel des crédits interbancaires,
                                                                           la quasi-faillite des établissements de crédit, recapitalisés dans
                             9, 10, 11, 12 & 13
                             Le pôle gare va faire peau neuve              l’urgence, a eu pour conséquence de nous priver des emprunts
                                                                           attendus. Et donc de rendre encore plus difficile l’exécution bud-

    14 Vie municipale        14. Une conférence sociale très utile
                                                                           gétaire 2 008 ainsi que le suivi d’une trésorerie positive.
                                                                           Le gouvernement a cependant pris des mesures pertinentes en
                                                                           débloquant plusieurs milliards en direction des collectivités ter-
                             15. Le CDJ se renouvelle                      ritoriales, ceci notamment via la Caisse des Dépôts et Dexia,
                             16. Le service minimum d’accueil instauré     qui en sont attributaires par adjudication. Je tente en cette fin
                             17. Le prix Jean-Monnet pour deux écoles
                             18. Un radar pédagogique en test
                                                                           d’année de toutes mes forces d’en obtenir une partie pour Bussy,
                                                                           et je dois reconnaître que nos interlocuteurs, en particulier les
                                                                           pouvoirs publics, font montre de bonne volonté. Soumis pour-

    19 Magazine                                                            tant à une crise exceptionnelle, sauront-ils répondre présent ?
                                                                           J’essaie, dans le même temps, de rassurer les investisseurs qui
                                                                           avaient choisi notre territoire communal, de les convaincre
                                                                           d’aller jusqu’au bout de leurs opérations. Plus que jamais dans
                                                                           la tempête, il s’agit de garder le cap et de ne pas baisser les bras.
                             19. Découvrez un nouveau magasin
                             20. Guillaume Malheiro, artiste photographe                                                   Hugues RONDEAU



    21 Sports
                                                                                                                                  Votre Maire




                             21. Les gymnastes déjà en forme
                             23. Cross du collège Cousteau




     24Pratique
                             24. Courrier des lecteurs
                             25. Tribunes
                                                                               Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr
                             26. État civil                                  Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr
                             27. Professions médicales

                                                    Bussy Saint-Georges     N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW    27/11/08     10:47      Page 4




       4                                                                   Vie de la cité

              La cinquième édition du Tet Trung Thu a connu un franc succès
            A la mi-automne, les enfants sont les rois !
                      rganisée le dimanche

           O          26 octobre par plusieurs
                      associations vietnamien-
           nes de Bussy et de la région pari-
           sienne, la fête de la Mi-Automne a
           remporté un grand succès. Il s’agis-
           sait de la cinquième édition de
           cette fête traditionnelle destinée
           avant tout aux enfants. Cette
           année, le comité d’organisation
           avait choisi d’élargir son public en
           conviant toutes les familles buxan-
           georgiennes à venir découvrir le
           « TET TRUNG THU », une fête
           d’origine chinoise qui donne lieu,
           outre les nombreux stands de jeux,
           à différents spectacles : Défilé des
           lampions, Ronde, Danse de la
           Licorne ont ainsi émaillé cette
           après-midi fort remplie qui a fait le
           bonheur des enfants. C’était en
           quelque sorte Noël avant l’heure
           durant cette journée sur laquelle un
           retour en images s’imposait.




            LE COMITÉ
            D'ORGANISATION :
                 Famille et Jeunesse Bouddhistes Linh So’n
                 Amicale des Vietnamiens de Sarcelles
                 Association des Âmes d’Artistes (Bussy)
                 AREC (Bussy)
                 Marne-la-Vallée Echecs Club (Bussy)
                 Association BussySaiGon (Bussy)
                 Association Générale des Etudiants Vietna-
                 miens de Paris (Bussy).


              Les enfants étaient parés de fort jolis costumes traditionnels afin de faire
             découvrir au plus grand nombre la culture vietnamienne.                          Les visiteurs ont pu admirer la réplique de la statue « Le Rêve de la Mère »
                                                                                              sculptée par l’artiste VU Dinh Lâm pour rendre hommage à la France, terre
              Les membres du club d’échecs de Marne-la-Vallée étaient venus en nombre
                                                                                              d’accueil de nombreux Vietnamiens.
              afin de montrer leur savoir-faire.
                                                                                              Sur la scène installée pour l’occasion se sont succédé de nombreux grou-
              Hugues Rondeau, le maire de Bussy, a salué dans son discours la commu-
                                                                                              pes proposant un panorama de la culture vietnamienne.
              nauté vietnamienne installée à Bussy, « un véritable modèle d’intégration. »


                                                              Bussy Saint-Georges            N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW    27/11/08       10:47      Page 5




                                                                           Vie de la cité                                                                                          5

                                                                                                                                        d’un XVIIe siècle parfaitement recons-
                                                                                                                                        titué. » La Montespan, illustre favo-
                                                                                                                                        rite de Louis XIV, fait partie de
                                                                                                                                        l’Histoire de France. Mais son mari,
                                                                                                                                        personnage pourtant haut en cou-
                                                                                                                                        leur, est quant à lui resté dans l'om-
                                                                                                                                        bre. D'époux comblé, le
                                                                                                                                        Montespan devient la risée des cour-
                                                                                                                                        tisans lorsque le roi prend sa femme
                                                                                                                                        pour maîtresse. Il n'aura alors de
                                                                                                                                        cesse de braver l'autorité de Louis
                                                                                                                                        XIV et d'exiger de lui qu'il lui rende
                                                                                                                                        sa femme. Il fut en cela l'une des pre-
                                                                                                                                        mières figures historiques à oser
                                                                                                                                        contester la légitimité de la monar-
                                                                                                                                        chie absolue de droit divin. C’est
                                                                                                                                        cette histoire que nous narre Jean
                                                                                                                                        Teulé, un véritable touche-à-tout de
                                                                                                                                        la culture, puisqu’il a déjà officié

           Jean Teulé en visite à Bussy                                                                                                 dans divers registres: bande dessi-
                                                                                                                                        née, télévision, cinéma et bien sûr
                                                                                                                                        littérature. Durant plus d’une heure,
                                     e Rotary                                                                                           il a tenu son auditoire en haleine à

                              L      Club de
                                     Va l - d e -
                              Bussy a entamé
                                                                                                                                        coup d’anecdotes et de discours tru-
                                                                                                                                        culents dont il a le secret. Au final,
                                                                                                                                        une soirée très réussie qui a fait le
                            son cycle de confé-                                                                                         bonheur de tous, conclue par une
           rences 2008/2009 en accueillant le                                                                                           séance de dédicaces et d’échanges
           mercredi 15 octobre le célèbre écri-                                                                                         entre l’écrivain et son public. Quant
           vain Jean Teulé, auteur du roman à        soulignait en préambule l’impor-       cette conférence-débat qui se tenait        aux membres du Rotary, emme-
           succès « Le Montespan ». Cette            tance de cette soirée pour son asso-   au club-house du golf de Bussy.             nés par son président, Jacques
           soirée était organisée au profit de       ciation : « Grâce au Rotary, nous      C’est Jacques Chanlon, le prési-            Chanlon, et Jean, Debailleul,
           l’association AIME77, qui vient en        allons pouvoir augmenter sensible-     dent du Rotary, qui l’a inaugurée           chargé des Relations publiques,
           aide aux enfants autistes, avec l’im-     ment nos moyens pour pouvoir           en résumant très habilement le der-         ils préparent déjà la venue en jan-
           plantation future à Bussy d’une           acquérir du matériel pédagogique       nier roman de Jean Teulé, « un livre        vier prochain d’une autre figure
           structure éducative leur étant des-       afin d’accueillir les enfants. » Une   drôle et très vivant, rempli de scènes      littéraire française, dans un tout
           tinée. Sa présidente, Brigitte Abergel,   centaine de personnes ont assisté à    cocasses qui nous transporte dans la vie    autre genre : Benoîte Groult.


              « Mets tes baskets et bats la maladie », deuxième édition à Maurice-Rondeau

                 Un médaillé olympique fait la dictée
          P
                   our la deuxième année consécutive, le col-                                                            effet réussi à faire venir le kayakiste togolais Benja-
                   lège-lycée Maurice-Rondeau participe à                                                                min Boukpeti, médaillé de bronze dans l’épreuve
                   l’opération « Mets tes baskets et                                                                     de slalom en eau vive, une véritable star dans son
           bats la maladie » lancée en 1994 par l’asso-                                                                  pays puisqu’il s’agissait de la première médaille
           ciation ELA, qui lutte contre les leucodystrophies.                                                           olympique remportée par un athlète togolais.
           La première étape de cette belle œuvre a eu lieu                                                              C’était également pour Benjamin un retour aux sour-
           le lundi 6 octobre avec la fameuse dictée                                                                     ces, car il a passé son enfance en Seine-et-Marne
           aujourd’hui réputée. Après Daniel Pennac en                                                                   et a été lui-même élève de Maurice-Rondeau.
           2007, les élèves ont eu droit cette année à un texte                                                          Il connaissait donc bien les lieux et s’est montré très
           d’un autre auteur à succès, Eric-Emmanuel Schmitt.                                                            à l’aise lors de la fameuse dictée, point de départ
           Cette dictée a pour objectifs de sensibiliser les                                     Ce n’est pas tous       traditionnel de l’opération. Après y avoir participé,
           élèves au combat de l’association ELA et d’enga-                                      les jours que           les élèves passeront bientôt à la partie sportive de
                                                                                                 l’on accueille
           ger une réflexion autour du handicap et de la soli-                                                           l’aventure en organisant l’évènement de leur choix
                                                                                                 un médaillé
           darité. Et quel meilleur ambassadeur pour                                             olympique               afin de récolter des fonds au profit d’ELA. Voilà une
           représenter cette noble cause qu’un médaillé olym-                                    à Bussy !               fort belle cause qui ne manque pas de mobiliser
           pique aux Jeux de Pékin? Les professeurs ont en                                                               personnel et élèves de Maurice-Rondeau.


                                                              Bussy Saint-Georges            N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08     10:47     Page 6




       6                                                                 Vie de la cité

             Salon des vins et des produits du terroir                                                                                          e rendez-vous est


            Le Lions Club fait salon !                                                                                                   L      désormais ancré
                                                                                                                                                dans l’agenda de
                                                                                                                                            nombreux Buxan-
                                                                                                                                            georgiens : la cin-
                                                                                                                                         quième édition du
                                                                                                                                       salon des vins et des pro-
                                                                                                                                   duits du terroir, organisé par
                                                                                                                le Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy, a une
                                                                                                                nouvelle fois attiré nombre de gastronomes à
                                                                                                                la Ferme de la Jonchère, du vendredi 24 au
                                                                                                                dimanche 26 octobre. Hôtesse de l’évènement
                                                                                                                mais également présidente du Lions Club,
                                                                                                                Sylvie Dinneweth n’était pas peu fière de rece-
                                                                                                                voir la trentaine d’exposants venus faire goûter
                                                                                                                leurs spécialités aux visiteurs. Amateurs de vin
                                                                                                                et de bonne chère étaient ainsi comblés par les
                                                                                                                dégustations offertes par les exposants. L’occa-
                                                                                                                sion, déjà, de préparer les fêtes de fin d’année,
                                                                                                                qui approchent à grands pas… Les profession-
                                                                                                                nels présents n’ont ainsi pas manqué de pro-
                                                                                                                diguer quelques conseils toujours précieux en
                                                                                                                matière de gastronomie, et notamment en
                                                                                                                matière de vins. Association caritative, le
                                                                                                                Lions Club intervient dans de nombreuses
              C’est dans le très beau cadre de la Ferme de la Jonchère que se tient chaque année ce salon.      causes tout au long de l’année, comme le pro-
              Rien de tel que du foie gras et autres terrines pour accompagner une dégustation de vins, avec    clame d’ailleurs sa devise : « Nous servons » ! Les
              modération bien sûr…                                                                              bénéfices de ce cinquième salon du vin seront
              Jean-Louis Denis, de l’association des Coteaux de la Brosse, a partagé sa passion du vin.         ainsi cette année reversés à la recherche contre
              Au fil des échanges entre exposants et visiteurs, convivialité et bonne humeur étaient de mise.   la maladie d’Alzheimer.




           Wu Zixiong,
           sculpteur sur cristal,
           montre son savoir-faire
           C’               est un artiste de renommée internationale
                            qui est venu faire découvrir son art à
                            Bussy. Wu Zixiong, graveur sur cristal, a
           en effet offert aux usagers de la médiathèque de l’Eu-
           rope une démonstration de son talent. Accompagné de
           son petit-fils, âgé de 12 ans, il a ainsi subjugué les nom-
           breux enfants présents lors de cet après-midi par son
           travail appliqué et particulièrement minutieux. Très célè-
           bre en Chine, Wu Zixiong a créé en 1998 un musée
           dédié à son art, dans la ville de Zhejiang. D’une super-
           ficie de quelque 10000 m2, ce musée est un formida-
           ble témoignage de la passion de son fondateur, qui a
           découvert la sculpture sur cristal à l’âge de 11 ans.
           Wu Zixiong a franchi une à une les étapes de la renom-
           mée pour devenir aujourd’hui un modèle. Il a d’ailleurs
           transmis cette passion à ses descendants, puisque son
           fils et désormais son petit-fils exercent également avec
           le même talent. La dynastie des Wu n’est donc pas près
           de s’éteindre !


                                                          Bussy Saint-Georges            N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08      10:47    Page 7




                                                                         Vie de la cité                                                                                     7


             L’école Jean-de-la-Fontaine se distingue
           Dans le cadre des classes d’eau organisées par le SIAM, les élèves de CM2 du groupe scolaire
           Jean-de-la-Fontaine viennent de remporter un prix qui leur a été décerné le jeudi 6 novembre.
           Une autre classe de l’école participe quant à elle au concours « Devoir de mémoire »,
           qui a pour thème le 11 novembre. Le point sur ces deux projets.

           La classe d’eau primée
                   haque année, le Syndicat      a donc accompagné Patrick Pavil-

           C       intercommunal d’assainis-
                   sement de Marne-la-Vallée
           organise des classes d’eau, qui
                                                 lon, directeur général du SIAM,
                                                 pour remettre à l’école son prix
                                                 entièrement mérité. Il s’agissait de
           s’adressent aux cours moyens des      chèques cadeaux que les ensei-
           écoles des communes membres           gnants devraient utiliser pour
           du syndicat. L’année passée, les      financer la classe d’eau de cette
           CM2 de M. Badin de l’école Jean-      année. Car Jean-de-la-Fontaine
           de-la-Fontaine ont participé à ce     est de nouveau inscrite, et c’est la
           projet pédagogique, qui constitue     classe de Mme Cavaillé qui y par-
           un bon moyen d’éduquer les            ticipera, avec pour thème du
           enfants aux problématiques de         concours une expérience à réali-
           l’environnement et de la gestion      ser. Jean-Claude Lamagnère a en
           de l’eau. Tout au long de l’année,    tout cas tenu à saluer le travail
           les élèves ont ainsi pris part à de   accompli par la classe de
           multiples activités liées à l’eau :   M. Badin. « Félicitations à vos
           sorties, rencontres, enquêtes, ate-   élèves, lui a-t-il lancé. Vous avez
           liers… Un travail qui a finalement    réussi à effectuer un travail original
           porté ses fruits, puisque la classe   et c’est à n’en pas douter un exemple
           de M. Badin figure au palmarès        à suivre pour les élèves de cette
           2007/2008 du SIAM. Le jeudi           année. Je vous fais entièrement          Jean-Claude Lamagnère, Premier Adjoint au Maire, était présent pour remet-
           6 novembre, Jean-Claude Lama-         confiance pour suivre cette voie ».      tre le prix en compagnie de Patrick Pavillon, directeur général du SIAM.
           gnère, Premier-Adjoint au Maire,      Le message est passé…



           Une maquette pour se souvenir du 11 novembre
                                                                                                  a classe de CM2 de M. Serrant participe cette année au concours

                                                                                          L       « Devoir de mémoire » sur le 11 novembre. L’objet de ce concours
                                                                                                  était de réaliser une maquette ayant pour thème la Première Guerre
                                                                                          Mondiale. Après avoir suivi plusieurs ateliers rappelant l’histoire de ce
                                                                                          conflit, les élèves ont finalement confectionné une maquette du wagon
                                                                                          où a été signé l’Armistice en forêt de Rethondes le 11 novembre 1918.
                                                                                          Venu découvrir cette maquette lors d’une matinée, Robert Msili, conseil-
                                                                                          ler municipal et président de l’Amicale des Anciens Combattants, a
                                                                                          apprécié le travail réalisé par toute la classe. « Ce concours est une bonne
                                                                                          occasion pour vous tous de travailler sur l’histoire de notre pays, leur a-t-il
                                                                                          déclaré. Il est important de ne pas oublier ceux qui sont morts pour la France
                                                                                          et la liberté. » La maquette du wagon de l’Armistice sera présentée en Pré-
                                                                                          fecture à un jury composé d’élus et de membres d’associations d’anciens
                                                                                          combattants. Les classes jugées les plus méritantes remporteront notam-
                                                                                          ment une sortie sur les lieux de la bataille de Verdun.



                                                           Bussy Saint-Georges             N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08      10:47    Page 8




       8                                                                  Vie de la cité

                                                                           Commémoration du 11 novembre
                                                            Anciens et plus jeunes se souviennent

                                                           A
                                                                      lors que le dernier Poilu français s’est       Claude Lamagnère ont ensuite tour à tour proclamé
                                                                      éteint en mars dernier, nous célébrions        leur discours dans lequel ils ont tous rappelé l’hor-
                                                                      en cette année 2008 le 90e anniver-            reur de cette Grande Guerre et la nécessité de per-
                                                           saire de la signature de l’Armistice mettant fin à la     pétuer le devoir de mémoire envers tous les soldats
                                                           Première Guerre Mondiale. Comme de coutume,               ayant combattu entre 1914 et 1918. A Bussy, ce
                                                           l’Amicale des Anciens Combattants de la Ville de          devoir de mémoire se perpétue de générations en
                                                           Bussy Saint-Georges, présidée par Robert Msili,           générations, et l’on notait d’ailleurs cette année la
                                                           s’était mobilisée en masse pour cette commémora-          présence importante dans l’assistance de nom-
                                                           tion. Après s’être rassemblé en salle du conseil de       breux jeunes. A l’issue de cette cérémonie solen-
                                                           la mairie, le cortège a pris la direction du Monu-        nelle, tous les participants se sont retrouvés en
                                                           ment aux Morts, où un vibrant hommage a été               mairie pour le vin d’honneur, durant lequel Robert
                                                           rendu aux soldats morts pour la France lors de ce         Msili a remis à plusieurs membres de l’Amicale des
                                                           conflit sanglant. Robert Msili, Marcel Van der            diplômes d’honneur. Il était alors temps pour eux de
                                                           Noot, le président local du Souvenir français,            se retrouver autour des tables du traditionnel ban-
                                                           Dominique Bijard, conseiller municipal et Jean-           quet annuel de l’Amicale.




                   Le premier salon du mariage a tenu toutes ses promesses
                 Nat Agency nous a fait voir la vie en blanc !




                  uturs mariés, amoureux ou       toutes ses promesses. De quoi

           F
                                                                                               La salle Maurice-Koehl était pour l’occasion parée de ses plus beaux atours…
                  simples curieux ont été nom-    donner des envies aux plus endur-            Toute l’équipe de Nat Agency avait mis les petits plats dans les grands pour
                  breux à venir découvrir le      cis des célibataires ! 25 exposants          cette première édition.
                                                                                               Le stand de chocolat n’a pas beaucoup désempli durant ces deux jours!
           tout premier salon du mariage          avaient répondu à l’appel de Nat
                                                                                                  Les futures mariées ont pu découvrir un large choix de robes. Pas de doute,
           organisé les 11 et 12 octobre à la     Agency pour présenter leurs diffé-              le blanc est de retour!
           salle Maurice-Koehl par l’agence       rentes activités. « Nous avions
           Nat Agency. Tandis que s’achevait      contacté des prestataires de qualité,     un salon à taille humaine qui a           défilés, danseuses orientales, jeu-
           doucement la saison des épousail-      souligne l’organisatrice du salon et      permis de favoriser le contact clients    concours et spectacle pyrotechni-
           les, les collections 2009 étaient de   fondatrice de l’agence, Nathalie          et le réseau relationnel entre profes-    que ont ainsi rythmé un premier
           sortie : nouvelles collections de      Bonnassie-Hoummane. Outre un              sionnels. » Tout au long de ces deux      salon du mariage qui ne demande
           robes blanches, de coiffes, de         chef à domicile renommé, nous avons       journées dédiées au mariage, de           qu’à s’émanciper. Une deuxième
           bijoux, de faire-part… Autant de       réussi à attirer un bijoutier-joaillier   nombreuses animations étaient             édition est ainsi fortement envisa-
           belles choses à contempler lors de     et un chocolatier, tous deux Maîtres      programmées afin de dynamiser ce          gée en 2009. Qui a dit que le
           ce salon du mariage qui a tenu         Ouvriers de France. Au final, ce fut      salon : démonstration de danses,          mariage était passé de mode?


                                                            Bussy Saint-Georges               N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08   10:47   Page 9




                                                            Dossier                                                                               9



            Quel projet d’aménagement
                pour le pôle gare ?

                                                                      Le jeudi 16 octobre 2008 s’est tenue en
                                                                      mairie une réunion publique dédiée à la
                                                                      présentation des points essentiels de
                                                                      l’étude sur le réaménagement du pôle
                                                                      gare. Une soixantaine de Buxangeorgiens
                                                                      se sont déplacés pour assister à cette pré-
                                                                      sentation et faire part de leurs remarques.
                                                                              appelons en préambule que l’objet de cette étude engagée

                                                                     R        par la commune en 2007 (cf. article du journal n° 103 du
                                                                              mois de septembre 2008) est de définir un projet de réamé-
                                                                      nagement de l’espace entourant la gare RER pour faire face aux dys-
                                                                      fonctionnements actuels. Le périmètre dit du pôle gare comprend:
                                                                      la gare RER, la gare routière, le parc relais (P + R), le square Vitlina,
                                                                      les espaces couvrant la voie RER à l’est de la gare RER et les diffé-
                                                                      rentes voiries permettant d’accéder à la gare RER.
                                                                      Au cours de la réunion, Claude Louis, Maire-Adjoint délégué aux
                                                                      Transports, qui suit le dossier depuis deux ans, a en premier lieu
                                                                      présenté les principaux éléments de diagnostic urbain et de dépla-
                                                                      cements réalisé par le bureau d’études Sorepa / BetR Ingénierie.
                                                                      Ce bilan de l’état actuel a permis de faire un point sur les conditions
                                                                      de stationnement et de circulation aux abords du pôle et la fréquen-
                                                                      tation du parc-relais. Il a également été mis en évidence les princi-
                                                                      paux constats suivants:

                                                                         des conflits bus-voitures aux abords de la gare routière
                                                                         des conflits voiture-piétons dus à l’absence de zone de
                                                                         dépose-minute
                                                                         un déficit important de dispositifs de stationnement pour les
                                                                         cycles
                                                                         un manque de pistes cyclables pour accéder à la gare en toute
                                                                         sécurité
                                                                         une saturation des accès aux quais aux heures de pointe.
                                                                         une qualité insatisfaisante des espaces publics situés
                                                                         au-dessus de la dalle du RER
                                                                         des effets de coupure nord-sud
                                                                                                                           Suite en p.10


                                             Bussy Saint-Georges   N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW    27/11/08        10:47       Page 10




     10                                                                                    Dossier

           Vers un second accès à la gare RER
           Afin de proposer un schéma d’aménagement répondant aux dysfonc-
           tionnements actuels mais également aux besoins futurs liés au dévelop-
           pement de la ville, il était essentiel de réfléchir à la croissance de la
           fréquentation du site et ses conséquences sur le fonctionnement global
           du pôle. En 2007, la gare RER comptait 8500 entrants par jour. Selon
           les prévisions démographiques, ce chiffre dépasserait le seuil de 10000
           entrants par jour en 2012, qui est le seuil de capacité de l'accès actuel à
           la gare. Pour cette raison, la commune travaille depuis de longs mois avec
           le STIF et la RATP dans l’objectif de créer un 2e accès à la gare RER, côté
           est, au niveau des issues de secours existantes. De même, un agrandisse-
           ment du parc relais (P + R) devra être envisagé à l’horizon 2015.
           « Il faut savoir que le pôle gare constitue le coeur de notre ville: c'est à la fois
           un pôle de transports, un pôle commercial, et un pôle de vie au sens habitat
           et social, souligne Claude Louis. Aujourd’hui, le pôle gare constitue avant
           tout une coupure au milieu du centre-ville. C'est pour ces raisons qu'il est
           important de réussir cet aménagement. »
           Au regard de ces éléments, Claude Louis a présenté les différents scena-               Le périmètre du pôle gare défini par le cabinet d’études ne s’arrête pas qu’au
           rii d’aménagement élaborés par le bureau d’étude, puis le scénario final               quartier de la gare : il s’étend ainsi sur une bonne partie du centre-ville.
           envisagé suite aux réunions techniques en avril et juin (Commission
           urbanisme autour des élus de la commune avec EpaMarne et le Syndi-
           cat des Transports, Commission Extra-Municipale de Concertation),
           en tenant compte des contraintes techniques et financières.



                                                 Les objectifs du projet d’aménagement
                                                                                                              Requalifier l'ensemble du pôle en séparant les flux (pié-
                                                                                                              tons, vélos, véhicules personnels et transports en
                                                                                                              commun) pour une meilleure lisibilité, et en traitant l'es-
                                                                                                              pace par un paysagement afin d'en réaliser le coeur de
                                                                                                              la commune.

                                                                                                              Création du 2e accès RER à l’est de la dalle RER

                                                                                                              Aménagement de pistes cyclables pour accéder au pôle

                                                                                                              Création de stationnements vélos supplémentaires : parc
                                                                                                              couvert de 250 places + 100 à 150 places près du
                                                                                                              2e accès = objectif de 400 à 500 places à terme sur le
                                                                                                              pôle gare

                                                                                                              Création d’une maison-vélo / point info mairie

                                                                                                              Ajout d’emplacements taxi : 2 à 4 places

                                                                                                              Création d’un dispositif de dépose-reprise : 12 places

                                                                                                              Renforcement des axes principaux Av. Pierre-Mendès-
                                                                                                              France et Bd Antoine-Giroust, conformément au PLD

                                                                                                              Renforcement de l'axe de déplacement Nord-Sud et atté-
                                                                                                              nuation de la coupure actuelle entre le nord et le sud que
                                                                                                              représente le pôle gare.




                                                                    Bussy Saint-Georges                N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08    10:47    Page 11




                                                                          Dossier                                                                      11


                                               Description du scénario envisagé




                 Maintien de la gare routière à son emplacement actuel et requa-     Création de pistes cyclables (flèches bleues) permettant d’ac-
                 lification de l’espace: création d’un îlot central unique, créa-    céder à l’esplanade et au parc à vélo en toute sécurité depuis
                 tion d’un plateau bus dont l’accès est interdit aux voitures,       l’avenue du Général-de-Gaulle ou le sud du centre-ville.
                 sécurisation de la traversée piétonne entre le P + R et la gare
                 RER, paysagement.                                                   Implantation d’un local point info mairie + maison-vélo (point
                                                                                     service, entretien, location…)
                 Création de voies réservées aux bus (sur la voie Place Fulgence-
                 Bienvenüe sud et le boulevard Pierre-Mendès-France) afin d’évi-     Mise en valeur des puits d’aération du RER
                 ter les conflits bus-voiture, facilitation et sécurisation de la
                 circulation des bus pour une meilleure efficacité des transports    Aménagement d’une aire de dépose-minute, stationnement
                 en commun sur le site.                                              taxis au nord du square Vitlina

                 Aménagement d’une voie de circulation apaisée ou « zone 10 »        Modification du sens de circulation sur la rue Konrad-Adenauer.
                 au pied des commerces-restaurants côté Place Fulgence-Bien-
                 venüe nord afin de créer un espace urbain plus agréable, per-       Création du deuxième accès à la gare RER dans la partie la plus
                 mettre la création de terrasses…                                    à l’est du pôle.

                 Maintien et création de places supplémentaires de stationne-        Traitement paysager de l’espace entourant ce deuxième accès.
                 ment autour de cette zone 10
                                                                                     Requalification paysagère du square Vitlina, avec notamment
                 Création d’une esplanade piétonne à la sortie Est de la gare        une orientation des circulations plus nord-sud et un traitement
                 RER pour une circulation sécurisée des piétons (flèche jaune        particulier du passage piétons sur l'avenue du Général-de-
                 sur le plan) et des cycles (flèche bleue) et installation d’un      Gaulle entre le square Vitlina et la Grand'Place.
                 grand parc à vélo couvert.



                                                        Bussy Saint-Georges         N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08        10:47       Page 12




     12                                                                                  Dossier

             Remarques et questions soulevées par les Buxangeorgiens présents à la réunion.

             « Le réaménagement du pôle gare :
            un objectif majeur pour la commune »
           La réunion publique organisée le 16 octobre a fait l’objet d’un débat entre les élus et les Buxan-
           georgiens présents dans la salle du conseil. Nous vous proposons de retrouver ci-dessous quelques-
           unes des questions soulevées et les réponses apportées par Hugues Rondeau, Maire de Bussy,
           et Claude Louis, Adjoint au Maire chargé des Transports.

             En quoi consiste exactement l’aménage-
             ment du 2e accès à la gare RER? L’escalier
             sera-t-il élargi? Est-ce qu’il sera possible
             de demander à la RATP que cet accès soit
             fermé plus tôt en soirée pour éviter les nui-
             sances sonores pour les riverains?
             Claude Louis Pour faire des issues de
             secours actuelles un véritable 2e accès aux quais,
             il faudra élargir les escaliers existants, voire instal-
             ler des escaliers roulants, installer des lignes de
             contrôle et créer une superstructure de protection.
             Néanmoins, il ne s’agit pas de construire un bâti-
             ment aussi important que l’entrée existante, qui
             doit rester l’accès principal. Ceci étant, ce
             2e accès sera très utilisé d’ici quelques années
             pour les futurs Buxangeorgiens qui habiteront
             dans la partie est de la commune (Quartier Syco-
             more). Cet accès ne fera donc pas l’objet d’ho-
             raires d’ouverture restreints. Il aura a priori le même
             fonctionnement que l’accès principal. Ces ques-
             tions devront être abordées avec la RATP.

             Combien vont coûter tous ces travaux
             d’aménagement? Ce projet est-il vraiment
             incontournable, étant donné la situation
                                                                        Lors de la réunion publique, les habitants ont posé de nombreuses questions très constructives à Hugues
             financière de la commune et le contexte de
                                                                        Rondeau et Claude Louis, qui leur ont apporté toutes les précisions nécessaires sur ce réaménagement.
             crise économique?
             Claude Louis Le coût estimé des travaux d’in-                 la capacité de financement (l’aménagement du
             frastructure (hors aménagement du 2 accès) est
                                                       e                   2e accès se fera en deuxième temps).
             de 5 à 6 millions d’euros. Depuis le début de                 Hugues Rondeau Le réaménagement du
             l’étude, la commune travaille en partenariat avec             pôle gare est un objectif majeur de la commune
             les différents acteurs du territoire compétents (STIF,        depuis plusieurs années. Cet espace, et notam-
             Région, RATP) qui sont des financeurs potentiels de           ment la gare routière, doit être un espace attrac-
             certaines actions (réaménagement de la gare rou-              tif, contrairement à la situation actuelle qui résulte
             tière, aménagement des voies réservées aux bus,               d’aménagements ponctuels successifs au fur et à
             aménagements cyclables: pistes et stationne-                  mesure du développement urbain. Requalifier cet
             ment…) Les travaux seront échelonnés sur une                  espace et favoriser les liaisons nord-sud est un
             période d’environ 5 ans avec différentes phases               enjeu essentiel à la vie et au dynamisme du centre-
             selon le degré d’urgence des aménagements et                  ville de Bussy.



                                                                    Bussy Saint-Georges                 N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW     27/11/08      10:47     Page 13




                                                                               Dossier                                                                                13




             L’offre actuelle en stationnement est                 Des difficultés de circulation résultent du       minute principale et sa réalisation sera
             insuffisante pour la vie des commerces                fait que de nombreuses personnes utili-           coordonnée à la réalisation du 2e accès.
             et restaurants. Qu’en est-il dans le projet           sent leur voiture pour des déplacements
             d’aménagement ? Peut-être faudrait-il                 très courts et stationnent en double file,        Ne serait-il pas possible de mettre
             affiner l’analyse sur les chiffres de sta-            gênant le reste de la circulation.                en œuvre le nouveau sens de circulation
             tionnement présentés ? Certaines per-                                                                   afin de le tester avant de lancer vérita-
             sonnes restent toute la journée
                                                                    Claude Louis         L’aménagement d’une
                                                                                                                     blement les travaux lourds d’aménage-
             stationnées sur la Place Champollion qui               zone de dépose minute a pour objectif de         ment ? Ne serait-il pas envisageable de
             est pourtant en zone verte (stationne-                 supprimer les arrêts sauvages sur voirie liés    couper d’ores-et-déjà la circulation à
                                                                    à la dépose ou l’attente d’un passager du
             ment limité à une demi-journée). Le non-                                                                l’est de l’entrée du RER ?
                                                                    RER. La zone 10 sera également calibrée de
             respect des zones vertes empêche un
                                                                    manière à empêcher les arrêts en double file.    Claude Louis Cette proposition a déjà
             turn-over des véhicules. Ne faudrait-il
                                                                                                                     été envisagée par la commune mais il est
             pas rendre le stationnement payant dans               Ne faudrait-il pas inverser la dépose
                                                                                                                     encore trop tôt. Il faut attendre la fin de la
             le secteur de la gare ?                               minute et le stationnement taxi ?                 phase opérationnelle de cette étude.
                 Claude Louis         L’aménagement de la          La dépose minute à coté du 2e accès est-
                 zone 10 au nord de la gare routière a été         elle indispensable ? Attention à la circu-
                                                                                                                     Avec le nouveau schéma de circulation,
                 pensé pour rendre l’espace public aux             lation engendrée et à ne pas bloquer les
                                                                                                                     l’accès à la zone de dépose-minute ne
                 abords des commerces plus attrayant. Le           entrées aux parkings souterrains des
                                                                                                                     risque t-il pas d’engendrer des embou-
                 stationnement existant sera préservé et de        immeubles.                                        teillages au niveau des feux tricolores sur
                 nouvelles places seront créées pour complé-        Claude Louis           La zone de dépose         l’avenue du Général-de-Gaulle ?
                 ter cette offre.                                   minute a été configurée comme sur le plan
                 Hugues Rondeau La municipalité est                                                                  Claude Louis Le système de dépose-
                                                                    afin que la descente de véhicules des pas-
                                                                                                                     minute et le sens de circulation concomitant
                 tout à fait consciente des difficultés de sta-     sagers se fasse côté nord vers le Square Vit-
                                                                                                                     ont été étudiés par le bureau d’études afin
                 tionnement. Comme le préconise un habi-            lina et non du côté de la voie de circulation.
                                                                                                                     que les déplacements soient les plus fluides
                 tant, le parking de la Place Champollion,          Ceci étant, il s’agit ici d’un schéma de prin-
                                                                                                                     possibles, entraînent le moins d’embouteil-
                 qui est actuellement en zone verte, sera           cipe, le fonctionnement de cet espace va
                                                                                                                     lages possibles et ne freinent pas le mouve-
                 classé en zone bleue (stationnement limité         être affiné dans le cadre de la phase opé-
                                                                                                                     ment des bus.
                 à 2h très prochainement pour favoriser une         rationnelle qui est en cours. La dépose
                 meilleure rotation des véhicules. Une              minute du 2e accès n’est pas forcément jus-      Si vous souhaitez réagir à ce dossier, appor-
                 réflexion complémentaire sera nécessaire           tifiée dans un premier temps. Le besoin          ter votre contribution, ou simplement poser
                 concernant le stationnement payant et les          d’une 2e aire de dépôt devra être confirmé       une question, merci de le faire à l'adresse:
                 conditions d’accès au parc-relais.                 au regard du fonctionnement de la dépose         urbanisme@bussy-saint-georges.fr


                                                              Bussy Saint-Georges           N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW    27/11/08       10:47     Page 14




      14                                                                    Vie municipale

                                                                                                                                              tre familiale. Le concours de l’une
                                    Première conférence sociale                                                                               contribue à l’épanouissement de l’au-
                                                                                                                                              tre. Un enfant qui apprend bien et
            Des jeux de rôle pour mieux comprendre                                                                                            aime l’école s’épanouit au contact de ses
                                                                                                                                              pairs. Cette réussite est le fait de l’école,
              la relation entre la famille et l’école                                                                                         mais aussi de l’apport éducatif paren-
                                                                                                                                              tal. » Après ce discours introductif,
                                                                                                                                              Antoinette Montaigne a laissé la
                                                                                                                                              parole à une comédienne du théâtre
                                                                                                                                              institutionnel Arc-en-Ciel, une
                                                                                                                                              compagnie dont le projet vise à ren-
                                                                                                                                              forcer le lien social dans notre vie de
                                                                                                                                              tous les jours. Elle utilise pour cela
                                                                                                                                              une méthode originale, le jeu par le
                                                                                                                                              rôle, qui permet de théâtraliser des
                    onseillère municipale délé-                                                                                               situations de vie quotidienne qui

           C        guée à la Médiation juridi-
                    que et sociale, Antoinette
           Montaigne a eu l’heureuse initiative
                                                                                                                                              posent question et d'en débattre.
                                                                                                                                              Après une brève présentation de
                                                                                                                                              chacun, les personnes présentes lors
           de mettre en place une série de ren-                                                                                               de cette soirée ont ensuite été invi-
           contres-débats consacrées à de mul-                                                                                                tées à participer activement à diffé-
           tiples sujets de société. La première a                                                                                            rentes scènes afin de représenter
           eu lieu le vendredi 17 octobre sous       débat est important pour notre ville,       adulte. Cette mission essentielle a son      différents points de vue et de les
           la forme d’une conférence sociale sur     riche d’enfants et de jeunes, car il est    corollaire dans celle des parents, qui       confronter à d’autres. Cette mise en
           la relation famille-école. Une soixan-    utile de rappeler que l’école reste le      éduquent leurs enfants pour leur per-        expression par le jeu théâtral a ainsi
           taine de personnes y ont assisté dans     pilier de l’éducation dans notre pays, a-   mettre de grandir dans leur intérêt          notamment permis au public de
           l’une des salles de la médiathèque.       t-elle déclaré. C’est elle qui socialise,   supérieur, mais aussi dans le respect des    mieux comprendre les enjeux d’une
           Dans son discours d’ouverture,            qui forme et apporte toutes les compé-      règles familiales et sociales. C’est donc    bonne relation, stable et durable,
           Antoinette Montaigne a expliqué les       tences scolaires aux enfants et aux         ici que se trouve la jonction des deux       entre parents et enfants, pour leur
           objectifs de cette conférence. « Ce       jeunes afin de les préparer à la vie        missions éducatives, l’une scolaire, l’au-   épanouissement.




              Une collecte de jouets dans le réseau Pep’s




          L
                  e syndicat intercommunal de Transports des secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée renouvelle son opération « PEP’S, transporteur officiel du
                  Père Noël », en collaboration avec la Croix Rouge. Le principe est le même que l’année dernière: les habitants des communes adhérentes sont
                  invités à déposer des jouets neufs ou d’occasion dans les quatre bus qui sillonneront le réseau le dimanche 14 décembre. Les jouets seront ensuite
           redistribués par la Croix Rouge aux enfants. Pour l’occasion, les quatre bus seront entièrement décorés aux couleurs de Noël. Le 14 décembre, de 10h30
           à 11h30, le bus n° 3 stationnera à la gare RER pour récolter les jouets des Buxangeorgiens. Notez donc bien ce rendez-vous sur votre calendrier…



                                                                Bussy Saint-Georges                 N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW    27/11/08        10:47      Page 15




                                                                        Vie municipale                                                                                                         15


             Le Conseil des Jeunes se renouvelle
           Réservé aux 11/17 ans, le Conseil des Jeunes (CDJ) se prépare de nouveau à faire campa-
           gne. Viens défendre tes idées, élaborer des projets pour ta ville, réaliser des actions, faire enten-
           dre ta voix et deviens un citoyen actif en étant membre du CDJ !




                                                                                                                                                    Inscriptions sur les listes électorales:
                                                                                                                                                    du lundi 24 novembre 2008 au
                                                                                                                                                    vendredi 9 janvier 2009.
                                                                                                                                                    Dépôts des candidatures : du
                                                                                                                                                    lundi 24 novembre 2008 au ven-
                                                                                                                                                    dredi 9 janvier 2009.
                                                                                                                                                    La campagne électorale se dérou-
                                                                                                                                                    lera du 9 au 27 janvier, exclusive-
                                                                                                                                                    ment par voie d’affichage et
                                                                                                                                                    uniquement dans les lieux définis
                                                                                                                                                    (Espace Jeunes, Mairie, Média-
                                                                                                                                                    thèque, Conservatoire, gymnase
                                                                                                                                                    Maurice-Herzog).
                   n accord avec la politique édu-     Pourquoi y participer? Et les candidats?
          E        cative du CEL (Contrat Edu-
                   catif Local), le Conseil des
           Jeunes est une instance conçue pour
                                                       Le Conseil des Jeunes permet de:
                                                          Découvrir et comprendre le fonc-
                                                                                                 Tu peux être candidat si:
                                                                                                    Tu t’es inscrit sur la liste électorale.
                                                                                                                                               Les élections seront organisées à
                                                                                                                                               l’Espace Jeunes, le mercredi 28 jan-
                                                                                                                                               vier, de 14h à 18h.
                                                                                                                                               Trente trois sièges sont à pourvoir,
                                                          tionnement de la ville
           les jeunes, qui leur permet de s’exer-
                                                          Rencontrer et dialoguer avec les       Modalités                                     répartis en trois commissions:
           cer à la démocratie participative et à la
                                                          élus adultes                                                                             Culture et Communication
           citoyenneté. A la fois lieu d’expéri-                                                     Les formulaires d’inscription sur
                                                          Proposer et élaborer des projets                                                         Environnement et Sécurité
           mentation et d’expression, il permet                                                      la liste électorale et de candidature
           d’une part de découvrir le fonctionne-         pour améliorer, dans l’intérêt                                                           Sports et projet humanitaire.
                                                                                                     sont disponibles à l’Espace Jeunes
           ment municipal et, d’autre part, de            général, son territoire de vie dans                                                      La durée du mandat est de 2 ans.
                                                                                                     (Groupe scolaire Jules-Verne, 22
           proposer et de réaliser des projets pour       les domaines suivants: loisirs, for-                                                     A peine en place, les jeunes élus
                                                                                                     rue Haroun-Tazieff), en Mairie,
           améliorer la vie (des jeunes!) dans la         mation, transports, emploi, cul-                                                         auront rendez-vous pour leur pre-
                                                                                                     au Conservatoire municipal Jean-
           ville. Depuis 2006, le précédent du            ture, insertion, logement, sport,                                                        mier conseil le jeudi 12 février à
                                                                                                     Sébastien-Bach (1 rue Jean-
           CDJ s’est illustré dans la vie locale à        santé…                                                                                   19h. A l’ordre du jour: mise en
                                                                                                     Monnet), à la Médiathèque de
           travers différents projets, tels qu’une        Réfléchir et débattre des questions                                                      place des commissions et réparti-
                                                                                                     l’Europe (6 avenue Charles-de-
           visite du Parlement européen à Stras-          de société                                                                               tion des rôles.
                                                                                                     Gaulle), à la Police municipale
           bourg, une animation autour de la              Travailler en groupe, partager des         (38 boulevard Antoine-Giroust),                Une fois bien installés dans leur
           Prévention routière et, de manière             avis…                                      au gymnase Maurice-Herzog                      siège d’élu, ils se réuniront à raison
           régulière, sa participation aux cérémo-        Agir pour sa collectivité et être un       (boulevard des Genêts), aux col-               d’une fois par mois.
           nies commémoratives.                           citoyen actif!                             lèges et lycées ou en ligne sur le site   Prendre part au Conseil des Jeunes
           Depuis les dernières élections muni-                                                      www.ville-bussy-saint-georges.fr.         est un engagement personnel et res-
           cipales, sous la délégation Julien Gail-    Qui sont les électeurs?                       Les formulaires d’inscription et          ponsable qui prouve l’intérêt que
           lard, conseiller municipal, le CDJ a                                                      de candidature sont à déposer             tu portes à ta ville et à son environ-
                                                       Tu peux être électeur si:
           également participé à l’organisation                                                      auprès de Maud au service cultu-          nement.
                                                          Tu as entre 11 et 17 ans
           technique et à l’animation de la Fête          Tu habites Bussy Saint-Georges.            rel (01 64 66 68 10) ou à la              Renseignements auprès de Maud
           de la Musique 2008.                                                                       Médiathèque.                              Viallet au 0164666810


                                                                 Bussy Saint-Georges               N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08      10:47     Page 16




     16                                                                Vie municipale

                                                                                                                                    Modalités d’accueil
                              En cas de grève dans les écoles                                                                     L’enfant ne fréquente pas l’ac-
                                                                                                                                  cueil pré et postscolaire: les pa-
            Le service minimum d’accueil                                                                                          rents déposent leur(s) enfant(s) à
                                                                                                                                  8h30 sur le site qui leur a été at-

                 est instauré à Bussy                                                                                             tribué et viennent le rechercher à
                                                                                                                                  16h30 au même endroit.
                                                                                                                                  L’enfant a l’habitude d’aller à
                                                                                                                                  l’accueil du matin et/ou du
           La loi n°2008-790 du 20 août 2008 institue une obligation d’accueil pour                                               soir: les parents le déposent sur le
           les élèves des écoles primaires (maternelles et élémentaires) pendant le temps                                         centre habituel rattaché à son
                                                                                                                                  école et viennent le rechercher le
           scolaire en cas de grève du personnel enseignant. Cette loi est applicable depuis                                      soir sur le même lieu.
           le 1er septembre 2008. La grève du jeudi 20 octobre, suivie à environ 37%                                              Facturation aux familles
           à Bussy, a donc été une journée test pour ce service minimum. Nous vous pro-                                           L’accueil pendant le temps scolaire,
                                                                                                                                  c’est-à-dire de 8h30 à 11h30 et de
           posons ici de faire le point sur ses modalités d’application à Bussy.                                                  13h30 à 16h30 est un service gra-
                                                                                                                                  tuit pour les familles.
                                                                                                                                  Ne seront facturées aux familles
                                                                                                                                  que les prestations habituelles:
                                                                                                                                  - L’accueil du matin (7h – 8h30),
                                                                                                                                  - L’accueil du soir (16h30 – 19h)
                                                                                                                                  - La cantine

                                                                                                                                     Ecoles concernées
                                                                                                                                  1. LES VIOLENNES:
                                                                                                                                  Maternelle : accueil dans l’école
                                                                                                                                  par les Atsems
                                                                                                                                  Elémentaire : accueil des élèves
                                                                                                                                  de CP et CE1 dans le centre de
                                                                                                                                  loisirs par les animateurs
                                                                                                                                  2. LE CLOS ST GEORGES:
                                                                                                                                  Maternelle: accueil des élèves de
                                                                                                                                  GS dans le centre de loisirs par les
                                                                                                                                  Atsems
                                                                                                                                  3. JEAN DE LA FONTAINE:
                                                                                                                                  Maternelle : accueil dans l’école
                                                                                                                                  par les Atsems
                                                                                                                                  Elémentaire: accueil dans l’école
                                                                                                                                  par les animateurs

           A
                       partir de 25 % (ou = de taux prévisionnel de grévistes sur une école), le service d’accueil est assuré
                       par la commune, sans norme d’encadrement imposée. Le Maire est informé par l’Inspecteur d’Aca-             4. CHARLES PERRAULT:
                       démie ou l’Inspecteur de l’Education nationale de la circonscription du pourcentage prévisionnel           Maternelle: accueil des élèves de
           de grévistes par école 48 heures avant le début de la grève (dont au moins un jour ouvré), afin de prépa-              MS/GS dans le centre de loisirs
           rer la mise en œuvre de l’accueil.                                                                                     par les Atsems
           Une fois cette information reçue, les conditions d’accueil seront annoncées par le service scolaire sur le site        5. LOUIS BRAILLE:
           internet de la ville et par voie d’affichage dans les écoles et les centres de loisirs.                                Elémentaire: accueil dans le cen-
           A Bussy, il est proposé d’accueillir les élèves dans les centres de loisirs. Si le nombre d’enfants à accueillir est   tre de loisirs par les animateurs
           très important, il est prévu d’utiliser également les salles de classes des enseignants grévistes sur chacun des       6. LOUIS GUIBERT:
           sites. Si tous les enseignants d’une école sont en grève, l’accueil se fera dans les locaux de l’école.                Maternelle : accueil dans l’école
           Le service minimum d’accueil concerne uniquement le temps scolaire, à savoir de 8 h 30 à 16 h 30. L’accueil            par les Atsems
           pré et postscolaire sera assuré par notre prestataire, la Ligue de l’enseignement, comme les autres jours.             Elémentaire: accueil dans le cen-
           L’étude du soir ne pourra pas être assurée pour les enfants concernés par le service minimum d’accueil mis             tre de loisirs par les animateurs
           en place par la ville.                                                                                                 7. JULES VERNE:
                                                                                                                                  Maternelle: accueil dans le centre
             COORDINATION ASSURÉE PAR LE SERVICE SCOLAIRE.
                                                                                                                                  de loisirs par les Atsems
             INFORMATIONS AU 01 64 66 68 89 OU AU 01 64 66 68 43



                                                            Bussy Saint-Georges             N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW   27/11/08      10:47     Page 17




                                                                       Vie municipale                                                                                             17


           Deux écoles de Bussy honorées par le Conseil régional
                                                       es écoles des Violennes et

                                                 L     Antoine-Giroust participent
                                                       depuis l’année dernière au
                                                  projet Coménius, une opération
                                                  patronnée par l’Union européenne.
                                                  En collaboration avec l’école espa-
                                                  gnole San José-de-Calasanz d’Aielo
                                                  de Malferit et l’école roumaine de
           Rodna, les élèves buxangeorgiens ont ainsi travaillé sur le thème de la pré-
           servation de l’environnement. Ateliers, visites de sites, expositions et
           recherches ont été organisés dans le cadre de ce projet Coménius, qui n’a
           pas manqué de taper dans l’œil des services du rectorat et du Conseil régio-
           nal, à l’initiative cette année du prix Jean-Monnet. Dans le cadre de la        Isabelle Goudal, Adjointe au Maire chargée des Affaires scolaires, a accom-
                                                                                           pagné professeurs et élèves d'Antoine-Giroust et des Violennes.
           Présidence Française de l’Union européenne, le « prix Jean- Monnet
           2008, Vivre l’Europe à l’école! » était en effet décerné aux établissements     dans la peau d’un conseiller régional d’un jour! « Cet après-midi au Conseil
           s’étant impliqués dans un projet européen. Les deux écoles buxangeor-           régional était très instructif, nous confiait l’un d’eux à la sortie de l’hémi-
           giennes entraient parfaitement dans ce cadre et elles figurent donc au pal-     cycle. Nous étions assis à la place où siègent habituellement les conseillers régio-
           marès de ce prix. Le lundi 20 octobre, professeurs et élèves des deux classes   naux, ce qui était assez impressionnant au début. Mais finalement, on s’y
           participantes se sont rendues dans l’hémicycle du Conseil régional pour         fait très vite! » Accueillie par Mme Gourevitch, vice-présidente du Conseil
           y recevoir leur prix. Isabelle Goudal, Maire-Adjointe aux Affaires scolai-      régional, la délégation buxangeorgienne a présenté aux officiels les pro-
           res, qui les accompagnait, n’a pas manqué de les féliciter pour tout le tra-    jets initiés dans le cadre du projet Coménius. Nul doute que cet après-
           vail accompli. Quant aux élèves, ils n’étaient pas peu fiers de se retrouver    midi demeurera un excellent souvenir pour tous les participants.

                                                            Bussy Saint-Georges              N° 105 - Novembre 2008
BUSSYMAG105NEW    27/11/08        10:47      Page 18




     18                                                                       Vie municipale


                 Radar et pédagogie font bon ménage !
                   La Police municipale de Bussy a

           L
                                                                                                                                     Olivier Martel et Alain Dubourdieu, chef de
                   organisé le vendredi 7 novembre                                                                                   service de la Police municipale, ont pu consta-
                   un test de radar pédagogique, en                                                                                  ter l’efficacité du dispositif.
            présence d’Olivier Martel, Adjoint au
            Maire chargé de la Prévention et de la
            Sécurité, et d’Alain Dubourdieu, le
            chef de service de la PM. A vocation
            préventive, ce radar se présente sous la
            forme d’un totem. Composé d'un
            boîtier identique à un radar classique,
            il se contente uniquement d'informer
            l'automobiliste sur sa vitesse, sans
            prendre de photo de l'infraction et
            sans entraîner de verbalisation,
            comme le font déjà ceux installés bou-
            levard de Lagny et avenue du Clos-
            Saint-Georges. La grande nouveauté
            par rapport à ceux-ci, c’est qu’en cas
            d'excès de vitesse, le radar indique éga-
            lement, en grosses inscriptions lumi-        pale lors d’une après-midi, avenue du
            neuses, le montant de l’amende que           Général-de-Gaulle. Et il faut bien
            le contrevenant aurait dû payer ainsi        reconnaître que le nombre de contre-
            que le nombre de points ôtés en cas          venants constaté a été assez élevé.
            d’excès de vitesse. « L'idée est d'infor-    Cette borne mobile qui enregistre
            mer les automobilistes des risques           chaque passage de véhicule, sert éga-
            encourus, qui sont très souvent ignorés.     lement d’outil statistique pour les
            En outre, entre le sentiment de vitesse et   agents de police. Autant dire que ce
            la vitesse effectivement pratiquée, il y a   test a été jugé très fructueux par Alain
            souvent une différence, d’où l’intérêt       Dubourdieu, le chef de service de la
            d’un tel dispositif », explique Olivier      Police municipale, qui envisage d’ac-
            Martel, chargé de la Prévention et de        quérir prochainement cet équipe-
            la Sécurité.                                 ment mobile afin de le placer chaque
            La société CBS Direct, qui commer-           jour dans les endroits de la ville les
            cialise cet instrument, est donc venue       plus accidentogènes, et notamment
            proposer un test à la Police munici-         aux abords des groupes scolaires.


                                                                                                    Sécurité routière
                                                                  La Police municipale au collège Claude-Monet

                                                                L
                                                                       e mardi 7 et le vendredi 10 octobre, les poli-         des collégiens en remplissant une fiche technique :
                                                                       ciers municipaux étaient présents dans l’en-           gonflage des pneus, fourche, freins et autres acces-
                                                                       ceinte du collège Claude-Monet pour y opérer           soires ont ainsi été passés au peigne fin pour garan-
                                                                 des vérifications de bicyclettes des élèves. Cette           tir aux collégiens une sécurité maximale. Les agents
                                                                 opération annuelle résulte d’un partenariat entre le         ont rappelé aux élèves l’importance des réglages
                                                                 collège et la Police municipale. Contrairement aux           et de l’entretien de leur bicyclette, et ont insisté sur
                                                                 autres années, il n’y avait pas de sortie en ville           les normes à respecter pour disposer d’un vélo en
                                                                 prévue, mais les professeurs s’étaient chargés de            bon état de fonctionnement. Présente lors de ces
                                                                 mettre en place dans la cour de l’établissement un           vérifications techniques, Nicole Bezoulle, conseil-
                                                                 parcours vélo. Avant de réaliser ce parcours, les            lère municipale déléguée à la Prévention routière, a
                                                                 agents ont donc vérifié le bon état des bicyclettes          apprécié le travail des policiers municipaux et n’a
                                                                                                                              pas hésité à conseiller également les collégiens sur
             Nicole Bezoulle, conseillère municipale, a assisté les agents municipaux dans leurs démarches.                   les bonnes attitudes à adopter sur leur bicyclette,
             Les professeurs du collège avaient tracé à l’intérieur de l’établissement un parcours pour rappeler aux élèves   rappelant notamment au passage les efforts de la
             quelques règles de base du code de la route.                                                                     municipalité en matière de pistes cyclables.


                                                                  Bussy Saint-Georges                N° 105 - Novembre 2008
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Journal de bussy numéro 121
Journal de bussy numéro 121Journal de bussy numéro 121
Journal de bussy numéro 121
 
Journal de bussy numéro 112
Journal de bussy numéro 112Journal de bussy numéro 112
Journal de bussy numéro 112
 
Journal de bussy numéro 83
Journal de bussy numéro 83Journal de bussy numéro 83
Journal de bussy numéro 83
 
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
 
Journal de bussy numéro 128
Journal de bussy numéro 128Journal de bussy numéro 128
Journal de bussy numéro 128
 
Journal de bussy numéro 115
Journal de bussy numéro 115Journal de bussy numéro 115
Journal de bussy numéro 115
 
Journal de bussy numéro 108
Journal de bussy numéro 108Journal de bussy numéro 108
Journal de bussy numéro 108
 
Journal de bussy numéro 127
Journal de bussy numéro 127Journal de bussy numéro 127
Journal de bussy numéro 127
 
Journal de bussy numéro 151
Journal de bussy numéro 151Journal de bussy numéro 151
Journal de bussy numéro 151
 
Journal de bussy numéro 145
Journal de bussy numéro 145Journal de bussy numéro 145
Journal de bussy numéro 145
 
Journal de bussy numéro 123
Journal de bussy numéro 123Journal de bussy numéro 123
Journal de bussy numéro 123
 
Journal de bussy numéro 86
Journal de bussy numéro 86Journal de bussy numéro 86
Journal de bussy numéro 86
 
Journal de bussy numéro 122
Journal de bussy numéro 122Journal de bussy numéro 122
Journal de bussy numéro 122
 
Journal de bussy numéro 130
Journal de bussy numéro 130Journal de bussy numéro 130
Journal de bussy numéro 130
 
Journal de bussy numéro 131
Journal de bussy numéro 131Journal de bussy numéro 131
Journal de bussy numéro 131
 
Journal de bussy numéro 138
Journal de bussy numéro 138Journal de bussy numéro 138
Journal de bussy numéro 138
 
Bat6 bulletin adp_decembre
Bat6 bulletin adp_decembreBat6 bulletin adp_decembre
Bat6 bulletin adp_decembre
 
Journal de bussy numéro 149
Journal de bussy numéro 149Journal de bussy numéro 149
Journal de bussy numéro 149
 
Journal de bussy numéro 106
Journal de bussy numéro 106Journal de bussy numéro 106
Journal de bussy numéro 106
 
Journal de bussy numéro 125
Journal de bussy numéro 125Journal de bussy numéro 125
Journal de bussy numéro 125
 

Similaire à Journal de bussy numéro 105

Similaire à Journal de bussy numéro 105 (18)

Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
 
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
 
Journal de bussy numéro 103
Journal de bussy numéro 103Journal de bussy numéro 103
Journal de bussy numéro 103
 
Journal de bussy numéro 113
Journal de bussy numéro 113Journal de bussy numéro 113
Journal de bussy numéro 113
 
Journal de bussy numéro 117
Journal de bussy numéro 117Journal de bussy numéro 117
Journal de bussy numéro 117
 
Journal de bussy numéro 109
Journal de bussy numéro 109Journal de bussy numéro 109
Journal de bussy numéro 109
 
Journal de bussy numéro 146
Journal de bussy numéro 146Journal de bussy numéro 146
Journal de bussy numéro 146
 
Journal de bussy numéro 126
Journal de bussy numéro 126Journal de bussy numéro 126
Journal de bussy numéro 126
 
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
 
Journal de bussy numéro 143
Journal de bussy numéro 143Journal de bussy numéro 143
Journal de bussy numéro 143
 
Journal de bussy numéro 90
Journal de bussy numéro 90Journal de bussy numéro 90
Journal de bussy numéro 90
 
Journal de bussy numéro 110
Journal de bussy numéro 110Journal de bussy numéro 110
Journal de bussy numéro 110
 
Journal de bussy numéro 136
Journal de bussy numéro 136Journal de bussy numéro 136
Journal de bussy numéro 136
 
Journal de bussy numéro 85
Journal de bussy numéro 85Journal de bussy numéro 85
Journal de bussy numéro 85
 
Journal de bussy numéro 153
Journal de bussy numéro 153Journal de bussy numéro 153
Journal de bussy numéro 153
 
Journal de bussy numéro 150
Journal de bussy numéro 150Journal de bussy numéro 150
Journal de bussy numéro 150
 
Journal de bussy numéro 147
Journal de bussy numéro 147Journal de bussy numéro 147
Journal de bussy numéro 147
 
Journal de bussy numéro 144
Journal de bussy numéro 144Journal de bussy numéro 144
Journal de bussy numéro 144
 

Plus de Mairie de Bussy Saint-Georges

Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Bussyscope n°168
Bussyscope n°168 Bussyscope n°168
Bussyscope n°168
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167
Mairie de Bussy Saint-Georges
 

Plus de Mairie de Bussy Saint-Georges (20)

Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
 
Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172
 
Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
 
Bussyscope n°169
Bussyscope n°169Bussyscope n°169
Bussyscope n°169
 
Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169
 
Bussyscope n°168
Bussyscope n°168 Bussyscope n°168
Bussyscope n°168
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
 
Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167
 
Le journal de Bussy n° 166
Le journal de Bussy n° 166Le journal de Bussy n° 166
Le journal de Bussy n° 166
 
Bussyscope n°166
Bussyscope n°166Bussyscope n°166
Bussyscope n°166
 
Bussyscope n°165
Bussyscope n°165Bussyscope n°165
Bussyscope n°165
 
Journal de Bussy n°165
Journal de Bussy n°165Journal de Bussy n°165
Journal de Bussy n°165
 
Le journal de Bussy n° 164
Le journal de Bussy n° 164Le journal de Bussy n° 164
Le journal de Bussy n° 164
 
Bussyscope n° 164
Bussyscope n° 164 Bussyscope n° 164
Bussyscope n° 164
 
Le journal de Bussy n° 163
Le journal de Bussy n° 163Le journal de Bussy n° 163
Le journal de Bussy n° 163
 
Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163
 
Le journal de bussy n° 162
Le journal de bussy n° 162Le journal de bussy n° 162
Le journal de bussy n° 162
 

Journal de bussy numéro 105

  • 1. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 1 L’école Jean-de-la-Fontaine se distingue Conférence sociale : le bilan Deux écoles reçoivent le prix Jean-Monnet Bussy Gyms déjà en forme page 7 page 14 page 17 page 21 Buss y LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - NOVEMBRE 2008 E MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS OVEMBRE n°105 Saint-Georges Quel projet d’aménagement pour le pôle gare ?
  • 2. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 2
  • 3. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 3 Sommaire - Edito 3 4 Vie de la cité Courage ieu sait qu’il en faut pour 4. Fête de la mi-automne 5. Jean Teulé présente Le Montespan à Bussy 6. Le Lions Club fait salon 7. L’école Jean-de-la-Fontaine se distingue 8. Retour sur le salon du mariage D affronter une situation éco- nomique si détériorée. Je passe sur mes péripéties personnelles, 9Dossier où, heureusement, je compte sur un soutien indéniable des Buxangeor- giens et sur la parfaite cohésion de l’équipe municipale, pour ne m’attacher qu’aux difficultés financières qui sont les nôtres. Le gel des crédits interbancaires, la quasi-faillite des établissements de crédit, recapitalisés dans 9, 10, 11, 12 & 13 Le pôle gare va faire peau neuve l’urgence, a eu pour conséquence de nous priver des emprunts attendus. Et donc de rendre encore plus difficile l’exécution bud- 14 Vie municipale 14. Une conférence sociale très utile gétaire 2 008 ainsi que le suivi d’une trésorerie positive. Le gouvernement a cependant pris des mesures pertinentes en débloquant plusieurs milliards en direction des collectivités ter- 15. Le CDJ se renouvelle ritoriales, ceci notamment via la Caisse des Dépôts et Dexia, 16. Le service minimum d’accueil instauré qui en sont attributaires par adjudication. Je tente en cette fin 17. Le prix Jean-Monnet pour deux écoles 18. Un radar pédagogique en test d’année de toutes mes forces d’en obtenir une partie pour Bussy, et je dois reconnaître que nos interlocuteurs, en particulier les pouvoirs publics, font montre de bonne volonté. Soumis pour- 19 Magazine tant à une crise exceptionnelle, sauront-ils répondre présent ? J’essaie, dans le même temps, de rassurer les investisseurs qui avaient choisi notre territoire communal, de les convaincre d’aller jusqu’au bout de leurs opérations. Plus que jamais dans la tempête, il s’agit de garder le cap et de ne pas baisser les bras. 19. Découvrez un nouveau magasin 20. Guillaume Malheiro, artiste photographe Hugues RONDEAU 21 Sports Votre Maire 21. Les gymnastes déjà en forme 23. Cross du collège Cousteau 24Pratique 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. État civil Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 4. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 4 4 Vie de la cité La cinquième édition du Tet Trung Thu a connu un franc succès A la mi-automne, les enfants sont les rois ! rganisée le dimanche O 26 octobre par plusieurs associations vietnamien- nes de Bussy et de la région pari- sienne, la fête de la Mi-Automne a remporté un grand succès. Il s’agis- sait de la cinquième édition de cette fête traditionnelle destinée avant tout aux enfants. Cette année, le comité d’organisation avait choisi d’élargir son public en conviant toutes les familles buxan- georgiennes à venir découvrir le « TET TRUNG THU », une fête d’origine chinoise qui donne lieu, outre les nombreux stands de jeux, à différents spectacles : Défilé des lampions, Ronde, Danse de la Licorne ont ainsi émaillé cette après-midi fort remplie qui a fait le bonheur des enfants. C’était en quelque sorte Noël avant l’heure durant cette journée sur laquelle un retour en images s’imposait. LE COMITÉ D'ORGANISATION : Famille et Jeunesse Bouddhistes Linh So’n Amicale des Vietnamiens de Sarcelles Association des Âmes d’Artistes (Bussy) AREC (Bussy) Marne-la-Vallée Echecs Club (Bussy) Association BussySaiGon (Bussy) Association Générale des Etudiants Vietna- miens de Paris (Bussy). Les enfants étaient parés de fort jolis costumes traditionnels afin de faire découvrir au plus grand nombre la culture vietnamienne. Les visiteurs ont pu admirer la réplique de la statue « Le Rêve de la Mère » sculptée par l’artiste VU Dinh Lâm pour rendre hommage à la France, terre Les membres du club d’échecs de Marne-la-Vallée étaient venus en nombre d’accueil de nombreux Vietnamiens. afin de montrer leur savoir-faire. Sur la scène installée pour l’occasion se sont succédé de nombreux grou- Hugues Rondeau, le maire de Bussy, a salué dans son discours la commu- pes proposant un panorama de la culture vietnamienne. nauté vietnamienne installée à Bussy, « un véritable modèle d’intégration. » Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 5. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 5 Vie de la cité 5 d’un XVIIe siècle parfaitement recons- titué. » La Montespan, illustre favo- rite de Louis XIV, fait partie de l’Histoire de France. Mais son mari, personnage pourtant haut en cou- leur, est quant à lui resté dans l'om- bre. D'époux comblé, le Montespan devient la risée des cour- tisans lorsque le roi prend sa femme pour maîtresse. Il n'aura alors de cesse de braver l'autorité de Louis XIV et d'exiger de lui qu'il lui rende sa femme. Il fut en cela l'une des pre- mières figures historiques à oser contester la légitimité de la monar- chie absolue de droit divin. C’est cette histoire que nous narre Jean Teulé, un véritable touche-à-tout de la culture, puisqu’il a déjà officié Jean Teulé en visite à Bussy dans divers registres: bande dessi- née, télévision, cinéma et bien sûr littérature. Durant plus d’une heure, e Rotary il a tenu son auditoire en haleine à L Club de Va l - d e - Bussy a entamé coup d’anecdotes et de discours tru- culents dont il a le secret. Au final, une soirée très réussie qui a fait le son cycle de confé- bonheur de tous, conclue par une rences 2008/2009 en accueillant le séance de dédicaces et d’échanges mercredi 15 octobre le célèbre écri- entre l’écrivain et son public. Quant vain Jean Teulé, auteur du roman à soulignait en préambule l’impor- cette conférence-débat qui se tenait aux membres du Rotary, emme- succès « Le Montespan ». Cette tance de cette soirée pour son asso- au club-house du golf de Bussy. nés par son président, Jacques soirée était organisée au profit de ciation : « Grâce au Rotary, nous C’est Jacques Chanlon, le prési- Chanlon, et Jean, Debailleul, l’association AIME77, qui vient en allons pouvoir augmenter sensible- dent du Rotary, qui l’a inaugurée chargé des Relations publiques, aide aux enfants autistes, avec l’im- ment nos moyens pour pouvoir en résumant très habilement le der- ils préparent déjà la venue en jan- plantation future à Bussy d’une acquérir du matériel pédagogique nier roman de Jean Teulé, « un livre vier prochain d’une autre figure structure éducative leur étant des- afin d’accueillir les enfants. » Une drôle et très vivant, rempli de scènes littéraire française, dans un tout tinée. Sa présidente, Brigitte Abergel, centaine de personnes ont assisté à cocasses qui nous transporte dans la vie autre genre : Benoîte Groult. « Mets tes baskets et bats la maladie », deuxième édition à Maurice-Rondeau Un médaillé olympique fait la dictée P our la deuxième année consécutive, le col- effet réussi à faire venir le kayakiste togolais Benja- lège-lycée Maurice-Rondeau participe à min Boukpeti, médaillé de bronze dans l’épreuve l’opération « Mets tes baskets et de slalom en eau vive, une véritable star dans son bats la maladie » lancée en 1994 par l’asso- pays puisqu’il s’agissait de la première médaille ciation ELA, qui lutte contre les leucodystrophies. olympique remportée par un athlète togolais. La première étape de cette belle œuvre a eu lieu C’était également pour Benjamin un retour aux sour- le lundi 6 octobre avec la fameuse dictée ces, car il a passé son enfance en Seine-et-Marne aujourd’hui réputée. Après Daniel Pennac en et a été lui-même élève de Maurice-Rondeau. 2007, les élèves ont eu droit cette année à un texte Il connaissait donc bien les lieux et s’est montré très d’un autre auteur à succès, Eric-Emmanuel Schmitt. à l’aise lors de la fameuse dictée, point de départ Cette dictée a pour objectifs de sensibiliser les Ce n’est pas tous traditionnel de l’opération. Après y avoir participé, élèves au combat de l’association ELA et d’enga- les jours que les élèves passeront bientôt à la partie sportive de l’on accueille ger une réflexion autour du handicap et de la soli- l’aventure en organisant l’évènement de leur choix un médaillé darité. Et quel meilleur ambassadeur pour olympique afin de récolter des fonds au profit d’ELA. Voilà une représenter cette noble cause qu’un médaillé olym- à Bussy ! fort belle cause qui ne manque pas de mobiliser pique aux Jeux de Pékin? Les professeurs ont en personnel et élèves de Maurice-Rondeau. Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 6. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 6 6 Vie de la cité Salon des vins et des produits du terroir e rendez-vous est Le Lions Club fait salon ! L désormais ancré dans l’agenda de nombreux Buxan- georgiens : la cin- quième édition du salon des vins et des pro- duits du terroir, organisé par le Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy, a une nouvelle fois attiré nombre de gastronomes à la Ferme de la Jonchère, du vendredi 24 au dimanche 26 octobre. Hôtesse de l’évènement mais également présidente du Lions Club, Sylvie Dinneweth n’était pas peu fière de rece- voir la trentaine d’exposants venus faire goûter leurs spécialités aux visiteurs. Amateurs de vin et de bonne chère étaient ainsi comblés par les dégustations offertes par les exposants. L’occa- sion, déjà, de préparer les fêtes de fin d’année, qui approchent à grands pas… Les profession- nels présents n’ont ainsi pas manqué de pro- diguer quelques conseils toujours précieux en matière de gastronomie, et notamment en matière de vins. Association caritative, le Lions Club intervient dans de nombreuses C’est dans le très beau cadre de la Ferme de la Jonchère que se tient chaque année ce salon. causes tout au long de l’année, comme le pro- Rien de tel que du foie gras et autres terrines pour accompagner une dégustation de vins, avec clame d’ailleurs sa devise : « Nous servons » ! Les modération bien sûr… bénéfices de ce cinquième salon du vin seront Jean-Louis Denis, de l’association des Coteaux de la Brosse, a partagé sa passion du vin. ainsi cette année reversés à la recherche contre Au fil des échanges entre exposants et visiteurs, convivialité et bonne humeur étaient de mise. la maladie d’Alzheimer. Wu Zixiong, sculpteur sur cristal, montre son savoir-faire C’ est un artiste de renommée internationale qui est venu faire découvrir son art à Bussy. Wu Zixiong, graveur sur cristal, a en effet offert aux usagers de la médiathèque de l’Eu- rope une démonstration de son talent. Accompagné de son petit-fils, âgé de 12 ans, il a ainsi subjugué les nom- breux enfants présents lors de cet après-midi par son travail appliqué et particulièrement minutieux. Très célè- bre en Chine, Wu Zixiong a créé en 1998 un musée dédié à son art, dans la ville de Zhejiang. D’une super- ficie de quelque 10000 m2, ce musée est un formida- ble témoignage de la passion de son fondateur, qui a découvert la sculpture sur cristal à l’âge de 11 ans. Wu Zixiong a franchi une à une les étapes de la renom- mée pour devenir aujourd’hui un modèle. Il a d’ailleurs transmis cette passion à ses descendants, puisque son fils et désormais son petit-fils exercent également avec le même talent. La dynastie des Wu n’est donc pas près de s’éteindre ! Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 7. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 7 Vie de la cité 7 L’école Jean-de-la-Fontaine se distingue Dans le cadre des classes d’eau organisées par le SIAM, les élèves de CM2 du groupe scolaire Jean-de-la-Fontaine viennent de remporter un prix qui leur a été décerné le jeudi 6 novembre. Une autre classe de l’école participe quant à elle au concours « Devoir de mémoire », qui a pour thème le 11 novembre. Le point sur ces deux projets. La classe d’eau primée haque année, le Syndicat a donc accompagné Patrick Pavil- C intercommunal d’assainis- sement de Marne-la-Vallée organise des classes d’eau, qui lon, directeur général du SIAM, pour remettre à l’école son prix entièrement mérité. Il s’agissait de s’adressent aux cours moyens des chèques cadeaux que les ensei- écoles des communes membres gnants devraient utiliser pour du syndicat. L’année passée, les financer la classe d’eau de cette CM2 de M. Badin de l’école Jean- année. Car Jean-de-la-Fontaine de-la-Fontaine ont participé à ce est de nouveau inscrite, et c’est la projet pédagogique, qui constitue classe de Mme Cavaillé qui y par- un bon moyen d’éduquer les ticipera, avec pour thème du enfants aux problématiques de concours une expérience à réali- l’environnement et de la gestion ser. Jean-Claude Lamagnère a en de l’eau. Tout au long de l’année, tout cas tenu à saluer le travail les élèves ont ainsi pris part à de accompli par la classe de multiples activités liées à l’eau : M. Badin. « Félicitations à vos sorties, rencontres, enquêtes, ate- élèves, lui a-t-il lancé. Vous avez liers… Un travail qui a finalement réussi à effectuer un travail original porté ses fruits, puisque la classe et c’est à n’en pas douter un exemple de M. Badin figure au palmarès à suivre pour les élèves de cette 2007/2008 du SIAM. Le jeudi année. Je vous fais entièrement Jean-Claude Lamagnère, Premier Adjoint au Maire, était présent pour remet- 6 novembre, Jean-Claude Lama- confiance pour suivre cette voie ». tre le prix en compagnie de Patrick Pavillon, directeur général du SIAM. gnère, Premier-Adjoint au Maire, Le message est passé… Une maquette pour se souvenir du 11 novembre a classe de CM2 de M. Serrant participe cette année au concours L « Devoir de mémoire » sur le 11 novembre. L’objet de ce concours était de réaliser une maquette ayant pour thème la Première Guerre Mondiale. Après avoir suivi plusieurs ateliers rappelant l’histoire de ce conflit, les élèves ont finalement confectionné une maquette du wagon où a été signé l’Armistice en forêt de Rethondes le 11 novembre 1918. Venu découvrir cette maquette lors d’une matinée, Robert Msili, conseil- ler municipal et président de l’Amicale des Anciens Combattants, a apprécié le travail réalisé par toute la classe. « Ce concours est une bonne occasion pour vous tous de travailler sur l’histoire de notre pays, leur a-t-il déclaré. Il est important de ne pas oublier ceux qui sont morts pour la France et la liberté. » La maquette du wagon de l’Armistice sera présentée en Pré- fecture à un jury composé d’élus et de membres d’associations d’anciens combattants. Les classes jugées les plus méritantes remporteront notam- ment une sortie sur les lieux de la bataille de Verdun. Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 8. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 8 8 Vie de la cité Commémoration du 11 novembre Anciens et plus jeunes se souviennent A lors que le dernier Poilu français s’est Claude Lamagnère ont ensuite tour à tour proclamé éteint en mars dernier, nous célébrions leur discours dans lequel ils ont tous rappelé l’hor- en cette année 2008 le 90e anniver- reur de cette Grande Guerre et la nécessité de per- saire de la signature de l’Armistice mettant fin à la pétuer le devoir de mémoire envers tous les soldats Première Guerre Mondiale. Comme de coutume, ayant combattu entre 1914 et 1918. A Bussy, ce l’Amicale des Anciens Combattants de la Ville de devoir de mémoire se perpétue de générations en Bussy Saint-Georges, présidée par Robert Msili, générations, et l’on notait d’ailleurs cette année la s’était mobilisée en masse pour cette commémora- présence importante dans l’assistance de nom- tion. Après s’être rassemblé en salle du conseil de breux jeunes. A l’issue de cette cérémonie solen- la mairie, le cortège a pris la direction du Monu- nelle, tous les participants se sont retrouvés en ment aux Morts, où un vibrant hommage a été mairie pour le vin d’honneur, durant lequel Robert rendu aux soldats morts pour la France lors de ce Msili a remis à plusieurs membres de l’Amicale des conflit sanglant. Robert Msili, Marcel Van der diplômes d’honneur. Il était alors temps pour eux de Noot, le président local du Souvenir français, se retrouver autour des tables du traditionnel ban- Dominique Bijard, conseiller municipal et Jean- quet annuel de l’Amicale. Le premier salon du mariage a tenu toutes ses promesses Nat Agency nous a fait voir la vie en blanc ! uturs mariés, amoureux ou toutes ses promesses. De quoi F La salle Maurice-Koehl était pour l’occasion parée de ses plus beaux atours… simples curieux ont été nom- donner des envies aux plus endur- Toute l’équipe de Nat Agency avait mis les petits plats dans les grands pour breux à venir découvrir le cis des célibataires ! 25 exposants cette première édition. Le stand de chocolat n’a pas beaucoup désempli durant ces deux jours! tout premier salon du mariage avaient répondu à l’appel de Nat Les futures mariées ont pu découvrir un large choix de robes. Pas de doute, organisé les 11 et 12 octobre à la Agency pour présenter leurs diffé- le blanc est de retour! salle Maurice-Koehl par l’agence rentes activités. « Nous avions Nat Agency. Tandis que s’achevait contacté des prestataires de qualité, un salon à taille humaine qui a défilés, danseuses orientales, jeu- doucement la saison des épousail- souligne l’organisatrice du salon et permis de favoriser le contact clients concours et spectacle pyrotechni- les, les collections 2009 étaient de fondatrice de l’agence, Nathalie et le réseau relationnel entre profes- que ont ainsi rythmé un premier sortie : nouvelles collections de Bonnassie-Hoummane. Outre un sionnels. » Tout au long de ces deux salon du mariage qui ne demande robes blanches, de coiffes, de chef à domicile renommé, nous avons journées dédiées au mariage, de qu’à s’émanciper. Une deuxième bijoux, de faire-part… Autant de réussi à attirer un bijoutier-joaillier nombreuses animations étaient édition est ainsi fortement envisa- belles choses à contempler lors de et un chocolatier, tous deux Maîtres programmées afin de dynamiser ce gée en 2009. Qui a dit que le ce salon du mariage qui a tenu Ouvriers de France. Au final, ce fut salon : démonstration de danses, mariage était passé de mode? Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 9. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 9 Dossier 9 Quel projet d’aménagement pour le pôle gare ? Le jeudi 16 octobre 2008 s’est tenue en mairie une réunion publique dédiée à la présentation des points essentiels de l’étude sur le réaménagement du pôle gare. Une soixantaine de Buxangeorgiens se sont déplacés pour assister à cette pré- sentation et faire part de leurs remarques. appelons en préambule que l’objet de cette étude engagée R par la commune en 2007 (cf. article du journal n° 103 du mois de septembre 2008) est de définir un projet de réamé- nagement de l’espace entourant la gare RER pour faire face aux dys- fonctionnements actuels. Le périmètre dit du pôle gare comprend: la gare RER, la gare routière, le parc relais (P + R), le square Vitlina, les espaces couvrant la voie RER à l’est de la gare RER et les diffé- rentes voiries permettant d’accéder à la gare RER. Au cours de la réunion, Claude Louis, Maire-Adjoint délégué aux Transports, qui suit le dossier depuis deux ans, a en premier lieu présenté les principaux éléments de diagnostic urbain et de dépla- cements réalisé par le bureau d’études Sorepa / BetR Ingénierie. Ce bilan de l’état actuel a permis de faire un point sur les conditions de stationnement et de circulation aux abords du pôle et la fréquen- tation du parc-relais. Il a également été mis en évidence les princi- paux constats suivants: des conflits bus-voitures aux abords de la gare routière des conflits voiture-piétons dus à l’absence de zone de dépose-minute un déficit important de dispositifs de stationnement pour les cycles un manque de pistes cyclables pour accéder à la gare en toute sécurité une saturation des accès aux quais aux heures de pointe. une qualité insatisfaisante des espaces publics situés au-dessus de la dalle du RER des effets de coupure nord-sud Suite en p.10 Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 10. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 10 10 Dossier Vers un second accès à la gare RER Afin de proposer un schéma d’aménagement répondant aux dysfonc- tionnements actuels mais également aux besoins futurs liés au dévelop- pement de la ville, il était essentiel de réfléchir à la croissance de la fréquentation du site et ses conséquences sur le fonctionnement global du pôle. En 2007, la gare RER comptait 8500 entrants par jour. Selon les prévisions démographiques, ce chiffre dépasserait le seuil de 10000 entrants par jour en 2012, qui est le seuil de capacité de l'accès actuel à la gare. Pour cette raison, la commune travaille depuis de longs mois avec le STIF et la RATP dans l’objectif de créer un 2e accès à la gare RER, côté est, au niveau des issues de secours existantes. De même, un agrandisse- ment du parc relais (P + R) devra être envisagé à l’horizon 2015. « Il faut savoir que le pôle gare constitue le coeur de notre ville: c'est à la fois un pôle de transports, un pôle commercial, et un pôle de vie au sens habitat et social, souligne Claude Louis. Aujourd’hui, le pôle gare constitue avant tout une coupure au milieu du centre-ville. C'est pour ces raisons qu'il est important de réussir cet aménagement. » Au regard de ces éléments, Claude Louis a présenté les différents scena- Le périmètre du pôle gare défini par le cabinet d’études ne s’arrête pas qu’au rii d’aménagement élaborés par le bureau d’étude, puis le scénario final quartier de la gare : il s’étend ainsi sur une bonne partie du centre-ville. envisagé suite aux réunions techniques en avril et juin (Commission urbanisme autour des élus de la commune avec EpaMarne et le Syndi- cat des Transports, Commission Extra-Municipale de Concertation), en tenant compte des contraintes techniques et financières. Les objectifs du projet d’aménagement Requalifier l'ensemble du pôle en séparant les flux (pié- tons, vélos, véhicules personnels et transports en commun) pour une meilleure lisibilité, et en traitant l'es- pace par un paysagement afin d'en réaliser le coeur de la commune. Création du 2e accès RER à l’est de la dalle RER Aménagement de pistes cyclables pour accéder au pôle Création de stationnements vélos supplémentaires : parc couvert de 250 places + 100 à 150 places près du 2e accès = objectif de 400 à 500 places à terme sur le pôle gare Création d’une maison-vélo / point info mairie Ajout d’emplacements taxi : 2 à 4 places Création d’un dispositif de dépose-reprise : 12 places Renforcement des axes principaux Av. Pierre-Mendès- France et Bd Antoine-Giroust, conformément au PLD Renforcement de l'axe de déplacement Nord-Sud et atté- nuation de la coupure actuelle entre le nord et le sud que représente le pôle gare. Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 11. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 11 Dossier 11 Description du scénario envisagé Maintien de la gare routière à son emplacement actuel et requa- Création de pistes cyclables (flèches bleues) permettant d’ac- lification de l’espace: création d’un îlot central unique, créa- céder à l’esplanade et au parc à vélo en toute sécurité depuis tion d’un plateau bus dont l’accès est interdit aux voitures, l’avenue du Général-de-Gaulle ou le sud du centre-ville. sécurisation de la traversée piétonne entre le P + R et la gare RER, paysagement. Implantation d’un local point info mairie + maison-vélo (point service, entretien, location…) Création de voies réservées aux bus (sur la voie Place Fulgence- Bienvenüe sud et le boulevard Pierre-Mendès-France) afin d’évi- Mise en valeur des puits d’aération du RER ter les conflits bus-voiture, facilitation et sécurisation de la circulation des bus pour une meilleure efficacité des transports Aménagement d’une aire de dépose-minute, stationnement en commun sur le site. taxis au nord du square Vitlina Aménagement d’une voie de circulation apaisée ou « zone 10 » Modification du sens de circulation sur la rue Konrad-Adenauer. au pied des commerces-restaurants côté Place Fulgence-Bien- venüe nord afin de créer un espace urbain plus agréable, per- Création du deuxième accès à la gare RER dans la partie la plus mettre la création de terrasses… à l’est du pôle. Maintien et création de places supplémentaires de stationne- Traitement paysager de l’espace entourant ce deuxième accès. ment autour de cette zone 10 Requalification paysagère du square Vitlina, avec notamment Création d’une esplanade piétonne à la sortie Est de la gare une orientation des circulations plus nord-sud et un traitement RER pour une circulation sécurisée des piétons (flèche jaune particulier du passage piétons sur l'avenue du Général-de- sur le plan) et des cycles (flèche bleue) et installation d’un Gaulle entre le square Vitlina et la Grand'Place. grand parc à vélo couvert. Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 12. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 12 12 Dossier Remarques et questions soulevées par les Buxangeorgiens présents à la réunion. « Le réaménagement du pôle gare : un objectif majeur pour la commune » La réunion publique organisée le 16 octobre a fait l’objet d’un débat entre les élus et les Buxan- georgiens présents dans la salle du conseil. Nous vous proposons de retrouver ci-dessous quelques- unes des questions soulevées et les réponses apportées par Hugues Rondeau, Maire de Bussy, et Claude Louis, Adjoint au Maire chargé des Transports. En quoi consiste exactement l’aménage- ment du 2e accès à la gare RER? L’escalier sera-t-il élargi? Est-ce qu’il sera possible de demander à la RATP que cet accès soit fermé plus tôt en soirée pour éviter les nui- sances sonores pour les riverains? Claude Louis Pour faire des issues de secours actuelles un véritable 2e accès aux quais, il faudra élargir les escaliers existants, voire instal- ler des escaliers roulants, installer des lignes de contrôle et créer une superstructure de protection. Néanmoins, il ne s’agit pas de construire un bâti- ment aussi important que l’entrée existante, qui doit rester l’accès principal. Ceci étant, ce 2e accès sera très utilisé d’ici quelques années pour les futurs Buxangeorgiens qui habiteront dans la partie est de la commune (Quartier Syco- more). Cet accès ne fera donc pas l’objet d’ho- raires d’ouverture restreints. Il aura a priori le même fonctionnement que l’accès principal. Ces ques- tions devront être abordées avec la RATP. Combien vont coûter tous ces travaux d’aménagement? Ce projet est-il vraiment incontournable, étant donné la situation Lors de la réunion publique, les habitants ont posé de nombreuses questions très constructives à Hugues financière de la commune et le contexte de Rondeau et Claude Louis, qui leur ont apporté toutes les précisions nécessaires sur ce réaménagement. crise économique? Claude Louis Le coût estimé des travaux d’in- la capacité de financement (l’aménagement du frastructure (hors aménagement du 2 accès) est e 2e accès se fera en deuxième temps). de 5 à 6 millions d’euros. Depuis le début de Hugues Rondeau Le réaménagement du l’étude, la commune travaille en partenariat avec pôle gare est un objectif majeur de la commune les différents acteurs du territoire compétents (STIF, depuis plusieurs années. Cet espace, et notam- Région, RATP) qui sont des financeurs potentiels de ment la gare routière, doit être un espace attrac- certaines actions (réaménagement de la gare rou- tif, contrairement à la situation actuelle qui résulte tière, aménagement des voies réservées aux bus, d’aménagements ponctuels successifs au fur et à aménagements cyclables: pistes et stationne- mesure du développement urbain. Requalifier cet ment…) Les travaux seront échelonnés sur une espace et favoriser les liaisons nord-sud est un période d’environ 5 ans avec différentes phases enjeu essentiel à la vie et au dynamisme du centre- selon le degré d’urgence des aménagements et ville de Bussy. Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 13. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 13 Dossier 13 L’offre actuelle en stationnement est Des difficultés de circulation résultent du minute principale et sa réalisation sera insuffisante pour la vie des commerces fait que de nombreuses personnes utili- coordonnée à la réalisation du 2e accès. et restaurants. Qu’en est-il dans le projet sent leur voiture pour des déplacements d’aménagement ? Peut-être faudrait-il très courts et stationnent en double file, Ne serait-il pas possible de mettre affiner l’analyse sur les chiffres de sta- gênant le reste de la circulation. en œuvre le nouveau sens de circulation tionnement présentés ? Certaines per- afin de le tester avant de lancer vérita- sonnes restent toute la journée Claude Louis L’aménagement d’une blement les travaux lourds d’aménage- stationnées sur la Place Champollion qui zone de dépose minute a pour objectif de ment ? Ne serait-il pas envisageable de est pourtant en zone verte (stationne- supprimer les arrêts sauvages sur voirie liés couper d’ores-et-déjà la circulation à à la dépose ou l’attente d’un passager du ment limité à une demi-journée). Le non- l’est de l’entrée du RER ? RER. La zone 10 sera également calibrée de respect des zones vertes empêche un manière à empêcher les arrêts en double file. Claude Louis Cette proposition a déjà turn-over des véhicules. Ne faudrait-il été envisagée par la commune mais il est pas rendre le stationnement payant dans Ne faudrait-il pas inverser la dépose encore trop tôt. Il faut attendre la fin de la le secteur de la gare ? minute et le stationnement taxi ? phase opérationnelle de cette étude. Claude Louis L’aménagement de la La dépose minute à coté du 2e accès est- zone 10 au nord de la gare routière a été elle indispensable ? Attention à la circu- Avec le nouveau schéma de circulation, pensé pour rendre l’espace public aux lation engendrée et à ne pas bloquer les l’accès à la zone de dépose-minute ne abords des commerces plus attrayant. Le entrées aux parkings souterrains des risque t-il pas d’engendrer des embou- stationnement existant sera préservé et de immeubles. teillages au niveau des feux tricolores sur nouvelles places seront créées pour complé- Claude Louis La zone de dépose l’avenue du Général-de-Gaulle ? ter cette offre. minute a été configurée comme sur le plan Hugues Rondeau La municipalité est Claude Louis Le système de dépose- afin que la descente de véhicules des pas- minute et le sens de circulation concomitant tout à fait consciente des difficultés de sta- sagers se fasse côté nord vers le Square Vit- ont été étudiés par le bureau d’études afin tionnement. Comme le préconise un habi- lina et non du côté de la voie de circulation. que les déplacements soient les plus fluides tant, le parking de la Place Champollion, Ceci étant, il s’agit ici d’un schéma de prin- possibles, entraînent le moins d’embouteil- qui est actuellement en zone verte, sera cipe, le fonctionnement de cet espace va lages possibles et ne freinent pas le mouve- classé en zone bleue (stationnement limité être affiné dans le cadre de la phase opé- ment des bus. à 2h très prochainement pour favoriser une rationnelle qui est en cours. La dépose meilleure rotation des véhicules. Une minute du 2e accès n’est pas forcément jus- Si vous souhaitez réagir à ce dossier, appor- réflexion complémentaire sera nécessaire tifiée dans un premier temps. Le besoin ter votre contribution, ou simplement poser concernant le stationnement payant et les d’une 2e aire de dépôt devra être confirmé une question, merci de le faire à l'adresse: conditions d’accès au parc-relais. au regard du fonctionnement de la dépose urbanisme@bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 14. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 14 14 Vie municipale tre familiale. Le concours de l’une Première conférence sociale contribue à l’épanouissement de l’au- tre. Un enfant qui apprend bien et Des jeux de rôle pour mieux comprendre aime l’école s’épanouit au contact de ses pairs. Cette réussite est le fait de l’école, la relation entre la famille et l’école mais aussi de l’apport éducatif paren- tal. » Après ce discours introductif, Antoinette Montaigne a laissé la parole à une comédienne du théâtre institutionnel Arc-en-Ciel, une compagnie dont le projet vise à ren- forcer le lien social dans notre vie de tous les jours. Elle utilise pour cela une méthode originale, le jeu par le rôle, qui permet de théâtraliser des onseillère municipale délé- situations de vie quotidienne qui C guée à la Médiation juridi- que et sociale, Antoinette Montaigne a eu l’heureuse initiative posent question et d'en débattre. Après une brève présentation de chacun, les personnes présentes lors de mettre en place une série de ren- de cette soirée ont ensuite été invi- contres-débats consacrées à de mul- tées à participer activement à diffé- tiples sujets de société. La première a rentes scènes afin de représenter eu lieu le vendredi 17 octobre sous débat est important pour notre ville, adulte. Cette mission essentielle a son différents points de vue et de les la forme d’une conférence sociale sur riche d’enfants et de jeunes, car il est corollaire dans celle des parents, qui confronter à d’autres. Cette mise en la relation famille-école. Une soixan- utile de rappeler que l’école reste le éduquent leurs enfants pour leur per- expression par le jeu théâtral a ainsi taine de personnes y ont assisté dans pilier de l’éducation dans notre pays, a- mettre de grandir dans leur intérêt notamment permis au public de l’une des salles de la médiathèque. t-elle déclaré. C’est elle qui socialise, supérieur, mais aussi dans le respect des mieux comprendre les enjeux d’une Dans son discours d’ouverture, qui forme et apporte toutes les compé- règles familiales et sociales. C’est donc bonne relation, stable et durable, Antoinette Montaigne a expliqué les tences scolaires aux enfants et aux ici que se trouve la jonction des deux entre parents et enfants, pour leur objectifs de cette conférence. « Ce jeunes afin de les préparer à la vie missions éducatives, l’une scolaire, l’au- épanouissement. Une collecte de jouets dans le réseau Pep’s L e syndicat intercommunal de Transports des secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée renouvelle son opération « PEP’S, transporteur officiel du Père Noël », en collaboration avec la Croix Rouge. Le principe est le même que l’année dernière: les habitants des communes adhérentes sont invités à déposer des jouets neufs ou d’occasion dans les quatre bus qui sillonneront le réseau le dimanche 14 décembre. Les jouets seront ensuite redistribués par la Croix Rouge aux enfants. Pour l’occasion, les quatre bus seront entièrement décorés aux couleurs de Noël. Le 14 décembre, de 10h30 à 11h30, le bus n° 3 stationnera à la gare RER pour récolter les jouets des Buxangeorgiens. Notez donc bien ce rendez-vous sur votre calendrier… Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 15. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 15 Vie municipale 15 Le Conseil des Jeunes se renouvelle Réservé aux 11/17 ans, le Conseil des Jeunes (CDJ) se prépare de nouveau à faire campa- gne. Viens défendre tes idées, élaborer des projets pour ta ville, réaliser des actions, faire enten- dre ta voix et deviens un citoyen actif en étant membre du CDJ ! Inscriptions sur les listes électorales: du lundi 24 novembre 2008 au vendredi 9 janvier 2009. Dépôts des candidatures : du lundi 24 novembre 2008 au ven- dredi 9 janvier 2009. La campagne électorale se dérou- lera du 9 au 27 janvier, exclusive- ment par voie d’affichage et uniquement dans les lieux définis (Espace Jeunes, Mairie, Média- thèque, Conservatoire, gymnase Maurice-Herzog). n accord avec la politique édu- Pourquoi y participer? Et les candidats? E cative du CEL (Contrat Edu- catif Local), le Conseil des Jeunes est une instance conçue pour Le Conseil des Jeunes permet de: Découvrir et comprendre le fonc- Tu peux être candidat si: Tu t’es inscrit sur la liste électorale. Les élections seront organisées à l’Espace Jeunes, le mercredi 28 jan- vier, de 14h à 18h. Trente trois sièges sont à pourvoir, tionnement de la ville les jeunes, qui leur permet de s’exer- Rencontrer et dialoguer avec les Modalités répartis en trois commissions: cer à la démocratie participative et à la élus adultes Culture et Communication citoyenneté. A la fois lieu d’expéri- Les formulaires d’inscription sur Proposer et élaborer des projets Environnement et Sécurité mentation et d’expression, il permet la liste électorale et de candidature d’une part de découvrir le fonctionne- pour améliorer, dans l’intérêt Sports et projet humanitaire. sont disponibles à l’Espace Jeunes ment municipal et, d’autre part, de général, son territoire de vie dans La durée du mandat est de 2 ans. (Groupe scolaire Jules-Verne, 22 proposer et de réaliser des projets pour les domaines suivants: loisirs, for- A peine en place, les jeunes élus rue Haroun-Tazieff), en Mairie, améliorer la vie (des jeunes!) dans la mation, transports, emploi, cul- auront rendez-vous pour leur pre- au Conservatoire municipal Jean- ville. Depuis 2006, le précédent du ture, insertion, logement, sport, mier conseil le jeudi 12 février à Sébastien-Bach (1 rue Jean- CDJ s’est illustré dans la vie locale à santé… 19h. A l’ordre du jour: mise en Monnet), à la Médiathèque de travers différents projets, tels qu’une Réfléchir et débattre des questions place des commissions et réparti- l’Europe (6 avenue Charles-de- visite du Parlement européen à Stras- de société tion des rôles. Gaulle), à la Police municipale bourg, une animation autour de la Travailler en groupe, partager des (38 boulevard Antoine-Giroust), Une fois bien installés dans leur Prévention routière et, de manière avis… au gymnase Maurice-Herzog siège d’élu, ils se réuniront à raison régulière, sa participation aux cérémo- Agir pour sa collectivité et être un (boulevard des Genêts), aux col- d’une fois par mois. nies commémoratives. citoyen actif! lèges et lycées ou en ligne sur le site Prendre part au Conseil des Jeunes Depuis les dernières élections muni- www.ville-bussy-saint-georges.fr. est un engagement personnel et res- cipales, sous la délégation Julien Gail- Qui sont les électeurs? Les formulaires d’inscription et ponsable qui prouve l’intérêt que lard, conseiller municipal, le CDJ a de candidature sont à déposer tu portes à ta ville et à son environ- Tu peux être électeur si: également participé à l’organisation auprès de Maud au service cultu- nement. Tu as entre 11 et 17 ans technique et à l’animation de la Fête Tu habites Bussy Saint-Georges. rel (01 64 66 68 10) ou à la Renseignements auprès de Maud de la Musique 2008. Médiathèque. Viallet au 0164666810 Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 16. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 16 16 Vie municipale Modalités d’accueil En cas de grève dans les écoles L’enfant ne fréquente pas l’ac- cueil pré et postscolaire: les pa- Le service minimum d’accueil rents déposent leur(s) enfant(s) à 8h30 sur le site qui leur a été at- est instauré à Bussy tribué et viennent le rechercher à 16h30 au même endroit. L’enfant a l’habitude d’aller à l’accueil du matin et/ou du La loi n°2008-790 du 20 août 2008 institue une obligation d’accueil pour soir: les parents le déposent sur le les élèves des écoles primaires (maternelles et élémentaires) pendant le temps centre habituel rattaché à son école et viennent le rechercher le scolaire en cas de grève du personnel enseignant. Cette loi est applicable depuis soir sur le même lieu. le 1er septembre 2008. La grève du jeudi 20 octobre, suivie à environ 37% Facturation aux familles à Bussy, a donc été une journée test pour ce service minimum. Nous vous pro- L’accueil pendant le temps scolaire, c’est-à-dire de 8h30 à 11h30 et de posons ici de faire le point sur ses modalités d’application à Bussy. 13h30 à 16h30 est un service gra- tuit pour les familles. Ne seront facturées aux familles que les prestations habituelles: - L’accueil du matin (7h – 8h30), - L’accueil du soir (16h30 – 19h) - La cantine Ecoles concernées 1. LES VIOLENNES: Maternelle : accueil dans l’école par les Atsems Elémentaire : accueil des élèves de CP et CE1 dans le centre de loisirs par les animateurs 2. LE CLOS ST GEORGES: Maternelle: accueil des élèves de GS dans le centre de loisirs par les Atsems 3. JEAN DE LA FONTAINE: Maternelle : accueil dans l’école par les Atsems Elémentaire: accueil dans l’école par les animateurs A partir de 25 % (ou = de taux prévisionnel de grévistes sur une école), le service d’accueil est assuré par la commune, sans norme d’encadrement imposée. Le Maire est informé par l’Inspecteur d’Aca- 4. CHARLES PERRAULT: démie ou l’Inspecteur de l’Education nationale de la circonscription du pourcentage prévisionnel Maternelle: accueil des élèves de de grévistes par école 48 heures avant le début de la grève (dont au moins un jour ouvré), afin de prépa- MS/GS dans le centre de loisirs rer la mise en œuvre de l’accueil. par les Atsems Une fois cette information reçue, les conditions d’accueil seront annoncées par le service scolaire sur le site 5. LOUIS BRAILLE: internet de la ville et par voie d’affichage dans les écoles et les centres de loisirs. Elémentaire: accueil dans le cen- A Bussy, il est proposé d’accueillir les élèves dans les centres de loisirs. Si le nombre d’enfants à accueillir est tre de loisirs par les animateurs très important, il est prévu d’utiliser également les salles de classes des enseignants grévistes sur chacun des 6. LOUIS GUIBERT: sites. Si tous les enseignants d’une école sont en grève, l’accueil se fera dans les locaux de l’école. Maternelle : accueil dans l’école Le service minimum d’accueil concerne uniquement le temps scolaire, à savoir de 8 h 30 à 16 h 30. L’accueil par les Atsems pré et postscolaire sera assuré par notre prestataire, la Ligue de l’enseignement, comme les autres jours. Elémentaire: accueil dans le cen- L’étude du soir ne pourra pas être assurée pour les enfants concernés par le service minimum d’accueil mis tre de loisirs par les animateurs en place par la ville. 7. JULES VERNE: Maternelle: accueil dans le centre COORDINATION ASSURÉE PAR LE SERVICE SCOLAIRE. de loisirs par les Atsems INFORMATIONS AU 01 64 66 68 89 OU AU 01 64 66 68 43 Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 17. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 17 Vie municipale 17 Deux écoles de Bussy honorées par le Conseil régional es écoles des Violennes et L Antoine-Giroust participent depuis l’année dernière au projet Coménius, une opération patronnée par l’Union européenne. En collaboration avec l’école espa- gnole San José-de-Calasanz d’Aielo de Malferit et l’école roumaine de Rodna, les élèves buxangeorgiens ont ainsi travaillé sur le thème de la pré- servation de l’environnement. Ateliers, visites de sites, expositions et recherches ont été organisés dans le cadre de ce projet Coménius, qui n’a pas manqué de taper dans l’œil des services du rectorat et du Conseil régio- nal, à l’initiative cette année du prix Jean-Monnet. Dans le cadre de la Isabelle Goudal, Adjointe au Maire chargée des Affaires scolaires, a accom- pagné professeurs et élèves d'Antoine-Giroust et des Violennes. Présidence Française de l’Union européenne, le « prix Jean- Monnet 2008, Vivre l’Europe à l’école! » était en effet décerné aux établissements dans la peau d’un conseiller régional d’un jour! « Cet après-midi au Conseil s’étant impliqués dans un projet européen. Les deux écoles buxangeor- régional était très instructif, nous confiait l’un d’eux à la sortie de l’hémi- giennes entraient parfaitement dans ce cadre et elles figurent donc au pal- cycle. Nous étions assis à la place où siègent habituellement les conseillers régio- marès de ce prix. Le lundi 20 octobre, professeurs et élèves des deux classes naux, ce qui était assez impressionnant au début. Mais finalement, on s’y participantes se sont rendues dans l’hémicycle du Conseil régional pour fait très vite! » Accueillie par Mme Gourevitch, vice-présidente du Conseil y recevoir leur prix. Isabelle Goudal, Maire-Adjointe aux Affaires scolai- régional, la délégation buxangeorgienne a présenté aux officiels les pro- res, qui les accompagnait, n’a pas manqué de les féliciter pour tout le tra- jets initiés dans le cadre du projet Coménius. Nul doute que cet après- vail accompli. Quant aux élèves, ils n’étaient pas peu fiers de se retrouver midi demeurera un excellent souvenir pour tous les participants. Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008
  • 18. BUSSYMAG105NEW 27/11/08 10:47 Page 18 18 Vie municipale Radar et pédagogie font bon ménage ! La Police municipale de Bussy a L Olivier Martel et Alain Dubourdieu, chef de organisé le vendredi 7 novembre service de la Police municipale, ont pu consta- un test de radar pédagogique, en ter l’efficacité du dispositif. présence d’Olivier Martel, Adjoint au Maire chargé de la Prévention et de la Sécurité, et d’Alain Dubourdieu, le chef de service de la PM. A vocation préventive, ce radar se présente sous la forme d’un totem. Composé d'un boîtier identique à un radar classique, il se contente uniquement d'informer l'automobiliste sur sa vitesse, sans prendre de photo de l'infraction et sans entraîner de verbalisation, comme le font déjà ceux installés bou- levard de Lagny et avenue du Clos- Saint-Georges. La grande nouveauté par rapport à ceux-ci, c’est qu’en cas d'excès de vitesse, le radar indique éga- lement, en grosses inscriptions lumi- pale lors d’une après-midi, avenue du neuses, le montant de l’amende que Général-de-Gaulle. Et il faut bien le contrevenant aurait dû payer ainsi reconnaître que le nombre de contre- que le nombre de points ôtés en cas venants constaté a été assez élevé. d’excès de vitesse. « L'idée est d'infor- Cette borne mobile qui enregistre mer les automobilistes des risques chaque passage de véhicule, sert éga- encourus, qui sont très souvent ignorés. lement d’outil statistique pour les En outre, entre le sentiment de vitesse et agents de police. Autant dire que ce la vitesse effectivement pratiquée, il y a test a été jugé très fructueux par Alain souvent une différence, d’où l’intérêt Dubourdieu, le chef de service de la d’un tel dispositif », explique Olivier Police municipale, qui envisage d’ac- Martel, chargé de la Prévention et de quérir prochainement cet équipe- la Sécurité. ment mobile afin de le placer chaque La société CBS Direct, qui commer- jour dans les endroits de la ville les cialise cet instrument, est donc venue plus accidentogènes, et notamment proposer un test à la Police munici- aux abords des groupes scolaires. Sécurité routière La Police municipale au collège Claude-Monet L e mardi 7 et le vendredi 10 octobre, les poli- des collégiens en remplissant une fiche technique : ciers municipaux étaient présents dans l’en- gonflage des pneus, fourche, freins et autres acces- ceinte du collège Claude-Monet pour y opérer soires ont ainsi été passés au peigne fin pour garan- des vérifications de bicyclettes des élèves. Cette tir aux collégiens une sécurité maximale. Les agents opération annuelle résulte d’un partenariat entre le ont rappelé aux élèves l’importance des réglages collège et la Police municipale. Contrairement aux et de l’entretien de leur bicyclette, et ont insisté sur autres années, il n’y avait pas de sortie en ville les normes à respecter pour disposer d’un vélo en prévue, mais les professeurs s’étaient chargés de bon état de fonctionnement. Présente lors de ces mettre en place dans la cour de l’établissement un vérifications techniques, Nicole Bezoulle, conseil- parcours vélo. Avant de réaliser ce parcours, les lère municipale déléguée à la Prévention routière, a agents ont donc vérifié le bon état des bicyclettes apprécié le travail des policiers municipaux et n’a pas hésité à conseiller également les collégiens sur Nicole Bezoulle, conseillère municipale, a assisté les agents municipaux dans leurs démarches. les bonnes attitudes à adopter sur leur bicyclette, Les professeurs du collège avaient tracé à l’intérieur de l’établissement un parcours pour rappeler aux élèves rappelant notamment au passage les efforts de la quelques règles de base du code de la route. municipalité en matière de pistes cyclables. Bussy Saint-Georges N° 105 - Novembre 2008