SlideShare une entreprise Scribd logo
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
La	
  presbyacousie	
  	
  
expliquée	
  simplement.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Sommaire	
  
•	
  L’audi4on	
  
•	
  Les	
  2	
  fonc4ons	
  de	
  l’audi4on	
  
•	
  L’audi4on	
  nécessite	
  l’existence	
  de	
  sons	
  
•	
  Le	
  traitement	
  des	
  sons	
  
•	
  Parole	
  et	
  échanges	
  verbaux	
  
	
  !	
  Consonnes	
  et	
  voyelles	
  
	
  !	
  Consonnes,	
  voyelles	
  et	
  presbyacousie	
  
•	
  La	
  presbyacousie	
  
•	
  Audiogrammes	
  d’une	
  presbyacousie	
  
•	
  Le	
  système	
  audi4f	
  
•	
  Fragilité	
  du	
  système	
  audi4f	
  
•	
  Fragilité	
  des	
  fréquences	
  aiguës	
  
•	
  Sources	
  d’agressions	
  audi4ves	
  
	
  !	
  Les	
  bruits	
  environnementaux	
  
	
  !	
  Les	
  agressions	
  pressionnelles	
  
	
  !	
  La	
  toxicité	
  médicamenteuse	
  
•	
  Conséquences	
  de	
  la	
  presbyacousie	
  
•	
  La	
  presbyacousie	
  :	
  le	
  mal	
  du	
  siècle	
  
•	
  Aujourd’hui,	
  en	
  France	
  
•	
  Les	
  conséquences	
  du	
  non	
  appareillage	
  audi4f	
  
L’audi9on	
  
L’audi4on	
   s’exerce	
   par	
   le	
   système	
   audi4f,	
   à	
  
travers	
  2	
  canaux	
  :	
  	
  
•	
  L’oreille,	
  	
  
•	
  Le	
  système	
  central.	
  	
  
L’oreille	
   capte,	
   analyse	
   et	
  
transforme	
   les	
   sons	
   en	
   influx	
  
nerveux.	
  	
  
Le	
  système	
  central	
  interprète	
  les	
  sons.	
  	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  2	
  fonc9ons	
  de	
  l’audi9on	
  :	
  
Par	
  une	
  écoute	
  permanente	
  de	
  l’environnement	
  
sonore	
  dans	
  lequel	
  nous	
  évoluons.	
  L’oreille	
  n’est	
  
jamais	
  au	
  repos.	
  	
  
LA	
  VIGILANCE	
  ET	
  L’ALERTE	
  LA	
  COMMUNICATION	
  
Par	
  la	
  parole	
  et	
  le	
  langage.	
  	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
L’audi9on	
  nécessite	
  l’existence	
  de	
  sons	
  
Le	
  son	
  est	
  une	
  onde	
  qui	
  se	
  propage	
  dans	
  l’air	
  
sous	
   forme	
   de	
   varia4ons	
   de	
   pression.	
   Une	
  
onde	
  se	
  définit	
  par	
  3	
  caractéris4ques	
  :	
  	
  
•	
  L’amplitude,	
  	
  
•	
  La	
  fréquence,	
  
•	
  Le	
  temps.	
  	
  
L’amplitude	
   détermine	
   si	
   le	
  
son	
   est	
   faible	
   ou	
   fort.	
   Elle	
  
s’exprime	
  en	
  décibels	
  :	
  dB	
  
La	
   fréquence	
   détermine	
   si	
   le	
  
son	
   est	
   grave	
   ou	
   aigu.	
   Elle	
  
s’exprime	
  en	
  Hertz	
  :	
  Hz	
  
Le	
   temps	
   s’exprime	
   en	
  
secondes.	
  
•	
   •	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
•	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Le	
  traitement	
  des	
  sons	
  
Parole	
  et	
  échanges	
  verbaux	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  consonnes	
  
•	
  
Les	
  voyelles	
  
•	
  
B	
  –	
  C	
  –	
  D	
  –	
  F	
  –	
  G	
  –	
  H	
  
J	
  –	
  K	
  –	
  L	
  –	
  M	
  –	
  N	
  –	
  P	
  –	
  Q	
  
R	
  –	
  S	
  –	
  T	
  –	
  X	
  –	
  V	
  –	
  W	
  –	
  Z	
  	
  
A	
  –	
  E	
  –	
  I	
  –	
  O	
  –	
  U	
  –	
  Y	
  	
  
Consonnes	
  et	
  voyelles	
  
Les	
   consonnes	
   correspondent	
   à	
   des	
   périodes	
  
transitoire	
  du	
  son.	
  Elles	
  permeTent	
  la	
  compréhension	
  
et	
   la	
   dis9nc9on	
   de	
   l’informa9on	
   émise.	
   Les	
  
consonnes	
  peuvent	
  être	
  :	
  	
  
•	
  Vocales	
  :	
  produites	
  par	
  les	
  cordes	
  vocales	
  (G,	
  R)	
  ;	
  
•	
  Non	
  vocales	
  :	
  produites	
  par	
  le	
  frokement	
  de	
  l’air	
  sur	
  
les	
  lèvres,	
  la	
  langue,	
  le	
  palais	
  et	
  les	
  dents	
  (F,	
  K,	
  P,	
  S).	
  
Les	
  voyelles	
  correspondent	
  à	
  une	
  période	
  de	
  stabilité	
  
du	
   son.	
   Elles	
   donnent	
   du	
   volume	
   à	
   l’informa9on	
  
émise	
   car	
   elles	
   con4ennent	
   une	
   grande	
   par4e	
   de	
  
l’énergie	
  sonore.	
  Elles	
  peuvent	
  être	
  sur	
  des	
  fréquences	
  
basses	
  ou	
  hautes.	
  	
  
•	
   •	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Consonnes,	
  voyelles	
  et	
  presbyacousie	
  
BONNE	
  COMPRÉHENSION	
  D’UNE	
  CONVERSATION	
  
FRÉQUENCES	
  INDISPENSABLES	
  
POUR	
  LA	
  COMPRÉHENSION	
  
Énergie	
  des	
  voyelles	
  
Énergie	
  des	
  consonnes	
  voisées	
  (b,	
  d,	
  n,	
  etc.)	
  
Énergie	
  des	
  consonnes	
  non	
  
voisées	
  (f,	
  s,	
  t,	
  etc.)	
  
FRÉQUENCES	
  TOUCHÉES	
  AVEC	
  
UNE	
  PRESBYACOUSIE	
  
125	
   250	
   500	
   1	
  000	
   2	
  000	
   4	
  000	
   6	
  000	
   8	
  000	
  
Fréquences	
  
	
  (Hz)	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Zone	
  de	
  
compréhension	
  de	
  
la	
  parole	
  
La	
  presbyacousie	
  
La	
  presbyacousie	
  est	
  la	
  baisse	
  de	
  l’acuité	
  audi4ve,	
  liée	
  
au	
  vieillissement	
  naturel	
  du	
  système	
  audi4f.	
  Elle	
  touche	
  
principalement	
  les	
  fréquences	
  aigües,	
  indispensables	
  à	
  
la	
  bonne	
  compréhension	
  d’une	
  conversa4on.	
  	
  
La	
  presbyacousie	
  est	
  :	
  
•	
  Progressive,	
  	
  
•	
  Bilatérale	
  (sur	
  les	
  2	
  oreilles),	
  
•	
  Symétrique	
  (de	
  la	
  même	
  façon).	
  	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Indica4on	
  d’appareillage	
  
audi4f	
  posée	
  par	
  un	
  ORL	
  
(30dB	
  de	
  perte	
  audi4ve)	
  	
  
Audiogrammes	
  d’une	
  presbyacousie	
  
Différents	
   audiogrammes,	
   réalisés	
   par	
   différents	
   médecins	
   ORL,	
   sur	
   différents	
   pa4ents.	
   Tous	
   témoignent	
   d’une	
  
presbyacousie	
  :	
  la	
  courbe	
  de	
  perte	
  audi4ve	
  est	
  typique.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  ondes	
  sonores	
  sont	
  captées,	
  
amplifiées,	
   spa4alisées	
   par	
   le	
  
pavillon	
  de	
  l’oreille	
  puis	
  guidées,	
  
par	
   le	
   conduit	
   audi4f,	
   jusqu’au	
  
tympan.	
  	
  
•	
  
Le	
  tympan,	
  membrane	
  souple,	
  réagit	
  aux	
  
varia4ons	
  de	
  pression	
  de	
  l’onde	
  sonore.	
  
Les	
   vibra4ons	
   sont	
   transmises	
   aux	
  
osselets	
   (marteau,	
   enclume,	
   étrier),	
   qui	
  
sont	
  les	
  3	
  plus	
  pe4ts	
  os	
  du	
  corps	
  humain.	
  
•	
  
La	
   cochlée	
   est	
   l’organe	
   de	
   la	
  
percep4on	
  audi4ve.	
  Sur	
  sa	
  base,	
  plus	
  
de	
   15	
   000	
   cellules	
   ciliées	
   détectent	
  
les	
   vibra4ons	
   et	
   génèrent	
   l’influx	
  
nerveux	
   qui	
   est	
   acheminé	
   au	
  
cerveau,	
  par	
  le	
  nerf	
  audi9f.	
  
•	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Le	
  système	
  audi9f	
  
Par	
  son	
  rôle	
  de	
  vigilance	
  et	
  d’alerte,	
  l’oreille	
  n’est	
  
jamais	
   au	
   repos.	
   Sollicitée	
   en	
   permanence	
   pour	
  
décryptée	
  notre	
  environnement,	
  elle	
  commence	
  à	
  
vieillir	
  dès	
  notre	
  naissance.	
  	
  
Notre	
   environnement	
   sonore	
   est	
   de	
   plus	
   en	
   plus	
  
bruyant	
  :	
  	
  
•	
  7	
  millions	
  de	
  personnes	
  vivent	
  dans	
  des	
  zones	
  de	
  
bruit	
  excessif,	
  
•	
   2	
   millions	
   de	
   personnes	
   sont	
   exposées	
   à	
   des	
  
risques	
  sonores	
  dans	
  leur	
  cadre	
  professionnel,	
  	
  
•	
  Trafic	
  rou4er,	
  aéroport,	
  discothèques,	
  travaux	
  sur	
  
la	
  voie	
  publique,	
  etc.	
  
L’exposi4on	
  généralisée	
  et	
  répétée	
  aux	
  agressions	
  
sonores	
   entraine	
   une	
   destruc9on	
   défini9ve	
   des	
  
cellules	
  ciliées	
  :	
  l’influx	
  nerveux	
  n’est	
  plus,	
  ou	
  mal,	
  
acheminé	
  vers	
  le	
  cerveau.	
  C’est	
  la	
  presbyacousie.	
  
Cellules	
  ciliées	
  normales	
  
Cellules	
  ciliées	
  défini1vement	
  détruites	
  
•	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Fragilité	
  du	
  système	
  audi9f	
  
Sur	
  le	
  plan	
  de	
  l’évolu4on	
  des	
  espèces,	
  
les	
   fréquences	
   aiguës	
   ont	
   été	
   bâ4es	
  
en	
   très	
   peu	
   de	
   temps	
   :	
   elles	
   sont	
  
fragiles.	
  
Sur	
  le	
  plan	
  anatomique,	
  les	
  fréquences	
  aiguës	
  
se	
  trouvent	
  sur	
  un	
  endroit	
  très	
  restreint,	
  à	
  la	
  
base	
   de	
   la	
   cochlée	
   :	
   elles	
   sont	
   en	
   première	
  
ligne	
  face	
  aux	
  agressions	
  sonores.	
  
Par	
   extension	
   en	
   tâche	
  
d’huile,	
   les	
   fréquences	
  
moyennes	
   sont	
   ensuite	
  
touchées.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Fragilité	
  des	
  fréquences	
  aiguës	
  
Sources	
  d’agressions	
  audi9ves	
  
Les	
  agressions	
  pressionnelles	
  
Les	
  agressions	
  	
  
sonores	
  et	
  pressionnelles	
  
Les	
  bruits	
  environnementaux	
   La	
  toxicité	
  médicamenteuse	
  
•	
  •	
   •	
  •	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  bruits	
  environnementaux	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  agressions	
  pressionnelles	
  
Tout	
  ce	
  qui	
  s’apparente	
  à	
  un	
  blast	
  de	
  l’oreille	
  et	
  crée	
  un	
  effet	
  de	
  souffle	
  :	
  	
  
•	
  Gifle	
  sur	
  le	
  pavillon	
  de	
  l’oreille,	
  	
  
•	
  Tirs,	
  	
  
•	
  Explosion,	
  	
  
•	
  Équilibrage	
  lors	
  des	
  descentes	
  en	
  apnée	
  ou	
  en	
  plongée	
  bouteille.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
La	
  toxicité	
  médicamenteuse	
  
Certains	
   médicaments	
   ont	
   un	
   effet	
   ototoxique,	
  
par4culièrement	
   si	
   le	
   sujet	
   est	
   porteur	
   d’une	
   insuffisance	
  
rénale	
  :	
  	
  
•	
  Les	
  aminosides	
  à	
  par4r	
  d’un	
  certain	
  seuil,	
  	
  
•	
  L’aspirine,	
  	
  
•	
  Les	
  an4-­‐inflammatoires	
  non	
  stéroïdiens,	
  	
  
•	
  La	
  cispla4ne,	
  
•	
  Certains	
  an4paludéens.	
  	
  
Avec	
  une	
  moindre	
  capacité	
  audi4ve	
  sur	
  les	
  
fréquences	
   conversa4onnelles,	
   les	
  
presbyacousiques	
  éprouvent	
  des	
  difficultés	
  
pour	
  :	
  	
  
•	
  Dis9nguer	
  les	
  mots	
  (par	
  ex.	
  «	
  bain	
  »	
  et	
  
«	
  pain	
  »	
  )	
  ;	
  
•	
  Dis9nguer	
  les	
  consonnes	
  sifflantes	
  ou	
  
frica9ves	
  ;	
  	
  
•	
  Suivre	
  une	
  conversa9on	
  dans	
  un	
  
environnement	
  bruyant	
  ;	
  	
  
•	
  Comprendre	
  les	
  voix	
  aiguës	
  (femmes,	
  
enfants)	
  ;	
  
•	
  Comprendre	
  les	
  murmures	
  ou	
  les	
  
chuchotements.	
  
Conséquences	
  de	
  la	
  presbyacousie	
  
Arrête de me faire
répéter !
Tu n’entends que ce
que tu veux !
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Conséquences	
  de	
  la	
  presbyacousie	
  
Repas	
  au	
  restaurant,	
  
avec	
  un	
  bruit	
  de	
  fond.	
  
Théâtre,	
  cinéma.	
   Conversa1ons	
  en	
  
groupe.	
  
Réunions	
  
professionnelles	
  ou	
  
familiales.	
  
Télévision,	
  radio.	
   Suivre	
  une	
  
conversa1on	
  par	
  	
  
téléphone.	
  
Écouter	
  les	
  bruits	
  de	
  la	
  nature.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  situa4ons	
  vécues	
  comme	
  des	
  moments	
  de	
  plaisir	
  et	
  de	
  partage	
  deviennent	
  rapidement	
  difficiles	
  
pour	
  une	
  personne	
  presbyacousique.	
  	
  
La	
  presbyacousie	
  :	
  le	
  mal	
  du	
  siècle	
  
La	
   presbyacousie	
   est	
   la	
  
pathologie	
  qui	
  touche	
  le	
  plus	
  
de	
  français	
  :	
  5	
  à	
  6	
  millions.	
  
La	
   presbyacousie	
   concerne	
  
88%	
   des	
   pertes	
   audi9ves	
  
actuelles.	
  	
  
La	
   presbyacousie	
   concerne	
  
95%	
   des	
   indica9ons	
  
d’appareillage	
  des	
  ORL.	
  	
  
La	
   presbyacousie	
   concerne	
  
80%	
   des	
   appareillages	
  
audi9fs	
  réalisés.	
  
La	
   presbyacousie	
   est	
   plus	
  
précoce	
  :	
  15%	
  des	
  18	
  –	
  44	
  ans	
  
ont	
   des	
   problèmes	
  
d’audi9on.	
  
L’âge	
   moyen	
   de	
   sa	
   survenue	
  
est	
  passé	
  de	
  70	
  à	
  62	
  ans.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
La	
  presbyacousie	
  en	
  entreprise	
  
10%	
  des	
  ac4fs	
  sont	
  concernés	
  
par	
  une	
  presbyacousie.	
  
90%	
  des	
  ac4fs	
  de	
  +	
  50	
  ans	
  qui	
  
ressentent	
   une	
   gêne	
   audi4ve	
  
ne	
  sont	
  pas	
  appareillés.	
  
80%	
   des	
   ac4fs	
   de	
   +	
   50	
   ans	
  
non	
   appareillés	
   pensent	
   que	
  
leur	
   gêne	
   augmente	
   leur	
  
stress	
  en	
  réunion.	
  
31%	
   des	
   ac4fs	
   de	
   +	
   50	
   ans	
  
considèrent	
   que	
  
l’environnement	
  extérieur	
  est	
  
source	
  de	
  gêne	
  audi4ve.	
  
23%	
   des	
   ac4fs	
   de	
   +	
   50	
   ans	
  
considèrent	
   que	
  
l’environnement	
   intérieur	
   est	
  
source	
  de	
  gêne	
  audi4ve.	
  
L’augmenta4on	
   de	
   la	
  
concentra4on	
   pour	
  
comprendre	
   entraine	
   une	
  
fa4gue	
  physique	
  et	
  psychique	
  
qui	
   impacte	
   néga4vement	
   la	
  
produc4vité	
  et	
  le	
  bien-­‐être	
  au	
  
travail.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Aujourd’hui,	
  en	
  France	
  
3	
   presbyacousiques	
   sur	
   4	
   refusent	
   l’appareillage	
  
audi4f.	
  Les	
  raisons	
  évoquées	
  sont	
  :	
  
•	
  Le	
  coût,	
  	
  
•	
  L’esthé4sme,	
  	
  
•	
  La	
  «	
  peur	
  de	
  faire	
  vieux	
  ».	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  conséquences	
  du	
  non	
  appareillage	
  
L’absence	
   de	
   correc1on	
   audi1ve	
   chez	
   ceux	
   qui	
   en	
   auraient	
  
besoin	
   accroît	
   le	
   risque	
   au	
   long	
   cours	
   de	
   présenter	
   une	
  
démence	
   ou	
   une	
   dépendance	
   et,	
   chez	
   les	
   hommes,	
   une	
  
dépression.	
   Donc	
   il	
   est	
   u1le	
   de	
   traiter	
   la	
   perte	
   d’audi1on,	
  
même	
   si	
   on	
   peut	
   considérer	
   que	
   c’est	
   quelque	
   chose	
   de	
  
normal,	
  avec	
  l’âge,	
  d’entendre	
  moins	
  bien.	
  
H.	
  Amieva	
  -­‐	
  Neuropsychologue	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
Les	
  conséquences	
  du	
  non	
  appareillage	
  
La	
   gêne	
   audi4ve	
   entraîne	
   une	
   augmenta4on	
   des	
   processus	
   cogni4fs	
  
(concentra4on	
  pour	
  comprendre)	
  et	
  des	
  ressources	
  mentales.	
  	
  	
  
! 	
  Hausse	
  de	
  la	
  fa9gue	
  physique	
  et	
  psychique,	
  	
  
! 	
  Baisse	
  de	
  l’aTen9on	
  disponible	
  pour	
  d’autres	
  ac9vités,	
  	
  
! 	
  Baisse	
  de	
  la	
  récep9vité	
  intellectuelle,	
  source	
  de	
  conflits	
  au	
  travail	
  	
  	
  	
  
	
  	
  	
  	
  	
  ou	
  dans	
  l’entourage.	
  
La	
   difficulté	
   à	
   comprendre	
   dans	
   un	
   moment	
   de	
   partage	
   (conversa4on	
   de	
  
groupe,	
  lieu	
  bruyant),	
  entraine	
  :	
  
!	
  Une	
  perte	
  de	
  confiance	
  en	
  soi,	
  	
  
! 	
  Un	
  isolement	
  progressif	
  et	
  un	
  repli	
  sur	
  soi.	
  	
  
! 	
  Si	
  la	
  situa4on	
  perdure	
  :	
  risque	
  de	
  dépression.	
  
L’isolement	
  progressif	
  expose	
  le	
  sujet	
  à	
  des	
  risques	
  :	
  
!	
  De	
  retards	
  cogni9fs,	
  	
  
! 	
  De	
  maladies	
  neuro	
  dégénéra9ves,	
  	
  
! 	
  De	
  démence	
  :	
  1	
  cas	
  de	
  démence	
  sur	
  3	
  serait	
  liée	
  à	
  une	
  perte	
  audi4ve	
  	
  	
  
	
  	
  	
  	
  	
  non	
  appareillée.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  
L’appareillage	
  audi9f	
  :	
  un	
  enjeu	
  
de	
  santé	
  majeur.	
  
©	
  SERINITI	
  2019	
   www.serini4.fr	
  

Contenu connexe

Tendances

Guide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocain
Guide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocainGuide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocain
Guide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocain
Oujilal Abdelilah
 
ANGINES.pptx
ANGINES.pptxANGINES.pptx
ANGINES.pptx
AbderrahimMzough1
 
Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle
Abdeldjalil Gadra
 
Les attachements prothétique
Les attachements prothétique Les attachements prothétique
Les attachements prothétique
Abdeldjalil Gadra
 
74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf
74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf
74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf
jamal sh
 
POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditives
POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditivesPOTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditives
POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditives
asafu00
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationOral Surgeon
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires
Abdelhak Messalti
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Abdeldjalil Gadra
 
Les Acouphènes : Chroniques Santé BIORL
Les Acouphènes : Chroniques Santé BIORLLes Acouphènes : Chroniques Santé BIORL
Les Acouphènes : Chroniques Santé BIORL
Ethan Biorl
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalOral Surgeon
 
Total pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffrance
Total pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffranceTotal pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffrance
Total pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffranceAgnès TIRIFAHY
 
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdfLivre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
abdelkrim khedim
 
Cellulite
CelluliteCellulite
Cellulite
Mede Space
 
Cours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la face
Cours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la faceCours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la face
Cours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la faceInes Jlassi
 
La physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaireLa physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
hind henzazi
 
Classification des cellulites selon la topographie
Classification des cellulites selon la topographieClassification des cellulites selon la topographie
Classification des cellulites selon la topographie
Mede Space
 

Tendances (20)

Guide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocain
Guide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocainGuide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocain
Guide pratique sur l'audiométrie vocale en arabe marocain
 
ANGINES.pptx
ANGINES.pptxANGINES.pptx
ANGINES.pptx
 
Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle
 
Les attachements prothétique
Les attachements prothétique Les attachements prothétique
Les attachements prothétique
 
74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf
74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf
74b00ae8-fde6-4b2f-a54e-8e283cf41087.pdf
 
POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditives
POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditivesPOTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditives
POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS Explorations de l’oreille et des voies auditives
 
Radiographie intraorale
Radiographie intraoraleRadiographie intraorale
Radiographie intraorale
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
 
Les Acouphènes : Chroniques Santé BIORL
Les Acouphènes : Chroniques Santé BIORLLes Acouphènes : Chroniques Santé BIORL
Les Acouphènes : Chroniques Santé BIORL
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
 
Total pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffrance
Total pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffranceTotal pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffrance
Total pain, soins palliatifs, fin de vie, mort, douleur, souffrance
 
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdfLivre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
 
Cellulite
CelluliteCellulite
Cellulite
 
Cours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la face
Cours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la faceCours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la face
Cours 11 tete et cou massif facial et les cavites de la face
 
Les empreintes en ppma
Les empreintes en ppmaLes empreintes en ppma
Les empreintes en ppma
 
La physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaireLa physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaire
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
 
Classification des cellulites selon la topographie
Classification des cellulites selon la topographieClassification des cellulites selon la topographie
Classification des cellulites selon la topographie
 

Similaire à La presbyacousie, perte auditive qui touche le plus de français !

Présentation jna
Présentation jnaPrésentation jna
Présentation jna
Vivien Blanc
 
Presbyacousie, bruit et gêne auditive au travail
Presbyacousie, bruit et gêne auditive au travailPresbyacousie, bruit et gêne auditive au travail
Presbyacousie, bruit et gêne auditive au travail
SERINITI
 
Voix & identite
Voix & identiteVoix & identite
Voix & identite
Miloé Santé
 
snitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdf
snitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdfsnitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdf
snitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdf
Sandrine72
 
Acoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phoniqueAcoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phoniqueSami Sahli
 
Confort acoustique
Confort acoustiqueConfort acoustique
Confort acoustiqueSami Sahli
 
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
OmaymaGho
 
Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...
Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...
Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...
SERINITI
 
La psycho-acoustique
La psycho-acoustiqueLa psycho-acoustique
La psycho-acoustique
Edgar Franz
 
1. verbo tonal intro_fondements
1. verbo tonal  intro_fondements1. verbo tonal  intro_fondements
1. verbo tonal intro_fondements
Michel Billières
 
Le son
Le sonLe son
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
ETIC-CAMEROUN
 
Contour oreille-et-intra-auriculaire
Contour oreille-et-intra-auriculaireContour oreille-et-intra-auriculaire
Contour oreille-et-intra-auriculaire
SERINITI
 
Handicap auditif, presbyacousie et appareillage auditif
Handicap auditif, presbyacousie et appareillage auditifHandicap auditif, presbyacousie et appareillage auditif
Handicap auditif, presbyacousie et appareillage auditif
SERINITI
 
Cours Acoustique
Cours AcoustiqueCours Acoustique
Cours Acoustiqueatire
 
Chroniques santé-protection-oreille BIORL
Chroniques santé-protection-oreille BIORLChroniques santé-protection-oreille BIORL
Chroniques santé-protection-oreille BIORL
Ethan Biorl
 
Séquelles en otologie (1)
Séquelles en otologie (1)Séquelles en otologie (1)
Séquelles en otologie (1)
rebas
 
Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club
Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club
Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club audika
 
Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay
Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay
Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay
pbcom1998
 
Audika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfance
Audika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfanceAudika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfance
Audika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfanceaudika
 

Similaire à La presbyacousie, perte auditive qui touche le plus de français ! (20)

Présentation jna
Présentation jnaPrésentation jna
Présentation jna
 
Presbyacousie, bruit et gêne auditive au travail
Presbyacousie, bruit et gêne auditive au travailPresbyacousie, bruit et gêne auditive au travail
Presbyacousie, bruit et gêne auditive au travail
 
Voix & identite
Voix & identiteVoix & identite
Voix & identite
 
snitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdf
snitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdfsnitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdf
snitem_audiologieeeeeééeeeeeeeeeééee.pdf
 
Acoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phoniqueAcoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phonique
 
Confort acoustique
Confort acoustiqueConfort acoustique
Confort acoustique
 
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
4A - la surdité professionnelle présentation.pdf
 
Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...
Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...
Perte auditive et risque de démence : l'étroite corrélation entre audition et...
 
La psycho-acoustique
La psycho-acoustiqueLa psycho-acoustique
La psycho-acoustique
 
1. verbo tonal intro_fondements
1. verbo tonal  intro_fondements1. verbo tonal  intro_fondements
1. verbo tonal intro_fondements
 
Le son
Le sonLe son
Le son
 
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
 
Contour oreille-et-intra-auriculaire
Contour oreille-et-intra-auriculaireContour oreille-et-intra-auriculaire
Contour oreille-et-intra-auriculaire
 
Handicap auditif, presbyacousie et appareillage auditif
Handicap auditif, presbyacousie et appareillage auditifHandicap auditif, presbyacousie et appareillage auditif
Handicap auditif, presbyacousie et appareillage auditif
 
Cours Acoustique
Cours AcoustiqueCours Acoustique
Cours Acoustique
 
Chroniques santé-protection-oreille BIORL
Chroniques santé-protection-oreille BIORLChroniques santé-protection-oreille BIORL
Chroniques santé-protection-oreille BIORL
 
Séquelles en otologie (1)
Séquelles en otologie (1)Séquelles en otologie (1)
Séquelles en otologie (1)
 
Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club
Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club
Nouvelle escale à Ibiza !! Audika partenaire du F*** Me i’m famous lounge club
 
Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay
Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay
Communiqué de presse 13 Mars 2014 Sofrocay
 
Audika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfance
Audika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfanceAudika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfance
Audika Kids - Bien entendre : un enjeu fondamental à tous les âges de l'enfance
 

La presbyacousie, perte auditive qui touche le plus de français !

  • 1. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   La  presbyacousie     expliquée  simplement.  
  • 2. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Sommaire   •  L’audi4on   •  Les  2  fonc4ons  de  l’audi4on   •  L’audi4on  nécessite  l’existence  de  sons   •  Le  traitement  des  sons   •  Parole  et  échanges  verbaux    !  Consonnes  et  voyelles    !  Consonnes,  voyelles  et  presbyacousie   •  La  presbyacousie   •  Audiogrammes  d’une  presbyacousie   •  Le  système  audi4f   •  Fragilité  du  système  audi4f   •  Fragilité  des  fréquences  aiguës   •  Sources  d’agressions  audi4ves    !  Les  bruits  environnementaux    !  Les  agressions  pressionnelles    !  La  toxicité  médicamenteuse   •  Conséquences  de  la  presbyacousie   •  La  presbyacousie  :  le  mal  du  siècle   •  Aujourd’hui,  en  France   •  Les  conséquences  du  non  appareillage  audi4f  
  • 3. L’audi9on   L’audi4on   s’exerce   par   le   système   audi4f,   à   travers  2  canaux  :     •  L’oreille,     •  Le  système  central.     L’oreille   capte,   analyse   et   transforme   les   sons   en   influx   nerveux.     Le  système  central  interprète  les  sons.     ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 4. Les  2  fonc9ons  de  l’audi9on  :   Par  une  écoute  permanente  de  l’environnement   sonore  dans  lequel  nous  évoluons.  L’oreille  n’est   jamais  au  repos.     LA  VIGILANCE  ET  L’ALERTE  LA  COMMUNICATION   Par  la  parole  et  le  langage.     ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 5. L’audi9on  nécessite  l’existence  de  sons   Le  son  est  une  onde  qui  se  propage  dans  l’air   sous   forme   de   varia4ons   de   pression.   Une   onde  se  définit  par  3  caractéris4ques  :     •  L’amplitude,     •  La  fréquence,   •  Le  temps.     L’amplitude   détermine   si   le   son   est   faible   ou   fort.   Elle   s’exprime  en  décibels  :  dB   La   fréquence   détermine   si   le   son   est   grave   ou   aigu.   Elle   s’exprime  en  Hertz  :  Hz   Le   temps   s’exprime   en   secondes.   •   •   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   •  
  • 6. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Le  traitement  des  sons  
  • 7. Parole  et  échanges  verbaux   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Les  consonnes   •   Les  voyelles   •   B  –  C  –  D  –  F  –  G  –  H   J  –  K  –  L  –  M  –  N  –  P  –  Q   R  –  S  –  T  –  X  –  V  –  W  –  Z     A  –  E  –  I  –  O  –  U  –  Y    
  • 8. Consonnes  et  voyelles   Les   consonnes   correspondent   à   des   périodes   transitoire  du  son.  Elles  permeTent  la  compréhension   et   la   dis9nc9on   de   l’informa9on   émise.   Les   consonnes  peuvent  être  :     •  Vocales  :  produites  par  les  cordes  vocales  (G,  R)  ;   •  Non  vocales  :  produites  par  le  frokement  de  l’air  sur   les  lèvres,  la  langue,  le  palais  et  les  dents  (F,  K,  P,  S).   Les  voyelles  correspondent  à  une  période  de  stabilité   du   son.   Elles   donnent   du   volume   à   l’informa9on   émise   car   elles   con4ennent   une   grande   par4e   de   l’énergie  sonore.  Elles  peuvent  être  sur  des  fréquences   basses  ou  hautes.     •   •   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 9. Consonnes,  voyelles  et  presbyacousie   BONNE  COMPRÉHENSION  D’UNE  CONVERSATION   FRÉQUENCES  INDISPENSABLES   POUR  LA  COMPRÉHENSION   Énergie  des  voyelles   Énergie  des  consonnes  voisées  (b,  d,  n,  etc.)   Énergie  des  consonnes  non   voisées  (f,  s,  t,  etc.)   FRÉQUENCES  TOUCHÉES  AVEC   UNE  PRESBYACOUSIE   125   250   500   1  000   2  000   4  000   6  000   8  000   Fréquences    (Hz)   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 10. Zone  de   compréhension  de   la  parole   La  presbyacousie   La  presbyacousie  est  la  baisse  de  l’acuité  audi4ve,  liée   au  vieillissement  naturel  du  système  audi4f.  Elle  touche   principalement  les  fréquences  aigües,  indispensables  à   la  bonne  compréhension  d’une  conversa4on.     La  presbyacousie  est  :   •  Progressive,     •  Bilatérale  (sur  les  2  oreilles),   •  Symétrique  (de  la  même  façon).     ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Indica4on  d’appareillage   audi4f  posée  par  un  ORL   (30dB  de  perte  audi4ve)    
  • 11. Audiogrammes  d’une  presbyacousie   Différents   audiogrammes,   réalisés   par   différents   médecins   ORL,   sur   différents   pa4ents.   Tous   témoignent   d’une   presbyacousie  :  la  courbe  de  perte  audi4ve  est  typique.   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 12. Les  ondes  sonores  sont  captées,   amplifiées,   spa4alisées   par   le   pavillon  de  l’oreille  puis  guidées,   par   le   conduit   audi4f,   jusqu’au   tympan.     •   Le  tympan,  membrane  souple,  réagit  aux   varia4ons  de  pression  de  l’onde  sonore.   Les   vibra4ons   sont   transmises   aux   osselets   (marteau,   enclume,   étrier),   qui   sont  les  3  plus  pe4ts  os  du  corps  humain.   •   La   cochlée   est   l’organe   de   la   percep4on  audi4ve.  Sur  sa  base,  plus   de   15   000   cellules   ciliées   détectent   les   vibra4ons   et   génèrent   l’influx   nerveux   qui   est   acheminé   au   cerveau,  par  le  nerf  audi9f.   •   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Le  système  audi9f  
  • 13. Par  son  rôle  de  vigilance  et  d’alerte,  l’oreille  n’est   jamais   au   repos.   Sollicitée   en   permanence   pour   décryptée  notre  environnement,  elle  commence  à   vieillir  dès  notre  naissance.     Notre   environnement   sonore   est   de   plus   en   plus   bruyant  :     •  7  millions  de  personnes  vivent  dans  des  zones  de   bruit  excessif,   •   2   millions   de   personnes   sont   exposées   à   des   risques  sonores  dans  leur  cadre  professionnel,     •  Trafic  rou4er,  aéroport,  discothèques,  travaux  sur   la  voie  publique,  etc.   L’exposi4on  généralisée  et  répétée  aux  agressions   sonores   entraine   une   destruc9on   défini9ve   des   cellules  ciliées  :  l’influx  nerveux  n’est  plus,  ou  mal,   acheminé  vers  le  cerveau.  C’est  la  presbyacousie.   Cellules  ciliées  normales   Cellules  ciliées  défini1vement  détruites   •   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Fragilité  du  système  audi9f  
  • 14. Sur  le  plan  de  l’évolu4on  des  espèces,   les   fréquences   aiguës   ont   été   bâ4es   en   très   peu   de   temps   :   elles   sont   fragiles.   Sur  le  plan  anatomique,  les  fréquences  aiguës   se  trouvent  sur  un  endroit  très  restreint,  à  la   base   de   la   cochlée   :   elles   sont   en   première   ligne  face  aux  agressions  sonores.   Par   extension   en   tâche   d’huile,   les   fréquences   moyennes   sont   ensuite   touchées.   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Fragilité  des  fréquences  aiguës  
  • 15. Sources  d’agressions  audi9ves   Les  agressions  pressionnelles   Les  agressions     sonores  et  pressionnelles   Les  bruits  environnementaux   La  toxicité  médicamenteuse   •  •   •  •  
  • 16. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Les  bruits  environnementaux  
  • 17. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 18. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Les  agressions  pressionnelles   Tout  ce  qui  s’apparente  à  un  blast  de  l’oreille  et  crée  un  effet  de  souffle  :     •  Gifle  sur  le  pavillon  de  l’oreille,     •  Tirs,     •  Explosion,     •  Équilibrage  lors  des  descentes  en  apnée  ou  en  plongée  bouteille.  
  • 19. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   La  toxicité  médicamenteuse   Certains   médicaments   ont   un   effet   ototoxique,   par4culièrement   si   le   sujet   est   porteur   d’une   insuffisance   rénale  :     •  Les  aminosides  à  par4r  d’un  certain  seuil,     •  L’aspirine,     •  Les  an4-­‐inflammatoires  non  stéroïdiens,     •  La  cispla4ne,   •  Certains  an4paludéens.    
  • 20. Avec  une  moindre  capacité  audi4ve  sur  les   fréquences   conversa4onnelles,   les   presbyacousiques  éprouvent  des  difficultés   pour  :     •  Dis9nguer  les  mots  (par  ex.  «  bain  »  et   «  pain  »  )  ;   •  Dis9nguer  les  consonnes  sifflantes  ou   frica9ves  ;     •  Suivre  une  conversa9on  dans  un   environnement  bruyant  ;     •  Comprendre  les  voix  aiguës  (femmes,   enfants)  ;   •  Comprendre  les  murmures  ou  les   chuchotements.   Conséquences  de  la  presbyacousie   Arrête de me faire répéter ! Tu n’entends que ce que tu veux ! ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 21. Conséquences  de  la  presbyacousie   Repas  au  restaurant,   avec  un  bruit  de  fond.   Théâtre,  cinéma.   Conversa1ons  en   groupe.   Réunions   professionnelles  ou   familiales.   Télévision,  radio.   Suivre  une   conversa1on  par     téléphone.   Écouter  les  bruits  de  la  nature.   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   Les  situa4ons  vécues  comme  des  moments  de  plaisir  et  de  partage  deviennent  rapidement  difficiles   pour  une  personne  presbyacousique.    
  • 22. La  presbyacousie  :  le  mal  du  siècle   La   presbyacousie   est   la   pathologie  qui  touche  le  plus   de  français  :  5  à  6  millions.   La   presbyacousie   concerne   88%   des   pertes   audi9ves   actuelles.     La   presbyacousie   concerne   95%   des   indica9ons   d’appareillage  des  ORL.     La   presbyacousie   concerne   80%   des   appareillages   audi9fs  réalisés.   La   presbyacousie   est   plus   précoce  :  15%  des  18  –  44  ans   ont   des   problèmes   d’audi9on.   L’âge   moyen   de   sa   survenue   est  passé  de  70  à  62  ans.   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 23. La  presbyacousie  en  entreprise   10%  des  ac4fs  sont  concernés   par  une  presbyacousie.   90%  des  ac4fs  de  +  50  ans  qui   ressentent   une   gêne   audi4ve   ne  sont  pas  appareillés.   80%   des   ac4fs   de   +   50   ans   non   appareillés   pensent   que   leur   gêne   augmente   leur   stress  en  réunion.   31%   des   ac4fs   de   +   50   ans   considèrent   que   l’environnement  extérieur  est   source  de  gêne  audi4ve.   23%   des   ac4fs   de   +   50   ans   considèrent   que   l’environnement   intérieur   est   source  de  gêne  audi4ve.   L’augmenta4on   de   la   concentra4on   pour   comprendre   entraine   une   fa4gue  physique  et  psychique   qui   impacte   néga4vement   la   produc4vité  et  le  bien-­‐être  au   travail.   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 24. Aujourd’hui,  en  France   3   presbyacousiques   sur   4   refusent   l’appareillage   audi4f.  Les  raisons  évoquées  sont  :   •  Le  coût,     •  L’esthé4sme,     •  La  «  peur  de  faire  vieux  ».   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 25. Les  conséquences  du  non  appareillage   L’absence   de   correc1on   audi1ve   chez   ceux   qui   en   auraient   besoin   accroît   le   risque   au   long   cours   de   présenter   une   démence   ou   une   dépendance   et,   chez   les   hommes,   une   dépression.   Donc   il   est   u1le   de   traiter   la   perte   d’audi1on,   même   si   on   peut   considérer   que   c’est   quelque   chose   de   normal,  avec  l’âge,  d’entendre  moins  bien.   H.  Amieva  -­‐  Neuropsychologue   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 26. Les  conséquences  du  non  appareillage   La   gêne   audi4ve   entraîne   une   augmenta4on   des   processus   cogni4fs   (concentra4on  pour  comprendre)  et  des  ressources  mentales.       !   Hausse  de  la  fa9gue  physique  et  psychique,     !   Baisse  de  l’aTen9on  disponible  pour  d’autres  ac9vités,     !   Baisse  de  la  récep9vité  intellectuelle,  source  de  conflits  au  travail                  ou  dans  l’entourage.   La   difficulté   à   comprendre   dans   un   moment   de   partage   (conversa4on   de   groupe,  lieu  bruyant),  entraine  :   !  Une  perte  de  confiance  en  soi,     !   Un  isolement  progressif  et  un  repli  sur  soi.     !   Si  la  situa4on  perdure  :  risque  de  dépression.   L’isolement  progressif  expose  le  sujet  à  des  risques  :   !  De  retards  cogni9fs,     !   De  maladies  neuro  dégénéra9ves,     !   De  démence  :  1  cas  de  démence  sur  3  serait  liée  à  une  perte  audi4ve                non  appareillée.   ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr  
  • 27. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr   L’appareillage  audi9f  :  un  enjeu   de  santé  majeur.  
  • 28. ©  SERINITI  2019   www.serini4.fr