SlideShare une entreprise Scribd logo
Le web [a] [à] la carte
Olivier ERTZSCHEID
10 Juin 2022
[Working at] Nantes Université
[Writing on] www.affordance.info
Carte blanche …
Carte muette …
2
• "Il n’y a rien que l’homme soit capable de vraiment dominer : tout est tout de suite trop
grand ou trop petit pour lui, trop mélangé ou composé de couches successives qui
dissimulent au regard ce qu’il voudrait observer. Si ! Pourtant, une chose et une seule se
domine du regard : c’est une feuille de papier étalée sur une table ou punaisée sur un
mur. L’histoire des sciences et des techniques est pour une large part celle des ruses
permettant d’amener le monde sur cette surface de papier. Alors, oui, l’esprit le domine
et le voit. Rien ne peut se cacher, s’obscurcir, se dissimuler." Bruno Latour, Culture
technique, 14, 1985 (cité par Christian Jacob dans L’Empire des cartes, Albin Michel,
1992).
3
• "Il n’y a rien que l’homme soit capable de vraiment dominer : tout est tout de suite trop
grand ou trop petit pour lui, trop mélangé ou composé de couches successives qui
dissimulent au regard ce qu’il voudrait observer. Si ! Pourtant, une chose et une seule se
domine du regard : c’est une feuille de papier étalée sur une table ou punaisée sur un
mur. L’histoire des sciences et des techniques est pour une large part celle des ruses
permettant d’amener le monde sur cette surface de papier. Alors, oui, l’esprit le domine
et le voit. Rien ne peut se cacher, s’obscurcir, se dissimuler." Bruno Latour, Culture
technique, 14, 1985 (cité par Christian Jacob dans L’Empire des cartes, Albin Michel,
1992).
4
Je crois que la carte est avant tout une ruse.
5
L’histoire d’internet et du web a commencé par une carte.
6
[rapidement] Retracer [une partie de] l’histoire du web dans son
rapport aux cartes
Les visionnaires
[1945-1987]
• Dès que l’on a compris (Vannevar Bush, « As We May
Think », 1945) que l’accès aux connaissances
passerait par des liens associatifs (et non plus
uniquement hiérarchiques, arborescents), on a
entrevu le souci de les cartographier et de s’y
orienter / repérer. Et donc la nécessité
« d’adresser ».
• Problème des cartes et de l’orientation a précédé le
web (1989) et était là dès les premiers
environnements hypertextuels logiciels : Conklin en
1987 « lost in hyperspace problem » Hypertext: A
survey and introduction. In: IEEE Computer, 20(9),
1987, S. 17–41
7
La carte du web ?
[Les pionniers. Circa 2000]
• Aujourd’hui il y a des cartes partout sur le
web et dans nos smartphones. La carte est
presqu’un invariant.
• Début des années 2000 on essayait de faire
la carte du web comme espace topologique
(théorie du nœud papillon).
• A. Broder, R. Kumar, F. Maghoul, P. Raghavan, S. Rajagopalan, R. Stata, A. Tomkins et J. Wiener, “Graph Structure in the Web”, Computer Networks, 33 (1-6), 2000, pp. 309-320.
• Cœur du réseau : environ 30% des sites les plus interconnectés qui se partagent et où convergent un maximum de liens et de trafic ;
• Sites d’origine : environ 20% des sites d’où les internautes sont dirigés vers le cœur du réseau, avec très peu de liens qui pointent en sens inverse ;
• Sites de destination : environ 20% de pages accessibles depuis le cœur mais n’y renvoyant que très peu ;
• Excroissances permettant de passer directement de l’un à l’autre
• Sites déconnectés : environ 30% d’îlots épars n’ayant que peu de liens et générant peu de trafic.
• Et les travaux Barabasi, Franck Ghitalla (https://books.openedition.org/oep/15415) … 8
2001. Cybergeography. Atlas Of Cyberspace
[Les pionniers. Circa 2000]
9
Se perdre et s’égarer.
[Les romantiques]
• Romantisation du web des débuts : éloge de l’errance. Lazy web, Wilfing (What I Was Looking For), naviguerrance,
sérendipité, « feeling lucky » …
• Et bien sûr les métaphores : les « navigateurs », le « surf », le « deep web VS web de surface » (approche topographique)
• Interfaces graphiques / clustering : cartographies essentiellement métaphoriques : (2001 - 2010 Kartoo), Google Wonder
Wheel, Mooter, Grokker … qui favorisent « l’exploration » (des résultats)
10
L’âge d’or.
Essor et domination de l’approche « cartography – only »
[Les pragmatiques]
• 2004 : Open Street Map (pour sortir d’une enclosure gouvernementale)
• 2005 : Google Maps / Google Earth (Superman Experience)
• 2007 : Google Street View / Plans (Apple)*
• Les cartes à l’échelle du territoire.
11
* [alimenté par Google Maps jusqu’en 2012]
Le(s) paradoxe(s) de l’âge d’or.
[Les pragmatiques]
• La carte est censée déclencher ou
« supporter » un désir, désir de visite, désir
de découverte, désir [a minima] de
déplacement.
• Mais cartographie numérique, en ses
différentes « couches », a la possibilité de
simultanément déclencher et combler ce
désir …
• en faisant l’économie du déplacement (ou
en faisant se déplacer les autres)
• Il n’y a jamais eu autant de cartes et de
moyens de locomotions. Et on ne s’est
jamais autant fait livrer à domicile … (Quick
Commerce, Flex – Amazon / dernier
kilomètre)
12
Vos reprendrez bien une
couche de réalité
augmentée ?
13
14
• Une (gig) économie qui féodalise notre rapport au territoire et fait de la carte algorithmisée un nouveau
contremaître (fixation par « zonage » des conditions salariales, primes, affectations …).
Le(s) paradoxe(s) de l’âge d’or.
[Les contremaîtres]
• Services essentiellement cartographiques.
• Parce qu’ils dépendent de cartes et d’adressages
• Parce qu’ils reconfigurent notre rapport au déplacement (à nos déplacements et à ceux des autres) mais aussi au
travail, à l’habitat, etc.
L’âge de l’effacement. La carte en
sous-texte
[les contremaîtres]
• Discrétisation des interfaces cartographiques correspondant en symétrie inverse à la systématisation des logiques de géolocalisation.
• Les cartes sont bien sûr toujours très présentes (dans nos déplacements, pour l’organisation de nos trajets, loisirs, mobilités …)
• MAIS il y a AUSSI des cartes invisibles, discrètes, implicites :
• derrière chacune de nos requêtes sur les moteurs de recherche,
• derrière chacune de nos propositions d’amis sur les réseaux sociaux,
• derrière chacun des profils proposés sur les sites de rencontre,
• …
• SANS que nous ayons toujours explicité un critère géographique (et qu’il soit ou non légitime ou utile).
• OR ces cartes invisibles occupent et conditionnent aujourd’hui l’essentiel du temps de nos activités connectées.
• [Nota-Bene] les adresses (URL) disparaissent aussi des navigateurs (et des usages) ainsi que les liens hypertextes (qui impliquent de
connaître l’adresse précise) au profit des likes / partages dans un même espace - silo.
• Question : pourquoi ?
15
Homme invisible consultant une carte invisible
VOULEZ
ÇA
Et une fois que ça marche dans un sens …
La systématisation de la carte, la
capacité d’en permanence nous situer,
est un moyen de nous assigner à nos
désirs, à nos pulsions.
Si je sais où vous êtes je sais ce que vous faites.
Si je sais ce que vous faites, je peux inférer ce que vous ferez.
16
VOULEZ
ÇA
… ne reste plus qu’à le retourner dans l’autre sens.
Parce que
Passer d’une logique de l’opportunité
à une logique de conditionnement
17
Résultat(s) … une dystopie « à la carte »
18
Merci à toutes et tous pour …
19
l’alternative (aux « jardins fermés »)
les géocommuns (contre les topocraties*)
La géoprivacy (by design) qui reste encore à inventer, à déployer et à garantir
* Topocratie : Juin 2020 Meta rachète Mapillary (crowdsourcing de photos géotaguées)
Quand Zuckerberg décrit son « métavers » il est dans un fantasme topocratique.
#BonusTracks
20
Et [s’il reste du temps sinon vous aurez les slides ;-)] voici quelques questions pour la suite …
Lisbonne. 1755.
• Tremblement de terre de Lisbonne. 1er Novembre 1755. Le tremblement de
terre secoua bien plus que des villes et des bâtiments. Lisbonne était, et
demeure, la capitale d’un pays profondément catholique, qui était réputé
pour la foi de ses habitants et la vigueur de l’évangélisation dans ses
colonies. La catastrophe survint le jour d’une fête catholique essentielle (la
Toussaint) et détruisit la plupart des églises et édifices religieux les plus
importants. La théologie et la philosophie du 18ème siècle pouvaient
difficilement expliquer une telle manifestation de colère divine. Le
tremblement de terre eut une forte influence sur de nombreux penseurs
européens de l’époque des Lumières.
21
San Andreas. (2055 ?)
• Tout le cœur de l’industrie numérique des
services s’est déployé sur une zone qui
annonce la plus grande catastrophe
sismique à venir. Voilà ce que nous
apprend la carte.
22
Éditorialisation cartographique
(comme acte de production du réel)
• Dès que la carte s’efface, passe en sous-texte, remontent à la surface les questions
« documentaires » et éditoriales de la carte
• Intégrité documentaire.
• Quelle est la véracité, la vérifiabilité, des cartes qui circulent ?
• Quand (et par qui - collectivité, entreprise, individualité) cette carte a-t-elle été « achevée » ?
Question de la stabilisation éditoriale (vernissage, achevé d’imprimer)
• Indexation collaborative (labels)
• Peut-on faire confiance à son GPS ? (question philosophique au moins autant que technique / ex
guerre en ukraine ou voitures autonomes)
• Weenect, une start-up qui vend des balises de géolocalisation pour « donner plus de liberté et
d'autonomie aux enfants et aux personnes âgées » : « On n’est pas responsables de ce que
font les parents. Mais, on est convaincus que nos clients et nos utilisateurs utilisent la balise
GPS de manière très juste et non pas dans un but de réprimander leurs enfants. » (2018)
23
Géo-bombing
• 2015. Obama. White House devient « Maison du nègre » 24
La question du droit de cartographier, du droit
de tracer.
• Peut-on tout cartographier ?
• Peut-on fabriquer une carte des endroits où l’on se suicide le plus* ?
• Que peut produire une telle carte ?
• faciliter l’accès à ces points (on les trouvera plus facilement) et augmenter
le nombre de suicides ?
• Faciliter l’accès à ces points et diminuer le nombre de suicides (parce
qu’on y trouvera souvent du monde et que cela inhibera la passage à
l’acte) ?
• Nouvelle responsabilité « éditoriale » du cartographe.
• Frontière de l’intentionnalité est plus floue, plus partagée, plus opaque aussi.
25
* https://kulturegeek.fr/news-94926/pokemon-go-aurait-effet-benefique-candidats-japonais-suicide
La carte est (géo)politique
26
La carte est (géo)politique
• Guerre en Ukraine et Google Maps
• 24 Février : Mouvements de troupes russes visibles quelques heures
avant l’information publique de l’envahissement
https://www.washingtonpost.com/technology/2022/02/25/google-
maps-ukraine-invasion/
• 28 février : Google Maps désactive informations liées au trafic
routier et données de fréquentation des lieux publics (notamment
les magasins, les restaurants ou les parcs)
• 28 Février : le collectif Anonymous appelle à utiliser les critiques de
restaurants et lieux touristiques en Russie pour ajouter infos sur
guerre en Ukraine
https://twitter.com/YourAnonNews/status/1498337491056836610
• 2 Mars : Google bloque ajout et modifications sur cartes de la
Russie et de l’Ukraine.
• Sur le terrain : faillite de l’orientation GPS (mauvaise connexion de
l’armée russe). Guerre des panneaux (population Ukrainienne
modifie ou enlève les panneaux de circulation pour égarer les
troupes Russes)
Burger King de Moscou
27
Réalité augmentée : la carte ouvre un « tiers-
espace »
• Tous les Pokestop palestiniens sont situés en Israël : un utilisateur palestinien de
PokemonGo, en train de jouer à PokemonGO sur l'un des territoires palestiniens, ne
pourra trouver et localiser des Pokémons, des arènes et des pokéstops ... qu'en
territoire israélien.
• Il évolue ainsi simultanément dans trois pans de réalité différents et partiellement
antagoniques :
• Il est habitant de l'état Palestinien : ça c'est la réalité géopolitique.
• Il vit et habite sur l'un des territoires palestiniens : ça c'est la réalité
géographique.
• Mais (en tout cas pour Google Maps et quand il joue à PokemonGO), il joue et
se déplace sur la représentation numérique de l'état d'Israël.
• Qui fournit les données ? Quelle est la nature de ces données géographiques
(exactes ou faussées, libres ou propriétaires) ?
• La carte est à l’échelle du territoire mais que se passe-t-il (pour nous singulièrement,
pour l’administration des territoires et pour les collectifs humains qui les peuplent) si
il s’opère une disjonction entre la carte et le territoire alors même que nous sommes
dans cet espace tiers ?
28
Géo-privacy et Géo-communs.
• « How to remove your house from Google Street View » (2014)
https://www.huffpost.com/entry/remove-google-street-
view_n_5563939
• Droit de se retirer au nom de la propriété est-il en conflit avec la
conception d’un Commun ?
• Pourquoi flouter la maison d’une célébrité ou d’un quidam ?
29
Hacker la carte.
Guerres d’édition cartographiques
• Pour leurrer les applications de traffic routier (Waze, Google Maps)
• Soit dans une logique de performance artistique (faux embouteillage à Berlin :
https://korii.slate.fr/tech/hack-google-maps-artiste-allemand-vider-rue-voitures-berlin-faux-
embouteillage)
• Soit parce que les itinéraires Bis en cas d’embouteillages ne tiennent pas compte de la réalité
des infrastructures ni de la vie des riverains mais uniquement du paramètre de saturation du
trafic, déplaçant les bouchons ailleurs, et créant une forme de Digital Labor égocentrée
(visant à signaler des bouchons pour préserver sa quiétude pavillonnaire)
https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/circulation-waze-l-appli-
qui-agace-les-riverains-04-06-2018-7752765.php
• Dynamique cartographique en commun négatif, en externalités négatives (de la même
manière que AirBn’B a modifié et gentrifié les habitats des grands centre ville (raréfier l’offre
de logements à coût abordable : https://www.urbislemag.fr/-airbnb-rarefie-l-offre-de-
logements-abordables--billet-433-urbis-le-mag.html)
30
Quelle géotechni(qu)e pour le numérique ?
• « Géotechnique : dans le groupe des géosciences, la géotechnique est la technoscience consacrée à l’étude
pratique de la subsurface terrestre sur laquelle notre action directe est possible pour son aménagement
et/ou son exploitation, lors d’opérations de BTP, de gestion des eaux souterraines et de prévention des
risques naturels. » (WKP)
• Géotechnie numérique : technoscience consacrée à l’étude de l’espace numérique dans lequel notre
action directe est possible pour son aménagement et/ou son exploitation, lors d’instanciations virtuelles
ou augmentées.
• Dans le cas de PokemonGo : accidents de la route, irruption dans des espaces privés, rassemblements
spontanés (Central Park 2016), etc.
• « Géotechnie située » (à l’instar de cognition située) : quand la cartographie du réel, quand la carte à
l’échelle du territoire n’a plus pour unique fonction d’en rendre compte mais d’être le support et le
prétexte de comportements (ludiques, pathologiques, transactionnels …) alors quel savoir géographique /
topologique est au service de quelle action, de quelle orientation, de quel mouvement, de quel
déplacement ?
31
La cartographie
est toujours une
question de
points de vue.
Ici le point de vue
des poissons.
32

Contenu connexe

Tendances

Agenda setting theory
Agenda setting theoryAgenda setting theory
Agenda setting theory
NEO NEWS NETWORK
 
Mémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutation
Mémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutationMémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutation
Mémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutation
Franck Brucker
 
Introduction à l'étude de marché - Inis
Introduction à l'étude de marché - InisIntroduction à l'étude de marché - Inis
Introduction à l'étude de marché - Inis
Marie Eve Berlinger
 
Journalism In The Digital Age
Journalism In The Digital AgeJournalism In The Digital Age
Journalism In The Digital Age
petermoore
 
Comprendre les nouvelles attentes des journalistes
Comprendre les nouvelles attentes des journalistesComprendre les nouvelles attentes des journalistes
Comprendre les nouvelles attentes des journalistes
Cap'Com
 
Evolution of Communication Theories.pptx
Evolution of Communication Theories.pptxEvolution of Communication Theories.pptx
Evolution of Communication Theories.pptx
Md. Sajjat Hossain
 
Préparer ses relations presse de crise
Préparer ses relations presse de crisePréparer ses relations presse de crise
Préparer ses relations presse de crise
Cap'Com
 
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociauxFormation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
Aurelie GASTINEAU
 
Veille technologique : méthode et outils
Veille technologique : méthode et outilsVeille technologique : méthode et outils
Veille technologique : méthode et outils
M-Colette Fauré
 
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseauLe statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
keusman
 
Digital public sphere leila bei-wei
Digital public sphere   leila bei-weiDigital public sphere   leila bei-wei
Digital public sphere leila bei-wei
chizzymoi
 
Exemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèque
Exemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèqueExemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèque
Exemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèque
Bruno Méraut
 
Rendre sa bibliothèque accueillante.pptx
Rendre sa bibliothèque accueillante.pptxRendre sa bibliothèque accueillante.pptx
Rendre sa bibliothèque accueillante.pptx
Françoise HECQUARD
 
Les relations publiques 2.0 (#3rslw)
Les relations publiques 2.0 (#3rslw)Les relations publiques 2.0 (#3rslw)
Les relations publiques 2.0 (#3rslw)
Roch Courcy
 
Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---
Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---
Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---
UGAIA
 
Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital
Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital
Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital
Benjamin Blachère
 
Big data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achat
Big data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achatBig data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achat
Big data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achat
fifi75
 
Présentation powerpoint
Présentation powerpointPrésentation powerpoint
Présentation powerpoint
sacha.cma14
 
Traiter, partager, diffuser et capitaliser sa veille
Traiter, partager, diffuser et capitaliser sa veilleTraiter, partager, diffuser et capitaliser sa veille
Traiter, partager, diffuser et capitaliser sa veille
Dujol Lionel
 

Tendances (20)

Agenda setting theory
Agenda setting theoryAgenda setting theory
Agenda setting theory
 
Mémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutation
Mémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutationMémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutation
Mémoire professionnel: le community manager, figure d'un journalisme en mutation
 
Introduction à l'étude de marché - Inis
Introduction à l'étude de marché - InisIntroduction à l'étude de marché - Inis
Introduction à l'étude de marché - Inis
 
Journalism In The Digital Age
Journalism In The Digital AgeJournalism In The Digital Age
Journalism In The Digital Age
 
Comprendre les nouvelles attentes des journalistes
Comprendre les nouvelles attentes des journalistesComprendre les nouvelles attentes des journalistes
Comprendre les nouvelles attentes des journalistes
 
Evolution of Communication Theories.pptx
Evolution of Communication Theories.pptxEvolution of Communication Theories.pptx
Evolution of Communication Theories.pptx
 
Préparer ses relations presse de crise
Préparer ses relations presse de crisePréparer ses relations presse de crise
Préparer ses relations presse de crise
 
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociauxFormation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
 
Veille technologique : méthode et outils
Veille technologique : méthode et outilsVeille technologique : méthode et outils
Veille technologique : méthode et outils
 
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseauLe statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
Le statut des objets dans la théorie de l\'acteur-réseau
 
Digital public sphere leila bei-wei
Digital public sphere   leila bei-weiDigital public sphere   leila bei-wei
Digital public sphere leila bei-wei
 
Exemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèque
Exemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèqueExemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèque
Exemples de fiches projets de médiation numérique en bibliothèque
 
Rendre sa bibliothèque accueillante.pptx
Rendre sa bibliothèque accueillante.pptxRendre sa bibliothèque accueillante.pptx
Rendre sa bibliothèque accueillante.pptx
 
Veille Informationnelle
Veille InformationnelleVeille Informationnelle
Veille Informationnelle
 
Les relations publiques 2.0 (#3rslw)
Les relations publiques 2.0 (#3rslw)Les relations publiques 2.0 (#3rslw)
Les relations publiques 2.0 (#3rslw)
 
Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---
Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---
Conversation avec ChatGPT-2.pdf --- v1 ---
 
Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital
Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital
Comment l’intelligence artificielle révolutionne le marketing digital
 
Big data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achat
Big data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achatBig data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achat
Big data et marketing :Vers une analyse prédictif de d'acte d'achat
 
Présentation powerpoint
Présentation powerpointPrésentation powerpoint
Présentation powerpoint
 
Traiter, partager, diffuser et capitaliser sa veille
Traiter, partager, diffuser et capitaliser sa veilleTraiter, partager, diffuser et capitaliser sa veille
Traiter, partager, diffuser et capitaliser sa veille
 

Similaire à Le web a la carte

Mark Company - Les Cartographes Daffaires
Mark Company - Les Cartographes DaffairesMark Company - Les Cartographes Daffaires
Mark Company - Les Cartographes Daffaires
Cédric BERGER, CBAP
 
Représenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartes
Représenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartesReprésenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartes
Représenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartes
richard peirano
 
Numérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectivesNumérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectives
Clément Dussarps
 
Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ?
Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ? Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ?
Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ?
Gehan Kamachi
 
Zad et cyberespace
Zad et cyberespaceZad et cyberespace
Zad et cyberespace
olivier
 
Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...
Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...
Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...
Philippe Gargov
 
La construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuels
La construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuelsLa construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuels
La construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuels
Jérémie34
 
courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...
courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...
courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...
nous sommes vivants
 
Combien de futurs numériques
Combien de futurs numériquesCombien de futurs numériques
Combien de futurs numériques
Daniel Kaplan
 
Tourisme dans les mondes virtuels
Tourisme dans les mondes virtuelsTourisme dans les mondes virtuels
Tourisme dans les mondes virtuels
David Castera
 
Sig2011
Sig2011Sig2011
Sig2011
joliveau
 
memoire-ina-atelier-depotlegal-web
memoire-ina-atelier-depotlegal-webmemoire-ina-atelier-depotlegal-web
memoire-ina-atelier-depotlegal-web
olivier
 
Le temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciensLe temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciens
Jarrosson Bruno
 
The Future Web (we can afford)
The Future Web (we can afford)The Future Web (we can afford)
The Future Web (we can afford)
Alexandre Monnin
 
Projet3 communicationsciblees
Projet3 communicationscibleesProjet3 communicationsciblees
Projet3 communicationsciblees
norent
 
Jol
JolJol
E Tourisme Toulouse
E Tourisme ToulouseE Tourisme Toulouse
E Tourisme Toulouse
Hugues Aubin
 
Google et la numerisation de masse
Google et la numerisation de masseGoogle et la numerisation de masse
Google et la numerisation de masse
olivier
 

Similaire à Le web a la carte (20)

Mark Company - Les Cartographes Daffaires
Mark Company - Les Cartographes DaffairesMark Company - Les Cartographes Daffaires
Mark Company - Les Cartographes Daffaires
 
Représenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartes
Représenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartesReprésenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartes
Représenter, visualiser : balade incomplète dans l'univers des cartes
 
Numérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectivesNumérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectives
 
Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ?
Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ? Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ?
Vers un espace public dans les mondes simulés en ligne ?
 
Zad et cyberespace
Zad et cyberespaceZad et cyberespace
Zad et cyberespace
 
Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...
Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...
Les imaginaires de la ville hybride. Plaidoyer pour une utopie pudique. Ateli...
 
La construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuels
La construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuelsLa construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuels
La construction de nouveaux territoires dans les mondes virtuels
 
courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...
courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...
courts circuits : les nouveaux créatifs de l'ère digitale : "ici, maintenant,...
 
Les Creatifs de l'ERE 3D
Les Creatifs de l'ERE 3DLes Creatifs de l'ERE 3D
Les Creatifs de l'ERE 3D
 
Combien de futurs numériques
Combien de futurs numériquesCombien de futurs numériques
Combien de futurs numériques
 
LIve Creation 3D
LIve Creation 3DLIve Creation 3D
LIve Creation 3D
 
Tourisme dans les mondes virtuels
Tourisme dans les mondes virtuelsTourisme dans les mondes virtuels
Tourisme dans les mondes virtuels
 
Sig2011
Sig2011Sig2011
Sig2011
 
memoire-ina-atelier-depotlegal-web
memoire-ina-atelier-depotlegal-webmemoire-ina-atelier-depotlegal-web
memoire-ina-atelier-depotlegal-web
 
Le temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciensLe temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciens
 
The Future Web (we can afford)
The Future Web (we can afford)The Future Web (we can afford)
The Future Web (we can afford)
 
Projet3 communicationsciblees
Projet3 communicationscibleesProjet3 communicationsciblees
Projet3 communicationsciblees
 
Jol
JolJol
Jol
 
E Tourisme Toulouse
E Tourisme ToulouseE Tourisme Toulouse
E Tourisme Toulouse
 
Google et la numerisation de masse
Google et la numerisation de masseGoogle et la numerisation de masse
Google et la numerisation de masse
 

Plus de olivier

inria-ertzscheid-centralisation-decentralisation
inria-ertzscheid-centralisation-decentralisationinria-ertzscheid-centralisation-decentralisation
inria-ertzscheid-centralisation-decentralisation
olivier
 
IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.
IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.
IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.
olivier
 
programme-iut-collectif.pdf
programme-iut-collectif.pdfprogramme-iut-collectif.pdf
programme-iut-collectif.pdf
olivier
 
libre-educatif-olivier-ertzscheid.pptx
libre-educatif-olivier-ertzscheid.pptxlibre-educatif-olivier-ertzscheid.pptx
libre-educatif-olivier-ertzscheid.pptx
olivier
 
Bruire-2
Bruire-2Bruire-2
Bruire-2
olivier
 
communiquer-reseaux-sociaux.pptx
communiquer-reseaux-sociaux.pptxcommuniquer-reseaux-sociaux.pptx
communiquer-reseaux-sociaux.pptx
olivier
 
CGT-digital-week.pptx
CGT-digital-week.pptxCGT-digital-week.pptx
CGT-digital-week.pptx
olivier
 
education-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociauxeducation-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociaux
olivier
 
Revue Bruire
Revue BruireRevue Bruire
Revue Bruire
olivier
 
Fenetre sur-cours
Fenetre sur-coursFenetre sur-cours
Fenetre sur-cours
olivier
 
Le Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.trices
Le Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.tricesLe Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.trices
Le Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.trices
olivier
 
Google Books Milestones
Google Books MilestonesGoogle Books Milestones
Google Books Milestones
olivier
 
Monde selon Zuckerberg
Monde selon ZuckerbergMonde selon Zuckerberg
Monde selon Zuckerberg
olivier
 
Podcast cult-num-1-2-3
Podcast cult-num-1-2-3Podcast cult-num-1-2-3
Podcast cult-num-1-2-3
olivier
 
Communication-reseaux-sociaux
Communication-reseaux-sociauxCommunication-reseaux-sociaux
Communication-reseaux-sociaux
olivier
 
Obsolescence-programmee
Obsolescence-programmeeObsolescence-programmee
Obsolescence-programmee
olivier
 
Objets-connectes
Objets-connectesObjets-connectes
Objets-connectes
olivier
 
FakeNews
FakeNewsFakeNews
FakeNews
olivier
 
Ertzscheid Ehess
Ertzscheid EhessErtzscheid Ehess
Ertzscheid Ehess
olivier
 
Index independant du web ertzscheid
Index independant du web ertzscheidIndex independant du web ertzscheid
Index independant du web ertzscheid
olivier
 

Plus de olivier (20)

inria-ertzscheid-centralisation-decentralisation
inria-ertzscheid-centralisation-decentralisationinria-ertzscheid-centralisation-decentralisation
inria-ertzscheid-centralisation-decentralisation
 
IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.
IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.
IA bien qui IA le dernier. Les effets sociétaux des IA génératives.
 
programme-iut-collectif.pdf
programme-iut-collectif.pdfprogramme-iut-collectif.pdf
programme-iut-collectif.pdf
 
libre-educatif-olivier-ertzscheid.pptx
libre-educatif-olivier-ertzscheid.pptxlibre-educatif-olivier-ertzscheid.pptx
libre-educatif-olivier-ertzscheid.pptx
 
Bruire-2
Bruire-2Bruire-2
Bruire-2
 
communiquer-reseaux-sociaux.pptx
communiquer-reseaux-sociaux.pptxcommuniquer-reseaux-sociaux.pptx
communiquer-reseaux-sociaux.pptx
 
CGT-digital-week.pptx
CGT-digital-week.pptxCGT-digital-week.pptx
CGT-digital-week.pptx
 
education-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociauxeducation-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociaux
 
Revue Bruire
Revue BruireRevue Bruire
Revue Bruire
 
Fenetre sur-cours
Fenetre sur-coursFenetre sur-cours
Fenetre sur-cours
 
Le Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.trices
Le Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.tricesLe Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.trices
Le Monde selon Zuckerberg selon ses lecteur.trices
 
Google Books Milestones
Google Books MilestonesGoogle Books Milestones
Google Books Milestones
 
Monde selon Zuckerberg
Monde selon ZuckerbergMonde selon Zuckerberg
Monde selon Zuckerberg
 
Podcast cult-num-1-2-3
Podcast cult-num-1-2-3Podcast cult-num-1-2-3
Podcast cult-num-1-2-3
 
Communication-reseaux-sociaux
Communication-reseaux-sociauxCommunication-reseaux-sociaux
Communication-reseaux-sociaux
 
Obsolescence-programmee
Obsolescence-programmeeObsolescence-programmee
Obsolescence-programmee
 
Objets-connectes
Objets-connectesObjets-connectes
Objets-connectes
 
FakeNews
FakeNewsFakeNews
FakeNews
 
Ertzscheid Ehess
Ertzscheid EhessErtzscheid Ehess
Ertzscheid Ehess
 
Index independant du web ertzscheid
Index independant du web ertzscheidIndex independant du web ertzscheid
Index independant du web ertzscheid
 

Dernier

Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Txaruka
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 

Dernier (8)

Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 

Le web a la carte

  • 1. Le web [a] [à] la carte Olivier ERTZSCHEID 10 Juin 2022 [Working at] Nantes Université [Writing on] www.affordance.info
  • 2. Carte blanche … Carte muette … 2
  • 3. • "Il n’y a rien que l’homme soit capable de vraiment dominer : tout est tout de suite trop grand ou trop petit pour lui, trop mélangé ou composé de couches successives qui dissimulent au regard ce qu’il voudrait observer. Si ! Pourtant, une chose et une seule se domine du regard : c’est une feuille de papier étalée sur une table ou punaisée sur un mur. L’histoire des sciences et des techniques est pour une large part celle des ruses permettant d’amener le monde sur cette surface de papier. Alors, oui, l’esprit le domine et le voit. Rien ne peut se cacher, s’obscurcir, se dissimuler." Bruno Latour, Culture technique, 14, 1985 (cité par Christian Jacob dans L’Empire des cartes, Albin Michel, 1992). 3
  • 4. • "Il n’y a rien que l’homme soit capable de vraiment dominer : tout est tout de suite trop grand ou trop petit pour lui, trop mélangé ou composé de couches successives qui dissimulent au regard ce qu’il voudrait observer. Si ! Pourtant, une chose et une seule se domine du regard : c’est une feuille de papier étalée sur une table ou punaisée sur un mur. L’histoire des sciences et des techniques est pour une large part celle des ruses permettant d’amener le monde sur cette surface de papier. Alors, oui, l’esprit le domine et le voit. Rien ne peut se cacher, s’obscurcir, se dissimuler." Bruno Latour, Culture technique, 14, 1985 (cité par Christian Jacob dans L’Empire des cartes, Albin Michel, 1992). 4 Je crois que la carte est avant tout une ruse.
  • 5. 5
  • 6. L’histoire d’internet et du web a commencé par une carte. 6 [rapidement] Retracer [une partie de] l’histoire du web dans son rapport aux cartes
  • 7. Les visionnaires [1945-1987] • Dès que l’on a compris (Vannevar Bush, « As We May Think », 1945) que l’accès aux connaissances passerait par des liens associatifs (et non plus uniquement hiérarchiques, arborescents), on a entrevu le souci de les cartographier et de s’y orienter / repérer. Et donc la nécessité « d’adresser ». • Problème des cartes et de l’orientation a précédé le web (1989) et était là dès les premiers environnements hypertextuels logiciels : Conklin en 1987 « lost in hyperspace problem » Hypertext: A survey and introduction. In: IEEE Computer, 20(9), 1987, S. 17–41 7
  • 8. La carte du web ? [Les pionniers. Circa 2000] • Aujourd’hui il y a des cartes partout sur le web et dans nos smartphones. La carte est presqu’un invariant. • Début des années 2000 on essayait de faire la carte du web comme espace topologique (théorie du nœud papillon). • A. Broder, R. Kumar, F. Maghoul, P. Raghavan, S. Rajagopalan, R. Stata, A. Tomkins et J. Wiener, “Graph Structure in the Web”, Computer Networks, 33 (1-6), 2000, pp. 309-320. • Cœur du réseau : environ 30% des sites les plus interconnectés qui se partagent et où convergent un maximum de liens et de trafic ; • Sites d’origine : environ 20% des sites d’où les internautes sont dirigés vers le cœur du réseau, avec très peu de liens qui pointent en sens inverse ; • Sites de destination : environ 20% de pages accessibles depuis le cœur mais n’y renvoyant que très peu ; • Excroissances permettant de passer directement de l’un à l’autre • Sites déconnectés : environ 30% d’îlots épars n’ayant que peu de liens et générant peu de trafic. • Et les travaux Barabasi, Franck Ghitalla (https://books.openedition.org/oep/15415) … 8
  • 9. 2001. Cybergeography. Atlas Of Cyberspace [Les pionniers. Circa 2000] 9
  • 10. Se perdre et s’égarer. [Les romantiques] • Romantisation du web des débuts : éloge de l’errance. Lazy web, Wilfing (What I Was Looking For), naviguerrance, sérendipité, « feeling lucky » … • Et bien sûr les métaphores : les « navigateurs », le « surf », le « deep web VS web de surface » (approche topographique) • Interfaces graphiques / clustering : cartographies essentiellement métaphoriques : (2001 - 2010 Kartoo), Google Wonder Wheel, Mooter, Grokker … qui favorisent « l’exploration » (des résultats) 10
  • 11. L’âge d’or. Essor et domination de l’approche « cartography – only » [Les pragmatiques] • 2004 : Open Street Map (pour sortir d’une enclosure gouvernementale) • 2005 : Google Maps / Google Earth (Superman Experience) • 2007 : Google Street View / Plans (Apple)* • Les cartes à l’échelle du territoire. 11 * [alimenté par Google Maps jusqu’en 2012]
  • 12. Le(s) paradoxe(s) de l’âge d’or. [Les pragmatiques] • La carte est censée déclencher ou « supporter » un désir, désir de visite, désir de découverte, désir [a minima] de déplacement. • Mais cartographie numérique, en ses différentes « couches », a la possibilité de simultanément déclencher et combler ce désir … • en faisant l’économie du déplacement (ou en faisant se déplacer les autres) • Il n’y a jamais eu autant de cartes et de moyens de locomotions. Et on ne s’est jamais autant fait livrer à domicile … (Quick Commerce, Flex – Amazon / dernier kilomètre) 12
  • 13. Vos reprendrez bien une couche de réalité augmentée ? 13
  • 14. 14 • Une (gig) économie qui féodalise notre rapport au territoire et fait de la carte algorithmisée un nouveau contremaître (fixation par « zonage » des conditions salariales, primes, affectations …). Le(s) paradoxe(s) de l’âge d’or. [Les contremaîtres] • Services essentiellement cartographiques. • Parce qu’ils dépendent de cartes et d’adressages • Parce qu’ils reconfigurent notre rapport au déplacement (à nos déplacements et à ceux des autres) mais aussi au travail, à l’habitat, etc.
  • 15. L’âge de l’effacement. La carte en sous-texte [les contremaîtres] • Discrétisation des interfaces cartographiques correspondant en symétrie inverse à la systématisation des logiques de géolocalisation. • Les cartes sont bien sûr toujours très présentes (dans nos déplacements, pour l’organisation de nos trajets, loisirs, mobilités …) • MAIS il y a AUSSI des cartes invisibles, discrètes, implicites : • derrière chacune de nos requêtes sur les moteurs de recherche, • derrière chacune de nos propositions d’amis sur les réseaux sociaux, • derrière chacun des profils proposés sur les sites de rencontre, • … • SANS que nous ayons toujours explicité un critère géographique (et qu’il soit ou non légitime ou utile). • OR ces cartes invisibles occupent et conditionnent aujourd’hui l’essentiel du temps de nos activités connectées. • [Nota-Bene] les adresses (URL) disparaissent aussi des navigateurs (et des usages) ainsi que les liens hypertextes (qui impliquent de connaître l’adresse précise) au profit des likes / partages dans un même espace - silo. • Question : pourquoi ? 15 Homme invisible consultant une carte invisible
  • 16. VOULEZ ÇA Et une fois que ça marche dans un sens … La systématisation de la carte, la capacité d’en permanence nous situer, est un moyen de nous assigner à nos désirs, à nos pulsions. Si je sais où vous êtes je sais ce que vous faites. Si je sais ce que vous faites, je peux inférer ce que vous ferez. 16
  • 17. VOULEZ ÇA … ne reste plus qu’à le retourner dans l’autre sens. Parce que Passer d’une logique de l’opportunité à une logique de conditionnement 17
  • 18. Résultat(s) … une dystopie « à la carte » 18
  • 19. Merci à toutes et tous pour … 19 l’alternative (aux « jardins fermés ») les géocommuns (contre les topocraties*) La géoprivacy (by design) qui reste encore à inventer, à déployer et à garantir * Topocratie : Juin 2020 Meta rachète Mapillary (crowdsourcing de photos géotaguées) Quand Zuckerberg décrit son « métavers » il est dans un fantasme topocratique.
  • 20. #BonusTracks 20 Et [s’il reste du temps sinon vous aurez les slides ;-)] voici quelques questions pour la suite …
  • 21. Lisbonne. 1755. • Tremblement de terre de Lisbonne. 1er Novembre 1755. Le tremblement de terre secoua bien plus que des villes et des bâtiments. Lisbonne était, et demeure, la capitale d’un pays profondément catholique, qui était réputé pour la foi de ses habitants et la vigueur de l’évangélisation dans ses colonies. La catastrophe survint le jour d’une fête catholique essentielle (la Toussaint) et détruisit la plupart des églises et édifices religieux les plus importants. La théologie et la philosophie du 18ème siècle pouvaient difficilement expliquer une telle manifestation de colère divine. Le tremblement de terre eut une forte influence sur de nombreux penseurs européens de l’époque des Lumières. 21
  • 22. San Andreas. (2055 ?) • Tout le cœur de l’industrie numérique des services s’est déployé sur une zone qui annonce la plus grande catastrophe sismique à venir. Voilà ce que nous apprend la carte. 22
  • 23. Éditorialisation cartographique (comme acte de production du réel) • Dès que la carte s’efface, passe en sous-texte, remontent à la surface les questions « documentaires » et éditoriales de la carte • Intégrité documentaire. • Quelle est la véracité, la vérifiabilité, des cartes qui circulent ? • Quand (et par qui - collectivité, entreprise, individualité) cette carte a-t-elle été « achevée » ? Question de la stabilisation éditoriale (vernissage, achevé d’imprimer) • Indexation collaborative (labels) • Peut-on faire confiance à son GPS ? (question philosophique au moins autant que technique / ex guerre en ukraine ou voitures autonomes) • Weenect, une start-up qui vend des balises de géolocalisation pour « donner plus de liberté et d'autonomie aux enfants et aux personnes âgées » : « On n’est pas responsables de ce que font les parents. Mais, on est convaincus que nos clients et nos utilisateurs utilisent la balise GPS de manière très juste et non pas dans un but de réprimander leurs enfants. » (2018) 23
  • 24. Géo-bombing • 2015. Obama. White House devient « Maison du nègre » 24
  • 25. La question du droit de cartographier, du droit de tracer. • Peut-on tout cartographier ? • Peut-on fabriquer une carte des endroits où l’on se suicide le plus* ? • Que peut produire une telle carte ? • faciliter l’accès à ces points (on les trouvera plus facilement) et augmenter le nombre de suicides ? • Faciliter l’accès à ces points et diminuer le nombre de suicides (parce qu’on y trouvera souvent du monde et que cela inhibera la passage à l’acte) ? • Nouvelle responsabilité « éditoriale » du cartographe. • Frontière de l’intentionnalité est plus floue, plus partagée, plus opaque aussi. 25 * https://kulturegeek.fr/news-94926/pokemon-go-aurait-effet-benefique-candidats-japonais-suicide
  • 26. La carte est (géo)politique 26
  • 27. La carte est (géo)politique • Guerre en Ukraine et Google Maps • 24 Février : Mouvements de troupes russes visibles quelques heures avant l’information publique de l’envahissement https://www.washingtonpost.com/technology/2022/02/25/google- maps-ukraine-invasion/ • 28 février : Google Maps désactive informations liées au trafic routier et données de fréquentation des lieux publics (notamment les magasins, les restaurants ou les parcs) • 28 Février : le collectif Anonymous appelle à utiliser les critiques de restaurants et lieux touristiques en Russie pour ajouter infos sur guerre en Ukraine https://twitter.com/YourAnonNews/status/1498337491056836610 • 2 Mars : Google bloque ajout et modifications sur cartes de la Russie et de l’Ukraine. • Sur le terrain : faillite de l’orientation GPS (mauvaise connexion de l’armée russe). Guerre des panneaux (population Ukrainienne modifie ou enlève les panneaux de circulation pour égarer les troupes Russes) Burger King de Moscou 27
  • 28. Réalité augmentée : la carte ouvre un « tiers- espace » • Tous les Pokestop palestiniens sont situés en Israël : un utilisateur palestinien de PokemonGo, en train de jouer à PokemonGO sur l'un des territoires palestiniens, ne pourra trouver et localiser des Pokémons, des arènes et des pokéstops ... qu'en territoire israélien. • Il évolue ainsi simultanément dans trois pans de réalité différents et partiellement antagoniques : • Il est habitant de l'état Palestinien : ça c'est la réalité géopolitique. • Il vit et habite sur l'un des territoires palestiniens : ça c'est la réalité géographique. • Mais (en tout cas pour Google Maps et quand il joue à PokemonGO), il joue et se déplace sur la représentation numérique de l'état d'Israël. • Qui fournit les données ? Quelle est la nature de ces données géographiques (exactes ou faussées, libres ou propriétaires) ? • La carte est à l’échelle du territoire mais que se passe-t-il (pour nous singulièrement, pour l’administration des territoires et pour les collectifs humains qui les peuplent) si il s’opère une disjonction entre la carte et le territoire alors même que nous sommes dans cet espace tiers ? 28
  • 29. Géo-privacy et Géo-communs. • « How to remove your house from Google Street View » (2014) https://www.huffpost.com/entry/remove-google-street- view_n_5563939 • Droit de se retirer au nom de la propriété est-il en conflit avec la conception d’un Commun ? • Pourquoi flouter la maison d’une célébrité ou d’un quidam ? 29
  • 30. Hacker la carte. Guerres d’édition cartographiques • Pour leurrer les applications de traffic routier (Waze, Google Maps) • Soit dans une logique de performance artistique (faux embouteillage à Berlin : https://korii.slate.fr/tech/hack-google-maps-artiste-allemand-vider-rue-voitures-berlin-faux- embouteillage) • Soit parce que les itinéraires Bis en cas d’embouteillages ne tiennent pas compte de la réalité des infrastructures ni de la vie des riverains mais uniquement du paramètre de saturation du trafic, déplaçant les bouchons ailleurs, et créant une forme de Digital Labor égocentrée (visant à signaler des bouchons pour préserver sa quiétude pavillonnaire) https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/circulation-waze-l-appli- qui-agace-les-riverains-04-06-2018-7752765.php • Dynamique cartographique en commun négatif, en externalités négatives (de la même manière que AirBn’B a modifié et gentrifié les habitats des grands centre ville (raréfier l’offre de logements à coût abordable : https://www.urbislemag.fr/-airbnb-rarefie-l-offre-de- logements-abordables--billet-433-urbis-le-mag.html) 30
  • 31. Quelle géotechni(qu)e pour le numérique ? • « Géotechnique : dans le groupe des géosciences, la géotechnique est la technoscience consacrée à l’étude pratique de la subsurface terrestre sur laquelle notre action directe est possible pour son aménagement et/ou son exploitation, lors d’opérations de BTP, de gestion des eaux souterraines et de prévention des risques naturels. » (WKP) • Géotechnie numérique : technoscience consacrée à l’étude de l’espace numérique dans lequel notre action directe est possible pour son aménagement et/ou son exploitation, lors d’instanciations virtuelles ou augmentées. • Dans le cas de PokemonGo : accidents de la route, irruption dans des espaces privés, rassemblements spontanés (Central Park 2016), etc. • « Géotechnie située » (à l’instar de cognition située) : quand la cartographie du réel, quand la carte à l’échelle du territoire n’a plus pour unique fonction d’en rendre compte mais d’être le support et le prétexte de comportements (ludiques, pathologiques, transactionnels …) alors quel savoir géographique / topologique est au service de quelle action, de quelle orientation, de quel mouvement, de quel déplacement ? 31
  • 32. La cartographie est toujours une question de points de vue. Ici le point de vue des poissons. 32

Notes de l'éditeur

  1. On m’a donné Carte blanche (merci), à charge pour moi d’essayer de ne pas transformer ça en carte muette. Alors j’ai cherché de quoi j’allais bien pouvoir vous parler.
  2. Commencer par une citation …
  3. Je vais vous parler de géolocalisation, du web, de liens, de mèmes, de pokemons, de surveillance, de guerres d’édition et de guerres de signalisation. Et je ne vais probablement pas avoir le temps de vous parler de tout ça 
  4. On comprend qu’on va avoir besoin de visualiser cet espace. On comprend que « c’est » un espace.
  5. Le constat de Steve Coast a été que l'agence cartographique publique de son pays, l’Ordnance Survey, conserve le droit de reproduction à son profit, alors qu'elle est financée par ses principaux utilisateurs, les contribuables britanniques
  6. Le constat de Steve Coast a été que l'agence cartographique publique de son pays, l’Ordnance Survey, conserve le droit de reproduction à son profit, alors qu'elle est financée par ses principaux utilisateurs, les contribuables britanniques
  7. On m’a donné Carte blanche (merci), à charge pour moi d’essayer de ne pas transformer ça en carte muette. Alors j’ai cherché de quoi j’allais bien pouvoir vous parler.
  8. Il y a aussi des bombes numériques
  9. Une pétition a presqu'immédiatement été lancée pour réclamer le retour de la Palestine dans Google Maps. L'article de France-Inter revient parfaitement sur l'ambiguïté de cette "suppression" en rappelant que, "selon l'ONU, la Palestine est un Etat, observateur mais non-membre de l'ONU, donc pas officiellement reconnu par la communauté internationale. Un statut pas très clair fait pour ménager toutes les sensibilités" et en interrogeant un sociologie israélien qui indique que : "En 2013, l'entreprise a changé le nom de sa page d'accueil de "Google territoire palestiniens" à "Google Palestine", ça a beaucoup énervé le gouvernement israélien. Mais d'un autre côté, Google ne nomme pas la Palestine sur ses cartes et donc les palestiniens s'énervent à leur tour. Mais Google est une entreprise ! En fait, elle essaie simplement de satisfaire un maximum de ses clients."
  10. Tous les chemins mènent à La Haye (tribunal pénal international)
  11. *La cognition située est une théorie qui pose le principe que le savoir est inséparable de l'action. Par conséquent, toute connaissance est située dans une activité qui est liée aux contextes sociaux, culturels et physiques.