SlideShare une entreprise Scribd logo
1
LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU
NOUVEAU CORONAVIRUS
Fernando Alcoforado*
Cet article vise à présenter les leçons apportées par la nouvelle pandémie de coronavirus
à partir de l'expérience tirée des impacts du nouveau coronavirus sur la santé de la
population mondiale et sur l'économie mondiale qui se sont propagées depuis 2019 dans
le monde. Depuis le déclenchement de la nouvelle pandémie de Coronavirus, nous avons
effectué plusieurs recherches et études approfondies sur les pandémies qui se sont
produites dans le monde et sur la question du nouveau Coronavirus qui ont été publiées
sur de nombreux sites internet qui nous ont permis de dessiner conclusions sur la manière
de faire face à la pandémie actuelle et aux pandémies futures. Les recherches et études
que nous avons menées sur les pandémies passées et le nouveau Coronavirus nous ont
permis de tirer des conclusions sur: 1) les causes des pandémies; 2) la dynamique de la
propagation des pandémies; 3) la nécessité impérative de renforcer les systèmes de santé
pour faire face aux pandémies; 4) les impacts de la pandémie du nouveau Coronavirus
sur le monde du travail; 5) le besoin urgent de restructurer le système éducatif; 6) le besoin
urgent de restructurer le système de transport public; 7) les changements imposés par la
pandémie du nouveau Coronavirus dans les relations sociales; 8) la nécessité d'un
urbanisme sur de nouvelles bases imposé par la pandémie du nouveau Coronavirus; 9) la
nécessité de changements dans le processus de développement de la société imposé par
la pandémie du nouveau Coronavirus; 10) la fin du processus de mondialisation
contemporain avec la pandémie du nouveau Coronavirus; 11) la nécessité d'une
autosuffisance nationale imposée par la pandémie du nouveau Coronavirus; 12) la
nécessité impérative d'investir dans la recherche de nouveaux vaccins contre les
pandémies actuelles et futures; 13) le besoin impératif de gouvernements engagés dans la
lutte contre les pandémies actuelles et futures. Les conclusions présentées ci-dessous de
manière synthétique permettront aux gouvernements nationaux et à la société en général
de procéder à des changements profonds dans toutes leurs activités pour faire face aux
pandémies actuelles et futures.
Concernant les causes des pandémies, la recherche scientifique indique qu'elles résultent
de la destruction de la nature, de la déforestation effrénée, de l'expansion incontrôlée de
l'agriculture, de l'agriculture intensive, de l'exploitation minière, ainsi que de
l'exploitation des espèces sauvages qui ont créé la «tempête parfaite» pour la propagation
des bactéries et virus. La destruction des habitats d'autres animaux rendra de plus en plus
fréquents les épidémies et les pandémies qui se propageront dans le monde entier grâce à
l'action destructrice et invasive des êtres humains contre la nature à moins que quelque
chose ne soit fait pour les prévenir en renforçant les systèmes de surveillance sanitaire
dans tous pays et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour réussir à lutter contre
les futures pandémies, il est nécessaire qu'au niveau mondial, l'OMS agisse en
coordination des pays dans la lutte contre les pandémies et leurs causes. Au niveau
national, des plans gouvernementaux stratégiques devraient être élaborés avec la
participation de tous les niveaux de gouvernement, du secteur productif et des
organisations de la société civile afin de fournir au système de santé, au système
économique et à la société les conditions nécessaires pour arrêter la propagation des
maladies. Pandémies . Les gouvernements à tous les niveaux, le secteur productif et la
société civile devraient travailler ensemble de manière coordonnée pour combattre
l'ennemi commun afin de prévenir la propagation de la pandémie et de minimiser les
2
dommages causés par la crise sanitaire à l'économie et à la population sur la base de plans
de santé. santé publique et plans économiques efficaces. Dans la lutte contre le nouveau
coronavirus, il n'y avait pas de stratégies mondiales et nationales pour éliminer les causes
de la pandémie, il y avait un échec de la surveillance sanitaire, il n'y avait pas de
coordination mondiale efficace de l'OMS dans la lutte contre la pandémie et la grande
majorité des les pays n'ont pas élaboré de plans stratégiques de santé publique et
économique. Peu de pays ont présenté des plans stratégiques pour fournir au système de
santé, au système économique et à la société les conditions nécessaires pour arrêter la
propagation de la nouvelle pandémie de coronavirus.
Concernant la dynamique de la propagation de la pandémie, il existe un consensus de la
communauté scientifique sur le fait qu'il doit y avoir une distanciation sociale pour éviter
son expansion et que la santé de la population doit être considérée comme une priorité et
non la reprise de l'activité économique en tant que stratégie gouvernementale. La bonne
stratégie pour empêcher la propagation de la pandémie devrait être d'adopter un
«lockdown» et une vaccination de masse pour éviter que la courbe des infectés et tués par
le nouveau Coronavirus ne fasse pression sur le système de santé. Les villes et régions
verrouillées ne devraient être libérées que progressivement, l'ensemble de la population
portant un masque facial, étant soumise à des tests constants avec des mesures de
température, en plus du contrôle de la population grâce à un passeport d'immunité. Ainsi,
les citoyens recevraient des codes marqués en vert, jaune ou rouge. Seuls les résidents
avec un code vert pourront se déplacer librement dans la ville. Les personnes avec des
codes jaune et rouge doivent rester en quarantaine et s'inscrire quotidiennement sur une
plateforme Internet pour fournir des informations, jusqu'à ce qu'elles obtiennent le code
vert. En général, la grande majorité des pays ont agi de manière désordonnée, sans prévoir
de lutter contre le nouveau Coronavirus, et peu de pays ont considéraient la santé comme
une priorité dans la confrontation avec l'économie et peu de pays ont adopté le
«lockdown», ont effectué des tests et ont exercé contrôle efficace de la pandémie. Cela
explique l'échec de la plupart des pays à lutter contre le nouveau coronavirus.
Concernant la nécessité impérieuse de renforcer les systèmes de santé pour faire face aux
pandémies, cela est devenu évident avec le fait que tous les pays du monde ne sont pas
préparés à faire face à la pandémie du nouveau coronavirus au point que nombre d'entre
eux ont effondré leurs systèmes de santé. Le renforcement des systèmes de santé signifie
la mise en place d'infrastructures de santé avec des capacités suffisantes dans tous les
pays dotés d'hôpitaux et de postes de santé, ainsi que des investissements massifs dans la
recherche et le développement visant la fabrication de médicaments et de vaccins
capables de lutter contre les pandémies actuelles et futures. Concernant les impacts de la
pandémie du nouveau Coronavirus sur le monde du travail, cela est devenu évident avec
l'augmentation du chômage résultant de la baisse de l'activité économique en général
dans le monde. Les gouvernements et les entreprises n’ont aucun plan pour faire face aux
nouvelles conditions imposées par la pandémie au monde du travail. De nombreuses
entreprises ont été surprises par la nécessité d'éviter les agglomérations sur le lieu de
travail, ce qui les a obligées à changer de modus operandi avec l'exécution du travail à
domicile par certains travailleurs et la fourniture de produits et services par les
fournisseurs (livraison) à domicile et ailleurs. Ce scénario a obligé certains
gouvernements du monde entier à agir pour alléger la situation sociale des populations de
tous les pays, dont beaucoup souffrent de faim.
3
Concernant l'impérieuse nécessité de restructurer le système éducatif, cela est devenu
évident avec l'adoption de l'enseignement à distance pour éviter le surpeuplement des
étudiants comme alternative à l'enseignement traditionnel en face à face. Pour adopter
cette modalité, les réseaux éducatifs doivent adapter la méthodologie pédagogique aux
ressources technologiques nécessaires. Les étudiants doivent recevoir un apprentissage
adéquat et correct. Les établissements d'enseignement doivent assurer le suivi, les
évaluations et la bonne participation des étudiants. De nombreux établissements
d'enseignement seront bien mieux placés que d'autres pour mener des expériences
numériques. La technologie ne fonctionne pas de la même manière pour tous les groupes
d'âge. Les gouvernements et les établissements d'enseignement ont été surpris et n'avaient
aucun plan pour faire face aux nouvelles conditions imposées par la pandémie dans le
secteur de l'éducation. L’enseignement à distance a été mal adopté sans aucune
planification affectant la qualité de l’enseignement dans le monde. Concernant
l'impérieuse nécessité de restructurer le système de transport public, cela est devenu
évident avec l'exigence d'éviter les agglomérations des passagers. Les systèmes de
transport devront être mis à l'échelle avec l'exigence d'augmenter la capacité du système
de transport pour empêcher la propagation de la pandémie actuelle et des futures
pandémies avec des personnes transportées assises dans les transports publics et
distanciation sociale. Il est nécessaire d'avoir une politique d'investissements dans les
transports publics pour augmenter sa capacité, le moderniser et garantir son accès à la
population, en pluralisant les moyens de transport en plus du bus, avec l'installation de
véhicules tels que les trains, les métros et le vélo dans les villes. Les gouvernements et
les entreprises de transport ont été surpris et n'avaient pas des plans pour faire face aux
conditions imposées par la pandémie dans le secteur des transports, qui continue à
fonctionner de manière précaire dans la plupart des pays du monde et est l'un des
principaux vecteurs de la propagation de la maladie de la pandémie du nouveau
Coronavirus dans tous les pays.
Concernant les changements imposés par la pandémie du nouveau Coronavirus dans les
relations sociales, cela s'est manifesté par la demande de distanciation sociale et d'éviter
les agglomérations. Les nouvelles habitudes de relations sociales déjà adoptées
continueront à l'avenir. Une telle agitation mondiale et menaçante que le nouveau
Coronavirus peut laisser des marques culturelles profondes et même changer nos notions
d'étiquette à l'avenir. Les réunions en face à face seront évitées à l'avenir grâce à
l'utilisation d'un logiciel de réunion. Il est nécessaire qu'il n'y ait pas de foule lors
d'événements sportifs, de musique, de théâtre et de cinéma, entre autres. Selon toute
vraisemblance, il y aura une politique de réduction de la capacité d'audience lors des
événements à l'avenir, en plus de nettoyer les lieux de l'événement afin de ne pas propager
de pandémies. Concernant le besoin d'urbanisme sur de nouvelles bases imposé par la
nouvelle pandémie du nouveau Coronavirus, cela est devenu évident car les villes doivent
se préparer à faire face à de nouvelles pandémies car elles sont l'espace propice à leur
propagation à grande échelle en raison de la concentration de la population et des
mauvaises conditions sanitaires de la majorité de sa population. Il faut une révolution
urbaine à l'échelle mondiale pour protéger les populations des villes des pandémies
actuelles et futures. Pour changer radicalement cette réalité, il faudra la réurbanisation des
bidonvilles et / ou la relocalisation des populations dans les zones critiques et des
investissements massifs dans l'assainissement de base, dans la collecte, le transport et
l'élimination finale des déchets solides, dans les infrastructures de transport public, dans
les infrastructures urbaines pour faire face aux inondations et aux infrastructures
sanitaires. Les gouvernements ont été surpris partout dans le monde par la pandémie du
4
nouveau Coronavirus, c'est pourquoi ils n'avaient pas l'intention de faire face aux
nouvelles conditions imposées par la pandémie dans les villes qui fonctionnent mal dans
la grande majorité des pays.
Concernant les changements dans le processus de développement de la société imposés
par la pandémie du nouveau Coronavirus, il est devenu évident avec le fait que la
pandémie se propage davantage dans les pays où il y a plus d'inégalités économiques et
sociales. Il est nécessaire de réduire les inégalités économiques et sociales dans les pays
du monde, qui se sont aggravées avec la pandémie du nouveau Coronavirus. Il est
nécessaire d’améliorer la répartition des revenus et d’accroître les investissements dans
le domaine social, comme le logement, l’assainissement de base, l’éducation et la santé.
Les gouvernements doivent adopter des politiques d'économie sociale et solidaire et
d'économie créative pour lutter contre le chômage. L'économie sociale et solidaire
constitue une nouvelle manière d'organiser le travail et les activités économiques en
général, émergeant comme une alternative importante pour l'inclusion des travailleurs sur
le marché du travail où la maximisation du profit n'est plus l'objectif principal, donnant
lieu à une maximisation de la quantité et de la qualité des travail. L'économie créative fait
référence aux activités à potentiel socio-économique qui traitent de la créativité, des
connaissances et de l'information, avec la création, la production et la commercialisation
de biens créatifs de nature culturelle et d'innovation tels que la mode, l'art, les médias
numériques, la publicité, le journalisme, la photographie et l'architecture. Afin de lutter
contre la faim et la misère qui se propagent dans le monde avec la pandémie de nouveau
Coronavirus, la politique de distribution du revenu de base universel qui doit être adoptée
pour répondre aux besoins des populations pauvres et vulnérables qui luttent pour leur
survie. Afin d'éviter la conflagration sociale, la social-démocratie dans les moules
scandinaves doit être mise en œuvre, dans la mesure du possible, pour lutter contre les
inégalités économiques et sociales et exercer la démocratie au plus haut degré puisque les
pays nordiques sont ceux qui présentent le plus grand progrès économique et social
mondial et où sont les personnes les plus heureuses du monde selon le World Happiness
Report 2020.
Concernant la fin du processus de mondialisation contemporain avec la pandémie de
nouveau Coronavirus, cela était déjà évident avec l'impact du nouveau Coronavirus sur
l'économie mondiale et la paralysie des industries chinoises. La pandémie a également
révélé le risque de confiance dans les chaînes de production mondiales et a donné lieu au
protectionnisme. Alors que le virus se propage à travers le monde, il rend la Chine un peu
plus fragile et la dépendance mondiale à son égard en tant qu '«usine du monde» plus
douteuse. La mondialisation de la maladie s'est produite avec des navires et des avions
qui l'ont propagée très rapidement sur la planète. Afin de se protéger, l'impulsion
immédiate des pays était de se retirer et d'élever des barrières. Nous voyons déjà le
nombre de vols chuter de façon spectaculaire. D'une certaine manière, ce virus met en
évidence le déséquilibre de la mondialisation. Plus que des usines rentrant dans leur pays
d'origine, on voit des entreprises diversifier la chaîne d'approvisionnement pour ne plus
être aussi dépendantes d'un pays, comme la Chine. Le nouveau coronavirus peut changer
le cours de l'histoire. Sa diffusion peut être un tournant dans les débats sur la façon dont
le monde pourrait s'intégrer ou se séparer. La crise du nouveau Coronavirus a aggravé la
crise de l'économie mondiale qui pourrait être plus grande que la Grande Dépression des
années 1930.
5
Concernant la nécessité d'autosuffisance nationale imposée par la pandémie du nouveau
Coronavirus, elle est devenue évidente avec la dépendance de tous les pays du monde qui
a été observée jusqu'à présent en équipements hospitaliers, en médicaments, en vaccins
et même en masques faciaux, notamment de Chine. De nombreux pays dans le monde
devront poursuivre leur autosuffisance en abandonnant la politique de mondialisation
actuelle, néolibérale et économique et financière, responsable des faiblesses économiques
mondiales et de la dépendance à l'extérieur, avec son remplacement par le modèle de
développement qui donne la priorité à la production à l'intérieur du pays, des produits et
services essentiels à leur progrès économique et social. La rupture de la dépendance
signifie la participation active de l'État à la planification de l'économie nationale visant le
développement des forces productives du pays et du marché intérieur, la production
nationale en substitution des produits importés et, aussi, pour l'exportation, le
développement de sa propre technologie et la formation d’épargne interne d’un montant
suffisant pour ne pas dépendre des capitaux étrangers pour l’investissement. Cette
stratégie prévoirait l'expansion de l'économie nationale avec la création d'entreprises et
d'emplois suffisants pour répondre aux besoins du pays.
Concernant le besoin impératif d'investissements dans la recherche de nouveaux vaccins
contre les pandémies actuelles et futures, cela était évident à l'heure actuelle avec la
pandémie de nouveau Coronavirus et, aussi, tout au long de l'histoire, parce que les
vaccins ont contribué à réduire considérablement l'incidence de diverses maladies.
Aujourd'hui, les vaccins sont considérés comme le traitement le plus rentable en santé
publique. La course au développement de vaccins contre le nouveau Coronavirus a
signifié qu'ils ont été développés en environ un an. De nombreux vaccins ont été et sont
en cours de développement contre le nouveau Coronavirus par des équipes de recherche
d'entreprises et d'universités du monde entier testant différentes technologies, dont
certaines n'ont jamais été utilisées dans un vaccin sous licence auparavant. Cet effort doit
être maintenu pour faire face aux pandémies actuelles et futures. Concernant le besoin
impératif de l'existence de gouvernements engagés dans la lutte contre les pandémies
actuelles et futures, cela était évident dans l'étude du Lowy Institute, une organisation
politique internationale indépendante et non partisane basée à Sydney, en Australie, qui
fournit des recherches de haute qualité et des perspectives différentes sur la les tendances
internationales qui façonnent l'Australie et le monde, qui ont montré que la plupart des
pays n'ont pas agi efficacement dans la lutte contre le nouveau Coronavirus. L'enquête
était basée sur six critères: 1) nombre total de cas confirmés; 2) nombre total de décès; 3)
cas confirmés par million d'habitants; 4) tués par million d'habitants; 5) niveau de test; et
6) cas confirmés par des tests. L'étude souligne que le Brésil est le pire pays au monde
dans la lutte contre le COVID-19 et que la gestion gouvernementale la plus efficace contre
la pandémie a été réalisée en Nouvelle-Zélande, dont le premier cas enregistré dans le
pays est survenu le 28 février d'un patient rentré d'Iran. Peu à peu, le pays a commencé à
enregistrer davantage de cas, jusqu'à atteindre le premier décès le 29 mars. Dans le même
temps, le gouvernement a défini qu'il devait agir fermement pour contenir le virus dans
sa phase initiale afin d'empêcher sa propagation. Il a aussitôt adopté le «lockdown», mis
en place le 25 mars alors que plus personne n'entrait dans le pays et que la population
devait suivre des règles strictes d'isolement. Les écoles et les commerces non essentiels
ont été fermés, les agglomérations interdites et tout déplacement qui n'était pas
strictement nécessaire est devenu non recommandé.
La gestion de crise par le gouvernement néo-zélandais a été proactive en s'attaquant aux
patients infectés par le virus et en n'attendant pas qu'ils se rendent à l'hôpital. L'accent a
6
été mis sur le suivi des contacts, avec l'expansion de l'effectif dédié à cette tâche. La
plupart de ce travail a été effectué par téléphone. Lorsqu'une personne reçoit un diagnostic
de Covid-19, ses contacts les plus proches sont identifiés et contactés directement, afin
qu'ils soient conscients du risque d'être infecté afin qu'ils puissent s'isoler correctement et
ne pas propager davantage le virus, et ils peuvent également rechercher un test avoir un
diagnostic précoce. Aucun de ces efforts ne serait possible si la Nouvelle-Zélande n'était
pas engagée dans le test de sa population contre le Covid-19, ce qui leur permettait de
comprendre la maladie et de prendre des mesures spécifiques et efficaces. Grâce à cela,
ils ont également pu identifier des cas bénins et asymptomatiques, reflétant une très faible
létalité dans le pays. Il a également permis d'identifier les cas précocement, permettant
aux gens de s'isoler avant de propager largement le virus. Plus que de nombreux tests, le
pays a été efficace dans le traitement de ces tests.
Le résultat de ces mesures est que la Nouvelle-Zélande est maintenant revenue à une vie
normale à l'intérieur du pays, avec seulement quelques petites précautions, car le virus, à
ce stade, ne semble plus circuler sur le territoire. La politique actuelle est non seulement
de contrôler la maladie dans le pays, mais aussi le manque de contrôle venant de
l'étranger. Pour cette raison, le gouvernement a redoublé d'attention à ceux qui entrent sur
son territoire. Seuls les résidents et les citoyens néo-zélandais sont autorisés à entrer dans
le pays (à de rares exceptions près), mais ils doivent également se conformer à certaines
restrictions telles que l'isolement pendant deux semaines. Le système de santé reste
cependant vigilant contre le virus, même sans cas actifs. L'accent est toujours mis sur le
test et le suivi des contacts. En outre, le gouvernement continue de demander le soutien
de la population, en favorisant l'hygiène de base (touch au niveau du coude, se laver les
mains régulièrement avec du savon et de l'eau ou du gel alcool et l'auto-isolement en cas
de maladie) et l'utilisation des demandes d'enregistrement des lieux visités par la
population.
Contrairement à la Nouvelle-Zélande, le Brésil est le pire pays au monde dans la lutte
contre la pandémie du nouveau Coronavirus car il n'y a pas eu d'action ferme et rapide de
la part du gouvernement Bolsonaro lorsque le premier cas est apparu en décembre 2019
à Wuhan, en Chine et même après le premier cas au Brésil en 2020. Au contraire, la
réponse a été lente et limitée. La pandémie s'est propagée rapidement et il n'y a pas eu de
coordination des actions du gouvernement Bolsonaro. C'est le point le plus important. Le
système de santé au Brésil attribue des responsabilités à toutes les entités fédérées: les
municipalités, les États et l'Union. La plus grande responsabilité incombe au
gouvernement fédéral, qui a accès à un budget plus important et dispose d'un personnel
technique plus qualifié pour coordonner les actions nécessaires. Le gouvernement
Bolsonaro était censé coordonner le système de santé unifié (SUS), mais il s'est lavé les
mains comme Pilate l'a fait lors de la crucifixion du Christ. Il n'y a pas de coordination
de la part du gouvernement fédéral parce qu'il n'a pas créé de plans pour contenir la
pandémie, n'a pas offert de lignes directrices, n'a pas parlé à la population, n'a pas fait de
publicité dans les médias pour indiquer à la population ce qu'il faut faire et comment se
protéger le virus. Au contraire, ce qui a été vu était un discours négationniste depuis le
début et qui se poursuit même après un total d'environ 350 mille morts avec 4 mille morts
par jour par Covid-19. Ce manque de coordination est très problématique au Brésil, qui
compte plus de 5 000 municipalités, la plupart moyennes et petites. Lorsque le
gouvernement Bolsonaro n'assume pas la coordination, ce sont les gouverneurs et les
maires qui doivent prendre les décisions qui ont besoin du plus grand base de
7
connaissances et de techniciens. Cela explique le fait que le Brésil est le pire pays au
monde dans la lutte contre le nouveau Coronavirus.
Outre le cas exemplaire de la Nouvelle-Zélande, le Vietnam, Taïwan, la Thaïlande,
Chypre, le Rwanda, l'Islande, l'Australie, la Lettonie et le Sri Lanka sont sur le bloc des
bonnes pratiques. Les pays européens, comme l'Allemagne et l'Italie, occupent des
positions intermédiaires dans le tableau, respectivement aux 55e et 59e places. Le
Royaume-Uni, la France et l'Espagne affichent de pires performances face à la pandémie
aux 66e, 63e et 78e positions. La performance du Brésil est pire que celle de ses voisins
le Chili (89e), la Bolivie (93e) et la Colombie (96e). Les États-Unis sont en 94e position
et la Chine n'a pas été incluse dans le classement en raison de l'écart dans la divulgation
des données sur les tests. La mauvaise performance de la plupart des gouvernements dans
le monde dans la lutte contre le nouveau Coronavirus résulte de l'écart qui existe entre ce
que la science affirme et ce que les gouvernements qui hésitent à adopter le «lockdown»
et d'autres mesures strictes de distanciation sociale nécessaires pour lutter contre la
pandémie. Le distanciation sociale est un médicament amer avec des effets secondaires
douloureux pour la société et l'économie, mais c'est le seul moyen de contenir la
pandémie, disent les scientifiques. Pourtant, de nombreux gouvernements adoptent la
flexibilité dans la lutte contre la pandémie contre les orientations scientifiques.
Telles sont donc les leçons tirées de la pandémie du nouveau coronavirus et qui devraient
servir de base pour réorganiser la société dans laquelle nous vivons pour réussir à lutter
contre les futures pandémies.
* Fernando Alcoforado, 81, a reçoit la Médaille du Mérite en Ingénierie du Système CONFEA / CREA,
membre de l'Académie de l'Education de Bahia, ingénieur et docteur en planification territoriale et
développement régional pour l'Université de Barcelone, professeur universitaire et consultant dans les
domaines de la planification stratégique, planification d'entreprise, planification régionale et planification
énergétique, il est l'auteur de ouvrages Globalização (Editora Nobel, São Paulo, 1997), De Collor a FHC-
O Brasil e a Nova (Des)ordem Mundial (Editora Nobel, São Paulo, 1998), Um Projeto para o Brasil
(Editora Nobel, São Paulo, 2000), Os condicionantes do desenvolvimento do Estado da Bahia (Tese de
doutorado. Universidade de Barcelona,http://www.tesisenred.net/handle/10803/1944, 2003),
Globalização e Desenvolvimento (Editora Nobel, São Paulo, 2006), Bahia- Desenvolvimento do Século XVI
ao Século XX e Objetivos Estratégicos na Era Contemporânea (EGBA, Salvador, 2008), The Necessary
Conditions of the Economic and Social Development- The Case of the State of Bahia (VDM Verlag Dr.
Müller Aktiengesellschaft & Co. KG, Saarbrücken, Germany, 2010), Aquecimento Global e Catástrofe
Planetária (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2010), Amazônia Sustentável-
Para o progresso do Brasil e combate ao aquecimento global (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio
Pardo, São Paulo, 2011), Os Fatores Condicionantes do Desenvolvimento Econômico e Social (Editora
CRV, Curitiba, 2012), Energia no Mundo e no Brasil- Energia e Mudança Climática Catastrófica no
Século XXI (Editora CRV, Curitiba, 2015), As Grandes Revoluções Científicas, Econômicas e Sociais que
Mudaram o Mundo (Editora CRV, Curitiba, 2016), A Invenção de um novo Brasil (Editora CRV, Curitiba,
2017), Esquerda x Direita e a sua convergência (Associação Baiana de Imprensa, Salvador, 2018, em co-
autoria) et Como inventar o futuro para mudar o mundo (Editora CRV, Curitiba, 2019).

Contenu connexe

Tendances

Document de synthèse sur l’obligation vaccinale
Document de synthèse sur l’obligation vaccinaleDocument de synthèse sur l’obligation vaccinale
Document de synthèse sur l’obligation vaccinale
NicolasLonard3
 
Avis du groupe d'experts
Avis du groupe d'expertsAvis du groupe d'experts
Avis du groupe d'experts
NicolasLonard3
 
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Guy Boulianne
 
Rapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialeRapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion sociale
Paperjam_redaction
 
World health organization covid vaccine allocation
World health organization covid vaccine allocationWorld health organization covid vaccine allocation
World health organization covid vaccine allocation
BUSINESS INNOVATION RESEARCH DEVELOPMENT (BIRD)
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
SaatchiFrance
 
Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...
Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...
Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...
Stanleylucas
 
Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022
Laurent Sailly
 
Lettre collective à l'OMS sur le COVID
Lettre collective à l'OMS sur le COVIDLettre collective à l'OMS sur le COVID
Lettre collective à l'OMS sur le COVID
Société Tripalio
 
Rapport du groupe de travail dirigé par Jeannot Waringo
Rapport du groupe de travail dirigé par Jeannot WaringoRapport du groupe de travail dirigé par Jeannot Waringo
Rapport du groupe de travail dirigé par Jeannot Waringo
NicolasLonard3
 
La mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en FranceLa mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en France
Société Tripalio
 
La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...
La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...
La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...ezzeddine
 
Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...
Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...
Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...ezzeddine
 
RMG document cadre final
RMG document cadre finalRMG document cadre final
RMG document cadre final
LaLibre
 
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Guy Boulianne
 
Covid avis final pl7875 20210908
Covid avis final pl7875 20210908Covid avis final pl7875 20210908
Covid avis final pl7875 20210908
NicolasLonard3
 
Leadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de criseLeadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de crise
Jamaity
 
Aah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covidAah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covid
Laurent Sailly
 
Revers de FORTUNE
Revers de FORTUNERevers de FORTUNE
Revers de FORTUNE
PatrickTanz
 
Plan de riposte economique COVID19 Guinee
Plan de riposte economique COVID19 GuineePlan de riposte economique COVID19 Guinee
Plan de riposte economique COVID19 Guinee
Fatoumata Chérif
 

Tendances (20)

Document de synthèse sur l’obligation vaccinale
Document de synthèse sur l’obligation vaccinaleDocument de synthèse sur l’obligation vaccinale
Document de synthèse sur l’obligation vaccinale
 
Avis du groupe d'experts
Avis du groupe d'expertsAvis du groupe d'experts
Avis du groupe d'experts
 
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
 
Rapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialeRapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion sociale
 
World health organization covid vaccine allocation
World health organization covid vaccine allocationWorld health organization covid vaccine allocation
World health organization covid vaccine allocation
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
 
Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...
Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...
Plan de préparation et de réponse Ministère Santé Publique Haiti au coronavir...
 
Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022
 
Lettre collective à l'OMS sur le COVID
Lettre collective à l'OMS sur le COVIDLettre collective à l'OMS sur le COVID
Lettre collective à l'OMS sur le COVID
 
Rapport du groupe de travail dirigé par Jeannot Waringo
Rapport du groupe de travail dirigé par Jeannot WaringoRapport du groupe de travail dirigé par Jeannot Waringo
Rapport du groupe de travail dirigé par Jeannot Waringo
 
La mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en FranceLa mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en France
 
La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...
La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...
La protection sociale et la realisation des objectifs du millenaire de develo...
 
Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...
Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...
Social protection and the achievement of the millennium development goals in ...
 
RMG document cadre final
RMG document cadre finalRMG document cadre final
RMG document cadre final
 
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
 
Covid avis final pl7875 20210908
Covid avis final pl7875 20210908Covid avis final pl7875 20210908
Covid avis final pl7875 20210908
 
Leadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de criseLeadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de crise
 
Aah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covidAah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covid
 
Revers de FORTUNE
Revers de FORTUNERevers de FORTUNE
Revers de FORTUNE
 
Plan de riposte economique COVID19 Guinee
Plan de riposte economique COVID19 GuineePlan de riposte economique COVID19 Guinee
Plan de riposte economique COVID19 Guinee
 

Similaire à LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS

Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024
benj_2
 
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
L'Economiste Maghrébin
 
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Jamaity
 
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEFdéclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
aujourlejour1
 
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Francis Mené
 
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdfCovid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Pelouze Guy-André
 
Hec Santé H&C N° 332 Sept Oct 2009 Article Grippe A
Hec Santé   H&C N° 332   Sept Oct 2009   Article Grippe AHec Santé   H&C N° 332   Sept Oct 2009   Article Grippe A
Hec Santé H&C N° 332 Sept Oct 2009 Article Grippe A
MedipharmaNetwork
 
CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS
CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS
CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS
Fernando Alcoforado
 
Grippe A : la fièvre monte
Grippe A : la  fièvre monteGrippe A : la  fièvre monte
Grippe A : la fièvre monte
Réseau Pro Santé
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
mohamed elmarnissi
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
WilsonDanicheKissie
 
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
Fernando Alcoforado
 
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
RPMaroc
 
CCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En Chine
CCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En ChineCCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En Chine
CCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En Chine
Gregory Prudhommeaux
 
Dossier de presse
Dossier de presseDossier de presse
Dossier de presse
MichelTumelin
 
DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...
DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...
DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...
Jan-Cedric Hansen
 
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccinationLaurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
EdouardHusson
 
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les VaccinsGuide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
The Public Good Projects
 
La vaccination midi santé
La vaccination midi santéLa vaccination midi santé
La vaccination midi santé
Paul Daval
 
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
mickymiel
 

Similaire à LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS (20)

Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024
 
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
 
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
 
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEFdéclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
 
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
 
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdfCovid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
 
Hec Santé H&C N° 332 Sept Oct 2009 Article Grippe A
Hec Santé   H&C N° 332   Sept Oct 2009   Article Grippe AHec Santé   H&C N° 332   Sept Oct 2009   Article Grippe A
Hec Santé H&C N° 332 Sept Oct 2009 Article Grippe A
 
CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS
CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS
CAUSES DE L'ÉCHEC DU BRÉSIL À COMBATTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS ET SES SOLUTIONS
 
Grippe A : la fièvre monte
Grippe A : la  fièvre monteGrippe A : la  fièvre monte
Grippe A : la fièvre monte
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
 
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
 
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
 
CCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En Chine
CCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En ChineCCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En Chine
CCE Chine - COVID-19 Veille Technologique Sur Les Innovations En Chine
 
Dossier de presse
Dossier de presseDossier de presse
Dossier de presse
 
DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...
DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...
DISPOSITIF DE COMMUNICATION DE PREVENTION 2017 CHIKUNGUNYA/DENGUE/ZIKA -METRO...
 
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccinationLaurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
 
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les VaccinsGuide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
 
La vaccination midi santé
La vaccination midi santéLa vaccination midi santé
La vaccination midi santé
 
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
 

Plus de Fernando Alcoforado

O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO
O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO   O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO
O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO
Fernando Alcoforado
 
L'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIEN
L'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIENL'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIEN
L'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIEN
Fernando Alcoforado
 
LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?
LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?
LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?
Fernando Alcoforado
 
AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...
AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...
AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...
Fernando Alcoforado
 
GLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTH
GLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTHGLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTH
GLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTH
Fernando Alcoforado
 
LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...
LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...
LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...
Fernando Alcoforado
 
INONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL
INONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIALINONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL
INONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL
Fernando Alcoforado
 
CITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGE
CITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGECITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGE
CITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGE
Fernando Alcoforado
 
INUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL
INUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBALINUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL
INUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL
Fernando Alcoforado
 
CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022
CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022 CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022
CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022
Fernando Alcoforado
 
CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...
CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...
CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...
Fernando Alcoforado
 
CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...
CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...
CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...
Fernando Alcoforado
 
COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...
COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...
COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...
Fernando Alcoforado
 
COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...
COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...
COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...
Fernando Alcoforado
 
THE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLD
THE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLDTHE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLD
THE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLD
Fernando Alcoforado
 
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
Fernando Alcoforado
 
A GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDO
A GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDOA GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDO
A GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDO
Fernando Alcoforado
 
O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...
O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...
O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...
Fernando Alcoforado
 
LES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUEL
LES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUELLES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUEL
LES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUEL
Fernando Alcoforado
 
SOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZIL
SOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZILSOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZIL
SOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZIL
Fernando Alcoforado
 

Plus de Fernando Alcoforado (20)

O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO
O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO   O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO
O INFERNO DAS CATÁSTROFES SOFRIDAS PELO POVO BRASILEIRO
 
L'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIEN
L'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIENL'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIEN
L'ENFER DES CATASTROPHES SUBIS PAR LE PEUPLE BRÉSILIEN
 
LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?
LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?
LE MONDE VERS UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE?
 
AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...
AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...
AQUECIMENTO GLOBAL, MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL E SEUS IMPACTOS SOBRE A SAÚDE HU...
 
GLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTH
GLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTHGLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTH
GLOBAL WARMING, GLOBAL CLIMATE CHANGE AND ITS IMPACTS ON HUMAN HEALTH
 
LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...
LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...
LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL ET SES IMPACTS ...
 
INONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL
INONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIALINONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL
INONDATIONS DES VILLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE MONDIAL
 
CITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGE
CITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGECITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGE
CITY FLOODS AND GLOBAL CLIMATE CHANGE
 
INUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL
INUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBALINUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL
INUNDAÇÕES DAS CIDADES E MUDANÇA CLIMÁTICA GLOBAL
 
CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022
CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022 CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022
CIVILIZAÇÃO OU BARBÁRIE SÃO AS ESCOLHAS DO POVO BRASILEIRO NAS ELEIÇÕES DE 2022
 
CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...
CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...
CIVILISATION OU BARBARIE SONT LES CHOIX DU PEUPLE BRÉSILIEN AUX ÉLECTIONS DE ...
 
CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...
CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...
CIVILIZATION OR BARBARISM ARE THE CHOICES OF THE BRAZILIAN PEOPLE IN THE 2022...
 
COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...
COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...
COMO EVITAR A PREVISÃO DE STEPHEN HAWKING DE QUE A HUMANIDADE SÓ TEM MAIS 100...
 
COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...
COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...
COMMENT ÉVITER LA PRÉVISION DE STEPHEN HAWKING QUE L'HUMANITÉ N'A QUE 100 ANS...
 
THE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLD
THE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLDTHE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLD
THE GREAT FRENCH REVOLUTION THAT CHANGED THE WORLD
 
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
 
A GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDO
A GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDOA GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDO
A GRANDE REVOLUÇÃO FRANCESA QUE MUDOU O MUNDO
 
O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...
O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...
O TARIFAÇO DE ENERGIA É SINAL DE INCOMPETÊNCIA DO GOVERNO FEDERAL NO PLANEJAM...
 
LES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUEL
LES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUELLES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUEL
LES RÉVOLUTIONS SOCIALES, LEURS FACTEURS DÉCLENCHEURS ET LE BRÉSIL ACTUEL
 
SOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZIL
SOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZILSOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZIL
SOCIAL REVOLUTIONS, THEIR TRIGGERS FACTORS AND CURRENT BRAZIL
 

LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS

  • 1. 1 LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS Fernando Alcoforado* Cet article vise à présenter les leçons apportées par la nouvelle pandémie de coronavirus à partir de l'expérience tirée des impacts du nouveau coronavirus sur la santé de la population mondiale et sur l'économie mondiale qui se sont propagées depuis 2019 dans le monde. Depuis le déclenchement de la nouvelle pandémie de Coronavirus, nous avons effectué plusieurs recherches et études approfondies sur les pandémies qui se sont produites dans le monde et sur la question du nouveau Coronavirus qui ont été publiées sur de nombreux sites internet qui nous ont permis de dessiner conclusions sur la manière de faire face à la pandémie actuelle et aux pandémies futures. Les recherches et études que nous avons menées sur les pandémies passées et le nouveau Coronavirus nous ont permis de tirer des conclusions sur: 1) les causes des pandémies; 2) la dynamique de la propagation des pandémies; 3) la nécessité impérative de renforcer les systèmes de santé pour faire face aux pandémies; 4) les impacts de la pandémie du nouveau Coronavirus sur le monde du travail; 5) le besoin urgent de restructurer le système éducatif; 6) le besoin urgent de restructurer le système de transport public; 7) les changements imposés par la pandémie du nouveau Coronavirus dans les relations sociales; 8) la nécessité d'un urbanisme sur de nouvelles bases imposé par la pandémie du nouveau Coronavirus; 9) la nécessité de changements dans le processus de développement de la société imposé par la pandémie du nouveau Coronavirus; 10) la fin du processus de mondialisation contemporain avec la pandémie du nouveau Coronavirus; 11) la nécessité d'une autosuffisance nationale imposée par la pandémie du nouveau Coronavirus; 12) la nécessité impérative d'investir dans la recherche de nouveaux vaccins contre les pandémies actuelles et futures; 13) le besoin impératif de gouvernements engagés dans la lutte contre les pandémies actuelles et futures. Les conclusions présentées ci-dessous de manière synthétique permettront aux gouvernements nationaux et à la société en général de procéder à des changements profonds dans toutes leurs activités pour faire face aux pandémies actuelles et futures. Concernant les causes des pandémies, la recherche scientifique indique qu'elles résultent de la destruction de la nature, de la déforestation effrénée, de l'expansion incontrôlée de l'agriculture, de l'agriculture intensive, de l'exploitation minière, ainsi que de l'exploitation des espèces sauvages qui ont créé la «tempête parfaite» pour la propagation des bactéries et virus. La destruction des habitats d'autres animaux rendra de plus en plus fréquents les épidémies et les pandémies qui se propageront dans le monde entier grâce à l'action destructrice et invasive des êtres humains contre la nature à moins que quelque chose ne soit fait pour les prévenir en renforçant les systèmes de surveillance sanitaire dans tous pays et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour réussir à lutter contre les futures pandémies, il est nécessaire qu'au niveau mondial, l'OMS agisse en coordination des pays dans la lutte contre les pandémies et leurs causes. Au niveau national, des plans gouvernementaux stratégiques devraient être élaborés avec la participation de tous les niveaux de gouvernement, du secteur productif et des organisations de la société civile afin de fournir au système de santé, au système économique et à la société les conditions nécessaires pour arrêter la propagation des maladies. Pandémies . Les gouvernements à tous les niveaux, le secteur productif et la société civile devraient travailler ensemble de manière coordonnée pour combattre l'ennemi commun afin de prévenir la propagation de la pandémie et de minimiser les
  • 2. 2 dommages causés par la crise sanitaire à l'économie et à la population sur la base de plans de santé. santé publique et plans économiques efficaces. Dans la lutte contre le nouveau coronavirus, il n'y avait pas de stratégies mondiales et nationales pour éliminer les causes de la pandémie, il y avait un échec de la surveillance sanitaire, il n'y avait pas de coordination mondiale efficace de l'OMS dans la lutte contre la pandémie et la grande majorité des les pays n'ont pas élaboré de plans stratégiques de santé publique et économique. Peu de pays ont présenté des plans stratégiques pour fournir au système de santé, au système économique et à la société les conditions nécessaires pour arrêter la propagation de la nouvelle pandémie de coronavirus. Concernant la dynamique de la propagation de la pandémie, il existe un consensus de la communauté scientifique sur le fait qu'il doit y avoir une distanciation sociale pour éviter son expansion et que la santé de la population doit être considérée comme une priorité et non la reprise de l'activité économique en tant que stratégie gouvernementale. La bonne stratégie pour empêcher la propagation de la pandémie devrait être d'adopter un «lockdown» et une vaccination de masse pour éviter que la courbe des infectés et tués par le nouveau Coronavirus ne fasse pression sur le système de santé. Les villes et régions verrouillées ne devraient être libérées que progressivement, l'ensemble de la population portant un masque facial, étant soumise à des tests constants avec des mesures de température, en plus du contrôle de la population grâce à un passeport d'immunité. Ainsi, les citoyens recevraient des codes marqués en vert, jaune ou rouge. Seuls les résidents avec un code vert pourront se déplacer librement dans la ville. Les personnes avec des codes jaune et rouge doivent rester en quarantaine et s'inscrire quotidiennement sur une plateforme Internet pour fournir des informations, jusqu'à ce qu'elles obtiennent le code vert. En général, la grande majorité des pays ont agi de manière désordonnée, sans prévoir de lutter contre le nouveau Coronavirus, et peu de pays ont considéraient la santé comme une priorité dans la confrontation avec l'économie et peu de pays ont adopté le «lockdown», ont effectué des tests et ont exercé contrôle efficace de la pandémie. Cela explique l'échec de la plupart des pays à lutter contre le nouveau coronavirus. Concernant la nécessité impérieuse de renforcer les systèmes de santé pour faire face aux pandémies, cela est devenu évident avec le fait que tous les pays du monde ne sont pas préparés à faire face à la pandémie du nouveau coronavirus au point que nombre d'entre eux ont effondré leurs systèmes de santé. Le renforcement des systèmes de santé signifie la mise en place d'infrastructures de santé avec des capacités suffisantes dans tous les pays dotés d'hôpitaux et de postes de santé, ainsi que des investissements massifs dans la recherche et le développement visant la fabrication de médicaments et de vaccins capables de lutter contre les pandémies actuelles et futures. Concernant les impacts de la pandémie du nouveau Coronavirus sur le monde du travail, cela est devenu évident avec l'augmentation du chômage résultant de la baisse de l'activité économique en général dans le monde. Les gouvernements et les entreprises n’ont aucun plan pour faire face aux nouvelles conditions imposées par la pandémie au monde du travail. De nombreuses entreprises ont été surprises par la nécessité d'éviter les agglomérations sur le lieu de travail, ce qui les a obligées à changer de modus operandi avec l'exécution du travail à domicile par certains travailleurs et la fourniture de produits et services par les fournisseurs (livraison) à domicile et ailleurs. Ce scénario a obligé certains gouvernements du monde entier à agir pour alléger la situation sociale des populations de tous les pays, dont beaucoup souffrent de faim.
  • 3. 3 Concernant l'impérieuse nécessité de restructurer le système éducatif, cela est devenu évident avec l'adoption de l'enseignement à distance pour éviter le surpeuplement des étudiants comme alternative à l'enseignement traditionnel en face à face. Pour adopter cette modalité, les réseaux éducatifs doivent adapter la méthodologie pédagogique aux ressources technologiques nécessaires. Les étudiants doivent recevoir un apprentissage adéquat et correct. Les établissements d'enseignement doivent assurer le suivi, les évaluations et la bonne participation des étudiants. De nombreux établissements d'enseignement seront bien mieux placés que d'autres pour mener des expériences numériques. La technologie ne fonctionne pas de la même manière pour tous les groupes d'âge. Les gouvernements et les établissements d'enseignement ont été surpris et n'avaient aucun plan pour faire face aux nouvelles conditions imposées par la pandémie dans le secteur de l'éducation. L’enseignement à distance a été mal adopté sans aucune planification affectant la qualité de l’enseignement dans le monde. Concernant l'impérieuse nécessité de restructurer le système de transport public, cela est devenu évident avec l'exigence d'éviter les agglomérations des passagers. Les systèmes de transport devront être mis à l'échelle avec l'exigence d'augmenter la capacité du système de transport pour empêcher la propagation de la pandémie actuelle et des futures pandémies avec des personnes transportées assises dans les transports publics et distanciation sociale. Il est nécessaire d'avoir une politique d'investissements dans les transports publics pour augmenter sa capacité, le moderniser et garantir son accès à la population, en pluralisant les moyens de transport en plus du bus, avec l'installation de véhicules tels que les trains, les métros et le vélo dans les villes. Les gouvernements et les entreprises de transport ont été surpris et n'avaient pas des plans pour faire face aux conditions imposées par la pandémie dans le secteur des transports, qui continue à fonctionner de manière précaire dans la plupart des pays du monde et est l'un des principaux vecteurs de la propagation de la maladie de la pandémie du nouveau Coronavirus dans tous les pays. Concernant les changements imposés par la pandémie du nouveau Coronavirus dans les relations sociales, cela s'est manifesté par la demande de distanciation sociale et d'éviter les agglomérations. Les nouvelles habitudes de relations sociales déjà adoptées continueront à l'avenir. Une telle agitation mondiale et menaçante que le nouveau Coronavirus peut laisser des marques culturelles profondes et même changer nos notions d'étiquette à l'avenir. Les réunions en face à face seront évitées à l'avenir grâce à l'utilisation d'un logiciel de réunion. Il est nécessaire qu'il n'y ait pas de foule lors d'événements sportifs, de musique, de théâtre et de cinéma, entre autres. Selon toute vraisemblance, il y aura une politique de réduction de la capacité d'audience lors des événements à l'avenir, en plus de nettoyer les lieux de l'événement afin de ne pas propager de pandémies. Concernant le besoin d'urbanisme sur de nouvelles bases imposé par la nouvelle pandémie du nouveau Coronavirus, cela est devenu évident car les villes doivent se préparer à faire face à de nouvelles pandémies car elles sont l'espace propice à leur propagation à grande échelle en raison de la concentration de la population et des mauvaises conditions sanitaires de la majorité de sa population. Il faut une révolution urbaine à l'échelle mondiale pour protéger les populations des villes des pandémies actuelles et futures. Pour changer radicalement cette réalité, il faudra la réurbanisation des bidonvilles et / ou la relocalisation des populations dans les zones critiques et des investissements massifs dans l'assainissement de base, dans la collecte, le transport et l'élimination finale des déchets solides, dans les infrastructures de transport public, dans les infrastructures urbaines pour faire face aux inondations et aux infrastructures sanitaires. Les gouvernements ont été surpris partout dans le monde par la pandémie du
  • 4. 4 nouveau Coronavirus, c'est pourquoi ils n'avaient pas l'intention de faire face aux nouvelles conditions imposées par la pandémie dans les villes qui fonctionnent mal dans la grande majorité des pays. Concernant les changements dans le processus de développement de la société imposés par la pandémie du nouveau Coronavirus, il est devenu évident avec le fait que la pandémie se propage davantage dans les pays où il y a plus d'inégalités économiques et sociales. Il est nécessaire de réduire les inégalités économiques et sociales dans les pays du monde, qui se sont aggravées avec la pandémie du nouveau Coronavirus. Il est nécessaire d’améliorer la répartition des revenus et d’accroître les investissements dans le domaine social, comme le logement, l’assainissement de base, l’éducation et la santé. Les gouvernements doivent adopter des politiques d'économie sociale et solidaire et d'économie créative pour lutter contre le chômage. L'économie sociale et solidaire constitue une nouvelle manière d'organiser le travail et les activités économiques en général, émergeant comme une alternative importante pour l'inclusion des travailleurs sur le marché du travail où la maximisation du profit n'est plus l'objectif principal, donnant lieu à une maximisation de la quantité et de la qualité des travail. L'économie créative fait référence aux activités à potentiel socio-économique qui traitent de la créativité, des connaissances et de l'information, avec la création, la production et la commercialisation de biens créatifs de nature culturelle et d'innovation tels que la mode, l'art, les médias numériques, la publicité, le journalisme, la photographie et l'architecture. Afin de lutter contre la faim et la misère qui se propagent dans le monde avec la pandémie de nouveau Coronavirus, la politique de distribution du revenu de base universel qui doit être adoptée pour répondre aux besoins des populations pauvres et vulnérables qui luttent pour leur survie. Afin d'éviter la conflagration sociale, la social-démocratie dans les moules scandinaves doit être mise en œuvre, dans la mesure du possible, pour lutter contre les inégalités économiques et sociales et exercer la démocratie au plus haut degré puisque les pays nordiques sont ceux qui présentent le plus grand progrès économique et social mondial et où sont les personnes les plus heureuses du monde selon le World Happiness Report 2020. Concernant la fin du processus de mondialisation contemporain avec la pandémie de nouveau Coronavirus, cela était déjà évident avec l'impact du nouveau Coronavirus sur l'économie mondiale et la paralysie des industries chinoises. La pandémie a également révélé le risque de confiance dans les chaînes de production mondiales et a donné lieu au protectionnisme. Alors que le virus se propage à travers le monde, il rend la Chine un peu plus fragile et la dépendance mondiale à son égard en tant qu '«usine du monde» plus douteuse. La mondialisation de la maladie s'est produite avec des navires et des avions qui l'ont propagée très rapidement sur la planète. Afin de se protéger, l'impulsion immédiate des pays était de se retirer et d'élever des barrières. Nous voyons déjà le nombre de vols chuter de façon spectaculaire. D'une certaine manière, ce virus met en évidence le déséquilibre de la mondialisation. Plus que des usines rentrant dans leur pays d'origine, on voit des entreprises diversifier la chaîne d'approvisionnement pour ne plus être aussi dépendantes d'un pays, comme la Chine. Le nouveau coronavirus peut changer le cours de l'histoire. Sa diffusion peut être un tournant dans les débats sur la façon dont le monde pourrait s'intégrer ou se séparer. La crise du nouveau Coronavirus a aggravé la crise de l'économie mondiale qui pourrait être plus grande que la Grande Dépression des années 1930.
  • 5. 5 Concernant la nécessité d'autosuffisance nationale imposée par la pandémie du nouveau Coronavirus, elle est devenue évidente avec la dépendance de tous les pays du monde qui a été observée jusqu'à présent en équipements hospitaliers, en médicaments, en vaccins et même en masques faciaux, notamment de Chine. De nombreux pays dans le monde devront poursuivre leur autosuffisance en abandonnant la politique de mondialisation actuelle, néolibérale et économique et financière, responsable des faiblesses économiques mondiales et de la dépendance à l'extérieur, avec son remplacement par le modèle de développement qui donne la priorité à la production à l'intérieur du pays, des produits et services essentiels à leur progrès économique et social. La rupture de la dépendance signifie la participation active de l'État à la planification de l'économie nationale visant le développement des forces productives du pays et du marché intérieur, la production nationale en substitution des produits importés et, aussi, pour l'exportation, le développement de sa propre technologie et la formation d’épargne interne d’un montant suffisant pour ne pas dépendre des capitaux étrangers pour l’investissement. Cette stratégie prévoirait l'expansion de l'économie nationale avec la création d'entreprises et d'emplois suffisants pour répondre aux besoins du pays. Concernant le besoin impératif d'investissements dans la recherche de nouveaux vaccins contre les pandémies actuelles et futures, cela était évident à l'heure actuelle avec la pandémie de nouveau Coronavirus et, aussi, tout au long de l'histoire, parce que les vaccins ont contribué à réduire considérablement l'incidence de diverses maladies. Aujourd'hui, les vaccins sont considérés comme le traitement le plus rentable en santé publique. La course au développement de vaccins contre le nouveau Coronavirus a signifié qu'ils ont été développés en environ un an. De nombreux vaccins ont été et sont en cours de développement contre le nouveau Coronavirus par des équipes de recherche d'entreprises et d'universités du monde entier testant différentes technologies, dont certaines n'ont jamais été utilisées dans un vaccin sous licence auparavant. Cet effort doit être maintenu pour faire face aux pandémies actuelles et futures. Concernant le besoin impératif de l'existence de gouvernements engagés dans la lutte contre les pandémies actuelles et futures, cela était évident dans l'étude du Lowy Institute, une organisation politique internationale indépendante et non partisane basée à Sydney, en Australie, qui fournit des recherches de haute qualité et des perspectives différentes sur la les tendances internationales qui façonnent l'Australie et le monde, qui ont montré que la plupart des pays n'ont pas agi efficacement dans la lutte contre le nouveau Coronavirus. L'enquête était basée sur six critères: 1) nombre total de cas confirmés; 2) nombre total de décès; 3) cas confirmés par million d'habitants; 4) tués par million d'habitants; 5) niveau de test; et 6) cas confirmés par des tests. L'étude souligne que le Brésil est le pire pays au monde dans la lutte contre le COVID-19 et que la gestion gouvernementale la plus efficace contre la pandémie a été réalisée en Nouvelle-Zélande, dont le premier cas enregistré dans le pays est survenu le 28 février d'un patient rentré d'Iran. Peu à peu, le pays a commencé à enregistrer davantage de cas, jusqu'à atteindre le premier décès le 29 mars. Dans le même temps, le gouvernement a défini qu'il devait agir fermement pour contenir le virus dans sa phase initiale afin d'empêcher sa propagation. Il a aussitôt adopté le «lockdown», mis en place le 25 mars alors que plus personne n'entrait dans le pays et que la population devait suivre des règles strictes d'isolement. Les écoles et les commerces non essentiels ont été fermés, les agglomérations interdites et tout déplacement qui n'était pas strictement nécessaire est devenu non recommandé. La gestion de crise par le gouvernement néo-zélandais a été proactive en s'attaquant aux patients infectés par le virus et en n'attendant pas qu'ils se rendent à l'hôpital. L'accent a
  • 6. 6 été mis sur le suivi des contacts, avec l'expansion de l'effectif dédié à cette tâche. La plupart de ce travail a été effectué par téléphone. Lorsqu'une personne reçoit un diagnostic de Covid-19, ses contacts les plus proches sont identifiés et contactés directement, afin qu'ils soient conscients du risque d'être infecté afin qu'ils puissent s'isoler correctement et ne pas propager davantage le virus, et ils peuvent également rechercher un test avoir un diagnostic précoce. Aucun de ces efforts ne serait possible si la Nouvelle-Zélande n'était pas engagée dans le test de sa population contre le Covid-19, ce qui leur permettait de comprendre la maladie et de prendre des mesures spécifiques et efficaces. Grâce à cela, ils ont également pu identifier des cas bénins et asymptomatiques, reflétant une très faible létalité dans le pays. Il a également permis d'identifier les cas précocement, permettant aux gens de s'isoler avant de propager largement le virus. Plus que de nombreux tests, le pays a été efficace dans le traitement de ces tests. Le résultat de ces mesures est que la Nouvelle-Zélande est maintenant revenue à une vie normale à l'intérieur du pays, avec seulement quelques petites précautions, car le virus, à ce stade, ne semble plus circuler sur le territoire. La politique actuelle est non seulement de contrôler la maladie dans le pays, mais aussi le manque de contrôle venant de l'étranger. Pour cette raison, le gouvernement a redoublé d'attention à ceux qui entrent sur son territoire. Seuls les résidents et les citoyens néo-zélandais sont autorisés à entrer dans le pays (à de rares exceptions près), mais ils doivent également se conformer à certaines restrictions telles que l'isolement pendant deux semaines. Le système de santé reste cependant vigilant contre le virus, même sans cas actifs. L'accent est toujours mis sur le test et le suivi des contacts. En outre, le gouvernement continue de demander le soutien de la population, en favorisant l'hygiène de base (touch au niveau du coude, se laver les mains régulièrement avec du savon et de l'eau ou du gel alcool et l'auto-isolement en cas de maladie) et l'utilisation des demandes d'enregistrement des lieux visités par la population. Contrairement à la Nouvelle-Zélande, le Brésil est le pire pays au monde dans la lutte contre la pandémie du nouveau Coronavirus car il n'y a pas eu d'action ferme et rapide de la part du gouvernement Bolsonaro lorsque le premier cas est apparu en décembre 2019 à Wuhan, en Chine et même après le premier cas au Brésil en 2020. Au contraire, la réponse a été lente et limitée. La pandémie s'est propagée rapidement et il n'y a pas eu de coordination des actions du gouvernement Bolsonaro. C'est le point le plus important. Le système de santé au Brésil attribue des responsabilités à toutes les entités fédérées: les municipalités, les États et l'Union. La plus grande responsabilité incombe au gouvernement fédéral, qui a accès à un budget plus important et dispose d'un personnel technique plus qualifié pour coordonner les actions nécessaires. Le gouvernement Bolsonaro était censé coordonner le système de santé unifié (SUS), mais il s'est lavé les mains comme Pilate l'a fait lors de la crucifixion du Christ. Il n'y a pas de coordination de la part du gouvernement fédéral parce qu'il n'a pas créé de plans pour contenir la pandémie, n'a pas offert de lignes directrices, n'a pas parlé à la population, n'a pas fait de publicité dans les médias pour indiquer à la population ce qu'il faut faire et comment se protéger le virus. Au contraire, ce qui a été vu était un discours négationniste depuis le début et qui se poursuit même après un total d'environ 350 mille morts avec 4 mille morts par jour par Covid-19. Ce manque de coordination est très problématique au Brésil, qui compte plus de 5 000 municipalités, la plupart moyennes et petites. Lorsque le gouvernement Bolsonaro n'assume pas la coordination, ce sont les gouverneurs et les maires qui doivent prendre les décisions qui ont besoin du plus grand base de
  • 7. 7 connaissances et de techniciens. Cela explique le fait que le Brésil est le pire pays au monde dans la lutte contre le nouveau Coronavirus. Outre le cas exemplaire de la Nouvelle-Zélande, le Vietnam, Taïwan, la Thaïlande, Chypre, le Rwanda, l'Islande, l'Australie, la Lettonie et le Sri Lanka sont sur le bloc des bonnes pratiques. Les pays européens, comme l'Allemagne et l'Italie, occupent des positions intermédiaires dans le tableau, respectivement aux 55e et 59e places. Le Royaume-Uni, la France et l'Espagne affichent de pires performances face à la pandémie aux 66e, 63e et 78e positions. La performance du Brésil est pire que celle de ses voisins le Chili (89e), la Bolivie (93e) et la Colombie (96e). Les États-Unis sont en 94e position et la Chine n'a pas été incluse dans le classement en raison de l'écart dans la divulgation des données sur les tests. La mauvaise performance de la plupart des gouvernements dans le monde dans la lutte contre le nouveau Coronavirus résulte de l'écart qui existe entre ce que la science affirme et ce que les gouvernements qui hésitent à adopter le «lockdown» et d'autres mesures strictes de distanciation sociale nécessaires pour lutter contre la pandémie. Le distanciation sociale est un médicament amer avec des effets secondaires douloureux pour la société et l'économie, mais c'est le seul moyen de contenir la pandémie, disent les scientifiques. Pourtant, de nombreux gouvernements adoptent la flexibilité dans la lutte contre la pandémie contre les orientations scientifiques. Telles sont donc les leçons tirées de la pandémie du nouveau coronavirus et qui devraient servir de base pour réorganiser la société dans laquelle nous vivons pour réussir à lutter contre les futures pandémies. * Fernando Alcoforado, 81, a reçoit la Médaille du Mérite en Ingénierie du Système CONFEA / CREA, membre de l'Académie de l'Education de Bahia, ingénieur et docteur en planification territoriale et développement régional pour l'Université de Barcelone, professeur universitaire et consultant dans les domaines de la planification stratégique, planification d'entreprise, planification régionale et planification énergétique, il est l'auteur de ouvrages Globalização (Editora Nobel, São Paulo, 1997), De Collor a FHC- O Brasil e a Nova (Des)ordem Mundial (Editora Nobel, São Paulo, 1998), Um Projeto para o Brasil (Editora Nobel, São Paulo, 2000), Os condicionantes do desenvolvimento do Estado da Bahia (Tese de doutorado. Universidade de Barcelona,http://www.tesisenred.net/handle/10803/1944, 2003), Globalização e Desenvolvimento (Editora Nobel, São Paulo, 2006), Bahia- Desenvolvimento do Século XVI ao Século XX e Objetivos Estratégicos na Era Contemporânea (EGBA, Salvador, 2008), The Necessary Conditions of the Economic and Social Development- The Case of the State of Bahia (VDM Verlag Dr. Müller Aktiengesellschaft & Co. KG, Saarbrücken, Germany, 2010), Aquecimento Global e Catástrofe Planetária (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2010), Amazônia Sustentável- Para o progresso do Brasil e combate ao aquecimento global (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2011), Os Fatores Condicionantes do Desenvolvimento Econômico e Social (Editora CRV, Curitiba, 2012), Energia no Mundo e no Brasil- Energia e Mudança Climática Catastrófica no Século XXI (Editora CRV, Curitiba, 2015), As Grandes Revoluções Científicas, Econômicas e Sociais que Mudaram o Mundo (Editora CRV, Curitiba, 2016), A Invenção de um novo Brasil (Editora CRV, Curitiba, 2017), Esquerda x Direita e a sua convergência (Associação Baiana de Imprensa, Salvador, 2018, em co- autoria) et Como inventar o futuro para mudar o mundo (Editora CRV, Curitiba, 2019).