SlideShare une entreprise Scribd logo
Exposé sur les invertébrés dans
les lagunes tunisiennes
Présenté par:
Ben Cherifa Bilel
Bouregaoui Zakher
Le 8/12/2014
Faculté des Sciences de Tunis – Département de Biologie 2014/2015
Section LFSNA3 – TD Ecosystèmes lagunaires
• Plan:
A- Qu'est-ce qu'un invertébré?
B- Les invertébrés marins en Tunisie
C- Les invertébrés dans les différents
lagunes tunisiennes
1- Lac Ichkeul
2- Lagune de Bizerte
3- Lagune de Tunis
4- Lagune de Ghar El Melh
5- Lagune de Korba
6- Lagune El Bibane
7- Lagune de Hergla
8- Lagune de Boughrara
9- Lagune de Kheniss
D- Espèces introduites
E- Conclusion
A- Qu'est-ce qu'un invertébré?
Le terme invertébré est utilisé pour désigner tout animal dépourvu
de colonne
Vertébrale , il peut être uni- ou pluricellulaire. Les invertébrés
constituent la majorité du règne animal et incluent toutes les
espèces qui ne sont pas des vertébrés qui, eux, ont un squelette et
des vertèbres.
Le terme invertébré est également appliqué à quelques vertébrés
de l'embranchement des chordés n'ayant pas de colonne
vertébrale.
En termes de nombre d'espèces, la part la plus importante de la
biodiversité connue est constituée d'animaux invertébrés.
Les invertébrés sont souvent de petite taille et vivent
discrètement, dans les mers, les sédiments, les sols ou la
nécromasse (dont le bois mort). Les insectes sont les mieux
connus. On distingue dans le groupe des invertébrés :
- L’embranchement des Spongiaires et Coelentérés
- Emb. Des Porifères
- Emb. Des Arthropodes
- Emb. Des Mollusques
- Emb. Des Echinodermes
- Emb. Des Annélides
B- Les invertébrés marins en Tunisie
La biodiversité en Méditerranée, comme celle des autres mers et
océans du globe, reste largement méconnue. Le nombre d’espèces
animales et végétales en Méditerranée doit se situer autour
de 12 000 mais inégalement réparti entre les différents groupes
taxonomiques.
La biodiversité de la Méditerranée orientale est inférieure à celle
de la Méditerranée occidentale, et environ 30 % des espèces de la
Méditerranée sont présentes en Tunisie .
Les inventaires des invertébrés marins récents sont peu nombreux
et s’intéressent particulièrement aux spongiaires et aux parasites
des poissons. Ceux des échinodermes, des bryozoaires et des
gastéropodes sont en revanche plus anciens.
La faune marine de Tunisie rassemble 2331 espèces réparties sur 15
groupes : les mollusques, les crustacées et les poissons représentant
plus que 50% des espèces.
Ces espèces sont présentées dans le tableau ci-dessous :
- Distribution des taxons de la faune marine tunisienne
C- Les invertébrés dans les différents lagunes
tunisiennes
5- Lagune de Korba
*Localisation et caractéristiques
La lagune de Korba est située au Nord-Est de la Tunisie dans
le gouvernorat de Nabeul, elle est de type littoral de faible supérficie
(650m de long sur 250m de large) à fond sablo-vaseux communiquant
avec la mer à travers un canal artificiel souvent comblé.
Superficie= 175ha
Profondeur= 0.5m
*La biodiversité
La macrofaune dans cette lagune est riche en insectes
(éphéméroptères, coléoptères et trichoptères), en mollusques et vers.
Insectes:
- Chironomus sp. - Culex Sp.
- Chaoborus Sp. - Simulium sp.
Mollusques:
- Cerastoderma glaucum - Loripes lacteus
- Ceritium vulgatum - Hydrobia sp
Crustacés:
- Gammarus aquicauda - Palaemonetes Varians
- Carcinus mediterraneus
6- Bahiret El Bibane
*Localisation et caractéristiques
Bahiret El Bibane est une lagune située dans la côte méridionale
de la Tunisie, près de la frontière libyenne. Elle appartient au
gouvernorat de Médenine. Le patrimoine naturel de cette zone humide
est reconnu internationalement par la Convention de Ramsar.
Superficie= 30000ha
Profondeur= 5m
*Biodiversité
Le marobenthos de la lagune est représenté par dix crustacés dont
Penaeus kerathurus, 21 bivalves dont Pinna nobilis, Aloides gibba,
Modiolus barbatus, 5 polychètes ( dont Amphyctene auricoma),
un scaphopode, 24 gastéropodes et cinq échinodermes. On trouve
également une ascidie, le tunicier Ecteinascidia turbinata.
Les éponges les plus communes sont représentées par Cacospongia
mollior (5 individus/m²), Ircinia fasciculata (10 à 15 individus/m²). On y
rencontre aussi l’anthozoaire Sargartia troglodytes (5 colonies/m²) et
les Bryozoaires Pentapora foliacea (2 colonies/m²) et Schizoporella sp.
(2 colonies/m²).
Mais la particularité de ce site est la présence d’une sorte de “récif”
d’éponges, construits essentiellement par Ircinia sp. et Fasciospongia
cavernosa, qui peuvent s’étendrent jusqu’à 2 m² en superficie, et sont
large de 0,4 à 0,8 m; C’est la première fois que de telles formations sont
décrites en Méditerranée.
Les Bivalves:
Aloides gibba Modiolus barbatus
Pinna nobilis
(grande nacre)
Ecteinascidia turbinata
Tuniciers:
Les spongiaires:
Cacospongia mollior
Ircinia fasciculata
Ircinia sp.
Anthozoaire:
Sagartia troglodytes
Les Bryozoaires:
Pentapora foliacea
Schizoporella sp.
7- la lagune de Hergla
*Localisation et caractéristiques
Appelée aussi La lagune de Halk El Menjel, exutoire de Oued
Essod, est située au sud de la délégation de Hergla, Gouvernorat
de Sousse. Le plan d’eau de la lagune s’étend du littoral au sud de
la ville de Hergla.
Superficie= 800ha ; Profondeur= 0,5m
La lagune de Halk El Menjel est classée zone sensible car c’est
une zone humide littorale présentant un très grand intérêt
écologique vu son importante biodiversité.
*Biodiversité
Cette lagune présente une faune aquatique composée de
chironomes, de moustiques (Culicidés et Aedidés) et de poissons.
On distingue différentes classes d ’invértébrés :
Mollusques gastéropodes:
Amyclina corniculum Rissoa ventricosa Hydrobia ventrosa
Annélides:
Nereis
Mollusques lamellibranches:
Cerastoderma glaucum Loripes lacteus
Mollusques décapodes:
Sepia officinalis
Mollusques octopodes:
Octopus vulgaris
Crustacés:
Sphaeroma hookeri Idotea viridis Orchestia gammarellus
Penaeus kerathurus Carcinus mediterraneus
8- La lagune de Boughrara
*Localisation et caractéristiques
La lagune de Boughrara ou écosystème lagunaire du sud tunisien est située
au Sud-Est du littoral tunisien, au Sud de l’île de Djerba, sur la bordure
méridionale du golfe de Gabès. Elle communique avec la mer (eaux du
golfe de Gabès) par deux passages situés l'un dans sa partie nord-est
(canal d'El Kantara) l'autre dans sa partie nord-ouest (canal d'Ajim).
La superficie de la lagune, estimée à 50.000ha, lui confère la première
place des lagunes tunisiennes. La lagune dont la profondeur moyenne est
estimée à 4,4 m, présente un intérêt économique dans la région puisque la
pêche et l’élevage aquacole y sont pratiqués depuis longtemps.
*Biodiversité
Cet espace est caractérisé par
une biodiversité importante (avifaune,
faune aquatique, etc.) mais souffre de la
faiblesse des échanges marins, ce qui
diminue l'oxygénation et la salinité du
milieu.
Crustacés:
Gammaropsis togoensis
Caprella Scaura
Anilocra pilchardi
Insectes:
Scarites buparius Scaurus tristis Pimelia bipunctata Scarabeus sacer
9- La lagune de Kheniss
*Localisation et caractéristiques
La lagune de Monastir, dite aussi lac Khniss, se présente sous forme d'un plan
d'eau allongé parallèlement à la côte, s'ouvrant au niveau de la partie la moins
profonde de la baie de Khniss. La lagune mesure 3 km sur environ 500 m, avec
une superficie totale de 170 hectares et une profondeur de 1m. De forme
oblongue, elle est séparée de la mer par un cordon sablo-vaseux en grande
partie artificiel.
*Biodiversité
La lagune de Khniss présente une macroflore très peu variée (tout au plus 10
espèces) et une macrofaune relativement réduite composée d'une cinquantaine
d'espèces. Ces espèces sont, dans leur majorité, très tolérantes aux pressions
d'ordre anthropique et environnemental.
Pinna nobilis (grande nacre)
Murex trunculus Cerithium vulgatum
Bulla striata Loripes lacteus Pinctada radiata
Venerupis decussatus
D- Espèces introduites
Les eaux tunisiennes, comme toute la Méditerranée, sont le siège de plusieurs
entrées d’espèces invasives provenant de la Mer Rouge (espèces lessepsiennes)
et aussi de l’Atlantique. Certaines de ces espèces déstabilisent les communautés
natives et peuvent même en exclure quelques unes. Les principales espèces
invasives recensées sont :
.La pintadine Pinctada radiata (Bivalve Pteriidae), espèce envahissante d’origine
indopacifique.
. La crépidule Crepidula fornicata (Gastéropode, Prosobranche). Espèce
envahissante d’originaire atlantique Nord américaine.
.Alphaeus crassimanus (Crustacé Alpheidae).
.Trachypenaeus curvirostris (Crustacé de la Famille des Penaeidae)
.La crevette blanche Metapenaeus monoceros (Crustacé Penaeidae). Elle est
également lessepsienne.
.Eucrate crenata (Crustacé Goneplacidae). Ce Brachyoure est d’origine indo-
pacifique.
.Libinia dubia (Crustacé Majidae). Ce crabe est originaire des côtes
américaines.
E- Conclusion
Il est certain que l’écosystème lagunaire a été affecté ces dernières
décennies par une population mondiale grandissante et ce qu’elle
engendre comme épuisement de la richesse naturelle, le plus souvent en
employant des techniques destructives. Les changements climatiques
et l’industrialisation amplifient, eux aussi, la dégradation de ces
écosystèmes.
Devant cette problématique, il apparaît que le seul moyen pour espérer
préserver les écosystèmes lagunaires, ou plutôt certains d’entre eux,
est l’instauration d’aires protégées qui représentent un espace sauvage
où seule la loi de la nature peut contrôler la vie marine. Ces zones
préservent les espèces rares ou menacées de disparition et
représentent aussi un réservoir qui permettra d’enrichir la mer en
espèces animales et végétales.

Contenu connexe

Tendances

Master aapm aquaculture- chapitre 1
Master aapm  aquaculture- chapitre  1Master aapm  aquaculture- chapitre  1
Master aapm aquaculture- chapitre 1
OmarChihab1
 
Presentation
Presentation Presentation
Presentation
Moh Coxirek
 
Traitement des eaux usées
Traitement des eaux uséesTraitement des eaux usées
Traitement des eaux usées
Mohamed Yassine Benfdil
 
Ville et Développement Durable
Ville et Développement DurableVille et Développement Durable
Ville et Développement DurableMebarka Fekih
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
hamzatarhouni
 
Ecosystème Marin
Ecosystème MarinEcosystème Marin
Ecosystème Marin
Fenelon
 
Etude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementEtude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementjabbouriyassir01
 
Rapport de sortie d'hydrologie
Rapport de sortie d'hydrologieRapport de sortie d'hydrologie
Rapport de sortie d'hydrologie
Mohamed Yacouba Kallo
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
ahmat5
 
Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)
mejdida
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdf
SamirTravaux
 
Hydrobiologie
HydrobiologieHydrobiologie
HydrobiologieFred747
 
Dechets
DechetsDechets
Dechets
msilti
 
Ville durable plan d'action
Ville durable plan d'actionVille durable plan d'action
Ville durable plan d'actionSami Sahli
 
Cours d'exploitation des mines à ciel ouvert
Cours d'exploitation des mines à ciel ouvertCours d'exploitation des mines à ciel ouvert
Cours d'exploitation des mines à ciel ouvert
Jeremie ilunga
 
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...
Abdelkader Bafdil Archi
 
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
Nancy BOVY
 
La réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épuréesLa réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épurées
Kawtar SALIK
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
Sarra Achoura
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
AdelFilali
 

Tendances (20)

Master aapm aquaculture- chapitre 1
Master aapm  aquaculture- chapitre  1Master aapm  aquaculture- chapitre  1
Master aapm aquaculture- chapitre 1
 
Presentation
Presentation Presentation
Presentation
 
Traitement des eaux usées
Traitement des eaux uséesTraitement des eaux usées
Traitement des eaux usées
 
Ville et Développement Durable
Ville et Développement DurableVille et Développement Durable
Ville et Développement Durable
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
 
Ecosystème Marin
Ecosystème MarinEcosystème Marin
Ecosystème Marin
 
Etude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementEtude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnement
 
Rapport de sortie d'hydrologie
Rapport de sortie d'hydrologieRapport de sortie d'hydrologie
Rapport de sortie d'hydrologie
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
 
Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdf
 
Hydrobiologie
HydrobiologieHydrobiologie
Hydrobiologie
 
Dechets
DechetsDechets
Dechets
 
Ville durable plan d'action
Ville durable plan d'actionVille durable plan d'action
Ville durable plan d'action
 
Cours d'exploitation des mines à ciel ouvert
Cours d'exploitation des mines à ciel ouvertCours d'exploitation des mines à ciel ouvert
Cours d'exploitation des mines à ciel ouvert
 
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE Pour L’obtention du Diplôme de Master en Géologie : Et...
 
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
L’eau dans les pays en développement : un marché à quel prix ? Quelles soluti...
 
La réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épuréesLa réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épurées
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 

En vedette

Notes aux journalistes ATPNE Korba
Notes aux journalistes ATPNE KorbaNotes aux journalistes ATPNE Korba
Notes aux journalistes ATPNE Korba
Jamaity
 
Invertebres
InvertebresInvertebres
Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12
Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12
Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12jlealleon
 
Les invertébrés carlos nicolay
Les invertébrés carlos nicolayLes invertébrés carlos nicolay
Les invertébrés carlos nicolayjlealleon
 
Les invertébrés.
Les invertébrés.Les invertébrés.
Les invertébrés.jlealleon
 
Exposé sur le zooplancton
Exposé sur le zooplanctonExposé sur le zooplancton
Exposé sur le zooplancton
Ben Cherifa Bilel
 
Sustainable water management in agriculture in tunisia
Sustainable water management in agriculture in tunisiaSustainable water management in agriculture in tunisia
Sustainable water management in agriculture in tunisia
Ben Cherifa Bilel
 
La reproduction des champignons
La reproduction des champignonsLa reproduction des champignons
La reproduction des champignonsmicro bio
 
Regne animal: invertebrats
Regne animal: invertebratsRegne animal: invertebrats
Regne animal: invertebrats
Màrius Martínez i Martí
 
Capes vegetaux-t-jean
Capes vegetaux-t-jeanCapes vegetaux-t-jean
Capes vegetaux-t-jean
bonneaug8
 
La Reproduction SexuéE Agreg
La Reproduction SexuéE AgregLa Reproduction SexuéE Agreg
La Reproduction SexuéE Agregeduc
 

En vedette (12)

Notes aux journalistes ATPNE Korba
Notes aux journalistes ATPNE KorbaNotes aux journalistes ATPNE Korba
Notes aux journalistes ATPNE Korba
 
Invertebres
InvertebresInvertebres
Invertebres
 
Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12
Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12
Les animaux invertébrés. luis enrique hidalgo. 5ºb. curso 2011 12
 
Les invertébrés carlos nicolay
Les invertébrés carlos nicolayLes invertébrés carlos nicolay
Les invertébrés carlos nicolay
 
Les invertébrés.
Les invertébrés.Les invertébrés.
Les invertébrés.
 
Exposé sur le zooplancton
Exposé sur le zooplanctonExposé sur le zooplancton
Exposé sur le zooplancton
 
Sustainable water management in agriculture in tunisia
Sustainable water management in agriculture in tunisiaSustainable water management in agriculture in tunisia
Sustainable water management in agriculture in tunisia
 
La reproduction des champignons
La reproduction des champignonsLa reproduction des champignons
La reproduction des champignons
 
Regne animal: invertebrats
Regne animal: invertebratsRegne animal: invertebrats
Regne animal: invertebrats
 
Chalghaf mohamed
Chalghaf mohamedChalghaf mohamed
Chalghaf mohamed
 
Capes vegetaux-t-jean
Capes vegetaux-t-jeanCapes vegetaux-t-jean
Capes vegetaux-t-jean
 
La Reproduction SexuéE Agreg
La Reproduction SexuéE AgregLa Reproduction SexuéE Agreg
La Reproduction SexuéE Agreg
 

Similaire à Les invertébrés des lagunes tunisiennes

La faune et la flore des calanques
La faune et la flore des calanquesLa faune et la flore des calanques
La faune et la flore des calanques
Bleu Evasion
 
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestresExposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Ben Cherifa Bilel
 
Clean sfax groupe présente la tortue marine
Clean sfax groupe présente la tortue marineClean sfax groupe présente la tortue marine
Clean sfax groupe présente la tortue marineimen Tekaya Bouaziz
 
Présentation de la biodiversité réunionnaise
Présentation de la biodiversité réunionnaisePrésentation de la biodiversité réunionnaise
Présentation de la biodiversité réunionnaise
FERRERE
 
Réserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguille
Réserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguilleRéserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguille
Réserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguille
LISEA
 
Biodiversite
BiodiversiteBiodiversite
Biodiversitevguili
 
rapport Ile Notre Dame 2016.compressed
rapport Ile Notre Dame 2016.compressedrapport Ile Notre Dame 2016.compressed
rapport Ile Notre Dame 2016.compressedLouis Dutouquet
 
Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...
Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...
Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...
Zeroual Aziz
 
Le pantanal au brésil
Le pantanal au brésilLe pantanal au brésil
Le pantanal au brésil
Papy Denis
 
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de CichlidaeNdour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ismaila Ndour
 
Ile de la réunion
Ile de la réunionIle de la réunion
Ile de la réunionChlOé Payet
 
ecologie-marine-formation-ssi.pdf
ecologie-marine-formation-ssi.pdfecologie-marine-formation-ssi.pdf
ecologie-marine-formation-ssi.pdf
RenaudLefil
 
Guide identification plantes exotiques Loire Bretagne
Guide identification plantes exotiques Loire BretagneGuide identification plantes exotiques Loire Bretagne
Guide identification plantes exotiques Loire Bretagne
SMBS contact
 
Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...
Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...
Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...
Ndour Ismaïla
 
Préservons les lacs et cours d'eau de montagne
Préservons les lacs et cours d'eau de montagnePréservons les lacs et cours d'eau de montagne
Préservons les lacs et cours d'eau de montagne
Philippe Villette
 
La disparition d'espèces dans les cours d'eau
La disparition d'espèces dans les cours d'eauLa disparition d'espèces dans les cours d'eau
La disparition d'espèces dans les cours d'eauEirams
 

Similaire à Les invertébrés des lagunes tunisiennes (20)

La faune et la flore des calanques
La faune et la flore des calanquesLa faune et la flore des calanques
La faune et la flore des calanques
 
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestresExposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
 
Clean sfax groupe présente la tortue marine
Clean sfax groupe présente la tortue marineClean sfax groupe présente la tortue marine
Clean sfax groupe présente la tortue marine
 
Présentation de la biodiversité réunionnaise
Présentation de la biodiversité réunionnaisePrésentation de la biodiversité réunionnaise
Présentation de la biodiversité réunionnaise
 
Réserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguille
Réserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguilleRéserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguille
Réserve naturelle Moëze-Oléron - Action anguille
 
Biodiversite
BiodiversiteBiodiversite
Biodiversite
 
rapport Ile Notre Dame 2016.compressed
rapport Ile Notre Dame 2016.compressedrapport Ile Notre Dame 2016.compressed
rapport Ile Notre Dame 2016.compressed
 
Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...
Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...
Etude de la variation du stock de paracentrotus lividus dans les cotes atlant...
 
Pantanal
PantanalPantanal
Pantanal
 
Le pantanal au brésil
Le pantanal au brésilLe pantanal au brésil
Le pantanal au brésil
 
Le pantanal
Le pantanalLe pantanal
Le pantanal
 
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de CichlidaeNdour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
 
Ile de la réunion
Ile de la réunionIle de la réunion
Ile de la réunion
 
Poissons
PoissonsPoissons
Poissons
 
ecologie-marine-formation-ssi.pdf
ecologie-marine-formation-ssi.pdfecologie-marine-formation-ssi.pdf
ecologie-marine-formation-ssi.pdf
 
Guide identification plantes exotiques Loire Bretagne
Guide identification plantes exotiques Loire BretagneGuide identification plantes exotiques Loire Bretagne
Guide identification plantes exotiques Loire Bretagne
 
Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...
Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...
Points de référence d’appui à la gestion des stocks de mulet jaune (Mugil cep...
 
Préservons les lacs et cours d'eau de montagne
Préservons les lacs et cours d'eau de montagnePréservons les lacs et cours d'eau de montagne
Préservons les lacs et cours d'eau de montagne
 
La disparition d'espèces dans les cours d'eau
La disparition d'espèces dans les cours d'eauLa disparition d'espèces dans les cours d'eau
La disparition d'espèces dans les cours d'eau
 
Surprises du monde vivant VIII
Surprises du monde vivant VIIISurprises du monde vivant VIII
Surprises du monde vivant VIII
 

Les invertébrés des lagunes tunisiennes

  • 1. Exposé sur les invertébrés dans les lagunes tunisiennes Présenté par: Ben Cherifa Bilel Bouregaoui Zakher Le 8/12/2014 Faculté des Sciences de Tunis – Département de Biologie 2014/2015 Section LFSNA3 – TD Ecosystèmes lagunaires
  • 2. • Plan: A- Qu'est-ce qu'un invertébré? B- Les invertébrés marins en Tunisie C- Les invertébrés dans les différents lagunes tunisiennes 1- Lac Ichkeul 2- Lagune de Bizerte 3- Lagune de Tunis 4- Lagune de Ghar El Melh 5- Lagune de Korba 6- Lagune El Bibane 7- Lagune de Hergla 8- Lagune de Boughrara 9- Lagune de Kheniss D- Espèces introduites E- Conclusion
  • 3. A- Qu'est-ce qu'un invertébré? Le terme invertébré est utilisé pour désigner tout animal dépourvu de colonne Vertébrale , il peut être uni- ou pluricellulaire. Les invertébrés constituent la majorité du règne animal et incluent toutes les espèces qui ne sont pas des vertébrés qui, eux, ont un squelette et des vertèbres. Le terme invertébré est également appliqué à quelques vertébrés de l'embranchement des chordés n'ayant pas de colonne vertébrale. En termes de nombre d'espèces, la part la plus importante de la biodiversité connue est constituée d'animaux invertébrés. Les invertébrés sont souvent de petite taille et vivent discrètement, dans les mers, les sédiments, les sols ou la nécromasse (dont le bois mort). Les insectes sont les mieux connus. On distingue dans le groupe des invertébrés : - L’embranchement des Spongiaires et Coelentérés - Emb. Des Porifères - Emb. Des Arthropodes - Emb. Des Mollusques - Emb. Des Echinodermes - Emb. Des Annélides
  • 4. B- Les invertébrés marins en Tunisie La biodiversité en Méditerranée, comme celle des autres mers et océans du globe, reste largement méconnue. Le nombre d’espèces animales et végétales en Méditerranée doit se situer autour de 12 000 mais inégalement réparti entre les différents groupes taxonomiques. La biodiversité de la Méditerranée orientale est inférieure à celle de la Méditerranée occidentale, et environ 30 % des espèces de la Méditerranée sont présentes en Tunisie . Les inventaires des invertébrés marins récents sont peu nombreux et s’intéressent particulièrement aux spongiaires et aux parasites des poissons. Ceux des échinodermes, des bryozoaires et des gastéropodes sont en revanche plus anciens. La faune marine de Tunisie rassemble 2331 espèces réparties sur 15 groupes : les mollusques, les crustacées et les poissons représentant plus que 50% des espèces. Ces espèces sont présentées dans le tableau ci-dessous :
  • 5. - Distribution des taxons de la faune marine tunisienne
  • 6. C- Les invertébrés dans les différents lagunes tunisiennes 5- Lagune de Korba *Localisation et caractéristiques La lagune de Korba est située au Nord-Est de la Tunisie dans le gouvernorat de Nabeul, elle est de type littoral de faible supérficie (650m de long sur 250m de large) à fond sablo-vaseux communiquant avec la mer à travers un canal artificiel souvent comblé. Superficie= 175ha Profondeur= 0.5m *La biodiversité La macrofaune dans cette lagune est riche en insectes (éphéméroptères, coléoptères et trichoptères), en mollusques et vers. Insectes:
  • 7. - Chironomus sp. - Culex Sp. - Chaoborus Sp. - Simulium sp.
  • 8. Mollusques: - Cerastoderma glaucum - Loripes lacteus - Ceritium vulgatum - Hydrobia sp
  • 9. Crustacés: - Gammarus aquicauda - Palaemonetes Varians - Carcinus mediterraneus
  • 10. 6- Bahiret El Bibane *Localisation et caractéristiques Bahiret El Bibane est une lagune située dans la côte méridionale de la Tunisie, près de la frontière libyenne. Elle appartient au gouvernorat de Médenine. Le patrimoine naturel de cette zone humide est reconnu internationalement par la Convention de Ramsar. Superficie= 30000ha Profondeur= 5m *Biodiversité Le marobenthos de la lagune est représenté par dix crustacés dont Penaeus kerathurus, 21 bivalves dont Pinna nobilis, Aloides gibba, Modiolus barbatus, 5 polychètes ( dont Amphyctene auricoma), un scaphopode, 24 gastéropodes et cinq échinodermes. On trouve également une ascidie, le tunicier Ecteinascidia turbinata.
  • 11. Les éponges les plus communes sont représentées par Cacospongia mollior (5 individus/m²), Ircinia fasciculata (10 à 15 individus/m²). On y rencontre aussi l’anthozoaire Sargartia troglodytes (5 colonies/m²) et les Bryozoaires Pentapora foliacea (2 colonies/m²) et Schizoporella sp. (2 colonies/m²). Mais la particularité de ce site est la présence d’une sorte de “récif” d’éponges, construits essentiellement par Ircinia sp. et Fasciospongia cavernosa, qui peuvent s’étendrent jusqu’à 2 m² en superficie, et sont large de 0,4 à 0,8 m; C’est la première fois que de telles formations sont décrites en Méditerranée. Les Bivalves:
  • 12. Aloides gibba Modiolus barbatus Pinna nobilis (grande nacre)
  • 16. Schizoporella sp. 7- la lagune de Hergla *Localisation et caractéristiques Appelée aussi La lagune de Halk El Menjel, exutoire de Oued Essod, est située au sud de la délégation de Hergla, Gouvernorat de Sousse. Le plan d’eau de la lagune s’étend du littoral au sud de la ville de Hergla. Superficie= 800ha ; Profondeur= 0,5m La lagune de Halk El Menjel est classée zone sensible car c’est une zone humide littorale présentant un très grand intérêt écologique vu son importante biodiversité.
  • 17. *Biodiversité Cette lagune présente une faune aquatique composée de chironomes, de moustiques (Culicidés et Aedidés) et de poissons. On distingue différentes classes d ’invértébrés : Mollusques gastéropodes: Amyclina corniculum Rissoa ventricosa Hydrobia ventrosa
  • 19. Mollusques décapodes: Sepia officinalis Mollusques octopodes: Octopus vulgaris Crustacés: Sphaeroma hookeri Idotea viridis Orchestia gammarellus
  • 20. Penaeus kerathurus Carcinus mediterraneus 8- La lagune de Boughrara *Localisation et caractéristiques La lagune de Boughrara ou écosystème lagunaire du sud tunisien est située au Sud-Est du littoral tunisien, au Sud de l’île de Djerba, sur la bordure méridionale du golfe de Gabès. Elle communique avec la mer (eaux du golfe de Gabès) par deux passages situés l'un dans sa partie nord-est (canal d'El Kantara) l'autre dans sa partie nord-ouest (canal d'Ajim). La superficie de la lagune, estimée à 50.000ha, lui confère la première place des lagunes tunisiennes. La lagune dont la profondeur moyenne est estimée à 4,4 m, présente un intérêt économique dans la région puisque la pêche et l’élevage aquacole y sont pratiqués depuis longtemps.
  • 21. *Biodiversité Cet espace est caractérisé par une biodiversité importante (avifaune, faune aquatique, etc.) mais souffre de la faiblesse des échanges marins, ce qui diminue l'oxygénation et la salinité du milieu. Crustacés: Gammaropsis togoensis Caprella Scaura
  • 22. Anilocra pilchardi Insectes: Scarites buparius Scaurus tristis Pimelia bipunctata Scarabeus sacer
  • 23. 9- La lagune de Kheniss *Localisation et caractéristiques La lagune de Monastir, dite aussi lac Khniss, se présente sous forme d'un plan d'eau allongé parallèlement à la côte, s'ouvrant au niveau de la partie la moins profonde de la baie de Khniss. La lagune mesure 3 km sur environ 500 m, avec une superficie totale de 170 hectares et une profondeur de 1m. De forme oblongue, elle est séparée de la mer par un cordon sablo-vaseux en grande partie artificiel. *Biodiversité La lagune de Khniss présente une macroflore très peu variée (tout au plus 10 espèces) et une macrofaune relativement réduite composée d'une cinquantaine d'espèces. Ces espèces sont, dans leur majorité, très tolérantes aux pressions d'ordre anthropique et environnemental. Pinna nobilis (grande nacre)
  • 24. Murex trunculus Cerithium vulgatum Bulla striata Loripes lacteus Pinctada radiata
  • 25. Venerupis decussatus D- Espèces introduites Les eaux tunisiennes, comme toute la Méditerranée, sont le siège de plusieurs entrées d’espèces invasives provenant de la Mer Rouge (espèces lessepsiennes) et aussi de l’Atlantique. Certaines de ces espèces déstabilisent les communautés natives et peuvent même en exclure quelques unes. Les principales espèces invasives recensées sont :
  • 26. .La pintadine Pinctada radiata (Bivalve Pteriidae), espèce envahissante d’origine indopacifique. . La crépidule Crepidula fornicata (Gastéropode, Prosobranche). Espèce envahissante d’originaire atlantique Nord américaine. .Alphaeus crassimanus (Crustacé Alpheidae). .Trachypenaeus curvirostris (Crustacé de la Famille des Penaeidae) .La crevette blanche Metapenaeus monoceros (Crustacé Penaeidae). Elle est également lessepsienne. .Eucrate crenata (Crustacé Goneplacidae). Ce Brachyoure est d’origine indo- pacifique. .Libinia dubia (Crustacé Majidae). Ce crabe est originaire des côtes américaines.
  • 27. E- Conclusion Il est certain que l’écosystème lagunaire a été affecté ces dernières décennies par une population mondiale grandissante et ce qu’elle engendre comme épuisement de la richesse naturelle, le plus souvent en employant des techniques destructives. Les changements climatiques et l’industrialisation amplifient, eux aussi, la dégradation de ces écosystèmes. Devant cette problématique, il apparaît que le seul moyen pour espérer préserver les écosystèmes lagunaires, ou plutôt certains d’entre eux, est l’instauration d’aires protégées qui représentent un espace sauvage où seule la loi de la nature peut contrôler la vie marine. Ces zones préservent les espèces rares ou menacées de disparition et représentent aussi un réservoir qui permettra d’enrichir la mer en espèces animales et végétales.