SlideShare une entreprise Scribd logo
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
1
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
DESINFECTION DES EAUX
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
2
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
DEFINITIONS
DESINFECTION : Opération au résultat momentané
permettant d’éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou
d’inactiver les virus indésirables portés par des milieux inertes
contaminés, en fonction des objectifs fixés. Le résultat de
cette opération est limité aux micro-organismes et/ou virus
présents au moment de l’opération
DESINFECTION = ?? STERILISATION
AFNOR
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
3
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
STERILISATION DESINFECTION
ELIMINE
Tous les
organismes
Vivants
Les bactéries
les virus les
parasites
Eaux industrielles
Petits Débits
Eaux potables
Petits et grands
débits
CONFUSION ENTRE…
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
4
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
DEFINITIONS
DESINFECTANT : Produit ou procédé utilisé pour la
désinfection ou la décontamination dans des
conditions définies
Quantitativement et pour un temps de contact
donné, un désinfectant doit réduire:
AFNOR
 De 5 log la population bactérienne;
 De 4 log les populations fongiques et virales;
 De 3 log les spores
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
5
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Fonctions de la désinfection
Une bonne désinfection
doit assurer
Un traitement immédiat
effets bactéricide,
virulicide ou biocide:
capacité de traiter en une
étape donnée
Une rémanence
Effet bactériostatique
contre les reviviscences;
Effet bactéricide pour les
Pollutions éventuelles;
Prévention contre les
colonisations (biofilms)
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
6
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Mitochondrie
Noyau
Capsule
Paroi
cellulaire
EFFET BACTERICIDE & VIRULICIDE
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
7
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Mitochondrie
Bloque la multiplication
Capsule
Paroi
cellulaire
EFFET REMANANT & BACTERIOSTATIQUE
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
8
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Noyau
C G
TAC
G
G
G
T
T
A A
A
C
C
A
G
G T C
T T A
Dimérisation
EFFET GERMICIDE (U.V.)
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
9
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
MODES DE DESINFECTION
 Température;
 UV;
Ultrafiltration
PHYSIQUE
CHIMIQUE
 Produits chlorés;
 Produits halogénés (Brome);
 Ozone...
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
10
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
TYPES DE DESINFECTANTS : U.V.
Produits par des
lampes à vapeur de
mercure
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
11
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
TYPES DE DESINFECTANTS : U.V.
Ils attaquent la matière organique
des composés essentiels à la vie
de la cellule : nucléoprotéines.
Principe
Points faibles
 Petits débits;
 Eaux turbides;
 Pas de rémanence.
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
12
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
C ’est un gaz verdâtre de formule Cl2 : à odeur
suffocante, très oxydant, très corrosif quand il n’est pas
pur et sec.
Produits chlorés : CHLORE
électrolyse
Anode
+
Cathode
_Na
Na
Arrivée eau chlorurée
Cl
Cl
Cl2
NaOH
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
13
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Cl2 + H2O HOCl + HCl
NaOCl + H2O HOCl + NaOH
HOCl H+
+ OCl-
REACTION : CHLORE +EAU
Acide hypochloreux
Hypochlorite
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
14
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
REACTION : CHLORE +EAU
L ’action désinfectante de HClO est 40 à
80 fois plus efficace que celle de ClO-
Proportions sont fonctions du pH
PH+5 PH=6 PH = 7.5 PH = 8.5
Tout le chlore
sous forme de
HClO
HClO<
ClO-
ClO-
>>>HClO
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
15
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
0
0
10
10
20
20
30
30
40
40
50 50
60
60
70
70
80
80
90
90
100
100
HClO H+
+ ClO-
Soit :
4 5 6 7 8 9 10 11
%HOCl
%OCl-
pH80% en HOCl à pH 7
pH : HClO & ClO-
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
16
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
C’est un gaz jaune instable et explosif dans l’air, très
oxydant avec un pouvoir décolorant et désodorisant très
grand, très rémanent. De densité semblable à celle du
chlore, mais 5 fois plus soluble que celui-ci.
PROPRIETES DU DIOXYDE DE CHLORE
2ClO2 Na ClCl22NaClO2 + +
Réaction Totale
Excès
Se prépare en mettant des chlorites de sodium en
présence d’eau chlorée de 5g/l à un pH inférieur à 2.5.
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
17
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
L’HYPOCHLORITE DE SODIUM
C’est un liquide jaune pâle, peu stable et sensible à la
lumière. La température de son entreposage ne doit pas
dépasser 30°C, sa vitesse de décomposition est doublée chaque
fois que la température augmente de 5.5°C.
Se prépare en faisant traverser du chlore gazeux
dans une solution froide de NaOH.
Na NaOCl ClCl22NaOH + ++ H2O
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
18
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Se présente sous forme de granulés ou de
tablettes, de formule Ca(ClO)2 de Couleur blanche.
Il a une pureté de 70%, les 30% restants sont des
insolubles et des impuretés. Déperdition du titre
très faible entre 3 et 5% lors du stockage dans de
bonnes conditions.
POPRIETES DE L’HYPOCHLORITE DE CALCIUM
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
19
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE
Détermination du Break point
0 1 2 3 4 5 6 7
12345
Dose de chlore injectée en mg/l
Chlorerésiduelenmg/l
A
B
C
D
Courbe
d
’absorption
nulle
P
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
20
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
ACTION DES P.CHLORES
EAU + PRODUITS CHLORES
 les substances réductrices non organiques
(Fe, Mn…);
 les substances organiques;
 les substances azotées pour former les
chloramines
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
21
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
NH4
+
+ HOCl NH2Cl + H2O + H+
monochloramine
PHASE A: Formation d’un sous produit
(monochloramine) qui interfère avec le chlore résiduel
libre au contact de l’orthotolidine
COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE
PHASE B: Destruction de la monochloramine formée
2 NH2Cl + HOCl N2 + 3HCl + H2O
Azote
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
22
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE
PHASE C : Seul le chlore
résiduel libre réagit avec
l ’orthotolidine
BREAK
POINT
PHASE D : Accroissement du chlore résiduel libre
en fonction des doses injectées de chlore
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
23
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Break-point
Chlore total
Chlore ajouté
(mg/l)
Chlore libre
Chlore combiné
Formation des
monochloramines
Formation des di et
trichloramines à
partir des
monochloramines
Cas d'une eau qui ne
contiendrait aucun ion
oxydable et aucune
matière organique :
chlore total=chlore
ajouté
Zone à pouvoir
désinfectant
Oxydation
des
matières
minérales
COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
24
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
PARAMETRES IMPORTANT POUR
L’EFFICACITE DE LA DESINFECTION
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
25
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Selon la loi d’inactivation des micro-
organismes de Chick-Watson:
Efficacité de
la désinfection
f(qualité de l’eau,
organismes ciblés;
Désinfectant, C.T…)
=
NOTION DE CT (mg.mn/l)
0
N
K.C.T
N
Log =
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
26
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
NOTION DE CT (mg.mn/l)
Influence du C.T du chlore sur l’efficacité
d’inactivation des kystes de Giardia muris
%
d’inactivation
70
0,5 log
90
1 log
99
2 log
99,9
3 log
C.T
(min.mg/l)
15 30 61 91
(pH= 7,5 - Température= 15°C – Conc chlore= 0,6 mg/l)
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
27
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
CT (mg.mn/l) et qualité des eaux
Influence du pH sur la valeur du C.T pour inactiver 99,9% de
Giardia muris et 99,9% d’Entérovirus par chloration (0,60 mg/l)
Température 5 °C 20 °C
pH 7,0 7,5 8,0 7,0 7,5 8,0
Giardia muris 150 182 217 56 68 81
Entérovirus 33 40 48 12 15 19
Donc : le C.T est
d’autant plus faible
• T° élevée;
• pH faible;
• Turbidité faible.
que
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
28
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Configuration du bassin de contact
Chick-Watson (autre forme)
C.Td : c’est la valeur de C.T obtenue pour une configuration
donnée de bassin de contact .
C.T (disponible)
C.T (requis)
Log (inactivation)=
max
. .( ) *utile
d
V
C T C Cte
Q
=
Cte : Facteur d’efficacité hydraulique qui dépend de la nature de
l’ouvrage de contact ( 0 < Cte < 1 )
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
29
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
C= Concentration en désinfectant en mg/l
T= Temps de contact en mn
MAIS
T est différent du
temps purement
hydraulique
POURQUOI ?
T réel = T Hydraulique x K
AVEC
0.1<=K <= 0.2 pour les réservoirs sans chicanes
0.3<=K <= 0.7 pour les réservoirs chicanés
Configuration du bassin de contact
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
30
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
La nature des ouvrages d ’eau & des passages
préférentiels du désinfectant dans ces ouvrages
Configuration du bassin de contact
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
31
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
ENTREE
SORTIE
RESERVOIR AVEC CHICANES
CHICANE
Vidange
T Réel = T Hydraulique x K
0.3 <= K <= 0.7
DESINFECTION PHYSICO-CHIMIQUE
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
32
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
RESERVOIR SANS CHICANES
T Réel = T Hydraulique x K
0.1 <= K <= 0.2 ENTREE
SORTIE
Vidange
DESINFECTION PHYSICO-CHIMIQUE
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
33
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
ENTREE
SORTIE
T Réel = T Hydraulique x K
0.8 <= K <= 1
DESINFECTION PHYSICO-CHIMIQUE
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
34
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
INJECTION DU DESINFECTANT
SYSTEME
ENTREE SORTIE
Q0 x C0
q x C1
Q x C2
Pompe Doseuse Chloromètre
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
35
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
 Impuretés;
 Respect du CPS;
 Responsabilité du fournisseur;
 Responsabilité de l’exploitant;
QUALITE DU DESINFECTANT
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
36
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
Ne doit pas entraîner une transgression aux normes de
qualité prescrites pour l ’eau de boisson en y
introduisant des éléments toxiques ou indésirables.
PROPRIETES DU CHLORE
Inorganiques
toxiques
Conc en mg/
Kg de hlore
Inorganiques
toxiques
Conc en mg/
Kg de chlore
Ag
As
Ba
Cd
Cr
33.33
33.33
333.3
3.333
166.6
Hg
Ni
Pb
Se
CN
1.66
166.6
33.33
33.33
166.6
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
37
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
STOCKAGE DU DESINFECTANT
• Endroit frais et Sombre;
• A l ’abri de la chaleur, des
rayons de soleil;
• Loin des huiles et matières
organiques (risque d ’explosion).
Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre
38
Office National de l’Eau Potable
Direction Contrôle qualité des Eaux
STOCKAGE DU DESINFECTANT
Température de stockage
20ºC 30ºC 40ºC
Solution
initiale
au bout
de
Concentration finale
1 mois 44 33 13
3 mois 34 17 650ºCl
1 an <17 <7 <2
1 mois 12,5 12 11
3 mois >12 11 <912,5ºCl
1 an 11 8,5 4

Contenu connexe

Tendances

Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...
Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...
Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...
oumaimazizi
 
Traitement des eaux usées
Traitement des eaux uséesTraitement des eaux usées
Traitement des eaux usées
Mohamed Yassine Benfdil
 
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxTraitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Kahina BOUZID
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Elyakine Benmebkhout
 
Téchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptTéchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait ppt
Mî Rã
 
Présentation PFE
Présentation PFEPrésentation PFE
Présentation PFE
Ghizlane ALOZADE
 
Pfe(séchage à lit fluidisé)
Pfe(séchage à lit fluidisé)Pfe(séchage à lit fluidisé)
Pfe(séchage à lit fluidisé)
Med Bouhrir
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
yacine iskounen
 
+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf
+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf
+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf
Hani sami joga
 
Rapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étudeRapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étude
Yahyaoui Mohamed Yosri
 
Presentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptxPresentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptx
MarimeSY2
 
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Oussama Chkir
 
Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .
Oussama Ben Sghaier
 
Soutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'étudesSoutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'études
Fabrice HAUHOUOT
 
présentation Mini projet.pptx
présentation Mini projet.pptxprésentation Mini projet.pptx
présentation Mini projet.pptx
EyaEssayel
 
La qualité de l’eau
La qualité de l’eauLa qualité de l’eau
La qualité de l’eau
rickyand
 
Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med TlemcenAmibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen
Arbaoui Bouzid
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
Hassan NAIT-SI
 
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de Stage
 

Tendances (20)

Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...
Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...
Dimensionnement d'une conduite d'alimentaion en eau potable -Rapport de stage...
 
Traitement des eaux usées
Traitement des eaux uséesTraitement des eaux usées
Traitement des eaux usées
 
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxTraitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
Téchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptTéchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait ppt
 
Présentation PFE
Présentation PFEPrésentation PFE
Présentation PFE
 
Pfe(séchage à lit fluidisé)
Pfe(séchage à lit fluidisé)Pfe(séchage à lit fluidisé)
Pfe(séchage à lit fluidisé)
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
 
+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf
+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf
+50 les plus belles dédicaces de mémoire de fin d'étude - pdf.pdf
 
Rapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étudeRapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étude
 
Rapport cimat
Rapport cimatRapport cimat
Rapport cimat
 
Presentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptxPresentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptx
 
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
 
Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .
 
Soutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'étudesSoutenance mémoire de fin d'études
Soutenance mémoire de fin d'études
 
présentation Mini projet.pptx
présentation Mini projet.pptxprésentation Mini projet.pptx
présentation Mini projet.pptx
 
La qualité de l’eau
La qualité de l’eauLa qualité de l’eau
La qualité de l’eau
 
Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med TlemcenAmibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
 
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
 

En vedette

Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)
Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)
Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)
DircomARSBFC
 
Eau et sante
Eau et santeEau et sante
Eau et sante
hayasoon
 
Analyse arbre
Analyse arbreAnalyse arbre
Analyse arbre
susky
 
Préparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifiquePréparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifique
Mido Ahmed
 
Traitement des eaux
Traitement des eaux Traitement des eaux
Traitement des eaux
Ahmed EL Maalmi
 
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Exposé sur la  maintenance d'un réseauExposé sur la  maintenance d'un réseau
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Abdel Ali El Mahjoub
 
La toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourdsLa toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourds
hanane
 
Dispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potableDispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potable
Prospection
 

En vedette (9)

Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)
Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)
Bilan de la qualité de l'eau potable en Franche-Comté (2016)
 
Eau et sante
Eau et santeEau et sante
Eau et sante
 
Analyse arbre
Analyse arbreAnalyse arbre
Analyse arbre
 
Préparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifiquePréparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifique
 
Traitement des eaux
Traitement des eaux Traitement des eaux
Traitement des eaux
 
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Exposé sur la  maintenance d'un réseauExposé sur la  maintenance d'un réseau
Exposé sur la maintenance d'un réseau
 
La toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourdsLa toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourds
 
Dispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potableDispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potable
 
Arbre de causes
Arbre de causesArbre de causes
Arbre de causes
 

Similaire à 2 désinfection. eaux de consommation

Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...
Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...
Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...
Dr Taoufik Djerboua
 
Introduction à la chimie de l'eau
Introduction à la chimie de l'eauIntroduction à la chimie de l'eau
Introduction à la chimie de l'eau
Enrico Riboni
 
Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012
Bruno Rakedjian
 
Eau de javel1
Eau de javel1Eau de javel1
Eau de javel1
Ali Ali
 
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Alain Birbes
 
Les-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptx
Les-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptxLes-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptx
Les-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptx
DahouAli
 
Micro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévères
Micro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévèresMicro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévères
Micro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévères
idealconnaissances
 
Tp oxydations v2 1 - CPE
Tp oxydations v2 1 - CPETp oxydations v2 1 - CPE
Tp oxydations v2 1 - CPE
profroques
 

Similaire à 2 désinfection. eaux de consommation (9)

Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...
Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...
Les eaux techniques en nettoyge desinfection et sterilisation / echnical wate...
 
Transpa osmose
Transpa osmoseTranspa osmose
Transpa osmose
 
Introduction à la chimie de l'eau
Introduction à la chimie de l'eauIntroduction à la chimie de l'eau
Introduction à la chimie de l'eau
 
Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012
 
Eau de javel1
Eau de javel1Eau de javel1
Eau de javel1
 
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
 
Les-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptx
Les-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptxLes-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptx
Les-analyses-physico-chimiques-des-eaux-naturelles-1.pptx
 
Micro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévères
Micro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévèresMicro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévères
Micro stations d'épuration : Performance en conditions hivernales sévères
 
Tp oxydations v2 1 - CPE
Tp oxydations v2 1 - CPETp oxydations v2 1 - CPE
Tp oxydations v2 1 - CPE
 

2 désinfection. eaux de consommation

  • 1. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 1 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux DESINFECTION DES EAUX
  • 2. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 2 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux DEFINITIONS DESINFECTION : Opération au résultat momentané permettant d’éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d’inactiver les virus indésirables portés par des milieux inertes contaminés, en fonction des objectifs fixés. Le résultat de cette opération est limité aux micro-organismes et/ou virus présents au moment de l’opération DESINFECTION = ?? STERILISATION AFNOR
  • 3. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 3 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux STERILISATION DESINFECTION ELIMINE Tous les organismes Vivants Les bactéries les virus les parasites Eaux industrielles Petits Débits Eaux potables Petits et grands débits CONFUSION ENTRE…
  • 4. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 4 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux DEFINITIONS DESINFECTANT : Produit ou procédé utilisé pour la désinfection ou la décontamination dans des conditions définies Quantitativement et pour un temps de contact donné, un désinfectant doit réduire: AFNOR  De 5 log la population bactérienne;  De 4 log les populations fongiques et virales;  De 3 log les spores
  • 5. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 5 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Fonctions de la désinfection Une bonne désinfection doit assurer Un traitement immédiat effets bactéricide, virulicide ou biocide: capacité de traiter en une étape donnée Une rémanence Effet bactériostatique contre les reviviscences; Effet bactéricide pour les Pollutions éventuelles; Prévention contre les colonisations (biofilms)
  • 6. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 6 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Mitochondrie Noyau Capsule Paroi cellulaire EFFET BACTERICIDE & VIRULICIDE
  • 7. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 7 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Mitochondrie Bloque la multiplication Capsule Paroi cellulaire EFFET REMANANT & BACTERIOSTATIQUE
  • 8. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 8 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Noyau C G TAC G G G T T A A A C C A G G T C T T A Dimérisation EFFET GERMICIDE (U.V.)
  • 9. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 9 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux MODES DE DESINFECTION  Température;  UV; Ultrafiltration PHYSIQUE CHIMIQUE  Produits chlorés;  Produits halogénés (Brome);  Ozone...
  • 10. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 10 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux TYPES DE DESINFECTANTS : U.V. Produits par des lampes à vapeur de mercure
  • 11. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 11 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux TYPES DE DESINFECTANTS : U.V. Ils attaquent la matière organique des composés essentiels à la vie de la cellule : nucléoprotéines. Principe Points faibles  Petits débits;  Eaux turbides;  Pas de rémanence.
  • 12. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 12 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux C ’est un gaz verdâtre de formule Cl2 : à odeur suffocante, très oxydant, très corrosif quand il n’est pas pur et sec. Produits chlorés : CHLORE électrolyse Anode + Cathode _Na Na Arrivée eau chlorurée Cl Cl Cl2 NaOH
  • 13. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 13 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Cl2 + H2O HOCl + HCl NaOCl + H2O HOCl + NaOH HOCl H+ + OCl- REACTION : CHLORE +EAU Acide hypochloreux Hypochlorite
  • 14. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 14 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux REACTION : CHLORE +EAU L ’action désinfectante de HClO est 40 à 80 fois plus efficace que celle de ClO- Proportions sont fonctions du pH PH+5 PH=6 PH = 7.5 PH = 8.5 Tout le chlore sous forme de HClO HClO< ClO- ClO- >>>HClO
  • 15. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 15 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux 0 0 10 10 20 20 30 30 40 40 50 50 60 60 70 70 80 80 90 90 100 100 HClO H+ + ClO- Soit : 4 5 6 7 8 9 10 11 %HOCl %OCl- pH80% en HOCl à pH 7 pH : HClO & ClO-
  • 16. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 16 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux C’est un gaz jaune instable et explosif dans l’air, très oxydant avec un pouvoir décolorant et désodorisant très grand, très rémanent. De densité semblable à celle du chlore, mais 5 fois plus soluble que celui-ci. PROPRIETES DU DIOXYDE DE CHLORE 2ClO2 Na ClCl22NaClO2 + + Réaction Totale Excès Se prépare en mettant des chlorites de sodium en présence d’eau chlorée de 5g/l à un pH inférieur à 2.5.
  • 17. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 17 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux L’HYPOCHLORITE DE SODIUM C’est un liquide jaune pâle, peu stable et sensible à la lumière. La température de son entreposage ne doit pas dépasser 30°C, sa vitesse de décomposition est doublée chaque fois que la température augmente de 5.5°C. Se prépare en faisant traverser du chlore gazeux dans une solution froide de NaOH. Na NaOCl ClCl22NaOH + ++ H2O
  • 18. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 18 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Se présente sous forme de granulés ou de tablettes, de formule Ca(ClO)2 de Couleur blanche. Il a une pureté de 70%, les 30% restants sont des insolubles et des impuretés. Déperdition du titre très faible entre 3 et 5% lors du stockage dans de bonnes conditions. POPRIETES DE L’HYPOCHLORITE DE CALCIUM
  • 19. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 19 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE Détermination du Break point 0 1 2 3 4 5 6 7 12345 Dose de chlore injectée en mg/l Chlorerésiduelenmg/l A B C D Courbe d ’absorption nulle P
  • 20. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 20 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux ACTION DES P.CHLORES EAU + PRODUITS CHLORES  les substances réductrices non organiques (Fe, Mn…);  les substances organiques;  les substances azotées pour former les chloramines
  • 21. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 21 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux NH4 + + HOCl NH2Cl + H2O + H+ monochloramine PHASE A: Formation d’un sous produit (monochloramine) qui interfère avec le chlore résiduel libre au contact de l’orthotolidine COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE PHASE B: Destruction de la monochloramine formée 2 NH2Cl + HOCl N2 + 3HCl + H2O Azote
  • 22. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 22 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE PHASE C : Seul le chlore résiduel libre réagit avec l ’orthotolidine BREAK POINT PHASE D : Accroissement du chlore résiduel libre en fonction des doses injectées de chlore
  • 23. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 23 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Break-point Chlore total Chlore ajouté (mg/l) Chlore libre Chlore combiné Formation des monochloramines Formation des di et trichloramines à partir des monochloramines Cas d'une eau qui ne contiendrait aucun ion oxydable et aucune matière organique : chlore total=chlore ajouté Zone à pouvoir désinfectant Oxydation des matières minérales COURBE D ’ABSORPTION DU CHLORE
  • 24. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 24 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux PARAMETRES IMPORTANT POUR L’EFFICACITE DE LA DESINFECTION
  • 25. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 25 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Selon la loi d’inactivation des micro- organismes de Chick-Watson: Efficacité de la désinfection f(qualité de l’eau, organismes ciblés; Désinfectant, C.T…) = NOTION DE CT (mg.mn/l) 0 N K.C.T N Log =
  • 26. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 26 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux NOTION DE CT (mg.mn/l) Influence du C.T du chlore sur l’efficacité d’inactivation des kystes de Giardia muris % d’inactivation 70 0,5 log 90 1 log 99 2 log 99,9 3 log C.T (min.mg/l) 15 30 61 91 (pH= 7,5 - Température= 15°C – Conc chlore= 0,6 mg/l)
  • 27. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 27 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux CT (mg.mn/l) et qualité des eaux Influence du pH sur la valeur du C.T pour inactiver 99,9% de Giardia muris et 99,9% d’Entérovirus par chloration (0,60 mg/l) Température 5 °C 20 °C pH 7,0 7,5 8,0 7,0 7,5 8,0 Giardia muris 150 182 217 56 68 81 Entérovirus 33 40 48 12 15 19 Donc : le C.T est d’autant plus faible • T° élevée; • pH faible; • Turbidité faible. que
  • 28. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 28 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Configuration du bassin de contact Chick-Watson (autre forme) C.Td : c’est la valeur de C.T obtenue pour une configuration donnée de bassin de contact . C.T (disponible) C.T (requis) Log (inactivation)= max . .( ) *utile d V C T C Cte Q = Cte : Facteur d’efficacité hydraulique qui dépend de la nature de l’ouvrage de contact ( 0 < Cte < 1 )
  • 29. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 29 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux C= Concentration en désinfectant en mg/l T= Temps de contact en mn MAIS T est différent du temps purement hydraulique POURQUOI ? T réel = T Hydraulique x K AVEC 0.1<=K <= 0.2 pour les réservoirs sans chicanes 0.3<=K <= 0.7 pour les réservoirs chicanés Configuration du bassin de contact
  • 30. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 30 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux La nature des ouvrages d ’eau & des passages préférentiels du désinfectant dans ces ouvrages Configuration du bassin de contact
  • 31. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 31 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux ENTREE SORTIE RESERVOIR AVEC CHICANES CHICANE Vidange T Réel = T Hydraulique x K 0.3 <= K <= 0.7 DESINFECTION PHYSICO-CHIMIQUE
  • 32. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 32 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux RESERVOIR SANS CHICANES T Réel = T Hydraulique x K 0.1 <= K <= 0.2 ENTREE SORTIE Vidange DESINFECTION PHYSICO-CHIMIQUE
  • 33. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 33 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux ENTREE SORTIE T Réel = T Hydraulique x K 0.8 <= K <= 1 DESINFECTION PHYSICO-CHIMIQUE
  • 34. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 34 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux INJECTION DU DESINFECTANT SYSTEME ENTREE SORTIE Q0 x C0 q x C1 Q x C2 Pompe Doseuse Chloromètre
  • 35. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 35 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux  Impuretés;  Respect du CPS;  Responsabilité du fournisseur;  Responsabilité de l’exploitant; QUALITE DU DESINFECTANT
  • 36. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 36 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux Ne doit pas entraîner une transgression aux normes de qualité prescrites pour l ’eau de boisson en y introduisant des éléments toxiques ou indésirables. PROPRIETES DU CHLORE Inorganiques toxiques Conc en mg/ Kg de hlore Inorganiques toxiques Conc en mg/ Kg de chlore Ag As Ba Cd Cr 33.33 33.33 333.3 3.333 166.6 Hg Ni Pb Se CN 1.66 166.6 33.33 33.33 166.6
  • 37. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 37 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux STOCKAGE DU DESINFECTANT • Endroit frais et Sombre; • A l ’abri de la chaleur, des rayons de soleil; • Loin des huiles et matières organiques (risque d ’explosion).
  • 38. Présentée par : T.BELHAJ (DCE/T) – Nopvembre 38 Office National de l’Eau Potable Direction Contrôle qualité des Eaux STOCKAGE DU DESINFECTANT Température de stockage 20ºC 30ºC 40ºC Solution initiale au bout de Concentration finale 1 mois 44 33 13 3 mois 34 17 650ºCl 1 an <17 <7 <2 1 mois 12,5 12 11 3 mois >12 11 <912,5ºCl 1 an 11 8,5 4