SlideShare une entreprise Scribd logo
EAU ET SANTE :
Problèmes
émergents
Pr Bernard Marcel DIOP
Faculté de Médecine, de Pharmacie, d’odontostomatologie (FMPOS)
1ère
réunion ouest AfricAine sur l’intégrAtion des
« sciences et technologies à MeMbrAnes
universite cheikh AntA diop de dAkAr
6-7-8 juin 2007
PLAN
• INTRODUCTION
• SITUATION ACTUELLE
• PROBLÈMES ÉMERGENTS
• DEUX CONSÉQUENCES
• IMMEDIATES
• A MOYEN TERME
• CONCLUSION
INTRODUCTION
• L’eau le produit alimentaire le plus essentiel
pour les êtres vivants en général et
l’homme en particulier
• Elle représente 70% de son poids corporel
• Il est donc nécessaire de la préserver et
bien la gérer.
SITUATION ACTUELLE
• 1,4 milliard d'hommes n'ont toujours pas accès1,4 milliard d'hommes n'ont toujours pas accès
à l'eau potable.à l'eau potable.
• 1,9 milliard sont sans moyens d'assainissement1,9 milliard sont sans moyens d'assainissement
Plus de 3 milliards ont des infections liées à laPlus de 3 milliards ont des infections liées à la
mauvaise qualité de l'eau.mauvaise qualité de l'eau.
Plus de 5 millions, par an, en meurent...Plus de 5 millions, par an, en meurent...
…… Un enfant toutes le 8 secondesUn enfant toutes le 8 secondes
Source OMSSource OMS
L’état de l’eau dans le monde
• La maîtrise de l’eau constitue un défi pour la
survie de tous les êtres vivants
• En 2006, plus de 20 pays vivent en dessous
du seuil de pénurie grave,
• En 2025, ils seront près de 35, pour
l'essentiel au Moyen-Orient et en Afrique
• 3 sur les 6 milliards d’habitants devront
affronter des pénuries modérées à sévères
L’état de l’eau dans le monde
• Les mers et océans accaparent 97,5 % de l'eau totale
de la planète
• L'eau douce ne représente que 2,5 % du « stock »
• Plus des 2/3 concentrés dans les glaciers et la
couverture neigeuse
• Prés d’1/3 dans les nappes souterraines
• Moins 1% se compose de l'humidité des sols et de l'air
• 0,3 %, soit 0,007 de la totalité de l'eau de la planète
dans les rivières (se renouvelle tous les 16 jours) ,
ruisseaux, réservoirs et lacs (tous les 17 ans)
La quantité d’eau consommée
• S'élève de 2 500 à 3 000 km3
par an.
• Plus de la moitié est déjà prélevée
• l'agriculture engloutit pour l'irrigation 67 %
• l'industrie en absorbe 23 %
• les agglomérations 10 %
Problèmes émergents : l’irrigation
• La liste des méfaits massifs est longue :
• dégradation des sols par suite de
l'engorgement et de la salinité ;
• pollution des eaux de surface ;
• contamination des eaux souterraines ;
• sans compter les gaspillages dus aux
installations défectueuses.
Problèmes émergents : l’industrie
• L’industrie est responsable de 50% des rejets
polluants organiques et de la quasi totalité
des rejets toxiques :
• métaux lourds : Cadmium, Mercure, Plomb,
Manganèse, Arsenic …
• polluants organiques persistants :
• Pesticides : acétachlore, atrazine
Problèmes émergents : l’industrie
• Il s’agit des industries :
• agro-alimentaires,
• hôtelières
• papetières,
• chimiques,
• des cuirs et peaux,
• extractives,
• minérales,
• mécaniques et de traitement de surfaces,
• production d’énergie,
• sidérurgiques et métallurgiques,
• Textiles et teinturières.
Problèmes émergents : Villes
assoiffées
• New-York la cherche à 200 km dans les
Appalaches, transportée dans des tunnels
de 5 m de diam. et plongeant s/terre à
300 m
• Dakar reçoit l'eau du fleuve Sénégal et du
lac de Guiers, à partir d’une canalisation
de 200 km superficielle
La facture devient de plus en plus
lourde
• Handicapant le développement de sa distribution et
de l'assainissement du milieu
• Pénalisant les plus démunis :la paient 10-50 fois plus
chers aux marchands ambulants ou aux voisins
raccordés :
• les pauvres :9-18% revenus / ménages aisés (2-3 %)
• Tableau inquiétant :
• Nb mégapoles >10M° hab 10 en 1980 à 50 en 2025,
• 90 % de l'accroissement de la population devant, d'ici
là se concentrer dans les zones urbaines.
La carte mondiale
du "Water Stress Index« (UNESCO)
Interprétation du « Water Stress Index »
• S'il est inférieur à 10 % : tout va bien.
Entre 10 et 20 % : efforts de gestion et des investissements
sont nécessaires (France, Grande-Bretagne et Portugal)
Entre 20 et 40 % : efforts et investissements plus grands et
des arbitrages rendus entre les utilisateurs (eau des villes et
eau des campagnes). C'est le cas : Espagne, Italie, Belgique,
Luxembourg, Pays-Bas ou Allemagne….
Au delà de 40 %, l'eau devient d'une rareté extrême
(Afrique du Nord, Moyen Orient, Inde, Asie Centrale, une
partie de l’Europe Centrale, USA, Mexique). Ces pays
devraient avoir recours :
• Importation,
• Dessalement,
• Utilisation de ressources non renouvelables.
Carte mondiale du bonheur
Adrian G. White, University of Leicester (UK) 2006
Score de SWB (subjective well-being ) 273 100
Causes de ces inquiétudes
• Croissance démographique non contrôlée
• Réchauffement climatique
• Instabilité sociopolitique dans les régions qui ont le
plus besoin de paix
• Gaspillage de l’eau
font que :
• Les habitants des bidonvilles n'ont parfois à leur
disposition que 5 à 10 litres d'eau/personne/jour.
• Un ménage à revenu intermédiaire ou élevé vivant
dans la même ville peut, en revanche, utiliser au
moins 50 à 150 litres d'eau/personne/ jour,
Autres problèmes émergents
directement liés aux comportements
humains
• Modifications par l’homme du fait des grands
travaux pour le développement :
• La construction de barrage favorisant l’émergence de
maladies parasitaires
• La construction d’hôtels dans le domaine maritime
déversant leurs déchets dans la mer (infections
intestinales et maladies dues aux toxiques)
• Le développements d’industries chimiques souillant
les sources d’eau de boissons
• La construction d’habitats de manière anarchique
parfois sur les nappes phréatiques
Deux conséquences
• Immédiate (infectieuse surtout)
• A moyen terme (Toxicité chronique)
CONSEQUENCES
IMMEDIATES
Nombre d’agents entéropathogènes
par litre selon la source d’eau
Source : GUIDELINES FOR DRINKING-WATER QUALITYFIRST ADDENDUM TO THIRD EDITION, first addendum. Vol. 1, Recommendations. – 3rd ed. WHO, 2006,
page 137, Tableau 7.5
Risques infectieux
Agents bactériens Source Modes de
transmission
Maladies
Vibrio cholerae Hommes
Réservoirs
aquatiques
Direct : mains sales
Indirect : Aliments
souillés
Epidémie de
choléra
Vibrio para
hemolyticus
Mer souillée
Sources
halieutiques
Indirect par les fruits
de mer, aliments
souillés par les mains
Dysenterie
bacillaire
Samonella sp Hommes
Animaux
Mollusques
Eaux usées
Direct
Indirect : aliments
souillés, mollusques
Fièvre Typhoïde
Intoxications
alimentaires
(œufs, lait et
dérivés,
volailles…)
Shigella sp
Campylobacter jejuni
Hommes
Eaux usées
Direct
Indirect
Dysenterie
bacillaire
Helicobacer pilori
50% de la population
Hommes
Eaux usées
Direct mains sales
Indirect : oro fécal
Ulcère gastro-
duodénal
Cholera outbreaks in West Africa
2005
Afrique de l’Ouest :
31 259 cas dont 517 décès
(Taux de létalité :1,7%)
Sénégal :
23 325 cas dont 303 décès
(taux de létalité 1,2%)
Risques infectieux
Agents viraux Source Modes de
transmission
Maladies
Norovirus
Potentiel infectieux élevé
(à faible inoculum,
résistant au chlore
Rotavirus
Hommes
Eaux usées
Direct : mains
sales
Indirect : aliments
souillés
Gastroentérites de
l’enfant et du sujet
âgé
Poliovirus
Entérovirus
Hommes
Bassins
Eaux usées
Direct
Indirect
Poliomyélite
Gastroentérites de
l‘enfant
Adénovirus
Calcivirus
Astrovirus
Hommes
Stations
d’épuration
Direct
Indirect : aliments
souillés
Gastroentérites du
sujet âgé et du sujet
immunodéprimé,
SIDA
Virus des Hépatites virale
(VHA, VHE)
Hommes
Eaux usées
Direct
Indirect
Diarrhées
Hépatites
Risques infectieux
Agents
parasitaires
Source Modes de
transmission
Maladies
Cryptosporidium Hommes
Réservoirs
aquatiques
Direct : mains sales
Indirect : animaux,
aliments souillés
Diarrhée chronique
au cours du SIDA
et immunodépress.
Giardia intestinalis Hommes
Réservoirs
aquatiques
Direct
Indirect par les fruits
de mer, les mains
sales
Dysenterie
bacillaire
Entamoeba histolytica Hommes
Animaux
Hommes
Direct rare
Indirect : aliments
souillés
Amibiase
intestinale, extra
intestinale (foie,
rate…)
Schistosoma
haematobium
S. mansoni
Barrage de
Diama
Construction
de canaux
Richard Toll
Baignades Hématurie, Cancer
de la Vessie
Diarrhée,
Dysenterie
Risques infectieux : le Paludisme
• 500 millions cas/an
• 2 millions décès/an
• Afrique 90%
• Enfants < 5ans / Femmes enceintesEnfants < 5ans / Femmes enceintes
• Impact socio-économique négatifImpact socio-économique négatif
(1,3% PIB)(1,3% PIB)
Risques infectieux : paludismeRisques infectieux : paludisme
Faciès en Afrique
• Sahélo-saharien
• Sahélien
• Tropical
• Équatorial
• Montagnard
• Austral
Faciès en Afrique
• Sahélo-saharien
• Sahélien
• Tropical
• Équatorial
• Montagnard
• Austral
Stabilité du paludisme
Paludisme stable
• ha> 100
• Transmission élevée & permanente
• Immunité < 7 ans
• Zones équatoriales/forêts dégradées
Paludisme stabilité intermédiaire
• 10 < ha < 100
• Transmission moyenne & saisonnière
• Immunité < 15 ans
• Savane
Paludisme instable
• ha < 10
• Transmission faible
• Immunité tardive et faible
• Sahel - Steppe
Epidémies
• Transmission exceptionnelle
• Hauts plateaux, Sahel,…
Paludisme d’importation
ha : Taux d’inoculation entomologique
A MOYEN TERME
Métaux lourds & Effets sur la santé
Métal Source ½ vie Normes Effets
Arsenic Cigarettes
Combustion de
fiouls
Volcan
23-34 jours 0,01 mg/l
Cancers du Poumon
ou rein,
Cadmium
Fonderie de Zinc
Déchets, Tabac
17-30 ans 0.003 mg/l
Perturbation du
métabolisme du Ca
Ostéomalacie, fracture
K Poumon
Mercure
Hydrargyre,
hydrargyrisme
Thermomètre,
amalgame dentaire,
cosmétiques,
pesticides, pellicules
de film, cire
parquet, lampe à
néon, Peinture à
l’eau, engrais
chimique, Vaccins
contenant
Thimérosal ou éthyl-
mercurithiosalicylate
de sodium(agent de
conservation).
40-60 jours
0.006 mg/l
Maladie Minamata
(Japon)
Grande fatique,
maladies de
Parkinson, d'Alzheimer
Mutation
chromosomique
Source : GUIDELINES FOR DRINKING-WATER QUALITYFIRST ADDENDUM TO THIRD EDITION, first addendum. Vol. 1, Recommandations. – 3rd ed. WHO, 2006
Métaux lourds & Effets sur la santé
Métal Source ½ vie Normes Effets
Plomb
Saturnisme
aigu ou
chronique
Dès 100 µg/l
fonderie
Déchet
Journaux
Sang 30µ jours
Tissus mous 50 jours
Tissus osseux 20-30 ans
0,5µg/m3
• Aiguë : Coliques
• Chronique :
- Système nerveux
- Anémie
- HTA
- Trouble de la fertilité
- Cancer Rein
Substances organiques
•Phtalates utilisés comme agent plastifiants (à faible dose)
•le di-2-éthylhexyle phtalate (DEHP)(DEHP)
•le di-isononyle phtalate (DINP)
•Maladies endocriniennes
• Glandes de la reproduction
• Glandes thyroïdiennes
Substances organiques
• Retardateurs de flamme bromés substances
fortement persistantes et bioaccumulables
•tétra bromo bisphénol A (TBBP-A)tétra bromo bisphénol A (TBBP-A)
•Maladies endocriniennes
• Hyperoestrogénie : Cancer de l’utérus
• Effets « dysrupteur» thyroïdienne en inhibant la
fixation de triiodo thyronine (T3) à sa protéine de transport
 hypersécrétion d’hormone de croissance :
•Diabète par intolérance au glucose
•HTA et autres troubles cardiovasculaires
•Arthrite
•Croissance anormale de certains organes
Substances organiques
• Retardateurs de flamme bromés substances
fortement persistantes et bioaccumulables
• Les polybromodiphényles Ethers (PBDE).Les polybromodiphényles Ethers (PBDE).
•Maladies endocriniennes
•Neurocomportementales chez l’animal
Substances organiques
• Acétachlore substituant des herbicides
• atrazine, alachlore, metolachlore, 2-4Datrazine, alachlore, metolachlore, 2-4D …
•Tremblement, mouvements anormaux
hypersalivation chez les chiens
•Induit des tumeurs maligne chez le rat et la
souris (nez, poumons, thyroïde, foie…)
Approvisionnement en eau
Assainisement …
Inondations …
Conclusion-1
• Pour promouvoir et développer la santé humaine, il
faudrait en matière:
• Approvisionnement en eau: la rendre exempte de
contaminants nocifs tout en assurant 20 à 50 litres
d'eau/j/h
• Assainissement du milieu: faire passer le taux de
couverture de 49% actuellement dans nos pays, à
celui de 98% des pays développés
• Inondation : interdire toute habitation en zone
inondable, améliorer le système de drainage des eaux
de pluie, revaloriser les espaces urbains(tout-à-
l’égout, gestion des ordures…)
Conclusion-2
• Politiques rigoureuses
• Approvisionnement en eau potable
• Assainissement du milieu
• Aménagement du territoire
• Implication des populations
• Information
• Communication
• Changement de comportement
Conclusion-3
• Application de ces stratégies
• Réduction des problèmes émergents liées à
l’eau
• Economie des budgets
• Développement durable du pays
• Disparition du stress liées à l’eau
• Bonheur des populations
Eau et sante

Contenu connexe

Tendances

Réseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissementRéseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissement
Mohamed Yassine Benfdil
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdf
SamirTravaux
 
Tour d'eau dans les périmètres irrigués
Tour d'eau dans les périmètres irriguésTour d'eau dans les périmètres irrigués
Tour d'eau dans les périmètres irrigués
Hichem Achour
 
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Souhila Benkaci
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationchanel86
 
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu ruralDimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu ruralSami Sahli
 
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdfcorrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
LamiiaDouiri
 
Bases irrigation danjou
Bases irrigation danjouBases irrigation danjou
Bases irrigation danjouhafidha souidi
 
Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003hafidha souidi
 
Canalisation pour eau potable
Canalisation pour eau potableCanalisation pour eau potable
Canalisation pour eau potable
yanni18
 
Cadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projetCadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projetJamaity
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
ahmat5
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
Roland Yonaba
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
OURAHOU Mohamed
 
Irrigation 03
Irrigation 03Irrigation 03
Irrigation 03
rachidbsi
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
Ana Urbieta
 
Changements climatiques
Changements climatiquesChangements climatiques
Changements climatiques
Jamaity
 

Tendances (20)

Réseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissementRéseaux d'assainissement
Réseaux d'assainissement
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdf
 
Tour d'eau dans les périmètres irrigués
Tour d'eau dans les périmètres irriguésTour d'eau dans les périmètres irrigués
Tour d'eau dans les périmètres irrigués
 
Ouvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliquesOuvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliques
 
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
Hydrologie et hydraulique urbaine en réseau d'assainissement 2013
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
 
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu ruralDimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
 
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdfcorrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
corrigé T.D hydrologie générale N°1.pdf
 
Bases irrigation danjou
Bases irrigation danjouBases irrigation danjou
Bases irrigation danjou
 
Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003
 
Canalisation pour eau potable
Canalisation pour eau potableCanalisation pour eau potable
Canalisation pour eau potable
 
Cadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projetCadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projet
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
 
Irrigation 03
Irrigation 03Irrigation 03
Irrigation 03
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
 
Changements climatiques
Changements climatiquesChangements climatiques
Changements climatiques
 
Loi 10.95
Loi 10.95Loi 10.95
Loi 10.95
 

En vedette

La toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourdsLa toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourds
hanane
 
Dispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potableDispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potable
Prospection
 
Gire et développement
Gire et développementGire et développement
Gire et développement
Haf Bry
 
Adina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De L´Eau
Adina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De  L´EauAdina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De  L´Eau
Adina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De L´Eau
espiritupm
 
2 désinfection. eaux de consommation
2 désinfection. eaux de consommation2 désinfection. eaux de consommation
2 désinfection. eaux de consommationhayasoon
 
L'eau expliquée aux CE1
L'eau expliquée aux CE1L'eau expliquée aux CE1
L'eau expliquée aux CE1
Guillaume R. Fery
 
Archives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TEL
Archives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TELArchives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TEL
Archives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TEL
BUPMCformM
 
L'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminer
L'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminerL'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminer
L'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminer
Hyacinthe Toure
 
Things That Can Go Wrong in a Methanol Distillation Column
Things That Can Go Wrong in a Methanol Distillation ColumnThings That Can Go Wrong in a Methanol Distillation Column
Things That Can Go Wrong in a Methanol Distillation Column
Gerard B. Hawkins
 
Analyse arbre
Analyse arbreAnalyse arbre
Analyse arbre
susky
 
Préparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifiquePréparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifique
Mido Ahmed
 
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Exposé sur la  maintenance d'un réseauExposé sur la  maintenance d'un réseau
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Abdel Ali El Mahjoub
 
Presentation mémoires 2012
Presentation mémoires 2012Presentation mémoires 2012
Presentation mémoires 2012
Frédéric Silvestre
 
5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURS
5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURS5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURS
5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURSjdbellecombe
 

En vedette (18)

La toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourdsLa toxicité des métaux lourds
La toxicité des métaux lourds
 
Dispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potableDispositifs de traitement de l’eau potable
Dispositifs de traitement de l’eau potable
 
Gire et développement
Gire et développementGire et développement
Gire et développement
 
Adina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De L´Eau
Adina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De  L´EauAdina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De  L´Eau
Adina Andrea Laila Beatriz Le Cycle De L´Eau
 
2 désinfection. eaux de consommation
2 désinfection. eaux de consommation2 désinfection. eaux de consommation
2 désinfection. eaux de consommation
 
L'eau expliquée aux CE1
L'eau expliquée aux CE1L'eau expliquée aux CE1
L'eau expliquée aux CE1
 
Archives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TEL
Archives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TELArchives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TEL
Archives ouvertes et thèses en ligne : HAL et TEL
 
L'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminer
L'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminerL'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminer
L'impact des métaux lourds sur la santé et le bien-être et comment les éliminer
 
Things That Can Go Wrong in a Methanol Distillation Column
Things That Can Go Wrong in a Methanol Distillation ColumnThings That Can Go Wrong in a Methanol Distillation Column
Things That Can Go Wrong in a Methanol Distillation Column
 
Analyse arbre
Analyse arbreAnalyse arbre
Analyse arbre
 
Préparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifiquePréparer un exposé scientifique
Préparer un exposé scientifique
 
Les eaux douces français
Les eaux douces  françaisLes eaux douces  français
Les eaux douces français
 
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Exposé sur la  maintenance d'un réseauExposé sur la  maintenance d'un réseau
Exposé sur la maintenance d'un réseau
 
Chapter10
Chapter10 Chapter10
Chapter10
 
Presentation mémoires 2012
Presentation mémoires 2012Presentation mémoires 2012
Presentation mémoires 2012
 
5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURS
5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURS5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURS
5EME PHYSIQUE CHAPITRE I CYCLE EAU COURS
 
L'eau
L'eauL'eau
L'eau
 
Arbre de causes
Arbre de causesArbre de causes
Arbre de causes
 

Similaire à Eau et sante

117,proteger gerer-ressource-en-ea
117,proteger gerer-ressource-en-ea117,proteger gerer-ressource-en-ea
117,proteger gerer-ressource-en-eaSaoussen Obey
 
presentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.ppt
presentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.pptpresentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.ppt
presentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.ppt
abdellahmoukal
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
Ana Urbieta
 
Les menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eauLes menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eau
Mar Tur
 
Les usages et la pollution eau en martinique
Les usages et la pollution  eau en martinique Les usages et la pollution  eau en martinique
Les usages et la pollution eau en martinique
leticiaprofesor
 
Water Eau Stand Up Piment Blanc
Water Eau Stand Up Piment BlancWater Eau Stand Up Piment Blanc
Water Eau Stand Up Piment Blanc
France
 
Article_Tahri_C13.pdf
Article_Tahri_C13.pdfArticle_Tahri_C13.pdf
Article_Tahri_C13.pdf
MouadEl15
 
Livret Eau, bien commun
Livret Eau, bien commun Livret Eau, bien commun
Livret Eau, bien commun
david zentao
 
Expose wwf agriculture
Expose wwf agricultureExpose wwf agriculture
Expose wwf agriculture
CLAV
 
Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019
Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019
Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019
Alain Vidal
 
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdfIL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
Faga1939
 
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
USIGGENEVE
 
catastrophe de l'eau et consiquence
catastrophe de l'eau et consiquence catastrophe de l'eau et consiquence
catastrophe de l'eau et consiquence
AbdullkarimAbass
 
Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019
Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019
Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019
Alain Vidal
 
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSELa réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
Voarino
 
Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013
Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013
Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013
International Water Management Institute (IWMI)
 
Les aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potable
Les aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potableLes aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potable
Les aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potable
Forums financiers de Wallonie
 
Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
 Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien... Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
المجلس الوطني الاقتصادي و الاجتماعي و البيئي
 

Similaire à Eau et sante (20)

117,proteger gerer-ressource-en-ea
117,proteger gerer-ressource-en-ea117,proteger gerer-ressource-en-ea
117,proteger gerer-ressource-en-ea
 
presentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.ppt
presentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.pptpresentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.ppt
presentation_sur_l_eau_5_novembre_2013.ppt
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
 
Les menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eauLes menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eau
 
Les usages et la pollution eau en martinique
Les usages et la pollution  eau en martinique Les usages et la pollution  eau en martinique
Les usages et la pollution eau en martinique
 
Water Eau Stand Up Piment Blanc
Water Eau Stand Up Piment BlancWater Eau Stand Up Piment Blanc
Water Eau Stand Up Piment Blanc
 
Eau enjeu avenir
Eau enjeu avenirEau enjeu avenir
Eau enjeu avenir
 
Article_Tahri_C13.pdf
Article_Tahri_C13.pdfArticle_Tahri_C13.pdf
Article_Tahri_C13.pdf
 
Livret Eau, bien commun
Livret Eau, bien commun Livret Eau, bien commun
Livret Eau, bien commun
 
Expose wwf agriculture
Expose wwf agricultureExpose wwf agriculture
Expose wwf agriculture
 
Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019
Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019
Eau Alimentation et Pauvreté AgroParisTech MS Geau 2019
 
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdfIL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
 
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
 
catastrophe de l'eau et consiquence
catastrophe de l'eau et consiquence catastrophe de l'eau et consiquence
catastrophe de l'eau et consiquence
 
Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019
Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019
Eau Alimentation et Pauvrete AgroParisTech ATHENS 2019
 
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSELa réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
La réutilisation des eaux usées, une deuxième vie - Thierry FOSSE
 
Amélissa 35
Amélissa 35Amélissa 35
Amélissa 35
 
Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013
Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013
Gouvernance de l'eau au Sud UM2 2013
 
Les aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potable
Les aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potableLes aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potable
Les aspects macroéconomiques du secteur de l'eau potable
 
Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
 Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien... Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
Evaluations des interactions entre Environnement et Développement en soutien...
 

Eau et sante

  • 1. EAU ET SANTE : Problèmes émergents Pr Bernard Marcel DIOP Faculté de Médecine, de Pharmacie, d’odontostomatologie (FMPOS) 1ère réunion ouest AfricAine sur l’intégrAtion des « sciences et technologies à MeMbrAnes universite cheikh AntA diop de dAkAr 6-7-8 juin 2007
  • 2. PLAN • INTRODUCTION • SITUATION ACTUELLE • PROBLÈMES ÉMERGENTS • DEUX CONSÉQUENCES • IMMEDIATES • A MOYEN TERME • CONCLUSION
  • 3. INTRODUCTION • L’eau le produit alimentaire le plus essentiel pour les êtres vivants en général et l’homme en particulier • Elle représente 70% de son poids corporel • Il est donc nécessaire de la préserver et bien la gérer.
  • 4. SITUATION ACTUELLE • 1,4 milliard d'hommes n'ont toujours pas accès1,4 milliard d'hommes n'ont toujours pas accès à l'eau potable.à l'eau potable. • 1,9 milliard sont sans moyens d'assainissement1,9 milliard sont sans moyens d'assainissement Plus de 3 milliards ont des infections liées à laPlus de 3 milliards ont des infections liées à la mauvaise qualité de l'eau.mauvaise qualité de l'eau. Plus de 5 millions, par an, en meurent...Plus de 5 millions, par an, en meurent... …… Un enfant toutes le 8 secondesUn enfant toutes le 8 secondes Source OMSSource OMS
  • 5. L’état de l’eau dans le monde • La maîtrise de l’eau constitue un défi pour la survie de tous les êtres vivants • En 2006, plus de 20 pays vivent en dessous du seuil de pénurie grave, • En 2025, ils seront près de 35, pour l'essentiel au Moyen-Orient et en Afrique • 3 sur les 6 milliards d’habitants devront affronter des pénuries modérées à sévères
  • 6. L’état de l’eau dans le monde • Les mers et océans accaparent 97,5 % de l'eau totale de la planète • L'eau douce ne représente que 2,5 % du « stock » • Plus des 2/3 concentrés dans les glaciers et la couverture neigeuse • Prés d’1/3 dans les nappes souterraines • Moins 1% se compose de l'humidité des sols et de l'air • 0,3 %, soit 0,007 de la totalité de l'eau de la planète dans les rivières (se renouvelle tous les 16 jours) , ruisseaux, réservoirs et lacs (tous les 17 ans)
  • 7. La quantité d’eau consommée • S'élève de 2 500 à 3 000 km3 par an. • Plus de la moitié est déjà prélevée • l'agriculture engloutit pour l'irrigation 67 % • l'industrie en absorbe 23 % • les agglomérations 10 %
  • 8. Problèmes émergents : l’irrigation • La liste des méfaits massifs est longue : • dégradation des sols par suite de l'engorgement et de la salinité ; • pollution des eaux de surface ; • contamination des eaux souterraines ; • sans compter les gaspillages dus aux installations défectueuses.
  • 9. Problèmes émergents : l’industrie • L’industrie est responsable de 50% des rejets polluants organiques et de la quasi totalité des rejets toxiques : • métaux lourds : Cadmium, Mercure, Plomb, Manganèse, Arsenic … • polluants organiques persistants : • Pesticides : acétachlore, atrazine
  • 10. Problèmes émergents : l’industrie • Il s’agit des industries : • agro-alimentaires, • hôtelières • papetières, • chimiques, • des cuirs et peaux, • extractives, • minérales, • mécaniques et de traitement de surfaces, • production d’énergie, • sidérurgiques et métallurgiques, • Textiles et teinturières.
  • 11. Problèmes émergents : Villes assoiffées • New-York la cherche à 200 km dans les Appalaches, transportée dans des tunnels de 5 m de diam. et plongeant s/terre à 300 m • Dakar reçoit l'eau du fleuve Sénégal et du lac de Guiers, à partir d’une canalisation de 200 km superficielle
  • 12. La facture devient de plus en plus lourde • Handicapant le développement de sa distribution et de l'assainissement du milieu • Pénalisant les plus démunis :la paient 10-50 fois plus chers aux marchands ambulants ou aux voisins raccordés : • les pauvres :9-18% revenus / ménages aisés (2-3 %) • Tableau inquiétant : • Nb mégapoles >10M° hab 10 en 1980 à 50 en 2025, • 90 % de l'accroissement de la population devant, d'ici là se concentrer dans les zones urbaines.
  • 13. La carte mondiale du "Water Stress Index« (UNESCO)
  • 14. Interprétation du « Water Stress Index » • S'il est inférieur à 10 % : tout va bien. Entre 10 et 20 % : efforts de gestion et des investissements sont nécessaires (France, Grande-Bretagne et Portugal) Entre 20 et 40 % : efforts et investissements plus grands et des arbitrages rendus entre les utilisateurs (eau des villes et eau des campagnes). C'est le cas : Espagne, Italie, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas ou Allemagne…. Au delà de 40 %, l'eau devient d'une rareté extrême (Afrique du Nord, Moyen Orient, Inde, Asie Centrale, une partie de l’Europe Centrale, USA, Mexique). Ces pays devraient avoir recours : • Importation, • Dessalement, • Utilisation de ressources non renouvelables.
  • 15. Carte mondiale du bonheur Adrian G. White, University of Leicester (UK) 2006 Score de SWB (subjective well-being ) 273 100
  • 16. Causes de ces inquiétudes • Croissance démographique non contrôlée • Réchauffement climatique • Instabilité sociopolitique dans les régions qui ont le plus besoin de paix • Gaspillage de l’eau font que : • Les habitants des bidonvilles n'ont parfois à leur disposition que 5 à 10 litres d'eau/personne/jour. • Un ménage à revenu intermédiaire ou élevé vivant dans la même ville peut, en revanche, utiliser au moins 50 à 150 litres d'eau/personne/ jour,
  • 17. Autres problèmes émergents directement liés aux comportements humains • Modifications par l’homme du fait des grands travaux pour le développement : • La construction de barrage favorisant l’émergence de maladies parasitaires • La construction d’hôtels dans le domaine maritime déversant leurs déchets dans la mer (infections intestinales et maladies dues aux toxiques) • Le développements d’industries chimiques souillant les sources d’eau de boissons • La construction d’habitats de manière anarchique parfois sur les nappes phréatiques
  • 18. Deux conséquences • Immédiate (infectieuse surtout) • A moyen terme (Toxicité chronique)
  • 20. Nombre d’agents entéropathogènes par litre selon la source d’eau Source : GUIDELINES FOR DRINKING-WATER QUALITYFIRST ADDENDUM TO THIRD EDITION, first addendum. Vol. 1, Recommendations. – 3rd ed. WHO, 2006, page 137, Tableau 7.5
  • 21. Risques infectieux Agents bactériens Source Modes de transmission Maladies Vibrio cholerae Hommes Réservoirs aquatiques Direct : mains sales Indirect : Aliments souillés Epidémie de choléra Vibrio para hemolyticus Mer souillée Sources halieutiques Indirect par les fruits de mer, aliments souillés par les mains Dysenterie bacillaire Samonella sp Hommes Animaux Mollusques Eaux usées Direct Indirect : aliments souillés, mollusques Fièvre Typhoïde Intoxications alimentaires (œufs, lait et dérivés, volailles…) Shigella sp Campylobacter jejuni Hommes Eaux usées Direct Indirect Dysenterie bacillaire Helicobacer pilori 50% de la population Hommes Eaux usées Direct mains sales Indirect : oro fécal Ulcère gastro- duodénal
  • 22. Cholera outbreaks in West Africa 2005 Afrique de l’Ouest : 31 259 cas dont 517 décès (Taux de létalité :1,7%) Sénégal : 23 325 cas dont 303 décès (taux de létalité 1,2%)
  • 23. Risques infectieux Agents viraux Source Modes de transmission Maladies Norovirus Potentiel infectieux élevé (à faible inoculum, résistant au chlore Rotavirus Hommes Eaux usées Direct : mains sales Indirect : aliments souillés Gastroentérites de l’enfant et du sujet âgé Poliovirus Entérovirus Hommes Bassins Eaux usées Direct Indirect Poliomyélite Gastroentérites de l‘enfant Adénovirus Calcivirus Astrovirus Hommes Stations d’épuration Direct Indirect : aliments souillés Gastroentérites du sujet âgé et du sujet immunodéprimé, SIDA Virus des Hépatites virale (VHA, VHE) Hommes Eaux usées Direct Indirect Diarrhées Hépatites
  • 24. Risques infectieux Agents parasitaires Source Modes de transmission Maladies Cryptosporidium Hommes Réservoirs aquatiques Direct : mains sales Indirect : animaux, aliments souillés Diarrhée chronique au cours du SIDA et immunodépress. Giardia intestinalis Hommes Réservoirs aquatiques Direct Indirect par les fruits de mer, les mains sales Dysenterie bacillaire Entamoeba histolytica Hommes Animaux Hommes Direct rare Indirect : aliments souillés Amibiase intestinale, extra intestinale (foie, rate…) Schistosoma haematobium S. mansoni Barrage de Diama Construction de canaux Richard Toll Baignades Hématurie, Cancer de la Vessie Diarrhée, Dysenterie
  • 25. Risques infectieux : le Paludisme • 500 millions cas/an • 2 millions décès/an • Afrique 90% • Enfants < 5ans / Femmes enceintesEnfants < 5ans / Femmes enceintes • Impact socio-économique négatifImpact socio-économique négatif (1,3% PIB)(1,3% PIB)
  • 26. Risques infectieux : paludismeRisques infectieux : paludisme Faciès en Afrique • Sahélo-saharien • Sahélien • Tropical • Équatorial • Montagnard • Austral Faciès en Afrique • Sahélo-saharien • Sahélien • Tropical • Équatorial • Montagnard • Austral
  • 27. Stabilité du paludisme Paludisme stable • ha> 100 • Transmission élevée & permanente • Immunité < 7 ans • Zones équatoriales/forêts dégradées Paludisme stabilité intermédiaire • 10 < ha < 100 • Transmission moyenne & saisonnière • Immunité < 15 ans • Savane Paludisme instable • ha < 10 • Transmission faible • Immunité tardive et faible • Sahel - Steppe Epidémies • Transmission exceptionnelle • Hauts plateaux, Sahel,… Paludisme d’importation ha : Taux d’inoculation entomologique
  • 29. Métaux lourds & Effets sur la santé Métal Source ½ vie Normes Effets Arsenic Cigarettes Combustion de fiouls Volcan 23-34 jours 0,01 mg/l Cancers du Poumon ou rein, Cadmium Fonderie de Zinc Déchets, Tabac 17-30 ans 0.003 mg/l Perturbation du métabolisme du Ca Ostéomalacie, fracture K Poumon Mercure Hydrargyre, hydrargyrisme Thermomètre, amalgame dentaire, cosmétiques, pesticides, pellicules de film, cire parquet, lampe à néon, Peinture à l’eau, engrais chimique, Vaccins contenant Thimérosal ou éthyl- mercurithiosalicylate de sodium(agent de conservation). 40-60 jours 0.006 mg/l Maladie Minamata (Japon) Grande fatique, maladies de Parkinson, d'Alzheimer Mutation chromosomique Source : GUIDELINES FOR DRINKING-WATER QUALITYFIRST ADDENDUM TO THIRD EDITION, first addendum. Vol. 1, Recommandations. – 3rd ed. WHO, 2006
  • 30. Métaux lourds & Effets sur la santé Métal Source ½ vie Normes Effets Plomb Saturnisme aigu ou chronique Dès 100 µg/l fonderie Déchet Journaux Sang 30µ jours Tissus mous 50 jours Tissus osseux 20-30 ans 0,5µg/m3 • Aiguë : Coliques • Chronique : - Système nerveux - Anémie - HTA - Trouble de la fertilité - Cancer Rein
  • 31. Substances organiques •Phtalates utilisés comme agent plastifiants (à faible dose) •le di-2-éthylhexyle phtalate (DEHP)(DEHP) •le di-isononyle phtalate (DINP) •Maladies endocriniennes • Glandes de la reproduction • Glandes thyroïdiennes
  • 32. Substances organiques • Retardateurs de flamme bromés substances fortement persistantes et bioaccumulables •tétra bromo bisphénol A (TBBP-A)tétra bromo bisphénol A (TBBP-A) •Maladies endocriniennes • Hyperoestrogénie : Cancer de l’utérus • Effets « dysrupteur» thyroïdienne en inhibant la fixation de triiodo thyronine (T3) à sa protéine de transport  hypersécrétion d’hormone de croissance : •Diabète par intolérance au glucose •HTA et autres troubles cardiovasculaires •Arthrite •Croissance anormale de certains organes
  • 33. Substances organiques • Retardateurs de flamme bromés substances fortement persistantes et bioaccumulables • Les polybromodiphényles Ethers (PBDE).Les polybromodiphényles Ethers (PBDE). •Maladies endocriniennes •Neurocomportementales chez l’animal
  • 34. Substances organiques • Acétachlore substituant des herbicides • atrazine, alachlore, metolachlore, 2-4Datrazine, alachlore, metolachlore, 2-4D … •Tremblement, mouvements anormaux hypersalivation chez les chiens •Induit des tumeurs maligne chez le rat et la souris (nez, poumons, thyroïde, foie…)
  • 38. Conclusion-1 • Pour promouvoir et développer la santé humaine, il faudrait en matière: • Approvisionnement en eau: la rendre exempte de contaminants nocifs tout en assurant 20 à 50 litres d'eau/j/h • Assainissement du milieu: faire passer le taux de couverture de 49% actuellement dans nos pays, à celui de 98% des pays développés • Inondation : interdire toute habitation en zone inondable, améliorer le système de drainage des eaux de pluie, revaloriser les espaces urbains(tout-à- l’égout, gestion des ordures…)
  • 39. Conclusion-2 • Politiques rigoureuses • Approvisionnement en eau potable • Assainissement du milieu • Aménagement du territoire • Implication des populations • Information • Communication • Changement de comportement
  • 40. Conclusion-3 • Application de ces stratégies • Réduction des problèmes émergents liées à l’eau • Economie des budgets • Développement durable du pays • Disparition du stress liées à l’eau • Bonheur des populations