SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  35
Hygiène hospitalière
Infections Associées aux Soins
MINISTERE DE LA SANTE
DIRECTION REGIONALE DE SANTE FES -MEKNES
ISPITS FES/ANNEXE MEKNES
Option: infirmier polyvalent
Module: SIB 1/Elément : hygiène
Élaboré par : Mme. Hanane LEMMIH
Année universitaire : 2019-2020
Objectifs de la séance
Au terme de cette séance vous devez être capable
de:
Définir : l’hygiène hospitalière, les infections
associées aux soins(IAS);
Citer les causes, les facteurs favorisant et les
conséquences des IAS;
Décrire les mécanismes des IAS;
Citer les organismes de prévention et de
surveillance des IAS;
Décrire les mesures de prévention des IAS.
Hanane LEMMIH 2
Plan
• Introduction
• Problématique
• Définitions
• Causes des IAS
• Conséquences des IAS
• Mécanismes des IAS
• Sites des IAS les plus fréquents
• Facteurs favorisants les IAS
• Comité de lutte contre les infections
nosocomiales(CLIN)
• Mesures de prévention des IAS
Hanane LEMMIH
3
Introduction
• Pourquoi doit-on lutter contre les
infections associées aux soins
Hanane LEMMIH 4
Problématique des IAS
• Les infections associées aux soins : véritable
problème de santé publique ;
• Selon l’OMS (2008) :
 8,7% des patients hospitalisés sont touchés par
une IN ;
 +1,4 million de personnes dans le monde
souffrent de complications infectieuses acquises
à l’hôpital ;
Les fréquences maximales sont enregistrés dans
les hôpitaux de la région de la méditerranée
orientale 11,8% contre 7,7% en Europe.
Hanane LEMMIH 5
Problématique des IAS (2)
• Les infections associées aux soins sont
d’importantes causes de morbidité et de mortalité
dans le monde qui nécessitent un haut niveau de
prévention.
• Au Maroc:
une seule enquête de prévalence des infections
nosocomiales en 1994 à révélée un taux de
prévalence de 9,6% dans les hôpitaux
marocains. L’infection urinaire étant la +
fréquente.
Hanane LEMMIH 6
Problématique des IAS (3)
Les infections associées aux soins ont un impact à
la fois économique et humain considérable:
 la souffrance du patient +++ ;
 les coûts de la santé;
 la résistance des bactéries aux
antibiotiques;
 la qualité des soins.
Hanane LEMMIH 7
Définitions: Hygiène Hospitalière
Hygiène Hospitalière( HH):
Ensemble de mesures et de pratiques mises en
œuvre par tout le personnel de santé pour lutter
contre la prolifération et la propagation des germes
sources d’infection nosocomiale.
Hanane LEMMIH 8
Définitions: Infection Nosocomiale
Infection Nosocomiale(IN):
 Le terme nosocomial vient du grec
« nosokomeion » qui signifie « hôpital »;
 Infection survenant chez un patient à l’hôpital ou
dans un autre établissement de santé et chez qui
cette infection n’était ni présente ni en incubation
au moment de l’admission. Cette définition inclut
les infections contractées à l’hôpital mais qui se
déclarent après la sortie, et également les
infections professionnelles parmi le personnel de
l’établissement (OMS, 2008).
Hanane LEMMIH 9
Définitions: Infection Nosocomiale(2)
 Une infection est dite « nosocomiale » lorsqu’elle
est acquise dans un établissement de soins et
qu’elle apparaît après un délai de 48H après
l’admission.
 Pour les infections du site opératoire, on considère
comme nosocomiales les infections survenues
dans les 30 jrs suivant l’intervention, ou, s’il y’a
mise en place d’une prothèse ou d’un implant,
dans l’année qui suit l’intervention.
Hanane LEMMIH 10
Définitions: IAS
 Une IAS survient au cours ou à la suite d’une prise
en charge (diagnostique, thérapeutique, palliative,
préventive ou éducative) d’un patient et s’elle
n’était ni présente, ni en incubation au début de la
prise en charge.
 Le critère principal définissant une IAS est la
délivrance d’un acte ou d’une prise en charge de
soins au sens large par un professionnel de santé
ou le patient ou son entourage, encadrés par un
professionnel de santé. Aucun critère de lieu n’est
considéré pour la prise en charge ou la délivrance
de soins (CTINIAS, 2006) Hanane LEMMIH 11
Causes fondamentales des IAS
 Absence de formation aux pratiques de base de
la lutte contre les IAS;
 Absence d’infrastructure de lutte contre les
infections et insuffisance des pratiques de lutte
(procédures);
 Insuffisance des installations et des techniques
pour l’hygiène des mains;
 Absence de précautions et de procédures
d’isolement.
Hanane LEMMIH 12
Causes fondamentales des IAS (2)
 Utilisation de traitements complexes sans
formation ni infrastructure adéquates, par
exemple:
 Dispositifs et gestes invasifs
 Interventions chirurgicales complexes
 Cathéters, liquides et médicaments pour la voie intraveineuse
 Sondes urinaires
 Pratiques insuffisantes en matière de
stérilisation, de désinfection et de nettoyage des
locaux
Hanane LEMMIH 13
Conséquences des IAS
• pour le malade: souffrance supplémentaire
physique et psychologique ;
• pour le personnel: risque d’infections, charge
supplémentaire de travail ;
• pour l’ établissement: coûts supplémentaire(
médicaments, moyens diagnostiques et
thérapeutiques, allongement de la durée
d’hospitalisation, faible qualité de soins) ;
• Pour la société: perte de confiance dans le
système de santé, éthiquement inacceptable,
arrêt de travail, handicaps, décès.
Hanane LEMMIH 14
Mécanismes des IAS
• Le processus de transmission d’une IAS
Agent
infectieux +
réservoir
transmission Hôte réceptif
Hanane LEMMIH 15
Agents infectieux à l’origine des
IAS
• Les bactéries :
 Bactéries commensales : présente dans la flore des sujets
en bonne santé (rôle protecteur), mais peuvent provoquer
une infection si la défense immunitaire se trouve affaiblie ;
 Bactéries pathogènes : provoque des infections quel que
soit l’état immunitaire de l’hôte.
• Les virus : ex. virus de l’hépatite B et C ( lors d’une
transfusion, dialyse, injection)
• Les Parasites
• Les champignons
Hanane LEMMIH 16
Réservoirs et transmission
La transmission des agents infectieux provoquant l’IAS
se fait de plusieurs façons:
• À partir de la flore du patient: INFECTION ENDOGENE =
auto-infection :
 Les bactéries présentes dans la flore normale du patient
peuvent provoquer des IAS en cas de :
Lésions tissulaires(plaies)
Traitement ATB inapproprié favorisant leur prolifération
Hanane LEMMIH 17
Réservoir et transmission (2)
• À partir de la flore d’un autre patient ou d’un membre du
personnel : Infection Croisée Exogène
Les agents infectieux se transmettent d’un patient à l’autre
par :
Contact direct entre patients(mains, gouttelettes de salives,
liquides biologiques, etc.)
L’air( gouttelettes ou poussières contaminés par les germes
d’un autre patient)
Le personnel contaminé lors des soins aux patients( mains,
vêtements, nez, gorge)
Objets contaminés par le patient, le personnel, les visiteurs.
Hanane LEMMIH 18
Réservoir et transmission (3)
• À partir de la flore présente dans
l’environnement des soins de santé: Infection
Environnementale Exogène
Plusieurs micro-organismes survivent dans
l’environnement hospitalier dans: Eau, Milieux
humides, Linge, Matériel médical ( stérilisation
défectueuse), Aliments.
Hanane LEMMIH 19
Mécanismes des pneumopathies associées aux soins (
trachéotomie, intubation, etc.)
Hanane LEMMIH 20
Sites les plus fréquentes des
IAS
• Les infections urinaires ( en relation avec les
sondes);
• Les infections du site opératoire;
• Les infections respiratoires basses;
• Les infection de la circulation sanguine (en
relation avec les cathéters).
Hanane LEMMIH 21
Facteurs favorisants les IAS
Hanane LEMMIH 22
• Diagnostiques:
fibroscopie ou
endoscopie
• Thérapeutiques:
radiothérapie, actes
chirurgicales
• Usage abusif des
anti-infectieux
• Propagation des
bactéries résistantes
dans l’ES
• Hôpitaux surpeuplés
• Transfert fréquent entre
services
• Age extrême
• État immunitaire
• Mdies sous-jacentes
• Lésions cutanéo-
muqueuses
• Malnutrition
Vulnérabilité
Du patient
Facteurs
environne-
mentaux
Progrès
diagnosti-
ques et
thérapeuti-
ques
Résistance
bactérienne
Les différentes organisations de la
surveillance et de la prévention
des infections nosocomiales
Hanane LEMMIH 23
Comité de lutte contre les IN
• Réglementation: Article 20 et 21 (Arrêté de la ministre de la
santé n° 456-11 du 23 rejeb 1431 (6 juillet 2010) portant
règlement intérieur des hôpitaux)
• Composition:
Directeur et chefs des pôles
Président du conseil des médecins, médecins dentistes
et pharmaciens;
Responsables du laboratoire; de la pharmacie
hospitalière;
Médecin de chacune des spécialités disponibles à
l’hôpital;
Hanane LEMMIH 24
Comité de lutte contre les IN (2)
Épidémiologiste en fonction à l’hôpital ;
Ingénieur biomédical;
Représentant de l’équipe opérationnelle de l’hygiène
• L’objectif du CLIN : prévenir la propagation d’infections
nosocomiales dans les établissements de santé
Hanane LEMMIH 25
Mesures de préventions des
IAS
1. Mesures concernant le personnel
 Hygiène des mains, port de gants si nécessaire +++;
 Hygiène corporelle et vestimentaire pour réduire la
flore microbienne : cheveux propres et attachés,
ongle court et sans vernis, port de bijoux non
autorisé, changement de tenue professionnel, etc.);
 Port de casaques, callots, masques pour le
personnel travaillant dans des services à haut
risques (bloc opératoire, service des brûlés);
 Vaccination contre les infections potentiellement en
milieu de soins (en particulier l’hépatite B);
 Précautions générales standard: vis à vis des risques
de contamination par le sang, par les liquides
biologiques ou tout autre produit d'origine humaine.
Hanane LEMMIH 26
Mesures de préventions des IAS (2)
2. Mesures concernant les patients
 Isolement des patients: Isolement septique(
malade contagieux), Isolement protecteur (
malade immunodéprimé);
 Douche et vêtements propres à tout entrant à
l’hôpital;
 Politique en matière des visites;
 Chambres individuelles et salles regroupant les
patients atteints de maladies déterminées.
Hanane LEMMIH 27
Mesures de préventions des IAS (3)
3. Mesures concernant l’hygiène des soins et
des pratiques
 Asepsie des gestes ;
 Utilisation des antiseptiques;
 Désinfection régulière du chariot des soins;
 Séparation soigneuse du circuit propre et du
circuit sale ;
 Désinfection périodique des salles
d’intervention chirurgicale.
Hanane LEMMIH 28
Mesures de préventions des IAS (4)
4. Nettoyage, désinfection et stérilisation des
instruments et fournitures
 Des politiques et procédures écrites sont
nécessaires;
 Tous les objets à désinfecter ou stériliser doivent
d’abord être soigneusement nettoyés;
 Utiliser si possible la stérilisation par la vapeur;
 Les articles stérilisés doivent être stockés dans
des endroits propres et fermés.
Hanane LEMMIH 29
Mesures de préventions des IAS (5)
5. Formation du personnel
Assurer la formation du personnel de santé en
matière de:
Techniques stériles appropriées;
Procédures de lutte contre les infections;
Utilisation de barrières à titre de précautions
(p. ex. gants) pour certaines procédures.
Hanane LEMMIH 30
Mesures de préventions des IAS (6)
6. Mesures institutionnelles
 Politique et stratégie de lutte contre les IN;
 Fonctionnement du CLIN et de l'équipe
opérationnelle en hygiène hospitalière.
7. Mesures épidémiologiques
 Surveillance épidémiologique des IN;
 Suivi d'indicateurs microbiologiques (bactéries
multi-résistantes).
Hanane LEMMIH 31
Mesures de préventions des IAS (7)
8. Propreté de l’environnement
 Contrôle de la qualité de l'eau, de l’air et de
l’alimentation ( surtout contrôle
bactériologique )
 Elimination des déchets en toute sécurité
 Mettre le linge sale en sacs et l’isoler du
circuit normal de l’hôpital
Hanane LEMMIH 32
Synthèse
 IAS = Infections acquises par les patients (ou le
personnel) au cours ou à la suite d’une prise en
charge et qui n’étaient pas présente au début de
cette prise en charge.
 Les IAS constituent un vrai problème de santé
publique. Ils sont responsables de morbidité et de
mortalité importantes, en plus d’un impact
économique et social considérable.
 Les infections endogènes sont les plus fréquentes
causées principalement par des bactéries. Le
manu portage est le mode de transmission le plus
fréquent. Hanane LEMMIH 33
Synthèse (2)
 L’application et le respect des mesures de
prevention contre les IAS sont
indispensables pour empêcher les infections
nosocomiales.
 L’hygiène des mains est d’une importance
cruciale dans la prévention des IAS.
 Le CLIN et son équipe opérationnelle
d’hygiène est l’instance responsable de la
lutte contre les IN au sein de chaque hôpital,
elle est chargé de la prévention, de la
surveillance et de la formation du personnel.
Hanane LEMMIH 34
Références
• Arrêté de la ministre de la santé . (2010).règlement intérieur des hôpitaux. Consulté 6
mars 2019, à l’adresse http://adala.justice.gov.ma/production/html/Fr/170983.htm
• Hygiène hospitalière et infections nosocomiales. (s. d.). Consulté 4 mars 2019, à
l’adresse http://www.remede.org/documents/hygiene-hospitaliere-et-infections.html
• Infections nosocomiales. (s. d.). Consulté 4 mars 2019, à l’adresse
https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/infections-nosocomiales
• Lahlou, L., Bouzian, A., Mechita, N. B., Razine, R., Obtel, M., Mrabet, M., & Abouqal, R.
(2017). Prévalence des infections acquises à l’hôpital au Maroc : revue systématique et
méta analyse. /data/revues/03987620/v65sS2/S0398762017301931/. Consulté à
l’adresse https://www.em-consulte.com/en/article/1120580
• OMS | Prévention des infections nosocomiales. (2008). Consulté 4 mars 2019, à
l’adresse https://www.who.int/publications/list/WHO_CDS_CSR_EPH_2002.12/fr/
• SEFFAR, M., & ZOUHDI, M. (2013). PRÉVENTION DES INFECTIONS
NOSOCOMIALES. Maroc Médical, 27(2). Consulté à l’adresse
https://revues.imist.ma/index.php?journal=MM&page=article&op=view&path[]=1019
• Senn, L., Sommerstein, R., & Troillet, N. (2017). Prévenir les infections associées aux
soins en 2017. Forum Médical Suisse, 17(45), 974-978.
https://doi.org/10.4414/fms.2017.03116
Hanane LEMMIH 35

Contenu connexe

Tendances

Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophyties
RIADH HAMMEDI
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aigue
belaibzino
 
Le Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdfLe Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdf
WafaZeroual1
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
Amel Ammar
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
Mansour1
 
Les technique de protozoaires
Les technique de protozoairesLes technique de protozoaires
Les technique de protozoaires
abir
 

Tendances (20)

Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophyties
 
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
 
La poliomyelite aigue
La poliomyelite aigueLa poliomyelite aigue
La poliomyelite aigue
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
 
Pseudomonas aeruginosa et acinetobacter baumannii
Pseudomonas aeruginosa et acinetobacter baumanniiPseudomonas aeruginosa et acinetobacter baumannii
Pseudomonas aeruginosa et acinetobacter baumannii
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
 
Le Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdfLe Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdf
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
 
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
 
Photothèque:parasitologie
Photothèque:parasitologiePhotothèque:parasitologie
Photothèque:parasitologie
 
Bilharziose
BilharzioseBilharziose
Bilharziose
 
Cestodoses adultes
Cestodoses adultesCestodoses adultes
Cestodoses adultes
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
 
Hygiène hospitalière
Hygiène hospitalièreHygiène hospitalière
Hygiène hospitalière
 
Les technique de protozoaires
Les technique de protozoairesLes technique de protozoaires
Les technique de protozoaires
 
Filariose
FilarioseFilariose
Filariose
 

Similaire à cours-hh-3.ppt

RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKRAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
yann EIRAUDO
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
drmouheb
 
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
CentreInteret
 
Edel injection (partie i)
Edel   injection (partie i)Edel   injection (partie i)
Edel injection (partie i)
odeckmyn
 

Similaire à cours-hh-3.ppt (20)

Prévention des infections et gestion des déchets
Prévention des infections et gestion des déchetsPrévention des infections et gestion des déchets
Prévention des infections et gestion des déchets
 
De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.
 
Infection Control and Antibiotic Stewardship (French) - The CRUDEM Foundation
Infection Control and Antibiotic Stewardship (French) - The CRUDEM FoundationInfection Control and Antibiotic Stewardship (French) - The CRUDEM Foundation
Infection Control and Antibiotic Stewardship (French) - The CRUDEM Foundation
 
INs-Yassine.pptx
INs-Yassine.pptxINs-Yassine.pptx
INs-Yassine.pptx
 
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demainHygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
 
Hygiène.pptx
Hygiène.pptxHygiène.pptx
Hygiène.pptx
 
Procédure de gestion des bassins en établissements de santé
Procédure de gestion des bassins en établissements de santéProcédure de gestion des bassins en établissements de santé
Procédure de gestion des bassins en établissements de santé
 
Webinaire : L’hygiène des mains - plus simplement pour le personnel soignant!
Webinaire : L’hygiène des mains - plus simplement pour le personnel soignant!Webinaire : L’hygiène des mains - plus simplement pour le personnel soignant!
Webinaire : L’hygiène des mains - plus simplement pour le personnel soignant!
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
 
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
 
Comment mener les observations en hygiène des mains
Comment mener les observations en hygiène des mainsComment mener les observations en hygiène des mains
Comment mener les observations en hygiène des mains
 
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptxCopie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
 
Asepsie et Antisepsie en chirurgie buccale.pptx
Asepsie et Antisepsie en chirurgie buccale.pptxAsepsie et Antisepsie en chirurgie buccale.pptx
Asepsie et Antisepsie en chirurgie buccale.pptx
 
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKRAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
 
Présentation de TFE
Présentation de TFEPrésentation de TFE
Présentation de TFE
 
Aes
AesAes
Aes
 
IN-Dr-sadaoui.pptx
IN-Dr-sadaoui.pptxIN-Dr-sadaoui.pptx
IN-Dr-sadaoui.pptx
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
 
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
 
Edel injection (partie i)
Edel   injection (partie i)Edel   injection (partie i)
Edel injection (partie i)
 

cours-hh-3.ppt

  • 1. Hygiène hospitalière Infections Associées aux Soins MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION REGIONALE DE SANTE FES -MEKNES ISPITS FES/ANNEXE MEKNES Option: infirmier polyvalent Module: SIB 1/Elément : hygiène Élaboré par : Mme. Hanane LEMMIH Année universitaire : 2019-2020
  • 2. Objectifs de la séance Au terme de cette séance vous devez être capable de: Définir : l’hygiène hospitalière, les infections associées aux soins(IAS); Citer les causes, les facteurs favorisant et les conséquences des IAS; Décrire les mécanismes des IAS; Citer les organismes de prévention et de surveillance des IAS; Décrire les mesures de prévention des IAS. Hanane LEMMIH 2
  • 3. Plan • Introduction • Problématique • Définitions • Causes des IAS • Conséquences des IAS • Mécanismes des IAS • Sites des IAS les plus fréquents • Facteurs favorisants les IAS • Comité de lutte contre les infections nosocomiales(CLIN) • Mesures de prévention des IAS Hanane LEMMIH 3
  • 4. Introduction • Pourquoi doit-on lutter contre les infections associées aux soins Hanane LEMMIH 4
  • 5. Problématique des IAS • Les infections associées aux soins : véritable problème de santé publique ; • Selon l’OMS (2008) :  8,7% des patients hospitalisés sont touchés par une IN ;  +1,4 million de personnes dans le monde souffrent de complications infectieuses acquises à l’hôpital ; Les fréquences maximales sont enregistrés dans les hôpitaux de la région de la méditerranée orientale 11,8% contre 7,7% en Europe. Hanane LEMMIH 5
  • 6. Problématique des IAS (2) • Les infections associées aux soins sont d’importantes causes de morbidité et de mortalité dans le monde qui nécessitent un haut niveau de prévention. • Au Maroc: une seule enquête de prévalence des infections nosocomiales en 1994 à révélée un taux de prévalence de 9,6% dans les hôpitaux marocains. L’infection urinaire étant la + fréquente. Hanane LEMMIH 6
  • 7. Problématique des IAS (3) Les infections associées aux soins ont un impact à la fois économique et humain considérable:  la souffrance du patient +++ ;  les coûts de la santé;  la résistance des bactéries aux antibiotiques;  la qualité des soins. Hanane LEMMIH 7
  • 8. Définitions: Hygiène Hospitalière Hygiène Hospitalière( HH): Ensemble de mesures et de pratiques mises en œuvre par tout le personnel de santé pour lutter contre la prolifération et la propagation des germes sources d’infection nosocomiale. Hanane LEMMIH 8
  • 9. Définitions: Infection Nosocomiale Infection Nosocomiale(IN):  Le terme nosocomial vient du grec « nosokomeion » qui signifie « hôpital »;  Infection survenant chez un patient à l’hôpital ou dans un autre établissement de santé et chez qui cette infection n’était ni présente ni en incubation au moment de l’admission. Cette définition inclut les infections contractées à l’hôpital mais qui se déclarent après la sortie, et également les infections professionnelles parmi le personnel de l’établissement (OMS, 2008). Hanane LEMMIH 9
  • 10. Définitions: Infection Nosocomiale(2)  Une infection est dite « nosocomiale » lorsqu’elle est acquise dans un établissement de soins et qu’elle apparaît après un délai de 48H après l’admission.  Pour les infections du site opératoire, on considère comme nosocomiales les infections survenues dans les 30 jrs suivant l’intervention, ou, s’il y’a mise en place d’une prothèse ou d’un implant, dans l’année qui suit l’intervention. Hanane LEMMIH 10
  • 11. Définitions: IAS  Une IAS survient au cours ou à la suite d’une prise en charge (diagnostique, thérapeutique, palliative, préventive ou éducative) d’un patient et s’elle n’était ni présente, ni en incubation au début de la prise en charge.  Le critère principal définissant une IAS est la délivrance d’un acte ou d’une prise en charge de soins au sens large par un professionnel de santé ou le patient ou son entourage, encadrés par un professionnel de santé. Aucun critère de lieu n’est considéré pour la prise en charge ou la délivrance de soins (CTINIAS, 2006) Hanane LEMMIH 11
  • 12. Causes fondamentales des IAS  Absence de formation aux pratiques de base de la lutte contre les IAS;  Absence d’infrastructure de lutte contre les infections et insuffisance des pratiques de lutte (procédures);  Insuffisance des installations et des techniques pour l’hygiène des mains;  Absence de précautions et de procédures d’isolement. Hanane LEMMIH 12
  • 13. Causes fondamentales des IAS (2)  Utilisation de traitements complexes sans formation ni infrastructure adéquates, par exemple:  Dispositifs et gestes invasifs  Interventions chirurgicales complexes  Cathéters, liquides et médicaments pour la voie intraveineuse  Sondes urinaires  Pratiques insuffisantes en matière de stérilisation, de désinfection et de nettoyage des locaux Hanane LEMMIH 13
  • 14. Conséquences des IAS • pour le malade: souffrance supplémentaire physique et psychologique ; • pour le personnel: risque d’infections, charge supplémentaire de travail ; • pour l’ établissement: coûts supplémentaire( médicaments, moyens diagnostiques et thérapeutiques, allongement de la durée d’hospitalisation, faible qualité de soins) ; • Pour la société: perte de confiance dans le système de santé, éthiquement inacceptable, arrêt de travail, handicaps, décès. Hanane LEMMIH 14
  • 15. Mécanismes des IAS • Le processus de transmission d’une IAS Agent infectieux + réservoir transmission Hôte réceptif Hanane LEMMIH 15
  • 16. Agents infectieux à l’origine des IAS • Les bactéries :  Bactéries commensales : présente dans la flore des sujets en bonne santé (rôle protecteur), mais peuvent provoquer une infection si la défense immunitaire se trouve affaiblie ;  Bactéries pathogènes : provoque des infections quel que soit l’état immunitaire de l’hôte. • Les virus : ex. virus de l’hépatite B et C ( lors d’une transfusion, dialyse, injection) • Les Parasites • Les champignons Hanane LEMMIH 16
  • 17. Réservoirs et transmission La transmission des agents infectieux provoquant l’IAS se fait de plusieurs façons: • À partir de la flore du patient: INFECTION ENDOGENE = auto-infection :  Les bactéries présentes dans la flore normale du patient peuvent provoquer des IAS en cas de : Lésions tissulaires(plaies) Traitement ATB inapproprié favorisant leur prolifération Hanane LEMMIH 17
  • 18. Réservoir et transmission (2) • À partir de la flore d’un autre patient ou d’un membre du personnel : Infection Croisée Exogène Les agents infectieux se transmettent d’un patient à l’autre par : Contact direct entre patients(mains, gouttelettes de salives, liquides biologiques, etc.) L’air( gouttelettes ou poussières contaminés par les germes d’un autre patient) Le personnel contaminé lors des soins aux patients( mains, vêtements, nez, gorge) Objets contaminés par le patient, le personnel, les visiteurs. Hanane LEMMIH 18
  • 19. Réservoir et transmission (3) • À partir de la flore présente dans l’environnement des soins de santé: Infection Environnementale Exogène Plusieurs micro-organismes survivent dans l’environnement hospitalier dans: Eau, Milieux humides, Linge, Matériel médical ( stérilisation défectueuse), Aliments. Hanane LEMMIH 19
  • 20. Mécanismes des pneumopathies associées aux soins ( trachéotomie, intubation, etc.) Hanane LEMMIH 20
  • 21. Sites les plus fréquentes des IAS • Les infections urinaires ( en relation avec les sondes); • Les infections du site opératoire; • Les infections respiratoires basses; • Les infection de la circulation sanguine (en relation avec les cathéters). Hanane LEMMIH 21
  • 22. Facteurs favorisants les IAS Hanane LEMMIH 22 • Diagnostiques: fibroscopie ou endoscopie • Thérapeutiques: radiothérapie, actes chirurgicales • Usage abusif des anti-infectieux • Propagation des bactéries résistantes dans l’ES • Hôpitaux surpeuplés • Transfert fréquent entre services • Age extrême • État immunitaire • Mdies sous-jacentes • Lésions cutanéo- muqueuses • Malnutrition Vulnérabilité Du patient Facteurs environne- mentaux Progrès diagnosti- ques et thérapeuti- ques Résistance bactérienne
  • 23. Les différentes organisations de la surveillance et de la prévention des infections nosocomiales Hanane LEMMIH 23
  • 24. Comité de lutte contre les IN • Réglementation: Article 20 et 21 (Arrêté de la ministre de la santé n° 456-11 du 23 rejeb 1431 (6 juillet 2010) portant règlement intérieur des hôpitaux) • Composition: Directeur et chefs des pôles Président du conseil des médecins, médecins dentistes et pharmaciens; Responsables du laboratoire; de la pharmacie hospitalière; Médecin de chacune des spécialités disponibles à l’hôpital; Hanane LEMMIH 24
  • 25. Comité de lutte contre les IN (2) Épidémiologiste en fonction à l’hôpital ; Ingénieur biomédical; Représentant de l’équipe opérationnelle de l’hygiène • L’objectif du CLIN : prévenir la propagation d’infections nosocomiales dans les établissements de santé Hanane LEMMIH 25
  • 26. Mesures de préventions des IAS 1. Mesures concernant le personnel  Hygiène des mains, port de gants si nécessaire +++;  Hygiène corporelle et vestimentaire pour réduire la flore microbienne : cheveux propres et attachés, ongle court et sans vernis, port de bijoux non autorisé, changement de tenue professionnel, etc.);  Port de casaques, callots, masques pour le personnel travaillant dans des services à haut risques (bloc opératoire, service des brûlés);  Vaccination contre les infections potentiellement en milieu de soins (en particulier l’hépatite B);  Précautions générales standard: vis à vis des risques de contamination par le sang, par les liquides biologiques ou tout autre produit d'origine humaine. Hanane LEMMIH 26
  • 27. Mesures de préventions des IAS (2) 2. Mesures concernant les patients  Isolement des patients: Isolement septique( malade contagieux), Isolement protecteur ( malade immunodéprimé);  Douche et vêtements propres à tout entrant à l’hôpital;  Politique en matière des visites;  Chambres individuelles et salles regroupant les patients atteints de maladies déterminées. Hanane LEMMIH 27
  • 28. Mesures de préventions des IAS (3) 3. Mesures concernant l’hygiène des soins et des pratiques  Asepsie des gestes ;  Utilisation des antiseptiques;  Désinfection régulière du chariot des soins;  Séparation soigneuse du circuit propre et du circuit sale ;  Désinfection périodique des salles d’intervention chirurgicale. Hanane LEMMIH 28
  • 29. Mesures de préventions des IAS (4) 4. Nettoyage, désinfection et stérilisation des instruments et fournitures  Des politiques et procédures écrites sont nécessaires;  Tous les objets à désinfecter ou stériliser doivent d’abord être soigneusement nettoyés;  Utiliser si possible la stérilisation par la vapeur;  Les articles stérilisés doivent être stockés dans des endroits propres et fermés. Hanane LEMMIH 29
  • 30. Mesures de préventions des IAS (5) 5. Formation du personnel Assurer la formation du personnel de santé en matière de: Techniques stériles appropriées; Procédures de lutte contre les infections; Utilisation de barrières à titre de précautions (p. ex. gants) pour certaines procédures. Hanane LEMMIH 30
  • 31. Mesures de préventions des IAS (6) 6. Mesures institutionnelles  Politique et stratégie de lutte contre les IN;  Fonctionnement du CLIN et de l'équipe opérationnelle en hygiène hospitalière. 7. Mesures épidémiologiques  Surveillance épidémiologique des IN;  Suivi d'indicateurs microbiologiques (bactéries multi-résistantes). Hanane LEMMIH 31
  • 32. Mesures de préventions des IAS (7) 8. Propreté de l’environnement  Contrôle de la qualité de l'eau, de l’air et de l’alimentation ( surtout contrôle bactériologique )  Elimination des déchets en toute sécurité  Mettre le linge sale en sacs et l’isoler du circuit normal de l’hôpital Hanane LEMMIH 32
  • 33. Synthèse  IAS = Infections acquises par les patients (ou le personnel) au cours ou à la suite d’une prise en charge et qui n’étaient pas présente au début de cette prise en charge.  Les IAS constituent un vrai problème de santé publique. Ils sont responsables de morbidité et de mortalité importantes, en plus d’un impact économique et social considérable.  Les infections endogènes sont les plus fréquentes causées principalement par des bactéries. Le manu portage est le mode de transmission le plus fréquent. Hanane LEMMIH 33
  • 34. Synthèse (2)  L’application et le respect des mesures de prevention contre les IAS sont indispensables pour empêcher les infections nosocomiales.  L’hygiène des mains est d’une importance cruciale dans la prévention des IAS.  Le CLIN et son équipe opérationnelle d’hygiène est l’instance responsable de la lutte contre les IN au sein de chaque hôpital, elle est chargé de la prévention, de la surveillance et de la formation du personnel. Hanane LEMMIH 34
  • 35. Références • Arrêté de la ministre de la santé . (2010).règlement intérieur des hôpitaux. Consulté 6 mars 2019, à l’adresse http://adala.justice.gov.ma/production/html/Fr/170983.htm • Hygiène hospitalière et infections nosocomiales. (s. d.). Consulté 4 mars 2019, à l’adresse http://www.remede.org/documents/hygiene-hospitaliere-et-infections.html • Infections nosocomiales. (s. d.). Consulté 4 mars 2019, à l’adresse https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/infections-nosocomiales • Lahlou, L., Bouzian, A., Mechita, N. B., Razine, R., Obtel, M., Mrabet, M., & Abouqal, R. (2017). Prévalence des infections acquises à l’hôpital au Maroc : revue systématique et méta analyse. /data/revues/03987620/v65sS2/S0398762017301931/. Consulté à l’adresse https://www.em-consulte.com/en/article/1120580 • OMS | Prévention des infections nosocomiales. (2008). Consulté 4 mars 2019, à l’adresse https://www.who.int/publications/list/WHO_CDS_CSR_EPH_2002.12/fr/ • SEFFAR, M., & ZOUHDI, M. (2013). PRÉVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES. Maroc Médical, 27(2). Consulté à l’adresse https://revues.imist.ma/index.php?journal=MM&page=article&op=view&path[]=1019 • Senn, L., Sommerstein, R., & Troillet, N. (2017). Prévenir les infections associées aux soins en 2017. Forum Médical Suisse, 17(45), 974-978. https://doi.org/10.4414/fms.2017.03116 Hanane LEMMIH 35

Notes de l'éditeur

  1. a morbidité est l'ensemble des effets subséquents à une maladie ou un traumatisme, souvent qualifiés de séquelles.
  2. Une maladie infectieuse évolue classiquement en 5 phases : 1- La phase d'incubation : c'est le temps qui s'écoule entre la contamination, ou la pénétration d'un agent infectieux dans l'organisme et l'apparition des premiers signes. Cette phase est généralement asymptomatique. 2- L'invasion correspond à l'apparition de signes généraux (fièvre, diarrhées, ...) 3- La phase d'état est l'apparition de signes spécifiques de la maladie 4- La phase de terminaison correspond à la diminution puis la disparition des signes spécifiques. 5- La convalescence est le retour à l'état de santé antérieur à la maladie. Des signes généraux peuvent persister, voire parfois des séquelles.
  3. Une prothèse est un dispositif artificiel destiné à remplacer un membre, un organe ou une articulation Un implant médical est un dispositif médical implanté dans le corps du patient à des fins esthétiques ou thérapeutiques