SlideShare une entreprise Scribd logo
LE SYSTÈME NATIONAL
DE SANTÉ (SNS)
Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou
Faculté de médecine
Département de médecine
12/03/2017 1
Dr Ali AIT-MOHAND
Maitre-assistant en épidémiologie
aliaitmohand@gmail.com
OBJECTIFS
I. Distinguer les différentes périodes
du SNS
II. Définir la situation actuelle du SNS
III.Définir le cout, le financement et la
protection sociale du SNS
IV.Définir les forces et les faiblesses du
SNS
12/03/2017 2
PLAN
I. Introduction
II. Historique du SNS
III. Situation actuelle
IV. Cout du SNS
V. Financement du SNS
VI. Administration du SNS
VII. Protection sociale
VIII. Forces du SNS
IX. Faiblesses du SNS
X. Conclusion
XI. Références12/03/2017 3
I. INTRODUCTION
Depuis l'indépendance, les principes d'équité et de
solidarité fondent le système national de santé.
L'Algérie a consacré, dans sa Constitution, le droit des
citoyens à la protection de leur santé.
Le développement du système national de santé, basé dès
janvier 1974, sur la gratuité des soins pour tous les
citoyens, dans les structures publiques de santé, a
enregistré des progrès incontestables.
Suite aux mutations que connaît le pays ces dernières
années, celui ci est confronté à de multiples contraintes
endogènes et exogènes (déstructurations) altérant son
efficacité et ses performances avec inadaptation de:
son organisation,
de sa gestion,
et des modalités de son financement
12/03/2017 4
II. HISTORIQUE: 1ère période 63-73
Au lendemain de l'indépendance, le pays
disposait de moins de 500 médecins (dont
50% d'Algériens) pour couvrir les besoins
de santé d'une population, estimée à 10,5
millions d'habitants.
Les indicateurs sanitaires de la période
considérée, se caractérisaient par:
une mortalité infantile élevée, dépassant 180
pour mille,
une espérance de vie qui n'atteignait pas 50 ans,
et l'ampleur des maladies transmissibles qui,
sévissant à l'état endémique, source d’une
importante cause de décès et de handicaps.
12/03/2017 5
II. HISTORIQUE: 1ère période 63-73
Face à cette situation, et en raison des
ressources limitées, le ministère de la santé
s'est alors fixé deux objectifs essentiels:
La réduction des disparités en matière de
répartition du corps médical (public et privé) afin
de faciliter l'accès aux soins
• instauration d'une mi-temps obligatoire dans
le secteur public pour les praticiens installés à
titre privé
• mise en place d'équipes mobiles d'action
sanitaire
La lutte contre la mortalité et la morbidité, dues
aux maladies transmissibles
12/03/2017 6
II. HISTORIQUE: 1ère période 63-73
Mise en œuvre de plusieurs programmes de santé destinés
à protéger les catégories de population vulnérables, et à
assurer la prévention des maladies prévalentes:
Institution de la vaccination obligatoire de tous les enfants
Déroulement avec succès de la campagne d'éradication du
paludisme
La production pharmaceutique, l'importation et la distribution
de gros des médicaments, étaient assurées par des sociétés
nationales (Pharmacie Centrale Algérienne -PCA) ;
La distribution au détail était partagée entre les secteurs
privé et public (agences de la PCA).
Une commission nationale de la nomenclature crée en 1969,
établissait la liste des médicaments nécessaires ;
Le contrôle des produits pharmaceutiques était assuré par la
PCA.
12/03/2017 7
II. HISTORIQUE: 2ème période 74-82
Marquée par 3 faits majeurs:
Instauration de la gratuité des soins (janvier 1974):
généralisation de l’accessibilité de la pop aux services de
santé
Réforme des études médicales : amélioration qualité de
l’enseignement , renforcement de l’encadrement entrainant
augmentation du nombre de praticiens médicaux (toutes
spécialités)
Création du secteur sanitaire: pierre angulaire de
l’organisation du SNS auquel ont été rattachées toutes les
unités de soins de base, autrefois gérées par les communes
ou le secteur parapublic
Caractérisée par:
Explosion démographique
Retard pris dans le développement d’autres secteurs sociaux:
(habitat, hydraulique, urbanisme…)
Emergence de maladies transmissibles : zoonoses, MTH
12/03/2017 8
II. HISTORIQUE: 3ème période 82-92
12/03/2017 9
Réalisation d'un grand nombre d'infrastructures sanitaires
Création de 13 CHU chargés de soins, de formation et de
recherche
Recul de la mortalité (amélioration niveau de vie et programmes
nationaux de santé: tuberculose, malnutrition, mortalité infantile,
PEV…)
Meilleure maîtrise de la fécondité
Amorce d'une transition épidémiologique, marquée par une
baisse notable de certaines maladies transmissibles
De profonds bouleversements socio-économiques:
Difficultés cycliques d’approvisionnement en produits pharmaceutiques et
consommables
Asphyxie financière du système public entrainant les réformes du système:
• En 1986: privatisation de l’exercice médical (autorisation de s’installer,
zoning)
• En 1990: autorisation d’ouverture des cliniques privées.
II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02
12/03/2017 10
Décennie marquée par une situation sécuritaire liée à
un terrorisme particulièrement meurtrier et destructeur:
Destruction de centaines de structures de santé,
d’établissement scolaires, d’unités industrielles
Marquée par l’initiation d’un processus d’adaptation à
l’évolution socio-économique du pays:
▪ Ebauche de la mise en œuvre de la régionalisation
sanitaire:
• Intersectorialité et décentralisation
• Coordination assurée par le conseil régional santé
• Création des 05 observatoires de sante annexes de l’INSP
▪ Cadre juridique et réglementaire insuffisant
Révision des statuts des établissements de santé ( CHU,
EHS, SS) mise en place des conseils d’administration
II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02
12/03/2017 11
Mise en place de structure de soutien à l’action du ministère:
LNCPP: Laboratoire National Contrôle Produits Pharmaceutiques chargé
du contrôle préalable de tout médicament avant sa mise sur le marché
(1993) ;
L'adoption des nouveaux statuts de l'Institut National de Santé Publique
(INSP-1995) et de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA-1994) ;
PCH: Pharmacie Centrale Hôpitaux chargée d'assurer
l'approvisionnement des structures sanitaires publiques en produits
pharmaceutiques (1994) ;
ANS: Agence National Sang, chargée de l'élaboration de la politique
nationale du sang (1995) ;
ANDR: Agence Nationale de la Documentation de la Santé, chargée de
développer la documentation l'information et la communication (1995) ;
CNPV: Centre National Pharmaco- Vigilance, chargé de la surveillance
des effets consécutifs à la mise à la consommation de médicaments et à
l'utilisation de dispositifs médicaux (1998) ;
CNT: Centre National Toxicologie ; chargé de l'étude et de l'évaluation
de tout ce qui concerne les risques toxiques (1998) ;
INPFPM: Institut National Pédagogique Formation Paramédicale;
chargé de l'évaluation des enseignements et de la recherche appliquée à
la formation paramédicale (1996).
La mise en place du Conseil National de Déontologie Médicale (1998).
II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02
12/03/2017 12
Mise en application de l’activité complémentaire pour les
praticiens de santé publique et les hospitalo universitaires
Redynamisation des actions en matière de programme de
santé et de population
Redéfinition de la politique du médicament en matière
d’importation, d’enregistrement, de contrôle et de
distribution des produits pharmaceutiques :
Levée du monopole de l’Etat sur les importations, la
production et la distribution en gros des produits
pharmaceutiques
Initiation d’une politique de réforme hospitalière qui a
pour objectifs:
Planifier et organiser l’offre de soins
Humaniser et sécuriser les prestations de soins
Moderniser les établissements et requalifier les services de
soins
Permettre un meilleur accès au secteur public hospitalier
II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02
12/03/2017 13
En accompagnement à cette réforme et en tenant
compte de la nécessité de prendre en charge la
double transition démographique et
épidémiologique:
Vaste programme de développement basé sur les
principes de densification et de proximité à l’effet
de rapprocher les soins de base et spéciale du
citoyen
Nouvelle organisation sanitaire a été
promulguée en Mai 2007 et mise en place en
janvier 2008 portant séparation des
établissements hospitaliers de ceux assurant les
soins de santé de base
II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02
12/03/2017 14
Mise en application de la nouvelle
organisation sanitaire remplaçant le secteur
sanitaire par deux types d’établissements:
EPH: Etablissement Public Hospitalier
EPSP: Etablissement Public de Sante de
Proximité qui regroupe l’ensemble des
structures extra hospitalières :
(polycliniques et salles de soins)
Intense effort d’investissement de l’Etat
pour élargir et renforcer le réseau des
infrastructures de santé
III. SITUATION ACTUELLE:
2002-2014
12/03/2017 15
Malgré les efforts déployés et les résultats obtenus, le
système national de santé demeure confronté à de
multiples contraintes, tant en matière d'organisation et de
fonctionnement, que dans la prise en charge des problèmes
de santé:
Investissements très important avec multiplication par 4 des
budgets des établissements
Enregistrement des résultats appréciables et des avancées
remarquables
Insatisfaction latente et persistante avec mécontentement des
usagers, des professionnels de santé et de l’Etat:
• L’insatisfaction du citoyen porte sur le système de soins, dans son
organisation , sa qualité et son efficience
• Les professionnels portent un œil critique sur le SNS et son
adaptabilité aux mutations démographique, épidémiologique et
socio-économique du pays
• L’état relève , en plus des disparités, des iniquités dans la
couverture sanitaire nationale ainsi que des couts de santé élevés.
IV. SITUATION ACTUELLE:
2002-2014
12/03/2017 16
Absence de cohérence du SNS:
• Le secteur parapublic s’est quasi effondré sous
les difficultés économiques vécues par un grand
nombre d’entreprises nationales
• Le secteur privé peine à trouver sa place et à
tendance à se concentrer dans les grands centres
urbains du pays, dès lors qu’il se nourrit en
grande partie dans son fonctionnement des
ressources humaines publiques
• Le secteur public connait encore des difficultés
d’adaptabilité à la nouvelle situation
épidémiologique et manque de rationalité et de
flexibilité pour offrir aux citoyens des soins
accessibles , de qualité et de moindre coût
IV. SITUATION ACTUELLE:
2002-2014
12/03/2017 17
Phase de transition épidémiologique :
Persistance des maladies transmissibles, dites
maladies de la pauvreté, caractéristiques des PVD
(maladies infectieuses de l'enfant, tuberculose,
maladies à transmission hydrique, zoonoses)
Emergence des maladies non transmissibles, dites
maladies de l'opulence prédominantes dans les pays
développés (cancers, diabète, affections cardio-
vasculaires, rénales, neurologiques et respiratoires
chroniques, santé mentale, accidents)
Prise en charge médicale lourde et onéreuse
s'accentuant avec le vieillissement de la population.
V. INFRASTRUCTURES
EXISTANTES - 2015
12/03/2017 18
Etablissements Nombre Nombre
de lits
Nombre
de lits
Centre Hospitalo-Universitaire
(CHU) et Etablissement
Hospitalo-Universitaire (EHU)
15 + 01 14.343
77.245 lits
dont
- Public:
71.770 lits
- Privé:
5.475 lits
Etablissement Hospitalier (EH) 09 1.476
Etablissement Public
Hospitalier (EPH)
204 40.175
Etablissement Hospitalier
Spécialisé (EPS)
76 12.552
Etablissement Public de
Santé de Proximité (EPSP)
273 3.224
Etablissement Hospitalier
Privé (EHP)
187 5.475
VI. INDICATEURS
DEMOGRAPHIQUES - 2015
12/03/2017 19
Population totale en milieu de l’année 39 963
- Population âgée de moins de 20 ans (en %) 36,6
- Population âgée de 20 à 59 ans (en %) 54,7
- Population âgée de 60 ans et plus (%) 08,7
- Femmes en âge de procréer (FMAR) 27,0
- Taux Brut de Natalité (TBN) p.1000 habitants 26,03
- Taux Brut de Mortalité (TBM) p.1000 habitants 4,57
- Taux d’Accroissement Naturel (TAN) (%) 2,15
- Taux de Mortalité Infantile (TMI) p.1000 naissances
vivantes
- Garçons 23,7
- Filles 20,7
- Ensemble 22,3
VI. INDICATEURS
DEMOGRAPHIQUES - 2015
12/03/2017 20
Esperance de vie à la naissance (en années)
- Homme 76,4
- Femme 77,8
- Ensemble 77,1
Esperance de vie à 60 ans (en années)
- Homme 22,3
- Femme 22,6
- Ensemble 22,4
Probabilité de survie de la naissance à 60 ans
(p.1000 naissances vivantes)
- Homme 87,6
- Femme 89,9
- Ensemble 88,7
Taux de mortalité Maternelle (TMM) 60,5
VII. INDICATEURS DE
COUVERTURE SANITAIRE - 2015
12/03/2017 21
Ratios nationaux :
1,76 lits pour 1.000 habitants
1 polyclinique pour 23.917 habitants
1 salle de soins pour 6.886
1 médecin généraliste pour 1.118 habitants
1 médecin spécialiste pour 1.413 habitants
1 chirurgien dentiste pour 2.972 habitants
1 pharmacien pour 3.467 habitants
1 paramédical pour 325 habitants
1 sage femme pour 1.203 habitants
VIII. COUT DU SNS
12/03/2017 22
La Dépense Nationale de Santé (DNS) est passée de
6% du produit intérieur brut (PIB) dans les années
80, à 4,6% en 1993, et se situe aujourd'hui aux
environs de 3,6%.
PIB par habitant divisé par deux entre 1990 (3 524
dollars) et 2002 (1 600 dollars) en raison d'une
croissance démographique.
En 1998, les 3.6% du PIB consacrés à la santé : 1,6%
pour l'Etat, 1 % pour la Sécurité Sociale et 1 % pour
les ménages.
Répercussions négatives sur la qualité et la quantité
des prestations fournies par le secteur public.
IX. FINANCEMENT DU SNS
12/03/2017 23
Recouvrement des coûts assuré par un
système de paiement de type « assurance
maladie » (cotisations salariés/employeurs)
Système de santé gratuit accessible à tous :
soins curatifs et préventifs (soins
hospitaliers, médicaments, consultations)
Le système de santé financé par:
une contribution forfaitaire de l’Etat,
une contribution de la CNAS
et ainsi qu’une contribution de plus en plus
importante des ménages.
ETAT CNAS
Autres financements :
assurance économique,
mutuelles, taxations
Ménages
Prévention, formations,
recherche, soins pour
les personnes non
assurées
Établissements
publics de santé
Secteur privé
Recouvrement des coûts
Établissements
privés
Secteur public
IX. FINANCEMENT DU SNS
12/03/2017 24
IX. FINANCEMENT DU SNS
12/03/2017 25
Alimentation
2%
Formation
2%
Entretien infrastructures
2%
Recherche médicale
0%
Oeuvres sociales
1%
Matériel Médical
3%
Prévention
2%
Médicaments
15%
Autres dépenses
4%
Personnel
69%
Exemple de budget annuel d’un établissement de santé
X. PROTECTION SOCIALE
12/03/2017 26
Les citoyens bénéficient de la sécurité sociale et de
mutuelles
Trois (03) caisses nationales : la CNAS , la CASNOS
et la CNR sous la tutelle du Ministre de l’emploi et de
la sécurité sociale
"Agence de Wilaya" : annexe de la caisse nationale
concernée
Les prestations du secteur privé sont à la charge du
malade (sauf chirurgie cardiaque et hémodialyse).
L’assurance maladie ne remboursera qu’à des taux
inférieurs aux montants payés
X. PROTECTION SOCIALE
12/03/2017 27
Le système de santé couvre tous les salariés et leurs
ayant droit, les chômeurs, les personnes
handicapées, etc. et prend en charge 80 % des
dépenses médicales
Pour la maternité, les soins sont remboursés à 100
% et la prise en charge des frais hospitaliers est
limitée à 8 jours
Les plus démunis sont pris en charge à 100 % par
l’Etat
Moins de 80 % des Algériens sont assurés contre les
risques maladie, vieillesse, accident du travail et
chômage
X. PROTECTION SOCIALE
12/03/2017 28
Invalidité
retraite
Chômage
Santé et
maternité
Famille
Accidents
travail
ETAT
Cotisations
employeurs
et salariés
Assurance
maladie
Cotisations
employeurs
XI. FORCE DU SNS
12/03/2017 29
Universalité et gratuité des soins grâce à une solidarité nationale
(cotisations) ainsi qu’une bonne continuité des soins
Couverture géographique homogène en terme d'infrastructures :
structure de santé de proximité (salle de soins, polyclinique,
cabinet médical privé).
Réseau d'infrastructures hospitalières (CHU, EHS, hôpitaux
généraux, établissements privés) ayant un nombre de lits
suffisant pour répondre à la demande de la population
Potentiel en personnel médical et paramédical en nombre suffisant
quoique mal réparti
Programmes de prévention des maladies transmissibles et de
maîtrise de la croissance démographique : amélioration des
indicateurs
Cependant, ces points positifs ne doivent pas masquer les
différentes contraintes et insuffisances que connaît le système de
santé au risque de remettre en cause les deux principes
fondamentaux que sont l'accessibilité et l'équité.
XII. FAIBLESSES DU SNS
12/03/2017 30
Surconsommation des prestations et
médicaments (gaspillage)
Patients moins responsabilisés sur la
gestion et le contrôle du système
Contribution directe de plus en plus
importante
Problèmes de gestion et financement
insuffisant
XII. FAIBLESSES DU SNS
12/03/2017 31
Manque de personnel et d’équipements médicaux
adéquats et départ des spécialistes publics, vers un
secteur privé en pleine expansion
Etablissements de santé peu impliqués dans
l'élaboration des programmes de santé, en raison
d'une trop grande centralisation des organes de
décision
Diminution de la part du PIB consacrée à la santé
alors que les besoins sanitaires ont augmenté
Cette accumulation de problèmes, et les nouveaux
défis prochains, rendent nécessaire la mise en
œuvre d'une politique de santé plus cohérente,
susceptible de mieux répondre aux exigences de la
situation.
XIII. CONCLUSION
12/03/2017 32
Le système national de santé assure une
couverture satisfaisante de la population
mais pose des problèmes d’organisation, de
gestion et de coût à cause notamment des
fortes disparités régionales en matière de
santé, et des problèmes économiques
Certes les hôpitaux sont publics mais
certains sont encore démunis de personnel
médical (spécialistes) et surtout
paramédical ; et les cliniques privées très
équipées, donnent accès seulement à une
classe privilégiée d’algériens.
XIV. RÉFERENCES
12/03/2017 33
1. Développement du système national de
santé: stratégie et perspectives, MSPRH,
2004.
2. Indicateurs de santé: site du Ministère de
la santé: www.sante.gov.dz
MERCI DE VOTRE ATTENTION
12/03/2017 34
Coiffeurs ambulants au niveau des
escaliers de la casbah d’Alger

Contenu connexe

Tendances

Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Mehdi Razzok
 
Hygiène hospitalière
Hygiène hospitalièreHygiène hospitalière
Hygiène hospitalière
Dr Taoufik Djerboua
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Mehdi Razzok
 
Performance systeme de santé
Performance systeme de santéPerformance systeme de santé
Performance systeme de santé
abderrahmane achbani
 
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demainHygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Dr Taoufik Djerboua
 
Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
Mehdi Razzok
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf
ssuser93dd14
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2RACHID MABROUKI
 
Programme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la RageProgramme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la Rage
Mehdi Razzok
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
SANAA TOUZAMI
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013
Mehdi Razzok
 
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdfECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
elmontaserimane
 
Financement de la santé p
Financement de la santé pFinancement de la santé p
Financement de la santé p
abderrahmane achbani
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1Jamal Ti
 
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
Youssef Assou
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Mehdi Razzok
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
abdelhaq chnitef
 

Tendances (20)

Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
Hygiène hospitalière
Hygiène hospitalièreHygiène hospitalière
Hygiène hospitalière
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
 
Performance systeme de santé
Performance systeme de santéPerformance systeme de santé
Performance systeme de santé
 
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demainHygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
 
Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
 
Programme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la RageProgramme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la Rage
 
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
Soins infirmiers en chirurgie ( 2éme Partie-Fiches techniques)
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013
 
Analyse abc
Analyse abcAnalyse abc
Analyse abc
 
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdfECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
 
Financement de la santé p
Financement de la santé pFinancement de la santé p
Financement de la santé p
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
 
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
 
Sns
SnsSns
Sns
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
 

Similaire à Le systeme de sante algérien

La refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé MarocLa refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé Maroc
Adil NADAM
 
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième  conférence nationaleles 23 recommandations de la 2ième  conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
AL ymlahi
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
mohamed elmarnissi
 
principales réalisations 2012 2016
 principales réalisations 2012 2016 principales réalisations 2012 2016
principales réalisations 2012 2016
AL ymlahi
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
tachakourtzineb
 
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santémaroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
lamourmed1994
 
Stratégie 2012 2016
Stratégie 2012 2016 Stratégie 2012 2016
Stratégie 2012 2016
moha coursante
 
Droit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj Yahia
Droit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj YahiaDroit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj Yahia
Droit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj Yahia
FMDH
 
[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...
[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...
[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...
Université de Dschang
 
Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
moha coursante
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
bouhaddamed
 
Droit à la santé
Droit à la santéDroit à la santé
Droit à la santé
Jamaity
 
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdfCarte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
drhelabad
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
phenicien2
 
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santéAvis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Léo Guittet
 
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptxRéforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
kissihouda07
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
phenicien2
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
phenicien2
 

Similaire à Le systeme de sante algérien (20)

La refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé MarocLa refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé Maroc
 
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième  conférence nationaleles 23 recommandations de la 2ième  conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
 
principales réalisations 2012 2016
 principales réalisations 2012 2016 principales réalisations 2012 2016
principales réalisations 2012 2016
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santémaroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
 
Stratégie 2012 2016
Stratégie 2012 2016 Stratégie 2012 2016
Stratégie 2012 2016
 
Droit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj Yahia
Droit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj YahiaDroit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj Yahia
Droit à la santé et système de santé - Dr Moncef Bel Haj Yahia
 
Strategie2012 2016
Strategie2012 2016Strategie2012 2016
Strategie2012 2016
 
[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...
[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...
[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques d...
 
Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
 
Analisis sector salud-haiti_fr
Analisis sector salud-haiti_frAnalisis sector salud-haiti_fr
Analisis sector salud-haiti_fr
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
 
Droit à la santé
Droit à la santéDroit à la santé
Droit à la santé
 
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdfCarte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
 
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santéAvis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
 
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptxRéforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
 

Plus de Faculté de médecine de Tizi-Ouzou

La rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécèsLa rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécès
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017
Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017
Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Investigation des épidemies en milieu hospitalier
Investigation des épidemies en milieu hospitalierInvestigation des épidemies en milieu hospitalier
Investigation des épidemies en milieu hospitalier
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Pev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_finalPev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_final
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 

Plus de Faculté de médecine de Tizi-Ouzou (16)

La rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécèsLa rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécès
 
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
 
Variabilité en biologie_07_07_2021
Variabilité en biologie_07_07_2021Variabilité en biologie_07_07_2021
Variabilité en biologie_07_07_2021
 
TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021
 
Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
 
Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019
 
Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques
 
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
Indicateurs de santé, cours pour pharmaciens cinquième année 2017
 
Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017
Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017
Réalisation d'une etude épidémiologique animé janvier 2017
 
Investigation des épidemies en milieu hospitalier
Investigation des épidemies en milieu hospitalierInvestigation des épidemies en milieu hospitalier
Investigation des épidemies en milieu hospitalier
 
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
 
Pev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_finalPev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_final
 
Epidemiologie de la brucellose wilaya de guelma
Epidemiologie de la brucellose wilaya de guelmaEpidemiologie de la brucellose wilaya de guelma
Epidemiologie de la brucellose wilaya de guelma
 

Le systeme de sante algérien

  • 1. LE SYSTÈME NATIONAL DE SANTÉ (SNS) Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou Faculté de médecine Département de médecine 12/03/2017 1 Dr Ali AIT-MOHAND Maitre-assistant en épidémiologie aliaitmohand@gmail.com
  • 2. OBJECTIFS I. Distinguer les différentes périodes du SNS II. Définir la situation actuelle du SNS III.Définir le cout, le financement et la protection sociale du SNS IV.Définir les forces et les faiblesses du SNS 12/03/2017 2
  • 3. PLAN I. Introduction II. Historique du SNS III. Situation actuelle IV. Cout du SNS V. Financement du SNS VI. Administration du SNS VII. Protection sociale VIII. Forces du SNS IX. Faiblesses du SNS X. Conclusion XI. Références12/03/2017 3
  • 4. I. INTRODUCTION Depuis l'indépendance, les principes d'équité et de solidarité fondent le système national de santé. L'Algérie a consacré, dans sa Constitution, le droit des citoyens à la protection de leur santé. Le développement du système national de santé, basé dès janvier 1974, sur la gratuité des soins pour tous les citoyens, dans les structures publiques de santé, a enregistré des progrès incontestables. Suite aux mutations que connaît le pays ces dernières années, celui ci est confronté à de multiples contraintes endogènes et exogènes (déstructurations) altérant son efficacité et ses performances avec inadaptation de: son organisation, de sa gestion, et des modalités de son financement 12/03/2017 4
  • 5. II. HISTORIQUE: 1ère période 63-73 Au lendemain de l'indépendance, le pays disposait de moins de 500 médecins (dont 50% d'Algériens) pour couvrir les besoins de santé d'une population, estimée à 10,5 millions d'habitants. Les indicateurs sanitaires de la période considérée, se caractérisaient par: une mortalité infantile élevée, dépassant 180 pour mille, une espérance de vie qui n'atteignait pas 50 ans, et l'ampleur des maladies transmissibles qui, sévissant à l'état endémique, source d’une importante cause de décès et de handicaps. 12/03/2017 5
  • 6. II. HISTORIQUE: 1ère période 63-73 Face à cette situation, et en raison des ressources limitées, le ministère de la santé s'est alors fixé deux objectifs essentiels: La réduction des disparités en matière de répartition du corps médical (public et privé) afin de faciliter l'accès aux soins • instauration d'une mi-temps obligatoire dans le secteur public pour les praticiens installés à titre privé • mise en place d'équipes mobiles d'action sanitaire La lutte contre la mortalité et la morbidité, dues aux maladies transmissibles 12/03/2017 6
  • 7. II. HISTORIQUE: 1ère période 63-73 Mise en œuvre de plusieurs programmes de santé destinés à protéger les catégories de population vulnérables, et à assurer la prévention des maladies prévalentes: Institution de la vaccination obligatoire de tous les enfants Déroulement avec succès de la campagne d'éradication du paludisme La production pharmaceutique, l'importation et la distribution de gros des médicaments, étaient assurées par des sociétés nationales (Pharmacie Centrale Algérienne -PCA) ; La distribution au détail était partagée entre les secteurs privé et public (agences de la PCA). Une commission nationale de la nomenclature crée en 1969, établissait la liste des médicaments nécessaires ; Le contrôle des produits pharmaceutiques était assuré par la PCA. 12/03/2017 7
  • 8. II. HISTORIQUE: 2ème période 74-82 Marquée par 3 faits majeurs: Instauration de la gratuité des soins (janvier 1974): généralisation de l’accessibilité de la pop aux services de santé Réforme des études médicales : amélioration qualité de l’enseignement , renforcement de l’encadrement entrainant augmentation du nombre de praticiens médicaux (toutes spécialités) Création du secteur sanitaire: pierre angulaire de l’organisation du SNS auquel ont été rattachées toutes les unités de soins de base, autrefois gérées par les communes ou le secteur parapublic Caractérisée par: Explosion démographique Retard pris dans le développement d’autres secteurs sociaux: (habitat, hydraulique, urbanisme…) Emergence de maladies transmissibles : zoonoses, MTH 12/03/2017 8
  • 9. II. HISTORIQUE: 3ème période 82-92 12/03/2017 9 Réalisation d'un grand nombre d'infrastructures sanitaires Création de 13 CHU chargés de soins, de formation et de recherche Recul de la mortalité (amélioration niveau de vie et programmes nationaux de santé: tuberculose, malnutrition, mortalité infantile, PEV…) Meilleure maîtrise de la fécondité Amorce d'une transition épidémiologique, marquée par une baisse notable de certaines maladies transmissibles De profonds bouleversements socio-économiques: Difficultés cycliques d’approvisionnement en produits pharmaceutiques et consommables Asphyxie financière du système public entrainant les réformes du système: • En 1986: privatisation de l’exercice médical (autorisation de s’installer, zoning) • En 1990: autorisation d’ouverture des cliniques privées.
  • 10. II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02 12/03/2017 10 Décennie marquée par une situation sécuritaire liée à un terrorisme particulièrement meurtrier et destructeur: Destruction de centaines de structures de santé, d’établissement scolaires, d’unités industrielles Marquée par l’initiation d’un processus d’adaptation à l’évolution socio-économique du pays: ▪ Ebauche de la mise en œuvre de la régionalisation sanitaire: • Intersectorialité et décentralisation • Coordination assurée par le conseil régional santé • Création des 05 observatoires de sante annexes de l’INSP ▪ Cadre juridique et réglementaire insuffisant Révision des statuts des établissements de santé ( CHU, EHS, SS) mise en place des conseils d’administration
  • 11. II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02 12/03/2017 11 Mise en place de structure de soutien à l’action du ministère: LNCPP: Laboratoire National Contrôle Produits Pharmaceutiques chargé du contrôle préalable de tout médicament avant sa mise sur le marché (1993) ; L'adoption des nouveaux statuts de l'Institut National de Santé Publique (INSP-1995) et de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA-1994) ; PCH: Pharmacie Centrale Hôpitaux chargée d'assurer l'approvisionnement des structures sanitaires publiques en produits pharmaceutiques (1994) ; ANS: Agence National Sang, chargée de l'élaboration de la politique nationale du sang (1995) ; ANDR: Agence Nationale de la Documentation de la Santé, chargée de développer la documentation l'information et la communication (1995) ; CNPV: Centre National Pharmaco- Vigilance, chargé de la surveillance des effets consécutifs à la mise à la consommation de médicaments et à l'utilisation de dispositifs médicaux (1998) ; CNT: Centre National Toxicologie ; chargé de l'étude et de l'évaluation de tout ce qui concerne les risques toxiques (1998) ; INPFPM: Institut National Pédagogique Formation Paramédicale; chargé de l'évaluation des enseignements et de la recherche appliquée à la formation paramédicale (1996). La mise en place du Conseil National de Déontologie Médicale (1998).
  • 12. II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02 12/03/2017 12 Mise en application de l’activité complémentaire pour les praticiens de santé publique et les hospitalo universitaires Redynamisation des actions en matière de programme de santé et de population Redéfinition de la politique du médicament en matière d’importation, d’enregistrement, de contrôle et de distribution des produits pharmaceutiques : Levée du monopole de l’Etat sur les importations, la production et la distribution en gros des produits pharmaceutiques Initiation d’une politique de réforme hospitalière qui a pour objectifs: Planifier et organiser l’offre de soins Humaniser et sécuriser les prestations de soins Moderniser les établissements et requalifier les services de soins Permettre un meilleur accès au secteur public hospitalier
  • 13. II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02 12/03/2017 13 En accompagnement à cette réforme et en tenant compte de la nécessité de prendre en charge la double transition démographique et épidémiologique: Vaste programme de développement basé sur les principes de densification et de proximité à l’effet de rapprocher les soins de base et spéciale du citoyen Nouvelle organisation sanitaire a été promulguée en Mai 2007 et mise en place en janvier 2008 portant séparation des établissements hospitaliers de ceux assurant les soins de santé de base
  • 14. II. HISTORIQUE: 4ème période 92-02 12/03/2017 14 Mise en application de la nouvelle organisation sanitaire remplaçant le secteur sanitaire par deux types d’établissements: EPH: Etablissement Public Hospitalier EPSP: Etablissement Public de Sante de Proximité qui regroupe l’ensemble des structures extra hospitalières : (polycliniques et salles de soins) Intense effort d’investissement de l’Etat pour élargir et renforcer le réseau des infrastructures de santé
  • 15. III. SITUATION ACTUELLE: 2002-2014 12/03/2017 15 Malgré les efforts déployés et les résultats obtenus, le système national de santé demeure confronté à de multiples contraintes, tant en matière d'organisation et de fonctionnement, que dans la prise en charge des problèmes de santé: Investissements très important avec multiplication par 4 des budgets des établissements Enregistrement des résultats appréciables et des avancées remarquables Insatisfaction latente et persistante avec mécontentement des usagers, des professionnels de santé et de l’Etat: • L’insatisfaction du citoyen porte sur le système de soins, dans son organisation , sa qualité et son efficience • Les professionnels portent un œil critique sur le SNS et son adaptabilité aux mutations démographique, épidémiologique et socio-économique du pays • L’état relève , en plus des disparités, des iniquités dans la couverture sanitaire nationale ainsi que des couts de santé élevés.
  • 16. IV. SITUATION ACTUELLE: 2002-2014 12/03/2017 16 Absence de cohérence du SNS: • Le secteur parapublic s’est quasi effondré sous les difficultés économiques vécues par un grand nombre d’entreprises nationales • Le secteur privé peine à trouver sa place et à tendance à se concentrer dans les grands centres urbains du pays, dès lors qu’il se nourrit en grande partie dans son fonctionnement des ressources humaines publiques • Le secteur public connait encore des difficultés d’adaptabilité à la nouvelle situation épidémiologique et manque de rationalité et de flexibilité pour offrir aux citoyens des soins accessibles , de qualité et de moindre coût
  • 17. IV. SITUATION ACTUELLE: 2002-2014 12/03/2017 17 Phase de transition épidémiologique : Persistance des maladies transmissibles, dites maladies de la pauvreté, caractéristiques des PVD (maladies infectieuses de l'enfant, tuberculose, maladies à transmission hydrique, zoonoses) Emergence des maladies non transmissibles, dites maladies de l'opulence prédominantes dans les pays développés (cancers, diabète, affections cardio- vasculaires, rénales, neurologiques et respiratoires chroniques, santé mentale, accidents) Prise en charge médicale lourde et onéreuse s'accentuant avec le vieillissement de la population.
  • 18. V. INFRASTRUCTURES EXISTANTES - 2015 12/03/2017 18 Etablissements Nombre Nombre de lits Nombre de lits Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) et Etablissement Hospitalo-Universitaire (EHU) 15 + 01 14.343 77.245 lits dont - Public: 71.770 lits - Privé: 5.475 lits Etablissement Hospitalier (EH) 09 1.476 Etablissement Public Hospitalier (EPH) 204 40.175 Etablissement Hospitalier Spécialisé (EPS) 76 12.552 Etablissement Public de Santé de Proximité (EPSP) 273 3.224 Etablissement Hospitalier Privé (EHP) 187 5.475
  • 19. VI. INDICATEURS DEMOGRAPHIQUES - 2015 12/03/2017 19 Population totale en milieu de l’année 39 963 - Population âgée de moins de 20 ans (en %) 36,6 - Population âgée de 20 à 59 ans (en %) 54,7 - Population âgée de 60 ans et plus (%) 08,7 - Femmes en âge de procréer (FMAR) 27,0 - Taux Brut de Natalité (TBN) p.1000 habitants 26,03 - Taux Brut de Mortalité (TBM) p.1000 habitants 4,57 - Taux d’Accroissement Naturel (TAN) (%) 2,15 - Taux de Mortalité Infantile (TMI) p.1000 naissances vivantes - Garçons 23,7 - Filles 20,7 - Ensemble 22,3
  • 20. VI. INDICATEURS DEMOGRAPHIQUES - 2015 12/03/2017 20 Esperance de vie à la naissance (en années) - Homme 76,4 - Femme 77,8 - Ensemble 77,1 Esperance de vie à 60 ans (en années) - Homme 22,3 - Femme 22,6 - Ensemble 22,4 Probabilité de survie de la naissance à 60 ans (p.1000 naissances vivantes) - Homme 87,6 - Femme 89,9 - Ensemble 88,7 Taux de mortalité Maternelle (TMM) 60,5
  • 21. VII. INDICATEURS DE COUVERTURE SANITAIRE - 2015 12/03/2017 21 Ratios nationaux : 1,76 lits pour 1.000 habitants 1 polyclinique pour 23.917 habitants 1 salle de soins pour 6.886 1 médecin généraliste pour 1.118 habitants 1 médecin spécialiste pour 1.413 habitants 1 chirurgien dentiste pour 2.972 habitants 1 pharmacien pour 3.467 habitants 1 paramédical pour 325 habitants 1 sage femme pour 1.203 habitants
  • 22. VIII. COUT DU SNS 12/03/2017 22 La Dépense Nationale de Santé (DNS) est passée de 6% du produit intérieur brut (PIB) dans les années 80, à 4,6% en 1993, et se situe aujourd'hui aux environs de 3,6%. PIB par habitant divisé par deux entre 1990 (3 524 dollars) et 2002 (1 600 dollars) en raison d'une croissance démographique. En 1998, les 3.6% du PIB consacrés à la santé : 1,6% pour l'Etat, 1 % pour la Sécurité Sociale et 1 % pour les ménages. Répercussions négatives sur la qualité et la quantité des prestations fournies par le secteur public.
  • 23. IX. FINANCEMENT DU SNS 12/03/2017 23 Recouvrement des coûts assuré par un système de paiement de type « assurance maladie » (cotisations salariés/employeurs) Système de santé gratuit accessible à tous : soins curatifs et préventifs (soins hospitaliers, médicaments, consultations) Le système de santé financé par: une contribution forfaitaire de l’Etat, une contribution de la CNAS et ainsi qu’une contribution de plus en plus importante des ménages.
  • 24. ETAT CNAS Autres financements : assurance économique, mutuelles, taxations Ménages Prévention, formations, recherche, soins pour les personnes non assurées Établissements publics de santé Secteur privé Recouvrement des coûts Établissements privés Secteur public IX. FINANCEMENT DU SNS 12/03/2017 24
  • 25. IX. FINANCEMENT DU SNS 12/03/2017 25 Alimentation 2% Formation 2% Entretien infrastructures 2% Recherche médicale 0% Oeuvres sociales 1% Matériel Médical 3% Prévention 2% Médicaments 15% Autres dépenses 4% Personnel 69% Exemple de budget annuel d’un établissement de santé
  • 26. X. PROTECTION SOCIALE 12/03/2017 26 Les citoyens bénéficient de la sécurité sociale et de mutuelles Trois (03) caisses nationales : la CNAS , la CASNOS et la CNR sous la tutelle du Ministre de l’emploi et de la sécurité sociale "Agence de Wilaya" : annexe de la caisse nationale concernée Les prestations du secteur privé sont à la charge du malade (sauf chirurgie cardiaque et hémodialyse). L’assurance maladie ne remboursera qu’à des taux inférieurs aux montants payés
  • 27. X. PROTECTION SOCIALE 12/03/2017 27 Le système de santé couvre tous les salariés et leurs ayant droit, les chômeurs, les personnes handicapées, etc. et prend en charge 80 % des dépenses médicales Pour la maternité, les soins sont remboursés à 100 % et la prise en charge des frais hospitaliers est limitée à 8 jours Les plus démunis sont pris en charge à 100 % par l’Etat Moins de 80 % des Algériens sont assurés contre les risques maladie, vieillesse, accident du travail et chômage
  • 28. X. PROTECTION SOCIALE 12/03/2017 28 Invalidité retraite Chômage Santé et maternité Famille Accidents travail ETAT Cotisations employeurs et salariés Assurance maladie Cotisations employeurs
  • 29. XI. FORCE DU SNS 12/03/2017 29 Universalité et gratuité des soins grâce à une solidarité nationale (cotisations) ainsi qu’une bonne continuité des soins Couverture géographique homogène en terme d'infrastructures : structure de santé de proximité (salle de soins, polyclinique, cabinet médical privé). Réseau d'infrastructures hospitalières (CHU, EHS, hôpitaux généraux, établissements privés) ayant un nombre de lits suffisant pour répondre à la demande de la population Potentiel en personnel médical et paramédical en nombre suffisant quoique mal réparti Programmes de prévention des maladies transmissibles et de maîtrise de la croissance démographique : amélioration des indicateurs Cependant, ces points positifs ne doivent pas masquer les différentes contraintes et insuffisances que connaît le système de santé au risque de remettre en cause les deux principes fondamentaux que sont l'accessibilité et l'équité.
  • 30. XII. FAIBLESSES DU SNS 12/03/2017 30 Surconsommation des prestations et médicaments (gaspillage) Patients moins responsabilisés sur la gestion et le contrôle du système Contribution directe de plus en plus importante Problèmes de gestion et financement insuffisant
  • 31. XII. FAIBLESSES DU SNS 12/03/2017 31 Manque de personnel et d’équipements médicaux adéquats et départ des spécialistes publics, vers un secteur privé en pleine expansion Etablissements de santé peu impliqués dans l'élaboration des programmes de santé, en raison d'une trop grande centralisation des organes de décision Diminution de la part du PIB consacrée à la santé alors que les besoins sanitaires ont augmenté Cette accumulation de problèmes, et les nouveaux défis prochains, rendent nécessaire la mise en œuvre d'une politique de santé plus cohérente, susceptible de mieux répondre aux exigences de la situation.
  • 32. XIII. CONCLUSION 12/03/2017 32 Le système national de santé assure une couverture satisfaisante de la population mais pose des problèmes d’organisation, de gestion et de coût à cause notamment des fortes disparités régionales en matière de santé, et des problèmes économiques Certes les hôpitaux sont publics mais certains sont encore démunis de personnel médical (spécialistes) et surtout paramédical ; et les cliniques privées très équipées, donnent accès seulement à une classe privilégiée d’algériens.
  • 33. XIV. RÉFERENCES 12/03/2017 33 1. Développement du système national de santé: stratégie et perspectives, MSPRH, 2004. 2. Indicateurs de santé: site du Ministère de la santé: www.sante.gov.dz
  • 34. MERCI DE VOTRE ATTENTION 12/03/2017 34 Coiffeurs ambulants au niveau des escaliers de la casbah d’Alger