SlideShare une entreprise Scribd logo
INVESTIGATION DES EPIDEMIES EN MILIEU HOSPITALIER
Dr A. AIT-MOHAND
Maitre-assistant,
Faculté de Médecine de Tizi-Ouzou
Résumé :
Les épidémies occupent une place particulière dans le domaine d’hygiène hospitalière malgré leur faible contribution aux
infections associées aux soins (2-4%). Leur investigation épidémiologique doit commencer par le recueil et l’organisation des
données en termes de temps, lieu et personnes. Cette étape descriptive permet de formuler des hypothèses pouvant expliquer la
genèse et l’extension de l’épidémie et les mesures immédiates instituées permettent de la contrôler rapidement. Mais le plus
souvent, il s’agit d’un mode de transmission « non classique » où certains facteurs apparaissent suspects et seule une enquête de
type analytique permet d’avancer la causalité de tel ou tel facteur. Dans ce cas, on distingue deux types d’enquêtes : l’enquêtes
cas–témoins, le plus fréquemment utilisée car de réalisation facile et l’enquête cohorte, privilégiée quand une étude cas-témoins
ne peut pas être réalisée (données insuffisantes) ou pour confirmer les résultats d’une étude cas-témoins ou en cas de mode de
contamination complexe.
Lorsque l’épidémie est expliquée, la source identifiée et le mode de transmission défini, il convient d’instituer une prévention
propre à assurer l’arrêt de l’épidémie dont l’impact doit être évalué par la poursuite de la surveillance.
Au terme de l’investigation, un rapport écrit résumant l’ensemble de résultas doit être établi.
Mots clés : épidémiologie, épidémie, infection nosocomiale, investigation
I. INTRODUCTION
Les infections de nature épidémique en milieu hopitalier ne
contribuent que pour un faible pourcentage (2-4%) au total
des infections associées aux soins, mais elles doivent être
recoonues rapidement car :
- Elles inquiètent les médecins, le personnel et le grand
public, et nécessitent des mesures immédiates pour
éviter qu’elles ne s’étendent.
- Elles sont d’une importance stratégique : à la suite d’une
épidémie, il est fréquent de pouvoir débuter dans un
service un travail de fond en hygiène hospitalière
(initier un système de surveillance, conduire une action
éducative,).
L’observation au cours d’une période donnée d’un nombre
inhabituel de cas semblables doit inciter à une enquête
épidémiologique. Certaines épidémies sont évidentes à
reconnaître alors que d’autres ne comportant qu’un petit
nombre de cas se déclarant sur plusieurs mois peuvent
rester longtemps méconnues en l’absence d’un système de
surveillance efficace. Le plus souvent la combinaison d’un
type d’infection et d’un pathogène donné est relativement
spécifique d’un réservoir ou d’un mode de transmission
particulier, ce qui permet des investigations dirigées.
II. DEFINITION
Théoriquement, il s’agit d’une élévation significative sur le plan
statistique d’une maladie particulière, et ce, pendant un
intervalle de temps limité dans une population bien définie, un
seul agent infectant étant en cause dans la plupart des cas.
En pratique, on ne dispose que rarement de données
épidémiologiques permettant de connaître l’incidence de base
d’un germe ou une maladie en milieu hospitalier ; une épidémie
est suspectée dès lors que plus de deux patients ont des
manifestations cliniques ayant un lieu épidémiologique (on parle
également de « cas groupés »). Dans une telle situation, la
nécessite d’une investigation épidémiologique dépend
grandement des expériences antérieures et d’une certaine
intuition.
L’investigation épidémiologique d’une épidémie en milieu
hospitalier a pour buts :
- d’évaluer la gravité du problème
- d’identifier la source de contamination et les voies de
transmission afin d’enrayer la progression de l’épidémie et
d’éviter qu’elle ne se renouvelle.
- de mettre en place des études prospectives afin d’évaluer
les mesures de prévention.
La source d’une épidémie en milieu hospitalier peut être :
- un malade porteur d’une infection précise
- un membre du personnel porteur chronique ou malade
- ou « l’environnement inanimé » alimentation, eau, air,
surfaces, matériel de soins ou autre.
La transmission peut se faire par :
- contact direct (mains) ou indirect (un objet inanimé
intervient entre les mains et la « victime »)
- contact aérien (rougeole, Méningocoque…)
- un objet inanimé peut servir de véhicule à l’infection : ex :
un endoscope, un thermomètre…
La transmission d’un micro-organisme à partir d’une source peut
emprunter plusieurs voies de transmission.
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Echelle de temps
Nombredecas
Cas probales
Cas certains
Fig. 1 : Modèle de courbe d’une épidémie hospitalière
L’air constitue une voie de transmission pour certaines
infections hospitalières.
III. ETABLIR OU VERIFIER LE DIAGNOSTIC
1. Définir les critères permettant de retenir le diagnostic :
- critères cliniques : à eux seuls, ils sont en général
insuffisants
- critères biologiques : isolement de l’agent responsable en
précisant les caractéristiques de résistance et
éventuellement caractéristique biochimiques.
2. Etablir un modèle de fiche de recensement des patients
atteints comportant :
- les renseignements cliniques
- les renseignements épidémiologiques.
L’établissement de cette fiche est capital, afin que tous les
cas soient explorés de la même manière.
3. Classer les cas recensés, en fonction de certains critères
qui doivent être simples et reproductibles en :
- cas certains
- cas probables
- cas possibles.
4. Revoir systématiquement tous les cas qui sont rapportés.
Même les cas qui se sont déclarés en premier quelques
semaines ou mois auparavant doivent être investigués :
l’information qu’ils apportent est souvent riche.
IV. CONFIRMER L’EXISTENCE D’UNE EPIDEMIE
- Dénombrer les cas qui sont signalés, afin d’estimer
l’amplitude du problème. Compter le nombre total de
patients hospitalisés au lieu de l’épidémie et pendant la
période de l’épidémie
- Rechercher activement ceux qui ne l’ont pas été :
infections inopérantes, patients sortis de l’hôpital
- Mettre en place immédiatement un système de
recensement des cas qui pourraient encore se déclarer,
au moyen de la fiche précédemment mise au point.
V. DECRIRE l’EPIDEMIE
Cette phase d’épidémiologie descriptive est capitale car les
résultats permettent de formuler les hypothèses
concernant les agents étiologiques responsables, la source
de contamination et les modes de transmission.
1. Description de l’épidémie en fonction du temps.
- Définir la date de début, l’acmé, la date des derniers
cas et l’existence de cas secondaires.
- Déterminer la date d’exposition en fonction du temps
d’incubation des maladies étudiées.
- Construire une courbe de l’épidémie en y notant tous les cas
en fonction de leur date d’apparition. L’intervalle choisi
(jour, demi-journée) doit être plus court que l’incubation
supposée de la maladie. (Figure 1)
La courbe donne des indications sur la date d’exposition, le mode
de transmission et l’existence d’une source commune ou non.
2. Description de l’épidémie en fonction de son extension
spatiale.
Essayer d’établir une carte des cas afin de déterminer s’ils sont
groupés sur le plan géographique (dans ce cas, on invoque une
source commune ou une transmission de personne à personne) ou
disséminés (dans ce cas, on peut envisager un vecteur plus
général : alimentation, air…).
Il faut donc rechercher si les cas sont regroupés par services
d’hospitalisation, par blocs opératoires ou services de
diagnostic.
Calculer un taux d’attaque de la période de l’épidémie après
avoir dénombré le nombre total de cas (numérateur) et le
nombre total de patients hospitalisés (dénominateur).
3. Description de l’épidémie en fonction des caractéristiques
des patients concernés.
Ces éléments apparaissent sur la fiche de recensement des
cas et comportent des caractéristiques générales (âge, sexe,
pathologie, terrain du malade, intervention chirurgicale, sonde
urinaire, traitement etc.…) et des informations selon le type
d’infection (pneumopathies, infection urinaire, infection du site
opératoire, bactériémies,). Les éléments à recenser sont
étroitement liés à la maladie épidémique en cause. Cette étape
permet de formuler des hypothèses pouvant expliquer la genèse
et l’extension de l’épidémie : en effet un ou plusieurs facteurs
peuvent apparaître particulièrement fréquents chez les patients
concernés par l’épidémie.
Dans certains cas simples, l’enquête descriptive permet de
conclure sur les origines de l’épidémie et les mesures
immédiates permettent de la contrôler rapidement. Mais le plus
souvent, il s’agit d’un mode de transmission « non classique » où
certains facteurs apparaissent suspects et l’enquête descriptive
ne permet pas de conclure à la causalité de tel ou tel facteur.
VI. REALISER UNE ENQUETE VISANT A ETAYER
UNE RELATION CAUSALE ENTRE UN FACTEUR ET
LA SURVENUE D’UNE EPIDEMIE
Dans un contexte épidémique, cette enquête analytique doit
être réalisée rapidement et grossièrement (" quick and dirty ")
pour instituer le plus vite possible les mesures de contrôle du
phénomène épidémique, mais elle doit être suffisamment
performante (" quick and appropriate ") pour trouver la cause de
l’épidémie et si possible affirmer la causalité.
1. Enquête cas - témoins.
Ce type d’enquête rétrospective est fréquemment utilisé dans
l’investigation des épidémies en milieu hospitalier. Un groupe de
patients non infectés (témoin) est comparé au groupe de
patients infectés (cas) : on examine la différence de
susceptibilité vis à vis de l’infection et d’exposition à certains
facteurs. Comme dans toutes les études cas-témoins, le
problème réside dans le choix des témoins. Le nombre de
témoins par cas dépend du nombre de facteurs que l’on désire
investiguer car suspects d’expliquer l’épidémie.
2. Etude de cohorte
L’étude de cohorte prospective peut également être utilisée
pour investiguer une épidémie hospitalière.
- sont parce qu’une étude rétrospective cas-témoin n’est pas
possible (les données disponibles sont insuffisantes)
Tableau 1 : Source de quelques épidémies nosocomiales
EPIDEMIES SOURCES
Gastro-entérite à Salmonella
Hépatite A
Intoxications alimentaires
Infections des plaies à streptocoques groupe A
Infections des plaies à Staphylocoques dorés
Infections cutanées à Staphylocoques dorés
Infections urinaires à bacilles Gram négatif
Infections à Rotavirus
Aspergillose pulmonaire Légionnellose
Bactériémies à bacilles gram négatifs
Pneumonies à bacilles Gram négatifs.
Nourriture
Porteur
disséminateur
(en salle d’opération)
Infection croisée
Ventilation
Perfusions, têtes de
pression
Humidificateurs
- soit parce que l’on désire confirmer les résultats d’une
étude cas témoin.
- soit en cas de mode de contamination complexe
Ces études de cohorte concernent en général des patients
soumis à "la cause potentielle" définie par l’étude cas-
témoins. Ils sont comparés à un groupe de patients, non
soumis au facteur incriminé. La différence dans la survenue
d’une infection peut être imputée au facteur testé.
3. Etude d’évaluation d’une mesure de prévention.
Ce type d’étude prospective et randomisée est proposé
après une étude de cas témoin. L’hypothèse est testée de
façon expérimentale : on compare un groupe soumis au
facteur incriminé et n groupe soumis au même facteur
accompagné de mesures spécifiques capables de prévenir
l’infection présumée.
4. Etude microbiologie de l’environnement
Les prélèvements réalisés dans l’environnement inanimé
peuvent être un complément à l’investigation d’une épidémie.
Ils doivent être interprétés avec beaucoup de prudence, de
même que les prélèvements réalisés chez le personnel
soignant.
Il est fréquent d’obtenir des prélèvements positifs avec des
germes réputés pathogènes qui n’expliquent pas l’épidémie.
Les seuls cas où les prélèvements l’environnement sont
irréfutables concernent les solutés normalement stériles
(solutés du perfusion, antiseptiques) et l’alimentation si le
germe retrouvé est le même que celui isolé chez les patients.
La négativité d’un prélèvement n’exclut pas que l’objet
prélevé soit en cause. Les prélèvements microbiologiques
doivent être orientés sur les source ou réservoirs présumés
de l’épidémie. Le typage du germe isolé peut s’avérer utile
pour savoir s’il s’agit d’une souche unique ou de souches
multiples.
VII. INSITUER ET EVALUER DES MESURES DE
PREVENTION
Lorsque l’épidémie est expliquée, la source identifiée et le
mode de transmission défini, il convient d’instituer une
prévention propre à assurer l’arrêt de l’épidémie :
En cas d’une transmission croisée, prendre des mesures
d’isolement en fonction du site infecté (isoler le cas si
possible, renforcer le lavage de mains)
En cas d’une source commune intermittente ou brève, les
mesures sont orientées par la nature et l’écologie du micro-
organisme responsable de l’épidémie :
• Micro-organisme d’origine alimentaire : éviction des
aliments suspect
• Micro-organisme des milieux liquides : vérifier les
points d’eau, les solutés de perfusion, tout matériel à
usage unique, …
• Micro-organisme de l’air : fermer ou isoler les parties
des bâtiments où sont survenus les cas, d’où
l’importance de la répartition des cas.
L’impact de ces mesures doit être évalué par la poursuite de la
surveillance ou par une étude prospective.
VIII/ REDIGER UN RAPPORT
Au terme de l’investigation, un rapport écrit résumant l’ensemble
de résultas doit être établi et comporter les parties suivantes :
1. Introduction
2. Description de l’épidémie
3. Analyse de l’épidémie
4. Méthodes de surveillance
5. Mesures d lutte qui ont été prises
6. Problèmes auxquelles on a été confronté
7. Conclusions et recommandations
IX. CONCLUSION
L’investigation des épidémies hospitalières est un problème
souvent difficile car elles doivent être résolues rapidement.
Une fois le diagnostic d’épidémie vérifié, l’enquête
épidémiologique est indispensable au moins pour sa partie
descriptive. L’institution des mesures de contrôle de l’épidémie
doit être immédiate en fonction du mécanisme de contamination
et/ou de la source suspectés. Une enquête analytique sera
réalisée si l’épidémie n’est pas contrôlée et/ou quand le
mécanisme de transmission ou la source de l’épidémie sont non
authentifiés. La réalisation et l’analyse de cette enquête
analytique doit reposer sur une méthodologie rigoureuse. La
solution apportée au problème épidémique est cependant
importante et constitue toujours un progrès dans les procédures
d’hygiène qui dépasse le cadre de l’épidémie elle-même.
BIBLIOGRAPHIE :
1. Dr. Ph. Berthelot, Pr. F. Lucht : Investigation d’épidémie d’infections nosocomiales : Les différents types d’enquêtes épidémiologiques et leur
méthodologie d’analyse, Document Internet
2. Dr A.AIT-MOHAND, Epidémiologie des infections nosocomiales. Polycope cours d’épidémiologie, 6ème
année de médecine, Faculté de médecine de
Tizi-ouzou.
3. Investigation d’épidémie d’infections nosocomiales, cours intensif d’hygiène hospitalière, 1987, Ministère de la santé et de la population

Contenu connexe

Tendances

Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitairesNotions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Younes IDERDAR
 
Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire Jamal Ti
 
Hygiène hospitalière
Hygiène hospitalièreHygiène hospitalière
Hygiène hospitalière
Dr Taoufik Djerboua
 
Programme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la RageProgramme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la Rage
Mehdi Razzok
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
abderrahmane achbani
 
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aiguesProgramme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Mehdi Razzok
 
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demainHygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Dr Taoufik Djerboua
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Mehdi Razzok
 
Indicateurs de santé
Indicateurs de santéIndicateurs de santé
Indicateurs de santé
Iflehrachid
 
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
Dr Taoufik Djerboua
 
Drainage thoracique
Drainage thoraciqueDrainage thoracique
Drainage thoraciquegoudaivaa
 
IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)
Institut Pasteur de Madagascar
 
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
ayoub lansi
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
Rabiaa El Khantach
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Mehdi Razzok
 
Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...
Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...
Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...
MOHAMED KHALIL NAJI
 
Programme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculoseProgramme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculosebelaibzino
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Mehdi Razzok
 

Tendances (20)

Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitairesNotions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
 
Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire
 
Hygiène hospitalière
Hygiène hospitalièreHygiène hospitalière
Hygiène hospitalière
 
Programme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la RageProgramme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la Rage
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
 
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aiguesProgramme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
Programme national de lutte contre les infections respiratoires aigues
 
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
 
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demainHygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
Hygiène hospitalière enjeux_d'aujourd'hui_et_demain
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
Indicateurs de santé
Indicateurs de santéIndicateurs de santé
Indicateurs de santé
 
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
 
Drainage thoracique
Drainage thoraciqueDrainage thoracique
Drainage thoracique
 
IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)
 
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
 
Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...
Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...
Etude descriptive des facteurs influençant le développement de la recherche s...
 
Programme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculoseProgramme national de lutte contre la tuberculose
Programme national de lutte contre la tuberculose
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
 

Similaire à Investigation des épidemies en milieu hospitalier

EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAREPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
issabbafoussam
 
Investigation d'un épisode epidémique
Investigation d'un épisode epidémiqueInvestigation d'un épisode epidémique
Investigation d'un épisode epidémique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Investigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémiqueInvestigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémique
Institut Pasteur de Madagascar
 
GuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFGuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFAnne Perrocheau
 
Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005
Jalal Chafiq
 
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
CentreInteret
 
Enquête nationale de prévalence des infections .ppt
Enquête nationale de prévalence des infections .pptEnquête nationale de prévalence des infections .ppt
Enquête nationale de prévalence des infections .ppt
kowiouABOUDOU1
 
Ampleur et impact des EIG liés aux soins
Ampleur et impact des EIG liés aux soinsAmpleur et impact des EIG liés aux soins
Ampleur et impact des EIG liés aux soins
ReDoc Tunisia
 
Rapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccinRapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccin
Paperjam_redaction
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
LJ Communication
 
Rundschreiben der Santé
Rundschreiben der SantéRundschreiben der Santé
Rundschreiben der Santé
Luxemburger Wort
 
INs-Yassine.pptx
INs-Yassine.pptxINs-Yassine.pptx
INs-Yassine.pptx
AnesmedLazzaz
 
De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.
Réseau Pro Santé
 
SPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdf
SPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdfSPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdf
SPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdf
affoueawaAngeMireill
 
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Réseau Pro Santé
 
La modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologieLa modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologie
Alice Mukakanamugire
 
La modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologieLa modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologie
Alice Mukakanamugire
 
Epidémiologie des Maladies transmissibles .ppt
Epidémiologie des Maladies transmissibles .pptEpidémiologie des Maladies transmissibles .ppt
Epidémiologie des Maladies transmissibles .ppt
PizongoRamdhino
 

Similaire à Investigation des épidemies en milieu hospitalier (20)

EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAREPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
 
Investigation d'un épisode epidémique
Investigation d'un épisode epidémiqueInvestigation d'un épisode epidémique
Investigation d'un épisode epidémique
 
Investigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémiqueInvestigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémique
 
GuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFGuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDF
 
Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005
 
Projet surveillance
Projet surveillanceProjet surveillance
Projet surveillance
 
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
 
Enquête nationale de prévalence des infections .ppt
Enquête nationale de prévalence des infections .pptEnquête nationale de prévalence des infections .ppt
Enquête nationale de prévalence des infections .ppt
 
Ampleur et impact des EIG liés aux soins
Ampleur et impact des EIG liés aux soinsAmpleur et impact des EIG liés aux soins
Ampleur et impact des EIG liés aux soins
 
Rapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccinRapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccin
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
 
Rundschreiben der Santé
Rundschreiben der SantéRundschreiben der Santé
Rundschreiben der Santé
 
INs-Yassine.pptx
INs-Yassine.pptxINs-Yassine.pptx
INs-Yassine.pptx
 
De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.
 
SPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdf
SPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdfSPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdf
SPC 3-Epidémiologie et prophylaxie des maladies transmissibles.pdf
 
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
 
La modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologieLa modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologie
 
La modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologieLa modélisation en épidemiologie
La modélisation en épidemiologie
 
Epidémiologie des Maladies transmissibles .ppt
Epidémiologie des Maladies transmissibles .pptEpidémiologie des Maladies transmissibles .ppt
Epidémiologie des Maladies transmissibles .ppt
 
Aes
AesAes
Aes
 

Plus de Faculté de médecine de Tizi-Ouzou

La rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécèsLa rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécès
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Le systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérienLe systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérien
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Pev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_finalPev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_final
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 

Plus de Faculté de médecine de Tizi-Ouzou (13)

La rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécèsLa rédaction du certificat médical dedécès
La rédaction du certificat médical dedécès
 
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
1-Protocole-reherche-07-09-2023.pdf
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
 
Variabilité en biologie_07_07_2021
Variabilité en biologie_07_07_2021Variabilité en biologie_07_07_2021
Variabilité en biologie_07_07_2021
 
TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021TD étudiants cmdc_2021
TD étudiants cmdc_2021
 
Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021Le certificat médical de DC étudiants 2021
Le certificat médical de DC étudiants 2021
 
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistiqueComment presenter vos données pour une analyse statistique
Comment presenter vos données pour une analyse statistique
 
Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019Instructions pour remplir cd mars 2019
Instructions pour remplir cd mars 2019
 
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
 
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
Epidémie de choléra secteur sanitaire_béjaia_octobre_1990
 
Le systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérienLe systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérien
 
Pev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_finalPev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_final
 
Epidemiologie de la brucellose wilaya de guelma
Epidemiologie de la brucellose wilaya de guelmaEpidemiologie de la brucellose wilaya de guelma
Epidemiologie de la brucellose wilaya de guelma
 

Investigation des épidemies en milieu hospitalier

  • 1. INVESTIGATION DES EPIDEMIES EN MILIEU HOSPITALIER Dr A. AIT-MOHAND Maitre-assistant, Faculté de Médecine de Tizi-Ouzou Résumé : Les épidémies occupent une place particulière dans le domaine d’hygiène hospitalière malgré leur faible contribution aux infections associées aux soins (2-4%). Leur investigation épidémiologique doit commencer par le recueil et l’organisation des données en termes de temps, lieu et personnes. Cette étape descriptive permet de formuler des hypothèses pouvant expliquer la genèse et l’extension de l’épidémie et les mesures immédiates instituées permettent de la contrôler rapidement. Mais le plus souvent, il s’agit d’un mode de transmission « non classique » où certains facteurs apparaissent suspects et seule une enquête de type analytique permet d’avancer la causalité de tel ou tel facteur. Dans ce cas, on distingue deux types d’enquêtes : l’enquêtes cas–témoins, le plus fréquemment utilisée car de réalisation facile et l’enquête cohorte, privilégiée quand une étude cas-témoins ne peut pas être réalisée (données insuffisantes) ou pour confirmer les résultats d’une étude cas-témoins ou en cas de mode de contamination complexe. Lorsque l’épidémie est expliquée, la source identifiée et le mode de transmission défini, il convient d’instituer une prévention propre à assurer l’arrêt de l’épidémie dont l’impact doit être évalué par la poursuite de la surveillance. Au terme de l’investigation, un rapport écrit résumant l’ensemble de résultas doit être établi. Mots clés : épidémiologie, épidémie, infection nosocomiale, investigation I. INTRODUCTION Les infections de nature épidémique en milieu hopitalier ne contribuent que pour un faible pourcentage (2-4%) au total des infections associées aux soins, mais elles doivent être recoonues rapidement car : - Elles inquiètent les médecins, le personnel et le grand public, et nécessitent des mesures immédiates pour éviter qu’elles ne s’étendent. - Elles sont d’une importance stratégique : à la suite d’une épidémie, il est fréquent de pouvoir débuter dans un service un travail de fond en hygiène hospitalière (initier un système de surveillance, conduire une action éducative,). L’observation au cours d’une période donnée d’un nombre inhabituel de cas semblables doit inciter à une enquête épidémiologique. Certaines épidémies sont évidentes à reconnaître alors que d’autres ne comportant qu’un petit nombre de cas se déclarant sur plusieurs mois peuvent rester longtemps méconnues en l’absence d’un système de surveillance efficace. Le plus souvent la combinaison d’un type d’infection et d’un pathogène donné est relativement spécifique d’un réservoir ou d’un mode de transmission particulier, ce qui permet des investigations dirigées. II. DEFINITION Théoriquement, il s’agit d’une élévation significative sur le plan statistique d’une maladie particulière, et ce, pendant un intervalle de temps limité dans une population bien définie, un seul agent infectant étant en cause dans la plupart des cas. En pratique, on ne dispose que rarement de données épidémiologiques permettant de connaître l’incidence de base d’un germe ou une maladie en milieu hospitalier ; une épidémie est suspectée dès lors que plus de deux patients ont des manifestations cliniques ayant un lieu épidémiologique (on parle également de « cas groupés »). Dans une telle situation, la nécessite d’une investigation épidémiologique dépend grandement des expériences antérieures et d’une certaine intuition. L’investigation épidémiologique d’une épidémie en milieu hospitalier a pour buts : - d’évaluer la gravité du problème - d’identifier la source de contamination et les voies de transmission afin d’enrayer la progression de l’épidémie et d’éviter qu’elle ne se renouvelle. - de mettre en place des études prospectives afin d’évaluer les mesures de prévention. La source d’une épidémie en milieu hospitalier peut être : - un malade porteur d’une infection précise - un membre du personnel porteur chronique ou malade - ou « l’environnement inanimé » alimentation, eau, air, surfaces, matériel de soins ou autre. La transmission peut se faire par : - contact direct (mains) ou indirect (un objet inanimé intervient entre les mains et la « victime ») - contact aérien (rougeole, Méningocoque…) - un objet inanimé peut servir de véhicule à l’infection : ex : un endoscope, un thermomètre… La transmission d’un micro-organisme à partir d’une source peut emprunter plusieurs voies de transmission. 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Echelle de temps Nombredecas Cas probales Cas certains Fig. 1 : Modèle de courbe d’une épidémie hospitalière
  • 2. L’air constitue une voie de transmission pour certaines infections hospitalières. III. ETABLIR OU VERIFIER LE DIAGNOSTIC 1. Définir les critères permettant de retenir le diagnostic : - critères cliniques : à eux seuls, ils sont en général insuffisants - critères biologiques : isolement de l’agent responsable en précisant les caractéristiques de résistance et éventuellement caractéristique biochimiques. 2. Etablir un modèle de fiche de recensement des patients atteints comportant : - les renseignements cliniques - les renseignements épidémiologiques. L’établissement de cette fiche est capital, afin que tous les cas soient explorés de la même manière. 3. Classer les cas recensés, en fonction de certains critères qui doivent être simples et reproductibles en : - cas certains - cas probables - cas possibles. 4. Revoir systématiquement tous les cas qui sont rapportés. Même les cas qui se sont déclarés en premier quelques semaines ou mois auparavant doivent être investigués : l’information qu’ils apportent est souvent riche. IV. CONFIRMER L’EXISTENCE D’UNE EPIDEMIE - Dénombrer les cas qui sont signalés, afin d’estimer l’amplitude du problème. Compter le nombre total de patients hospitalisés au lieu de l’épidémie et pendant la période de l’épidémie - Rechercher activement ceux qui ne l’ont pas été : infections inopérantes, patients sortis de l’hôpital - Mettre en place immédiatement un système de recensement des cas qui pourraient encore se déclarer, au moyen de la fiche précédemment mise au point. V. DECRIRE l’EPIDEMIE Cette phase d’épidémiologie descriptive est capitale car les résultats permettent de formuler les hypothèses concernant les agents étiologiques responsables, la source de contamination et les modes de transmission. 1. Description de l’épidémie en fonction du temps. - Définir la date de début, l’acmé, la date des derniers cas et l’existence de cas secondaires. - Déterminer la date d’exposition en fonction du temps d’incubation des maladies étudiées. - Construire une courbe de l’épidémie en y notant tous les cas en fonction de leur date d’apparition. L’intervalle choisi (jour, demi-journée) doit être plus court que l’incubation supposée de la maladie. (Figure 1) La courbe donne des indications sur la date d’exposition, le mode de transmission et l’existence d’une source commune ou non. 2. Description de l’épidémie en fonction de son extension spatiale. Essayer d’établir une carte des cas afin de déterminer s’ils sont groupés sur le plan géographique (dans ce cas, on invoque une source commune ou une transmission de personne à personne) ou disséminés (dans ce cas, on peut envisager un vecteur plus général : alimentation, air…). Il faut donc rechercher si les cas sont regroupés par services d’hospitalisation, par blocs opératoires ou services de diagnostic. Calculer un taux d’attaque de la période de l’épidémie après avoir dénombré le nombre total de cas (numérateur) et le nombre total de patients hospitalisés (dénominateur). 3. Description de l’épidémie en fonction des caractéristiques des patients concernés. Ces éléments apparaissent sur la fiche de recensement des cas et comportent des caractéristiques générales (âge, sexe, pathologie, terrain du malade, intervention chirurgicale, sonde urinaire, traitement etc.…) et des informations selon le type d’infection (pneumopathies, infection urinaire, infection du site opératoire, bactériémies,). Les éléments à recenser sont étroitement liés à la maladie épidémique en cause. Cette étape permet de formuler des hypothèses pouvant expliquer la genèse et l’extension de l’épidémie : en effet un ou plusieurs facteurs peuvent apparaître particulièrement fréquents chez les patients concernés par l’épidémie. Dans certains cas simples, l’enquête descriptive permet de conclure sur les origines de l’épidémie et les mesures immédiates permettent de la contrôler rapidement. Mais le plus souvent, il s’agit d’un mode de transmission « non classique » où certains facteurs apparaissent suspects et l’enquête descriptive ne permet pas de conclure à la causalité de tel ou tel facteur. VI. REALISER UNE ENQUETE VISANT A ETAYER UNE RELATION CAUSALE ENTRE UN FACTEUR ET LA SURVENUE D’UNE EPIDEMIE Dans un contexte épidémique, cette enquête analytique doit être réalisée rapidement et grossièrement (" quick and dirty ") pour instituer le plus vite possible les mesures de contrôle du phénomène épidémique, mais elle doit être suffisamment performante (" quick and appropriate ") pour trouver la cause de l’épidémie et si possible affirmer la causalité. 1. Enquête cas - témoins. Ce type d’enquête rétrospective est fréquemment utilisé dans l’investigation des épidémies en milieu hospitalier. Un groupe de patients non infectés (témoin) est comparé au groupe de patients infectés (cas) : on examine la différence de susceptibilité vis à vis de l’infection et d’exposition à certains facteurs. Comme dans toutes les études cas-témoins, le problème réside dans le choix des témoins. Le nombre de témoins par cas dépend du nombre de facteurs que l’on désire investiguer car suspects d’expliquer l’épidémie. 2. Etude de cohorte L’étude de cohorte prospective peut également être utilisée pour investiguer une épidémie hospitalière. - sont parce qu’une étude rétrospective cas-témoin n’est pas possible (les données disponibles sont insuffisantes) Tableau 1 : Source de quelques épidémies nosocomiales EPIDEMIES SOURCES Gastro-entérite à Salmonella Hépatite A Intoxications alimentaires Infections des plaies à streptocoques groupe A Infections des plaies à Staphylocoques dorés Infections cutanées à Staphylocoques dorés Infections urinaires à bacilles Gram négatif Infections à Rotavirus Aspergillose pulmonaire Légionnellose Bactériémies à bacilles gram négatifs Pneumonies à bacilles Gram négatifs. Nourriture Porteur disséminateur (en salle d’opération) Infection croisée Ventilation Perfusions, têtes de pression Humidificateurs
  • 3. - soit parce que l’on désire confirmer les résultats d’une étude cas témoin. - soit en cas de mode de contamination complexe Ces études de cohorte concernent en général des patients soumis à "la cause potentielle" définie par l’étude cas- témoins. Ils sont comparés à un groupe de patients, non soumis au facteur incriminé. La différence dans la survenue d’une infection peut être imputée au facteur testé. 3. Etude d’évaluation d’une mesure de prévention. Ce type d’étude prospective et randomisée est proposé après une étude de cas témoin. L’hypothèse est testée de façon expérimentale : on compare un groupe soumis au facteur incriminé et n groupe soumis au même facteur accompagné de mesures spécifiques capables de prévenir l’infection présumée. 4. Etude microbiologie de l’environnement Les prélèvements réalisés dans l’environnement inanimé peuvent être un complément à l’investigation d’une épidémie. Ils doivent être interprétés avec beaucoup de prudence, de même que les prélèvements réalisés chez le personnel soignant. Il est fréquent d’obtenir des prélèvements positifs avec des germes réputés pathogènes qui n’expliquent pas l’épidémie. Les seuls cas où les prélèvements l’environnement sont irréfutables concernent les solutés normalement stériles (solutés du perfusion, antiseptiques) et l’alimentation si le germe retrouvé est le même que celui isolé chez les patients. La négativité d’un prélèvement n’exclut pas que l’objet prélevé soit en cause. Les prélèvements microbiologiques doivent être orientés sur les source ou réservoirs présumés de l’épidémie. Le typage du germe isolé peut s’avérer utile pour savoir s’il s’agit d’une souche unique ou de souches multiples. VII. INSITUER ET EVALUER DES MESURES DE PREVENTION Lorsque l’épidémie est expliquée, la source identifiée et le mode de transmission défini, il convient d’instituer une prévention propre à assurer l’arrêt de l’épidémie : En cas d’une transmission croisée, prendre des mesures d’isolement en fonction du site infecté (isoler le cas si possible, renforcer le lavage de mains) En cas d’une source commune intermittente ou brève, les mesures sont orientées par la nature et l’écologie du micro- organisme responsable de l’épidémie : • Micro-organisme d’origine alimentaire : éviction des aliments suspect • Micro-organisme des milieux liquides : vérifier les points d’eau, les solutés de perfusion, tout matériel à usage unique, … • Micro-organisme de l’air : fermer ou isoler les parties des bâtiments où sont survenus les cas, d’où l’importance de la répartition des cas. L’impact de ces mesures doit être évalué par la poursuite de la surveillance ou par une étude prospective. VIII/ REDIGER UN RAPPORT Au terme de l’investigation, un rapport écrit résumant l’ensemble de résultas doit être établi et comporter les parties suivantes : 1. Introduction 2. Description de l’épidémie 3. Analyse de l’épidémie 4. Méthodes de surveillance 5. Mesures d lutte qui ont été prises 6. Problèmes auxquelles on a été confronté 7. Conclusions et recommandations IX. CONCLUSION L’investigation des épidémies hospitalières est un problème souvent difficile car elles doivent être résolues rapidement. Une fois le diagnostic d’épidémie vérifié, l’enquête épidémiologique est indispensable au moins pour sa partie descriptive. L’institution des mesures de contrôle de l’épidémie doit être immédiate en fonction du mécanisme de contamination et/ou de la source suspectés. Une enquête analytique sera réalisée si l’épidémie n’est pas contrôlée et/ou quand le mécanisme de transmission ou la source de l’épidémie sont non authentifiés. La réalisation et l’analyse de cette enquête analytique doit reposer sur une méthodologie rigoureuse. La solution apportée au problème épidémique est cependant importante et constitue toujours un progrès dans les procédures d’hygiène qui dépasse le cadre de l’épidémie elle-même. BIBLIOGRAPHIE : 1. Dr. Ph. Berthelot, Pr. F. Lucht : Investigation d’épidémie d’infections nosocomiales : Les différents types d’enquêtes épidémiologiques et leur méthodologie d’analyse, Document Internet 2. Dr A.AIT-MOHAND, Epidémiologie des infections nosocomiales. Polycope cours d’épidémiologie, 6ème année de médecine, Faculté de médecine de Tizi-ouzou. 3. Investigation d’épidémie d’infections nosocomiales, cours intensif d’hygiène hospitalière, 1987, Ministère de la santé et de la population