SlideShare une entreprise Scribd logo
LES POMPES ET LES AMORCEURS
ADMJSP/ Pôle pédagogie
Les pompes et les amorceurs
2
Objectifs
A la fin de cette partie, vous serez
capable de connaître les descriptifs,
les principes de fonctionnement des
pompes et des différents types
d'amorceurs.
Généralités
Pompes centrifuges
Pompes volumétriques
Qu'est-ce qu'un indice de pompe
Les amorceurs
3
Généralités
Pour amener de l’eau au bout d’un tuyau dans une lance, il faut
DE LA PRESSION !!
Et comment faire pour créer de la pression…….?
Utiliser une pompe !
4
Généralités
Les pompes équipent un grand nombre de nos matériels et véhicules :
• Engins d'incendie : FPT, CCF, FMOGP, MPR, etc.
• Matériels : MPE, pompes d'épuisement électrique, turbopompe.
5
Généralités
Définition d’une pompe :
Une pompe est une machine capable d'élever l'eau à une certaine hauteur.
Elle permet donc d’obtenir de l’eau sous pression.
La pompe sert à relever les pressions mais ne crée pas les débits. .
2 types de pompes :
• Les pompes centrifuges qui équipent la quasi-totalité des engins pompes
ou autopompes.
• Les pompes volumétriques qui équipent principalement les MPE.
6
Pompes centrifuges
Diffuseurs
Collecteur de
refoulement
Roue à aube
ou turbine
Ejecteurs
Ouïe ou
entrée d'eau
Arbre de
transmission
Corps de
pompe
ou cellule.
7
Pompes centrifuges
L'ensemble roue à aube, diffuseurs et collecteur de refoulement constitue
une cellule.
Une pompe est toujours accouplée à un moteur thermique ou électrique ou
à une turbine (turbopompe).
8
Fonctionnement :
Pompes centrifuges
9
Fonctionnement :
Pompes centrifuges
La volute sert à réduire les turbulences, canaliser l'eau vers la sortie de la
pompe et réduire la vitesse de l'eau
Les diffuseurs ont un rôle complémentaire à la
volute en réduisant les turbulences et en faisant
perdre de la vitesse à l'eau.
Cette perte de vitesse
entraîne une augmentation de la pression.
10
Pompes centrifuges
Les pompes monocellulaires :
Ces pompes ne comportent qu’un seul étage donc qu’une seule roue à aube.
11
Pompes centrifuges
Les pompes multicellulaires :
Ces pompes peuvent avoir jusqu’à trois étages.
12
Pompes centrifuges
Les pompes multicellulaires :
Les pressions obtenues dans chaque étage s’ajoutent.
13
Pompes volumétriques
Une pompe volumétrique se compose d'un corps de pompe parfaitement clos à
l'intérieur duquel se déplace un élément mobile rigoureusement ajusté. Leur
fonctionnement repose sur le principe suivant :
• Exécution d'un mouvement cyclique ;
• Pendant un cycle, un volume déterminé de liquide pénètre dans un
compartiment avant d'être refoulé à la fin.
Ce mouvement permet le déplacement du liquide entre l'orifice d'aspiration et
l'orifice de refoulement.
On distingue généralement :
14
Pompes volumétriques
Les pompes volumétriques rotatives :
Ces pompes sont constituées par une pièce mobile animée d’un mouvement
de rotation autour d’un axe, qui tourne dans le corps de pompe et crée le
mouvement du liquide pompé par déplacement d’un volume depuis
l’aspiration jusqu’au refoulement.
15
Pompes volumétriques
Les pompes volumétriques alternatives :
La pièce mobile est animée d'un mouvement alternatif.
16
Pompes volumétriques
Les pompes volumétriques sont généralement auto-amorçantes.
Cependant, il convient de remplir le corps de pompe lors de sa mise en œuvre.
Dès leur mise en route, elles provoquent une diminution de pression en amont
qui permet l'aspiration du liquide.
17
Indices de pompe
La norme française prévoit un certain nombre d’essais hydrauliques permettant
de classer les pompes par catégorie en imposant des performances minimales
Deux grandeurs sont retenues pour classer les pompes :
• Le débit,
• La pression
Les essais doivent être conformes à la norme NFS 61-510.
18
Indices de pompe
Ces essais permettent de définir la meilleure performance possible de la pompe
lorsque l'enfin est en aspiration :
Débit et Pression nominal
Ou
Indices de pompe
19
Indices de pompe
Exemples d'indice de pompes :
Pour un F.P.T.G.P. : 3 000 L/min à 15 bars ou 180 m³/H à 15 bars
Pour un F.P.T.L. : 1 500 L/min à 15 bars ou 90 m³/H à 15 bars
Pour un F.P.T. : 2 000 L/min à 15 bars ou 120 m³/H à 15 bars
20
Les amorceurs
Pour fonctionner une pompe centrifuge doit recevoir de l’eau à une pression
minimum de 1 bar.
Elle ne peut pas puiser de l’eau en négatif ou "aspirer" l’eau d’elle-même.
Il faut donc mettre en place un système capable de créer une dépression dans
la pompe et dans la ligne d’aspiration, afin que la pression atmosphérique
puisse se charger de faire monter l’eau jusqu’à la pompe.
On dit communément « créer le vide ».
Si elle n'est pas alimentée par de l'eau en pression, il est nécessaire de lui
adjoindre un dispositif apte à faire le vide, appelé amorceur.
21
Les amorceurs
Il en existe plusieurs types, mais seul deux grandes familles d’amorceurs sont
présent au SDMIS :
A anneau d’eau A pistons
22
Les amorceurs
L’amorceur à anneau d'eau :
C'est une pompe volumétrique qui crée et défait des volumes.
Le corps de l’amorceur est rempli d’eau qui sous l’effet de la rotation d’une
roue a palettes d’axe excentré, forme un anneau d'eau d'étanchéité.
Entrée
Sortie
X
X
23
Les amorceurs
On trouve les amorceurs à anneau d’eau :
• Les amorceurs automatiques et débrayables :
Sur tous les FPT ou MPR de génération plus récentes.
+ +
24
Les amorceurs
On trouve les amorceurs à anneau d’eau :
• Les amorceurs manuels :
On les trouve sur les FPT d’ancienne génération, ainsi que sur certaines MPR.
25
Les amorceurs
Lors de l’apparition d’un volume, un vide est créé qui permet d’aspirer par une
fenêtre dite « d’aspiration » l’air contenu dans le corps de pompe et la ligne
d’aspiration.
Quand le volume disparaît, une surpression est créée qui chasse l’air vers
l’extérieur par une fenêtre dite de « refoulement ».
L’amorceur à anneau d'eau :
26
Les amorceurs
27
Les amorceurs
Une fois que le contact entre l’eau et les pales de la roue est réalisé, le travail
de l’amorceur est terminé.
La qualité d’un amorceur sur un engin d’incendie se mesure au temps qu’il
met pour amorcer la pompe.
Mécaniquement, l’amorceur à anneau d’eau est une pompe entraînée par le
moteur.
Il peut se trouver sur le même arbre de transmission de la pompe, auquel cas il
sera entraîné en permanence, cela produit une usure inutile de cet organe.
L’amorceur à anneau d'eau :
28
Les amorceurs
L’amorceur à Piston :
Automatiquement entraîné par l’intermédiaire de roues a friction, il peut être
débrayé ou embrayé à la demande, auquel cas, il est asservi a un dispositif qui
l'entraîne dès que la pression dans le corps de la pompe centrifuge est inférieur
à une certaine valeur (de 1 à 3 bars suivant le constructeur).
29
Les amorceurs
Le boîtier amorceur est fixé sur le corps de pompe au moyen d’un axe pour
permettre sa mobilité.
Le piston hydraulique débraye le boîtier en le soulevant pour dégager la roue
du contact de l’arbre de transmission.
L’amorceur à Piston :
Le piston débraye le boîtier lorsque la pression à l'intérieur du corps de pompe
est supérieure à 1 bar (3 bars pour certaines pompes) par l'intermédiaire d’une
canalisation branchée sur la sortie de refoulement de la pompe.
30
Les amorceurs
L’amorceur à Piston :
Roue désaxée
d’entraînement
Lumière pour
passage de l’eau
Orifice de refoulement
En liaison avec l’extérieur
Ressort
taré à 3 bars
Corps de
l’amorceur
Membrane
anti-retour
Orifices d’aspiration
En liaison avec le corps de pompe et
la ligne d’aspiration
Conclusion
31
Année : 2017
Contact : pour toute remarque
concernant ce document, merci
d’envoyer un mail sur l’adresse
suivante :
gfor_jsp@sdmis.fr
Généralités
Pompes centrifuges
Pompes volumétriques
Qu'est-ce qu'un indice de pompe
Les amorceurs

Contenu connexe

Similaire à PPBE-A1_Les-pompes-et-les-amorceurs1.ppt

L E M A T E R I E L D E P U L V E A G R I
L E  M A T E R I E L  D E  P U L V E A G R IL E  M A T E R I E L  D E  P U L V E A G R I
L E M A T E R I E L D E P U L V E A G R I
jojo51
 
Projet de climatisation.pptx
Projet de climatisation.pptxProjet de climatisation.pptx
Projet de climatisation.pptx
RaNim11
 
Oscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eau
Oscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eauOscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eau
Oscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eau
Oscaro
 
Bases irrigation danjou
Bases irrigation danjouBases irrigation danjou
Bases irrigation danjou
hafidha souidi
 
Lefco formation lst_auto_init
Lefco formation lst_auto_initLefco formation lst_auto_init
Lefco formation lst_auto_init
EUROPAGES
 
Fiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdf
Fiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdfFiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdf
Fiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdf
gonfrix4
 

Similaire à PPBE-A1_Les-pompes-et-les-amorceurs1.ppt (20)

Station de pompage
Station de pompageStation de pompage
Station de pompage
 
L E M A T E R I E L D E P U L V E A G R I
L E  M A T E R I E L  D E  P U L V E A G R IL E  M A T E R I E L  D E  P U L V E A G R I
L E M A T E R I E L D E P U L V E A G R I
 
CRD 1.pptx
CRD 1.pptxCRD 1.pptx
CRD 1.pptx
 
L'injection
L'injectionL'injection
L'injection
 
Le schéma pneumatique
Le schéma pneumatiqueLe schéma pneumatique
Le schéma pneumatique
 
Projet de climatisation.pptx
Projet de climatisation.pptxProjet de climatisation.pptx
Projet de climatisation.pptx
 
Pompes
PompesPompes
Pompes
 
Water hammer
Water hammerWater hammer
Water hammer
 
Water hammer
Water hammerWater hammer
Water hammer
 
Oscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eau
Oscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eauOscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eau
Oscaro - Conseils mecaniques - Pompe à eau
 
Bases irrigation danjou
Bases irrigation danjouBases irrigation danjou
Bases irrigation danjou
 
Lefco formation lst_auto_init
Lefco formation lst_auto_initLefco formation lst_auto_init
Lefco formation lst_auto_init
 
Formation_stations_de_pompage_relevage.pdf
Formation_stations_de_pompage_relevage.pdfFormation_stations_de_pompage_relevage.pdf
Formation_stations_de_pompage_relevage.pdf
 
H0 constitution-circuit-hydraulique
H0 constitution-circuit-hydrauliqueH0 constitution-circuit-hydraulique
H0 constitution-circuit-hydraulique
 
Principe de fonctionnement du moteur 4 temps
Principe de fonctionnement du moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement du moteur 4 temps
Principe de fonctionnement du moteur 4 temps
 
VASE D'expansion.pdF
VASE D'expansion.pdFVASE D'expansion.pdF
VASE D'expansion.pdF
 
Fiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdf
Fiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdfFiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdf
Fiche de Synthese Pompe Multicellulaire.pdf
 
6---SYSTEME DE DISTRIBUTION propres.pptx
6---SYSTEME DE DISTRIBUTION propres.pptx6---SYSTEME DE DISTRIBUTION propres.pptx
6---SYSTEME DE DISTRIBUTION propres.pptx
 
Dumper
DumperDumper
Dumper
 
Vitesse variable
Vitesse variableVitesse variable
Vitesse variable
 

PPBE-A1_Les-pompes-et-les-amorceurs1.ppt

  • 1. LES POMPES ET LES AMORCEURS ADMJSP/ Pôle pédagogie
  • 2. Les pompes et les amorceurs 2 Objectifs A la fin de cette partie, vous serez capable de connaître les descriptifs, les principes de fonctionnement des pompes et des différents types d'amorceurs. Généralités Pompes centrifuges Pompes volumétriques Qu'est-ce qu'un indice de pompe Les amorceurs
  • 3. 3 Généralités Pour amener de l’eau au bout d’un tuyau dans une lance, il faut DE LA PRESSION !! Et comment faire pour créer de la pression…….? Utiliser une pompe !
  • 4. 4 Généralités Les pompes équipent un grand nombre de nos matériels et véhicules : • Engins d'incendie : FPT, CCF, FMOGP, MPR, etc. • Matériels : MPE, pompes d'épuisement électrique, turbopompe.
  • 5. 5 Généralités Définition d’une pompe : Une pompe est une machine capable d'élever l'eau à une certaine hauteur. Elle permet donc d’obtenir de l’eau sous pression. La pompe sert à relever les pressions mais ne crée pas les débits. . 2 types de pompes : • Les pompes centrifuges qui équipent la quasi-totalité des engins pompes ou autopompes. • Les pompes volumétriques qui équipent principalement les MPE.
  • 6. 6 Pompes centrifuges Diffuseurs Collecteur de refoulement Roue à aube ou turbine Ejecteurs Ouïe ou entrée d'eau Arbre de transmission Corps de pompe ou cellule.
  • 7. 7 Pompes centrifuges L'ensemble roue à aube, diffuseurs et collecteur de refoulement constitue une cellule. Une pompe est toujours accouplée à un moteur thermique ou électrique ou à une turbine (turbopompe).
  • 9. 9 Fonctionnement : Pompes centrifuges La volute sert à réduire les turbulences, canaliser l'eau vers la sortie de la pompe et réduire la vitesse de l'eau Les diffuseurs ont un rôle complémentaire à la volute en réduisant les turbulences et en faisant perdre de la vitesse à l'eau. Cette perte de vitesse entraîne une augmentation de la pression.
  • 10. 10 Pompes centrifuges Les pompes monocellulaires : Ces pompes ne comportent qu’un seul étage donc qu’une seule roue à aube.
  • 11. 11 Pompes centrifuges Les pompes multicellulaires : Ces pompes peuvent avoir jusqu’à trois étages.
  • 12. 12 Pompes centrifuges Les pompes multicellulaires : Les pressions obtenues dans chaque étage s’ajoutent.
  • 13. 13 Pompes volumétriques Une pompe volumétrique se compose d'un corps de pompe parfaitement clos à l'intérieur duquel se déplace un élément mobile rigoureusement ajusté. Leur fonctionnement repose sur le principe suivant : • Exécution d'un mouvement cyclique ; • Pendant un cycle, un volume déterminé de liquide pénètre dans un compartiment avant d'être refoulé à la fin. Ce mouvement permet le déplacement du liquide entre l'orifice d'aspiration et l'orifice de refoulement. On distingue généralement :
  • 14. 14 Pompes volumétriques Les pompes volumétriques rotatives : Ces pompes sont constituées par une pièce mobile animée d’un mouvement de rotation autour d’un axe, qui tourne dans le corps de pompe et crée le mouvement du liquide pompé par déplacement d’un volume depuis l’aspiration jusqu’au refoulement.
  • 15. 15 Pompes volumétriques Les pompes volumétriques alternatives : La pièce mobile est animée d'un mouvement alternatif.
  • 16. 16 Pompes volumétriques Les pompes volumétriques sont généralement auto-amorçantes. Cependant, il convient de remplir le corps de pompe lors de sa mise en œuvre. Dès leur mise en route, elles provoquent une diminution de pression en amont qui permet l'aspiration du liquide.
  • 17. 17 Indices de pompe La norme française prévoit un certain nombre d’essais hydrauliques permettant de classer les pompes par catégorie en imposant des performances minimales Deux grandeurs sont retenues pour classer les pompes : • Le débit, • La pression Les essais doivent être conformes à la norme NFS 61-510.
  • 18. 18 Indices de pompe Ces essais permettent de définir la meilleure performance possible de la pompe lorsque l'enfin est en aspiration : Débit et Pression nominal Ou Indices de pompe
  • 19. 19 Indices de pompe Exemples d'indice de pompes : Pour un F.P.T.G.P. : 3 000 L/min à 15 bars ou 180 m³/H à 15 bars Pour un F.P.T.L. : 1 500 L/min à 15 bars ou 90 m³/H à 15 bars Pour un F.P.T. : 2 000 L/min à 15 bars ou 120 m³/H à 15 bars
  • 20. 20 Les amorceurs Pour fonctionner une pompe centrifuge doit recevoir de l’eau à une pression minimum de 1 bar. Elle ne peut pas puiser de l’eau en négatif ou "aspirer" l’eau d’elle-même. Il faut donc mettre en place un système capable de créer une dépression dans la pompe et dans la ligne d’aspiration, afin que la pression atmosphérique puisse se charger de faire monter l’eau jusqu’à la pompe. On dit communément « créer le vide ». Si elle n'est pas alimentée par de l'eau en pression, il est nécessaire de lui adjoindre un dispositif apte à faire le vide, appelé amorceur.
  • 21. 21 Les amorceurs Il en existe plusieurs types, mais seul deux grandes familles d’amorceurs sont présent au SDMIS : A anneau d’eau A pistons
  • 22. 22 Les amorceurs L’amorceur à anneau d'eau : C'est une pompe volumétrique qui crée et défait des volumes. Le corps de l’amorceur est rempli d’eau qui sous l’effet de la rotation d’une roue a palettes d’axe excentré, forme un anneau d'eau d'étanchéité. Entrée Sortie X X
  • 23. 23 Les amorceurs On trouve les amorceurs à anneau d’eau : • Les amorceurs automatiques et débrayables : Sur tous les FPT ou MPR de génération plus récentes. + +
  • 24. 24 Les amorceurs On trouve les amorceurs à anneau d’eau : • Les amorceurs manuels : On les trouve sur les FPT d’ancienne génération, ainsi que sur certaines MPR.
  • 25. 25 Les amorceurs Lors de l’apparition d’un volume, un vide est créé qui permet d’aspirer par une fenêtre dite « d’aspiration » l’air contenu dans le corps de pompe et la ligne d’aspiration. Quand le volume disparaît, une surpression est créée qui chasse l’air vers l’extérieur par une fenêtre dite de « refoulement ». L’amorceur à anneau d'eau :
  • 27. 27 Les amorceurs Une fois que le contact entre l’eau et les pales de la roue est réalisé, le travail de l’amorceur est terminé. La qualité d’un amorceur sur un engin d’incendie se mesure au temps qu’il met pour amorcer la pompe. Mécaniquement, l’amorceur à anneau d’eau est une pompe entraînée par le moteur. Il peut se trouver sur le même arbre de transmission de la pompe, auquel cas il sera entraîné en permanence, cela produit une usure inutile de cet organe. L’amorceur à anneau d'eau :
  • 28. 28 Les amorceurs L’amorceur à Piston : Automatiquement entraîné par l’intermédiaire de roues a friction, il peut être débrayé ou embrayé à la demande, auquel cas, il est asservi a un dispositif qui l'entraîne dès que la pression dans le corps de la pompe centrifuge est inférieur à une certaine valeur (de 1 à 3 bars suivant le constructeur).
  • 29. 29 Les amorceurs Le boîtier amorceur est fixé sur le corps de pompe au moyen d’un axe pour permettre sa mobilité. Le piston hydraulique débraye le boîtier en le soulevant pour dégager la roue du contact de l’arbre de transmission. L’amorceur à Piston : Le piston débraye le boîtier lorsque la pression à l'intérieur du corps de pompe est supérieure à 1 bar (3 bars pour certaines pompes) par l'intermédiaire d’une canalisation branchée sur la sortie de refoulement de la pompe.
  • 30. 30 Les amorceurs L’amorceur à Piston : Roue désaxée d’entraînement Lumière pour passage de l’eau Orifice de refoulement En liaison avec l’extérieur Ressort taré à 3 bars Corps de l’amorceur Membrane anti-retour Orifices d’aspiration En liaison avec le corps de pompe et la ligne d’aspiration
  • 31. Conclusion 31 Année : 2017 Contact : pour toute remarque concernant ce document, merci d’envoyer un mail sur l’adresse suivante : gfor_jsp@sdmis.fr Généralités Pompes centrifuges Pompes volumétriques Qu'est-ce qu'un indice de pompe Les amorceurs