SlideShare une entreprise Scribd logo
Stratégie financière – 27/05/2014 1
Réduction de 11 milliards des dotations
Quelle stratégie financière pour les villes et
intercommunalités?
Document du 27 mai 2014
Stratégie financière – 27/05/2014 2
Sommaire
2- Une réduction de 11 milliards d’euros : quand et comment ?
2- Conséquence de la réduction sur les finances publiques locales
3- Impact sur les collectivités
4- Quelle stratégie financière en réaction ?
Stratégie financière – 27/05/2014 3
Plan d’économies : 50 milliards d’euros entre 2015 et 2017
Stratégie financière – 27/05/2014 4
Plan d’économies : les mesures « détaillées »
Le mercredi 16 avril 2014, le Premier Ministre est intervenu à l’issue du Conseil des
Ministres pour présenter le plan d’économies sur les dépenses publiques.
Rappel : ce qui a été annoncé
Stratégie financière – 27/05/2014 5
50 Milliards d’euros d’économies sur 3 ans, c’est :
11 milliards d’économies sur les dotations des collectivités,
3,6 milliards d’économies chaque année en moyenne pour les collectivités,
Les collectivités seront mises à contribution via une baisse des dotations qu’elles
perçoivent de l’Etat
Rappel : ce qui a été annoncé
Stratégie financière – 27/05/2014 6
L’annonce de la réduction de 11 milliards d’euros des dotations pose questions :
1. Quelle place/cohérence pour ces 11 milliards d’euros d’économies par rapport
au Pacte de confiance et de responsabilité ?
2. Quelles sont les dotations concernées ? La DGF =41Mds€, mais il y a d’autres
dotations : FCTVA notamment
3. Quel rythme de réduction ? Progressif comme pour le Pacte de confiance ou non
?
Une annonce à préciser
Stratégie financière – 27/05/2014 7
Pour chacune de ces 3 questions, où se situe l’intérêt des collectivités ?
1. Quelle place/cohérence pour ces 11 milliards d’euros d’économies par rapport
au Pacte de confiance et de responsabilité ?
i. Le pacte diminue déjà les dotations de 1,5 Mds € en 2014 et 3 Mds € en
2015. La simple poursuite de ce pacte pour les années suivantes, ce qui
n’était pas précisé dans le pacte entre l’Etat et les Collectivités, conduit à une
réduction cumulée des dotations de 9 Mds € entre 2015-2017 (3 Mds € par
an).
ii. Cette nouvelle annonce est-elle celle d’une économie supplémentaire par
rapport au pacte ou d’une poursuite de l’effort au-delà de 2015 sur la base
du pacte ?
iii. 11 Msd€ d’économies sur 2015-2017 ou 20 Mds€ (9 + 11) ?
Quelle stratégie de « lobbying » pour les collectivités ?
Stratégie financière – 27/05/2014 8
Pour chacune de ces 3 questions, où se situe l’intérêt des collectivités ?
2. Quelles sont les dotations concernées ? La DGF =41Mds€, mais il y a d’autres
dotations : FCTVA (6Mds€) notamment
i. Compte tenu des règles budgétaires, il vaut mieux réduire les dotations
d’investissement que de fonctionnement. La réduction de recettes de
fonctionnement doit être corrigée par des dépenses de fonctionnement pour
maintenir la situation financière. La réduction des recettes d’investissement
peut être « corrigée » par une réduction des dépenses d’investissement
et/ou du fonctionnement.
En outre, il est plus facile de ralentir ou d’arrêter des investissements que de
réduire les dépenses de fonctionnement (dont les 2/3 sont du personnel)
ii. Pour l’Etat, qui n’est pas soumis aux même contraintes budgétaires, cela
n’aurait pas d’impact sur ses équilibres budgétaires.
Quelle stratégie de « lobbying » pour les collectivités ?
Stratégie financière – 27/05/2014 9
Les concours financiers de l’Etat
en millions d'euros
loi de
finances
pour 2013
loi de finances
pour 2014 à
périmètre
constant
Evolution
2014/2013 à
périmètre
constant
loi de finances
pour 2014 à
périmètre
courant
Evolution
2014/2013 à
périmètre
courant
Structure
2014
Dotation globale de fonctionnement 41 505 40 124 -3,3% 40 124 -3,3% 68,3%
Dotations diverses 1 680 1 548 -7,9% 1 547 -7,9% 2,6%
Compensation d'exonérations 3 040 3 040 0,0% 3 040 0,0% 5,2%
Prélèvements sur Recettes 46 204 44 712 -3,2% 44 711 -3,2% 76,1%
Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux (DETR) 616 616 0,0% 616 0,0% 1,0%
Dotation Globale d'Equipement des départements 219 224 2,3% 224 2,3% 0,4%
Dotation Générale de Décentralisation 1 527 1 527 0,0% 1 542 1,0% 2,6%
Dotation de développement urbain 75 75 0,0% 75 0,0% 0,1%
Dotations Outre-Mer 153 154 0,7% 144 -5,9% 0,2%
Subventions et dotations diverses 32 22 -31,3% 22 -31,3% 0,0%
Relations avec les collectivités territoriales 2 621 2 618 -0,1% 2 623 0,1% 4,5%
DGD Formation professionnelle (Régions) 2 254 1 756 -22,1% 1 756 -22,1% 3,0%
Enveloppe normée des concours 51 079 49 086 -3,9% 49 091 -3,9% 83,6%
FCTVA 5 627 5 758 2,3% 5 758 2,3% 9,8%
Dotation de compensation réforme TP DCRTP 3 432 3 430 -0,1% 3 430 -0,1% 5,8%
Dotation de garantie des reversements des FDTP 430 430 0,0% 430 0,0% 0,7%
Dotation de compensation des produits syndicaux
fiscalisés
27 27 27 0,0%
Concours financier de l'Etat 60 595 58 731 -3,1% 58 735 -3,1% 100,0%
Source : Loi de finances pour 2014
Les concours financiers de l'Etat en 2014
Stratégie financière – 27/05/2014 10
L’annonce de la réduction de 11 milliards d’euros des dotations pose questions :
3. Quel rythme de réduction ? Progressif comme pour le Pacte de confiance ou non
?
i. La réduction de 11 Mds € sera-t-elle une baisse uniforme (-3,6Mds€ chaque
année entre 2015 et 2017) ou progressive (par exemple -2Mds€ en 2015, -
4Mds€ en 2016 et -5Mds€ en 2017) ?
ii. Une baisse uniforme semble peut probable car elle ferait reporter tout
l’effort sur 2015. Les années suivantes, il s’agirait de se stabiliser à ce niveau
de baisse.
Une annonce à préciser
Stratégie financière – 27/05/2014 11
Aucune précision n’est pour l’instant donnée sur ce plan d’économies.
Quelle place pour ces 11 milliards d’euros d’économies par rapport au Pacte de
confiance et de responsabilité ?
Les collectivités sont déjà soumises à un prélèvement sur la DGF de 1,5Mds€ en 2014
et 3Mds€ en 2015, soit 4,5Mds€ : le Pacte de confiance et de responsabilité.
Si elles étaient maintenues, les baisses déjà annoncées conduisaient déjà à une
réduction de 9 Mds€ entre 2015 et 2017.
Une annonce à préciser
2014 2015 2016 2017 2018
Baisse inscrite en LF 2014 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€
Baisse annoncé pour 2015 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€
Baisse totale déjà prévue 9 Mds€
Stratégie financière – 27/05/2014 12
Le pacte de confiance et de responsabilité
Lecture : les annonces LF 2014 et pour 2015 conduisent en moyenne à une diminution
de 1,39% des recettes de fonctionnement et 8,36% de l’épargne brute par rapport à
leurs niveaux 2012)
en milliards d'euros 2014 2015 2016 2017 2018
DGF 40,12 40,12 40,12 40,12 40,12
+ Prélèvement "LF2014" -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 -1,5
+ Baisse 2015 déjà annoncée -1,5 -1,5 -1,5 -1,5
= Format de DGF "2014-2015" 38,62 37,12 37,12 37,12 37,12
évolution -3,3% -3,9% 0,0% 0,0% 0,0%
-0,8% -1,6% -1,6% -1,6% -1,6%
-4,8% -9,6% -9,6% -9,6% -9,6%
Baisse dans les recettes de
fonctionnement des collectivités 2012
(189Mds€)
Baisse dans l'épargne brute des
collectivités (31,41Mds€)
Impact de la baisse des dotations annoncées en LF 2014 et pour 2015
-1,59% en moyenne par rapport à 2012
-9,55% en moyenne par rapport à 2012
Stratégie financière – 27/05/2014 13
En quoi vont consister les 11 milliards d’euros d’économies sur les dotations ?
Hypothèse 1 : Sont-ils la poursuite ou l’ajustement au-delà de 2015 du
prélèvement ?
Ce serait la poursuite et l’augmentation du prélèvement au-delà de 2016.
Hyp 1 : Poursuite du pacte
2014 2015 2016 2017 2018
Baisse inscrite en LF 2014 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€
Baisse annoncé pour 2015 1,5 Mds€ 2,16 Mds€ 2,84 Mds€ 1,5 Mds€
Nouvelle baisse ? 11 Mds€
Stratégie financière – 27/05/2014 14
Hyp 1 : Poursuite du pacte
Lecture : Hypothèse 1 : si l’annonce de l’économie de 11Mds€ n’est que la poursuite des
baisses engagées alors cela conduirait en moyenne à une diminution de 1,65% des
recettes de fonctionnement et 9,95% de l’épargne brute par rapport à leurs niveaux
2012)
en milliards d'euros 2014 2015 2016 2017 2018
DGF 40,12 40,12 40,12 40,12 40,12
+ Prélèvement "LF2014" -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 -1,5
+ Baisse 2015 déjà annoncée -1,5 -1,5 -1,5 -1,5
+ Ajustements pour atteindre 11Mds€ -0,67 -1,33 -1,33
= Format de DGF "2014-2015" 38,62 37,12 36,45 35,79 35,79
évolution -3,3% -3,9% -1,8% -1,8% 0,0%
-0,8% -1,6% -1,9% -2,3% -2,3%
-4,8% -9,6% -11,7% -13,8% -13,8%
Hypothèse : poursuite et ajustement de la baisse
Baisse dans les recettes de
fonctionnement des collectivités 2012
(189Mds€)
Baisse dans l'épargne brute des
collectivités (31,41Mds€)
-1,94% en moyenne par rapport à 2012
-11,67% en moyenne par rapport à
2012
Stratégie financière – 27/05/2014 15
En quoi vont consister les 11 milliards d’euros d’économies sur les dotations ?
Les 11 milliards d’euros sont-ils des économies supplémentaires ?
On aboutirait alors à 20 milliards d’euros de réduction de dotations sur 3 ans
Hyp 2 : 11Mds€ d’économies en plus du Pacte
2014 2015 2016 2017 2018
Baisse inscrite en LF 2014 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€
Baisse annoncé pour 2015 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€
Baisse totale déjà prévue
Nouvelle réduction 3,66 Mds€ 3,66 Mds€ 3,66 Mds€ 3,66 Mds€
Total des réductions
9 Mds€
20 Mds€
11Mds€
Stratégie financière – 27/05/2014 16
Hyp 2 : 11Mds€ d’économies en plus du Pacte
Lecture : Hypothèse 2 : si l’annonce était 11Mds€ d’économies supplémentaires, alors
cela conduirait en moyenne à une diminution de 2,84% des recettes de fonctionnement
et 17,11% de l’épargne brute par rapport à leurs niveaux 2012)
en milliards d'euros 2014 2015 2016 2017 2018
DGF 40,12 40,12 40,12 40,12 40,12
+ Prélèvement "LF2014" -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 -1,5
+ Baisse 2015 déjà annoncée -1,5 -1,5 -1,5 -1,5
+ 11Mds€ supplémentaires -3,66 -3,67 -3,67 -3,67
= Format de DGF "2014-2015" 38,62 33,46 33,45 33,45 33,45
évolution -3,3% -13,4% 0,0% 0,0% 0,0%
-0,8% -3,5% -3,5% -3,5% -3,5%
-4,8% -21,2% -21,2% -21,2% -21,2%
Baisse dans les recettes de
fonctionnement des collectivités 2012
(189Mds€)
Baisse dans l'épargne brute des
collectivités (31,41Mds€)
Hypothèse : 11Mds€ supplémentaires
-3,53% en moyenne par rapport à 2012
-21,22% en moyenne par rapport à
2012
Stratégie financière – 27/05/2014 17
Les mesures d’accompagnement
Stratégie financière – 27/05/2014 18
Document de communication
sur la réduction :
11 milliards de réduction
1/ Inciter à la mutualisation
2/ Supprimer la clause de
compétence générale des
départements et régions.
Réduction des subventions
attribués aux communes et
intercommunalités.
3/ Réformer la DGF en 2015
Stratégie financière – 27/05/2014 19
Le Premier Ministre a en outre annoncé que « plusieurs dispositions permettront
d’accompagner les collectivités dans cette démarche de maîtrise de leurs dépenses.
Elles s’ajouteront à celles prévues dans le premier volet de la loi de décentralisation qui
incite aux mutualisations entre les communes et les intercommunalités.
Le futur projet de loi de clarification des compétences des collectivités territoriales
comportera des réformes profondes pour générer des économies. Je pense notamment
à la suppression de la clause de compétence générale, à une meilleure sélection des
projets financés, et à une rationalisation des syndicats intercommunaux.»
Mesures d’accompagnement des collectivités
Stratégie financière – 27/05/2014 20
Citée par le Premier Ministre le 16 avril 2014, elles sont au nombre de 3 :
1. Inciter au renforcement de la mutualisation, notamment par la fusion de
collectivités,
2. Supprimer la clause de compétence générale des départements et régions, ce qui
est annoncé comme facteur de réduction des dépenses
3. Réformer la Dotation Globale de Fonctionnement pour 2015 (LF 2015) pour
encourager les comportements vertueux et renforcer les mécanismes de
solidarité financière entre collectivités riches et défavorisées
Les 3 mesures d’accompagnement
Stratégie financière – 27/05/2014 21
1. Inciter au renforcement de la mutualisation, notamment par la fusion de
collectivités
Mettre en place un système de bonus / malus ? Le coefficient de mutualisation
doit entrer en vigueur en 2015,
Le schéma de mutualisation, qui doit être adopté d’ici fin 2015, est un outil
prospectif. Son rôle sera-t-il renforcé ?
SDCI prévu en 2015
Nouvelle carte intercommunale pour 2018
Les motivations autour de la fusion de collectivités et de la mutualisation sont celles
des économies budgétaires dégagées.
Quelle réalité aux économies d’échelles ? Elles ne sont pour l’instant pas observées.
Renforcer la mutualisation
Stratégie financière – 27/05/2014 22
De la mise en place des intercommunalités jusqu’à la réforme territoriale, le
renforcement de l’intercommunalité vise la réduction des dépenses publiques locales
par le biais d’économies.
Toutefois, ces économies ne sont pas visibles à court-terme. Les services sont
regroupés « en l’état », à périmètre quasi stable. Les économies sont donc présentes
au niveau des renouvellements d’agents ou d’embauche moindre lorsque des
redéploiements de personnels sont possibles.
Intercommunalité, fusion et économies
Stratégie financière – 27/05/2014 23
2. Supprimer la clause de compétence générale des départements et régions, ce
qui est annoncé comme facteur de réduction des dépenses
Quelles sont les économies liées à la suppression de la clause de compétence
générale ?
Les économies seront faites sur les dépenses « hors périmètre de compétences »
dont la politique de subventionnement du bloc local.
On peut s’attendre à une réduction massive des subventions aux communes et
intercommunalités (investissement, solidarité) si les départements disparaissent.
Renforcer la mutualisation
Stratégie financière – 27/05/2014 24
3. Réformer la Dotation Globale de Fonctionnement pour 2015 (LF 2015) pour
encourager les comportements vertueux et renforcer les mécanismes de solidarité
financière entre collectivités riches et défavorisées
Propositions du rapport Malvy – Lambert :
• La DGF des communes serait basculée progressivement sur l’intercommunalité,
• A horizon 6 ans, au moins 60% des dépenses locales sur un territoire doivent être le
fait de l’intercommunalité,
Réforme de la DGF en 2015
Stratégie financière – 27/05/2014 25
Propositions du rapport Malvy – Lambert (suite) :
• Réduire significativement le nombre de syndicats de communes en les fusionnant
avec les intercommunalités,
• Imposer des normes budgétaires aux collectivités : évolution des dépenses, ratio
d’endettement : « Stabiliser en valeur les dépenses des administrations publiques
locales »
• L’évolution de la fiscalité du bloc local ferait l’objet de mécanismes d’encadrement
renforcés
⇒ Ces critères viseraient à constituer un système de bonus/malus de la minoration de
DGF
Réforme de la DGF en 2015
Stratégie financière – 27/05/2014 26
Les modalités de la réduction de 11 milliards de la DGF et de la réforme de la DGF en
2015 ne sont pas encore précisées voire arbitrées. Quelques pistes sont évoquées :
Réformer la DGF en 2015 pour « encourager les comportements vertueux »,
o Faire varier la DGF en fonction de facteurs d’économies réelles ou potentielles
? Mutualisation, évolution des dépenses de fonctionnement,…
o Faire varier le prélèvement en fonction de l’effort des collectivités ?
Inciter d’avantage à la mutualisation communes-communauté
o Le schéma de mutualisation est actuellement un document de travail, sera-t-il
rendu contraignant ?
Rationalisation (suppression?) des syndicats intercommunaux. Ceux-ci ont déjà été
fortement réduits suite à la réforme territoriale,
Mesures d’accompagnement des collectivités
Stratégie financière – 27/05/2014 27
Conséquences d’une réduction de 11 Milliards d’euros pour les
collectivités locales
Stratégie financière – 27/05/2014 28
L’impact de la réduction de 11Mds€ des dotations sera entre 4% et 8,5% des recettes
de fonctionnement des collectivités.
Quelle stratégie financière face à une baisse de 4% à 8,5% des recettes de
fonctionnement ?
Impératif : maintenir l’équilibre de la section de fonctionnement et respecter la
contrainte légale de couverture des annuités de dette par des recettes propres.
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 29
A court terme : réduire les dépenses, augmenter les recettes, ou diminuer la CAF
Hausse des recettes de fonctionnement,
Baisse des dépenses de fonctionnement,
Si la collectivité le peut, piloter une réduction de la capacité d’autofinancement, ce
qui conduit à une réduction des investissements ou à une hausse de l’endettement
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 30
Action sur les recettes de fonctionnement :
Le levier fiscal paraît difficile à actionner dans un climat de réticence forte à
plus d’impôt,
Les autres recettes sur lesquelles la collectivité a un pouvoir de décision : les
redevances des services, les redevances d’occupation du domaine public, …
En termes de recettes de fonctionnement, hors pression fiscale supplémentaire, les
seules recettes « ajustables » seraient les redevances :
Redéfinir la place / le rôle de l’usager et du contribuable dans les services publics
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 31
Action sur les dépenses de fonctionnement :
La plus grande part des dépenses de fonctionnement est la masse salariale. Les
collectivités n’ont pas de pouvoir ni sur un ajustement par la rémunération
(hors primes quelques primes) ni sur les effectifs pour les titulaires,
Les effectifs des contractuels et vacataires peuvent par contre servir de
variable d’ajustements, en optimisant ou réajustant l’offre de service public de
la collectivité.
La quadrature du cercle : Il est demandé aux collectivités un effort sensible sur leurs
dépenses. Toutefois, celles-ci n’ont aucune marge de manœuvre sur la masse
salariale, qui constitue le premier poste de dépenses.
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 32
Action sur les dépenses de fonctionnement :
Les frais de structure : le patrimoine immobilier de la collectivité est une piste
à étudier : Connaître son patrimoine immobilier (recenser), connaître son
utilisation (taux d’utilisation ou d’occupation), connaître ses coûts (frais de
structure (électricité, fluides, taxes acquittés, ….),
⇒ Entrer dans une démarche de gestion active du patrimoine mobilier et immobilier :
évaluer / optimiser / céder, éventuellement céder pour louer.
Par exemple, le parc automobile :
• Quels sont les besoins en déplacements ?
• Quelles possibilités de mutualisation ?
• Quelle gestion ? Acquisition de neuf ou d’occasion ? Location longue-durée?
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 33
A moyen terme : Ralentir la croissance des charges de fonctionnement afin qu’elle
devienne inférieure ou égal à la croissance prévisible des produits de fonctionnement
Ralentir la croissance des charges de fonctionnement, ce qui passe par :
Pour les communes, transférer des charges à l’intercommunalité
Avancer dans la mutualisation des fonctions support : RH, finances,
juridique/marchés publics
Avoir une politique d’achat commune au niveau du groupement,
Revoir la politique tarifaire et la répartition des coûts entre usager et
contribuable
Avoir une gestion active du patrimoine : évaluer la valeur des biens / céder
Responsabiliser les services gestionnaires par la « fongibilité partielle » des
crédits : les économies réalisées en dépenses de personnel peuvent être
redéployées en fonctionnement / les économies en fonctionnement peuvent
être redéployées en investissement.
La meilleure économie, c’est la non dépense.
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 34
Piloter une réduction de la capacité d’autofinancement
Objectif : réduire les investissements, ce qui permet de réduire les besoins en
financements (autofinancement ou emprunt),
La gestion pilotée de la réduction de la capacité d’autofinancement est une
solution qui nécessite :
une réduction du programme d’investissement et a minima une stabilisation
de l’endettement,
Elle permet à court terme d’absorber la baisse des dotations,
Elle requiert l’élaboration d’une véritable stratégie financière : de quel niveaux
d’autofinancement la collectivité a-t-elle besoin sur le prochain mandat ?
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 35
Piloter une réduction de la capacité d’autofinancement (ou épargne brute)
Elle requiert l’élaboration d’une véritable stratégie financière : de quel niveaux
d’autofinancement la collectivité a-t-elle besoin sur le prochain mandat ?
Elaborer un plan pluriannuel d’investissement pour définir quand et comment
seront financés les investissements prévus. Ce document permettra de
connaître le niveau minimal d’autofinancement requis en prospective.
Se fixer des objectifs : une capacité d’autofinancement à 10% des recettes de
fonctionnement à un horizon défini.
Etablir une analyse financière prospective pour déterminer les conditions de
réalisation de ces objectifs : quelle est l’évolution naturelle des charges, quel
est l’effort annuel à fournir ?
Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
Stratégie financière – 27/05/2014 36

Contenu connexe

Tendances

Dob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtDob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-Carnoët
MairieClohars
 
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financierL'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
Unédic
 
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Jean Jacques Gourhan
 
Unédic : rapport financier 2011
Unédic : rapport financier 2011Unédic : rapport financier 2011
Unédic : rapport financier 2011
Unédic
 
Evolution dgf
Evolution dgfEvolution dgf
Evolution dgf
Jean Jacques Gourhan
 
Pour un RGPP locale
Pour un RGPP localePour un RGPP locale
Pour un RGPP locale
Fondation iFRAP
 
Evolution dgf
Evolution dgfEvolution dgf
Evolution dgf
Jean Jacques Gourhan
 
Indus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-RhôneIndus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Société Tripalio
 
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Société Tripalio
 
Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoet
MairieClohars
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Michel Péters
 
Dob 2020
Dob 2020Dob 2020
Dob 2020
MairieClohars
 
Regard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de franceRegard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de france
Alain Lambert
 
DOB 2017 Clohars-Carnoët
DOB 2017 Clohars-CarnoëtDOB 2017 Clohars-Carnoët
DOB 2017 Clohars-Carnoët
MairieClohars
 
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ? Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ? Décideurs en Région
 
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_frDay2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
icgfmconference
 
L'Assurance chômage en 2013 : rapport financier
L'Assurance chômage en 2013 : rapport financierL'Assurance chômage en 2013 : rapport financier
L'Assurance chômage en 2013 : rapport financier
Unédic
 
Cm 28-05-13-compte-administratif-2012
Cm 28-05-13-compte-administratif-2012Cm 28-05-13-compte-administratif-2012
Cm 28-05-13-compte-administratif-2012annevoituriez2014
 

Tendances (19)

Dob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtDob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-Carnoët
 
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financierL'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
L'Assurance chômage en 2012 : Rapport financier
 
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
 
Unédic : rapport financier 2011
Unédic : rapport financier 2011Unédic : rapport financier 2011
Unédic : rapport financier 2011
 
Evolution dgf
Evolution dgfEvolution dgf
Evolution dgf
 
Pour un RGPP locale
Pour un RGPP localePour un RGPP locale
Pour un RGPP locale
 
Evolution dgf
Evolution dgfEvolution dgf
Evolution dgf
 
Indus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-RhôneIndus prestations sociales Bouches-du-Rhône
Indus prestations sociales Bouches-du-Rhône
 
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
Référé Cour des Comptes sur la prise en charge par l'Etat des majorations de ...
 
Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoet
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
 
Tendances globales2013 (v5)
Tendances globales2013 (v5)Tendances globales2013 (v5)
Tendances globales2013 (v5)
 
Dob 2020
Dob 2020Dob 2020
Dob 2020
 
Regard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de franceRegard financier sur les départements de france
Regard financier sur les départements de france
 
DOB 2017 Clohars-Carnoët
DOB 2017 Clohars-CarnoëtDOB 2017 Clohars-Carnoët
DOB 2017 Clohars-Carnoët
 
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ? Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
Réforme de la Taxe Professionnelle : quelles conséquences ?
 
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_frDay2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
 
L'Assurance chômage en 2013 : rapport financier
L'Assurance chômage en 2013 : rapport financierL'Assurance chômage en 2013 : rapport financier
L'Assurance chômage en 2013 : rapport financier
 
Cm 28-05-13-compte-administratif-2012
Cm 28-05-13-compte-administratif-2012Cm 28-05-13-compte-administratif-2012
Cm 28-05-13-compte-administratif-2012
 

En vedette

wi2-Seminare WS 2009/2010
wi2-Seminare WS 2009/2010wi2-Seminare WS 2009/2010
wi2-Seminare WS 2009/2010
Gerald Fricke
 
situer dans l'espace
situer dans l'espacesituer dans l'espace
situer dans l'espaceDianaM2010
 
Bn 131115 roadshow
Bn 131115 roadshowBn 131115 roadshow
Bn 131115 roadshow
DELIA11
 
Cómo cuidar sus cartuchos de tinta
Cómo cuidar sus cartuchos de tintaCómo cuidar sus cartuchos de tinta
Cómo cuidar sus cartuchos de tinta
Glen Kane
 
Monitoreo de medios avianca ppt,
Monitoreo de medios avianca ppt,Monitoreo de medios avianca ppt,
Monitoreo de medios avianca ppt,
AnGel VillaLobos
 
Les recettes
Les recettesLes recettes
Les recettesalro2978
 
Sportwettenrecht120 final
Sportwettenrecht120 finalSportwettenrecht120 final
Sportwettenrecht120 finalMartin Arendts
 
International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)
International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)
International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)
IJERD Editor
 
Mexico Precolombino II
Mexico Precolombino IIMexico Precolombino II
Mexico Precolombino II
HistoriaITAM
 
Meet in namur présentation kick off- slide share
Meet in namur   présentation kick off- slide shareMeet in namur   présentation kick off- slide share
Meet in namur présentation kick off- slide shareCCICONNECT
 
betisier pharmacies
betisier pharmaciesbetisier pharmacies
betisier pharmaciesTchin-Tchin
 
Naturaleza fragil
Naturaleza fragilNaturaleza fragil
Naturaleza fragil
Alejandra Chamorro
 
Mohamed.... et le millionnaire
Mohamed.... et le millionnaireMohamed.... et le millionnaire
Mohamed.... et le millionnaireTchin-Tchin
 
Carrefour city cafe bordeaux
Carrefour city cafe bordeauxCarrefour city cafe bordeaux
Carrefour city cafe bordeauxsergedicredico
 
Alsace francia 6159-6159
Alsace francia 6159-6159Alsace francia 6159-6159
Alsace francia 6159-6159
Isabel vidaurreta
 
J.I. González Faus. La difícil laicidad
J.I. González Faus. La difícil laicidadJ.I. González Faus. La difícil laicidad
J.I. González Faus. La difícil laicidad
infocatolicos
 
Formation joomla 2eme_session
Formation joomla 2eme_sessionFormation joomla 2eme_session
Formation joomla 2eme_session
Ahmed Seye
 
Bizarreries langue fr
Bizarreries langue frBizarreries langue fr
Bizarreries langue frTchin-Tchin
 
Das Verlassen der Komfortzone
Das Verlassen der KomfortzoneDas Verlassen der Komfortzone
Das Verlassen der Komfortzone
Juergen Wiese
 

En vedette (20)

wi2-Seminare WS 2009/2010
wi2-Seminare WS 2009/2010wi2-Seminare WS 2009/2010
wi2-Seminare WS 2009/2010
 
situer dans l'espace
situer dans l'espacesituer dans l'espace
situer dans l'espace
 
Bn 131115 roadshow
Bn 131115 roadshowBn 131115 roadshow
Bn 131115 roadshow
 
Cómo cuidar sus cartuchos de tinta
Cómo cuidar sus cartuchos de tintaCómo cuidar sus cartuchos de tinta
Cómo cuidar sus cartuchos de tinta
 
Monitoreo de medios avianca ppt,
Monitoreo de medios avianca ppt,Monitoreo de medios avianca ppt,
Monitoreo de medios avianca ppt,
 
Les recettes
Les recettesLes recettes
Les recettes
 
Sportwettenrecht120 final
Sportwettenrecht120 finalSportwettenrecht120 final
Sportwettenrecht120 final
 
International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)
International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)
International Journal of Engineering Research and Development (IJERD)
 
Mexico Precolombino II
Mexico Precolombino IIMexico Precolombino II
Mexico Precolombino II
 
Meet in namur présentation kick off- slide share
Meet in namur   présentation kick off- slide shareMeet in namur   présentation kick off- slide share
Meet in namur présentation kick off- slide share
 
betisier pharmacies
betisier pharmaciesbetisier pharmacies
betisier pharmacies
 
Naturaleza fragil
Naturaleza fragilNaturaleza fragil
Naturaleza fragil
 
Mohamed.... et le millionnaire
Mohamed.... et le millionnaireMohamed.... et le millionnaire
Mohamed.... et le millionnaire
 
Carrefour city cafe bordeaux
Carrefour city cafe bordeauxCarrefour city cafe bordeaux
Carrefour city cafe bordeaux
 
Alsace francia 6159-6159
Alsace francia 6159-6159Alsace francia 6159-6159
Alsace francia 6159-6159
 
J.I. González Faus. La difícil laicidad
J.I. González Faus. La difícil laicidadJ.I. González Faus. La difícil laicidad
J.I. González Faus. La difícil laicidad
 
Formation joomla 2eme_session
Formation joomla 2eme_sessionFormation joomla 2eme_session
Formation joomla 2eme_session
 
Bizarreries langue fr
Bizarreries langue frBizarreries langue fr
Bizarreries langue fr
 
Das Verlassen der Komfortzone
Das Verlassen der KomfortzoneDas Verlassen der Komfortzone
Das Verlassen der Komfortzone
 
thomas
thomasthomas
thomas
 

Similaire à Réduction des dotations aux collectivités

Oestv - finances publiques
Oestv - finances publiquesOestv - finances publiques
Oestv - finances publiques
OESTV
 
Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207FactaMedia
 
Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010
Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010
Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisieAchref Labidi
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiquesLeon Duo
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiquesLeon Duo
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
FactaMedia
 
Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)
Jean Jacques Gourhan
 
La trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissance
La trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissanceLa trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissance
La trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissance
Fondation iFRAP
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
CDGKSupport
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
sheldon00
 
Rapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'UnédicRapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'Unédic
Unédic
 
Loi de finances 2017
Loi de finances 2017 Loi de finances 2017
Loi de finances 2017
Stephanie Dardenne
 
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-CharentesPresentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Julien Martret
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesFondation iFRAP
 
Dob 2018 clohars_carnoet
Dob 2018 clohars_carnoetDob 2018 clohars_carnoet
Dob 2018 clohars_carnoet
MairieClohars
 
Cadre financier ue 2014 2020
Cadre financier ue 2014 2020Cadre financier ue 2014 2020
Cadre financier ue 2014 2020EUROPIMPULSE
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Fondation iFRAP
 
Budget 2019
Budget 2019Budget 2019
Budget 2019
WillyBorsus
 
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Fondation iFRAP
 

Similaire à Réduction des dotations aux collectivités (20)

Oestv - finances publiques
Oestv - finances publiquesOestv - finances publiques
Oestv - finances publiques
 
Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207
 
Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010
Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010
Budget pluriannuel etat 2011 2013 dofip2010
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisie
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
 
Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)
 
La trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissance
La trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissanceLa trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissance
La trajectoire 2017-2027 des finances publiques pour la croissance
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
 
Rapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'UnédicRapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'Unédic
 
Loi de finances 2017
Loi de finances 2017 Loi de finances 2017
Loi de finances 2017
 
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-CharentesPresentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
 
Dob 2018 clohars_carnoet
Dob 2018 clohars_carnoetDob 2018 clohars_carnoet
Dob 2018 clohars_carnoet
 
Cadre financier ue 2014 2020
Cadre financier ue 2014 2020Cadre financier ue 2014 2020
Cadre financier ue 2014 2020
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
 
Budget 2019
Budget 2019Budget 2019
Budget 2019
 
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
 

Réduction des dotations aux collectivités

  • 1. Stratégie financière – 27/05/2014 1 Réduction de 11 milliards des dotations Quelle stratégie financière pour les villes et intercommunalités? Document du 27 mai 2014
  • 2. Stratégie financière – 27/05/2014 2 Sommaire 2- Une réduction de 11 milliards d’euros : quand et comment ? 2- Conséquence de la réduction sur les finances publiques locales 3- Impact sur les collectivités 4- Quelle stratégie financière en réaction ?
  • 3. Stratégie financière – 27/05/2014 3 Plan d’économies : 50 milliards d’euros entre 2015 et 2017
  • 4. Stratégie financière – 27/05/2014 4 Plan d’économies : les mesures « détaillées » Le mercredi 16 avril 2014, le Premier Ministre est intervenu à l’issue du Conseil des Ministres pour présenter le plan d’économies sur les dépenses publiques. Rappel : ce qui a été annoncé
  • 5. Stratégie financière – 27/05/2014 5 50 Milliards d’euros d’économies sur 3 ans, c’est : 11 milliards d’économies sur les dotations des collectivités, 3,6 milliards d’économies chaque année en moyenne pour les collectivités, Les collectivités seront mises à contribution via une baisse des dotations qu’elles perçoivent de l’Etat Rappel : ce qui a été annoncé
  • 6. Stratégie financière – 27/05/2014 6 L’annonce de la réduction de 11 milliards d’euros des dotations pose questions : 1. Quelle place/cohérence pour ces 11 milliards d’euros d’économies par rapport au Pacte de confiance et de responsabilité ? 2. Quelles sont les dotations concernées ? La DGF =41Mds€, mais il y a d’autres dotations : FCTVA notamment 3. Quel rythme de réduction ? Progressif comme pour le Pacte de confiance ou non ? Une annonce à préciser
  • 7. Stratégie financière – 27/05/2014 7 Pour chacune de ces 3 questions, où se situe l’intérêt des collectivités ? 1. Quelle place/cohérence pour ces 11 milliards d’euros d’économies par rapport au Pacte de confiance et de responsabilité ? i. Le pacte diminue déjà les dotations de 1,5 Mds € en 2014 et 3 Mds € en 2015. La simple poursuite de ce pacte pour les années suivantes, ce qui n’était pas précisé dans le pacte entre l’Etat et les Collectivités, conduit à une réduction cumulée des dotations de 9 Mds € entre 2015-2017 (3 Mds € par an). ii. Cette nouvelle annonce est-elle celle d’une économie supplémentaire par rapport au pacte ou d’une poursuite de l’effort au-delà de 2015 sur la base du pacte ? iii. 11 Msd€ d’économies sur 2015-2017 ou 20 Mds€ (9 + 11) ? Quelle stratégie de « lobbying » pour les collectivités ?
  • 8. Stratégie financière – 27/05/2014 8 Pour chacune de ces 3 questions, où se situe l’intérêt des collectivités ? 2. Quelles sont les dotations concernées ? La DGF =41Mds€, mais il y a d’autres dotations : FCTVA (6Mds€) notamment i. Compte tenu des règles budgétaires, il vaut mieux réduire les dotations d’investissement que de fonctionnement. La réduction de recettes de fonctionnement doit être corrigée par des dépenses de fonctionnement pour maintenir la situation financière. La réduction des recettes d’investissement peut être « corrigée » par une réduction des dépenses d’investissement et/ou du fonctionnement. En outre, il est plus facile de ralentir ou d’arrêter des investissements que de réduire les dépenses de fonctionnement (dont les 2/3 sont du personnel) ii. Pour l’Etat, qui n’est pas soumis aux même contraintes budgétaires, cela n’aurait pas d’impact sur ses équilibres budgétaires. Quelle stratégie de « lobbying » pour les collectivités ?
  • 9. Stratégie financière – 27/05/2014 9 Les concours financiers de l’Etat en millions d'euros loi de finances pour 2013 loi de finances pour 2014 à périmètre constant Evolution 2014/2013 à périmètre constant loi de finances pour 2014 à périmètre courant Evolution 2014/2013 à périmètre courant Structure 2014 Dotation globale de fonctionnement 41 505 40 124 -3,3% 40 124 -3,3% 68,3% Dotations diverses 1 680 1 548 -7,9% 1 547 -7,9% 2,6% Compensation d'exonérations 3 040 3 040 0,0% 3 040 0,0% 5,2% Prélèvements sur Recettes 46 204 44 712 -3,2% 44 711 -3,2% 76,1% Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux (DETR) 616 616 0,0% 616 0,0% 1,0% Dotation Globale d'Equipement des départements 219 224 2,3% 224 2,3% 0,4% Dotation Générale de Décentralisation 1 527 1 527 0,0% 1 542 1,0% 2,6% Dotation de développement urbain 75 75 0,0% 75 0,0% 0,1% Dotations Outre-Mer 153 154 0,7% 144 -5,9% 0,2% Subventions et dotations diverses 32 22 -31,3% 22 -31,3% 0,0% Relations avec les collectivités territoriales 2 621 2 618 -0,1% 2 623 0,1% 4,5% DGD Formation professionnelle (Régions) 2 254 1 756 -22,1% 1 756 -22,1% 3,0% Enveloppe normée des concours 51 079 49 086 -3,9% 49 091 -3,9% 83,6% FCTVA 5 627 5 758 2,3% 5 758 2,3% 9,8% Dotation de compensation réforme TP DCRTP 3 432 3 430 -0,1% 3 430 -0,1% 5,8% Dotation de garantie des reversements des FDTP 430 430 0,0% 430 0,0% 0,7% Dotation de compensation des produits syndicaux fiscalisés 27 27 27 0,0% Concours financier de l'Etat 60 595 58 731 -3,1% 58 735 -3,1% 100,0% Source : Loi de finances pour 2014 Les concours financiers de l'Etat en 2014
  • 10. Stratégie financière – 27/05/2014 10 L’annonce de la réduction de 11 milliards d’euros des dotations pose questions : 3. Quel rythme de réduction ? Progressif comme pour le Pacte de confiance ou non ? i. La réduction de 11 Mds € sera-t-elle une baisse uniforme (-3,6Mds€ chaque année entre 2015 et 2017) ou progressive (par exemple -2Mds€ en 2015, - 4Mds€ en 2016 et -5Mds€ en 2017) ? ii. Une baisse uniforme semble peut probable car elle ferait reporter tout l’effort sur 2015. Les années suivantes, il s’agirait de se stabiliser à ce niveau de baisse. Une annonce à préciser
  • 11. Stratégie financière – 27/05/2014 11 Aucune précision n’est pour l’instant donnée sur ce plan d’économies. Quelle place pour ces 11 milliards d’euros d’économies par rapport au Pacte de confiance et de responsabilité ? Les collectivités sont déjà soumises à un prélèvement sur la DGF de 1,5Mds€ en 2014 et 3Mds€ en 2015, soit 4,5Mds€ : le Pacte de confiance et de responsabilité. Si elles étaient maintenues, les baisses déjà annoncées conduisaient déjà à une réduction de 9 Mds€ entre 2015 et 2017. Une annonce à préciser 2014 2015 2016 2017 2018 Baisse inscrite en LF 2014 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ Baisse annoncé pour 2015 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ Baisse totale déjà prévue 9 Mds€
  • 12. Stratégie financière – 27/05/2014 12 Le pacte de confiance et de responsabilité Lecture : les annonces LF 2014 et pour 2015 conduisent en moyenne à une diminution de 1,39% des recettes de fonctionnement et 8,36% de l’épargne brute par rapport à leurs niveaux 2012) en milliards d'euros 2014 2015 2016 2017 2018 DGF 40,12 40,12 40,12 40,12 40,12 + Prélèvement "LF2014" -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 + Baisse 2015 déjà annoncée -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 = Format de DGF "2014-2015" 38,62 37,12 37,12 37,12 37,12 évolution -3,3% -3,9% 0,0% 0,0% 0,0% -0,8% -1,6% -1,6% -1,6% -1,6% -4,8% -9,6% -9,6% -9,6% -9,6% Baisse dans les recettes de fonctionnement des collectivités 2012 (189Mds€) Baisse dans l'épargne brute des collectivités (31,41Mds€) Impact de la baisse des dotations annoncées en LF 2014 et pour 2015 -1,59% en moyenne par rapport à 2012 -9,55% en moyenne par rapport à 2012
  • 13. Stratégie financière – 27/05/2014 13 En quoi vont consister les 11 milliards d’euros d’économies sur les dotations ? Hypothèse 1 : Sont-ils la poursuite ou l’ajustement au-delà de 2015 du prélèvement ? Ce serait la poursuite et l’augmentation du prélèvement au-delà de 2016. Hyp 1 : Poursuite du pacte 2014 2015 2016 2017 2018 Baisse inscrite en LF 2014 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ Baisse annoncé pour 2015 1,5 Mds€ 2,16 Mds€ 2,84 Mds€ 1,5 Mds€ Nouvelle baisse ? 11 Mds€
  • 14. Stratégie financière – 27/05/2014 14 Hyp 1 : Poursuite du pacte Lecture : Hypothèse 1 : si l’annonce de l’économie de 11Mds€ n’est que la poursuite des baisses engagées alors cela conduirait en moyenne à une diminution de 1,65% des recettes de fonctionnement et 9,95% de l’épargne brute par rapport à leurs niveaux 2012) en milliards d'euros 2014 2015 2016 2017 2018 DGF 40,12 40,12 40,12 40,12 40,12 + Prélèvement "LF2014" -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 + Baisse 2015 déjà annoncée -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 + Ajustements pour atteindre 11Mds€ -0,67 -1,33 -1,33 = Format de DGF "2014-2015" 38,62 37,12 36,45 35,79 35,79 évolution -3,3% -3,9% -1,8% -1,8% 0,0% -0,8% -1,6% -1,9% -2,3% -2,3% -4,8% -9,6% -11,7% -13,8% -13,8% Hypothèse : poursuite et ajustement de la baisse Baisse dans les recettes de fonctionnement des collectivités 2012 (189Mds€) Baisse dans l'épargne brute des collectivités (31,41Mds€) -1,94% en moyenne par rapport à 2012 -11,67% en moyenne par rapport à 2012
  • 15. Stratégie financière – 27/05/2014 15 En quoi vont consister les 11 milliards d’euros d’économies sur les dotations ? Les 11 milliards d’euros sont-ils des économies supplémentaires ? On aboutirait alors à 20 milliards d’euros de réduction de dotations sur 3 ans Hyp 2 : 11Mds€ d’économies en plus du Pacte 2014 2015 2016 2017 2018 Baisse inscrite en LF 2014 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ Baisse annoncé pour 2015 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ 1,5 Mds€ Baisse totale déjà prévue Nouvelle réduction 3,66 Mds€ 3,66 Mds€ 3,66 Mds€ 3,66 Mds€ Total des réductions 9 Mds€ 20 Mds€ 11Mds€
  • 16. Stratégie financière – 27/05/2014 16 Hyp 2 : 11Mds€ d’économies en plus du Pacte Lecture : Hypothèse 2 : si l’annonce était 11Mds€ d’économies supplémentaires, alors cela conduirait en moyenne à une diminution de 2,84% des recettes de fonctionnement et 17,11% de l’épargne brute par rapport à leurs niveaux 2012) en milliards d'euros 2014 2015 2016 2017 2018 DGF 40,12 40,12 40,12 40,12 40,12 + Prélèvement "LF2014" -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 + Baisse 2015 déjà annoncée -1,5 -1,5 -1,5 -1,5 + 11Mds€ supplémentaires -3,66 -3,67 -3,67 -3,67 = Format de DGF "2014-2015" 38,62 33,46 33,45 33,45 33,45 évolution -3,3% -13,4% 0,0% 0,0% 0,0% -0,8% -3,5% -3,5% -3,5% -3,5% -4,8% -21,2% -21,2% -21,2% -21,2% Baisse dans les recettes de fonctionnement des collectivités 2012 (189Mds€) Baisse dans l'épargne brute des collectivités (31,41Mds€) Hypothèse : 11Mds€ supplémentaires -3,53% en moyenne par rapport à 2012 -21,22% en moyenne par rapport à 2012
  • 17. Stratégie financière – 27/05/2014 17 Les mesures d’accompagnement
  • 18. Stratégie financière – 27/05/2014 18 Document de communication sur la réduction : 11 milliards de réduction 1/ Inciter à la mutualisation 2/ Supprimer la clause de compétence générale des départements et régions. Réduction des subventions attribués aux communes et intercommunalités. 3/ Réformer la DGF en 2015
  • 19. Stratégie financière – 27/05/2014 19 Le Premier Ministre a en outre annoncé que « plusieurs dispositions permettront d’accompagner les collectivités dans cette démarche de maîtrise de leurs dépenses. Elles s’ajouteront à celles prévues dans le premier volet de la loi de décentralisation qui incite aux mutualisations entre les communes et les intercommunalités. Le futur projet de loi de clarification des compétences des collectivités territoriales comportera des réformes profondes pour générer des économies. Je pense notamment à la suppression de la clause de compétence générale, à une meilleure sélection des projets financés, et à une rationalisation des syndicats intercommunaux.» Mesures d’accompagnement des collectivités
  • 20. Stratégie financière – 27/05/2014 20 Citée par le Premier Ministre le 16 avril 2014, elles sont au nombre de 3 : 1. Inciter au renforcement de la mutualisation, notamment par la fusion de collectivités, 2. Supprimer la clause de compétence générale des départements et régions, ce qui est annoncé comme facteur de réduction des dépenses 3. Réformer la Dotation Globale de Fonctionnement pour 2015 (LF 2015) pour encourager les comportements vertueux et renforcer les mécanismes de solidarité financière entre collectivités riches et défavorisées Les 3 mesures d’accompagnement
  • 21. Stratégie financière – 27/05/2014 21 1. Inciter au renforcement de la mutualisation, notamment par la fusion de collectivités Mettre en place un système de bonus / malus ? Le coefficient de mutualisation doit entrer en vigueur en 2015, Le schéma de mutualisation, qui doit être adopté d’ici fin 2015, est un outil prospectif. Son rôle sera-t-il renforcé ? SDCI prévu en 2015 Nouvelle carte intercommunale pour 2018 Les motivations autour de la fusion de collectivités et de la mutualisation sont celles des économies budgétaires dégagées. Quelle réalité aux économies d’échelles ? Elles ne sont pour l’instant pas observées. Renforcer la mutualisation
  • 22. Stratégie financière – 27/05/2014 22 De la mise en place des intercommunalités jusqu’à la réforme territoriale, le renforcement de l’intercommunalité vise la réduction des dépenses publiques locales par le biais d’économies. Toutefois, ces économies ne sont pas visibles à court-terme. Les services sont regroupés « en l’état », à périmètre quasi stable. Les économies sont donc présentes au niveau des renouvellements d’agents ou d’embauche moindre lorsque des redéploiements de personnels sont possibles. Intercommunalité, fusion et économies
  • 23. Stratégie financière – 27/05/2014 23 2. Supprimer la clause de compétence générale des départements et régions, ce qui est annoncé comme facteur de réduction des dépenses Quelles sont les économies liées à la suppression de la clause de compétence générale ? Les économies seront faites sur les dépenses « hors périmètre de compétences » dont la politique de subventionnement du bloc local. On peut s’attendre à une réduction massive des subventions aux communes et intercommunalités (investissement, solidarité) si les départements disparaissent. Renforcer la mutualisation
  • 24. Stratégie financière – 27/05/2014 24 3. Réformer la Dotation Globale de Fonctionnement pour 2015 (LF 2015) pour encourager les comportements vertueux et renforcer les mécanismes de solidarité financière entre collectivités riches et défavorisées Propositions du rapport Malvy – Lambert : • La DGF des communes serait basculée progressivement sur l’intercommunalité, • A horizon 6 ans, au moins 60% des dépenses locales sur un territoire doivent être le fait de l’intercommunalité, Réforme de la DGF en 2015
  • 25. Stratégie financière – 27/05/2014 25 Propositions du rapport Malvy – Lambert (suite) : • Réduire significativement le nombre de syndicats de communes en les fusionnant avec les intercommunalités, • Imposer des normes budgétaires aux collectivités : évolution des dépenses, ratio d’endettement : « Stabiliser en valeur les dépenses des administrations publiques locales » • L’évolution de la fiscalité du bloc local ferait l’objet de mécanismes d’encadrement renforcés ⇒ Ces critères viseraient à constituer un système de bonus/malus de la minoration de DGF Réforme de la DGF en 2015
  • 26. Stratégie financière – 27/05/2014 26 Les modalités de la réduction de 11 milliards de la DGF et de la réforme de la DGF en 2015 ne sont pas encore précisées voire arbitrées. Quelques pistes sont évoquées : Réformer la DGF en 2015 pour « encourager les comportements vertueux », o Faire varier la DGF en fonction de facteurs d’économies réelles ou potentielles ? Mutualisation, évolution des dépenses de fonctionnement,… o Faire varier le prélèvement en fonction de l’effort des collectivités ? Inciter d’avantage à la mutualisation communes-communauté o Le schéma de mutualisation est actuellement un document de travail, sera-t-il rendu contraignant ? Rationalisation (suppression?) des syndicats intercommunaux. Ceux-ci ont déjà été fortement réduits suite à la réforme territoriale, Mesures d’accompagnement des collectivités
  • 27. Stratégie financière – 27/05/2014 27 Conséquences d’une réduction de 11 Milliards d’euros pour les collectivités locales
  • 28. Stratégie financière – 27/05/2014 28 L’impact de la réduction de 11Mds€ des dotations sera entre 4% et 8,5% des recettes de fonctionnement des collectivités. Quelle stratégie financière face à une baisse de 4% à 8,5% des recettes de fonctionnement ? Impératif : maintenir l’équilibre de la section de fonctionnement et respecter la contrainte légale de couverture des annuités de dette par des recettes propres. Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 29. Stratégie financière – 27/05/2014 29 A court terme : réduire les dépenses, augmenter les recettes, ou diminuer la CAF Hausse des recettes de fonctionnement, Baisse des dépenses de fonctionnement, Si la collectivité le peut, piloter une réduction de la capacité d’autofinancement, ce qui conduit à une réduction des investissements ou à une hausse de l’endettement Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 30. Stratégie financière – 27/05/2014 30 Action sur les recettes de fonctionnement : Le levier fiscal paraît difficile à actionner dans un climat de réticence forte à plus d’impôt, Les autres recettes sur lesquelles la collectivité a un pouvoir de décision : les redevances des services, les redevances d’occupation du domaine public, … En termes de recettes de fonctionnement, hors pression fiscale supplémentaire, les seules recettes « ajustables » seraient les redevances : Redéfinir la place / le rôle de l’usager et du contribuable dans les services publics Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 31. Stratégie financière – 27/05/2014 31 Action sur les dépenses de fonctionnement : La plus grande part des dépenses de fonctionnement est la masse salariale. Les collectivités n’ont pas de pouvoir ni sur un ajustement par la rémunération (hors primes quelques primes) ni sur les effectifs pour les titulaires, Les effectifs des contractuels et vacataires peuvent par contre servir de variable d’ajustements, en optimisant ou réajustant l’offre de service public de la collectivité. La quadrature du cercle : Il est demandé aux collectivités un effort sensible sur leurs dépenses. Toutefois, celles-ci n’ont aucune marge de manœuvre sur la masse salariale, qui constitue le premier poste de dépenses. Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 32. Stratégie financière – 27/05/2014 32 Action sur les dépenses de fonctionnement : Les frais de structure : le patrimoine immobilier de la collectivité est une piste à étudier : Connaître son patrimoine immobilier (recenser), connaître son utilisation (taux d’utilisation ou d’occupation), connaître ses coûts (frais de structure (électricité, fluides, taxes acquittés, ….), ⇒ Entrer dans une démarche de gestion active du patrimoine mobilier et immobilier : évaluer / optimiser / céder, éventuellement céder pour louer. Par exemple, le parc automobile : • Quels sont les besoins en déplacements ? • Quelles possibilités de mutualisation ? • Quelle gestion ? Acquisition de neuf ou d’occasion ? Location longue-durée? Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 33. Stratégie financière – 27/05/2014 33 A moyen terme : Ralentir la croissance des charges de fonctionnement afin qu’elle devienne inférieure ou égal à la croissance prévisible des produits de fonctionnement Ralentir la croissance des charges de fonctionnement, ce qui passe par : Pour les communes, transférer des charges à l’intercommunalité Avancer dans la mutualisation des fonctions support : RH, finances, juridique/marchés publics Avoir une politique d’achat commune au niveau du groupement, Revoir la politique tarifaire et la répartition des coûts entre usager et contribuable Avoir une gestion active du patrimoine : évaluer la valeur des biens / céder Responsabiliser les services gestionnaires par la « fongibilité partielle » des crédits : les économies réalisées en dépenses de personnel peuvent être redéployées en fonctionnement / les économies en fonctionnement peuvent être redéployées en investissement. La meilleure économie, c’est la non dépense. Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 34. Stratégie financière – 27/05/2014 34 Piloter une réduction de la capacité d’autofinancement Objectif : réduire les investissements, ce qui permet de réduire les besoins en financements (autofinancement ou emprunt), La gestion pilotée de la réduction de la capacité d’autofinancement est une solution qui nécessite : une réduction du programme d’investissement et a minima une stabilisation de l’endettement, Elle permet à court terme d’absorber la baisse des dotations, Elle requiert l’élaboration d’une véritable stratégie financière : de quel niveaux d’autofinancement la collectivité a-t-elle besoin sur le prochain mandat ? Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 35. Stratégie financière – 27/05/2014 35 Piloter une réduction de la capacité d’autofinancement (ou épargne brute) Elle requiert l’élaboration d’une véritable stratégie financière : de quel niveaux d’autofinancement la collectivité a-t-elle besoin sur le prochain mandat ? Elaborer un plan pluriannuel d’investissement pour définir quand et comment seront financés les investissements prévus. Ce document permettra de connaître le niveau minimal d’autofinancement requis en prospective. Se fixer des objectifs : une capacité d’autofinancement à 10% des recettes de fonctionnement à un horizon défini. Etablir une analyse financière prospective pour déterminer les conditions de réalisation de ces objectifs : quelle est l’évolution naturelle des charges, quel est l’effort annuel à fournir ? Conséquences budgétaires de la réduction des dotations
  • 36. Stratégie financière – 27/05/2014 36