SlideShare une entreprise Scribd logo
1
SOIRÉE D’INFORMATION DU
CONSEILLER MUNICIPAL
SAINT-ROCH – SAINT-
SAUVEUR
QUI SUIS-JE ?
Plan de la présentation
3
Le rôle d’un conseiller municipal
Grands projets du district
• Verdissement et réaménagement de la rue Saint-Vallier Ouest
• Bibliothèque Gabrielle-Roy et YMCA
• Aménagement de la Pointe-aux-Lièvres
• Sécurité/graffitis et vandalisme
Grands projets Ville
• Réseau de transport structurant
• Sécurité routière
• Pistes cyclables
• Vision de l’arbre
• Centre de biométhanisation
• Écocentres et « Ça va là »
RÔLE D’UN CONSEILLER MUNICIPAL
CE QUE JE PEUX FAIRE
– Représenter les citoyens du district dans les instances de la Ville;
– Initier des projets et évaluer les FFOM de projets pour le district;
– Rencontrer des organismes pour les accompagner dans leurs projets;
– Contribuer à l’élaboration de règlementation pour la Ville et le district;
– Assurer et défendre les citoyens pour le respect des règlements municipaux;
– Informer les citoyens (médias sociaux, conseils de quartier);
– Répondre aux questions des citoyens pour des éléments stratégiques (médias
sociaux, courriels, téléphone);
– Donner et superviser les stratégies touchant l’entrepreneuriat et le dossier de
Ville Intelligente;
– Représenter la Ville dans des activités de partenaires et à l’externe.
RÔLE D’UN CONSEILLER MUNICIPAL
CE QUE JE NE PEUX PAS FAIRE
– Régler des problèmes opérationnels de la Ville (exemple : faire changer un rack à vélo
de place)  311;
– Parler à des fonctionnaires directement pour régler des problèmes ou obtenir des suivis
de dossiers;
– Déposer vos plaintes dans l’appareil municipal (je peux faire un suivi lorsque le numéro
m’est fourni et que vous n’avez pas de suivi dans des délais raisonnables);
– Rencontrer des entreprises (ou promoteurs) qui ne sont pas enregistrées au registre des
lobbyistes;
– Obliger un propriétaire privé à changer ou à faire quelque chose sur sa propriété, sauf si
cela ne respecte pas la règlementation municipale et/ou la loi;
– Faire des représentations directement aux ordres de gouvernements supérieurs.
Travaux et réalisation : 2020
– Îlot Bagot (collaboration Nature Québec)
– 5 à 6 autres espaces verts à être précisés avec les citoyens
CONSULTATION DEMAIN, ICI !!
Projets du district – Verdissement de la rue
Saint-Vallier Ouest
Projets du district -
YMCA
Ouverture prévue : Été 2020
– Piscine publique
– Salle d’entraînement
– Gymnases
– Cuisine communautaire
– Programme jeunes, aînés, C-Vert
– Subventions pour les abonnements
pour les gens dans le besoin
Automne 2020
Relocalisation des bureaux de
l’arrondissement La Cité Limoilou
www.ymcasaintroch.org/
Au printemps 2022, la bibliothèque centrale
du réseau sera :
– une facture visuelle et architecturale distinctive
et agrandie;
– un lieu phare de la technoculture;
– Une bibliothèque ouverte et accessible renforcée
par des aménagements décloisonnés qui
favorisent les échanges et le partage;
– Des foyers thématiques : BD, cuisine, roman,
etc.
Projets du district – Pointe aux-lièvres
Projets du district – Pointe aux-lièvres
Projets du district – Pointe aux-lièvres
ÉCHÉANCIER
- Appel d’offres : Janvier 2020
- Réalisation : Été 2020
Projets du district – Patrouilles policières
• Le politique n’a aucun pouvoir direct sur le fonctionnement des opérations policières.
• 70 % des appels dans l’arrondissement touchent la santé mentale.
• Nouvelle stratégie 2020 :
- Augmenter la flexibilité des plans de patrouille + patrouille proactive + à pied
- Se doter d’une meilleure vision d’ensemble 24/7
- Faciliter une coordination plus rapide des intervenants
- Améliorer le délai de réponse
- Implanter un bureau de sécurité routière
• Poste de Quartier F.-X.-Drolet :
- Répondre aux besoins spécifiques de la réalité au centre-ville
- Assurer une proximité avec les citoyens, les commerçants et les organismes
Projets du district – Graffitis / vandalisme
Orientation 1 – Sensibilisation
– Site web : www.ville.quebec.qc.ca/graffiti
Orientation 2 – Recension
– Annuellement, recenser tous les graffitis illégaux
Orientation 3 – Nettoyage
– Escouade Graff’cité (service gratuit), mais autorisation
nécessaire des propriétaires
– Trousse de nettoyage en prêt (gratuit) dans des
commerces
Orientation 4 – Aménagement urbain
Orientation 5 – Application de la loi
– Étude pour implanter un programme de justice
réparatrice
Orientation 6 – Promotion de l’art urbain
Orientation 7 – Murs légaux
Orientation 8 – Vigie
CIBLES
- Contrer le vandalisme et
diminuer le nombre d’incidents
- Contribuer à l’embellissement
de la Ville
- Augmenter le sentiment de
sécurité
IMPORTANT
Signaler systématiquement les graffitis
illégaux augmente les chances de
prendre les vandales sur le fait. Cette
mesure est encore plus efficace si vos
voisins en font autant.
14
Projets Ville – Pistes cyclables
• Nous sommes à la 4e année de la mise en œuvre de la Vision des
déplacements à vélo au terme de laquelle nous aurons ajouté près de
90 km à notre réseau cyclable.
• Notre priorité est de boucler notre réseau pour favoriser les déplacements
utilitaires qui sont en progression importante selon les résultats de
l’enquête origine-destination 2017.
• Au-delà du prolongement de notre réseau cyclable, nous ajoutons aussi
des facilitées : supports à vélo (3 dans le district en 2019 – rue Sainte-
Hélène, rue Saint-Vallier et rue Saint-Joseph, sas vélo (à l’angle des rues
du Pont et Prince-Édouard).
15
Projets Ville – Pistes cyclables
• Perspective dans le district à l’ouverture des pistes
cyclables en mai 2020 :
QU’ALLONS-NOUS FAIRE?
NOUS INSPIRER DE LA VISION ZÉRO
• Parce que personne ne veut perdre un proche sur la
route
• Parce que la science et le pragmatisme sont de rigueur
VISER DES CIBLES AMBITIEUSES ET RÉALISTES
• 0 collision mortelle et grave autour des écoles
• - 50 % de collisions mortelles ou graves sur tout le
territoire d’ici 2024, comparativement à la période de
2012 à 2016
INVESTIR 60 M$ en 5 ans
NOUVELLE POLITIQUE DE
SÉCURITÉ ROUTIÈRE
Ralentir
Parce qu’aucune minute
gagnée ne vaut le risque
d’une vie perdue.
17
TROIS PILIERS FONDAMENTAUX
Être courtois
Parce que le respect
et l’attention sont
les piliers de la sécurité.
18
TROIS PILIERS FONDAMENTAUX
Sécuriser les routes et les trajets scolaires
Parce que les décès et les blessures graves surviennent en
grande majorité dans les principaux axes routiers.
19
Parce que nous
donnons une priorité à
la sécurité des enfants.
TROIS PILIERS FONDAMENTAUX
20
Vous pouvez participer à la consultation publique de différentes façons :
Engagement : signer l’engagement citoyen sur la sécurité routière
Forum : échanger avec d’autres participants au sein d’un espace
propice aux discussions
Idées : laisser vos idées et suggestions en lien avec des thématiques
ciblées
Mémoire : déposer un mémoire en ligne
Inscription : participer aux séances d’audition des opinions
(présentation d’un mémoire ou commentaire verbal seulement)
À vous de jouer!
Le déneigement à la Ville de Québec
Budget annuel de
48,7 M$ (2019)
2 400 km de chaussées
1 250 km de trottoirs
Jusqu’à 1 700 personnes
mobilisées pour une
opération déneigement
Environ 1 300 véhicules
pour déneiger les rues de
Québec
RÉVISION DE LA POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT
22
− L’actuelle politique de déneigement a été adoptée en 2006,
puis modifiée en janvier 2009.
− Elle permet d’assurer les déplacements sécuritaires des
citoyens sur les routes et les trottoirs en période hivernale.
− Lors de la saison hivernale 2018-2019, ce sont 405 cm de
neige qui sont tombés à Québec, représentant une hausse
marquée de précipitations comparativement à la moyenne
annuelle de 300 cm.
− Les réalités du développement urbain, l’augmentation
des déplacements actifs et les quantités de précipitation
variables nous amènent à revoir nos pratiques de
déneigement.
Les projets pilotes
Les projets pilotes annoncés font partie de la
démarche qui nous mènera à la nouvelle politique
de déneigement.
Il est de première importance de pouvoir documenter et
analyser rigoureusement les nouvelles pratiques avant de les
mettre en œuvre.
Dans des secteurs bien précis, ils toucheront notamment :
− Axes piétonniers Victoria et Prince-Édouard
− Pratiques de soufflage dans les quartiers résidentiels
− Déneigement des accès aux abribus de la 801 durant les périodes de
précipitations
− Stationnement en alternance pour accroître l’offre (Maizerets)
− Déneigement d’une voie cyclable utilitaire Père-Marquette
23
RÉVISION DE LA POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT
• Un réseau multimodal complet et adapté aux besoins
des différents secteurs de Québec, autant le centre-
ville, que les banlieues :
24
23 km de tramway 15 km de trambus 7 parcours Métrobus bonifiés
16 km d’infrastructures
dédiées
6 parcs-O-bus régionaux 2 liens mécaniques et bien
plus
• Un réseau qui va se démarquer du réseau actuel :
25
• La connectivité et l’intermodalité : ensemble, les divers modes de transport collectifs,
jumelés aux différentes infrastructures, assurent la performance du réseau. Gain
d’efficacité pour les usagers avec les parcs-o-bus, les pôles d’échanges et les liens
mécaniques pour passer de la Basse-Ville à la Haute-Ville, des installations pour permettre
aux cyclistes de combiner vélo et transport collectif, etc.
• Une meilleure couverture : réseau élaboré de façon à relier entre eux les endroits qui
génèrent le plus de déplacements et à offrir un maximum de mobilité aux citoyens - 65 %
de la population, 82 % des quartiers et 80 % des emplois à moins de 800 m d’une
composante du réseau;
• Un haut niveau de service : fréquence élevée jour/fin de semaine, qui sera accrue en
pointe (tramway, trambus), et grande amplitude des heures de services 5 h à 1 h (tramway,
trambus) – La fréquence de passages des circuits Métrobus et sur infrastructures dédiées
sera aussi de niveau élevé;
• Un réseau qui va se démarquer du réseau actuel :
26
• Une plus grande rapidité : en plus des sites dédiés, le tramway, le trambus et les autobus
circulant sur les infrastructures dédiées auront la priorité aux feux de circulation, ce qui, en
passant, vaut aussi pour tous les véhicules circulant dans la même direction;
• Plus de confort, de services et d’accessibilité : véhicules modernes, pôles d’échanges
chauffés avec une mixité de services (café, toilettes, restauration, services publics,
garderies, etc.), Wi-fi et information en temps réel dans les stations et accessibilité
universelle (trottoirs abaissés, aires de circulation accessibles, éclairage et signalétique);
• Une fiabilité accrue en raison des sites dédiés : réseau à l’abri de la congestion puisque
seuls les véhicules autorisés circulent sur les sites dédiés exclusifs du tramway et du
trambus et sur les sites ouverts des infrastructures dédiées.
27
Un projet plus que nécessaire pour l’avenir :
28
Sociaux
•Options de transport
efficaces, peu importe
la situation
socioéconomique des
ménages
écono-
miques
• Attractivité de
Québec
• Coût de la congestion
• Mobilité de la main-
d’œuvre
environ-
nement
aux
• Moins de GES
• Meilleur climat
sonore
Un projet qui se raffine avec l’avancement des études :
29
Les moyens de rester informé :
30
• Le site internet dédié au projet : https://reseaustructurant.info
• Les conférences de presse d’avancement mensuelles : contenu disponible sur le site
internet
• Kiosque d’information mobile : horaire et emplacement du kiosque disponible sur le site
internet
• Les comités de bon voisinage : à venir
• Les prochaines séances d’information publique : à venir
• Pour transmettre des questions : 311 ou 311@ville.quebec.qc.ca
Agriculture urbaine
• Potagers en cour avant : maintenant
autorisés
• Programme de subvention pour
l’aménagement de nouveaux jardins
partagés
– Les organismes et les regroupements de citoyens qui
désirent aménager un jardin partagé ont jusqu’au 20
décembre 2019, à 16 h, pour déposer une demande.
• Jardins communautaires
– Plusieurs projets réalisés, en cours ou en planification
• Plan d’action en agriculture urbaine
(démarche en cours)
– Aspects en analyse : l’aménagement de jardins potagers, les
élevages (ex. poules, abeilles, poissons), la production
agricole destinée à la vente, le verdissement et l’entretien des
espaces verts.
– Démarche : consultation en ligne (complétée), séances de
travail avec les organismes et les conseils de quartier
(décembre-janvier), lancement du projet de plan d’action et
consultation publique (printemps 2020).
VISION DE L’ARBRE 2015-2025 - PLACE AUX ARBRES
vise à
• Reconnaître la valeur des arbres en milieu urbain
• Tenir compte des arbres dans la planification et la conception de tout
projet
• Fournir l’espace approprié aux arbres pour leur croissance
• Protéger les arbres existants au mieux
En plus des programmes spécifiques :
• Plantation d’arbres ornementaux le long des rues et dans les parcs
• Déminéralisation dans les territoires urbains
• Plantation dans le cadre de l’aménagement de parcs en milieux naturels
ou aux abords de rivières
• Distribution gratuite d’arbres aux citoyens lors de la JOURNÉE DE
L’ARBRE tenue chaque deuxième samedi de mai depuis 2008
• Plantation mise en place à la suite de la découverte de l’agrile du frêne
Le projet : Investissement de 190 M$ (43,6 M$ du
provincial, 16,6 M$ du fédéral et 129,8 M$ de la Ville)
pour valoriser les matières organiques en gaz naturel de
source renouvelable (GNR). Contrat de 100 M$ sur 20
ans avec ÉNERGIR pour la vente du gaz naturel
En 2022, collecte des matières organiques
suite à la mise en service du centre de
biométhanisation
– collecte dans des sacs de couleur (pas de 3e bac);
– technologie la mieux adaptée pour Québec;
– réponse à une obligation
gouvernementale;
– un projet d’économie circulaire.
– Pas de nouvelles collectes par
un camion différent
- Réduction de GES de l’ordre de
18 000 tonnes de CO2 équivalent par an
Augmentation de
l’achalandage de 30 %
Les cinq écocentres de Québec
ont reçu de janvier à juillet,
40 000 visites de plus que pour
la même période en 2018.
Augmentation de récupération
de résidus domestiques
dangereux de 66 % par rapport
à 2018 (peintures, solvants, piles,
batteries, lampes fluocompactes, huiles, etc.)
Ce sont 162 tonnes de
résidus toxiques qui ont été
détournées de l’incinérateur
seulement pour les 6 premiers
mois de l’année, soit 64
tonnes de plus qu’à la
même période l’an dernier
34
Premiers résultats- quatre secteurs
Vieux-Limoilou, Saint-Roch, Saint-Jean-Baptiste et Saint-Sacrement.
En seulement 4 jours, la quantité de matières récupérées et
détournées de l’élimination équivaut à 15 tonnes de résidus.
7 tonnes de résidus domestiques dangereux, dont une demi-
tonne de piles et 4 tonnes de peinture;
8 tonnes d’appareils électroniques et électriques
1 400 personnes ont profité de ce nouveau service durant ces 4 jours
L’Écocentre mobile a d’abord été déployé dans les secteurs
centraux de la Ville. La participation des résidants nous encourage à
poursuivre le déploiement de L’Écocentre mobile et d’autres secteurs
sont envisagés pour 2020.
SANS FRAIS POUR LES CITOYENS
SANS LIMITES ANNUELLE DE QUANTITÉ
(max 5m³/visite, mais le nombre de visites illimité)
COMMENT POURSUIVRE LA CONVERSATION ?
• Quels genres de messages vous intéressent ?
– Les questions ouvertes
– Les bonnes nouvelles
– Les photos d’annonces
– Les réalisations d’organismes du milieu
• Quels moyens vous intéressent le plus ?
– Facebook
• Des sous-groupes dans Facebook
– Instagram
– Courriel (Infolettre)
– Blog
– Séance d’information comme ce soir
– Participation aux conseils de quartiers

Contenu connexe

Tendances

Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018
pshuy
 
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
ATECITSFRANCE
 
Appel à projets IDEM 2016 - Texte
Appel à projets IDEM 2016 - TexteAppel à projets IDEM 2016 - Texte
Appel à projets IDEM 2016 - Texte
IDEM-Normandie
 
160421 - IDEM - SM Seroc
160421 - IDEM - SM Seroc160421 - IDEM - SM Seroc
160421 - IDEM - SM Seroc
IDEM-Normandie
 
Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016
Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016
Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016
Association Villes Internet
 
160421 - IDEM - Com Argentan
160421 - IDEM - Com Argentan160421 - IDEM - Com Argentan
160421 - IDEM - Com Argentan
IDEM-Normandie
 
Plaquette de restitution 2030
Plaquette de restitution 2030Plaquette de restitution 2030
Plaquette de restitution 2030
rennesmetropole
 
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbainRENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
rennesmetropole
 
160421 - IDEM - Com Ouistreham
160421 - IDEM - Com Ouistreham160421 - IDEM - Com Ouistreham
160421 - IDEM - Com Ouistreham
IDEM-Normandie
 
Les Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEALes Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEA
LISEA
 
Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017
Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017
Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017
rennesmetropole
 
CC Namur: ordre du jour
CC Namur: ordre du jourCC Namur: ordre du jour
CC Namur: ordre du jour
benjaave
 
Programme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient Technopole
Programme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient TechnopoleProgramme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient Technopole
Programme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient Technopole
AudéLor
 
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-TruillotIvry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Association Villes Internet
 
Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014
Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014
Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014
Association Villes Internet
 
160421 - IDEM - Acceuil
160421 - IDEM - Acceuil160421 - IDEM - Acceuil
160421 - IDEM - Acceuil
IDEM-Normandie
 
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Mairie de Montpellier
 

Tendances (20)

Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018Travailleur programme élection 2018
Travailleur programme élection 2018
 
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
Georges OLIVEIRA, Responsable du service exploitation de la voirie – Plaine C...
 
Appel à projets IDEM 2016 - Texte
Appel à projets IDEM 2016 - TexteAppel à projets IDEM 2016 - Texte
Appel à projets IDEM 2016 - Texte
 
160421 - IDEM - SM Seroc
160421 - IDEM - SM Seroc160421 - IDEM - SM Seroc
160421 - IDEM - SM Seroc
 
Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016
Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016
Projet renouvellement urbain Gagarine Truillot 26 mai 2016
 
160421 - IDEM - Com Argentan
160421 - IDEM - Com Argentan160421 - IDEM - Com Argentan
160421 - IDEM - Com Argentan
 
Compte-rendu Foyer Croizat (Petit-Ivry)
Compte-rendu Foyer Croizat (Petit-Ivry)Compte-rendu Foyer Croizat (Petit-Ivry)
Compte-rendu Foyer Croizat (Petit-Ivry)
 
Compte-rendu balade urbaine aux portes d'Ivry
Compte-rendu balade urbaine aux portes d'IvryCompte-rendu balade urbaine aux portes d'Ivry
Compte-rendu balade urbaine aux portes d'Ivry
 
Plaquette de restitution 2030
Plaquette de restitution 2030Plaquette de restitution 2030
Plaquette de restitution 2030
 
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbainRENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
 
160421 - IDEM - Com Ouistreham
160421 - IDEM - Com Ouistreham160421 - IDEM - Com Ouistreham
160421 - IDEM - Com Ouistreham
 
Les Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEALes Essentiels 2017 de LISEA
Les Essentiels 2017 de LISEA
 
Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017
Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017
Les Rennais - Hors série Rennes 2030 - septembre 2017
 
CC Namur: ordre du jour
CC Namur: ordre du jourCC Namur: ordre du jour
CC Namur: ordre du jour
 
Programme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient Technopole
Programme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient TechnopoleProgramme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient Technopole
Programme de travail partenarial 2015 d'AudéLor et Lorient Technopole
 
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-TruillotIvry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
 
Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014
Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014
Ivry ZAC du Plateau - 13 mai 2014
 
160421 - IDEM - Acceuil
160421 - IDEM - Acceuil160421 - IDEM - Acceuil
160421 - IDEM - Acceuil
 
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
 
Compte-rendu Monmousseau
Compte-rendu MonmousseauCompte-rendu Monmousseau
Compte-rendu Monmousseau
 

Similaire à Soirée d'informations Saint-Roch - Saint-Sauveur

Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017
Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017
Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017
Ville de Châteauguay
 
Soirée d'informations - SRSS 2023
Soirée d'informations - SRSS 2023Soirée d'informations - SRSS 2023
Soirée d'informations - SRSS 2023
Pierre-Luc Lachance
 
Guide pour une ville qui marche web-1
Guide pour une ville qui marche web-1Guide pour une ville qui marche web-1
Guide pour une ville qui marche web-1
Shabba Inf
 
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-GervaisDLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
Mathieu Mhun
 
Présentation pem SBA janvier 15
Présentation pem SBA janvier 15Présentation pem SBA janvier 15
Présentation pem SBA janvier 15
Jean Jacques Gourhan
 
Présentation pem
Présentation pem Présentation pem
Présentation pem
Jean Jacques Gourhan
 
10 actions pour Montréal
10 actions pour Montréal10 actions pour Montréal
10 actions pour Montréal
vraichangementverdun
 
Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015
Jean Jacques Gourhan
 
EJC_Session4_AMT_07102014
EJC_Session4_AMT_07102014EJC_Session4_AMT_07102014
EJC_Session4_AMT_07102014
Marion Carlier
 
Un plan de mobilité sur la commune de Genappe
Un plan de mobilité sur la commune de GenappeUn plan de mobilité sur la commune de Genappe
Un plan de mobilité sur la commune de Genappe
Jean-François MiTSCH
 
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Julien Carbonnell
 
Programme and dekkal ndar ak Sopi
Programme and dekkal ndar ak SopiProgramme and dekkal ndar ak Sopi
Programme and dekkal ndar ak Sopi
Fojeula
 
Bulletin 02
Bulletin 02Bulletin 02
10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine
10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine
10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine
Hauts-de-Seine le Département
 
DCM n°394 2016 annexe 1
DCM n°394   2016 annexe 1DCM n°394   2016 annexe 1
DCM n°394 2016 annexe 1
rennesmetropole
 
Présentation de la démarche Paris Intelligente et durable
Présentation de la démarche Paris Intelligente et durablePrésentation de la démarche Paris Intelligente et durable
Présentation de la démarche Paris Intelligente et durable
Mairie de Paris
 
Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014
Raphael Rollier
 
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
reunirvenelles
 

Similaire à Soirée d'informations Saint-Roch - Saint-Sauveur (20)

Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017
Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017
Bilan du PADD 2014 - 2020 au 30 juin 2017
 
Soirée d'informations - SRSS 2023
Soirée d'informations - SRSS 2023Soirée d'informations - SRSS 2023
Soirée d'informations - SRSS 2023
 
the design of ancien cities
the design of ancien citiesthe design of ancien cities
the design of ancien cities
 
Guide pour une ville qui marche web-1
Guide pour une ville qui marche web-1Guide pour une ville qui marche web-1
Guide pour une ville qui marche web-1
 
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-GervaisDLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
 
2013 05-23-pmdq
2013 05-23-pmdq2013 05-23-pmdq
2013 05-23-pmdq
 
Présentation pem SBA janvier 15
Présentation pem SBA janvier 15Présentation pem SBA janvier 15
Présentation pem SBA janvier 15
 
Présentation pem
Présentation pem Présentation pem
Présentation pem
 
10 actions pour Montréal
10 actions pour Montréal10 actions pour Montréal
10 actions pour Montréal
 
Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015
 
EJC_Session4_AMT_07102014
EJC_Session4_AMT_07102014EJC_Session4_AMT_07102014
EJC_Session4_AMT_07102014
 
Un plan de mobilité sur la commune de Genappe
Un plan de mobilité sur la commune de GenappeUn plan de mobilité sur la commune de Genappe
Un plan de mobilité sur la commune de Genappe
 
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
 
Programme and dekkal ndar ak Sopi
Programme and dekkal ndar ak SopiProgramme and dekkal ndar ak Sopi
Programme and dekkal ndar ak Sopi
 
Bulletin 02
Bulletin 02Bulletin 02
Bulletin 02
 
10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine
10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine
10 ans d actions du Département des Hauts-de-Seine
 
DCM n°394 2016 annexe 1
DCM n°394   2016 annexe 1DCM n°394   2016 annexe 1
DCM n°394 2016 annexe 1
 
Présentation de la démarche Paris Intelligente et durable
Présentation de la démarche Paris Intelligente et durablePrésentation de la démarche Paris Intelligente et durable
Présentation de la démarche Paris Intelligente et durable
 
Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014
 
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
 

Dernier

Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
LakhdarFrigoulier
 
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
EdouardHusson
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis HarrisProjection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
EdouardHusson
 

Dernier (10)

Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
 
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
 
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis HarrisProjection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
 

Soirée d'informations Saint-Roch - Saint-Sauveur

  • 1. 1 SOIRÉE D’INFORMATION DU CONSEILLER MUNICIPAL SAINT-ROCH – SAINT- SAUVEUR
  • 3. Plan de la présentation 3 Le rôle d’un conseiller municipal Grands projets du district • Verdissement et réaménagement de la rue Saint-Vallier Ouest • Bibliothèque Gabrielle-Roy et YMCA • Aménagement de la Pointe-aux-Lièvres • Sécurité/graffitis et vandalisme Grands projets Ville • Réseau de transport structurant • Sécurité routière • Pistes cyclables • Vision de l’arbre • Centre de biométhanisation • Écocentres et « Ça va là »
  • 4. RÔLE D’UN CONSEILLER MUNICIPAL CE QUE JE PEUX FAIRE – Représenter les citoyens du district dans les instances de la Ville; – Initier des projets et évaluer les FFOM de projets pour le district; – Rencontrer des organismes pour les accompagner dans leurs projets; – Contribuer à l’élaboration de règlementation pour la Ville et le district; – Assurer et défendre les citoyens pour le respect des règlements municipaux; – Informer les citoyens (médias sociaux, conseils de quartier); – Répondre aux questions des citoyens pour des éléments stratégiques (médias sociaux, courriels, téléphone); – Donner et superviser les stratégies touchant l’entrepreneuriat et le dossier de Ville Intelligente; – Représenter la Ville dans des activités de partenaires et à l’externe.
  • 5. RÔLE D’UN CONSEILLER MUNICIPAL CE QUE JE NE PEUX PAS FAIRE – Régler des problèmes opérationnels de la Ville (exemple : faire changer un rack à vélo de place)  311; – Parler à des fonctionnaires directement pour régler des problèmes ou obtenir des suivis de dossiers; – Déposer vos plaintes dans l’appareil municipal (je peux faire un suivi lorsque le numéro m’est fourni et que vous n’avez pas de suivi dans des délais raisonnables); – Rencontrer des entreprises (ou promoteurs) qui ne sont pas enregistrées au registre des lobbyistes; – Obliger un propriétaire privé à changer ou à faire quelque chose sur sa propriété, sauf si cela ne respecte pas la règlementation municipale et/ou la loi; – Faire des représentations directement aux ordres de gouvernements supérieurs.
  • 6. Travaux et réalisation : 2020 – Îlot Bagot (collaboration Nature Québec) – 5 à 6 autres espaces verts à être précisés avec les citoyens CONSULTATION DEMAIN, ICI !! Projets du district – Verdissement de la rue Saint-Vallier Ouest
  • 7. Projets du district - YMCA Ouverture prévue : Été 2020 – Piscine publique – Salle d’entraînement – Gymnases – Cuisine communautaire – Programme jeunes, aînés, C-Vert – Subventions pour les abonnements pour les gens dans le besoin Automne 2020 Relocalisation des bureaux de l’arrondissement La Cité Limoilou www.ymcasaintroch.org/
  • 8. Au printemps 2022, la bibliothèque centrale du réseau sera : – une facture visuelle et architecturale distinctive et agrandie; – un lieu phare de la technoculture; – Une bibliothèque ouverte et accessible renforcée par des aménagements décloisonnés qui favorisent les échanges et le partage; – Des foyers thématiques : BD, cuisine, roman, etc.
  • 9. Projets du district – Pointe aux-lièvres
  • 10. Projets du district – Pointe aux-lièvres
  • 11. Projets du district – Pointe aux-lièvres ÉCHÉANCIER - Appel d’offres : Janvier 2020 - Réalisation : Été 2020
  • 12. Projets du district – Patrouilles policières • Le politique n’a aucun pouvoir direct sur le fonctionnement des opérations policières. • 70 % des appels dans l’arrondissement touchent la santé mentale. • Nouvelle stratégie 2020 : - Augmenter la flexibilité des plans de patrouille + patrouille proactive + à pied - Se doter d’une meilleure vision d’ensemble 24/7 - Faciliter une coordination plus rapide des intervenants - Améliorer le délai de réponse - Implanter un bureau de sécurité routière • Poste de Quartier F.-X.-Drolet : - Répondre aux besoins spécifiques de la réalité au centre-ville - Assurer une proximité avec les citoyens, les commerçants et les organismes
  • 13. Projets du district – Graffitis / vandalisme Orientation 1 – Sensibilisation – Site web : www.ville.quebec.qc.ca/graffiti Orientation 2 – Recension – Annuellement, recenser tous les graffitis illégaux Orientation 3 – Nettoyage – Escouade Graff’cité (service gratuit), mais autorisation nécessaire des propriétaires – Trousse de nettoyage en prêt (gratuit) dans des commerces Orientation 4 – Aménagement urbain Orientation 5 – Application de la loi – Étude pour implanter un programme de justice réparatrice Orientation 6 – Promotion de l’art urbain Orientation 7 – Murs légaux Orientation 8 – Vigie CIBLES - Contrer le vandalisme et diminuer le nombre d’incidents - Contribuer à l’embellissement de la Ville - Augmenter le sentiment de sécurité IMPORTANT Signaler systématiquement les graffitis illégaux augmente les chances de prendre les vandales sur le fait. Cette mesure est encore plus efficace si vos voisins en font autant.
  • 14. 14 Projets Ville – Pistes cyclables • Nous sommes à la 4e année de la mise en œuvre de la Vision des déplacements à vélo au terme de laquelle nous aurons ajouté près de 90 km à notre réseau cyclable. • Notre priorité est de boucler notre réseau pour favoriser les déplacements utilitaires qui sont en progression importante selon les résultats de l’enquête origine-destination 2017. • Au-delà du prolongement de notre réseau cyclable, nous ajoutons aussi des facilitées : supports à vélo (3 dans le district en 2019 – rue Sainte- Hélène, rue Saint-Vallier et rue Saint-Joseph, sas vélo (à l’angle des rues du Pont et Prince-Édouard).
  • 15. 15 Projets Ville – Pistes cyclables • Perspective dans le district à l’ouverture des pistes cyclables en mai 2020 :
  • 16. QU’ALLONS-NOUS FAIRE? NOUS INSPIRER DE LA VISION ZÉRO • Parce que personne ne veut perdre un proche sur la route • Parce que la science et le pragmatisme sont de rigueur VISER DES CIBLES AMBITIEUSES ET RÉALISTES • 0 collision mortelle et grave autour des écoles • - 50 % de collisions mortelles ou graves sur tout le territoire d’ici 2024, comparativement à la période de 2012 à 2016 INVESTIR 60 M$ en 5 ans NOUVELLE POLITIQUE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE
  • 17. Ralentir Parce qu’aucune minute gagnée ne vaut le risque d’une vie perdue. 17 TROIS PILIERS FONDAMENTAUX
  • 18. Être courtois Parce que le respect et l’attention sont les piliers de la sécurité. 18 TROIS PILIERS FONDAMENTAUX
  • 19. Sécuriser les routes et les trajets scolaires Parce que les décès et les blessures graves surviennent en grande majorité dans les principaux axes routiers. 19 Parce que nous donnons une priorité à la sécurité des enfants. TROIS PILIERS FONDAMENTAUX
  • 20. 20 Vous pouvez participer à la consultation publique de différentes façons : Engagement : signer l’engagement citoyen sur la sécurité routière Forum : échanger avec d’autres participants au sein d’un espace propice aux discussions Idées : laisser vos idées et suggestions en lien avec des thématiques ciblées Mémoire : déposer un mémoire en ligne Inscription : participer aux séances d’audition des opinions (présentation d’un mémoire ou commentaire verbal seulement) À vous de jouer!
  • 21. Le déneigement à la Ville de Québec Budget annuel de 48,7 M$ (2019) 2 400 km de chaussées 1 250 km de trottoirs Jusqu’à 1 700 personnes mobilisées pour une opération déneigement Environ 1 300 véhicules pour déneiger les rues de Québec
  • 22. RÉVISION DE LA POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT 22 − L’actuelle politique de déneigement a été adoptée en 2006, puis modifiée en janvier 2009. − Elle permet d’assurer les déplacements sécuritaires des citoyens sur les routes et les trottoirs en période hivernale. − Lors de la saison hivernale 2018-2019, ce sont 405 cm de neige qui sont tombés à Québec, représentant une hausse marquée de précipitations comparativement à la moyenne annuelle de 300 cm. − Les réalités du développement urbain, l’augmentation des déplacements actifs et les quantités de précipitation variables nous amènent à revoir nos pratiques de déneigement.
  • 23. Les projets pilotes Les projets pilotes annoncés font partie de la démarche qui nous mènera à la nouvelle politique de déneigement. Il est de première importance de pouvoir documenter et analyser rigoureusement les nouvelles pratiques avant de les mettre en œuvre. Dans des secteurs bien précis, ils toucheront notamment : − Axes piétonniers Victoria et Prince-Édouard − Pratiques de soufflage dans les quartiers résidentiels − Déneigement des accès aux abribus de la 801 durant les périodes de précipitations − Stationnement en alternance pour accroître l’offre (Maizerets) − Déneigement d’une voie cyclable utilitaire Père-Marquette 23 RÉVISION DE LA POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT
  • 24. • Un réseau multimodal complet et adapté aux besoins des différents secteurs de Québec, autant le centre- ville, que les banlieues : 24 23 km de tramway 15 km de trambus 7 parcours Métrobus bonifiés 16 km d’infrastructures dédiées 6 parcs-O-bus régionaux 2 liens mécaniques et bien plus
  • 25. • Un réseau qui va se démarquer du réseau actuel : 25 • La connectivité et l’intermodalité : ensemble, les divers modes de transport collectifs, jumelés aux différentes infrastructures, assurent la performance du réseau. Gain d’efficacité pour les usagers avec les parcs-o-bus, les pôles d’échanges et les liens mécaniques pour passer de la Basse-Ville à la Haute-Ville, des installations pour permettre aux cyclistes de combiner vélo et transport collectif, etc. • Une meilleure couverture : réseau élaboré de façon à relier entre eux les endroits qui génèrent le plus de déplacements et à offrir un maximum de mobilité aux citoyens - 65 % de la population, 82 % des quartiers et 80 % des emplois à moins de 800 m d’une composante du réseau; • Un haut niveau de service : fréquence élevée jour/fin de semaine, qui sera accrue en pointe (tramway, trambus), et grande amplitude des heures de services 5 h à 1 h (tramway, trambus) – La fréquence de passages des circuits Métrobus et sur infrastructures dédiées sera aussi de niveau élevé;
  • 26. • Un réseau qui va se démarquer du réseau actuel : 26 • Une plus grande rapidité : en plus des sites dédiés, le tramway, le trambus et les autobus circulant sur les infrastructures dédiées auront la priorité aux feux de circulation, ce qui, en passant, vaut aussi pour tous les véhicules circulant dans la même direction; • Plus de confort, de services et d’accessibilité : véhicules modernes, pôles d’échanges chauffés avec une mixité de services (café, toilettes, restauration, services publics, garderies, etc.), Wi-fi et information en temps réel dans les stations et accessibilité universelle (trottoirs abaissés, aires de circulation accessibles, éclairage et signalétique); • Une fiabilité accrue en raison des sites dédiés : réseau à l’abri de la congestion puisque seuls les véhicules autorisés circulent sur les sites dédiés exclusifs du tramway et du trambus et sur les sites ouverts des infrastructures dédiées.
  • 27. 27
  • 28. Un projet plus que nécessaire pour l’avenir : 28 Sociaux •Options de transport efficaces, peu importe la situation socioéconomique des ménages écono- miques • Attractivité de Québec • Coût de la congestion • Mobilité de la main- d’œuvre environ- nement aux • Moins de GES • Meilleur climat sonore
  • 29. Un projet qui se raffine avec l’avancement des études : 29
  • 30. Les moyens de rester informé : 30 • Le site internet dédié au projet : https://reseaustructurant.info • Les conférences de presse d’avancement mensuelles : contenu disponible sur le site internet • Kiosque d’information mobile : horaire et emplacement du kiosque disponible sur le site internet • Les comités de bon voisinage : à venir • Les prochaines séances d’information publique : à venir • Pour transmettre des questions : 311 ou 311@ville.quebec.qc.ca
  • 31. Agriculture urbaine • Potagers en cour avant : maintenant autorisés • Programme de subvention pour l’aménagement de nouveaux jardins partagés – Les organismes et les regroupements de citoyens qui désirent aménager un jardin partagé ont jusqu’au 20 décembre 2019, à 16 h, pour déposer une demande. • Jardins communautaires – Plusieurs projets réalisés, en cours ou en planification • Plan d’action en agriculture urbaine (démarche en cours) – Aspects en analyse : l’aménagement de jardins potagers, les élevages (ex. poules, abeilles, poissons), la production agricole destinée à la vente, le verdissement et l’entretien des espaces verts. – Démarche : consultation en ligne (complétée), séances de travail avec les organismes et les conseils de quartier (décembre-janvier), lancement du projet de plan d’action et consultation publique (printemps 2020).
  • 32. VISION DE L’ARBRE 2015-2025 - PLACE AUX ARBRES vise à • Reconnaître la valeur des arbres en milieu urbain • Tenir compte des arbres dans la planification et la conception de tout projet • Fournir l’espace approprié aux arbres pour leur croissance • Protéger les arbres existants au mieux En plus des programmes spécifiques : • Plantation d’arbres ornementaux le long des rues et dans les parcs • Déminéralisation dans les territoires urbains • Plantation dans le cadre de l’aménagement de parcs en milieux naturels ou aux abords de rivières • Distribution gratuite d’arbres aux citoyens lors de la JOURNÉE DE L’ARBRE tenue chaque deuxième samedi de mai depuis 2008 • Plantation mise en place à la suite de la découverte de l’agrile du frêne
  • 33. Le projet : Investissement de 190 M$ (43,6 M$ du provincial, 16,6 M$ du fédéral et 129,8 M$ de la Ville) pour valoriser les matières organiques en gaz naturel de source renouvelable (GNR). Contrat de 100 M$ sur 20 ans avec ÉNERGIR pour la vente du gaz naturel En 2022, collecte des matières organiques suite à la mise en service du centre de biométhanisation – collecte dans des sacs de couleur (pas de 3e bac); – technologie la mieux adaptée pour Québec; – réponse à une obligation gouvernementale; – un projet d’économie circulaire. – Pas de nouvelles collectes par un camion différent - Réduction de GES de l’ordre de 18 000 tonnes de CO2 équivalent par an
  • 34. Augmentation de l’achalandage de 30 % Les cinq écocentres de Québec ont reçu de janvier à juillet, 40 000 visites de plus que pour la même période en 2018. Augmentation de récupération de résidus domestiques dangereux de 66 % par rapport à 2018 (peintures, solvants, piles, batteries, lampes fluocompactes, huiles, etc.) Ce sont 162 tonnes de résidus toxiques qui ont été détournées de l’incinérateur seulement pour les 6 premiers mois de l’année, soit 64 tonnes de plus qu’à la même période l’an dernier 34 Premiers résultats- quatre secteurs Vieux-Limoilou, Saint-Roch, Saint-Jean-Baptiste et Saint-Sacrement. En seulement 4 jours, la quantité de matières récupérées et détournées de l’élimination équivaut à 15 tonnes de résidus. 7 tonnes de résidus domestiques dangereux, dont une demi- tonne de piles et 4 tonnes de peinture; 8 tonnes d’appareils électroniques et électriques 1 400 personnes ont profité de ce nouveau service durant ces 4 jours L’Écocentre mobile a d’abord été déployé dans les secteurs centraux de la Ville. La participation des résidants nous encourage à poursuivre le déploiement de L’Écocentre mobile et d’autres secteurs sont envisagés pour 2020. SANS FRAIS POUR LES CITOYENS SANS LIMITES ANNUELLE DE QUANTITÉ (max 5m³/visite, mais le nombre de visites illimité)
  • 35. COMMENT POURSUIVRE LA CONVERSATION ? • Quels genres de messages vous intéressent ? – Les questions ouvertes – Les bonnes nouvelles – Les photos d’annonces – Les réalisations d’organismes du milieu • Quels moyens vous intéressent le plus ? – Facebook • Des sous-groupes dans Facebook – Instagram – Courriel (Infolettre) – Blog – Séance d’information comme ce soir – Participation aux conseils de quartiers

Notes de l'éditeur

  1. Notes au besoin : Le projet : Le projet de modernisation de la bibliothèque Gabrielle-Roy vise la réfection et l’agrandissement des quatre étages existants, en sus du sous-sol, de même que l’enveloppe de l’édifice, incluant l’aménagement de la toiture. La tenue des travaux est prévue de l’automne 2019 au printemps 2022. La bibliothèque Gabrielle-Roy réinventée, dont son ouverture est envisagée au terme de 2021, constitue le point culminant et le legs de la Vision du développement de la Bibliothèque de Québec 2013-2020. Coûts : Ce projet de la Ville de Québec représente un investissement de 42,5 M$, dont une contribution financière de 10 M$ du gouvernement du Québec, dans le cadre de l’Entente de développement culturel.
  2. Pavillon: Étape en cours : plans et devis Étapes à venir : appel d’offres à l’hiver 2020 pour livraison en 2021
  3. Projets 2019 (avec quelques éléments à finaliser en 2020) en mauve : RUE DE SAINTE-HÉLÈNE/RUE CARON/RUE SAINT-VALLIER EST/RUE HORATIO-NELSON (CHAUSSÉE DÉSIGNÉE ET BANDE CYCLABLE) De la rue la Chapelle à la rue Christophe-Colomb Est Longueur approximative : 694 m RUE RAOUL-JOBIN ET RUE DES OBLATS (CHAUSSÉE DÉSIGNÉE ET BANDE CYCLABLE) De la rue Saint-Vallier à la rue Montmagny Longueur approximative : 1,54 km
  4. Ralentir La Ville réduira la limite de vitesse dans les rues résidentielles à 30 km/h et à 40 km/h. La Ville prévoit acquérir et déployer 35 nouveaux afficheurs dès 2020. La Ville a l’intention de doubler, dès 2022, le nombre de radars photo mobiles et de négocier avec le gouvernement du Québec la pleine autonomie dans l’utilisation des appareils de contrôle automatisé sur son territoire. La Ville de Québec entend miser sur l’engagement des résidents à réduire leur vitesse dans les rues résidentielles. Afin de toucher et de conscientiser les résidents dans leur propre quartier, la Ville déploiera des campagnes de sensibilisation et soutiendra les 27 conseils de quartiers dans la mobilisation de leurs résidents. (3 000 $/conseil de quartier par année) Le succès de cette stratégie dépendra de la volonté des résidents à respecter cet engagement.
  5. Être courtois La Ville a l’intention d’intensifier les campagnes de sensibilisation et de contrôle pour que les automobilistes s’immobilisent aux passages pour piétons, afin que les citoyens adoptent ce changement de culture. La Ville mettra la signalisation des traverses piétonnes à jour et en profitera pour ajuster l’aménagement des intersections ou ajouter des panneaux clignotants aux traverses où le respect de la priorité au piéton poserait toujours problème. La Ville a l’intention d’étendre le déploiement de panneaux de signalisation à pulsation rapide pour améliorer la sécurité des traverses piétonnes problématiques.  
  6. Sécuriser nos routes Intervenir en priorité aux 140 endroits les plus accidentogènes (16 M$/5 ans) Créer le Bureau de la sécurité routière au sein du Service de police de la Ville de Québec Analyser toute nouvelle collision impliquant un décès ou une victime gravement blessée Exiger des entrepreneurs et des promoteurs un plan de sécurité pour tous les travaux et les chantiers qui occupent la route Sécuriser les trajets scolaires Revoir et corriger 115 trajets scolaires/5 ans, soit 23 nouveaux trajets scolaires/an Engager les parents à respecter la sécurité routière autour des écoles (3 000 $/école par année aux 115 conseils d’établissement des écoles primaires) Ajouter de la signalisation dynamique aux abords des écoles Le projet Bus Patrouille
  7. 2400 km c’est l’équivalent de la distance entre Québec et Winnipeg! *Réserve 20 M$ au besoin — renflouée en priorité lorsque des surplus sont disponibles
  8. L’opinion et les suggestions des citoyens seront mises à contribution à nouveau dès le printemps!
  9. Un réseau qui va se démarquer du réseau actuel par : La connectivité et l’intermodalité : ensemble, les divers modes de transport collectifs, jumelés aux différentes infrastructures, assurent la performance du réseau. Gain d’efficacité pour les usagers avec les parcs-o-bus, les pôles d’échanges et les liens mécaniques pour passer de la Basse-Ville à la Haute-Ville, des installations pour permettre aux cyclistes de combiner vélo et transport collectif, etc. Une meilleure couverture : réseau élaboré de façon à relier entre eux les endroits qui génèrent le plus de déplacements et à offrir un maximum de mobilité aux citoyens - 65 % de la population, 82 % des quartiers et 80 % des emplois à moins de 800 m d’une composante du réseau; Un haut niveau de service : fréquence élevée jour/fin de semaine, qui sera accrue aux heures de pointe (tramway, trambus), et grande amplitude des heures de services 5 h à 1 h (tramway, trambus) – La fréquence de passages des circuits Métrobus et sur infrastructures dédiées sera aussi de niveau élevé; Une fiabilité accrue en raison des sites dédiés : réseau à l’abri de la congestion puisque seuls les véhicules autorisés circulent sur les sites dédiés exclusifs du tramway et du trambus et sur les sites ouverts des infrastructures dédiées; Une plus grande rapidité : en plus des sites dédiés, le tramway, le trambus et les autobus circulant sur les infrastructures dédiées auront la priorité aux feux de circulation, ce qui, en passant, vaut aussi pour tous les véhicules circulant dans la même direction; Plus de confort, de services et d’accessibilité : véhicules modernes, pôles d’échanges chauffés avec une mixité de services (café, toilettes, restauration, services publics, garderies, etc.), Wi-fi et information en temps réel dans les stations et accessibilité universelle (trottoirs abaissés, aires de circulation accessibles, éclairage et signalétique);
  10. Quelques rappels importants : Sur l’attractivité : Québec est la seule ville de plus de 500 000 habitants au Canada sans système de transport structurant; Sur la congestion : Il y a eu une période de croissance soutenue et une hausse de 100 000 véhicules sur le réseau en 10 ans; Sur les GES : Le RTC prévoit qu’en 2026, le nouveau réseau structurant permettra de réduire la consommation de diesel de 2 839 litres par an, ce qui correspond à une diminution de 7 381 tonnes de dioxyde de carbone. Le RTC évalue aussi que l’électrification progressive du parc d’autobus couplée à l’utilisation du réseau structurant par de nouveaux clients qui délaisseront l’automobile pourrait permettre de réduire les émissions de GES de 140 000 tonnes en 2026 et de 150 000 tonnes en 2036. Sur le climat sonore : Le tramway tout électrique est beaucoup plus silencieux que les autobus à moteur diesel;
  11. Conception préliminaire Chaque tronçon du tracé de 23 kilomètres du tramway est analysé finement afin d’organiser le déplacement des conduites d’aqueduc et d’égout ainsi que du réseau des utilités publiques. L’analyse permet également de planifier les revêtements de sol, les aménagements paysagers et les besoins de circulation des différents usagers. Nous nous assurons d’examiner les enjeux : Analyse comparative des modes de transport lourds sur rail Achalandage Circulation Sécurité routière Conception de façade à façade - planifier les aménagements ergonomiques le long des parcours Valorisation du patrimoine et de la forêt urbaine Intégration des arts Optimisation des réseaux existants de transport en commun Modifications à apporter à la réglementation municipale
  12. Réglementation pour les potagers en cour avant : Pour être autorisé, un potager en cour avant devra respecter certaines conditions, telles qu’être à une distance minimale de 0,5 mètre d’un trottoir, d’une bordure de rue, d’une piste cyclable ou d’une ligne latérale de lot. La superficie autorisée des potagers est établie en fonction de la surface de la cour avant. • Plus de 300 m2 : la superficie du potager est limitée à 50 %; • De 100 m2 à 300 m2 : la superficie du potager est limitée à 75 %; • Moins de 100 m2 : aucune limite de superficie. Les structures amovibles (tuteurs) pour soutenir les végétaux seront également autorisées du 1er mai au 1er novembre de la même année. La hauteur de ces structures et des plantations ne devra pas excéder 1 mètre sur une distance de 2 mètres mesurée à partir d’un trottoir, d’une bordure de rue ou d’une piste cyclable. Dans les cas où les potagers seraient en mauvais état ou laissés à l’abandon, la Ville pourra appliquer le Règlement sur les nuisances (R.A.V.Q. 122). Programme de subvention pour l’aménagement de nouveaux jardins partagés : 13 projets soutenus en 2019, dont celui du centre d’hébergement St-Antoine; L’aide financière demandée à la Ville pour un projet ne peut excéder 60 % du coût total des dépenses admissibles. Le montant maximal pouvant être attribué à un même projet est de 20 000 $. Les propositions retenues pourront également se prévaloir de services-conseils pour aider au démarrage de leur jardin; Information et cadre de référence disponibles au ville.quebec.qc.ca dans l’onglet À propos — Programmes et subventions - Sports, loisirs et vie communautaire. Jardins communautaires : Réalisés dans l’arrondissement : agrandissement du jardin communautaire Du Buisson et subvention aux Habitations Saint-André; En cours : nouveau jardin communautaire de la Comtoise (100 lots); En planification : relocalisation de certains lots du Jardin communautaire de la Rosée suite à la construction de la piscine.
  13. Nos objectifs et pistes d’actions Augmenter la canopée globale de Québec à 35 % tout en fixant des cibles réalistes par arrondissement Adapter les pratiques de conception et de planification pour accroître et protéger davantage la forêt urbaine Ajuster la réglementation municipale en vue de favoriser le maintien et le développement de la forêt urbaine Augmenter les efforts de végétalisation et les adapter aux réalités actuelles Continuer d’entretenir et de protéger la forêt urbaine pour assurer sa pérennité Poursuivre la protection et la mise en valeur de parcs naturels et de corridors boisés Faire la promotion de l’arbre et des milieux naturels
  14. Notes au besoin : Le projet : Investissement de 190 M$ (43,6 M$ du provincial, 16,6 M$ du fédéral et 129,8 M$ de la Ville) pour valoriser les matières organiques en gaz naturel de source renouvelable (GNR), en digestat et en engrais liquide, sources de revenus pour la Ville. Le Centre de Biométhanisation de l’Agglomération de Québec (CBAQ) permettra de réduire le volume d’incinération et le transport local. L’entente avec Énergir : L’entente sur 20 ans prévoit qu’Énergir achètera le GNR produit à Québec à prix garanti à long terme très avantageux pour la ville de Québec, soit de 12,82 $/GJ plutôt qu’à 3,66 $/GJ comme il était prévu originellement. Les revenus du CBAQ passeront à 5 M$/an plutôt qu’à 1 M$/an. Cette entente permet de bonifier le cadre financier du projet de 80 M$ sur 20 ans. Énergir s’engage à acheter la totalité du GNR qui sera produit. Avantages de la biométhanisation :   Coûts vs revenus : la Ville est gagnante sur les plans financiers et environnementaux. La localisation choisie est optimale, compte tenu de la synergie entre les installations existantes. La ville pourra ainsi faire des économies d’échelles importantes, ainsi qu’une optimisation de ses ressources en main-d’œuvre Réduction du volume de camionnage (pas de matières à transporter sur un site d’enfouissement) - retire 400 camions des routes annuellement Aucun transport routier requis pour les boues provenant des deux centres de traitement des eaux usées : elles seront pompées par des conduites souterraines déjà en place Aucun transport routier requis pour les matières entre le centre de biométhanisation et l’incinérateur : aussi par conduites souterraines existantes Pas de bruit : les activités sont intérieures et sont à distance de 850 mètres des résidences. Le confinement des matières dans le digesteur et le bâtiment en pression négative assurent un contrôle optimal des odeurs. Coût unitaire d’exploitation par tonne est nettement plus bas que pour le compostage. Selon le scénario 2029, ils varient de 25 % à 60 % par rapport aux 3 options de compostage analysées (biométhanisation 60 $/t, compostage ≥75 $/t. Rejoint le principe d’économie circulaire : au lieu de faire des produits à partir de ressources, faisons des ressources à partir de produits! Production et utilisation d’énergie verte et renouvelable exclusivement (Réduction de la dépendance au gaz naturel fossile importé) À pleine capacité, le GNR produit permettra une réduction de GES de l’ordre de 18 000 tonnes de CO2 équivalent par an Obtention d’un compost de qualité constante Réduction de l’utilisation d’engrais chimique Réduction du volume de matières brûlées à l’incinérateur Sécurité des résidents Faible quantité de biogaz entreposée à basse pression seulement (équivalent de moins d’un camion-citerne de propane) Aucun entreposage de biométhane — injection en temps réel dans le réseau gazier Contenu des digesteurs à plus de 90 % liquide et sans danger pour les citoyens L’obligation gouvernementale : Les municipalités doivent se conformer à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles du Ministère de l’Environnement qui exige de détourner les matières organiques des sites d’enfouissement d’ici le 31 décembre 2022 (pénalités financières potentielles de 6,3 M$ par an si on ne se conforme pas).
  15. Détourner des matières de l’incinérateur maintenant! Campagne de publicité « Ça va là! » permet d’offrir une information claire et accessible aux citoyens. Par exemple, en quelques secondes, on peut savoir comment se départir de nos matières de la bonne manière. Le Guide de tri distribué dans tous les foyers au printemps dernier est facile à utiliser et présente la destination des principales matières qu’on peut trouver chez soi. Une version électronique est aussi accessible en ligne au : ville.quebec.qc.ca/guidedutri Le « Recyclage » : À Québec, 91 % des matières acheminées au centre de tri sont réellement recyclables (grâce à la participation des citoyens) et 97 % des matières qui y sont acheminées sont recyclées Le Centre de tri de Québec est l’un des plus avancés technologiquement en Amérique du Nord, Québec se démarque des autres villes de la province, du pays et même du continent nord-américain Les Écocentres – Abolition des frais et du volume maximal annuel L’écocentre mobile - Grand succès dans les quartiers centraux pour la première année, sera déployé plus largement en 2020 Les items encore utilisables peuvent bénéficier d’une seconde vie s’ils sont apportés dans une ressourcerie ou donnés à un organisme de charité pour servir à d’autres personnes.