SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  19
Télécharger pour lire hors ligne
1
2CS SIL - TICO
Les TIC dans l’industrie des automobiles
Rédigé par :
 CHEROUANA Wissem
 LERARI Sihem
 TAIRI Lyes
Encadrés par : Mme BOURAI
2015 – 2016
2
1. Sommaire :.................................................................................................................................................2
2. Introduction :............................................................................................................................................3
3. Définition de l’industrie automobile :.............................................................................................4
4. Quelques concepts de base liés à l’automobile :.........................................................................5
5. Les ressources utilisées et quelques exemples concrets : ......................................................6
5.1. La sécurité : ......................................................................................................................................6
a. Le freinage antiblocage (ABS) :.................................................................................................6
b. Le détecteur d’angles morts : ....................................................................................................7
c. Détecteur de collisions : ..............................................................................................................7
d. Avertisseur de sortie de voie :...................................................................................................8
e. La communication entre voiture « Car2X » :.......................................................................8
f. L’eCall :...............................................................................................................................................8
5.2. Le Confort : .......................................................................................................................................9
a. Système de navigation par satellites :....................................................................................9
b. Système d’éclairage avant adaptatif :..................................................................................10
c. Siège conducteur confortable : ..............................................................................................10
d. Le Wifi :...........................................................................................................................................11
e. La voiture autonome Google : ................................................................................................12
f. Quelques technologies qui vont prendre le contrôle de la voiture assurant ainsi
le confort des conducteurs :.............................................................................................................13
5.3. L’environnement :.......................................................................................................................14
a. Citroën C-ZERO :..........................................................................................................................14
b. Renault ZOE : ................................................................................................................................14
6. Statistiques, témoignages et avis sur les TIC dans l’industrie automobile : .................15
7. Conclusion :............................................................................................................................................18
8. Références :............................................................................................................................................19
3
De nos jours, nul ne peut nier que la technologie la plus sophistiquée détenue par
les consommateurs est l’automobile. En effet, dès les premières étapes de planification,
les constructeurs d’automobiles misent tout sur la conception.
Une automobile doit fonctionner dans les conditions climatiques les plus rudes,
du froid glacial à un temps 100% humide, à des températures extrêmement hautes dans
les déserts lointains. Par ailleurs, elle doit pouvoir marcher sur les routes les plus rudes,
les nids de poule urbains, les routes de campagne non pavées... Elle doit également
s’adapter à la vitesse sur les autoroutes, et bien plus encore, tout ça en répondant à des
milliers de normes réglementaires.
C’est pour ces quelques raisons, que l’industrie automobile et l’automobile en
elle-même n’ont pas cessé depuis les années 50 de se transformer, de manière à
satisfaire la clientèle mais aussi d’influencer l’achat potentiel de la voiture.
Ces transformations découlent en fait de l’innovation. Et qui dit innovation, dit
immersion approfondie dans l’univers incontournable des nouvelles technologies. Ces
dernières se multiplient de façon exponentielle et leur prêtent ainsi mains fortes tout en
leur offrant de nombreuses solutions alliant à la fois sécurité, confort des conducteurs et
respect de l’environnement.
La question qui se pose est : « Est-ce que les TIC mises en place dans l’industrie
des automobiles et un simple effet de mode ou est-ce qu’elles boostent vraiment les
constructeurs d’automobiles à franchir les limites d’innovation ? »
Pour répondre à cette question, il convient d’en aborder d’autres. « Qu’est que le
l’industrie des automobiles ? Quels sont les concepts de base qui lui sont liés ? Pourquoi
les constructeurs d’automobiles cherchent-ils à innover toujours plus ? Et surtout
quelles sont les nouvelles technologies développées depuis des années et mises en place
lors de la construction ? »
4
L’industrie automobile, c’est 60 millions de véhicules neufs produits chaque
année dans le monde entre véhicules particuliers, de loisirs, voitures utilitaires et
carrossiers. C’est un parc mondial de 800 millions de véhicules, auquel il faut fournir
des pièces de rechange.
L’industrie automobile, c’est non seulement les constructeurs, les concepteurs, les
assembleurs et les marques bien connues, mais c’est aussi en amont une industrie
équipementière et sous-traitante, des donneurs d'ordre et des bureaux d’études
travaillant à la demande, c’est en aval des concessions, des revendeurs.
L’industrie automobile, c’est aussi indirectement une partie des industries
sidérurgique, pétrolière, métallurgique, chimique, textile, électronique, etc
L'industrie automobile prend une ampleur remarquable dans l'industrie de
plusieurs grands pays industrialisés. Cette ampleur se transforme parfois en un aspect
stratégique compte tenu à la fois de l'importance qu'elle peut prendre dans le produit
intérieur brut (PIB) de certains pays, et de l'image que l'automobile peut donner d'un
pays auprès de l'extérieur, à titre d’exemple : le design italien, l’american way of life,
la mécanique allemande, le zéro défaut japonais, l’innovation française…etc).
Le secteur de l'industrie automobile est aujourd'hui organisé en grands groupes
d'assembleurs finaux qui utilisent des pièces en provenance d'un grand nombre de
fournisseurs et de sous-traitants, mais qui maintiennent généralement en interne les
activités industrielles les plus lourdes comme la tôlerie ou la production des moteurs.
5
a. Conducteur :
C’est celui qui tient les commandes du véhicule. Plus précisément, « c’est la
personne qui prend la place devant le volant ou le guidon et qui
agit sur les organes de commande et de direction du véhicule » (Manuel de l’assurance
automobile, LANDEL, NAMIN, Ed. Argus de l’Assurance, p.130).
b. La construction automobile :
C’est la branche d'activité économique qui rassemble les activités de conception,
de fabrication et de commercialisation des véhicules de type tourisme et poids-lourds.
Ses activités principales sont : la conception, la fabrication et la commercialisation.
 La conception :
La conception est assurée par des bureaux d'études des
ensembliers pour ce qui concerne le véhicule dans son ensemble
et des équipementiers pour les équipements. Par exemple,
l'ensemblier va dessiner la silhouette du véhicule mais le dessin
des portes sera réalisé par un fabricant de portes de voitures.
 La fabrication des véhicules :
La fabrication est réalisée sur des chaînes de production
installées dans des usines. La plupart des sites de production
s'étendent sur plusieurs hectares et rassemblent plusieurs
centaines d'ouvriers. La fabrication est surtout basée sur un lot
contenant l'ensemble des pièces détachées nécessaires à
l'assemblage d'un véhicule.
 La commercialisation :
La vente des voitures pour particulier est pour l'essentiel
réalisée par des sociétés commerciales spécialisées dans ce type
d'activité. Les principaux arguments de vente généralement
avancés pour séduire le consommateur sont le prix, la
consommation, la sécurité, le confort et le luxe.
6
Le secteur de l’automobile est poussé à améliorer son efficacité en matière de
confort du conducteur, à réduire son empreint environnementale et à accroître la
sécurité des passagers et des piétons. La recherche dans les TIC joue un rôle majeur
pour l’amélioration de la compétitivité des constructeurs automobiles et pour répondre
à ces défis.
Ainsi nous pouvons scinder les TIC mis en place pour l’innovation ans l’industrie
automobile en 3 classes chacune traitant un aspect bien précis :
5.1. La sécurité :
La route est la cause principale du décès de
plusieurs personnes, en effet des milliers de personnes
trouvent la mort chaque jour à causes des accidents
routiers. C’est pourquoi, les voitures sont de plus en
améliorées et s’adaptent aux chocs qu’elles seraient
susceptibles de recevoir pour limiter les dégâts.
Les systèmes et logiciels embarqués servent
principalement à la sécurité et à l’interface entre le
conducteur et l’automobile.
Parmi les systèmes d’assistance au conducteur avancés, on peut mentionner :
a. Le freinage antiblocage (ABS) :
Le freinage antiblocage est à la base de la plupart des innovations en matière
d’assistance à la conduite. Son fonctionnement est simple : montés sur les quatre
roues, de petits capteurs enregistrent en temps réel la vitesse de rotation. Si une
roue tourne moins vite ou plus vite qu’une autre, l’ordinateur central utilise alors la
pression des freins pour rétablir l’égalité de vitesse de rotation avec les autres roues.
Ainsi, le conducteur maintient la tenue de cap en évitant le patinage, le survirage ou le
sous-virage. Avec les freins assistés électriquement, combinés à une grande rapidité de
traitement des données de l’ordinateur central, le temps de réaction est nettement
amélioré pour la plupart des conducteurs, ce qui en fait un élément de sécurité
remarquable.
7
b. Le détecteur d’angles morts :
Les détecteurs d’angles morts fonctionnent à l’aide de capteurs qui sont
judicieusement placés sur le véhicule et surveillent constamment les angles
morts. Lorsqu’un conducteur actionne les clignotants pour changer de voie et qu’il y a
un véhicule présent dans son angle mort, un témoin lumineux apparaît dans le
rétroviseur, très souvent accompagné d’un signal sonore. Ce dispositif est très efficace et
évite déjà de multiples accidents.
c. Détecteur de collisions :
Ce dispositif décèle les véhicules qui vous précèdent grâce à un capteur radar
placé dans le pare-chocs avant. Il avertit le conducteur suffisamment tôt pour lui
permettre de freiner ou d’effectuer une manœuvre d’évitement.
C’est dans ce contexte que s’inscrivent les 2 projets suivants :
Volvo a développé une technologie
détectant les piétons et les cyclistes, ce qui
permet d'éviter des collisions aux intersections,
en ville. Comme il s'agit d'une des formes
d'accidents les plus importantes liées à
l'automobile, c'est une technologie qui devrait
rapi
dem
ent
fair
e des petits.
Ford et Hyundai quant à elles ont
développé technologie bien particulière
aidant à avertir le conducteur s’il s’endort ou
ne fait pas très attention à la route. En cas de
non réponse, la voiture sera toute seule en
mesure de freiner.
8
d. Avertisseur de sortie de voie :
L’avertisseur de sortie de voie détecte si le véhicule a accidentellement franchi les
lignes de la chaussée qui délimitent la voie du conducteur. Si c’est le cas, un
avertisseur sonore et visuel est enclenché. Certains constructeurs automobiles
utilisent aussi un mécanisme faisant vibrer le volant ou encore le siège.
Les dispositifs de sécurité dépassent le cadre de l’électronique interne de la
voiture, parmi les avancées le plus majeures, on cite :
e. La communication entre voiture « Car2X » :
Les systèmes de communication pour véhicule sont un type de réseau dans lequel
les véhicules routiers sont capables de dialoguer avec les autres, mais aussi avec
l’infrastructure (feux de signalisation, voies
d’accès, carrefours).
Cette technologie a été annoncée en
Février 2014, par US National Highway
Traffic Safety Administration. Selon elle, ça
permettrait d’éviter de nombreux accidents
tout en échangeant des données, comme la
vitesse et la position et de remonter en retour
des informations telles que les avertissements
de sécurité et les informations sur le trafic.
Une des autres innovations remarquablement attendues en 2018 est :
f. L’eCall :
L’eCall, autrement dit, l’appel d’urgence permet au véhicule d’envoyer
automatiquement un message d’urgence en cas d’accident.
Lorsque les capteurs du véhicule détectent un accident (par exemple quand
un coussin gonflable de sécurité (« airbag ») est déclenché), le système eCall du véhicule
active sa carte SIM et lance un appel à destination du centre d’appel d’urgence par
l’intermédiaire du 112. Cet appel se fera sous forme d’un SMS qui leur sa position GPS.
9
5.2. Le Confort :
Les consommateurs d’automobiles, qu’ils soient algériens ou autres, voyagent de
plus en plus et font de plus longs trajets, c’est pourquoi, il est préférable pour eux de se
sentir bien dans leur voiture. Pour cela, les constructeurs ont mis en place plusieurs
systèmes qu’ils ont innovés par la suite :
a. Système de navigation par satellites :
Les systèmes de navigation indiquent au conducteur l'itinéraire qu'il doit suivre
pour atteindre sa destination. Le guidage peut être vocal et/ou visuel, grâce à des
pictogrammes ou à une carte, affichés sur un écran. Certains modèles y ajoutent d'autres
informations, comme l'emplacement des stations d'essence, des radars automatiques ou
de divers services, la vitesse du véhicule ou encore l'état du trafic. Les modèles les plus
perfectionnés affichent leur carte en 3D, afin de mieux rendre compte des lieux
traversés.
Pour localiser en permanence le véhicule, les systèmes de navigation actuels
font appel à la technologie GPS (Global Positioning System), initialement
développée aux Etats-Unis à des fins militaires. Ce système repose sur 24 satellites,
placés en orbite à 36.000 km de la Terre, qui émettent en permanence des ondes
électromagnétiques. Ce signal est ensuite reçu par le système de navigation GPS
implanté dans le véhicule. En calculant le temps qu'ont mis les ondes pour lui parvenir,
celui-ci peut ainsi connaître la distance qui sépare le véhicule du satellite. Grâce aux
données issues de quatre satellites situés à des endroits différents, il détermine alors les
coordonnées de la voiture (latitude, longitude, altitude). Le système de navigation se
réfère ensuite à des cartes routières intégrées, sous forme de CD-ROM, fichier sur DVD
ou sur un disque dur, afin d'indiquer au conducteur le meilleur itinéraire. Pour pallier la
perte du signal, lors du passage dans des tunnels ou dans des rues étroites, le système
analyse aussi la distance parcourue par le véhicule, grâce aux capteurs de l'ABS, et ses
changements de cap par le biais d'un gyromètre.
10
b. Système d’éclairage avant adaptatif :
Lorsqu’un conducteur effectue un virage, le système d’éclairage avant adaptatif
déplace les phares avant jusqu’à 15° dans la
direction de la courbe, ce qui lui permet de
détecter les dangers potentiels qui
l’attendent. Ce système s’avère très puissant
et peux certainement sauver des vies surtout
dans des conditions de noirceur intense.
C’est dans ce même contexte que
s’inscrit la technologie mise en place par
Mazda i-ACTIVSENSE :
c. Siège conducteur confortable :
Le fournisseur automobile international de rang 1, Continental utilise
l’électronique pour transformer les sièges automobiles en composants
multifonctionnels. La société fournit des systèmes de contrôle pour divers réglages,
travaille à l’intégration de la climatisation, et réalise des fonctions de sécurité, de
mémorisation de position ou de massages.
 Contrôle électronique de position de sièges :
Le réglage de la position est une fonction de base pour les sièges. Depuis
longtemps maintenant, les conducteurs et
passagers ont eu plus d’options que
simplement celle de régler le dossier du
siège et la place disponible pour les jambes.
Les systèmes de sièges modernes offrent
jusqu’à dix axes d’ajustement différents
dans le dossier, les coussins et l’appuie-tête
du siège. Ils couvrent tout, de la longueur de
la repose de la cuisse et de la hauteur des
garnitures d’épaule à la largeur de l’appui
lombaire. Pour réaliser ces ajustements,
certains sièges ont onze moteurs électriques
intégrés, contrôlés par l’électronique
Continental.
L’électronique contrôle également la fonction de mémoire avec protection anti-
pincement intégrée. Il suffit d’appuyer sur un bouton, le siège se déplace dans une
position exactement conforme aux paramètres enregistrés par le conducteur. Si cette
fonction est liée à la clé de la voiture, le siège du conducteur se déplace dans la position
prédéfinie automatiquement avant que le conducteur n’entre dans la voiture. Pour ce
faire, Continental a développé un algorithme d’auto-paramétrage intelligent
obtenu sans capteurs supplémentaires.
11
 Confort apporté par un système de massage piloté :
Une autre fonction de confort dans les sièges d’automobiles modernes est
proposée par un système pneumatique qui permet de réduire la fatigue en offrant un
soutien spécial pour les différentes parties du corps. Ce système utilise des coussins
d’air spéciaux situés sous la sellerie. Plus d’une douzaine d’entre eux sont intégrés dans
le véhicule afin de fournir – en plus de systèmes statiques qui peuvent être paramétrés
manuellement par le conducteur et les passagers – des solutions dynamiques de
maintien. Ceux-ci modifient rapidement le contour du siège et ajustent le soutien et le
maintien latéral en fonction de la route – dans les virages à haute vitesse, par exemple.
En plus des coussins et des circuits d’air, des compresseurs puissants sont
nécessaires. Des vannes de commutation rapide et une unité de commande
centrale complètent le système pneumatique.
Système de massage sur les sièges modernes
d. Le Wifi :
Après avoir envahi nos bureaux, nos domiciles, certains lieux publics mais aussi
certains métros (comme Moscou) et certains avions (2 avions en test chez AirFrance, les
compagnies du Golfe, certaines compagnies américaines, …), le WiFi commence
tranquillement à faire sa niche dans le créneau des véhicules !
A commencer par les taxis « Berlines G7 Club affaire » où un modem 4G est
intégré tandis qu’une puce WiFi transforme la voiture en véritable hotspot auquel
12
les passagers peuvent se connecter. Couplé à des écrans à l’arrière ou directement sur
les téléphones ou tablettes, il devient aussi simple d’être connecté dans une voiture qu’à
la maison.
BMW propose aussi depuis peu son Car Hotspot LTE en option sur
(pratiquement) toute sa gamme.
Audi et Toyota en font de même avec respectivement Audi Connect et Toyota
Hotspot Wifi qui permettent généralement de connecter jusqu’à 8 appareils en même
temps.
Toujours dans le contexte de la
voiture connectée, s’inscrit maintenant la
radio Internet. En effet, les fabricants
offrent de plus en plus, de série, des radios
pouvant accéder à des services musicaux ou
vocaux tirés de la Toile. Pour le plus grand
plaisir des oreilles fatiguées d'entendre ces
radios commerciales débordant de pauses
publicitaires et d'annonceurs encombrants.
e. La voiture autonome Google :
Difficile de parler de voiture bourrée de nouvelles technologies sans évoquer le
cas de la Google Car. Cette voiture autonome parcourt les routes des États américains
dans lesquels elle est tolérée, sans n’avoir pour l’instant rencontré aucun accident en
mode de conduite autonome. Le dispositif est installé sur des Toyota Prius,
mais Google est très clair sur la question : ce n’est pas un constructeur automobile et il
ne commercialisera par conséquent pas de voiture déjà équipée du système.
13
f. Quelques technologies qui vont prendre le contrôle de la voiture assurant
ainsi le confort des conducteurs :
 La voiture qui se gare toute seule :
Le high-tech dans l’environnement automobile a surtout vocation à nous faciliter
la vie. Audi l’a bien compris et a fait à cet effet une démonstration de sa luxueuse
berline qui se gare toute seule. Une fois le conducteur arrive chez lui, il peut laisser la
voiture se rendre au parking, ouvrir la barrière de sécurité et se garer tranquillement
dans la première place libre venue. Et dès qu’il faut repartir, il suffit de l’appeler pour
qu’elle revienne d’elle-même. Un véritable chauffeur, qui ne saura malheureusement pas
ouvrir la porte à son conducteur !
 La voiture autonome qui se conduit grâce au téléphone :
La Nissan NSC-2015 répond un peu à un fantasme d’enfant : contrôler sa
voiture avec son téléphone. À l’aide d’une
application spécifique, il va être possible de
communiquer avec la voiture pour lui demander
d’avancer jusqu’à un endroit précis, ou sinon se
garer de manière totalement autonome. Une
batterie de caméra installée sur l’auto offre la
possibilité de vérifier l’environnement et permet,
dans le cas où quelqu’un tenterait de voler
la voiture, de klaxonner ou de verrouiller les
portes à distance. Le tout, directement et en
temps réel depuis son téléphone.
 La voiture
smartphone :
Toyota est allé plus loin que
ses concurrents en transposant le
concept de téléphone non pas dans
une voiture, mais SUR une voiture.
La Fun-Vii est intégralement
recouverte d’écran tactile. Ceci vaut
pour l’intérieur comme pour
l’extérieur, ce qui rend ce concept à
la fois totalement unique et
complètement personnalisable.
14
5.3. L’environnement :
En effet, avec l’insistance des groupes de pression, nous avons alors assisté à une
prise de conscience de l’effet dévastateur de l’automobile sur l’environnement. C’est
ainsi que l’industrie automobile est devenue de plus en plus réglementée, si bien que
cette dernière fait aujourd’hui face à des défis sans précédent en matière d’émissions
polluantes. Les constructeurs automobiles, qui se souciaient principalement que de leur
volume de ventes, ont donc dû hisser les normes environnementales au sommet de leurs
priorités.
a. Citroën C-ZERO :
Zéro litre de carburant, zéro émission de CO2, zéro bruit : c’est la promesse de la Citroën
C-ZERO, véhicule totalement électrique, dotée d’un moteur synchrone à aimant
permanent délivrant 47 kW.
L’alimentation du moteur est assurée par
des batteries de dernière génération, de
type Lithium-ion, implantées au centre du
véhicule.
La recharge des batteries de CITROËN C-
ZERO est facile : il suffit de raccorder le
cordon d’alimentation à une prise 220 V.
Une recharge totale nécessite 6 heures.
b. Renault ZOE :
La Renault ZOE est la voiture électrique la plus vendue en France. Elle incarne la voiture
électrique accessible au plus grand nombre, grâce à un prix abordable avec
une location de batterie.
La location de batterie est obligatoire sur
une ZOE, il n’est pas possible d’acheter la
batterie. Renault est le seul constructeur
à ne pas permettre cette option.
La Renault Zoé est pourvu d’un moteur
électrique de 65 kW, soit une puissance
de 80 ch. Ce moteur électrique
est complètement silencieux.
15
Equipement en TIC par secteur d’activité (source : Ministère de l’économie, des
finances et de l’industrie 2005).
16
L’évolution des ventes de voitures électriques depuis 2010 (en France).
Quelques sondages sur les voitures de demain :
a. Qu’en pensez-vous de la voiture intelligente ? Le pilotage automatique ?
En 2013, le système de pilotage automatique a été testé, et nous sommes passés de la
science-fiction à l’éventualité tout à fait réaliste.
Et cette idée a fait son chemin dans la tête de 64,2% des automobilistes interrogés :
 35,7% des sondés estiment qu’ils pourraient envisager l’utilisation du pilotage
automatique dans certaines situations
 28,5% l’activeraient en permanence !
Ce qui est intéressant, c’est de constater que, placés dans un scénario d’économie
d’énergie (pour 89%) ou d’amélioration de la sécurité (88%), les Européens sont
largement prêts à utiliser le pilotage automatique.
b. Qu’en pensez-vous des systèmes de reconnaissance des dangers à bord de
la voiture de demain ?
Les systèmes de reconnaissance des dangers et d’intervention active sont la 1ère
fonction escomptée par les sondés (attendue par 82,1% d’entre eux).
Juste devant la fonction eCall, les systèmes de reconnaissance des dangers et
d’intervention active sont très appréciés quelle que soit la tranche d’âge. Cependant, on
note que les attentes sont plus fortes pour les conducteurs les plus âgés, comme le
montre le classement suivant traçant la pertinence de ces systèmes chez les :
17
 18-29 ans : 77,2%
 30-39 ans : 81%
 40-49 ans : 83,6%
 50-59 ans : 85,7%
 60-65 ans : 84%
c. Qu’en pensez-vous d’un gage de mobilité : la connexion internet embarquée
haut débit ?
Étonnant : avec 48,9% des sondés favorables à une connexion internet embarquée,
cette fonction ne fait pas partie du podium. Cependant, elle est représentative de
l’enjeu pour la mobilité que sont la voiture et ses nouvelles fonctionnalités selon les
Européens.
Si moins de la moitié des sondés souhaitent un accès internet haut débit dans leur
voiture de demain, peu importe où ils se trouvent, l’intérêt de ce critère se trouve
ailleurs. Les hommes sont 10% plus nombreux que les femmes à retenir ce critère. Plus
surprenant, les jeunes (18-29 ans, avec 45,8%) se classent en avant-dernier sur ce
critère. Et c’est chez les 40-49 ans, avec 52,5%, qu’il est le plus important.
Internet n’est plus un terrain de jeu réservé aux jeunes, et il semble que les plus âgés
perçoivent mieux son potentiel pour faciliter la mobilité.
d. Les nouvelles technologies connectées dans les voitures vous font elles
peur ?
 57.2% : ont répondu Oui, le piratage est possible.
 33.8% : ont répondu Non, les services proposés sont pratiques
 9% : ne se sont pas prononcés
e. Trop de technologies dans les voitures ?
Selon une étude menée par l’agence Nielsen en collaboration avec le groupe de
consultants SBD auprès de plus de 14.000 conducteurs américains, les constructeurs
incorporent tant de nouvelles technologies dans leurs voitures que les utilisateurs ne
savent pas se servir de tout. Pire encore, parfois les conducteurs ne sont même pas au
courant de leur existence.
18
Nous y sommes ! La fin du voyage approche.
Tout au long de ce document, vous avez découvert l’incroyable, des concepts
révolutionnaires liés à l’automobile, parfois irréels.
Cependant, ça existe et l’évolution continue. Le puits des découvertes ne tarit
jamais et il y aura toujours des hommes pour franchir les limites du possible !
Et pour ceux qui considèrent que la technologie prend trop de place dans les
voitures, on leur souhaite beaucoup de courage, car dès maintenant, la course à
l’automatisation de la conduite automobile est lancée.
En effet, comme nous pouvons le constater, les innovations technologiques sont
nombreuses et déjà présentes sur beaucoup de modèles. S’il est vrai qu’une partie de
celles-ci sont actuellement réservées aux modèles haut de gamme, leur exclusivité est
très limitée dans le temps, en raison de la grande demande sur le marché mondial.
Toutes ces découvertes sont la preuve que la Science-Fiction n’est qu’un
avant-goût de l’évolution.
19
http://www.csc.com/auto/insights/99933-the_future_of_the_automobile_industry
http://www.vroom.be/fr/actualite-auto/de-lespace-a-la-voiture
http://www.linternaute.com/auto/questionnaire/fiche/200325/d/f/1/
http://economictimes.indiatimes.com/industry/auto/news/auto-technology/top-10-
innovations-in-automobile-industry-in-2014/articleshow/45688058.cms
http://www.franceinfo.fr/emission/l-auto/2014-2015/sondage-les-francais-
automobilistes-chevronnes-mais-24-06-2015-11-57
http://www.tomsguide.fr/article/nouvelle-technologie-voiture-automobile,5-512-
10.html

Contenu connexe

Tendances

Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .Oussama Ben Sghaier
 
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
gestion  d'approvisionnement et gestion de stockgestion  d'approvisionnement et gestion de stock
gestion d'approvisionnement et gestion de stockMaryam Boussaffa
 
La chaîne logistique durable
La chaîne logistique durableLa chaîne logistique durable
La chaîne logistique durableAmal Brioual
 
Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...
Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...
Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...oumaimazizi
 
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti MohammedRapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti MohammedMohammed JAITI
 
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...darckdaxter
 
029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.ppt
029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.ppt029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.ppt
029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.pptChokriGadri1
 
Rapport de Stage
Rapport de StageRapport de Stage
Rapport de Stagegphilippon
 
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bandedimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bandeHasni Zied
 
Présentation sur la grande surface MARJANE
Présentation sur la grande surface MARJANEPrésentation sur la grande surface MARJANE
Présentation sur la grande surface MARJANEYassine Aboukir
 
Dimensionnement d'un convoyeur a bande kj
Dimensionnement d'un convoyeur a bande kjDimensionnement d'un convoyeur a bande kj
Dimensionnement d'un convoyeur a bande kjKhaoula Jellouli
 
Etude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatiséEtude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatiséRapport de Stage
 
Rapport(2ème version)
Rapport(2ème version)Rapport(2ème version)
Rapport(2ème version)Borgi Haytham
 
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistiqueYousra Sekkat
 
Guide de présentation de la Soutenance
Guide de présentation de la SoutenanceGuide de présentation de la Soutenance
Guide de présentation de la Soutenanceracouh
 
Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...
Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...
Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...YoussefBenmoussa9
 

Tendances (20)

Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .Rapport de Projet de Fin d'étude .
Rapport de Projet de Fin d'étude .
 
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
gestion  d'approvisionnement et gestion de stockgestion  d'approvisionnement et gestion de stock
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
 
La chaîne logistique durable
La chaîne logistique durableLa chaîne logistique durable
La chaîne logistique durable
 
Schemas
SchemasSchemas
Schemas
 
Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...
Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...
Rapport PFA: Etude, conception et simulation par injection d’une caisse en po...
 
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti MohammedRapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti Mohammed
 
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
 
029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.ppt
029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.ppt029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.ppt
029-3 - CONCEPTION PIECES PLASTIQUE 2010.ppt
 
Rapport de Stage
Rapport de StageRapport de Stage
Rapport de Stage
 
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bandedimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
 
Présentation sur la grande surface MARJANE
Présentation sur la grande surface MARJANEPrésentation sur la grande surface MARJANE
Présentation sur la grande surface MARJANE
 
Dimensionnement d'un convoyeur a bande kj
Dimensionnement d'un convoyeur a bande kjDimensionnement d'un convoyeur a bande kj
Dimensionnement d'un convoyeur a bande kj
 
Etude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatiséEtude amdec d’un système automatisé
Etude amdec d’un système automatisé
 
Rapport(2ème version)
Rapport(2ème version)Rapport(2ème version)
Rapport(2ème version)
 
Introduction à l'automobile
Introduction à l'automobileIntroduction à l'automobile
Introduction à l'automobile
 
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistique
 
Cahier Meca 3 ST Part 2/2
Cahier Meca 3 ST Part 2/2Cahier Meca 3 ST Part 2/2
Cahier Meca 3 ST Part 2/2
 
Guide de présentation de la Soutenance
Guide de présentation de la SoutenanceGuide de présentation de la Soutenance
Guide de présentation de la Soutenance
 
Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...
Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...
Etude numérique de la diffusion thermique dans les solides: Quelques applicat...
 
Lalogistique
LalogistiqueLalogistique
Lalogistique
 

En vedette

Plan de continuité d'activité - PCA
Plan de continuité d'activité - PCAPlan de continuité d'activité - PCA
Plan de continuité d'activité - PCAWissem CHEROUANA
 
Les TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom Bretagne
Les TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom BretagneLes TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom Bretagne
Les TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom BretagneCendrine Le Locat
 
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013Plan B Developpement Inc.
 
Deloitte ordi et tablette
Deloitte ordi et tabletteDeloitte ordi et tablette
Deloitte ordi et tabletteRudy Belouad
 
Les entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUM
Les entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUMLes entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUM
Les entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUMhubforum
 
Risques des réseaux sociaux
Risques des réseaux sociauxRisques des réseaux sociaux
Risques des réseaux sociauxWissem CHEROUANA
 
Etude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la Mobilité
Etude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la MobilitéEtude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la Mobilité
Etude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la MobilitéJean Dominique Lauwereins
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationGimélec
 
La mise en place d une mrp ppt
La mise en place d une mrp pptLa mise en place d une mrp ppt
La mise en place d une mrp pptMimoun Guenfoudi
 
Trame diaporama projet cppc
Trame diaporama     projet cppcTrame diaporama     projet cppc
Trame diaporama projet cppcsergedicredico
 
Thème 1 les concepts fondamentaux du management stratégique
Thème 1 les concepts fondamentaux du management stratégiqueThème 1 les concepts fondamentaux du management stratégique
Thème 1 les concepts fondamentaux du management stratégiqueAnjelo Alberti
 
Nouvelles formes de travail à distance
Nouvelles formes de travail à distanceNouvelles formes de travail à distance
Nouvelles formes de travail à distanceNicole Turbé-Suetens
 
BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...
BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...
BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...BulldozAIR
 
Présentation egps (2)
Présentation egps (2)Présentation egps (2)
Présentation egps (2)rabah yahiaoui
 
Introduction à l'industrie 4.0 et ses défis
Introduction à l'industrie 4.0 et ses défisIntroduction à l'industrie 4.0 et ses défis
Introduction à l'industrie 4.0 et ses défisAddi-Data
 

En vedette (20)

Le Télétravail
Le TélétravailLe Télétravail
Le Télétravail
 
Plan de continuité d'activité - PCA
Plan de continuité d'activité - PCAPlan de continuité d'activité - PCA
Plan de continuité d'activité - PCA
 
Les TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom Bretagne
Les TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom BretagneLes TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom Bretagne
Les TIC, c’est quoi ? Bruno Fracasso et Nicolas Montavont Telecom Bretagne
 
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
 
Deloitte ordi et tablette
Deloitte ordi et tabletteDeloitte ordi et tablette
Deloitte ordi et tablette
 
Full Six étude tablettes
Full Six étude tablettesFull Six étude tablettes
Full Six étude tablettes
 
Les entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUM
Les entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUMLes entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUM
Les entreprises a l’heure de la mobilité - NetMediaEurope - HUBFORUM
 
Risques des réseaux sociaux
Risques des réseaux sociauxRisques des réseaux sociaux
Risques des réseaux sociaux
 
Etude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la Mobilité
Etude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la MobilitéEtude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la Mobilité
Etude sur les espaces numériques de travail (ENT) et la Mobilité
 
Android pour l'industrie
Android pour l'industrieAndroid pour l'industrie
Android pour l'industrie
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
 
La mise en place d une mrp ppt
La mise en place d une mrp pptLa mise en place d une mrp ppt
La mise en place d une mrp ppt
 
Trame diaporama projet cppc
Trame diaporama     projet cppcTrame diaporama     projet cppc
Trame diaporama projet cppc
 
Atelier - Tablette Android 4
Atelier - Tablette Android 4 Atelier - Tablette Android 4
Atelier - Tablette Android 4
 
Thème 1 les concepts fondamentaux du management stratégique
Thème 1 les concepts fondamentaux du management stratégiqueThème 1 les concepts fondamentaux du management stratégique
Thème 1 les concepts fondamentaux du management stratégique
 
Nouvelles formes de travail à distance
Nouvelles formes de travail à distanceNouvelles formes de travail à distance
Nouvelles formes de travail à distance
 
Conf Ado 29dec 07
Conf Ado 29dec 07Conf Ado 29dec 07
Conf Ado 29dec 07
 
BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...
BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...
BulldozAIR - Logiciel de suivi de chantier, levee de réserves sur tablette Wi...
 
Présentation egps (2)
Présentation egps (2)Présentation egps (2)
Présentation egps (2)
 
Introduction à l'industrie 4.0 et ses défis
Introduction à l'industrie 4.0 et ses défisIntroduction à l'industrie 4.0 et ses défis
Introduction à l'industrie 4.0 et ses défis
 

Similaire à TIC dans l'industrie automobile

La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...LIEGE CREATIVE
 
Etude Belron - Window to the future
Etude Belron - Window to the futureEtude Belron - Window to the future
Etude Belron - Window to the futureCARGLASS® France
 
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fpIdcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fpLéo Guittet
 
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...MissBRH
 
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proIdcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proLéo Guittet
 
Article Sustainable Performance - Groupe 78
Article Sustainable Performance - Groupe 78Article Sustainable Performance - Groupe 78
Article Sustainable Performance - Groupe 78Projet78
 
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)Alain KHEMILI
 
Projet Beta Epsilon Bee Bee
Projet Beta Epsilon Bee BeeProjet Beta Epsilon Bee Bee
Projet Beta Epsilon Bee BeeFabMob
 
Detroit vs everybody VF
Detroit vs everybody VFDetroit vs everybody VF
Detroit vs everybody VFMichael OUALID
 
Mémento - Industrie du futur
Mémento - Industrie du futurMémento - Industrie du futur
Mémento - Industrie du futurSalesforce France
 
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)Alain KHEMILI
 
Dossier de production final - groupe 76
Dossier de production final - groupe 76Dossier de production final - groupe 76
Dossier de production final - groupe 76Oscar Lefebvre
 
Etude Filières du futur Septembre 2017
Etude Filières du futur Septembre 2017Etude Filières du futur Septembre 2017
Etude Filières du futur Septembre 2017Mickael BOUZEKRI
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID
 
Mag complet avril 2019
Mag complet avril 2019Mag complet avril 2019
Mag complet avril 2019Thomas Surace
 
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014polenumerique33
 
[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobiles
[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobiles[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobiles
[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobilesLaFactoryNPA
 

Similaire à TIC dans l'industrie automobile (20)

La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
 
Etude Belron - Window to the future
Etude Belron - Window to the futureEtude Belron - Window to the future
Etude Belron - Window to the future
 
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fpIdcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
 
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
 
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proIdcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
 
Article Sustainable Performance - Groupe 78
Article Sustainable Performance - Groupe 78Article Sustainable Performance - Groupe 78
Article Sustainable Performance - Groupe 78
 
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
 
Projet Beta Epsilon Bee Bee
Projet Beta Epsilon Bee BeeProjet Beta Epsilon Bee Bee
Projet Beta Epsilon Bee Bee
 
Mobilis 2007 Bilan
Mobilis 2007 BilanMobilis 2007 Bilan
Mobilis 2007 Bilan
 
Detroit vs everybody VF
Detroit vs everybody VFDetroit vs everybody VF
Detroit vs everybody VF
 
Prez id4 car_meetup_opentransport_rennes_270319
Prez id4 car_meetup_opentransport_rennes_270319Prez id4 car_meetup_opentransport_rennes_270319
Prez id4 car_meetup_opentransport_rennes_270319
 
Mémento - Industrie du futur
Mémento - Industrie du futurMémento - Industrie du futur
Mémento - Industrie du futur
 
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
 
Dossier de production final - groupe 76
Dossier de production final - groupe 76Dossier de production final - groupe 76
Dossier de production final - groupe 76
 
Etude Filières du futur Septembre 2017
Etude Filières du futur Septembre 2017Etude Filières du futur Septembre 2017
Etude Filières du futur Septembre 2017
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
 
Mag complet avril 2019
Mag complet avril 2019Mag complet avril 2019
Mag complet avril 2019
 
[FR] Dossier de presse IAS
[FR] Dossier de presse IAS[FR] Dossier de presse IAS
[FR] Dossier de presse IAS
 
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
 
[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobiles
[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobiles[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobiles
[Etude / 2015] Les strategies digitales des constructeurs automobiles
 

TIC dans l'industrie automobile

  • 1. 1 2CS SIL - TICO Les TIC dans l’industrie des automobiles Rédigé par :  CHEROUANA Wissem  LERARI Sihem  TAIRI Lyes Encadrés par : Mme BOURAI 2015 – 2016
  • 2. 2 1. Sommaire :.................................................................................................................................................2 2. Introduction :............................................................................................................................................3 3. Définition de l’industrie automobile :.............................................................................................4 4. Quelques concepts de base liés à l’automobile :.........................................................................5 5. Les ressources utilisées et quelques exemples concrets : ......................................................6 5.1. La sécurité : ......................................................................................................................................6 a. Le freinage antiblocage (ABS) :.................................................................................................6 b. Le détecteur d’angles morts : ....................................................................................................7 c. Détecteur de collisions : ..............................................................................................................7 d. Avertisseur de sortie de voie :...................................................................................................8 e. La communication entre voiture « Car2X » :.......................................................................8 f. L’eCall :...............................................................................................................................................8 5.2. Le Confort : .......................................................................................................................................9 a. Système de navigation par satellites :....................................................................................9 b. Système d’éclairage avant adaptatif :..................................................................................10 c. Siège conducteur confortable : ..............................................................................................10 d. Le Wifi :...........................................................................................................................................11 e. La voiture autonome Google : ................................................................................................12 f. Quelques technologies qui vont prendre le contrôle de la voiture assurant ainsi le confort des conducteurs :.............................................................................................................13 5.3. L’environnement :.......................................................................................................................14 a. Citroën C-ZERO :..........................................................................................................................14 b. Renault ZOE : ................................................................................................................................14 6. Statistiques, témoignages et avis sur les TIC dans l’industrie automobile : .................15 7. Conclusion :............................................................................................................................................18 8. Références :............................................................................................................................................19
  • 3. 3 De nos jours, nul ne peut nier que la technologie la plus sophistiquée détenue par les consommateurs est l’automobile. En effet, dès les premières étapes de planification, les constructeurs d’automobiles misent tout sur la conception. Une automobile doit fonctionner dans les conditions climatiques les plus rudes, du froid glacial à un temps 100% humide, à des températures extrêmement hautes dans les déserts lointains. Par ailleurs, elle doit pouvoir marcher sur les routes les plus rudes, les nids de poule urbains, les routes de campagne non pavées... Elle doit également s’adapter à la vitesse sur les autoroutes, et bien plus encore, tout ça en répondant à des milliers de normes réglementaires. C’est pour ces quelques raisons, que l’industrie automobile et l’automobile en elle-même n’ont pas cessé depuis les années 50 de se transformer, de manière à satisfaire la clientèle mais aussi d’influencer l’achat potentiel de la voiture. Ces transformations découlent en fait de l’innovation. Et qui dit innovation, dit immersion approfondie dans l’univers incontournable des nouvelles technologies. Ces dernières se multiplient de façon exponentielle et leur prêtent ainsi mains fortes tout en leur offrant de nombreuses solutions alliant à la fois sécurité, confort des conducteurs et respect de l’environnement. La question qui se pose est : « Est-ce que les TIC mises en place dans l’industrie des automobiles et un simple effet de mode ou est-ce qu’elles boostent vraiment les constructeurs d’automobiles à franchir les limites d’innovation ? » Pour répondre à cette question, il convient d’en aborder d’autres. « Qu’est que le l’industrie des automobiles ? Quels sont les concepts de base qui lui sont liés ? Pourquoi les constructeurs d’automobiles cherchent-ils à innover toujours plus ? Et surtout quelles sont les nouvelles technologies développées depuis des années et mises en place lors de la construction ? »
  • 4. 4 L’industrie automobile, c’est 60 millions de véhicules neufs produits chaque année dans le monde entre véhicules particuliers, de loisirs, voitures utilitaires et carrossiers. C’est un parc mondial de 800 millions de véhicules, auquel il faut fournir des pièces de rechange. L’industrie automobile, c’est non seulement les constructeurs, les concepteurs, les assembleurs et les marques bien connues, mais c’est aussi en amont une industrie équipementière et sous-traitante, des donneurs d'ordre et des bureaux d’études travaillant à la demande, c’est en aval des concessions, des revendeurs. L’industrie automobile, c’est aussi indirectement une partie des industries sidérurgique, pétrolière, métallurgique, chimique, textile, électronique, etc L'industrie automobile prend une ampleur remarquable dans l'industrie de plusieurs grands pays industrialisés. Cette ampleur se transforme parfois en un aspect stratégique compte tenu à la fois de l'importance qu'elle peut prendre dans le produit intérieur brut (PIB) de certains pays, et de l'image que l'automobile peut donner d'un pays auprès de l'extérieur, à titre d’exemple : le design italien, l’american way of life, la mécanique allemande, le zéro défaut japonais, l’innovation française…etc). Le secteur de l'industrie automobile est aujourd'hui organisé en grands groupes d'assembleurs finaux qui utilisent des pièces en provenance d'un grand nombre de fournisseurs et de sous-traitants, mais qui maintiennent généralement en interne les activités industrielles les plus lourdes comme la tôlerie ou la production des moteurs.
  • 5. 5 a. Conducteur : C’est celui qui tient les commandes du véhicule. Plus précisément, « c’est la personne qui prend la place devant le volant ou le guidon et qui agit sur les organes de commande et de direction du véhicule » (Manuel de l’assurance automobile, LANDEL, NAMIN, Ed. Argus de l’Assurance, p.130). b. La construction automobile : C’est la branche d'activité économique qui rassemble les activités de conception, de fabrication et de commercialisation des véhicules de type tourisme et poids-lourds. Ses activités principales sont : la conception, la fabrication et la commercialisation.  La conception : La conception est assurée par des bureaux d'études des ensembliers pour ce qui concerne le véhicule dans son ensemble et des équipementiers pour les équipements. Par exemple, l'ensemblier va dessiner la silhouette du véhicule mais le dessin des portes sera réalisé par un fabricant de portes de voitures.  La fabrication des véhicules : La fabrication est réalisée sur des chaînes de production installées dans des usines. La plupart des sites de production s'étendent sur plusieurs hectares et rassemblent plusieurs centaines d'ouvriers. La fabrication est surtout basée sur un lot contenant l'ensemble des pièces détachées nécessaires à l'assemblage d'un véhicule.  La commercialisation : La vente des voitures pour particulier est pour l'essentiel réalisée par des sociétés commerciales spécialisées dans ce type d'activité. Les principaux arguments de vente généralement avancés pour séduire le consommateur sont le prix, la consommation, la sécurité, le confort et le luxe.
  • 6. 6 Le secteur de l’automobile est poussé à améliorer son efficacité en matière de confort du conducteur, à réduire son empreint environnementale et à accroître la sécurité des passagers et des piétons. La recherche dans les TIC joue un rôle majeur pour l’amélioration de la compétitivité des constructeurs automobiles et pour répondre à ces défis. Ainsi nous pouvons scinder les TIC mis en place pour l’innovation ans l’industrie automobile en 3 classes chacune traitant un aspect bien précis : 5.1. La sécurité : La route est la cause principale du décès de plusieurs personnes, en effet des milliers de personnes trouvent la mort chaque jour à causes des accidents routiers. C’est pourquoi, les voitures sont de plus en améliorées et s’adaptent aux chocs qu’elles seraient susceptibles de recevoir pour limiter les dégâts. Les systèmes et logiciels embarqués servent principalement à la sécurité et à l’interface entre le conducteur et l’automobile. Parmi les systèmes d’assistance au conducteur avancés, on peut mentionner : a. Le freinage antiblocage (ABS) : Le freinage antiblocage est à la base de la plupart des innovations en matière d’assistance à la conduite. Son fonctionnement est simple : montés sur les quatre roues, de petits capteurs enregistrent en temps réel la vitesse de rotation. Si une roue tourne moins vite ou plus vite qu’une autre, l’ordinateur central utilise alors la pression des freins pour rétablir l’égalité de vitesse de rotation avec les autres roues. Ainsi, le conducteur maintient la tenue de cap en évitant le patinage, le survirage ou le sous-virage. Avec les freins assistés électriquement, combinés à une grande rapidité de traitement des données de l’ordinateur central, le temps de réaction est nettement amélioré pour la plupart des conducteurs, ce qui en fait un élément de sécurité remarquable.
  • 7. 7 b. Le détecteur d’angles morts : Les détecteurs d’angles morts fonctionnent à l’aide de capteurs qui sont judicieusement placés sur le véhicule et surveillent constamment les angles morts. Lorsqu’un conducteur actionne les clignotants pour changer de voie et qu’il y a un véhicule présent dans son angle mort, un témoin lumineux apparaît dans le rétroviseur, très souvent accompagné d’un signal sonore. Ce dispositif est très efficace et évite déjà de multiples accidents. c. Détecteur de collisions : Ce dispositif décèle les véhicules qui vous précèdent grâce à un capteur radar placé dans le pare-chocs avant. Il avertit le conducteur suffisamment tôt pour lui permettre de freiner ou d’effectuer une manœuvre d’évitement. C’est dans ce contexte que s’inscrivent les 2 projets suivants : Volvo a développé une technologie détectant les piétons et les cyclistes, ce qui permet d'éviter des collisions aux intersections, en ville. Comme il s'agit d'une des formes d'accidents les plus importantes liées à l'automobile, c'est une technologie qui devrait rapi dem ent fair e des petits. Ford et Hyundai quant à elles ont développé technologie bien particulière aidant à avertir le conducteur s’il s’endort ou ne fait pas très attention à la route. En cas de non réponse, la voiture sera toute seule en mesure de freiner.
  • 8. 8 d. Avertisseur de sortie de voie : L’avertisseur de sortie de voie détecte si le véhicule a accidentellement franchi les lignes de la chaussée qui délimitent la voie du conducteur. Si c’est le cas, un avertisseur sonore et visuel est enclenché. Certains constructeurs automobiles utilisent aussi un mécanisme faisant vibrer le volant ou encore le siège. Les dispositifs de sécurité dépassent le cadre de l’électronique interne de la voiture, parmi les avancées le plus majeures, on cite : e. La communication entre voiture « Car2X » : Les systèmes de communication pour véhicule sont un type de réseau dans lequel les véhicules routiers sont capables de dialoguer avec les autres, mais aussi avec l’infrastructure (feux de signalisation, voies d’accès, carrefours). Cette technologie a été annoncée en Février 2014, par US National Highway Traffic Safety Administration. Selon elle, ça permettrait d’éviter de nombreux accidents tout en échangeant des données, comme la vitesse et la position et de remonter en retour des informations telles que les avertissements de sécurité et les informations sur le trafic. Une des autres innovations remarquablement attendues en 2018 est : f. L’eCall : L’eCall, autrement dit, l’appel d’urgence permet au véhicule d’envoyer automatiquement un message d’urgence en cas d’accident. Lorsque les capteurs du véhicule détectent un accident (par exemple quand un coussin gonflable de sécurité (« airbag ») est déclenché), le système eCall du véhicule active sa carte SIM et lance un appel à destination du centre d’appel d’urgence par l’intermédiaire du 112. Cet appel se fera sous forme d’un SMS qui leur sa position GPS.
  • 9. 9 5.2. Le Confort : Les consommateurs d’automobiles, qu’ils soient algériens ou autres, voyagent de plus en plus et font de plus longs trajets, c’est pourquoi, il est préférable pour eux de se sentir bien dans leur voiture. Pour cela, les constructeurs ont mis en place plusieurs systèmes qu’ils ont innovés par la suite : a. Système de navigation par satellites : Les systèmes de navigation indiquent au conducteur l'itinéraire qu'il doit suivre pour atteindre sa destination. Le guidage peut être vocal et/ou visuel, grâce à des pictogrammes ou à une carte, affichés sur un écran. Certains modèles y ajoutent d'autres informations, comme l'emplacement des stations d'essence, des radars automatiques ou de divers services, la vitesse du véhicule ou encore l'état du trafic. Les modèles les plus perfectionnés affichent leur carte en 3D, afin de mieux rendre compte des lieux traversés. Pour localiser en permanence le véhicule, les systèmes de navigation actuels font appel à la technologie GPS (Global Positioning System), initialement développée aux Etats-Unis à des fins militaires. Ce système repose sur 24 satellites, placés en orbite à 36.000 km de la Terre, qui émettent en permanence des ondes électromagnétiques. Ce signal est ensuite reçu par le système de navigation GPS implanté dans le véhicule. En calculant le temps qu'ont mis les ondes pour lui parvenir, celui-ci peut ainsi connaître la distance qui sépare le véhicule du satellite. Grâce aux données issues de quatre satellites situés à des endroits différents, il détermine alors les coordonnées de la voiture (latitude, longitude, altitude). Le système de navigation se réfère ensuite à des cartes routières intégrées, sous forme de CD-ROM, fichier sur DVD ou sur un disque dur, afin d'indiquer au conducteur le meilleur itinéraire. Pour pallier la perte du signal, lors du passage dans des tunnels ou dans des rues étroites, le système analyse aussi la distance parcourue par le véhicule, grâce aux capteurs de l'ABS, et ses changements de cap par le biais d'un gyromètre.
  • 10. 10 b. Système d’éclairage avant adaptatif : Lorsqu’un conducteur effectue un virage, le système d’éclairage avant adaptatif déplace les phares avant jusqu’à 15° dans la direction de la courbe, ce qui lui permet de détecter les dangers potentiels qui l’attendent. Ce système s’avère très puissant et peux certainement sauver des vies surtout dans des conditions de noirceur intense. C’est dans ce même contexte que s’inscrit la technologie mise en place par Mazda i-ACTIVSENSE : c. Siège conducteur confortable : Le fournisseur automobile international de rang 1, Continental utilise l’électronique pour transformer les sièges automobiles en composants multifonctionnels. La société fournit des systèmes de contrôle pour divers réglages, travaille à l’intégration de la climatisation, et réalise des fonctions de sécurité, de mémorisation de position ou de massages.  Contrôle électronique de position de sièges : Le réglage de la position est une fonction de base pour les sièges. Depuis longtemps maintenant, les conducteurs et passagers ont eu plus d’options que simplement celle de régler le dossier du siège et la place disponible pour les jambes. Les systèmes de sièges modernes offrent jusqu’à dix axes d’ajustement différents dans le dossier, les coussins et l’appuie-tête du siège. Ils couvrent tout, de la longueur de la repose de la cuisse et de la hauteur des garnitures d’épaule à la largeur de l’appui lombaire. Pour réaliser ces ajustements, certains sièges ont onze moteurs électriques intégrés, contrôlés par l’électronique Continental. L’électronique contrôle également la fonction de mémoire avec protection anti- pincement intégrée. Il suffit d’appuyer sur un bouton, le siège se déplace dans une position exactement conforme aux paramètres enregistrés par le conducteur. Si cette fonction est liée à la clé de la voiture, le siège du conducteur se déplace dans la position prédéfinie automatiquement avant que le conducteur n’entre dans la voiture. Pour ce faire, Continental a développé un algorithme d’auto-paramétrage intelligent obtenu sans capteurs supplémentaires.
  • 11. 11  Confort apporté par un système de massage piloté : Une autre fonction de confort dans les sièges d’automobiles modernes est proposée par un système pneumatique qui permet de réduire la fatigue en offrant un soutien spécial pour les différentes parties du corps. Ce système utilise des coussins d’air spéciaux situés sous la sellerie. Plus d’une douzaine d’entre eux sont intégrés dans le véhicule afin de fournir – en plus de systèmes statiques qui peuvent être paramétrés manuellement par le conducteur et les passagers – des solutions dynamiques de maintien. Ceux-ci modifient rapidement le contour du siège et ajustent le soutien et le maintien latéral en fonction de la route – dans les virages à haute vitesse, par exemple. En plus des coussins et des circuits d’air, des compresseurs puissants sont nécessaires. Des vannes de commutation rapide et une unité de commande centrale complètent le système pneumatique. Système de massage sur les sièges modernes d. Le Wifi : Après avoir envahi nos bureaux, nos domiciles, certains lieux publics mais aussi certains métros (comme Moscou) et certains avions (2 avions en test chez AirFrance, les compagnies du Golfe, certaines compagnies américaines, …), le WiFi commence tranquillement à faire sa niche dans le créneau des véhicules ! A commencer par les taxis « Berlines G7 Club affaire » où un modem 4G est intégré tandis qu’une puce WiFi transforme la voiture en véritable hotspot auquel
  • 12. 12 les passagers peuvent se connecter. Couplé à des écrans à l’arrière ou directement sur les téléphones ou tablettes, il devient aussi simple d’être connecté dans une voiture qu’à la maison. BMW propose aussi depuis peu son Car Hotspot LTE en option sur (pratiquement) toute sa gamme. Audi et Toyota en font de même avec respectivement Audi Connect et Toyota Hotspot Wifi qui permettent généralement de connecter jusqu’à 8 appareils en même temps. Toujours dans le contexte de la voiture connectée, s’inscrit maintenant la radio Internet. En effet, les fabricants offrent de plus en plus, de série, des radios pouvant accéder à des services musicaux ou vocaux tirés de la Toile. Pour le plus grand plaisir des oreilles fatiguées d'entendre ces radios commerciales débordant de pauses publicitaires et d'annonceurs encombrants. e. La voiture autonome Google : Difficile de parler de voiture bourrée de nouvelles technologies sans évoquer le cas de la Google Car. Cette voiture autonome parcourt les routes des États américains dans lesquels elle est tolérée, sans n’avoir pour l’instant rencontré aucun accident en mode de conduite autonome. Le dispositif est installé sur des Toyota Prius, mais Google est très clair sur la question : ce n’est pas un constructeur automobile et il ne commercialisera par conséquent pas de voiture déjà équipée du système.
  • 13. 13 f. Quelques technologies qui vont prendre le contrôle de la voiture assurant ainsi le confort des conducteurs :  La voiture qui se gare toute seule : Le high-tech dans l’environnement automobile a surtout vocation à nous faciliter la vie. Audi l’a bien compris et a fait à cet effet une démonstration de sa luxueuse berline qui se gare toute seule. Une fois le conducteur arrive chez lui, il peut laisser la voiture se rendre au parking, ouvrir la barrière de sécurité et se garer tranquillement dans la première place libre venue. Et dès qu’il faut repartir, il suffit de l’appeler pour qu’elle revienne d’elle-même. Un véritable chauffeur, qui ne saura malheureusement pas ouvrir la porte à son conducteur !  La voiture autonome qui se conduit grâce au téléphone : La Nissan NSC-2015 répond un peu à un fantasme d’enfant : contrôler sa voiture avec son téléphone. À l’aide d’une application spécifique, il va être possible de communiquer avec la voiture pour lui demander d’avancer jusqu’à un endroit précis, ou sinon se garer de manière totalement autonome. Une batterie de caméra installée sur l’auto offre la possibilité de vérifier l’environnement et permet, dans le cas où quelqu’un tenterait de voler la voiture, de klaxonner ou de verrouiller les portes à distance. Le tout, directement et en temps réel depuis son téléphone.  La voiture smartphone : Toyota est allé plus loin que ses concurrents en transposant le concept de téléphone non pas dans une voiture, mais SUR une voiture. La Fun-Vii est intégralement recouverte d’écran tactile. Ceci vaut pour l’intérieur comme pour l’extérieur, ce qui rend ce concept à la fois totalement unique et complètement personnalisable.
  • 14. 14 5.3. L’environnement : En effet, avec l’insistance des groupes de pression, nous avons alors assisté à une prise de conscience de l’effet dévastateur de l’automobile sur l’environnement. C’est ainsi que l’industrie automobile est devenue de plus en plus réglementée, si bien que cette dernière fait aujourd’hui face à des défis sans précédent en matière d’émissions polluantes. Les constructeurs automobiles, qui se souciaient principalement que de leur volume de ventes, ont donc dû hisser les normes environnementales au sommet de leurs priorités. a. Citroën C-ZERO : Zéro litre de carburant, zéro émission de CO2, zéro bruit : c’est la promesse de la Citroën C-ZERO, véhicule totalement électrique, dotée d’un moteur synchrone à aimant permanent délivrant 47 kW. L’alimentation du moteur est assurée par des batteries de dernière génération, de type Lithium-ion, implantées au centre du véhicule. La recharge des batteries de CITROËN C- ZERO est facile : il suffit de raccorder le cordon d’alimentation à une prise 220 V. Une recharge totale nécessite 6 heures. b. Renault ZOE : La Renault ZOE est la voiture électrique la plus vendue en France. Elle incarne la voiture électrique accessible au plus grand nombre, grâce à un prix abordable avec une location de batterie. La location de batterie est obligatoire sur une ZOE, il n’est pas possible d’acheter la batterie. Renault est le seul constructeur à ne pas permettre cette option. La Renault Zoé est pourvu d’un moteur électrique de 65 kW, soit une puissance de 80 ch. Ce moteur électrique est complètement silencieux.
  • 15. 15 Equipement en TIC par secteur d’activité (source : Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie 2005).
  • 16. 16 L’évolution des ventes de voitures électriques depuis 2010 (en France). Quelques sondages sur les voitures de demain : a. Qu’en pensez-vous de la voiture intelligente ? Le pilotage automatique ? En 2013, le système de pilotage automatique a été testé, et nous sommes passés de la science-fiction à l’éventualité tout à fait réaliste. Et cette idée a fait son chemin dans la tête de 64,2% des automobilistes interrogés :  35,7% des sondés estiment qu’ils pourraient envisager l’utilisation du pilotage automatique dans certaines situations  28,5% l’activeraient en permanence ! Ce qui est intéressant, c’est de constater que, placés dans un scénario d’économie d’énergie (pour 89%) ou d’amélioration de la sécurité (88%), les Européens sont largement prêts à utiliser le pilotage automatique. b. Qu’en pensez-vous des systèmes de reconnaissance des dangers à bord de la voiture de demain ? Les systèmes de reconnaissance des dangers et d’intervention active sont la 1ère fonction escomptée par les sondés (attendue par 82,1% d’entre eux). Juste devant la fonction eCall, les systèmes de reconnaissance des dangers et d’intervention active sont très appréciés quelle que soit la tranche d’âge. Cependant, on note que les attentes sont plus fortes pour les conducteurs les plus âgés, comme le montre le classement suivant traçant la pertinence de ces systèmes chez les :
  • 17. 17  18-29 ans : 77,2%  30-39 ans : 81%  40-49 ans : 83,6%  50-59 ans : 85,7%  60-65 ans : 84% c. Qu’en pensez-vous d’un gage de mobilité : la connexion internet embarquée haut débit ? Étonnant : avec 48,9% des sondés favorables à une connexion internet embarquée, cette fonction ne fait pas partie du podium. Cependant, elle est représentative de l’enjeu pour la mobilité que sont la voiture et ses nouvelles fonctionnalités selon les Européens. Si moins de la moitié des sondés souhaitent un accès internet haut débit dans leur voiture de demain, peu importe où ils se trouvent, l’intérêt de ce critère se trouve ailleurs. Les hommes sont 10% plus nombreux que les femmes à retenir ce critère. Plus surprenant, les jeunes (18-29 ans, avec 45,8%) se classent en avant-dernier sur ce critère. Et c’est chez les 40-49 ans, avec 52,5%, qu’il est le plus important. Internet n’est plus un terrain de jeu réservé aux jeunes, et il semble que les plus âgés perçoivent mieux son potentiel pour faciliter la mobilité. d. Les nouvelles technologies connectées dans les voitures vous font elles peur ?  57.2% : ont répondu Oui, le piratage est possible.  33.8% : ont répondu Non, les services proposés sont pratiques  9% : ne se sont pas prononcés e. Trop de technologies dans les voitures ? Selon une étude menée par l’agence Nielsen en collaboration avec le groupe de consultants SBD auprès de plus de 14.000 conducteurs américains, les constructeurs incorporent tant de nouvelles technologies dans leurs voitures que les utilisateurs ne savent pas se servir de tout. Pire encore, parfois les conducteurs ne sont même pas au courant de leur existence.
  • 18. 18 Nous y sommes ! La fin du voyage approche. Tout au long de ce document, vous avez découvert l’incroyable, des concepts révolutionnaires liés à l’automobile, parfois irréels. Cependant, ça existe et l’évolution continue. Le puits des découvertes ne tarit jamais et il y aura toujours des hommes pour franchir les limites du possible ! Et pour ceux qui considèrent que la technologie prend trop de place dans les voitures, on leur souhaite beaucoup de courage, car dès maintenant, la course à l’automatisation de la conduite automobile est lancée. En effet, comme nous pouvons le constater, les innovations technologiques sont nombreuses et déjà présentes sur beaucoup de modèles. S’il est vrai qu’une partie de celles-ci sont actuellement réservées aux modèles haut de gamme, leur exclusivité est très limitée dans le temps, en raison de la grande demande sur le marché mondial. Toutes ces découvertes sont la preuve que la Science-Fiction n’est qu’un avant-goût de l’évolution.