SlideShare une entreprise Scribd logo
Et Si le Petit Prince était Entrepreneur ?
                           WebZine DME
                  « Dessine moi un entrepreneur »
    JANVIER 2012 - LE RECUEIL D’INFORMATIONS POUR LES ENTREPRENEURS
Edito                            SPÉCIAL AUTO-ENTREPRENEUR
E     n cette période de cri-
      se, de grands change-
ments sont visibles dans
notre société.

I  ls ont une relation directe
   avec l’entrepreneuriat.
Prenons par exemple, les
banques qui souhaitent dé-
baucher à tour de bras,
quelles seront les consé-
quences de ces décisions
sur les porteurs de pro-
jets ?

P     renons un autre exem-
      ple, le statut d’auto-
entrepreneur, sur qui on


                                                         cial
tire à boulet rouge… En

                                                     Spé
France, nous sommes en


                                       s s i e r A qui s’adresse le régime
train de tuer l’esprit entre-
preneurial qui nous man-
que tellement…Et pour-
quoi ? Simplement en rai-
son de lobby qui souhaite
                                     Do ♦
la disparition de ce statut.         ♦   Quelles conditions ?
Dans toutes les formations       ♦    Quelles spécificités ?
que j’ai effectué on m’a
toujours affirmé que la          ♦    Comment devenir auto-entrepreneur ?
concurrence était un mo-         ♦    Comment sortir du statut ?
teur … (sic)
                                 ♦    Quels sont les taux de cotisations et de
P     our ce numéro 0, nous
      souhaitons      montrer
notre soutien à ce statut
                                      l’impôt sur le revenu ?
dans notre dossier spécial.      ♦    Un point sur les prestations sociales
                                 ♦    Quels sont les montants des Chiffres
E     t enfin, nous vous sou-
      haitons une bonne et
heureuse année 2012 et                d’affaires ?
une bonne lecture…                                                Tout le dossier en page 8
                     S.BALDI
Marketing……………………...…….p.2                                                                 WebZine DME
Gestion - Finance…………...……..p.3           Rédaction : BALDI Stéphane                      71 rue saint nicolas
Stratégie & Développement …..p.4-5                                                 57800 Freyming Merlebach
E-Commerce……...……………...p.6-7                     Pour nous contacter,                           0.662.605.605
                                                   Pour une publicité
 Jeux……..…………….….......…...p.15                   ou Pour un article :
Clair comme une image………...p.16
Partenaires………………………...p.17                baldi.stephane@gmail.com      www.dessine-moi-un-entrepreneur.fr
2                  - Marketing -
Fidélisation clients :
accepter de perdre pour augmenter la satisfaction de
vos clients...
L   ’objectif de tout entrepreneur est de poser un cadre favorable
    à la création d’une relation “Gagnant-Gagnant“ (ou “Win-
Win”) avec chacun de ses clients. Mais dans certains cas, lorsque
ce n’est pas possible, il est parfois judicieux de passer provisoire-
ment à une relationGagnant-Perdant. Voici pourquoi.

Créer une rela-            qui a une valeur ajou-     qualité de vo-
tion gagnant-              tée par rapport à ce       tre prestation.
gagnant                    que      propose      la   De       même,
                           concurrence, et, de        alors       que
Élaborer une rela-         votre côté, vous aug-      vous      n’êtes
tion       Gagnant-        mentez votre chiffre       pas directement en votre côté, vous per-
Gagnant avec un            d’affaires.                cause, un produit peut dez un client…
client suppose de maî-     En aval de la vente, le    présenter une malfa- - Vous admettez votre
triser tous les paramè-    suivi du client (ou le     çon, ou                             erreur, en
tres d’une vente.          SAV) permet de gérer       arriver                             expliquant
                                                                   le concept Gagnant
                           les éventuels problè-      cassé,                              pourquoi
En amont de la vente,      mes et d’y remédier        alors qu’il -Gagnant est par-       elle a été
cela signifie que :        pour que le client reste   était des- fois malmené par         commise,
                           sur cette impression       tiné à un des éléments im-          et vous pro-
• Vous proposez un         positive.                  évène-
                                                                   prévus
                                                                                          posez à vo-
produit ou un service      En résumé, dans une        m e n t                             tre     client
en adéquation avec         relation      Gagnant-     spécial et important une compensation
les attentes de vos        Gagnant, chacun des        pour votre client (fêtes Vous n’êtes plus dans
clients                    deux partenaires ga-       de fin d’année, anni- d u        Gagnant-
• Vous avez mis en         gne      véritablement     versaire….).              Gagnant mais vous
place une organisation     quelque chose.             A ce moment là, il y a sortez du Perdant-
sans faille pour assu-                                deux possibilités :       Perdant : c’est ce que
mer tous vos engage-       Fidéliser grâce au         -Vous pouvez décider l’on appelle parfois
ments                      concept Gagnant-           de minimiser l’er- le Gagnant-Perdant .
• Vous avez mené           Perdant                    reur, voire même de la En reconnaissant qu’il
une véritable réflexion                               nier, ou même de re- y a eu un problème et
quant à votre marge        En     pratique,   le      porter la faute sur un en consentant un ges-
de manœuvre (prix,         concept     Gagnant-       tiers (le fournisseur, le te commercial, vous
délais, quantité de tra-   Gagnant est parfois        transporteur, le client faites plus d’efforts
vail supportable par       malmené par des            lui-même qui n’aura que prévu pour une
votre structure, facili-   éléments       impré-      pas suffisamment dé- même vente mais, en
tés de paiement, suivi,    vus qui viennent met-      taillé son projet….)      montrant à votre client
conditions de rem-         tre un grain de sable      Dans ce cas, vous que vous vous intéres-
boursement…) pour          dans les rouages de        allez      rapidement sez à lui, vous évitez
que l’acte de vente        votre machine.             basculer vers une de le perdre. Il s’agit
vous apporte toujours                                 situation      Perdant- donc d’une situation
un bénéfice                Par exemple, une           Perdant : votre client transitoire pour se
Au moment de la ven-       mauvaise estimation        ne se sent plus consi- repartir sur les bases
te, vous et votre client   de la quantité de tra-     déré, estime qu’il a eu saines d’une rela-
êtes également satis-      vail à réaliser va géné-   tort de vous faire t i o n          Gagnant-
faits : il profite d’un    rer des retards, plus      confiance, et il se tour- Gagnant.
produit ou d’un service    ou moins longs et par-     ne alors vers un de
                           fois même nuire à la       vos concurrents. De             Gautier-Girard
- Gestion & Finance -                                                            3
Valoriser une entreprise
et les différentes méthodes
Vous n’êtes pas encore décidé à vendre ?
Qu’à cela ne tienne… dites-vous qu’une opportunité de rachat de votre
affaire peut se présenter à tout moment et qu’avoir une entreprise
« préparée à être cédée » est une bonne garantie pour en tirer le meilleur
parti et choisir en toute liberté. Sans oublier que personne n’est à l’abri            pas oublier que l’en-
d’un coup du sort !                                                                    treprise doit beaucoup
L’ensemble des points forts et faibles de l’entreprise sert de base à l’éva-           à son dirigeant et que
luation de l’affaire, base de la négociation avec le repreneur potentiel               sa valeur est liée éga-
mais …..                                                                               lement à la personnali-

Evaluer consiste à              Méthode              Les « plus »         Les « moins »          Usage typique
apprécier ce qui fait      Patrimoniale        Constitue une bonne Méthode statique qui S o c i é t é
la valeur de l’entre-                          référence pour enca- n’intègre pas la no- « moyenne » et sta-
prise non à fixer le                           drer le prix.        tion de rentabilité. ble. Evaluation d’al-
prix !                                                                                   ternatives.
Une fois les différents
                           Comparative         Simple d’utilisation.   Fourchettes larges. Commerce,         artisa-
diagnostics réalisés, le   (barèmes)                                   Nécessité de recou- nat.
dirigeant est à même                                                   rir à d’autres analy-
de lister les points                                                   ses.
forts et les points fai-
bles de l’entreprise et    De rentabilité      Economiquement          Ne facilite pas la      Acquisition nécessi-
peut alors porter sa                           f o n d é e .           discussion entre re-    tant le recours à un
réflexion dans les                             Permet de définir le    preneur et cédant       emprunt remboursé
deux directions : élé-                         montage approprié.      (choix de multiple ou   par les résultats de
                                                                       de taux ressenti        l’entreprise.
ments positifs et élé-                                                 comme arbitraire).
ments négatifs.

Qui peut réaliser une
                           aux deux interlocu-          sées pour évaluer une          té de ce dernier et de
évaluation ?
                           teurs en présence.           entreprise sont extrê-         son équipe de travail.
Si possible un profes-
                           Comme nous l’avons           mement variées et se           L’évaluation inclut
sionnel compétent et
                           vu, les méthodes utili-      fondent sur des vi-            donc une part de sub-
« neutre » par rapport
                                                          sions différentes de         jectivité par nature dif-
                                                          l’entreprise : vision        ficile à chiffrer.
                                                          patrimoniale, vision
                                                          de sa rentabilité futu-      Tout ce travail de pré-
                                                          re, etc.                     paration peut para-
                                                          Elles doivent être           ître bien lourd quand
                                                          manipulées avec              on a une entreprise à
                                                          précaution et seront         gérer au quotidien.
                                                          plus sûres si elles
                                                          sont utilisées par un        Et pourtant, il est in-
                                                          professionnel com-           dispensable !
                                                          pétent ayant déjà
                                                          une bonne expérien-
                                                          ce de ce genre
                                                          d’exercice.                  « Dessine moi un en-
                                                          Toutefois, il ne faut                trepreneur »
4                   - Stratégie & développement -
                                                            treprise, ça n’est rien      au clair — et surtout,
Entreprendre, c’est se        d’autre et pas plus que                                    tout, tout ce qu’il man-
                              cela.                                                      que pour en faire de
libérer de la structure,      Bien sûr, beaucoup                                         vrais projets.
                                                                                         Eh oui, « Ce qui se
c’est privilégier le projet ! conviendront que nous
                              venons d’enfoncer une                                      conçoit bien s’énonce
On croise régulièrement des gens qui revendiquent le        porte ouverte et qu’il       clairement Et les mots
titre d’expert expliquer à qui veut les entendre que la     s’entend que lorsqu’un       pour le dire arrivent
structure de l’entreprise serait une chose très impor-      créateur d’entreprises se    aisément » * ! Et ce se-
tante.                                                      pose la question de la       rait bien la condition
Encore une fois, il va falloir nous attaquer aux my-        structure, il a déjà un      minimale pour com-
thes et, puisqu’il est question de structure, ce sujet      projet tout autant qu’il     mencer à se poser la
conviendra très bien pour ébranler le mythe des             possède la notion d’en-      question de “la struc-
“experts” tout autant que celui de l’importance de la       treprise au sens d’activi-   ture”.
structure        de    l’entreprise        elle-même.       té !
                                                            En est-on si sûr que         Mais où est donc le
A-t-on jamais vu un projet ne pas fonctionner parce
que sa structure juridique n’était pas adaptée ? La         cela     ?    Pour s’en      projet ?
réponse est non. Et la raison en est simple, ce n’est       convaincre il suffit de      La technique la plus
pas la structure qui définit l’entreprise mais le projet.   faire un test qui consiste   conventionnelle que l’hu-
                                                            à demander à ceux qui        m a i n      a d o p t e
                              la vraie vie, une entre-      veulent monter leur en-      pour résoudre ses in-
Qu’est qu’une entrepri-       prise n’est rien d’autre      treprise de nous exposer     certitudes, ses indéci-
se ?                          que quelque chose qui         leur projet.                 sions, ses absences
Aussi étrange que cela        est entrepris et, pour        Que va-t-il se passer        de clarté, c’est de cons-
puisse paraître, pour         qu’elle soit entreprise, il   dans une majorité des        truire un emballage de
beaucoup « une entre-         faut quelqu’un ou quel-       cas ? Si vous êtes un        surface et si possible le
prise est un (ou plu-         ques-uns qui l’entre-         tout petit peu aguerri sur   plus communément re-
sieurs) endroit(s) dans       prennent.                     la notion de projet, vous    connu. Ainsi, il pourra «
lequel des gens sont          Fondamentalement, vo-         allez découvrir que nos      garder la face », il pour-
rassemblés autour d’une       tre voisine qui fait de la    entrepreneurs, le plus       ra annoncer fièrement à
activité ». Pour d’autres,    couture pour quelques-        souvent, ne vous au-         ses amis et ses parents
un peu plus “experts”, ils    uns de vos voisins ou le      ront exprimé qu’un           qu’il    a   créé     son
complèteront par «            collectif de potes qui se     brouillard     d’informa-    “entreprise” et pourra
adossée à un cadre juri-      retrouvent tous les di-       tionset qu’il vous aura      facilement ranger dans
dique régissant …             manches matin pour al-        fallu poser de nom-          la “boite à chaussures”
» STOP !                      ler à la pêche sont des       breuses       questions      tout le fourbis de
Dans la vraie vérité de       entreprises. Et une en-       pour mettre les projets      ses imprécisions et de




                                                                                         Réaliser un projet
                                                                                         est un acte entre-
                                                                                         preneurial…
                                                                                         Voici les différentes
                                                                                         étapes de la condui-
                                                                                         te d’un projet.




                                                                                                         (Suite page 5)
- Stratégie & développement -                                                           5
ses        relativités.       d’entrée de jeu par des       création et qui se fait à     servé : on ne croit pas
Mais en réalité, la           financements importants       l’aune des constitutions      les gens à ce qu’ils di-
structure pénalise le         du fait de leur filiation à   d’entreprises, laissant       sent qu’ils sont mais à
projet car elle détourne      des entreprises éta-          les destructions d’entre      leurs actes.
l’attention de l’essen-       blies ?                       prises sous laresponsa-       Prenez le temps et
tiel.                         Quels organismes d’état       bilité de leur gérant —       donnez-vous          les
Pourquoi alors des            ou apparentés pour-           à moins que les chiffres      moyens de tester votre
“experts” porteraient-ils     raient les accompagner        régulièrement évoqués         projet, et en la matière,
trop facilement l’atten-      avec des conseils de          par la classe politique       la structure la plus lé-
tion des créateurs d’en-      spécialistes (qu’ils n’ont    soient seulement les          gère — pour ne pas
                                                                                          dire aucune structure
treprise sur la structure     pas), sans compter que        plus flatteurs !
                                                                                          — est probablement la
juridique de leur entre-      très peu de projets
prise — pas que d’ail-        aboutissent à la constitu-    Ne mettez pas la char-
leurs, car également sur      tion de sociétés ?            rue avant les bœufs !
bien d’autres objets                                        Tout comme lorsque
technocrati-
ques encore
plus soporifi-
ques et d’au-
tant plus para-
sites que le
projet est en
phase de ré-
flexion ?
Difficile de ré-
pondre avec
certitude mais
rien ne nous
empêche d’i-
maginer que la
phase         de
constitution
administrative
comporte un
avantage cer-
tain pour les-
dits “experts”,
que       ceux-ci
émargent dans le public                                     vous cherchez un em-
ou dans le privé.             La structure, l’eldora-       ploi, il vous sera deman-
La phase de préparation       do des autres                 dé de « l’expérience
du projet est la plus lour-   En regardant de plus          », votre entreprise n’en
de, elle nécessite des        prêt, les “experts” privés,   sera une que lorsqu’el-
mois de maturation, de        en précipitant le côté        le aura « agi ». Car
recherche, d’analyse, de      technocratique de l’af-       pour « être », il faut
test, de synthèse… Non        faire, peuvent facilement     avoir « fait » pour « ob-
pas pour évaluer les ris-     capter une partie du          tenir ».
ques, mais         surtout    capital de départ, rapi-      Ceux qui concentrent
pour s’en affranchir.         dement, et après eux, la      votre attention sur votre
Qui, en tant que porteur      fin du monde.                 structure, en vous lais-
de      projet,     pour-     Quant aux instances           sant croire qu’il s’agit de
rait     financer      les    étatiques, il est clair que   la base de l’existence
conseils de spécialis-        la mesure de leur perfor-     de l’entreprise, vous
tes sur le sujet, à part de   mance est celle qui s’ef-     dévient du principe sim-
rares projets portés          fectue au droit de la         ple que vous avez ob-
6                                   - E-Commerce -
E-commerce : 3 conseils pour augmenter votre panier moyen



P
            our    vendre     nées précédentes          votre       site     e-   térêt du client (payer
            plus     avec     vous pouvez mesur         commerce doit être        le moins cher possi-
            une boutique      concrètement si les       vivante : n’hésitez pas   ble) et le       vôtre
            en ligne, il          actions               à présenter de nou-       (conserver une marge
faut analyser différents      menées aboutissent à      veaux produits mais       intéressante) :
indicateurs : le taux de          une
rebond, le taux de            Augmentation de vo-
conversion, le taux de        tre panier moyen.
t ra nsf o rma t ion … .e t
le panier moyen.              Un panier moyen qui
                              s’améliore augmente
Connaissez-vous celui         votre bénéfice lors-
de votre site e-              que la commande
commerce ? Si ce              est finalisée et que
n’est pas le cas, vous        les     visiteurs    se
devez regarder le             transforment        en
montant moyen des             clients (à ce sujet,
commandes       effec-        voir le dossier sur les
tuées sur une période         réactions à avoir suite
déterminée.                   à un abandon de pa-
                              nier).
Il est très intéressant
d ’ i d e n t i f i e r       Voici 3 conseils pour     aussi à proposer ré-      • Valorisez        vos
ce panier moyen pour          améliorer          vo-    gulièrement des pro-      packs      promotion-
deux raisons essen-           tre panier moyen :        motions et des ré-        nels : vous couplez
tielles :                                               ductions. Elles vont      dans un même pack
                              Conseil n° : Propo-
                                        1               inciter votre client à    plusieurs      produits
• vous pouvez effec-          sez des réductions        commander !               complémentaires
tuer des comparaisons         et des promotions                                   (exemple : le disque
par rapport aux pério-                                  A vous de trouver le      dur, l’écran et le logi-
des similaires des an-        La page d’accueil de      bon compromis entre       ciel anti-virus). Si le
                                                                        l’in-     prix est plus attractif
                                                                                  que les 3 produits
                                                                                  achetés séparément,
                                                                                  votre client sera tenté
                                                                                  de prendre le pack.

                                                                                  Associez vos rédu-
                                                                                  tions à un montant
                                                                                  d’achat minimum :
                                                                                  l’attractivité de la ré-
                                                                                  duction amènera le
                                                                                  client à rajouter des
                                                                                  p r o d u i t s        à
                                                                                  son panier pour en bé-
                                                                                  néficier

                                                                                  Conseil n° : Offrez
                                                                                              2
                                                                                  les les frais de port
                                                                                  Pour les frais de port,
                                                                                                 (Suite page 7)
- E-Commerce -                                                      7
il y a trois options à      tain montant d’achat        cet objectif est inac-    facilement en arrière
tester et à adapter en      En fonction du pouvoir      cessible !                ou changer de rubri-
fonction de votre ci-       d’achat de votre cible,                               que pour ne pas avoir
ble :                       vous pouvez fixer un         Conseil n° : Utilisez
                                                                   3              le sentiment d’être
Les frais de port of-       certain montant à at-       la technique des          « perdu » dans les ca-
ferts                       teindre pour profiter       ventes croisées           tégories.
Offrir les frais de port    des frais de port of-       Le cross selling est
peut être un excellent      ferts.Cela optimise la      une des techniques        Gautier-Girard
argument commercial.        rentabilité de l’opéra-     les plus efficaces qui    L’art d’entreprendre
Votre client sait qu’il     tion et conduit en          soit : elle consiste à
n’aura pas de frais         même temps vos              proposer des produits      La Bibliothèque
supplémentaires        à                                                           « Dessine moi un
payer, ce qui peut l’in-                                                           entrepreneur »
citer à ajouter des arti-
cles supplémentaires                                                               Les Créations
dans son panier.                                                                   Pierre Maurin

Les frais de port of-
ferts sur une période
restreinte

Un peu comme pour
une opération promo-
tionnelle, vous pouvez
offrir les frais de port
sur une courte période
(fêtes, périodes impor-
tante pour votre activi-
té…) et coupler ou
non cette gratuité avec     clients à augmenter         similaires ou complé-
d’autres offres promo-      la     valeur   de          mentaires sur la fiche
tionnelles. C’est un        leur panier.                produit que consulte
bon moyen de jouer                                      votre client. Mais il
sur la notion d’ur-         Il faut toutefois veiller   faut être très vigilant
gence et de montrer à       à ce qu’il n’y ait pas un   quant au choix des
votre client que c’est      écart trop important        produits proposés et
le bon moment pour          entre le prix de vente      surtout veiller à pro-
acheter plus de pro-        des produits et la gra-     poser une navigation
duits.                      tuité des frais de port     très facile sur le site
Les frais de port of-       sinon vos clients vont      (menu apparent, pré-
ferts à partir d’un cer-    avoir l’impression que      sence d’un fil d’Aria-
                                                        ne, panier visible et
                                                        consultable à tout mo-
                                                        ment…) : votre client
                                                        doit pouvoir revenir


                                                              Ballade sur le net...
8                               - Dossier Spécial -
                                 A qui s’adresse le statut
                                 d’auto-entrepreneur ?
                                un retraité qui       se individuelle et rele-    entrepreneur
                                souhaite     déve-    ver pour l’assurance        jusqu’au 31 dé-
                                lopper une activi-    vieillesse du Régime        cembre      2011,

T   oute     personne
    peut, sous condi-
tions, devenir auto-
                           té annexe en complé-
                           ment de son salaire,
                           de son traitement ou
                                                      social des indépen-
                                                      dants (RSI) ou de la
                                                      Caisse      interprofes-
                                                                                  s’il relève du
                                                                                  RSI ou de la
                                                                                  Cipav pour son
entrepreneur. Que ce       de sa retraite ou enco-    sionnelle de prévoyan-      assurance vieil-
soit à titre principal     re par un étudiant qui     ce et d’assurance           lesse pour une
pour, par exemple, un      créé sa première acti-     vieillesse (Cipav).         application au 1
chômeur qui veut se        vité alors même qu’il      Un entrepreneur indi-       er janvier 2012.
lancer ou à titre com-     poursuit ses études.       viduel déjà en activité
plémentaire pour un        Toutefois, cette activi-   peut, sous certaines
salarié du secteur pri-    té doit être exercée       conditions, opter pour
vé, un fonctionnaire ou    sous forme d’entrepri-     le     régime     auto-


                                 Quelles sont
                                 les conditions ?
                                 néfices non com-     comme la location de        principal,
                                 merciaux (BNC).      matériels et de biens       - de la souscrip-
                                 L’entreprise est     de consommation du-         tion d’une assu-

L   ’entreprise indivi-
    duelle doit relever
du régime fiscal de la
                           en franchise de TVA
                           (pas de facturation, ni
                           de récupération de
                                                      rable. Le régime auto-
                                                      entrepreneur ne peut
                                                      pas être choisi lorsque
                                                                                  rance      profes-
                                                                                  sionnelle pour
                                                                                  certaines activi-
micro-entreprise, c’est-   TVA).                      l’activité est exercée      tés, notamment
à-dire réaliser un chif-   Attention : certaines      dans le cadre d’un lien     pour le bâti-
fre d’affaires qui ne      activités sont exclues     de subordination pour       ment.
doit pas dépasser          du régime fiscal de la     laquelle seul le salariat   Pour certaines
pour une année civile      micro-entreprise et par    doit être retenu.           activités artisa-
complète                   conséquent du régime       Le      régime      auto-   nales,      l’auto-
en 2011 :                  auto-entrepreneur.         entrepreneur ne dis-        entrepreneur
- 81 500 € pour une        Sont      notamment        pense pas de l’obliga-      est tenu d'attes-
activité de vente de       concernées, les activi-    tion :                      ter de sa qualifi-
marchandises, d’ob-        tés relevant de la TVA     - de l’obtention d’une      cation     profes-
jets, de fournitures, de   i m m o b i l i è r e      qualification ou d’une      sionnelle lors de
denrées à emporter ou      (opérations de mar-        expérience profession-      sa déclaration
à consommer sur pla-       chands de biens, lotis-    nelle pour des activi-      de début d’acti-
ce ou pour une activité    seurs, agents immobi-      tés telles que les mé-      vité.
de fourniture de loge-     liers, opérations sur      tiers du bâtiment, de
ment ;                     les parts de sociétés      l’automobile, de l’ali-
- 32 600 € pour les        immobilières), les lo-     mentaire, de la coiffu-
prestations de servi-      cations d’immeubles        re, de l’esthétique… ,
ces relevant de la ca-     nus à usage profes-        - de l’inscription au ré-
tégorie des bénéfices      sionnel, certaines acti-   pertoire des métiers
industriels et commer-     vités commerciales ou      (RM) pour les activités
ciaux (BIC) ou des bé-     non      commerciales      artisanales à titre
- Dossier Spécial -            9
                           Quelles sont les spécificités ?
                            ficier de la dis-   personne seule ;           micro-entreprise et par
                            pense d’immatri-    - 52 060 € pour un         conséquent du régime
                            culation au RCS     couple ;                   auto-entrepreneur.
                            ou au RM. Les       - 78 090 € pour un         Sont       notamment
                            agents commer-      couple avec deux           concernées, les activi-
Lors de la créa-      ciaux restent tenus de    enfants.                   tés relevant de la TVA
tion de l'entre-      s’immatriculer au régi-   À qui s’adresse ce         i m m o b i l i è r e
prise, l'auto en-     me spécial des agents     régime ?                   (opérations de mar-
trepreneur est        commerciaux auprès        L’entreprise individuel-   chands de biens, lotis-
dispensé d'im-        du greffe du tribunal     le doit relever du         seurs, agents immobi-
matriculation         de commerce dans le       régime fiscal de la        liers, opérations sur
au registre du        ressort duquel ils sont   micro-entreprise, c’est-   les parts de sociétés
commerce        et    domiciliés.               à-dire réaliser un chif-   immobilières), les lo-
des      sociétés     L’auto-entrepreneur       fre d’affaires qui ne      cations d’immeubles
(RCS) et au ré-       bénéficie du régime       doit pas dépasser          nus à usage profes-
pertoire      des     micro-social simplifié.   pour une année civile      sionnel, certaines acti-
métiers (RM).         Ses cotisations et        complète en 2011 :         vités commerciales ou
Toutefois, l'auto     contributions sociales    - 81 500 € pour une        non       commerciales
-entrepreneur         sont déclarées et cal-    activité de vente de       comme la location de
qui crée              culées par lui-même       marchandises, d’ob-        matériels et de biens
une activité arti-                                                         de consommation du-
sanale à titre        Bon à savoir...                                      rable. Le régime auto-
principal,    doit    La demande d’option pour le versement libé-          entrepreneur ne peut
s'inscrire     au     ratoire de l’impôt sur le revenu doit se faire       pas être choisi lorsque
RM. Il est dis-       au plus tard le dernier jour du 3ème mois            l’activité est exercée
pensé du stage        suivant celui de la création pour une appli-         dans le cadre d’un lien
préalable à l'im-     cation immédiate et avant le 31 décembre de          de subordination pour
matriculation au      l’année en cours pour une application l’an-          laquelle seul le salariat
RM.                   née suivante.                                        doit être retenu. Le
Il est également                                                           régime           auto-
exonéré       des     en appliquant un taux     jets, de fournitures, de   entrepreneur ne dis-
frais liés aux        forfaitaire au chiffre    denrées à emporter ou      pense pas de l’obliga-
formalités d'im-      d’affaires ou aux re-     à consommer sur pla-       tion :
matriculation et,     cettes réalisés.          ce ou pour une activité    - de l’obtention d’une
jusqu'à la fin de     L’auto-entrepreneur       de fourniture de loge-     qualification ou d’une
la 2e année ci-       est exonéré de la coti-   ment ;                     expérience profession-
vile suivant cel-     sation foncière des       - 32 600 € pour les        nelle pour des activi-
le de la création     entreprises l’année de    prestations de servi-      tés telles que les mé-
de son entrepri-      la création de son en-    ces relevant de la ca-     tiers du bâtiment, de
se, de la taxe        treprise et les deux      tégorie des bénéfices      l’automobile, de l’ali-
pour                  années suivantes.         industriels et commer-     mentaire, de la coiffu-
frais de cham-        Il peut opter pour le     ciaux (BIC) ou des bé-     re, de l’esthétique… ,
bre de métiers.       versement libératoire     néfices non commer-        - de l’inscription au ré-
Attention : l’arti-   de l’impôt sur le reve-   ciaux (BNC).               pertoire des métiers
san ou le com-        nu, à condition que le    L’entreprise est en        (RM) pour les activités
merçant      déjà     revenu de son foyer       franchise de TVA (pas      artisanales à titre
en activité qui       fiscal ne dépasse pas     de facturation, ni de      principal,
souhaite deve-        26 030 € par part de      récupération de TVA).      - de la souscription
nir        auto-      quotient familial en      Attention : certaines      d’une assurance
entrepreneur ne       2009, soit :              activités sont exclues     professionnelle pour
peut pas béné-        - 26 030 € pour une       du régime fiscal de la                   (Suite page 10)
10                               - Dossier Spécial -
(Suite de la page 9)        BNC). Il est payé en       (créateur qui reste par     provisionnel
certaines activités,        même temps que les         ailleurs salarié, instal-   puis régularisa-
notamment pour le bâ-       cotisations et contribu-   lation en zone franche      tion sur la base
timent.                     tions sociales.            urbaine ZFU, en zone        du revenu pro-
Pour certaines activi-      Le bénéficiaire de l’ai-   de redynamisation ur-       fessionnel);
tés artisanales, l’auto-    de aux chômeurs            baine ZRU) n’est pas        - puis, au terme
entrepreneur est tenu       créateurs ou repre-        possible.                   de      l’exonéra-
d'attester de sa qualifi-   neurs     d’entreprise     Si l’auto-entrepreneur      tion, du calcul
cation professionnelle      (Accre) peut bénéficier    demande, au moment          des cotisations
lors de sa déclaration      en même temps du           de la création de l’acti-   sur le chiffre
de début d’activité.        régime          auto-      vité, l’une de ces exo-     d’affaires à
Le versement libéra-        entrepreneur. Dans ce      nérations, il bénéficie-    partir des taux
toire est calculé en ap-    cas, un taux spécifi-      ra :                        forfaitaires ap-
pliquant sur le chiffre     que pour le calcul des     - dans un premier           plicables à
d’affaires ou les recet-    cotisations et contribu-   temps de l’exonération      l ’ a u t o -
tes un taux spécifique      tions sociales est ap-     applicable selon des        entrepreneur.
(1 % pour les ventes,       pliqué.                    modalités de déclara-
1,70 % pour les pres-       Attention : le cumul       tion et de calcul de
tations BIC et 2,20 %       avec d’autres disposi-     droit commun (calcul
pour les prestations        tifs    d’exonération      des cotisations à titre


                                  Comment adhérer au
                                  statut
                                  du centre de for-    près :                      d’affaires (CA),
                                  malités des en-      - du centre de paie-        il doit mention-

D     ans le cas d’une
      création, le plus
simple et le plus rapi-
                            treprises. Dans le cas
                            d’un entrepreneur indi-
                            viduel déjà en activité,
                                                       ment du régime social
                                                       des      indépendants
                                                       (RSI) ou de la caisse
                                                                                   ner un CA nul
                                                                                   pour la période
                                                                                   concernée. La
de est de remplir le        le formulaire de la de-    RSI pour les activités      déclaration et le
formulaire de déclara-      mande       d’adhésion     artisanales et com-         paiement s’ef-
tion d’activité spécifi-    peut être également        merciales ;                 fectuent :
que auto entrepreneur       rempli et transmis en      - de l‘Urssaf ou de la      - sur lautoentre-
et de le transmettre en                                caisse RSI pour les         preneur.fr
ligne sur                   Bon à savoir...            activités libérales. Au     - ou par voie
lautoentrepreneur.fr,       Les cotisations so-        moment de l’adhésion,       postale auprès
en joignant un justifi-     ciales et les charges      l’auto -e nt rep ren eu r   du centre de
catif d’identité.           fiscales sont calcu-       choisit de déclarer         paiement      du
À défaut, la déclara-       lées à titre définitif     et payer ses cotisa-        RSI pour les ar-
tion d’activité peut        et                         tions et éventuelle-        tisans commer-
être :                      ne font, en aucun          ment l’impôt sur le re-     çants ou à l’Urs-
imprimée sur lautoen-       cas, l’objet d’une         venu mensuellement          saf pour les pro-
trepreneur.fr et trans-     régularisation.            ou trimestriellement.       fessions
mise au centre de for-                                 L’auto-entrepreneur         libérales.
malités des entrepri-       ligne sur lautoentre-      doit systématiquement
ses avec un justificatif    preneur.fr. À défaut, la   compléter et adresser
d’identité ;                demande d’adhésion         sa déclaration. En
- ou effectuée auprès       peut être obtenue au-      l’absence de chiffre
- Dossier Spécial -          11
                           Comment sortir du dispositif ?
                           tie du dispositif     euros pour les servi-      entrepreneur sort du
                           est automatique       ces et les activités li-   dispositif, mais sou-
                           en cas :              bérales);                  haite poursuivre son
                           - de dépasse-         - de dépassement des       activité, il doit s’im-
                           ment, l’année de      seuils de 89 600 euros     matriculer, le cas

L   ’ a u t o -
    entrepreneur
peut choisir de
                     la création, des seuils
                     applicables au régime
                     fiscal de la micro-
                                                 ou 34 600 euros* ;
                                                 - d’option pour un régi-
                                                 me réel d’imposition ;
                                                                            échéant, au Registre
                                                                            du commerce et des
                                                                            sociétés ou au Ré-
sortir du disposi-   entreprise (81 500 eu-      de déclaration d’une       pertoire des métiers.
tif    volontaire-   ros pour le commerce        nouvelle activité hors     Il ne bénéficie plus
ment :               ou 32 600 euros pour        champ du dispositif.       du régime micro-
- en effectuant      les services et les acti-                              social simplifié et
une déclaration      vités libérales)* ;         * Dans ces deux cas,       ses cotisations sont
de      cessation    - d'absence de chiffre      il bénéficie du régi-
d’activité     sur   d’affaires pendant 24       me micro-social sim-
lautoentrepre-       mois civils ou 8 trimes-    plifié jusqu’au 31 dé-
neur.fr ou au-       tres consécutifs ;          cembre de l’année
près du centre       - de dépassement            de      dépassement,
de      formalités   pendant deux années         mais l’option pour le
des entreprises      consécutives         des    prélèvement
(CFE) compé-         seuils applicables au       libératoire de l’impôt
tent ;               régime fiscal de la         sur le revenu cesse
- en renonçant       micro-entreprise (tout      rétroactivement au 1
au régime micro      en restant inférieur à      er janvier de l’année      calculées selon les
social simplifié.    89 600 euros pour le        de dépassement.            règles de droit com-
Attention, la sor-   commerce ou 34 600          S i       l ’ a u t o -    mun.


                                Découvrir la Fédération des
                                auto-entrepreneurs
                                Dédiée, de-      départementaux       en    La Fédération a égale-
                                puis l’origi-    France), elle compte       ment pour objectif de
La Fédération        ne, à l’auto-               aujourd’hui plus de 20     sensibiliser un large
des auto-            entrepreneur, elle s’a-     000           membres      public à l’entrepreneu-
entrepreneurs        dresse particulière-        (créateurs d’entrepri-     riat ; les jeunes, les
est une associa-     ment aux porteurs de
                                                 se, prestataires de        étudiants, les femmes,
tion Loi 1901.       projets et dirigeants de
Créée en 2009,       micro-entreprises. Son      services, experts et       les seniors, les per-
elle a pour voca-    objectif est d’organiser    partenaires) et affiche    sonnes     issues     de
tion de promou-      une communauté              un objectif de 80 000      quartiers sensibles, les
voir l’entrepre-     d’entrepreneurs afin        membres d’ici décem-       personnes      handica-
neuriat et d’ac-     de mutualiser les res-      bre 2011. L’ambition       pées afin que chacun
compagner les        sources et de favoriser     de la Fédération des       puisse passer de l’i-
créateurs d’en-      les contacts et les re-     auto-entrepreneurs est     dée à la mise en œu-
treprises indivi-    lations d’affaires.         de devenir le réseau       vre     d’un     projet.
duelles dans la      Bénéficiant d’une re-       social d’entrepreneurs
mise en œuvre        présentativité nationa-     individuels de référen-    federation-auto-
de leurs projets.
                     le ( plus de 40 clubs       ce      en     France.     entrepreneur.fr
12                                - Dossier Spécial -
                                 Quels sont les
                                 taux de cotisations et
                                 de l’impôt sur le revenu ?

Cas général
                                                                                    Régime micro-
                                                                                    social simplifié
Organisme de retrai-                                   Régime micro so-            avec options pour
        te
                                Activités
                                                         cial simplifié          le versement libéra-
                                                                                  toire de l’impôt sur
                                                                                        le revenu
                       Vente de Marchandises
                                                              12,00 %                   13,00 %
                                BIC
                       Prestations de services
         RSI                                                  21,30 %                   23,00 %
                                 BIC
                       Prestations de services
                                                              21,30 %                   23,50 %
                                BNC

        CIPAV          Activités libérales BNC                18,30 %                   20,50 %


Bénéficiaire de l’ACCRE
                           1ère Période
                       Jusqu’à la fin du 3è-                               3éme Période
                                                 2éme Période
Organis-               me Trimestre civil qui                           Les 4 trimestres sui-
                                              Les 4 trimestres sui-
                       suit le début de l’ac-                                   vants
 me de     Activités            tivité
                                                      vants                                      Au-delà
retraite
                        Sans op- Avec op- Sans op- Avec op- Sans op- Avec op-
                       tion fiscal tion fiscal tion fiscal tion fiscal tion fiscal tion fiscal

           Vente de
           Marchan-     3,00 %      4,00 %      6,00 %      7,00 %      9,00 %     10,00 %
           dises BIC
            Presta-
           tions de
                        5,40 %      7,10 %     10,70 % 12,40 % 16,00 % 17,70 %                    Voir
  RSI      services
              BIC                                                                                 CAS
                                                                                                 GENE-
            Presta-                                                                               RAL
           tions de
                        5,40 %      7,60 %     10,70 % 12,90 % 16,00 % 18,20 %
           services
             BNC
           Activités
CIPAV      libérales    5,30 %      7,50 %      9,20 %     11,40 % 13,80 % 16,00 %
              BNC
- Dossier Spécial -                                                        13
                               Les prestations sociales
                              journalières               res salariées).                  des droits de retraite
                              (uniquement                bénéficie des presta-            de base et
                              pour les artisans          tions d’allocations fa-          de retraite complé-
                              et                         miliales, gérées par la
                              commerçants)               Caf ou la Mutuelle so-           Bon à savoir...
Maladie - ma-           soumis aux conditions            ciale agricole (MSA).            Si vous exercez si-
ternité, alloca-        habituelles des travail-         Retraite                         multanément      une
tions familiales        leurs indépendants et            L ’a c t i v it é d ’a u t o -   activité salariée et
L’activité d’auto-      les prestations mater-           entrepreneur est l’acti-         une activité d’auto-
entrepreneur est        nité et paternité ;              vité principale :                entrepreneur, la du-
l’activité princi-      - des allocations fami-          l’auto -e nt rep ren eu r        rée d'assurance pri-
pale.     L’auto-       liales, gérées par la            bénéficie de la retraite         se en compte pour
entrepreneur            Caisse d’allocations             de base et de la retrai-         la retraite de base
bénéficie :             familiales (Caf), avec           te                               ne peut pas excé-
- de l’assurance        des prestations identi-          complémentaire, gé-              der, tous régimes de
                                                                                          base confondus, 4
                               Validation                Validation   Validation          trimestres par an.
   Organisme                                Validation
                  Activités      Trim1                     Trim3        Trim4
   de retraite                                Trim2
                                CA mini      CA mini       CA mini      CA mini
                                                                                          mentaire      au   RSI
                                                                                          (artisans,    commer-
                  Vente de                                                                çants) ou à la Cipav
                 Marchandi-     6 207       12 4141       18 621       24 828             (professions libérales)
                  ses BIC
                                                                                          pour son activité d’au-
                                                                                          to-entrepreneur      en
                 Prestations                                                              fonction
     RSI         de services    3 600        7 200        10 800       14 400
                     BIC                                                                  de son chiffre d’affai-
                                                                                          res.
                 Prestations
                 de services    2 728        5 455         8 182       10 909
                    BNC
                                                                                           La Bibliothèque
                  Activités                                                                « Dessine moi un
   CIPAV          libérales     2 728        5 455         8 182       10 909              entrepreneur »
                     BNC
                                                                                           Les Créations
     Montant des Chiffres d’affaire à effectuer pour valider
                                                                                           Pierre Maurin
                     ses trimestres en €

m a l a d i e -         ques à celles des                rées par le RSI
maternité, gérée        salariés.                        (artisans,       commer-
par le RSI, pour        L’activité salariée res-         çants) ou la Cipav
les prestations         te l’activité principale         (professions libérales).
maladie en na-          et l’auto-entrepreneur :         L’acquisition de droits
ture identiques à       - reste affilié au régi-         relatifs à son activité
celles des sala-        me salarié pour son              d’auto-entrepreneur
riés                    assurance maladie-               est fonction de son
(médicaments,           m a t e r n i t é                chiffre d’affaires.
soins, hospitali-       (remboursements ma-              L’activité salariée res-
sation…),      le       ladie, prestations               te l’activité principale :
droit aux presta-       maternité/paternité et           l’auto -e nt rep ren eu r
tions indemnités        indemnités journaliè-            acquiert       également
14            - Dossier Spécial -
Toutes ses informations sont issues du
site « Portail des auto-entrepreneurs »….
- Jeux-                                              15




HORIZONTALEMENT                                  VERTICALEMENT
1. Trouble mental.                               1. Veillot.
2. Répare.                                       2. Infligeasse des discours.
3. Demeures divines. - Poème narratif.           3. Glace en Irlande. - Souvent, la victoire vient
4. Tête de huguenot. - Qui se plaît sous le 3    au troisième. - Possessif.
horizontal.                                      4. Zèbre le 3 horizontal. - A la queue! A la
5. Tout comme.                                   queue!
6. Grenoblois. - Issu aux extrémités.            5. Redoutées des apiculteurs.
7. Hallucinogène. - Pronom personnel. - Pas      6. Prémisse d'amitié. - Gaussiez.
mauvais, dans le fond.                           7. Marque déposée. - Ceux-là - Gonflé quand
8. Coutumes. - Tout est simple quand il n'y en   on n'en manque pas.
a pas.                                           8. Comme une saveur marine. - Se fit ouïr.
9. Lances une action en justice. - Insecte.      9. Fameux scandinave. - Chante comme un
10. Récipient plein d'eau, surtout à droite. -   Suisse.
Condamné à Nicée.                                10. Bien propre. - Toutes les paillasses
16          - Clair comme une image -
Comment gérer un projet et ses différentes étapes…
Si vous souhaitez échanger sur ce document
Connectez-vous au Forum « Dessine moi un entrepreneur ».
http://dessine-moi-un-entrepreneur.fr/ - Rubrique FORUM
- Partenaires -                                               17
PILOTAGE Dufresnoy-SFMIE :                                                            INTERACTIFS
                                                                                      d’ENTREPRISES.
un système économique unique et novateur
                                                                                      CRÉER ou RE-
                        CRÉER DES RÉSEAUX EN SYNERGIE, pour en
                                                                                   JOINDRE un RÉSEAU
                        faire – en fin de Pilotage réussi – des MODÈLES
                                                                                   naissant, SANS CAPI-
                        FIABLES à suivre, TOUS SECTEURS ÉCONOMI-
                                                                                   TAL à débourser : Il y
                             VES : les Membres          SEAUX EN SYNER-            a moins de risques à
                             de l’association de-       GIE, pour en faire – en    créer une entreprise à
                             venant avec         le     fin de Pilotage réussi –   plusieurs, aidés en ce-
                             SFMIE, à l’issue de la     des MODÈLES FIA-           la – si besoin est – par
                             période de Pilota-         BLES à suivre, TOUS        des personnes quali-
                             ge, Franchiseurs-          SECTEURS ÉCONO-            fiées, il est tout à fait
                             Associés.                  MIQUES et TOUS             logique ensuite que le
La MISE       EN      RÉ-                               STATUTS.                   modèle mis au point
SEAUX de notre As-           Les porteurs de pro-                                  soit proposé au plus
sociation d’Intérêt Éco-     jets, les entrepreneurs,   Pilotage de Concepts       grand nombre et d’en
nomique       loi    1901    les contrôleurs de ges-    et non Pilotage d’En-      RECEVOIR à terme
d’Entrepreneurs              tion, les experts et       treprises. Système         une légitime RÉTRI-
(Créateurs/ Entrepre-        spécialistes du déve-      économique conçu par       BUTION.
neurs ; Contrôleurs de       loppement des entre-       Mme Dufresnoy, Édi-
gestion ; Experts/ Spé-      prises peuvent nous        trice de Concepts à
cialistes) – sans but        rejoindre. Une seule       expérimenter en Pilo-
lucratif pour elle-même      condition : Partager       tage. Son interview,
et ses dirigeants, à         notre philosophie en-      podcast à écouter sur
buts lucratifs pour ses      trepreneuriale.            radioentreprise
membres
–              est SANS      MUTUALISATION              Signification du sigle
CONCURRENCE.                 DES      COMPÉTEN-         SFMIE (à prononcer
C’est une PÉPINIÈRE          CES, notre devise :        « et c’est fait mieux »,
de FRANCHISES – ou           S’UNIR pour RÉUS-          licence
toutes autres formes         SIR et partager cette      « poéticonomique » et
de                réseaux    réussite                   mnémotechnie) :
(associations,       scop,                              SOUTIEN         FORMA-
etc.) – PARTICIPATI-         CRÉER      DES     RÉ-     TEUR de MODÈLES




                                                        Programme de Janvier 2012

       du 7 au 8                     du 20 au 22                            Le 7


                du 20 au 22                                                           du 24 au 26
- Les Clubs & Réseaux -

Contenu connexe

Tendances

Business modeling : marketing part
Business modeling : marketing part  Business modeling : marketing part
Business modeling : marketing part Emmanuel GONON
 
Business design - StartUp
Business design  - StartUpBusiness design  - StartUp
Business design - StartUp
Emmanuel GONON
 
Gestion de la Relation Client FELINE
Gestion de la Relation Client FELINEGestion de la Relation Client FELINE
Gestion de la Relation Client FELINE
Bïg Rkt's
 
Vendre et négocier 2 - techniques de vente
Vendre et négocier 2 - techniques de venteVendre et négocier 2 - techniques de vente
Vendre et négocier 2 - techniques de vente
Cyrille Morel
 
La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...
La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...
La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...
Marketing Blanc
 
Introduction à l'innovation et l'entrepreneuriat
Introduction à l'innovation et l'entrepreneuriatIntroduction à l'innovation et l'entrepreneuriat
Introduction à l'innovation et l'entrepreneuriat
Emmanuel GONON
 
Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013
Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013
Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013Emmanuel GONON
 
Vente et techniques de commercialisation
Vente et techniques de  commercialisationVente et techniques de  commercialisation
Vente et techniques de commercialisation
Adama Chimere NDOUR
 
Business model innovation (2)
Business model innovation (2)  Business model innovation (2)
Business model innovation (2) Emmanuel GONON
 
La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...
La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...
La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...
Sage france
 
M10 vers12
M10 vers12M10 vers12
M10 vers12
meskini
 
Base commerciale
Base commercialeBase commerciale
Base commerciale
Imad Baroudi
 
Process de vente et développement commercial
Process de vente et développement commercialProcess de vente et développement commercial
Process de vente et développement commercial
Jules B. EKOULE, MSc.
 
Developper son fichier client
Developper son fichier clientDevelopper son fichier client
Developper son fichier client
SID-Networks
 
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociationModule 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
adiecreajeunes
 

Tendances (19)

Business modeling : marketing part
Business modeling : marketing part  Business modeling : marketing part
Business modeling : marketing part
 
Business design - StartUp
Business design  - StartUpBusiness design  - StartUp
Business design - StartUp
 
Vente reussir-ses-ventes
Vente reussir-ses-ventesVente reussir-ses-ventes
Vente reussir-ses-ventes
 
Gestion de la Relation Client FELINE
Gestion de la Relation Client FELINEGestion de la Relation Client FELINE
Gestion de la Relation Client FELINE
 
Vendre et négocier 2 - techniques de vente
Vendre et négocier 2 - techniques de venteVendre et négocier 2 - techniques de vente
Vendre et négocier 2 - techniques de vente
 
La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...
La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...
La stratégie gagnante des Livres blancs ou comment devenir une référence dans...
 
Introduction à l'innovation et l'entrepreneuriat
Introduction à l'innovation et l'entrepreneuriatIntroduction à l'innovation et l'entrepreneuriat
Introduction à l'innovation et l'entrepreneuriat
 
Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013
Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013
Business design & Lean start-up, Incubateur Grain 2013
 
Vente et techniques de commercialisation
Vente et techniques de  commercialisationVente et techniques de  commercialisation
Vente et techniques de commercialisation
 
Les étapes de la vente
Les étapes de la venteLes étapes de la vente
Les étapes de la vente
 
Business model innovation (2)
Business model innovation (2)  Business model innovation (2)
Business model innovation (2)
 
La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...
La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...
La Gestion de la Relation Clients n'est pas un luxe. C‟est une nécessité pour...
 
M10 vers12
M10 vers12M10 vers12
M10 vers12
 
Base commerciale
Base commercialeBase commerciale
Base commerciale
 
Process de vente et développement commercial
Process de vente et développement commercialProcess de vente et développement commercial
Process de vente et développement commercial
 
L'art de la vente
L'art de la venteL'art de la vente
L'art de la vente
 
négociation
négociationnégociation
négociation
 
Developper son fichier client
Developper son fichier clientDevelopper son fichier client
Developper son fichier client
 
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociationModule 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
 

En vedette

Les souvenirs du voyage à Yougoslavie
Les souvenirs du voyage à YougoslavieLes souvenirs du voyage à Yougoslavie
Les souvenirs du voyage à Yougoslavie
blamario
 
CatàLeg Dobjectes 1
CatàLeg Dobjectes 1CatàLeg Dobjectes 1
CatàLeg Dobjectes 1monicacuquet
 
CatàLeg Dobjectes
CatàLeg DobjectesCatàLeg Dobjectes
CatàLeg Dobjectesmonicacuquet
 
fete des lumières
fete des lumièresfete des lumières
fete des lumièresguest139cfb5
 
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèse
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèseEtude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèse
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèse
Apec
 
00325 101 Pr001 L Cahier Tests 090715
00325 101 Pr001 L Cahier Tests 09071500325 101 Pr001 L Cahier Tests 090715
00325 101 Pr001 L Cahier Tests 090715guest9f09990
 
Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.
Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.
Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.
Sylvia Fredriksson
 
Workshop Cartographie Ubimix Paris Galaxies
Workshop Cartographie Ubimix Paris GalaxiesWorkshop Cartographie Ubimix Paris Galaxies
Workshop Cartographie Ubimix Paris Galaxies
Sylvia Fredriksson
 
Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204
Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204
Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204
Sylvia Fredriksson
 
Business Process Management - Modèle ABE
Business Process Management - Modèle ABEBusiness Process Management - Modèle ABE
Business Process Management - Modèle ABE
Cedric Coiquaud
 
Culture, Environment And Development
Culture, Environment And DevelopmentCulture, Environment And Development
Culture, Environment And DevelopmentDeighton Gooden
 
Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...
Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...
Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...
Sylvia Fredriksson
 
Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic...
 Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic... Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic...
Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic...wanono
 
Os présentation colloque musée qb ok 1-12-09
Os présentation colloque   musée qb ok 1-12-09Os présentation colloque   musée qb ok 1-12-09
Os présentation colloque musée qb ok 1-12-09
wanono
 

En vedette (18)

Les souvenirs du voyage à Yougoslavie
Les souvenirs du voyage à YougoslavieLes souvenirs du voyage à Yougoslavie
Les souvenirs du voyage à Yougoslavie
 
CatàLeg Dobjectes 1
CatàLeg Dobjectes 1CatàLeg Dobjectes 1
CatàLeg Dobjectes 1
 
CatàLeg Dobjectes
CatàLeg DobjectesCatàLeg Dobjectes
CatàLeg Dobjectes
 
fete des lumières
fete des lumièresfete des lumières
fete des lumières
 
Callum
CallumCallum
Callum
 
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèse
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèseEtude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèse
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres édition 2014 synthèse
 
00325 101 Pr001 L Cahier Tests 090715
00325 101 Pr001 L Cahier Tests 09071500325 101 Pr001 L Cahier Tests 090715
00325 101 Pr001 L Cahier Tests 090715
 
Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.
Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.
Céline Guillot. Approche complexe de l'urbanisme. Nouveaux outils.
 
Desert magique pps
Desert magique ppsDesert magique pps
Desert magique pps
 
Workshop Cartographie Ubimix Paris Galaxies
Workshop Cartographie Ubimix Paris GalaxiesWorkshop Cartographie Ubimix Paris Galaxies
Workshop Cartographie Ubimix Paris Galaxies
 
Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204
Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204
Workshop de design fiction à Saclay avec le PROTO204
 
Business Process Management - Modèle ABE
Business Process Management - Modèle ABEBusiness Process Management - Modèle ABE
Business Process Management - Modèle ABE
 
Culture, Environment And Development
Culture, Environment And DevelopmentCulture, Environment And Development
Culture, Environment And Development
 
Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...
Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...
Observatoire citoyen de la donnée dans le quartier Marx Dormoy La Chapelle (P...
 
Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic...
 Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic... Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic...
Dépasser la violence , Olivier Schetrit. Présentation qui accompagne l'artic...
 
Os présentation colloque musée qb ok 1-12-09
Os présentation colloque   musée qb ok 1-12-09Os présentation colloque   musée qb ok 1-12-09
Os présentation colloque musée qb ok 1-12-09
 
Peinture sur route
Peinture sur routePeinture sur route
Peinture sur route
 
Alfredo_Rodriguez
Alfredo_RodriguezAlfredo_Rodriguez
Alfredo_Rodriguez
 

Similaire à WebZine dme

New Loyalty
New LoyaltyNew Loyalty
New Loyalty
Henri Kaufman
 
Création d'entreprise
Création d'entrepriseCréation d'entreprise
Création d'entreprise
Isabelle Gavalda
 
Guide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilier
Guide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilierGuide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilier
Guide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilier
GANDON Hélène
 
Développez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clients
Développez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clientsDéveloppez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clients
Développez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clients
Sage france
 
De la fidélisation à la Fidélité !
De la fidélisation  à la Fidélité !De la fidélisation  à la Fidélité !
De la fidélisation à la Fidélité !
Fred Canevet
 
Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable?
Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable? Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable?
Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable? AQT-presentations
 
Comment Gérer en temps de crise son banquier
Comment Gérer en temps de crise son banquierComment Gérer en temps de crise son banquier
Comment Gérer en temps de crise son banquier
Erik Van Rompay
 
Template de presentation startups (PI4MGT)
 Template de presentation startups (PI4MGT) Template de presentation startups (PI4MGT)
Template de presentation startups (PI4MGT)
Ben Piquard
 
Finances d'entreprise
Finances d'entrepriseFinances d'entreprise
Finances d'entreprise
Manon Cuylits
 
Comment élaborer un business model gagnant
Comment élaborer un business model  gagnantComment élaborer un business model  gagnant
Comment élaborer un business model gagnantnema84
 
Synthèse formation création d'entreprise
Synthèse formation création d'entreprise Synthèse formation création d'entreprise
Synthèse formation création d'entreprise
Hélène Larmoire
 
Les clés de la retention
Les clés de la retentionLes clés de la retention
Les clés de la retention
arnaudblandin
 
PPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.ppt
PPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.pptPPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.ppt
PPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.ppt
KouassiJeanmarcYebou
 
Rapport comment lancer une entreprise
Rapport comment lancer une entrepriseRapport comment lancer une entreprise
Rapport comment lancer une entreprise
Soukaina Boujadi
 
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Deloitte Canada
 
Converteo Forum E Marketing 2009 Prendre des décisions en période de crise
Converteo   Forum E Marketing 2009  Prendre des décisions en période de criseConverteo   Forum E Marketing 2009  Prendre des décisions en période de crise
Converteo Forum E Marketing 2009 Prendre des décisions en période de crise
Raphaël Fétique
 
Comment développer la fidélité de ses clients
Comment développer la fidélité de ses clientsComment développer la fidélité de ses clients
Comment développer la fidélité de ses clients
Sage france
 
Action co Fidélisation client mars 2010
Action co Fidélisation client mars 2010Action co Fidélisation client mars 2010
Action co Fidélisation client mars 2010Patrick Seifert
 

Similaire à WebZine dme (20)

New Loyalty
New LoyaltyNew Loyalty
New Loyalty
 
Création d'entreprise
Création d'entrepriseCréation d'entreprise
Création d'entreprise
 
Guide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilier
Guide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilierGuide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilier
Guide Vendre ou Reprendre une entreprise de diagnostic immobilier
 
Développez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clients
Développez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clientsDéveloppez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clients
Développez votre chiffre d'affaires en fidélisant vos clients
 
De la fidélisation à la Fidélité !
De la fidélisation  à la Fidélité !De la fidélisation  à la Fidélité !
De la fidélisation à la Fidélité !
 
Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable?
Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable? Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable?
Comment développer un service à la clientèle proactif et rentable?
 
Comment Gérer en temps de crise son banquier
Comment Gérer en temps de crise son banquierComment Gérer en temps de crise son banquier
Comment Gérer en temps de crise son banquier
 
Template de presentation startups (PI4MGT)
 Template de presentation startups (PI4MGT) Template de presentation startups (PI4MGT)
Template de presentation startups (PI4MGT)
 
Finances d'entreprise
Finances d'entrepriseFinances d'entreprise
Finances d'entreprise
 
Comment élaborer un business model gagnant
Comment élaborer un business model  gagnantComment élaborer un business model  gagnant
Comment élaborer un business model gagnant
 
Synthèse formation création d'entreprise
Synthèse formation création d'entreprise Synthèse formation création d'entreprise
Synthèse formation création d'entreprise
 
Les clés de la retention
Les clés de la retentionLes clés de la retention
Les clés de la retention
 
Mayo14
Mayo14Mayo14
Mayo14
 
Mayo14.
Mayo14.Mayo14.
Mayo14.
 
PPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.ppt
PPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.pptPPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.ppt
PPT_Modélisation d'Affaires_BMC_Formation CDE_VE-PAPSGouv_CI PME_23.08.23.ppt
 
Rapport comment lancer une entreprise
Rapport comment lancer une entrepriseRapport comment lancer une entreprise
Rapport comment lancer une entreprise
 
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
 
Converteo Forum E Marketing 2009 Prendre des décisions en période de crise
Converteo   Forum E Marketing 2009  Prendre des décisions en période de criseConverteo   Forum E Marketing 2009  Prendre des décisions en période de crise
Converteo Forum E Marketing 2009 Prendre des décisions en période de crise
 
Comment développer la fidélité de ses clients
Comment développer la fidélité de ses clientsComment développer la fidélité de ses clients
Comment développer la fidélité de ses clients
 
Action co Fidélisation client mars 2010
Action co Fidélisation client mars 2010Action co Fidélisation client mars 2010
Action co Fidélisation client mars 2010
 

WebZine dme

  • 1. Et Si le Petit Prince était Entrepreneur ? WebZine DME « Dessine moi un entrepreneur » JANVIER 2012 - LE RECUEIL D’INFORMATIONS POUR LES ENTREPRENEURS Edito SPÉCIAL AUTO-ENTREPRENEUR E n cette période de cri- se, de grands change- ments sont visibles dans notre société. I ls ont une relation directe avec l’entrepreneuriat. Prenons par exemple, les banques qui souhaitent dé- baucher à tour de bras, quelles seront les consé- quences de ces décisions sur les porteurs de pro- jets ? P renons un autre exem- ple, le statut d’auto- entrepreneur, sur qui on cial tire à boulet rouge… En Spé France, nous sommes en s s i e r A qui s’adresse le régime train de tuer l’esprit entre- preneurial qui nous man- que tellement…Et pour- quoi ? Simplement en rai- son de lobby qui souhaite Do ♦ la disparition de ce statut. ♦ Quelles conditions ? Dans toutes les formations ♦ Quelles spécificités ? que j’ai effectué on m’a toujours affirmé que la ♦ Comment devenir auto-entrepreneur ? concurrence était un mo- ♦ Comment sortir du statut ? teur … (sic) ♦ Quels sont les taux de cotisations et de P our ce numéro 0, nous souhaitons montrer notre soutien à ce statut l’impôt sur le revenu ? dans notre dossier spécial. ♦ Un point sur les prestations sociales ♦ Quels sont les montants des Chiffres E t enfin, nous vous sou- haitons une bonne et heureuse année 2012 et d’affaires ? une bonne lecture… Tout le dossier en page 8 S.BALDI Marketing……………………...…….p.2 WebZine DME Gestion - Finance…………...……..p.3 Rédaction : BALDI Stéphane 71 rue saint nicolas Stratégie & Développement …..p.4-5 57800 Freyming Merlebach E-Commerce……...……………...p.6-7 Pour nous contacter, 0.662.605.605 Pour une publicité Jeux……..…………….….......…...p.15 ou Pour un article : Clair comme une image………...p.16 Partenaires………………………...p.17 baldi.stephane@gmail.com www.dessine-moi-un-entrepreneur.fr
  • 2. 2 - Marketing - Fidélisation clients : accepter de perdre pour augmenter la satisfaction de vos clients... L ’objectif de tout entrepreneur est de poser un cadre favorable à la création d’une relation “Gagnant-Gagnant“ (ou “Win- Win”) avec chacun de ses clients. Mais dans certains cas, lorsque ce n’est pas possible, il est parfois judicieux de passer provisoire- ment à une relationGagnant-Perdant. Voici pourquoi. Créer une rela- qui a une valeur ajou- qualité de vo- tion gagnant- tée par rapport à ce tre prestation. gagnant que propose la De même, concurrence, et, de alors que Élaborer une rela- votre côté, vous aug- vous n’êtes tion Gagnant- mentez votre chiffre pas directement en votre côté, vous per- Gagnant avec un d’affaires. cause, un produit peut dez un client… client suppose de maî- En aval de la vente, le présenter une malfa- - Vous admettez votre triser tous les paramè- suivi du client (ou le çon, ou erreur, en tres d’une vente. SAV) permet de gérer arriver expliquant le concept Gagnant les éventuels problè- cassé, pourquoi En amont de la vente, mes et d’y remédier alors qu’il -Gagnant est par- elle a été cela signifie que : pour que le client reste était des- fois malmené par commise, sur cette impression tiné à un des éléments im- et vous pro- • Vous proposez un positive. évène- prévus posez à vo- produit ou un service En résumé, dans une m e n t tre client en adéquation avec relation Gagnant- spécial et important une compensation les attentes de vos Gagnant, chacun des pour votre client (fêtes Vous n’êtes plus dans clients deux partenaires ga- de fin d’année, anni- d u Gagnant- • Vous avez mis en gne véritablement versaire….). Gagnant mais vous place une organisation quelque chose. A ce moment là, il y a sortez du Perdant- sans faille pour assu- deux possibilités : Perdant : c’est ce que mer tous vos engage- Fidéliser grâce au -Vous pouvez décider l’on appelle parfois ments concept Gagnant- de minimiser l’er- le Gagnant-Perdant . • Vous avez mené Perdant reur, voire même de la En reconnaissant qu’il une véritable réflexion nier, ou même de re- y a eu un problème et quant à votre marge En pratique, le porter la faute sur un en consentant un ges- de manœuvre (prix, concept Gagnant- tiers (le fournisseur, le te commercial, vous délais, quantité de tra- Gagnant est parfois transporteur, le client faites plus d’efforts vail supportable par malmené par des lui-même qui n’aura que prévu pour une votre structure, facili- éléments impré- pas suffisamment dé- même vente mais, en tés de paiement, suivi, vus qui viennent met- taillé son projet….) montrant à votre client conditions de rem- tre un grain de sable Dans ce cas, vous que vous vous intéres- boursement…) pour dans les rouages de allez rapidement sez à lui, vous évitez que l’acte de vente votre machine. basculer vers une de le perdre. Il s’agit vous apporte toujours situation Perdant- donc d’une situation un bénéfice Par exemple, une Perdant : votre client transitoire pour se Au moment de la ven- mauvaise estimation ne se sent plus consi- repartir sur les bases te, vous et votre client de la quantité de tra- déré, estime qu’il a eu saines d’une rela- êtes également satis- vail à réaliser va géné- tort de vous faire t i o n Gagnant- faits : il profite d’un rer des retards, plus confiance, et il se tour- Gagnant. produit ou d’un service ou moins longs et par- ne alors vers un de fois même nuire à la vos concurrents. De Gautier-Girard
  • 3. - Gestion & Finance - 3 Valoriser une entreprise et les différentes méthodes Vous n’êtes pas encore décidé à vendre ? Qu’à cela ne tienne… dites-vous qu’une opportunité de rachat de votre affaire peut se présenter à tout moment et qu’avoir une entreprise « préparée à être cédée » est une bonne garantie pour en tirer le meilleur parti et choisir en toute liberté. Sans oublier que personne n’est à l’abri pas oublier que l’en- d’un coup du sort ! treprise doit beaucoup L’ensemble des points forts et faibles de l’entreprise sert de base à l’éva- à son dirigeant et que luation de l’affaire, base de la négociation avec le repreneur potentiel sa valeur est liée éga- mais ….. lement à la personnali- Evaluer consiste à Méthode Les « plus » Les « moins » Usage typique apprécier ce qui fait Patrimoniale Constitue une bonne Méthode statique qui S o c i é t é la valeur de l’entre- référence pour enca- n’intègre pas la no- « moyenne » et sta- prise non à fixer le drer le prix. tion de rentabilité. ble. Evaluation d’al- prix ! ternatives. Une fois les différents Comparative Simple d’utilisation. Fourchettes larges. Commerce, artisa- diagnostics réalisés, le (barèmes) Nécessité de recou- nat. dirigeant est à même rir à d’autres analy- de lister les points ses. forts et les points fai- bles de l’entreprise et De rentabilité Economiquement Ne facilite pas la Acquisition nécessi- peut alors porter sa f o n d é e . discussion entre re- tant le recours à un réflexion dans les Permet de définir le preneur et cédant emprunt remboursé deux directions : élé- montage approprié. (choix de multiple ou par les résultats de de taux ressenti l’entreprise. ments positifs et élé- comme arbitraire). ments négatifs. Qui peut réaliser une aux deux interlocu- sées pour évaluer une té de ce dernier et de évaluation ? teurs en présence. entreprise sont extrê- son équipe de travail. Si possible un profes- Comme nous l’avons mement variées et se L’évaluation inclut sionnel compétent et vu, les méthodes utili- fondent sur des vi- donc une part de sub- « neutre » par rapport sions différentes de jectivité par nature dif- l’entreprise : vision ficile à chiffrer. patrimoniale, vision de sa rentabilité futu- Tout ce travail de pré- re, etc. paration peut para- Elles doivent être ître bien lourd quand manipulées avec on a une entreprise à précaution et seront gérer au quotidien. plus sûres si elles sont utilisées par un Et pourtant, il est in- professionnel com- dispensable ! pétent ayant déjà une bonne expérien- ce de ce genre d’exercice. « Dessine moi un en- Toutefois, il ne faut trepreneur »
  • 4. 4 - Stratégie & développement - treprise, ça n’est rien au clair — et surtout, Entreprendre, c’est se d’autre et pas plus que tout, tout ce qu’il man- cela. que pour en faire de libérer de la structure, Bien sûr, beaucoup vrais projets. Eh oui, « Ce qui se c’est privilégier le projet ! conviendront que nous venons d’enfoncer une conçoit bien s’énonce On croise régulièrement des gens qui revendiquent le porte ouverte et qu’il clairement Et les mots titre d’expert expliquer à qui veut les entendre que la s’entend que lorsqu’un pour le dire arrivent structure de l’entreprise serait une chose très impor- créateur d’entreprises se aisément » * ! Et ce se- tante. pose la question de la rait bien la condition Encore une fois, il va falloir nous attaquer aux my- structure, il a déjà un minimale pour com- thes et, puisqu’il est question de structure, ce sujet projet tout autant qu’il mencer à se poser la conviendra très bien pour ébranler le mythe des possède la notion d’en- question de “la struc- “experts” tout autant que celui de l’importance de la treprise au sens d’activi- ture”. structure de l’entreprise elle-même. té ! En est-on si sûr que Mais où est donc le A-t-on jamais vu un projet ne pas fonctionner parce que sa structure juridique n’était pas adaptée ? La cela ? Pour s’en projet ? réponse est non. Et la raison en est simple, ce n’est convaincre il suffit de La technique la plus pas la structure qui définit l’entreprise mais le projet. faire un test qui consiste conventionnelle que l’hu- à demander à ceux qui m a i n a d o p t e la vraie vie, une entre- veulent monter leur en- pour résoudre ses in- Qu’est qu’une entrepri- prise n’est rien d’autre treprise de nous exposer certitudes, ses indéci- se ? que quelque chose qui leur projet. sions, ses absences Aussi étrange que cela est entrepris et, pour Que va-t-il se passer de clarté, c’est de cons- puisse paraître, pour qu’elle soit entreprise, il dans une majorité des truire un emballage de beaucoup « une entre- faut quelqu’un ou quel- cas ? Si vous êtes un surface et si possible le prise est un (ou plu- ques-uns qui l’entre- tout petit peu aguerri sur plus communément re- sieurs) endroit(s) dans prennent. la notion de projet, vous connu. Ainsi, il pourra « lequel des gens sont Fondamentalement, vo- allez découvrir que nos garder la face », il pour- rassemblés autour d’une tre voisine qui fait de la entrepreneurs, le plus ra annoncer fièrement à activité ». Pour d’autres, couture pour quelques- souvent, ne vous au- ses amis et ses parents un peu plus “experts”, ils uns de vos voisins ou le ront exprimé qu’un qu’il a créé son complèteront par « collectif de potes qui se brouillard d’informa- “entreprise” et pourra adossée à un cadre juri- retrouvent tous les di- tionset qu’il vous aura facilement ranger dans dique régissant … manches matin pour al- fallu poser de nom- la “boite à chaussures” » STOP ! ler à la pêche sont des breuses questions tout le fourbis de Dans la vraie vérité de entreprises. Et une en- pour mettre les projets ses imprécisions et de Réaliser un projet est un acte entre- preneurial… Voici les différentes étapes de la condui- te d’un projet. (Suite page 5)
  • 5. - Stratégie & développement - 5 ses relativités. d’entrée de jeu par des création et qui se fait à servé : on ne croit pas Mais en réalité, la financements importants l’aune des constitutions les gens à ce qu’ils di- structure pénalise le du fait de leur filiation à d’entreprises, laissant sent qu’ils sont mais à projet car elle détourne des entreprises éta- les destructions d’entre leurs actes. l’attention de l’essen- blies ? prises sous laresponsa- Prenez le temps et tiel. Quels organismes d’état bilité de leur gérant — donnez-vous les Pourquoi alors des ou apparentés pour- à moins que les chiffres moyens de tester votre “experts” porteraient-ils raient les accompagner régulièrement évoqués projet, et en la matière, trop facilement l’atten- avec des conseils de par la classe politique la structure la plus lé- tion des créateurs d’en- spécialistes (qu’ils n’ont soient seulement les gère — pour ne pas dire aucune structure treprise sur la structure pas), sans compter que plus flatteurs ! — est probablement la juridique de leur entre- très peu de projets prise — pas que d’ail- aboutissent à la constitu- Ne mettez pas la char- leurs, car également sur tion de sociétés ? rue avant les bœufs ! bien d’autres objets Tout comme lorsque technocrati- ques encore plus soporifi- ques et d’au- tant plus para- sites que le projet est en phase de ré- flexion ? Difficile de ré- pondre avec certitude mais rien ne nous empêche d’i- maginer que la phase de constitution administrative comporte un avantage cer- tain pour les- dits “experts”, que ceux-ci émargent dans le public vous cherchez un em- ou dans le privé. La structure, l’eldora- ploi, il vous sera deman- La phase de préparation do des autres dé de « l’expérience du projet est la plus lour- En regardant de plus », votre entreprise n’en de, elle nécessite des prêt, les “experts” privés, sera une que lorsqu’el- mois de maturation, de en précipitant le côté le aura « agi ». Car recherche, d’analyse, de technocratique de l’af- pour « être », il faut test, de synthèse… Non faire, peuvent facilement avoir « fait » pour « ob- pas pour évaluer les ris- capter une partie du tenir ». ques, mais surtout capital de départ, rapi- Ceux qui concentrent pour s’en affranchir. dement, et après eux, la votre attention sur votre Qui, en tant que porteur fin du monde. structure, en vous lais- de projet, pour- Quant aux instances sant croire qu’il s’agit de rait financer les étatiques, il est clair que la base de l’existence conseils de spécialis- la mesure de leur perfor- de l’entreprise, vous tes sur le sujet, à part de mance est celle qui s’ef- dévient du principe sim- rares projets portés fectue au droit de la ple que vous avez ob-
  • 6. 6 - E-Commerce - E-commerce : 3 conseils pour augmenter votre panier moyen P our vendre nées précédentes votre site e- térêt du client (payer plus avec vous pouvez mesur commerce doit être le moins cher possi- une boutique concrètement si les vivante : n’hésitez pas ble) et le vôtre en ligne, il actions à présenter de nou- (conserver une marge faut analyser différents menées aboutissent à veaux produits mais intéressante) : indicateurs : le taux de une rebond, le taux de Augmentation de vo- conversion, le taux de tre panier moyen. t ra nsf o rma t ion … .e t le panier moyen. Un panier moyen qui s’améliore augmente Connaissez-vous celui votre bénéfice lors- de votre site e- que la commande commerce ? Si ce est finalisée et que n’est pas le cas, vous les visiteurs se devez regarder le transforment en montant moyen des clients (à ce sujet, commandes effec- voir le dossier sur les tuées sur une période réactions à avoir suite déterminée. à un abandon de pa- nier). Il est très intéressant d ’ i d e n t i f i e r Voici 3 conseils pour aussi à proposer ré- • Valorisez vos ce panier moyen pour améliorer vo- gulièrement des pro- packs promotion- deux raisons essen- tre panier moyen : motions et des ré- nels : vous couplez tielles : ductions. Elles vont dans un même pack Conseil n° : Propo- 1 inciter votre client à plusieurs produits • vous pouvez effec- sez des réductions commander ! complémentaires tuer des comparaisons et des promotions (exemple : le disque par rapport aux pério- A vous de trouver le dur, l’écran et le logi- des similaires des an- La page d’accueil de bon compromis entre ciel anti-virus). Si le l’in- prix est plus attractif que les 3 produits achetés séparément, votre client sera tenté de prendre le pack. Associez vos rédu- tions à un montant d’achat minimum : l’attractivité de la ré- duction amènera le client à rajouter des p r o d u i t s à son panier pour en bé- néficier Conseil n° : Offrez 2 les les frais de port Pour les frais de port, (Suite page 7)
  • 7. - E-Commerce - 7 il y a trois options à tain montant d’achat cet objectif est inac- facilement en arrière tester et à adapter en En fonction du pouvoir cessible ! ou changer de rubri- fonction de votre ci- d’achat de votre cible, que pour ne pas avoir ble : vous pouvez fixer un Conseil n° : Utilisez 3 le sentiment d’être Les frais de port of- certain montant à at- la technique des « perdu » dans les ca- ferts teindre pour profiter ventes croisées tégories. Offrir les frais de port des frais de port of- Le cross selling est peut être un excellent ferts.Cela optimise la une des techniques Gautier-Girard argument commercial. rentabilité de l’opéra- les plus efficaces qui L’art d’entreprendre Votre client sait qu’il tion et conduit en soit : elle consiste à n’aura pas de frais même temps vos proposer des produits La Bibliothèque supplémentaires à « Dessine moi un payer, ce qui peut l’in- entrepreneur » citer à ajouter des arti- cles supplémentaires Les Créations dans son panier. Pierre Maurin Les frais de port of- ferts sur une période restreinte Un peu comme pour une opération promo- tionnelle, vous pouvez offrir les frais de port sur une courte période (fêtes, périodes impor- tante pour votre activi- té…) et coupler ou non cette gratuité avec clients à augmenter similaires ou complé- d’autres offres promo- la valeur de mentaires sur la fiche tionnelles. C’est un leur panier. produit que consulte bon moyen de jouer votre client. Mais il sur la notion d’ur- Il faut toutefois veiller faut être très vigilant gence et de montrer à à ce qu’il n’y ait pas un quant au choix des votre client que c’est écart trop important produits proposés et le bon moment pour entre le prix de vente surtout veiller à pro- acheter plus de pro- des produits et la gra- poser une navigation duits. tuité des frais de port très facile sur le site Les frais de port of- sinon vos clients vont (menu apparent, pré- ferts à partir d’un cer- avoir l’impression que sence d’un fil d’Aria- ne, panier visible et consultable à tout mo- ment…) : votre client doit pouvoir revenir Ballade sur le net...
  • 8. 8 - Dossier Spécial - A qui s’adresse le statut d’auto-entrepreneur ? un retraité qui se individuelle et rele- entrepreneur souhaite déve- ver pour l’assurance jusqu’au 31 dé- lopper une activi- vieillesse du Régime cembre 2011, T oute personne peut, sous condi- tions, devenir auto- té annexe en complé- ment de son salaire, de son traitement ou social des indépen- dants (RSI) ou de la Caisse interprofes- s’il relève du RSI ou de la Cipav pour son entrepreneur. Que ce de sa retraite ou enco- sionnelle de prévoyan- assurance vieil- soit à titre principal re par un étudiant qui ce et d’assurance lesse pour une pour, par exemple, un créé sa première acti- vieillesse (Cipav). application au 1 chômeur qui veut se vité alors même qu’il Un entrepreneur indi- er janvier 2012. lancer ou à titre com- poursuit ses études. viduel déjà en activité plémentaire pour un Toutefois, cette activi- peut, sous certaines salarié du secteur pri- té doit être exercée conditions, opter pour vé, un fonctionnaire ou sous forme d’entrepri- le régime auto- Quelles sont les conditions ? néfices non com- comme la location de principal, merciaux (BNC). matériels et de biens - de la souscrip- L’entreprise est de consommation du- tion d’une assu- L ’entreprise indivi- duelle doit relever du régime fiscal de la en franchise de TVA (pas de facturation, ni de récupération de rable. Le régime auto- entrepreneur ne peut pas être choisi lorsque rance profes- sionnelle pour certaines activi- micro-entreprise, c’est- TVA). l’activité est exercée tés, notamment à-dire réaliser un chif- Attention : certaines dans le cadre d’un lien pour le bâti- fre d’affaires qui ne activités sont exclues de subordination pour ment. doit pas dépasser du régime fiscal de la laquelle seul le salariat Pour certaines pour une année civile micro-entreprise et par doit être retenu. activités artisa- complète conséquent du régime Le régime auto- nales, l’auto- en 2011 : auto-entrepreneur. entrepreneur ne dis- entrepreneur - 81 500 € pour une Sont notamment pense pas de l’obliga- est tenu d'attes- activité de vente de concernées, les activi- tion : ter de sa qualifi- marchandises, d’ob- tés relevant de la TVA - de l’obtention d’une cation profes- jets, de fournitures, de i m m o b i l i è r e qualification ou d’une sionnelle lors de denrées à emporter ou (opérations de mar- expérience profession- sa déclaration à consommer sur pla- chands de biens, lotis- nelle pour des activi- de début d’acti- ce ou pour une activité seurs, agents immobi- tés telles que les mé- vité. de fourniture de loge- liers, opérations sur tiers du bâtiment, de ment ; les parts de sociétés l’automobile, de l’ali- - 32 600 € pour les immobilières), les lo- mentaire, de la coiffu- prestations de servi- cations d’immeubles re, de l’esthétique… , ces relevant de la ca- nus à usage profes- - de l’inscription au ré- tégorie des bénéfices sionnel, certaines acti- pertoire des métiers industriels et commer- vités commerciales ou (RM) pour les activités ciaux (BIC) ou des bé- non commerciales artisanales à titre
  • 9. - Dossier Spécial - 9 Quelles sont les spécificités ? ficier de la dis- personne seule ; micro-entreprise et par pense d’immatri- - 52 060 € pour un conséquent du régime culation au RCS couple ; auto-entrepreneur. ou au RM. Les - 78 090 € pour un Sont notamment agents commer- couple avec deux concernées, les activi- Lors de la créa- ciaux restent tenus de enfants. tés relevant de la TVA tion de l'entre- s’immatriculer au régi- À qui s’adresse ce i m m o b i l i è r e prise, l'auto en- me spécial des agents régime ? (opérations de mar- trepreneur est commerciaux auprès L’entreprise individuel- chands de biens, lotis- dispensé d'im- du greffe du tribunal le doit relever du seurs, agents immobi- matriculation de commerce dans le régime fiscal de la liers, opérations sur au registre du ressort duquel ils sont micro-entreprise, c’est- les parts de sociétés commerce et domiciliés. à-dire réaliser un chif- immobilières), les lo- des sociétés L’auto-entrepreneur fre d’affaires qui ne cations d’immeubles (RCS) et au ré- bénéficie du régime doit pas dépasser nus à usage profes- pertoire des micro-social simplifié. pour une année civile sionnel, certaines acti- métiers (RM). Ses cotisations et complète en 2011 : vités commerciales ou Toutefois, l'auto contributions sociales - 81 500 € pour une non commerciales -entrepreneur sont déclarées et cal- activité de vente de comme la location de qui crée culées par lui-même marchandises, d’ob- matériels et de biens une activité arti- de consommation du- sanale à titre Bon à savoir... rable. Le régime auto- principal, doit La demande d’option pour le versement libé- entrepreneur ne peut s'inscrire au ratoire de l’impôt sur le revenu doit se faire pas être choisi lorsque RM. Il est dis- au plus tard le dernier jour du 3ème mois l’activité est exercée pensé du stage suivant celui de la création pour une appli- dans le cadre d’un lien préalable à l'im- cation immédiate et avant le 31 décembre de de subordination pour matriculation au l’année en cours pour une application l’an- laquelle seul le salariat RM. née suivante. doit être retenu. Le Il est également régime auto- exonéré des en appliquant un taux jets, de fournitures, de entrepreneur ne dis- frais liés aux forfaitaire au chiffre denrées à emporter ou pense pas de l’obliga- formalités d'im- d’affaires ou aux re- à consommer sur pla- tion : matriculation et, cettes réalisés. ce ou pour une activité - de l’obtention d’une jusqu'à la fin de L’auto-entrepreneur de fourniture de loge- qualification ou d’une la 2e année ci- est exonéré de la coti- ment ; expérience profession- vile suivant cel- sation foncière des - 32 600 € pour les nelle pour des activi- le de la création entreprises l’année de prestations de servi- tés telles que les mé- de son entrepri- la création de son en- ces relevant de la ca- tiers du bâtiment, de se, de la taxe treprise et les deux tégorie des bénéfices l’automobile, de l’ali- pour années suivantes. industriels et commer- mentaire, de la coiffu- frais de cham- Il peut opter pour le ciaux (BIC) ou des bé- re, de l’esthétique… , bre de métiers. versement libératoire néfices non commer- - de l’inscription au ré- Attention : l’arti- de l’impôt sur le reve- ciaux (BNC). pertoire des métiers san ou le com- nu, à condition que le L’entreprise est en (RM) pour les activités merçant déjà revenu de son foyer franchise de TVA (pas artisanales à titre en activité qui fiscal ne dépasse pas de facturation, ni de principal, souhaite deve- 26 030 € par part de récupération de TVA). - de la souscription nir auto- quotient familial en Attention : certaines d’une assurance entrepreneur ne 2009, soit : activités sont exclues professionnelle pour peut pas béné- - 26 030 € pour une du régime fiscal de la (Suite page 10)
  • 10. 10 - Dossier Spécial - (Suite de la page 9) BNC). Il est payé en (créateur qui reste par provisionnel certaines activités, même temps que les ailleurs salarié, instal- puis régularisa- notamment pour le bâ- cotisations et contribu- lation en zone franche tion sur la base timent. tions sociales. urbaine ZFU, en zone du revenu pro- Pour certaines activi- Le bénéficiaire de l’ai- de redynamisation ur- fessionnel); tés artisanales, l’auto- de aux chômeurs baine ZRU) n’est pas - puis, au terme entrepreneur est tenu créateurs ou repre- possible. de l’exonéra- d'attester de sa qualifi- neurs d’entreprise Si l’auto-entrepreneur tion, du calcul cation professionnelle (Accre) peut bénéficier demande, au moment des cotisations lors de sa déclaration en même temps du de la création de l’acti- sur le chiffre de début d’activité. régime auto- vité, l’une de ces exo- d’affaires à Le versement libéra- entrepreneur. Dans ce nérations, il bénéficie- partir des taux toire est calculé en ap- cas, un taux spécifi- ra : forfaitaires ap- pliquant sur le chiffre que pour le calcul des - dans un premier plicables à d’affaires ou les recet- cotisations et contribu- temps de l’exonération l ’ a u t o - tes un taux spécifique tions sociales est ap- applicable selon des entrepreneur. (1 % pour les ventes, pliqué. modalités de déclara- 1,70 % pour les pres- Attention : le cumul tion et de calcul de tations BIC et 2,20 % avec d’autres disposi- droit commun (calcul pour les prestations tifs d’exonération des cotisations à titre Comment adhérer au statut du centre de for- près : d’affaires (CA), malités des en- - du centre de paie- il doit mention- D ans le cas d’une création, le plus simple et le plus rapi- treprises. Dans le cas d’un entrepreneur indi- viduel déjà en activité, ment du régime social des indépendants (RSI) ou de la caisse ner un CA nul pour la période concernée. La de est de remplir le le formulaire de la de- RSI pour les activités déclaration et le formulaire de déclara- mande d’adhésion artisanales et com- paiement s’ef- tion d’activité spécifi- peut être également merciales ; fectuent : que auto entrepreneur rempli et transmis en - de l‘Urssaf ou de la - sur lautoentre- et de le transmettre en caisse RSI pour les preneur.fr ligne sur Bon à savoir... activités libérales. Au - ou par voie lautoentrepreneur.fr, Les cotisations so- moment de l’adhésion, postale auprès en joignant un justifi- ciales et les charges l’auto -e nt rep ren eu r du centre de catif d’identité. fiscales sont calcu- choisit de déclarer paiement du À défaut, la déclara- lées à titre définitif et payer ses cotisa- RSI pour les ar- tion d’activité peut et tions et éventuelle- tisans commer- être : ne font, en aucun ment l’impôt sur le re- çants ou à l’Urs- imprimée sur lautoen- cas, l’objet d’une venu mensuellement saf pour les pro- trepreneur.fr et trans- régularisation. ou trimestriellement. fessions mise au centre de for- L’auto-entrepreneur libérales. malités des entrepri- ligne sur lautoentre- doit systématiquement ses avec un justificatif preneur.fr. À défaut, la compléter et adresser d’identité ; demande d’adhésion sa déclaration. En - ou effectuée auprès peut être obtenue au- l’absence de chiffre
  • 11. - Dossier Spécial - 11 Comment sortir du dispositif ? tie du dispositif euros pour les servi- entrepreneur sort du est automatique ces et les activités li- dispositif, mais sou- en cas : bérales); haite poursuivre son - de dépasse- - de dépassement des activité, il doit s’im- ment, l’année de seuils de 89 600 euros matriculer, le cas L ’ a u t o - entrepreneur peut choisir de la création, des seuils applicables au régime fiscal de la micro- ou 34 600 euros* ; - d’option pour un régi- me réel d’imposition ; échéant, au Registre du commerce et des sociétés ou au Ré- sortir du disposi- entreprise (81 500 eu- de déclaration d’une pertoire des métiers. tif volontaire- ros pour le commerce nouvelle activité hors Il ne bénéficie plus ment : ou 32 600 euros pour champ du dispositif. du régime micro- - en effectuant les services et les acti- social simplifié et une déclaration vités libérales)* ; * Dans ces deux cas, ses cotisations sont de cessation - d'absence de chiffre il bénéficie du régi- d’activité sur d’affaires pendant 24 me micro-social sim- lautoentrepre- mois civils ou 8 trimes- plifié jusqu’au 31 dé- neur.fr ou au- tres consécutifs ; cembre de l’année près du centre - de dépassement de dépassement, de formalités pendant deux années mais l’option pour le des entreprises consécutives des prélèvement (CFE) compé- seuils applicables au libératoire de l’impôt tent ; régime fiscal de la sur le revenu cesse - en renonçant micro-entreprise (tout rétroactivement au 1 au régime micro en restant inférieur à er janvier de l’année calculées selon les social simplifié. 89 600 euros pour le de dépassement. règles de droit com- Attention, la sor- commerce ou 34 600 S i l ’ a u t o - mun. Découvrir la Fédération des auto-entrepreneurs Dédiée, de- départementaux en La Fédération a égale- puis l’origi- France), elle compte ment pour objectif de La Fédération ne, à l’auto- aujourd’hui plus de 20 sensibiliser un large des auto- entrepreneur, elle s’a- 000 membres public à l’entrepreneu- entrepreneurs dresse particulière- (créateurs d’entrepri- riat ; les jeunes, les est une associa- ment aux porteurs de se, prestataires de étudiants, les femmes, tion Loi 1901. projets et dirigeants de Créée en 2009, micro-entreprises. Son services, experts et les seniors, les per- elle a pour voca- objectif est d’organiser partenaires) et affiche sonnes issues de tion de promou- une communauté un objectif de 80 000 quartiers sensibles, les voir l’entrepre- d’entrepreneurs afin membres d’ici décem- personnes handica- neuriat et d’ac- de mutualiser les res- bre 2011. L’ambition pées afin que chacun compagner les sources et de favoriser de la Fédération des puisse passer de l’i- créateurs d’en- les contacts et les re- auto-entrepreneurs est dée à la mise en œu- treprises indivi- lations d’affaires. de devenir le réseau vre d’un projet. duelles dans la Bénéficiant d’une re- social d’entrepreneurs mise en œuvre présentativité nationa- individuels de référen- federation-auto- de leurs projets. le ( plus de 40 clubs ce en France. entrepreneur.fr
  • 12. 12 - Dossier Spécial - Quels sont les taux de cotisations et de l’impôt sur le revenu ? Cas général Régime micro- social simplifié Organisme de retrai- Régime micro so- avec options pour te Activités cial simplifié le versement libéra- toire de l’impôt sur le revenu Vente de Marchandises 12,00 % 13,00 % BIC Prestations de services RSI 21,30 % 23,00 % BIC Prestations de services 21,30 % 23,50 % BNC CIPAV Activités libérales BNC 18,30 % 20,50 % Bénéficiaire de l’ACCRE 1ère Période Jusqu’à la fin du 3è- 3éme Période 2éme Période Organis- me Trimestre civil qui Les 4 trimestres sui- Les 4 trimestres sui- suit le début de l’ac- vants me de Activités tivité vants Au-delà retraite Sans op- Avec op- Sans op- Avec op- Sans op- Avec op- tion fiscal tion fiscal tion fiscal tion fiscal tion fiscal tion fiscal Vente de Marchan- 3,00 % 4,00 % 6,00 % 7,00 % 9,00 % 10,00 % dises BIC Presta- tions de 5,40 % 7,10 % 10,70 % 12,40 % 16,00 % 17,70 % Voir RSI services BIC CAS GENE- Presta- RAL tions de 5,40 % 7,60 % 10,70 % 12,90 % 16,00 % 18,20 % services BNC Activités CIPAV libérales 5,30 % 7,50 % 9,20 % 11,40 % 13,80 % 16,00 % BNC
  • 13. - Dossier Spécial - 13 Les prestations sociales journalières res salariées). des droits de retraite (uniquement bénéficie des presta- de base et pour les artisans tions d’allocations fa- de retraite complé- et miliales, gérées par la commerçants) Caf ou la Mutuelle so- Bon à savoir... Maladie - ma- soumis aux conditions ciale agricole (MSA). Si vous exercez si- ternité, alloca- habituelles des travail- Retraite multanément une tions familiales leurs indépendants et L ’a c t i v it é d ’a u t o - activité salariée et L’activité d’auto- les prestations mater- entrepreneur est l’acti- une activité d’auto- entrepreneur est nité et paternité ; vité principale : entrepreneur, la du- l’activité princi- - des allocations fami- l’auto -e nt rep ren eu r rée d'assurance pri- pale. L’auto- liales, gérées par la bénéficie de la retraite se en compte pour entrepreneur Caisse d’allocations de base et de la retrai- la retraite de base bénéficie : familiales (Caf), avec te ne peut pas excé- - de l’assurance des prestations identi- complémentaire, gé- der, tous régimes de base confondus, 4 Validation Validation Validation trimestres par an. Organisme Validation Activités Trim1 Trim3 Trim4 de retraite Trim2 CA mini CA mini CA mini CA mini mentaire au RSI (artisans, commer- Vente de çants) ou à la Cipav Marchandi- 6 207 12 4141 18 621 24 828 (professions libérales) ses BIC pour son activité d’au- to-entrepreneur en Prestations fonction RSI de services 3 600 7 200 10 800 14 400 BIC de son chiffre d’affai- res. Prestations de services 2 728 5 455 8 182 10 909 BNC La Bibliothèque Activités « Dessine moi un CIPAV libérales 2 728 5 455 8 182 10 909 entrepreneur » BNC Les Créations Montant des Chiffres d’affaire à effectuer pour valider Pierre Maurin ses trimestres en € m a l a d i e - ques à celles des rées par le RSI maternité, gérée salariés. (artisans, commer- par le RSI, pour L’activité salariée res- çants) ou la Cipav les prestations te l’activité principale (professions libérales). maladie en na- et l’auto-entrepreneur : L’acquisition de droits ture identiques à - reste affilié au régi- relatifs à son activité celles des sala- me salarié pour son d’auto-entrepreneur riés assurance maladie- est fonction de son (médicaments, m a t e r n i t é chiffre d’affaires. soins, hospitali- (remboursements ma- L’activité salariée res- sation…), le ladie, prestations te l’activité principale : droit aux presta- maternité/paternité et l’auto -e nt rep ren eu r tions indemnités indemnités journaliè- acquiert également
  • 14. 14 - Dossier Spécial - Toutes ses informations sont issues du site « Portail des auto-entrepreneurs »….
  • 15. - Jeux- 15 HORIZONTALEMENT VERTICALEMENT 1. Trouble mental. 1. Veillot. 2. Répare. 2. Infligeasse des discours. 3. Demeures divines. - Poème narratif. 3. Glace en Irlande. - Souvent, la victoire vient 4. Tête de huguenot. - Qui se plaît sous le 3 au troisième. - Possessif. horizontal. 4. Zèbre le 3 horizontal. - A la queue! A la 5. Tout comme. queue! 6. Grenoblois. - Issu aux extrémités. 5. Redoutées des apiculteurs. 7. Hallucinogène. - Pronom personnel. - Pas 6. Prémisse d'amitié. - Gaussiez. mauvais, dans le fond. 7. Marque déposée. - Ceux-là - Gonflé quand 8. Coutumes. - Tout est simple quand il n'y en on n'en manque pas. a pas. 8. Comme une saveur marine. - Se fit ouïr. 9. Lances une action en justice. - Insecte. 9. Fameux scandinave. - Chante comme un 10. Récipient plein d'eau, surtout à droite. - Suisse. Condamné à Nicée. 10. Bien propre. - Toutes les paillasses
  • 16. 16 - Clair comme une image - Comment gérer un projet et ses différentes étapes… Si vous souhaitez échanger sur ce document Connectez-vous au Forum « Dessine moi un entrepreneur ». http://dessine-moi-un-entrepreneur.fr/ - Rubrique FORUM
  • 17. - Partenaires - 17 PILOTAGE Dufresnoy-SFMIE : INTERACTIFS d’ENTREPRISES. un système économique unique et novateur CRÉER ou RE- CRÉER DES RÉSEAUX EN SYNERGIE, pour en JOINDRE un RÉSEAU faire – en fin de Pilotage réussi – des MODÈLES naissant, SANS CAPI- FIABLES à suivre, TOUS SECTEURS ÉCONOMI- TAL à débourser : Il y VES : les Membres SEAUX EN SYNER- a moins de risques à de l’association de- GIE, pour en faire – en créer une entreprise à venant avec le fin de Pilotage réussi – plusieurs, aidés en ce- SFMIE, à l’issue de la des MODÈLES FIA- la – si besoin est – par période de Pilota- BLES à suivre, TOUS des personnes quali- ge, Franchiseurs- SECTEURS ÉCONO- fiées, il est tout à fait Associés. MIQUES et TOUS logique ensuite que le La MISE EN RÉ- STATUTS. modèle mis au point SEAUX de notre As- Les porteurs de pro- soit proposé au plus sociation d’Intérêt Éco- jets, les entrepreneurs, Pilotage de Concepts grand nombre et d’en nomique loi 1901 les contrôleurs de ges- et non Pilotage d’En- RECEVOIR à terme d’Entrepreneurs tion, les experts et treprises. Système une légitime RÉTRI- (Créateurs/ Entrepre- spécialistes du déve- économique conçu par BUTION. neurs ; Contrôleurs de loppement des entre- Mme Dufresnoy, Édi- gestion ; Experts/ Spé- prises peuvent nous trice de Concepts à cialistes) – sans but rejoindre. Une seule expérimenter en Pilo- lucratif pour elle-même condition : Partager tage. Son interview, et ses dirigeants, à notre philosophie en- podcast à écouter sur buts lucratifs pour ses trepreneuriale. radioentreprise membres – est SANS MUTUALISATION Signification du sigle CONCURRENCE. DES COMPÉTEN- SFMIE (à prononcer C’est une PÉPINIÈRE CES, notre devise : « et c’est fait mieux », de FRANCHISES – ou S’UNIR pour RÉUS- licence toutes autres formes SIR et partager cette « poéticonomique » et de réseaux réussite mnémotechnie) : (associations, scop, SOUTIEN FORMA- etc.) – PARTICIPATI- CRÉER DES RÉ- TEUR de MODÈLES Programme de Janvier 2012 du 7 au 8 du 20 au 22 Le 7 du 20 au 22 du 24 au 26
  • 18. - Les Clubs & Réseaux -