LES 5 TENDANCES DE
LA PERFORMANCE DIGITALE EN 2016
09.03.16 BACKELITE 2
Chez Backelite, nous co-créons avec vous les services digitaux
transformant le quotidien des utilisat...
LES TECHNOLOGIES COGNITIVES,
GÉNÉRER INFORMATIQUEMENT LE
BON SENS HUMAIN
Les technologies cognitives regroupent l’ensemble...
SIRI ? Y A-T-IL UN BON BAR À MOJITOS DANS LE COIN ?
La reconnaissance
automatique de la parole :
Siri Google Now Cortana
L...
L’ANALYTIQUE,
UNE DIVERSIFICATION ET
ACCESSIBILITÉ ACCRUES
L’analytique est l’application de l’informatique, de
la recherc...
DES DONNÉES POLY-STRUCTURÉES À LA PORTÉE DE TOUS
Des outils d’analyse qui
optimisent la prise de décision:
La prédiction d...
INTERNET OF THINGS,
FAIRE PARTIE DU QUOTIDIEN DES
UTILISATEURS
L’internet des objets représente l’extension
d’Internet à d...
10 000 PAS À FAIRE DANS UNE JOURNÉE...
Les wearables :
La domotique et
autres :
ACQUISITION
PASSAGE PAR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Le social marketing n’a jamais autant fait parler de
lui et continuera avec de...
PROSPECTER FINEMENT SUR FACEBOOK
PUSH NOTIFICATIONS
L’ENGAGEMENT PASSERA PAR CES
MESSAGES COURTS
En 2016, les pushs poursuivent leur lancée et
confirment l...
DES PUSHS RICHES EN COULEUR ET EN PERSONNALISATION
CES TENDANCES PAR SECTEUR
09.03.16 BACKELITE 13
Certaines technologies cognitives sont arrivées à
maturité et se sont conformées aux normes de
sécurité en vigueur. Elles ...
Les médias sont en perpétuelle mutation. L’arrivée
des réseaux sociaux et la prolifération des
supports de communication o...
Recruter de nouveaux clients est un challenge
permanent pour l’ensemble des marques . Les
réseaux sociaux offrent un point...
La volumétrie des données issues de la grande
distribution ont entraîné le domaine dans le big
data rapidement, parfois de...
raoul.garios@backelite.com
tel : 06 37 73 06 71
www.backelite.com
CONTACTEZ-NOUS
Raoul Garios
Responsable de l’offre Perfo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les 5 Tendances de la Performance Digitale en 2016

1 064 vues

Publié le

Pour créer un service digital puissant avec un véritable impact durable sur l'expérience utilisateur, il est essentiel d'en optimiser et surveiller la performance. Les nouvelles avancées en matière d'intelligence artificielle, analytiques et objets connectés vont permettre aux marques d'aller encore plus loin.

Quels seront les plus gros changements en 2016 ? Continuez à lire pour découvrir les 5 tendances de la performance digitale.

Publié dans : Internet
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 064
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
87
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les 5 Tendances de la Performance Digitale en 2016

  1. 1. LES 5 TENDANCES DE LA PERFORMANCE DIGITALE EN 2016
  2. 2. 09.03.16 BACKELITE 2 Chez Backelite, nous co-créons avec vous les services digitaux transformant le quotidien des utilisateurs et optimisons en continu leurs performances. En 2016, quelles sont les tendances qui se dessinent ? Partageons notre vision des changements qui impacteront 2016.
  3. 3. LES TECHNOLOGIES COGNITIVES, GÉNÉRER INFORMATIQUEMENT LE BON SENS HUMAIN Les technologies cognitives regroupent l’ensemble des technologies développées dans le but de reproduire certaines tâches spécifiques, initialement réservées à l’humain : comprendre le langage parlé, reconnaître des éléments dans une image, prédire en fonction d’un historique… Elles constituent la base de toute Intelligence Artificielle. Ces technologies ont reçu des investissements importants en 2015. L’année 2016 devrait marquer une accélération importante dans leur adoption et développement. Les principales technologies sont les suivantes : Apprentissage automatique, Traitement automatique du langage naturel, Reconnaissance automatique de la parole, Vision par ordinateur, Moteur de règles… Si certaines de ces technologies sont encore en phase de recherche, ou cantonnées à des usages spécifiques, d’autres font déjà partie des stratégies de certaines marques et sont utilisées dans des produits à l’usage du grand public. Tendance n°1
  4. 4. SIRI ? Y A-T-IL UN BON BAR À MOJITOS DANS LE COIN ? La reconnaissance automatique de la parole : Siri Google Now Cortana La vision par ordinateur chez Facebook :
  5. 5. L’ANALYTIQUE, UNE DIVERSIFICATION ET ACCESSIBILITÉ ACCRUES L’analytique est l’application de l’informatique, de la recherche opérationnelle et de la statique à la résolution de problématiques d’entreprises et industrielles. La discipline a évolué avec la montée technologique pour inclure l’analyse des données issues de l’ensembles des points de contact avec le client (Data Mining). L’analytique permet à l’entreprise d’analyser en profondeur la volumétrie importante de données à sa disposition et de faciliter le partage de ces éléments à l’ensemble des métiers. L’analytique a également largement profité du développement des technologies cognitives, surtout l’apprentissage automatique qui a permis d’enrichir finement la connaissance client via des analyses plus ciblées et des modèles prédictifs efficients. 2016 sera l’année de la simplification ! L’analytique a pour vocation d’accroître son accessibilité en facilitant l’accès et simplifiant l’exploitation des données pour et par tous. Tendance n°2
  6. 6. DES DONNÉES POLY-STRUCTURÉES À LA PORTÉE DE TOUS Des outils d’analyse qui optimisent la prise de décision: La prédiction des crimes au service de la police de proximité :
  7. 7. INTERNET OF THINGS, FAIRE PARTIE DU QUOTIDIEN DES UTILISATEURS L’internet des objets représente l’extension d’Internet à des choses et à des lieux physiques créant ainsi des échanges entre le monde réel et le réseau Internet. Il est souvent considéré, en même temps que le web sémantique, comme le Web 3.0. Il est représenté par les objets connectés dont le nombre connaît une progression spectaculaire depuis 2008. Les objets connectés connaissent un essor dans le domaine industriel et plus généralement dans le monde professionnel (médical, sport de haut niveau…). C’est grâce à la santé, les loisirs, la domotique et d’autres applications que l’Internet des objets commence à investir la vie personnelle des utilisateurs. Les « wearables » en sont une parfaite illustration. Les objets connectés sont des leviers importants d’optimisation de performance. Il est essentiel de les intégrer correctement dans l’univers de la marque et d’analyser méthodiquement la volumétrie importante de données générées. Présents dans le quotidien et l’intimité des utilisateurs, ils présentent un potentiel important de fidélisation. Tendance n°3
  8. 8. 10 000 PAS À FAIRE DANS UNE JOURNÉE... Les wearables : La domotique et autres :
  9. 9. ACQUISITION PASSAGE PAR LES RÉSEAUX SOCIAUX Le social marketing n’a jamais autant fait parler de lui et continuera avec des options de ciblage plus avancées pour les publicités payantes. Après une p hase encore non achevée de test & learn, les entre prises commencent à maîtriser les leviers de notor iété et de visibilité sur les réseaux sociaux. S’ils sont bien maîtrisés, les réseaux sociaux présent ent aux marques un vaste terrain d’acquisition et de prospection notamment grâce à un ciblage fin qui g énère des leads qualifiés à moindre coûts. En 2016 les principaux acteurs, Facebook et Twitter en tête, proposerons aux entreprises des solutions d’acquisition simples et efficaces pour accroître leur s bases de clients, notamment via lookalike models sur Facebook. Ces lookalike models permettent aux marques de télécharger des documents en .csv tels que des données démographiques d’analytique (code postal, fréquence d’achat et détail de la commande) qui vont permettre à Facebook de cibler plus précisément les utilisateurs lors des campagnes de publicité. Cette méthode va bien au- delà des critères de bases comme le CPM. Il est temps pour les marques de craquer ! Tendance n°4
  10. 10. PROSPECTER FINEMENT SUR FACEBOOK
  11. 11. PUSH NOTIFICATIONS L’ENGAGEMENT PASSERA PAR CES MESSAGES COURTS En 2016, les pushs poursuivent leur lancée et confirment leur statut de levier d’engagement incontournable. Les années précédentes ont amené leur lot de nouveautés : les notifications riches, les boutons d’actions, les pushs web… Les pushs notifications renferment un potentiel important qu’il faut considérer avec attention. Une étude récente a montré que 50% des utilisateurs d’applications trouvent ces notifications gênantes. Toutes les marques devraient donc viser l’autre moitié. Pour réussir, il faut garder à l’esprit deux éléments principaux : la personnalisation des pushs et leur intégration dans un plan de contact plus général. 2016 serait donc l’année où vous vous lanceriez dans les pushs. Et si vous les utilisez déjà, pensez à les soigner pour optimiser votre engagement! Tendance n°5
  12. 12. DES PUSHS RICHES EN COULEUR ET EN PERSONNALISATION
  13. 13. CES TENDANCES PAR SECTEUR 09.03.16 BACKELITE 13
  14. 14. Certaines technologies cognitives sont arrivées à maturité et se sont conformées aux normes de sécurité en vigueur. Elles sont donc utilisables par les banques et pourront par exemple accélérer la prise de décisions (dans le cas d’une fraude) ou réduire les coûts (automatisation de certaines interactions avec les clients). Il est donc possible d’utiliser l’apprentissage automatique pour détecter des comportements signes d’activités frauduleuses ou pour classifier de manière automatique les dépenses des clients. La reconnaissance automatique de la parole pourrait optimiser les interactions des clients avec les services téléphoniques. Il est également possible d’utiliser la reconnaissance vocale pour vérifier l’identité des appelants ! BANQUES
  15. 15. Les médias sont en perpétuelle mutation. L’arrivée des réseaux sociaux et la prolifération des supports de communication ont transformé le domaine, tandis que la donnée brute reste la même, à savoir l’information. Il est possible d’utiliser les avancées citées dans ce rapport pour optimiser la livraison de cette information. Un exemple en particulier : les informations chiffrées comme par exemple les résultats d’événements sportifs ou les résultats financiers. Ces informations pourront être générées automatiquement à l’aide de l’analytique et d’un générateur de langage naturel. L’avantage ? Une livraison immédiate et de qualité stable ! MÉDIAS
  16. 16. Recruter de nouveaux clients est un challenge permanent pour l’ensemble des marques . Les réseaux sociaux offrent un point de contact supplémentaire qu’il faut concilier avec les canaux historiques. Leur force ? Un ciblage fin. Vous voulez accroître la base d’utilisateurs de votre produit ? Si vous jugez que sa proposition de valeur est bien ancrée et vous disposez de données variées sur vos clients actuels (csp, âge, sexe, géographie, fréquences d’utilisation, LTV, affinités ou lifestyle…); il vous suffit d’exporter ces données vers la plateforme de Facebook par exemple pour trouver des milliers de prospects qui correspondent à l’ensemble de vos critères. Dernier point, les modèles d’attribution continuent de progresser et évolueront encore en 2016. Certains prennent même en compte les canaux externes au digital. Vous pourriez donc juger réellement de l’efficacité de l’acquisition sur les réseaux sociaux ! LES ANNONCEURS
  17. 17. La volumétrie des données issues de la grande distribution ont entraîné le domaine dans le big data rapidement, parfois de manière abrupte. Néanmoins l’apprentissage automatique offre beaucoup d’opportunités aux distributeurs. Certains en profitent déjà ! Appliquer l’apprentissage automatique sur les données de vente permettra à la grande distribution de découvrir automatiquement de nouvelles opportunités de ventes croisées et d’évaluer l’efficacité des promotions. Expérimenter avec les modèles prédictifs permettra d’optimiser la gestion des stocks et d’affiner les supports de promotion comme les chemins de fer des catalogues. La donnée au profit des ventes ! GRANDE DISTRIBUTION
  18. 18. raoul.garios@backelite.com tel : 06 37 73 06 71 www.backelite.com CONTACTEZ-NOUS Raoul Garios Responsable de l’offre Performance

×