#Connasse
Les Nouveaux usages des insultes sur les réseaux
sociaux , nouvelles féministes et nouveaux caïds .
Sommaire
I- L’arrivée du phénomène: retour réflexif.
II- Explication de notre démarche.
III- Résultats, observations et no...
I-Notre Démarche
Pourquoi: Série #Connasse sur Canal+
Utilisation du #Connasse
Phénomène de groupe
Utilisation du #hashtag...
“Ils pensent que ça les rend plus populaires, plus cools, et essaient
de se mettre en avant, pour se valoriser et en pensa...
I- Retour réflexif
-1971: "Manifeste des 343 salopes" dans le Nouvel Obs
-2014: “Connasse et fière de l’être” dans Migrosm...
I-Retour réflexif
-2012: “Les adolescents sur Twitter, acte I : "C'est histoire d'être 'in'"” Michaël
Szadkowski pour Le M...
Identification et référence : héroïnes des productions culturelles
Références des Publics en rapport aux
productions culturelles .
Exemples de Tweets qui présentent l’
impact de la série su...
II- Notre démarche
-Questionnaire, sondage
Identité (âge, sexe, situation familiale et professionnelle)
Pratiques (équipem...
II-Notre démarche
-Entretiens
“J’ai lu ‘la femme parfaite est une connasse’ et regardé la série #Connasse et j’adore les
d...
II-Notre démarche
“Quand il y a insulte sur internet, pour ma part c’est souvent de l’humour entre
amis, ils le comprennen...
II-Notre démarche
-Corpus
Observations des rapports sur les réseaux sociaux
(Facebook, Twitter, Tumblr, Instagram…)
Recher...
III- Résultats et observations
-Présentation des résultats de notre
questionnaire
-Présentation des exemples
-Présentation...
Nos résultats :
Sexe :
69% de femmes
31% d'hommes
Âges :
16-25 ans: 63 personnes
26-30: 9 personnes
31-45: 3 personnes
45-...
Nos résultats :
Type de matériel numérique en leur possession :
Ordinateur (fixe ou portable) 96 %
Tablette numérique 33 %...
Nos résultats :
Vous sentez-vous proche d'une "communauté" en particulier?
-gamer (2)
-je participe à des forums mais pas ...
Nos résultats :
D'après vous, cela donne t il lieu à une libération du langage?
Non, je parle de la même façon qu'au quoti...
Résultats et témoignages:
Que pensez-vous du rapport entre l'utilisation d'insultes dans l'espace physique et
l'utilisatio...
Nos Résultats :
Sur internet, pensez-vous qu'il y a une nouvelle forme de d'émancipation de la femme, un nouveau mode d'êt...
Nos résultats :
Pour conclure, pensez-vous que c'est un effet de mode qui passerait avec le temps?
oui 19 %
non 54 %
Autre...
L’ampleur du #Connasse (exemple: une
recherche sur Twitter).
Petits surnoms
& identification
une nouvelle auto-représentation
identification &
communautés
La mise en
valeur
Mise en valeur,
dérision et
récupérations
commerciales
Nouveaux rapports de force autour du #Connasse. La libre insulte: partage d’
expérience et publicité de soi.
Partage et mise en ligne de son
expérience: viser une personne
(humiliation, moquerie, critique).
Extraits de moments
de vie par le biais d’
une “punchline” avec
l’insulte Connasse .
Nouveaux rapports de force: marquer sa supériorité.
La citation comme insulte indirecte On vise,
on insulte, on ridiculise...
SuperConnasse: La
“Connasse” comme
héroïne ou comme
ennemie?
#Connasse ou #SuperConnasse: celle qu’il faut envier
L’action en groupe. L’intimidation, l’humiliation: les nouveaux caïds.
Le mépris de l’autre, nouvelle preuve de force.
Le mot transformé par l’image.
Quand l’image atténue la puissance du mot.
(sources: Tumblr & Pinterest)
Exemple de Campagne de féministe/ contre-féminisme sur Twitter #feminism
#BesoinFeminism
( sources : Tumblr besoin du fémi...
Bibliographie
Marie-Joseph Bertini, « Le Gender Turn, ardente obligation des sciences de l’
information et de la communica...
Webographie
MIGROSMAGAZINE . Connasses et fières de l’être [En Ligne ] (12 mai 2014) . Disponible sur <http://www.migrosma...
#Connasse et les nouveaux caïds du net
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

#Connasse et les nouveaux caïds du net

761 vues

Publié le

#Connasse et les nouveaux caïds du net: Nouveaux usages des insultes sur les réseaux sociaux.

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
761
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

#Connasse et les nouveaux caïds du net

  1. 1. #Connasse Les Nouveaux usages des insultes sur les réseaux sociaux , nouvelles féministes et nouveaux caïds .
  2. 2. Sommaire I- L’arrivée du phénomène: retour réflexif. II- Explication de notre démarche. III- Résultats, observations et nouvelles formes d’expression.
  3. 3. I-Notre Démarche Pourquoi: Série #Connasse sur Canal+ Utilisation du #Connasse Phénomène de groupe Utilisation du #hashtag + l’insulte Les #team(insulte) Comment détourner l’insulte
  4. 4. “Ils pensent que ça les rend plus populaires, plus cools, et essaient de se mettre en avant, pour se valoriser et en pensant qu'ils font peur aux autres et qu'on ne peut pas les atteindre puisqu'ils sont les meilleurs. Je trouve ça ridicule, ils croient vraiment que les gens vont avoir peur d’eux, alors qu’en vrai dans les couloirs du lycée ou en ville, ils baissent les yeux dés qu’ils croisent quelqu’un qu’ils ont [virtuellement] agressé!” V., 15 ans, lycéenne
  5. 5. I- Retour réflexif -1971: "Manifeste des 343 salopes" dans le Nouvel Obs -2014: “Connasse et fière de l’être” dans Migrosmagazine “Je pense qu’il s’agit d’une forme de réaction contre cette tendance relativement récente qui vise à ce que les femmes peuvent, et surtout doivent, tout faire.” Janine Mossuz-Lavau, sociologue, directrice de recherche au CEVIPOF dans Migrosmagazine
  6. 6. I-Retour réflexif -2012: “Les adolescents sur Twitter, acte I : "C'est histoire d'être 'in'"” Michaël Szadkowski pour Le Monde -2014: “Internet. Placé veut une loi contre les injures sur les réseaux sociaux” OuestFrance
  7. 7. Identification et référence : héroïnes des productions culturelles
  8. 8. Références des Publics en rapport aux productions culturelles . Exemples de Tweets qui présentent l’ impact de la série sur les Réseaux sociaux
  9. 9. II- Notre démarche -Questionnaire, sondage Identité (âge, sexe, situation familiale et professionnelle) Pratiques (équipement technologique, présence sur les réseaux sociaux) Leur rapport au sujet (connaissent-ils la série #Connasse, comment, ont-ils observé des insultes sur les réseaux sociaux, y ont-ils participé) Leur avis (quelle tranche d’âge cela concerne d’après eux, est-ce utilisé justement, y a-t-il des revendications, est- ce un effet de mode)
  10. 10. II-Notre démarche -Entretiens “J’ai lu ‘la femme parfaite est une connasse’ et regardé la série #Connasse et j’adore les deux, ça me fait un peu déculpabiliser de penser certaines choses alors qu’elle le dit tout haut dans la série, et je vois moins mes défauts quand je lis le livre. En plus, ça me donne l’impression qu’on est beaucoup à être comme ça, comme si on se connaissait parce qu’on s’y reconnaît toutes” Nelly, 20 ans, étudiante
  11. 11. II-Notre démarche “Quand il y a insulte sur internet, pour ma part c’est souvent de l’humour entre amis, ils le comprennent, mais quand je vois certains hashtag, il suffit de cliquer dessus pour comprendre que ça peut aller trop loin. Le problème c’est que les gens ne font parfois pas la différence et ça devient n’importe quoi, ça ne veut plus rien dire par rapport au sujet de base.” Benoît, 21 ans, conseiller de vente
  12. 12. II-Notre démarche -Corpus Observations des rapports sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Tumblr, Instagram…) Recherches par le hashtag (#Connasse, #team…)
  13. 13. III- Résultats et observations -Présentation des résultats de notre questionnaire -Présentation des exemples -Présentation des nouvelles façons de faire
  14. 14. Nos résultats : Sexe : 69% de femmes 31% d'hommes Âges : 16-25 ans: 63 personnes 26-30: 9 personnes 31-45: 3 personnes 45-54: 5 personnes Situation familial : Célibataire 44 % En couple/Marié(e) sans enfant 6 % En couple/ marié(e) avec enfant(s) 5 % Seul(e) avec enfant(s) 4 % En couple 38 % Situation professionnel : Étudiant(e) 64 % Dans le monde du travail 24 % En recherche d'emploi 5 % Autre 6 %
  15. 15. Nos résultats : Type de matériel numérique en leur possession : Ordinateur (fixe ou portable) 96 % Tablette numérique 33 % Téléphone/ Smartphone 95 % Objet connecté (montre, bracelet...) 5 % Combien de temps, en moyenne, passent-ils par jour sur internet (réponses approximatives puisue certains donnent une fourchette): moins d'une heure: 13 personnes environ 1 heure: 20 personnes environ 2 heures: 16 peronnes environ 3 heures: 10 personnes environ 4 heures: 8 personnes environ 5 heures: 4 personnes environ 8 heures: 4 personnes environ 10 heures: 2 à 3 personnes Ordre des réseaux sociaux les plus utilisés selon ce sondage: Facebook: 26 twitter:17 instagram: 10 snapchat: 7 tumblr: 5 whatsapp, ask, skype, myspace, wordpress, sites: 1 Leur présence sur les réseaux sociaux : publications de statuts, mentions j'aime, commentaires, discussions privées, observation, actualité, publications de photos/ vidéos, pour jouer, partage de musique ou de vidéos,... certains soulignent y être passifs car ne font qu'observer et ne participent pas vraiment d'autres soulignent ne publier que les choses marquantes de leur vie (diplômes...)
  16. 16. Nos résultats : Vous sentez-vous proche d'une "communauté" en particulier? -gamer (2) -je participe à des forums mais pas régulièrement -Oui parce qu'on dirait qu'il y a un monde entre ceux qui sont sur les réseaux sociaux et ceux qui n'y sont pas. -cinéphile -Homosexuel -féminisme -Vegan -communauté Marvel -musique, voile 40% des sondés disent utiliser le hashtag Ont-ils observé l'utilisation d'insultes sur les réseaux sociaux: Oui, beaucoup 51 % Oui, mais peu 36 % Non 9 % De la manière ont-ils vus l’utilisation des insultes sur les réseaux sociaux : : Hashtag à 29 % Statuts et publications à 66 % commentaires à 81 % images détournées à 44 % vidéo à 25 % Autre à 1 %
  17. 17. Nos résultats : D'après vous, cela donne t il lieu à une libération du langage? Non, je parle de la même façon qu'au quotidient: 40% Oui, c'est plus facile derrière un écran: 13% 13%: "oui mais certains en profitent pour se libérer"; "libération à la connerie", éça dépend du cadre" Les utilisez vous? Non: 25 (dont 1: pas adapté, 1 rarement) Non car ça donne une mauvaise image de soi: 2 Rarement, ou en tout cas avec humour: 13 + "sinon c'est pathétique sauf si c'est de l'auto-insulte"; "quand j'étais plus jeune quand une histoire allait trop loin" Par tweets indirects, mais de façon à ce que la personne concernée de sente visée Oui mais affectueusement: 2 J'y réponds en privé lorsque l'on m'insulte, mais convenablement, seulement ça ne sert à rien car la personne est aveuglée par sa haine. Oui, pour me défouler. Oui, pour m'exprimer librement quand quelque chose ne me plaît pas ou que quelqu'un est virulent, mais ça ne sert à rien auprès de lui. Oui, pour incendier nos politiciens. C'est plus facile, donc c 'est lâche. J'évite, sauf en utilisant un ton sarcastique pour ridiculiser mon adversaire.
  18. 18. Résultats et témoignages: Que pensez-vous du rapport entre l'utilisation d'insultes dans l'espace physique et l'utilisation sur internet? “Les réseaux sociaux ont un gros pouvoir en matière de conflit chez les jeunes. Même si ça peut faciliter la liberté d'expression, ça a aussi un effet pervers qui banaliserait la violence.” “Sur certains réseaux sociaux, l'anonymat facilite le fait de se défouler, de se lâcher, de dire des choses que l'on n'oserait pas dire en vrai car on a moins peur des représailles, de la conséquence, de la réaction orale ou physique de l'autre” “Les réseaux sociaux et le langage peuvent offrir un moyen de se faire entendre aux gens, notamment aux groupes minoritaires ou défendant leurs principes, que la question défendue soit le sexisme, l'orientation sexuelle, le genre, le racisme, la violence entre les gens ou encore une idéologie politique.” “Les médias sont vulgaires, les gens dans les médias sont vulgaires au sens propre comme au sens figuré, donc le peuple lui, le devient dans son moyen d'expression qu'est le langage. Le discours est plus libre sur internet et perd de sa valeur.”
  19. 19. Nos Résultats : Sur internet, pensez-vous qu'il y a une nouvelle forme de d'émancipation de la femme, un nouveau mode d'être féministe? Oui 43 % Non 36 % Autre 13 % : Oui par les photos et l'exposition du corps ; c'est une extension de possibilités ; Elle peut davantage exprimer ses idées, c'est vrai. ; L'émancipation passant par internet n'est que de la poudre aux yeux. ; on voit l'apparition de femme pour les chroniques plus hard ou drôles comme la connasse ; Se prendre pour une top modèle Selon les sondés, la classe d'âge la plus touchée est large puisqu'elle est de 12 à 30 ans, ou peut aller jusqu'un âge un peu plus élevés masi il est surtout questions de sujets sérieux ou politiques pour ce cas précis. Pensez-vous que les plus jeunes se créent un sentiment de force par cet usage? Oui 43 % Non 0 % Seulement quelques uns 23 % Oui, mais cela ne touche pas que les plus jeunes 29 %
  20. 20. Nos résultats : Pour conclure, pensez-vous que c'est un effet de mode qui passerait avec le temps? oui 19 % non 54 % Autre 21 % : (plusieurs fois la réponse « Je l'espère ! ») ; j’espère que les humains pourront se parler face à face pas derrières des "masques ; Je pense que certaine personne sont assez intelligente pour rester respectueux alors que d'autre non. Pour moi cela ne relate pas d'un effet de mode mais d'une mentalité et d'un respect qui n'ai pas respecté par tous. ; c'est un phénomène humain qui s'exerce plus ou moins sur divers supports... c'est un effet de mode d'en parler. ;"connasse" = oui phénomène de mode / combat féministe : non non non c'est un combat de toujours qui n'est pas près de s'arrêter !Un autre phénomène viendra prendre sa place ;Peut-être d'ici 20-30 ans quand il y aura peut- être un rapport plus ancien à internet. Les enfants de 2 / 3 ans savent utiliser un PC, on devient juste de plus en plus précoce et de plus en plus évolué en matière de technologie et d'apprentissage de cette technologie, alors un effet de mode oui peut être, mais il ne passera pas avec le temps ; Si personne ne va à l'encontre de ça, ça ira en s'empirant et ce sera banalisé ; C'est typique d'une tranche d'âge qui n'a pas la nécessité d'avoir une expression policée ; ça a toujours existé sous différente formes, je pense que ça passe avec l'âge pour la majorité, mais que ce n'est pas seulement/vraiment un effet de mode même si cela renforce ce phénomène effectivement
  21. 21. L’ampleur du #Connasse (exemple: une recherche sur Twitter).
  22. 22. Petits surnoms & identification
  23. 23. une nouvelle auto-représentation
  24. 24. identification & communautés
  25. 25. La mise en valeur
  26. 26. Mise en valeur, dérision et récupérations commerciales
  27. 27. Nouveaux rapports de force autour du #Connasse. La libre insulte: partage d’ expérience et publicité de soi.
  28. 28. Partage et mise en ligne de son expérience: viser une personne (humiliation, moquerie, critique).
  29. 29. Extraits de moments de vie par le biais d’ une “punchline” avec l’insulte Connasse .
  30. 30. Nouveaux rapports de force: marquer sa supériorité. La citation comme insulte indirecte On vise, on insulte, on ridiculise, mais on ne cite aucun nom précis.
  31. 31. SuperConnasse: La “Connasse” comme héroïne ou comme ennemie?
  32. 32. #Connasse ou #SuperConnasse: celle qu’il faut envier
  33. 33. L’action en groupe. L’intimidation, l’humiliation: les nouveaux caïds.
  34. 34. Le mépris de l’autre, nouvelle preuve de force.
  35. 35. Le mot transformé par l’image. Quand l’image atténue la puissance du mot. (sources: Tumblr & Pinterest)
  36. 36. Exemple de Campagne de féministe/ contre-féminisme sur Twitter #feminism #BesoinFeminism ( sources : Tumblr besoin du féminisme )
  37. 37. Bibliographie Marie-Joseph Bertini, « Le Gender Turn, ardente obligation des sciences de l’ information et de la communication françaises », Questions de communication, 15 | 2009, 155-173. L'Express « Féminisme 2.0.» .L'Express, l’éditorial, 08/10/2014, L'éditorial n° 3301, pSTY-7.
  38. 38. Webographie MIGROSMAGAZINE . Connasses et fières de l’être [En Ligne ] (12 mai 2014) . Disponible sur <http://www.migrosmagazine. ch/societe/reportage/article/connasses-et-fieres-de-l-etre> L’EXPRESSE. 8 mars “il n’y a pas de nouveau féminisme mais un renouveau du féminisme” [en ligne ](8 mars 2014) . Disponible sur : <http: //www.lexpress.fr/actualite/societe/8-mars-il-n-y-a-pas-nouveau-feminisme-mais-renouveau-du-feminisme_1497139.html > BESOIN DU FEMINISME . [En ligne ] , TUMBLR . Disponible sur < http://besoindufeminisme.tumblr.com/page/2> Le Monde . les adolescents sur Twitter ‘’c’est histoire d’être IN’’ . [en ligne] . (12.10.2012 à 14h45 • Mis à jour le 30.05.2014 à 00h20 ) . Disponible sur <http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/10/12/les-adolescents-sur-twitter-acte-i-c-est-histoire-d-etre-in_1761942_651865.html> Sites pour le corpus : http://ditesleavecdesfleurs.tumblr.com/ http://ditesleavecdeschatons.tumblr.com/ https://tagboard.com/connasse/search http://twubs.com/connasse http://facebook.com http://twitter.com

×