Le web est-il sexiste ?
Clémence pajot
directrice
1. Présentation du Centre Hubertine Auclert
2. L’usage des outils numérique et d’internet au
prisme du genre
3. Cyberviole...
Organisme associé de la Région Île-de-France
 Créé en 2009
 A l’initiative du Conseil régional d’Île-de-France et des
ac...
1. Plateforme régionale de ressources et d’échanges
sur l’égalité femmes-hommes : "l’égalithèque"
2. Accompagner dans la m...
Le numérique est un formidable espace et outil
d’émancipation pour les femmes comme pour les
hommes :
• il sert de support...
Cycle de conférences : Hubertine est une
geek
 Conférence #1 : « Les jeux vidéo ont-ils un genre ? » 2013
 Conférence #2...
La place des femmes dans les métiers du
numérique
 Les femmes sont aujourd'hui sous représentées dans le métiers du numér...
Capture d'écran du jeu "Résident Evil 5"
Capture d'écran du jeu "Heavenly Sword"
Jeux vidéo : une représentation des femme...
L’espace numérique :
un nouveau mode d’expression et de mobilisation
Un nouvel espace d’expression et de socialisation
 d...
CYBERSEXISME : définition
Définition :
 Ensemble de comportements et propos sexistes sur internet,
réseaux sociaux, ou vi...
CYBERSEXISME : les données disponibles
 Les femmes journalistes reçoivent trois fois plus de commentaires
insultants et d...
Les réseaux sociaux renforcent le sexisme
 Les réseaux sociaux caractérisée par :
‐ viralité,
‐ anonymat, impunité, dilut...
Campagne de diffamation
contre une femme
 basée sur son apparence,
son maquillage, ses
vêtements et/ou son
comportement …...
Un phénomène souvent banalisé, minimisé par les
jeunes et par les adultes.
Pourtant = des conséquences multiples (Blaya) :...
CYBERSEXISME : une campagne de sensibilisation
« Stop cybersexisme »: une campagne de
sensibilisation
• Deux affiches
• Flyers jeunes
• Brochures
pour les adultes
« Stop cybersexisme »: une campagne de
sensibilisation
Trois messages:
• Certains actes et propos en ligne
ont un fondemen...
« Stop cybersexisme »: le cadre légal
« Stop cybersexisme » : diffusion de la
campagne
• Envoi d’un kit dans les 1500
collèges et lycées d’Ile-de-France
• Affic...
En conclusion
• Le Cyberespace est un espace formidable d’émancipation :
expression, création, travail, loisirs, etc..
• M...
Je vous remercie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le web est-il sexiste ?

208 vues

Publié le

Présentation réalisée par Clémence Pajot, directrice du centre de ressources Hubertine Auclert (Paris) lors de la Webschool de Tours le 16 juin 2016

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
208
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
89
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le web est-il sexiste ?

  1. 1. Le web est-il sexiste ? Clémence pajot directrice
  2. 2. 1. Présentation du Centre Hubertine Auclert 2. L’usage des outils numérique et d’internet au prisme du genre 3. Cyberviolences et cybersexisme LE WEB EST-IL SEXISTE ?
  3. 3. Organisme associé de la Région Île-de-France  Créé en 2009  A l’initiative du Conseil régional d’Île-de-France et des acteurs et actrices de l’égalité Il regroupe à ce jour 146 membres : 111 associations, 12 syndicats et 23 Collectivités. Objectif : Accompagner toute personne et toute structure dans son projet en faveur de l’égalité femmes-hommes LE CENTRE HUBERTINE AUCLERT Un centre francilien pour l'Egalité Femmes-Hommes
  4. 4. 1. Plateforme régionale de ressources et d’échanges sur l’égalité femmes-hommes : "l’égalithèque" 2. Accompagner dans la mise en place des projets en lien avec l’égalité F/H: associations, collectivités territoriales 3. Promouvoir l’éducation à l’égalité, notamment via la publication d’études et d’analyses des outils éducatifs au prisme du genre 4. Lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes grâce à l’Observatoire régional des violences faites aux femmes LE CENTRE HUBERTINE AUCLERT 4 missions principales :
  5. 5. Le numérique est un formidable espace et outil d’émancipation pour les femmes comme pour les hommes : • il sert de support à de nouveaux modes de mobilisation et d’expression, • il est source d’une extraordinaire créativité, presque sans limite ; • il constitue aussi un espace de travail, où se développent toutes sortes de nouveaux métiers. L’USAGE DES OUTILS NUMÉRIQUE ET D’INTERNET AU PRISME DU GENRE
  6. 6. Cycle de conférences : Hubertine est une geek  Conférence #1 : « Les jeux vidéo ont-ils un genre ? » 2013  Conférence #2, première en France sur ce sujet : « L'open data au service de l'égalité femmes-hommes »  Lancement : Tumblr Les Invisibilisées// 3 juin 2015  Conférence #3 :Futur en Seine : le Web est-il sexiste ? // 13 Juin 2015  Conférence #4 : Les cyberactivismes féministes à travers le monde - 15 octobre 2015  Conférence #5 : Femmes et numérique : y-a-t-il un bug ? // octobre 2015 - en partenariat avec Universcience - La Villette
  7. 7. La place des femmes dans les métiers du numérique  Les femmes sont aujourd'hui sous représentées dans le métiers du numérique (28%), mais ce n’a pas toujours été le cas.  Elles occupent : 34% d'employées et de techniciennes, 25% d'ingénieures, consultantes et cadres et 19% seulement de cadres dirigeantes.  C’est la conséquence d’une socialisation différenciée entre filles et garçons. Dans l’industrie des jeux vidéo :  Un milieu professionnel en plein essor : fait désormais jeu égal avec le cinéma.  Du côté des professionnels du jeu vidéo, la féminisation des postes progresse timidement  Une représentation des femmes très stéréotypes,  Sexisme, harcèlement sexuels : des freins importants pour les femmes
  8. 8. Capture d'écran du jeu "Résident Evil 5" Capture d'écran du jeu "Heavenly Sword" Jeux vidéo : une représentation des femmes très stéréotypée
  9. 9. L’espace numérique : un nouveau mode d’expression et de mobilisation Un nouvel espace d’expression et de socialisation  diffuser et échanger des points de vue (blogs, réseaux sociaux)  Espace anonyme et neutre (en théorie) Un espace de et mobilisation citoyenne  Utilisation des multimédias par les activistes féministes pour mieux communiquer (visibilité, viralité, recrutement en ligne, mise en réseau)  Le Cyberespace offre un espace préservé pour libération de la parole des femmes (campagnes, groupes de discussion)  De nouveaux modes d’action sont possibles (mapping, contenus interactifs, open data, etc.)
  10. 10. CYBERSEXISME : définition Définition :  Ensemble de comportements et propos sexistes sur internet, réseaux sociaux, ou via les sms/mms.  qui reposent sur les stéréotypes sur les filles et les garçons, sur des injonctions concernant la sexualité, la manière de s’habiller, l’apparence physique ou le comportement. Les différentes formes :  Injures, diffamation, propos discriminatoires, commentaires humiliants ou menaces de violences (notamment sexuelles)  Diffusion d’image intimes prises à l’insu ou dans un contexte privé puis ensuite diffusée sans le consentement (revenge porn),  Ces agressions peuvent être ponctuelles ou répétées et relever dans ce cas de harcèlement.
  11. 11. CYBERSEXISME : les données disponibles  Les femmes journalistes reçoivent trois fois plus de commentaires insultants et de menaces ou intimidations via Twitter, y compris des menaces de viols. (OSCE -2015)  73% des femmes à travers le monde confrontées d’une manière ou d’une autre à des violences en ligne(Nations Unies-2015)  1 élève sur 5 victime de cyberviolences au collège dont 15,5 % garçons, et 21% des filles. Notamment insultes, en particulier sur tenue vestimentaire, publication de photos ou vidéos humiliantes (DEPP, 2014)  Les filles déclarant des cyberviolences ont aussi subi des violences sexistes (insultes) et sexuelles dans la vie réelle.  1 lycéenne sur 4 se déclare victime d’humiliations et de harcèlement en ligne (IPSOS/CHA 2014) ciblant son apparence physique et son comportement sexuel ou amoureux
  12. 12. Les réseaux sociaux renforcent le sexisme  Les réseaux sociaux caractérisée par : ‐ viralité, ‐ anonymat, impunité, dilution de la responsabilité, ‐ consentement non respecté, pas de contrôle des adultes… ‐ des contenus surtout visuels ‐ formulation de commentaires et appréciations sur ces contenus  Production, circulation et interprétation différenciées des images des corps de femmes  Contexte d’hypersexualisation incite les filles à plaire en permanence, à envoyer des photos qui seront cependant toujours jugées et scrutées…
  13. 13. Campagne de diffamation contre une femme  basée sur son apparence, son maquillage, ses vêtements et/ou son comportement …qui sont jugés comme « trop » ouvertement sexuel.  Vient sanctionner la transgression des normes genrées (comportement sexuel attendu d’une fille) 13/06/2016 : Maude Vallet, a témoigné sur Facebook du slut-shaming dont elle a été victime alors qu’elle portait un short. Exemple du Slut-shaming
  14. 14. Un phénomène souvent banalisé, minimisé par les jeunes et par les adultes. Pourtant = des conséquences multiples (Blaya) : • culpabilité, état dépressif, peur et colère, idées suicidaires • Isolement • échec scolaire et décrochage • Liens avec violences physiques /sexuelles dans la vie réelle • Exclusion des filles de l’espace numérique, stratégies d’évitement. CYBERSEXISME : des conséquences réelles
  15. 15. CYBERSEXISME : une campagne de sensibilisation
  16. 16. « Stop cybersexisme »: une campagne de sensibilisation • Deux affiches • Flyers jeunes • Brochures pour les adultes
  17. 17. « Stop cybersexisme »: une campagne de sensibilisation Trois messages: • Certains actes et propos en ligne ont un fondement sexiste qui se basent sur des croyances que filles et garçons n’ont pas les mêmes rôles, et comportements et devoirs • Certains actes constituent des violences • En appeler à la responsabilité individuelle en tant que « témoins » (ou relayeurs) afin d’inciter à ne pas diffuser des images, ou « liker » des propos ou commentaire sexistes
  18. 18. « Stop cybersexisme »: le cadre légal
  19. 19. « Stop cybersexisme » : diffusion de la campagne • Envoi d’un kit dans les 1500 collèges et lycées d’Ile-de-France • Affichage métrobus pendant 15 jours = 19 millions de vues. • Relais dans la presse généraliste • Diffusion sur les réseaux sociaux, Tumblr dédié
  20. 20. En conclusion • Le Cyberespace est un espace formidable d’émancipation : expression, création, travail, loisirs, etc.. • Mais les femmes y ont un accès restreint (considérées non légitimes, tendance à l’entre soi, espace de défoulement du machisme et du sexisme car anonymat et distance renforce sentiment d’impunité. Priorités : • Permettre un accès universel à cet espace (jeunes et vieux, différents milieux sociaux, filles et garçons). • Eduquer à une déconstruction des stéréotypes et à une vision critique. • Mener des campagnes de prévention du sexisme • Condamner et sanctionner les comportements délictueux
  21. 21. Je vous remercie

×