Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Les jeunes et les réseaux sociaux : enjeux et accompagnement

542 vues

Publié le

Diaporama de formation
20/11/2018

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Les jeunes et les réseaux sociaux : enjeux et accompagnement

  1. 1. Les jeunes et les réseaux sociaux : enjeux et accompagnement Edwige Jamin – DANE/ CLEMI de Lyon Caroline Guédan - DANE Mardi 20 novembre 2018
  2. 2. SOMMAIRE Présentation du CLEMI 1. Les pratiques numériques des jeunes 2. L’usage des réseaux sociaux 3. Focus sur le cyber-harcèlement
  3. 3. Les jeunes et les réseaux sociaux : enjeux et accompagnement Présentation du CLEMI et EMI
  4. 4. EMI ? ● Mieux appréhender les médias : comment ça marche ? – Comprendre la construction de l'information – Connaître les coulisses des médias – Pratiquer, créer pour mieux comprendre → dédiaboliser les médias, prendre du recul FAIRE PREUVE D'ESPRIT CRITIQUE
  5. 5. Esprit critique ? ● Le mot « critique » vient du grec « Kritikos » = capable de juger, de discerner. ● Le terme « esprit » sous-entend un état permanent, comparable à un trait de caractère qui ne s'efface pas. → L'esprit critique : tournure d'esprit propre à celui qui cherche à discerner le vrai du faux. ni avoir l'esprit de contradiction, ni faire preuve de scepticisme. mais douter, remettre en cause, chercher la légitimité, le fondement. → plus une posture intellectuelle qu'une compétence.
  6. 6. Une jeunesse connectée 
  7. 7. Introduction : Des « Digital natives » à la « génération Z »
  8. 8. Les « Digital natives » ● Terme apparu en 2001 par Marc Prensky, chercheur et conseiller en éducation, USA, dans son article «Digital natives, Digital immigrants». ● Ils sont des individus nés après 1980, avec le langage numérique (ordinateurs, jeux vidéo, internet) pour «langue maternelle». ● Terme polémique : certains chercheurs ont critiqué cette notion en montrant la fracture numérique sous l’angle de la différence de classe (E. Hargittaï, USA) ou qu’elle est relève des compétences de modes de vie (« lifestyle skills », étude de la fondation ECDL) ● On parle aussi de « génération Y »
  9. 9. La génération Z ● Génération Z : individus nés autour de 2000 jusqu’à aujourd’hui ; ● Ils sont nés dans un monde avec l’informatique et Internet ; ● Ce qui les caractérise : l’hyperconnexion, la mondialisation culturelle, l’immédiateté, le réseau…
  10. 10. https://www.slideshare.net/heavenAgency/bornsocial-2018-agence-heaven
  11. 11. 1. Les pratiques numériques des jeunes
  12. 12. 1. Les pratiques numériques des jeunes Le temps passé Le temps passé sur internet augmente constamment, et ce à toutes les tranches d'âge, y compris les 13-19 ans http://fr.slideshare.net/IpsosFrance/junior-connect-la-conqute-de-lengagement
  13. 13. Des horaires nocturnes Plus de 50 % des 1-19 ans surfent dans leur lit, notamment pour communiquer (mais aussi pour jouer) . http://fr.slideshare.net/IpsosFrance/junior-connect-la-conqute-de-lengagement 1. Les pratiques numériques des jeunes
  14. 14. Des réveils programmés Parmi ceux qui surfent la nuit, 10% programment leur réveil pour initier une conversation ou une communication nocturne. http://www.reseau-morphee.fr/communique-presse-adolescents-sommeil.html 1. Les pratiques numériques des jeunes
  15. 15. http://fr.slideshare.net/IpsosFrance/junior-connect-la-conqute-de-lengagement 1. Les pratiques numériques des jeunes Selon Médiamétrie, les jeunes vivent dans des foyers suréquipés en écrans (6,4 en moyenne – télés, ordinateurs, tablettes, smartphones...)
  16. 16. Mais aussi des smartphones Moins d'encadrement parental , davantage d'hyper connectivité ... http://fr.slideshare.net/IpsosFrance/junior-connect-la-conqute-de-lengagement 1. Les pratiques numériques des jeunes
  17. 17. Incidences sur la santé Serge Tisseron : « ce ne sont pas les écrans qui sont toxiques, c’est leur mauvais usage ». 1. Les pratiques numériques des jeunes Source : Observatoire de la santé visuelle et auditive
  18. 18. Incidences sur la santé Source : infographie de Cfactuel, disponible sur FranceTV.education 1. Les pratiques numériques des jeunes https://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cm1/article/lumiere-sur-les-effets-de-l-ecran
  19. 19. Incidences sur la santé Source : infographie de Cfactuel, disponible sur FranceTV.education 1. Les pratiques numériques des jeunes https://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cm1/article/lumiere-sur-les-effets-de-l-ecran
  20. 20. Des conseils 1. Les pratiques numériques des jeunes Source : https://www.3-6-9-12.org/
  21. 21. 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  22. 22. - « Réseauter » est la première activité des 13 - 19 ans http://www.offremedia.com/media/deliacms/media/1269/126948-c88c4b.pdf 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  23. 23. VIDEO Dorie Bruyas Fréquence Ecoles 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  24. 24. https://www.blogdumoderateur.com/born-social-2018/ 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  25. 25. http://fr.slideshare.net/IpsosFrance/junior-connect-la-conqute-de-lengagement 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  26. 26. 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  27. 27. 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux https://www.blogdumoderateur.com/born-social-2018/
  28. 28. http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/1162001-que-font-les-jeunes-sur-les-reseaux-sociaux/ 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  29. 29. 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux https://www.slideshare.net/heavenAgency/bornsocial-2018-agence-heaven
  30. 30. L'image, toujours plus attrayante L'image est au cœur des pratiques des jeunes, par les volumes vus et échangés quotidiennement, mais aussi par la diversité des fonctionnalités. ● Les applications mobiles de modification et de diffusion d'images (Snapchat, Instagram, Trumblr) en vogue chez les adolescents ● Les 15-24 ans regardent 170 h de vidéos par mois ● Environ 8 envois d'images par jour ● L'image est omniprésente mais par forcément regardée (exemple : ils "écoutent" une chanson sur Youtube) 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  31. 31. Protection de leur sphère privée Plus ils avancent en âge, plus les jeunes sont soucieux de leur sphère privée. Environ 80 % protègent leur compte. ● le statut social : les jeunes de statut social supérieur sont plus prudents que ceux de statut moyen ou inférieur ● le sexe : les filles sont plus soucieuses de leur sphère privée que les garçons 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  32. 32. Protection de leur sphère privée Plus ils avancent en âge, plus les jeunes sont soucieux de leur sphère privée. Environ 80 % protègent leur compte. ● le statut social : les jeunes de statut social supérieur sont plus prudents que ceux de statut moyen ou inférieur ● le sexe : les filles sont plus soucieuses de leur sphère privée que les garçons 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux https://www.slideshare.net/heavenAgency/bornsocial-2018-agence-heaven
  33. 33. Risques ● prise de conscience insuffisante de l’accessibilité des commentaires, photos, etc. et des risques d’utilisation frauduleuse des données qui en découlent. Les images qui circulent sur le Net sont ineffaçables ; ● cyberdépendance; ● risque de distraction pour les jeunes (faire les devoirs sur ordinateur tout en étant connectés à un réseau social) ● contacts indésirables et agressions sexuelles : usage des RS par les pédophiles pour entrer en contact avec des victimes potentielles ; ● risque d’être ridiculisé, insulté ou harcelé par d’autres utilisateurs (cyberharcèlement). 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux
  34. 34. Conclusion : Accompagner plutôt qu’interdire !
  35. 35. Protection de leur sphère privée Plus ils avancent en âge, plus les jeunes sont soucieux de leur sphère privée. Environ 80 % protègent leur compte. ● le statut social : les jeunes de statut social supérieur sont plus prudents que ceux de statut moyen ou inférieur ● le sexe : les filles sont plus soucieuses de leur sphère privée que les garçons 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux https://www.slideshare.net/heavenAgency/bornsocial-2018-agence-heaven
  36. 36. Protection de leur sphère privée Plus ils avancent en âge, plus les jeunes sont soucieux de leur sphère privée. Environ 80 % protègent leur compte. ● le statut social : les jeunes de statut social supérieur sont plus prudents que ceux de statut moyen ou inférieur ● le sexe : les filles sont plus soucieuses de leur sphère privée que les garçons 2. Les usages des jeunes sur les réseaux sociaux https://www.slideshare.net/heavenAgency/bornsocial-2018-agence-heaven
  37. 37. Les jeunes et les réseaux sociaux : enjeux et accompagnement Récapitulatif et focus sur le cyberharcèlement
  38. 38. Focus sur le cyberharcèlement
  39. 39. Les jeunes regrettent n’avoir eu aucune sensibilisation sur : • Le suicide à 73% • Le harcèlement à 61%Le harcèlement à 61% • Le racket à 54% • Les relations filles-garçons à 51% • La discrimination à 48% • Le bon usage d’Internet à 38% En ont eu une sur sécurité routière, sexualité, cannabis et alcool. Alcool, harcèlement et exposition de soi : les ados parlent aux ados - enquête Fondation Pfizer/Ipsos Santé juin 2014 Quelques chiffres sur le harcèlement
  40. 40. 700 000 élèves souffrent de harcèlement, et parmi ceux là, 383 000 souffrent d'un harcèlement sévère. 1 élève sur 5 a connu de la cyberviolence. Les filles sont 3 fois plus harcelées que les garçons sur internet. http://www.education.gouv.fr/cid86251/agissons-contre-le-harcelement-a-l-ecole-courrier-de-najat-vallaud-belkacem-aux-ens eignants.html - 2015 Quelques chiffres sur le harcèlement
  41. 41. Quelques chiffres sur le harcèlement
  42. 42. Définition du cyberharcèlement
  43. 43. Harcèlement scolaire : ● Insultes, humiliations, mises à l'écart, rumeurs, coups... ● infligés de façon répétée, ● sur une longue période, ● de la part d'un ou plusieurs élèves. Définition du cyberharcèlement
  44. 44. Des équipements plus individuels →Favorise l'augmentation du temps de connexion. →Permet de construire un monde à part à l'abri des adultes (sentiment paradoxal de solitude en retour). →La portabilité des outils favorise un usage dans des lieux non-communs, comme la chambre et le lit. Le jeune est plus susceptible d'être confronté à un phénomène de cyberharcèlement via ces outils nomades. Définition du cyberharcèlement
  45. 45. Spécificités du cyberharcèlement : - Usages des technologies comme le téléphone mobile ou l'Internet. - Formes : création d'un faux profil au nom de l'élève, envoi de messages d'insultes ou diffusion de rumeurs. Définition du cyberharcèlement
  46. 46. INCONVENIENTS : - Monde virtuel → 24h/24, 7j/7 ; n'importe où via un écran - Forte capacité de dissémination - Difficultés à cibler le harceleur - Anonymat : sentiment d'impunité et de facilité « AVANTAGES » : - Ce type de harcèlement laisse des traces. (harcèlement classique, parole de l'un contre celle de l'autre) : sauvegarder les messages ou faire des captures d'écrans = preuves pour attraper le harceleur et l'empêcher de continuer avec d'autres. Définition du cyberharcèlement
  47. 47. ● Insultes, menaces, humiliations sur le mur ● Rumeurs ● Diffusion à grande échelle de photos ● Usurpation d'identité ● Menaces par messages privés ● Humiliation par questions indiscrètes posées anonymement ● Menaces anonymes Cyberharcèlement // RS
  48. 48. ● Diffusion d'images ou de vidéos volées, ou sans consentement ● Diffusion d'images humiliantes ou violentes (happy slapping) ● Temps de visionnage court mais possibilité de récupération et de diffusion non souhaitée par capture d'écran... Cyberharcèlement // RS
  49. 49. ● Appel au « lynchage » public ● Propagation d'images volées ● Harcèlement par SMS ou MMS ● Possibilité de masquer l'appelant Cyberharcèlement // RS
  50. 50. ● Piratage de comptes (identité et/ou crédits) ● Insultes, menaces ● Mise au ban, isolement... Jeux en ligne Cyberharcèlement // RS
  51. 51. Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique
  52. 52. Atouts des réseaux sociaux ● nouer et entretenir des relations sociales ; ● développer un sentiment d’appartenance ; ● se mettre en scène et découvrir ce qui plaît ou non. → Les commentaires des jeunes du même âge sont essentiels pour la formation de l’identité cf. Everything on my phone ● partager ses intérêts avec d’autres ● trouver des informations Publication, information et liberté d'expression
  53. 53. Risques ● prise de conscience insuffisante de l’accessibilité des commentaires, photos, etc. et des risques d’utilisation frauduleuse des données qui en découlent. ● Cyberdépendance; cf. groupe 4 : Numérique et santé → impact sur le sommeil et la concentration ● risque de distraction pour les jeunes (faire les devoirs sur ordinateur tout en étant connectés à un réseau social) ● contacts indésirables et agressions sexuelles : usage des RS par les pédophiles pour entrer en contact avec des victimes potentielles ; ● risque d’être ridiculisé, insulté ou harcelé par d’autres utilisateurs (cyberharcèlement). cf. groupe 1 : RS et publication élève / élève Publication, information et liberté d'expression
  54. 54. Quantitatif VS qualitatif ● Ado envoie en moyenne 87 textos par jour, 2500 par mois (chiffres de 2012) ● Les adolescents, digital natives, développent des compétences, davantage communicationnelles qu'informationnelles → travail sur la valeur informationnelle de leurs posts ; fiabilité des sources Publication, information et liberté d'expression
  55. 55. Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique 1. Sécuriser ses données numériques Sécuriser ses mots de passe ● Fermer sa session ● Éviter d'associer les comptes ● Protéger son identité – Éviter de remplir des formulaires en ligne – Distinguer vie privée / vie publique (paramétrage de partages) – Prendre conscience que tout peut être diffusé et conservé VIDEO Totalement grillée sur Facebook
  56. 56. 2. Développer son esprit critique face à la fiabilité de l'info cf. Groupe 3 : RS et désinformation Se poser les questions de base : ● Qui publie ? ● Quelle est la légitimité de l'auteur (professionnel, spécialiste ?...) ? ● Quelle est le site qui publie l'info ? (son sérieux, sa crédibilité…) ● Pour une image : de quand la 1ère diffusion ? Prendre conscience qu'on ne peut pas publier n'importe quoi, que la diffusion de fausses nouvelles est punie par la loi. Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique
  57. 57. RS et image d'information Exemple de décontextualisation ● Ces photos de Paris représentent- elles vraiment la ville le lendemain des attentats du 13 novembre 2015 ? ● Pour répondre, retrouvez quand a été publiée pour la 1ère fois cette photo des Champs-Elysées.
  58. 58. Exemple de retouche photo → Recherche inversée d’image ou recherche par mots clés Prendre conscience des retouches photos dans les médias → VIDEO Mannequin
  59. 59. Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique 3. Rappeler la loi sur la liberté d'expression et ses limites La liberté d'expression = le droit pour chacun de dire ou d’écrire ce qu’il pense. Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen 1789 Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948 Article 19 Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.
  60. 60. Dans les médias scolaires : ● La convention internationale des droits de l’enfant (1989) reconnaît la liberté d’opinion des mineurs (traité international, ONU) ● Lycée : Publications réalisées et diffusées par les élèves dans les lycées Circulaire n°02-026 du 1er février 2002 actualisant la circulaire n°91- 051 du 6 mars 1991 « Les lycéens s'interdisent tout prosélytisme politique, religieux ou commercial, sans pour autant s’interdire d’exprimer des opinions. » Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique
  61. 61. Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique droit d’expression // devoirs. Des règles et lois protègent la liberté et la dignité des personnes (= déontologie de la presse.) Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse (encadre l'expression et la diffusion, même pour les médias scolaires) → Ainsi la diffamation, l’injure publique, le trouble à l’ordre public (incitation à la haine, à la discrimination et à la violence, publication de « fausses nouvelles ») sont punis par la loi. → Sur Internet et en particulier sur les réseaux sociaux, la loi sanctionne la diffusion des propos injurieux, racistes, antisémites, homophobes et diffamatoires Cf groupe 1, 2, 3
  62. 62. Pour les mineurs, les parents sont responsables des propos mis en ligne par leurs enfants. ● En fonction du type de propos, la sanction peut aller jusqu'à une amende de 12 000 € (injures, diffamations) ● L'usurpation d'identité est punie par la loi (un an d'emprisonnement et 15 000€ d'amende) ● Diffusion de fausses informations (dont rumeurs) est punie par la loi. (45 000€) ● Droit à l'image Rappel de la loi
  63. 63. 4. Contrôler son image cf. Groupe 5 : RS et image de soi + Everything on my phone L'image est au cœur des pratiques des jeunes, par les volumes vus et échangés quotidiennement, mais aussi par la diversité des fonctionnalités. ● Les applications mobiles de modification et de diffusion d'images (Snapchat, Instagram, Trumblr) en vogue chez les adolescents ● Les 15-24 ans regardent 170 h de vidéos par mois ● Environ 8 envois d'images par jour ● L'image est omniprésente mais par forcément regardée (exemple : ils "écoutent" une chanson sur Youtube) Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique
  64. 64. Mise en scène de soi plutôt qu'exposition ou exhibition ● Contrôler son extimité = expression publique de l'intimité, dans le but d'obtenir une forme de reconnaissance et de soutien (Serge Tisseron) ● Adopter une double tension (double bind) : construire une identité individuelle mais aussi une appartenance à un groupe (avec ses langages et ses outils) ● Avatar ? Quelles solutions ? Éduquer à la citoyenneté numérique
  65. 65. En conclusion Lutter contre le cyberharcèlement c'est : ● Aider les adolescents à se protéger : – Par des moyens techniques – Par un prise de conscience de l'exposition de soi ● Éduquer les adolescents à utiliser autrement internet et les réseaux : – Être un utilisateur averti – Agir en citoyen numérique – Gérer sa présence numérique
  66. 66. Des outils et des ressources

×