Structures cellulaires impliquées dans le réflexe achiléen.Divers organes interviennent dans la réalisation du réflexe ach...
- des plaques motrices au niveau desquelles on observe une relation entre des fibresnerveuses et des fibres musculaires no...
3 - Structures observables au niveau de la moelle épinièrea. Explorer la préparation microscopique mise à disposition pour...
c. Le ganglion rachidien renferme des corps cellulaires de neurones de formeparticulière (neurone hanté, euh… neurone en T...
Aide à l’exploitation des expériences de Magendie.Compléments sur les expériences de section.Lorsqu’une section coupe une ...
Déduire de l’exploitation des documents le nombre minimum de cellules nerveusesimpliquées dans la réalisation du réflexe m...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tp20 Structures nerveuses impliquées dans le réflexe myotatique.

3 243 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 243
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
46
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tp20 Structures nerveuses impliquées dans le réflexe myotatique.

  1. 1. Structures cellulaires impliquées dans le réflexe achiléen.Divers organes interviennent dans la réalisation du réflexe achilléen : muscle, nerfs,moelle épinière.On cherche à préciser quels types de cellules interviennent lors du réflexe myotatiqueet comment ces cellules sont organisées entre elles.Productions attendues :- compte rendu synthétique des activités réalisées ou présentées et de leurs conclusionséventuelles- documents ANNEXES à compléter et schéma fonctionnel de synthèse présentant lecircuit neuronique impliqué dans le réflexe achilléen.1 - Structures observables au niveau dun muscleA partir des documents présentés :- déterminez le rôle respectif des deux structures étudiées : fuseau neuromusculaire etplaque motrice.- indiquez le type de message nerveux circulant dans les fibres associées à cesstructures et son sens de propagation.Émettre des hypothèses sur la signification à l’échelle cellulaire de ces fibresnerveuses, sur leur origine ou sur leur destination.Une exploration microscopique du muscle d’un membre permet d’observer des structurescellulaires particulières :- des fuseaux neuromusculaires au niveau desquels on observe une relation entre desfibres nerveuses et des fibres musculaires modifiées. Un étirement des fibresmusculaires modifiées provoquant une variation de l’activité électrique enregistrable à lasurface des fibres nerveuses.
  2. 2. - des plaques motrices au niveau desquelles on observe une relation entre des fibresnerveuses et des fibres musculaires normales, une stimulation électrique des fibresnerveuses provoquant la contraction des fibres musculaires.2 - Structures observables au niveau d’un nerfObserver à divers grossissements un nerf dilacéré et un nerf en coupe transversale ;identifier les structures et les cellules observées puis compléter le document ANNEXE 1
  3. 3. 3 - Structures observables au niveau de la moelle épinièrea. Explorer la préparation microscopique mise à disposition pour rechercher etidentifier les cellules nerveuses ; légender l’ANNEXE 2b. Réaliser un dessin d’observation de la zone A.
  4. 4. c. Le ganglion rachidien renferme des corps cellulaires de neurones de formeparticulière (neurone hanté, euh… neurone en T !) ; deux fibres nerveuses sont enrelation avec ce corps cellulaire : l’une est constitutive du nerf rachidien, l’autre est enrelation avec la moelle épinière. A partir de ces éléments, légender le schéma ci-dessous.d. Le circuit nerveux au niveau de la moelle épinière.François Magendie (1784-1855), lun des pionniers de la physiologie expérimentale enFrance, fut le premier à mettre en évidence le rôle des racines rachidiennes. Un extraitde son journal, publié en 1822, relate ses premières expérimentations chez le Chien.« Depuis longtemps, je désirais faire une expérience dans laquelle je couperais sur unanimal les racines postérieures des nerfs qui naissent de la moelle épinière (...) Jeusalors sous les yeux les racines postérieures des paires lombaires et sacrées et, en lessoulevant successivement avec les lames de petits ciseaux, je pus les couper dun côté,la moelle restant intacte. Jignorais quel serait le résultat de cette tentative (...) etjobservais lanimal ; je crus dabord le membre correspondant aux nerfs coupésentièrement paralysé ; il était insensible aux piqûres et aux pressions les plus fortes ; ilme paraissait immobile, mais bientôt, à ma grande surprise, je le vis se mouvoir dunemanière très apparente, bien que la sensibilité y fut toujours tout à fait éteinte. Uneseconde, une troisième expérience me donnèrent exactement le même résultat (...) Il seprésentait naturellement à lesprit de couper les racines antérieures en laissantintactes les postérieures (...) Comme dans les expériences précédentes, je ne fis lasection que dun seul côté, afin davoir un terme de comparaison. On conçoit avec quellesurprise je suivis les effets de cette section. Ils ne furent point douteux : le membreétait complètement immobile et flasque tandis quil conservait une sensibilité sanséquivoque. Enfin, pour ne rien négliger, jai coupé à la fois les racines antérieures etpostérieures : il y eut perte absolue de sentiment* et de mouvement. »* = sensibilité
  5. 5. Aide à l’exploitation des expériences de Magendie.Compléments sur les expériences de section.Lorsqu’une section coupe une cellule nerveuse, la partiede la cellule contenant le noyau (corps cellulaire appeléaussi soma) cicatrise et reste vivante, alors que lesparties de cette cellule séparées du corps cellulaire parla section dégénèrent.
  6. 6. Déduire de l’exploitation des documents le nombre minimum de cellules nerveusesimpliquées dans la réalisation du réflexe myotatique et leur localisation au niveau de lamoelle épinière.4 - SynthèseA partir des informations recueillies, tracer le circuit neuronique impliqué dans leréflexe myotatique, légender et titrer.

×