Les chiffres de Mutatio
TOP 5 des mauvaises idées
pour rendre
FrameWork Scrum plus efficace…
Par Payam Afkari, BAA CSM, CS...
The Company
5 • Faisons un gabarit de tâches
pour les user story, ça nous fera
économiser du temps lors de la
planificatio...
L’idée d’avoir un gabarit peut, à priori
sembler bonne, cependant cette
façon de faire peut amener l’équipe à
se concentre...
4 • Raccourcissons la durée
des planifications du sprint pour
que les gens retournent
faire du vrai travail…
La planification est l’une des étapes
cruciales du sprint. C’est en
comprenant bien les priorités et les
user story que l’...
3 • Quinze minutes de daily c'est
trop long. On sait ce qu’on a à faire.
On pourrait prendre ce temps-là
pour travailler à...
Se rencontrer uniquement 1 ou 2 fois/semaine
n’est pas une bonne idée. Lors des dailys, les
membres de l’équipe constatent...
2 • Faisons des sprints de 3
semaines mais planifions
pour 2 afin d’avoir du temps
pour faire les travaux
hors sprint...
Afin d’aller chercher une plus
grande productivité, l’équipe
doit être dédiée à réaliser la
livraison prévue au sprint.
L’...
1 • Arrêtons de faire des
rétrospectives de sprint, on
perd du temps en faisant de la
psychologie de Babel, ce n'est pas
p...
La rétrospective de sprint permet à
l’équipe de s’examiner et d’améliorer
ses façons de faire. Ce temps de recul
est cruci...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Top 5 des mauvaises idées pour rendre FrameWork Scrum plus efficace

309 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
309
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Top 5 des mauvaises idées pour rendre FrameWork Scrum plus efficace

  1. 1. Les chiffres de Mutatio TOP 5 des mauvaises idées pour rendre FrameWork Scrum plus efficace… Par Payam Afkari, BAA CSM, CSPO, CSP Directeur de pratique Agile • Coach Agile et Scrum master
  2. 2. The Company 5 • Faisons un gabarit de tâches pour les user story, ça nous fera économiser du temps lors de la planification, de toute façon c'est souvent les mêmes tâches qui reviennent...
  3. 3. L’idée d’avoir un gabarit peut, à priori sembler bonne, cependant cette façon de faire peut amener l’équipe à se concentrer seulement sur les tâches et oublier les discussions qui peuvent apporter de la créativité et de nouvelles façons de faire.
  4. 4. 4 • Raccourcissons la durée des planifications du sprint pour que les gens retournent faire du vrai travail…
  5. 5. La planification est l’une des étapes cruciales du sprint. C’est en comprenant bien les priorités et les user story que l’équipe peut s’engager et créer un plan pour le contenu à livrer. Le travail fait lors de la planification du sprint est un vrai livrable et il ne doit pas être pris à la légère.
  6. 6. 3 • Quinze minutes de daily c'est trop long. On sait ce qu’on a à faire. On pourrait prendre ce temps-là pour travailler à la place…
  7. 7. Se rencontrer uniquement 1 ou 2 fois/semaine n’est pas une bonne idée. Lors des dailys, les membres de l’équipe constatent où ils se trouvent par rapport à leur engagement du sprint et décident de la façon dont ils peuvent se réajuster et/ou s’entraider pour lever les obstacles. Se rencontrer quotidiennement permet d’adresser les enjeux rapidement afin que l’équipe puisse se concentrer à livrer le contenu du sprint.
  8. 8. 2 • Faisons des sprints de 3 semaines mais planifions pour 2 afin d’avoir du temps pour faire les travaux hors sprint...
  9. 9. Afin d’aller chercher une plus grande productivité, l’équipe doit être dédiée à réaliser la livraison prévue au sprint. L’organisation et le scrum master doivent regarder comment aider l’équipe pour qu’elle puisse maximiser sa livraison.
  10. 10. 1 • Arrêtons de faire des rétrospectives de sprint, on perd du temps en faisant de la psychologie de Babel, ce n'est pas productif. Travaillons à la place!
  11. 11. La rétrospective de sprint permet à l’équipe de s’examiner et d’améliorer ses façons de faire. Ce temps de recul est crucial pour qu’une équipe devienne plus productive.

×