M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10

1 298 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 298
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10

  1. 1. Web & Nouveaux Medias Usage du web 2.0 dans les entreprises et les organisations : enjeux et perspectives Michel GERMAIN Mardi 23 novembre 2010 m.germain@arctus.com Tél. 06 85 23 35 47 Portail Métiers Fiches-métiers Observatoire de l’Intranet
  2. 2. 2 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010
  3. 3. Des « fondations » à l’e-transformation PREMIERE ETAPE DE L’INTRANET (les fondations) DEUXIEME ETAPE DE L’INTRANET (l’interaction & l’usage) Orientation « technologie » - Insertion dans le paysage de l’entreprise - Centrage sur l’infrastructure Orientation « sociale » (dynamique d’usage) - Création de l’interaction et du partage - Centrage sur l’humain (aspect social) Approche verticale - Refléter l’organisation Approche transversale - Permettre les échanges et les interactions Temporalité distincte (diachronique) : - Un temps pour l’intranet - Un temps pour l’échange et le travail - Un temps pour la formation Temporalité continue (synchronique) : - Intranet « multifonctions » et « multi-usage » - Support de l’ « activité » (au sens pluriel du terme) Continuum : Échange - Travail - Formation Mode de management : - « Présentiel » en majorité (proximité) Mode de management : - Mixte : « sur place » et « à distance » Mode de travail : Pluralité des univers de travail : - Bureautique - Applications métier - Distinction Internet / Intranet / Extranet Mode de travail mixte : Unification et fusion - Notion de « bureau virtuel » - Travail sur le « lieu de travail » et « à distance » - Convergence Internet / Intranet / Extranet (xNet) Spatialité : - Fermée - Circonscrite et locale Spatialité : - Ouverte - Mondialisée et « glocalisée » 3 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010
  4. 4. Le regard du sociologue Évolution de l’individu Faber Ludens Posture Le « sachant » Très méthodique L’apprenant L’intuitif Travail Effort, dévouement, mérite, sacrifice perfectionnisme Jeu, plaisir, « fun» Expérimentation,« Zap ping » voire détournement Temps Orienté vers le futur & la planification Implanté dans le présent & dans l’instant Figure Père, Ingénieur Meneur, Tête de réseau Mots- clés Appliquer Structurer Créer, transformer Professionnaliser 4 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 Stéphane Hugon, Docteur en sociologie, chercheur au CeaQ (Centre d’Etude sur l’Actuel et le Quotidien) Responsable du Groupe de Recherche sur la Technologie et le Quotidien, Université Paris V Transformation de la culture managériale Valeur d’intégration Sociabilité et partage Valeur d’adaptation Contribuer plus que créer Valeur de réactivité Travailler dans un environnement dynamique
  5. 5. Évolution d’Internet et de l’intranet 5 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 • Intelligence collective • Pilotage par les indicateurs • Approche xNet • Cross media Intranet 3.0 • Personnalisation • Profilage • Communautés • Gestion des connaissances • Collaboration Intranet 2.0 • Approche verticale (Push) Top down • Communication • Information Intranet 1.0 1990 1996 2000 2004 2008 2012 • Gouvernance • Web SaaS (Cloud computing) • Web sémantique Web 3.0 • Interaction • Rich media • Mobilité • Réseaux sociaux Web 2.0 • Approche « push » • Sites statiques Web 1.0 INTERNET INTRANET
  6. 6. Communication Dimensions d’un dispositif intranet 6 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 Information CollaborationCoordination Annuaire & Réseau social d’entreprise Agenda Base de compétences Planning Gestion de projet Reporting Accès / contribution : - Espaces de travail (services, projets, etc.) - Workflows : . publication, . administratifs . collaboratifs, . etc. - Commu- nautés (intérêt, pratique) - Applications métiers - Données documentaires - Données métiers - Forums - FAQ - Blogs - Wiki Échange - Mail - Messagerie instantanée - Micro-blogging Accès : - Actualités - Informations Gestion des connaissances (KM) Indexation Métadonnées Moteur de recherche
  7. 7. Approche systémique (TIC & entreprise) 7 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 INTRANET 1 - Approche « micro » Dispositif humain &technique Management Technologie Procédures Conduite du changement Conduite de projet Culture Stratégie Identité Structure Valeurs Mode de management Dynamique humaine Vocation de l’entreprise Missions Actions Orientations stratégiques Plan d’action Finalités Organisation interne Modes de fonctionnement Choix techniques FormelInfor- mel 2 - Approche « macro » Stratégie et environnement Web
  8. 8. Web social (2.0) et l’entreprise 8 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 Web Social (2.0) Réseaux sociaux Signal social Rich media Géo- management Interfaces graphique Nomadisme Applications composites Interfaces riches
  9. 9. Réalité « systémique » de l’intranet ! 9 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 ManagementTechnologie Processus Procédures Gouvernance - Réseau social - Taggage (RSS) - Rich media (web TV, web radio, podcasting, etc.) - Géo-management (SIG) et nomadisme - Multi-canal : Clients-légers (smartphones, etc.) Organisation décentralisée - Principes de publication - Principes de collaboration, Principes d’administration - Charte éditoriale, charte d’usage, nétiquette. - Mécanismes de gouvernance Implication managériale - Management de proximité Management par les indicateurs - Publication - Collaboration - Gestion d’équipe & reporting Évaluation des contributions Conduite du changement Choix technologiques : - CMS (Propriétaire ou Open Source) - Moteur de recherche - Outils et espaces de travail - Blogs - Wikis -Intranet multi-canal Interaction Profilage Personnalisation Évaluation
  10. 10. Démarche globale & gouvernance 10 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 Adhésion Acculturation Formalisation Insertion Infor- mation Communi- cation Collabo- ration Intelligenc e collective Direction générale Mana- gement Utili- sateurs Acteurs Pilotage / indicateurs Projet d’entreprise E-Transfor- mation Evaluation managers Evaluation contri- butions Employa- bilité Co-gestion Dynamique perma- nente E-Manage- ment Evaluation contri- buteurs Usages collaboratifs Contri- bution dél. Commu- nautés Décentra- lisation Professio- nalisation Compé- tences Usages InfoCom Bonnes pratiques Nétiquette Début de décen- tralisation Charte éditoriale Contrôle centralisée Vulga- risation Archi. info Approche xNet Cross Media Réseau social d’entreprise Applications nomades E-Learning Interactions multiples Tableaux de bords Profilage Person- nalisation Rich media Messagerie instantanée Blogs Wikis RSS Workflows Espaces de travail Knowledge Mgmt Contenus dynamiques Recherche élaborée Forums FAQ Contenus statiques Info. Push Approche verticale Top Down Hardware & UsagesPeopleware & Gouvernance
  11. 11. En guise de conclusion … 11 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 OO + NT = VEO² (Old Organizations + New technologies = Very Expensive Old Organizations)
  12. 12. ANNEXES 12 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010
  13. 13. Les socio-types de l’entreprise 13 Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-2010 Atypique (0 %) Bâtisseur (30,3 %) Champion (0,4 %) Atypique (11,4 %) Avant-gardiste (2,7 %) Conservateur (37,5 %) En mouvement (17,8 %) Technophile (0 %) Gouvernance Fonctionnalités 66 % 33 % 33 % 66 % 100 % 100 % Chaque organisation est positionnée sur la matrice en fonction de son degré de maturité en terme de fonctionnalités proposées et de gouvernance implémentée dans l’intranet.
  14. 14. Socio-styles de l’intranet (tableau de référence) Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-201014 Notation Valeur de 1 à 3 Valeur de 4 à 6 Valeur de 7 à 9 1 Portage Projet initié et porté par une direction en particulier (ex. DirCom - DSI ou DRH) Un projet parmi d’autres (sans importance particulière) Projet supporté et accompagné de façon collégiale (CoPil) Répartition des responsabilités Animation transversale Sponsorisation par la DG Appropriation générale par toutes les entités Pilotage stratégique (projet d’entreprise) 2 Forme Centralisation Fort contrôle sur le dispositif Décentralisation partielle Responsabilisation managériale Autonomie partielle de contribution Décentralisation totale Responsabilisation collective Autonomie de contribution et de validation 3 Périmètre (champs couverts) Faible extension de la webisation Information Communication Forte extension de la webisation Information Communication Collaboration Gestion des connaissances Extension totale de la webisation - Information - Communication - Collaboration - Gestion des connaissances - Intelligence collective 4 Contenus & Gestion des connaissances Contenus statiques Organisation des contenus par rubriques, fichiers et répertoires Moteur de recherche simple Contenus dynamiques Structuration des données (métadonnées, indexation) Formalisation d’une taxonomie Recherche multicritères Approche des contenus interactive et transactionnelle Exploitation de la taxonomie et de la folksonomie Moteur multidimensionnel 5 Fonctionnalités Accès à l’information Statique (diffusion) Communication descendante (Top down) Outils de bureautique simple Accès distant à des applications métiers (non intégrées) Démarche d’intégration Accès à l’information statique & dynamique Communication interactive (top down & bottom up) Outils de synchronisation (annuaire, organigramme, agenda partagé, gestion de projets, etc.) Outils de collaboration (workflows génériques /métiers) Optimisation et intégration poussée des fonctionnalités (interfaces dynamiques, agents intelligents, etc.) Généralisation de l’utilisation d’applications online (web OS, cloud computing) Collaboration généralisée (télé- travail, téléformation, etc.) Approche multi-canal (clients légers, etc.)
  15. 15. Socio-styles de l’intranet (tableau de référence) Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-201015 Notation Valeur de 1 à 3 Valeur de 4 à 6 Valeur de 7 à 9 6 Applications CMS simple Applications statiques HTML & Bases de données Faible actualisation CMS élaboré Webisation de quelques applications métiers (système mixte) Workflows génériques Workflows spécifiques Groupware (espaces de travail) Webisation de toutes les applications (SIRH, CRM, SCM, etc.) Workflows & groupware extensifs (généralisés) Applications interactives Interfaces riches 7 Organisation Segmentation des publics en matière de diffusion Mode de diffusion hiérarchique et descendant Formalisation de l’organisation Définition des rôles et des domaines d’intervention Identification des communautés de pratiques et d’intérêt Formalisation des espaces de travail, projets, communautaires Espaces individuels Personnalisation Formalisation systémique (pilotage stratégique) (contributeurs-valideurs) Réseaux constitués Réseaux auto-constitués Structuration et animation des réseaux sociaux Profilage Personnalisation 8 Réseau de contribution & appropriation Pilotage restreint Quelques acteurs concernés Pilotage réparti Formalisation du réseau de contributeurs Animation du réseau Pilotage démultiplié Généralisation de la contribution (tout collaborateur est lecteur et contributeur) 9 Usages Applications locales Outils juxtaposés (briques applicatives) Approche hardware Applications centrales Communication inter-applications Approche peopleware Approche systémique Usage permanent des TIC (approche individuelle et mode de management) 10 Ergonomie Accessibilité Prise en compte de l’émetteur (décideur) Information poussée Approche par l’organisation Prise en compte de l’utilisateur Utilisabilité – Accessibilité Priorité de maîtrise d’usage Taxonomie Webisation d’ensemble Généralisation du bureau virtuel (interface unique) Folksonomie
  16. 16. Socio-styles de l’intranet (tableau de référence) Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-201016 Notation Valeur de 1 à 3 Valeur de 4 à 6 Valeur de 7 à 9 11 Management Imposition (top down) Faible implication managériale Appropriation individuelle Négociation Implication du management Management par les processus Management par les compétences Transaction Implication de la DG Pilotage systémique Métamodèle d’entreprise 12 Gouvernance Pas de gouvernance Quelques bonnes pratiques Gouvernance (principes de publication, de collaboration, de gestion des connaissances) Gouvernance collective (évaluation permanente et corrective) 13 Efficience Réponse aux besoins locaux Solutions dissociées Approche par les outils Efficience relationnelle Réponse à l’organisation Urbanisation globale Approche par l’organisation Efficience opérationnelle Évolution du business model Entreprise flexible Efficience stratégique Rationalisation Pilotage par les indicateurs 14 Motivation Pas de motivation particulière et pas d’évaluation Une tâche parmi d’autres (sans principes d’évaluation) Peu ou pas d’indicateurs statistiques ou qualitatifs Formalisation du projet commun Évaluation de certains contributeurs identifiés (statut formalisé) Identification des compétences (inscription dans les fiches de postes & métiers) Définition d’un statut des contributeurs Évaluation systématique de la contribution individuelle et collective Démarche de professionnalisation & employabilité Politique de valorisation (voire de rémunération variable) Inscription dans la GPEC Déploiement Tardif Précoce Anticipé Génération Web Web 1.0 (statique) Web 2.0 (interactif & dynamique) Web 2.0 Web 3.0 Socio-style Attentistes Accompagnateurs Précurseurs
  17. 17. Cadre meta : Positionnement source/cible Web 2.0 dans l'entreprise-23-11-201017 3 4 4 6 4 4 3 3 4 3 3 3 3 3 5 5 7 8 7 6 6 7 7 7 6 6 6 7 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1- Portage 2- Forme 3- Périmètre 4- Contenus & KM 5- Fonctionnalités 6- Applications 7- Organisation 8- Contribution 9- Usages 10- Ergonomie 11- Management 12- Gouvernance 13- Efficience 14- Motivation Source : Bleu Cible : Rouge

×