Laëtitia Duroux - Émeline Lemercier - Nicolas Miot - Louis Sutter - Floriane Vauthier - Anne WolferBorovsky ou le         ...
Il était une fois ...	 Seul depuis des années dans ses montagnes,le Borovsky© s’ennuie. Il essaye de se distraireen épiant...
SOMMAIREPARTIE I : DIAGNOSTIC                        P1 I. S’approprier les objectifs               P2 II. Connaître le pr...
DIAGNOSTIC             1
Le projet Rewild est au service des parcs                                                naturels. Il est né d’une étude d...
II. Connaître le                                                    projet et son potentiel                               ...
III. Étudier                      les concepts               JeuxLoisirs          Séries - Films                          ...
IV. Problématique                                    de communicationLes parcs nationaux ont choisi de promouvoir leur ter...
Stratégie decommunication            6
I. Définir le Public                                  Le public des 18-25 ans est primordial pour les parcs naturels conce...
SPORTS                                ASPIRATIONSMÉDIAS         MARQUES       INFLUENCES                                  ...
2. Repérer le publicSachant que 2 millions d’étudiants en France ont entre 18 et 25 ans, se concentrer dansun premier temp...
II. Construire la                                      communication                                                      ...
2. Assurer son                                                               positionnement SOCIAL SAVAGE GAMING          ...
Distinctif                             Le positionnement choisi est distinctif par rapport aux exemples                   ...
III.La marque :                                                           Le Borovsky                                     ...
3. Pourquoi Le                                                                   Borovsky ?                               ...
PERCEPTIONS                    ©                    CARACTÉRISTIQUES     INSPIRATIONS                      15
Stratégie demoyens               16
La stratégie de communication est fondamentalement basée sur le concept du « Do ItYourself ». L’objectif est de ne pas for...
b. L’application Smartphone                                                                                     Comment ? ...
d. Les Posters                                                                                                            ...
f. Les Stickers                                                                                                           ...
h. Le Communiqué de Presse                                                                                  Comment ?     ...
Stratégiecréative            20
I. Choix graphiqueLe Borovsky© a un côté sauvage, rustre et brut de décoffrage. Le style graphique se situeentre la BD, le...
III. Application                                             sur les visuels de                                           ...
B. Les Stickers                         Ils reprennent la tête du Borovsky© sous différentes expressions avec             ...
Plan d’action                24
I. BudgetBUDGET DE 30 000€ prix en charge par lensemble des partenaires                                                   ...
Moyens         Décembre               Janvier             Février                   Mars              Avril               ...
Recommandations                  27
La stratégie de communication ici développée est fondamentalement basée sur leconcept du « Do It Yourself ». L’objectif es...
PARTENARIATS                                           TRANSPORTS                           COMMERCE                      ...
Hyde, l’agence qui                                       propose aux gens ce                                       dont il...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Challenge Inter-LP 2012 - Stratégie de Communication - Agence Hyde

4 122 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 122
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 567
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Challenge Inter-LP 2012 - Stratégie de Communication - Agence Hyde

  1. 1. Laëtitia Duroux - Émeline Lemercier - Nicolas Miot - Louis Sutter - Floriane Vauthier - Anne WolferBorovsky ou le ©Social Savage Gaming
  2. 2. Il était une fois ... Seul depuis des années dans ses montagnes,le Borovsky© s’ennuie. Il essaye de se distraireen épiant et en faisant peur aux randonneurs.Au détour de ses pérégrinations il ramasse unsmartphone tombé de la poche d’un touriste enfuite. Il tripote les icônes de l’objet magiqueavec ses gros doigts maladroits et se retrouvehappé dans l’objet. Il découvre intriguél’existence de ses cousins les habitants des villesdont il ne possède pas les codes. Il se comportetrès mal et ne prend pas soin de la natureurbaine car il ne sait pas y évoluer. Il nargueles humains, il est perdu, il fait n’importe quoi,il se nourrit dans les restaurants, il boit dans lesbars, monte dans les bus, … il ne paye pas. Desanimaux domestiques disparaissent… il vole lespains au chocolat des enfants, il prend la placedu DJ aux platines,… il est incivique… en ©bref, c’est le Big Borovsky . Il divise : certainsadhèrent, d’autres le pourfendent… Il ne laissepas indifférent… On le chasse, on le sauve, on lecourse… il essaye de retrouver la montagne… ©
  3. 3. SOMMAIREPARTIE I : DIAGNOSTIC P1 I. S’approprier les objectifs P2 II. Connaître le projet et son potentiel P3 III. Etudier les concepts P4 IV. Problématique de communication P5PARTIE II : STRATÉGIE DECOMMUNICATION P6 I. Définir le public P7 II. Construire la communication P10 III. La marque : le Borovsky P13PARTIE III : STRATÉGIE DE MOYEN P16PARTIE IV : STRATÉGIE CRÉATIVE P22 I. Choix graphique P23 II. Harmonisation avec la charte actuelle P23 III. Application sur les visuels de com’ P24PARTIE IV : PLAN D’ACTION P26 I. Budget P27 II. Calendrier P28PARTIE V : RECOMMANDATIONS P29
  4. 4. DIAGNOSTIC 1
  5. 5. Le projet Rewild est au service des parcs naturels. Il est né d’une étude de faisabilité réalisée en 2010 démontrant la pertinence d’un concept reposant sur l’itinérance ludique. L’étude Coup de jeune sur la montagne, réalisée par la Grande Traversée des Alpes, appuie cette réflexion en énumérant les attentes des pré-adultes vis-à-vis de la montagne. Celles-ci se centrent principalement sur l’aspect collectif, détendu et autonomie. I. S’approprier les objectifsRenouveler la clientèle estivale en attirant les pré- Créer une expérienceadultes appartenant à la catégorie des 18-25 ans ludique Utiliser des applications mobiles en lien avec le réelPromouvoir les territoires (parcs et villes portes) en Mettre en place uns’appuyant sur les itinéraires et les services qualifiés produit global avec uneexistants, sans mettre en concurrence les quatre déclinaison des scénariosparcs naturels dans chaque territoireCréer une offre qui respecte l’environnement et les Promouvoir l’utilisation desvaleurs de la montagne. transports en commun Initier au développement durable 2
  6. 6. II. Connaître le projet et son potentiel FORCES FAIBLESSES - Choix de l’innovation : technologie/ - Déconnexion entre le ludique et le COMMUNICATION DU JEU REWILD vie réelle pédagogique - Aspect ludique - Sentier balisé : ne correspond pas aux - Cadre agréable pré-adultes (ski = hors-pistes) - Activité multi-sites et créneau jour/ - Aspect sportif limité à la marche à pied/ nuit VTT - Jeu intéressant (Concept Sololumo : - Non-connexion avec la réalité Social, Local, Ludique, Mobile) - Pas de suivi : dégradation/perte du matériel et difficulté à rentrer dans le concept - Volonté de se tourner vers les pré- - Inadaptation des roadbooks avec la adultes cible : adaptés aux 9-13 ans DE REWILD - Détails sur le site des différents moyens - Taille du roadbook gênante de transports, restaurants-auberges à - Durée du jeu (Juillet Août) alors que le proximité public de proximité est possiblement parti - Nombreux lots intéressants - Peu de testeurs en 2012, donc - Présence sur les réseaux sociaux retombées limitées OPPORTUNITÉS MENACESCOMMUNICATION TENDANCES ACTUELLES - Engouement pour le vert, la nature - Dépendance à la météo - Hausse de l’équipement - Intérêt aléatoire des participants pour le technologique de la population projet - Technologie permettant d’ouvrir le - Manque d’intérêt pour la montagne champ des possibles sans toucher à la - Secteur des vacances/séjours hyper nature concurrentiel - Première initiative avec large champ - Gratuité : pas de jugement possible quant EN GENERAL d’action et de modification possible à la valeur du jeu - Pas d’encadrement = moindre coût : - Créneau Juillet-Août : la cible n’est plus élargissement du temps d’ouverture atteignable à travers les associations - Gagnant du Trophée du Jury, du étudiantes qui n’agissent pas en été Trophée de l’Innovation Rhône-Alpes - Testeurs satisfaits dans l’ensemble - Large panel d’activités disponibles 3
  7. 7. III. Étudier les concepts JeuxLoisirs Séries - Films Télévision 4
  8. 8. IV. Problématique de communicationLes parcs nationaux ont choisi de promouvoir leur territoire à travers un concept novateuren associant la technologie et la vie réelle. Ce choix est cohérent puisqu’il a été appuyépar une étude de tendance sur les pré-adultes et la montagne. De plus, le projet Rewild aété doublement récompensé le 27 novembre par le trophée du jury « toutes catégories »et dans la catégorie « Nouvelles technologies au service de la découverte des territoires ».Ceci est donc un point important pour la notoriété de Rewild.La cohérence et la pertinence du fond du projet lui procure un potentiel d’évolutionimportant. Toutefois, le service proposé ne s’inscrit pas dans un choix stratégique cohérentpuisqu’il ne correspond pas à un réel besoin du public qu’il pourrait combler.L’enjeu est donc crucial puisqu’il faut créer une envie forte chez le futur consommateur.Celui-ci doit croire que cette envie émane de lui, et non pas qu’elle a été créée de toutepièce par le prestataire.Le questionnement auquel doit répondre la communication mise en place repose sur lanécessité d’attirer les pré-adultes de 18 à 25 ans dans l’univers du jeu Rewild, alors qu’il esten cours de démarrage et dispose d’une notoriété en construction.La piste de développement que l’agence Hyde compte développer repose sur le principede base du concept : la réalité alternée. Pour réussir, il est nécessaire de transposer leconcept du projet Rewild dans la communication. Le croisement entre la communicationphysique et multimédia permettra de plonger dans l’univers du public visé. Cependant,le succès dépendra de l’univers choisi qui doit être en cohérence avec les codes et lesnouveaux modes de vie des pré-adultes. problém atique : Une attirer les pré-adultes de 18 à 25 ans dans l’univers du jeu Rewild, alors qu’il est en cours de démarrage et dispose d’une notoriété en construction. 5
  9. 9. Stratégie decommunication 6
  10. 10. I. Définir le Public Le public des 18-25 ans est primordial pour les parcs naturels concernés car ces derniers représentent un potentiel de renouvellement et de développement de la clientèle touristique fort puisque les pré- adultes vacanciers d’aujourd’hui deviendront les touristes et les parents de demain. 1.Connaître le public Là où elle réclame des épopées, de la fête, des A. Habitudes types des pratiques compétitives, de la turbulence, du pré-adultes en vacances vertige, de l’aventure, de l’éclate, de la convivialité ou de l’extrême, les acteurs montagnards parlent de pratiques de découverte, douces, sécuritaires, patrimoniales et contemplatives. Etude « jeunes et montagnes » - Capacité à créer - Parcs naturels - Pendant lesPRATIQUES ATTENTES PÉRIODES des vidéos, clips, accessibles sans vacances scolaires, blogs et reportages condition préalable, racontant les propices aux - Départs en été expériences, dont rencontres. en baisse à cause celles vécues en des travaux d’été montagne. - Echappatoire à la et stages qui se pression et à l’activité multiplient. - Art du constante. divertissement : - Taux de vacancier implication dans les - Non-exclusion de 60%, taux de groupes musicaux, des rencontres départ plus faible réseaux sociaux, intergénérationnelles pour la tranche des associations sportives. ponctuelles. 70 ans et plus. - Improvisation, capacité à modifier ses plans. B. Principales influences culturelles construisant l’identité La conception d’une planche des influences permet de définir l’état d’esprit du cœur de cible. Bien connaître le public c’est permettre de créer un imaginaire et une stratégie créative pertinente. 7
  11. 11. SPORTS ASPIRATIONSMÉDIAS MARQUES INFLUENCES 8
  12. 12. 2. Repérer le publicSachant que 2 millions d’étudiants en France ont entre 18 et 25 ans, se concentrer dansun premier temps sur le profil étudiant constitue un point de départ efficace pour repérerle public-cible. En effet, la tranche des pré-adultes est constituée de profils très différentsavec des situations sociales variées, tant au niveau professionnel que personnel. Focaliser lacommunication sur le public étudiant permettra de repérer les points où la communicationsera efficace. Cela n’exclura pas pour autant les non-étudiants : certains lieux de passageleurs sont communs et les cercles sociaux peuvent rassembler les deux profils.L’un des principaux critères à prendre en compte est l’accessibilité aux parcs naturels pourle public cible de la communication. Le but à terme étant de les emmener en week-endrandonnée dans les parcs nationaux, il est peu pertinent de mobiliser le public éloigné quine pourra pas réagir à l’action finale. Deux types de lieux de communication peuvent êtreretenus pour trouver le public susceptible de venir en été : - Les stations de ski : il s’agit d’une des activités sportives Nombre d’étudiantsles plus plébiscitées et partagées par les pré-adultes. Or, si par ville :en terme de trajet et de durée, le public est capable de se rendre dans les stations de ski en hiver, il sera capable dese rendre dans les parcs naturels situés à proximité en été et Lyon 61 670 le frein lié au trajet sera faible. Il est possible de cibler entre Grenoble 27 877 autres Métabief, Les Rousses, Chamrousse, Châtel, les Deux Dijon 26 259 Alpes et Tignes. Besançon 20 819 Genève 14 000 - Les villes étudiantes : il faut toucher le public au moment où il Chambéry 7 700 est rassemblé pour un maximum de rentabilité. L’occupationprincipale des 18-25 ans reste les études, qui conséquemment Annecy 4 171 les rassemblent dans les principales villes étudiantes durant la semaine. il est donc possible d’identifier les lieux les plus TOTAL 162 496 fréquentéspar le public de manière régulière.Il faudra également tenir compte des transports en communen destination des parcs naturels dans chaque ville. De plus,une grande part des étudiants possède un abonnementen transport en commun, auquel peut être associé uneréduction sur les transports nécessaires à Rewild.Aux vues du budget et des objectifs de sélection du cœur de cible, les villes de Paris etde Turin doivent être mises de côté pour la première session de communication. En ce quiconcerne Paris, la dimension trop importante de la ville ne permettrait pas de réaliser unecommunication efficace. Pour les deux villes, les massifs se situent à plus de deux heures deroute. De plus, il n’est pas pertinent de cibler Turin, tant que les visuels et roadbook n’ontpas été traduits en différente langue, dont l’italien. 9
  13. 13. II. Construire la communication 1. Se fixer des objectifsFAIRE CONNAITRE LE CRÉER UN INCITER À LA PROJET IMAGINAIRE PARTICIPATION Faire connaitre Rendre cohérente Donner envie de finir le le mot Rewild l’image de Rewild avec jeu, concrétiser dans la le public cible vraie vie Informer sur Créer une Créer une expérience le concept appropriation de la utilisateur même du marque Rewild Faire vivre le jeu toute l’année Fidéliser, donner envie d’aller dans les autres parcs 10
  14. 14. 2. Assurer son positionnement SOCIAL SAVAGE GAMING SOCIALCommunauté perso : Induire l’idée que Communauté Rewild : Créer une toutele Rewild peut être fait entre amis. Faire nouvelle communauté, plus grande, autourvenir le public avec son propre groupe du jeu et de la marque. Cette communautéd’amis. L’étude Jeunes et Montagne insiste serait constituée des personnes qui ontd’ailleurs sur une attente principale de sa participé au Rewild ou aux actions depart : "Se retrouver entre eux". communication interactives. SAVAGE Respect de l’environnement : Le retourRetour à l’instinct : La montagne est unendroit vierge de tout élément urbain, à l’état sauvage de l’homme peutou presque. Permettre de retrouver une s’assimiler à l’âge préhistorique. À cettenature sauvage. Le mot wild est utilisé époque, la notion de pollution n’existaitdans le nom du projet lui-même. Wild pas telle qu’on la connait aujourd’hui, lessignifie sauvage dans le sens nature hommes vivaient dans le respect de lasauvage, alors que savage induit plutôt nature.la notion de comportement sauvage.Les deux mots peuvent fonctionnerensemble et se complètent car le retourà la nature sauvage induit le retour à descomportements primaires, à l’instinct desurvie.Appât du gain : Outre la reconnaissance GAMING Notion de défi : Il y a les gagnants et lesd’avoir été les meilleurs, la notion de perdants. Les participants chercheront àcadeaux s’inscrit dans la logique du jeu, du se concurrencer, à gagner un défi. cetconcours. aspect est présant dans la plupart des loisirs du public-cible et de la société enJeux en réseau : Rewild est un jeu de piste général. Le Lasergame ou le Paintball sontbasé sur des notions de réalité alternée des activités prisées par les pré-adulteset sur l’utilisation d’outils numériques. et reposent sur le défi et le score. MêmeCela rappelle les jeux de rôle en ligne s’il y a affrontement, les participants enmassivement multi-joueurs. Il s’agit de créer resteront à se taquiner, se chambrer, sansun univers, qui est servi et induit par les outils que cela ne l’emporte sur l’atmosphèremultimédias. bon enfant de l’activité. 11
  15. 15. Distinctif Le positionnement choisi est distinctif par rapport aux exemples d’activités cités dans le mapping suivant. Rewild est l’une des seules activités qui se base à la fois sur une activité sportive, sans que cela ne soit trop épuisant, et sur une dimension insolite et divertissante, sans que l’activité reste un but en soi. En effet, l’objectif est que les participants s’amusent et passent un week- end qui les marquera. Cependant, le jeu devra garder une dimension culturelle avec la découverte du patrimoine naturel et culturel local, mais il doit être induit par le fait même d’être à la montagne. Le Ludo-éducatif n’est pas adapté au public des 18-25 ans, il faut le laisser apprécier les lieux et s’informer par lui- même. DurableLes termes employés ici sont des notions sûres et qui restent extansives, elles peuvent doncdurer dans le temps. Le positionnement choisi pourra être utilisé pendant une périodeestimable de 5 à 10 ans selon les évolutions du produit en lui-même. La stratégie decommunication pourra donc être modifiée mais le positionnement restera le même, celapermettra une certaine cohérence de la communication globale de Rewild. CrédibleLe principe du Rewild est celui d’un jeu de piste en montagne à faire entre amis. Les troisvaleurs fortes du projet se retrouvent dans le positionnement de communication choisi.Les amis = Social ; la montagne = Savage ; le jeu de piste = Gaming. AttractifCes trois notions vont attirer le public-cible puisque d’après l’étude : La jeunesse réclamedes épopées, de la fête, des pratiques compétitives, de la turbulence, du vertige, del’aventure, de l’éclate, de la convivialité ou de l’extrême. Positionnement des loisirs concurrents et du Rewild Etat dacteur – Dépense physique Positionnement actuel du Rewild Positionnement Culturel souhaité pour le Rewild Loisirs - - Apprentissage Amusement Etat de spectateur 12
  16. 16. III.La marque : Le Borovsky © 1. Pourquoi une mascotte ?Les Roadbooks actuels du Rewild sont basés sur l’existence de personnages. Ce conceptde personnification de la visite étant porteur, il s’agit ici de légitimer l’incarnation en un êtreunique, fédérateur, adaptable et déclinable en fonction des territoires.Créer un personnage unique à utiliser sur les différents territoires permet une intégration dujeu dans sa globalité. De plus, Il est difficile d’intégrer les pré-adultes dans un univers et qu’ilsincarnent plusieurs personnages. Il est préférable de capitaliser sur un seul personnage fortet reconnu.Le personnage permet de s’identifier au jeu. Au lieu de forcer le public à apprécier un jeuqu’il n’a pas encore testé, on lui permet d’adhérer à un univers centré autour d’un anti-héros, concept qui se développe dans les produits multimédias (jeu vidéo, films, séries)destinés aux pré-adultes. 2. Pourquoi un yéti ?Le yéti ou « abominable homme des neiges » est une créature anthropomorphe du folklorede la région himalayenne. Il est considéré au sein de la communauté scientifique comme unêtre légendaire du fait de labsence de preuve matérielle incontestable de son existence. Ila de nombreux équivalents dans dautres régions du monde, dont le bigfoot en Amériquedu Nord ou l’almasty dans le Caucase. Lœuvre fantastique de Howard Phillips Lovecraftévoque des créatures malfaisantes nommées Mi-go ou Abominables Hommes des Neiges.Il fait partie intégrante de l’imaginaire populaire universel. Il est atemporel, présent sousdifférentes formes sur tous les continents. Il est presque toujours associé à la montagne, laforêt, la nature en général. Il est transgénérationnel. Chaque âge lui associe ses propresvaleurs et invente son histoire. Il est propice à susciter l’imaginaire dans son ensemble.Il est mystérieux, secret et insaisissable. Tout le monde le connaît mais personne ne l’a vu. Ilsymbolise la nature originelle. Il fuit la civilisation tout en s’en approchant car elle l’intriguecomme il l’intrigue. Il se déplace beaucoup et laisse de nombreuses traces. Certains ontcru en voir un morceau, un bras, une jambe, pensent l’avoir surpris en train de se cacherderrière un arbre, il fait discuter et peut être un élément social fort. 13
  17. 17. 3. Pourquoi Le Borovsky ? ©Signification courante : « Plutôt introvertis, les Boro paraissent au premier abord doux, calmes, réservés, peu expressifs, et possèdent un bon contrôle d’eux-mêmes. Ce sont des hommes forts, stables, déterminés, sérieux, faits pour prendre et assumer des responsabilités. Ils sont séduisants, tout en restant simples et naturels. Ils ne rechignent pas devant la tâche à accomplir, étant de la trempe des coureurs de fond. S’ils sont capables dune grande patience pour les choses importantes de l’existence, notamment dans le domaine professionnel, ils peuvent au contraire se montrer brusques et manquer de modération pour les petits faits mineurs du quotidien. Mais la colère leur sied si bien ! Ils sont particulièrement disciplinés et volontaires. Une fois engagés dans une voie, ils ne se découragent pas aisément et ne changent pas facilement d’idées. Plutôt conservateurs, les Boro ont les pieds sur terre et font preuve de sang-froid et d’efficacité. Enfants, ils sont agréables et gratifiants. Ils grandissent sans poser de réels problèmes. » 4. Imprégnation de l’univers du publicSon univers et son moi-profond sont issus d’un croisement génétique entre Homer Simpson,Cartman et Bender (voir planche de tendance des inspirations) qui sont des référencesfortes du public-cible. Son oncle est Chuck Norris.Les axes principaux de communication qui parlent au public sont l’auto-dérision, le « privatejoke », la blague de potache, la contreculture et le politiquement incorrect. C’est le codedans lequel s’intègre le Borovsky© et qui est celui du public-cible. 14
  18. 18. PERCEPTIONS © CARACTÉRISTIQUES INSPIRATIONS 15
  19. 19. Stratégie demoyens 16
  20. 20. La stratégie de communication est fondamentalement basée sur le concept du « Do ItYourself ». L’objectif est de ne pas forcer le public à s’intéresser au projet tout comme onn’oblige pas une personne à pratiquer un sport pour le lui faire apprécier. Il faut donc inviterla cible à s’intéresser à la montagne sans lui imposer.La stratégie en pull est la plus adaptée à ce genre de cible. Elle doit mener à uneappropriation totale de l’élément fédérateur : ici le Borovsky©. L’élément principal,l’application smartphone, a pour rôle de faire vivre une expérience utilisateur forte dans ladurée. Le Borovsky© rentre dans la sphère privée ; l’histoire s’ancre petit à petit dans l’espritdes utilisateurs à travers le déroulement du jeu.Pour appuyer cette stratégie, des bocks et des stickers sont distribués au fur et à mesure.Ils ont pour but de toucher la cible étudiante dans son ensemble, et pas seulement latranche équipée de smartphone, et permettent de renvoyer vers le site de Rewild et versl’application. Ces outils de communication sont directement rattachés à l’univers des 18-25 ans à travers deux axes : la fête et le partage. Enfin, les posters permettent de marquerles moments clés de la campagne. Ces trois éléments concourent à faire naître la notionde collection dans l’esprit du public.a. La page Facebook Comment ? Pourquoi ? La page facebook servira à faire vivre la communauté sur le long terme et à assurer le lien entre la mascotteC’est le réseau social le plus utilisé et le projet Rewild.à titre personnel. Le nombre de Chaque fan de la mascotte pourra alors, s’il le souhaitecommunautés et le nombre et sans se sentir forcer, se renseigner progressivementd’adhérents à celles-ci sont en sur le projet Rewild.croissance constante. La gestion d’une page Facebook pourra être prise en charge par un employé ou plusieurs employés à tourPas d’utilisation de Twitter car il se de rôle.situe plus au niveau professionnelou pour les personnalités. Rôle Principal Création et entretien d’une communauté.Cet outil permet de faire vivreune communication homogène Le +au niveau national, et donc de Possibilité de raconter une histoire (storytelling).parler des quatre parcs sur lesdifférents territoires. ©La gratuité de cet outil, associéeà sa puissance virale, le rendadapté au budget du projetReWild. 15
  21. 21. b. L’application Smartphone Comment ? Pourquoi ? Par la création d’un jeu personnalisé reprenant l’univers du Borovsky© permet d’atteindre la cible dans son quotidien. Par une application de jeu simple, sur l’exemple des67% des utilisateurs de principales applications qui fonctionnent sur le marché,smartphone utilisent du type Angry Bird, Doodle Jump, Fruit Ninja…régulièrement des applications. Ce sera une application de type « Beat Them All »Parmi les applications les plus nommée Wildness of Borovsky© . Elle consistera à sabrerconsultées avec un smartphone, des animaux de compagnie (cf. Annexe Descriptif deles jeux arrivent en cinquième l’appli). Bien que le concept paraisse immoral, il estposition (étude Dagobert sur le en phase avec l’aspect politiquement incorrect dumobile en France). Borovsky©. Le trash permettra de créer un intérêt du public pour cette application.La notoriété d’une application Elle apparait dès la phase 1 (cf : planning des moyens)n’a aucune frontière, elle peutdevenir un succès au niveau Rôle Principallocal, national ou mêmeinternational. Création d’une expérience utilisateur dans la durée. Le + Le téléchargement de l’application est libre mais pour pouvoir y jouer et uploader son score, pour le concours de score, il sera nécessaire de se connecter via un compte Facebook ou Google ce qui permettra la © création d’un lien perpétuel entre le joueur et Rewild.c. Les QR Codes Comment ?Pourquoi ? Les QR Codes, placés sur les visuels, enverront l’utilisateur vers l’application Smartphone. De manière logique, leC’est un outil utilisé à l’intérieur segment de la cible qui est capable de lire un QR codemême du jeu Rewild. La est également capable de télécharger une applicationcommunication fait donc écho et donc susceptible d’y jouer.avec le produit, il est crédible. Pour amener la cible à se rendre sur la page Facebook du Borovsky©, et donc du projet ReWild, les postersUne communication multimédia et les bocks seront équipés de la mention retrouvez-faite de nos jours peut nous sur Facebook. Le but est de ne pas mettre dedifficilement se passer de côté l’ensemble de la cible qui ne dispose pas d’unl’utilisation de QR Codes. L’étude téléphone lisant les QR Codesmenée par l’agence Dagobertsur le mobile en France indique Rôle Principalque le QR Code bénéficie d’une Inciter le téléchargement de l’application.notoriété de 89%. Le + L’usage du QR Code permet une analyse de l’évolution des téléchargements du jeu Smartphone. Le QR code sera différent selon les supports utilisés, tout en ramenant à la même application et pourrons calculer le retour sur l’investissement de chaque support qui aura été flashé, et ainsi, définir quels sont ceux les plus flashés et donc, les meilleurs vecteurs de diffusion de l’application. 16
  22. 22. d. Les Posters Comment ? Les affiches de format standard seront laissées de côté au profit d’impression en format poster 60x88. Cela permettra de faire oublier l’aspect publicité et de relier le projet à l’univers des films, séries et jeux vidéo. Pourquoi ? L’existence d’une affiche complète en version limitée et Contrairement aux croyances, de deux affiches demi-format qui, une fois assemblées, les pré-adultes sont très critiques représentent la première, contribuent à répandre le par rapport à la publicité. Celle- sentiment que l’affiche est un élément de décoration ci ne représente pas le principal à collectionner. critère de sélection d’un produit Les affiches seront créées pour être mises à disposition ou d’appréciation d’une des observateurs dans le but de les voir repartir avec. marque. Elles seront distribuées à des partenaires (corpo, association, RU, bar, restaurant…) avec les sous-bocks. Les affiches sont de plus en Afin de faciliter la diffusion des outils (posters, stickers, plus détournées et considérés sous-bocks), un fonctionnement sous forme de kits comme des posters à conserver. regroupant ces différents supports est préconisé. Ils sont utilisés en phase 1, 2 et 3 (cf : planning des Suivez moyens) Moi Rôle Principal Provoquer un étonnement, une réaction positive. Le + www.ReWild.Fr - Le Jeu Sivouplai . .* www.ReWild.Fr - Le Jeu Lors de la livraison des séries d’affiches aux diffuseurs, © les organisateurs de Rewild peuvent en profiter pour briefer les organisations et s’assurer que le concept ait été correctement compris, voire envisager une action commune.e. Les Concours Comment ?Pourquoi ? Le concours lié à l’application consiste à récompenser celui qui obtiendra le meilleur score.Le concours est souvent utilisé Le concours photo quant à lui consistera à ce que lespour créer une interaction avec gens téléchargent le masque de la mascotte sur lale public. Les notions de jeu et page facebook, le découpent, et posent avec dansde gaming sont présentes. Les une situation insolite en passant par Instagram.cadeaux offerts motivent à la Un autre concours se déroulera pendant la périodeparticipation. d’ouverture du jeu Rewild, il consistera en un autreLe + concours photo. Les participants au Rewild prendront des photos pendant le jeu et les posteront sur la pageLe public s’approprie le projet et facebook. La meilleure photo sera récompensée. Lail s’investie diffusion de photos du jeu sur la page facebook aura pour fonction d’inciter les participants potentiels à venir participer au jeu. Ou pas . .* Les différents concours sont présents en fin de phase 1, en phase 2 et 4 (cf : planning des moyens) Rôle Principal Faire participer le public, inciter par l’offre de cadeaux. 17 © Deviens Moi !
  23. 23. f. Les Stickers Comment ? Pourquoi ? Distribution des stickers aux étudiants des corpos, aux services des villes, aux partenaires qui seront eux-Le stickers est un outil de street mêmes chargés de les redistribuer aux personnesmarketing qui induit l’aspect constituantes de la cible.de communication urbaine, Distribution lors de festivals, d’évènements culturelsd’affichage sauvage et de dans les villes, lors de soirées étudiantes etc…street art. Les stickers sont Un QR code est placé sur le sticker et renvoie surgénéralement utilisés à des fins l’application jeu.poliques, par les associations, Ils sont utilisés en phase 1 et 2 (cf : planning des moyens)par les groupes de supportersetc... Ils constituent souvent un Rôle Principaloutil de révolte, de contestation Créer une expérience utilisateur, impliquer le publicet sont donc proches et connus dans la diffusion de la campagne.du public-cible. Gamez Moi Le + On s’la colle ? . .* Le fait de distribuer les stickers et de laisser les gens les diffuser leur donnent une impression de liberté, ils peuvent les coller où ils veulent. De plus le public est impliqué dans la diffusion de la communication elle- même. On induit le concept de Do It Yourself, le public w w w. R e w i ld . f r © fera lui-même la communication.g. Les Sous-Bock Comment ?Pourquoi ? Durant la période hivernale, ces sous-bocks seront distribués dans les bars et/ou restaurants des stationsÉtant donnée que la cible du ciblées, et qui seront associées au projet.jeu est représentée par les pré- De mars à juin, les sous-bocks seront utilisés dans les barsadultes de 18 à 25 ans, il est des sept villes partenaires du projet.posible de les toucher dans des Un QR code est placé sur le sous-bock, et renvoie surendroits tels que des bars. l’application jeu. Ils sont utilisés en phase 1, 2 et 3 (cf : planning desCe moyen de communication moyens).est associé à la convivialité entreamis, et intègre la dimension de Rôle Principalcollection (cervalobélophilie). Création d’un univers associé à une expérienceCet objet est destiné à voyager. utilisateur. Le + Gamez Moi Le jeu sera téléchargé, via le flashcode présent sur les sous-bocks, pendant que les personnes seront entre San s mo dera amis, autour d’un verre. Ils pourront s’exclamer et www.ReWild.fr tion . .* commenter l’application. © 18
  24. 24. h. Le Communiqué de Presse Comment ? Pourquoi ? L’action de RP se déroulera en trois phases. D’abord par l’envoi du visuel du masque de yéti destiné auLe communiqué de presse est concours photo, puis le QR Code amenant au jeu, puisune manière rapide et usuelle le communiqué de presse contenant les informations.pour signaler aux journalistes et Envoi par mail : étant donné le budget limité, privilégierleaders d’opinions l’existence l’envoi numérique plutôt que l’impression papier. Ded’un projet. plus, l’utilisation du virtuel s’adapte à la notion deRôle Principal réalité alternée utilisée dans le jeu Rewild. Pour les médias nationaux, envoi des éléments débutAnnoncer le lancement du jeu et mai, au démarrage du concours photo, qui inclue lecommuniquer sur le contenu du masque. Chaque phase d’envoi se fera avec un écartRewild. de trois jours. Pour les médias locaux, même démarcheLe + 15 jours avant le lancement du jeu prévu le 15 juin. À destination de la blogosphère (leaders d’opinion),Possibilité de décliner l’action de les sites d’actualité jeune tels que MELTY, ou la presseteasing, de traque du yéti, auprès multimédia. La presse spécialisée sera elle aussi misedes journalistes. Le procédé à contribution via les magazines de jeux vidéo, deinterpellera et marquera les jeu de rôle, et de sport extrême, pour encadrer tousesprits par son originalité. les aspects de Rewild. Relations avec les supports papier, la presse quotidienne urbaine gratuite telle que 20minutes ou Métro pour les généralistes et locale via des supports de type Chambéry magazine, qui est gratuit, ou Le Dauphiné libéré, qui a une déclinaison sur toutes les villes de la région où se déroulera le jeu, à savoir : Grenoble, Annecy, Chambéry … Il est envoyé en phase 2 (cf : planning des moyens)i. Les évènementsPourquoi ? Comment ? Sept villes à caractère étudiant : Lyon, Grenoble, Dijon,Ils permettent d’insuffler des Besançon, Chambéry, Annecy et Genève. Il y a quatrenotions propres au public- acteurs principaux qui contribueront au financementcible, celles de la festivité, du de ces événements, ce sont quatre parcs naturels. Leshappening, de la convivialité. parcs devront choisir une ou deux villes avec lesquellesRôle Principal s’associer pour réaliser ces événements.Créer une dynamique autour du Deux pistes d’évènements possibles et adaptées à laRewild et annoncer l’ouverture stratégie : une soirée en association avec une boiteproche du jeu. de nuit de la ville concernée et l’organisation d’un contest dans un skate-parc (BMX, skate, roller, graph’,Le + concours, démonstrations, musique etc…).Même sans connaitre le concept C’est un moyen qui appartient à la tranchedu Borovsky© et du Rewild, les conditionnelle, chaque parc sera donc libre d’organiserévénements proposés présentent son budget de la manière qui lui conviendra.un attrait pour le public-cible. Des affiches reprenant les visuels des posters seront utilisées pour la promotion de ces événements. Ils seront organisés durant la phase 3 (cf : planning des moyens) 19
  25. 25. Stratégiecréative 20
  26. 26. I. Choix graphiqueLe Borovsky© a un côté sauvage, rustre et brut de décoffrage. Le style graphique se situeentre la BD, le dessin satirique et le graff’. Le public-cible peut se l’approprier facilement etle faire vivre de manière sauvage et virale, mais toujours avec un souci d’esthétisme, derespect et d’intégration décalée dans le décor, dans l’esprit de Shepard Fairey, créateurd’Obey.Le Borovsky© est très à l’aise dans ces univers. Il se laisse décliner à loisir, dans toutes lessituations ; il peut même être animé. Les mises en scènes et les formes de représentationsont illimitées. Il supporte très bien l’adjonction d’éléments graphiques – sous forme de clind’œil ou d’analogisme - qui renvoient à l’univers du public 18-25 ans (ex : tonneaux deDonkey Kong) à l’instar des codes de Matt Groening.L’anachronisme et le décalage sont les marques de fabrique du Borovsky©. Ses grandspieds rappellent Bigfoot et lui permettent de laisser des traces.Le choix des couleurs Gris et Orange sont délibérément celles de Rewild. Un Yeti orange ?Pourquoi pas des humains jaunes ?... D’oh ! II. Harmonisation avec la charteIl est important de créer une unité entre leBorovsky© et Rewild afin d’harmoniser aumaximum les éléments de communication actuelleet de permettre au public d’identifier et derattacher le personnage au jeu. L’orange estune couleur sociale et voyante. Idéal pourle Borovsky© qui fuit les autres et cherche àêtre discret. COULEURS TYPOGRAPHIESOrange : C0 J60 M100 N0 Dirty Ego : Gros titres (jeune, grunge, esprit baroudeur et graphique)Anthracite : C70 M60 J60 N60 Always Forever : Pour illustrer le discours du Borovsky© qui signe chaque discours d’un coeur sarcastique. Myriad pro : Texte courant (Moderne, facilité de lecture) 21
  27. 27. III. Application sur les visuels de communication A. Les Posters Les posters sont des formats standards entiers 120 X 160 de conception simple qui sont remassicotées verticalement. Le Borovsky© est coupé sur des affiches étroites et hautes. On ne le voit pas en entier, notion de mystère, on le devine, on cherche l’autre partie. L’idée est de l’exposer dans ses deux moitiés. Cela symbolise sa nature antagoniste homme/ animal, réel/mythologique, civilisé/sauvage, éducatif/politiquement incorrect etc… et pose directement le précepte de jeu à énigme, la reconstitution. La chasse commence car il faut retrouver la deuxième moitié d’une affiche dans un même lieu. Les visuels représentent le Borovsky© dans une posture basique (assit, debout, accroupi, etc…) et dans des situations facilement identifiable. Il y a volontairement beaucoup d’espace blanc. Cela permet d’organiser, par exemple, des concours de street-art ou de détournement. D’une manière générale cela laisse la place au public de s’approprier le concept et le personnage en les personnalisant ou les parodiant. Grâce au retour image issu du concours photo, il sera possible de mettre une partie de la vie du Borovsky© dans les mains du public qui devient acteur et, par la suite, écrire son évolution au fur et à mesure en fonction du ressenti du public devenu protagoniste. Un peu dans l’esprit d’une série télévision dont les saisons seraient écrites au fur et à mesure dans un mode interactif/ collaboratif avec le public. Il y a un QRcode sur chaque partie droite/gauche qui permet de renvoyer sur l’application. L’adresse www.Rewild.fr quant à elle renvoie au site. Le message est simple, direct, explicite, mais intrigant, tout en étant évocateur afin d’engager le spectateur à en savoir plus grâce au QR Code ou à l’adresse www.rewild.fr UN CONCEPTApplications : : **** Moi ! Hébergez-moi Gamez-moi Shootez-moi Connectez/Branchez-moi / Divertissez-moi / Taggez-moi Suivez-moi 22
  28. 28. B. Les Stickers Ils reprennent la tête du Borovsky© sous différentes expressions avec le message et un QRcode qui renvoi sur l’application. L’objectif des séries de stickers est que le public se l’approprie et diffuse le visuel avec le QRcode de manière virale et personnelle dans des endroits fréquentés par les pré-adultes. Ils seront diffusés soit unitairement soit sous forme de package(avec posters et sous- Bock). À terme, il s’agirait de créer des séries basées sur des univers ou des actions promotionnelles spécifiques. Des séries spéciales ou limitées, propices à susciter l’échange, la collection. Dans l’esprit Pokémon, qui est un univers dans lequel a évolué le public et qui a évolué avec lui. C’est en quelque sorte un signal cognitif de l’ordre de la madeleine de Proust. C. Les sous-bocksDans l’esprit des stickers, les sous-bocks reprennent les éléments marquants (tête, QRcode,adresse Internet) et sont destinés à être diffusés dans les endroits fréquentés par les pré-adultes (concerts, bars, fêtes associatives, étudiantes, etc…). Ils sont destinés aux groupesqui passent un moment agréable dans un bar et peuvent être intrigués par le QRcodeet chercheront à aller voir où il mène : l’application-jeu. Cela fonctionne également trèsbien avec les personnes seules qui iront boire un verre et seront encline à flasher le code.L’autre objectif de l’objet est toujours la collection (cervalobélophilie) ou simplement lasubtilisation pour lui permettre de voyager de manière vir-origin-al.Globalement, et à terme, toutes les actions tournent autour du concept d’objets rattachéspropices à la collection et à l’échange dans le but de créer des collections : badges,porte-clés, cartes, gobelets etc... . D. Les roadbooksPour être totalement en accord avec la vision stratégique établie ici du jeu Rewild, il étaitimpératif de repenser le montage des roadbooks actuels, car ils sont en décalage avec lepublic visé (cf analyse SWOT).Il faut donc suivre l’unité graphique, en n’utilisant qu’un seul personnage, qui serait leBorovsky©. Les personnages annexes qui existaient ont été supprimés, ainsi que les élémentsde l’histoire, à savoir le texte et les expressions utilisées, car ils étaient adaptés à un publicplus jeune.Les pages de couvertures des roadbooks sont composées d’images correspondant à unélément du patrimoine historique ou naturel de la ville ou de la région dans laquelle il serautilisé. 23
  29. 29. Plan d’action 24
  30. 30. I. BudgetBUDGET DE 30 000€ prix en charge par lensemble des partenaires Prix série - TRANCHE FERME Nombres Séries Quantité Budget individuelsPoster Grand Format Yéti (entier) 2000 1 2000 1642 1 642 €Poster Grand Format yéti (coupé) 1000 2 2000 1244 2 488 € Pour chaque série daffiche, nous disposerons dun total de 2000 affiches,Stickers 30 000 3 90 000 333 960 € donc dune moyenne de 285 posters parSous-Bock 100 000 1 100 000 1 787 € ville, à équilibrer en fonction da la taille deOrganisation concours Facebook 1 mois 370 € lagglomération.Cadeaux 2 3 6 1 000 € + lots partenaireApplications Android-AppStore 18 000 €Envoi Mail 10 70 10 150 €Frais Agence (Conseil, Concept etCréation) 8 000 € RESTE 4 397,00€ Soutenu par la tranche conditionnelle : BUDGET 34 397,00€ contrepartie possible (affichage des logo dans lapplication…)BUDGET PAR PARTENAIRE DE 6900€ Prix série - TRANCHE CONDITIONNELLE Nombres Séries Quantité Budget individuelsGFY Soirée/Contest 1000 1 1000 1244 1244Soutien à lapplication 1099,25Budget soirée ou concours graff selon envie / RESTE : 4 556,75€La part de budget généralement destinée au conseil se situe entre 15 et 25 % du budgetglobal, en fonction du volume et des différentes tranches de production. Avec 23 %l’agence a une part relativement confortable déstinée à l’agence, ce qui permettra deparer à d’éventuels imprévus, voire d’avoir une marge de négociation.Le léger dépassement de budget s’explique par la part importante consacrée audéveloppement depart de budget généralement destinée au23 % nous avonsentre part relativement confortableen fonction lagence, ce La l’application. Celle-ci constitue l’axeet central autour duquelvolume et des différentes tranches de production. Avec conseil se situe une 15 25 % du budget global, déstinée à du va seconstruire le concept de communication, celle-ci ne peut marge de négociation.l’approximation. Il qui nous permettra de parer à déventuels imprévus, voire davoir une donc souffrirest primordial de sécuriser cettede budget sexplique par la part importante consacrée au développement consacré à Le léger dépassement partie essentielle du projet. lapplication. Celle-ci constitue laxe central autour duquel va se construire le concept de communication, celle-ci ne peut donc souffrir lpproximation. Il est primordial de sécuriser cette partie essentielle du projet.Une des solutions envisagée pourgagner un peu de Une des solutions envisagée moyens daction RÉPARTITION DU BUDGETdans la mise en place de la peu de pour gagner un tranche Poster grand format - 3 moyens daction dans la mise séries Tranche Ferme1 de lopération est de ponctionner en place de la tranche 1 de Bockenviron 1250 € sur la est de ponctionner lopération deuxième environ 1250 € sur la deuxième 12%tranche de chacun desde chacun des tranche partenaires. Stickers 23% 5% partenaires. 3% Cadeaux Cela laisse environ 4500 € a 3%Cela laisse environ 4500 € a chacun chacun des partenaires pour Dossier et communiqué 1% 1%des partenaires pour la tranche 2. la tranche 2. de presse Organisation concours Applications Android- 25 AppStore Frais dagence 52%
  31. 31. Moyens Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Phase 2 : Phase 3 : Evénements Concours photo locaux Phase 1 : Lancement de l’appli + début de notoriété Phase 4 : Lancement jeu PRINT Poster grand format « Hébergez moi » « Shootez « Suivez moi » moi » Affiche événement Sous-bock vacance vacance Vacances vacance Jeudi Jeudi Jeudi Jeudi Jeudi Jeudi vendredi vendredi vendredi vendredi vendredi vendredi samedi samedi samedi samedi samedi samedi Stickers Trois visuels différents RP Envois Retombées Road Book MULTIMEDIA Application Concours appli Concours photo (1) Concours photo (2) Site internet Page Facebook EVENEMENT Evénement local II. Calendrier26
  32. 32. Recommandations 27
  33. 33. La stratégie de communication ici développée est fondamentalement basée sur leconcept du « Do It Yourself ». L’objectif est de ne pas forcer le public à s’intéresser au projettout comme on n’oblige pas une personne à pratiquer un sport pour le lui faire apprécier.Il faut donc inviter la cible à s’intéresser à la montagne sans lui imposer.La stratégie en pull est la plus adaptée à ce genre de cible. Elle doit mener à uneappropriation totale de l’élément fédérateur : ici le Borovsky©. L’élément principal,l’application smartphone, a pour rôle de faire vivre une expérience utilisateur forte dans ladurée. Le Borovsky© rentre dans la sphère privé ; l’histoire s’ancre petit à petit dans l’espritdes utilisateurs à travers le déroulement du jeu.Pour appuyer cette stratégie, des bocks et des stickers sont distribués au fur et à mesure.Ils ont pour but de toucher la cible étudiante dans son ensemble, et pas seulement latranche équipée de smartphone, et permettent de renvoyer vers le site de Rewild et versl’application. Ces outils de communication sont directement rattachés à l’univers des 18-25 ans à travers deux axes : la fête et le partage. Enfin, les posters permettent de marquerles moments clés de la campagne. Ces trois éléments concourent à faire naître la notionde collection dans l’esprit du public. PERENNITE ZONE DE PRIX COHÉRENCE CHALANDISE PSYCHOLOGIQUECette pérennisation passera En ce qui concerne les La gratuité du séjour est unpar la continuité de l’histoire partenariats avec les villes frein, car elle véhicule unemise en place chaque année. telles que Paris et Turin, il image faible du concept deIl est important de créer à ne sont pas indispensables Rewild. Cela induit qu’il fautchaque saison un événement cette année, car cette indiquer un prix regroupant leautour du personnage qu’est dernière est celle du logement, la nourriture, et lesle yéti, cest-à-dire changer le lancement. En fonction de activités annexes qui pourraientthème, mais pas l’histoire en l’évolution de la notoriété être effectuées en plus lors duelle-même, car l’origine du de Rewild, Paris pourra être week-end. Le fait d’ajouter unpersonnage reste la même. incluse lors du lancement prix à cette aventure permettra des prochaines saisons. l’année suivante d’investir et C’est à ce moment que d’améliorer l’image du jeu. Ce la ville de Turin pourra elle prix correspondrait à la notion aussi être incluse dans les de prix psychologique. partenaires. Il faudra aussi penser à se tourner vers d’autres pays limitrophes tels que la Belgique, qui est un des principaux fournisseurs de touristes en hiver. 28
  34. 34. PARTENARIATS TRANSPORTS COMMERCE EN COMMUN DE MONTAGNE Un partenariat avec Le but du projet Rewild les réseaux de bus et est de mettre en avant la SNCF renforcerait les parcs régionaux pour l’image du jeu et serait attirer les pré-adultes sur parfaitement en accord le long terme. Il serait avec la principale valeur efficace de mettre en qu’il véhicule, à savoir avant des partenariats celle du développement avec les prestataires durable. Des forfaits ou installés sur place (type des réductions sur les accrobranche, gîte, luge tickets de bus ou les billets d’été…) en donnant de train permettra une la priorité aux activités attention particulière plébiscitées par la tranche des pré-adultes, qui d’âge concernée. Cela recherchent toujours permettrait de proposer les bons plans pour des week-ends organisés économiser un maximum qui plairait au public d’argent. car simplifierait son organisation personnelle. COHÉRENCE AVEC LA CIBLEIMPORTANCE DEVELOPPEMENT DU NOTION DE DU GAIN SPORT CHALLENGELes pré-adultes sont aussi Rewild est un jeu qui a lieu dans la Autre notion que l’onattirés par l’appât du ville comme dans la nature. Il faut peut associer à cettegain, il faut donc qu’ils donc que l’esprit du jeu soit reflété première, celle desoient récompensés de lors de l’événement de passage de l’affrontement entreleur participation. Ainsi, ils la ville à la montagne. Il est donc amis. Les pré-adultesdiffuseront l’information, indispensable que la notion de « sport qui se déplacent danset l’existence du jeu extrême » ou de « sport de montagne la campagne et laà leur réseau d’amis. » soit plus présente, pour attirer les pré- montagne s’attendent àIls seront à leur tour adultes. En effet, ces activités sont les s’affronter entre « bandesincités à venir découvrir plus demandées par cette clientèle, », pour pouvoir gagnerl’univers de Montagne friande de sensations fortes. des points et devenir lespersonnage. vainqueurs de la saison. Il faut donc aussi mettre en place le système de points, pour légitimer le groupe qui gagnera, plutôt qu’un système de tirage au sort. 29
  35. 35. Hyde, l’agence qui propose aux gens ce dont ils ont besoin et non ce qu’ils veulent.. *REMERCIEMENTHervé BOURGES et feu la HauteAutorité de l’Audiovisuel, AlainDEGREFF, Michael KAEL et lemouton.Pour la vidéo de l’accouchementdu Borovsky©.Dropbox, système de partage dedonnées.Pour nous avoir évité tous les virusqui infestent les clés USB.Nicolas GENDRAUD, graphisteintérimaire, étudiant enpsychologie.Pour nous avoir révélé le vraivisage de la bête.Le Borovsky©.Parce que… ©

×