Point de bascule - Le mobile et le commerce de détail

1 798 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 798
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Point de bascule - Le mobile et le commerce de détail

  1. 1. POINT DEBASCULELe mobile et le commerce de détailPatrick Gagné - Transcontinental Média 2 novembre, 2011
  2. 2. Aujourd’hui 1. État de lindustrie du mobile 2. Cadre stratégique mobile 3. Trois cas de mCommerce
  3. 3. PARTIE IÉtat de lindustriedu mobile
  4. 4. 4 tendances fortes 1. La pénétration accélérée et l’usage pertinent des téléphones intelligents 2. sans contact La transaction 3. comportements des Changement dans les consommateurs 4. croissance La publicité sur mobile en
  5. 5. L’élément nouveauLe portefeuille mobile Balayage Liste Coupons et panier d’achat d’achats et rabais Paiement Points Comparaison Localisateur de fidélité de prix de magasin Billets pré-payés
  6. 6. L’élément nouveauLes technologies de balayage
  7. 7. L’Écosystème mCommerce Mobile NFC + Logiciels Marchand POS + CRM Passerelles Approbation de paiement de la transaction DATA Fonds Réseaux Compte disponiblesde communication Banque et cartes de crédit client ?
  8. 8. nombre internautes sur mobiled’internautes(en millions) internautes sur ordinateur 2 000 1 600 1 200 800 400 0 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Internet mobile (Morgan Stanley Research, 2010)
  9. 9. Accélération du mCommerce79%des détenteurs de téléphonesintelligents utilisent leurappareil pour accomplir unerecherche reliée à un achat Source : Google/Shopper Sciences, Zero Moment Of Truth MAcro Study, US, avril 2011
  10. 10. Accélération du mCommerce 39% Sera la croissance du mCommerce aux US jusqu’en 2016Source : Forrester, Mobile Commerce Forecast: 2011 to 2016,
  11. 11. mCommerce et téléphonesintelligentsRaisons de visiterun site mobile :46%ont fait une Nombre d’achats :recherchepour un prix 43% ont fait entre 5 et 19 achats en 12 mois Source: eMarketer, octobre 2011
  12. 12. mCommerce et tablettes20%des ventes eCommerceproviennent des tablettes 60% des utilisateurs ont déjà fait des achats Source : Forrester, Mobile Commerce Forecast: 2011 to 2016
  13. 13. Portrait du consommateur mobileQu’est-ce qui encourage l’achat mobile?80%70% 71%60% 64%50%40% 46%30%20%10%0% ob m à n e e n ca m u m co é il pt po cr rte pte ur co éjà ou it e on ct éd d D C m Fa Source : Mcommerce Summit: State of Mobile Commerce 2011
  14. 14. PARTIE IICadre stratégiquemobile
  15. 15. Les canaux mobiles Applis 25% - 35%Web mobile 50% - 60% SMS 100% Sources : CEFRIO, Netendances 2010, et Morgan Stanley - Internet Trends 2010
  16. 16. 2 rôles possibles Programme mobile Centre de profits SoutienApplication mobile Magasins en ligne Site Web mobile ou hors-ligne
  17. 17. Le cycle d’achat Acquisition Conversion Rétention Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisationSMSSite mobileApplicationmobileTechnos debalayagePublicité /Promotion(coupons,géo-loc,bannières)Portefeuillemobile
  18. 18. Exemples SMS Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisation
  19. 19. Exemples sites mobiles Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisation
  20. 20. Exemples d’applications mobiles Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisation
  21. 21. Exemples de technos de balayages Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisation
  22. 22. Exemples de publicités/promos Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisation
  23. 23. Exemples de portefeuille mobile Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisation
  24. 24. PARTIE III3 cas demCommerce
  25. 25. 3 Cas de mCommerce 1. Target 2. secteur du vêtement Un détaillant dans le 3. Google mCommerce
  26. 26. 1. Target
  27. 27. 1. Target
  28. 28. 1. Target : abonnement aux rabais
  29. 29. 1. Target : abonnement aux rabais
  30. 30. 1. Target : abonnement aux rabais
  31. 31. 1. Target : abonnement aux rabais
  32. 32. 1. Target : site mobile transactionnel
  33. 33. 1. Target : site mobile transactionnel
  34. 34. 1. Target : site mobile transactionnel
  35. 35. 1. Target : application iPad
  36. 36. 1. Target : un programme intégré
  37. 37. 1. Target : cycle d’achat Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisationSMSSite mobileApplicationmobileTechnos debalayagePublicité /Promotion(coupons,géo-loc,bannières)
  38. 38. 2. Détaillant : secteur du vêtementObjectifFaire de son site web un magasin important parmi ses magasins etaugmenter le % de conversion sur le site. 95% % des visiteurs 5des visiteurs achètent sur site du détaillant n’achètent pas Visiteurs Une portion Une autre 20% visite les sites concurrents visite les magasins achètent à prix 80% régulier Achètent à rabais
  39. 39. 2. Détaillant : secteur du vêtement 1 Visiteurs 2 Acheteurs web 3 web acheteurs loyaux en magasin Visiteurs acheteurs récurrents à prix Chasseurs régulier de prime
  40. 40. 2. Détaillant : Stratégies1.Travailler sur 2. Optimiser 3. Créer une 4. Faire de lale renforcement l’expérience de expérience rétention unede la marque recherche optimale pour activitépour convertir pour trouver les clients prioritaireles non- un produit sur récurrents (5% desacheteurs la destination (5% des utilisateurs)(95% des mobile utilisateurs)utilisateurs) (5% des utilisateurs) 1 Visiteurs 2 Acheteurs web 3 web acheteurs loyaux en magasin Visiteurs acheteurs récurrents à prix Chasseurs régulier de prime
  41. 41. 2. Expériences de marque 1 2 3 Extension de marques sur mobile UNIQLO
  42. 42. 2. Expériences de marque 1 2 3 Extension de marques sur mobile RLX (Ralph Lauren)
  43. 43. 2. Convertir les visiteurs 1 2 3 en acheteurs Simplification du processus de découverte
  44. 44. 2. Convertir les visiteurs 1 2 3 en acheteurs Simplification du processus de découverte
  45. 45. 2. Convertir les visiteurs 1 2 3 en acheteurs Simplification du processus de découverte
  46. 46. 2. Convertir les visiteurs 1 2 3 en acheteurs Simplification du processus de découverte
  47. 47. 2. Convertir les visiteurs 1 2 3 en acheteurs Un check-out simplifié Site mobile d’AmazonSite web d’Amazon
  48. 48. 2. Convertir les visiteurs 1 2 3 en acheteurs Un check-out simplifié Site mobile d’AmazonSite web d’Amazon
  49. 49. 1 23. L’accent sur la rétention 3 L’identification et la personnalisation
  50. 50. 1 23. L’accent sur la rétention 3 L’identification et la personnalisation
  51. 51. 1 23. L’accent sur la rétention 3 L’identification et la personnalisation
  52. 52. 2. Détaillant : cycle d’achat Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisationSMSSite mobileApplicationmobileTechnos debalayagePublicité /Promotion(coupons,géo-loc,bannières)
  53. 53. 3. Google : stratégie mCommerce
  54. 54. 3. Google : stratégie mCommerceLorsque vous considérer acheter un produit,quelles sources d’information consultez-vous?80% 84%70% 71% 77%60%50%40%30%20%10%0% Stimulus ZMOT FMOT Source : Google/Shopper Sciences, Zero Moment Of Truth MAcro Study, US, avril 2011
  55. 55. 3. Google : stratégie mCommerce Mobile NFC Paiement mobile Google Wallet Google+ (données sur les usagers) Check-in dans le magasin Google Places Coupons locaux The DealMap
  56. 56. 3. Google : le cycle d’achat Achalandage Visite Magazinage Achat Réception Interaction soutien et sélection et utilisationSMSSite mobileApplicationmobileTechnos debalayagePublicité /Promotion(coupons,géo-loc,bannières)Portefeuillemobile
  57. 57. Pour terminer.
  58. 58. BÉNÉFICES 1. Revenus additionnels 2. Valeur ajoutée Par la pertinence des communication et des offres 3. Accroissement de la proximité Par l’acquisition de données pertinentes 4. Contribution à l’efficacité Par les mises en application en magasin
  59. 59. RECOMMANDATIONS 1. Partir de le public ciblé 2. d’achat Aligner avec le cycle 3. autres canaux Intégrer le mobile aux
  60. 60. Merci!Patrick Gagnépatrick.gagne@transcontinental.ca@patrickgagne

×