Des doudous venus d’ailleurs

940 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
940
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
197
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Des doudous venus d’ailleurs

  1. 1. Des doudous venus d’ailleurs Classe de moyenne section(Projet mis en œuvre par F. Lhéritier, dans sa classe de MS, Ecole Volney, Angers) Projet suivi par V. Bigot Photos et Ppt : V. Bigot
  2. 2. 1. Un doudou qui ne parle pas français : Le doudou de la classe, Chocolat,et les doudous des élèves se sont donné rendez-vous pour l’atelier langage.
  3. 3. Ils reçoivent la visite d’un Doudou qui ne comprend rien à ce qu’ils lui disent.Mais pourquoi ? Les élèves font des hypothèses. On lui a coupé la langue ? Ilne parle pas français ? Il parle une autre langue, une langue étrangère ? Mais quelle langue parle-t-il ?
  4. 4. Ils essaient de dire quelques mots étrangers qu’ils connaissent et finissent, avec l’aide de Chocolat (le doudou de la classe qui a beaucoup voyagé) par découvrir que le nouveau venu parle espagnol.
  5. 5. Ils apprennent mutuellement à se saluer et à se présenter en français et en espagnol. Le doudou s’appelle Tiberio. Les doudous des élèves se présentent à lui en espagnol.
  6. 6. Le doudou leur apprend une comptine espagnole qui vient compléter le répertoire des comptines régulièrement récitées en classe.
  7. 7. Les élèves repèrent sur la mappemonde le pays d’où vient Tiberio.
  8. 8. Quelques jours plus tard, les élèves ont reçu la visite d’un autre doudou qui ne comprenait pas le français.Les élèves se sont demandé s’il parlait espagnol comme Tiberio mais non. En fait, il parle allemand. Il s’appelle Hans et leur a appris à dire bonjour et au revoir en allemand. Il leur a aussi appris une petite comptine en allemand.
  9. 9. La venue de Nelson, le doudou bilingueUn nouveau doudou arrive dans la classe.
  10. 10. Nelson parle deux langues : français et anglais. Comment appelle-t-on quelqu’un qui parle deuxlangues, comme Tom, dans la classe ? Et quelqu’un qui parle trois langues ? Et quelqu’un quiparle plusieurs langues ?
  11. 11. Nelson peut nous apprendre à saluer et à compter en anglais. La prochaine fois, il nous lira un album.
  12. 12. Lecture d’album avec Nelson
  13. 13. Chocolat, Tiberio, Hans et Nelson reviennent nous dire bonjour dans leurslangues et chanter les comptines avec nous. Nelson propose de nous lire unalbum en anglais.L’album, La chenille qui fait des trous (Eric Carl, Mijade) avait été lu en classeet exploité de diverses manières (numération, jours de la semaine,reconnaissance globale de mots, arts visuels…).Avec Nelson, il a pu être (re-)lu en français et en anglais..
  14. 14. The very Hungry caterpillar, Eric Carl, Puffin Books
  15. 15. Textes des comptines de la séquence (extrait du fichier des comptines de la classe)
  16. 16. Enrichissement des séances par les élèves et leurs parents : Les élèves partagent des langues de leur environnement familial 1.La maman de Sarah ademandé la liste desprénoms de la classeet elle l’a complétéeen écrivant tous lesprénoms de la classeen arabe.
  17. 17. La maîtresse avait annoncé le projet aux parents. Voici la fiche qu’elle réalisée pour informer les parents du déroulement du projet, diffuser le travail d’écriture des prénoms de la classe en arabe, inviter les parents à faire d’autres propositions. Eveil aux langues étrangères Et voici mon prénom en français : ………………………………… et en arabe (merci à la maman de Sarah): Avec Tiberio nous avons appris une Hans nous a parlé en allemand comptine en espagnol …………………………………………….. Parents, si vous connaissez d’autres langues, dites-nous lesquelles ? Et apprenez-nous UNO, DOS, TRES…CHO- 1, 2, 3, quelques mots : UNO, DOS, TRES…CO- FAULES EI. ………………………………………………….... UNO, DOS, TRES…LA- 4, 5 , 6 UNO, DOS, TRES…TE BLÖDE HEX. ……………………………………………………. 7, 8, 9 ……………………………………………………. BATE, BATE, BATE, BATE DU MUSST SEIN. BATE, BATE, CHOCOLATE ! ……………………………………………………. …………………………………………………….
  18. 18. Enrichissement des séances par les élèves et leurs parents : Les élèves partagent des langues de leur environnement familial et manifestent de la curiosité pour la diversité des languesAdélie a enregistré sa tante et sa cousine italiennes en train de chanter une comptine en italien. Elle a fait écouter l’enregistrement à ses camarades.Lisa a apporté un CD avec d’autres comptines en espagnol, la langue de Tiberio et du papa deElias a appris avec sa maman une comptine en allemand. Il l’a chantée devant toute la classe. Tous les élèves l’ont apprise et elle est venue enrichir le fichier des comptines de la classe. C’est une comptine qui existe en français et en allemand. Elles raconte la même histoire dans les deux langues et se chante sur la même mélodie.

×