PRESENTATION
ONG L’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT
ONG L’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT (H&E)
Lot II M 90 Antsakaviro – Antananarivo 10...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 29/04/2015
Page 1
1
INTRODUCTION
Madagascar constitue une des prior...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 29/04/2015
Page 2
2
GENERALITES
2.1 Administration et fonctionnemen...
2.2 Organigramme
Président du Conseil d’Administration
Conseil d’administration de l’ H&E
Antennes de représentation à l’é...
LES ZONES D’INTERVENTION
3
LES ZONES D’INTERVENTION
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 5
3.1 La Réserve de Vohibola Région Atsinanana (Tam...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 6
3.2 La Réserve de Vohimana Région Alaotra Mangoro...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 7
3.3 La Réserve de Tsianinkira Région Boeny Majung...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 8
3.4 Les Site d’Ambanja : Ambohidravy et Ambato Ré...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 9
3.5 La Réserve de Mont Passot Région Diana, Nosy ...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 10
3.6 La Réserve de Fohisokina Région Amoron’i Man...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 11
4
LES POLES D’INTERVENTION
4.1 Pôle Environnemen...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 12
4.2 Pôle Social, Culture et Gouvernance (PSCG)
L...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 13
4.3 Pôle d’Appui au Développement Economique Loc...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 14
4.4 Le programme Volontaires Stagiaires et Cherc...
ONG L’Homme et l’Environnement
Dernière mise à jour le 08/11/2013
Page 15
5
VOS INTERLOCUTEURS
Directrice exécutive
Mme Sé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

présentation de l'ONG l'Homme et l'Environnement 50429 2,9 MB

450 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
450
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

présentation de l'ONG l'Homme et l'Environnement 50429 2,9 MB

  1. 1. PRESENTATION ONG L’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT ONG L’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT (H&E) Lot II M 90 Antsakaviro – Antananarivo 101 MADAGASCAR Tél : (261) 20 22 674 90 Site Web: www.madagascar-environnement.org Avril 2015
  2. 2. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 29/04/2015 Page 1 1 INTRODUCTION Madagascar constitue une des priorités mondiales en termes de conservation de la biodiversité (selon l'UNESCO). L'île abrite un large éventail d'espèces animales et végétales que l'on ne trouve nulle part ailleurs au monde. La forêt tropicale de Madagascar a perdu 50% de sa surface ces 40 dernières années. Parallèlement, la Grande Ile est confrontée au défi de la lutte contre l’extrême pauvreté et la bonne gouvernance. Cependant les actions de conservation menées hors des parcs nationaux et prenant le mode de vie des populations rurales comme priorité d'intervention demeurent insuffisants. Créé en 1993, L’Homme et l’Environnement est une organisation non gouvernementale malgache dédiée à traiter durablement la problématique dramatique de surexploitation et disparition des ressources naturelles à travers des mesures de sauvegarde sociale et d’appui au développement économique local. Elle a été reconnue par l'État par le décret n°2744/94 du 24 juin 1994 avec un statut associatif. Sa mutation en ONG régie par la Loi 96.030 du 14 Août 1997 a été réalisée lors de l’Assemblée générale extraordinaire du 1er juin 2012. Il est important pour L'Homme et l'Environnement de soutenir la connaissance et la protection de la biodiversité tout en œuvrant à la promotion des droits des populations rurales et en favorisant l'augmentation de leur niveau de vie. Objectifs généraux de l’ONG L’Homme et l’Environnement Madagascar Participer à faire la démonstration que la préservation de l'environnement et le développement humain peuvent aller de pair. Œuvrer à la faveur d’un développement durable et à la préservation de la biodiversité par l'implication des populations locales défavorisées, sur des zones spécifiques très riches en biodiversité menacée. Notre approche est celle de la VALORISATION D’UN TERRITOIRE ET DE SA DIVERSITE NATURELLE ET CULTURELLE par la valorisation et la gestion durable des ressources locales. La réalisation de l’ensemble des activités ou programmes relatifs à l’atteinte de ces objectifs de L’H&E concilient gestion durable des ressources naturelles, épanouissement socioculturel et développement économique local, dans le respect des règles de bonne gouvernance et d’une approche participative.
  3. 3. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 29/04/2015 Page 2 2 GENERALITES 2.1 Administration et fonctionnement Les organes de « L’ONG L’Homme et L’Environnement » sont : - l’Assemblée Générale, organe de décision et de délibération - le Conseil d’Administration, organe d’orientation et de suivi - le Comité Directeur, organe d’exécution - le Commissaire aux Comptes, organe de contrôle L’administration de « L’ONG L’Homme et Environnement » est assurée par le Conseil d’Administration, responsable devant l’Assemblée Générale. Il assume les fonctions et les pouvoirs suivants : 1- veiller à la bonne gestion des biens et à l’administration rationnelle de l’ONG 2- s’assurer de la pérennité et de la qualité des prestations de services de l’ONG 3- décider de l’affectation des fonds éventuellement recueillis par l’ONG 4- recruter et révoquer le Directeur exécutif ou les Membres du Comité directeur 5- étudier, considérer les comptes annuels dûment vérifiés avant leur présentation à l’Assemblée Générale et donner quitus 6- désigner le Commissaire aux Comptes 7- donner les orientations générales 8- vérifier que tout projet d’amendement au Règlement Intérieur est conforme aux Statuts. La direction de « L’ONG L’Homme et Environnement » est assurée par un Comité Directeur qui est l’organe de gestion opérationnelle de l’ONG. Il est composé de : - La direction exécutive - Les chefs de pôles - Les chefs de site - Les conseillers Les fonctions du Directeur exécutif consistent à 1- assister personnellement à toutes les réunions des Assemblées Générales et du Conseil d’Administration ; 2- exécuter les décisions des réunions ; 3- assurer le secrétariat de ses réunions, soit personnellement, soit en déléguant un de ses collaborateurs ; 4- prendre les initiatives nécessaires à la réalisation des objectifs de l’ONG ; 5- recruter le personnel d’exécution après soumission et accord du Conseil d’Administration ; 6- assumer les fonctions que le président lui délègue ; 7- présenter l’organigramme au Conseil d’Administration pour approbation. Cet organigramme décrit les fonctions administratives, techniques et financières ; 8- assumer la responsabilité de la gestion des ressources matérielles, financières et humaines mises à la disposition de l’ONG ; 9- concevoir, mettre en place et respecter le manuel de procédures.
  4. 4. 2.2 Organigramme Président du Conseil d’Administration Conseil d’administration de l’ H&E Antennes de représentation à l’étranger France métropolitaine – La Réunion - Italie Direction exécutive Chargée du suivi Evaluation Département administratif et financier Chef Comptable Responsable trésorerie Comptables Accueil, caisse et opératrice de saisie Coursier Chef de site Vohibola Chef de site Vohimana Assistant de Direction / VSC et communication PÔLE ENVIRONNEMENT (POLEN) • Prévention et surveillance • Connaissance de la biodiversité • Reboisement et régénération forestière • Agriculture et pêche durables PÔLE SOCIAL - CULTURE ET GOUVERNANCE (PSCG) • Santé durable • Education et Renforcement de capacités • Accompagnement des Familles • Culture et Patrimoine • Gouvernance PÔLE D’APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LOCAL (PADEL) • Valorisation Filières • Huiles Essentielles et Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM) • Tourisme durable et communautaire • Artisanat et transformation agroalimentaire Chef de sites Nord Ouest VOI Fohisokina Direction Technique Logistique Sécurité Assistant, chargé des transports et de la sécurité Partenaires techniques et financiers Communauté locales Communautés locales Communautés locales Hiérarchie Assistance technique VOI Tsianinkira
  5. 5. LES ZONES D’INTERVENTION 3 LES ZONES D’INTERVENTION
  6. 6. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 5 3.1 La Réserve de Vohibola Région Atsinanana (Tamatave I) Vohibola est une des dernières forêts littorales préservées de l’Est de Madagascar. La régénération des zones dégradées y est très importante, aussi bien pour sa faune que pour la survie des espèces d’arbres menacées d’extinction. Le premier Président de Madagascar, Philippe Tsiranana, en avait fait un conservatoire botanique considérant la richesse de sa biodiversité exceptionnelle. Les inventaires successifs menés dans cette forêt ont mis en lumière son importance biologique fondamentale. Elle abrite en particulier 3 espèces d’arbres parmi les plus menacées du monde. Deux villages bordent Vohibola du côté de la mer, et quatre villages font partie de la zone de gestion. Les populations Locales ont reçu un soutien matériel et financier important de L’Homme et l’Environnement pour les activités économiques locales notamment dans le développement de la pêche et la culture de plantes à huiles essentielles. Récemment, un projet de bateau solaire a vu le jour qui améliorera l’accessibilité des différents villages et permettra une approche silencieuse et écologique de la faune et de la flore locale.
  7. 7. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 6 3.2 La Réserve de Vohimana Région Alaotra Mangoro Cette forêt tropicale humide de moyenne altitude est un maillon du corridor forestier de l’Est de Madagascar dont la préservation de la richesse unique, est une priorité mondiale (il abrite 1/3 des espèces de primates au monde…). La forêt de Vohimana a tellement été dégradée avant que L’Homme et l’Environnement n’en assure la gestion que le corridor à été coupé. Des accords ont été conclus avec les communautés locales et les autorités régionales et nationales, afin que la reconstitution du corridor forestier soit intégrée dans le programme de développement durable et de préservation de la biodiversité de Vohimana. L’objectif de Vohimana est préserver sa forêt humide de moyenne altitude exceptionnelle en terme de biodiversité avec une myriade d’amphibiens uniques au monde, des orchidées, des plantes médicinales et des oiseaux endémiques à la région ; mais aussi les plus gros et les plus beaux lémuriens du pays et en particulier l’Indri et le Sifaka à diadème. Des associations locales ont été mises en place et formées et gèrent actuellement les infrastructures touristiques, les alambics, les pépinières…
  8. 8. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 7 3.3 La Réserve de Tsianinkira Région Boeny Majunga I Situé à six heures de bateau de Mahajanga, à l’Ouest de la Grande île, ce site est géré par une communauté de base (CoBa), soutenue par l’Homme et l’Environnement, qui est impliquée dans la conservation de cette réserve très riche en biodiversité menacée, au cœur de la zone d’Analabe-Tsianinkira. Cette zone très riche en Mandravasarotra ou Saro (arbre à huile essentielle), est extrêmement enclavée, le taux de scolarisation y est de 30% seulement (estimation provisoire), et des feux incontrôlés pour le pâturage ravagent la forêt naturelle qui abrite encore des Propithèques de Coquerel (lémuriens danseurs).
  9. 9. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 8 3.4 Les Site d’Ambanja : Ambohidravy et Ambato Région Diana District Ambanja Nos zones d’intervention sur Ambanja comptent deux massifs remarquables par leur beauté et leur caractère préservé, en dépit d’une exploitation intensive de bois de construction et de charbon à destination de l’île voisine de Nosy Be. Très représentatives des zones de peuplement Sakalava, les forêts d’Ambohidravy et d’Ambato abritent des forêts sacrées dont la biodiversité remarquable (nombreuses essences forestières de valeur) associe la richesse des mangroves à la générosité d’une terre fertile de fruits et de nombreuses cultures de plantes aromatiques. Plusieurs espèces de lémuriens – dont le Propithecus coquereli – et mammifères s’y épanouissent, et la zone est également réputée pour être l’habitat de l’aigle pêcheur (Ankoay, Haliaeetus vociferoides). Ces espaces présentent des potentialités écotouristiques et économiques (pêche maritime et culture de rente) importantes.
  10. 10. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 9 3.5 La Réserve de Mont Passot Région Diana, Nosy Be Le Mont-Passot, situé au nord de l’île de Nosy-Be, est un site exceptionnel par sa beauté et sa biodiversité. C’est une colline volcanique parsemée de 8 superbes petits lacs de cratères. Ces lacs sacrés abritent des poissons très particuliers en raison de leur unicité mondiale. Déjà endémiques de Madagascar, ces poissons de deux genres différents (Paratilapia et Ptychochromis) sont isolés et leur évolution a conduit à l'émergence de nouvelles sous- espèces, elles-mêmes endémiques à leur lac d’habitation. Le soutien au développement de plantations pérennes – dans le cas présent l’ylang ylang – suivant de bonnes pratiques agricoles associé à la fixation du sol avec du vétiver, permettra de motiver les communautés locales pour ne plus développer des modes d'exploitation des terres dommageables à leur environnement. Pour l’ylang-ylang, les débouchés de la transformation de la fleur en huile essentielle sont d'ores et déjà présentes localement. La sécurisation des terres productives donnera aux populations locales une motivation supplémentaire pour concilier un usage du terrain compatible avec un développement durable de la zone. L'ensemble des mesures adoptées devraient permettre une stabilisation voire une amélioration de la qualité physico-chimique des eaux des lacs.
  11. 11. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 10 3.6 La Réserve de Fohisokina Région Amoron’i Mania Au cœur des Hautes Terres, dans le pays Zafimaniry, ce site est un des derniers habitats de la grenouille Mantella cowani, une espèce qui a été anciennement exploitée pour le marché international avant d’être classée en Annexe I de la CITES, son habitat étant extrêmement réduit et menacé. L’ONG L’Homme et L’Environnement avec l’appui de Conservation International dans le cadre du projet COFAV à proposé un projet de conservation et de reboisement avec la participation active de la communauté de base FOMISAME « Fohisokina Mitahiry ny Sahona Mena » basé dans le village d’Ampadivana, commune d’Ivato afin de préserver et aménager un de derniers lieux de reproduction de ce batracien bicolore connu des naturalistes du monde entier.
  12. 12. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 11 4 LES POLES D’INTERVENTION 4.1 Pôle Environnement (POLEN) L’ONG l’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT intervient dans le cadre d’un partenariat privilégié avec l’administration malgache (Ministère de l’Environnement et des Forêts). Sur l’ensemble de ses sites d’intervention, l’ONG L’Homme et l’Environnement coordonne différents programmes et activités visant à la connaissance, la protection et la valorisation de la biodiversité unique de Madagascar. Les missions du Pôle Environnement se déclinent en quatre programmes : • Prévention et surveillance des forêts Il s'agit d'enrayer l'exploitation illicite de la forêt et le braconnage par la sensibilisation mais aussi si nécessaire par des actions plus répressives menées conjointement avec les administrations malagasy concernées. • Connaissance et suivi-biodiversité : - Inventaire botaniques et faunistique, mise en place de programmes de conservation (monitoring) lémuriens, batraciens, orchidées, palmiers.... - Mise en évidence des espèces valorisables (espèces médicinales, cosmétiques et tinctoriales par exemple) pour le Pôle Economique - Education relative à l'environnement pour le développement durable : tous publics dont scolaires, clubs de jeunes adolescents et adultes déscolarisés • Conservation et reforestation, régénération forestière Il s'agit essentiellement de reforestation en espèces autochtones, mais il peut aussi s'agir de reboisement en bois d'énergie, en fruitiers ou arbres aromatiques ou médicinaux. • Agriculture et Pêche durables Il s'agit de former la population afin de mettre en place une agriculture durable qui permette d'atteindre une autonomie et une diversification alimentaire. L’ONG accompagne les villageois sur ses sites d’intervention dans la mise en œuvre de programmes de développement alternatifs à la destruction des forêts.
  13. 13. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 12 4.2 Pôle Social, Culture et Gouvernance (PSCG) Les modes d’intervention de l’ONG L’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT prévoient un partenariat avec la collectivité locale, les représentants de la communauté et les autorités traditionnelles, dans une logique d’ouverture à l’ensemble des parties prenantes et selon des cahiers des charges établissant précisément les engagements respectifs de chaque partie. Soucieux de promouvoir l’accès aux services de base pour la population de ses sites d’intervention en collaboration avec les instances concernées, et devant l’immensité des besoins à satisfaire, nous concentrons nos efforts sur des programmes et des publics précis, dans une recherche d’efficience des moyens limités dont nous disposons. Nos actions se dirigent vers la santé et l’éducation, et s’adressent prioritairement en faveur des femmes, des enfants et de la jeunesse ainsi que des individus les plus vulnérables. Autant que possible, l’accompagnement des initiatives communautaires ou individuelles locales seront encouragées, afin de valoriser l’esprit d’initiative et d’entreprise au sein de la population et de permettre l’appropriation des activités relatives à la mise en œuvre des programmes de l’ONG. Les missions du Pole Social, Culture et Gouvernance veulent contribuer à concilier gestion durable des ressources naturelles, épanouissement socioculturel et développement économique local, dans le respect des règles de bonne gouvernance et d’une approche participative. Il s’inspire des conventions relatives aux droits humains et intègre les différentes politiques nationales pour la formulation des stratégies. Les volets d’activités du PSCG sont les suivants : • Santé durable (inclus prévention) • Education pour tous, renforcement de capacités et transmission des savoirs • Accompagnement des familles (femmes, jeunes, vulnérables…) • Culture et Patrimoine • Gouvernance
  14. 14. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 13 4.3 Pôle d’Appui au Développement Economique Local (PADEL) Le PADEL a pour vocation de participer à l’amélioration des conditions de vie des populations présentes sur les sites qu’elle soutient, en encourageant l’émergence et le développement d’activités génératrices de revenus ou de projets permettant d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles, dans un objectif ultime de conservation des ressources naturelles / de préservation des fonctions écologiques, sociales et économiques de la forêt. Les filières de valorisation durable de la biodiversité visent à permettre la création de richesse par la mise en place d’Activités Génératrices de Revenus et la pérennisation d’emplois au sein de la communauté. La pérennisation de nos programmes et leur autonomisation repose sur des secteurs d’intervention correspondant aux potentialités propres à chaque site : • Valorisation Filières • Huiles Essentielles et Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM) • Tourisme durable et communautaire • Artisanat et transformation agroalimentaire Le facteur humain est au cœur du processus d’autonomisation, et dans ce sens des mesures d’éducation et de formation adaptées sont développées spécifiquement sur chaque site d’intervention. L’ONG L’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT se positionne comme facilitateur pour la mise en place de partenariats avec le secteur privé et pour l’appui au développement et la commercialisation des productions communautaire. Dans ses démarches, elle veille au respect des droits et de la protection de la propriété intellectuelle des communautés, en se conformant aux principes de la convention sur la diversité biologique. L’ONG L’Homme et l’Environnement intervient en appui aux acteurs locaux, tant pour la fourniture des équipements, le soutien aux productions et à la commercialisation, la formation que pour la mise en place de partenariats pérennes avec un secteur privé engagé dans le respect de l’environnement et des principes du commerce équitable.
  15. 15. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 14 4.4 Le programme Volontaires Stagiaires et Chercheurs (VSC) Depuis sa création, l’ONG l’Homme et l’Environnement reçoit des stagiaires, volontaires, chercheurs et bénévoles de tous horizons. Ces personnes sont issues de parcours et disposent de qualifications, formations et motivations diverses. Leurs contributions sont précieuses et nous ne pourrions réaliser nos missions sans leurs apports. Les objectifs du programme Volontaires – Stagiaires – Chercheurs sont multiples : - Valoriser l’engagement bénévole et donner à l’action solidaire une place pleine et entière dans la réalisation des missions de l’ONG, dans une logique d’autonomisation du programme et de réduction de la dépendance aux subventions - Fournir un cadre et des facilitations pour que les missions de volontariat, les stages et actions solidaires puissent se dérouler dans les conditions les plus appropriées possibles pour le volontaire, pour l’organisation et pour toutes les parties prenantes, et notamment la population sur les sites d’intervention. - Soutenir les actions sur terrain par l’apport de compétences et d’expertises externes. Le programme VSC participe également à favoriser pour les stagiaires une immersion dans les réalités professionnelles, humaines et culturelles en leur ouvrant les portes de l’organisation et des sites. Pour l’ensemble des concernés, le programme offre une occasion d’échanges, de transfert de connaissances et de dialogue qui doit favoriser l’ouverture de chacun sur des réalités contrastées. Tout comme les relations avec les tiers, cela nécessite de pouvoir prendre du recul par rapport aux aspects d’interculturalité. En contrepartie, de nombreux participants VSC ont vécu des expériences humaines inoubliables et ont pu acquérir des compétences et expériences significatives. Les richesses naturelles et culturelles de Madagascar sont dorénavant mises à la portée de tous, via l’application gratuite « Madagascar Heritage ».
  16. 16. ONG L’Homme et l’Environnement Dernière mise à jour le 08/11/2013 Page 15 5 VOS INTERLOCUTEURS Directrice exécutive Mme Séverine BERTHET-BLANCHAIS (+261) 034 05 736 97 | direction@mate.mg Chargée Suivi-Evaluation Mlle Olivia RAMAROMANANA (+261) 034 05 737 01 | administration@mate.mg Chef de site Vohibola M. Liva RAMAROVAHOAKA (+261) 034 05 737 29 | coordination_vohibola@mate.mg Chef des Sites Zone Nord-Ouest M. Jacky RASOLONDRATOVO (+261) 034 05 737 65 | accompagnateur@mate.mg Chef de Site Vohimana M. Faly RABEMANANTSOA (+261) 034 05 737 48 | vohimana@mate.mg Responsable Pôle Environnement Mme Morgane DEVEAUX-ANDRIANANJA (+261) 034 05 737 20 | biodiversite@mate.mg Responsable Pôle Social, Culture & Gouvernance Mme Séverine BERTHET-BLANCHAIS (+261) 034 05 736 97 | direction@mate.mg Responsable Pôle Appui au Développement Economique Local M. Joary Niaina ANDRIAMIHARIMANANA (+261) 034 05 737 30 | economique@mate.mg Responsable Technique, Logistique et Sécurité M. Toky RAVELOMANANTSOA (+261) 034 05 737 41 | technique@mate.mg Responsable Volontaire, Stagiaire et Chercheur Mme Sophie RAKOTOMALALA (+261) 034 05 737 28 |vsc@mate.mg ; ecotouresa@mate.mg

×