Le danger
du soutien gorge
Un comportement social dicté par la norme
Version 5.2
Mise à jour Juin 2016
CE DIAPORAMA VA BOU...
• « Ce n’est pas parce qu'ils sont plus nombreux à
avoir tort, qu’ils ont raison ! »
Coluche
Libérez vous pour votre santé
• Vous allez lire et visionner un diaporama qui a nécessité plusieurs
années de lectures, de recherches, et d’échanges de ...
Ce que vous ne savez peut-être pas
Le port du soutien gorge c’est:
• Un risque important de développement de
pathologies m...
La société: un impact sur la santé
• Les problèmes de santé liés
au port du soutien gorge sont
liés à un problème social.
...
• Depuis la création de ce diaporama,
de très nombreuses femmes ont
arrêté définitivement de porter un
soutien gorge alors...
Un autre regard
sur notre façon de vivre
• Pour mieux comprendre
l’aberration d’un
comportement social il faut en
être ext...
Seins et soutien gorge:
un comportement social
• Chez nous une des parties les
plus érotiques du corps féminin
sont les se...
Nous sommes loin aujourd’hui de
l’aspect uniquement fonctionnel !
• Comme en témoigne les mosaïques les plus célèbres de
l...
Une problématique complexe
• Le port du soutien-gorge repose plus sur des bases
sociales et culturelles que sur des bases ...
Inventé en 1889
• Le soutien-gorge est une création française et
a été inventé par Hermine Cadolle en 1889.
• Il fut prése...
Le corset était déjà un
problème de santé…
• Dès le XVIème siècle, Ambroise Paré, médecin
d’Henri II, Charles IX et d’Henr...
Le vêtement compresse le corps
• Les problèmes dus aux soutien gorges sont
cités en plus des vêtements synthétiques et
pro...
Les alertes du milieu médical
• C’est aux environs de 1930 (41 ans après l’invention
du soutien gorge) qu'a été publiée un...
Les nouvelles
informations sont
souvent réfutées.
• Certains médecins pensent même que les kystes et nodules dans les
sein...
Lucy a environ 3,2
millions d'années.
• Les études scientifiques n’ont bien
souvent qu’une justification économique.
• Dan...
Le soutien gorge et le drainage
lymphatique
• Une récente étude menée par deux médecins
anthropologues met en évidence le ...
Une étude sur 4700 femmes
• Sydney Ross Singer et sa femme
ont étudié les habitudes de 4700
femmes américaines dont la moi...
Compression des ganglions
lymphatiques
• Le soutien gorge
compressant les divers
ganglions et canaux
lymphatiques, les tox...
Les capillaires lymphatiques
• Les capillaires
lymphatiques sont sous-
cutanés (juste à fleur de
peau) et microscopiques.
...
Evacuation bloquée des toxiques
• Cette lymphe devient alors
stagnante et les toxiques qu'elle
n'a pas pu évacuer feront d...
Compression des capillaires
• Les soutien-gorge plus ou moins serrés par
leurs élastiques, leurs armatures ou par leurs
bo...
• Le docteur James Ewing, un
des plus grands cancérologue
de son époque, fondateur en
1913 de l’actuel « American
Cancer S...
87 ans plus tard,
en février 2016…
• Des chercheurs européens ont publié une étude en février 2016,
précisant qu’une mauva...
Une expérience très parlante
• Pour vérifier si le soutien gorge
peut effectivement
compromettre le fonctionnement
efficac...
Une pression constante…
• La pression exercée par le soutien-
gorge sur 11 des 12 points sur la
surface de la peau va de 2...
Une pression lymphatique faible
• Des chercheurs de l'University
Hospital de Zurich travaillant sur le
lymphoedème ont éva...
Un blocage
permanent…
• Les mêmes chercheurs ont enquêté sur la vitesse d'écoulement dans
les capillaires lymphatiques du ...
Un flux entravé
• L’indentation du soutien gorge agit comme un
garrot sur le thorax, et parce que la circulation du
sang e...
Hypoxie tissulaire
• On sait que les perturbations de la micro-
circulation sont liées à une vaso-
constriction augmentée,...
L’angiogenèse pathologique
• Lors d’une dilatation passive des veines et capillaires
et d'une diminution du débit sanguin,...
Les études sur les constrictions dues
aux vêtements sont nombreuses.
Les études sur les vêtements serrés provoquant des pr...
• En Novembre 2011, un professeur du département des
sciences cliniques et chirurgicales de Trinité et Tobago publie
un ar...
Etude médicale au Venezuela
• Une étude médicale réalisée par
le Département de Santé
Publique de l’hôpital
universitaire ...
Pathologies et lésions mammaires
générées par le soutien gorge
• Cette étude publiée le 14 Octobre
2011 et encadrée par un...
« Le soutien gorge est un prédicateur
important de l’émergence et le
développement des maladies du sein »
• Cette étude co...
Relation étroite entre durée
d’utilisation et lésions mammaires
• Dans cette étude médicale
récente, il a été trouvé une
r...
Méridiens et points d’acuponcture
• En plus de diminuer la
circulation lymphatique au
niveau des seins, le soutien
gorge p...
Un lien démontré…
• Depuis mai 1999, il existe
maintenant plus de 30 projets de
recherches médicales et articles
scientifi...
Les seins changent de volume,
pas le soutien gorge
• En cherchant le lien entre le cancer du
sein et le soutien gorge, les...
Les œstrogènes
• Normalement, l'œstrogène est
extrêmement utile, en dehors de son rôle
dans le cycle de reproduction, il m...
Des œstrogènes chimiques
• Certains produits chimiques et pesticides sont
d’une composition similaire à l'œstrogène
nature...
Les sels d’aluminium ont des effets
nocifs sur les cellules mammaires
• En 2012, une étude de biologie
cellulaire, conduit...
Pour les lobbies: « classé sans risque ».
• Cette étude sera certainement encore controversée
par les industriels de la co...
Anti-transpirants
• Le corps humain purge quelques
quantités minimes de toxines par la
transpiration donc ce blocage n’est...
Le réchauffement
permanent des seins
• Les soutien-gorge par
leur tissu enveloppant les seins et
par la compression qui le...
Lien soutien gorge et température
• En 1978, un médecin californien a publié un
article dans une revue médicale établissan...
Burn the bra! (and men’s tight underpants too)
Brûlez votre soutien gorge ! (et les hommes leurs slips serrés également)
T...
• Selon Arunchalam Kumar, l’aréole et le téton
qui se contractent ou se détendent selon la
température est un mouvement de...
Un expert en maladies du sein et de chirurgie oncologique
• Un spécialiste du sein de premier plan, le
professeur Marek Za...
• Paradoxalement, une situation similaire se produit
avec un soutien gorge trop lâche à cause des
frictions et des frottem...
Une femme sur huit…
• Il a été déterminé de nos jours que
1 femme sur 8 développera un cancer du sein.
Température élevée ...
Etude en Ecosse sur plus de 2500 cas
• Des chercheurs de l'Hôpital général de Western à Edinburg
ont constaté chez les fem...
Le massage naturel du sein libre
• Le mouvement naturel du
sein libre pendant la marche
crée normalement un massage
qui fa...
Le mouvement fait circuler la lymphe
• Dans le film « Sex and the city », Alice Eve montre avec humour le
mouvement nature...
Trampoline sans soutien gorge
• La lymphe étant totalement dépendante de
l’exercice physique pour se déplacer, de
nombreux...
Habillée pour tuer
• Le soutien-gorge ne cause pas
le cancer par lui-même mais
contribue au cancer du sein en
empêchant le...
Etude sur les effets de la pression de vêtements
causée par différents types de soutien-gorge
• En Janvier 2002 est publié...
Une femme est vivante
(et non un objet)
• Un soutien-gorge ne
sera jamais
parfaitement adapté,
car il ne tient pas
compte ...
Des résultats d’enquête stupéfiants
• L’étude « Dress to Kill » a révélé que 3
femmes sur 4 qui ont un cancer du sein
port...
Les chiffres dans « dressed to kill »
• Dans ce tableau
il est clair que les
femmes du
groupe
cancéreuses
portent leur
sou...
Les chiffres dans « dressed to kill »
• Comparaison du facteur
risque/protection indiqué
au dessus de chaque
colonne avec ...
Les chiffres dans « dressed to kill »
• Dans le tableau, pour
calculer la différence entre
une colonne (représentant
la du...
Les chiffres dans « dressed to kill »
• Il est intéressant de noter que la grande majorité des femmes dans cette
étude s’i...
Questions de l’étude Groupe de femme
sans cancer (2444)
Groupe de femmes
avec cancer (2056)
Êtes-vous à l'aise avec la tai...
Méta-analyse concernant l’effet de l'indice de
masse corporelle sur le cancer du sein
• Pour réfuter l’étude Dress to Kill...
De la corrélation
vers la causalité ?
• Toxines environnementales
entrent dans notre corps
• Toxines = effets oestrogéniqu...
Peut-on nier un constat ?
• Si tous les paramètres pour l’étude « Dress to Kill » n’ont pas pu
être retenus, le constat es...
Une approche pluridisciplinaire
• Une telle étude sur le risque dû au soutien
gorge relève aussi bien des sciences de la
v...
Il faut du temps aux connaissances,
pour être reconnaissances…
• Le tabac a mis près d’un siècle avant
d’être reconnu canc...
Etude de l’Université de Harvard
• En 1991, des chercheurs de l'Université de
Harvard publient dans une revue médicale un
...
Une étude de Seattle a
voulu rassurer les femmes
• Cette étude en 2014 de la Fred Hutchinson Center faite par
une étudiant...
Une étude qui comporte des faiblesses
• De l’avis même de l’auteur cette étude comporte des
faiblesses:
• Recrutées par té...
Une étude qui comporte des faiblesses
• Ces femmes étaient toutes âgées, post-
ménauposées, et cette étude va à l’encontre...
Conflit d’intérêt ?
• Ce qui interpelle également, selon de
nombreuses personnes, c’est que cette récente
étude a été réal...
Etude
médicale à
Nairobi
• Une nouvelle étude médicale publiée en Février 2015 par une équipe
spécialiste du cancer à l'hô...
Une étude sérieuse avec un groupe de femme
qui n’a jamais porté de soutien gorge.
• Ces spécialistes du cancer on remarqué...
Le soutien gorge diminue la production
de mélatonine
• La mélatonine est un puissant
antioxydant et une hormone qui
favori...
Prix mondial d’endocrino-pédiatrie en 2011, le
professeur Charles Sultan dénonce depuis des années
les effets des produits...
Mais le problème ne s’arrête pas là…
• A cause des perturbateurs endocriniens dans notre
quotidien, la puberté précoce che...
• Est-il normal que ce soutien-gorge soit
destiné à une poitrine pas plus large que la
main et le poignet d’une femme. Et ...
Des résultats spectaculaires
• D’après une étude lancée sur internet sur le site
www.selfstudycenter.org/breast_study.htm
...
Après, c’est déjà trop tard…
• L'American Cancer Society
nous révèle qu’il est
déconseillé aux femmes en
état de post-mast...
Lymphoedème: Conseils après opération
Eviter la constriction du soutien gorge avant aurait été mieux.
Parmi la liste de re...
Inconfort du soutien gorge pour les
femmes vivant avec un cancer du sein
• Une étude australienne a clairement
établi que ...
Pressions et douleurs
• Des chercheurs français à l'Université de Paris
l'Hôpital Necker ont constaté que les femmes
souff...
Un accessoire de mode destructeur ?
Certains pays (Japon, provinces de l’Inde, Fidji, Maoris…)
n’hésitent pas à faire des ...
Aux îles Fidji…
• Durant leur étude, les deux anthropologues
médicaux ont constaté aux îles Fidji où les
soutiens gorges s...
Les mêmes résultats en Chine
• Une étude récente de l’université de
médecine de la province du Zhéjiang
en Chine en juille...
Immigration japonaise aux Etats Unis
• Les japonaises vivant au Japon ont un taux plus faible de cancers du sein que
les J...
Le cancer du sein
chez l’homme
• Statistiquement,
le pourcentage
de risques pour
un homme de
développer un
cancer du sein
...
Le premier monokini
• C’est en 1964 que l'Autrichien
Rudi Gernreich présente le
premier monokini.
• C’est un short rayé de...
DANS LES ANNÉES 1930,
LE TOPLESS MASCULIN
CHOQUAIT
• En 1938 dans Life Magazine on
pouvait lire l’article: «Les hommes se
...
Le soleil excellent
contre le cancer du sein
• Alors que le bronzage forcené peut conduire au
cancer de la peau, plusieurs...
Le soleil :
Meilleure source de vitamine D
• La meilleure source de vitamine D qui
joue un rôle important dans la préventi...
Le soleil excellent
contre le cancer du sein
mais sans abus
Relations entre l'exposition aux UV et la charge de morbidité
...
Le soleil, un anti cancer…
• Sans abus et par une exposition régulière, le soleil rend
plus solide et embellit la peau des...
Sociologie
Jean Claude Kaufmann
Corps de femmes, regards d’hommes.
• Dans son livre J-C Kaufmann dit que le sein nu
sur la...
L’aisance: l’affirmation la plus visible de la
liberté par rapport aux contraintes
qui dominent les gens ordinaires (Pierr...
Même sans seins,
un soutien gorge obligatoire !
• Jodi Jaecks a eu de
sérieux problèmes pour
pouvoir nager en piscine
sans...
Expulsée de la pataugeoire pour ne
pas avoir le haut du bikini à 3 ans
• Le 27 août 2014, une mère a été expulsée d'une pi...
En piscine seins nus autorisés
• Depuis mars 2008 au Danemark, et juin 2009 en
Suède les femmes sont autorisées à se baign...
Un faux besoin
• Depuis 1978, plusieurs études
médicales en France, aux Etats-Unis,
au Japon et en Grande-Bretagne ont
mis...
Le soutien gorge est inutile et
favorise la chute des seins
• Lors de nombreuses études,
le professeur Jean-Denis
Rouillon...
Contrairement aux idées reçues
• A partir de l'instant où la femme
commence à utiliser le soutien-
gorge, commence un proc...
Le soutien gorge est inutile et
favorise la chute des seins
• En effet, les ligaments de Cooper et
les muscles peauciers q...
Le sein remonte sans soutien !
• « L'arrêt du port du soutien-
gorge est bien supporté par les
femmes en terme de confort ...
Des résultats surprenants
Une année sans
soutien gorge:
• Plus hauts
• Plus fermes
• Moins de vergetures
Etude médicale su...
La croissance chez la jeune fille
• Conditionner les jeunes filles et adolescentes à porter des
soutiens gorges c’est atro...
Le sein n’évolue pas vers la ptose et
s’avère plus ferme.
• Ne pas porter de soutien gorge pour
une jeune femme lui permet...
Effet charnière
sous le pli infra
mammaire
• Le soutien gorge empêche également la formation naturelle du pli infra mammai...
Étude médicale sur l’évolution du
confort sans soutien gorge (2009)
• Au début de l’étude 42% des sujets ressentaient un i...
Prévention de la ptose (chute des
seins) sans soutien gorge.
• L’angle de l’axe du mamelon par rapport à l’horizontale aug...
Un maintien mécanique naturel
• En posant des capteurs sur des athlètes, des
chercheurs sportifs ont pu découvrir que,
san...
Des mouvements
qu’il ne faut pas entraver…
• Christine Haycock, chirurgienne dans le
New Jersey, au Médical School à Newar...
Le problème de
la statique mammaire
• Dans son livre “Gynécologie du sport. Risque et
bénéfices de l’activité physique che...
La stimulation est à
l’origine d’une adaptation
• C’est une règle d’or de tout mouvement du corps:
toute stimulation est à...
Le bandage des
seins vers le bas.
• Chez les femmes africaines souvent
citées en contrexemple, les seins en
battant de clo...
La femme africaine n’est pas le stéréotype
des seins en battant de cloche.
(Contrairement à beaucoup d’idées reçues)
• Les...
L’allaitement maternel ne cause
pas le relâchement des seins
• Les seins qui fuient, raison pour laquelle souvent les femm...
Amélioration du sein sans soutien gorge:
une flambée médiatique
• En Avril 2013 une flambée médiatique partie de Radio Ble...
Une étude japonaise…
• En 1991, des chercheurs japonais (Université
Otsuma) ont fait une étude sur le soutien-gorge et
le ...
Les dégâts du soutien gorge
• Le port du soutien gorge diminue donc la
pesanteur, augmente la température et
diminue la ci...
Disparition des douleurs
sans soutien gorge
• Deux chirurgiens des seins britanniques ont
conduit des essais dans deux cli...
Aisance et liberté
• Un docteur en médecine a publié ses
résultats dans le traitement de la douleur des
épaules chez les f...
L’effet « poulie »
• Le poids moyen d’un sein est
de 500 gr.
• Ce poids est multiplié par
deux sur l’épaule alors qu’il
es...
Mise en garde des ostéopathes
• Les ostéopathes de la British
Osteopathic Association précisent
que dans certains cas le s...
Le constat des
esthéticiennes
• Les esthéticiennes connaissent
également sur leurs clientes le
problème du port constant d...
Testez pendant au moins trois mois !
• Supprimer votre soutien gorge pour votre
santé n’est rien d’autre qu’une simple déc...
Graphiques sur l’évolution du sein sans soutien gorge
• Sur 12 ou 36 mois
Le mécanisme de dépendance
JE METS
UN
SOUTIEN
GORGE
DEGRADATION
SILENCIEUSE
HABITUDE
CONFORT
PASSIF
MODE
ATTITUDE
VERTUEUS...
Si vous êtes trop
pudique…
• Si supprimer votre soutien gorge vous pose
trop de problèmes de pudeur, sachez qu’il
existe d...
La réalité loin du
numériquement modifié !
• Le livre de Laura Dodsworth,
« Bare Reality » partage 100
photos non retouché...
• Ne pensez pas que vous ne pouvez pas vous passer de soutien gorge parce que vos seins sont
« moches » ! Tous les seins s...
Choqué(e) ?
• Vous êtes certainement
choqué(e)s par autant d’étalage
de seins de toutes formes dans
ces pages qui parlent ...
Toujours choqué(e)s ?
• Vous ne devriez pas l’être !
• Dans la page précédente
vous n’avez vu que des
seins d’hommes et en...
• Ne pensez pas non plus qu’il y a un âge possible ou une taille de poitrine
seulement qui autorisent d’être seins libres....
• Accepter son corps c’est accepter en même temps la réalité de
l’autre, une asymétrie, des proportions réalistes, avec le...
• Pas de méprise: ce diaporama parle de seins
et de soutien gorge.
• Rien de sexuel !
• Si ce diaporama parlait d’études s...
Quand le soutien gorge n’existait pas
Les femmes existaient déjà…
…Et n’avaient pas de
problème de soutien !
Les femmes qui portent le moins de vêtements possible
vivent plus longtemps !
• Dans son étude on rencontre une femme de 1...
Un retour à une sage décision
• Puisqu’il est maintenant établi que le
soutien gorge ne génère que des
problèmes de santé,...
Les célébrités montrent déjà l’exemple
• Depuis plusieurs mois, les célébrités commencent à donner l’exemple, et
l’été 201...
Une mode qui existait déjà
• En 1370, un édit de Strasbourg exige:
"qu'aucune femme ne se soutienne la poitrine, que ce so...
La mode: un réflexe
social et culturel
• Se balader avec un casque audio devient
de nos jours une norme informelle qui
pou...
Le mouvement
« free the nipple »
• Le mouvement « Free the nipple », parti des
Etats Unis, grandi de plus en plus… Il pose...
Mai 68
• Les femmes brûlent leurs soutien
gorge sur la place publique.
• En effet, si le soutien gorge est bien
emblématiq...
Un ralentissement lié à l’histoire ?
• La France fait partie des pays où
le taux d'incidence de cancer du
sein a augmenté ...
Constat de l’OMS
et habitudes Européennes
• De 1950 à la fin des années 1980, la
mortalité due au cancer du sein a
augment...
Le cancer du sein explose dans les
pays en voie de développement
• Les chercheurs affirment être perplexes quand à la caus...
L’occident comme
modèle…
• Avec l’adoption de la
mode occidentale
comme modèle dans les
pays en voie de
développement les
...
Le phénomène déclencheur ?
• Lorsque l’on
compare les types
de cancer, si le
tabac explique le
cancer du poumon
chez l’hom...
Santé ou apparence
• Porter un soutien gorge n’a aucune
nécessité médicale…
… bien au contraire !
• La pression sociale or...
Une ambiguïté étonnante !
• L’absurdité de
l’industrie textile dans
ce domaine va même
jusqu’à créer des
soutiens gorges
i...
Différence hommes / femmes
• Cette image ne pose aucun
problème aux regards !
• Certaines n’osent pas à
cause des autres…
...
Notre société n’est pas logique
• Les seins nus: autorisé pour les hommes, parfois
critiqué pour les femmes…
• Qui a besoi...
Le Tata Top
• Cette invention fun et décalée a été créée par
l'américaine Michelle Lytle pour déjouer la
censure Facebook,...
Le corps sexué de
la femme
• Les seins d’une femme ne lui
appartiennent pas.
• Ils sont le produit d’une société qui
les s...
L’allaitement public mal vu…
• Le corps de la femme est tellement
sexualisé, qu’il ne lui est plus possible
d’allaiter en ...
Criminaliser tout ou partie du
corps de la femme.
• Développer la pudibonderie,
criminaliser les corps, la
nudité, imposer...
Un incroyable paradoxe
• Alors que les femmes mettent en
évidence la « sexualité de leurs seins »
avec un soutien gorge, c...
• Arrêtons d’être
désobligeant avec ces
tétons féminins
simplement parce qu’ils
peuvent servir à
nourrir les bébés !
Le té...
"Braless Warrior"
la lycéenne anti-soutien-gorge
• Le 25 mai2016, une lycéenne américaine est
convoquée par la direction d...
La théorie des genres
• En France aussi, demander ainsi abusivement à une fille de se
couvrir la fait culpabiliser d’être ...
La courbe d’un sein ou des
tétons plus insoutenables
que la violence
• Selon l’American Psychiatric
Association, (et nous
...
Le corps-objet de la femme
dans notre société occidentale
D’un point de vue philosophique et
social, la femme possède troi...
Torse nu
sur un chantier
• Les travailleurs torse nus
sur les chantiers sont
nombreux.
• Pourtant cet homme qui
regarde ce...
Les seins: une
féminité interdite
• Une sirène de proue, qui
jusqu'à présent accueillait les
visiteurs les seins nus ( à
l...
Rendez le monde plus sûr !
• Alors que la polémique des tétons
féminins interdits de réseaux
sociaux fait fureur, un artis...
Des femmes qui veulent se libérer…
• Dans de nombreux pays encore, des femmes
revendiquent le droit juridique de se libére...
Une société évoluée…
• La société
occidentale :
Une société évoluée !
• Pourquoi ne pas mettre aussi des gants et un masqu...
Dés que nous changeons
d’univers culturel, nous
changeons l’image de la femme.
• La nature lui a donné des
seins, notre cu...
Eduquer les hommes…
• Ou bien est-ce le regard des hommes qu’il faut éduquer ?
Peut être qu’ainsi dans certains pays d’Afr...
Atteinte à la pudeur
en Tunisie
• Le 3 septembre 2012 une
jeune fille est violée par deux
policiers parce qu’elle était
im...
Les seins de la femme pour sa liberté
• Le FEMEN entend, entre autres, lutter pour la
démocratie, les droits des hommes et...
En France :
Légalité juridique
• Si en France et dans la plupart des pays d’Europe
la nudité est tout à fait légale sans p...
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Le danger du soutien gorge 5.2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le danger du soutien gorge 5.2

147 309 vues
165 837 vues

Publié le

Le danger du soutien gorge. De nombreuses études mettent en avant le risque du blocage des fluides corporels dans les seins à cause du soutien gorge, fluides qui ne pourront pas éliminer les toxines, développant alors kystes, fibrokystes puis tumeurs cancéreuses. Il a été démontré également que le soutien gorge fait chuter les seins plus qu'il ne les soutient, en rendant les muscles et ligaments de Cooper atrophiés par manque d'exercice et de mouvement. Le soutien gorge est en fait un problème social dans notre société, un business très lucratif pour l'industrie textile, mais qui n'a aucune nécessité médicale.

Publié dans : Santé & Médecine, Business
27 commentaires
20 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Vous trouverez également ci-dessous un extrait de l'émission passée dimanche 19 avril au soir sur France5 : Un documentaire intitulé "les dessous du soutien gorge" nous parle des perturbateurs endocriniens qu'ils contiennent comme par exemple les nonylphénols L'extrait ci-dessous nous montre l'intervention du professeur Charles Sultan à Montpellier qui étudie ce problème depuis 10 ans ! http://www.dailymotion.com/video/x2mnqm8_des-perturbateurs-hormonaux-dans-votre-soutien-gorge-les-dessous-du-soutien-gorge_news
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Je comprends votre remarque que je partage complètement, mais cette phrase n'est pas de moi mais extraite du livre de Syd Singer qui explique ainsi pourquoi certaines femmes qu'il a rencontré ne portaient pas de soutien gorge. Ce n'est donc pas mon opinion personnelle (qui est vraiment différente) et ceci n'a rien à voir avec "la compétence". Ce diaporama n'a pour but que de rassembler des études sur le sujet et non de délivrer mon jugement personnel qui est aux antipodes de ce que vous imaginez. Je vais faire part de votre remarque à Syd Singer qui est très pertinente.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Je comprends votre remarque que je partage complètement, mais cette phrase n'est pas de moi mais extraite du livre de Syd Singer qui explique ainsi pourquoi certaines femmes qu'il a rencontré ne portaient pas de soutien gorge. Ce n'est donc pas mon opinion personnelle (qui est vraiment différente) et ceci n'a rien à voir avec "la compétence". Ce diaporama n'a pour but que de rassembler des études sur le sujet et non de délivrer mon jugement personnel qui est aux antipodes de ce que vous imaginez. Je vais faire part de votre remarque à Syd Singer qui est très pertinente.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Votre document a perdu toute crédibilité pour moi à l'instant où j'ai lu "des femmes en surpoids, peu soucieuses finalement de leur image". Votre opinion personnelle sur le poids n'a RIEN à faire dans ce genre de document. J'irai me renseigner sur le sujet après de gens compétents. Dommage.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Pour ma part, j'ai fait la transition après un séjour en Europe, où effectivement les tabous ne sont pas les mêmes et où il n'est pas plus question de pudeur pour une poitrine de femme que pour celle d'un homme. J'ai aussi assez d'écoute envers mon corps pour savoir que je n'ai JAMAIS été confortable dans la version moderne du corset. Ce n'est pas tous les jours faciles, surtout l'été, et je reçois plusieurs commentaires déplacés par des inconnus dans la rue. Mais je crois que c'est important pour que des changements aient lieu dans la société et que les femmes cessent d'adopter des "standards sociaux" nocifs pour la santé et pour le bien-être. Bref, j'ai 27 ans, ça fait deux ans que je ne porte plus de soutien gorge et je ne le regrette absolument pas ! Free the boobies !!
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
147 309
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
40 209
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
27
J’aime
20
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le danger du soutien gorge 5.2

  1. 1. Le danger du soutien gorge Un comportement social dicté par la norme Version 5.2 Mise à jour Juin 2016 CE DIAPORAMA VA BOUSCULER VOS IDEES RECUES
  2. 2. • « Ce n’est pas parce qu'ils sont plus nombreux à avoir tort, qu’ils ont raison ! » Coluche Libérez vous pour votre santé
  3. 3. • Vous allez lire et visionner un diaporama qui a nécessité plusieurs années de lectures, de recherches, et d’échanges de mails avec certains auteurs des études, sur le danger et l’inutilité du soutien gorge. • Je n’ai absolument aucun intérêt ni moral ni financier avec aucun groupe ni organisation quelconque pour avoir réalisé un tel travail. (Juste des antécédents familiaux) • L’altruisme est mon seul mobile, et je ne suis pas un pervers pour avoir abordé un sujet souvent tabou… • Partagez cette information, faites vous votre propre idée, décidez ce que vous voulez pour votre corps indépendamment de la pression sociale . • Sachez mettre en balance d’un côté une « obligation » sociale implicite, arbitraire et discriminante que l’on décide pour vous, et de l’autre votre santé et bien être au quotidien que vous aurez décidé. Yves • PS: On comprends beaucoup de choses quand on voit ce diaporama apparaître sur Slideshare parmi ceux qui vantent les positions sexuelles alors qu’il ne parle que de santé, d’anatomie, et d’une réflexion sociale sur l’hyper-sexualisation des seins féminins… Préambule Je complèterai cette version comme les précédentes au fil de mes lectures. Pour ma santé… Je JETTE !
  4. 4. Ce que vous ne savez peut-être pas Le port du soutien gorge c’est: • Un risque important de développement de pathologies mammaires, mastites et cicatrices. • Chute précoce du sein par atrophie de l’appareil sus-tenseur, ligaments et muscles peauciers. • Douleurs de dos et cervicales • Problèmes respiratoires En atrophiant tout l’appareil sus-tenseur du sein, le soutien gorge est devenu pour les femmes une solution à un problème qu’il a généré lui-même !
  5. 5. La société: un impact sur la santé • Les problèmes de santé liés au port du soutien gorge sont liés à un problème social. • A tort, le confort social est pour certaines plus fort que le confort physique pour décider de le supprimer. Le port du soutien-gorge repose sur des bases sociales et culturelles et non sur des bases scientifiques et médicales.
  6. 6. • Depuis la création de ce diaporama, de très nombreuses femmes ont arrêté définitivement de porter un soutien gorge alors que cela leur paraissait impensable avant d’essayer un minimum de trois mois*. *(Addiction à supprimer) • Les témoignages sont innombrables en gain de confort et de santé, grosses ou petites poitrines, et socialement l’entourage accepte la décision sans difficulté, parfois simplement en adaptant sa tenue vestimentaire à certains lieux. • La plupart des gens ne s’aperçoivent même pas de votre décision !
  7. 7. Un autre regard sur notre façon de vivre • Pour mieux comprendre l’aberration d’un comportement social il faut en être extérieur… • Ainsi l’aspect monstrueux du pied de lotus ne l'empêchait pas d'être considéré comme la partie la plus érotique du corps féminin, et les délicats chaussons ou bottillons qui les couvraient étaient, par association, source de délices.
  8. 8. Seins et soutien gorge: un comportement social • Chez nous une des parties les plus érotiques du corps féminin sont les seins et par association le soutien gorge. • Pourtant les seins ne servent qu’à nourrir les enfants et sont synonymes de maternité dans la plupart des régions du monde. • Le soutien gorge est devenu néanmoins un pilier de la mode.
  9. 9. Nous sommes loin aujourd’hui de l’aspect uniquement fonctionnel ! • Comme en témoigne les mosaïques les plus célèbres de la Villa Casale en Sicile, le strophium (bandelette de tissu) dans la Rome antique servait à comprimer les seins pendant le sport, afin d’en éviter le rebond. • Celle qui ne fait pas de sport n’en porte pas…
  10. 10. Une problématique complexe • Le port du soutien-gorge repose plus sur des bases sociales et culturelles que sur des bases scientifiques et médicales. • Dans ce diaporama sont donc étroitement liés: • Le problème médical (p12) – Diverse études médicales publiées • Le problème anatomique (p103) – Le soutien gorge fait chuter les seins (études) • Le problème social (p129) – Réflexions diverses (prenez du recul) • Le problème économique (p70) Ce diaporama prendra 40 minutes de votre temps, mais donnera sans doute la liberté et la santé à vos seins pour le reste de votre vie
  11. 11. Inventé en 1889 • Le soutien-gorge est une création française et a été inventé par Hermine Cadolle en 1889. • Il fut présenté lors de l'exposition universelle de Paris sous le nom de "Bien-Etre".
  12. 12. Le corset était déjà un problème de santé… • Dès le XVIème siècle, Ambroise Paré, médecin d’Henri II, Charles IX et d’Henri III, en disséquant un cadavre de femme à la taille fine, découvre que les os de la cage thoracique se chevauchaient. • Au cours du XIXème siècle de nombreux traités ont été publiés sur les aspects néfastes d’un tel accessoire et les médecins tentent de prévenir les femmes du danger. Compression, déformation du buste, déplacement des organes… • Les médecins de l’époque recommandent un corset « hygiénique » qui dégage complètement le buste, où la poitrine n’est plus maintenue ou surélevée. Il s’appuie sur le bassin et non plus sur le thorax et la poitrine est laissée libre.
  13. 13. Le vêtement compresse le corps • Les problèmes dus aux soutien gorges sont cités en plus des vêtements synthétiques et produits chimiques ajoutés au vêtement. • Nous avons tous le pouvoir de réduire les risques pour notre santé en prenant de simples précautions et en exerçant notre jugement dans nos choix vestimentaires • Dans leur livre "Ces vêtements qui nous tuent" le Dr. Anna-Maria Clement et le Dr. Brian Clement attire notre attention sur le probable lien de cause à effet entre les vêtements que nous portons et certains troubles pathologies en perpétuelle augmentation.
  14. 14. Les alertes du milieu médical • C’est aux environs de 1930 (41 ans après l’invention du soutien gorge) qu'a été publiée une première étude qui faisait déjà une relation entre les soutien- gorge et l'augmentation du nombre de femmes ayant un cancer du sein. • Depuis les études de chercheurs et médecins se succèdent mais ne trouvent pas leurs échos, y compris également dans la population féminine souvent conditionnée par les médias et la publicité.
  15. 15. Les nouvelles informations sont souvent réfutées. • Certains médecins pensent même que les kystes et nodules dans les seins sont choses normales pour les femmes, jusqu’à dire que ce n’est pas une maladie… • Pourtant de nombreuses études publiées précisent que souvent les kystes peuvent évoluer vers des cancers. • La relation entre le port du soutien gorge et le cancer du sein a été trouvée dans certaines études médicales publiées auxquelles on oppose bien souvent que des opinions. • Face à ces opinions, on constate néanmoins que 70% des cancers du sein demeurent inexpliqués…
  16. 16. Lucy a environ 3,2 millions d'années. • Les études scientifiques n’ont bien souvent qu’une justification économique. • Dans notre société basée sur le profit, enlever son soutien gorge pour une femme ne rapporte à personne, bien au contraire… • En quelques années, la population féminine presque entière des pays occidentaux est devenue intiment convaincue du bien fondé de l’utilisation du soutien gorge alors qu’il lui est préjudiciable. • Comment en quelques décennies l’industrie de la mode a pu faire croire aux femmes qu’un accessoire dont elles se sont passées depuis des millions d’années leur était indispensable… ?
  17. 17. Le soutien gorge et le drainage lymphatique • Une récente étude menée par deux médecins anthropologues met en évidence le lien possible entre le port du soutien gorge et le cancer du sein.
  18. 18. Une étude sur 4700 femmes • Sydney Ross Singer et sa femme ont étudié les habitudes de 4700 femmes américaines dont la moitié ont eu le cancer du sein. (Et non une étude comparative entre africaines et américaines comme certains laissent penser) • Il a démontré notamment que les femmes qui portent des soutien- gorge pendant 18 à 24 heures par jour ont 125 fois une plus grande incidence du cancer du sein que celles qui n’en portent pas du tout.
  19. 19. Compression des ganglions lymphatiques • Le soutien gorge compressant les divers ganglions et canaux lymphatiques, les toxines ne sont plus éliminées naturellement par le drainage lymphatique et s’accumulent dans le sein faisant apparaître au fil du temps kystes fibro-kystes et tumeurs cancéreuses.
  20. 20. Les capillaires lymphatiques • Les capillaires lymphatiques sont sous- cutanés (juste à fleur de peau) et microscopiques. • Leur compression se fait par simple pression et empêche la lymphe chargée de déchets d'aller se déverser dans les vaisseaux ou même dans les ganglions. + de 70% des capillaires lymphatiques sont sous-cutanés
  21. 21. Evacuation bloquée des toxiques • Cette lymphe devient alors stagnante et les toxiques qu'elle n'a pas pu évacuer feront des dégâts sur place.
  22. 22. Compression des capillaires • Les soutien-gorge plus ou moins serrés par leurs élastiques, leurs armatures ou par leurs bonnets qui remontent les seins compriment ces capillaires et vaisseaux lymphatiques empêchant la circulation lymphatique. • Il faut savoir qu’environ 80% de la lymphe circule juste sous la peau… Le plus léger des soutien-gorge exerce des pressions qui sont supérieures à celles que l’on trouve dans les vaisseaux lymphatiques.
  23. 23. • Le docteur James Ewing, un des plus grands cancérologue de son époque, fondateur en 1913 de l’actuel « American Cancer Society », publiait déjà en 1929 dans le British Medical Journal: « L’obstruction lymphatique en tant que facteur dans l'étiologie des Cancer » Il apporte la preuve que le cancer survient dans les régions où pendant de longues années, il y a une stase de la lymphe qui porte atteinte à la nutrition des cellules. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC13987 62/pdf/annsurg00656-0092.pdf http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1398762/
  24. 24. 87 ans plus tard, en février 2016… • Des chercheurs européens ont publié une étude en février 2016, précisant qu’une mauvaise vascularisation lymphatique augmente le risque de métastases. • Ils ont observé que dans l'environnement des tumeurs source de métastases, la densité des vaisseaux lymphatiques était plus faible que dans l’environnement des tumeurs stables. • Une mauvaise vascularisation et une réponse immunitaire faible étaient associées à un risque accru de prolifération. http://stm.sciencemag.org/content/8/327/327ra26
  25. 25. Une expérience très parlante • Pour vérifier si le soutien gorge peut effectivement compromettre le fonctionnement efficace du système lymphatique, une expérience a été réalisée sur une femme portant un soutien gorge Sloggi classique 38 C très léger et sans armature. • La pression a été mesurée par un peson et comparée aux pressions connues dans les vaisseaux lymphatiques. Etude David Moth
  26. 26. Une pression constante… • La pression exercée par le soutien- gorge sur 11 des 12 points sur la surface de la peau va de 2,9 onces (82,21 grammes) à 38,7 onces (1,09 kilogrammes) par pouce carré (6,452 cm2) • Cette pression énorme pour les vaisseaux et constante, réduit considérablement la circulation lymphatique qui nettoie le corps. 1,09 Kg pour 6,45 cm2 567 grammes pour 6,45 cm2 731,5 grammes pour 6,45 cm2 771,10 grammes pour 6,45 cm2
  27. 27. Une pression lymphatique faible • Des chercheurs de l'University Hospital de Zurich travaillant sur le lymphoedème ont évalué les effets de la congestion lymphatique sur la pression capillaire lymphatique. • Ils ont constaté que la pression lymphatique dans les vaisseaux lymphatiques est très faible, aux environs de 1 (28,35 gr) à 5 onces (141,74 gr) par pouce carré (6,45 cm2) Il apparaît donc que même un soutien-gorge très léger, tel que celui utilisé dans cette enquête, est en mesure d'exercer des pressions considérablement supérieures à celles nécessaires pour compromettre le flux lymphatique.
  28. 28. Un blocage permanent… • Les mêmes chercheurs ont enquêté sur la vitesse d'écoulement dans les capillaires lymphatiques du corps humain dans la position couchée, et ont trouvé des vitesses d'écoulement lymphatiques de l'ordre de 10 microns par seconde. Tout excès de pression, telle que celui exercée par un soutien-gorge réduit encore ce flux lymphatique. • La circulation lymphatique ralentissant en position couchée, les femmes qui dorment avec leur soutien gorge bloquent encore davantage leur circulation lymphatique dans la durée.
  29. 29. Un flux entravé • L’indentation du soutien gorge agit comme un garrot sur le thorax, et parce que la circulation du sang et de la lymphe va vers le haut dans cette région du corps, la chair au dessus de la ligne du soutien gorge montre des signes d’un manque chronique d’oxygène et de nutriments ainsi que des signes d’accumulation de toxines métaboliques. • Moins d'oxygène et moins d'éléments nutritifs sont livrés aux cellules, tandis que les déchets ne sont pas rincés. • La réponse de l'organisme à ces poisons métaboliques est de diluer la zone avec de l'eau, ce qui provoque une apparence grassouillette et même une bosse épaissie à la base du cou.
  30. 30. Hypoxie tissulaire • On sait que les perturbations de la micro- circulation sont liées à une vaso- constriction augmentée, une hypoxie tissulaire et une acidose métabolique des tissus. • Otto Warburg, prix Nobel de médecine en 1931 expliquait que même si le cancer à maintenant une foule de nouveaux facteurs, il débute toujours quand une cellule se remplie d'acide, et que TOUS les cancers ont ce même point en commun. • Une baisse d’oxygène de 35% dans la cellule pendant 48 heures la rend cancéreuse.
  31. 31. L’angiogenèse pathologique • Lors d’une dilatation passive des veines et capillaires et d'une diminution du débit sanguin, les tissus souffrent d'hypoxie. • On sait que l'angiogenèse est liée à l'hypoxie qui caractérise les tissus enflammés • L'angiogenèse est le processus de croissance de nouveaux vaisseaux sanguins (néovascularisation) à partir de vaisseaux préexistants. • C'est un processus physiologique normal, que l'on retrouve notamment lors du développement embryonnaire. Mais c'est aussi un processus pathologique, primordial dans la croissance des tumeurs malignes et le développement des métastases.
  32. 32. Les études sur les constrictions dues aux vêtements sont nombreuses. Les études sur les vêtements serrés provoquant des problèmes sur la santé sont maintenant nombreuses et reconnues. • Les chaussures sont les premières mises en cause, les ceintures, ainsi que les jeans et les slips, culottes, collants ou chaussettes… • Le corps humain ne semble pas toujours adapté à porter ce que lui impose la mode. • Pour les hommes, outre les infections urinaires et des troubles veineux déjà connus, toujours porter des vêtements serrés et pantalons serrés peut causer une infertilité, ainsi qu’endommager les testicules. (Les hommes portant des kilts seraient plus fertiles selon le Scottish Medical Journal) • Pour les femmes, une culotte, collants ou jean serrés conduit à une rétention accrue de la chaleur, mais aussi une augmentation du niveau d’humidité dans la zone du vagin, qui mène à une infection aux levures, en plus de problèmes possibles de paresthésie. • L’étude Italienne SOPHY: Il arrive jusqu'à 35 % de risques de mycoses supplémentaires chez les femmes adeptes des jeans très serrés. Les frottements créent de petites irritations propices à l’apparition de mycoses. Etre sans culotte à l’air libre les fait disparaître ! • Les vêtements serrés peuvent encore provoquer des troubles gastro-intestinaux et autres maux d'estomac. Les plus sensibles même rencontrent des irritations cutanées.
  33. 33. • En Novembre 2011, un professeur du département des sciences cliniques et chirurgicales de Trinité et Tobago publie un article faisant référence à l’œdème lymphatique cutané (peau d’orange), qui est une caractéristique clinique du cancer du sein. Il précise avoir observé des marques de soutien gorge plus prononcées sur la peau des seins chez les femmes déclarant un cancer du sein. http://www.vijaynaraynsingh.com/wp-content/uploads/2010/09/The-Bra-Sign-in-Breast- Cancer.pdf Peau d’orange et rétraction du mamelon
  34. 34. Etude médicale au Venezuela • Une étude médicale réalisée par le Département de Santé Publique de l’hôpital universitaire de Carabobo de Mars à Juin 2010 arrive aux mêmes résultats. • Durant cette période, un questionnaire sur l’usage du soutien gorge et un examen physique complet a été réalisé sur toutes les patientes en consultation dont les âges étaient entre 13 et 72 ans. « Pathologies et lésions mammaires générées par le soutien gorge ».
  35. 35. Pathologies et lésions mammaires générées par le soutien gorge • Cette étude publiée le 14 Octobre 2011 et encadrée par un spécialiste en gynécologie obstétrique conclu à des lésions et pathologies mammaires générées par la durée d’utilisation du soutien gorge ainsi que les tailles et formes particulières non adaptées aux seins empêchant ou ralentissant toute circulation des fluides corporels… http://www.portalesmedicos.com/publicaciones/articles/3691/1/Patologias-mamarias-generadas-por-el-uso- sostenido-y-seleccion-incorrecta-del-brassier-en-pacientes-que-acuden-a-la-consulta-de-mastologia-
  36. 36. « Le soutien gorge est un prédicateur important de l’émergence et le développement des maladies du sein » • Cette étude conclu également à un risque de 70% de développer un cancer du sein après 40 ans lorsqu’il y a présence de nodules mammaires contre 1% avant 30 ans. • 72% des femmes qui dorment avec un soutien gorge présentent des lésions. • 78,57% des femmes âgées de moins de 32 ans présentent des lésions mammaires et 64,44% âgées de plus de 32 ans. (En relation avec l’âge: choix de la forme, baleines, taille, PushUp, durée d’utilisation…) (Etude Hôpital Carabobo)
  37. 37. Relation étroite entre durée d’utilisation et lésions mammaires • Dans cette étude médicale récente, il a été trouvé une relation étroite entre la durée d’utilisation du soutien gorge demandée dans le questionnaire, et les lésions et pathologies trouvées dans les seins des patientes lors de l’examen physique, relation qu’avait déjà trouvé Sydney Ross Singer dans son étude « Dress to Kill » Indentations visibles durablement après enlèvement du soutien gorge
  38. 38. Méridiens et points d’acuponcture • En plus de diminuer la circulation lymphatique au niveau des seins, le soutien gorge par les constrictions qu’il génère crée une perturbation des flux énergétiques du corps au niveau des méridiens et des points d’acuponcture (voies énergétiques du corps en bleu) reconnus par la médecine traditionnelle chinoise, mais peu reconnus par la médecine occidentale qui se préoccupe principalement de la chimie du corps.
  39. 39. Un lien démontré… • Depuis mai 1999, il existe maintenant plus de 30 projets de recherches médicales et articles scientifiques publiés montrant un lien entre la maladie fibro-kystique du sein et l'augmentation du risque de cancer. • De très nombreux témoignages existent de femmes ayant supprimé leur soutien gorge et qui ont vu leurs kystes et nodules diminuer ou disparaître en quelques mois. http://www.all-natural.com/fibrocys.html • 95% des femmes qui ont essayé ont constaté une amélioration. (Selfstudycenter) (Lancet 1999 May 22;353(9166):1742-5 "Risk of breast cancer in women with palpable breast cysts: a prospective study." Edinburgh Breast Group. Dixon JM, McDonald C, Elton RA, Miller WR Edinburgh Breast Unit, Western General Hospital, UK.")
  40. 40. Les seins changent de volume, pas le soutien gorge • En cherchant le lien entre le cancer du sein et le soutien gorge, les chercheurs ont également observé que, juste avant qu’une femme commence sa période menstruelle, elle inonde en œstrogène son système, ce qui provoque le gonflement des seins. • Durant chaque mois, les seins d’une femme changent plusieurs fois de volume, mais le soutien gorge reste le même… • Le soutien gorge ne changeant pas de taille, ses vaisseaux lymphatiques seront encore plus étroitement écrasés. • Pourtant on sait que les facteurs hormonaux sont prédominants dans le développement d’un cancer du sein et le lien entre œstrogènes et cancer du sein a déjà été fait dans de nombreuses études…
  41. 41. Les œstrogènes • Normalement, l'œstrogène est extrêmement utile, en dehors de son rôle dans le cycle de reproduction, il maintient les vaisseaux sanguins élastiques, augmente le bon cholestérol et renforce les os en absorbant du calcium dans le sang. • Mais trop d'oestrogènes peut faire des ravages parmi les cellules en accélérant leur croissance et leur multiplication, et parfois provoquer le cancer du sein. Des centaines d'études ont maintenant définitivement liée les niveaux d'oestrogènes en excès avec des risques plus élevés de cancer du sein.
  42. 42. Des œstrogènes chimiques • Certains produits chimiques et pesticides sont d’une composition similaire à l'œstrogène naturel. Quand ils se verrouillent sur les récepteurs ils stimulent aussi la croissance et la division cellulaire, ce qui augmente le potentiel de cancer. • Il a été trouvé que les tissus adipeux du sein peuvent concentrer des traces de pesticides à des niveaux hautement toxiques, jusqu'à 700 fois supérieurs à ceux trouvés dans le sang. Ils n’ont donc pas été éliminés par le drainage lymphatique. • Les bons et mauvais oestrogènes en excès sont alors des déchets qui ne peuvent être éliminés par la lymphe qui ne circule pas ou très peu, bloquée par le soutien gorge.
  43. 43. Les sels d’aluminium ont des effets nocifs sur les cellules mammaires • En 2012, une étude de biologie cellulaire, conduite par des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) a constaté que les sels d’aluminium ont des effets nocifs sur les cellules mammaires et entraînent un comportement anormal, qui correspond aux premières phases de transformation maligne des cellules. http://www.unige.ch/communication/communiques/2012/CdP120106.html Résultats publiés dans Journal of Applied Toxicology. Cette localisation relance la question de la responsabilité des déodorants contenant des sels d’aluminium
  44. 44. Pour les lobbies: « classé sans risque ». • Cette étude sera certainement encore controversée par les industriels de la cosmétique, car le développement des cellules exposées n’étant pas dans leur contexte, on ne peut évidemment pas aboutir à une preuve irréfutable. Une tumeur dépourvue de stroma (tissu d’un organe) ne peut se développer au-delà d’un faible volume et se nécrose. C’est le micro environnement tumoral par des interactions tissulaires qui conditionne la croissance des cellules tumorales. • C’est bien pourquoi la plupart des études faites en laboratoires sont taxées de : « il n’y a pas de preuve évidente » résumé ensuite par les lobbies « classé sans risque ».
  45. 45. Anti-transpirants • Le corps humain purge quelques quantités minimes de toxines par la transpiration donc ce blocage n’est pas seul responsable. • La transpiration élimine la chaleur. • Le rasage des aisselles crée des micro- blessures qui font pénétrer des composés chimiques nocifs plus rapidement dans le corps. • Ces composés chimiques seront également emprisonnés par la pression du soutien gorge empêchant la circulation de la lymphe. Outre les composés chimiques non éliminés imitant l’oestrogène, la chaleur est également un facteur déterminant.
  46. 46. Le réchauffement permanent des seins • Les soutien-gorge par leur tissu enveloppant les seins et par la compression qui leur est exercée, augmentent sensiblement leurs températures. • Ceci est prouvé par des études thermo graphiques .. • On sait qu'un sein précancéreux ou cancéreux est plus chaud d’un demi degré qu'un sein non cancéreux .
  47. 47. Lien soutien gorge et température • En 1978, un médecin californien a publié un article dans une revue médicale établissant un lien entre la port du soutien-gorge et l’augmentation de la température des seins en suggérant que ce fait pourrait avoir un rapport avec le cancer du sein. Il avait étudié des centaines de femmes au cours de sa pratique médicale et avait observé que plus le soutien-gorge était fort, plus la température des seins était élevée et que les femmes qui ne portaient pas de soutien- gorge avaient des seins, quelle que soit leur taille, plus froids. (The Lancet, November 4, 1978, P. 1001 Dr. John M. Douglass, Department of Internal Medicine, S. Calif. Permanente Med. Center Los Angeles, California).
  48. 48. Burn the bra! (and men’s tight underpants too) Brûlez votre soutien gorge ! (et les hommes leurs slips serrés également) Titre d’un article publié par Arunchalam Kumar • Un professeur d’anatomie de l’université de Nitte en Inde, a publié plusieurs articles sur la théorie du chaos et son impact en médecine, notamment le cancer du sein. • Il suggère que le refroidissement de certaines zones du corps sont compromises par les vêtements constrictifs, alors que ces zones sont librement mobiles naturellement et externes pour être mieux refroidies. • Il compare ainsi la glande mammaire chez la femme et le scrotum chez l’homme dont l’évidence à garder des testicules froides n’est plus à démontrer. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19833445 Peau du scrotum utilisant le même principe de thermorégulation que le sein.
  49. 49. • Selon Arunchalam Kumar, l’aréole et le téton qui se contractent ou se détendent selon la température est un mouvement de thermorégulation permettant d’adapter le sein à la température ambiante et à l’environnement. • Chez l’homme, un scrotum rétracté devient moins mobile, ralentissant ainsi le refroidissement, et inversement. • C’est cette adaptation absolument naturelle du téton qui complexe souvent les femmes qui voudraient supprimer leur soutien gorge. Pourtant leurs seins auraient besoin de cette thermorégulation naturelle qui ne se fait pas avec un soutien gorge, et qui selon Kumar mériterait d’être brûlé. • Le sein « qui pointe » dont les femmes redoutent la visibilité, est pourtant tout ce qu’il y a de plus naturel, n’a rien de vulgaire, et n’a jamais éborgné personne !
  50. 50. Un expert en maladies du sein et de chirurgie oncologique • Un spécialiste du sein de premier plan, le professeur Marek Zadrozny, chef de la clinique des maladies du sein et la chirurgie oncologique au Memorial Hospital Research Institute Polonais, a réalisé avec une équipe de chercheurs une étude thermographique pour visualiser les interactions entre la surface d'un soutien gorge et le corps d'une femme. "De nos expériences , nous avons des preuves claires que le port de soutiens gorge serrés provoquent de grandes différences de température dans la peau du sein», a déclaré Zadrozny. http://www.lingerieinsight.com/article-4099-thermovision-is-key-to-bra-manufacturing-study/
  51. 51. • Paradoxalement, une situation similaire se produit avec un soutien gorge trop lâche à cause des frictions et des frottements. Ils ont également trouvé une relation directe entre les zones de pression et de fluide sanguin, qui affectent la circulation sanguine. Selon ce spécialiste, il peut également créer des complications dans le système lymphatique. • Le soutien gorge serrant la poitrine peut donc conduire à des problèmes de santé graves, comme les troubles du drainage lymphatique, un œdème et ou des ganglions lymphatiques enflés, selon Corin, une marque de lingerie qui décide de s’attaquer au problème… Tâche difficile, les seins des femmes étant tous d’une texture, densité et morphologie différentes… Un expert en maladies du sein et de chirurgie oncologique
  52. 52. Une femme sur huit… • Il a été déterminé de nos jours que 1 femme sur 8 développera un cancer du sein. Température élevée et présentation asymétrique Distribution symétrique entre les deux seins Seins normaux Cancer du sein gauche
  53. 53. Etude en Ecosse sur plus de 2500 cas • Des chercheurs de l'Hôpital général de Western à Edinburg ont constaté chez les femmes « des traumatismes répétés ». • Ils déclarent: « L'utilisation constante de soutien-gorge (en particulier les élastiques qui resserrent le tissu mammaire et lymphatique principalement dans les quadrants externes par la nature même de sa conception) pendant de longues périodes peut influencer le flux lymphatique du sein ». • « Cela pourrait être un cofacteur avec d'autres facteurs qui traumatisent les tissus dans le cadran du sein où le soutien a le plus de pression ». • Cette étude déclare également que « les canaux sudoripares bloqués et des lésions cutanées causées par les anti- transpirants et le rasage peut conduire à des conduits bloqués dans la poitrine et la formation de kystes, qui ont été liés à un risque accru de développement de cancer ». http://ecancer.org/journal/8/full/427-trends-in-the-distribution-of-breast-cancer-over-time-in-the-southeast-of-scotland-and-review-of-the-literature.php « Brûlez le soutien gorge »
  54. 54. Le massage naturel du sein libre • Le mouvement naturel du sein libre pendant la marche crée normalement un massage qui fait circuler le lymphe. • Lorsque ce mouvement naturel est entravé, la lymphe ne circule plus, les toxines s’accumulent et kystes et tumeurs apparaissent. • Le sein doit bouger pour rester en bonne santé.
  55. 55. Le mouvement fait circuler la lymphe • Dans le film « Sex and the city », Alice Eve montre avec humour le mouvement naturel du sein qui permet le drainage lymphatique. • Ce mouvement naturel est pourtant souvent critiqué dans notre société et fait l’objet sur les femmes d’une pression sociale.
  56. 56. Trampoline sans soutien gorge • La lymphe étant totalement dépendante de l’exercice physique pour se déplacer, de nombreux médecins préconisent maintenant les rebonds sur mini trampoline sans soutien gorge pour récréer la circulation lors des mouvements du sein libre pendant la marche. • Le flux lymphatique augmente alors de 15 à 30 fois et en quelques jours on remarque une disparition des kystes dus au mauvais drainage lymphatique qu’a pu générer le port du soutien gorge. • Cet exercice est préconisé pour la prévention du cancer du sein.
  57. 57. Habillée pour tuer • Le soutien-gorge ne cause pas le cancer par lui-même mais contribue au cancer du sein en empêchant le corps d’excréter de dangereuses substances cancérogènes. • En d’autres termes, les soutien- gorge inhibent le processus par lequel notre corps se nettoie tout seul et se débarrasse des cellules cancéreuses et des toxines.
  58. 58. Etude sur les effets de la pression de vêtements causée par différents types de soutien-gorge • En Janvier 2002 est publiée une étude sur la pression du soutien gorge et son incidence sur le système nerveux autonome (SNA). • Il en ressort un impact négatif significatif sur l'activité du SNA, avec la diminution significative de la parasympathique ainsi que les activités nerveuses sympathiques de thermorégulation. • « Puisque l'activité du SNA joue un rôle important dans la modulation de l'environnement interne dans le corps humain, les pressions de vêtements provoqués par la constriction des types de vêtements de base sur le corps aurait pour conséquence de porter atteinte à la santé des femmes ». http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11938611
  59. 59. Une femme est vivante (et non un objet) • Un soutien-gorge ne sera jamais parfaitement adapté, car il ne tient pas compte de la respiration, des cycles menstruels, de la température extérieure, d'une éventuelle grossesse…
  60. 60. Des résultats d’enquête stupéfiants • L’étude « Dress to Kill » a révélé que 3 femmes sur 4 qui ont un cancer du sein portent régulièrement un soutien gorge contre 1 sur 168 qui n’en portent pas du tout. • D’après les chiffres de l’étude, le risque d'avoir un cancer du sein est 125 fois supérieur selon que l'on ne porte pas du tout un soutien gorge ou que l'on en porte un 24h/24. • Porter un soutien gorge donnerait donc 12 fois plus de risques de développer un cancer que fumer.
  61. 61. Les chiffres dans « dressed to kill » • Dans ce tableau il est clair que les femmes du groupe cancéreuses portent leur soutien gorge plus longtemps. https://books.google.gp/books?id=WnaL0YpthnQC&pg=PA181&dq=Le+soutien+gorge+et+le+cancer+du+sein&hl=fr&sa= X&ved=0ahUKEwjhjtnRwqrMAhWB2BoKHcnBD7UQ6AEIMzAA#v=onepage&q=Le%20soutien%20gorge%20et%20le%20 cancer%20du%20sein&f=true
  62. 62. Les chiffres dans « dressed to kill » • Comparaison du facteur risque/protection indiqué au dessus de chaque colonne avec le pourcentage de la population féminine générale, dans laquelle 1 femme sur 8 est atteinte du cancer du sein. • Le chiffre sous chaque colonne représente le risque de développer un cancer du sein chez la femme « moyenne » lorsqu’elle adopte ce comportement. • Ce chiffre est le résultat de la multiplication du facteur risque/protection par le facteur 1/8 de la population féminine type.
  63. 63. Les chiffres dans « dressed to kill » • Dans le tableau, pour calculer la différence entre une colonne (représentant la durée du port du soutien gorge) et une autre, il faut multiplier le facteur risque/protection d’une colonne par celui d’une autre. Par exemple pour comparer le groupe 24/24 avec le groupe 0/24 il faut multiplier 21 par 6 et l’on obtient une incidence 125 fois plus élevée dans un groupe que dans l’autre (21 x 6 = 126 arrondi à 125. • Ainsi, une femme qui porte un soutien gorge 24/24 a 125 fois plus de chance de développer un cancer du sein qu’une femme qui n’en porte pas du tout…
  64. 64. Les chiffres dans « dressed to kill » • Il est intéressant de noter que la grande majorité des femmes dans cette étude s’inscrit dans la troisième colonne du tableau précédent (1:7), et que la probabilité pour ces femmes d’être atteintes d’un cancer du sein reflète pratiquement la moyenne nationale qui est de 1:8
  65. 65. Questions de l’étude Groupe de femme sans cancer (2444) Groupe de femmes avec cancer (2056) Êtes-vous à l'aise avec la taille et la forme de vos seins sans soutien-gorge ? Oui 18% Oui 5% Est-ce que vous sélectionnez votre soutien gorge pour façonner ou accentuer vos seins ? Oui 74% Oui 87% Autre que le prix, qu’elle est la caractéristique la plus importante que vous regardez lorsque vous achetez un soutien-gorge ? 30% l'apparence 51% le confort 62% l'apparence 25% le confort Est-ce que votre soutien-gorge fait des marques rouges sur la peau ou cause des irritations ? 23% toujours 40% toujours Combien de temps portez-vous votre soutien- gorge chaque jour en moyenne ? 20% moins de 12 h/jour 80% plus de 12 heures 1% moins de 12 h/jour 99% plus de 12 heures Portez vous un soutien-gorge pour dormir ? 3% Oui 18% Oui Avez-vous allaité ? 14% Oui 4% Oui Portez vous un soutien gorge ? 5% Non 0,24% Non Quelques questions simples de l’étude « Dress to Kill » Les questions de cette étude ne sont pas toutes ici
  66. 66. Méta-analyse concernant l’effet de l'indice de masse corporelle sur le cancer du sein • Pour réfuter l’étude Dress to Kill, on lui reproche de ne pas avoir tenu compte de l’IMC des femmes. • Pourtant on sait maintenant qu’une méta- analyse a fouillé jusqu'à Avril 2012, toutes les grandes bases de données électroniques. A sa lecture, ce reproche n’est pas fondé… • Résultat: « l'indice de masse corporelle n'a pas d'effet significatif sur l'incidence du cancer du sein au cours de la pré-ménopause. D'autre part, le surpoids et l'obésité peuvent avoir un effet minimal sur le cancer du sein, bien que significatif, mais vraiment petit et pas cliniquement si important. » http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23236502 Rebel Wilson, 2013 MTV Movie Awards, California
  67. 67. De la corrélation vers la causalité ? • Toxines environnementales entrent dans notre corps • Toxines = effets oestrogéniques • Stockage des toxines => graisses corporelles • Seins = essentiellement matière grasse. • Les toxines sont évacuées des seins par le système lymphatique. • Le système lymphatique n’a pas de pompe comme le cœur. • Tout ce qui ralentit le système lymphatique est sujet à développement de symptômes et de maladies. • Le soutien gorge limite le mouvement des seins et réduit considérablement le système lymphatique.
  68. 68. Peut-on nier un constat ? • Si tous les paramètres pour l’étude « Dress to Kill » n’ont pas pu être retenus, le constat est tellement éloquent confirmé par d’autres études qu’on ne peut dire qu’il s’agit d’une légende urbaine ! • Affirmer ceci est criminel ! • En effet, sur 4700 femmes interrogées sur leurs habitudes vestimentaires, toutes celles qui ne portent pas de soutien gorge ne sont pas forcément celles qui ne boivent pas et ne fument pas. (Facteurs de risque) • De plus, des femmes en surpoids (sujets à risque) qui disaient ne pas attacher d’importance à la pression sociale, faisaient parti des femmes interrogées qui n’en portaient pas et n’avaient pas de cancer. • Le constat de cette étude est simple: plus une femme portera longtemps un soutien gorge au plus son risque de développer un cancer sera grand.
  69. 69. Une approche pluridisciplinaire • Une telle étude sur le risque dû au soutien gorge relève aussi bien des sciences de la vie (biologie, médecine…) que des sciences humaines (psychanalyse, psychologie, sociologie…) • Ceux qui ne s’occupent que d’un seul aspect passent forcément à côté de cet éloquent constat. • La répartition du cancer du sein sur la planète diffère pourtant selon les différences de type sociologique ou culturel des différentes régions, les résultats n’étant pas toujours cohérents avec les facteurs alimentaires.
  70. 70. Il faut du temps aux connaissances, pour être reconnaissances… • Le tabac a mis près d’un siècle avant d’être reconnu cancérigène, et est toujours vendu… • L’amiante était reconnue cancérigène également depuis 1890, et seulement interdite entre 1980 et 1990… • Des médicaments dangereux sont encore en vente. • Des rats nourris aux OGM pendant deux ans développent des tumeurs, mais on nous dit bien sûr que c’est faux !!! etc.etc… La liste est longue…. L’aspect financier semble bien plus important que l’aspect santé… Selon les chiffres d’Euromonitor, le marché mondial de la lingerie s’est élevé à 99 milliards d’euros en 2014. On ne va pas vous dire d’arrêter de porter des soutiens gorges !!!
  71. 71. Etude de l’Université de Harvard • En 1991, des chercheurs de l'Université de Harvard publient dans une revue médicale un article sur le risque de cancer du sein relatif avec la taille du bonnet du soutien gorge. • Ils mentionnent dans cette étude que les femmes qui ne portent pas de soutien gorge ont une baisse du taux de cancer du sein de 60% par rapport aux femmes qui portent des soutien-gorge. • Cette mention, qui n’est pas le but de leur étude, n’est pour eux qu’une question secondaire et ils supposent que c’est « probablement » parce qu’elles sont plus minces et que leurs seins « doivent être » plus petits…
  72. 72. Une étude de Seattle a voulu rassurer les femmes • Cette étude en 2014 de la Fred Hutchinson Center faite par une étudiante (Lu Chen) portait sur deux groupes de femmes: 1251 avaient le cancer du sein et 660 ne l’avaient pas. • Toutes ces femmes portaient des soutien gorge. • Il n’y avait aucun groupe de contrôle de femmes qui ne portaient pas de soutien gorge. • Donc hélas, cette étude n’apporte rien de nouveau. • La seule femme interrogée qui ne portait pas de soutien gorge a été exclue de l’étude ! http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25192706
  73. 73. Une étude qui comporte des faiblesses • De l’avis même de l’auteur cette étude comporte des faiblesses: • Recrutées par téléphone, ces femmes âgées qui portaient toutes des soutien-gorge n’ont produit que des réponses d’habitudes auto-déclarées. • Et on sait qu’une femme qui a toujours porté un soutien gorge ne se rend même plus compte qu’il lui crée des dommages, à cause de cette addiction. • Il parait donc difficile d’avoir un vrai résultat avec un groupe témoin sans soutien gorge dans notre société occidentale où pratiquement toutes les femmes portent des soutien gorge depuis la puberté. • L’étude a donc bien comparé tous les soutiens gorges mais ils ont tous la même fonction qui crée le problème: serrer, soutenir et bloquer le mouvement.
  74. 74. Une étude qui comporte des faiblesses • Ces femmes étaient toutes âgées, post- ménauposées, et cette étude va à l’encontre (entre autres) de l’étude de Harvard en 1991 faite sur des femmes pré-ménauposées. • Une étude qui veux donc affirmer que le soutien gorge est sans conséquences, qui ne tient absolument pas compte des études précédentes, comporte de nombreuses faiblesses, ne fait que jeter le trouble chez les femmes qui prennent la bonne décision pour leur santé: le supprimer ! • Au regard de ces faiblesses, difficile donc de se conformer à une seule étude qui déclare l’inverse de ce que disent toutes les autres sur le même sujet.
  75. 75. Conflit d’intérêt ? • Ce qui interpelle également, selon de nombreuses personnes, c’est que cette récente étude a été réalisée dans un centre de recherches qui reçoit chaque année de l’argent à partir d’une collecte de fonds « Bra Dash » où les soutien- gorge sont portés sur le vêtement. • Difficile donc de critiquer le soutien gorge lorsqu’il est utilisé pour recevoir des fonds ! (130 000 dollars récoltés en 2013) • Curieux aussi: la plupart des études de ce centre de recherche sont réalisées sur des couturières des industries textiles de Shangaï… • Curieux également: je n’ai jamais vu une étude médicale paraître sur un site (celui de la Fred Hutch) avec un bandeau défilant indiquant: diffusez sur Facebook, diffusez sur twitter… • Y aurait-il une crainte à ce que les femmes ne portent plus de soutien gorge ?
  76. 76. Etude médicale à Nairobi • Une nouvelle étude médicale publiée en Février 2015 par une équipe spécialiste du cancer à l'hôpital de Nairobi Kenyatta National Hospital , met à nouveau en évidence le lien entre cancer du sein et soutien gorge. • Cette étude affirme: " Les modèles de soutien-gorge portés étaient significativement corrélés avec la survenue du cancer". • Dans cette étude 24,8% des femmes ne portaient jamais de soutien gorge ce qui a permis de faire une corrélation significative. http://link.springer.com/article/10.1007/s12558-014-0358-1#/page-1
  77. 77. Une étude sérieuse avec un groupe de femme qui n’a jamais porté de soutien gorge. • Ces spécialistes du cancer on remarqué que les cancers du sein dans les pays à faible revenu sont plutôt à la hausse après l'adoption par certaines femmes de modes de vie à l'occidentale. • Lors de cette étude réalisée du 09/08/11 au 23/12/12, un questionnaire a été administré ainsi que des schémas de détail de soutien-gorge utilisés à 339 femmes ayant un cancer. 355 femmes témoins sans cancer ont été incluses dans cette étude. L'âge moyen des cas était de 48 ans, et du groupe témoin 49. • Certains facteurs de risque du cancer du sein sont connus et pouvaient être des facteurs de confusion. Des modèles statistiques multi variées ont donc été utilisés pour discriminer ces facteurs de confusion, et établis sûrs à 95%. • Il est à noter que dans cette étude les pourcentages très importants étaient des femmes qui portent leur soutien gorge tout le temps y compris la nuit !
  78. 78. Le soutien gorge diminue la production de mélatonine • La mélatonine est un puissant antioxydant et une hormone qui favorise un bon sommeil, combat le vieillissement, stimule le système immunitaire et ralentit la croissance de certains types de cancer, notamment le cancer du sein. (Chronobiol Int 2000 Nov;17(6):783-93 "The effects of skin pressure by clothing on circadian rhythms of core temperature and salivary melatonin." Lee YA, Hyun KJ, Tokura H, Department of Environmental Health, Nara Women's University, Japan.) • Des chercheurs espagnols ont publié un article décrivant une utilisation possible de la mélatonine pour la prévention et le traitement du cancer du sein. (Histol Histopathol 2000 Apr;15(2):637-47) • Une autre étude datant de l’année 2000, publié en chronobiologie internationale (la revue de la recherche du rythme biologique et médical), a trouvé que le port d'un soutien-gorge diminue la production de mélatonine de 60% et modifie la température centrale du corps.
  79. 79. Prix mondial d’endocrino-pédiatrie en 2011, le professeur Charles Sultan dénonce depuis des années les effets des produits toxiques sur la santé. • Les soutien gorge sont de nos jours fabriqués en quasi-totalité en chine et ce pays n’est pas soumis aux mêmes normes qu'en Europe sur les produits toxiques. . • Les usines chinoises utilisent une centaine de produits chimiques différents lors de leur fabrication, et ils contiennent notamment du nonylphénol, un perturbateur endocrinien dont l'utilisation est interdite sur notre continent. • Les perturbateurs endocriniens prennent la place des œstrogènes (cf: diapo 39 œstrogènes chimiques), ils diminuent les défenses immunitaires et certains, cancérigènes, pénètrent par la peau des seins en contact permanent avec le soutien gorge. • Supprimer son soutien gorge c’est aussi supprimer les produits toxiques des textiles qui pénètrent en permanence dans les seins. • Ceci est passé à la télévision sur France 5, le 19 avril 2015… http://www.dailymotion.com/video/x2mnqm8_des-perturbateurs- hormonaux-dans-votre-soutien-gorge-les-dessous-du-soutien-gorge_news
  80. 80. Mais le problème ne s’arrête pas là… • A cause des perturbateurs endocriniens dans notre quotidien, la puberté précoce chez les petites filles explose. • L’impact sociétal est indéniable : en raison de l’hypersexualisation du corps de la femme, il y a aujourd’hui des soutien-gorge push up et des strings pour des petites filles de 6 ans ! C’est effarant. • La mode s’est emparée de l’entrée en puberté précoce, de quoi également conditionner déjà la toute petite fille à porter des soutien-gorge alors qu’elle n’en a aucune utilité, afin que par l’addiction elle en devienne une consommatrice régulière et à perpétuité… Bizness… • Même des bikinis avec des seins rembourrés pour 7 ans sont apparus sur les plages, démontrant une fois de plus que le soutien gorge n’est qu’un problème de société et d’argent… 65 A
  81. 81. • Est-il normal que ce soutien-gorge soit destiné à une poitrine pas plus large que la main et le poignet d’une femme. Et cette étiquette indique que le soutien-gorge a des bonnets moulés et une «armature» pour une enfant ! • Vous voyez sur l’étiquette des tailles le poids commence à 39 livres, donc 18 kilos, ce qui fait une enfant de 4 ans et d’environ 1 mètre de hauteur. • « Maman a des soutiens gorges, je veux être comme elle… » « Je serai une grande ! » • « Ca aide ma fille à porter des soutien gorge au début… » • Quel lavage de cerveau ! Un danger depuis toute jeune
  82. 82. Des résultats spectaculaires • D’après une étude lancée sur internet sur le site www.selfstudycenter.org/breast_study.htm pour des milliers de femmes qui ont essayé de supprimer définitivement leur soutien gorge, les résultats sont spectaculaires. • Ayant emprisonné leur poitrine depuis la puberté (et on l’a vu parfois plus), le sentiment de liberté du sein peut parfois sembler étrange au premier abord. Mais en quelques jours, les seins ont leur chance de drainer de la congestion et l'excès de liquide lymphatique. • Les douleurs mammaires menstruelles ainsi que les kystes disparaissent complètement. • Les seins reprennent de la fermeté. C'est comme un miracle.
  83. 83. Après, c’est déjà trop tard… • L'American Cancer Society nous révèle qu’il est déconseillé aux femmes en état de post-mastectomie de « porter un soutien gorge serré » car il cause un lymphœdème. • Après cet aveu, pourquoi donc notre société oblige-t- elle les femmes à porter cet accessoire destructeur ???
  84. 84. Lymphoedème: Conseils après opération Eviter la constriction du soutien gorge avant aurait été mieux. Parmi la liste de recommandations destinées aux patientes susceptibles de développer un lymphoedème, on retrouve (*similaire à la pression du soutien gorge sur la lymphe): • Ne pas porter de sacs en bandoulière du côté atteint (*Poids) • Ne pas porter de bijoux serrés autour du bras ou des doigts : changez votre alliance de main ou enlevez-la si votre bras gauche est touché. (*Pression) • Ne pas retrousser sa manche pour serrer le bras. (*Pression) • Ne pas dormir sur le bras menacé. (*Pression) • Eviter tout ce qui peut vous ankyloser.. (Longues heures sans bouger) (*Immobilisation) • Porter des prothèses mammaires légères (*les prothèses augmentent la pression sur les ganglions lymphatiques du cou). • Utiliser un soutien-gorge pas trop serré et idéalement sans armatures métalliques. (*Pression, indentations) • Exercices recommandés : la marche, la natation, les mouvements aérobics légers (*Mouvement des seins créant un drainage naturel) (National Lymphedema Network)
  85. 85. Inconfort du soutien gorge pour les femmes vivant avec un cancer du sein • Une étude australienne a clairement établi que l'inconfort du soutien-gorge, en particulier la bande élastique du soutien-gorge, est un obstacle à la participation à l'activité physique pour les femmes vivant avec un diagnostic de cancer du sein. • 70,3% des femmes participantes à l’étude ont déclaré avoir subi un inconfort au niveau du soutien-gorge pendant un exercice physique. Is bra discomfort a barrier to exercise for breast cancer patients? (PMID:19669168) Biomechanics Research Laboratory, School of Health Sciences, University of Wollongong, Wollongong, New South Wales 2522, Australia. sg490@uow.edu.au
  86. 86. Pressions et douleurs • Des chercheurs français à l'Université de Paris l'Hôpital Necker ont constaté que les femmes souffrant de douleurs mensuelles des seins ont deux fois plus de risques de développer un cancer du sein. • Une autre recherche médicale a constaté que les bretelles arrivent à creuser l'épaule et mettent une pression sur le nerf cervical, provoquant des maux de tête, des douleurs de cou et un engourdissement.
  87. 87. Un accessoire de mode destructeur ? Certains pays (Japon, provinces de l’Inde, Fidji, Maoris…) n’hésitent pas à faire des campagnes pour un retour au vêtement traditionnel seins libres, depuis l’apparition du cancer du sein avec l’adoption de la mode occidentale. En effet, les femmes vivant à la mode occidentale développent des cancers dans ces mêmes pays ou les autres vivent seins libres de façon traditionnelle et n’en développent pas.
  88. 88. Aux îles Fidji… • Durant leur étude, les deux anthropologues médicaux ont constaté aux îles Fidji où les soutiens gorges sont très peu utilisés, que les 24 cas de cancer dont ils avaient eu connaissance étaient 24 femmes qui avaient l’habitude de porter des soutien gorges, vivant à la mode occidentale, issues pourtant de mêmes villages, avec le même code génétique et le même régime alimentaire que celles qui n’en portaient pas.
  89. 89. Les mêmes résultats en Chine • Une étude récente de l’université de médecine de la province du Zhéjiang en Chine en juillet 2009, a étudié les facteurs de risques du cancer du sein chez la femme et a montré que le soutien gorge pour dormir augmente l’incidence du cancer du sein. • Outre le fait que le soutien gorge soit également un grand criminel de l’ hyperplasie mammaire, les experts en cancérologie de l’hôpital moderne de Guangzhou rappellent au sujet du soutien gorge que la santé est primordiale sur l’apparence.
  90. 90. Immigration japonaise aux Etats Unis • Les japonaises vivant au Japon ont un taux plus faible de cancers du sein que les Japonaises de 1ère génération vivant aux Etats-Unis ( 3 fois moins). • L’augmentation du taux du cancer du sein entre la 1ere et la 2ème génération est de + 24%. • Si la consommation de graisses, les excès de calories et de prise de protéines animales sont incriminés, les études réalisés sont multiples et discordantes. • Le changement de mode de vie avec l’adoption du soutien gorge dans la culture américaine pourrait certainement en être une explication. • Culturellement seins libres, il semblerait que toutes les japonaises ne l’aient pas adopté car le taux du cancer du sein pour les américaines est supérieur à 51%.
  91. 91. Le cancer du sein chez l’homme • Statistiquement, le pourcentage de risques pour un homme de développer un cancer du sein est le même que celui d’une femme qui ne porte jamais de soutien gorge.
  92. 92. Le premier monokini • C’est en 1964 que l'Autrichien Rudi Gernreich présente le premier monokini. • C’est un short rayé de style typiquement marin avec des bretelles croisées. • Les bretelles seront ensuite abandonnées durant toutes les années 70 et 80 pour faire place à un look topless systématique dont le string de nos jours incarne le nec du minimalisme.
  93. 93. DANS LES ANNÉES 1930, LE TOPLESS MASCULIN CHOQUAIT • En 1938 dans Life Magazine on pouvait lire l’article: «Les hommes se baignent désormais sans haut sur de nombreuses plages publiques». • Le texte précise que si en Europe ou sur la côte ouest le topless n'est pas récent, sur la côte est, plus pudique, des hommes ne portant qu'un bas de maillot peuvent être arrêtés. • De quoi remettre en perspective notre rapport à la nudité et les différents standards établis pour les hommes et les femmes.
  94. 94. Le soleil excellent contre le cancer du sein • Alors que le bronzage forcené peut conduire au cancer de la peau, plusieurs études médicales démontrent que l’exposition de la peau au soleil est excellent contre le cancer du sein, ce qui détruit une légende propagée par les ennemis des seins nus sur les plages. Contrairement aux idées reçues… • Une confusion a été alimentée entre le cancer du sein et le cancer de la peau. • Le corps médical dit soleil, la rumeur entend plage. • Le corps médical dit cancer de la peau, la rumeur entend cancer du sein. • Le topless devenu rapidement un phénomène de masse, ringardisant même le bikini après les années 70, propose tout à coup de gérer un risque pourtant erroné.
  95. 95. Le soleil : Meilleure source de vitamine D • La meilleure source de vitamine D qui joue un rôle important dans la prévention du cancer du sein se trouve dans les rayons ultraviolets solaires. Sous leur influence, un précurseur vitaminique présent dans la peau est transformé en provitamine D3 puis en vitamine D3. • On attribue l'excès de mortalité par cancer (incluant le cancer du sein) chez les Afro-Américains à leur pigmentation cutanée, qui bloque plus de rayons ultraviolets que nécessaire à ces latitudes et entrave la production de vitamine D de façon marquée.
  96. 96. Le soleil excellent contre le cancer du sein mais sans abus Relations entre l'exposition aux UV et la charge de morbidité •La peau est la plus grande source de vitamine D, qu'elle produit en réaction aux rayons ultraviolets mais l’abus de ceux-ci est par ailleurs néfaste. •Utilisons donc le soleil en quantité raisonnable pour aller dans le sens des récentes découvertes concernant la vitamine D et son effet sur le système immunitaire en aidant à prévenir des cancers. •C’est le résultat de 10 ans d’études sur 68000 femmes. • Dans ce graphique, on voit très bien que la sous- exposition solaire est aussi néfaste que la surexposition. 78% des femmes atteintes du cancer du sein sont en état de carence ou d’insuffisance.
  97. 97. Le soleil, un anti cancer… • Sans abus et par une exposition régulière, le soleil rend plus solide et embellit la peau des seins nus. • Nager seins nus équivaut à une thalasso gratuite: le massage de l’eau de mer donnera à la peau tout son profit en sels minéraux et oligo-éléments. • De plus, on sait maintenant que le manque d’exposition au soleil réduit le taux de mélatonine que l’on considère dans de récentes études comme un anticancéreux.
  98. 98. Sociologie Jean Claude Kaufmann Corps de femmes, regards d’hommes. • Dans son livre J-C Kaufmann dit que le sein nu sur la plage est bien vu lorsqu’il fait parti de la norme ! (Encore la pression sociale) • Ce qui se passe sur la plage est le reflet de notre société sans les murs. • Il faut qu’il soit haut et ferme, mais aussi relativement discret… (Dictat du soutien gorge) • Pour ne pas accrocher le regard, la femme doit aussi faire preuve d’une capacité d’aisance (être à l’aise seins nus affirme le droit à être seins nus).
  99. 99. L’aisance: l’affirmation la plus visible de la liberté par rapport aux contraintes qui dominent les gens ordinaires (Pierre Bourdieu) • La pression sociale empêche encore souvent les seins nus dans les piscines publiques alors que la légalité ne l’interdit pas. • Selon Jean Claude Kaufmann sociologue, cette pratique aurait sur les femmes par la satisfaction d’avoir osé et un dépassement de l’estime de soi, un effet psychologique bénéfique leur donnant de l’assurance et une meilleure aisance.
  100. 100. Même sans seins, un soutien gorge obligatoire ! • Jodi Jaecks a eu de sérieux problèmes pour pouvoir nager en piscine sans le haut du maillot qui lui faisait mal sur ses doubles cicatrices. • Le soutien gorge n’est donc pas une contrainte sociale liée à la taille des seins… Surtout quand il n’y en a plus !
  101. 101. Expulsée de la pataugeoire pour ne pas avoir le haut du bikini à 3 ans • Le 27 août 2014, une mère a été expulsée d'une piscine publique au Canada après avoir refusé de mettre un haut de maillot de bain à sa fille de 3 ans. • Encore un exemple de la bêtise ordinaire. La sauveteuse aurait ensuite plaqué la mère sur le sol alors qu'elle tenait sa fille dans ses bras. • On tombe encore dans l’hypersexualisation de la petite fille et il y aura toujours quelqu’un pour dire « il faut bien l’habituer au soutien gorge pour plus tard » comme si c’était rendu obligatoire et contrôlé par la police de la mode !
  102. 102. En piscine seins nus autorisés • Depuis mars 2008 au Danemark, et juin 2009 en Suède les femmes sont autorisées à se baigner seins nus dans les piscines municipales. • A cette même date, Toulouse l’autorise aussi ! Cette pratique est pourtant théoriquement légale en France en tous lieux depuis 1975
  103. 103. Un faux besoin • Depuis 1978, plusieurs études médicales en France, aux Etats-Unis, au Japon et en Grande-Bretagne ont mis en avant que, contrairement aux idées reçues, le soutien-gorge peut augmenter la chute des seins. • Pourtant les lobbies de l’industrie textile n’ont cesse de clamer ce qu’aucune étude médicale ne dit ! • Les femmes sont devenues dépendantes de cet accessoire au point de ne pouvoir s’en passer qu’au prix d’un effort temporaire. Soutien gorge après mastectomie
  104. 104. Le soutien gorge est inutile et favorise la chute des seins • Lors de nombreuses études, le professeur Jean-Denis Rouillon, médecin du sport au CHU de Besançon a démontré que: Le port du soutien gorge favorise l’affaissement de la poitrine.
  105. 105. Contrairement aux idées reçues • A partir de l'instant où la femme commence à utiliser le soutien- gorge, commence un processus de relâchement complet des deux seins, tant au niveau physiologique que musculaire. • Le résultat, au fil des années, peut être l'apparition de nodules et de kystes, parfois davantage… • D'un point de vue musculaire, ne s’étant jamais exercés, les seins deviennent flasques et, dit plus vulgairement, "ils tombent". Un manque de stimulation et d’élasticité est responsable d’une ptose précoce.
  106. 106. Le soutien gorge est inutile et favorise la chute des seins • En effet, les ligaments de Cooper et les muscles peauciers qui sont les soutiens naturels de la poitrine ne travaillant plus, ceux-ci s’atrophient et la poitrine perdant sa fermeté s’affaisse encore plus rapidement avec le temps. • Le sein est donc enveloppé dans « une membrane mince et très solide, d'autant plus costaud qu'elle travaille ». Il est également « suspendu comme un filet à provision » par ces ligaments reliés à la peau. D'où parfois, lors de l'arrêt du port du sous-vêtement, une désagréable sensation de tiraillement pouvant durer quelques semaines avant qu’ils ne reprennent de la vigueur.
  107. 107. Le sein remonte sans soutien ! • « L'arrêt du port du soutien- gorge est bien supporté par les femmes en terme de confort et d'esthétique. Contrairement aux idées reçues, le sein ne tombe pas mais il se raffermit, remonte et la qualité de la peau s'améliore ». (Jean Denis Rouillon)
  108. 108. Des résultats surprenants Une année sans soutien gorge: • Plus hauts • Plus fermes • Moins de vergetures Etude médicale sur un an de Laetitia Pierrot, décembre 2003.
  109. 109. La croissance chez la jeune fille • Conditionner les jeunes filles et adolescentes à porter des soutiens gorges c’est atrophier et empêcher le développement des éléments anatomiques de suspension du sein, à la fois musculaire (le platysma) et conjonctif (l’ensemble des fascias). • Ceci contribue déjà à la chute de la poitrine parce que ces éléments se renforcent normalement lors de la croissance car la pesanteur et les contraintes mécaniques appliquées au sein libre s’exercent. • Chaque mère conditionnée par notre société affuble sa fille de cet accessoire lorsque sa poitrine devient naissante. (Seulement 3 à 5% des filles françaises n’en portent pas. Dans les pays scandinaves, à l’inverse, 9% de filles en portent.)
  110. 110. Le sein n’évolue pas vers la ptose et s’avère plus ferme. • Ne pas porter de soutien gorge pour une jeune femme lui permet une augmentation de la production et de l’élasticité du collagène, ce qui améliore la portance dans un sein en développement, la tension sur les tissus conjonctifs et les ligaments soutenant la poitrine. • Les tissus composant le sein ne se distendent donc pas sans soutien gorge malgré une augmentation du volume mammaire. Le sein n’évolue pas vers la ptose et s’avère plus ferme.
  111. 111. Effet charnière sous le pli infra mammaire • Le soutien gorge empêche également la formation naturelle du pli infra mammaire sous le sein qui est également essentiel au soutènement du sein par le bas. • La surépaisseur de l’élastique éloigne la base du sein du thorax diminuant son accroche naturelle par en dessous au niveau de l’aponévrose sur les muscles pectoraux. • Le poids du sein n’est donc plus distribué et réparti sur la longueur de ce pli en appuyant sa base sur le thorax. • Le sein bascule au niveau de ce pli qui n’est pas formé, comme un effet de charnière, sollicitant davantage l’appareil de soutènement supérieur et entrainant ainsi une ptose précoce, phénomène tant redouté chez les femmes. • Sentant des tiraillements au niveau des ligaments et muscles peauciers, la femme remet son soutien gorge alors que c’est lui qui a généré cette fragilité et cet inconfort.
  112. 112. Étude médicale sur l’évolution du confort sans soutien gorge (2009) • Au début de l’étude 42% des sujets ressentaient un inconfort sans soutien gorge. Trois mois après plus aucune gène. • Trois ans après, aucun sujet ne ressentait de douleur, aucun sujet n’était gêné par l’arrêt du port du soutien gorge dans les activités courantes y compris les activités sportives. Extrait de la thèse de Olivier Roussel sous la direction de Jean Denis Rouillon • Les femmes qui n’ont jamais porté de soutien gorge n’ont jamais connu cette gène ni cet inconfort.
  113. 113. Prévention de la ptose (chute des seins) sans soutien gorge. • L’angle de l’axe du mamelon par rapport à l’horizontale augmente en moyenne de 180% ! • Il s’agit d’une évolution esthétiquement favorable puisque inverse de la ptose. Le sein libre se fortifie. • Ne jamais porter de soutien gorge donne donc une poitrine naturellement plus ferme et plus haute contrairement aux idées reçues. Extrait de la thèse de Olivier Roussel sous la direction de Jean Denis Rouillon
  114. 114. Un maintien mécanique naturel • En posant des capteurs sur des athlètes, des chercheurs sportifs ont pu découvrir que, sans soutien gorge, leur poitrine parcourt ainsi 6 cm de haut en bas et 9 cm de la gauche vers la droite au cours des diverses pratiques sportives, avec des accélérations verticales égales à 5 à 6 fois le poids du sein. Ce sont ces mouvements (réduits de 70% avec un soutien-gorge) qui permettent au sein de s’adapter et de multiplier naturellement les formes de maintien. Constatation à la fois déconcertante et ahurissante, malgré toutes nos idées reçues, leur poitrine après trois ans d’étude n’a pas molli, s’est encore moins affaissée et s’est même carrément rehaussée !
  115. 115. Des mouvements qu’il ne faut pas entraver… • Christine Haycock, chirurgienne dans le New Jersey, au Médical School à Newark a soumis des athlètes à plusieurs séries de tests, avec et sans soutien-gorge, durant des années. • Conclusion : oui, les seins bougent mais « ces mouvements sans effets négatifs pratiquent un automassage qu’il vaut mieux ne pas entraver ». • « Il peuvent être inconfortables pour les femmes à gros seins mais ne font aucun dommage pour les muscles ou les tissus. » • Dr Claire Heigh, médecin du sport, Dr Niels H. Lauersen, MD, Ph. D., & Eileen Stukane (The Complete Book of Breast Care) ont le même discours…
  116. 116. Le problème de la statique mammaire • Dans son livre “Gynécologie du sport. Risque et bénéfices de l’activité physique chez la femme” Thierry Adam, gynécologue et obstétricien du sport le précise: • « Le discours de l’industrie comporte certaines contrevérités, notamment le risque de voir évoluer progressivement les seins en battants de cloches (appelés aussi en gants de toilettes) sans soutien gorge » C’est faux ! • Il existe un déplacement du sein plus important sans soutien gorge, il faut laisser le temps au tissu mammaire de renforcer son tissu conjonctif et à la femme de s’adapter à l’activité physique sans soutien.
  117. 117. La stimulation est à l’origine d’une adaptation • C’est une règle d’or de tout mouvement du corps: toute stimulation est à l’origine d’une adaptation source de progression. • Le problème de la poitrine est le même que pour tous les tissus, y compris les os. • Exemple: l’ostéoporose est aussi une préoccupation particulièrement féminine. Les jeunes nageuses de haut niveau, privée de pesanteur plusieurs heures par jour ont une densité osseuse inférieure aux sédentaires. A contrario, les microtraumatismes de la course à pied ont démontrés leur efficacité pour fortifier les os. • Porter un soutien gorge c’est porter une orthèse en permanence qui va fragiliser les tissus qui au fil du temps s’atrophient. Sans revenir sur l’hypoxie tissulaire citée plus haut, ceux qui ont fait l’expérience d’un bras immobilisé savent qu’il faut ensuite faire une rééducation pour en retrouver un usage normal.
  118. 118. Le bandage des seins vers le bas. • Chez les femmes africaines souvent citées en contrexemple, les seins en battant de cloches résultent souvent d’une coutume tribale où la croissance des seins, dés l’émergence des bourgeons, est dirigée vers le bas par bandage continue de la région supra mammaire. • Cette coutume a aussi pour but de nourrir plus facilement leur enfant positionné sur le dos pendant les travaux domestiques. (Thierry Adam, gynécologie du sport)
  119. 119. La femme africaine n’est pas le stéréotype des seins en battant de cloche. (Contrairement à beaucoup d’idées reçues) • Les femmes d’autres tribus comme les superbes Himbas portent leurs enfants dans des sacs sur le dos. • Sans jamais mettre de soutien gorge, même en allaitant, leurs seins peuvent faire pâlir de jalousie de nombreuses occidentales souvent co complexées…
  120. 120. L’allaitement maternel ne cause pas le relâchement des seins • Les seins qui fuient, raison pour laquelle souvent les femmes portent un soutien gorge d’allaitement, fuiraient beaucoup moins s’ils étaient libres et non pressés par les élastiques ! • En prévention des mamelons crevassés ou enflammés lors de l’allaitement, il est également recommandé de laisser la poitrine à l’air et d’exposer les seins au soleil pour tanner les mamelons. Le soutien gorge va vraiment à l’encontre des recommandations naturelles… • Une étude scientifique présentée dans Aesthetic Surgery Journal en Octobre 2008 a par ailleurs démontré que contrairement aux idées reçues, l’allaitement maternel ne causait pas le relâchement des seins. • En revanche, les facteurs sont liés à la prise de poids rapide et à des antécédents de tabagisme. Il faut donc penser à adopter une alimentation saine pendant la grossesse afin d’éviter ce problème.
  121. 121. Amélioration du sein sans soutien gorge: une flambée médiatique • En Avril 2013 une flambée médiatique partie de Radio Bleue Besançon et relayée par France info l’AFP ainsi que tous les médias nationaux et internationaux jusqu’au New-York Post mettent au grand jour les quinze années de travaux de Jean Denis Rouillon. http://www.m6.fr/emission- 100_mag/videos/11277270- le_soutien_gorge_est_il_enc ore_obligatoire.html
  122. 122. Une étude japonaise… • En 1991, des chercheurs japonais (Université Otsuma) ont fait une étude sur le soutien-gorge et le relâchement de la poitrine. • Au lieu d’enlever les soutien gorges aux femmes, ils leur ont demandé au contraire d’en mettre un ! (Ce n’est pas un usage répandu au Japon) • Ils ont prouvé qu’un soutien-gorge peut en fait augmenter l’affaissement du sein, plutôt que l'inverse, car celui-ci se rempli de lymphe et devient plus lourd. • Cet effet était plus marqué sur les grosses poitrines. • L’accumulation de la lymphe citée dans cette étude n’est pas sans rappeler le lien entre le soutien gorge et le cancer du sein.
  123. 123. Les dégâts du soutien gorge • Le port du soutien gorge diminue donc la pesanteur, augmente la température et diminue la circulation lymphatique et du sang. • Ce qui a pour conséquence une diminution du volume de la glande, une augmentation du tissu adipeux et une hypoxie tissulaire (Avec ses effets néfastes). • Toutes ces conséquences entrainent également une ptose soit une diminution de la fermeté du sein.
  124. 124. Disparition des douleurs sans soutien gorge • Deux chirurgiens des seins britanniques ont conduit des essais dans deux cliniques en Angleterre et Galles. Ils ont étudié sur des femmes pour voir si le fait de ne pas utiliser de soutien-gorge pouvait diminuer les douleurs de poitrine. Leur étude a conclu que pour la majorité des femmes il y avait une diminution de la douleur pendant une période de 3 mois sans soutien-gorge. • Pour l'étude, ils ont demandé aux femmes de ne pas utiliser de soutien-gorge pendant 3 mois, et à la place d'utiliser une sorte de T- shirt souple (ou un débardeur), pour celles qui souhaitaient un sous-vêtement alternatif, ou rien du tout. • A la suite de l’étude, aucune femme n’a souhaité retrouver l’usage du soutien gorge, car elles avaient gagné aisance et confort. En trois mois sans soutien gorge les douleurs disparaissent et les ligaments de Cooper reprennent de la vigueur
  125. 125. Aisance et liberté • Un docteur en médecine a publié ses résultats dans le traitement de la douleur des épaules chez les femmes à fortes poitrines. Dans cette étude de 5 ans, il a été suggéré que les patientes soulagent le poids de leurs épaules pour une durée de 2 semaines en allant sans soutien-gorge. • L'étude a indiqué que "le résultat à long terme était la présence ou l'absence de la douleur dans les épaules, si on utilisait ou non un soutien-gorge. • 79% des patientes ont décidé de décharger le poids de leur poitrine de leurs épaules de façon permanente en éliminant définitivement l'utilisation de soutien-gorge parce qu'il les a faits se sentir libérées."
  126. 126. L’effet « poulie » • Le poids moyen d’un sein est de 500 gr. • Ce poids est multiplié par deux sur l’épaule alors qu’il est normalement réparti par les muscles peauciers et les ligaments de Cooper dans la partie supérieure et par le pli infra mammaire dans sa partie inférieure, la base du sein reposant sur la surface du thorax. 1Kg1Kg 1Kg 1Kg 2Kg 2Kg • Pour une poitrine plus volumineuse de 1kg chaque sein, ce sont 2 kg qui sont portés sur chacune des épaules, donc 4 kilos sur les deux épaules. De quoi créer des douleurs de dos et vouter la personne. En retirant le soutien gorge la personne se redresse.
  127. 127. Mise en garde des ostéopathes • Les ostéopathes de la British Osteopathic Association précisent que dans certains cas le soutien gorge peut avoir de graves conséquences sur la santé. • Le haut des épaules peut se voûter et les côtes supérieures peuvent être comprimées. Les côtes compressées affectent le système respiratoire. • Il peut restreindre le flux sanguin et causer des mastites (infection du sein) et des cicatrices locales.
  128. 128. Le constat des esthéticiennes • Les esthéticiennes connaissent également sur leurs clientes le problème du port constant du soutien gorge qui génère des retours de peaux adhérents aux muscles sous-jacents. • Par sa pression constante il crée de part et d’autre des élastiques, des rouleaux de graisse dans les plis cutanés très résistants au massage « palper-rouler »
  129. 129. Testez pendant au moins trois mois ! • Supprimer votre soutien gorge pour votre santé n’est rien d’autre qu’une simple décision à prendre (toutes celles qui l’ont prise ne reviendraient en arrière pour rien au monde) • Testez pendant au moins trois mois pour supprimer l’addiction qui s’est créée pendant des années, physiquement et psychologiquement. (Personne ne reprochera votre décision pour votre santé) • L’inconfort ne durera que quelques semaines et fera rapidement place à une sensation d’aisance. Rassurez vous, loin d’assister à un affaissement de la poitrine, les chercheurs ont constaté dans plusieurs études une diminution de la distance « épaule / mamelon » et une réduction des vergetures. Témoignage: Après un an sans soutien gorge, une femme (105 E) ayant remis une robe faite sur- mesure ne lui allait plus car l’emplacement des seins était cousu trop bas !
  130. 130. Graphiques sur l’évolution du sein sans soutien gorge • Sur 12 ou 36 mois
  131. 131. Le mécanisme de dépendance JE METS UN SOUTIEN GORGE DEGRADATION SILENCIEUSE HABITUDE CONFORT PASSIF MODE ATTITUDE VERTUEUSE (Pression sociale) DEPENDANCE Diagramme selon Jean Denis Rouillon, médecin chercheur émérite Le soutien gorge fabrique la fragilité du sein.
  132. 132. Si vous êtes trop pudique… • Si supprimer votre soutien gorge vous pose trop de problèmes de pudeur, sachez qu’il existe des sous vêtements appelés « caracos », qui feront une double épaisseur de tissu. Considérés comme « sous-vêtements », ils vous permettront au début de vous rassurer avec votre entourage en public, en laissant parfois dépasser une bretelle qui rassurera tout le monde. Un simple débardeur fait aussi l’affaire. • Avantage: pas de compression et un mouvement naturel du sein sauvegardé. • Après quelques essais, vous serez plus à l’aise avec votre corps pour ne plus en mettre. • Ci-dessous un guide trouvé sur internet pour les débutantes qui veulent vivre seins libres: http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t6-vivre-seins-libres-guide-pour-debutante Sous une chemise… Pour le sport (moulant sans couture)
  133. 133. La réalité loin du numériquement modifié ! • Le livre de Laura Dodsworth, « Bare Reality » partage 100 photos non retouchées, anonymes, de seins de vraies femmes. • Loin des images retouchées numériquement qui complexent toutes les femmes, il permet ainsi de se libérer du « prêt à penser » que nous fourni la société sur l’apparence de la femme seins libres.
  134. 134. • Ne pensez pas que vous ne pouvez pas vous passer de soutien gorge parce que vos seins sont « moches » ! Tous les seins sont différents et les soutiens gorges moulés standardisant la forme des seins suppriment la personnalité de chaque femme jusqu’à la complexer lorsqu’elle montre son apparence naturelle. • Vous êtes normale comme beaucoup d’autres femmes. Voici des seins normaux: Extrait de: http://www.breastnotes.com/ Notez qu’il n’y a absolument rien de sexuel !
  135. 135. Choqué(e) ? • Vous êtes certainement choqué(e)s par autant d’étalage de seins de toutes formes dans ces pages qui parlent de soutien gorge ? • Sachez que la majorité des femmes ne correspondent pas au standard visuel avec lequel la société nous formate ! Il n’y a non plus ici rien de sexuel…
  136. 136. Toujours choqué(e)s ? • Vous ne devriez pas l’être ! • Dans la page précédente vous n’avez vu que des seins d’hommes et en plus un est de dos ! • N’avez-vous pas l’impression que le problème est plus dans votre conditionnement ?
  137. 137. • Ne pensez pas non plus qu’il y a un âge possible ou une taille de poitrine seulement qui autorisent d’être seins libres... Le soutien gorge n’est tout simplement pas un élément naturel pour le corps.
  138. 138. • Accepter son corps c’est accepter en même temps la réalité de l’autre, une asymétrie, des proportions réalistes, avec les traces de la vie et ses changements physiologiques naturels au fil du temps.
  139. 139. • Pas de méprise: ce diaporama parle de seins et de soutien gorge. • Rien de sexuel ! • Si ce diaporama parlait d’études sur la cravate serrée augmentant la pression intraoculaire comme un facteur de risque possible pour le développement du glaucome, tout le monde trouverait ça normal et approuverait le discours. • Parler de seins et de pathologies dues au soutien gorge (un pilier de la mode) entraine parfois chez les gens une hystérie compulsive traduite par un vocabulaire souvent grossier ou moqueur, mélangé à une impossibilité que toutes ces études affirment une vérité… Etude sur la cravate serrée: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22452233 Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. Arthur Schopenhauer
  140. 140. Quand le soutien gorge n’existait pas Les femmes existaient déjà… …Et n’avaient pas de problème de soutien !
  141. 141. Les femmes qui portent le moins de vêtements possible vivent plus longtemps ! • Dans son étude on rencontre une femme de 120 ans: "Je n'ai jamais rien porté de plus qu'une paire de chaussettes depuis que j'ai 7 ans", elle est rarement malade, cours toujours des marathons, et a l’énergie et l'enthousiasme d'une femme ayant la moitié de son âge. • Un autre exemple de cette étude est une stripteaseuse jusqu'à l'âge de 83 ans, elle en a aujourd'hui 117. « Le vêtement asphyxie la peau ». « Je n'avais même pas besoin de soutien-gorge jusqu'à mes 95 ans ». • Sir Edwin Burkhart, un anthropologiste britannique, a récemment sorti une étude dans le Royal Journal of Social Anthropology résultant de plus de 5 000 interviews de femmes âgées de 70 à 120 ans. Cette étude montre que les femmes portant le moins de vêtements possible vivent plus longtemps ! • Simple constatation certes, mais qui pose néanmoins des questions…
  142. 142. Un retour à une sage décision • Puisqu’il est maintenant établi que le soutien gorge ne génère que des problèmes de santé, et ne sert à rien pour empêcher l’affaissement des seins, bien au contraire, l’enlever définitivement semble donc une évidence. • Plus nombreuses seront les femmes adoptant ce mode de vie, et plus la « norme » s’inversera, laissant s’évanouir regards et critiques. • Dans les années 70-80, vivre sans soutien gorge ne posait aucun problème social aux femmes, celles qui en portaient étaient même traitées de ringardes…
  143. 143. Les célébrités montrent déjà l’exemple • Depuis plusieurs mois, les célébrités commencent à donner l’exemple, et l’été 2015 a vraiment lancé la mode sans soutien gorge…
  144. 144. Une mode qui existait déjà • En 1370, un édit de Strasbourg exige: "qu'aucune femme ne se soutienne la poitrine, que ce soit par disposition de la chemise ou par robe lacée". • C'est essentiellement à partir du 13e siècle que la poitrine se dévoile sans complexe, avec la mode lancée par Agnès Sorel (morte en 1450), la maîtresse du roi de France Charles VII, apparaissant seins nus à la cour de France. •Jusqu’à la révolution, comme témoigne Madame Tallien, il était moins de mise de montrer ses chevilles… Madonna portant une robe de JP Gaultier Selon le Harper’s Bazaar en 1868, longueur de la jupe de 4 ans à 16 ans Agnès Sorel
  145. 145. La mode: un réflexe social et culturel • Se balader avec un casque audio devient de nos jours une norme informelle qui pourrait s’installer. • Si toutes les femmes se mettaient à cacher leurs oreilles (zone érogène) et montrer leurs seins, dans 50 ans les oreilles deviendront un « organe sexuel » et le cache oreille aura remplacé le soutien gorge dans sa dimension pudique. • Il serait socialement mal vu de montrer une boucle d’oreille qui aura remplacé l’image érotique du piercing au sein. • La mode avec ses codes dépasse amplement la nécessité de se vêtir.
  146. 146. Le mouvement « free the nipple » • Le mouvement « Free the nipple », parti des Etats Unis, grandi de plus en plus… Il pose une question simple: pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas se montrer torse nu, tout comme les hommes ? • Les tabous sociétaux concernant l'exposition publique des seins féminins sont abordés dans un film de Lina Esco sorti en 2014. • Ce mouvement est repris en masse sur le web les réseaux sociaux et est soutenu par les célébrités et d’innombrables femmes et hommes dans le monde… Free the nipple = Téton libre
  147. 147. Mai 68 • Les femmes brûlent leurs soutien gorge sur la place publique. • En effet, si le soutien gorge est bien emblématique de mai 68, c’est uniquement parce que toutes les femmes étaient unanimes à… le rejeter. • On assiste au refus de cet accessoire qui entravait et aliénait le corps féminin • Les femmes portaient dés lors leurs pulls (dont les fameux minuscules Sonia Rykiel) seins nus.
  148. 148. Un ralentissement lié à l’histoire ? • La France fait partie des pays où le taux d'incidence de cancer du sein a augmenté le plus vite sur la période 1980-2005, avec un ralentissement entre 2000 et 2005… • Les nombreuses jeunes femmes depuis 1968 qui avaient fait le choix de vivre sans soutien gorge peuvent sans doute expliquer cet énigmatique ralentissement …
  149. 149. Constat de l’OMS et habitudes Européennes • De 1950 à la fin des années 1980, la mortalité due au cancer du sein a augmenté partout en Europe, sauf en Norvège et en Suède (Source OMS 2013) • Un rapprochement intéressant et qui laisse perplexe: • En France 95% des femmes portent un soutien gorge • En Scandinavie, 5 à 10% des femmes portent un soutien gorge. (J-C Kaufmann) Rappelons que ces pays ont la délinquance sexuelle la plus basse du monde…
  150. 150. Le cancer du sein explose dans les pays en voie de développement • Les chercheurs affirment être perplexes quand à la cause de l’augmentation du taux du cancer du sein dans les pays en voie de développement… • Prévisions selon le centre international de recherche sur le cancer de Lyon en mars 2011
  151. 151. L’occident comme modèle… • Avec l’adoption de la mode occidentale comme modèle dans les pays en voie de développement les femmes portent maintenant fièrement leur soutien gorge ! • Dans de nombreux pays jusque là préservés, le sein d’une femme s’est toujours montré publiquement sans aucun complexe, n’étant pas considéré comme un organe sexuel. • Le modèle occidental vient tout changer.
  152. 152. Le phénomène déclencheur ? • Lorsque l’on compare les types de cancer, si le tabac explique le cancer du poumon chez l’homme, le soutien gorge expliquerait l’incroyable pic de ce graphique chez la femme. • Sinon pourquoi cette région du corps plutôt qu’une autre ?
  153. 153. Santé ou apparence • Porter un soutien gorge n’a aucune nécessité médicale… … bien au contraire ! • La pression sociale oriente nos choix: Un comportement même irrationnel nous semble correct si d'autres l'appliquent. Etre une femme n’est pas indécent. Rappelez-vous: Ce n’est pas parce qu'ils sont plus nombreux à avoir tort, qu’ils ont raison !
  154. 154. Une ambiguïté étonnante ! • L’absurdité de l’industrie textile dans ce domaine va même jusqu’à créer des soutiens gorges imitant la nudité des seins. Mais ça ne libère pas le drainage lymphatique…
  155. 155. Différence hommes / femmes • Cette image ne pose aucun problème aux regards ! • Certaines n’osent pas à cause des autres… Lequel des deux a les seins qui mériteraient le plus d’être soutenus ???
  156. 156. Notre société n’est pas logique • Les seins nus: autorisé pour les hommes, parfois critiqué pour les femmes… • Qui a besoin le plus d’un soutien gorge ?
  157. 157. Le Tata Top • Cette invention fun et décalée a été créée par l'américaine Michelle Lytle pour déjouer la censure Facebook, et porte bien sûr un message. • Face à ce maillot, les gens réagissent en deux temps. Ils pensent d'abord que la fille est seins nus et sont choqués, puis, ils réalisent que ce n’est qu’une imitation de poitrine sur un maillot de bain. Et là, ils se détendent en se disant que ce n'est rien. • L'objectif premier est d'amener les gens à s'interroger sur leur propre réaction, soulever des questions du style : "Mais pourquoi j'ai d'abord été choqué, puis je me suis senti soulagé ? Qu'est-ce que ça change au juste que la femme soit réellement seins nus ou pas ?"
  158. 158. Le corps sexué de la femme • Les seins d’une femme ne lui appartiennent pas. • Ils sont le produit d’une société qui les sexualise et en dispose à sa place.
  159. 159. L’allaitement public mal vu… • Le corps de la femme est tellement sexualisé, qu’il ne lui est plus possible d’allaiter en public. (Youtube ou facebook censurent les photos comme quelque chose de criminel) • La pression est encore sociale, alors que c’est partout dans le monde un des gestes le plus naturel de l’humanité. (Nous ne serions pas là) • Considérer l’allaitement comme une exhibition sexuelle montre bien que notre société est détraquée… Un enfant allaité doit pouvoir manger dans un restaurant comme le reste du monde
  160. 160. Criminaliser tout ou partie du corps de la femme. • Développer la pudibonderie, criminaliser les corps, la nudité, imposer une véritable dictature de la beauté, complexer les individus, les renvoyer à une mauvaise image de leur corps et d’eux-mêmes... voila des éléments du recul de civilisation que nous vivons actuellement.
  161. 161. Un incroyable paradoxe • Alors que les femmes mettent en évidence la « sexualité de leurs seins » avec un soutien gorge, celui-ci-est en même temps une couverture pudique qui doit cacher un téton qui pointe considéré comme « vulgaire ». • C’est parce que tout le monde le fait, que le soutien gorge est devenu dans notre société occidentale « le voile laïque » qui doit couvrir la femme au corps impudique. • C’est parce que le soutien gorge est fabriqué de nos jours avec des coques en mousse, qu’il a gommé le téton des femmes jusqu’à les complexer si jamais il devenaient apparent !
  162. 162. • Arrêtons d’être désobligeant avec ces tétons féminins simplement parce qu’ils peuvent servir à nourrir les bébés ! Le téton, ce semeur de trouble… Marie Turenne dans son blog soulève un problème essentiel: • Un téton est-il systématiquement érotique ? • Une femme « tétons libres », qu’ils pointent ou non, est-elle forcément une séductrice, une allumeuse, une provocatrice ? • Pourquoi les hommes peuvent-ils se balader torses nus, là où une femme avec un t-shirt, mais pas de soutien-gorge risque de déclencher une réflexion désagréable, un regard désapprobateur ? https://marieturenne.wordpress.com/2016/03/26/sans-soutien-gorge-teton-pointe/ Peut-être qu’on pourrait laisser en paix les femmes qui ne veulent tout simplement pas porter de soutien-gorge !
  163. 163. "Braless Warrior" la lycéenne anti-soutien-gorge • Le 25 mai2016, une lycéenne américaine est convoquée par la direction de son établissement. Elle n'a pas été impolie, n'a pas eu un mauvais comportement, a bien rendu ses devoirs... Le motif de la convocation: Elle ne portait pas de soutien-gorge. • « Porter un soutien-gorge est un choix personnel, c'est mon corps. En quoi ça concerne les autres ? Je suffoque avec un soutien gorge » • Au lieu d’avancer l’argument des hormones des garçons, on devrait simplement leur apprendre à ne pas sexualiser le corps de la femme et à la respecter ! Kaitlyn Juvik: « Voilà le haut que je portais quand j’ai été mise dehors ! »
  164. 164. La théorie des genres • En France aussi, demander ainsi abusivement à une fille de se couvrir la fait culpabiliser d’être simplement une femme. Ceci va à l’encontre de la lutte contre les stéréotypes de genre entrepris par l’état français, et surtout dans le domaine de l’éducation ! (Programmes de SVT, ABCD de l’égalité…) • On est loin de l’égalité, de la tolérance et de la non discrimination, lorsqu’on fait remarquer à une femme qu’elle ne porte pas de soutien gorge. • As-tu seulement pensé que c’était son choix ! Il suffit de le respecter…
  165. 165. La courbe d’un sein ou des tétons plus insoutenables que la violence • Selon l’American Psychiatric Association, (et nous pouvons penser sans nous tromper que ces statistiques s’appliquent aussi à l’Europe et la France), l’enfant moyen aura été témoin à 18 ans de 40 000 meurtres et de 200 000 actes violents via le cinéma, la télévision et les jeux vidéo. Image de la femme autorisée. Image de la femme censurée.
  166. 166. Le corps-objet de la femme dans notre société occidentale D’un point de vue philosophique et social, la femme possède trois corps: • Un corps physique du quotidien, qui lui permet de vivre dans l’espace et le temps ses activités de tous les jours. • Un corps maternel qui lui permet d’enfanter et de nourrir ses enfants. • Un corps sexuel qui lui permet d’avoir des plaisirs de la chair et d’en donner à son partenaire. Quoi qu’elle fasse, c’est à travers ce dernier que la femme est le plus souvent perçue dans notre société
  167. 167. Torse nu sur un chantier • Les travailleurs torse nus sur les chantiers sont nombreux. • Pourtant cet homme qui regarde cette femme voit en elle un objet sexuel, alors qu’elle fait simplement comme les autres. De plus il pense certainement qu’elle est incompétente.
  168. 168. Les seins: une féminité interdite • Une sirène de proue, qui jusqu'à présent accueillait les visiteurs les seins nus ( à l'aquarium Sea Life de Chessington au Royaume-Uni), a été contrainte de voir sa poitrine recouverte d'un soutien gorge. La direction craignait de causer une polémique face à sa belle poitrine découverte. (Août 2011)
  169. 169. Rendez le monde plus sûr ! • Alors que la polémique des tétons féminins interdits de réseaux sociaux fait fureur, un artiste Suédois, Micol Hebron, a trouvé la solution en remplaçant les extrémités des seins des femmes par des tétons masculins. Il a créé un “prototype” qui peut ensuite être ajouté sur les clichés topless via Photoshop. "Ceci est un téton masculin. Si vous vous apprêtez à publier une photo de femme seins nus, je vous prie d'utiliser ce modèle de téton 'acceptable' afin de couvrir les tétons féminins 'inacceptables' (Coupez, ajustez, et collez). Merci d'aider à faire en sorte que le monde soit un endroit plus sûr"
  170. 170. Des femmes qui veulent se libérer… • Dans de nombreux pays encore, des femmes revendiquent le droit juridique de se libérer de leurs soutien gorges imposés par la pression sociale mais aussi par la loi !
  171. 171. Une société évoluée… • La société occidentale : Une société évoluée ! • Pourquoi ne pas mettre aussi des gants et un masque pour cacher les mains et la bouche qui peuvent avoir aussi des fonctions sexuelles.
  172. 172. Dés que nous changeons d’univers culturel, nous changeons l’image de la femme. • La nature lui a donné des seins, notre culture a inventé le soutien gorge et nous découvrons maintenant les dangers qui vont avec. • Notre civilisation a-t-elle conscience qu’elle tue petit à petit les derniers hommes et femmes qui vivent en harmonie avec la nature ?
  173. 173. Eduquer les hommes… • Ou bien est-ce le regard des hommes qu’il faut éduquer ? Peut être qu’ainsi dans certains pays d’Afrique, le repassage des seins sur les bourgeons des jeunes filles pourrait enfin cesser.
  174. 174. Atteinte à la pudeur en Tunisie • Le 3 septembre 2012 une jeune fille est violée par deux policiers parce qu’elle était immorale ! ( C’est elle qui est accusée ! ) • Le Femen manifeste au louvre devant la Vénus de Milo, seins nus depuis des siècles et vue par des millions de personnes. • « Viole moi, je suis immorale »
  175. 175. Les seins de la femme pour sa liberté • Le FEMEN entend, entre autres, lutter pour la démocratie, les droits des hommes et des femmes, la laïcité, le sexisme, et combattent également ce qu’elles considèrent comme « les valeurs patriarcales qui imprègnent la plupart des sociétés industrialisées ». 18 Septembre 2012, à Paris.
  176. 176. En France : Légalité juridique • Si en France et dans la plupart des pays d’Europe la nudité est tout à fait légale sans provoquer la pudeur publique par des gestes ou exhibitions sexuelles, la pression sociale continue à emprisonner les femmes dans cet accessoire de mode destructeur. Titre stupide témoin d’une pression sociale ridicule.

×