Etude Argent 2014

6 866 vues

Publié le

Express Roularta Services décrypte et analyse le rapport des CSP+ à l’argent à travers une étude mettant en exergue 4 profils de comportement.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 866
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 123
Actions
Partages
0
Téléchargements
70
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude Argent 2014

  1. 1. LES CSP+ ET L’ARGENT
  2. 2. Objectifs & méthodologie • Comprendre et analyser le rapport des CSP+ à l’argent : • Parlent-ils d’argent ? • Comment appréhendent-ils le gain et la gestion de l’argent ? • Quels sont leurs comportements en termes de placements ? • Quelles attitudes ont-ils face à l’avenir ? • Ont-ils adopté les services bancaires en ligne ? • Quelle image ont-ils de la publicité argent ? • Identifier des typologies de rapport à l’argent Objectifs • Terrain en mars 2014 • 931 répondants CSP+ issus du panel Express-Roularta • Profil des répondants : • 70% hommes / 30% femmes • 16% -35 ans / 45% 35-49 ans / 39% +50 ans Méthodologie
  3. 3. 1. PARLER D’ARGENT
  4. 4. Parler d’argent est encore tabou 89% des CSP+ estiment qu’on ne parle PAS LIBREMENT d’argent en France mais 69% pensent qu’on en parle PLUS LIBREMENT qu’avant Selon vous, parle-t-on librement d’argent en France ? / Selon vous, parle-t-on plus librement d'argent en France qu'il y a 20 ans ?
  5. 5. Un sujet de discussion peu fréquent entre proches Parlez-vous d’argent avec votre entourage ? 10% 14% 27% 39% 54% 50% 38% 27% 19% 13% 5% 4% Collègues Amis Parents Régulièrement De temps en temps Rarement Jamais LES CSP+ PARLENT ARGENT AVEC :
  6. 6. Mais un avis sur l’argent qui compte auprès de leur entourage Avez-vous le sentiment que votre avis sur l’argent influence les gens avec qui vous en parlez ? / ST « Beaucoup » + « Assez » 41% des CSP+ se sentent influents
  7. 7. 2. RAPPORT À L’ARGENT
  8. 8. L’argent source de liberté. Léger recul de la notion de devoir familial Pour vous, gagner de l'argent c'est : /*vs étude Argent ERS 2011 6% 16% 17% 13% 26% 28% 49% 29% 52% 51% 71% 58% 59% 45% 44% 27% 25% 14% 14% 11% 5% 21% 5% 7% 2% 2% 2% 1% Une forme d'emprisonnement soft Un signe extérieur de résussite Un devoir vis-à-vis des siens Une composante du bonheur Indispensable au confort physique Un avantage collatéral d'un bon job Un moyen d'être libre Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Pas du tout d'accord ST d’accord 94% 87% 84% 84% 68% 68% 35% -4 pts* -3 pts -6 pts GAGNER DE L’ARGENT, C’EST : Un signe extérieur de réussite
  9. 9. Une préoccupation depuis leur première entrée d’argent régulière Depuis quand vous préoccupez-vous de votre argent ? / *vs étude Argent ERS 2011 2% 2% 10% 11% 14% 30% 32% Je ne m'en préoccupe pas et m'en préoccuperai jamais Depuis ma première entrée d'argent exceptionnelle Depuis que je gagne vraiment bien ma vie Depuis que j'ai le sentiment que ma retraite dépend de moi Depuis que j'ai des enfants Depuis mon premier argent de poche Depuis mon premier salaire -6 pts* -8 pts +6 pts +5 pts
  10. 10. Friands d’actualité financière 66% des CSP+ suivent les infos financières/boursières Suivez-vous l’actualité financière/boursière ? / ST « Régulièrement » + « De temps en temps »
  11. 11. Une gestion de plus en plus machinale, de moins en moins par plaisir Pour vous, gérer votre argent c'est : (ST « D’accord ») /*vs étude Argent ERS 2011 GÉRER SON ARGENT, C’EST : 60% Machinal (+8 pts*) 33% Une corvée (+12 pts) 89% Un devoir familial (-6 pts) 36% Un plaisir (-20 pts) 25% Atavique (-9 pts) 21% Se sentir puissant (-6 pts) PLUS QU’AVANT MOINS QU’AVANT
  12. 12. Pas de folies en cas d’entrée d’argent exceptionnelle 59% des CSP+ placeraient pour assurer l’avenir (Assurance-vie 59%, Immobilier 58%, Livrets 33%) Si vous aviez une entrée d'argent exceptionnelle, équivalente à un an de vos revenus par exemple, qu'en faites-vous ? / Vous placeriez principalement cette entrée d’argent dans : 24% dépenseraient pour se faire plaisir 17% feraient partager leur entourage
  13. 13. Une attitude saine et positive face à l’argent Finalement quel rapport avez-vous face à l'argent ? Vous êtes plutôt : Plaisir 77% Stress 23% Fourmi 74% Cigale 26% Finalement, quel rapport avez-vous face à l’argent ? / *vs étude Argent ERS 2011 RAPPORT À L’ARGENT : Optimiste 57% Pessimiste 43% Plus de temps 53% Plus d’argent 47% -11 pts*
  14. 14. 3. PLACEMENTS
  15. 15. Une culture de l’épargne AUTANT épargner qu'aujourd'hui 52% Quelle est la part de vos revenus que vous consacrez à l’épargne ? (*source INSEE 2012) / A l’avenir, comptez-vous : TAUX D’ÉPARGNE : 19% en moyenne (+3 pts vs moyenne française*) PLUS épargner qu'aujourd'hui 34% MOINS épargner qu'aujourd'hui 14% DANS LES ANNÉES QUI VIENNENT :
  16. 16. Les CSP+ en recherche de sécurité Quel est l’objectif de votre épargne ? (base répondants épargnant leurs revenus) OBJECTIFS DE L’ÉPARGNE : 8% 10% 44% 42% 34% 46% 39% 30% 30% 41% 44% 53% 42% 54% 43% 39% 9% 10% 12% 8% 5% 19% 21% 6% 4% 1% 4% Rémunérer des liquidités à court terme Tirer parti des opportunités fiscales Constituer un patrimoine Préparer votre retraite Réaliser des projets Assurer l’avenir de votre famille Faire face à des imprévus Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Pas du tout d'accord ST d’accord 93% 88% 87% 86% 85% 40% 38% 2%
  17. 17. 38% 32% 18% 8% 3% 1% Une préférence pour l’immobilier et les placements sans risque Comment placez-vous votre argent ? (base répondants plaçant leur argent) RÉPARTITION MOYENNE DES PLACEMENTS :
  18. 18. Plus d’assurance-vie et moins de livrets à l’avenir A l'avenir, comment comptez-vous placer votre argent ? (base répondants plaçant leur argent) RÉPARTITION MOYENNE DES PLACEMENTS À L’AVENIR : 38% 27% 21% 9% 4% 1%
  19. 19. La sûreté avant tout En général, vous privilégiez les placements : / (base répondants plaçant leur argent) 80% Moins rentables, mais plus sûrs 20% Plus rentables, même s’ils sont risqués PLACEMENTS PRIVILÉGIÉS :
  20. 20. Les CSP+ constants, voire plus frileux dans leurs placements Dans vos placements, vous êtes : / (base répondants plaçant leur argent) 41% sont PLUS PRUDENTS qu’avant 52% ont le MÊME COMPORTEMENT 7% sont MOINS PRUDENTS qu’avant
  21. 21. Transparence et expertise exigées Qu’attendez-vous en termes de conseil en placements ? / (base répondants plaçant leur argent) 58% 56% 48% 44% 43% 36% 25% ATTENTES EN TERMES DE CONSEIL EN PLACEMENTS :
  22. 22. Les CSP+ en attente de services sur mesure 56% possèdent un compte dans une banque privée Possédez-vous un compte dans une banque privée ?
  23. 23. 4. BANQUE ET DIGITAL
  24. 24. Les services en ligne unanimement utilisés Utilisez-vous les services en ligne offerts par votre banque (consultation de compte, gestion à distance…) ? / Via quel(s) support(s) ? Mobile 35% 96% des CSP+ utilisent les services en ligne offerts par leur banque (dont 84% régulièrement) Ordinateur 98% Tablette 30% Ils y accèdent sur :
  25. 25. Les CSP+ divisés sur les banques en ligne Possédez-vous un compte auprès d’une banque en ligne (ING Direct, BforBank, Fortuneo…) ? 31% possèdent un compte auprès d’une banque en ligne 14% en ont l’intention 55% ne l’envisagent pas
  26. 26. Essayer une banque en ligne, c’est l’adopter Etes-vous satisfait de votre banque en ligne ? Oui, tout à fait 58% Oui, plutôt 38% Non, plutôt pas 3% Non, pas du tout 1% SATISFACTION DES CLIENTS D’UNE BANQUE EN LIGNE :
  27. 27. 5. SOURCES D’INFORMATION
  28. 28. La presse 1ère source d’information sur les placements avec les banques et le bouche à oreille 6% 6% 6% 10% 10% 12% 13% 19% 27% 35% 39% 44% 54% 54% 54% 54% La publicité en télévision La publicité en radio Les réseaux sociaux Les salons dédiés au patrimoine Les blogs La publicité internet Les avis d'internautes/forums La publicité en presse magazine Les émissions TV spécialisées Les sites des banques/assurance Les conseils de gestionnaire de patrimoine Les sites patrimoine des magazines spécialisés Votre entourage Les conseils de votre banque Les articles patrimoine dans la presse généraliste Les magazines spécialisés dans la gestion de patrimoine Quelles sont vos sources d’information en matière de placements ? (ST « Régulièrement » + « De temps en temps ») / (base répondants plaçant leur argent)
  29. 29. 35% jugent la publicité argent comme étant en phase avec leurs attentes Publicité argent : 2 CSP+ sur 3 à convaincre D’une manière générale, vous trouvez la publicité banque/finance/assurance :
  30. 30. Qu’attendez-vous d’une publicité banque/finance/assurance ? En attente de plus de transparence sur les produits vendus (taux et risques réels, conditions illisibles…)
  31. 31. Les dernières publicités argent les plus mémorables Quelle publicité banque/finance/assurance vous a marqué dernièrement ? Buzz Proximité Haut de gamme Humour Saga familiale
  32. 32. En conclusion • Parler librement d’argent est encore plutôt rare en France Un tabou persistant Un devoir de gestion • Priorité aux placements peu risqués, aujourd’hui comme demain • Pour plus de sécurité et assurer l’avenir de leurs proches Une prise de risque limitée • Utilisation massive des services bancaires en ligne et ultra satisfaction des clients de banques en ligne • La presse, les banques et l’entourage sont les sources prioritaires d’information sur les placements Digital addicts Sources d’information
  33. 33. 6. TYPOLOGIES
  34. 34. Mapping comportemental Statutaire Typos - 1 Typos - 2 Typos - 3 Typos - 4 35% Risque Utilitaire Prudence Family Money 31% Low Money 20% Money Diggers 26% Money Gamblers 23%
  35. 35. LOW MONEY Femmes (ind. 110) Moins de 35 ans (ind. 106) Villes de moins de 200 000 habitants en province (ind. 116) Pour ces jeunes femmes, gérer leur argent n’est pas une sinécure. Elles le font par indispensabilité et souci d’économies, mais sans grand enthousiasme. Les Low Money n’ont en effet pas pour objectif de se constituer un patrimoine. Elles jugent par ailleurs l’argent plus sclérosant que libérateur. Leur priorité dans la vie tient plutôt dans les relations humaines.
  36. 36. Gérer leur argent est une corvée pour les Low Money (ind. 109). L’argent est globalement une source de stress pour elles (ind. 107). Ces dernières ne partagent toutefois pas leur inquiétude avec leur entourage : elles ne parlent jamais ou presque d’argent (ind. 107). LOW MONEY Une gestion laborieuse Si elles avaient le choix entre avoir plus de temps et plus d’argent, elles opteraient pour plus de temps (ind. 111). Elles n’ont pas l’ambition de se construire un patrimoine (ind. 108). Elles aimeraient au contraire se détacher des contingences matérielles et ne pas être aliénées par l’argent : gagner de l’argent, c’est indispensable au confort physique (ind. 104), mais c’est aussi une forme d’emprisonnement (ind. 249) pour elles. L’argent ne fait pas le bonheur
  37. 37. Elles n’envisagent pas de posséder un compte auprès d’une banque en ligne (ind. 107). D’une part elles préfèrent avoir un interlocuteur physique, et d’autre part elles ne veulent pas assumer la gestion de leur compte elles-mêmes. Pas séduites par les banques en ligne LOW MONEY Mesurées et économes Elles privilégient les placements moins rentables, mais plus sûrs (ind. 110), comme les PEL/CEL (ind. 108). Leur banque est un appui important sur le sujet, répondant aux attentes d’expertise (ind. 104) et de sûreté (ind. 104) des Low Money. Si celles-ci bénéficiaient d’une entrée d’argent exceptionnelle, elles resteraient raisonnables, en la plaçant (ind. 103). Leur constance est immuable : à l’avenir, elles ont prévu d’épargner autant qu’aujourd’hui (ind. 106).
  38. 38. Leur source d’information sur l’argent La publicité Argent assez peu appréciée > En attente de plus de transparence LOW MONEY Banque ind. 105
  39. 39. FAMILY MONEY Hommes (ind. 104) Moins de 50 ans (ind. 106) Villes de plus de 200 000 habitants en province (ind. 111) Les Family Money se sentent investis d’une mission : gérer au mieux leur argent pour assurer l’avenir de leur famille. Pour mener à bien ce devoir qu’ils jugent évident, ils font notamment appel aux conseils d’une banque privée. En bons pères de famille, ils optent pour des placements sans risque, mais qu’ils pourront transmettre à leurs enfants : de l’immobilier et des livrets d’épargne.
  40. 40. Ils estiment que gagner de l’argent, c’est vraiment un devoir vis-à-vis des siens (ind. 112). L’objectif de l’épargne tient pour eux essentiellement dans le fait d’assurer l’avenir de leur famille (ind. 104). En cas d’entrée d’argent d’exceptionnelle, les Family Money en feraient naturellement partager leur entourage (ind. 106). FAMILY MONEY La famille avant tout ! Ils se préoccupent de leur argent depuis leur premier argent de poche (ind. 107). Avoir des enfants n’a fait que renforcer leur implication dans la gestion de leur argent. C’est aujourd’hui quelque chose de véritablement machinal (ind. 109) pour les Family Money. Une gestion évidente
  41. 41. Ils font appel à une banque privée (ind. 102) pour gérer leur patrimoine. Dans les conseils en placements, ils attendent de la pédagogie (ind. 112). En revanche, ils se verraient bien prendre la main sur la gestion quotidienne de leur compte : ils ont en effet l’intention de souscrire à une banque en ligne (ind. 124). FAMILY MONEY En attente de conseils Ils investissent principalement dans l’immobilier locatif (ind. 358), aux revenus sûrs et réguliers, avec l’objectif de pouvoir transmettre un patrimoine solide à leur progéniture. Dans les années qui viennent, déjà forts de propriétés immobilières, ils s’imaginent privilégier les livrets (ind. 107). Des placements à rendement garanti
  42. 42. Leurs sources d’information sur l’argent La publicité Argent très appréciée > En attente de sincérité FAMILY MONEY Publicité internet ind. 113 Publicité radio ind. 127
  43. 43. MONEY DIGGERS Femmes (ind. 107) Plus de 50 ans (ind. 110) Ile-de-France (ind. 106) Fortes d’une grande réussite professionnelle, ces femmes sont habituées à un niveau de vie confortable. A leurs yeux, avoir toujours plus d’argent matérialise leur succès. Etant maintenant en fin de carrière, elles préparent leur retraite en capitalisant sur des placements à haute rentabilité. Encore très occupées aujourd’hui, elles sont séduites par la grande flexibilité des banques en ligne.
  44. 44. Entre avoir plus d’argent ou plus de temps, elles font le choix de l’argent (ind. 111) : gagner de l’argent, c’est un symbole de réussite (ind. 104) pour les Money Diggers. Plutôt dépensières (ind. 106), elles épargnent depuis qu’elles gagnent vraiment bien leur vie (ind. 120) et tentent de tirer profit des opportunités fiscales (ind. 120). Elles privilégient par ailleurs les placements plus rentables, même s’ils sont risqués (ind. 110). MONEY DIGGERS En recherche de toujours plus La gestion dans le sang Gérer leur argent, c’est atavique pour les Money Diggers (ind. 174). Ce trait de caractère couplé à leur expérience leur autorise une certaine influence en termes de conseils financiers auprès de leur entourage (ind. 103). Mais cela ne les empêche pas de demander conseil : elles en attendent non pas de l’expertise, mais de la simplicité (ind. 104) et la transparence (ind. 103).
  45. 45. Elles ont le même comportement depuis toujours dans leurs placements (ind. 104) : elles investissent beaucoup sur le marché boursier (ind. 346). Et à l’avenir, rien ne changera, elles comptent y être impliquées autant qu’aujourd’hui (ind. 106). C’est de cette façon qu’elles préparent leur retraite qui approche à grands pas (ind. 109). MONEY DIGGERS La bourse pour préparer leur retraite Souvent accaparées par leur travail, elles possèdent un compte auprès d’une banque en ligne (ind. 103). Ceci leur permet d’être plus autonomes et de gagner du temps, en évitant les contraintes horaires et les rendez-vous de gestion. Une banque en ligne pour gagner du temps
  46. 46. Leurs sources d’information sur l’argent La publicité Argent plutôt en phase avec leurs attentes > En attente de concret et de faits MONEY DIGGERS Articles patrimoine en presse généraliste ind. 104 Publicité en presse magazine ind. 105
  47. 47. MONEY GAMBLERS Hommes (ind. 103) 35-49 ans (ind. 104) IDF & grandes villes de province (ind. 110) Ils se montrent particulièrement intéressés par la gestion de patrimoine : « toujours plus de placements », tel pourrait être leur credo. Leur avis sur l’argent est de fait très influent auprès de leur entourage, d’autant plus que ces experts ès patrimoine prennent plaisir à tout maîtriser eux-mêmes. La prise de risque dans les placements ne les effraie pas, bien au contraire, c’est un moteur pour eux !
  48. 48. L’argent est une préoccupation pour eux depuis leur première entrée d’argent exceptionnelle (ind. 143). Passionnés par la gestion de patrimoine, les Money Gamblers s’informent de près sur le sujet : ils suivent ainsi l’actualité boursière quotidiennement (ind. 118). Ils se disent globalement très influents sur les questions de patrimoine (ind. 160). MONEY GAMBLERS Passionnés et influents Une gestion en toute indépendance Les Money Gamblers aiment tout faire eux-mêmes : ils n’ont ainsi pas recours à une banque privée (ind. 107) et ils possèdent un compte auprès d’une banque en ligne (ind. 106). Ils se déclarent grisés par la sensation de puissance liée à la gestion de l’argent (ind. 109).
  49. 49. Un amour du risque Une forte épargne Avides de placements, ils épargnent plus que les autres CSP+, avec un taux moyen de 21% (+2 pts vs l’ensemble CSP+). Leur objectif avoué est de constituer un patrimoine (ind. 106). Plutôt pessimistes face à l’avenir (ind. 110), ils prévoient d’encore plus épargner dans le futur (ind. 106). L’assurance et le goût du jeu des Money Gamblers les autorise à prendre des risques dans leurs placements : ils privilégient ainsi la plus forte rentabilité potentielle (ind. 125), notamment en bourse. En cas d’entrée exceptionnelle d’argent, ils adopteraient le même comportement (ind. 105). MONEY GAMBLERS
  50. 50. Leurs sources d’information sur l’argent Sites des magazines spécialisés ind. 102 Emissions TV spécialisées ind. 119 La publicité Argent assez peu appréciée > En attente de personnalisation et d’adéquation avec leurs besoins et exigences MONEY GAMBLERS

×