CONFÉRENCE – 30/04/2012Comment incarner l’esprit d’unemarque à travers un évènement ?
INTERVENANTS               CONFERENCIERS                Serge Tapia : président de lAFO et Directeur                d’ Au...
#1 La marque                                                     est un être                                              ...
#2 La marque                                   grandit avec le                                     souhait de             ...
#3 Grâce aux médias sociaux la marque s’humaniseLa marque s’humanise tant à travers la relationqu’elle entretient sur les ...
#4 L’événement  permet à la  marque derencontrer son     public                 A travers l’événement, la marque rencontre...
#5 Lorsqu’elle vieillit,la marque commenceà raconter son histoire                            La marque se complexifie au c...
Tout le monde est ou veut devenir marque :                           les marques les plus connues sont les marques        ...
#6 Les stars usentdu marketing et dupersonal branding pour devenir des     marques
#7 les hommes                      La marque            éphémère politiques                                               ...
Marque employeur                   #8 La marque                employeur incarne                    l’image et la         ...
#9 Le territoire de                                                       la marque a des                                 ...
QUAND LA MARQUE EST       REPRÉSENTÉE PAR UNE            CELEBRITÉPrésentation de Cyril Paglino@CYRILPAGLINO
CELEBRITY = VALUES + DREAMS + REACH
BEFORE SOCIALMEDIA
WITH SOCIAL MEDIA
Ashton Kutcher vs. CNN
WITH SOCIAL MEDIA,HUMAN BECOME A MEDIA
Create and spread content troughcelebrities
Post         Placement de       Sponsoring,         Showcase,sponsorisés sur   produit à la TV,     mais aussi       Prése...
« WE ARE EXPOSED TO MORETHAN 5 000 AD CONTENT PER           DAY»
•   SPORT•   MUSIC•   CINÉMA•   FASHION•   ECT…
OUR TARGETINGTECHNOLOY
mesurer son Reach / Chercher l’Audience
Analyser, comprendre, améliorerEditorial (Social media)     Nombre de publications     Like / Fans générés     Nombre d...
L’opération « trouver Shareman »
SHAREMAN x RICK ROSS
SHAREMAN x RYAN LESLIE
SHAREMAN x 1995
SHAREMAN x NRJ 12
SHAREMAN x ORELSAN
SHAREMAN x MOULOUD ACHOUR
Conférence :La Marque au cœur de     l’événement  - Thomas Mondo -
Préambule            Les marques de luxe sont plus             fortes que Sarkozy, elles ont            réussi l’incroyabl...
Le principe “d’ouverture-fermeture” : l’improbable paradoxe                                   Les marques de luxe réussiss...
Le principe “d’ouverture-fermeture” : l’improbable paradoxe   « Fermeture », car il en va de sa désirabilité (produits rés...
Comment garder son identité tout endéveloppant l’Engagement du public ?
En changeant de paradigme :passer d’une approche Brand-centric (marque auto-centrée)             à une approche Consumer-c...
Péché capital n°1 : la VENALITE               Le consommateur du 21è siècle est               un chercheur perpétuel de la...
La réponse de la marque de luxe : “les soldes 2.0”        Les marques de luxe créent donc l’événement unique à destination...
Péché capital n°2 :l’INDIVIDUALISME                                                                Le consommateur du 21èm...
La réponse de la marque de luxe : “le BESPOKE 2.0”             La marque de luxe va donc créer l’événement en créant pour ...
Péché capital n°3 : L’Ego                                             Suite logique de son hyper-                         ...
La réponse de la marque de luxe : “la Star 2.0”             La marque de luxe crée l’événement      en transformant quelqu...
Péché capital n°4 : La curiosité                                                                                  Dans not...
La réponse de la marque de luxe : “le show, encore et                           toujours le show”         La marque de lux...
ConclusionLes marques de luxe ont réussi l’improbable grand écart entre “garderleur identité” et “développer l’engagement ...
www.evenementor.com
La marque au coeur de l'évènement - conférence INSEEC Paris - #Evenementor
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La marque au coeur de l'évènement - conférence INSEEC Paris - #Evenementor

4 387 vues

Publié le

La marque au coeur de l'évènement - Conférence évènementielle de l'INSEEC Paris (30/04/2012)

Publié dans : Business
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 387
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
213
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La marque au coeur de l'évènement - conférence INSEEC Paris - #Evenementor

  1. 1. CONFÉRENCE – 30/04/2012Comment incarner l’esprit d’unemarque à travers un évènement ?
  2. 2. INTERVENANTS CONFERENCIERS  Serge Tapia : président de lAFO et Directeur d’ Au Service de lEvenement. Co-auteur « Animer un événement en public »  Cyril Paglino : co-fondateur et CEO de Wizee  Thomas Mondo : Planneur stratégique à Publicis EtNous et co-rédacteur de Darkplanneur, Professeur en Master communication de Luxe  Anthony Babkine: animateur de l’événement
  3. 3. #1 La marque est un être unique et complexeLa marque est un être complexe, elle naît parfoissans savoir qu’elle est une marque. Cet ADN estpourtant le fondement de la marque
  4. 4. #2 La marque grandit avec le souhait de devenir humaineC’est un fait, la marque devienthumaine et l’humain veut devenirmarque et se démarquer
  5. 5. #3 Grâce aux médias sociaux la marque s’humaniseLa marque s’humanise tant à travers la relationqu’elle entretient sur les médias sociaux, maisaussi à travers des rencontres, son blog, despersonnalités, des ambassadeurs de la marque
  6. 6. #4 L’événement permet à la marque derencontrer son public A travers l’événement, la marque rencontre son public et le public vient rencontrer la marque. Il peut la toucher, la sentir, l’entendre, la voir et surtout lui parler.
  7. 7. #5 Lorsqu’elle vieillit,la marque commenceà raconter son histoire La marque se complexifie au cour de sa maturité. Son paradoxe, elle vieillit mais doit continuer à incarner la jeunesse, le renouvellement et l’innovation. C’est alors qu’elle commence à raconter une histoire, le fameux ‘storytelling’
  8. 8. Tout le monde est ou veut devenir marque : les marques les plus connues sont les marques entreprises, avec leur marque-mère et leurs marques-filles. Un maillage de plus en plus complexe qui demande à l’entreprise de créer des territoires de marques toujours plus forts.#5 Les grands groupes aux marques filles innombrables se multiplient, le territoire des marques se renforce
  9. 9. #6 Les stars usentdu marketing et dupersonal branding pour devenir des marques
  10. 10. #7 les hommes La marque éphémère politiques créent des marques éphémères le temps d’une campagneIl existe des marques éphémères, letemps d’une campagne politique, quidisparaissent le lendemain de l’élection
  11. 11. Marque employeur #8 La marque employeur incarne l’image et la réputation de l’employeur en tant qu’organisation
  12. 12. #9 Le territoire de la marque a des limitesQuoi qu’il en soit, la marque rassure, elle apportede la cohérence, des signes, des mots, desformes, des couleurs, du sens, mais peut-être unjour à l’excès…
  13. 13. QUAND LA MARQUE EST REPRÉSENTÉE PAR UNE CELEBRITÉPrésentation de Cyril Paglino@CYRILPAGLINO
  14. 14. CELEBRITY = VALUES + DREAMS + REACH
  15. 15. BEFORE SOCIALMEDIA
  16. 16. WITH SOCIAL MEDIA
  17. 17. Ashton Kutcher vs. CNN
  18. 18. WITH SOCIAL MEDIA,HUMAN BECOME A MEDIA
  19. 19. Create and spread content troughcelebrities
  20. 20. Post Placement de Sponsoring, Showcase,sponsorisés sur produit à la TV, mais aussi Présence de la les espaces au cinéma, & négociation des personnalité à sociaux de la clips de droits à l’image des events, personnalité musique et publicité monitoringJeux concours, Brand Licences Organisation & etc.. Content invitations
  21. 21. « WE ARE EXPOSED TO MORETHAN 5 000 AD CONTENT PER DAY»
  22. 22. • SPORT• MUSIC• CINÉMA• FASHION• ECT…
  23. 23. OUR TARGETINGTECHNOLOY
  24. 24. mesurer son Reach / Chercher l’Audience
  25. 25. Analyser, comprendre, améliorerEditorial (Social media)  Nombre de publications  Like / Fans générés  Nombre de re-tweetsVidéo (Online & TV)  Visibilité de la marque  Présence (Secondes)  CPM digital et TV
  26. 26. L’opération « trouver Shareman »
  27. 27. SHAREMAN x RICK ROSS
  28. 28. SHAREMAN x RYAN LESLIE
  29. 29. SHAREMAN x 1995
  30. 30. SHAREMAN x NRJ 12
  31. 31. SHAREMAN x ORELSAN
  32. 32. SHAREMAN x MOULOUD ACHOUR
  33. 33. Conférence :La Marque au cœur de l’événement - Thomas Mondo -
  34. 34. Préambule Les marques de luxe sont plus fortes que Sarkozy, elles ont réussi l’incroyable paradoxe !
  35. 35. Le principe “d’ouverture-fermeture” : l’improbable paradoxe Les marques de luxe réussissent l’incroyable exploit d’être à la fois totalement secrètes / confidentielles tout en restant ouvertes au plus grand nombre : Principe « d’ouverture / fermeture » édicté par J-N. Kapferer et Vincent Bastien dans leur ouvrage Luxe Oblige
  36. 36. Le principe “d’ouverture-fermeture” : l’improbable paradoxe « Fermeture », car il en va de sa désirabilité (produits réservés à une élite) « Ouverture », car il en va de sa solvabilité (produits d’appel de type parfums)
  37. 37. Comment garder son identité tout endéveloppant l’Engagement du public ?
  38. 38. En changeant de paradigme :passer d’une approche Brand-centric (marque auto-centrée) à une approche Consumer-centric (=jouer des 4 péchés capitaux du consommateur contemporain) aidé en cela par la digitallisation de nos sociétés.
  39. 39. Péché capital n°1 : la VENALITE Le consommateur du 21è siècle est un chercheur perpétuel de la bonne affaire, du bon plan, des ventes privées, presse, des vides dressings,…
  40. 40. La réponse de la marque de luxe : “les soldes 2.0” Les marques de luxe créent donc l’événement unique à destination de la communauté de fans.Oscar de la Renta : les exclusivités réservées Hugo Boss et le rewarding par Les Soldes avant l’heure chez Uniqlo, avec le à la communauté de fans le like et le check-in Lucky Counter, « plus vous tweetez, plus vous avez des rabais!»
  41. 41. Péché capital n°2 :l’INDIVIDUALISME Le consommateur du 21ème siècle veut être traité comme un Roi, conscient qu’il est de sa toute puissance nouvelle. Il attend que la marque lui parle à lui et à lui seul, ou au moins qu’elle installe un semblant d’intimité / complicité avec lui.« Cest partout la recherche de lidentité propre et non plus de luniversalité qui motive les actions sociales et individuelles. »
  42. 42. La réponse de la marque de luxe : “le BESPOKE 2.0” La marque de luxe va donc créer l’événement en créant pour sa communauté de fans des produits uniques et dédiés.Burberry Body, un parfum d’abord réservé en avant- Diane Von Furstenberg et la réinterprétation exclusive première à sa communauté de fans mensuelle d’un produit iconique (wrap dress) de la griffe
  43. 43. Péché capital n°3 : L’Ego Suite logique de son hyper- individualisme, le consommateur du 21ème siècle est un égoïste qui ne s’ignore plus. Avec l’essor des réseaux sociaux, il adopte plus que jamais les20 premières secondes:http://www.youtube.com/watch?v=iW5EzxFR4SM précepts warholiens : il veut lui aussi connaître son ¼ d’heure de « célébrité ».
  44. 44. La réponse de la marque de luxe : “la Star 2.0” La marque de luxe crée l’événement en transformant quelques clients/fans en « élus ». Facebook « Mac me over » Contest A/X Videomix Project Jeu concours pour devenir le nouveau Jeu concours permettant de créer son fashion show virtuel visage 2011-2012 de la marque et de concourir pour gagner 1 voyage à Milan et rencontrer le maître lui-même.
  45. 45. Péché capital n°4 : La curiosité Dans notre monde de l’hyper-information, de Twitter et des chaînes d’information en continue, le consommateur blasé demande aux marques de l’étonner, de toujours plus le surprendre.Coachella 2012, l’icône du Hip-Hop Tupac Shakur ressuscite sous les traits d’un hologramme aux côtés de Snoop Dogg, pour un concert déjà mythique.
  46. 46. La réponse de la marque de luxe : “le show, encore et toujours le show” La marque de luxe plus que tout autre se doit d’étonner par sa vision créatrice, et d’entertainer sa clientèle par des évènements / shows perpétuels. Karl Lagerfeld + Net-à-Porter : Burberry World Live Taïpeï : Dunhill / Trafalgar ExperienceLancement de la ligne eponyme, avec un mini- Une expérience sensorielle en 4D, exploitant http://www.youtube.com/watch?v=iPiz défilé et une apparition du “Kaiser” au Cube, la technologie holographique pour donner vie PHlFNOwune installation au sein de laquelle des écrans à l’univers de la marque. vidéos et iPad ont présenté la première collection, avec la possibilité de scanner lesarticles pour les acheter directement en ligne.
  47. 47. ConclusionLes marques de luxe ont réussi l’improbable grand écart entre “garderleur identité” et “développer l’engagement du public” enthéâtralisant/événementiallisant chacune de leurs prises de parole, enabolissant la frontière classifique entre PR/Digital/Event au nom duprincipe d’Ouverture/Fermeture : chaque action/prise de parole estaujourd’hui événementialisée, Buzz, tout en s’inscrivant dans laphilosophie des marques (exemple : le rôle crucial du CommunityManager, garant du respect de la philosophie et de la réputation desmarques de Luxe sur les réseaux sociaux.) Thomas Mondo @tomdarkplanneur
  48. 48. www.evenementor.com

×