La connaissance 2.0 en tourismepour comprendre les comportements touristiques
Objectifs• Comment les réseaux participatifs permettent de mieux comprendre lescomportements touristiques– Deux réseaux pa...
La recherche 2.0en tourisme dansl’univers du B to B3
B to B• Les intervenants des différents secteurs d’activités sesont approprié les réseaux sociaux pour diffuser laconnaiss...
Réseauxparticipatifs utilisés5• Blogues (Etourisme.info, Réseau deveille en tourisme, etc.) permettent ladiffusion de cont...
• LinkedIn : groupes partageant les même intérêts professionnels. (ex.: le groupe «l’observatoire des tendances » - tendan...
Constats et défis de la connaissance 2.0 enB to B• La recherche 2.0 en B to B encore sous utilisée.• Changement dans la dy...
La recherche 2.0en tourismedans l’universdu B to C8
Contexte• Augmentation exponentielle du nombre de données produites: En 2011, on produisait en 2 jours 5 exaoctetsde donné...
ValeurVolumeVitesseVariété
Touristes vs. LocauxVille de MontréalPoints et lignes rouges : TouristesPoints et lignes bleus : LocauxPoints et lignes ja...
La France vue par les photographes
15En haut : Probabilité de transitiondes visiteurs, centre-ville de Paris.À droite : popularité des attraits,ville de New-...
Quartiers urbanisésvs. quartiers de vie
Dans l’avenir en B2C• Capacité de relier les géo tags, les photos et les légendes pour analyserl’expérience de visiteurs.–...
Le Big Data du point de vue de larecherche• Information à laquelle nous n’avions pasaccès• Instantanéité de l’information ...
Le Big Data dans l’offretouristique?la bonne offrela bonne personneau bon momentau bon endroit
L’arrivée du web sémantique• Concept proposé par Tim Berners-Lee, directeur du World Wide WebConsortium (W3C), en 1994.• E...
C to C ?22Hashtags de l’industrie touristique#Travel #TTOT (Travel Talk on Twitter)#BeachThursday #LuxChat (luxurious trip...
ENJEUX ETPERSPECTIVESD’AVENIR23
Enjeux et Perspectives• Le défi des langues étrangères non-latines qui vont prendre de l’importance.• Multiplicité des typ...
Merci!25
La connaissance 2.0 en tourisme pour comprendre les comportements touristiques
La connaissance 2.0 en tourisme pour comprendre les comportements touristiques
La connaissance 2.0 en tourisme pour comprendre les comportements touristiques
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La connaissance 2.0 en tourisme pour comprendre les comportements touristiques

5 959 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 959
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 063
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La connaissance 2.0 en tourisme pour comprendre les comportements touristiques

  1. 1. La connaissance 2.0 en tourismepour comprendre les comportements touristiques
  2. 2. Objectifs• Comment les réseaux participatifs permettent de mieux comprendre lescomportements touristiques– Deux réseaux participatifs:• intervenants touristiques (B to B) qui s’intéressent aux faits ettendances reliés aux déplacements touristiques et qui lespartagent à travers les réseaux sociaux.• Consommateurs (B to C) qui en laissant des traces de leursactivités à travers les réseaux sociaux et autres nous permettentd’avoir accès à une information très pertinente sur leurs activitésen déplacement et à destination.• Et le C to C ?2
  3. 3. La recherche 2.0en tourisme dansl’univers du B to B3
  4. 4. B to B• Les intervenants des différents secteurs d’activités sesont approprié les réseaux sociaux pour diffuser laconnaissance. Le tourisme n’échappe pas à cephénomène.• Cette diffusion prend différentes formes: relais derecherche, commentaires de professionnels entourisme sur l’actualité et/ou les tendances,diffusion de données brutes, etc.4
  5. 5. Réseauxparticipatifs utilisés5• Blogues (Etourisme.info, Réseau deveille en tourisme, etc.) permettent ladiffusion de contenus mais aussi laparticipation d’un réseau à travers lescommentaires.• Twitter :– Utilisation des mots-clic(hashtags) (#tourisme, #mardiDD,#statdujourTM, #JeudiTourisme)– Listes spécialisées– Fonction recherche• Facebook :– Nouveauté – utilisation du mot-clic maintenant possible.– Nouveauté à venir – Fonction derecherche
  6. 6. • LinkedIn : groupes partageant les même intérêts professionnels. (ex.: le groupe «l’observatoire des tendances » - tendances socio-économiques en France et dans le monde)• Quora : Réseau social permettant d’adresser des questions ouvertes à la communauté web.• Slideshare : permet le partage de présentation sur des sujets donnés (on peut s’y connecterpar Facebook entre autres). Fonction d’avertissement lors d’ajout de contenu.• Scoot.it et Paper.li : Permettent d’effectuer une veille constante sur des sujets d’actualitésreliés à certains champs d’intérêts.Outil collaboratif:• Sharepoint : permet la collaboration et la communication entre collègues. À l’interne permetde suivre les experts de l’entreprise. L’outil intègre des aspects web 2.0 comme les wikis, lesblogs, les réseaux sociaux ou encore l’agrégation de contenu avec la création de fluxd’actualités.6Réseaux participatifs utilisés (suite)
  7. 7. Constats et défis de la connaissance 2.0 enB to B• La recherche 2.0 en B to B encore sous utilisée.• Changement dans la dynamique avec les compétiteurs.• Transmission du savoir aux entreprises (exemple de TourismeMontréal avec ses membres)7
  8. 8. La recherche 2.0en tourismedans l’universdu B to C8
  9. 9. Contexte• Augmentation exponentielle du nombre de données produites: En 2011, on produisait en 2 jours 5 exaoctetsde données, soit l’équivalent de tout ce qui a été produit jusqu’en 2003.• Traitement en temps réel impossible par les systèmes traditionnels;• Tendance à afficher de plus en plus d’informations personnelles sur les réseaux sociaux, entre autres, lesdonnées sociodémographiques.• Tendance des individus à s’identifier dans les lieux fréquentés (géo tag);• Propension à accompagner le géo tag de photos et de légendes descriptives;• Interconnexion grandissante entre les réseaux sociaux.• Apparition d’outils de veille puissants (ex. Radian 6).9
  10. 10. ValeurVolumeVitesseVariété
  11. 11. Touristes vs. LocauxVille de MontréalPoints et lignes rouges : TouristesPoints et lignes bleus : LocauxPoints et lignes jaunes : peuvent êtresoit touristes soit locauxSource : Compte Flickrs d’Éric FisherTouristes vs. Locaux 13
  12. 12. La France vue par les photographes
  13. 13. 15En haut : Probabilité de transitiondes visiteurs, centre-ville de Paris.À droite : popularité des attraits,ville de New-York.Étude réalisée en 2012.Source : Lab for Media SearchVille de Paris
  14. 14. Quartiers urbanisésvs. quartiers de vie
  15. 15. Dans l’avenir en B2C• Capacité de relier les géo tags, les photos et les légendes pour analyserl’expérience de visiteurs.– Lieux visités– Appréciation– Chronologie des déplacements• Capacité de relier les informations sur les visiteurs, affichées sur les différentsmédias sociaux, pour être en mesure de leur offrir un produit touristiquepersonnalisé.• Web sémantique18
  16. 16. Le Big Data du point de vue de larecherche• Information à laquelle nous n’avions pasaccès• Instantanéité de l’information stratégique• Meilleure compréhension descomportements des touristes à destination
  17. 17. Le Big Data dans l’offretouristique?la bonne offrela bonne personneau bon momentau bon endroit
  18. 18. L’arrivée du web sémantique• Concept proposé par Tim Berners-Lee, directeur du World Wide WebConsortium (W3C), en 1994.• Ensemble de techniques qui permettent d’attacher des mots et compositions demots à une compréhension dans le but d’éliminer le bruit causé par les donnéesnon-pertinentes.• Encore en mode expérimental• Permet de décrypter le ton et le contexte.• Corrélation des données.21
  19. 19. C to C ?22Hashtags de l’industrie touristique#Travel #TTOT (Travel Talk on Twitter)#BeachThursday #LuxChat (luxurious trips)#TravelTuesday #LP (Lonely Planet)#TNI (Travelers’ Night In) #SMTravel (Social Media Travel)#RTW (Round The World) #CruiseChatSource : Helpful Hashtags for Constant Travelers• Est-ce que le C to C est un espace pour laconnaissance 2.0 en tourisme?
  20. 20. ENJEUX ETPERSPECTIVESD’AVENIR23
  21. 21. Enjeux et Perspectives• Le défi des langues étrangères non-latines qui vont prendre de l’importance.• Multiplicité des types de données : arriver à récolter et associer les informations pertinentesdans l’ensemble de la plateforme web.• Enjeux de la protection de la vie privée.• Changement de paradigme: Le rapport à l’information se transforme. La compréhension et lepourquoi perdront de leur importance au profit du comment.• Source d’information : ensemble des données reliées en réseau, présentes sur les différentesplateformes Web.24
  22. 22. Merci!25

×