SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  183
Télécharger pour lire hors ligne
GILLES REGAD
Consultant digital marketing
Juin 2015
Séance 1 : Web 2.0, réseaux sociaux et comportement en ligne
Le web et les réseaux sociaux
Introduction
1 Compte-rendu
Qui suis-je ?
Gilles Regad, consultant digital marketing
Sondage
Votre utilisation actuelle des réseaux sociaux, vos connaissances, vos attentes de
cette formation
Objectifs de la formation
- Comprendre le web actuel, les réseaux sociaux
- Savoir tirer partie des réseaux sociaux pour sa carrière
- Comprendre l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux dans le tourisme
Sommaire
#1 Evolution du web
#2 Le web 2.0. en 2015
#3 Les réseaux sociaux
#4 Identité numérique et e-réputation
Introduction
Plan de la formation
4 séances :
- Séance 1 : introduction, web, réseaux sociaux, identité numérique, e-
réputation
- Séance 2 : le e-recrutement et les réseaux sociaux professionnels : Viadeo
et LinkedIn (ateliers pratiques)
- Séance 3 : les stratégies web pour les professionnels du tourisme
- Séance 4 : retours sur les ateliers pratiques, petit test, questions/réponses,
conclusion
1 L’évolution du web
Internet et le web
Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ?
L’évolution du web - Internet et le web
1 L’évolution du web
L’évolution du web - Internet et le web
1 L’évolution du web
Internet
- Quand ? 1962
- Qui ? L’armée américaine -> réseau de communication militaire capable de
résister à une attaque nucléaire
- Quoi ? Réseau informatique permettant l'élaboration d'applications et de
services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée,
le pair-à-pair et le World Wide Web (internetting = connecter des réseaux)
Le World Wide Web (web)
- Quand ? 1989
- Qui ? Tim Berners-Lee et Robert Cailliau, chercheurs du CERN
- Quoi ? Système hypertexte public fonctionnant sur internet : navigateur,
pages, sites, URL (Uniform Resource Locator)
L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ?
1 L’évolution du web
Web 1.0 : web passif
- Quand ? 1991-1999
- Fonctionnement : linéaire -> contenu proposé par un producteur -> affiché
sur un site Internet consulté par des internautes.
- Internaute : consomme de l'information (Cf bibliothèque)
- Valeurs : maîtrise technique, partage, transparence, créativité, gratuité,
liberté, transgression
- Acteurs phares : Yahoo, AOL, Amazon, Ebay (premiers sites e-commerce)
- Bulle spéculative : mars 2000
L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ?
1 L’évolution du web
Web 2.0 : web social
- « Le web est plus une création sociale que technique », Tim Berners-Lee
- Quand ? 2000-Aujourd’hui
- Fonctionnement : partage et d’échange d’informations et de contenus
(textes, vidéos, images ou autres). Réseaux sociaux, smartphones, blogs.
- Internaute : prend part à la création de contenu et validation de sa valeur -
> grand public
- Valeurs : social, connexion entre les personnes, communautés et
« tribus », démocratisation du web, facilité d’utilisation, ludique, gratuité,
viabilité économique
- Acteurs : Blogs, Facebook, Twitter, Youtube, Google, Wikipedia
L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ?
1 L’évolution du web
Les enjeux du web next generation
- Le buzzword Web 3.0 : discussions autour du concept de web3.0, web 4.0,
etc.
- Web sémantique : organiser la masse d’informations disponibles en
fonction du contexte et des besoins de chaque utilisateur, en tenant
compte de sa localisation, de ses préférences, etc. -> donner sens aux
données, mobile.
- Internet des objets : extension d‘internet à des choses et à des lieux du
monde physique
- Big data : volumes de données (data) à traiter de plus en plus
considérables (e-commerce, digital marketing)
L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ?
1 L’évolution du web
Source : Infographic: The Internet of Things
Infographic: The Internet of Things, PCmag
L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ?
1 L’évolution du web
Source : Infographic: The Internet of Things
Infographic: The Internet of Things, PCmag
2 Panorama du Web 2.0
Google
Les blogs
Les réseaux sociaux
Panorama du web 2.0
2 Panorama du web 2.0
Une cartographie du web de 2014 selon Martin Vargic
Panorama du web 2.0 – Google
2 Web 2.0
Hégémonie Google dans le monde de la recherche web
●AltaVista, Yahoo, Bing
●90% des recherches en France
●La machine de guerre Google : un algorithme sophistiqué (plus de 200
critères), des outils gratuits performants (Maps, Earth, docs, Adwords,
analytics, etc.), un empire grandissant (Picasa, Youtube, Android, etc.)
●Business model : données
●Les mots-clés et le référencement
●Des enjeux importants : pour les entreprises, pour les individus
(professionnels ou non)
Panorama du web 2.0 - Google
2 Panorama du web 2.0
Source : Searchengineland
Panorama du web 2.0 – Google
2 Web 2.0
Google et les réseaux sociaux
●Le virage semi-raté des réseaux sociaux : Google+, Blogspot,
Picasa, Youtube
●La concurrence sur les données et l’information
●Les liens entre Google et les réseaux sociaux : social signals
Panorama du web 2.0 – Google
2 Web 2.0
Panorama du web 2.0 – les réseaux sociaux
2 Web 2.0
Zoom sur les réseaux sociaux
Panorama du web 2.0 – les réseaux sociaux
2 Web 2.0
« Le web est plus une création sociale que technique »
Tim Berners-Lee, inventeur du web
Panorama du web 2.0 – Les réseaux sociaux
2 Web 2.0
Qu’est-ce qu’un réseau social ?
« Un réseau social est un ensemble d'entités, telles que des individus
ou des organisations, reliées entre elles par des liens créés lors
d'interactions sociales. Il se représente par une structure ou une
forme dynamique d'un groupement social.
L’expression « médias sociaux » recouvre les différentes activités qui
intègrent la technologie, l’interaction sociale (entre individus ou
groupes d'individus), et la création de contenu.
Andreas Kaplan et Michael Haenlein définissent les médias sociaux
comme « un groupe d’applications en ligne qui se fondent sur la
philosophie et la technologie du net et permettent la création et
l’échange du contenu généré par les utilisateurs. »
Les médias sociaux utilisent l’intelligence collective dans un esprit de
collaboration en ligne. »
Wikipedia, 2014
Panorama du web 2.0 – Les blogs
2 Web 2.0
Qu’est-ce qu’un blog ?
« Le terme « Blog » est une abréviation de weblog, qui peut se traduire par
journal sur Internet. Défini souvent comme un site personnel, il s’agit
d’un espace individuel d’expression, créé pour donner la parole à tous les
internautes (particuliers, entreprises, artistes, hommes politiques,
associations…). » Overblog, 2014
Le blog professionnel
Approfondir l’expérience web liée à une entreprise,
une marque et ses produits/services, un profil personnel :
- Référencement naturel (page rank et page authority)
- Communication en ligne et expertise : outil central de l’Inbound Marketing
- Veille
- Créer du lien avec une communauté
Panorama du web 2.0 – Les blogs
2 Web 2.0
Panorama du web 2.0 – Les blogs
2 Web 2.0
Blogs français les plus influents
●http://www.gizmodo.fr/
●http://www.journaldugeek.com/
●http://www.korben.info
●http://www.garancedore.fr/
●http://www.presse-citron.net/
●http://www.melty.fr
●http://www.fubiz.net/
●http://www.dailygeekshow.com/
●http://www.ufunk.net/
Liste complète (2013) : http://escaledenuit.com/2013/08/29/les-100-blogs-les-plus-influents-2013-2014/
#1 Tendances 2015 - Panorama
Source : Etude
2015 We Are
Social
#1 Tendances 2015 - Panorama
1 Le web 2.0
Source : Etude
2015 We Are
Social
#1 Tendances 2015 - Panorama
Source : Etude
2015 We Are
Social
#1 Tendances 2015 - Panorama
Source : Etude
2015 We Are
Social
#1 Tendances 2015 - Panorama
Source : Etude
2015 We Are
Social
Le Mobile continue sur sa lancée en se diversifiant
#1 Tendances 2015 - Mobile
Source :
Socialmedia
Today
Smartphones, tablettes
- Variés
- Nomades
- Utilisés
- Riches en apps
#1 Tendances 2015 - Mobile
Objets connectés
- Montres, domotique, sport, santé, puériculture, etc…
#1 Tendances 2015 - Mobile
Objets connectés
- 23 % des français possèdent déjà un objet connecté (Etude Ifop Nov 2014)
Le e-commerce continue de se révolutionner
Tendances e-commerce 2015
Tendances e-commerce – Digital Store
Digital stores
- Les écrans interactifs
- Les beacons : petits capteurs locaux
Tendances e-commerce – M-commerce
Tendances du m-commerce
- M-Banking
- Sécurisation des paiements : moyens de paiement : paypal, Kwixo, etc.
- Interactions sociales
- Achat d’apps
- Révolution numérique banques : fintech : transfert d’argent, crédit
(crowdfunding, crowdlending), placements, monnaie (bitcoin), etc.
#1 Tendances 2015 – Social shopping
3 Zoom réseaux sociaux
Le shopping social ou shopping collaboratif ou
encore shopping communautaire est une application du e-
commerce. Le shopping social a pour ambition de reproduire
sur Internet les usages sociaux des consommateurs des
boutiques traditionnelles. Se basant sur le concept de
la sagesse des foules, les utilisateurs communiquent entre eux
et enrichissent les informations sur les produits, les prix, les
avis de consommateurs. Plusieurs sites permettent aux
utilisateurs de regrouper des produits dans des listes
thématiques et de partager ses listes avec ses amis.
Wikipedia
#1 Tendances 2015 – Social shopping
3 Zoom réseaux sociaux
www.trouvissimo.com
#1 Tendances 2015 – Social shopping
3 Zoom réseaux sociaux
#1 Tendances 2015 – Social shopping
3 Zoom réseaux sociaux
F-commerce, Twitter shopping, Pinterest
3 Zoom sur les réseaux sociaux
Panorama 2015
Comparatif sur l’usage
Utilisation et règles
Les réseaux sociaux en mutation
Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015
2 Web 2.0
Source : Infographie réseaux sociaux 2014, Frenchweb
EN 1 MINUTE 
Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015
2 Web 2.0
Source : Infographie réseaux sociaux 2014, Frenchweb
EN 1s 
Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015
3 Zoom réseaux sociaux
Répartition du partage de contenu
Source : Vansken
Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015
3 Zoom réseaux sociaux
Rapport 2013 France Digital
#1 Tendances 2015 – Réseaux sociaux
Changements constants de trends dans les réseaux
sociaux
- Les anciens s’essoufflent chez les jeunes ? taux d’engagement de
Facebook en baisse, mais inscrits toujours présents, et se réinventent sans
cesse (lancement d’un réseau professionnel en 2015)
- Les réseaux récents tiennent la distance ? promesse de plus de
transparence. Par exemple : Ello.co (80% des membres ont déserté le
réseau quelques semaines après le lancement)
- Instagram, Snapchat, etc.
#1 Tendances 2015 – Expérience utilisateur unique
Envie d’une expérience utilisateur personnalisée
- Géolocalisation
- Recherche d’offres adaptées
- Recherche d’éco-systèmes personnels
Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage
3 Zoom réseaux sociaux
Les réseaux sociaux conversationnels
En France Usage principal Tendances 2015
Facebook 28 millions Personnel
Partage de contenu avec
son entourage
1er réseau mais lassitude : taux d’engagement de 3% à 1% ->
Whatsapp
Cible vieillissante
Mobile (17 millions par mois en France)
Trafic e-commerce
Test du e-recrutement
Twitter 5,5 millions Professionnel
Suivi des actualités,
influenceurs, veille
Mobile
Utilisation très importante dans certains milieux
Croissance en France
Google+ 5,3 millions Professionnel, hommes
(70%)
Très utilisé par les
entreprises, marques
Beaucoup moins de partages que sur les autres réseaux
sociaux (seulement 2%)
Temps passé très faible
Référencement
Foursquare
Source : Vansken
Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage
3 Zoom réseaux sociaux
Les réseaux sociaux d’image
Lassitude sur les gros réseaux et report sur les réseaux sociaux d’image
En France Usage principal Tendances 2015
Youtube 26 millions Partage de visionnage de
vidéos
Site préféré des ados
Dailymotion 16 millions Partage de visionnage de
vidéos
Instagram 1,8 millions Partage de photos
Pinterest 157 000 Veille des tendances
Partage
80% féminin
Peut-être ajout
d’animations
Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage
3 Zoom réseaux sociaux
Les réseaux sociaux professionnels
En France Usage principal Tendances 2015
LinkedIn 4,3 millions Réseautage
Recrutement
Anglo-saxon
Devance
maintenant Viadeo
Viadeo 3,6 millions Réseautage
Recrutement
Français
Ralenti un peu
Xing ? Réseautage
Recrutement
Germanophone
Surtout en
Allemagne, Suisse
Source : L’autre media
Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage
3 Zoom réseaux sociaux
Autres exemples de réseaux sociaux notables
- Tumblr
- Copains d'avant
- Flickr
- Trombi
- Tinder
- Ello.co
- Mytourmag (tourisme)
- Rezotour (tourisme)
Zoom sur les réseaux sociaux – Utilisation et règles
3 Recommandations
Dangers
-Facebook : gestion de la confidentialité : les règles évoluent : ex : messages rendus « publiques »
Twitter : principe de la bouteille à la mer
Données
●Utilisation de vos données personnelles : nouveaux enjeux en terme de protection de la vie privée.
Ils offrent des services innovants, et généralement gratuits, souvent en contrepartie d'une utilisation
commerciale de vos données personnelles. Une fois en ligne, les informations vous concernant sont plus ou
moins largement diffusées, indexées et analysées.
La vigilance s'impose.
Règles d’usage
Soyez prudent
Soyez responsable
Cadre légal : respect des autres, vie privée, respecter œuvres d’autrui
4 Identité numérique et e-réputation
Les enjeux d’image sur le Web 2.0 (vie
privée, citoyenne et professionnelle)
E-réputation
Développer son image professionnelle
« Content is king.»
Bill Gates, entrepreneur
Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0
4 E-réputation
Identité numérique
Toute activité sur le Web implique la création de traces. Certaines sont volontaires et nécessaires, d'autres sont involontaires et
totalement hors contrôle de l'internaute. Pourtant c'est leur addition qui constitue l'identité numérique de chacun.
Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0
4 E-réputation
Identité numérique
Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0
4 E-réputation
Traces numériques volontaires (1)
Création de contenu de la part de l'internaute
- profil réseaux sociaux, message publié sur son propre « mur » ou « journal », ou celui des autres, article ou le commentaire posté sur
un blog,photo taguée ou non sur laquelle vous apparaissez ou que vous avez publiée sous votre profil, avis laissé sur un site
commercial, CV en ligne, itinéraire de covoiturage laissé sur un site spécialisé.
-> traces durables : tout reste, rien n'est totalement effaçable, les robots d'indexation peuvent rendre visible les données assez
rapidement.
-> identité numérique : leur addition peut permettre de retrouver toutes les facettes de votre personnalités, de votre vie
sociale ou professionnelle.
-> juridique : soumis aux lois : diffamation, incitation à la violence, injure publique, publicité d'une infraction
Avant de publier un commentaire, un contenu :
Est-ce utile ? Qu'est-ce que ça montre de vous ? Est-ce que vous pourriez le crier en plein milieu de la place commerçante de la ville, un
samedi après-midi ?
Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0
4 E-réputation
Traces numériques involontaires - IP
Issues de votre usage de l'Internet et regroupent toutes les informations produites à votre insu à partir du moment où vous vous connectez.
Adresse IP
●L'adresse IP permet à votre ordinateur d'être identifié sur le réseau Internet afin que les serveurs distants puissent savoir qui envoie une
information et à qui il faut répondre.
Sur Internet, les ordinateurs communiquent entre eux grâce au protocole IP (Internet Protocol), qui utilise des adresses numériques,
appelées adresses IP, composées de 4 nombres entiers (4octets) entre 0 et 255 et notées sous la forme xxx.xxx.xxx.xxx. Par
exemple, 194.153.205.26 est une adresse IP donnée sous une forme technique.
Dynamique (changement d’adresse à chaque connection) vs fixe (toujours la même, plus facilement traçable), fourni par le FAI.
●Mais elle permet aussi de collecter des informations vous concernant : heure de votre connexion, sites que vous avez visités, le temps que
vous avez passé dessus, les pages que vous avez consultées, les liens sur lesquels vous avez cliqué, les documents que vous avez téléchargés,
mots-clés de vos recherches... Pas d'informations sur les contenus envoyés ou reçus (en dehors des recherches)
● La loi impose aux fournisseurs d'accès Internet (FAI) de conserver ces informations pendant un an. Elles sont à la disposition des autorités
judiciaires en cas d'enquête.
●Les sites Internet utilisent aussi ces données pour une exploitation statistique: nombre de visites, nombre de pages vues, temps passé dessus,
circulation entre les différentes pages du site, provenance du visiteur, dernière page consultée avant sortie du site...
Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0
4 E-réputation
Traces numériques involontaires - Cookies
Cookies
Petits fichiers enregistrés sur votre ordinateur et collectant a peu près les mêmes données que celles obtenues grâce aux adresses IP,
mais avec une dimension « contenus » plus importante.
●Leur utilisation est nécessaire pour toute action d'identification à un site. Sans eux, pas de réseaux sociaux. Ils permettent aussi à
certains sites d'enregistrer vos préférences d'utilisation.
●Tous vos contenus peuvent être enregistrés et analysés par une entreprise partenaire du site que vous visitez mais sans que vous ne
sachiez quelles sont les données collectées et comment elles sont exploitées.
●Ces cookies peuvent permettre à des entreprises de vous suivre d'un site à un autre, et de relier votre activité à votre profil « réel » :
votre nom, votre prénom, votre adresse, votre date de naissance... en fonction des informations que vous avez transmises ça et là.
●Gérer les cookies : navigation privée : permet de supprimer les cookies à la fermeture, ou options du navigateur
Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0
4 E-réputation
Google My Account
Nouvelle annonce le 1er
juin 2015 : gérer ses
données sur les outils
Google
Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0
4 E-réputation
Traces numériques subies
Vous concernent mais qui sont créées par d'autres personnes.
-> publications, commentaires, photographies vous nommant ou vous faisant apparaître.
- organigramme de votre service sur le site Internet de l'entreprise.
- Facebook : identification
Identité numérique et e-réputation – E-réputation
4 E-réputation
“Every person is his or her own brand.”
Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn
Identité numérique et e-réputation – E-réputation
4 E-réputation
E-réputation
Selon Wikipedia, « identité d’une marque ou d’une personne associée à la perception que les internautes
s'en font. »
Personal branding
« Ensemble des techniques qui permettent d’identifier et de promouvoir sa marque personnelle »
personal-branding.fr
-> Révélez ce que vous êtes
Droit à l’oubli
- 13 Mai 2014, Europe : Loi du droit à l’oubli.
- Possibilité de supprimer certains résultats de recherche
- Formulaire Google à remplir
Entreprises d’e-réputation
- Entreprises de nettoyage d’e-réputation (iprotego)
Identité numérique et e-réputation – E-réputation
4 E-réputation
Protection des données dans le monde
Les lois sont disparates dans le monde. Voici par exemple un comparatif entre la France et la Suisse.
Identité numérique et e-réputation – E-réputation
4 E-réputation
Un métier : le Community Manager
Animer et à fédérer des communautés sur Internet pour le compte d'une société ou d'une marque
-> gérer l’e-réputation et le corporate branding.
Vérifier son identité numérique, son e-réputation et son personal
branding
- Google
- Youseemii.com
- Mention
- Klout
- Google Alerts
Identité numérique et e-réputation – E-réputation
4 E-réputation
Klout
Identité numérique et e-réputation – Gérer son image
4 E-réputation
About.me
Identité numérique et e-réputation – Développer une image professionnelle
4 E-réputation
Voir et être vu
- Etre indexé sur Google
- CV en ligne
- Carte d’identité en ligne : About.me
- Twitter
- Sites d’emploi : Monster, etc.
- Soyez cohérent, en adaptant à chaque
media
- Site personnel : wix.com
Etre reconnu
- Montrer sa valeur : expertise réseaux
sociaux
- Partager à votre réseau
- Commentez
- Ouvrez des débats
- Partagez du contenu : Slideshare, Youtube,
etc.
- Tenir un blog : chronophage
Etre contacté
- Communiquez
- Travaillez vos profils de réseaux sociaux
professionnels ou non
- Rencontrer des gens et soignez votre réseau
virtuel
Source : univ-bpclermont.fr
Identité numérique et e-réputation – Développer une image professionnelle
4 E-réputation
«Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste»
William Shakespeare, dramaturge
GILLES REGAD
Consultant digital marketing
Juin 2015
Séance 2 : Le e-tourisme : étude de cas
Le web et les réseaux sociaux
Sommaire de la séance
Document confidentiel
Introduction
1 Le e-tourisme
2 Etudes de cas Altiplano et Les Menuires : le
tourisme et le web 2.0
3 Création d’un site/blog
1 Le e-tourisme
Définition du e-tourisme
Les acteurs du e-tourisme
Quelques chiffres
E-tourisme - Définition
1 Le e-tourisme
E-tourisme
- Quand ? 1998
- Pour les usagers : préparer, d'organiser et de réserver ses voyages via le
web :
identification de la destination, achat du transport, élaboration d'un itinéraire,
réservation d'un hébergement, échange d'informations avec les autres
internautes.
- Pour le secteur du tourisme :
mode de promotion et de réservation.
E-tourisme : les acteurs
1 Le e-tourisme
Les acteurs
- Le secteur du e-tourisme rassemble aujourd'hui de nombreux acteurs du
secteur touristique ainsi que des nouveaux entrants pure players.
E-tourisme : les acteurs
1 Le e-tourisme
Entreprises touristiques
- Agences de voyage en ligne
- Prestataires hôteliers
- Compagnies aérienne, ferroviaires ou de navigation
- Prestataires locaux
E-tourisme : les acteurs
1 Le e-tourisme
Edition et publication
- Guides de voyage
- Magazines
- Blogs de voyage (les « infomédiaires », sites internet spécialisés dans les
informations sur le voyage)
- Sites d'avis de voyageurs (Tripadvisor, Vinivi, Holidaycheck, Zoover, Trivago)
- Réseaux sociaux
E-tourisme : les acteurs
1 Le e-tourisme
Technologies
- Comparateurs de prix
- Agrégateurs
- Moteurs de recherche et métamoteurs spécialisés dans le voyage
- Outils de planification des itinéraires
- Gestion de l'e-réputation
E-tourisme : les acteurs
1 Le e-tourisme
Acteurs institutionnels
- Office de tourisme
- Comité régional de tourisme
- Comité départemental de tourisme
- Ministère du tourisme
- Observatoires
E-tourisme : En chiffres
1 Le e-tourisme
Quelques chiffres
- Le e-commerce représente 25% du marché touristique français en 2013
- Selon la Fevad, le e-tourisme pèse plus de 12 milliards d'euros en France
- Fevad : Fédération du e-commerce et de la vente à distance
E-tourisme : En chiffres
1 Le e-tourisme
Les 10 sites de tourisme les plus visités en France
E-tourisme : contexte actuel
1 Le e-tourisme
Contexte et enjeux actuel
- Grosse concurrence
- Des consommateurs experts, qui prennent le « pouvoir »
- Suprématie des leaders
- Désintermédiation favorisée par Internet oblige à innover et à valoriser son
expertise
E-tourisme : contexte actuel
1 Le e-tourisme
2 Etude de cas : web 2.0 et tourisme
Evolution du comportement
E-réputation
Les leviers d’action
Evolution du comportement
2 Etude de cas
Evolution du comportement
2 Etude de cas
Evolution du comportement
2 Etude de cas
Evolution du comportement et des attentes
- Evolution du comportement et des attentes
- Authenticité, contact humain
- Recherche de sens
- Expérience
- Accompagnement
- Comment lier le réel et le virtuel ? Comment ne pas les opposer ?
E-tourisme – E-réputation
2 Etude de cas
E-réputation
- 70% des internautes disent qu’ils croient les avis des autres internautes sur un
produit/une entreprise
- 73% des consommateurs déclarent que de bons avis leur donnent d’avantage
confiance en une entreprise
- 80% déclarent avoir déjà annulé un achat après avoir observé une mauvaise
réputation en ligne d’un produit ou d’une entreprise
- 87% des consommateurs ont vu leur décision d’achat renforcée grâce à des avis en
ligne
- Même si les internautes ne se connaissent pas, les messages et opinions publiés
en ligne sont donc pris en compte et semblent crédibles aux yeux des internautes
- (Source : http://www.visualistan.com/2014/08/online-reputation-management-for-
business-branding.html)
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
E-réputation
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Le site web
- Support de communication
- Présence en ligne, facilité d’être trouvé, réflexe consommateur
- Assez grande confiance dans les sites web par rapport aux autres supports de
communication
Différents types de sites
- site vitrine : présentation entreprise et services, base
- site e-commerce : produits complémentaires
- blog : expertise dans un domaine
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Site vitrine
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Site vitrine
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Site vitrine
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Site vitrine
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Site e-commerce
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Site e-commerce
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Blog
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Les réseaux sociaux
- Visibilité/Notoriété
- Viralité
- Fidélisation
Différents types de réseaux sociaux
- Facebook
- Twitter
- Google+
- Instagram
- Pinterest
- Youtube
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
http://media-cache-
ak0.pinimg.com/736x/c2/19/89/c2198933388a59c55545e7b79f70cd33.jpg
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Facebook
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Twitter
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Google+
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Google+ et les résultats Google
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Google+ et les résultats Google
E-tourisme – Instagram
2 Etude de cas
Instagram
- Selon un sondage de 2014, les secteurs les plus attractifs
sur Instagram :
Tourisme : pour 45% des internautes
Image et son : 36%
Culture : 31%
Déco/design : 30%
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Instagram
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Pinterest
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Pinterest
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Youtube
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Flickr
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Le référencement naturel
- Sites tiers : ex : Le Routard, Tripadvisor
- Blog
- Référencement local
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Le forum du Routard
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Résultats de recherche Google
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Tripadvisor
- Principe : noter et commenter les établissements de tourisme.
Géolocalisation.
- Site qui a de plus en plus d’importance : notoriété et e-réputation
- Gestion des commentaires et des notes
- Création d’une relation forte
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Tripadvisor
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Les sites d’affiliation
- Sites de voyage : Le Routard
- Sites de réservation : Booking, Hotels.com, AirBnB
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
Site le Routard
E-tourisme – Etude de cas Altiplano
2 Etude de cas
AirBnB
- 70% des utilisateurs séjournent en dehors des quartiers hoteliers
- Belles opportunités pour les petits acteurs du tourisme
- Mais : quelques problèmes juridiques : 2013, un tribunal de New York a condamné
un particulier qui louait son appartement sur la plate-forme de location à 2.400
dollars d’amende pour avoir violé la réglementation hôtelière de la ville.
- Tolérance en France mais prudence
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
AirBnB
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Le référencement payant
- Google Adwords
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Le référencement payant
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Le référencement payant
E-tourisme – Leviers d’action
2 Etude de cas
Le m-tourisme
- Tendance de plus en plus mobile : applications mobiles
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Le m-tourisme
E-tourisme – Etude de cas Les Menuires
2 Etude de cas
Le m-tourisme
3 Création d’un site/blog
Les étapes pour créer un site web et un
blog
Création d’un site/blog
2 Etude de cas
Les étapes de création et mise en route
1. Objectifs du blog
2. Topic du blog : sujet de niche, expertise
3. Choisir un nom
4. Créer et/ou rassembler le contenu du site
5. Acheter nom de domaine, hébergement : OVH, 1&1, amen, Gandi, Infomaniak…
6. Choisir et installer la plateforme de blogging sur l’hébergement : Wordpress (gratuit, connu, fiable, extensions, templates), Blogger,
Tumblr, Overblog, wix, Weebly
7. Choisir un thème : Themeforest
8. Installer Google analytics
9. Créer du contenu : pages, articles
10. S’intégrer dans la communauté de bloggueurs
11. Réseaux sociaux : digg-like, Twitter, FB, etc.
12. Référencement : plugin wordpress, analytics
13. Newsletter
14. Vidéos, infographies, contenu viral
15. Veille, gestion de la communauté
GILLES REGAD
Consultant digital marketing
Juin 2015
Séance 3 : Atelier pratique carrière : Viadeo, LinkedIn, Twitter, Facebook
Le web et les réseaux sociaux
Panorama du web 2.0
« The objective is not to make your links
appear natural. The objective is that your
links are natural. »
Matt Cutts, SEO Google
1 Votre carrière et les réseaux sociaux
E-recrutement
Choisir le bon réseau
Méthode pour votre carrière
Erreurs à éviter
Votre carrière – E-recrutement
1 E-recrutement
Les réseaux sociaux sont des outils très puissants pour se montrer
professionnellement présent et élargir ses contacts. Mais la dynamique ne fonctionne
que si l’on sait les manipuler.
Selon enquête Ipsos : temps optimal : 9 minutes par jour
Trouver de nouvelles opportunités
- Sites d’offres d’emploi
- Contacter de recruteurs sur les réseaux sociaux
Etre trouvé par les recruteurs
- E-réputation, présence web
- Réseaux sociaux : Mots-clés (bio, résumé, titre des emplois), Profil
complété à 100%, Bâtir son réseau
- Règle des six degrés de séparation
Votre carrière – E-recrutement
1 E-recrutement
Votre carrière – Les différentes étapes
1 E-recrutement
https://vimeo.com/27232289
Votre carrière – Choisir le bon réseau
1 E-recrutement
Choisir le bon réseau
- Objectifs
- Est-ce que j’ai envie ?
- Présence des recruteurs
- Domaine de prédilection intéressant
- Ai-je quelque chose d’intéressant à apporter à ce réseau social ?
- Coût
Votre carrière – Méthode
1 E-recrutement
Méthode réseaux sociaux pour votre carrière
- Identifier ses objectifs professionnels
- Créer et compléter son profil
- S’inscrire sur des hubs/groupes de discussion
- Obtenir des recommandations
- Mettre à jour son profil et être actif
Votre carrière –Erreurs
1 E-recrutement
Les erreurs à éviter
Création du profil
- Créer son profil trop rapidement
- Ne pas mettre son profil à jour régulièrement
- Etre incohérent
Profil au quotidien
- Trop collectionner les contacts (selon cible)
- Mal choisir ses mots-clés
- Ignorer les groupes d’échanges
Comportement
- Ne jamais offrir d’informations
- Laisser un message non répondu
- Exagérer les tournures de phrases
« People don’t buy what you do, they buy why you do it.»
Simon Sinek, auteur
2 Utilisation professionnelle des RS
LinkedIn
Viadeo
Twitter
Facebook
Votre carrière – Storytelling
Votre carrière – Storytelling
Votre carrière – LinkedIn
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
LinkedIn : présentation
- Combien ? 300 millions de membres issus de 170 secteurs d'activités dans
plus de 200 pays et territoires
- Quoi ?
- construction et agrégation de son réseau professionnel
- réseau de connaissances qui facilite le dialogue entre professionnels
- outil de gestion de réputation en ligne et de personal branding/e-
reputation
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
LinkedIn : fonctionnement
- Principe de la connexion (pour entrer en contact avec un professionnel, il
faut le connaître auparavant ou qu'une de nos connexions intervienne) et
du réseautage (mise en relation professionnelle).
- 3 degrés : contacts directs, contacts de nos contacts, contacts de nos
contacts de deuxième degré.
- trouver du travail, des employeurs, des prestataires, développer les
affaires, etc.
- construire, développer et enrichir son capital social.
- créer une relation de confiance entre des professionnels, des étudiants et
des entreprises afin que chacun puisse mobiliser ces ressources en ligne
pour acquérir ou développer de nouvelles idées, obtenir des opportunités
d'emploi, bénéficier des communautés d'experts qui existent sur le réseau,
faire du crowdsourcing (pour les entreprises principalement), etc.
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Moteur de recherche d’emploi
- Annuaire
- Inmails
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Moteur de recherche de profils
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Filtre
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Profil des entreprises
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Atelier pratique : créer et gérer son profil LinkedIn
Créer et valoriser son profil sur LinkedIn : parcours professionnel,
compétences, recommandations, publications, organisations...
- Fonctionnalités du profil individuel et personnalisation
- Intégration avec les autres réseaux sociaux (Twitter, Facebook…)
- Comment rendre visible son profil individuel
- Les différents types d’abonnements payants
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Atelier pratique : développer son profil LinkedIn
Gérer et développer sur LinkedIn : sa visibilité, son carnet d'adresses, sa veille
professionnelle et sa recherche d'emploi
- Publier des messages publics et vers ses contacts
- Contacter des recruteurs
- Rechercher des contacts
- Mettre des mots-clés et publier des recommandations
- Consulter et postuler à des offres d’emploi
Votre carrière – LinkedIn
2 Réseaux sociaux professionnels
Atelier pratique : interagir sur LinkedIn
Comment interagir sur LinkedIn : demandes de connexion, groupes de
discussion, pages d'entreprises
- S’abonner aux groupes, hubs et communautés de discussion
- Créer un un groupe ou hub
- Diffuser un évènement
- Créer un profil Entreprise
- Les applications mobile et tablette de LinkedIn
Votre carrière – Viadeo
Votre carrière – Viadeo
2 Réseaux sociaux professionnels
Viadeo
- Combien ? 9 millions d’utilisateurs (France), 60 millions (monde)
- Intérêts :
- 1. La création et la gestion de son profil professionnel (rédiger
un curriculum vitæ, mettre à jour ses activités, ses compétences etc.).
- 2. Création et gestion de son réseau (rentrer en contact avec d'autres
membres, recommander un utilisateur à un autre, etc.). Les utilisateurs,
notamment les commerciaux, peuvent s’en servir pour trouver
des prospects.
- 3. Meilleure visibilité sur les moteurs de recherche.
Votre carrière – Viadeo
2 Réseaux sociaux professionnels
Atelier pratique : créer et gérer son profil Viadeo
- Inscription
- Création profil
- Mots-clés
- Optimisation profil
- Entrer en contact
- Groupes de discussion
- Compte payant
Votre carrière – Twitter
Votre carrière – Twitter
2 Réseaux sociaux professionnels
Twitter
- Twitter est un outil de microblogging qui permet à un utilisateur d’envoyer
gratuitement de brefs messages, appelés tweets (« gazouillis »)
Votre carrière – Twitter
2 Réseaux sociaux professionnels
Twitter
Classement des 10 comptes les plus suivis (au
30 octobre 2014) :
Rang Comptes Abonnés
1 @katyperry 59,1 millions
2 @justinbieber 56,2 millions
3 @BarackObama 48,9 millions
4 @YouTube 46,1 millions
5 @taylorswift13 45,9 millions
6 @ladygaga 42,6 millions
7 @britneyspears 39,4 millions
8 @rihanna 37,8 millions
9 @jtimberlake 36,9 millions
10 @instagram 35,8 millions
Votre carrière – Twitter
2 Réseaux sociaux professionnels
Twitter : fonctionnement
- Profil
- Tweet : 140 caractères (cf SMS 160 c. + nom d’utilisateur)
- Retweet : transmettre le message : RT ou bouton
- Abonnement : suivre (followers)
- Messages privés
- Fil d’actualité
- Mentions : @Nom
- Hashtags : #
Votre carrière – Twitter
2 Réseaux sociaux professionnels
Twitter : les hashtags
- #TT, Trending Topics (sujets tendances)
- #FF, FollowFriday (tradition — qui s'essouffle — consistant à indiquer, chaque
vendredi, des comptes Twitter que vous souhaitez recommander aux abonnés de
votre fil)
- #PP, Profile Picture (photo de profil)
- #NP, Now Playing, utilisé pour parler de la musique que l'on est en train d'écouter
(musique, radio …)
- #NW, Now Watching, utilisé pour parler de ce que l'on est en train de visionner
(télévision, film, vidéos …)
- #LT, Last Tweet (ou tweet précédent), utilisé quand un utilisateur fait une référence
à son précédent tweet posté
- #NSFW, Not Safe For Work, (pas sûr pour le travail)
- Tous les jours de nouveaux : http://trends24.in/
Votre carrière – Twitter
2 Réseaux sociaux professionnels
Cas pratique : utilisation professionnelle de Twitter
- Stratégie sur le long terme
- Aller sur ce réseau uniquement si on le veut vraiment
- Montrer qu’on a des choses à dire et partager : dans le domaine de
professionnalisation (expertise)
- Trouver ses mots-clés
- S’abonner aux comptes intéressants : moteur de recherche
- Relayer, partager, commenter : relayer ses posts, et curation
- Tweeter
- Créer et personnaliser un profil Twitter : follow, design de la page, securisation du
compte (mot de passe complexe,
- Trouver des profils utiles et être identifié:https://twitter.com/GuyKawasaki
- Assurer une veille professionnelle : Mention, Alerts
Votre carrière – Facebook
Votre carrière – Facebook
2 Réseaux sociaux professionnels
Cas pratique : gestion de la confidentialité Facebook
- Segmenter ce qui est perso et pro : voir votre profil publique
- Paramètres de confidentialités : photos, contenu, etc.
- Timeline review
- Bloquer quelqu’un
- Qui peut me contacter
- Checker le About
Votre carrière – Facebook
2 Réseaux sociaux professionnels
Cas pratique : utilisation professionnelle de Facebook
- Profil (sphère professionnelle) : pas de détails sur votre vie perso, vos
photos de famille (ou utiliser la confidentialité), photo reconnaissable et
souriant, compétences professionnelles, travail, etc.
- Suivre des influenceurs
- Faire un travail de veille
- Intérêts
- Groupes
- Fans
- Créer un profil, un groupe, une page entreprise
- Apps Center : contact form, events, sondage (opinion poll), newsletter, etc.
- Cf Social Shaker , www.jobcast.net
Votre carrière – Les autres réseaux sociaux
2 Réseaux sociaux professionnels
Cas pratique : utilisation professionnelle des autres
réseaux sociaux
- Identité en ligne : About.me
- E-reputation : Mention
- Partage de photos : Flickr, Pinterest, Instagram, ...
- Partage de vidéos : Youtube, Dailymotion, Vimeo, Periscope...
- Partage de présentations : Slideshare...
- Géolocalisation : Foursquare...
- Curation : Scoop.IT, Storify, Twylah, Paper.LI
- Infographies : Visually
- Design : Canva
Votre carrière – Gérer tous vos réseaux
2 Réseaux sociaux professionnels
Plateforme de social media management
- Hootsuite, Buffer, Everypost, Klout, Sprout Social…
- Utilisation de Hootsuite
Toolbox – Liste d’outils gratuits
1 E-recrutement
Voici un site qui regroupe des outils gratuits et très intéressants pour se développer
sur le web : http://growth.supply/free/all
Business
Marketing
Design + code
Productivité
Formation
Merci pour votre attention.
GILLES REGAD
Consultant digital marketing
Juin 2015
Séance 4 : Test final
Le web et les réseaux sociaux
Toolbox – Liste d’outils gratuits
1 E-recrutement
Afin de revoir ensemble les connaissances acquises, merci de prendre le temps de
répondre aux 60 questions du test final de la formation.
Voir les réponses au test.
N'hésitez pas à me contacter
pour en savoir plus !
Contact
GILLES REGAD
Consultant digital marketing
GILLES REGAD
Consultant digital marketing
+33(0)6 89 98 57 42
+41(0)77 489 60 12
gilles.regad@objectif44.com
www.gillesregad.com

Contenu connexe

Tendances

Réseaux sociaux : usages et pédagogie
Réseaux sociaux : usages et pédagogieRéseaux sociaux : usages et pédagogie
Réseaux sociaux : usages et pédagogieAnne Kuss
 
Comment faire du buzz ?
Comment faire du buzz ?Comment faire du buzz ?
Comment faire du buzz ?CITIZEN ACT
 
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"Florence Bride Consult
 
Formation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin Twitter
Formation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin TwitterFormation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin Twitter
Formation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin TwitterEasy Social Media
 
Atelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSI
Atelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSIAtelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSI
Atelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSIWSI France
 
Dossier réseaux sociaux visuels
Dossier réseaux sociaux visuelsDossier réseaux sociaux visuels
Dossier réseaux sociaux visuelssevie_chevalier
 
Marketing et réseaux sociaux cours 1
Marketing et réseaux sociaux cours 1Marketing et réseaux sociaux cours 1
Marketing et réseaux sociaux cours 1Claire WIBAILLE
 
Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...
Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...
Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...Morgan Magnin
 
Cours community management
Cours community managementCours community management
Cours community managementKerim Bouzouita
 
Atelier Portail et réseaux sociaux InterBDP Auvergne
Atelier Portail et réseaux sociaux InterBDP AuvergneAtelier Portail et réseaux sociaux InterBDP Auvergne
Atelier Portail et réseaux sociaux InterBDP AuvergneRenaud AIOUTZ
 
Introduction aux concepts 2.0
Introduction aux concepts 2.0Introduction aux concepts 2.0
Introduction aux concepts 2.0Aymeric
 
Présentation powerpoint
Présentation powerpointPrésentation powerpoint
Présentation powerpointsacha.cma14
 
Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.
Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.
Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.Social for Digital
 
L'essentiel des medias sociaux
L'essentiel des medias sociaux L'essentiel des medias sociaux
L'essentiel des medias sociaux inovallee
 

Tendances (20)

Réseaux sociaux : usages et pédagogie
Réseaux sociaux : usages et pédagogieRéseaux sociaux : usages et pédagogie
Réseaux sociaux : usages et pédagogie
 
Comment faire du buzz ?
Comment faire du buzz ?Comment faire du buzz ?
Comment faire du buzz ?
 
Cgo&co ujjef-210510
Cgo&co ujjef-210510 Cgo&co ujjef-210510
Cgo&co ujjef-210510
 
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
 
Formation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin Twitter
Formation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin TwitterFormation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin Twitter
Formation Réseaux Sociaux Facebook, Linkedin Twitter
 
Atelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSI
Atelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSIAtelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSI
Atelier Réseaux Sociaux - Marketing de Contenu - WSI
 
La curation comment collecter de l’information sur le web ?
La curation   comment collecter de l’information sur le web ?La curation   comment collecter de l’information sur le web ?
La curation comment collecter de l’information sur le web ?
 
Monitoring
MonitoringMonitoring
Monitoring
 
Monitoring 2
Monitoring 2Monitoring 2
Monitoring 2
 
Intro1 rep2400
Intro1 rep2400 Intro1 rep2400
Intro1 rep2400
 
Dossier réseaux sociaux visuels
Dossier réseaux sociaux visuelsDossier réseaux sociaux visuels
Dossier réseaux sociaux visuels
 
Marketing et réseaux sociaux cours 1
Marketing et réseaux sociaux cours 1Marketing et réseaux sociaux cours 1
Marketing et réseaux sociaux cours 1
 
Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...
Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...
Quel intérêt pour les réseaux sociaux en pédagogie ? Usage de Twitter à l'Éco...
 
Cours community management
Cours community managementCours community management
Cours community management
 
Atelier Portail et réseaux sociaux InterBDP Auvergne
Atelier Portail et réseaux sociaux InterBDP AuvergneAtelier Portail et réseaux sociaux InterBDP Auvergne
Atelier Portail et réseaux sociaux InterBDP Auvergne
 
Introduction aux concepts 2.0
Introduction aux concepts 2.0Introduction aux concepts 2.0
Introduction aux concepts 2.0
 
Présentation CSST
Présentation CSSTPrésentation CSST
Présentation CSST
 
Présentation powerpoint
Présentation powerpointPrésentation powerpoint
Présentation powerpoint
 
Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.
Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.
Intégrer les Réseaux Sociaux dans sa stratégie digitale.
 
L'essentiel des medias sociaux
L'essentiel des medias sociaux L'essentiel des medias sociaux
L'essentiel des medias sociaux
 

Similaire à [Greta] Web et réseaux sociaux juin 2015 - séance 1 + 2 + 3 + Test

Communication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de Seine
Communication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de SeineCommunication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de Seine
Communication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de SeineSamir SIRAT
 
Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Pascal Minguet
 
veille Web 2.0
veille Web 2.0veille Web 2.0
veille Web 2.0yon79
 
Veille Web2.0
Veille Web2.0Veille Web2.0
Veille Web2.0yon79
 
Initiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinInitiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinArdesi Midi-Pyrénées
 
Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?
Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?
Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?Kevin Gallot
 
Où va la relation entre les Marques et les Clients
Où va la relation entre les Marques et les ClientsOù va la relation entre les Marques et les Clients
Où va la relation entre les Marques et les ClientsHenri Kaufman
 
Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009François GOUBE
 
Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016Guillaume Eouzan
 
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Ardesi Midi-Pyrénées
 
Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010
Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010
Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010A Mon Boss
 
SAPIENS 2009 - Module 13 Part2
SAPIENS 2009 - Module 13 Part2SAPIENS 2009 - Module 13 Part2
SAPIENS 2009 - Module 13 Part2Christophe RUDELLE
 
Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises | Communiq...
Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises  | Communiq...Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises  | Communiq...
Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises | Communiq...Dandy Maxim
 
Conférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociaux
Conférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociauxConférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociaux
Conférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociauxRodolphe Finamore
 
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009Sarah Connor
 

Similaire à [Greta] Web et réseaux sociaux juin 2015 - séance 1 + 2 + 3 + Test (20)

Communication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de Seine
Communication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de SeineCommunication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de Seine
Communication Digitale de l'Office de Tourisme de Rouen vallée de Seine
 
Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011
 
Reseaux sociaux
Reseaux sociaux Reseaux sociaux
Reseaux sociaux
 
veille Web 2.0
veille Web 2.0veille Web 2.0
veille Web 2.0
 
Veille Web2.0
Veille Web2.0Veille Web2.0
Veille Web2.0
 
Initiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinInitiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juin
 
Les Tendances Du Web
Les Tendances Du WebLes Tendances Du Web
Les Tendances Du Web
 
Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?
Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?
Quels usages des réseaux sociaux pour votre entreprise ?
 
Internet 2.0 CNSN
Internet 2.0 CNSNInternet 2.0 CNSN
Internet 2.0 CNSN
 
Formation réseaux sociaux
Formation réseaux sociauxFormation réseaux sociaux
Formation réseaux sociaux
 
Où va la relation entre les Marques et les Clients
Où va la relation entre les Marques et les ClientsOù va la relation entre les Marques et les Clients
Où va la relation entre les Marques et les Clients
 
Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009
 
Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016
 
Marketing2 0 S Prom Tep
Marketing2 0 S Prom TepMarketing2 0 S Prom Tep
Marketing2 0 S Prom Tep
 
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
Les collectivités territoriales dans le tourbillon du web 2.0
 
Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010
Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010
Alexandre COMMERGNAT - CCIP - Conference Media Aces Juin 2010
 
SAPIENS 2009 - Module 13 Part2
SAPIENS 2009 - Module 13 Part2SAPIENS 2009 - Module 13 Part2
SAPIENS 2009 - Module 13 Part2
 
Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises | Communiq...
Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises  | Communiq...Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises  | Communiq...
Les réseaux sociaux, opportunités du web 2.0 pour les entreprises | Communiq...
 
Conférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociaux
Conférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociauxConférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociaux
Conférence Tourisme E-marketing & Réseaux sociaux
 
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
 

[Greta] Web et réseaux sociaux juin 2015 - séance 1 + 2 + 3 + Test

  • 1. GILLES REGAD Consultant digital marketing Juin 2015 Séance 1 : Web 2.0, réseaux sociaux et comportement en ligne Le web et les réseaux sociaux
  • 2. Introduction 1 Compte-rendu Qui suis-je ? Gilles Regad, consultant digital marketing Sondage Votre utilisation actuelle des réseaux sociaux, vos connaissances, vos attentes de cette formation Objectifs de la formation - Comprendre le web actuel, les réseaux sociaux - Savoir tirer partie des réseaux sociaux pour sa carrière - Comprendre l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux dans le tourisme
  • 3. Sommaire #1 Evolution du web #2 Le web 2.0. en 2015 #3 Les réseaux sociaux #4 Identité numérique et e-réputation
  • 4. Introduction Plan de la formation 4 séances : - Séance 1 : introduction, web, réseaux sociaux, identité numérique, e- réputation - Séance 2 : le e-recrutement et les réseaux sociaux professionnels : Viadeo et LinkedIn (ateliers pratiques) - Séance 3 : les stratégies web pour les professionnels du tourisme - Séance 4 : retours sur les ateliers pratiques, petit test, questions/réponses, conclusion
  • 5. 1 L’évolution du web Internet et le web Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ?
  • 6. L’évolution du web - Internet et le web 1 L’évolution du web
  • 7. L’évolution du web - Internet et le web 1 L’évolution du web Internet - Quand ? 1962 - Qui ? L’armée américaine -> réseau de communication militaire capable de résister à une attaque nucléaire - Quoi ? Réseau informatique permettant l'élaboration d'applications et de services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée, le pair-à-pair et le World Wide Web (internetting = connecter des réseaux) Le World Wide Web (web) - Quand ? 1989 - Qui ? Tim Berners-Lee et Robert Cailliau, chercheurs du CERN - Quoi ? Système hypertexte public fonctionnant sur internet : navigateur, pages, sites, URL (Uniform Resource Locator)
  • 8. L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ? 1 L’évolution du web Web 1.0 : web passif - Quand ? 1991-1999 - Fonctionnement : linéaire -> contenu proposé par un producteur -> affiché sur un site Internet consulté par des internautes. - Internaute : consomme de l'information (Cf bibliothèque) - Valeurs : maîtrise technique, partage, transparence, créativité, gratuité, liberté, transgression - Acteurs phares : Yahoo, AOL, Amazon, Ebay (premiers sites e-commerce) - Bulle spéculative : mars 2000
  • 9. L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ? 1 L’évolution du web Web 2.0 : web social - « Le web est plus une création sociale que technique », Tim Berners-Lee - Quand ? 2000-Aujourd’hui - Fonctionnement : partage et d’échange d’informations et de contenus (textes, vidéos, images ou autres). Réseaux sociaux, smartphones, blogs. - Internaute : prend part à la création de contenu et validation de sa valeur - > grand public - Valeurs : social, connexion entre les personnes, communautés et « tribus », démocratisation du web, facilité d’utilisation, ludique, gratuité, viabilité économique - Acteurs : Blogs, Facebook, Twitter, Youtube, Google, Wikipedia
  • 10. L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ? 1 L’évolution du web Les enjeux du web next generation - Le buzzword Web 3.0 : discussions autour du concept de web3.0, web 4.0, etc. - Web sémantique : organiser la masse d’informations disponibles en fonction du contexte et des besoins de chaque utilisateur, en tenant compte de sa localisation, de ses préférences, etc. -> donner sens aux données, mobile. - Internet des objets : extension d‘internet à des choses et à des lieux du monde physique - Big data : volumes de données (data) à traiter de plus en plus considérables (e-commerce, digital marketing)
  • 11. L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ? 1 L’évolution du web Source : Infographic: The Internet of Things Infographic: The Internet of Things, PCmag
  • 12. L’évolution du web : Web 1.0, web 2.0, web 3.0 ? 1 L’évolution du web Source : Infographic: The Internet of Things Infographic: The Internet of Things, PCmag
  • 13. 2 Panorama du Web 2.0 Google Les blogs Les réseaux sociaux
  • 14. Panorama du web 2.0 2 Panorama du web 2.0 Une cartographie du web de 2014 selon Martin Vargic
  • 15. Panorama du web 2.0 – Google 2 Web 2.0 Hégémonie Google dans le monde de la recherche web ●AltaVista, Yahoo, Bing ●90% des recherches en France ●La machine de guerre Google : un algorithme sophistiqué (plus de 200 critères), des outils gratuits performants (Maps, Earth, docs, Adwords, analytics, etc.), un empire grandissant (Picasa, Youtube, Android, etc.) ●Business model : données ●Les mots-clés et le référencement ●Des enjeux importants : pour les entreprises, pour les individus (professionnels ou non)
  • 16. Panorama du web 2.0 - Google 2 Panorama du web 2.0 Source : Searchengineland
  • 17. Panorama du web 2.0 – Google 2 Web 2.0 Google et les réseaux sociaux ●Le virage semi-raté des réseaux sociaux : Google+, Blogspot, Picasa, Youtube ●La concurrence sur les données et l’information ●Les liens entre Google et les réseaux sociaux : social signals
  • 18. Panorama du web 2.0 – Google 2 Web 2.0
  • 19. Panorama du web 2.0 – les réseaux sociaux 2 Web 2.0 Zoom sur les réseaux sociaux
  • 20. Panorama du web 2.0 – les réseaux sociaux 2 Web 2.0
  • 21. « Le web est plus une création sociale que technique » Tim Berners-Lee, inventeur du web
  • 22. Panorama du web 2.0 – Les réseaux sociaux 2 Web 2.0 Qu’est-ce qu’un réseau social ? « Un réseau social est un ensemble d'entités, telles que des individus ou des organisations, reliées entre elles par des liens créés lors d'interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L’expression « médias sociaux » recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l’interaction sociale (entre individus ou groupes d'individus), et la création de contenu. Andreas Kaplan et Michael Haenlein définissent les médias sociaux comme « un groupe d’applications en ligne qui se fondent sur la philosophie et la technologie du net et permettent la création et l’échange du contenu généré par les utilisateurs. » Les médias sociaux utilisent l’intelligence collective dans un esprit de collaboration en ligne. » Wikipedia, 2014
  • 23. Panorama du web 2.0 – Les blogs 2 Web 2.0 Qu’est-ce qu’un blog ? « Le terme « Blog » est une abréviation de weblog, qui peut se traduire par journal sur Internet. Défini souvent comme un site personnel, il s’agit d’un espace individuel d’expression, créé pour donner la parole à tous les internautes (particuliers, entreprises, artistes, hommes politiques, associations…). » Overblog, 2014 Le blog professionnel Approfondir l’expérience web liée à une entreprise, une marque et ses produits/services, un profil personnel : - Référencement naturel (page rank et page authority) - Communication en ligne et expertise : outil central de l’Inbound Marketing - Veille - Créer du lien avec une communauté
  • 24. Panorama du web 2.0 – Les blogs 2 Web 2.0
  • 25. Panorama du web 2.0 – Les blogs 2 Web 2.0 Blogs français les plus influents ●http://www.gizmodo.fr/ ●http://www.journaldugeek.com/ ●http://www.korben.info ●http://www.garancedore.fr/ ●http://www.presse-citron.net/ ●http://www.melty.fr ●http://www.fubiz.net/ ●http://www.dailygeekshow.com/ ●http://www.ufunk.net/ Liste complète (2013) : http://escaledenuit.com/2013/08/29/les-100-blogs-les-plus-influents-2013-2014/
  • 26. #1 Tendances 2015 - Panorama Source : Etude 2015 We Are Social
  • 27. #1 Tendances 2015 - Panorama 1 Le web 2.0 Source : Etude 2015 We Are Social
  • 28. #1 Tendances 2015 - Panorama Source : Etude 2015 We Are Social
  • 29. #1 Tendances 2015 - Panorama Source : Etude 2015 We Are Social
  • 30. #1 Tendances 2015 - Panorama Source : Etude 2015 We Are Social
  • 31. Le Mobile continue sur sa lancée en se diversifiant
  • 32. #1 Tendances 2015 - Mobile Source : Socialmedia Today Smartphones, tablettes - Variés - Nomades - Utilisés - Riches en apps
  • 33. #1 Tendances 2015 - Mobile Objets connectés - Montres, domotique, sport, santé, puériculture, etc…
  • 34. #1 Tendances 2015 - Mobile Objets connectés - 23 % des français possèdent déjà un objet connecté (Etude Ifop Nov 2014)
  • 35. Le e-commerce continue de se révolutionner
  • 37. Tendances e-commerce – Digital Store Digital stores - Les écrans interactifs - Les beacons : petits capteurs locaux
  • 38. Tendances e-commerce – M-commerce Tendances du m-commerce - M-Banking - Sécurisation des paiements : moyens de paiement : paypal, Kwixo, etc. - Interactions sociales - Achat d’apps - Révolution numérique banques : fintech : transfert d’argent, crédit (crowdfunding, crowdlending), placements, monnaie (bitcoin), etc.
  • 39. #1 Tendances 2015 – Social shopping 3 Zoom réseaux sociaux Le shopping social ou shopping collaboratif ou encore shopping communautaire est une application du e- commerce. Le shopping social a pour ambition de reproduire sur Internet les usages sociaux des consommateurs des boutiques traditionnelles. Se basant sur le concept de la sagesse des foules, les utilisateurs communiquent entre eux et enrichissent les informations sur les produits, les prix, les avis de consommateurs. Plusieurs sites permettent aux utilisateurs de regrouper des produits dans des listes thématiques et de partager ses listes avec ses amis. Wikipedia
  • 40. #1 Tendances 2015 – Social shopping 3 Zoom réseaux sociaux www.trouvissimo.com
  • 41. #1 Tendances 2015 – Social shopping 3 Zoom réseaux sociaux
  • 42. #1 Tendances 2015 – Social shopping 3 Zoom réseaux sociaux F-commerce, Twitter shopping, Pinterest
  • 43. 3 Zoom sur les réseaux sociaux Panorama 2015 Comparatif sur l’usage Utilisation et règles
  • 44. Les réseaux sociaux en mutation
  • 45. Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015 2 Web 2.0 Source : Infographie réseaux sociaux 2014, Frenchweb EN 1 MINUTE 
  • 46. Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015 2 Web 2.0 Source : Infographie réseaux sociaux 2014, Frenchweb EN 1s 
  • 47. Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015 3 Zoom réseaux sociaux Répartition du partage de contenu Source : Vansken
  • 48. Zoom sur les réseaux sociaux – Panorama 2015 3 Zoom réseaux sociaux Rapport 2013 France Digital
  • 49. #1 Tendances 2015 – Réseaux sociaux Changements constants de trends dans les réseaux sociaux - Les anciens s’essoufflent chez les jeunes ? taux d’engagement de Facebook en baisse, mais inscrits toujours présents, et se réinventent sans cesse (lancement d’un réseau professionnel en 2015) - Les réseaux récents tiennent la distance ? promesse de plus de transparence. Par exemple : Ello.co (80% des membres ont déserté le réseau quelques semaines après le lancement) - Instagram, Snapchat, etc.
  • 50. #1 Tendances 2015 – Expérience utilisateur unique Envie d’une expérience utilisateur personnalisée - Géolocalisation - Recherche d’offres adaptées - Recherche d’éco-systèmes personnels
  • 51. Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage 3 Zoom réseaux sociaux Les réseaux sociaux conversationnels En France Usage principal Tendances 2015 Facebook 28 millions Personnel Partage de contenu avec son entourage 1er réseau mais lassitude : taux d’engagement de 3% à 1% -> Whatsapp Cible vieillissante Mobile (17 millions par mois en France) Trafic e-commerce Test du e-recrutement Twitter 5,5 millions Professionnel Suivi des actualités, influenceurs, veille Mobile Utilisation très importante dans certains milieux Croissance en France Google+ 5,3 millions Professionnel, hommes (70%) Très utilisé par les entreprises, marques Beaucoup moins de partages que sur les autres réseaux sociaux (seulement 2%) Temps passé très faible Référencement Foursquare Source : Vansken
  • 52. Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage 3 Zoom réseaux sociaux Les réseaux sociaux d’image Lassitude sur les gros réseaux et report sur les réseaux sociaux d’image En France Usage principal Tendances 2015 Youtube 26 millions Partage de visionnage de vidéos Site préféré des ados Dailymotion 16 millions Partage de visionnage de vidéos Instagram 1,8 millions Partage de photos Pinterest 157 000 Veille des tendances Partage 80% féminin Peut-être ajout d’animations
  • 53. Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage 3 Zoom réseaux sociaux Les réseaux sociaux professionnels En France Usage principal Tendances 2015 LinkedIn 4,3 millions Réseautage Recrutement Anglo-saxon Devance maintenant Viadeo Viadeo 3,6 millions Réseautage Recrutement Français Ralenti un peu Xing ? Réseautage Recrutement Germanophone Surtout en Allemagne, Suisse Source : L’autre media
  • 54. Zoom sur les réseaux sociaux – Comparatif sur l’usage 3 Zoom réseaux sociaux Autres exemples de réseaux sociaux notables - Tumblr - Copains d'avant - Flickr - Trombi - Tinder - Ello.co - Mytourmag (tourisme) - Rezotour (tourisme)
  • 55. Zoom sur les réseaux sociaux – Utilisation et règles 3 Recommandations Dangers -Facebook : gestion de la confidentialité : les règles évoluent : ex : messages rendus « publiques » Twitter : principe de la bouteille à la mer Données ●Utilisation de vos données personnelles : nouveaux enjeux en terme de protection de la vie privée. Ils offrent des services innovants, et généralement gratuits, souvent en contrepartie d'une utilisation commerciale de vos données personnelles. Une fois en ligne, les informations vous concernant sont plus ou moins largement diffusées, indexées et analysées. La vigilance s'impose. Règles d’usage Soyez prudent Soyez responsable Cadre légal : respect des autres, vie privée, respecter œuvres d’autrui
  • 56. 4 Identité numérique et e-réputation Les enjeux d’image sur le Web 2.0 (vie privée, citoyenne et professionnelle) E-réputation Développer son image professionnelle
  • 57. « Content is king.» Bill Gates, entrepreneur
  • 58. Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0 4 E-réputation Identité numérique Toute activité sur le Web implique la création de traces. Certaines sont volontaires et nécessaires, d'autres sont involontaires et totalement hors contrôle de l'internaute. Pourtant c'est leur addition qui constitue l'identité numérique de chacun.
  • 59. Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0 4 E-réputation Identité numérique
  • 60. Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0 4 E-réputation Traces numériques volontaires (1) Création de contenu de la part de l'internaute - profil réseaux sociaux, message publié sur son propre « mur » ou « journal », ou celui des autres, article ou le commentaire posté sur un blog,photo taguée ou non sur laquelle vous apparaissez ou que vous avez publiée sous votre profil, avis laissé sur un site commercial, CV en ligne, itinéraire de covoiturage laissé sur un site spécialisé. -> traces durables : tout reste, rien n'est totalement effaçable, les robots d'indexation peuvent rendre visible les données assez rapidement. -> identité numérique : leur addition peut permettre de retrouver toutes les facettes de votre personnalités, de votre vie sociale ou professionnelle. -> juridique : soumis aux lois : diffamation, incitation à la violence, injure publique, publicité d'une infraction Avant de publier un commentaire, un contenu : Est-ce utile ? Qu'est-ce que ça montre de vous ? Est-ce que vous pourriez le crier en plein milieu de la place commerçante de la ville, un samedi après-midi ?
  • 61. Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0 4 E-réputation Traces numériques involontaires - IP Issues de votre usage de l'Internet et regroupent toutes les informations produites à votre insu à partir du moment où vous vous connectez. Adresse IP ●L'adresse IP permet à votre ordinateur d'être identifié sur le réseau Internet afin que les serveurs distants puissent savoir qui envoie une information et à qui il faut répondre. Sur Internet, les ordinateurs communiquent entre eux grâce au protocole IP (Internet Protocol), qui utilise des adresses numériques, appelées adresses IP, composées de 4 nombres entiers (4octets) entre 0 et 255 et notées sous la forme xxx.xxx.xxx.xxx. Par exemple, 194.153.205.26 est une adresse IP donnée sous une forme technique. Dynamique (changement d’adresse à chaque connection) vs fixe (toujours la même, plus facilement traçable), fourni par le FAI. ●Mais elle permet aussi de collecter des informations vous concernant : heure de votre connexion, sites que vous avez visités, le temps que vous avez passé dessus, les pages que vous avez consultées, les liens sur lesquels vous avez cliqué, les documents que vous avez téléchargés, mots-clés de vos recherches... Pas d'informations sur les contenus envoyés ou reçus (en dehors des recherches) ● La loi impose aux fournisseurs d'accès Internet (FAI) de conserver ces informations pendant un an. Elles sont à la disposition des autorités judiciaires en cas d'enquête. ●Les sites Internet utilisent aussi ces données pour une exploitation statistique: nombre de visites, nombre de pages vues, temps passé dessus, circulation entre les différentes pages du site, provenance du visiteur, dernière page consultée avant sortie du site...
  • 62. Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0 4 E-réputation Traces numériques involontaires - Cookies Cookies Petits fichiers enregistrés sur votre ordinateur et collectant a peu près les mêmes données que celles obtenues grâce aux adresses IP, mais avec une dimension « contenus » plus importante. ●Leur utilisation est nécessaire pour toute action d'identification à un site. Sans eux, pas de réseaux sociaux. Ils permettent aussi à certains sites d'enregistrer vos préférences d'utilisation. ●Tous vos contenus peuvent être enregistrés et analysés par une entreprise partenaire du site que vous visitez mais sans que vous ne sachiez quelles sont les données collectées et comment elles sont exploitées. ●Ces cookies peuvent permettre à des entreprises de vous suivre d'un site à un autre, et de relier votre activité à votre profil « réel » : votre nom, votre prénom, votre adresse, votre date de naissance... en fonction des informations que vous avez transmises ça et là. ●Gérer les cookies : navigation privée : permet de supprimer les cookies à la fermeture, ou options du navigateur
  • 63. Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0 4 E-réputation Google My Account Nouvelle annonce le 1er juin 2015 : gérer ses données sur les outils Google
  • 64. Identité numérique et e-réputation – Les enjeux du web 2.0 4 E-réputation Traces numériques subies Vous concernent mais qui sont créées par d'autres personnes. -> publications, commentaires, photographies vous nommant ou vous faisant apparaître. - organigramme de votre service sur le site Internet de l'entreprise. - Facebook : identification
  • 65. Identité numérique et e-réputation – E-réputation 4 E-réputation “Every person is his or her own brand.” Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn
  • 66. Identité numérique et e-réputation – E-réputation 4 E-réputation E-réputation Selon Wikipedia, « identité d’une marque ou d’une personne associée à la perception que les internautes s'en font. » Personal branding « Ensemble des techniques qui permettent d’identifier et de promouvoir sa marque personnelle » personal-branding.fr -> Révélez ce que vous êtes Droit à l’oubli - 13 Mai 2014, Europe : Loi du droit à l’oubli. - Possibilité de supprimer certains résultats de recherche - Formulaire Google à remplir Entreprises d’e-réputation - Entreprises de nettoyage d’e-réputation (iprotego)
  • 67. Identité numérique et e-réputation – E-réputation 4 E-réputation Protection des données dans le monde Les lois sont disparates dans le monde. Voici par exemple un comparatif entre la France et la Suisse.
  • 68. Identité numérique et e-réputation – E-réputation 4 E-réputation Un métier : le Community Manager Animer et à fédérer des communautés sur Internet pour le compte d'une société ou d'une marque -> gérer l’e-réputation et le corporate branding. Vérifier son identité numérique, son e-réputation et son personal branding - Google - Youseemii.com - Mention - Klout - Google Alerts
  • 69. Identité numérique et e-réputation – E-réputation 4 E-réputation Klout
  • 70. Identité numérique et e-réputation – Gérer son image 4 E-réputation About.me
  • 71. Identité numérique et e-réputation – Développer une image professionnelle 4 E-réputation Voir et être vu - Etre indexé sur Google - CV en ligne - Carte d’identité en ligne : About.me - Twitter - Sites d’emploi : Monster, etc. - Soyez cohérent, en adaptant à chaque media - Site personnel : wix.com Etre reconnu - Montrer sa valeur : expertise réseaux sociaux - Partager à votre réseau - Commentez - Ouvrez des débats - Partagez du contenu : Slideshare, Youtube, etc. - Tenir un blog : chronophage Etre contacté - Communiquez - Travaillez vos profils de réseaux sociaux professionnels ou non - Rencontrer des gens et soignez votre réseau virtuel Source : univ-bpclermont.fr
  • 72. Identité numérique et e-réputation – Développer une image professionnelle 4 E-réputation
  • 73. «Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste» William Shakespeare, dramaturge
  • 74. GILLES REGAD Consultant digital marketing Juin 2015 Séance 2 : Le e-tourisme : étude de cas Le web et les réseaux sociaux
  • 75. Sommaire de la séance Document confidentiel Introduction 1 Le e-tourisme 2 Etudes de cas Altiplano et Les Menuires : le tourisme et le web 2.0 3 Création d’un site/blog
  • 76. 1 Le e-tourisme Définition du e-tourisme Les acteurs du e-tourisme Quelques chiffres
  • 77. E-tourisme - Définition 1 Le e-tourisme E-tourisme - Quand ? 1998 - Pour les usagers : préparer, d'organiser et de réserver ses voyages via le web : identification de la destination, achat du transport, élaboration d'un itinéraire, réservation d'un hébergement, échange d'informations avec les autres internautes. - Pour le secteur du tourisme : mode de promotion et de réservation.
  • 78. E-tourisme : les acteurs 1 Le e-tourisme Les acteurs - Le secteur du e-tourisme rassemble aujourd'hui de nombreux acteurs du secteur touristique ainsi que des nouveaux entrants pure players.
  • 79. E-tourisme : les acteurs 1 Le e-tourisme Entreprises touristiques - Agences de voyage en ligne - Prestataires hôteliers - Compagnies aérienne, ferroviaires ou de navigation - Prestataires locaux
  • 80. E-tourisme : les acteurs 1 Le e-tourisme Edition et publication - Guides de voyage - Magazines - Blogs de voyage (les « infomédiaires », sites internet spécialisés dans les informations sur le voyage) - Sites d'avis de voyageurs (Tripadvisor, Vinivi, Holidaycheck, Zoover, Trivago) - Réseaux sociaux
  • 81. E-tourisme : les acteurs 1 Le e-tourisme Technologies - Comparateurs de prix - Agrégateurs - Moteurs de recherche et métamoteurs spécialisés dans le voyage - Outils de planification des itinéraires - Gestion de l'e-réputation
  • 82. E-tourisme : les acteurs 1 Le e-tourisme Acteurs institutionnels - Office de tourisme - Comité régional de tourisme - Comité départemental de tourisme - Ministère du tourisme - Observatoires
  • 83. E-tourisme : En chiffres 1 Le e-tourisme Quelques chiffres - Le e-commerce représente 25% du marché touristique français en 2013 - Selon la Fevad, le e-tourisme pèse plus de 12 milliards d'euros en France - Fevad : Fédération du e-commerce et de la vente à distance
  • 84. E-tourisme : En chiffres 1 Le e-tourisme Les 10 sites de tourisme les plus visités en France
  • 85. E-tourisme : contexte actuel 1 Le e-tourisme Contexte et enjeux actuel - Grosse concurrence - Des consommateurs experts, qui prennent le « pouvoir » - Suprématie des leaders - Désintermédiation favorisée par Internet oblige à innover et à valoriser son expertise
  • 86. E-tourisme : contexte actuel 1 Le e-tourisme
  • 87. 2 Etude de cas : web 2.0 et tourisme Evolution du comportement E-réputation Les leviers d’action
  • 90. Evolution du comportement 2 Etude de cas Evolution du comportement et des attentes - Evolution du comportement et des attentes - Authenticité, contact humain - Recherche de sens - Expérience - Accompagnement - Comment lier le réel et le virtuel ? Comment ne pas les opposer ?
  • 91. E-tourisme – E-réputation 2 Etude de cas E-réputation - 70% des internautes disent qu’ils croient les avis des autres internautes sur un produit/une entreprise - 73% des consommateurs déclarent que de bons avis leur donnent d’avantage confiance en une entreprise - 80% déclarent avoir déjà annulé un achat après avoir observé une mauvaise réputation en ligne d’un produit ou d’une entreprise - 87% des consommateurs ont vu leur décision d’achat renforcée grâce à des avis en ligne - Même si les internautes ne se connaissent pas, les messages et opinions publiés en ligne sont donc pris en compte et semblent crédibles aux yeux des internautes - (Source : http://www.visualistan.com/2014/08/online-reputation-management-for- business-branding.html)
  • 92. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas E-réputation
  • 93. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Le site web - Support de communication - Présence en ligne, facilité d’être trouvé, réflexe consommateur - Assez grande confiance dans les sites web par rapport aux autres supports de communication Différents types de sites - site vitrine : présentation entreprise et services, base - site e-commerce : produits complémentaires - blog : expertise dans un domaine
  • 94. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Site vitrine
  • 95. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Site vitrine
  • 96. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Site vitrine
  • 97. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Site vitrine
  • 98. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Site e-commerce
  • 99. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Site e-commerce
  • 100. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Blog
  • 101. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Les réseaux sociaux - Visibilité/Notoriété - Viralité - Fidélisation Différents types de réseaux sociaux - Facebook - Twitter - Google+ - Instagram - Pinterest - Youtube
  • 102. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas
  • 103. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas
  • 104. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas
  • 105. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas http://media-cache- ak0.pinimg.com/736x/c2/19/89/c2198933388a59c55545e7b79f70cd33.jpg
  • 106. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Facebook
  • 107. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Facebook
  • 108. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Facebook
  • 109. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Facebook
  • 110. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Facebook
  • 111. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Facebook
  • 112. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Facebook
  • 113. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Facebook
  • 114. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Twitter
  • 115. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Google+
  • 116. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Google+ et les résultats Google
  • 117. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Google+ et les résultats Google
  • 118. E-tourisme – Instagram 2 Etude de cas Instagram - Selon un sondage de 2014, les secteurs les plus attractifs sur Instagram : Tourisme : pour 45% des internautes Image et son : 36% Culture : 31% Déco/design : 30%
  • 119. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Instagram
  • 120. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Pinterest
  • 121. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Pinterest
  • 122. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Youtube
  • 123. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Flickr
  • 124. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Le référencement naturel - Sites tiers : ex : Le Routard, Tripadvisor - Blog - Référencement local
  • 125. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Le forum du Routard
  • 126. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Résultats de recherche Google
  • 127. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Tripadvisor - Principe : noter et commenter les établissements de tourisme. Géolocalisation. - Site qui a de plus en plus d’importance : notoriété et e-réputation - Gestion des commentaires et des notes - Création d’une relation forte
  • 128. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Tripadvisor
  • 129. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Les sites d’affiliation - Sites de voyage : Le Routard - Sites de réservation : Booking, Hotels.com, AirBnB
  • 130. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas Site le Routard
  • 131. E-tourisme – Etude de cas Altiplano 2 Etude de cas AirBnB - 70% des utilisateurs séjournent en dehors des quartiers hoteliers - Belles opportunités pour les petits acteurs du tourisme - Mais : quelques problèmes juridiques : 2013, un tribunal de New York a condamné un particulier qui louait son appartement sur la plate-forme de location à 2.400 dollars d’amende pour avoir violé la réglementation hôtelière de la ville. - Tolérance en France mais prudence
  • 132. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas AirBnB
  • 133. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Le référencement payant - Google Adwords
  • 134. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Le référencement payant
  • 135. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Le référencement payant
  • 136. E-tourisme – Leviers d’action 2 Etude de cas Le m-tourisme - Tendance de plus en plus mobile : applications mobiles
  • 137. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Le m-tourisme
  • 138. E-tourisme – Etude de cas Les Menuires 2 Etude de cas Le m-tourisme
  • 139. 3 Création d’un site/blog Les étapes pour créer un site web et un blog
  • 140. Création d’un site/blog 2 Etude de cas Les étapes de création et mise en route 1. Objectifs du blog 2. Topic du blog : sujet de niche, expertise 3. Choisir un nom 4. Créer et/ou rassembler le contenu du site 5. Acheter nom de domaine, hébergement : OVH, 1&1, amen, Gandi, Infomaniak… 6. Choisir et installer la plateforme de blogging sur l’hébergement : Wordpress (gratuit, connu, fiable, extensions, templates), Blogger, Tumblr, Overblog, wix, Weebly 7. Choisir un thème : Themeforest 8. Installer Google analytics 9. Créer du contenu : pages, articles 10. S’intégrer dans la communauté de bloggueurs 11. Réseaux sociaux : digg-like, Twitter, FB, etc. 12. Référencement : plugin wordpress, analytics 13. Newsletter 14. Vidéos, infographies, contenu viral 15. Veille, gestion de la communauté
  • 141. GILLES REGAD Consultant digital marketing Juin 2015 Séance 3 : Atelier pratique carrière : Viadeo, LinkedIn, Twitter, Facebook Le web et les réseaux sociaux
  • 142. Panorama du web 2.0 « The objective is not to make your links appear natural. The objective is that your links are natural. » Matt Cutts, SEO Google
  • 143. 1 Votre carrière et les réseaux sociaux E-recrutement Choisir le bon réseau Méthode pour votre carrière Erreurs à éviter
  • 144. Votre carrière – E-recrutement 1 E-recrutement Les réseaux sociaux sont des outils très puissants pour se montrer professionnellement présent et élargir ses contacts. Mais la dynamique ne fonctionne que si l’on sait les manipuler. Selon enquête Ipsos : temps optimal : 9 minutes par jour Trouver de nouvelles opportunités - Sites d’offres d’emploi - Contacter de recruteurs sur les réseaux sociaux Etre trouvé par les recruteurs - E-réputation, présence web - Réseaux sociaux : Mots-clés (bio, résumé, titre des emplois), Profil complété à 100%, Bâtir son réseau - Règle des six degrés de séparation
  • 145. Votre carrière – E-recrutement 1 E-recrutement
  • 146. Votre carrière – Les différentes étapes 1 E-recrutement https://vimeo.com/27232289
  • 147. Votre carrière – Choisir le bon réseau 1 E-recrutement Choisir le bon réseau - Objectifs - Est-ce que j’ai envie ? - Présence des recruteurs - Domaine de prédilection intéressant - Ai-je quelque chose d’intéressant à apporter à ce réseau social ? - Coût
  • 148. Votre carrière – Méthode 1 E-recrutement Méthode réseaux sociaux pour votre carrière - Identifier ses objectifs professionnels - Créer et compléter son profil - S’inscrire sur des hubs/groupes de discussion - Obtenir des recommandations - Mettre à jour son profil et être actif
  • 149. Votre carrière –Erreurs 1 E-recrutement Les erreurs à éviter Création du profil - Créer son profil trop rapidement - Ne pas mettre son profil à jour régulièrement - Etre incohérent Profil au quotidien - Trop collectionner les contacts (selon cible) - Mal choisir ses mots-clés - Ignorer les groupes d’échanges Comportement - Ne jamais offrir d’informations - Laisser un message non répondu - Exagérer les tournures de phrases
  • 150. « People don’t buy what you do, they buy why you do it.» Simon Sinek, auteur
  • 151. 2 Utilisation professionnelle des RS LinkedIn Viadeo Twitter Facebook
  • 152. Votre carrière – Storytelling
  • 153. Votre carrière – Storytelling
  • 154. Votre carrière – LinkedIn
  • 155. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels LinkedIn : présentation - Combien ? 300 millions de membres issus de 170 secteurs d'activités dans plus de 200 pays et territoires - Quoi ? - construction et agrégation de son réseau professionnel - réseau de connaissances qui facilite le dialogue entre professionnels - outil de gestion de réputation en ligne et de personal branding/e- reputation
  • 156. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels LinkedIn : fonctionnement - Principe de la connexion (pour entrer en contact avec un professionnel, il faut le connaître auparavant ou qu'une de nos connexions intervienne) et du réseautage (mise en relation professionnelle). - 3 degrés : contacts directs, contacts de nos contacts, contacts de nos contacts de deuxième degré. - trouver du travail, des employeurs, des prestataires, développer les affaires, etc. - construire, développer et enrichir son capital social. - créer une relation de confiance entre des professionnels, des étudiants et des entreprises afin que chacun puisse mobiliser ces ressources en ligne pour acquérir ou développer de nouvelles idées, obtenir des opportunités d'emploi, bénéficier des communautés d'experts qui existent sur le réseau, faire du crowdsourcing (pour les entreprises principalement), etc.
  • 157. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels
  • 158. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels Moteur de recherche d’emploi - Annuaire - Inmails
  • 159. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels Moteur de recherche de profils
  • 160. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels Filtre
  • 161. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels Profil des entreprises
  • 162. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels Atelier pratique : créer et gérer son profil LinkedIn Créer et valoriser son profil sur LinkedIn : parcours professionnel, compétences, recommandations, publications, organisations... - Fonctionnalités du profil individuel et personnalisation - Intégration avec les autres réseaux sociaux (Twitter, Facebook…) - Comment rendre visible son profil individuel - Les différents types d’abonnements payants
  • 163. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels Atelier pratique : développer son profil LinkedIn Gérer et développer sur LinkedIn : sa visibilité, son carnet d'adresses, sa veille professionnelle et sa recherche d'emploi - Publier des messages publics et vers ses contacts - Contacter des recruteurs - Rechercher des contacts - Mettre des mots-clés et publier des recommandations - Consulter et postuler à des offres d’emploi
  • 164. Votre carrière – LinkedIn 2 Réseaux sociaux professionnels Atelier pratique : interagir sur LinkedIn Comment interagir sur LinkedIn : demandes de connexion, groupes de discussion, pages d'entreprises - S’abonner aux groupes, hubs et communautés de discussion - Créer un un groupe ou hub - Diffuser un évènement - Créer un profil Entreprise - Les applications mobile et tablette de LinkedIn
  • 166. Votre carrière – Viadeo 2 Réseaux sociaux professionnels Viadeo - Combien ? 9 millions d’utilisateurs (France), 60 millions (monde) - Intérêts : - 1. La création et la gestion de son profil professionnel (rédiger un curriculum vitæ, mettre à jour ses activités, ses compétences etc.). - 2. Création et gestion de son réseau (rentrer en contact avec d'autres membres, recommander un utilisateur à un autre, etc.). Les utilisateurs, notamment les commerciaux, peuvent s’en servir pour trouver des prospects. - 3. Meilleure visibilité sur les moteurs de recherche.
  • 167. Votre carrière – Viadeo 2 Réseaux sociaux professionnels Atelier pratique : créer et gérer son profil Viadeo - Inscription - Création profil - Mots-clés - Optimisation profil - Entrer en contact - Groupes de discussion - Compte payant
  • 169. Votre carrière – Twitter 2 Réseaux sociaux professionnels Twitter - Twitter est un outil de microblogging qui permet à un utilisateur d’envoyer gratuitement de brefs messages, appelés tweets (« gazouillis »)
  • 170. Votre carrière – Twitter 2 Réseaux sociaux professionnels Twitter Classement des 10 comptes les plus suivis (au 30 octobre 2014) : Rang Comptes Abonnés 1 @katyperry 59,1 millions 2 @justinbieber 56,2 millions 3 @BarackObama 48,9 millions 4 @YouTube 46,1 millions 5 @taylorswift13 45,9 millions 6 @ladygaga 42,6 millions 7 @britneyspears 39,4 millions 8 @rihanna 37,8 millions 9 @jtimberlake 36,9 millions 10 @instagram 35,8 millions
  • 171. Votre carrière – Twitter 2 Réseaux sociaux professionnels Twitter : fonctionnement - Profil - Tweet : 140 caractères (cf SMS 160 c. + nom d’utilisateur) - Retweet : transmettre le message : RT ou bouton - Abonnement : suivre (followers) - Messages privés - Fil d’actualité - Mentions : @Nom - Hashtags : #
  • 172. Votre carrière – Twitter 2 Réseaux sociaux professionnels Twitter : les hashtags - #TT, Trending Topics (sujets tendances) - #FF, FollowFriday (tradition — qui s'essouffle — consistant à indiquer, chaque vendredi, des comptes Twitter que vous souhaitez recommander aux abonnés de votre fil) - #PP, Profile Picture (photo de profil) - #NP, Now Playing, utilisé pour parler de la musique que l'on est en train d'écouter (musique, radio …) - #NW, Now Watching, utilisé pour parler de ce que l'on est en train de visionner (télévision, film, vidéos …) - #LT, Last Tweet (ou tweet précédent), utilisé quand un utilisateur fait une référence à son précédent tweet posté - #NSFW, Not Safe For Work, (pas sûr pour le travail) - Tous les jours de nouveaux : http://trends24.in/
  • 173. Votre carrière – Twitter 2 Réseaux sociaux professionnels Cas pratique : utilisation professionnelle de Twitter - Stratégie sur le long terme - Aller sur ce réseau uniquement si on le veut vraiment - Montrer qu’on a des choses à dire et partager : dans le domaine de professionnalisation (expertise) - Trouver ses mots-clés - S’abonner aux comptes intéressants : moteur de recherche - Relayer, partager, commenter : relayer ses posts, et curation - Tweeter - Créer et personnaliser un profil Twitter : follow, design de la page, securisation du compte (mot de passe complexe, - Trouver des profils utiles et être identifié:https://twitter.com/GuyKawasaki - Assurer une veille professionnelle : Mention, Alerts
  • 174. Votre carrière – Facebook
  • 175. Votre carrière – Facebook 2 Réseaux sociaux professionnels Cas pratique : gestion de la confidentialité Facebook - Segmenter ce qui est perso et pro : voir votre profil publique - Paramètres de confidentialités : photos, contenu, etc. - Timeline review - Bloquer quelqu’un - Qui peut me contacter - Checker le About
  • 176. Votre carrière – Facebook 2 Réseaux sociaux professionnels Cas pratique : utilisation professionnelle de Facebook - Profil (sphère professionnelle) : pas de détails sur votre vie perso, vos photos de famille (ou utiliser la confidentialité), photo reconnaissable et souriant, compétences professionnelles, travail, etc. - Suivre des influenceurs - Faire un travail de veille - Intérêts - Groupes - Fans - Créer un profil, un groupe, une page entreprise - Apps Center : contact form, events, sondage (opinion poll), newsletter, etc. - Cf Social Shaker , www.jobcast.net
  • 177. Votre carrière – Les autres réseaux sociaux 2 Réseaux sociaux professionnels Cas pratique : utilisation professionnelle des autres réseaux sociaux - Identité en ligne : About.me - E-reputation : Mention - Partage de photos : Flickr, Pinterest, Instagram, ... - Partage de vidéos : Youtube, Dailymotion, Vimeo, Periscope... - Partage de présentations : Slideshare... - Géolocalisation : Foursquare... - Curation : Scoop.IT, Storify, Twylah, Paper.LI - Infographies : Visually - Design : Canva
  • 178. Votre carrière – Gérer tous vos réseaux 2 Réseaux sociaux professionnels Plateforme de social media management - Hootsuite, Buffer, Everypost, Klout, Sprout Social… - Utilisation de Hootsuite
  • 179. Toolbox – Liste d’outils gratuits 1 E-recrutement Voici un site qui regroupe des outils gratuits et très intéressants pour se développer sur le web : http://growth.supply/free/all Business Marketing Design + code Productivité Formation
  • 180. Merci pour votre attention.
  • 181. GILLES REGAD Consultant digital marketing Juin 2015 Séance 4 : Test final Le web et les réseaux sociaux
  • 182. Toolbox – Liste d’outils gratuits 1 E-recrutement Afin de revoir ensemble les connaissances acquises, merci de prendre le temps de répondre aux 60 questions du test final de la formation. Voir les réponses au test.
  • 183. N'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus ! Contact GILLES REGAD Consultant digital marketing GILLES REGAD Consultant digital marketing +33(0)6 89 98 57 42 +41(0)77 489 60 12 gilles.regad@objectif44.com www.gillesregad.com