Saydi abdessalam

362 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
362
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
54
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Saydi abdessalam

  1. 1. ETABLISSEMENT D'UNE SITUATION DE RÉFÉRENCE POUR LE PROJET D'ECONOMIE CIRCULAIRE (MENARID) AU MAROC 18 JUIN 2014, BEYROUTH ROYAUME DU MAROC Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime AGENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE
  2. 2. Ordre du jour Aperçu sur le Plan Maroc Vert1 PLAN Agriculture et changement climatique2 Modalités de mise en œuvre de l’étude de référence4 Projet Economie Circulaire3 Résultats préliminaires de l’étude de référence5 Conclusions et recommandations6
  3. 3. Ordre du jour Aperçu sur le Plan Maroc Vert1 PLAN Agriculture et changement climatique2 Modalités de mise en œuvre de l’étude de référence4 Projet Economie Circulaire3 Résultats préliminaires de l’étude de référence5 Conclusions et recommandations6
  4. 4. Le poids économique et social de l’agriculture au Maroc, son association structurante au monde rural et la multiplicité de ses fonctions notamment sur les volets alimentaires, économiques, sociaux et environnementaux, en font un moteur naturel de développement :  Contribution notable dans la formation du PIB : 19%  Réservoir important d’emploi : 40% d’emploi et source de revenus pour 80% de la population rurale  Couverture des besoins en produits alimentaires : 100% pour le lait et les viandes, 100% pour les produits maraichers, 60% pour les céréales, 43% pour le sucre, …  Apport Important de devises à travers les exportations : 1,8 Milliards d’euros annuellement soit 11% de la valeur totale des exportations Infrastructure hydroagricole : 128 barrage permettant la mobilisation de 17 Milliards de m3 d’eau dont 14 Milliards est destinée à l’usage agricole SAU : 8,7 Millions ha (12% de la superficie totale) dont 1,6 Millions d’ha irrigués Elevage : 25 Millions de têtes dont 75% ovines Maraichage : plus de 265.000 ha Olivier : 1 Millions ha Agrumes : 118.000 ha … … IMPORTANCE DU SECTEUR AGRICOLE AU MAROC
  5. 5. 2 Approches d’intervention Des projets concrets à l’horizon 2020 (amont et aval) Pilier I Développement d’une agriculture moderne Pilier II Développement d’une agriculture solidaire Des projets Pilier II reposant sur une intervention directe de l’Etat, visant la relance de l’agriculture traditionnelle ou solidaire dans les régions défavorisées 545 projets 2 Milliards d’euros sur 10 ans 840 000 agriculteurs cibles Des projets Pilier I reposant sur l’investissement privé dans des zones à fort potentiel agricole, visant le développement d’une agriculture moderne à haute productivité ou à forte valeur ajoutée 961 projets 7 Milliards d’euros sur 10 ans 560 000 agriculteurs cibles Mettre à niveau et tirer L’objectif est de drainer un investissement annuel de 0,9 Milliards d’Euros autour d’une offre Maroc ciblée PLAN MAROC VERT : VERS UNE MODERNISATION ACCÉLÉRÉE ET UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE DU SECTEUR AGRICOLE MAROCAIN
  6. 6. Ordre du jour Aperçu sur le Plan Maroc Vert1 PLAN Agriculture et changement climatique2 Modalités de mise en œuvre de l’étude de référence4 Projet Economie Circulaire3 Résultats préliminaires de l’étude de référence5 Conclusions et recommandations6
  7. 7. *Un Défi environnemental: Selon le Plan Cadre des Nations Unies 2012-2016 sur la Gestion Environnementale &Développement Durable: • Prendre en considération de la dégradation de la qualité de l’environnement, la surexploitation des ressources naturelles (eau, sols,…) et les risques naturels et technologiques. * Un Défi du changements climatique: • Augmentation de la temperature (plus 0,16 ° C par décennie depuis les années 1960) et réduction du volume pluviométrique (reduction de 30% depuis 1970); • Impact de la sécheresses très coûteux: celle de 1994-95 a engendré un recul du PIBA de 45% et du PIB national de 8%. • Impacts négatifs sur le rendement dûs au changement climatique (rapport sur le développement mondial 2010-Banque mondiale); • Prédominance de petits agriculteurs particulièrement vulnérables au changement climatique en raison de la difficulté de l’adoption des technologies, de leur faible niveau d‘alphabétisation, et de leurs ressources financières limitées. TOUTEFOIS CE SECTEUR EST CONFRONTÉ À UN DOUBLE DÉFI
  8. 8. Ordre du jour Aperçu sur le Plan Maroc Vert1 PLAN Agriculture et changement climatique2 Modalités de mise en œuvre de l’étude de référence4 Projet Economie Circulaire3 Résultats préliminaires de l’étude de référence5 Conclusions et recommandations6
  9. 9. 9 Objectif Une approche d’économie circulaire pour la conservatio n de l’agro- biodiversité dans la région du Souss- Massa Drâa au Maroc  Contribuer à la préservation et à l’utilisation durable de la biodiversité dans la région de Souss Massa Draa au Maroc  Conserver l’écosystème Arganier d’importance internationale dans la région de SMD à travers le Paiement des services Eco systémiques et l’utilisation durable de l’agro-biodiversité Composantes  Composante 1 : Environnement plus propice à l’établissement et à la promotion de modèles PSE et à l’intégration de l’approche au niveau national  Composante 2 : Renforcement des capacités pour mettre en œuvre et intégrer le PSE et l’utilisation durable de l’agro-biodiversité qui y est associée  Composante 3 : Renforcement des entreprises biologiques respectueuses de la biodiversité par le biais d’une amélioration de la labellisation et de la commercialisation des produits du terroir issus de l’écosystème Arganier  Composante 4 : Renforcement des modèles pilotes de PSE en vue de la préservation de l’agro-biodiversité de l’écosystème Arganier. OBJECTIFS & COMPOSANTES DU PROJET ECONOMIE CIRCULAIRE
  10. 10. 10 10 Production Végétale Production Animale Production du lait (1000 T) Informations sur la zone : Investissements prévus à l’horizon 2020 :  Population : 3 110 000 Habitants, 60% rurale ;  Nombre d’exploitations agricoles : 193 000  SAU : 540 636 Ha dont 44 % irriguée;  Effectifs du cheptel bovin: 220 000 têtes, ovins et caprins: 2 000 000 têtes ;  Filières phares : Maraichage , Agrumes, Olive, Amandes, Dattes, Cactus, Safran, pomme, caroube, Argan, Rose à parfum, Lait, Miel, Poulet Beldi et Lapins.  Nombre de projets : 80  Investissement filières végétales: 5 milliards de dirhams  Investissement filières animales : 1,3 milliards de dirhams. 04 407 1155 26 698 569 302 01 13 17 30 36 136 275 Cultures industrielles Maraichage de saison maraichage primeur Oléiculture Agrumes Arboriculture fruitière Céréales Superficie (1000 Ha) Production (1000 T) 34 12 12 27 623 2 287 210 Viande avicole Viande ovine et caprine Viande bovine Effectifs (1000 Têtes) Production (1000 T) 252 232 361 2010 2011 Obj 2020 FOCUS SUR LA RÉGION DU PROJET : SOUSS MASSA DRAA AVEC UN FORT POTENTIEL AGRICOLE
  11. 11. 11 SITES D’INTERVENTION DU PROJET ECONOMIE CIRCULAIRE  Deux zones agro-écologiques du Haut-Atlas et de l’Anti-Atlas, sont les plus importantes en termes de couverture de forêts d’Arganiers.  Quatre sites prioritaires ont donc été identifiés: Zone du Zone du Haut-Atlas Bassin d’Oued Tamaraght - Imouzzer Ida Outanane (route du miel) Bassin versant de Chakoukane (sous-bassin d’Aouziwa) Zone de l’Anti-Atlas  Sous-bassin du Oued Massa et d’Assif Oussaka Bassin versant d’Arghel
  12. 12. Ordre du jour Aperçu sur le Plan Maroc Vert1 PLAN Agriculture et changement climatique2 Modalités de mise en œuvre de l’étude de référence4 Projet Economie Circulaire3 Résultats préliminaires de l’étude de référence5 Conclusions et recommandations6
  13. 13. 13 ETUDE D’ÉTABLISSEMENT DE LA SITUATION DE RÉFÉRENCE DE LA ZONE Etude menée en collaboration entre l’ICARDA, l’ADA, l’ANDZOA, le Ministère d’Agriculture et de la Pêche Maritime au Maroc, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et la Fédération interprofessionnelle marocaine de la filière d'argan Etablir une situation de référence de la zone d’action du projet Partenaires Objectif 2 sites ciblés parmi les 4 périmètres couverts par le projet Economie circulaire Zone d’action  200 ménages Echantillon enquêté Grande utilité pour le Projet Economie Circulaire
  14. 14. 14 MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE DE L’ÉTUDE DE RÉFÉRENCE Suivi en étroite collaboration entre les différents intervenants sur 4 mois 15 juin 2014 présentation des résultats préliminaires de l’étude
  15. 15. Ordre du jour Aperçu sur le Plan Maroc Vert1 PLAN Agriculture et changement climatique2 Modalités de mise en œuvre de l’étude de référence4 Projet Economie Circulaire3 Résultats préliminaires de l’étude de référence5 Conclusions et recommandations6
  16. 16. 16  Indication sur les filières (Apiculture/PAM) 16 LES ATOUTS DE L’ETUDE DE REFERENCE MENARID Circuit de commercialisation éventuels et possibilité de partenariat  Capitalisation des données sur les ménages enquêtés notamment le nombre des ménages actif, de capacités socio-économiques actuels, institutionnelles , écotouristique et en relation avec l’agro-biodiversité.Principaux Atouts
  17. 17. 17 17  Mettre en place la situation de références pour une meilleure évaluation des impacts des actions menées dans les sites ciblés  Détermination des progrès en termes de performance et d'impact  Meilleure gestion du projet de l’Economie Circulaire LES ATOUTS DE L’ETUDE DE REFERENCE
  18. 18. 18 DIFFICULTÉS RENCONTRÉES DANS LA REALISATION DE L’ETUDE DE REFERENCE Mobilisation des autorités locales Impact sur le planning prévisionnel de réalisation de l’étude de référence Difficultés lors de déroulement des enquêtes Disponibilité des ménages L’étendue des périmètres concernés par l’étude
  19. 19. Ordre du jour Aperçu sur le Plan Maroc Vert1 PLAN Agriculture et changement climatique2 Modalités de mise en œuvre de l’étude de référence4 Projet Economie Circulaire3 Résultats préliminaires de l’étude de référence5 Conclusions et recommandations6
  20. 20. 20 CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS  L’étude de référence MENARID revêt une grande importance au vu de son objectif général de mesurer ultérieurement l’impact du projet Economie Circulaire et d’autres projets similaires sur le bien-être des ménages des zones désertiques.  D’autres études de référence sont à conduire sur d’autres aspects en vu d’établir l’état de lieu des indicateurs des programmes/projets avant leur mise en place (genre, pratiques agricoles, circuits de commercialisation et de valorisation, services….).  Une concertation et coordination étroite entre les différents intervenants (institutionnels, privés) sont la clé de la réussite de ce type d’études.
  21. 21. MERCI ROYAUME DU MAROC Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime AGENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE

×