SC. Fargues CC Cheires

663 vues

Publié le

Présentation de Sophie-Caroline Fargues, la DGS de la communauté des communes des Cheires (Puy-de-Dôme), lors de la rencontre du Club Finances, le 21 mai 2015

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
663
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
164
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SC. Fargues CC Cheires

  1. 1. Redynamiser l’attractivité d’un territoire par le développement des loisirs « pleine nature » Club finances Gazette des Communes 21 mai-Chapelle des Cordeliers Clermont-Ferrand Enjeux financiers de la ruralité
  2. 2. La Communauté de communes Massif du Sancy Val d’Allier  2000 : création de la Communauté de communes  11 communes, 11579 habitants  Entre bassin clermontois, massif du Sancy et Val d’Allier  7 communes en zone de montagne et dans le PNR volcans d’Auvergne Issoire
  3. 3. La Communauté de Communes  Un territoire qui connait une forte progression démographique depuis 20 ans  75% de sa population active travaille sur le bassin clermontois ou Issoirien  2 petites zones activités  Un tissu commercial, artisanal et une agriculture dynamiques, mais qui ne se développent plus  Pas d’industrie  60 salariés (39 ETP)  1 budget Principal ( Budget fonctionnement CA 2014 : 5 millions d’€) + 7 budgets annexes
  4. 4. Le projet de territoire Un projet de territoire s’appuyant sur 2 piliers :  le développement des services aux habitants  le développement des loisirs et du tourisme en lien avec les activités pleine nature (APN)
  5. 5. Les Cheires, « jardin et piscine des Clermontois »  1 pôle « nautique » à Aydat  1 pôle « nordique » à Pessade  1 pôle « culturel » à Saint Saturnin  Une centaine de prestataires touristiques  2300 lits touristiques marchands  11 millions de retombées économiques induits par l’hébergement
  6. 6. Objectifs de développement  Construire un projet de développement reposant sur les points forts du territoire : son cadre de vie et sa diversité paysagère Stratégie basée sur le développement des loisirs à pratiquer en pleine nature  Une cible prioritaire : les habitants du Grand Clermont (400 000 habitants)  Une cible secondaire : les touristes
  7. 7. Générer des retombées économiques pour les prestataires Augmenter l’attractivité locale et inciter les porteurs de projets à venir s’installer Créer une dynamique « pleine nature » pour les habitants des Cheires Inciter l’accueil de nouvelles populations sur les Cheires par l’attractivité de l’offre de loisirs Développer la destination touristique grâce aux APN La Communauté de communes impulse la dynamique en investissant dans les équipements et sites structurants, et créer un outil de gestion Les loisirs « Pleine Nature », moteur du développement territorial
  8. 8. Mode de gouvernance Fixe le cadre stratégique de développement et investit Office de tourisme LES CHEIRES Communauté de communes LES CHEIRES visiteurs, Excursion- nistes touristes Habitants Écoles ALSH Clubs sportifs associations Prestataires touristiques Gère les équipements (base nautique, centre pleine nature), commercialise Met en réseau Met en marché Sub annuelle 460 000€
  9. 9. 6 millions d’investissement en 8 ans
  10. 10. Les sites de pratiques
  11. 11. Après 8 ans de mise en œuvre  Des prestataires qui maintiennent leur activité  Des prestataires qui développent leur activité  Des prestataires nouveaux qui s’installent Des retombées économiques pour le territoire  De l’emploi privé chez les prestataires touristiques APN (20 prestataires APN, 50 emplois directs)  De l’emploi public créé (37 salariés à l’OT , 14 ETP )  Une reconnaissance départementale et régionale en tant que « station de pleine nature »  Le développement d’évènementiels pleine nature  Des habitants des Cheires qui ont à proximité des équipements et sites de pratique de qualité et diversifiés
  12. 12. Mais…  Des équipements publics « piliers »fragiles économiquement  Une organisation et des financements basés sur la volonté politique  Des retombées économiques difficiles à mesurer précisément
  13. 13. Pour conclure  Par sa stratégie et ses investissements, la Communauté de communes a impulsé une dynamique qui semble s’installer durablement  Une économie « loisirs/tourisme » qui se développe  Une reconnaissance extraterritoriale qui s’affirme et qui légitime le choix politique  Des habitants qui plébiscitent les équipements en les pratiquants  Des « Grand Clermontois » qui laissent toujours des papiers gras …mais aussi de plus en plus d’ euros!

×