Cliquer sur la flèche pour continuer

LES
DÉFENSES
DE L’ORGANISME.
(1)
LES MICROBES

Ils sont tellement
Ils sont tellement
petits qu’on ne peut
petits qu’on ne peut
les voir qu’au
les voir qu’a...
LES MICROBES

L ’air

L ’eau

Les microbes
Les microbes
peuplent
peuplent
tous les milieux.
tous les milieux.

Le sol

Ils...
LES MICROBES

Dans ’air...
Dans ll’air...

Observation au microscope électronique :
les grains ont un diamètre de 0,01 mm
...
LES MICROBES

Dans le sol...
Dans le sol...

De nombreux microbes vivent dans le sol ;
certains sont responsables du
pourr...
LES MICROBES

Dans ’eau...
Dans ll’eau...

La paramécie est un unicellulaire de 0,25
mm de long qu’on trouve souvent dans ...
LES MICROBES

Sur notre peau...
Sur notre peau...

Observation au microscope électronique
la taille de cet acarien est 0,2...
LES MICROBES
Les microbes ne
Les microbes ne
sont pas tous
sont pas tous
dangereux.
dangereux.

Le pénicillium est un
cham...
LES MICROBES

Sur les dizaines de
Sur les dizaines de
milliers de
milliers de
microbes différents,
microbes différents,
un...
LES MICROBES

Chaque jour nous
Chaque jour nous
rencontrons des millions de
rencontrons des millions de
microbes pourtant ...
LE SYSTÈME IMMUNITAIRE

De nombreux organes coopèrent pour lutter
De nombreux organes coopèrent pour lutter
contre les mic...
LE SYSTÈME IMMUNITAIRE
Lieux de formation des
cellules de l’immunité

Thymus

Lieux de stockage des
cellules de l’immunité...
LE SYSTÈME IMMUNITAIRE

C’est dans la moelle rouge des os que prennent
C’est dans la moelle rouge des os que prennent
nais...
LA PHAGOCYTOSE
La PHAGOCYTOSE est le mécanisme par lequel certaines
La PHAGOCYTOSE est le mécanisme par lequel certaines
p...
LA DIAPEDESE : CHRONOLOGIE ANIMEE
LA PHAGOCYTOSE
Lésion
cutanée

Étape 4 faveur d’une blessure, des le les
Étape 5 neutrop...
LA PHAGOCYTOSE

Le repérage du microbe par une cellule
phagocytaire, son approche par
chimiotactisme et diapédèse sont des...
LA PHAGOCYTOSE

Polynucléaire
neutrophile
microbe

Étape
Étape 11

Étape
Étape 22

Reconnaissance et
adhésion

Étape
Étape...
LA PHAGOCYTOSE

1-le polynucléaire est
attiré par le microbe,
c ’est le chimiotactisme

4-Des enzymes
3-Le microbe est pri...
LA PHAGOCYTOSE

La phagocytose fait partie de l’immunité naturelle non-spécifique.
La phagocytose fait partie de l’immunit...
DÉFENSES DE L ’ORGANISME (1)

Auteurs :

Éric JOURDAN, professeur au collège Claude-Nicolas
Ledoux de Dôle
Laurent MARTORE...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Defenses 1

711 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
711
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
359
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Defenses 1

  1. 1. Cliquer sur la flèche pour continuer LES DÉFENSES DE L’ORGANISME. (1)
  2. 2. LES MICROBES Ils sont tellement Ils sont tellement petits qu’on ne peut petits qu’on ne peut les voir qu’au les voir qu’au microscope. microscope. Au microscope optique... Ou au microscope électronique...
  3. 3. LES MICROBES L ’air L ’eau Les microbes Les microbes peuplent peuplent tous les milieux. tous les milieux. Le sol Ils vivent aussi sur notre peau
  4. 4. LES MICROBES Dans ’air... Dans ll’air... Observation au microscope électronique : les grains ont un diamètre de 0,01 mm Les grains de pollen transportés par le vent sont parfois responsables d ’allergies.
  5. 5. LES MICROBES Dans le sol... Dans le sol... De nombreux microbes vivent dans le sol ; certains sont responsables du pourrissement des végétaux.
  6. 6. LES MICROBES Dans ’eau... Dans ll’eau... La paramécie est un unicellulaire de 0,25 mm de long qu’on trouve souvent dans les eaux stagnantes des flaques, des mares... Montage entre lame et lamelle et observation au grossissement x 100 Observation au grossissement x 400 Cliquer sur l ’image pour revoir la vidéo
  7. 7. LES MICROBES Sur notre peau... Sur notre peau... Observation au microscope électronique la taille de cet acarien est 0,2 mm Les acariens forment un groupe important de microbes qu’on trouve sur la peau, dans les lits, sur les tapis......
  8. 8. LES MICROBES Les microbes ne Les microbes ne sont pas tous sont pas tous dangereux. dangereux. Le pénicillium est un champignon dont on a extrait un antibiotique important, la pénicilline. Beaucoup sont Beaucoup sont inoffensifs. inoffensifs. Certains sont même Certains sont même utiles. utiles. C ’est grâce aux lactobacilles que nous avons des yaourts. La levure du boulanger est un champignon microscopique qui permet à la pâte de lever.
  9. 9. LES MICROBES Sur les dizaines de Sur les dizaines de milliers de milliers de microbes différents, microbes différents, un peu plus de cent un peu plus de cent seulement sont seulement sont dangereux. dangereux. Les microbes qui peuvent déclencher une Les microbes qui peuvent déclencher une maladie sont qualifiés de pathogènes. maladie sont qualifiés de pathogènes.
  10. 10. LES MICROBES Chaque jour nous Chaque jour nous rencontrons des millions de rencontrons des millions de microbes pourtant nous microbes ;;pourtant nous ne tombons pas souvent ne tombons pas souvent malades. malades. Notre organisme sait combattre les microbes. Notre organisme sait combattre les microbes.
  11. 11. LE SYSTÈME IMMUNITAIRE De nombreux organes coopèrent pour lutter De nombreux organes coopèrent pour lutter contre les microbes. contre les microbes. Certains vont fabriquer des cellules de défense Certains vont fabriquer des cellules de défense tandis que d ’autres vont stocker ces cellules. tandis que d ’autres vont stocker ces cellules.
  12. 12. LE SYSTÈME IMMUNITAIRE Lieux de formation des cellules de l’immunité Thymus Lieux de stockage des cellules de l’immunité Végétations Amygdales Ganglions du cou Ganglions de l’aisselle Rate Ganglions abdominaux Moelle rouge des os Appendice Ganglions de l’aine
  13. 13. LE SYSTÈME IMMUNITAIRE C’est dans la moelle rouge des os que prennent C’est dans la moelle rouge des os que prennent naissance toutes les cellules de défense de naissance toutes les cellules de défense de l’organisme. l’organisme. Mais toutes les cellules de défense n’ont pas les Mais toutes les cellules de défense n’ont pas les mêmes fonctions, les mêmes rôles. mêmes fonctions, les mêmes rôles. Les premières cellules qui vont intervenir lors de Les premières cellules qui vont intervenir lors de la pénétration d’un microbe sont les la pénétration d’un microbe sont les cellules phagocytaires. cellules phagocytaires. Elles ont pour rôle de phagocyter les microbes, Elles ont pour rôle de phagocyter les microbes, c’est à dire de les manger. c’est à dire de les manger.
  14. 14. LA PHAGOCYTOSE La PHAGOCYTOSE est le mécanisme par lequel certaines La PHAGOCYTOSE est le mécanisme par lequel certaines particules (poussières, goudron, bactéries, débris cellulaires…) particules (poussières, goudron, bactéries, débris cellulaires…) sont éliminées au cours d’une digestion par des phagocytes. sont éliminées au cours d’une digestion par des phagocytes. La phagocytose est réalisée par des cellules La phagocytose est réalisée par des cellules de défense particulières appelées phagocytes de défense particulières appelées phagocytes ou encore cellules phagocytaires. ou encore cellules phagocytaires. Ces phagocytes sont Ces phagocytes sont des leucocytes polynucléaires neutrophiles --des leucocytes polynucléaires neutrophiles des monocytes. --des monocytes. Les cellules phagocytaires repèrent les microbes par Les cellules phagocytaires repèrent les microbes par chimiotactisme les substances chimiques résultant de ’action des chimiotactisme ::les substances chimiques résultant de ll’action des microbes attirent les cellules phagocytaires. microbes attirent les cellules phagocytaires. Elles se déplacent par diapédèse, ’est dire en se déformant et en Elles se déplacent par diapédèse, cc’est ààdire en se déformant et en ’insinuant entre les autres cellules. ss’insinuant entre les autres cellules.
  15. 15. LA DIAPEDESE : CHRONOLOGIE ANIMEE LA PHAGOCYTOSE Lésion cutanée Étape 4 faveur d’une blessure, des le les Étape 5 neutrophile se détruit A : le : le neutrophiledirige vers Un neutrophile passe au à la paroi du Le la s’accole voisinage microorganisme au cours de la microorganismes : c’est le microorganismes envahissent les tissus capillaire lac’est la cutanée de : lésion MARGINATION CHIMIOTACTISME PHAGOCYTOSE Milieu extérieur 4- Chimiotactisme Tissu 5- Phagocytose Neutrophile Étape 3 : le : le neutrophile roule le long du Étape 2 neutrophile s’insinue entre les 3- Diapédèse Étape 1 : 1- Margination La MARGINATION cellules de la sanguin : c’est le ROLLING Neutrophile capillaireparoi : c’est la DIAPEDESE 2- Rolling Paroi Sang
  16. 16. LA PHAGOCYTOSE Le repérage du microbe par une cellule phagocytaire, son approche par chimiotactisme et diapédèse sont des étapes nécessaires à la phagocytose. La phagocytose consiste en une capture du microbe suivie de sa digestion.
  17. 17. LA PHAGOCYTOSE Polynucléaire neutrophile microbe Étape Étape 11 Étape Étape 22 Reconnaissance et adhésion Étape Étape 33 Formation d’une vacuole digestive Formation de pseudopodes Étape Étape 44 Étape 5 Étape 5 Digestion intracellulaire Exocytose des débris
  18. 18. LA PHAGOCYTOSE 1-le polynucléaire est attiré par le microbe, c ’est le chimiotactisme 4-Des enzymes 3-Le microbe est prisonnier digestives dans une vacuole digestive pénètrent dans la vacuole 2 - Le polynucléaire développe des pseudopodes (des bras) qui entourent le microbe 6-Le polynucléaire rejette les déchets par exocytose 5-Le microbe est digéré
  19. 19. LA PHAGOCYTOSE La phagocytose fait partie de l’immunité naturelle non-spécifique. La phagocytose fait partie de l’immunité naturelle non-spécifique. Cependant, elle joue un rôle central dans l’immunité spécifique. Cependant, elle joue un rôle central dans l’immunité spécifique.
  20. 20. DÉFENSES DE L ’ORGANISME (1) Auteurs : Éric JOURDAN, professeur au collège Claude-Nicolas Ledoux de Dôle Laurent MARTORELL, professeur au lycée LangevinWallon de Champigny-sur-Marne, Francis-Albéric SIBILLE, professeur au collège-lycée Pascal de Paris. Janvier 2003 sibille@free.fr

×