Commission d’Expertise Médicale - FFC

CORTISOL PLASMATIQUE
CONDUITES A TENIR EN CAS DE VALEURS ANORMALES (prélèvement du ...
Commission d’Expertise Médicale - FFC

Prise de corticoïdes déclarée lors
du prélèvement

Prise de corticoïdes non déclaré...
Commission d’Expertise Médicale - FFC

CORTISOLEMIE ELEVEE
= Cortisolémie > + 2 DS avec ou sans ostéocalcine basse.
Diagno...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longue

699 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
699
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longue

  1. 1. Commission d’Expertise Médicale - FFC CORTISOL PLASMATIQUE CONDUITES A TENIR EN CAS DE VALEURS ANORMALES (prélèvement du matin) version longue Validées par la commission médicale nationale du 27 03 2004 Mise à jour du 29 mai 2006 Têtes de réseau axe corticotrope et sport : Pr Yves LE BOUC - Pr Martine DUCLOS Biologiste : Jean Claude SOUBERBIELLE Référentiel du réseau RBML – L Marcel Mérieux analyse Technique Automate/kit Unité Valeurs de référence Cortisol Chimiluminescence (CL) CENTAUR µg/l nmol/l Valeur de référence du kit de dosage DEPISTAGE D’UNE INSUFFISANCE CORTICOTROPE Elle repose sur le dosage de la cortisolémie basale le matin (7-9h) à jeun. La cortisolémie de base est corrélée positivement à la réponse des surrénales après un test au synacthène. En cas de corticothérapie, elle est abaissée et seule une valeur basale supérieure à 180 µg/l (500nmol/l) permet d’affirmer dans ce cas la normalité de la fonction surrénalienne. Exploration : en première intention, il est préférable d’effectuer un test au synacthène à 1 µg en milieu endocrinologique, test plus sensible que le test à 250 µg. (ref. Dickstein JCEM 1991) Conduites à tenir : 1. basse : cortisol inférieur aux limites du kit Le diagnostic le plus vraisemblable est celui d’une insuffisance surrénalienne due à la prise de glucocorticoïdes 1. réglementaire : la FFC dans son règlement intérieur impose une contre indication temporaire immédiate en cas d’insuffisance surrénalienne. 2. médicale : 1 CORTISOL PLASMATIQUE CONDUITES A TENIR EN CAS DE VALEURS ANORMALES (prélèvement le matin) version longue validées par la CMN du 27 03 2004 – mise à jour du 29 mai 2006 © FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME
  2. 2. Commission d’Expertise Médicale - FFC Prise de corticoïdes déclarée lors du prélèvement Prise de corticoïdes non déclarée très forte suspicion d’insuffisance Cortisolémie inférieure à –2 surrénalienne DS (< à la norme basse) contre indication à la pratique du sport très forte suspicion d’insuffisance surrénalienne contre- indication à la pratique du sport Convocation urgente en milieu endocrinologique Cortisolémie entre – 2 DS et Vérification par le médecin de soins en co-prescription avec le 180 µg/l médecin fédéral dans un délai de 10 jours par rapport au jour du prélèvement (prélèvement à faire dans le réseau) Convocation urgente en milieu endocrinologique Si ostéocalcine basse ou élevée (forte présomption de corticothérapie) vérification par le médecin de soins en coprescription avec le médecin fédéral dans un délai de 10 jours par rapport au jour du prélèvement (prélèvement à faire dans le réseau) Cortisolémie > 180 µg / ml Si persistance de valeur dans cette fourchette demander avis endocrinologue rapidement Fonction surrénalienne normale Fonction surrénalienne normale Pour information : RESULTATS DU TEST AU SYNACTHENE à 1 µg Cortisolémie à 30 minutes après SYNACTHENE normal : cortisol >210 µg/l Cortisolémie à 30 minutes après SYNACTHENE anormal : cortisolémie < 180 µg/l Conduite à tenir Fonction surrénalienne normale Insuffisance surrénalienne Arrêt compétition par contre indication médicale il faut surveiller et prévenir comme pour un insuffisant des risques de décompensation et donner une carte d’insuffisant surrénalien au cas où il y aurait une cause déclenchante : opération, infection, etc. et 15 jours après redoser la cortisolémie Reprise compétition après normalisation d’un nouveau test synacthène ou d’une hypoglycémie insulinique ou d’un cortisol de base > 180µg/l 2 CORTISOL PLASMATIQUE CONDUITES A TENIR EN CAS DE VALEURS ANORMALES (prélèvement le matin) version longue validées par la CMN du 27 03 2004 – mise à jour du 29 mai 2006 © FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME
  3. 3. Commission d’Expertise Médicale - FFC CORTISOLEMIE ELEVEE = Cortisolémie > + 2 DS avec ou sans ostéocalcine basse. Diagnostics à évoquer : o o o o o o Hypercorticisme. Restriction calorique sévère Prise de glucocorticoïdes naturels (hydrocortisone) ou de synthèse croisant avec le kit de dosage (prednisone, prednisolone, méthylprednisolone) Administration d’ACTH Contraception orale Grossesse Conduites à tenir 1. réglementaire : la FFC dans son règlement intérieur n’impose pas l’arrêt de la compétition mais impose la prise en charge médicale 2. médicale : Dans un premier temps : contrôle de la cortisolémie basale et ACTH et S DHEA par le médecin de soins en co-prescription avec le médecin fédéral dans les 10 jours suivant le prélèvement Si ACTH basse et /ou SDHEA bas, prise de glucocorticoïdes vraisemblable. Eliminer une insuffisance surrénalienne en milieu endocrinologique. Dans un deuxième temps : si le cortisol est toujours élevé ou si ACTH et S DHEA anormaux examens complémentaires à réaliser en milieu endocrinologique : o o o Interrogatoire (recherche d’administration de glucocorticoïdes) Dosage cortisol libre urinaire des 24 heures ou de la nuit Test de freinage à la DXM Notes Le refus de pratiquer les examens doit être considéré comme l’impossibilité d‘évaluer l’aptitude à la pratique de la compétition. Conséquence : au nom du principe de précaution il y aura délivrance d’un certificat de contre indication 3 CORTISOL PLASMATIQUE CONDUITES A TENIR EN CAS DE VALEURS ANORMALES (prélèvement le matin) version longue validées par la CMN du 27 03 2004 – mise à jour du 29 mai 2006 © FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME

×