SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Télécharger pour lire hors ligne
Cirrhose: Réa or
Not Réa?
JCHB 2022
Dr Sophie-Caroline Sacleux
Antécédents:
● Diabète de type 2 non insulino-requérant (2017)
● Rhumatisme psoriasique traité par Méthotrexate
Poids 75kg pour 1m76, BMI 24 ; poids max 100kg, BMI 32 il y a 3 ans
Mode de vie:
● Séparé, 2 enfants
● Peintre en bâtiment, a perdu son emploi en 2018
● Alcool : 2 bouteilles de vin rouge/j et whisky non quantifié le weekend, non sevré
● Tabac : 10 paquets-années, non sevré
Traitement:
METFORMINE 1000 mg x 2/J, mauvaise observance
Mr R, 56 ans
Hospitalisé du 20 au 27 janvier en hépato-gastro-entérologie pour décompensation oedémato-ascitique
Ascite de grande abondance et œdèmes des membres inférieurs - ponction évacuatrice 6L non infectés
Encéphalopathie hépatique grade 2 : flapping tremor uniquement
Insuffisance hépato-cellulaire avec ictère
TP/INR 35%
Bilirubine totale/conjuguée 183/154 µmol/L
ASAT 131 UI/L
ALAT 92 UI/L
Fonction rénale conservée – créatinine 80 µmol/L diurèse conservée
Bilan initial
- Endoscopie digestive haute retrouvant des varices oesophagiennes grade II
- Scanner abdomino-pelvien injecté: ascite de grande abondance, foie dysmorphique, pas d’argument pour un
nodule de CHC, vaisseaux hépatiques (tronc porte et veines hépatiques) perméables
En hospitalisation conventionnelle
Au total, découverte de cirrhose en lien avec l’alcool non sevré et NASH, suspicion
d’hépatite alcoolique aiguë
- Corticothérapie après bilan infectieux négatif
- Diurétiques FUROSEMIDE + SPIRONOLACTONE
- PROPRANOLOL LP 160 mg
Après 4 jours de corticothérapie, désaturation
- 90% en air ambiant; 96% sous 2L/min VS Lunettes
- Pas de signes cliniques de détresse respiratoire
- Neurologique : EH grade 2
- Hémodynamique stable
- Bilirubine totale 216 µmol/L TP 27% INR 2,56
- Insuffisance rénale aiguë créatinine 121 µmol/L
- Leucocytes 24 G/L
Histoire de la maladie
PCR covid négatif; BD glucan en cours
Antigénurie légionelles & pneumocoque négatives
Scanner thoracique
● Arrêt corticothérapie
● Antibiothérapie par TAZOCILLINE + TAVANIC
● Pas de BACTRIM dans l’attente des résultats des BD-glucan
● Programmation d’un LBA le lendemain
● Oxygénothérapie – surveillance
Détresse respiratoire aiguë le soir même
- Polypnée 35 c/min, auscultation ronchis bilatéraux
- SpO2 85% sous 6L/min
- Hémodynamique : FC 88 bpm, TA 88/52 (64) mmHg, marbrures des 2 genoux
- Neurologique: score de Glasgow 11 (E= 3 + V= 2 + M= 6)
- Bilirubine 246 µmol/L; TP 24%; INR 2,90
- Créatinine 178 µmol/L; urée 19 mmo/L; pas d’hyperkaliémie
En hospitalisation conventionnelle
Score CLIF-OF : adaptation du SOFA
1 2 3
Foie
Bilirubine (µmol/L)
< 100 100 - 200 > 200
Rein
Créatinine (µmol/L)
176 ≥ 176 - < 300
≥ 300 µmol/L
ou EER
Cerveau
(EH grade de West-Heaven)
0 1-2 3-4
Coagulation
INR
< 2 2 - < 2.5 ≥ 2.5
Circulation
(PAM mmHg, γ/kg/min)
≥ 70 < 70 Vasopresseurs
Poumons
(PaO2/FiO2)
ou (SpO2/FiO2)
> 300
> 357
≤ 300 and > 200
> 214 and ≤ 357
≤ 200
≤ 214
Moreau et al, Gastroenterology. 2013
ACLF grade
Pas de défaillance
d’organe
1 défaillance d’organe
isolée et créat < 133
µmol/L et pas
d’encéphalopathie
hépatique
Défaillance neurologique
(EH grade 3-4) et créat <
133 µmol/L
Mortalité J28 < 5%
Pas d’ACLF
Créatinine > 300 ou EER
Défaillance d’organe
isolée et créat entre 133
et 168 µmol/L et/ou EH
grade 1 ou 2
Défaillance neurologique
(EH grade 3 - 4) et
créatinine entre 133 et
168 µmol/L
Mortalité J28 = 22%
Grade 1
2 défaillances
d’organe
Mortalité J28 = 32%
Grade 2
3 défaillances
d’organe ou plus
Mortalité J28 = 77%
Grade 3
Moreau Gastoenterology 2013
Faut-il admettre ce patient en réanimation?
Admission en réanimation
Intubation oro-trachéale d’emblée devant détresse respiratoire aiguë + défaillance
neurologique
Etat de choc – NORADRENALINE 3,5 mg/h – hyperlactatémie 5 mmol/L
Inusffisance rénale aiguë anurique; créatinine 180 µmol/L
Bilirubine 246 µmol/L; TP 24%; INR 2,90
Leucocytes 31 G/L
! ACLF grade 3 avec 5 défaillances
En réanimation J0
Prise en charge
NORADRENALINE, hydrocortisone
Elargissement antibiothérapie
- anti-CG+ ZYVOXID
- BACTRIM probabiliste car suspicion de pneumocystose
Hémocultures
Pas de LBA car défaillance respiratoire sévère
Curarisation – paO2/FiO2 = 100 ; mis en décubitus ventral pour 16h
En réanimation J0
● Amélioration après 2 séances de DV – rapport paO2/FiO2 145 – FiO2 45%
● Curarisation poursuivie – sédation DIPRIVAN / SUFENTA
● Réalisation du LBA pour recherche de pneumocystose
● Noradrénaline 1,5 mg/h – lactates 2 mmol/L
● Bilirubine 383 µmol/L - TP 19% INR 3,47
● Anurique, sans critères de dialyse en urgence, créatinine 182 µmol/L
● Baisse des leucocytes 18 G/L
● ! Amélioration respiratoire & hémodynamique mais toujours ACLF grade 3
En réanimation J3
Enquête addictologique auprès de la famille
- Pas de connaissance de la maladie alcoolique auparavant
- Consommation d’alcool majorée depuis 2 ans, correspondant au décès de son frère
- Perte d’emploi non liée à l’alcool, séparation liée à l’alcool mais son ex-femme reste présente et
souhaite être présente en cas de greffe
- Pas de violence pendant les consommations d’alcool
- Ne voit jamais son médecin traitant
Scanner TAP : foie dysmorphique, ascite, pas de thrombose, pas de nodule suspect
Bilan cardiologique
ETT : FEVG 60% hyperdébit cardiaque pas d’argument pour HTAP, pas de valvulopathie
ECG : pas d’anomalies
En réanimation
Ce patient est-il éligible à la transplantation
hépatique ?
Amélioration respiratoire – ventilé FiO2 40% paO2/FiO2 210
Décurarisé – désédaté – réveil RASS – 2
NORADRENALINE sevrée – lactates normaux
Insuffisance rénale aiguë anurique finalement non dialysée
- amélioration créatinine 101 µmol/L
- Reprise diurèse 1 L/24h
- surcharge hydro-sodée + 11 kg
Bilan hépatique stable dans la gravité:
- TP 18% INR 2,92
- Bilirubine 381 µmol/L
Leucocytes stables 17 G/L
! Amélioration avec perte d’une défaillance mais toujours ACLF grade 3
En réanimation J7
Devant amélioration après discussion collégiale
Inscription sur liste de Transplantation Hépatique
MELD 40 – groupe sanguin O+
J1 d’inscription sur liste:
- Nouvelle dégradation respiratoire – FiO2 50% - paO2/FiO2 160
- Suspicion de Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique – foyer radiologique,
sécrétion sales
- Choc septique NORADRENALINE 1 mg/h, lactates 2,5 mmol/L
- Bilan hépatique Bilirubine 400 µmol/L TP 21%
- Leucocytes 25 G/L
- Créatinine stable mais oligurie
Réanimation J9
Faut-il le mettre en contre-indication temporaire ?
Faut-il le mettre en contre-indication temporaire ?
Oui
Quand faut-il lever la contre-indication
temporaire?
Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique à Klebsiella Pneumoniae BLSE
Antibiothérapie depuis 72h par TIENAM + ZYVOXID + CANCIDAS
Evolution :
● Baisse de la NORADRENALINE 0,2 mg/h, lactates 1,7 mmol/L
● FiO2 40% paO2/FiO2 205
● Réveil en cours – réponse ordres simples, ouverture des yeux
● Bilan hépatique stable
Levée de CIT – Transplantation hépatique J18 de réanimation
Suites relativement simples, sevrage ventilatoire au 3ème jour
Sortie de réanimation à J9
Patient vivant à 8 mois
Réanimation J12
TAM score
Artzner Am J Transplant 2020
● Inclusion de tous les patients cirrhotiques décompensés admis en Réanimation au CHB
● Janvier 2017 – Février 2020
● 200 patients inclus
● Age moyen= 55,2 ± 11,3 ans
● Etiologies:
- Alcool : 82%
- NASH seule 18%
- Virale seule 10%
● Alcool
- Sevré > 6 mois 54%
- Sevré < 6 mois 4%
- Non sevré 32%
● Motif d’admission en reanimation
- Choc septique 25
- Hémorragie Digestive haute 22%
- SDRA 19%
Expérience de Paul Brousse : étude prospective : Patients
200 cirrhotiques admis en réanimation
au CHB
Amélioration rapide: 16 pts
(8%)
96 patients éligibles (48%)
69 patients inscrits sur liste de greffe
(34.5%)
50 patients transplantés (25%)
1 patient en attente
Patient considérés non-Eligible à la greffe: 44% (n= 88):
• Critères addictologiques(n= 76)
• Décès dans les 48h(n= 2)
• Cancer/CHC hors critères de Milan (n= 9)
• Age > 70 an (n= 5)
• Comorbidités (n=7)
• Infection sévère on contrôlée (n= 11)
• Dénutrition sévère(n= 11)
Mort sur liste 26.1% (n= 18)
• Choc septique n = 12)
• SDRA (n = 2)
• Autre (n= 4)
Mort au cours de l’évaluation: 28.1%(n= 27)
• Sepsis (n= 12
• Rupture de varices oesophagiennes(n= 6)
• SDRA (n= 4)
• Hémorragie cérébrale(n=2)
• Autre (n= 3)
Sacleux S-C – non publié
8%
12%
21%
59%
J3 n= 194
ACLF 2
ACLF 1
ACLF 3
19%
10%
24%
47%
J7 n= 168
ACLF 2
ACLF 1
ACLF 3
22%
20%
22%
36%
ACLF 3
ACLF 2
ACLF 1
TH n= 50
5%
15%
25%
55%
Admission n= 200
Pas d’ACLF
ACLF 2
ACLF 1
ACLF 3
Répartition des Grades ACLF à l’admission, à J3, à J7 et au
moment de la TH
Pas d’ACLF
Pas d’ACLF
Pas d’ACLF
Sacleux S-C – non publié
23,7%
28,9%
21,1%
13,2%
10,5%
2,6%
0,0%
10,0%
20,0%
30,0%
40,0%
1 2 3 4 5 6
Nombre de défaillance d’organes
Nombre de défaillance d’organes au moment de la TH
chez patients greffés en ACLF
(n= 38)
Sacleux S-C – non publié
26%
29%
34%
42%
58%
68%
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80%
Respiratory failure
Circulatory failure
Neurological failure
Kidney failure
Liver failure
Hematological failure
Type de défaillance au moment de la TH
Coagulation
Hépatique
Rénale
Neurologique
Circulatoire
Respiratoire
Sacleux S-C – non publié
98% 98%
94% 94% 94% 94% 94% 94%
16%
5% 5% 5% 5% 5%
36%
25%
19% 19% 17% 17%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
(months)
Survie
TH
Non éligibles
Eligibles nonTH
Sacleux S-C – non publié
10%
41% 42%
60%
19%
30%
39%
61%
18%
28%
33%
65%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
0 1 2 3
Mortalité
à
J28
Admission Day 3 Day 7
Mortalité à J28 selon le grade ACLF à l’admission, J3 et J7
J3 J7 Sacleux S-C – non publié
Facteurs de risque associé à la mortalité à J28
Facteur de risque Odds ratio IC 95% p
Ventilation mécanique 9,26 [3,55-24,11] <0,0001
Défaillance hépatique à J0 (CLIF OF) 2,84 [1,21-6,66] 0,0165
Epuration extra-rénale 2,55 [1,1-5,92] 0,0296
Evolution du score CLIF-C score entre
l’admission et J3
1,05 [1-1,1] 0,0331
Age 1,1 [1,05-1,15] <0,0001
Score de Child à l’admission 1,75 [1,34-2,29] <0,0001
Sacleux S-C – non publié
Temps médian (Q1;Q3) entre l’admission et l’inscription = 10 jours (6; 36)
Temps médian (Q1;Q3) entre l’inscription et la greffe= 10 jours (3; 54)
Temps médian (Q1;Q3) entre l’admission et la greffe = 21 jours (10;41)
Patients greffés depuis la réanimation = 16 jours (7;28)
Rapport PaO2/FiO2 Median (Q1;Q3) = 268 (231; 285)
11 patients sous NORADRENALINE– dose médiane (Q1;Q3) : 0,1 (0,025;0,3) µg/kg/min
Le jour de la transplantation hépatique
Facteurs Odds ratio IC 95% p
Ventilation mécanique 9,58 [3,29-27,89] <0,0001
Aggravation du score CLIF-C score
entre l’admission et J3
1,87 [3,24-1,08] 0,0266
Facteur de risque associés à de moindre chances de TH
Sacleux S-C – non publié
Merci de votre
attention
Centre Hépato-Biliaire, Hôpital Paul Brousse, Villejuif

Contenu connexe

Tendances

Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhoseEvaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
soshepatites
 

Tendances (20)

Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
 
Ascite au cours de la cirrhose : traitements
Ascite au cours de la cirrhose : traitementsAscite au cours de la cirrhose : traitements
Ascite au cours de la cirrhose : traitements
 
Vo
VoVo
Vo
 
traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
 
Cat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestiveCat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestive
 
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLHépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
 
Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie
 
Cas Clinique Nephrologie
Cas Clinique NephrologieCas Clinique Nephrologie
Cas Clinique Nephrologie
 
CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
 
Traitement des vascularites à ANCA en 2014
Traitement des vascularites à ANCA en 2014Traitement des vascularites à ANCA en 2014
Traitement des vascularites à ANCA en 2014
 
TRANSPLANTATION HEPATIQUE L'essentiel à savoir
TRANSPLANTATION HEPATIQUE L'essentiel à savoirTRANSPLANTATION HEPATIQUE L'essentiel à savoir
TRANSPLANTATION HEPATIQUE L'essentiel à savoir
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
Cirrhose et insuffisance rénale
Cirrhose et insuffisance rénaleCirrhose et insuffisance rénale
Cirrhose et insuffisance rénale
 
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhoseEvaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
 
La Ponction biopsie rénale
La Ponction biopsie rénaleLa Ponction biopsie rénale
La Ponction biopsie rénale
 
Sca externes.1
Sca externes.1Sca externes.1
Sca externes.1
 
insuffisance rénale aiguë obsétricale
insuffisance rénale aiguë obsétricale insuffisance rénale aiguë obsétricale
insuffisance rénale aiguë obsétricale
 
Echo doppler vasculaire
Echo doppler vasculaireEcho doppler vasculaire
Echo doppler vasculaire
 
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSEHEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
 
Porphyries hépatiques L 'essentiel
Porphyries hépatiques L 'essentielPorphyries hépatiques L 'essentiel
Porphyries hépatiques L 'essentiel
 

Similaire à Cas Clinique Sophie SAcleux.pdf

Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique   enoncé 1 rédigé par cnermCas clinique   enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Réseau Pro Santé
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Haifa Ben Abid
 
Rein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologueRein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologue
AUFEVRE
 

Similaire à Cas Clinique Sophie SAcleux.pdf (20)

Cas clinique interactif - Sophie SACLEUX
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUXCas clinique interactif - Sophie SACLEUX
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUX
 
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique   enoncé 1 rédigé par cnermCas clinique   enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
 
dysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemiesdysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemies
 
anesthesie et HTA 2020.pdf
anesthesie et HTA 2020.pdfanesthesie et HTA 2020.pdf
anesthesie et HTA 2020.pdf
 
Traitements de l'Hépatite C Chronique en 2014 pour les patients cirrhotiques ...
Traitements de l'Hépatite C Chronique en 2014 pour les patients cirrhotiques ...Traitements de l'Hépatite C Chronique en 2014 pour les patients cirrhotiques ...
Traitements de l'Hépatite C Chronique en 2014 pour les patients cirrhotiques ...
 
Alcool et foie
Alcool et foieAlcool et foie
Alcool et foie
 
Corinne.Isnard Bagnis
Corinne.Isnard BagnisCorinne.Isnard Bagnis
Corinne.Isnard Bagnis
 
Reaction anaphylactiq
Reaction anaphylactiqReaction anaphylactiq
Reaction anaphylactiq
 
Syndrome hémolytique et urémique
Syndrome hémolytique et urémiqueSyndrome hémolytique et urémique
Syndrome hémolytique et urémique
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
 
pharmacotherapy of heart_failure.pptx
pharmacotherapy of heart_failure.pptxpharmacotherapy of heart_failure.pptx
pharmacotherapy of heart_failure.pptx
 
Hirata syndrome
Hirata syndromeHirata syndrome
Hirata syndrome
 
Rituximab in Minimal Change
Rituximab in Minimal Change Rituximab in Minimal Change
Rituximab in Minimal Change
 
Rein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologueRein vu-par-cardiologue
Rein vu-par-cardiologue
 
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
 
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
 
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaqueMaster class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
 
Les avancées thérapeutiques
Les avancées thérapeutiquesLes avancées thérapeutiques
Les avancées thérapeutiques
 
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
 
Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2
 

Plus de Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse

Plus de Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse (20)

Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 
Point de vue du chirurgien hépatique - M.A. Allard
Point de vue du chirurgien hépatique - M.A. AllardPoint de vue du chirurgien hépatique - M.A. Allard
Point de vue du chirurgien hépatique - M.A. Allard
 
Quoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. Vibert
Quoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. VibertQuoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. Vibert
Quoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. Vibert
 
Conférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. Mansson
Conférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. ManssonConférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. Mansson
Conférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. Mansson
 
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. GolseChirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
 
Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...
Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...
Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...
 
Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...
Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...
Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...
 
Point de vue du chirurgien colorectal - S. Benoist
Point de vue du chirurgien colorectal - S. BenoistPoint de vue du chirurgien colorectal - S. Benoist
Point de vue du chirurgien colorectal - S. Benoist
 
Chirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. Azoulay
Chirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. AzoulayChirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. Azoulay
Chirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. Azoulay
 
Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...
Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...
Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...
 
DPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. Salloum
DPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. SalloumDPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. Salloum
DPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. Salloum
 
Quoi de neuf dans les métastases hépatique?
Quoi de neuf dans les métastases hépatique?Quoi de neuf dans les métastases hépatique?
Quoi de neuf dans les métastases hépatique?
 
Destruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. Allard
Destruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. AllardDestruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. Allard
Destruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. Allard
 
Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...
Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...
Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...
 
Quoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. Pittau
Quoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. PittauQuoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. Pittau
Quoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. Pittau
 
Quand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdf
Quand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdfQuand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdf
Quand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdf
 
En Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdf
En Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdfEn Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdf
En Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdf
 
En transplantation A Coilly.pdf
En transplantation A Coilly.pdfEn transplantation A Coilly.pdf
En transplantation A Coilly.pdf
 

Dernier

Dernier (7)

Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 

Cas Clinique Sophie SAcleux.pdf

  • 1. Cirrhose: Réa or Not Réa? JCHB 2022 Dr Sophie-Caroline Sacleux
  • 2. Antécédents: ● Diabète de type 2 non insulino-requérant (2017) ● Rhumatisme psoriasique traité par Méthotrexate Poids 75kg pour 1m76, BMI 24 ; poids max 100kg, BMI 32 il y a 3 ans Mode de vie: ● Séparé, 2 enfants ● Peintre en bâtiment, a perdu son emploi en 2018 ● Alcool : 2 bouteilles de vin rouge/j et whisky non quantifié le weekend, non sevré ● Tabac : 10 paquets-années, non sevré Traitement: METFORMINE 1000 mg x 2/J, mauvaise observance Mr R, 56 ans
  • 3. Hospitalisé du 20 au 27 janvier en hépato-gastro-entérologie pour décompensation oedémato-ascitique Ascite de grande abondance et œdèmes des membres inférieurs - ponction évacuatrice 6L non infectés Encéphalopathie hépatique grade 2 : flapping tremor uniquement Insuffisance hépato-cellulaire avec ictère TP/INR 35% Bilirubine totale/conjuguée 183/154 µmol/L ASAT 131 UI/L ALAT 92 UI/L Fonction rénale conservée – créatinine 80 µmol/L diurèse conservée Bilan initial - Endoscopie digestive haute retrouvant des varices oesophagiennes grade II - Scanner abdomino-pelvien injecté: ascite de grande abondance, foie dysmorphique, pas d’argument pour un nodule de CHC, vaisseaux hépatiques (tronc porte et veines hépatiques) perméables En hospitalisation conventionnelle
  • 4. Au total, découverte de cirrhose en lien avec l’alcool non sevré et NASH, suspicion d’hépatite alcoolique aiguë - Corticothérapie après bilan infectieux négatif - Diurétiques FUROSEMIDE + SPIRONOLACTONE - PROPRANOLOL LP 160 mg Après 4 jours de corticothérapie, désaturation - 90% en air ambiant; 96% sous 2L/min VS Lunettes - Pas de signes cliniques de détresse respiratoire - Neurologique : EH grade 2 - Hémodynamique stable - Bilirubine totale 216 µmol/L TP 27% INR 2,56 - Insuffisance rénale aiguë créatinine 121 µmol/L - Leucocytes 24 G/L Histoire de la maladie
  • 5. PCR covid négatif; BD glucan en cours Antigénurie légionelles & pneumocoque négatives Scanner thoracique
  • 6. ● Arrêt corticothérapie ● Antibiothérapie par TAZOCILLINE + TAVANIC ● Pas de BACTRIM dans l’attente des résultats des BD-glucan ● Programmation d’un LBA le lendemain ● Oxygénothérapie – surveillance Détresse respiratoire aiguë le soir même - Polypnée 35 c/min, auscultation ronchis bilatéraux - SpO2 85% sous 6L/min - Hémodynamique : FC 88 bpm, TA 88/52 (64) mmHg, marbrures des 2 genoux - Neurologique: score de Glasgow 11 (E= 3 + V= 2 + M= 6) - Bilirubine 246 µmol/L; TP 24%; INR 2,90 - Créatinine 178 µmol/L; urée 19 mmo/L; pas d’hyperkaliémie En hospitalisation conventionnelle
  • 7. Score CLIF-OF : adaptation du SOFA 1 2 3 Foie Bilirubine (µmol/L) < 100 100 - 200 > 200 Rein Créatinine (µmol/L) 176 ≥ 176 - < 300 ≥ 300 µmol/L ou EER Cerveau (EH grade de West-Heaven) 0 1-2 3-4 Coagulation INR < 2 2 - < 2.5 ≥ 2.5 Circulation (PAM mmHg, γ/kg/min) ≥ 70 < 70 Vasopresseurs Poumons (PaO2/FiO2) ou (SpO2/FiO2) > 300 > 357 ≤ 300 and > 200 > 214 and ≤ 357 ≤ 200 ≤ 214 Moreau et al, Gastroenterology. 2013
  • 8. ACLF grade Pas de défaillance d’organe 1 défaillance d’organe isolée et créat < 133 µmol/L et pas d’encéphalopathie hépatique Défaillance neurologique (EH grade 3-4) et créat < 133 µmol/L Mortalité J28 < 5% Pas d’ACLF Créatinine > 300 ou EER Défaillance d’organe isolée et créat entre 133 et 168 µmol/L et/ou EH grade 1 ou 2 Défaillance neurologique (EH grade 3 - 4) et créatinine entre 133 et 168 µmol/L Mortalité J28 = 22% Grade 1 2 défaillances d’organe Mortalité J28 = 32% Grade 2 3 défaillances d’organe ou plus Mortalité J28 = 77% Grade 3 Moreau Gastoenterology 2013
  • 9. Faut-il admettre ce patient en réanimation?
  • 10. Admission en réanimation Intubation oro-trachéale d’emblée devant détresse respiratoire aiguë + défaillance neurologique Etat de choc – NORADRENALINE 3,5 mg/h – hyperlactatémie 5 mmol/L Inusffisance rénale aiguë anurique; créatinine 180 µmol/L Bilirubine 246 µmol/L; TP 24%; INR 2,90 Leucocytes 31 G/L ! ACLF grade 3 avec 5 défaillances En réanimation J0
  • 11. Prise en charge NORADRENALINE, hydrocortisone Elargissement antibiothérapie - anti-CG+ ZYVOXID - BACTRIM probabiliste car suspicion de pneumocystose Hémocultures Pas de LBA car défaillance respiratoire sévère Curarisation – paO2/FiO2 = 100 ; mis en décubitus ventral pour 16h En réanimation J0
  • 12. ● Amélioration après 2 séances de DV – rapport paO2/FiO2 145 – FiO2 45% ● Curarisation poursuivie – sédation DIPRIVAN / SUFENTA ● Réalisation du LBA pour recherche de pneumocystose ● Noradrénaline 1,5 mg/h – lactates 2 mmol/L ● Bilirubine 383 µmol/L - TP 19% INR 3,47 ● Anurique, sans critères de dialyse en urgence, créatinine 182 µmol/L ● Baisse des leucocytes 18 G/L ● ! Amélioration respiratoire & hémodynamique mais toujours ACLF grade 3 En réanimation J3
  • 13. Enquête addictologique auprès de la famille - Pas de connaissance de la maladie alcoolique auparavant - Consommation d’alcool majorée depuis 2 ans, correspondant au décès de son frère - Perte d’emploi non liée à l’alcool, séparation liée à l’alcool mais son ex-femme reste présente et souhaite être présente en cas de greffe - Pas de violence pendant les consommations d’alcool - Ne voit jamais son médecin traitant Scanner TAP : foie dysmorphique, ascite, pas de thrombose, pas de nodule suspect Bilan cardiologique ETT : FEVG 60% hyperdébit cardiaque pas d’argument pour HTAP, pas de valvulopathie ECG : pas d’anomalies En réanimation
  • 14. Ce patient est-il éligible à la transplantation hépatique ?
  • 15. Amélioration respiratoire – ventilé FiO2 40% paO2/FiO2 210 Décurarisé – désédaté – réveil RASS – 2 NORADRENALINE sevrée – lactates normaux Insuffisance rénale aiguë anurique finalement non dialysée - amélioration créatinine 101 µmol/L - Reprise diurèse 1 L/24h - surcharge hydro-sodée + 11 kg Bilan hépatique stable dans la gravité: - TP 18% INR 2,92 - Bilirubine 381 µmol/L Leucocytes stables 17 G/L ! Amélioration avec perte d’une défaillance mais toujours ACLF grade 3 En réanimation J7
  • 16. Devant amélioration après discussion collégiale Inscription sur liste de Transplantation Hépatique MELD 40 – groupe sanguin O+ J1 d’inscription sur liste: - Nouvelle dégradation respiratoire – FiO2 50% - paO2/FiO2 160 - Suspicion de Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique – foyer radiologique, sécrétion sales - Choc septique NORADRENALINE 1 mg/h, lactates 2,5 mmol/L - Bilan hépatique Bilirubine 400 µmol/L TP 21% - Leucocytes 25 G/L - Créatinine stable mais oligurie Réanimation J9
  • 17. Faut-il le mettre en contre-indication temporaire ?
  • 18. Faut-il le mettre en contre-indication temporaire ? Oui Quand faut-il lever la contre-indication temporaire?
  • 19. Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique à Klebsiella Pneumoniae BLSE Antibiothérapie depuis 72h par TIENAM + ZYVOXID + CANCIDAS Evolution : ● Baisse de la NORADRENALINE 0,2 mg/h, lactates 1,7 mmol/L ● FiO2 40% paO2/FiO2 205 ● Réveil en cours – réponse ordres simples, ouverture des yeux ● Bilan hépatique stable Levée de CIT – Transplantation hépatique J18 de réanimation Suites relativement simples, sevrage ventilatoire au 3ème jour Sortie de réanimation à J9 Patient vivant à 8 mois Réanimation J12
  • 20. TAM score Artzner Am J Transplant 2020
  • 21. ● Inclusion de tous les patients cirrhotiques décompensés admis en Réanimation au CHB ● Janvier 2017 – Février 2020 ● 200 patients inclus ● Age moyen= 55,2 ± 11,3 ans ● Etiologies: - Alcool : 82% - NASH seule 18% - Virale seule 10% ● Alcool - Sevré > 6 mois 54% - Sevré < 6 mois 4% - Non sevré 32% ● Motif d’admission en reanimation - Choc septique 25 - Hémorragie Digestive haute 22% - SDRA 19% Expérience de Paul Brousse : étude prospective : Patients
  • 22. 200 cirrhotiques admis en réanimation au CHB Amélioration rapide: 16 pts (8%) 96 patients éligibles (48%) 69 patients inscrits sur liste de greffe (34.5%) 50 patients transplantés (25%) 1 patient en attente Patient considérés non-Eligible à la greffe: 44% (n= 88): • Critères addictologiques(n= 76) • Décès dans les 48h(n= 2) • Cancer/CHC hors critères de Milan (n= 9) • Age > 70 an (n= 5) • Comorbidités (n=7) • Infection sévère on contrôlée (n= 11) • Dénutrition sévère(n= 11) Mort sur liste 26.1% (n= 18) • Choc septique n = 12) • SDRA (n = 2) • Autre (n= 4) Mort au cours de l’évaluation: 28.1%(n= 27) • Sepsis (n= 12 • Rupture de varices oesophagiennes(n= 6) • SDRA (n= 4) • Hémorragie cérébrale(n=2) • Autre (n= 3) Sacleux S-C – non publié
  • 23. 8% 12% 21% 59% J3 n= 194 ACLF 2 ACLF 1 ACLF 3 19% 10% 24% 47% J7 n= 168 ACLF 2 ACLF 1 ACLF 3 22% 20% 22% 36% ACLF 3 ACLF 2 ACLF 1 TH n= 50 5% 15% 25% 55% Admission n= 200 Pas d’ACLF ACLF 2 ACLF 1 ACLF 3 Répartition des Grades ACLF à l’admission, à J3, à J7 et au moment de la TH Pas d’ACLF Pas d’ACLF Pas d’ACLF Sacleux S-C – non publié
  • 24. 23,7% 28,9% 21,1% 13,2% 10,5% 2,6% 0,0% 10,0% 20,0% 30,0% 40,0% 1 2 3 4 5 6 Nombre de défaillance d’organes Nombre de défaillance d’organes au moment de la TH chez patients greffés en ACLF (n= 38) Sacleux S-C – non publié
  • 25. 26% 29% 34% 42% 58% 68% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Respiratory failure Circulatory failure Neurological failure Kidney failure Liver failure Hematological failure Type de défaillance au moment de la TH Coagulation Hépatique Rénale Neurologique Circulatoire Respiratoire Sacleux S-C – non publié
  • 26. 98% 98% 94% 94% 94% 94% 94% 94% 16% 5% 5% 5% 5% 5% 36% 25% 19% 19% 17% 17% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 (months) Survie TH Non éligibles Eligibles nonTH Sacleux S-C – non publié
  • 27. 10% 41% 42% 60% 19% 30% 39% 61% 18% 28% 33% 65% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 0 1 2 3 Mortalité à J28 Admission Day 3 Day 7 Mortalité à J28 selon le grade ACLF à l’admission, J3 et J7 J3 J7 Sacleux S-C – non publié
  • 28. Facteurs de risque associé à la mortalité à J28 Facteur de risque Odds ratio IC 95% p Ventilation mécanique 9,26 [3,55-24,11] <0,0001 Défaillance hépatique à J0 (CLIF OF) 2,84 [1,21-6,66] 0,0165 Epuration extra-rénale 2,55 [1,1-5,92] 0,0296 Evolution du score CLIF-C score entre l’admission et J3 1,05 [1-1,1] 0,0331 Age 1,1 [1,05-1,15] <0,0001 Score de Child à l’admission 1,75 [1,34-2,29] <0,0001 Sacleux S-C – non publié
  • 29. Temps médian (Q1;Q3) entre l’admission et l’inscription = 10 jours (6; 36) Temps médian (Q1;Q3) entre l’inscription et la greffe= 10 jours (3; 54) Temps médian (Q1;Q3) entre l’admission et la greffe = 21 jours (10;41) Patients greffés depuis la réanimation = 16 jours (7;28) Rapport PaO2/FiO2 Median (Q1;Q3) = 268 (231; 285) 11 patients sous NORADRENALINE– dose médiane (Q1;Q3) : 0,1 (0,025;0,3) µg/kg/min Le jour de la transplantation hépatique Facteurs Odds ratio IC 95% p Ventilation mécanique 9,58 [3,29-27,89] <0,0001 Aggravation du score CLIF-C score entre l’admission et J3 1,87 [3,24-1,08] 0,0266 Facteur de risque associés à de moindre chances de TH Sacleux S-C – non publié
  • 30. Merci de votre attention Centre Hépato-Biliaire, Hôpital Paul Brousse, Villejuif