SlideShare une entreprise Scribd logo
Adaptations physiologiques
et métaboliques
à l’effort physique
1
Franck Rencurel PhD,
BTS diététique 2020
BTS diététique
Franck Rencurel 2020
Introduction
Exercice physique = stress
Augmentation des besoins énergétiques
Augmentation de la consommation d’O2
Adaptations
•Système respiratoire
•Système cardiovasculaire
•Système endocrinien
2Franck Rencurel 2020
Franck Rencurel 2020
3
Contraction musculaire
Consommation ATP
Consommation
d’oxygène
Rappelez vous
L’oxygène est le dernier
accepteur d’électron dans la
mitochondrie au cours de la
respiration cellulaire
(production d’ATP aérobie)
Consommation d’O2
Au repos: 250-300 ml/min
Activité modérée : 0,3 –1 l/min
Activité soutenue : 1 –2 l/min
Activité intense : > 2 l/min
4Franck Rencurel 2020
La consommation maximale d'oxygène ou VO2max est le
volume maximal d‘O2 qu'un individu peut consommer par unité de
temps lors d'un exercice dynamique aérobie maximal
Franck Rencurel 2020 5
Il existe 3 types de fibres musculaires:
Fibres de type I dites lentes
Fibres de type IIb dites rapides
Fibres de type Iia dites intermédiaires
La prédominance d’un type par rapport à l’autre
dépendra en partie du type d’activité physique pratiquée.
Les fibres de type I sont riches en mitochondries
(oxygène ++)
Franck Rencurel 2020 6
Fibres type I Fibres Type IIb
 Contraction lente
Force maximale faible
Endurance longue
Faible volume
Beaucoup de capillaires
Beaucoup de mitochondries
Oxydation des acides gras ++
 Contraction rapide
Force maximale élevée
Endurance faible
Gros volume
Peu de capillaires
Peu de mitochondries
Glycogène ++
Adaptation endocrine
à l’exercice physique
7Franck Rencurel 2020
Exercice
1- Consommation d’énergie
2-Accumulation de produits du métabolisme
3- Mouvements d’eau entre les différents compartiments
Sollicitation du système endocrinien
pour maintenir l’homéostasie énergétique et
Hydrique
8Franck Rencurel 2020
Franck Rencurel 2020 9
Equilibre énergétique
pendant l’effort.
Objectif:
Le Maintien de la glycémie
Franck Rencurel 2020 10
•Le Glucose est le carburant principal des muscles à l’effort
(Production d’ATP plus rapide qu’à partir d’es lipides).
Maintien de la glycémie pendant l’effort:
Glycogénolyse:
•Glycogène : forme de stockage de glucose musculaire et hépatique.
•Glycogénolyse musculaire et hépatique stimulée par l’exercice sous
l’action:
des catécholamines (muscles++)
glucagon (foie++).
Le glycogène musculaire est consommé sur place,
Le glycogène hépatique libère du glucose dans le plasma (maintien de
la glycémie).
Le lactate produit par les muscles est transformé en glucose dans le
foie par le cycle des Cori
Franck Rencurel 2020 11
Nutrition et bioénergétique du sportif. Bases fondamentales. Nathalie Boisseau ed Masson
Utilisation des différents substrats énergétiques en fonction
de la durée d’un effort
Je dois pouvoir expliquer
ce graphe !
Voir sujet BTS 2000
Franck Rencurel 2020 12
Le rapport Insuline/glucagon joue un rôle
important pendant l’effort dans l’utilisation du
glucose et des lipides.
Utilisation du glucose
plasmatique et glycogène
musculaire
Néoglucogenèse, lipolyse
Rappel: Le but de la néoglucogenèse est de produire du glucose et non
de l’ATP. Contrairement à l’oxydation des lipides
Franck Rencurel 2020 13
Rôle des catécholamines
durant l’effort
Franck Rencurel 2020 14
Les catécholamines
Réponse rapide:
Avant l’effort: => Stress psychologique (Noradrénaline ++)
préparation de l’organisme.
Pendant l’effort => Effets métaboliques, cardiovasculaires
Réponse dépendante de
l’intensité de l’activité…
Réponse dépendante de
la durée de l’activité…
Réponse exponentielle
[A] & [NA] si Int ≥ 50%
VO2max
Retour aux valeurs de base
en ~30 min ou plus selon activité
Franck Rencurel 2020 15
Effets des catécholamines durant l’effort
Foie a Glycogénolyse ++
Muscles squelettiques b Glycogénolyse ++
Tissu Adipeux b Lipolyse ++
Poumon b Ventilation ++
Dilatation des bronchioles++
Cœur, circulation b Fréquence cardiaque ++
VES ++
Vasodilatation cœur, poumon, muscles
Pancréas a Insuline
b glucagon
Type de Récepteur Effets métaboliquesTissus
Je dois savoir ce que font les catécholamines sur ces différents organes
(sans retenir le type de récepteur)
Franck Rencurel 2020 16
Adrénaline et Noradrénaline
Origine: Medullo surrénales
Précurseur: Tyrosine
Vasoconstriction: peau, intestin, estomac
Vasodilatation: Muscles, foie, cœur
Ralentissement du péristaltisme intestinal
Rappel: L’effet d’une hormone est liée à son récepteur
Franck Rencurel 2020 17
Récepteurs aux catécholamines
Récepteurs type alpha
Récepteurs membranaires couplés à une protéine G. La différence des
effets périphériques est liée à l’ »expression spécifique d’un type de
récepteur (1 ou 2) dans un tissu ainsi qu’au signal intracellulaire
différent entre les formes 1 et 2 du récepteur.
Effets alpha 1 Effets alpha 2
Contraction des muscles lisses:
•Favorise la miction (envie de pipi!)
•Hérisse les poils
•Dilate les pupilles
Glycogénolyse hépatique +++
Relaxation des muscles lisses
intestinaux
Diminution de la sécrétion de rénine
Diminution de la sécrétion d’insuline
Ceci est à titre d’exemple !
Illustrant l’importance du récepteur dans la réponse hormonale
Franck Rencurel 2020 18
Récepteurs type Béta
Récepteurs aux catécholamines
Coeur :
Effets inotropes et chronotropes positifs.
↑ lipolyse (stimule la lipase)
↑ Sécrétion de rénine.
Effets Béta 1 Effets Béta 2
Stimulant cardiaque
Relaxation des muscles lisses :
(vaisseaux, bronches, utérus,
intestin).
↑ glycogenolyse hépatique
↑ néoglycogénèse hépatique
↑ glycogenolyse musculaire
Noter qu’une forme Beta3 a été décrite dans le tissu adipeux et
que sa stimulation active la lipolyse
Franck Rencurel 2020 19
Franck Rencurel 2020 20
Rappels:
Synthétisé et libéré par les corticosurrénales
Précurseur: cholestérol
Le cortisol est une hormone stéroïdienne
Franck Rencurel 2020 21
Favorise la néoglucogenèse à partir des AA
Active la protéolyse (attention au surentrainement)
Diminue l’utilisation musculaire du glucose => Epargne le glucose
pour le SNC.
Favorise l’utilisation de AG comme substrat énergétique.
Anti-inflammatoire et antalgique permettant de prolonger l’effort.
•Peu de variations [cortisol] pour des exercices sous max
•Significatif au-delà de 60% de VO2max
Cortisol(ng/ml)
Le cortisol
Franck Rencurel 2020 22
Augmentation jusqu’à un niveau maximum (2 à 3 x les valeurs de
repos)
•Rôle d'autant plus important que l'exercice est prolongé.
•Brusque retour à un niveau basal =>signe d’épuisement du sujet
Le Cortisol
Cortisol(ng/ml)
Exercice à charge constante
Franck Rencurel 2020 23
Hormone de croissance
Franck Rencurel 2020 24
Hormone de croissance (GH ou somatropine)
Polypeptide synthétisé et libéré par l’hypophyse
La somatolibérine favorise la sécrétion de GH , alors que la
somatostatine produit l'effet inverse.
Ces deux libérines sont libérées dans la circulation sanguine au
niveau du système porte hypothalamo-hypophysaire et modulent
l’activité des neurones hypohysaires sécréteur de GH.
Franck Rencurel 2020 25
Permet la croissance et le développement de l’organisme.
Accroît la synthèse protéique
Hyperglycémiante: Diminue l’utilisation du glucose
Toute situation qui entraîne une carence énergétique
augmente la sécrétion de GH (exemple l’hypoglycémie)
L’hormone de croissance (GH) et le cortisol sont sécrétés
à des glycémies approchant 0.5-0.6 g/l (3-3,5 mmol/l)
Sécrétion de GH augmente avec l’intensité de l’activité
Lors d’un exercice à charge constante : [GH] augmente
avec durée
Hormone de croissance
Antéhypophyse
 GH : hormone de croissance
 TSH :hormone thyréotrope
FSH
LH
ACTH : adrénocorticotrope
Anabolisant : stimulation
* de la croissance musculaire
* activation du métabolisme des
lipides (lipolyse)
* sécrétion augmentée par
l’exercice
Exercice
26Franck Rencurel 2020
Cycles menstruels perturbés chez
athlètes, aménorrhées fréquentes
Thyroïde
T3 et T4 : contrôle du métabolisme
* + taille et nombre des mitochondries
* + + glycolyse et de néoglucogénèse
* ++ Lipolyse
27Franck Rencurel 2020
Glandes parathyroïde
Homéostasie phosphocalcique
Parathormone (PTH)
L’exercice stimule donc la formation osseuse,
-par stimulation de l’absorption intestinale du Ca2+
-par inhibition de l’excrétion urinaire
Exercice

28Franck Rencurel 2020
Production des globules rouges (érythropoïèse) contrôlée par
l’hormone érythropoïétine (EPO) produite par les reins.
O2 au niveau des reins
 volémie ou du débit sanguin
Sécrétion d ’EPO par les reins
 Érythropoïèse dans la moelle osseuse
29Franck Rencurel 2020
Franck Rencurel 2020 30
Activité physique et glycémie
https://insidethebox-blog.com/2017/12/18/diabete-sport-et-niveau-de-sucre-sanguin/
Franck Rencurel 2020 31
Effet de l’activité physique sur la glycémie
Au cours d’un effort Bref et Intense.
•Décharge d’adrénaline et
noradrénaline => ?
•Expliquez la figure…
•Effets chez le sportif
•Diabétique type 1?
•Qu’en conclure?
Franck Rencurel 2020 32
La baisse de l’insulinémie pendant l’effort favorise l’action
du glucagon.
Après l’effort l’insuline augmente rapidement pour
optimiser la synthèse de glycogène. On parle de « fenêtre
métabolique ». Importance des rations de récupération.
NB. Rebond moins prononcé au cours d’un exercice prolongé
Effets des catécholamines
Franck Rencurel 2020 33
Durant l’effort l’insulinémie diminue mais pourtant
Le glucose est fortement transporté dans le muscle.
Comment-est-ce possible?
Exercice
?
(AMP Kinase)
Je dois être capable d’expliquer pourquoi en ayant une baisse d’insulinémie
Au cours de l’exercice , le muscle est capable d’absorber du glucose par GLUT4
Être capable d’intégrer ce mécanisme dans le traitement du DT2 (exercice physique, certains antidiabétiques
oraux (metformine) Agissant sur le transport de glucose GLUT4
Franck Rencurel 2020 34
Effort prolongé de faible intensité
Durée de l’effort
Expliquer cette figureVoir sujet BTS année 2000
Franck Rencurel 2020 35
Consommation
de glucose
par les muscles
Un des intérêt de l’échauffement
est d’activer le SN Sympathique
Franck Rencurel 2020 36
Variations de l’utilisation des substrats
énergétiques en fonction de l’intensité de l’effort
(triglycérides)
(Acides Gras)
Voir sujet BTS année 2011
Franck Rencurel 2020 37
Métabolisme des lipides
Franck Rencurel 2020 38
Sources de lipides lors d’exercices :
Muscles
Tissus adipeux
Lipoprotéines sanguines
Rations d’effort
Les lipides contribuent aux dépenses énergétiques dans
une vaste étendue d’intensité d’exercices mais ils sont
métabolisés significativement pour des exercices aérobies
d’une durée >1heure
Pour les athlètes entrainés de bon niveau, les lipides
d’origine alimentaire contribuent jusqu’à 20-25% de de la
production d’énergie contre 60-65% pour les glucides.
Franck Rencurel 2020 39
Les lipides sous forme de Tg apportent des AG riches en
énergie (1 glucose (6C)=36 ATP, 1 palmitate(16C)= 129
ATP et du glycérol, substrat de la néoglucogenèse
(glucose)
Les lipides sont mobilisables pour des exercices aérobies
de longue durée. Nécessite des mitochondries et de
l’oxygène. (significatif au-delà de 1h d’effort).
Les graisses les plus rapidement mobilisables sont celles
situées autour des viscères pas aux fesses ni au ventre!
La baisse d’insuline et l’augmentation des
catécholamines, du cortisol et de l’hormone de croissance
favorisent l’activités des enzymes de la lipolyse et de la
béta-oxydation des acides gras.
Franck Rencurel 2020 40
Pour utiliser les lipides l’organisme doit
mobiliser et transporter ceux-ci vers les
muscles actifs :
1) Fragmenter les triglycérides des
adipocytes en AG et en glycérol.
2) Sécréter les AG libres dans la
Circulation.
3) Transporter les AG libres
complexés à l’albumine
4) Faire pénétrer les AG libres dans
les cellules musculaires puis les
mitochondries
5) Oxyder les AG pour produire de
l’énergie
L’exercice aérobie active la lipolyse
comme le montre les niveaux
plasmatiques de glycérol et AG libres :
Variation des [ ] plasmatiques
de glycérol et AGL au cours d’un
exercice à 40% de VO2max
GlycérolAGlibres
Encore élevé après 2h de repos!
Franck Rencurel 2020 41
Rappelez vous, vous avez besoin d’oxygène pour
Oxyder les lipides
Rappels de biochimie: Entrée des acides gras dans la
mitochondrie
Franck Rencurel 2020 42
Les acides gras son métabolisés dans la mitochondrie.
L’acide gras doit être activé pour entrer dans la matrice
mitochondriale et être métabolisé
L’activation se fait par liaison avec l’acetyl-CoA présent
dans l’espace inter-membranaire de la mitochondrie
L’acétyl-CoA libre ou lié est hydrophile et doit être transporté
pour rejoindre la matrice mitochondriale, lieu de l’oxydation
Notez que les acides gras courts <10 carbones) diffusent
librement vers la matrice mitochondriale
Acyl-CoA
synthase
CPT1
CPT2
Carnitine
Acylcarnitine
translocase
Cytoplasme
Matrice
mitochondriale
AG
Chaine longue
acyl-CoA
ATP + CoASH
AMP+Pi
acyl carnitinecarnitine
acyl carnitine
carnitine
acyl-CoA CoASH
Membrane externe
CoASH
Membrane Interne
Onestdanslamitochondrie!
Schéma à savoir
Cf cours métabolisme des lipides
Franck Rencurel 2020
44
Rappels de biochimie: b oxydation des acides
graset l’hélice de Lynen
L’acyl-CoA (l’acide gras activé) dans la mitochondrie est
dégradé à la suite de 4 réactions pour aboutir à la
libération d’un Acétyl-CoA qui pourra entrer dans le
cycle de Krebs .
A chaque cycle, le substrat (l’acide gras) est raccourci de
2 atomes de carbones avec libération de 1 FADH2 et
1NADH,H+
Franck Rencurel 2020
45
Résumé: Hélice de Lynen
Acyl-CoA (=AG-Activé)
Enoyl-CoA
Acyl-CoA deshydrogénase
Hydroxyacyl-CoA
Enoyl-CoA hydratase
Hydroxyacyl deshydrogénase
Cetoacyl-CoA
Cétothiolase
1
2
3
4
Voir sujet BTS 2012
Franck Rencurel 2020
Franck Rencurel 2020 46
2C
Tous les 2 carbones
Libération d’un FADH2 et
d’un NADH+H+ jusqu’à
aboutir à 1 acétylCoA (2C)
Palmitate (C16)
palmitylCoA (forme activée)
 14/ 2 =7 => FADH2 et
7NADH+H+
+ 2C (acetyl CoA)
Je sais calculer le nombre d’ATP connaissant
La formule brute d’un acide gras
Franck Rencurel 2020 47
Nombreuses études qui suggèrent qu’il n’y a pas d’avantage pour les
Athlètes.
Un repas riches en lipides (60-75% de l’apport calorique) avant
l’exercice n’influence pas la performance.
Diète lipidique pendant 3-5 jours diminuent la performance,
comparées à une diète riche en glucides.
Idem pour des diètes lipidiques prolongées sur 2-4 semaines.
L’organisme s’adapte (corps cétoniques) mais pas d’effets significatifs
sur les performances. Perte d’explosivité sur des tests de sprint.
Lipides et performances
Franck Rencurel 2020 48
Adapter la ration en fonction de la durée et
du type d’effort
Franck Rencurel 2020 49
Métabolisme des acides aminés
Franck Rencurel 2020 50
Rappel:
L’anabolisme et le catabolisme des protéines est sous contrôle
hormonal
Hormones anabolisantes :
Anabolisants surrénaliens
Testostérone
Catécholamines**
Facteurs de croissance IGF1 et 2
Insuline
Hormones catabolisantes
Cortisol
Glucagon
Hormones thyroïdiennes
Au cours de
l’exercice physique
(sauf exception**)
Au cours de
l’exercice physique
Les hormones catabolisantes (cortisol, T3) peuvent rester élevées dans
le cas de surentrainement
Perte de poids sec, baisse de l’immunité
Franck Rencurel 2020 51
La protéolyse musculaire concerne
Uniquement les protéines de structure et non les protéines
contractiles (actine, myosine).
Le but est de fournir des acides aminés glucoformateur au foie
Pour le maintien de la glycémie.
Le muscle à ce stade utilise comme carburant….
Les apports en protéines sont augmentés dans la ration des
athlètes D’ENDURANCE.
On peut aller jusqu’à 2,2g/kg/j
Franck Rencurel 2020 52
Quelques acides aminés particuliers
1- Arginine
Synthétisé dans le foie à partir de NH3 (amoniaque) et de bicarbonate
(formé à partir du CO2).
Rôle dans l’élimination de l’amoniaque (cycle de l’urée)
arginine
O2
NO
NADPH +H+
NADP+
Citruline
Vasodilatateur
Oxyde nitrique
Voir cycle de l’urée pour détails
Pas de rôle énergétique
Franck Rencurel 2020 53
Acides aminés ramifiés ou BCAA
(Branched Chain Amino Acids)
Leucine/isoleucine/valine
Très utilisés en complémentation de
l’alimentation du sportif
valine
Connaitre leur petit nom !
Effets supposés des Acides aminés ramifiés (BCAA)
Reduction
Fatigue
Reduction
Fatigue
centrale
Protéines
musculaires
Immunosuppression
post exercice (endurance)
Adapté de « nutrition et bioénergétique du sportif », Nathalie Boisseau, ed Masson
?
Les AA ramifiés sont des substrats énergétiques
pour les cellules immunitaires
Ce qui expliquerait leurs effets bénéfiques
Sur l’immunité de l’athlète
Les seuls effets sur l’organisme réellement montrés actuellement
d’une supplémentation en BCAA
Concerne l’immunité!
54Franck Rencurel 2020
Franck Rencurel 2020 55
Les seuls effets sur l’organisme réellement montrés
actuellement d’une supplémentation en BCAA
Concerne l’immunité!
Un enrichissement en BCAA de la ration stimulerait
l’immunité et réduirait les risque d’immunosuppression
observés chez les athlètes d’endurance(marathon,
trail, cyclisme)
Les effets sur la synthèse des protéines musculaires
sont encore controversés
Franck Rencurel 2020 56
Equilibre hydrominérale
pendant l’effort
Hydratation
Objectifs:
 Réguler la température corporelle
Assurer l’équilibre minéral
Maintenir le volume sanguin qui est lui-même
fonction de la pression artérielle => Contrôle
hormonal du volume plasmatique.
Le maintien l’équilibre hydro électrolytique est
essentiel pour maintenir l’efficacité des fonctions
cardiovasculaires, musculaires et thermiques.
57Franck Rencurel 2020
Franck Rencurel 2020 58
Accumulation de métabolites dans et autour des fibres
musculaires => P osmotique ++=> Appel d’eau du plasma
vers les cellules.
PA liée à l’activité physique
Sudation qui s’effectue aux dépends du volume
Plasmatique
Conséquence: Vol plasma => PArt et donc de l’apport
sanguin aux muscle => des performances
Fibres
musculaires
Accumulation de
métabolites=>
P osmotique +++
Eau
Eau
Plasma
Exercice
Espace interstitiel
Température ext.
Intensité exercice
Sudation ++
Franck Rencurel 2020 59
Régulation hydrique et bilan sodique
2 hormones principalement
Aldostérone et ADH
Corticosurrénales post-hypophyse
Franck Rencurel 2020 60
Contrôle de la volémie: ADH
2- Diminution du volume plasmatique =>
Hémoconcentration et
augmentation de l’osmolarité
1- L’activité musculaire
déclenche la sudation
3-Osmorécepteurs
hypothalamus
5- sécrétion d’ ADH
(hormone antidiurétique)
6- Augmentation de la
réabsorption tubulaire
de l’eau (TCD)
7- Correction de la
volémie et de l’osmolarité
4- Stimulation de
la post-hypophyse
61Franck Rencurel 2020
Réponse de l’ADH si intensité exercice > 60% VO2max
Exercice sous max prolongé: progressive de ADH
plasmatique.
Alcool inhibe la sécrétion d’ADH => diurèse
Contrôle de la volémie: ADH
Franck Rencurel 2020 62
Aldostérone (effets en 20min)
Réabsorption de Na+ (Rein)
Réabsorption d’eau
Limite la déshydratation
Excrétion K+ et H+
Equilibre Potassique et acide/base
Contrôle hydrominéral: l’aldostérone
Franck Rencurel 2020 63
Contrôle de la sécrétion d’aldostérone
Facteur Atrial Natriurétique
(libéré par l’oreillette droite)
Système rénine/angiotensine
ACTH (Adénohypophyse)
Aldostérone
Aldostérone
Franck Rencurel 2020 64
Rein
Foie
Foie
Le système Rénine/Angiostensine
est aussi activé par l’exercice physique
Franck Rencurel 2020 65
Contrôle de la sécrétion d’aldostérone par l’ACTH
Exercice (Stress)
Hypothalamus CRF (Libérine)
Adénohypohyse ACTH
Corticosurrénales Aldostérone
Rein (TC Distal)
Franck Rencurel 2020 66
Facteur Atrial Natriurétique (FAN)
Rôle mineur au cours de l’exercice physique.
De la PA détecté par l’oreillette Droite
Sécrétion du Facteur Atrial Natriurétique
Corticosurrénales
(Inhibe sécrétion d’aldostérone)
Réabsorption d’eau TCD (Rein)
Volume sanguin et donc de la P.A
hydratation
Toute déshydratation est source de blessure
La soif se fait sentir à partir de 1% de perte d’eau
mais il est déjà trop tard!
Le meilleur
indicateur?
La couleur des
urines!
Hydraté
Déshydraté
Déshydratation
sévère
67Franck Rencurel 2020
Bien s’hydrater ?
Le jour J:
•Durée inférieure à 1h30: L’eau suffit ! À raison de
100 à 200ml toutes les ½ heures (1 gorgée/15min)
•Boisson sucrée si effort intense (max 50-80g/l)
1 pincée de sel dans la gourde si grosse chaleur
N.B: Moins de sucre = meilleure hydratation.
•La semaine avant la compétition:
Privilégier les soupes, les légumes riches en
eau, les tisanes.
•Réduire l’alcool, le thé le café (diurétique).
68Franck Rencurel 2020
Franck Rencurel 2020 69
Franck Rencurel 2020 70
Régulation de la température
corporelle.
Rôle de l’hypothalamus
Franck Rencurel 2020 71
La température de l’organisme est un élément déterminant
de la physiologie:
Imposée par l’environnement
Une variable physiologique
Libérée par l’activité métabolique de toutes nos
cellules.
La thermorégulation nécessite:
•Des capteurs spécifiques, sensibles aux variations de
températures ou thermorécepteurs
•Des systèmes d’intégration
•Des effecteurs producteurs ou dissipateurs de chaleur.
Elle doit être maintenue dans une fourchette étroite.
Contrôlée par l’hypothalamus.
Franck Rencurel 2020 72
Nos cellules sont « réglées » pour fonctionner de manière
Optimale à une température proche de 37°C
Quelques degrés de variation selon l’endroit
-Optimum pour l’activité enzymatique
-Optimum pour la conformation des protéines
Variation de l’activité enzymatique
en fonction de la température
Franck Rencurel 2020 73
Equilibre des échanges pour maintenir une température constante
Température corporelle = équilibre entre la production et la perte de
chaleur
Thermogenèse Thermolyse
Production ou
gain de chaleur Pertes de chaleur
Température centrale (SNC)
Homéostasie de la température
chez les homéothermes
Franck Rencurel 2020 74
Les pertes de chaleur
• Radiation (transfert de chaleur du soleil au corps) :
Émission de chaleur sous forme de radiations
électromagnétiques (Infra Rouge)
•Conduction (transfert de chaleur des mains au support
en contact). Diffusion par contact physique, dépend
aussi de la matière (bois, métal ..)
•Convection (le courant d’air du vent éloigne l’air chaud
du corps)
•Evaporation : (sudation ; respiration) passage de l’état
liquide à l’état gazeux
Franck Rencurel 2020 75
Sources de production de chaleur par l’organisme
Réactions métaboliques
Cœur, foie, les muscles squelettiques et le
tissu adipeux brun= noyau thermique
Franck Rencurel 2020 76
Les thermorécepteurs
•Les thermorécepteurs cutanés : terminaisons nerveuses
•Les thermorécepteurs centraux situés dans
l’hypothalamus.
thermorécepteurs
cutanés
30°C
43°C
Franck Rencurel 2020 77
Organes impliqués dans la
thermogénèse:
Foie, Muscles, cœur, Tissu
Adipeux Brun
Production de chaleur
d’origine métabolique est
inversement
proportionnelle à la
température externe
Augmentation du travail pour lutter
contre la chaleur (sudation,
ventilation..)
Les mécanismes thermorégulateurs
Franck Rencurel 2020 78
L’hypothalamus est le principal centre d’intégration de la
thermorégulation: rôle de «thermostat».
Une Variation de moins de1°C dans l’hypothalamus suffit à
provoquer une réaction de thermolyse ou de
thermogénèse importante.
Rôle de l’hypohalamus
Centre de la thermolyse:
partie antérieure de
l’hypothalamus
Neurones activés par
élévation de la T°
Centre de la thermogenèse:
partie antérieure de
l’hypothalamus
Neurones activés par
baisse de la T°
Franck Rencurel 2020 79
Variation T° corporelle
+/- 1°C
Perturbation (froid/chaud)
Thermorécepteurs
Périphériques et centraux
Centre thermorégulateurs
Hypothalamus hypophyse
EFFECTEURS
Peau
Vasoconstriction
vasodilatation
Surrénales
catécholamines
Muscles
(Frissons)
Thyroïde
(T3,T4)
Elévation ou Baisse T°
Corporelle
Franck Rencurel 2020 80
La réponse au froid
Le frisson musculaire Système nerveux extrapyramidal (reflexes
moteur, contrôle de la posture, involontaire) Contractions
désynchronisées des MS. Augmente le métabolisme d’un facteur 5.
Thermogénèse chimique:
Augmentation du métabolisme par réaction au froid.
Métabolisme découplé de la graisse brune (cf chaine respiratoire)
Vasoconstriction.Adrénergique cutanée
Localisée aux extrémités
Limite les échanges thermiques.
Horripilation adrénergique:
Chair de poule . Érection des poils pour emprisonner l’air (couche
isolante ou tampon)
Activité musculaire:
Envie de bouger (sauts sur place) (Augmente 20 fois le métabolisme
de base
Franck Rencurel 2020 81
Thermogenèse de la graisse brune
Chaine respiratoire
Formation de chaleur
au lieu d’ATP
Franck Rencurel 2020 82
Réponse au chaud
•Transpiration(jusqu’à10-12L/jour)
Activation des glandes sudoripares par augmentation de
l’activité orthosympathique(cholinergique)
•Thermogénèse chimique:
Diminution de l’activité métabolique
Vasodilatation cutanée:
Elimination de la chaleur (conduction et radiation)
Adaptations comportementales:
Vêtements, posture, habitat
Franck Rencurel 2020 83
En résumé
http://biologiedelapeau.fr/spip.php?article75
Franck Rencurel 2020 84
Fin
Merci !

Contenu connexe

Tendances

BTS diététique Sang lymphe circulation
BTS diététique Sang lymphe circulationBTS diététique Sang lymphe circulation
BTS diététique Sang lymphe circulation
FranckRencurel
 
BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1
BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1
BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1
FranckRencurel
 
BTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolublesBTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolubles
FranckRencurel
 
BTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculairesBTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculaires
FranckRencurel
 
BTS diététique Glycolyse et respiration cellulaire
BTS diététique Glycolyse et respiration cellulaireBTS diététique Glycolyse et respiration cellulaire
BTS diététique Glycolyse et respiration cellulaire
FranckRencurel
 
BTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoireBTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoire
FranckRencurel
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinal
FranckRencurel
 
BTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveuxBTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveux
FranckRencurel
 
BTS diététique Composition de la matiere
BTS diététique Composition de la matiereBTS diététique Composition de la matiere
BTS diététique Composition de la matiere
FranckRencurel
 
BTS diététique Enzymologie
BTS diététique EnzymologieBTS diététique Enzymologie
BTS diététique Enzymologie
FranckRencurel
 
BTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipidesBTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipides
FranckRencurel
 
BTS diététique Biochimie des proteines
BTS diététique Biochimie des proteinesBTS diététique Biochimie des proteines
BTS diététique Biochimie des proteines
FranckRencurel
 
BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie
FranckRencurel
 
BTS diététique Fonctions hepatiques
BTS diététique Fonctions hepatiquesBTS diététique Fonctions hepatiques
BTS diététique Fonctions hepatiques
FranckRencurel
 
BTS diététique Oses et osides
BTS diététique Oses et osidesBTS diététique Oses et osides
BTS diététique Oses et osides
FranckRencurel
 
Biochimie acides aminés et protéines
Biochimie acides aminés et protéinesBiochimie acides aminés et protéines
Biochimie acides aminés et protéines
Khalef LEFSIH
 
Bts diététique systeme immunitaire
Bts diététique systeme immunitaireBts diététique systeme immunitaire
Bts diététique systeme immunitaire
FranckRencurel
 
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaireBTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
FranckRencurel
 
Tissu epithélial pdf
Tissu epithélial pdfTissu epithélial pdf
Tissu epithélial pdf
El hassani Majda
 
BTS diététique La cellule et les tissus
BTS diététique La cellule et les tissusBTS diététique La cellule et les tissus
BTS diététique La cellule et les tissus
FranckRencurel
 

Tendances (20)

BTS diététique Sang lymphe circulation
BTS diététique Sang lymphe circulationBTS diététique Sang lymphe circulation
BTS diététique Sang lymphe circulation
 
BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1
BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1
BTS diététique metabolisme des lipides PARTIE 1
 
BTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolublesBTS diététique Vitamines hydrosolubles
BTS diététique Vitamines hydrosolubles
 
BTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculairesBTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculaires
 
BTS diététique Glycolyse et respiration cellulaire
BTS diététique Glycolyse et respiration cellulaireBTS diététique Glycolyse et respiration cellulaire
BTS diététique Glycolyse et respiration cellulaire
 
BTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoireBTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoire
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinal
 
BTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveuxBTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveux
 
BTS diététique Composition de la matiere
BTS diététique Composition de la matiereBTS diététique Composition de la matiere
BTS diététique Composition de la matiere
 
BTS diététique Enzymologie
BTS diététique EnzymologieBTS diététique Enzymologie
BTS diététique Enzymologie
 
BTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipidesBTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipides
 
BTS diététique Biochimie des proteines
BTS diététique Biochimie des proteinesBTS diététique Biochimie des proteines
BTS diététique Biochimie des proteines
 
BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie
 
BTS diététique Fonctions hepatiques
BTS diététique Fonctions hepatiquesBTS diététique Fonctions hepatiques
BTS diététique Fonctions hepatiques
 
BTS diététique Oses et osides
BTS diététique Oses et osidesBTS diététique Oses et osides
BTS diététique Oses et osides
 
Biochimie acides aminés et protéines
Biochimie acides aminés et protéinesBiochimie acides aminés et protéines
Biochimie acides aminés et protéines
 
Bts diététique systeme immunitaire
Bts diététique systeme immunitaireBts diététique systeme immunitaire
Bts diététique systeme immunitaire
 
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaireBTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
 
Tissu epithélial pdf
Tissu epithélial pdfTissu epithélial pdf
Tissu epithélial pdf
 
BTS diététique La cellule et les tissus
BTS diététique La cellule et les tissusBTS diététique La cellule et les tissus
BTS diététique La cellule et les tissus
 

Similaire à BTS diététique Adaptation a l effort

Les sources energétiques de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...
Les sources energétiques   de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...Les sources energétiques   de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...
Les sources energétiques de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...
IRMSHN276
 
Steroids
Steroids Steroids
Lactate, faux ennemi ?
Lactate, faux ennemi ?Lactate, faux ennemi ?
Lactate, faux ennemi ?
Olivier Imauven
 
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens poburLes Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Nachimy
 
Dr. S. Martinod FranceVet
Dr. S. Martinod FranceVetDr. S. Martinod FranceVet
Dr. S. Martinod FranceVet
xavierfargetton
 
Cazorla bases bioenergetiques cours masters bordeaux
Cazorla bases bioenergetiques   cours masters bordeauxCazorla bases bioenergetiques   cours masters bordeaux
Cazorla bases bioenergetiques cours masters bordeauxjlgotelli
 
Pathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenales
Patou Conrath
 
les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012
Mehdi Razzok
 
Entraînement polarisé
Entraînement polariséEntraînement polarisé
Entraînement polarisé
Karoly Spy
 
Presentation lw sans video
Presentation lw sans videoPresentation lw sans video
Presentation lw sans videourgen
 
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012esf3
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
IRMSHN276
 
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012esf3
 
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
 Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"  Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
Nadia Terranti
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURMede Space
 
Aides à la recup
Aides à la recupAides à la recup
Aides à la recup
achatenet
 
Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longue
Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longueConduite à tenir cortisol plasmatique_version_longue
Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longuemai13
 
Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013Bama Tiziri
 

Similaire à BTS diététique Adaptation a l effort (20)

Les sources energétiques de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...
Les sources energétiques   de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...Les sources energétiques   de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...
Les sources energétiques de la resynthese de l'atp a  la contraction muscul...
 
Steroids
Steroids Steroids
Steroids
 
Lactate, faux ennemi ?
Lactate, faux ennemi ?Lactate, faux ennemi ?
Lactate, faux ennemi ?
 
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens poburLes Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
 
Hhh diapo.ppt
Hhh diapo.pptHhh diapo.ppt
Hhh diapo.ppt
 
Dr. S. Martinod FranceVet
Dr. S. Martinod FranceVetDr. S. Martinod FranceVet
Dr. S. Martinod FranceVet
 
Cazorla bases bioenergetiques cours masters bordeaux
Cazorla bases bioenergetiques   cours masters bordeauxCazorla bases bioenergetiques   cours masters bordeaux
Cazorla bases bioenergetiques cours masters bordeaux
 
Pathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenales
 
les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012
 
Entraînement polarisé
Entraînement polariséEntraînement polarisé
Entraînement polarisé
 
Presentation lw sans video
Presentation lw sans videoPresentation lw sans video
Presentation lw sans video
 
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
 
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012Sf anti-inflammatoires 2011-2012
Sf anti-inflammatoires 2011-2012
 
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
 Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"  Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTUR
 
Chapitre 12
Chapitre 12Chapitre 12
Chapitre 12
 
Aides à la recup
Aides à la recupAides à la recup
Aides à la recup
 
Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longue
Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longueConduite à tenir cortisol plasmatique_version_longue
Conduite à tenir cortisol plasmatique_version_longue
 
Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013
 

Plus de FranckRencurel

BTS diététique Oses et osides partie 2
BTS diététique Oses et osides partie 2BTS diététique Oses et osides partie 2
BTS diététique Oses et osides partie 2
FranckRencurel
 
Pharmacologie métabolisme des xénobiotiques
Pharmacologie métabolisme des xénobiotiquesPharmacologie métabolisme des xénobiotiques
Pharmacologie métabolisme des xénobiotiques
FranckRencurel
 
Bts diététique la digestion
Bts diététique la digestionBts diététique la digestion
Bts diététique la digestion
FranckRencurel
 
BTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides aminesBTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides amines
FranckRencurel
 
BTS diététique Notions de Toxicologie
BTS diététique Notions de Toxicologie BTS diététique Notions de Toxicologie
BTS diététique Notions de Toxicologie
FranckRencurel
 
BTS diététique acides nucléiques génie biologique
BTS diététique acides nucléiques génie biologiqueBTS diététique acides nucléiques génie biologique
BTS diététique acides nucléiques génie biologique
FranckRencurel
 

Plus de FranckRencurel (6)

BTS diététique Oses et osides partie 2
BTS diététique Oses et osides partie 2BTS diététique Oses et osides partie 2
BTS diététique Oses et osides partie 2
 
Pharmacologie métabolisme des xénobiotiques
Pharmacologie métabolisme des xénobiotiquesPharmacologie métabolisme des xénobiotiques
Pharmacologie métabolisme des xénobiotiques
 
Bts diététique la digestion
Bts diététique la digestionBts diététique la digestion
Bts diététique la digestion
 
BTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides aminesBTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides amines
 
BTS diététique Notions de Toxicologie
BTS diététique Notions de Toxicologie BTS diététique Notions de Toxicologie
BTS diététique Notions de Toxicologie
 
BTS diététique acides nucléiques génie biologique
BTS diététique acides nucléiques génie biologiqueBTS diététique acides nucléiques génie biologique
BTS diététique acides nucléiques génie biologique
 

BTS diététique Adaptation a l effort

  • 1. Adaptations physiologiques et métaboliques à l’effort physique 1 Franck Rencurel PhD, BTS diététique 2020 BTS diététique Franck Rencurel 2020
  • 2. Introduction Exercice physique = stress Augmentation des besoins énergétiques Augmentation de la consommation d’O2 Adaptations •Système respiratoire •Système cardiovasculaire •Système endocrinien 2Franck Rencurel 2020
  • 3. Franck Rencurel 2020 3 Contraction musculaire Consommation ATP Consommation d’oxygène Rappelez vous L’oxygène est le dernier accepteur d’électron dans la mitochondrie au cours de la respiration cellulaire (production d’ATP aérobie)
  • 4. Consommation d’O2 Au repos: 250-300 ml/min Activité modérée : 0,3 –1 l/min Activité soutenue : 1 –2 l/min Activité intense : > 2 l/min 4Franck Rencurel 2020 La consommation maximale d'oxygène ou VO2max est le volume maximal d‘O2 qu'un individu peut consommer par unité de temps lors d'un exercice dynamique aérobie maximal
  • 5. Franck Rencurel 2020 5 Il existe 3 types de fibres musculaires: Fibres de type I dites lentes Fibres de type IIb dites rapides Fibres de type Iia dites intermédiaires La prédominance d’un type par rapport à l’autre dépendra en partie du type d’activité physique pratiquée. Les fibres de type I sont riches en mitochondries (oxygène ++)
  • 6. Franck Rencurel 2020 6 Fibres type I Fibres Type IIb  Contraction lente Force maximale faible Endurance longue Faible volume Beaucoup de capillaires Beaucoup de mitochondries Oxydation des acides gras ++  Contraction rapide Force maximale élevée Endurance faible Gros volume Peu de capillaires Peu de mitochondries Glycogène ++
  • 7. Adaptation endocrine à l’exercice physique 7Franck Rencurel 2020
  • 8. Exercice 1- Consommation d’énergie 2-Accumulation de produits du métabolisme 3- Mouvements d’eau entre les différents compartiments Sollicitation du système endocrinien pour maintenir l’homéostasie énergétique et Hydrique 8Franck Rencurel 2020
  • 9. Franck Rencurel 2020 9 Equilibre énergétique pendant l’effort. Objectif: Le Maintien de la glycémie
  • 10. Franck Rencurel 2020 10 •Le Glucose est le carburant principal des muscles à l’effort (Production d’ATP plus rapide qu’à partir d’es lipides). Maintien de la glycémie pendant l’effort: Glycogénolyse: •Glycogène : forme de stockage de glucose musculaire et hépatique. •Glycogénolyse musculaire et hépatique stimulée par l’exercice sous l’action: des catécholamines (muscles++) glucagon (foie++). Le glycogène musculaire est consommé sur place, Le glycogène hépatique libère du glucose dans le plasma (maintien de la glycémie). Le lactate produit par les muscles est transformé en glucose dans le foie par le cycle des Cori
  • 11. Franck Rencurel 2020 11 Nutrition et bioénergétique du sportif. Bases fondamentales. Nathalie Boisseau ed Masson Utilisation des différents substrats énergétiques en fonction de la durée d’un effort Je dois pouvoir expliquer ce graphe ! Voir sujet BTS 2000
  • 12. Franck Rencurel 2020 12 Le rapport Insuline/glucagon joue un rôle important pendant l’effort dans l’utilisation du glucose et des lipides. Utilisation du glucose plasmatique et glycogène musculaire Néoglucogenèse, lipolyse Rappel: Le but de la néoglucogenèse est de produire du glucose et non de l’ATP. Contrairement à l’oxydation des lipides
  • 13. Franck Rencurel 2020 13 Rôle des catécholamines durant l’effort
  • 14. Franck Rencurel 2020 14 Les catécholamines Réponse rapide: Avant l’effort: => Stress psychologique (Noradrénaline ++) préparation de l’organisme. Pendant l’effort => Effets métaboliques, cardiovasculaires Réponse dépendante de l’intensité de l’activité… Réponse dépendante de la durée de l’activité… Réponse exponentielle [A] & [NA] si Int ≥ 50% VO2max Retour aux valeurs de base en ~30 min ou plus selon activité
  • 15. Franck Rencurel 2020 15 Effets des catécholamines durant l’effort Foie a Glycogénolyse ++ Muscles squelettiques b Glycogénolyse ++ Tissu Adipeux b Lipolyse ++ Poumon b Ventilation ++ Dilatation des bronchioles++ Cœur, circulation b Fréquence cardiaque ++ VES ++ Vasodilatation cœur, poumon, muscles Pancréas a Insuline b glucagon Type de Récepteur Effets métaboliquesTissus Je dois savoir ce que font les catécholamines sur ces différents organes (sans retenir le type de récepteur)
  • 16. Franck Rencurel 2020 16 Adrénaline et Noradrénaline Origine: Medullo surrénales Précurseur: Tyrosine Vasoconstriction: peau, intestin, estomac Vasodilatation: Muscles, foie, cœur Ralentissement du péristaltisme intestinal Rappel: L’effet d’une hormone est liée à son récepteur
  • 17. Franck Rencurel 2020 17 Récepteurs aux catécholamines Récepteurs type alpha Récepteurs membranaires couplés à une protéine G. La différence des effets périphériques est liée à l’ »expression spécifique d’un type de récepteur (1 ou 2) dans un tissu ainsi qu’au signal intracellulaire différent entre les formes 1 et 2 du récepteur. Effets alpha 1 Effets alpha 2 Contraction des muscles lisses: •Favorise la miction (envie de pipi!) •Hérisse les poils •Dilate les pupilles Glycogénolyse hépatique +++ Relaxation des muscles lisses intestinaux Diminution de la sécrétion de rénine Diminution de la sécrétion d’insuline Ceci est à titre d’exemple ! Illustrant l’importance du récepteur dans la réponse hormonale
  • 18. Franck Rencurel 2020 18 Récepteurs type Béta Récepteurs aux catécholamines Coeur : Effets inotropes et chronotropes positifs. ↑ lipolyse (stimule la lipase) ↑ Sécrétion de rénine. Effets Béta 1 Effets Béta 2 Stimulant cardiaque Relaxation des muscles lisses : (vaisseaux, bronches, utérus, intestin). ↑ glycogenolyse hépatique ↑ néoglycogénèse hépatique ↑ glycogenolyse musculaire Noter qu’une forme Beta3 a été décrite dans le tissu adipeux et que sa stimulation active la lipolyse
  • 20. Franck Rencurel 2020 20 Rappels: Synthétisé et libéré par les corticosurrénales Précurseur: cholestérol Le cortisol est une hormone stéroïdienne
  • 21. Franck Rencurel 2020 21 Favorise la néoglucogenèse à partir des AA Active la protéolyse (attention au surentrainement) Diminue l’utilisation musculaire du glucose => Epargne le glucose pour le SNC. Favorise l’utilisation de AG comme substrat énergétique. Anti-inflammatoire et antalgique permettant de prolonger l’effort. •Peu de variations [cortisol] pour des exercices sous max •Significatif au-delà de 60% de VO2max Cortisol(ng/ml) Le cortisol
  • 22. Franck Rencurel 2020 22 Augmentation jusqu’à un niveau maximum (2 à 3 x les valeurs de repos) •Rôle d'autant plus important que l'exercice est prolongé. •Brusque retour à un niveau basal =>signe d’épuisement du sujet Le Cortisol Cortisol(ng/ml) Exercice à charge constante
  • 23. Franck Rencurel 2020 23 Hormone de croissance
  • 24. Franck Rencurel 2020 24 Hormone de croissance (GH ou somatropine) Polypeptide synthétisé et libéré par l’hypophyse La somatolibérine favorise la sécrétion de GH , alors que la somatostatine produit l'effet inverse. Ces deux libérines sont libérées dans la circulation sanguine au niveau du système porte hypothalamo-hypophysaire et modulent l’activité des neurones hypohysaires sécréteur de GH.
  • 25. Franck Rencurel 2020 25 Permet la croissance et le développement de l’organisme. Accroît la synthèse protéique Hyperglycémiante: Diminue l’utilisation du glucose Toute situation qui entraîne une carence énergétique augmente la sécrétion de GH (exemple l’hypoglycémie) L’hormone de croissance (GH) et le cortisol sont sécrétés à des glycémies approchant 0.5-0.6 g/l (3-3,5 mmol/l) Sécrétion de GH augmente avec l’intensité de l’activité Lors d’un exercice à charge constante : [GH] augmente avec durée Hormone de croissance
  • 26. Antéhypophyse  GH : hormone de croissance  TSH :hormone thyréotrope FSH LH ACTH : adrénocorticotrope Anabolisant : stimulation * de la croissance musculaire * activation du métabolisme des lipides (lipolyse) * sécrétion augmentée par l’exercice Exercice 26Franck Rencurel 2020 Cycles menstruels perturbés chez athlètes, aménorrhées fréquentes
  • 27. Thyroïde T3 et T4 : contrôle du métabolisme * + taille et nombre des mitochondries * + + glycolyse et de néoglucogénèse * ++ Lipolyse 27Franck Rencurel 2020
  • 28. Glandes parathyroïde Homéostasie phosphocalcique Parathormone (PTH) L’exercice stimule donc la formation osseuse, -par stimulation de l’absorption intestinale du Ca2+ -par inhibition de l’excrétion urinaire Exercice  28Franck Rencurel 2020
  • 29. Production des globules rouges (érythropoïèse) contrôlée par l’hormone érythropoïétine (EPO) produite par les reins. O2 au niveau des reins  volémie ou du débit sanguin Sécrétion d ’EPO par les reins  Érythropoïèse dans la moelle osseuse 29Franck Rencurel 2020
  • 30. Franck Rencurel 2020 30 Activité physique et glycémie https://insidethebox-blog.com/2017/12/18/diabete-sport-et-niveau-de-sucre-sanguin/
  • 31. Franck Rencurel 2020 31 Effet de l’activité physique sur la glycémie Au cours d’un effort Bref et Intense. •Décharge d’adrénaline et noradrénaline => ? •Expliquez la figure… •Effets chez le sportif •Diabétique type 1? •Qu’en conclure?
  • 32. Franck Rencurel 2020 32 La baisse de l’insulinémie pendant l’effort favorise l’action du glucagon. Après l’effort l’insuline augmente rapidement pour optimiser la synthèse de glycogène. On parle de « fenêtre métabolique ». Importance des rations de récupération. NB. Rebond moins prononcé au cours d’un exercice prolongé Effets des catécholamines
  • 33. Franck Rencurel 2020 33 Durant l’effort l’insulinémie diminue mais pourtant Le glucose est fortement transporté dans le muscle. Comment-est-ce possible? Exercice ? (AMP Kinase) Je dois être capable d’expliquer pourquoi en ayant une baisse d’insulinémie Au cours de l’exercice , le muscle est capable d’absorber du glucose par GLUT4 Être capable d’intégrer ce mécanisme dans le traitement du DT2 (exercice physique, certains antidiabétiques oraux (metformine) Agissant sur le transport de glucose GLUT4
  • 34. Franck Rencurel 2020 34 Effort prolongé de faible intensité Durée de l’effort Expliquer cette figureVoir sujet BTS année 2000
  • 35. Franck Rencurel 2020 35 Consommation de glucose par les muscles Un des intérêt de l’échauffement est d’activer le SN Sympathique
  • 36. Franck Rencurel 2020 36 Variations de l’utilisation des substrats énergétiques en fonction de l’intensité de l’effort (triglycérides) (Acides Gras) Voir sujet BTS année 2011
  • 37. Franck Rencurel 2020 37 Métabolisme des lipides
  • 38. Franck Rencurel 2020 38 Sources de lipides lors d’exercices : Muscles Tissus adipeux Lipoprotéines sanguines Rations d’effort Les lipides contribuent aux dépenses énergétiques dans une vaste étendue d’intensité d’exercices mais ils sont métabolisés significativement pour des exercices aérobies d’une durée >1heure Pour les athlètes entrainés de bon niveau, les lipides d’origine alimentaire contribuent jusqu’à 20-25% de de la production d’énergie contre 60-65% pour les glucides.
  • 39. Franck Rencurel 2020 39 Les lipides sous forme de Tg apportent des AG riches en énergie (1 glucose (6C)=36 ATP, 1 palmitate(16C)= 129 ATP et du glycérol, substrat de la néoglucogenèse (glucose) Les lipides sont mobilisables pour des exercices aérobies de longue durée. Nécessite des mitochondries et de l’oxygène. (significatif au-delà de 1h d’effort). Les graisses les plus rapidement mobilisables sont celles situées autour des viscères pas aux fesses ni au ventre! La baisse d’insuline et l’augmentation des catécholamines, du cortisol et de l’hormone de croissance favorisent l’activités des enzymes de la lipolyse et de la béta-oxydation des acides gras.
  • 40. Franck Rencurel 2020 40 Pour utiliser les lipides l’organisme doit mobiliser et transporter ceux-ci vers les muscles actifs : 1) Fragmenter les triglycérides des adipocytes en AG et en glycérol. 2) Sécréter les AG libres dans la Circulation. 3) Transporter les AG libres complexés à l’albumine 4) Faire pénétrer les AG libres dans les cellules musculaires puis les mitochondries 5) Oxyder les AG pour produire de l’énergie L’exercice aérobie active la lipolyse comme le montre les niveaux plasmatiques de glycérol et AG libres : Variation des [ ] plasmatiques de glycérol et AGL au cours d’un exercice à 40% de VO2max GlycérolAGlibres Encore élevé après 2h de repos!
  • 41. Franck Rencurel 2020 41 Rappelez vous, vous avez besoin d’oxygène pour Oxyder les lipides
  • 42. Rappels de biochimie: Entrée des acides gras dans la mitochondrie Franck Rencurel 2020 42 Les acides gras son métabolisés dans la mitochondrie. L’acide gras doit être activé pour entrer dans la matrice mitochondriale et être métabolisé L’activation se fait par liaison avec l’acetyl-CoA présent dans l’espace inter-membranaire de la mitochondrie L’acétyl-CoA libre ou lié est hydrophile et doit être transporté pour rejoindre la matrice mitochondriale, lieu de l’oxydation Notez que les acides gras courts <10 carbones) diffusent librement vers la matrice mitochondriale
  • 43. Acyl-CoA synthase CPT1 CPT2 Carnitine Acylcarnitine translocase Cytoplasme Matrice mitochondriale AG Chaine longue acyl-CoA ATP + CoASH AMP+Pi acyl carnitinecarnitine acyl carnitine carnitine acyl-CoA CoASH Membrane externe CoASH Membrane Interne Onestdanslamitochondrie! Schéma à savoir Cf cours métabolisme des lipides Franck Rencurel 2020
  • 44. 44 Rappels de biochimie: b oxydation des acides graset l’hélice de Lynen L’acyl-CoA (l’acide gras activé) dans la mitochondrie est dégradé à la suite de 4 réactions pour aboutir à la libération d’un Acétyl-CoA qui pourra entrer dans le cycle de Krebs . A chaque cycle, le substrat (l’acide gras) est raccourci de 2 atomes de carbones avec libération de 1 FADH2 et 1NADH,H+ Franck Rencurel 2020
  • 45. 45 Résumé: Hélice de Lynen Acyl-CoA (=AG-Activé) Enoyl-CoA Acyl-CoA deshydrogénase Hydroxyacyl-CoA Enoyl-CoA hydratase Hydroxyacyl deshydrogénase Cetoacyl-CoA Cétothiolase 1 2 3 4 Voir sujet BTS 2012 Franck Rencurel 2020
  • 46. Franck Rencurel 2020 46 2C Tous les 2 carbones Libération d’un FADH2 et d’un NADH+H+ jusqu’à aboutir à 1 acétylCoA (2C) Palmitate (C16) palmitylCoA (forme activée)  14/ 2 =7 => FADH2 et 7NADH+H+ + 2C (acetyl CoA) Je sais calculer le nombre d’ATP connaissant La formule brute d’un acide gras
  • 47. Franck Rencurel 2020 47 Nombreuses études qui suggèrent qu’il n’y a pas d’avantage pour les Athlètes. Un repas riches en lipides (60-75% de l’apport calorique) avant l’exercice n’influence pas la performance. Diète lipidique pendant 3-5 jours diminuent la performance, comparées à une diète riche en glucides. Idem pour des diètes lipidiques prolongées sur 2-4 semaines. L’organisme s’adapte (corps cétoniques) mais pas d’effets significatifs sur les performances. Perte d’explosivité sur des tests de sprint. Lipides et performances
  • 48. Franck Rencurel 2020 48 Adapter la ration en fonction de la durée et du type d’effort
  • 49. Franck Rencurel 2020 49 Métabolisme des acides aminés
  • 50. Franck Rencurel 2020 50 Rappel: L’anabolisme et le catabolisme des protéines est sous contrôle hormonal Hormones anabolisantes : Anabolisants surrénaliens Testostérone Catécholamines** Facteurs de croissance IGF1 et 2 Insuline Hormones catabolisantes Cortisol Glucagon Hormones thyroïdiennes Au cours de l’exercice physique (sauf exception**) Au cours de l’exercice physique Les hormones catabolisantes (cortisol, T3) peuvent rester élevées dans le cas de surentrainement Perte de poids sec, baisse de l’immunité
  • 51. Franck Rencurel 2020 51 La protéolyse musculaire concerne Uniquement les protéines de structure et non les protéines contractiles (actine, myosine). Le but est de fournir des acides aminés glucoformateur au foie Pour le maintien de la glycémie. Le muscle à ce stade utilise comme carburant…. Les apports en protéines sont augmentés dans la ration des athlètes D’ENDURANCE. On peut aller jusqu’à 2,2g/kg/j
  • 52. Franck Rencurel 2020 52 Quelques acides aminés particuliers 1- Arginine Synthétisé dans le foie à partir de NH3 (amoniaque) et de bicarbonate (formé à partir du CO2). Rôle dans l’élimination de l’amoniaque (cycle de l’urée) arginine O2 NO NADPH +H+ NADP+ Citruline Vasodilatateur Oxyde nitrique Voir cycle de l’urée pour détails Pas de rôle énergétique
  • 53. Franck Rencurel 2020 53 Acides aminés ramifiés ou BCAA (Branched Chain Amino Acids) Leucine/isoleucine/valine Très utilisés en complémentation de l’alimentation du sportif valine Connaitre leur petit nom !
  • 54. Effets supposés des Acides aminés ramifiés (BCAA) Reduction Fatigue Reduction Fatigue centrale Protéines musculaires Immunosuppression post exercice (endurance) Adapté de « nutrition et bioénergétique du sportif », Nathalie Boisseau, ed Masson ? Les AA ramifiés sont des substrats énergétiques pour les cellules immunitaires Ce qui expliquerait leurs effets bénéfiques Sur l’immunité de l’athlète Les seuls effets sur l’organisme réellement montrés actuellement d’une supplémentation en BCAA Concerne l’immunité! 54Franck Rencurel 2020
  • 55. Franck Rencurel 2020 55 Les seuls effets sur l’organisme réellement montrés actuellement d’une supplémentation en BCAA Concerne l’immunité! Un enrichissement en BCAA de la ration stimulerait l’immunité et réduirait les risque d’immunosuppression observés chez les athlètes d’endurance(marathon, trail, cyclisme) Les effets sur la synthèse des protéines musculaires sont encore controversés
  • 56. Franck Rencurel 2020 56 Equilibre hydrominérale pendant l’effort
  • 57. Hydratation Objectifs:  Réguler la température corporelle Assurer l’équilibre minéral Maintenir le volume sanguin qui est lui-même fonction de la pression artérielle => Contrôle hormonal du volume plasmatique. Le maintien l’équilibre hydro électrolytique est essentiel pour maintenir l’efficacité des fonctions cardiovasculaires, musculaires et thermiques. 57Franck Rencurel 2020
  • 58. Franck Rencurel 2020 58 Accumulation de métabolites dans et autour des fibres musculaires => P osmotique ++=> Appel d’eau du plasma vers les cellules. PA liée à l’activité physique Sudation qui s’effectue aux dépends du volume Plasmatique Conséquence: Vol plasma => PArt et donc de l’apport sanguin aux muscle => des performances Fibres musculaires Accumulation de métabolites=> P osmotique +++ Eau Eau Plasma Exercice Espace interstitiel Température ext. Intensité exercice Sudation ++
  • 59. Franck Rencurel 2020 59 Régulation hydrique et bilan sodique 2 hormones principalement Aldostérone et ADH Corticosurrénales post-hypophyse
  • 60. Franck Rencurel 2020 60 Contrôle de la volémie: ADH 2- Diminution du volume plasmatique => Hémoconcentration et augmentation de l’osmolarité 1- L’activité musculaire déclenche la sudation 3-Osmorécepteurs hypothalamus 5- sécrétion d’ ADH (hormone antidiurétique) 6- Augmentation de la réabsorption tubulaire de l’eau (TCD) 7- Correction de la volémie et de l’osmolarité 4- Stimulation de la post-hypophyse
  • 61. 61Franck Rencurel 2020 Réponse de l’ADH si intensité exercice > 60% VO2max Exercice sous max prolongé: progressive de ADH plasmatique. Alcool inhibe la sécrétion d’ADH => diurèse Contrôle de la volémie: ADH
  • 62. Franck Rencurel 2020 62 Aldostérone (effets en 20min) Réabsorption de Na+ (Rein) Réabsorption d’eau Limite la déshydratation Excrétion K+ et H+ Equilibre Potassique et acide/base Contrôle hydrominéral: l’aldostérone
  • 63. Franck Rencurel 2020 63 Contrôle de la sécrétion d’aldostérone Facteur Atrial Natriurétique (libéré par l’oreillette droite) Système rénine/angiotensine ACTH (Adénohypophyse) Aldostérone Aldostérone
  • 64. Franck Rencurel 2020 64 Rein Foie Foie Le système Rénine/Angiostensine est aussi activé par l’exercice physique
  • 65. Franck Rencurel 2020 65 Contrôle de la sécrétion d’aldostérone par l’ACTH Exercice (Stress) Hypothalamus CRF (Libérine) Adénohypohyse ACTH Corticosurrénales Aldostérone Rein (TC Distal)
  • 66. Franck Rencurel 2020 66 Facteur Atrial Natriurétique (FAN) Rôle mineur au cours de l’exercice physique. De la PA détecté par l’oreillette Droite Sécrétion du Facteur Atrial Natriurétique Corticosurrénales (Inhibe sécrétion d’aldostérone) Réabsorption d’eau TCD (Rein) Volume sanguin et donc de la P.A
  • 67. hydratation Toute déshydratation est source de blessure La soif se fait sentir à partir de 1% de perte d’eau mais il est déjà trop tard! Le meilleur indicateur? La couleur des urines! Hydraté Déshydraté Déshydratation sévère 67Franck Rencurel 2020
  • 68. Bien s’hydrater ? Le jour J: •Durée inférieure à 1h30: L’eau suffit ! À raison de 100 à 200ml toutes les ½ heures (1 gorgée/15min) •Boisson sucrée si effort intense (max 50-80g/l) 1 pincée de sel dans la gourde si grosse chaleur N.B: Moins de sucre = meilleure hydratation. •La semaine avant la compétition: Privilégier les soupes, les légumes riches en eau, les tisanes. •Réduire l’alcool, le thé le café (diurétique). 68Franck Rencurel 2020
  • 70. Franck Rencurel 2020 70 Régulation de la température corporelle. Rôle de l’hypothalamus
  • 71. Franck Rencurel 2020 71 La température de l’organisme est un élément déterminant de la physiologie: Imposée par l’environnement Une variable physiologique Libérée par l’activité métabolique de toutes nos cellules. La thermorégulation nécessite: •Des capteurs spécifiques, sensibles aux variations de températures ou thermorécepteurs •Des systèmes d’intégration •Des effecteurs producteurs ou dissipateurs de chaleur. Elle doit être maintenue dans une fourchette étroite. Contrôlée par l’hypothalamus.
  • 72. Franck Rencurel 2020 72 Nos cellules sont « réglées » pour fonctionner de manière Optimale à une température proche de 37°C Quelques degrés de variation selon l’endroit -Optimum pour l’activité enzymatique -Optimum pour la conformation des protéines Variation de l’activité enzymatique en fonction de la température
  • 73. Franck Rencurel 2020 73 Equilibre des échanges pour maintenir une température constante Température corporelle = équilibre entre la production et la perte de chaleur Thermogenèse Thermolyse Production ou gain de chaleur Pertes de chaleur Température centrale (SNC) Homéostasie de la température chez les homéothermes
  • 74. Franck Rencurel 2020 74 Les pertes de chaleur • Radiation (transfert de chaleur du soleil au corps) : Émission de chaleur sous forme de radiations électromagnétiques (Infra Rouge) •Conduction (transfert de chaleur des mains au support en contact). Diffusion par contact physique, dépend aussi de la matière (bois, métal ..) •Convection (le courant d’air du vent éloigne l’air chaud du corps) •Evaporation : (sudation ; respiration) passage de l’état liquide à l’état gazeux
  • 75. Franck Rencurel 2020 75 Sources de production de chaleur par l’organisme Réactions métaboliques Cœur, foie, les muscles squelettiques et le tissu adipeux brun= noyau thermique
  • 76. Franck Rencurel 2020 76 Les thermorécepteurs •Les thermorécepteurs cutanés : terminaisons nerveuses •Les thermorécepteurs centraux situés dans l’hypothalamus. thermorécepteurs cutanés 30°C 43°C
  • 77. Franck Rencurel 2020 77 Organes impliqués dans la thermogénèse: Foie, Muscles, cœur, Tissu Adipeux Brun Production de chaleur d’origine métabolique est inversement proportionnelle à la température externe Augmentation du travail pour lutter contre la chaleur (sudation, ventilation..) Les mécanismes thermorégulateurs
  • 78. Franck Rencurel 2020 78 L’hypothalamus est le principal centre d’intégration de la thermorégulation: rôle de «thermostat». Une Variation de moins de1°C dans l’hypothalamus suffit à provoquer une réaction de thermolyse ou de thermogénèse importante. Rôle de l’hypohalamus Centre de la thermolyse: partie antérieure de l’hypothalamus Neurones activés par élévation de la T° Centre de la thermogenèse: partie antérieure de l’hypothalamus Neurones activés par baisse de la T°
  • 79. Franck Rencurel 2020 79 Variation T° corporelle +/- 1°C Perturbation (froid/chaud) Thermorécepteurs Périphériques et centraux Centre thermorégulateurs Hypothalamus hypophyse EFFECTEURS Peau Vasoconstriction vasodilatation Surrénales catécholamines Muscles (Frissons) Thyroïde (T3,T4) Elévation ou Baisse T° Corporelle
  • 80. Franck Rencurel 2020 80 La réponse au froid Le frisson musculaire Système nerveux extrapyramidal (reflexes moteur, contrôle de la posture, involontaire) Contractions désynchronisées des MS. Augmente le métabolisme d’un facteur 5. Thermogénèse chimique: Augmentation du métabolisme par réaction au froid. Métabolisme découplé de la graisse brune (cf chaine respiratoire) Vasoconstriction.Adrénergique cutanée Localisée aux extrémités Limite les échanges thermiques. Horripilation adrénergique: Chair de poule . Érection des poils pour emprisonner l’air (couche isolante ou tampon) Activité musculaire: Envie de bouger (sauts sur place) (Augmente 20 fois le métabolisme de base
  • 81. Franck Rencurel 2020 81 Thermogenèse de la graisse brune Chaine respiratoire Formation de chaleur au lieu d’ATP
  • 82. Franck Rencurel 2020 82 Réponse au chaud •Transpiration(jusqu’à10-12L/jour) Activation des glandes sudoripares par augmentation de l’activité orthosympathique(cholinergique) •Thermogénèse chimique: Diminution de l’activité métabolique Vasodilatation cutanée: Elimination de la chaleur (conduction et radiation) Adaptations comportementales: Vêtements, posture, habitat
  • 83. Franck Rencurel 2020 83 En résumé http://biologiedelapeau.fr/spip.php?article75
  • 84. Franck Rencurel 2020 84 Fin Merci !