SlideShare une entreprise Scribd logo
TUTORAT DE MEDECINE PURPAN
                             ANNEE UNIVERSITAIRE 2007-2008
                                       PCEM1




                   QCM supplémentaires
                      de Biochimie
                                               33 QCM




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.       1
PEPTIDES 14 QCM

QCM 1 : Dans le cadre de la recherche de la composition d’un peptide, on lui fait subir une série de
réactions :
     - couplé au réactif de Dansyl , on obtient un dérivé dansylé de tyrosine
     - par réduction on obtient un amino-alcool dérivant de l’arginine
     - sous l’action de la chymotrypsine, on obtient un dipeptide
     - sous l’action de la trypsine , on obtient 2 dipeptides
La composition de ce peptide peut être la suivante :
A. Tyr-Trp-Arg-Lys
B. Arg-Trp-Lys-Tyr
C. Tyr-Lys–Trp-Arg
D. Tyr-Trp-Lys-Arg
E. Ce peptide est sensible à l’hydrolyse à chaud en présence de HCl et cette réaction détruit la tyrosine.

QCM 2 : Soit le peptide suivant :

                                                         O

                                                 HO                NH2




                                                  O
                                                              NH
                                                  O


                                                         NH
                                                                   SH

                                            HO
                                                         O
A. C’est un diacide.
B. Bien qu’il est l’allure d’un « gros acide aminé », ce peptide est en fait constitué de 3 acide aminés.
C. L’aminopeptidase permet d’isoler ces 3 acides aminés qui sont : Glu, Cys et Gly.
D. Il s’agit du glutathion.
E. Son action est assurée par la fonction thiol de la cystéine.

QCM 3 : A propos des hormones :
A. La CCK stimule la sécrétion de proenzymes au niveau du pancréas.
B. La parathormone et la thyrocalcitonine ont une action antagoniste sur le métabolisme du calcium. Elles
sont respectivement hypo et hypercalcémiantes.
C. L’insuline est une chaîne peptidique stimulant l’entrée de glucose dans les cellules.
D. La vasopressine stimule l’élimination d’eau.
E. L’angiotensine est hypertensive.

QCM 4 : A propos des hormones :
A. Le métabolisme du calcium est régit par 3 hormones peptidiques : la parathormone, la thyrocalcitonine
et la vitamine D3.
B. La FSH est l’hormone folliculo-stimulante et est donc présente uniquement chez la femme.
C. L’ocytocine et la prolactine sont des hormones post-hypophysaires.
D. La somatomédine est une hormone cérébrale à l’action globalement inhibitrice.
E. La sécrétion hormonale de l’anté-hypophyse est régulée par l’hypothalamus et le rétrocontrôle des
hormones périphériques.


Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                      2
QCM 5 :
A. La trypsine une est enzyme coupant les liaisons peptidiques incluant un acide aminé aromatique
B. La carnosine est un peptide comportant 2 liaison C=0 et 5 N
C. On peut utiliser le Gluthation pour faire des chromatographie d'affinité en la faisant réagir avec la
Ninhydrine
D. Les glandes sont stimulées uniquement directment par les stimuli afin de sécréter les hormones
E. ACTH et MSH comporte un domaine commun constistué de 13 acide aminé, ils sont donc régulés par
le même facteur hypothalamique.

QCM 6 :
A. La somatostatine est une hormone stimulatrice d'un grand nombre de voies hormonales, notament par
la stimulation d'autres stimulines.
B. Le glucagon est une hormone hyperglycémiante sécrétée par les ilots béta de Langerhans.
C. Les effets de la gastrine sont contrebalancés par les effets de la sécrétine qui sécréte HCO3-
D. La Rénine est sécrétée principalement sous influence d'une diminution de pression sanguine ou de
volume circulatoire.
E. Une inhibition de l'enzyme de conversion entraine une vasodilatation par la sécrétion accrue de
Bradikinine.

QCM 7 : Soit un polypeptide :
Après traitement par le réactif de sanger sur ce polypeptide on isole un dérivé dinitophénylé du
tryptophane. D'autre part le passage de ce polypeptide en milieu réducteur suivi d'une hydrolyse et
d'une chromatographie permet d'isoler un dérivé aminé portant 2 fonctions alcool. On fait ensuite
agir la trypsine avant et après réduction du peptide par le mercaptoéthanol et on obtient dans les 2
cas un dipeptide et un autre polypeptide. La réaction de Dansyl sur le dipeptide obtenu
précédement permet la formation d'un dérivé fluorescent de l'Alanine.
La chymotrypsine est sans effet sur ce polypeptide.
Parmis les propositions suivantes, donner celle(s) qui réponde(nt) aux conditions précédentes :
A. Trp-Gly-Cys-His-Met-Cys-Lys-Ala-Asp

B. Trp-His-Cys-Gly-Met-Cys-Lys-Ala-Ser

C. Trp-His-Cys-Gly-Met-Lys-Cys-Ala-Ser

D. Asp-Gly-Cys-His-Met-Cys-Lys-Ala-Trp

E. L'action d'une aminopeptidase et d'une carboxypeptidase pourrait permettre d'obtenir respectivement le
tryptophane et l'acide glutamique.

QCM 8 : A propos des hormones tissulaires :
A. L'angiotensinogène nécessite l'intervention de 2 enzymes successives pour être activé.
B. La rénine est sécrétée par le rein en situation d'hypotension ou d'hypovolémie.
C. Les kinines sont impliquées dans la première phase de la réaction inflammatoire (action locale) et sont
inhibées par l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA).
D. L'angiotensine est vasodilatatrice et hypotensive à l'inverse des kinines qui sont vasoconstrictrices et
hypertensives.
E. L'activation de l'angiotensine ne dépend pas de l'état d'hydratation de l'organisme.

QCM 9 : A propos des Hormones digestives :
A. L'insuline est sécrétée sous forme active par les cellules β des ilots de Langerhans.
B. L'insulinase tissulaire dégrade la proinsuline ce qui la rend active.
C. La proinsuline est caratérisée par 2 chaines A et B uni par le peptide C.
D. L'insuline est hyperglycémiante contrairement au glucagon qui est hypoglycémiant.
E. Le glucagon produit par les cellules α des ilots de Langerhans active la phosphorylase hépatique.
Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                     3
QCM 10 : A propos des CCKs :
A. Elles ont une séquence proche de la gastrine d'où un domaine d'action commun.
B. Elles nécessite d'être amidifiées et sulfatées pour être actives.
C. Elles stimulent la sécrétion de bile mais aussi la sécrétion endocrine du pancréas (glucagon, insuline)
et renforce l'action de la sécrétine.
D. Elles agissent comme des neuromédiateurs centraux.
E. Hormones de la satiété, elles sont anorexigènes.

QCM 11 : A propos de l'ACTH :
A. Elle est sécrété par l'antéhypophyse comme l'ADH.
B. Elle stimule le cortex surénalien permettant la synthèse de stéroides.
C. Elle a 13 acides aminés commun avec la MSH d'où une action croisée (stimulation des mélanocytes).
D. Elle a une action lipotrope.
E. C'est l'hormone corticotrope, dont la sécretion est régulée positivement par la sécrétion de CRF
hypothalamique.

QCM 12 : A propos des hormones post hypophysaires :
A. L'ADH ou vasopressine est une hormone polypeptique anti diurétique.
B. l'Ocytocine (nonapeptide) provoque les contractions utérines au moment de l'accouchement.
C. Ocytocine et ADH sont des polypeptides ne possèdant que 2 acides aminés commun.
D. Les hormones post hypophysaire sont en réalité synthétisées par l'hypothalamus.
E. La somatostatine est également une hormone post hypophysaire.

QCM 13 : Peptides :
A. La carnosine et le glucagon ne donnent pas se résultat positif à la réaction du Biuret (coloration rose en
présence de sulfate de Cu(OH-).
B. Le glutathion comporte une liaison amide entre le glycocolle et la cystéine et une liaison peptidique
entre l’acide glutamique et la cystéine.
C. L’hormone mélanotrope (MSH) et l’hormone corticotrope (ACTH) ont une action commune de
stimulation des mélanoçytes du fait d’une séquence de 13 acides aminés commune.
D. La rénine est à l’origine d’une déshydratation avec présence d’œdèmes.
E. Dans la réaction inflammatoire, les kinines ont un rôle important par la vasodillatation et la
bronchodilatation qu’elles occasionnent.

QCM 14 : Soit un nonapeptide dont on se propose d’étudier la structure. On lui fait subir cinq
réactions :
        1) Hydrolyse à chaud (KCl 6N) suivie d’une chromatographie. On obtient 2 Cys, Tyr, Phe,
Asp, Pro, Arg et Gly.
        2) Hydrolyse et chromatographie sur résine échangeuse d’ions constituée de radicaux
sulfonyl (SO3-).
        3) Méthode de Sanger. On obtient de DNP-Glycocolle.
        4) Réaction à la Carboxypeptidase. Aucun acide aminé libre n’est récupéré.
        5) Réaction à la Trypsine. On obtient Arg-Gly et un heptapeptide.
A. Ce peptide comporte du tryptophane.
B. L’acide aminé C terminal est impliqué dans un pont disulfure intrachaîne.
C. Lors de la chromatographie sur résine échangeuse d’ions, Asp et Glu sortent en derniers de la colonne
et Arg sort en premier.
D. Le peptide peut être :
Cys    Tyr   Trp    Glu Asp Cys        Pro   Arg Gly

E. Le polypeptide peut être :
Cys    Tyr   Glu   Cys    Trp    Asp   Pro    Gly   Arg



Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                       4
ACIDES AMINES 10 QCM

QCM 1 : Fabien, alcoolique anonyme, est atteint d'une insuffisance hépatique :
A. L'acide hippurique a pu être dosé pour mettre en évidence les capacités fonctionnelles du foie.
B. Fabien doit avoir un régime alimentaire supplémenté en thréonine.
C. La méthionine, acide aminé basique, permet de limiter l'évolution d'une stéatose hépatique vers la
cirrhose.
D. Fabien aura des troubles de la détoxification de l'organisme des radicaux ammoniums par le cycle de
l'urée.
E. L'urée est une molécule toxique qui provoque les dommages de l'insuffisance hépatique.

QCM 2 :
A. L'urée dans les urines peut être utilisée pour dépister une insuffisance rénale chez un patient ayant déjà
une insuffisance hépatique.
B. La créatine phosphokinase permet de phosphoryler la créatine pour donner le phosphagène.
C. L'histidine est constituée par un radical imidazole qui se greffe en β d'une alanine.
D. Un défaut d'hormones thyroïdiennes néo natal peut être la conséquence d'une oligophrénie phényl
pyruvique.
E. Les prolines provoquent des coudures de 90° lorsqu'elles sont inclues dans des protéines.

QCM 3 :
A. La décarboxylation de la dopa donne un composé qui a un rôle de neuromédiateur.
B. L'adrénaline, composé précurseur de la noradrénaline, permet l'augmentation de la tension de la
tension artérielle d'une personne par action sur des récepteurs adrénalgiques α ou β.
C. On peut donner de l'adrénaline pour soigner la dépression.
D. La mélatonine est un composé qui permet de protéger le matériel génétique des cellules de la peau
contre les effets des rayons UV.
E. Les inhibiteurs de la mono amine oxydase permetten la libération de sérotonine par les plaquettes de la
circulation sanguine.

QCM 4 :
A. Tous les acides aminés sont actifs sur la lumière polarisée.
B. L'estérification d'un acide aminé est possible mais seulement en milieu anhydre et acide.
C. La technique de Von Slike utilisant l'acide nitreux permet un dosage colorimétrique des acides aminés.
D. Le pourpre de Ruheman est formé par la condensation d'une molécule de ninhydrine réduite, d'une
molécule de ninhydrine oxydée et d'une molécule d'ammoniac.
E. Les transaminases permettent la production d'acide glutamique qui aura un rôle dans l'élimination de
l'ammoniac par différentes réactions.

QCM 5 : généralités sur les acides aminés :
A. Une décarboxylation oxydative de l'alanine permet d'obtenirde l'acide pyruvique, élément
indispensable pour l'entrée dans le cycle de Krebs.
B. La cystéine, au meme titre que l'acide glutamique, est un constituant du glutathion qui a un rôle
important dans la défense contre les anti-oxydants.
C. L'amidification de l'acide glutamique est importante dans la detoxification de l'ammoniac.
D. On peut dire que l'urée à 3 propriétés principales : il est hydrosoluble, toxique et l'urémie
physiologique se situe entre 3 et 7 mmol/l
E. La créatininémie, taux de créatinine généré par estérification interne de la créatine, est un bon
marqueur de la capacité fonctionnelle du glomérule rénal.




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                      5
QCM 6 : Généralités sur les acides aminés :
A. Un déficit en phényl-hydroxylase entraine une oligophrénie phényl-pyruvique qui peut être mise en
évidence par une réaction colorée par le perchlorure de fer.
B. La condensation d'une 3-5 diiodothyrosine et d'une 3 monoiodothyrosine aboutit à la formation d'une
triiodothyronine encore appelée thyroxine et à l'élimination d'une alanine.
C. La concentration du 5 hydroxy tryptamine, dans les plaquettes, par les IMAO a un rôle anti-dépresseur.
D. Les acides aminés sont des composés amphotères ce qui leur permet d'avoir un effet tampon.
E. Alanine + Acide α cétoglutarique => acide pyruvique + acide glutamique grâce à une TGP = ALAT.

QCM 7 : A propos des généralités sur les Acides Aminés :
A. Les acides aminés ont deux isomères optiques = deux énantiomères car ils possèdent un carbone
asymétrique.
B. La solubilité des acides aminés dans les solutions acides ou alcalines est inverse à la solubilité dans
l'eau, et elle est supérieure à celle de l'eau dans les solvants organiques.
C. Une décarboxylation chimique d'un acide aminé donne une amine par cette réaction :

                        H2N-CH-COOH          Ba(OH)2 H2N-CH2-R + CO2
                            |                ------------>
                            R                    hν

D. La réaction au chlorure de Dansyl donne un dérivé fluorescent, ce qui permet de déterminer les acides
aminés terminaux avec une sensibilité 100 fois plus élevée qu'avec les dérivés DNP.
E. La TGO (Transaminase Glutamo Oxalo acétique = alanine Amino Transférase = ALAT) et la TGP
(Transaminase Glutamo Pyruvique = Aspartate Amino transférase = ASAT) interviennent dans la
première réaction des transaminations.


QCM 8 : A propos des Acides Aminés :
A. L'alanine, l'acide aspartique et l'acide glutamique donnent respectivement par désamination oxydative
l'acide pyruvique, l'acide oxalo-acétique et l'acide α céto-glutarique qui font partie du cycle de Krebs.
B. La sérine est un précurseur de la Bétaïne, qui est un hépatoprotecteur grâce à sa capacité de
renouvellement des Phospholipides.
C. La créatine provient de trois molécules : l'arginine (par le groupement amidine), la méthionine (par le
groupement méthyl) et le glycocolle.
D. L'oligophrénie phényl pyruvique est un déficit en hydroxylase qui entraine une accumulation de
phénylalanine qui subit alors une deshydrogénation et donne une phényl cétonurie.
E. La proline représente 20 % des acides aminés du collagène.

QCM 9 : A propos des Acides aminés :
A. Le produit réduit de la choline est amphiphile.
B. L'homocystéine est impliquée dans le métabolisme physiologique du collagène. Ainsi, son absence
peut être responsable de thrombose, ostéoporose, maladies neurodégénératives.
C. L'acide glutamique donne :
        - par désamination oxydative de l'acide α cétoglutarique, intervenant dans la transmission des
messages nerveux.
        - par décarboxylation du GABA (acide γ aminobutyrique), intervenant dans le cycle de Krebs.
D. Concernant le cycle de l'urée : - l'arginase scindant l'arginine en ornithine provient du foie.
                                    - la transcarboxylase, ou carbamyl transférase, transformant l'ornithine
en citrulline provient des mitochondries.
E. L'adrénaline, sécretée par la médullo surrénale, provoque une contraction des vaisseaux mais une
dilatation des coronaires et des artères des muscles squelettiques, ainsi qu'une mydriase (dilatation de la
pupille).


Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                         6
QCM 10 : A propos des propriétés des Acides aminés :
A. En milieu acide, un acide aminé se comporte comme un cation (charge + sur le NH3), au pHi il est
neutre (d'où sa faible efficacité sous cette forme pour exercer un effet tampon), en milieu basique il se
comporte comme un anion (charge – sur COO).
B. Le précurseur de la décarboxylase provient de la vitamine PP.
C. La glycosylation lors de la réaction de Maillard est non enzymatique, contrairement à la glycation
(= racémisation + transamination).
D. L'acide glutamique généré par les réactions de transamination (grâce aux ALAT et ASAT), lorsqu'il est
en excès est transformé par la glutaminase (ou glutamine déshydrogénase) en glutamine qui va au rein.
E. La réaction à la ninhydrine permet deux dosages : - un dosage volumétrique (par la quantité de CO2
libéré lors de la décarboxylation)
                                                       - un dosage colorimétrique (par le pourpre de
Ruheman, qui se lit à 570 nm, lors de la condensation de ninhydrines réduite et oxydée).




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                  7
ESPECES REACTIVES DE L'OXYGENE 9 QCM

        Attention, cette année le cours a changé ! Il n'est plus assuré par Mme Boyer mais par Mr Perret
d'ou quelques modifications dans le contenu du cours et surement aussi dans le style de rédaction des
QCM le jour du concours. Ces QCM ont été réalisés selon le cours et les QCM de Mme Boyer il y aura
donc surement quelques QCM sur des points de cours non vus cette année ou une absence de QCM sur
des nouvelles parties du cours. Nous tenons a nous excusez pour cela mais nous avons eu l'information
trop tard et les QCM avaient déjà été rédigés. Nous vous donnons donc ces QCM quand même pour vous
entrainer mais si vous avez des questions ou des doutes sur la présence de tel ou tel item dans le cours de
cette année, n'hésitez pas à venir poser la question sur tutoweb.


QCM 1 : Les phases de la peroxydation lipidique ont été décomposés de la manière suivante :

                   .        .
    1) RH + OH → R + H2O
          .                 .
    2) R + O2 → ROO
              .                        .
    3) ROO + RH → ROOH + R
                                               .
    4) ROOH → aldéhydes, alcoxyl (RO ) ...
              .         .                                                           .
    5) ROO + ROO → ROOR + O2                                              X + ROO → ROOH + Y
              .
        ROO + R → ROOR                                                      ROOH → ROH
                                                               (glutathion peroxydase Se-GHSPx)


A. La phase d'initiation de la lipoperoxydation correspond uniquement au 1er point.
B. La molécule X correspond à l'acide ascorbique et la molécule Y à l'acide déhydroascorbique.
C. Un radical d'acide gras polyinsaturé ne donne qu'une molécule d'hydroperoxyde ROOH.
D. La molécule la plus aggressive durant ce phénomène est le radical d'acide gras polyinsaturé.
E. Ce phénomène de péroxydation pent entraîner à terme la formation de bases de Schiff.

QCM 2 : A propos des dangers des éspèces réactives de l'ocygène :
A. Les radicaux libres oxygénés peuvent attaquer l'organisme à tous les niveaux (cerveau, foie, muscles
squelettiques, coeurs...).
B. Il existe une corrélation entre une plus grande longévité de vie et l'absence d'espèces réactives de
l'oxygène au sein de l'organisme.
C. Une alimentation équilibrée associée à une hygiène de vie correcte réduit le stress oxydant.
D. Une activité physique plus ou moins intense réduit le stress oxydant.
E. Certaines méthodes thérapeutiques génèrent du stress oxydatif telles que l'oxygénothérapie.




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                    8
QCM 3 : Parmi les molécules suivantes, lesquelles représentent un danger potentiel de stress
oxydatif :




QCM 4 : A propos des différents systèmes enzymatiques :
A. La NADPHoxydase est activée en quelques secondes lors de la flambée respiratoire dans le
macrophage au cours d’une réaction inflammatoire. C’est un système enzymatique qui protège les
macrophages en évitant la formation d’anions super oxydes.
B. Au cours de cette flambée respiratoire, la myéloperoxydase est responsable de la formation de
chloramines R-NH-Cl, substance désinfectante et anti-septique.
C. Il n’existe pas de système enzymatique de protection contre le radical hydroxyle, pourtant celui-ci est
très réactif, très instable et très toxique.
D. Les SOD = superoxydes dismutases et les GP = glutathion peroxydases sont un moyen de limiter la
production du radical hydroxyle en empêchant la cœxistence de l’anion super oxyde et du peroxyde
d’hydrogène.
E. Les SOD nécessitent un catalyseur pour fonctionner : le fer. Les GP utilisent elles un co-facteur : le
glutathion.

QCM 5 : Agression radicalaire aiguë : l’ischémie / reperfusion :
A. Lors de la phase d’ischémie, l’O2 n’arrivant plus aux cellules, la chaîne respiratoire mitochondriale se
bloque ce qui entraîne un déficit en ATP. Ce déficit est responsable du blocage de la pompe à calcium : la
concentration en calcium intracellulaire augmente et active une protéase responsable de la transformation
réversible de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase.
B. La phase d’ischémie est donc responsable d’une accumulation de xanthine qui n’est plus oxydé en
acide urique.
C. Lors de la phase de reperfusion, l’oxygène revenant aux cellules permet de produire de l’acide urique
par la xanthine déshydrogénase.
D. La production d’acide urique lors de la reperfusion s’accompagne d’une forte production d’anions
supers oxydes. Une deuxième voie de production d’anions supers oxydes est également mise en jeux lors
de la reperfusion : la réduction de l’oxygène (arrivant dans les mitochondries) par la voie du
co-enzyme Q.
E. La réoxygénation brutale d’un tissu en ischémie provoque une hyperproduction d’anions superoxydes
qui est responsable d’une aggravation des dommages cellulaires pouvant être la cause d’infarctus du
myocarde, ou d’accidents vasculaires cérébraux, par exemples.
Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                       9
QCM 6 : Lorsque les systèmes de défense contre les radicaux libres sont dépassés :
A. Il existe 3 grandes cibles cellulaires : protéines, acides nucléiques, lipides membranaires.
B. La lipoperoxydation due aux radicaux libres est un mécanisme enzymatique se déroulant en 3 phases
successives.
C. La phase limitante d’initiation résulte de l’attaque d’un radical péroxyl sur un enchaînement
malonique.
                                                                                               .
D. La phase de propagation est caractérisée par la production des composés suivants : ROO , ROOH,
   .
RO , CHO-CH2-CHO.
E. La phase de terminaison ne fait intervenir que la vitamine E et la glutathion peroxydase.

QCM 7 : Espèces réactives de l’oxygène :
A. Deux doubles liaisons en position malonique sont un prés requis indispensable pour la
lipoperoxydation des acides gras saturés.
B. Le Cristallin est un agrégat de protéine soufrées physiologiquement protégées par le glutathion.
                                                  .
C. L’alpha tocophérol capte les radicaux ROO pour en faire des composés en ROOH .
D. La diminution du taux de calcium intracellulaire pendant la reperfusion est responsable de la
transformation irréversible de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase.
E. Les lipofuscines donnent des bases de Schiff dont la digestion incomplète forme des composés
fluorescents très jolis par réaction du malondialdéhyde sur les fonctions amines –NH2

QCM 8 : Espèces réactives de l’oxygène :
A. La myéloperoxydase produit pendant la réaction inflammatoire à partir de l’eau oxygénée un composé
désinfectant (HClO) principe actif de l’Eau de Javel.
B. La superoxyde dismutase peut être cytoplasmique ou extracellulaire (formes associées à des atomes de
Cu et Zn).
C. Le cycle de Haber Weiss utilise comme catalyseur ionique le fer Ferreux pour produire un radical

hydroxyle OH .
               .
D. Dans le cadre de l’Ischémie Reperfusion , la xanthine oxydase produit énormément d’anions
superoxydes.
E. Le premier radical libre est physiologiquement produit au niveau mitochondrial par le CoE Q10.

QCM 9 : Especes réactives de l’oxygène :
                                            .-
A. L’éthanol stimule la production du O2 par la NADH oxydase entraînant une toxicité hépatique.
B. La glutathion peroxydase et la superoxyde dismutase fonctionnent de manière synergique.
C. L’oxydation des LDL par les radicaux libres oxygénés va être responsable de la formation de la plaque
d’athérome.
                                                                                                      .
D. La vitamine E permet de stopper la lipoperoxydation non enzymatique initiée par les radical OH , elle
devient elle-même radicalaire stable et non toxique et sera régénérée par l’acide ascorbique.
E. Les Eicosanoïdes sont produits par une forme enzymatique de la lipoperoxydation ; et l’accumulation
de radicaux libres oxygénés va augmenter l’action de la cyclo-oxygénase et diminuer celle de la
lipo-oxygénase d’où un risque majoré d’accident thrombotique.




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                    10
CORRECTION


                                                  PEPTIDES

QCM 1 : C
Pour trouver la structure :
     - Réactif de Dansyl         dérivé dansylé de l’acide aminé N-terminal
     - Réduction         dérivé d’amino-alcool de l’acide aminé C-terminal
     - Chymotrypsine coupe la liaison peptidique comprenant la fonction acide d’un acide aminé
aromatique :
                      NH2-X –Y - AA aromatique -          - Y-X-COOH
     - Trypsine coupe la liaison peptidique comprenant la fonction acide d’un acide aminé basique:

                   NH2-X –Y - AA basique -               - Y-X-COOH
E. Cette réaction détruit le Trp.

QCM 2 : ABDE
A. Vrai : malgré la présence de 4 fonctions acides, 2 seulement sont libres.
C. Cet enzyme agit sur les liaisons peptidique ; or Glu et Cys sont liés par une liaison amide.

QCM 3 : AE
A. Vrai : un proenzyme est le précurseur inactif de l’enzyme qui sera activé, le plus souvent par
protéolyse, là où il doit agir. Ainsi les enzymes pancréatiques seront activées dans le tube digestif et pas
dans le pancréas.
B. C’est l’inverse.
C. L’insuline est constitué de 2 chaînes peptidiques reliés par des pont disulfures.
D. Vasopressine = hormone ANTI diurétique            rétention d’eau.

QCM 4 : E
A. La vitamine D est une hormones stéroïdienne.
B. La FSH est présente dans les 2 sexes.
C. Les hormones post-hypophysaires sont la vasopressine et l’ocytocine.
D. C’est la somatostatine.

QCM 5 : BC
A.Chymotrypsine = liaison aprés acide aminé aromatique
  Trypsine = liaison aprés acide aminé basique
D. Stimulation pas uniquement direct (indirect par l'intermédiaire du foie pour l'hormone de croissance)
E. Domaine commun mais pas de stimulation par le même facteur hypothalamique

QCM 6 : CDE
A. Inhibiteur
B. Ilot alpha




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                         11
QCM 7 : ABE
         La réaction de sanger permet d'isoler l'acide aminé Nterminale, ici il s'agit du tryptophane (item
D faux). Le marquage en milieu réducteur permet de repérer l'acide aminé C terminale (en milieu
réducteur la fonction COOH terminale libre est réduit et permet d'obtenir un amino alcool représentatif
de l'acide aminé C terminale) ici on obtient un dialcool donc l'acide aminé terminal peut être un acide
aminé qui avait déjà une fonction alcool (et une fonction COOH terminale) ou 2 fonction COOH : sérine,
Ac glutamique, Ac. Aspartique. La trypsine coupe après la lysine, Arginine, étant donné qu'on obtient la
même résultat avec et sans réduction du pont disulfure on en conclut qu'il n'y a pas de lys ni Arg entre les
2 Cys (item D faux). D'autre part on obtentient un dipeptide qui contient l'Ala en Nterm (réaction de
dansyl donne Ala). Le A et B peuvent donc correspondre.
REMARQUE : la chymotrypsine n'agit pas sur le 1er Trp car c'est une endopeptidase ( = agit à
l'interrieur des chaines peptidique et pas aux extremités terminales contrairement aux exopetidases
comme la leucine amino peptidase ou la carboxypeptidase).

QCM 8 : ABC
A. La rénine (--> angiotensine 1) et l'ECA (enzyme de conversion de l'angiotensine) (--> angiotensine 2)
D. C'est le contraire : angiotensine : vasoconstrictrice et hypertensive, kinine : vasodilatatrice et
hypotensive.
E. Elle dépend de la rénine dont la sécrétion dépend elle même de l'état d'hydratation.

QCM 9 : CE
A. Elle est sérétée sous forme INACTIVE (proinsuline) par les cellules β des ilots de Langerhans.
B. L'insulinase tissulaire détruit l'insuline active.
D. C'est le contraire l'insuline est hypoglycémiante et le glucagon hyperglycémiant (libère le glucose du
glycogène hépatique).

QCM 10 : ABDE
C. Elle ne stimule pas la sécrétion endocrine du pancréas mais sa sécrétion exocrine c'est à dire sa
sécrétion enzymatique.

QCM 11 : BCDE
A. L'ACTH est bien anté hypophysaire mais l'ADH est post hypophysaire.

QCM 12 : ABD
C. Elles n'ont que 2 acides aminés différents!
D. La post hypophyse est constituée par les prolongements axoniques des neurones hypothalamiques
donc les substances libérées au niveau de la post hypophyse sont en réalité synthétysées par les neurones
hypothalamiques.

QCM 13 : CD
A. Pas le glucagon.
B. C’est le contraire.
E. Bronchoconstriction.

QCM 14 : ABD
C. C’est le contraire.
E. Gly est en N terminal aprés la réaction de Sanger.




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                   12
ACIDES AMINES

QCM 1 : AD
B. Il doit avoir un régime alimentaire supplémenté en cystéine car la cystéine est produite à partir de la
méthionine dans le foie (ici insuffisance hépatique).
C. La méthionine est un acide aminé souffré, le reste de la proposition est cependant vrai.
E. L'urée est une molécule atoxique.

QCM 2 : CDE
A. Un patient ayant une insuffisance hépatique a un trouble du cycle de l'urée donc on va utilisé le dosage
de la créatinine dans les urines. Si le patient n'avait pas eu un trouble hépatique on aurait pu utilisé
seulement le dosage de l'urée.
B. C'est une kinase mais ici elle permet de déphosphoryler le phosphagène pour donner la créatine.

QCM 3 : AC
B. C'est la noradrénaline qui est le précurseur de l'adrénaline.
D. La mélatonine est l'hormone du repos et du sommeil, elle règle le rythme biologique.
E. C'est l'adrénaline qui permet la libération de sérotonine par les plaquettes.

QCM 4 : BDE
A. Le glycocolle est une molécule qui n'a pas de pouvoir rotatoire.
C. Cette technique permet de faire un dosage volumétrique des acides aminés.

QCM 5 : BC
A. C'est une désamination oxydative.
D. L'urée est atoxique.
E. La créatinine est générée par amification interne et non estérification.

QCM 6 : ACDE
B. La thyroxine = T4 ou tétraiodothyronine et non la T3.

QCM 7 : CD
A. Le glycocolle ne possède pas de carbone asymétrique, donc pas d'énantiomère.
B. C'est l'inverse, la solubilité dans les solvants organiques est inverse à celle de l'eau et elle est
supérieure à celle de l'eau dans les solutions acides ou alcalines.
E. C'est l'inverse pour les enzymes:
TGO = Transaminase Glutamo Oxalo acétique = Aspartate Amino Transférase = ASAT
TGP = Transaminase Glutamo Pyruvique = Alanine Amino Transférase = ALAT

QCM 8 : BCE
A. Alanine => Acide pyruvique
   Acide aspartique => Acide oxalo-acétique.
   Acide glutamique => Acide α céto-glutarique
D. Lors de son accumulation la phénylalanine subit une désamination oxydative et non une
deshydrogénation.

QCM 9 : DE
A. Le produit réduit de la choline est la bétaine qui est amphotère.
B. L'homocystéine est responsable du métabolisme anormal du collagène. Sa présence conduit au
developpement de thrombose, ostéoporose, maladies neurodégénératives.
C. L'acide α cétoglutarique intervient dans le cycle de Krebs, alors que le GABA intervient dans la
transmission des messages nerveux.


Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                       13
QCM 10 : AE
B. Il provient de la vitamine B6, c'est le phosphate de pyridoxal. (vit PP = vit B3).
C. La réaction de Maillard est une glycation non enzymatique, la glycosylation correspond à une
racémisation et une transamination enzymatiques.
D. La glutaminase est une glutamine transférase.


                              ESPECES REACTIVES DE L'OXYGENE

QCM 1 : AE
B. X = α – tocophérol et Y = α – tocophéryl
C. Un radical d'acide gras donne plusieurs dizaines d'hydroperoxydes voire une centaine.
D. La molécule la plus aggressive est la molécule d'hydroperoxyde ROOH.
E. Vrai : les aldéhydes toxiques issus de la lipoperoxydation dont le malondialdéhyde MDA peuvent
réagir avec des fonctions amines => bases de Schiff dont la digestion lysosomale complète conduit à la
formation de lipofuscines.

QCM 2 : ACE
B. Elles sont nécessaires lors de la défense immunitaire, et employées par les macrophages & autres
cellules de l'immunité.
D. Une intense activité physique mal gérée est facteur de stress oxydant.

QCM 3 : CE
A. Il s'agit de l'α tocophéryl, antioxydant qui est un « piégeur » de radicaux libres.
B. Radical d'acide gras polyinsaturé.
C. Vrai : radical peroxyl.
D. Il s'agit de l'acide déhydroascorbique, lui aussi antioxydant.
E. Vrai : radical hydroxyl.
=> Les 2 molécules A et D sont des radicaux libres « stables » non toxiques.

QCM 4 : CD
A. La NADPH oxydase est responsable de la formation d’anions superoxydes qui permettent la
production de nombreux composés très oxydant pour lutter contre l’infection.
B. La myéloperoxydase est responsable de la formation d’hypochlorite = HCl.
E. La SOD n’a pas besoin de co-facteur, elle accélère la réaction de dismutation spontanée entre les deux
anions superoxydes. Le fer catalyse le cycle de Haber Weiss.

QCM 5 : DE
A. La transformation de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase est irréversible.
B. Il y a accumulation d’hypoxanthine.
C. La xanthine déshydrogénase a été transformée de manière irréversible en xanthine oxydase. Il y a donc
production d’acide urique par la xanthine oxydase.

QCM 6 : AD
B. Mécanisme NON enzymatique.
                          .
C. Radical hydroxyl OH
E. Il y a aussi l’association de 2 espèces radicalaires.

QCM 7 : BCE
A. AG insaturés.
D. L’augmentation du taux de calcium intracellulaire pendant l’ischémie est responsable de la
transformation irréversible de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase.

Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                   14
QCM 8 : ADE
B. ... ou mitochondriale (forme associée a du Mn).
C. Ferrique : un catalyseur est restitué dans son état initial à la fin de la réaction, l’état ferreux n’est que
transitoir (catalyseur de la réaction de Fenton).

QCM 9 : BCD
A. NADPH oxydase
E. Diminuer l’action de la cyclo-oxygénase et augmenter celle de la lipo-oxygénase d’où un risque
majoré d’accident thrombotique.




Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain.                                                             15

Contenu connexe

Tendances

Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
Mehdi Razzok
 
BTS diététique Enzymologie
BTS diététique EnzymologieBTS diététique Enzymologie
BTS diététique Enzymologie
FranckRencurel
 
Le coeur
Le coeurLe coeur
Le coeur
Mehdi Razzok
 
Cours glucides lakhiari
Cours glucides lakhiariCours glucides lakhiari
Cours glucides lakhiari
Lakhiarii
 
TD lipides
TD lipidesTD lipides
TD lipides
Khalef LEFSIH
 
Fonctions renales
Fonctions renalesFonctions renales
Fonctions renales
Mohamed Sadek BACHENE
 
Physiologie neuromusculaire
Physiologie neuromusculairePhysiologie neuromusculaire
Physiologie neuromusculaire
Abdeldjalil Gadra
 
Td glucides 02
Td glucides 02Td glucides 02
Td glucides 02
Khalef LEFSIH
 
Biochimie des lipides, UMMTO
Biochimie des lipides, UMMTOBiochimie des lipides, UMMTO
Biochimie des lipides, UMMTO
Khalef LEFSIH
 
Biochimie alimentaire
Biochimie alimentaireBiochimie alimentaire
Biochimie alimentaire
FSTT
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinien
Mehdi Razzok
 
247973196 cours-pour-residanat algérie
247973196 cours-pour-residanat algérie247973196 cours-pour-residanat algérie
247973196 cours-pour-residanat algérie
Egn Njeba
 
15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides
longbong
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Mehdi Razzok
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
S/Abdessemed
 
BTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipidesBTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipides
FranckRencurel
 

Tendances (20)

Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
 
BTS diététique Enzymologie
BTS diététique EnzymologieBTS diététique Enzymologie
BTS diététique Enzymologie
 
Le coeur
Le coeurLe coeur
Le coeur
 
Cours glucides lakhiari
Cours glucides lakhiariCours glucides lakhiari
Cours glucides lakhiari
 
TD lipides
TD lipidesTD lipides
TD lipides
 
Fonctions renales
Fonctions renalesFonctions renales
Fonctions renales
 
Physiologie neuromusculaire
Physiologie neuromusculairePhysiologie neuromusculaire
Physiologie neuromusculaire
 
Vitamines
VitaminesVitamines
Vitamines
 
Td glucides 02
Td glucides 02Td glucides 02
Td glucides 02
 
Qcm physio respiratoire
Qcm physio respiratoireQcm physio respiratoire
Qcm physio respiratoire
 
Le sang
Le sangLe sang
Le sang
 
Biochimie des lipides, UMMTO
Biochimie des lipides, UMMTOBiochimie des lipides, UMMTO
Biochimie des lipides, UMMTO
 
Biochimie alimentaire
Biochimie alimentaireBiochimie alimentaire
Biochimie alimentaire
 
Vitamines
VitaminesVitamines
Vitamines
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinien
 
247973196 cours-pour-residanat algérie
247973196 cours-pour-residanat algérie247973196 cours-pour-residanat algérie
247973196 cours-pour-residanat algérie
 
15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
 
BTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipidesBTS diététique Les lipides
BTS diététique Les lipides
 

En vedette

Poly biomol r 10 11
Poly biomol r 10 11Poly biomol r 10 11
Poly biomol r 10 11
amis-med
 
Poly biochimie 10 11
Poly biochimie 10 11Poly biochimie 10 11
Poly biochimie 10 11
amis-med
 
Les QCM : les réponses à toutes vos questions
Les QCM : les réponses à toutes vos questionsLes QCM : les réponses à toutes vos questions
Les QCM : les réponses à toutes vos questions
Marcel Lebrun
 
Histologie qcm histologie livre
Histologie qcm histologie livreHistologie qcm histologie livre
Histologie qcm histologie livre
drmouheb
 
Qcm cytologie
Qcm cytologieQcm cytologie
Qcm cytologie
docdidou
 
Qcm lithiase vésiculaire
Qcm lithiase vésiculaireQcm lithiase vésiculaire
Qcm lithiase vésiculaire
Dr. Abdellah Benrahou
 
QCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIE
QCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIEQCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIE
QCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIE
Dr. Abdellah Benrahou
 
QCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasiqueQCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasique
Dr. Abdellah Benrahou
 
Biochimie structurale 150 qcm
Biochimie structurale   150 qcm Biochimie structurale   150 qcm
Biochimie structurale 150 qcm
abdesselam2015
 
Questionnaire essai
Questionnaire essaiQuestionnaire essai
Questionnaire essai
strubef
 
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie Gynécologique
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie GynécologiqueChirurgie ambulatoire - Chirurgie Gynécologique
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie Gynécologique
jpp conseil et management
 
Le questionnaire a choix multiples
Le questionnaire a choix multiplesLe questionnaire a choix multiples
Le questionnaire a choix multiples
Kelly Moraes
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
guest1454d2
 
Sémiologie qroc soraya ayoub
Sémiologie qroc soraya ayoubSémiologie qroc soraya ayoub
Sémiologie qroc soraya ayoub
drmouheb
 
Lipides french ppt
Lipides french pptLipides french ppt
Lipides french ppt
wajih2013
 
Cytologie 1 - Membrane celluliare
Cytologie  1 - Membrane celluliareCytologie  1 - Membrane celluliare
Cytologie 1 - Membrane celluliare
Elisa Marsaud
 
Gyneco obstetrique polycopie-complet-mars-2009+++
 Gyneco obstetrique  polycopie-complet-mars-2009+++ Gyneco obstetrique  polycopie-complet-mars-2009+++
Gyneco obstetrique polycopie-complet-mars-2009+++
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Expérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJ
Expérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJExpérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJ
Expérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJ
Université Saint Joseph de Beyrouth
 
Correction Du Qcm Affiches Yann Arthus Bertrand
Correction Du Qcm Affiches Yann Arthus BertrandCorrection Du Qcm Affiches Yann Arthus Bertrand
Correction Du Qcm Affiches Yann Arthus Bertrand
gawronski
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
Dr. Abdellah Benrahou
 

En vedette (20)

Poly biomol r 10 11
Poly biomol r 10 11Poly biomol r 10 11
Poly biomol r 10 11
 
Poly biochimie 10 11
Poly biochimie 10 11Poly biochimie 10 11
Poly biochimie 10 11
 
Les QCM : les réponses à toutes vos questions
Les QCM : les réponses à toutes vos questionsLes QCM : les réponses à toutes vos questions
Les QCM : les réponses à toutes vos questions
 
Histologie qcm histologie livre
Histologie qcm histologie livreHistologie qcm histologie livre
Histologie qcm histologie livre
 
Qcm cytologie
Qcm cytologieQcm cytologie
Qcm cytologie
 
Qcm lithiase vésiculaire
Qcm lithiase vésiculaireQcm lithiase vésiculaire
Qcm lithiase vésiculaire
 
QCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIE
QCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIEQCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIE
QCM KYSTE HYDATIQUE DU FOIE
 
QCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasiqueQCM - Cholécystite aigue lithiasique
QCM - Cholécystite aigue lithiasique
 
Biochimie structurale 150 qcm
Biochimie structurale   150 qcm Biochimie structurale   150 qcm
Biochimie structurale 150 qcm
 
Questionnaire essai
Questionnaire essaiQuestionnaire essai
Questionnaire essai
 
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie Gynécologique
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie GynécologiqueChirurgie ambulatoire - Chirurgie Gynécologique
Chirurgie ambulatoire - Chirurgie Gynécologique
 
Le questionnaire a choix multiples
Le questionnaire a choix multiplesLe questionnaire a choix multiples
Le questionnaire a choix multiples
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
 
Sémiologie qroc soraya ayoub
Sémiologie qroc soraya ayoubSémiologie qroc soraya ayoub
Sémiologie qroc soraya ayoub
 
Lipides french ppt
Lipides french pptLipides french ppt
Lipides french ppt
 
Cytologie 1 - Membrane celluliare
Cytologie  1 - Membrane celluliareCytologie  1 - Membrane celluliare
Cytologie 1 - Membrane celluliare
 
Gyneco obstetrique polycopie-complet-mars-2009+++
 Gyneco obstetrique  polycopie-complet-mars-2009+++ Gyneco obstetrique  polycopie-complet-mars-2009+++
Gyneco obstetrique polycopie-complet-mars-2009+++
 
Expérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJ
Expérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJExpérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJ
Expérience de l’enseignement de pneumologie en 4ème année de médecine à l'USJ
 
Correction Du Qcm Affiches Yann Arthus Bertrand
Correction Du Qcm Affiches Yann Arthus BertrandCorrection Du Qcm Affiches Yann Arthus Bertrand
Correction Du Qcm Affiches Yann Arthus Bertrand
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
 

Similaire à Qcm supplementaires biochimie_-_purpan

Acomplia Rimonabant
Acomplia RimonabantAcomplia Rimonabant
Acomplia Rimonabant
ugolille
 
18. axe hypothalamo hypophysaire physiologie et exploration
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
18. axe hypothalamo hypophysaire physiologie et exploration
Nisrine Bouji
 
Poly physio qcm_2008-2009
Poly physio qcm_2008-2009Poly physio qcm_2008-2009
Poly physio qcm_2008-2009
amis-med
 
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhbMétabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
GhGh63
 
Correction Devoir Fev10
Correction Devoir Fev10Correction Devoir Fev10
Correction Devoir Fev10
Lo Lo
 
Cycle krebs chaine respiratoire
Cycle krebs chaine respiratoireCycle krebs chaine respiratoire
Cycle krebs chaine respiratoire
Medoumar Alagude
 
Fichier svt pour les exercices svt génétiques expression analyses
Fichier svt pour les exercices svt génétiques expression analysesFichier svt pour les exercices svt génétiques expression analyses
Fichier svt pour les exercices svt génétiques expression analyses
RachidFardadi1
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
OuattaraBamory3
 
métabolimes hépatiques.pdf
métabolimes hépatiques.pdfmétabolimes hépatiques.pdf
métabolimes hépatiques.pdf
ssuser56bf48
 
troubles metaboliques
troubles metaboliques troubles metaboliques
troubles metaboliques
Patou Conrath
 
exploration protidique (1) (1).pdf
exploration protidique (1) (1).pdfexploration protidique (1) (1).pdf
exploration protidique (1) (1).pdf
kamal685982
 
Metabolisme des proteines
Metabolisme des proteinesMetabolisme des proteines
Metabolisme des proteines
noraeah med
 
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptxBIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
OuattaraBamory3
 
Exercices 1991 2003
Exercices 1991 2003Exercices 1991 2003
Exercices 1991 2003
LahcenElmoumou
 
technique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchott
technique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchotttechnique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchott
technique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchott
mariememoulay2
 
Métabolisme des lipides
Métabolisme des lipidesMétabolisme des lipides
Métabolisme des lipides
noraeah med
 

Similaire à Qcm supplementaires biochimie_-_purpan (20)

Acomplia Rimonabant
Acomplia RimonabantAcomplia Rimonabant
Acomplia Rimonabant
 
18. axe hypothalamo hypophysaire physiologie et exploration
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
18. axe hypothalamo hypophysaire physiologie et exploration
 
Poly physio qcm_2008-2009
Poly physio qcm_2008-2009Poly physio qcm_2008-2009
Poly physio qcm_2008-2009
 
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhbMétabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
Métabolisme 1 (Med 2023-2024) ppt.pdffhhhb
 
Correction Devoir Fev10
Correction Devoir Fev10Correction Devoir Fev10
Correction Devoir Fev10
 
La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012
 
Cycle krebs chaine respiratoire
Cycle krebs chaine respiratoireCycle krebs chaine respiratoire
Cycle krebs chaine respiratoire
 
Fichier svt pour les exercices svt génétiques expression analyses
Fichier svt pour les exercices svt génétiques expression analysesFichier svt pour les exercices svt génétiques expression analyses
Fichier svt pour les exercices svt génétiques expression analyses
 
Bc12 les ecosanoides
Bc12 les ecosanoidesBc12 les ecosanoides
Bc12 les ecosanoides
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
métabolimes hépatiques.pdf
métabolimes hépatiques.pdfmétabolimes hépatiques.pdf
métabolimes hépatiques.pdf
 
troubles metaboliques
troubles metaboliques troubles metaboliques
troubles metaboliques
 
exploration protidique (1) (1).pdf
exploration protidique (1) (1).pdfexploration protidique (1) (1).pdf
exploration protidique (1) (1).pdf
 
Metabolisme des proteines
Metabolisme des proteinesMetabolisme des proteines
Metabolisme des proteines
 
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptxBIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
BIOCHIMIE glycolyse BIOCHIMIE glycolyse.pptx
 
Exercices 1991 2003
Exercices 1991 2003Exercices 1991 2003
Exercices 1991 2003
 
Antihistaminique h2
Antihistaminique h2Antihistaminique h2
Antihistaminique h2
 
technique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchott
technique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchotttechnique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchott
technique d'etude de biomelecule s6 - universiter nouakchott
 
Metabolisme des-tgd
Metabolisme des-tgdMetabolisme des-tgd
Metabolisme des-tgd
 
Métabolisme des lipides
Métabolisme des lipidesMétabolisme des lipides
Métabolisme des lipides
 

Plus de killua zoldyck

Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
killua zoldyck
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
killua zoldyck
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
killua zoldyck
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
killua zoldyck
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
killua zoldyck
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
killua zoldyck
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
killua zoldyck
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
killua zoldyck
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
killua zoldyck
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
killua zoldyck
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
killua zoldyck
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
killua zoldyck
 

Plus de killua zoldyck (20)

071 hausfater
071 hausfater071 hausfater
071 hausfater
 
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
 
Les cataractes
Les cataractesLes cataractes
Les cataractes
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
 
Pancréatite aiguë
Pancréatite aiguëPancréatite aiguë
Pancréatite aiguë
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
 
Orl
OrlOrl
Orl
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
 

Qcm supplementaires biochimie_-_purpan

  • 1. TUTORAT DE MEDECINE PURPAN ANNEE UNIVERSITAIRE 2007-2008 PCEM1 QCM supplémentaires de Biochimie 33 QCM Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 1
  • 2. PEPTIDES 14 QCM QCM 1 : Dans le cadre de la recherche de la composition d’un peptide, on lui fait subir une série de réactions : - couplé au réactif de Dansyl , on obtient un dérivé dansylé de tyrosine - par réduction on obtient un amino-alcool dérivant de l’arginine - sous l’action de la chymotrypsine, on obtient un dipeptide - sous l’action de la trypsine , on obtient 2 dipeptides La composition de ce peptide peut être la suivante : A. Tyr-Trp-Arg-Lys B. Arg-Trp-Lys-Tyr C. Tyr-Lys–Trp-Arg D. Tyr-Trp-Lys-Arg E. Ce peptide est sensible à l’hydrolyse à chaud en présence de HCl et cette réaction détruit la tyrosine. QCM 2 : Soit le peptide suivant : O HO NH2 O NH O NH SH HO O A. C’est un diacide. B. Bien qu’il est l’allure d’un « gros acide aminé », ce peptide est en fait constitué de 3 acide aminés. C. L’aminopeptidase permet d’isoler ces 3 acides aminés qui sont : Glu, Cys et Gly. D. Il s’agit du glutathion. E. Son action est assurée par la fonction thiol de la cystéine. QCM 3 : A propos des hormones : A. La CCK stimule la sécrétion de proenzymes au niveau du pancréas. B. La parathormone et la thyrocalcitonine ont une action antagoniste sur le métabolisme du calcium. Elles sont respectivement hypo et hypercalcémiantes. C. L’insuline est une chaîne peptidique stimulant l’entrée de glucose dans les cellules. D. La vasopressine stimule l’élimination d’eau. E. L’angiotensine est hypertensive. QCM 4 : A propos des hormones : A. Le métabolisme du calcium est régit par 3 hormones peptidiques : la parathormone, la thyrocalcitonine et la vitamine D3. B. La FSH est l’hormone folliculo-stimulante et est donc présente uniquement chez la femme. C. L’ocytocine et la prolactine sont des hormones post-hypophysaires. D. La somatomédine est une hormone cérébrale à l’action globalement inhibitrice. E. La sécrétion hormonale de l’anté-hypophyse est régulée par l’hypothalamus et le rétrocontrôle des hormones périphériques. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 2
  • 3. QCM 5 : A. La trypsine une est enzyme coupant les liaisons peptidiques incluant un acide aminé aromatique B. La carnosine est un peptide comportant 2 liaison C=0 et 5 N C. On peut utiliser le Gluthation pour faire des chromatographie d'affinité en la faisant réagir avec la Ninhydrine D. Les glandes sont stimulées uniquement directment par les stimuli afin de sécréter les hormones E. ACTH et MSH comporte un domaine commun constistué de 13 acide aminé, ils sont donc régulés par le même facteur hypothalamique. QCM 6 : A. La somatostatine est une hormone stimulatrice d'un grand nombre de voies hormonales, notament par la stimulation d'autres stimulines. B. Le glucagon est une hormone hyperglycémiante sécrétée par les ilots béta de Langerhans. C. Les effets de la gastrine sont contrebalancés par les effets de la sécrétine qui sécréte HCO3- D. La Rénine est sécrétée principalement sous influence d'une diminution de pression sanguine ou de volume circulatoire. E. Une inhibition de l'enzyme de conversion entraine une vasodilatation par la sécrétion accrue de Bradikinine. QCM 7 : Soit un polypeptide : Après traitement par le réactif de sanger sur ce polypeptide on isole un dérivé dinitophénylé du tryptophane. D'autre part le passage de ce polypeptide en milieu réducteur suivi d'une hydrolyse et d'une chromatographie permet d'isoler un dérivé aminé portant 2 fonctions alcool. On fait ensuite agir la trypsine avant et après réduction du peptide par le mercaptoéthanol et on obtient dans les 2 cas un dipeptide et un autre polypeptide. La réaction de Dansyl sur le dipeptide obtenu précédement permet la formation d'un dérivé fluorescent de l'Alanine. La chymotrypsine est sans effet sur ce polypeptide. Parmis les propositions suivantes, donner celle(s) qui réponde(nt) aux conditions précédentes : A. Trp-Gly-Cys-His-Met-Cys-Lys-Ala-Asp B. Trp-His-Cys-Gly-Met-Cys-Lys-Ala-Ser C. Trp-His-Cys-Gly-Met-Lys-Cys-Ala-Ser D. Asp-Gly-Cys-His-Met-Cys-Lys-Ala-Trp E. L'action d'une aminopeptidase et d'une carboxypeptidase pourrait permettre d'obtenir respectivement le tryptophane et l'acide glutamique. QCM 8 : A propos des hormones tissulaires : A. L'angiotensinogène nécessite l'intervention de 2 enzymes successives pour être activé. B. La rénine est sécrétée par le rein en situation d'hypotension ou d'hypovolémie. C. Les kinines sont impliquées dans la première phase de la réaction inflammatoire (action locale) et sont inhibées par l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA). D. L'angiotensine est vasodilatatrice et hypotensive à l'inverse des kinines qui sont vasoconstrictrices et hypertensives. E. L'activation de l'angiotensine ne dépend pas de l'état d'hydratation de l'organisme. QCM 9 : A propos des Hormones digestives : A. L'insuline est sécrétée sous forme active par les cellules β des ilots de Langerhans. B. L'insulinase tissulaire dégrade la proinsuline ce qui la rend active. C. La proinsuline est caratérisée par 2 chaines A et B uni par le peptide C. D. L'insuline est hyperglycémiante contrairement au glucagon qui est hypoglycémiant. E. Le glucagon produit par les cellules α des ilots de Langerhans active la phosphorylase hépatique. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 3
  • 4. QCM 10 : A propos des CCKs : A. Elles ont une séquence proche de la gastrine d'où un domaine d'action commun. B. Elles nécessite d'être amidifiées et sulfatées pour être actives. C. Elles stimulent la sécrétion de bile mais aussi la sécrétion endocrine du pancréas (glucagon, insuline) et renforce l'action de la sécrétine. D. Elles agissent comme des neuromédiateurs centraux. E. Hormones de la satiété, elles sont anorexigènes. QCM 11 : A propos de l'ACTH : A. Elle est sécrété par l'antéhypophyse comme l'ADH. B. Elle stimule le cortex surénalien permettant la synthèse de stéroides. C. Elle a 13 acides aminés commun avec la MSH d'où une action croisée (stimulation des mélanocytes). D. Elle a une action lipotrope. E. C'est l'hormone corticotrope, dont la sécretion est régulée positivement par la sécrétion de CRF hypothalamique. QCM 12 : A propos des hormones post hypophysaires : A. L'ADH ou vasopressine est une hormone polypeptique anti diurétique. B. l'Ocytocine (nonapeptide) provoque les contractions utérines au moment de l'accouchement. C. Ocytocine et ADH sont des polypeptides ne possèdant que 2 acides aminés commun. D. Les hormones post hypophysaire sont en réalité synthétisées par l'hypothalamus. E. La somatostatine est également une hormone post hypophysaire. QCM 13 : Peptides : A. La carnosine et le glucagon ne donnent pas se résultat positif à la réaction du Biuret (coloration rose en présence de sulfate de Cu(OH-). B. Le glutathion comporte une liaison amide entre le glycocolle et la cystéine et une liaison peptidique entre l’acide glutamique et la cystéine. C. L’hormone mélanotrope (MSH) et l’hormone corticotrope (ACTH) ont une action commune de stimulation des mélanoçytes du fait d’une séquence de 13 acides aminés commune. D. La rénine est à l’origine d’une déshydratation avec présence d’œdèmes. E. Dans la réaction inflammatoire, les kinines ont un rôle important par la vasodillatation et la bronchodilatation qu’elles occasionnent. QCM 14 : Soit un nonapeptide dont on se propose d’étudier la structure. On lui fait subir cinq réactions : 1) Hydrolyse à chaud (KCl 6N) suivie d’une chromatographie. On obtient 2 Cys, Tyr, Phe, Asp, Pro, Arg et Gly. 2) Hydrolyse et chromatographie sur résine échangeuse d’ions constituée de radicaux sulfonyl (SO3-). 3) Méthode de Sanger. On obtient de DNP-Glycocolle. 4) Réaction à la Carboxypeptidase. Aucun acide aminé libre n’est récupéré. 5) Réaction à la Trypsine. On obtient Arg-Gly et un heptapeptide. A. Ce peptide comporte du tryptophane. B. L’acide aminé C terminal est impliqué dans un pont disulfure intrachaîne. C. Lors de la chromatographie sur résine échangeuse d’ions, Asp et Glu sortent en derniers de la colonne et Arg sort en premier. D. Le peptide peut être : Cys Tyr Trp Glu Asp Cys Pro Arg Gly E. Le polypeptide peut être : Cys Tyr Glu Cys Trp Asp Pro Gly Arg Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 4
  • 5. ACIDES AMINES 10 QCM QCM 1 : Fabien, alcoolique anonyme, est atteint d'une insuffisance hépatique : A. L'acide hippurique a pu être dosé pour mettre en évidence les capacités fonctionnelles du foie. B. Fabien doit avoir un régime alimentaire supplémenté en thréonine. C. La méthionine, acide aminé basique, permet de limiter l'évolution d'une stéatose hépatique vers la cirrhose. D. Fabien aura des troubles de la détoxification de l'organisme des radicaux ammoniums par le cycle de l'urée. E. L'urée est une molécule toxique qui provoque les dommages de l'insuffisance hépatique. QCM 2 : A. L'urée dans les urines peut être utilisée pour dépister une insuffisance rénale chez un patient ayant déjà une insuffisance hépatique. B. La créatine phosphokinase permet de phosphoryler la créatine pour donner le phosphagène. C. L'histidine est constituée par un radical imidazole qui se greffe en β d'une alanine. D. Un défaut d'hormones thyroïdiennes néo natal peut être la conséquence d'une oligophrénie phényl pyruvique. E. Les prolines provoquent des coudures de 90° lorsqu'elles sont inclues dans des protéines. QCM 3 : A. La décarboxylation de la dopa donne un composé qui a un rôle de neuromédiateur. B. L'adrénaline, composé précurseur de la noradrénaline, permet l'augmentation de la tension de la tension artérielle d'une personne par action sur des récepteurs adrénalgiques α ou β. C. On peut donner de l'adrénaline pour soigner la dépression. D. La mélatonine est un composé qui permet de protéger le matériel génétique des cellules de la peau contre les effets des rayons UV. E. Les inhibiteurs de la mono amine oxydase permetten la libération de sérotonine par les plaquettes de la circulation sanguine. QCM 4 : A. Tous les acides aminés sont actifs sur la lumière polarisée. B. L'estérification d'un acide aminé est possible mais seulement en milieu anhydre et acide. C. La technique de Von Slike utilisant l'acide nitreux permet un dosage colorimétrique des acides aminés. D. Le pourpre de Ruheman est formé par la condensation d'une molécule de ninhydrine réduite, d'une molécule de ninhydrine oxydée et d'une molécule d'ammoniac. E. Les transaminases permettent la production d'acide glutamique qui aura un rôle dans l'élimination de l'ammoniac par différentes réactions. QCM 5 : généralités sur les acides aminés : A. Une décarboxylation oxydative de l'alanine permet d'obtenirde l'acide pyruvique, élément indispensable pour l'entrée dans le cycle de Krebs. B. La cystéine, au meme titre que l'acide glutamique, est un constituant du glutathion qui a un rôle important dans la défense contre les anti-oxydants. C. L'amidification de l'acide glutamique est importante dans la detoxification de l'ammoniac. D. On peut dire que l'urée à 3 propriétés principales : il est hydrosoluble, toxique et l'urémie physiologique se situe entre 3 et 7 mmol/l E. La créatininémie, taux de créatinine généré par estérification interne de la créatine, est un bon marqueur de la capacité fonctionnelle du glomérule rénal. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 5
  • 6. QCM 6 : Généralités sur les acides aminés : A. Un déficit en phényl-hydroxylase entraine une oligophrénie phényl-pyruvique qui peut être mise en évidence par une réaction colorée par le perchlorure de fer. B. La condensation d'une 3-5 diiodothyrosine et d'une 3 monoiodothyrosine aboutit à la formation d'une triiodothyronine encore appelée thyroxine et à l'élimination d'une alanine. C. La concentration du 5 hydroxy tryptamine, dans les plaquettes, par les IMAO a un rôle anti-dépresseur. D. Les acides aminés sont des composés amphotères ce qui leur permet d'avoir un effet tampon. E. Alanine + Acide α cétoglutarique => acide pyruvique + acide glutamique grâce à une TGP = ALAT. QCM 7 : A propos des généralités sur les Acides Aminés : A. Les acides aminés ont deux isomères optiques = deux énantiomères car ils possèdent un carbone asymétrique. B. La solubilité des acides aminés dans les solutions acides ou alcalines est inverse à la solubilité dans l'eau, et elle est supérieure à celle de l'eau dans les solvants organiques. C. Une décarboxylation chimique d'un acide aminé donne une amine par cette réaction : H2N-CH-COOH Ba(OH)2 H2N-CH2-R + CO2 | ------------> R hν D. La réaction au chlorure de Dansyl donne un dérivé fluorescent, ce qui permet de déterminer les acides aminés terminaux avec une sensibilité 100 fois plus élevée qu'avec les dérivés DNP. E. La TGO (Transaminase Glutamo Oxalo acétique = alanine Amino Transférase = ALAT) et la TGP (Transaminase Glutamo Pyruvique = Aspartate Amino transférase = ASAT) interviennent dans la première réaction des transaminations. QCM 8 : A propos des Acides Aminés : A. L'alanine, l'acide aspartique et l'acide glutamique donnent respectivement par désamination oxydative l'acide pyruvique, l'acide oxalo-acétique et l'acide α céto-glutarique qui font partie du cycle de Krebs. B. La sérine est un précurseur de la Bétaïne, qui est un hépatoprotecteur grâce à sa capacité de renouvellement des Phospholipides. C. La créatine provient de trois molécules : l'arginine (par le groupement amidine), la méthionine (par le groupement méthyl) et le glycocolle. D. L'oligophrénie phényl pyruvique est un déficit en hydroxylase qui entraine une accumulation de phénylalanine qui subit alors une deshydrogénation et donne une phényl cétonurie. E. La proline représente 20 % des acides aminés du collagène. QCM 9 : A propos des Acides aminés : A. Le produit réduit de la choline est amphiphile. B. L'homocystéine est impliquée dans le métabolisme physiologique du collagène. Ainsi, son absence peut être responsable de thrombose, ostéoporose, maladies neurodégénératives. C. L'acide glutamique donne : - par désamination oxydative de l'acide α cétoglutarique, intervenant dans la transmission des messages nerveux. - par décarboxylation du GABA (acide γ aminobutyrique), intervenant dans le cycle de Krebs. D. Concernant le cycle de l'urée : - l'arginase scindant l'arginine en ornithine provient du foie. - la transcarboxylase, ou carbamyl transférase, transformant l'ornithine en citrulline provient des mitochondries. E. L'adrénaline, sécretée par la médullo surrénale, provoque une contraction des vaisseaux mais une dilatation des coronaires et des artères des muscles squelettiques, ainsi qu'une mydriase (dilatation de la pupille). Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 6
  • 7. QCM 10 : A propos des propriétés des Acides aminés : A. En milieu acide, un acide aminé se comporte comme un cation (charge + sur le NH3), au pHi il est neutre (d'où sa faible efficacité sous cette forme pour exercer un effet tampon), en milieu basique il se comporte comme un anion (charge – sur COO). B. Le précurseur de la décarboxylase provient de la vitamine PP. C. La glycosylation lors de la réaction de Maillard est non enzymatique, contrairement à la glycation (= racémisation + transamination). D. L'acide glutamique généré par les réactions de transamination (grâce aux ALAT et ASAT), lorsqu'il est en excès est transformé par la glutaminase (ou glutamine déshydrogénase) en glutamine qui va au rein. E. La réaction à la ninhydrine permet deux dosages : - un dosage volumétrique (par la quantité de CO2 libéré lors de la décarboxylation) - un dosage colorimétrique (par le pourpre de Ruheman, qui se lit à 570 nm, lors de la condensation de ninhydrines réduite et oxydée). Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 7
  • 8. ESPECES REACTIVES DE L'OXYGENE 9 QCM Attention, cette année le cours a changé ! Il n'est plus assuré par Mme Boyer mais par Mr Perret d'ou quelques modifications dans le contenu du cours et surement aussi dans le style de rédaction des QCM le jour du concours. Ces QCM ont été réalisés selon le cours et les QCM de Mme Boyer il y aura donc surement quelques QCM sur des points de cours non vus cette année ou une absence de QCM sur des nouvelles parties du cours. Nous tenons a nous excusez pour cela mais nous avons eu l'information trop tard et les QCM avaient déjà été rédigés. Nous vous donnons donc ces QCM quand même pour vous entrainer mais si vous avez des questions ou des doutes sur la présence de tel ou tel item dans le cours de cette année, n'hésitez pas à venir poser la question sur tutoweb. QCM 1 : Les phases de la peroxydation lipidique ont été décomposés de la manière suivante : . . 1) RH + OH → R + H2O . . 2) R + O2 → ROO . . 3) ROO + RH → ROOH + R . 4) ROOH → aldéhydes, alcoxyl (RO ) ... . . . 5) ROO + ROO → ROOR + O2 X + ROO → ROOH + Y . ROO + R → ROOR ROOH → ROH (glutathion peroxydase Se-GHSPx) A. La phase d'initiation de la lipoperoxydation correspond uniquement au 1er point. B. La molécule X correspond à l'acide ascorbique et la molécule Y à l'acide déhydroascorbique. C. Un radical d'acide gras polyinsaturé ne donne qu'une molécule d'hydroperoxyde ROOH. D. La molécule la plus aggressive durant ce phénomène est le radical d'acide gras polyinsaturé. E. Ce phénomène de péroxydation pent entraîner à terme la formation de bases de Schiff. QCM 2 : A propos des dangers des éspèces réactives de l'ocygène : A. Les radicaux libres oxygénés peuvent attaquer l'organisme à tous les niveaux (cerveau, foie, muscles squelettiques, coeurs...). B. Il existe une corrélation entre une plus grande longévité de vie et l'absence d'espèces réactives de l'oxygène au sein de l'organisme. C. Une alimentation équilibrée associée à une hygiène de vie correcte réduit le stress oxydant. D. Une activité physique plus ou moins intense réduit le stress oxydant. E. Certaines méthodes thérapeutiques génèrent du stress oxydatif telles que l'oxygénothérapie. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 8
  • 9. QCM 3 : Parmi les molécules suivantes, lesquelles représentent un danger potentiel de stress oxydatif : QCM 4 : A propos des différents systèmes enzymatiques : A. La NADPHoxydase est activée en quelques secondes lors de la flambée respiratoire dans le macrophage au cours d’une réaction inflammatoire. C’est un système enzymatique qui protège les macrophages en évitant la formation d’anions super oxydes. B. Au cours de cette flambée respiratoire, la myéloperoxydase est responsable de la formation de chloramines R-NH-Cl, substance désinfectante et anti-septique. C. Il n’existe pas de système enzymatique de protection contre le radical hydroxyle, pourtant celui-ci est très réactif, très instable et très toxique. D. Les SOD = superoxydes dismutases et les GP = glutathion peroxydases sont un moyen de limiter la production du radical hydroxyle en empêchant la cœxistence de l’anion super oxyde et du peroxyde d’hydrogène. E. Les SOD nécessitent un catalyseur pour fonctionner : le fer. Les GP utilisent elles un co-facteur : le glutathion. QCM 5 : Agression radicalaire aiguë : l’ischémie / reperfusion : A. Lors de la phase d’ischémie, l’O2 n’arrivant plus aux cellules, la chaîne respiratoire mitochondriale se bloque ce qui entraîne un déficit en ATP. Ce déficit est responsable du blocage de la pompe à calcium : la concentration en calcium intracellulaire augmente et active une protéase responsable de la transformation réversible de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase. B. La phase d’ischémie est donc responsable d’une accumulation de xanthine qui n’est plus oxydé en acide urique. C. Lors de la phase de reperfusion, l’oxygène revenant aux cellules permet de produire de l’acide urique par la xanthine déshydrogénase. D. La production d’acide urique lors de la reperfusion s’accompagne d’une forte production d’anions supers oxydes. Une deuxième voie de production d’anions supers oxydes est également mise en jeux lors de la reperfusion : la réduction de l’oxygène (arrivant dans les mitochondries) par la voie du co-enzyme Q. E. La réoxygénation brutale d’un tissu en ischémie provoque une hyperproduction d’anions superoxydes qui est responsable d’une aggravation des dommages cellulaires pouvant être la cause d’infarctus du myocarde, ou d’accidents vasculaires cérébraux, par exemples. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 9
  • 10. QCM 6 : Lorsque les systèmes de défense contre les radicaux libres sont dépassés : A. Il existe 3 grandes cibles cellulaires : protéines, acides nucléiques, lipides membranaires. B. La lipoperoxydation due aux radicaux libres est un mécanisme enzymatique se déroulant en 3 phases successives. C. La phase limitante d’initiation résulte de l’attaque d’un radical péroxyl sur un enchaînement malonique. . D. La phase de propagation est caractérisée par la production des composés suivants : ROO , ROOH, . RO , CHO-CH2-CHO. E. La phase de terminaison ne fait intervenir que la vitamine E et la glutathion peroxydase. QCM 7 : Espèces réactives de l’oxygène : A. Deux doubles liaisons en position malonique sont un prés requis indispensable pour la lipoperoxydation des acides gras saturés. B. Le Cristallin est un agrégat de protéine soufrées physiologiquement protégées par le glutathion. . C. L’alpha tocophérol capte les radicaux ROO pour en faire des composés en ROOH . D. La diminution du taux de calcium intracellulaire pendant la reperfusion est responsable de la transformation irréversible de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase. E. Les lipofuscines donnent des bases de Schiff dont la digestion incomplète forme des composés fluorescents très jolis par réaction du malondialdéhyde sur les fonctions amines –NH2 QCM 8 : Espèces réactives de l’oxygène : A. La myéloperoxydase produit pendant la réaction inflammatoire à partir de l’eau oxygénée un composé désinfectant (HClO) principe actif de l’Eau de Javel. B. La superoxyde dismutase peut être cytoplasmique ou extracellulaire (formes associées à des atomes de Cu et Zn). C. Le cycle de Haber Weiss utilise comme catalyseur ionique le fer Ferreux pour produire un radical hydroxyle OH . . D. Dans le cadre de l’Ischémie Reperfusion , la xanthine oxydase produit énormément d’anions superoxydes. E. Le premier radical libre est physiologiquement produit au niveau mitochondrial par le CoE Q10. QCM 9 : Especes réactives de l’oxygène : .- A. L’éthanol stimule la production du O2 par la NADH oxydase entraînant une toxicité hépatique. B. La glutathion peroxydase et la superoxyde dismutase fonctionnent de manière synergique. C. L’oxydation des LDL par les radicaux libres oxygénés va être responsable de la formation de la plaque d’athérome. . D. La vitamine E permet de stopper la lipoperoxydation non enzymatique initiée par les radical OH , elle devient elle-même radicalaire stable et non toxique et sera régénérée par l’acide ascorbique. E. Les Eicosanoïdes sont produits par une forme enzymatique de la lipoperoxydation ; et l’accumulation de radicaux libres oxygénés va augmenter l’action de la cyclo-oxygénase et diminuer celle de la lipo-oxygénase d’où un risque majoré d’accident thrombotique. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 10
  • 11. CORRECTION PEPTIDES QCM 1 : C Pour trouver la structure : - Réactif de Dansyl dérivé dansylé de l’acide aminé N-terminal - Réduction dérivé d’amino-alcool de l’acide aminé C-terminal - Chymotrypsine coupe la liaison peptidique comprenant la fonction acide d’un acide aminé aromatique : NH2-X –Y - AA aromatique - - Y-X-COOH - Trypsine coupe la liaison peptidique comprenant la fonction acide d’un acide aminé basique: NH2-X –Y - AA basique - - Y-X-COOH E. Cette réaction détruit le Trp. QCM 2 : ABDE A. Vrai : malgré la présence de 4 fonctions acides, 2 seulement sont libres. C. Cet enzyme agit sur les liaisons peptidique ; or Glu et Cys sont liés par une liaison amide. QCM 3 : AE A. Vrai : un proenzyme est le précurseur inactif de l’enzyme qui sera activé, le plus souvent par protéolyse, là où il doit agir. Ainsi les enzymes pancréatiques seront activées dans le tube digestif et pas dans le pancréas. B. C’est l’inverse. C. L’insuline est constitué de 2 chaînes peptidiques reliés par des pont disulfures. D. Vasopressine = hormone ANTI diurétique rétention d’eau. QCM 4 : E A. La vitamine D est une hormones stéroïdienne. B. La FSH est présente dans les 2 sexes. C. Les hormones post-hypophysaires sont la vasopressine et l’ocytocine. D. C’est la somatostatine. QCM 5 : BC A.Chymotrypsine = liaison aprés acide aminé aromatique Trypsine = liaison aprés acide aminé basique D. Stimulation pas uniquement direct (indirect par l'intermédiaire du foie pour l'hormone de croissance) E. Domaine commun mais pas de stimulation par le même facteur hypothalamique QCM 6 : CDE A. Inhibiteur B. Ilot alpha Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 11
  • 12. QCM 7 : ABE La réaction de sanger permet d'isoler l'acide aminé Nterminale, ici il s'agit du tryptophane (item D faux). Le marquage en milieu réducteur permet de repérer l'acide aminé C terminale (en milieu réducteur la fonction COOH terminale libre est réduit et permet d'obtenir un amino alcool représentatif de l'acide aminé C terminale) ici on obtient un dialcool donc l'acide aminé terminal peut être un acide aminé qui avait déjà une fonction alcool (et une fonction COOH terminale) ou 2 fonction COOH : sérine, Ac glutamique, Ac. Aspartique. La trypsine coupe après la lysine, Arginine, étant donné qu'on obtient la même résultat avec et sans réduction du pont disulfure on en conclut qu'il n'y a pas de lys ni Arg entre les 2 Cys (item D faux). D'autre part on obtentient un dipeptide qui contient l'Ala en Nterm (réaction de dansyl donne Ala). Le A et B peuvent donc correspondre. REMARQUE : la chymotrypsine n'agit pas sur le 1er Trp car c'est une endopeptidase ( = agit à l'interrieur des chaines peptidique et pas aux extremités terminales contrairement aux exopetidases comme la leucine amino peptidase ou la carboxypeptidase). QCM 8 : ABC A. La rénine (--> angiotensine 1) et l'ECA (enzyme de conversion de l'angiotensine) (--> angiotensine 2) D. C'est le contraire : angiotensine : vasoconstrictrice et hypertensive, kinine : vasodilatatrice et hypotensive. E. Elle dépend de la rénine dont la sécrétion dépend elle même de l'état d'hydratation. QCM 9 : CE A. Elle est sérétée sous forme INACTIVE (proinsuline) par les cellules β des ilots de Langerhans. B. L'insulinase tissulaire détruit l'insuline active. D. C'est le contraire l'insuline est hypoglycémiante et le glucagon hyperglycémiant (libère le glucose du glycogène hépatique). QCM 10 : ABDE C. Elle ne stimule pas la sécrétion endocrine du pancréas mais sa sécrétion exocrine c'est à dire sa sécrétion enzymatique. QCM 11 : BCDE A. L'ACTH est bien anté hypophysaire mais l'ADH est post hypophysaire. QCM 12 : ABD C. Elles n'ont que 2 acides aminés différents! D. La post hypophyse est constituée par les prolongements axoniques des neurones hypothalamiques donc les substances libérées au niveau de la post hypophyse sont en réalité synthétysées par les neurones hypothalamiques. QCM 13 : CD A. Pas le glucagon. B. C’est le contraire. E. Bronchoconstriction. QCM 14 : ABD C. C’est le contraire. E. Gly est en N terminal aprés la réaction de Sanger. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 12
  • 13. ACIDES AMINES QCM 1 : AD B. Il doit avoir un régime alimentaire supplémenté en cystéine car la cystéine est produite à partir de la méthionine dans le foie (ici insuffisance hépatique). C. La méthionine est un acide aminé souffré, le reste de la proposition est cependant vrai. E. L'urée est une molécule atoxique. QCM 2 : CDE A. Un patient ayant une insuffisance hépatique a un trouble du cycle de l'urée donc on va utilisé le dosage de la créatinine dans les urines. Si le patient n'avait pas eu un trouble hépatique on aurait pu utilisé seulement le dosage de l'urée. B. C'est une kinase mais ici elle permet de déphosphoryler le phosphagène pour donner la créatine. QCM 3 : AC B. C'est la noradrénaline qui est le précurseur de l'adrénaline. D. La mélatonine est l'hormone du repos et du sommeil, elle règle le rythme biologique. E. C'est l'adrénaline qui permet la libération de sérotonine par les plaquettes. QCM 4 : BDE A. Le glycocolle est une molécule qui n'a pas de pouvoir rotatoire. C. Cette technique permet de faire un dosage volumétrique des acides aminés. QCM 5 : BC A. C'est une désamination oxydative. D. L'urée est atoxique. E. La créatinine est générée par amification interne et non estérification. QCM 6 : ACDE B. La thyroxine = T4 ou tétraiodothyronine et non la T3. QCM 7 : CD A. Le glycocolle ne possède pas de carbone asymétrique, donc pas d'énantiomère. B. C'est l'inverse, la solubilité dans les solvants organiques est inverse à celle de l'eau et elle est supérieure à celle de l'eau dans les solutions acides ou alcalines. E. C'est l'inverse pour les enzymes: TGO = Transaminase Glutamo Oxalo acétique = Aspartate Amino Transférase = ASAT TGP = Transaminase Glutamo Pyruvique = Alanine Amino Transférase = ALAT QCM 8 : BCE A. Alanine => Acide pyruvique Acide aspartique => Acide oxalo-acétique. Acide glutamique => Acide α céto-glutarique D. Lors de son accumulation la phénylalanine subit une désamination oxydative et non une deshydrogénation. QCM 9 : DE A. Le produit réduit de la choline est la bétaine qui est amphotère. B. L'homocystéine est responsable du métabolisme anormal du collagène. Sa présence conduit au developpement de thrombose, ostéoporose, maladies neurodégénératives. C. L'acide α cétoglutarique intervient dans le cycle de Krebs, alors que le GABA intervient dans la transmission des messages nerveux. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 13
  • 14. QCM 10 : AE B. Il provient de la vitamine B6, c'est le phosphate de pyridoxal. (vit PP = vit B3). C. La réaction de Maillard est une glycation non enzymatique, la glycosylation correspond à une racémisation et une transamination enzymatiques. D. La glutaminase est une glutamine transférase. ESPECES REACTIVES DE L'OXYGENE QCM 1 : AE B. X = α – tocophérol et Y = α – tocophéryl C. Un radical d'acide gras donne plusieurs dizaines d'hydroperoxydes voire une centaine. D. La molécule la plus aggressive est la molécule d'hydroperoxyde ROOH. E. Vrai : les aldéhydes toxiques issus de la lipoperoxydation dont le malondialdéhyde MDA peuvent réagir avec des fonctions amines => bases de Schiff dont la digestion lysosomale complète conduit à la formation de lipofuscines. QCM 2 : ACE B. Elles sont nécessaires lors de la défense immunitaire, et employées par les macrophages & autres cellules de l'immunité. D. Une intense activité physique mal gérée est facteur de stress oxydant. QCM 3 : CE A. Il s'agit de l'α tocophéryl, antioxydant qui est un « piégeur » de radicaux libres. B. Radical d'acide gras polyinsaturé. C. Vrai : radical peroxyl. D. Il s'agit de l'acide déhydroascorbique, lui aussi antioxydant. E. Vrai : radical hydroxyl. => Les 2 molécules A et D sont des radicaux libres « stables » non toxiques. QCM 4 : CD A. La NADPH oxydase est responsable de la formation d’anions superoxydes qui permettent la production de nombreux composés très oxydant pour lutter contre l’infection. B. La myéloperoxydase est responsable de la formation d’hypochlorite = HCl. E. La SOD n’a pas besoin de co-facteur, elle accélère la réaction de dismutation spontanée entre les deux anions superoxydes. Le fer catalyse le cycle de Haber Weiss. QCM 5 : DE A. La transformation de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase est irréversible. B. Il y a accumulation d’hypoxanthine. C. La xanthine déshydrogénase a été transformée de manière irréversible en xanthine oxydase. Il y a donc production d’acide urique par la xanthine oxydase. QCM 6 : AD B. Mécanisme NON enzymatique. . C. Radical hydroxyl OH E. Il y a aussi l’association de 2 espèces radicalaires. QCM 7 : BCE A. AG insaturés. D. L’augmentation du taux de calcium intracellulaire pendant l’ischémie est responsable de la transformation irréversible de la xanthine déshydrogénase en xanthine oxydase. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 14
  • 15. QCM 8 : ADE B. ... ou mitochondriale (forme associée a du Mn). C. Ferrique : un catalyseur est restitué dans son état initial à la fin de la réaction, l’état ferreux n’est que transitoir (catalyseur de la réaction de Fenton). QCM 9 : BCD A. NADPH oxydase E. Diminuer l’action de la cyclo-oxygénase et augmenter celle de la lipo-oxygénase d’où un risque majoré d’accident thrombotique. Tous droits réservés au Tutorat Associatif Toulousain. 15