SlideShare une entreprise Scribd logo
DR L.AFTISSE
I. GENERALITES
II. THERAPEUTIQUE LOCALE
III. THERAPEUTIQUE GENERALE
IV. CONCLUSION
-peut être :
générale
locale:- propre à l’ophtalmologie
- apportant directement le produit
chimique au contact de l’œil.
A. COLLYRE:
-dont le véhicule est liquide.
-contenant de conservateur
-composition est soumise à des règles strictes
de tolérance et de stabilité
-action: immédiate
breve:donc plusieurs instillations
maximale :au niveau de la conjonctive,
couche superficielle de la cornée.
 But: étude de la réfraction /examen FO.
therapeutique:prevenir ou rompre
synéchies.
mettre l’œil au repos.
 Mode d’action:
-paralysie du sphincter irien:
Parasympatholytique.
-contraction du muscle dilatateur:
sympathomimetiques.
 Parasympatholytiques:
-atropine:0,3%0,5%pour enfant
1% pour l’adulte
mydriase+paralysie de
l’accommodation.
effet prolonge(6à8j).
risque d’allergie.
-tropicamide (mydriatique):
mydriase rapide mais fugace.
le plus couramment utilise en
ophtalmo.
 Sympathomimetiques:
-adrénaline.
-neosynephrine :renforcer l’action de
l’atropine ou mydriatique.
-contraction de la pupille.
-abaissement du tonus oculaire.
-on distingue:
 les parasympathomimetiques:cholinergiques
dans le traitement du GFA .
la pilocarpine: myotique le plus classique.
le glaucostat.
 Les anti cholinesterasiques:
eserine:la plus utilisée.
 -dans les états irritatifs.
-conjonctivites peu intenses.
nitrates d’argent.
bleu de méthylène.
hexamidine
-presque tous les ATB actuels sont utilises en
collyres.
néomycine
gentamicine
ofloxacine/norfloxacine
rifamycine
- infections virales : kératite herpétique.
kerato conjonctivites
à adénovirus.
-steroidiens:les corticoides
.trt de choix d’affections oculaires
inflammatoires ou allergiques.
.dangereux:-retard de cicatrisation
-dissémination de maladie
virale/mycosique
- augmentation du TO
-cataracte.
.contre indication: ulcère fluo+.+++
-non steroidiens:indometacine
.dans la chirurgie du segment antérieur.
-les anti histaminiques.
-anti degranulants mastocytaires.
levophta
naaxia
opatanol
 Utilises :
-en consultation :to/fo(v3m)
-aux urgences :extraction de corps
étrangers.
-au bloc opératoire: anesthésie locale ou
topique.
cebesine
lidocaine
tetracaine
-dans les kératites sèches.
-les bétabloquants:
diminuer la sécrétion de l’humeur
aqueuse.
timoptol
carteol 1%2%
carteol lp
-inhibiteurs de l’ anhydrase carbonique:
diminuer la sécrétion de HA
dorzolamide
brinzolamide
-prostaglandines:
augmentation du flux uveo scléral de l’HA
latanoprost
travoprost
-associations fixes:
Bbloquants+IAC
Bbloquants+prostaglandines
 -cicatrisants: vitamine A.
 -fluorescéine:-DC des atteintes cornéennes.
-tonométrie.
-quelques collyres ont leurs équivalent en pommade.
-avantages:
.emploi de substances insolubles dans l’eau.
. fréquence d’instillation diminuée
(application le soir).
-inconvénients:
.+allergisante/collyre.
.l’excipient peut gêner la vision.
 C-1:injections sous conjonctivales:
-concentration du produit dans la CA
+élevée/collyres ou par voie générale.
ATB dans les infections.
CTC dans les inflammations.
adrénaline pour rompre synéchies.
 C-2:injections intracamerulaires:
- injection directe dans la CA de
substance active.
-rarement ATB: antibioprophylaxie
dans la chirurgie segment antérieur.
C-3 injections intra vitréenne:
- injection dans le vitre :
.ATB: endophtalmie
.anti viraux: rétinites nécrosante à CMV
.CTC/anti VEGF: œdèmes maculaire,
DMLA exsudative, rétinopathie ischémiques.
-affections oculaires graves en association avec un trt local.
A-antibiotiques:
abcès de cornée/endophtalmie/dacryocystites
parentéral puis per os.
B- corticoïdes:
solumedrol en flash intraveineux puis per os
à dose lentement dégressive.
uveites/pseudoinflammatoire/neuropathie
optique /ophtalmopathie basedowienne
 C-3:les immunosuppresseurs:
en milieu hospitalier.
effets secondaires importants donc
surveillance stricte
uvéites récidivantes et graves.
C-4: hypotonisants généraux:
a -inhibiteurs de l’ anhydrase carbonique:
CP:250 inj:500
. diminuer la sécrétion de l’humeur aqueuse
donc TO
. fuite potassium .
b -agents osmotiques:
mannitol 20% en iv dans les hypertonies
oculaires aigues.
 Trt local est toujours associé au trt général
assurant de [ ] élevées du principe actif au
niveau de l’ œil.
 Souligner l ’interêt de connaitre les différentes
classes therapeutiques et les règles
d’utilisation.

Contenu connexe

Tendances

Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJConduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Dr Riyadh Essefi
 
Déshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrissonDéshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrisson
Lamia Benbada
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantlaamlove
 
Convulsions chez le nourrison et l enfant
Convulsions chez le nourrison et l enfantConvulsions chez le nourrison et l enfant
Convulsions chez le nourrison et l enfantRose De Sable
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelkillua zoldyck
 
Phéochromocytomes bilatéraux
Phéochromocytomes bilatérauxPhéochromocytomes bilatéraux
Phéochromocytomes bilatéraux
BOUDIAF DIA
 
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRELA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
Manal Rouidi
 
Hématopoïèse
HématopoïèseHématopoïèse
Hématopoïèse
SIMONDICKO
 
Hemato
HematoHemato
Histologie : les tissus et les techniques d'études
Histologie : les tissus et les techniques d'étudesHistologie : les tissus et les techniques d'études
Histologie : les tissus et les techniques d'études
S/Abdessemed
 
Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"
Jean-Francois GIRMENS
 
Amibes
AmibesAmibes
Amibes
laamir amah
 
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenTumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
KHETTABDJOUHER
 
Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?
Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?
Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?
ROBERT ELBAUM
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau nélaamlove
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairelaamlove
 

Tendances (20)

Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJConduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
 
Déshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrissonDéshydratation aiguë du nourrisson
Déshydratation aiguë du nourrisson
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Convulsions chez le nourrison et l enfant
Convulsions chez le nourrison et l enfantConvulsions chez le nourrison et l enfant
Convulsions chez le nourrison et l enfant
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Phéochromocytomes bilatéraux
Phéochromocytomes bilatérauxPhéochromocytomes bilatéraux
Phéochromocytomes bilatéraux
 
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRELA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
 
Hématopoïèse
HématopoïèseHématopoïèse
Hématopoïèse
 
Toxoplasmose
ToxoplasmoseToxoplasmose
Toxoplasmose
 
Hemato
HematoHemato
Hemato
 
Histologie : les tissus et les techniques d'études
Histologie : les tissus et les techniques d'étudesHistologie : les tissus et les techniques d'études
Histologie : les tissus et les techniques d'études
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"
 
Amibes
AmibesAmibes
Amibes
 
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcenTumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
Tumeur stromale gastro intestinale sce gastroentérologie chu tlemcen
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 
Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?
Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?
Le torticoli congenital: Musculaire ou Postural?
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau né
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytaire
 
Nodule thyroïdien
Nodule thyroïdienNodule thyroïdien
Nodule thyroïdien
 

En vedette

Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Jean-Francois GIRMENS
 
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastieTrabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
ophtamike
 
Complications Phacoémulsification
Complications PhacoémulsificationComplications Phacoémulsification
Complications Phacoémulsification
Ophtalmologie
 
Techniques du Lasik
Techniques du LasikTechniques du Lasik
Techniques du Lasik
Ophtalmologie
 
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweCAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweUniversité de kinshasa
 
Phacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuellePhacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuelle
Ophtalmologie
 
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'anglePrise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Edouard Colas
 
L expertise medicale en ophtalmologie
L expertise medicale en ophtalmologieL expertise medicale en ophtalmologie
L expertise medicale en ophtalmologie
rebas
 
Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015
VincentLyon
 
Principes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsificationPrincipes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsification
Ophtalmologie
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
Jean-Francois GIRMENS
 
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIAcours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
Jean-Francois GIRMENS
 
Recherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-Vingts
Recherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-VingtsRecherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-Vingts
Recherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-Vingts
Jean-Francois GIRMENS
 
Ophtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgieOphtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgie
drcusse
 
Ophtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnOphtalmologie ecn
Ophtalmologie ecn
Egn Njeba
 
Association OVR 20120609
Association OVR 20120609Association OVR 20120609
Association OVR 20120609
Jean-Francois GIRMENS
 
Phaco
PhacoPhaco
Phacoemulsification
PhacoemulsificationPhacoemulsification
Phacoemulsification
Bahaa Halwany
 
Phacoemulsification
PhacoemulsificationPhacoemulsification
Phacoemulsification
bsghose
 
Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012
Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012
Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012
Marie-Christine Belinha
 

En vedette (20)

Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
 
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastieTrabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
 
Complications Phacoémulsification
Complications PhacoémulsificationComplications Phacoémulsification
Complications Phacoémulsification
 
Techniques du Lasik
Techniques du LasikTechniques du Lasik
Techniques du Lasik
 
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweCAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
 
Phacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuellePhacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuelle
 
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'anglePrise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
 
L expertise medicale en ophtalmologie
L expertise medicale en ophtalmologieL expertise medicale en ophtalmologie
L expertise medicale en ophtalmologie
 
Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015
 
Principes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsificationPrincipes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsification
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
 
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIAcours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
 
Recherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-Vingts
Recherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-VingtsRecherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-Vingts
Recherche en Ophtalmologie : CIC/CMR des Quinze-Vingts
 
Ophtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgieOphtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgie
 
Ophtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnOphtalmologie ecn
Ophtalmologie ecn
 
Association OVR 20120609
Association OVR 20120609Association OVR 20120609
Association OVR 20120609
 
Phaco
PhacoPhaco
Phaco
 
Phacoemulsification
PhacoemulsificationPhacoemulsification
Phacoemulsification
 
Phacoemulsification
PhacoemulsificationPhacoemulsification
Phacoemulsification
 
Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012
Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012
Reunion patients nouveaux criteres 22 septembre 2012
 

Plus de killua zoldyck

Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©nauxkillua zoldyck
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013killua zoldyck
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)killua zoldyck
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairkillua zoldyck
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]killua zoldyck
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2killua zoldyck
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgenceskillua zoldyck
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternetkillua zoldyck
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologiekillua zoldyck
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinairekillua zoldyck
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetkillua zoldyck
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)killua zoldyck
 
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©killua zoldyck
 

Plus de killua zoldyck (20)

071 hausfater
071 hausfater071 hausfater
071 hausfater
 
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro  duodأ©nauxUlcأ¨res gastro  duodأ©naux
Ulcأ¨res gastro duodأ©naux
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-20132.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
2.endocadite inféctieuse tizi dim 29 09-2013
 
Megaœsophage
MegaœsophageMegaœsophage
Megaœsophage
 
S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)S1 anamnese 2013 +++(3)
S1 anamnese 2013 +++(3)
 
Troubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculairTroubles+de+la+motilt+oculair
Troubles+de+la+motilt+oculair
 
Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]Comas 3eme année [lecture seule]
Comas 3eme année [lecture seule]
 
Pancréatite aiguë
Pancréatite aiguëPancréatite aiguë
Pancréatite aiguë
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
 
Orl
OrlOrl
Orl
 
Cat tres pratique copyinternet
Cat tres pratique   copyinternetCat tres pratique   copyinternet
Cat tres pratique copyinternet
 
Guide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologieGuide pratique des urgence en urologie
Guide pratique des urgence en urologie
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
 
Splénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabetSplénomégalie dr merabet
Splénomégalie dr merabet
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
 
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
 
Patho oreille
Patho oreillePatho oreille
Patho oreille
 

Therapeutique oculaire

  • 2. I. GENERALITES II. THERAPEUTIQUE LOCALE III. THERAPEUTIQUE GENERALE IV. CONCLUSION
  • 3. -peut être : générale locale:- propre à l’ophtalmologie - apportant directement le produit chimique au contact de l’œil.
  • 4. A. COLLYRE: -dont le véhicule est liquide. -contenant de conservateur -composition est soumise à des règles strictes de tolérance et de stabilité -action: immédiate breve:donc plusieurs instillations maximale :au niveau de la conjonctive, couche superficielle de la cornée.
  • 5.  But: étude de la réfraction /examen FO. therapeutique:prevenir ou rompre synéchies. mettre l’œil au repos.  Mode d’action: -paralysie du sphincter irien: Parasympatholytique.
  • 6. -contraction du muscle dilatateur: sympathomimetiques.
  • 7.  Parasympatholytiques: -atropine:0,3%0,5%pour enfant 1% pour l’adulte mydriase+paralysie de l’accommodation. effet prolonge(6à8j). risque d’allergie. -tropicamide (mydriatique): mydriase rapide mais fugace. le plus couramment utilise en ophtalmo.
  • 8.  Sympathomimetiques: -adrénaline. -neosynephrine :renforcer l’action de l’atropine ou mydriatique.
  • 9. -contraction de la pupille. -abaissement du tonus oculaire. -on distingue:  les parasympathomimetiques:cholinergiques dans le traitement du GFA . la pilocarpine: myotique le plus classique. le glaucostat.  Les anti cholinesterasiques: eserine:la plus utilisée.
  • 10.  -dans les états irritatifs. -conjonctivites peu intenses. nitrates d’argent. bleu de méthylène. hexamidine
  • 11. -presque tous les ATB actuels sont utilises en collyres. néomycine gentamicine ofloxacine/norfloxacine rifamycine
  • 12. - infections virales : kératite herpétique. kerato conjonctivites à adénovirus.
  • 13. -steroidiens:les corticoides .trt de choix d’affections oculaires inflammatoires ou allergiques. .dangereux:-retard de cicatrisation -dissémination de maladie virale/mycosique - augmentation du TO -cataracte. .contre indication: ulcère fluo+.+++ -non steroidiens:indometacine .dans la chirurgie du segment antérieur.
  • 14. -les anti histaminiques. -anti degranulants mastocytaires. levophta naaxia opatanol
  • 15.  Utilises : -en consultation :to/fo(v3m) -aux urgences :extraction de corps étrangers. -au bloc opératoire: anesthésie locale ou topique. cebesine lidocaine tetracaine
  • 17. -les bétabloquants: diminuer la sécrétion de l’humeur aqueuse. timoptol carteol 1%2% carteol lp -inhibiteurs de l’ anhydrase carbonique: diminuer la sécrétion de HA dorzolamide brinzolamide -prostaglandines: augmentation du flux uveo scléral de l’HA latanoprost travoprost
  • 19.  -cicatrisants: vitamine A.  -fluorescéine:-DC des atteintes cornéennes. -tonométrie.
  • 20. -quelques collyres ont leurs équivalent en pommade. -avantages: .emploi de substances insolubles dans l’eau. . fréquence d’instillation diminuée (application le soir). -inconvénients: .+allergisante/collyre. .l’excipient peut gêner la vision.
  • 21.  C-1:injections sous conjonctivales: -concentration du produit dans la CA +élevée/collyres ou par voie générale. ATB dans les infections. CTC dans les inflammations. adrénaline pour rompre synéchies.
  • 22.  C-2:injections intracamerulaires: - injection directe dans la CA de substance active. -rarement ATB: antibioprophylaxie dans la chirurgie segment antérieur. C-3 injections intra vitréenne: - injection dans le vitre : .ATB: endophtalmie .anti viraux: rétinites nécrosante à CMV .CTC/anti VEGF: œdèmes maculaire, DMLA exsudative, rétinopathie ischémiques.
  • 23. -affections oculaires graves en association avec un trt local. A-antibiotiques: abcès de cornée/endophtalmie/dacryocystites parentéral puis per os. B- corticoïdes: solumedrol en flash intraveineux puis per os à dose lentement dégressive. uveites/pseudoinflammatoire/neuropathie optique /ophtalmopathie basedowienne
  • 24.  C-3:les immunosuppresseurs: en milieu hospitalier. effets secondaires importants donc surveillance stricte uvéites récidivantes et graves. C-4: hypotonisants généraux: a -inhibiteurs de l’ anhydrase carbonique: CP:250 inj:500
  • 25. . diminuer la sécrétion de l’humeur aqueuse donc TO . fuite potassium . b -agents osmotiques: mannitol 20% en iv dans les hypertonies oculaires aigues.
  • 26.  Trt local est toujours associé au trt général assurant de [ ] élevées du principe actif au niveau de l’ œil.  Souligner l ’interêt de connaitre les différentes classes therapeutiques et les règles d’utilisation.