Traitement de l’info   religieuse au JT               Corpus choisi :Journée du Saint-Père au Vatican - Lavement  des pied...
Préalables à la formation
Des choix méthodologiques• Présence médiatique ambiante• Prévention par l’Education• Emergence d’une école 2.0• « Tout est...
Lien avec le programme
Intro façon Myriam Gesché• Les interpellations et questions des élèves ne  manquent pas par rapport à des sujets traités d...
Intro façon Myriam Gesché• CD2. D é coder le mode de relation au religieux   – Qu’entend-on par les termes « sacré », « di...
Intro façon Myriam Gesché• CD3. Pratiquer l’analyse historique   – On apprendra dès lors à :       • analyser, dans un con...
Intro façon Myriam Gesché• CD4. Interroger et se laisser interroger par les  sciences et les sciences humaines   – On appr...
Intro façon Myriam Gesché• CD5.      Pratiquer               le        questionnement  philosophique  – On apprendra dès l...
Intro façon Myriam Gesché• CD6. tjs• On apprendra dès lors à :   – distinguer le registre factuel (des faits) qui relève d...
Intro façon Myriam Gesché• CD6. tjs• On apprendra dès lors à :   – distinguer les ordres de vérité relatifs aux différents...
Intro façon Myriam Gesché• CD8. Construire une argumentation é thique  – On apprendra dès lors à :      • cerner les diffé...
Intro façon Myriam Gesché• CD11. Discerner et analyser la dimension sociale  de la vie humaine• On apprendra dès lors à : ...
Quel usage des médias ?• Tour de table pour identifier la  présence de l’info religieuse dans  vos parcours actuels• Les o...
Pourquoi de l’EAMau cours de religion ?
Une formation EAM• Depuis 1995,  une politique concertée d’ EAM  –   Au sein d’un CEM devenu CSEM (en 2010)  –   Avec l’ai...
Les deux pieds de l’EAM• Apprendre à décoder des  expressions médiatiques existantes  (déconstruction)• Approcher la produ...
De quoi parle-t-on ?• L’ AV, un média parmi d’autres• L’info, un genre parmi d’autres• Le JT, un sous genre• Dans ce conte...
QuickTime™                                                                                        décompresseur           ...
Une niche spécifique• Au carrefour de la religion  (EPM ?) et de l’EAM…• Permettant une étude de cas• Et l’insertion dans ...
Le JT• Un genre littéraire avant tout• http://www.media-animation.be/Medias-sans-Frontier
Le JT, grand messe de l’info• Le générique bat le rappel (des  cloches)• On entre dans un moment privilégié• Un discours «...
Des codes… un vrai rituel• Le générique    – Images, son, durée (comparaison)• Le présentateur… qui officie• L’équipe des ...
Le pourquoi d’une « info religieuse »?• Mission des médias :  – Informer - divertir - éduquer• Réponse à une attente d’un ...
Le comment  d’une « info religieuse »?• Grâce à des outils professionnels  – De collecte - traitement - diffusion• Grâce à...
Quelle « info religieuse »?• Choix d’une info selon  – Des degrés d’événementialité  – Des critères de sélection
KUBLER Michel : L’informationreligieuse, une rubrique comme           les autres ?
L’information religieuse : unerubrique comme les autres ?• Info et/ou évangélisation ?
L’information religieuse : unerubrique comme les autres ?• Info et/ou évangélisation ?  – Peur : Un quatrième pouvoir    d...
L’information religieuse : unerubrique comme les autres ?Oui, à part entière• Une typologie des sujets religieux et  angle...
L’information religieuse : une rubrique comme les autres ?Mais aussi, entièrement à part• Par sa nature   – Rare , aride (...
Typologie des sujets religieux• Les faits deviennent « événement » ssi   – Ils sont des accidents     (à la norme ou au bo...
Evénementialité ?• Un fait devient un événement  médiatique du fait de  – Sa nature
Evénementialité ?• Un fait devient un événement  médiatique du fait de  – Des circonstances
Evénementialité ?• Un fait devient un événement  médiatique du fait de  – Des acteurs                                     ...
Evénementialité ?• Un fait devient un événement  médiatique du fait de  – Des conséquences
Critères de sélection ?• Loi de proximité géographique  – Loi du mort/kilomètre                            C’est chez moi
Critères de sélection ?• Loi de proximité sociale                      Ce pourrait être moi
Critères de sélection ?• Loi de proximité idéologique                   C’est ce que je pense
Critères de sélection ?• Loi de proximité médiatique                       J’en ai entendu parler
Renforcement de      l’événementialité• L’extraordinaire
Renforcement de     l’événementialité• Le proche
Renforcement de      l’événementialité• Le soudain
Renforcement de       l’événementialité• L’inédit
Renforcement de                                    l’événementialité       • La loi de la concurrence et les         marro...
Lois de mise en forme(s)• En presse écrite  – Pyramide inversée                               QuickTime™ et un            ...
Lois de mise en forme(s)• En presse écrite  – Titraille réussie     • Titre et chapeau     • Accrocher et informer
Transposition à la télévision• Au JT :  –   Le présentateur, un homme-orchestre  –   Un travail « au quotidien »  –   1’30...
TINCQ Henri : Eglise-Médias :     la double méprise
Eglise-Médias :      la double méprise• Complexité du message de l’Eglise  versus simplification des médias  – Sélection d...
QuickTime™ et un        décompresseur TIFF (LZW)sont requis pour visionner cette image.
Eglise-Médias :       la double méprise• Complexité du message de l’Eglise versus  simplification des médias• Goût du secr...
Eglise-Médias :       la double méprise• Goût du secret versus souci de mise  en scène  – Images, titre, petites phrases, ...
Eglise-Médias :       la double méprise• Complexité du message de l’Eglise versus  simplification des médias• Goût du secr...
Eglise-Médias :      la double méprise• Oeuvre collective versus besoin de  personnalisation  – Le vedettariat    • Idem a...
Deux « résistants de l’Eglise »
Eglise-Médias :       la double méprise• Religion du consensus versus exploitation  de la polémique  – Au nom de sa missio...
• L’affaire Gaillot : de 1982 à 1995 :  treize années d’événements  – Sa nomination à Evreux (prêtre depuis    61) - un vo...
Eglise-Médias :      la double méprise• Catholicisme minoritaire dans une France  religieuse (un Occident) en pleine  muta...
Activons-nous• Approche d’une séquence – Journée du pape Benoît XVI (TF1 13h   puis 20h) – Images de la Rai – Documents de...
Activons-nous (suite)• Approche d’un sujet à la Une  – Nomination de A-J. Léonard• Choix d’une vidéo en ligne pour un  par...
6 facettes              QuickTime™ et un              décompresseursont requis pour visionner cette image.
Documents utilisés• Les génériques  – TF1 (20 heures) :    http://www.dailymotion.com/video/xegzf7_g    enerique-du-journa...
Documents utilisés• Séquences « Les coulisses du Vatican »  – JT TF1 de 13 heures : http://videos.tf1.fr/jt-    13h/coulis...
Documents utilisés• Séquences « Les coulisses du Vatican »  – Version raccourcie de la Rai Uno :    https://www.youtube.co...
Documents utilisés• Séquences « Les coulisses du Vatican »  – Autres versions non utilisées mais intéressantes    car méla...
Documents utilisés• Sites de critique   – Benoit-et-moi : http://benoit-et-moi.fr/2011-     I/0455009e5f0781801/0455009ecd...
Documents utilisés• Séquences « Lavement des pieds »   – http://videos.tf1.fr/jt-20h/avant-     paques-benoit-xvi-procede-...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Info relig

269 vues

Publié le

Diaporama support à la formation des professeurs en charge du cours de religion - Namur - 7 février 2013. Thème : Analyse critique de l'info religieuse au JT. Approche en Education aux Médias

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
269
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 1. Traitement de l’Info religieuse au JT Centration sur l’INFO et pas toute représentation de la foi ou de l’Eglise Centration sur le JT et pas les magazines, reportages et autres films Pas prioritairement de comparaison avec les autres médias : radio, presse écrite ou Internet
  • 1. Traitement de l’Info religieuse au JT Centration sur l’INFO et pas toute représentation de la foi ou de l’Eglise Centration sur le JT et pas les magazines, reportages et autres films Pas prioritairement de comparaison avec les autres médias : radio, presse écrite ou Internet
  • 1. Traitement de l’Info religieuse au JT Centration sur l’INFO et pas toute représentation de la foi ou de l’Eglise Centration sur le JT et pas les magazines, reportages et autres films Pas prioritairement de comparaison avec les autres médias : radio, presse écrite ou Internet
  • 1. Traitement de l’Info religieuse au JT Centration sur l’INFO et pas toute représentation de la foi ou de l’Eglise Centration sur le JT et pas les magazines, reportages et autres films Pas prioritairement de comparaison avec les autres médias : radio, presse écrite ou Internet
  • 1. Traitement de l’Info religieuse au JT Centration sur l’INFO et pas toute représentation de la foi ou de l’Eglise Centration sur le JT et pas les magazines, reportages et autres films Pas prioritairement de comparaison avec les autres médias : radio, presse écrite ou Internet
  • 13.Info et/ou évangélisation ?
  • 14. Malgré ce qu’en a dit Pie XII(Miranda Prorsus - 1957) et le Concile (<Inter Mirifica) et les doc. ultérieurs (Communio et progressio) dans le sens de médias vecteurs de l’évangélisation dans le monde moderne, les médias sont plut ôt vus comme contre-magistère influent, à l’heure où les églises se vident et que la seule manière de se tenir informé de la chose religieuse se fait par les médias. « L’actualité religieuse constitue une part de la vie des individus et des sociétés que les médias ont tout naturellement vocation à mesurer et à interpréter ». Une info comme les autres, en somme. On pourrait faire le parallèle avec la pénurie de professeurs dûment formés pour donner le cours de religion. Dans les médias, de plus en plus, on sous-traite par le recours à des correspondants ou consultants extérieurs.
  • 15.
  • 15. Rare : Matière que l’on pourrait croire rare « eu égard aux critères de sensationnalisme, notamment) et qui demande au journaliste de se « décarcasser ». Aride : quand les choses se passent au niveau du sens, c’est comme un manque d’image à la télé... C’est difficile à faire passer et on est tenté de faire l’impasse Sensible : ce qu’il y a lieu de faire comprendre est plus fin que le seul fait... Emetteurs : comme les autres journalistes, les vecteurs sont multiples et complémentaires Canaux (ou supports) : c’est très différents de travailler à La croix, La vie, ou à l’Observatore romano. Les devoirs sont différents, m ême si on ne doit pas nécessairement parler de censure et d’organes type « La voix de son maître ».
  • 16.
  • 1. Traitement de l’Info religieuse au JT Centration sur l’INFO et pas toute représentation de la foi ou de l’Eglise Centration sur le JT et pas les magazines, reportages et autres films Pas prioritairement de comparaison avec les autres médias : radio, presse écrite ou Internet
  • 4. Sélection des sujets : de quoi l’Eglise aimerait-elle que l’on parle... Et avec nuance Versus : des sujets à traiter dans les limites du traitement journalistiques télévisé (1’30’’) Exemples : De quelle place dispose-t-on pour expliquer l’intér êt (et peut-être aussi les limites) des discours de Benoït XVI au UK ? Qui comprendra ? Sauf à entrer dans la caricature ? Est-ce aussi sexy que de parler de la campagne d’affichage présentant une nonne enceinte ? Aussi pragmatique que d’évoquer les coûts d’organisation du voyage Qui est à même de comprendre les nuances éthiques que l’on mettrait, par exemple, si on tente de faire comprendre la différence en pilule contraceptive et une pilule abortive ? Comment prôner aujourd’hui une attitude de fidélité conjugale comme principale méthode de comportement responsable dans la problématique de la transmission du sida ? C’est pareil pour toutes les corporations : dans les années 90 Anciaux avait réduit ses interventions à l’expression : « Des sous ! »
  • 5. Go ût du secret versus souci de mise en scène
  • 6. Des sujets porteurs d’audience (même au JT, il faut marquer des points) et qui se prêtent à la scénarisation, voire à la dramatisation Raconter une histoire, susciter l’émotion et donner l’envie de revenir. Une recette : rejoindre les gens dans leur vécu : la loi de proximité. Or les conciles, les conclaves, les synodes, les assemblées diocésaines sont à huis clos ! Les procédures d’élections sont tenues secrètes et ne relèvent pas des critères organisationnelles d’un mouvement politique ou sociétal classique. L’Esprit saint et les fumées blanches ne permettent guère des supputations. Cela dit... BHV, Val Duchesse et tutti quanti... Cela devient pareil.
  • 7. Oeuvre collective versus besoin de personnalisation
  • 8. Idem avec les écolos qui ne jouent pas la carte des t êtes de liste. Difficulté de focaliser sur une personne, un numéro de téléphone, un porte-parole officiel, une présentation emblématique... Sauf avec ceux qui jouent la carte médiatique : JP2, Mgr Léonard, Guy Gilbert. Autre registre : T. Scholtès ou Er. De Beukelaer... Porte-parole officiel ou correspondant attitré. Le père Samuel versus Mgr De Rouet
  • 10. Ne pas montrer de divergences internes, au nom de la mission d’unité, de rassemblement La médiatisation d’un groupe, d’une société ou d’un parti, c’est l’histoire des soubressauts internes de ses composantes. Les pontificats, les réformes, les débats, les ruptures sont autant de jalons d’une histoire que les médias racontent, laissant à la littérature spirituelle le soin d’en exprimer le sens ou la richesse théologique ou pastorale. Exemples : L’affaire Gaillot : de 1982 à 1995 : treize années d’événements Sa nomination à Evreux (il est pr être depuis 61) - un voyage en Afrique du sud pour rencontrer un jeune militant anti apartheid… plut ôt que de siéger à la conf. episc. Frç. - son regard positif sur l’accès au sacerdoce des hommes mariés - La Une du magazine Lui - son ouverture à la bénédiction d’une union d’homosexuels - un article paru dans Gai pied sur « Etre homosexuel et catholique ». - sa participation à la mise sur pied de l’association ‘Droits devant’ - sa nomination d’évêque in partibus pour Parthénia. Pour les médias, c’est du pain béni : on a un homme, un message, des images… et une polémique qui ouvre un questionnement et est donc l’occasion aussi d’un travail d’éducation : tous les bons ingrédients En contrepoint de cela, le travail discret d’une commission oeuvrant au rapprochement de l’Eglise catholique romaine avec la communauté anglicane… passe bcp plus inaperçu ! (Est totalement occulté) :-)
  • 10. Ne pas montrer de divergences internes, au nom de la mission d’unité, de rassemblement La médiatisation d’un groupe, d’une société ou d’un parti, c’est l’histoire des soubressauts internes de ses composantes. Les pontificats, les réformes, les débats, les ruptures sont autant de jalons d’une histoire que les médias racontent, laissant à la littérature spirituelle le soin d’en exprimer le sens ou la richesse théologique ou pastorale. Exemples : L’affaire Gaillot : de 1982 à 1995 : treize années d’événements Sa nomination à Evreux (il est pr être depuis 61) - un voyage en Afrique du sud pour rencontrer un jeune militant anti apartheid… plut ôt que de siéger à la conf. episc. Frç. - son regard positif sur l’accès au sacerdoce des hommes mariés - La Une du magazine Lui - son ouverture à la bénédiction d’une union d’homosexuels - un article paru dans Gai pied sur « Etre homosexuel et catholique ». - sa participation à la mise sur pied de l’association ‘Droits devant’ - sa nomination d’évêque in partibus pour Parthénia. Pour les médias, c’est du pain béni : on a un homme, un message, des images… et une polémique qui ouvre un questionnement et est donc l’occasion aussi d’un travail d’éducation : tous les bons ingrédients En contrepoint de cela, le travail discret d’une commission oeuvrant au rapprochement de l’Eglise catholique romaine avec la communauté anglicane… passe bcp plus inaperçu ! (Est totalement occulté) :-)
  • 12. Le Ramadan supplante le Car ême. La place de l’info religieuse est désormais partagée entre différentes religions qui ont acquis droit de cité. Avec parfois des amalgames qui alimentent les confusions entre Eglises, sectes et courants religieux par exemple. Inculture ou indifférence religieuse ambiantes ! L’islam et le bouddhisme entrant en forcent ravissent des « parts de marché » (car ê me et ramadan) La nécessité plus grande du respect des équilibres dans la visibilité des religions au sein des débats La lapidation de Shakineh La fin du ramadan Le port du voile La mosquée sur Ground Zéro Alerte à la bombe à Lourdes Les critiques des films Avatar; Twilight… par le Vatican… comme celles du Da Vinci Code ou d’Harry Potter
  • Info relig

    1. 1. Traitement de l’info religieuse au JT Corpus choisi :Journée du Saint-Père au Vatican - Lavement des pieds - Nomination de Mgr Léonard Michel Berhin Média Animation ASBL - Février 2013
    2. 2. Préalables à la formation
    3. 3. Des choix méthodologiques• Présence médiatique ambiante• Prévention par l’Education• Emergence d’une école 2.0• « Tout est -peut-être déjà- transmis »• Pédagogie par l’action, la collaboration et le partage• Pédagogie inversée (flipped classroom• Convergence Religion - Sciences sociales - Education aux Médias
    4. 4. Lien avec le programme
    5. 5. Intro façon Myriam Gesché• Les interpellations et questions des élèves ne manquent pas par rapport à des sujets traités dans les médias.• Les informations religieuses au JT sont l’occasion d’initier une recherche, d’approfondir une ressource de la foi chrétienne, d’entamer ou d’enrichir un parcours thématique• Les informations religieuses constituent des matériaux privilégiés pour exercer différentes compétences disciplinaires du cours de religion
    6. 6. Intro façon Myriam Gesché• CD2. D é coder le mode de relation au religieux – Qu’entend-on par les termes « sacré », « divin », « Dieu », « foi », « croyance », « religion », etc. – On apprendra dès lors à : • opérer des distinctions fondamentales (foi et religion ; foi et idolâtrie ; foi et croyance ; foi et pensée magique, etc.). • analyser la corrélation entre « image » de Dieu, conception de l’humain et organisation de la vie en société. »
    7. 7. Intro façon Myriam Gesché• CD3. Pratiquer l’analyse historique – On apprendra dès lors à : • analyser, dans un contexte donné, les rapports entre la religion chrétienne et la société ainsi que leurs enjeux (politiques, économiques, sociaux, culturels). • identifier des apports positifs du christianisme et distinguer, pour une problématique précise, contingences et/ou dérives historiques et le message fondateur. • relire le passé comme sous-sol du présent afin de mieux comprendre celui- ci. »
    8. 8. Intro façon Myriam Gesché• CD4. Interroger et se laisser interroger par les sciences et les sciences humaines – On apprendra dès lors à : • utiliser des concepts, des outils, des grilles issus de ces approches en les appliquant à la question travaillée (ex : articulation entre besoin, demande et désir ; entre fusion et s éparation, entre r éel, imaginaire et symbolique ; utilisation d’une grille d’analyse institutionnelle pour analyser et comprendre l’Église comme groupe social et comme institution... 
    9. 9. Intro façon Myriam Gesché• CD5. Pratiquer le questionnement philosophique – On apprendra dès lors à : • distinguer les divers modes de connaissance et les registres de vérité correspondants. »
    10. 10. Intro façon Myriam Gesché• CD6. tjs• On apprendra dès lors à : – distinguer le registre factuel (des faits) qui relève du constat, de la description ; le registre éthique et juridique qui relève de la norme et le registre symbolique (*) qui relève de la métaphore (ex : la colombe = symbole de paix) ou de la reconnaissance mutuelle (ex : l’écharpe des supporters d’un club sportif ; la croix pour les chrétiens).
    11. 11. Intro façon Myriam Gesché• CD6. tjs• On apprendra dès lors à : – distinguer les ordres de vérité relatifs aux différents registres et langages : vérité-exactitude (visée par le langage de type scientifique), vérité-sincérité (visée par le langage éthique), vérité-authenticité (visée par le langage symbolique). En vérifier la congruence. – distinguer le virtuel du réel (ex : jeux vidéo). »
    12. 12. Intro façon Myriam Gesché• CD8. Construire une argumentation é thique – On apprendra dès lors à : • cerner les différents éléments d’une situation ainsi que les composantes de son contexte. • repérer les références, les systèmes de légitimation qui sous-tendent les choix (visions de l’homme et du monde). • distinguer pour une problématique donnée (ex : l’avortement, l’euthanasie) le champ éthique, le champ juridique, le champ psychologique. • former la conscience personnelle,
    13. 13. Intro façon Myriam Gesché• CD11. Discerner et analyser la dimension sociale de la vie humaine• On apprendra dès lors à : • comprendre les mécanismes qui concourent ou non à l’établissement d’une justice sociale pour tous et au respect des droits de l’homme. »
    14. 14. Quel usage des médias ?• Tour de table pour identifier la présence de l’info religieuse dans vos parcours actuels• Les outils que vous utilisez déjà• Vos attentes spécifiques
    15. 15. Pourquoi de l’EAMau cours de religion ?
    16. 16. Une formation EAM• Depuis 1995, une politique concertée d’ EAM – Au sein d’un CEM devenu CSEM (en 2010) – Avec l’aide de 3 centres de ressources – Dans une approche transdisciplinaire – A l’école mais aussi dans la famille et les milieux de la tierce éducation
    17. 17. Les deux pieds de l’EAM• Apprendre à décoder des expressions médiatiques existantes (déconstruction)• Approcher la production médiatique (construction) pour prendre la mesure des nombreux choix qu’elle réclame
    18. 18. De quoi parle-t-on ?• L’ AV, un média parmi d’autres• L’info, un genre parmi d’autres• Le JT, un sous genre• Dans ce contexte, juxtaposition – Des médias publics (non confessionnels) – De médias indépendants – Des médias institutionnels
    19. 19. QuickTime™ décompresseur sont requis pour v QuickTime™ et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image. QuickTime™ et un décompresseur TIFF (LZW)sont requis pour visionner cette image. QuickTime™ et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image.
    20. 20. Une niche spécifique• Au carrefour de la religion (EPM ?) et de l’EAM…• Permettant une étude de cas• Et l’insertion dans un courant d’EAM plus large… (celui des collègues ?)
    21. 21. Le JT• Un genre littéraire avant tout• http://www.media-animation.be/Medias-sans-Frontier
    22. 22. Le JT, grand messe de l’info• Le générique bat le rappel (des cloches)• On entre dans un moment privilégié• Un discours « incontestable » (?) – « On l’a dit au JT » – Et pourtant… comparons (!)
    23. 23. Des codes… un vrai rituel• Le générique – Images, son, durée (comparaison)• Le présentateur… qui officie• L’équipe des acolytes (L. Ferrari)• Mise en récit… une vraie liturgie• Un genre répétitif dont il faut sortir pour accrocher• Le décor et l’habillage• La régie dans le cloud du studio• Loi de proximité
    24. 24. Le pourquoi d’une « info religieuse »?• Mission des médias : – Informer - divertir - éduquer• Réponse à une attente d’un certain public : audimat potentiel• Aide à la compréhension de la société… et cheminement personnel
    25. 25. Le comment d’une « info religieuse »?• Grâce à des outils professionnels – De collecte - traitement - diffusion• Grâce à des standards de mise en forme – Direct et différé• Dans des standards de diffusion – Prime time ou non – émissions concédées – séquence JT ou magazine (28 ou 52’)
    26. 26. Quelle « info religieuse »?• Choix d’une info selon – Des degrés d’événementialité – Des critères de sélection
    27. 27. KUBLER Michel : L’informationreligieuse, une rubrique comme les autres ?
    28. 28. L’information religieuse : unerubrique comme les autres ?• Info et/ou évangélisation ?
    29. 29. L’information religieuse : unerubrique comme les autres ?• Info et/ou évangélisation ? – Peur : Un quatrième pouvoir difficilement contrôlable (contre-magistère ?) – Banalisation (pas de traitement particulier) sur fond de sécularisation – Manque flagrant de journalistes spécialisés et de rubriques spécifiques • Polyvalence des journalistes et insertion des sujets religieux dans les rubriques nationales ou internationales
    30. 30. L’information religieuse : unerubrique comme les autres ?Oui, à part entière• Une typologie des sujets religieux et angles d’attaque
    31. 31. L’information religieuse : une rubrique comme les autres ?Mais aussi, entièrement à part• Par sa nature – Rare , aride (peu sensationnelle) et fort sensible (on en dit trop ou pas assez de l’essentiel... Et on « tape à côté »)• Par ses émetteurs – Sources institutionnelles, agences de presse (Apic, Cathobel, Dial, CNS, ...) et réseaux d’informateurs• Par ses canaux – Médias profanes, officiels et confessionnels (d’initiative privée)
    32. 32. Typologie des sujets religieux• Les faits deviennent « événement » ssi – Ils sont des accidents (à la norme ou au bon déroulement) – Ils sont des dérapages – Ils interfèrent avec les autres dimensions sociétales• On privilégie les stars plutôt que les collectivités• La forme prime alors sur le fond• La rubrique « religion » pèche par syncrétisme (amalgames, ésotérisme)• Les angles choisis sont ceux de – La polémique, du périphérique, de l’exotique, de l ’ésotérique• On n’échappe pas aux marronniers
    33. 33. Evénementialité ?• Un fait devient un événement médiatique du fait de – Sa nature
    34. 34. Evénementialité ?• Un fait devient un événement médiatique du fait de – Des circonstances
    35. 35. Evénementialité ?• Un fait devient un événement médiatique du fait de – Des acteurs QuickTime™ et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image.
    36. 36. Evénementialité ?• Un fait devient un événement médiatique du fait de – Des conséquences
    37. 37. Critères de sélection ?• Loi de proximité géographique – Loi du mort/kilomètre C’est chez moi
    38. 38. Critères de sélection ?• Loi de proximité sociale Ce pourrait être moi
    39. 39. Critères de sélection ?• Loi de proximité idéologique C’est ce que je pense
    40. 40. Critères de sélection ?• Loi de proximité médiatique J’en ai entendu parler
    41. 41. Renforcement de l’événementialité• L’extraordinaire
    42. 42. Renforcement de l’événementialité• Le proche
    43. 43. Renforcement de l’événementialité• Le soudain
    44. 44. Renforcement de l’événementialité• L’inédit
    45. 45. Renforcement de l’événementialité • La loi de la concurrence et les marronniers QuickTime™ et un QuickTime™ et un décompresseur QuickTime™ et un décompresseursont requis pour visionner cette image. décompresseur sont requis pour visionner cette image. sont requis pour visionner cette image.
    46. 46. Lois de mise en forme(s)• En presse écrite – Pyramide inversée QuickTime™ et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.
    47. 47. Lois de mise en forme(s)• En presse écrite – Titraille réussie • Titre et chapeau • Accrocher et informer
    48. 48. Transposition à la télévision• Au JT : – Le présentateur, un homme-orchestre – Un travail « au quotidien » – 1’30 “ pour un sujet – Produire un « récit » – Dans les limites de la technologie – Une équipe de rédaction « chapeautée »
    49. 49. TINCQ Henri : Eglise-Médias : la double méprise
    50. 50. Eglise-Médias : la double méprise• Complexité du message de l’Eglise versus simplification des médias – Sélection des sujets • exemples – Raccourcis médiatiques • Anciaux : « Des sous ! »
    51. 51. QuickTime™ et un décompresseur TIFF (LZW)sont requis pour visionner cette image.
    52. 52. Eglise-Médias : la double méprise• Complexité du message de l’Eglise versus simplification des médias• Goût du secret versus souci de mise en scène
    53. 53. Eglise-Médias : la double méprise• Goût du secret versus souci de mise en scène – Images, titre, petites phrases, mise en récit • Les huis clos des institutions confessionnelles
    54. 54. Eglise-Médias : la double méprise• Complexité du message de l’Eglise versus simplification des médias• Goût du secret versus souci de mise en scène• Oeuvre collective versus besoin de personnalisation
    55. 55. Eglise-Médias : la double méprise• Oeuvre collective versus besoin de personnalisation – Le vedettariat • Idem avec les écolos QuickTime™ et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.
    56. 56. Deux « résistants de l’Eglise »
    57. 57. Eglise-Médias : la double méprise• Religion du consensus versus exploitation de la polémique – Au nom de sa mission de rassemblement du peuple chrétien, l’Eglise fuit toute expression qui mettrait en scène ses divergences internes – Les médias -non confessionnels- se doivent de développer une lecture sociétale (historico- politique) du phénomène religieux...les soubressauts internes constituant autant d’éléments d’interprétation d’une histoire en train de s’écrire.
    58. 58. • L’affaire Gaillot : de 1982 à 1995 : treize années d’événements – Sa nomination à Evreux (prêtre depuis 61) - un voyage en Afrique du sud pour rencontrer un jeune militant anti apartheid… plutôt que de siéger à la conf. episc. Frç. - son regard positif sur l’accès au sacerdoce des hommes mariés - La Une du magazine Lui - son ouverture à la bénédiction d’une union d’homosexuels - un article paru dans Gai pied sur « Etre homosexuel et catholique ». - sa participation à la mise sur pied de l’association ‘Droits devant’ - sa nomination d’évêque in partibus pour Parthénia.
    59. 59. Eglise-Médias : la double méprise• Catholicisme minoritaire dans une France religieuse (un Occident) en pleine mutation – Le début du Ramadan supplante le début du Carême – Lapidation de Shakined, port du voile, mosquée à Ground Zéro… des sujets plus porteurs !
    60. 60. Activons-nous• Approche d’une séquence – Journée du pape Benoît XVI (TF1 13h puis 20h) – Images de la Rai – Documents de la SWR (ARD) – Erratum – Blog « Benoit-et-moi »
    61. 61. Activons-nous (suite)• Approche d’un sujet à la Une – Nomination de A-J. Léonard• Choix d’une vidéo en ligne pour un parcours perso
    62. 62. 6 facettes QuickTime™ et un décompresseursont requis pour visionner cette image.
    63. 63. Documents utilisés• Les génériques – TF1 (20 heures) : http://www.dailymotion.com/video/xegzf7_g enerique-du-journal-de-20h-de- tf1_news#.URTZo-iDFdg – RTBf 1996 : http://www.youtube.com/watch? v=0hWsIEi_5ao – Versions actuelles RTBf et RTL Tvi à partir des sites (Revoir - vidéos) Idem « Il était une foi »
    64. 64. Documents utilisés• Séquences « Les coulisses du Vatican » – JT TF1 de 13 heures : http://videos.tf1.fr/jt- 13h/coulisses-du-vatican-benoit-xvi-dans-son- intimite-6399673.html?xtmc=benoit-xvi- coulisses-du-vatican&xtcr=1 – JT TF1 de 20 heures : http://videos.tf1.fr/jt- 20h/benoit-xvi-comme-vous-ne-l-avez-jamais- vu-6400073.html – La rectification : http://youtu.be/ifZ2R5G1ofs
    65. 65. Documents utilisés• Séquences « Les coulisses du Vatican » – Version raccourcie de la Rai Uno : https://www.youtube.com/watch? v=V3XRaf-rcKE – Version allemande de la SWR (ARD) : http://youtu.be/x-akTJPYXxs –
    66. 66. Documents utilisés• Séquences « Les coulisses du Vatican » – Autres versions non utilisées mais intéressantes car mélangeant des images de provenances différentes • http://www.youtube.com/watch? v=Fn4wljFNhpc (partie 1) • http://www.youtube.com/watch? v=UQrWxrtqRUU (partie 2) A moins qu’il ne s’agisse tjs du même fonds documentaire :-)
    67. 67. Documents utilisés• Sites de critique – Benoit-et-moi : http://benoit-et-moi.fr/2011- I/0455009e5f0781801/0455009ecd0c6ae09.html – Reprise dur Midi Libre : http://www.midilibre.fr/2011/04/22/dans-l-intimite-du- pape-quand-tf1-bidonne-un-reportage,307657.php – D’autres cas bien connus : http://www.lafabriquedelinfo.fr/numero-3/controle- technique/299-un-journaliste-ca-trompe-enormement
    68. 68. Documents utilisés• Séquences « Lavement des pieds » – http://videos.tf1.fr/jt-20h/avant- paques-benoit-xvi-procede-au-rituel- du-lavement-des-pieds-6406414.html –

    ×