Á 30 ANS DE LA PRIVATISATION DE L'EAU AU CHILI:
CONSÉQUENCES ET ENJEUX

“COMMUNAUTÉS INDIGÈNES ET ENTREPRISES MINIÈRES;
CO...
Plan de la présentation
1) Communautés indigènes
2) Entreprises minières
3) Conflits socio-territoriaux
4) Conséquences et...
1) Communautés indigènes dans le nord du Chili
TERRITOIRES INDIGÈNES

Source: GREBE, 1998.

Source: WILLIAM, 2008.
1) Communautés indigènes dans le nord du Chili
CHRONOLOGIE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE
Ans
12000 – 6000 Av. J.-C.

6000 ...
1) Communautés indigènes dans le nord du Chili
FONCTIONNEMENT TERRITORIAL AYMARA (Régional)

Source: VAN KESSEL, 1980

Sou...
1) Communautés indigènes dans le nord du Chili
FONCTIONNEMENT TERRITORIAL AYMARA (Local)
Source
d'eau

Drainage

Territoir...
1) Communautés indigènes dans le nord du Chili
FONCTIONNEMENT TERRITORIAL AYMARA (Local)

Source: MÉNDEZ, 2013.
2) Entreprises minières dans le nord du Chili
L'ESTIMATION DES RÉSERVES DE CUIVRE

Source: USGA, 2010
2) Entreprises minières dans le nord du Chili
CONSOMMATION DU CUIVRE EN FONCTION DU PIB (1980 -2009)

Source: ARELLANO, (2...
2) Entreprises minières dans le nord du Chili
CONDITIONS RÉGLEMENTAIRES INTERNES D'OUVERTURE ECONOMIQUE

En 1971, le gouv...
2) Entreprises minières dans le nord du Chili
CADRE GÉNÉRAL DE L'ACTIVITÉ MINIÈRE DU NORD DU CHILI
- 128 moyennes et grand...
3) Conflit socio-territoriaux
L'EAU COMME ELÉMENT DE CONCRÉTISATION DU CONFLIT
Vue aérienne de la mine "La Escondida"

Sou...
3) Conflit socio-territoriaux

PROCESSUS LEGAL DE LA CONCESSION DE L'EAU

Demande

Demande a DGA

Processus de qualificati...
3) Conflit socio-territoriaux
CONFLIT DES RATIONALITÉS
E. LEFF (2004) a défini comme «rationalité» les systèmes de concept...
4) Conséquences et enjeux
RÉPARTITION DE LA PROPRIÉTÉ DE L'EAU SELON L'ACTIVITÉ
ECONOMIQUE ET LA ZONE GÉOGRAPHIQUE

Platea...
4) Conséquences et enjeux
COMPLEXITÉ TERRITORIALE, DE MULTIPLES ACTEURS ET DE MULTIPLES
DEMANDES

Source: ROMERO, et al, 2...
4) Conséquences et enjeux
ASSÈCHEMENT DE LA LAGUNE JACHU COPOSA

Source: MÉNDEZ & FUENTES, 2010
4) Conséquences et enjeux
L'APPAUVRISSEMENT DE LA DIVERSITÉ SOCIO-CULTURELLE

Source: MÉNDEZ, 2013.
4) Conséquences et enjeux
ENJEUX ET RÉFLEXIONS

Sans une transformation profonde du cadre conceptuel et juridique sur
lequ...
RÉFÉRENCES
Arellano, J. (2010). CODELCO in the copper industry. Corporación Chilena del Cobre
Barbar, M. & B. Skinner. 199...
RÉFÉRENCES
Palma, G. 2013. ¿Dónde fueron a parar los excedentes del bobre?. Centro de Investigación Periodística
http://ci...
Á 30 ANS DE LA PRIVATISATION DE L'EAU AU CHILI:
CONSÉQUENCES ET ENJEUX

MERCI DE VOTRE ATTENTION

Manuel Méndez Díaz. Géog...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Communautés indigènes et entreprises minières; conflits socio-territoriaux pour l'eau dans le nord du Chili (M. Méndez Díaz / uni mail 2013)

544 vues

Publié le

Conférence sur la privatisation de l'eau au Chili et des conséquences sociales et environnementales dans le désert d'Atacama

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
544
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • - Pour une meilleure explication, la présentation sera divisée en quatre parties
    1 où se trouvent'elles et qui sont les communautés autochtones du nord du Chili
    2 Quelles sont et où sont les sociétés minières
    3 quelles sont les raisons pour lesquelles ces acteurs sont en conflit
    4 conséquences de ces conflits, projections et réflexions finales
  • - Sur cette carte on peut voir la configuration territoriale des communautés autochtones de ce qu'elles sont aujourd'hui don le nord du Chili. Bien que les archéologues et les anthropologues montrent des séparations entre les communautés, dans les sociétés andines, les modèles culturels sont communs notamment dans leur relation avec le territoire.
    - En outre, on peut voir les influences culturelles des grandes sociétés andines (wari et Tiwanako et plus tard Inca)
    - Ainsi, pour comprendre ces caractéristiques culturelles, il est nécessaire de connaître les processus socio-historiques de cette région
  • - Si l'on regarde l'évolution historique des relations établies par les peuples indigènes des Andes avec le territoire, on commence à comprendre alors la complexité de leurs relations avec l'espace
    - Les principal périodes son les suivantes
    - Dans les premiers jours de l'occupation de la Cordillère des Andes, l'environnement naturel commence à imposer ses conditions, la sécheresse est l'un des facteurs qui a poussé les premières communautés à s'installer près des zones humides
    - Commencement de l'agriculture
    - Dans cette etape il commence à avoir un besoin d'échanger des marchandises, comme Murra a appelé «l'interdépendance culturelle écologique», mais aussi se produisent des échanges culturels
    - Les grandes sociétés andines ont enseigné les techniques de construction et d'irrigation en échange d'excédents alimentaires
    - Dans les dernières périodes, avec l'arrivée des Colons, commence la perte culturelle de las communautés andins
    - Les grandes adaptations qu'ont développé les communautés aymara, s'expriment dans des formes de gestion des terrotoires très particulier
  • - Au niveau local, C'est schéma represente la gestion territoriale
    - Les drainages secondaire, les drainages principaux, les zones humides, les pentes son des territoires d'occupation commune. Aussi les différents centres de population sont representés
  • - Il y a trois raisons fondamentales de la présence de l'industrie minière à grande échelle dans le nord du Chili, les conditions naturelles (dépôts), les conditions macro-économiques et les réglementations locales
    - Cette carte montre les dépôts de cuivre non découverts du nord du Chili. Ce n'est pas seulement la région qui produit la plus grande quantité de cuivre dans le monde, mais aussi elle possède les plus grands gisements de cuivre du monde
  • - Même si la réalité des “commodities” (ressources naturelles qui sont négociés sur les marchés mondiaux) ont un état instable, la croissance soutenue de l'Inde et de la Chine explique en partie la forte demande de cuivre dans le monde entier, ce qui a conduit à le métal rouge a des prix très élevés
    - Ici on peut voir comment la croissance economique (representé par le PIB) a engendré une forte demande en cuivre
  • - Il existe une abondante littérature analysant le Chili comme la première expérience de la libéralisation totale de l'économie et le désengagement de l'État dans le domaine social, toutefois, après 40 ans de cette "expérience" on voit les conséquences dans l'économie et la société chilienne.
    - Ceci est très important en ces temps de crise européenne, où il ya un débat intense et une pression à l'état pour “laisser faire” le marché et ainsi perdre de l'importance au niveau des politiques sociales
    - D'une part dans les discours le Chili est mis en évidence comme “l'exemple" economique d'Amerique Latine, il est consideré comme: le plus stable, avec la production la plus élevée, avec an revenu par habitant qui atteint 12.000 € par an (plus que la Russie , la Pologne et la Croatie ), mais qui cache la face la plus triste du modèle chilien (The chilean way): la répartition la plus inégalitaire des revenus dans le monde, le Chili est l'un des trois pays dans le monde où l'eau est entièrement privatisée (les autres sont Angleterre et le pays de Galles), il est le pays avec le plus faible taux d'impôts sur l'exploitation minière dans le monde (plus bas que celui de la Zambie, de la Mongolie et du Kazakhstan), dans notre pays la santé et l'éducation sont entièrement privatisées (dans ce dernier cas , le chili et le pays de l'OCDE où les familles consacrent le plus de leur ressources dans l'éducation), selon les rapports de l'ONU c'est l'un des pays le moins heureux et avec le plus de maladies psychologiques dans le monde, avec la Corée du Sud, se sont les seuls pays où le taux de suicide chez les enfants et les jeunes est à la hausse, il y a une grande insécurité de l'emploi, etc , etc, etc.
  • - Finalment Ici un cadre general de láctivité: la localisation des gisements
    - Quelques-unes des caracteristiques
    - les principales enterprises transnationales et leurs capitaux
    - En chiffres
  • - Tout d'abord le conflit s'exprime dans les superpositions des différents acteurs et des intérêts divergents sur le territoire
    - Mais, porquoi l'eau est l'élément qui génère le conflit?
    - En moyenne les enterprises minniéres occupent 100 metre cube d'eau pour produire une tonne de cuivre. Dans le contexte du désert le plus aride du monde où les ressources superficielle sont rares, toute l'eau qui est extraite provient de puits profonds dans les aquifères souterrain qui est considérée comme fossile par des chercheurs de l'Université de Berne. Elles ont été générés par les conditions climatiques passées et les précipitations actuelle contribuant marginalment à se maintien (Messerli et al, 1997)
    - De quelle manière les enterprises ont obtenu la propieté de l'eau?
    - En 1981 est mis en place le “Code de l'eau”. Ses premiers textes de loi déclare l'eau comme un «bien public», mais les paragraphes suivants créent tout un mécanisme de «concessions» qui transforme l'eau en un bien entièrement privé, donnant ainsi librement à des particuliers son usage et profit, sans différences géographiques ou culturelles.
  • - C'est schéma montre la succession des étapes juridiques pour acquérir la propriété, qui est appelé «droit de l'eau"
    - Ainsi, les acteurs qui ont eu des informations privilégiées (en ce qui concerne son fonctionnement) commencent à demander les droits de l'eau à la DGA. Bien que la loi fut diffusée dans les médias, les objections déposées par les communautés étaient pratiquement nulles du fait de la difficulté d'accès aux médias et aux procédures légales d'opposition
    - Bien que le conflit se matérialise à travers l'eau, élément stratégique et rare dans cette région, des différences de conception du territoire beaucoup plus profondes (en incluyant l'Etat) empêchent une compréhension complète de ce conflit
  • - Il est proposé que l'origine conceptuelle du conflit s'explique par la rencontre de différentes rationalités, qui "construisent leur propre territoire " dans un espace commun .
    - Dans la rationalité aymara il ya une "logique de la vie", tout est vivant, il n'existe pas de difference entre le sujet ou l'objet, donc il n'y a pas de “propriété de la nature"
    La réalité est comprise comme un tout, un savoir holistique, complexe.
    Tous les éléments de la rationalité aymara ont comme denominateur commun l'eau
    Cette vision du monde leur a permis de s'adapter à la réalité socio-naturel dynamique du Désert d'Atacama
    - En revanche, la rationalité occidentale contemporaine contenue dans la loi chilienne est réductionniste et économiciste. Elle se construit sur l'abstraction sujet-objet. L'homme et la nature sont des éléments differents, il s'agit d'une rationalité qui cherche à simplifier la réalité à des fins productives.
  • - Cette section montrera les plus importantes conséquences du Code de l'Eau
    - La principale conséquence de cette législation a été la concentration de la propriété de l'eau par les sociétés minières (le graphique montre les «droits d'eau souterraine" accordés entre 1990 et 2010 qui a été construit avec les données du Cadastre Public de l'eau DGA).
    - De plus, les puits d'extraction d'eau sont concentrées dans les hautes montagnes, affectant le systeme hydrologique des zones basses du bassin versant.
  • - Cette carte de la region d'Antofagasta, montrent comment les exploitations minières extraient l'eau des puits des zones andines (cercles jaunes) pour produire du cuivre ici.
    - Dans le cas de la région d'Atacama, en particulier dans le bassin versant du cours d'eau Copiapo, ces prélèvements d'eau dans la partie supérieure ont engendré le secheresse du cours d'eau, ce qui empêche donc aux propriétaires de “droits d l'eau” des sections avales d'accéder à cette ressource. Parmi ces victimes, il y a la société qui fournit l'eau potable à la ville de Copiapo (capitale régionale de 155.000 habitants), qui a abligé les résidents à rationner l'eau.
    - Bien que la population presente un risque sanitaire, l'Etat ne peut pas intervenir sur les droits accordés par le Code de l'eau puisqu'ils sont privés, élément protegé par notre Constitution. Que faire si l'Etat veut exproprier?, l'Etat devrait payer aux propriétaires le “prix du marché”, qui dans cette région varie entre US40.000 et US55.000 dollar par litre par seconde (L/s), sans aucun doute l'un des taux les plus élévé au monde (Skoknic , 2009)
  • - Une des conséquences immediates à proximité de l'extraction d'eau est la secheresse de lagunes et sources d'eau.
    - En 2001, la mine de Collahuasi (Xstrata-Mitsui), le deuxième plus grand gisement minier privé au Chili, a commencé à exploiter une série de puits dans le bassin versant du Salar de Coposa. Dans l'étude d'impact environnemental, le modèle hydrogéologique avait indiqué que le pompage de l'eau n'aurait aucune incidence sur la source en eau de la lagune, cependant durant la première année d'exploitation la lagune a eté séchée en sa quasi-totalité, avec des incidences sur la végétation, la faune et l'activité économique des communautés autochtones voisines.
  • - La reconnaissance culturelle des communautés indigénes par l'Etat n'est que dans les discours. Il est nécessaire une reconnaissance approfondie de leur culture et de leur conception territoriale.
    - En outre, les entreprises avec les communautés negocient directement la propieté de l'eau (mécanismes de compensation mise en place par la loi environnementale), cependent cette négociation ne se fait pas sur un même piet d'estale, d'où des conditions défavorables pour les communautés autochtones
  • Communautés indigènes et entreprises minières; conflits socio-territoriaux pour l'eau dans le nord du Chili (M. Méndez Díaz / uni mail 2013)

    1. 1. Á 30 ANS DE LA PRIVATISATION DE L'EAU AU CHILI: CONSÉQUENCES ET ENJEUX “COMMUNAUTÉS INDIGÈNES ET ENTREPRISES MINIÈRES; CONFLITS SOCIO-TERRITORIAUX POUR L'EAU DANS LE NORD DU CHILI” Manuel Méndez Díaz. Géographe. mendez.diaz.manuel@gmail.com
    2. 2. Plan de la présentation 1) Communautés indigènes 2) Entreprises minières 3) Conflits socio-territoriaux 4) Conséquences et enjeux
    3. 3. 1) Communautés indigènes dans le nord du Chili TERRITOIRES INDIGÈNES Source: GREBE, 1998. Source: WILLIAM, 2008.
    4. 4. 1) Communautés indigènes dans le nord du Chili CHRONOLOGIE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE Ans 12000 – 6000 Av. J.-C. 6000 – 4000 Av. J.-C. 4000 – 1000 Av. J.-C. 1000 Av.j.-C – 300 AD 300 – 1000 AD 1000 – 1500 AD 1500 – 1600 AD 1600 – 1800 AD Plus tard a 1800 AD Période Le taux d'occupation du Caractéristiques de l'occupation territoire Archaïque Des chasseursNomades. Leur mobilité se concentre sur les parties supérieures des très tôt cueilleurs vallées et des montagnes (au-dessus de 3000 m), mais inclue aussi la côte. Archaïque Premières colonies Elle appauvrit les prairies (sécheresse), forçant l'installation moyenne permanentes permanente sur les sites les plus riches en ressources (fonds de vallées, zones humides, etc.). Il y a une occupation majeure des zones côtières Archaïque Premières colonies 2500 Av. J.-C. commence l'agriculture (comme tradition andine). plus tard permanentes Formative Colonies importantes 1000 Av. J.-C. commence la réciprocité interculturelle et écologique (J. interconnectées Murra). Les échanges culturels sont plus importants. Tiwanaku Colonies importantes Elle intensifie et complique le fonctionnement des vallées (irrigation) interconnectées Colonies hautes Andines (Tiwanaku) renforcent des caravanes pour échanger d'autres produits. Développement Colonies importantes Grandes interactions des "colonies Hautes Andines" avec le reste des régional interconnectées autres colonies. 1100 AD Un grande sécheresse affaiblit le pouvoir de Tiwanaku. Inca Colonies importantes La société Inca agrandit sa production à la recherche de surplus. interconnectées Maintien de la complexité et de la réciprocité. Concentration de la population (réductions indigènes), l'acculturation, le Colonie Fermes syncrétisme, le dépeuplement, etc. État moderne Fermes et parcelles Grand dépeuplement Source: MÉNDEZ, 2013 sur la base de GREBE 1998; VAN KESSEL, 1980; GUNDERMANN y GONZÁLEZ, 1998; DAUELSBERG, 1963; MURRA, 1972.
    5. 5. 1) Communautés indigènes dans le nord du Chili FONCTIONNEMENT TERRITORIAL AYMARA (Régional) Source: VAN KESSEL, 1980 Source: http://eco-antropologia.blogspot.fr
    6. 6. 1) Communautés indigènes dans le nord du Chili FONCTIONNEMENT TERRITORIAL AYMARA (Local) Source d'eau Drainage Territoires d'occupation commune et transhumance (bétail Llamo) Territoires d'occupation individuelle; zones humides (bétail Alpaco) Centres de population de tailles différentes Source: MÉNDEZ, 2013.
    7. 7. 1) Communautés indigènes dans le nord du Chili FONCTIONNEMENT TERRITORIAL AYMARA (Local) Source: MÉNDEZ, 2013.
    8. 8. 2) Entreprises minières dans le nord du Chili L'ESTIMATION DES RÉSERVES DE CUIVRE Source: USGA, 2010
    9. 9. 2) Entreprises minières dans le nord du Chili CONSOMMATION DU CUIVRE EN FONCTION DU PIB (1980 -2009) Source: ARELLANO, (2010)
    10. 10. 2) Entreprises minières dans le nord du Chili CONDITIONS RÉGLEMENTAIRES INTERNES D'OUVERTURE ECONOMIQUE En 1971, le gouvernement de Salvador Allende, avec le soutien unanime du Congrès National, a nationalisé toutes les mines de cuivre Entre 1980 et 1984, en vertu d'un profond état de "choc social" causé par la dictature de Pinochet, est émise une série de lois qui constitue une conceptualisation et la compréhension économiciste et réductrice de la nature et de la société en général. Jusqu'en 2005, il y avait un mécanisme d'impôts que les sociétés respectaient en déclarant des «pertes économiques» (entre 1973-2005, seule deux entreprises ont déclaré des profits, donc payé des impôts) (RAMOS. 2011) Entre les années 2005-2012, la «redevance minière» a obligé les entreprises minières à payer l'équivalent de 2,7% de leurs bénéfices (PALMA, 2013)
    11. 11. 2) Entreprises minières dans le nord du Chili CADRE GÉNÉRAL DE L'ACTIVITÉ MINIÈRE DU NORD DU CHILI - 128 moyennes et grandes entreprises de l'industrie minière (70% production privée) - BHP-Billiton (Australie/Angleterre) - Mitsui (Japon) - Xtrata (Suisse/Angleterre) - Anglo American (Angleterre/Etats-Unis) - Barrick Gold (Canada/Etats-Unis) - Teck (Canada) - Le bénéfice net des entreprises privées en 2010 a été de 34,5 milliards de dollars (10% du PIB de la Confédération Suisse et 17% du PIB du Chili de la même année) Source: COCHILCO, 2010 et FMI, 2011
    12. 12. 3) Conflit socio-territoriaux L'EAU COMME ELÉMENT DE CONCRÉTISATION DU CONFLIT Vue aérienne de la mine "La Escondida" Source: www.latercera.com Puits d'extraction d’eau souterraine de la mine "Cerro Colorado" Source: MÉNDEZ, 2010
    13. 13. 3) Conflit socio-territoriaux PROCESSUS LEGAL DE LA CONCESSION DE L'EAU Demande Demande a DGA Processus de qualification La DGA ouvre le fichier La DGA reçoit les contestations Accorder La DGA génère un rapport et l'émet au Tribunal Le Tribunal prend une décision La décision devient légale (Registre public) Le demandeur diffuse l'information Acteurs impliqués Demandeur Direction général de l'eau (DGA) Tribunal Registre du Cadastre Le Registre public reste au Registre du Cadastre puise il est envoyé à la DGA Diffusion La DGA diffuse le Cadastre Public de l'eau
    14. 14. 3) Conflit socio-territoriaux CONFLIT DES RATIONALITÉS E. LEFF (2004) a défini comme «rationalité» les systèmes de concepts, valeurs et significations. Source: LLAMAZARES, 2011 Source: BARBAR & SKINNER, 1999
    15. 15. 4) Conséquences et enjeux RÉPARTITION DE LA PROPRIÉTÉ DE L'EAU SELON L'ACTIVITÉ ECONOMIQUE ET LA ZONE GÉOGRAPHIQUE Plateau des Andes Agricole Minière Vallées et Bande côtière Services Tourisme Source: ROMERO, et al, 2011 Inconnue
    16. 16. 4) Conséquences et enjeux COMPLEXITÉ TERRITORIALE, DE MULTIPLES ACTEURS ET DE MULTIPLES DEMANDES Source: ROMERO, et al, 2011
    17. 17. 4) Conséquences et enjeux ASSÈCHEMENT DE LA LAGUNE JACHU COPOSA Source: MÉNDEZ & FUENTES, 2010
    18. 18. 4) Conséquences et enjeux L'APPAUVRISSEMENT DE LA DIVERSITÉ SOCIO-CULTURELLE Source: MÉNDEZ, 2013.
    19. 19. 4) Conséquences et enjeux ENJEUX ET RÉFLEXIONS Sans une transformation profonde du cadre conceptuel et juridique sur lequel repose l'exploration et l'exploitation des ressources naturelles au Chili, le modèle actuel d'appauvrissement de capital naturel et social du pays par les intérêts étrangers continuera; ce que Harvey appelle «accumulation par dépossession» (Harvey, 2003) Jusqu’aujourd'hui, la Constitution chilienne ne reconnaît pas les cultures et les territoires des peuples autochtones. Historiquement, ces peuples ont été soumis à une homogénéisation sociale et culturelle, ce qui a abouti à la disparition complète de certains groupes indigènes Il est nécessaire que l'État réalise une politique d'intervention en faveur des communautés autochtones afin qu'ils puissent faire face au processus de négociation avec lesentreprises multinationale dans des conditions de plus grande égalité (par exemple en embauchant des experts environnementaux et juridiques)
    20. 20. RÉFÉRENCES Arellano, J. (2010). CODELCO in the copper industry. Corporación Chilena del Cobre Barbar, M. & B. Skinner. 1999. Geology today. Wiley and Sons. Dauelsberg, P. (1963). Complejo Faldas del morro. En: Resúmenes de actas del Congreso Internacional de Arqueología de San Pedro de Atacama. Apartado de los Anales de la Universidad del Norte 2: 201-202. Grebe, M. 1998. Culturas indígenas de Chile: un estudio preliminar. Ed. Pehuén. Gundermann, H. y H. González. (1989). Cultura aymara. Artesanías tradicionales del altiplano. En: Serie Patrimonio cultural chileno, Colección Culturas Aborígenes, Departamento de Extensión Cultural del Ministerio de Educación, Museo Chileno de Arte Precolombino. Harvey, D. 2003. The new imperialism. Oxford University Press. Llamazares, A. 2011. Metáforas de la dualidad en Los Andes. Cosmovisión, arte, brillo y chamanismo. Fundación desde América, Arce 829-4C(1428). Méndez M. y C. Fuentes. 2010. Dinámica de coberturas de suelos a través de índices ambientales. El caso de dos cuencas del altiplano chileno. Congreso nacional de Geografía de Chile, Valdivia. Méndez, M. 2013. La propiedad como fuentes de conflictos territoriales en el altiplano chileno: el caso de las tierras y las aguas. Proyecto Fondecyt 1120204, Arica. Méndez, M. 2012. Comprensión multiescalar de los conflictos por territoriales por el agua en el altiplano chileno. Análisis de las comunidades aymaras de Lirima y Cancosa, región de Tarapacá. Congreso Nacional de Geografía de Chile, Arica. Murra, J. (1972). El ‘control vertical’ de un máximo de pisos ecológicos en la economía de las sociedades andinas. En Visita de la Provincia de León de Huánuco en 1562 por Iñigo Ortiz de Zúñiga, vol. 2, pp. 427-476. Universidad Hermilio Valdizán, Huánuco
    21. 21. RÉFÉRENCES Palma, G. 2013. ¿Dónde fueron a parar los excedentes del bobre?. Centro de Investigación Periodística http://ciperchile.cl/2013/04/16/%C2%BFy-donde-fueron-a-parar-los-excedentes-del-boom-del-cobre/ Ramos, M. 2011. Royalty: Los millones de dólares que Chile les regala a las empresas. Centro de Investigación Periodística http://ciperchile.cl/2011/07/20/royalty-los-millones-de-dolares-que-chile-regala/ Romero, H., M. Méndez, P. Smith, G. Sandoval, C. Fuentes, M. Salgado, F. Irarrázaval y D. Opazo. 2011. Diseño e implementación de un sistema de información hidro climática para el seguimiento de los efectos de los cambios globales en los humedales altoandinos de Chile . Estudio U. de Chile-Centro de Estudios de Humedales, Santiago. Skoknik, F. 2009. Se muere el río Copiapó: Consumo humano, agrícola y minero está en riesgo. Centro de Investigación Periodística http://ciperchile.cl/2009/07/09/se-muere-el-rio-copiapo-i-consumo-humano-agricola-y-minero-estan-en-riesgo/ Unites States Geological Survey, USGS (2010). Quantitative mineral resource assessment of copper. Open-File report 2008-1253, version 1,0. Van Kessel, J. (1980). Holocausto al progreso: los aymaras de Tarapacá. IECTA-Iquique. William, I. 2008. Wari and Tiwanaku: International identities in the central Andes middle horizon. The handbook of southamerican archaeology. Pp 731-759, New York.
    22. 22. Á 30 ANS DE LA PRIVATISATION DE L'EAU AU CHILI: CONSÉQUENCES ET ENJEUX MERCI DE VOTRE ATTENTION Manuel Méndez Díaz. Géographe. mendez.diaz.manuel@gmail.com

    ×