Les grands courants de la pensée         psychiatrique.           Pr Associé A.Benjelloun   Service de Pédopsychiatrie du ...
Une discipline médicale à partentière La clinique+++  – Ce qui fait récurrence a valeur de signe    sémiologique  – Symptô...
1/4:La sémiologie la plus finepossible Il faut la connaître, l ’apprendre…pour la rechercher (on ne cherche que ce qu ’on ...
2/4:Une démarche historisante Ces signes, le tableau clinique, prennent sens dans l ’histoire du sujet. L ’histoire leur d...
3/4:Une démarcheinteractionnelle Interaction entre le soignant, le médecin, et le patient. Exp:un enfant dépressif
4/4:  ’ ’Le contre transfert ’ ’ Une particularité de la psychiatrie. Nécessite un savoir faire,un savoir être. La rencont...
L ’ écoute: +++ Sémiologie fine, démarche  historisante,interactionnelle ;  transférentielle /contre transférentielle: – G...
Les classifications Une classification européenne:continuité  entre les différents troubles du  comportement, entre le nor...
Pourquoi ce cours? Les particularités précédemment citées; Une discipline qui se construit par  strates,chacune enrichissa...
Exemple:histoire de la schizophrénie:  Bleuler: remplace ’ ’ la démence précoce ’ ’   par ’ ’ la schizophrénie ’ ’=fragmen...
Minkowski:notion de perte d ’élan vital, dela dynamique des contacts, de l ‘ ambiancedes contacts.Binswanger:dasein analys...
L hypothèse dopaminergique.Troubles de la migration neuronale au coursdu développement.Un développement juxtaposé plutôt q...
Les différentes approches A/Magico-religieuses. B/Organicistes: – Descartes, cogito, le sujet, maladie localisée   dans le...
20 eme:les neuromédiateurs, la génétique,l ’électrophysiologie, la neuro imagerie deplus en plus fine et efficace.Le compo...
C/Psychopathologie Pinel :le traitement moral Freud:la psychanalyse:conflit entre les pulsions (le Ca) et les interdits (l...
La phénoménologie+++Binswanger,Husserl, Minkowski,…Tatossian àMarseilleD/ Courants extrinsèques:–   les « autres »–   la p...
Conclusion: COMPLEMENTARITE des différentes théories. D ’un point de vue historique, épistémologique. Mais surtout pratiqu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire pensee psychiatrique

478 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Histoire pensee psychiatrique

  1. 1. Les grands courants de la pensée psychiatrique. Pr Associé A.Benjelloun Service de Pédopsychiatrie du Pr M.Rufo
  2. 2. Une discipline médicale à partentière La clinique+++ – Ce qui fait récurrence a valeur de signe sémiologique – Symptôme…Syndrome…Hypothèses diagnostiques…Diagnostics différentiels… Propositions thérapeutiques…Contre indications…Surveillance…Pronostic… Prévention (débats très actuels)
  3. 3. 1/4:La sémiologie la plus finepossible Il faut la connaître, l ’apprendre…pour la rechercher (on ne cherche que ce qu ’on connaît !) « Rendre visible l ’invisible » Exp:les troubles du langage; de l humeur; du cours de la pensée;… A regrouper en syndromes
  4. 4. 2/4:Une démarche historisante Ces signes, le tableau clinique, prennent sens dans l ’histoire du sujet. L ’histoire leur donne une tonalité, une nuance particulière, à prendre en compte. Attention à ne pas ramener un signe sémiologique à juste une histoire personnelle ou familiale .
  5. 5. 3/4:Une démarcheinteractionnelle Interaction entre le soignant, le médecin, et le patient. Exp:un enfant dépressif
  6. 6. 4/4:  ’ ’Le contre transfert ’ ’ Une particularité de la psychiatrie. Nécessite un savoir faire,un savoir être. La rencontre de deux subjectivités, celle du  patient et celle du médecin:à la base de la  relation médecin/malade
  7. 7. L ’ écoute: +++ Sémiologie fine, démarche  historisante,interactionnelle ;  transférentielle /contre transférentielle: – Garants d ’une vraie démarche médicale, de  soins, avec toutes ses dimensions éthiques. – Subjectivité+++ – Identité narrative du sujet+++
  8. 8. Les classifications Une classification européenne:continuité  entre les différents troubles du  comportement, entre le normal et le  pathologique. Une classification anglo-saxonne , le  DSM:plus symptomatique,plus étanche,  mais  plus adaptée à la recherche, aux  évaluations  , aux échelles. Complémentaires ou exclusives?
  9. 9. Pourquoi ce cours? Les particularités précédemment citées; Une discipline qui se construit par  strates,chacune enrichissant et complétant  l ’autre. Une approche « multi théorique », les  théories se complétant et s ’enrichissant les  unes les autres.
  10. 10. Exemple:histoire de la schizophrénie: Bleuler: remplace ’ ’ la démence précoce ’ ’  par ’ ’ la schizophrénie ’ ’=fragmentation de  l ’esprit.Il existe des altérations biologiques  (mécanismes primaires).Le sujet met en  place des stratégies de lutte  (signes  observables , la dissociation) contre ces  mécanismes primaires • M.Klein:envahissement de l objet • Winnicott:effondrement de l objet
  11. 11. Minkowski:notion de perte d ’élan vital, dela dynamique des contacts, de l ‘ ambiancedes contacts.Binswanger:dasein analyse: notion « d ’êtreau monde »Clérambault (théorie mécaniste,intoxication):automatisme mentalLacan:la forclusion :une structure qu unsujet du fait de sa biographie ne peutdépasser
  12. 12. L hypothèse dopaminergique.Troubles de la migration neuronale au coursdu développement.Un développement juxtaposé plutôt quesupplémentaire de la discipline.Implications directe sur la prise en charge.
  13. 13. Les différentes approches A/Magico-religieuses. B/Organicistes: – Descartes, cogito, le sujet, maladie localisée dans le corps. – Pinel:le fou est un sujet malade.Il y a toujours un fond d ’ humanité, à écouter, a reconnaître. – Ses travaux ont conditionnes la législation de 1838 à …1990!(une réflexion qui demeure très actuelle)
  14. 14. 20 eme:les neuromédiateurs, la génétique,l ’électrophysiologie, la neuro imagerie deplus en plus fine et efficace.Le comportementalisme, Les échelles d ’évaluation:soucid ’objectivité.la psychiatrie biologique:médicaments.COMPLEMENTARITE+++
  15. 15. C/Psychopathologie Pinel :le traitement moral Freud:la psychanalyse:conflit entre les pulsions (le Ca) et les interdits (le surmoi):les signes traduisent de dispositifs inconscients; ils sont »économiques » plutôt que toujours « pathologiques ». Notion du cadre, du transfert, du contre transfert:permettent l interprétation , l ’émergence du sens pour les deux
  16. 16. La phénoménologie+++Binswanger,Husserl, Minkowski,…Tatossian àMarseilleD/ Courants extrinsèques:– les « autres »– la psychothérapie institutionnelle;– Cooper et Laing; Basaglia…– Lire Michel Foucault+++
  17. 17. Conclusion: COMPLEMENTARITE des différentes théories. D ’un point de vue historique, épistémologique. Mais surtout pratique, dans le cadre du soin respectueux du patient

×