SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  34
Intervention NPS/RC
Quelques NPS...
Histoire des Rcs/NPS

●

●

Une chronologie pas si récente
Du chimiste-pharmacologue à
l'autodidacte
Sasha et Ann Shulgin
●

●

Inventé et testé sur lui même plus de 300
substances psychoactives
A permis la simplification de la voie de synthèse
de la MDMA et par là même de la populariser
David Nichols
De nouveaux chimistes
●

●

La Méthoxetamine a été inventée par un
chimiste underground et très vite reprise par les
RC shops
De plus en plus de RC non-issus de la
recherche (NPS) et qui résultent de
spéculations pharmacologiques de passionnés
Les interactions à risque
●

INTERACTION RC/RC

●

Méthoxetamine (MXE) + Méthylone

●

INTERACTION RC/STREETDRUG

●

MXE + MDMA

●

INTERACTION RC/MÉDICAMENT

●

4-MEC + tramadol
Les sites de vente
●

●

●

A aujourd'hui, 694 sites de ventes (légitimes ou
non) recensés.
Phénomène européen, en particulier en Grande
Bretagne
Une offre de plus en plus variée couvrant un
spectre d'effets de plus en plus large
La e-vente au détail
●

●

Se fournissent auprès de laboratoires, le plus
souvent en Chine ou dans les pays de l'est, là
où les précurseurs chimiques sont aisément
disponibles
Certains laboratoires « professionnels » se
reconvertissent en RC shop
Dans un laboratoire chinois
Ici, inspection d'un « batch »
L'offre sur internet
On distingue 2 voire 3 catégorie de sites :
●

●

Les sérieux : pas de noms commerciaux,
difficilement trouvable pour un novice,
présentation sobre, qualité au rendez-vous (à
priori)

Les commerciaux : molécules non
mentionnées, marketing tape-à-l'œil qualité
douteuse, accessibles facilement.
Les scams
●

●

Une partie difficilement chiffrable mais
probablement importante des Rcs shops
n'envoient rien, ou des produits dont la
synthèse a échoué (plus rare, mais vécu).
Un scam est identifiable en tapant son URL sur
le site « safeorscam.com »
Et les sites pitoyables...
Quelques shops à la limite de la
légalité
●

Je vous laisse constater par vous-même...
Ce site est en réalité un vendeur de GBL
Les produits phares
●

●

●

Méthoxetamine (interdite depuis peu)
4-MEC (interdite et à ne pas confondre avec la
mephedrone, qui a elle quasiment disparue)

Cannabinoïdes synthétiques (favorisés par la
légalisation en nouvelle-zélande de 22 d'entre-eux)

●

Méthylone (interdite également)

●

Etizolam (vendu pour redescendre...)

●

MDPV (interdite égalament, et extrêmement
addictive)
Les sites fiables
●

Pas de fioritures

●

Pas d'images racoleuses

●

●

Pas de description des effets du style :
« plantez les capsules dans la terre, et au bout
d'une heure... Observez le « rush » de votre
plante ». (sic)
Vente sous forme de poudre au maximum
Les RC en teuf
3 RC dominent le marché en teuf :

●

●

●

La Méthoxétamine
La 4-MEC (même si souvent vendue sous le nom de
méphédrone)
Les 25X-Nbome, qui sont souvent vendus pour du
LSD, la puissance de ces composés permettant de les
mettre sur carton et ainsi tromper les acheteurs.
Le manque de données
●

●

Les RC échappant à la CCM, il est difficile de
se faire une idée quant à la teneur réelle de
telle ou telle poudre
Cependant, nécessité d'informer les
consommateurs sur des buvards trop gros par
exemple, ou alerter sur les risques de surdose
Et c'est là que nous intervenons
●

●

●

Trois forums francophones sont particulièrement actifs :
Lucid-State.org, Psychonaut.com, et Psychoactif.fr
(anciennement forum ASUD et plus axé de ce fait sur les
produits de subtitution aux opiacés)
Ces forums constituent une base de donnée extrêmement
importante si exploitée/consultée intelligemment

●

Quelques chiffres sur Psychonaut.com :

●

Nombre de sujets (topic) :

26 517

●

Nombre de posts :

454 178

●

28 698 Membres à travers le monde dont près de 3 000
sont actifs
Des forums en perpétuelle évolution
●

●

●

Du fait de l'explosion des cathinones -méphédrone,
etc- les besoins nous ont amenés à ouvrir des
sections dédiées :
- sous-forums contenant une base de donnée
générale et à compléter par les pairs avec incitation à
trouver des sources fiables, cela va de soi.
Mais également, au titre de l'association Not For
Human, à développer des partenariats avec le monde
« réel » afin d'avoir un ancrage dans le milieu de la
RDR (flyers avec techno+, formations dispensées, ...)
Le rôle de Not For Human
●

●

Les publics présent sur les forums n'étant pas
souvent ceux que l'on peut retrouver IRL (boîtes
de nuit, teufs, soirée étudiantes, ou contexte
plus restreint),
Not For Human se donne pour mission d'établir
une interface entre les personnes qui n'auraient
pas accès à l'information et tente de sensibiliser
ceux à qui cela importe peu.
Des solutions existent
●

●

●

●

La totalité des accidents mortels ou non, survenus
avec les RC sont dû à des surdoses (contrairement
aux street drugs, les NPS sont presque purs lors de la
prise).
Inciter lourdement le (futur) consommateur à chercher
des informations (flyers Techno +, forums)

Donc, mettre en exergue les conséquences d'une
négligence sur les dosages des NPS.
Et ne jamais oublier de préciser que le cobaye, c'est
bel et bien le consommateur
Dispositif qui pourraient être mis en
place
●

●

●

Stand « balance au mG », problème de
légalité ?
Dosage volumétrique, à réaliser également par
l'usager
Calques qui permettraient de déterminer la
classe et les effets suivant la représentation
topologique et/ou le nom du prod vendu

Contenu connexe

En vedette

PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI
PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITIPROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI
PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITIStanleylucas
 
Numéro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays Basque
Numéro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays BasqueNuméro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays Basque
Numéro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays BasqueBabinfo Pays Basque
 
A la ciudad de paris
A   la ciudad de parisA   la ciudad de paris
A la ciudad de parisJulio Julian
 
Jafra oportunidades Marzo
Jafra oportunidades MarzoJafra oportunidades Marzo
Jafra oportunidades Marzojafracosmetics
 
Invest in Pennsylvania
Invest in PennsylvaniaInvest in Pennsylvania
Invest in PennsylvaniaREMICOPIN
 
Cat 2006 qs and solutions
Cat  2006 qs and solutionsCat  2006 qs and solutions
Cat 2006 qs and solutionsswarupan
 
Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...
Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...
Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...CripsIDF
 
Cours : les formes de l’évaluation participative
Cours : les formes de l’évaluation participativeCours : les formes de l’évaluation participative
Cours : les formes de l’évaluation participativevaléry ridde
 
Le tutorat, élément de flexibilité de la FOAD
Le tutorat, élément de flexibilité de la FOADLe tutorat, élément de flexibilité de la FOAD
Le tutorat, élément de flexibilité de la FOADJacques Rodet
 
Le loup en Roumanie
Le loup en RoumanieLe loup en Roumanie
Le loup en RoumanieMarinela
 
Résultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaS
Résultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaSRésultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaS
Résultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaSESKER
 
Des producteurs forts pour un avenir meilleur
Des producteurs forts pour un avenir meilleurDes producteurs forts pour un avenir meilleur
Des producteurs forts pour un avenir meilleurFairtrade International
 
Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015
Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015
Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015EmploiPublic
 

En vedette (19)

PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI
PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITIPROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI
PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI
 
Conception
ConceptionConception
Conception
 
Noyau
NoyauNoyau
Noyau
 
Numéro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays Basque
Numéro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays BasqueNuméro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays Basque
Numéro 48 du Bulletin "RESISTANCES" édité par le Comité Npa B.A.B. Pays Basque
 
A la ciudad de paris
A   la ciudad de parisA   la ciudad de paris
A la ciudad de paris
 
Jafra oportunidades Marzo
Jafra oportunidades MarzoJafra oportunidades Marzo
Jafra oportunidades Marzo
 
Invest in Pennsylvania
Invest in PennsylvaniaInvest in Pennsylvania
Invest in Pennsylvania
 
Cat 2006 qs and solutions
Cat  2006 qs and solutionsCat  2006 qs and solutions
Cat 2006 qs and solutions
 
Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...
Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...
Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en d...
 
Cours : les formes de l’évaluation participative
Cours : les formes de l’évaluation participativeCours : les formes de l’évaluation participative
Cours : les formes de l’évaluation participative
 
Le tutorat, élément de flexibilité de la FOAD
Le tutorat, élément de flexibilité de la FOADLe tutorat, élément de flexibilité de la FOAD
Le tutorat, élément de flexibilité de la FOAD
 
Okatu screenshots
Okatu screenshotsOkatu screenshots
Okatu screenshots
 
Issue 4
Issue 4Issue 4
Issue 4
 
Le loup en Roumanie
Le loup en RoumanieLe loup en Roumanie
Le loup en Roumanie
 
Résultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaS
Résultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaSRésultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaS
Résultats annuels 2013 : Confirmation du succès du SaaS
 
Des producteurs forts pour un avenir meilleur
Des producteurs forts pour un avenir meilleurDes producteurs forts pour un avenir meilleur
Des producteurs forts pour un avenir meilleur
 
EVENTPRO - 25 janvier 2014
EVENTPRO - 25 janvier 2014EVENTPRO - 25 janvier 2014
EVENTPRO - 25 janvier 2014
 
Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015
Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015
Métiers du sport et de l'animation, Assises nationales, 2015
 
Issue 3
Issue 3Issue 3
Issue 3
 

Plus de CripsIDF

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"CripsIDF
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"CripsIDF
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesCripsIDF
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...CripsIDF
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiquesCripsIDF
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?CripsIDF
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...CripsIDF
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionCripsIDF
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembreCripsIDF
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteCripsIDF
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihCripsIDF
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? CripsIDF
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...CripsIDF
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacCripsIDF
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...CripsIDF
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. CripsIDF
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionCripsIDF
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CCripsIDF
 
La vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BLa vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BCripsIDF
 
Le TasP chez les usagers de drogue
Le TasP chez les usagers de drogueLe TasP chez les usagers de drogue
Le TasP chez les usagers de drogueCripsIDF
 

Plus de CripsIDF (20)

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiques
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injection
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
 
La vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BLa vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite B
 
Le TasP chez les usagers de drogue
Le TasP chez les usagers de drogueLe TasP chez les usagers de drogue
Le TasP chez les usagers de drogue
 

Dernier

Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfOuattaraBamory3
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...Sargata SIN
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxsilinianfel
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapienimaelhajji
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfBallaMoussaDidhiou
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfKarimaLounnas
 

Dernier (6)

Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 

Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)

  • 3. Histoire des Rcs/NPS ● ● Une chronologie pas si récente Du chimiste-pharmacologue à l'autodidacte
  • 4. Sasha et Ann Shulgin
  • 5.
  • 6. ● ● Inventé et testé sur lui même plus de 300 substances psychoactives A permis la simplification de la voie de synthèse de la MDMA et par là même de la populariser
  • 8. De nouveaux chimistes ● ● La Méthoxetamine a été inventée par un chimiste underground et très vite reprise par les RC shops De plus en plus de RC non-issus de la recherche (NPS) et qui résultent de spéculations pharmacologiques de passionnés
  • 9. Les interactions à risque ● INTERACTION RC/RC ● Méthoxetamine (MXE) + Méthylone ● INTERACTION RC/STREETDRUG ● MXE + MDMA ● INTERACTION RC/MÉDICAMENT ● 4-MEC + tramadol
  • 10. Les sites de vente ● ● ● A aujourd'hui, 694 sites de ventes (légitimes ou non) recensés. Phénomène européen, en particulier en Grande Bretagne Une offre de plus en plus variée couvrant un spectre d'effets de plus en plus large
  • 11. La e-vente au détail ● ● Se fournissent auprès de laboratoires, le plus souvent en Chine ou dans les pays de l'est, là où les précurseurs chimiques sont aisément disponibles Certains laboratoires « professionnels » se reconvertissent en RC shop
  • 13.
  • 14. Ici, inspection d'un « batch »
  • 15. L'offre sur internet On distingue 2 voire 3 catégorie de sites : ● ● Les sérieux : pas de noms commerciaux, difficilement trouvable pour un novice, présentation sobre, qualité au rendez-vous (à priori) Les commerciaux : molécules non mentionnées, marketing tape-à-l'œil qualité douteuse, accessibles facilement.
  • 16. Les scams ● ● Une partie difficilement chiffrable mais probablement importante des Rcs shops n'envoient rien, ou des produits dont la synthèse a échoué (plus rare, mais vécu). Un scam est identifiable en tapant son URL sur le site « safeorscam.com »
  • 17. Et les sites pitoyables...
  • 18.
  • 19. Quelques shops à la limite de la légalité ● Je vous laisse constater par vous-même...
  • 20.
  • 21. Ce site est en réalité un vendeur de GBL
  • 22. Les produits phares ● ● ● Méthoxetamine (interdite depuis peu) 4-MEC (interdite et à ne pas confondre avec la mephedrone, qui a elle quasiment disparue) Cannabinoïdes synthétiques (favorisés par la légalisation en nouvelle-zélande de 22 d'entre-eux) ● Méthylone (interdite également) ● Etizolam (vendu pour redescendre...) ● MDPV (interdite égalament, et extrêmement addictive)
  • 23. Les sites fiables ● Pas de fioritures ● Pas d'images racoleuses ● ● Pas de description des effets du style : « plantez les capsules dans la terre, et au bout d'une heure... Observez le « rush » de votre plante ». (sic) Vente sous forme de poudre au maximum
  • 24.
  • 25. Les RC en teuf 3 RC dominent le marché en teuf : ● ● ● La Méthoxétamine La 4-MEC (même si souvent vendue sous le nom de méphédrone) Les 25X-Nbome, qui sont souvent vendus pour du LSD, la puissance de ces composés permettant de les mettre sur carton et ainsi tromper les acheteurs.
  • 26. Le manque de données ● ● Les RC échappant à la CCM, il est difficile de se faire une idée quant à la teneur réelle de telle ou telle poudre Cependant, nécessité d'informer les consommateurs sur des buvards trop gros par exemple, ou alerter sur les risques de surdose
  • 27. Et c'est là que nous intervenons ● ● ● Trois forums francophones sont particulièrement actifs : Lucid-State.org, Psychonaut.com, et Psychoactif.fr (anciennement forum ASUD et plus axé de ce fait sur les produits de subtitution aux opiacés) Ces forums constituent une base de donnée extrêmement importante si exploitée/consultée intelligemment ● Quelques chiffres sur Psychonaut.com : ● Nombre de sujets (topic) : 26 517 ● Nombre de posts : 454 178 ● 28 698 Membres à travers le monde dont près de 3 000 sont actifs
  • 28. Des forums en perpétuelle évolution ● ● ● Du fait de l'explosion des cathinones -méphédrone, etc- les besoins nous ont amenés à ouvrir des sections dédiées : - sous-forums contenant une base de donnée générale et à compléter par les pairs avec incitation à trouver des sources fiables, cela va de soi. Mais également, au titre de l'association Not For Human, à développer des partenariats avec le monde « réel » afin d'avoir un ancrage dans le milieu de la RDR (flyers avec techno+, formations dispensées, ...)
  • 29.
  • 30.
  • 31.
  • 32. Le rôle de Not For Human ● ● Les publics présent sur les forums n'étant pas souvent ceux que l'on peut retrouver IRL (boîtes de nuit, teufs, soirée étudiantes, ou contexte plus restreint), Not For Human se donne pour mission d'établir une interface entre les personnes qui n'auraient pas accès à l'information et tente de sensibiliser ceux à qui cela importe peu.
  • 33. Des solutions existent ● ● ● ● La totalité des accidents mortels ou non, survenus avec les RC sont dû à des surdoses (contrairement aux street drugs, les NPS sont presque purs lors de la prise). Inciter lourdement le (futur) consommateur à chercher des informations (flyers Techno +, forums) Donc, mettre en exergue les conséquences d'une négligence sur les dosages des NPS. Et ne jamais oublier de préciser que le cobaye, c'est bel et bien le consommateur
  • 34. Dispositif qui pourraient être mis en place ● ● ● Stand « balance au mG », problème de légalité ? Dosage volumétrique, à réaliser également par l'usager Calques qui permettraient de déterminer la classe et les effets suivant la représentation topologique et/ou le nom du prod vendu