SlideShare une entreprise Scribd logo
Les politiques de santé publique relatives à
 la surconsommation d’alcool en direction
                des jeunes

Jean-Pierre Couteron, psychologue clinicien,
   président de la Fédération Addiction
Sociologie de la consommation des jeunes
                          (D’après ESCAPAD 2011, ESPAD 2012 et HBSC 2010 )
Poursuite de la diminution des expérimentations d’alcool.

A l’inverse, augmentation :
     Des usages réguliers
     Des comportements d’alcoolisation ponctuelle importante
     Des ivresses régulières.
    Expérimentation élevée d’alcool à l’âge de 11 ans (58 % sont concernés). A l’âge de 13
       ans, on passe à 72 %. A l’âge de 15 ans, on passe à 86 %  Risques différents selon
       les âges.
L’usage récent d’alcool = en hausse.
         En 2012, 67% des 15-16 ans ont consommé de l’alcool dans les 30
jours précédents l’enquête.
         En 2007, 64%.
44% des ados interrogés ont connu un épisode d’alcoolisation ponctuelle
importante au cours des 30 derniers jours.
Mais 80 à 90% d’ados font la fête pour renforcer leur vie sociale, sans souhaiter la
perte totale de contrôle de soi…
Quelles grandes orientations politiques ?

                                  LOI HPST /
    Cf. Plan Santé Jeunes (2008 – 2012) pour les jeunes de 16 à 25 ans /
                    Sur le volet « Les jeunes et l’alcool » :

-Harmoniser et modifier la législation relative à la vente d’alcool aux mineurs
pour limiter l’offre aux + de 18 ans ;

-Développer les CJC au sein des CSAPA (stratégies de lutte contre les excès de
consommation d’alcool) ;

-Réaliser une campagne média afin de sensibiliser les jeunes aux dangers
immédiats d’une consommation d’alcool s’inscrivant dans une recherche
d’ivresse (INPES).
En détail

 Renforcement de la lutte contre les phénomènes d’alcoolisation massive et
  précoce
     Interdiction de la vente d’alcool aux mineurs
     Interdiction de la vente au forfait (open bars)
     Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique à proximité des
      établissements scolaires

 Une circulaire permettant « d’ouvrir » les CJC des CSAPA aux jeunes patients ayant des
  problèmes d’ivresse répétées. Ces consultations permettent une prise en charge
  spécifique.

 Campagne de sensibilisation des jeunes aux risques immédiats liés à la
   consommation excessive d’alcool (internet, brochure)
     Un message axé sur le passage d’un acte festif à un acte dangereux
Des approches
                               complémentaires :
L’approche sur l’offre:
         - vise à réduire globalement les consommations et donc les problèmes qui en
découlent
         - agit sur les prix, les horaires des lieux d’achat, des lieux de sorties
         - vise le contrôle, -
           met le produit alcool au cœur du problème.


L’approche individuelle partant de l’usage :
         - vise à réduire les dommages liés à l’alcool et donc sa consommation
         - utilise l’information – l’éducation – la prévention des risques et dommages –
l’accompagnement dans la durée – la gestion des consommations…
         - vise l’autonomie de la personne
         - affirme que les facteurs déclenchant les abus sont au centre (anxiété,
dépression…)
Les leviers possibles des politiques
                       européennes???? « jeunes et alcool »
Les prix  impact faible????
Les licences pour débit de boissons  n’existent pas dans tous les pays donc
hétérogénéité

Les horaires des lieux d’achat / de sorties  Se réunir, se rencontrer est + important que
l’alcool. Les groupes trouvent toujours des lieux de socialisation.

L’âge autorisé  Contre productif => rôle des ainés qui achètent pour les + jeunes???

Interdire la publicité  Stabilise les monopoles????

Les pairs, la communauté  Pertinent, surtout dans les zones « difficiles »

Intervention brève  Utile

La prévention  Centrale. Efficiente.
Intervention précoce
Alcool et jeunes : quelles législation
                                  en France ? (1/2)
Code la santé publique :
* Article L3323-2 - La publicité en faveur des boissons alcooliques est interdite dans les
publications destinées à la jeunesse.
* Article L3323-5 - Il est interdit de remettre, distribuer ou envoyer à des mineurs des documents
ou objets nommant ou représentant une boisson alcoolique.
* Article L3335-1 - Les établissements scolaires sont des édifices protégés autour desquels la
création de débits de boissons peut être interdite.
* Article L3342-1 - La vente ou l’offre à titre gratuit de boissons alcooliques à des mineurs est
interdite dans les débits de boissons et tous commerces ou lieux publics. La personne qui délivre
la boisson peut exiger du client qu’il établisse la preuve de sa majorité.
* Article L3342-3 - Il est interdit de recevoir dans un débit de boissons un mineur de moins de 16
ans non accompagné d’une personne majeure.
* Article L3353-4 - Toute personne faisant boire un mineur jusqu’à l’ivresse encourt une peine de
prison et une amende et peut être déchue de l’autorité parentale.
Alcool et jeunes : quelles législation
                                      en France ? (2/2)
Code du Tourisme
•Article D314-1 - L’heure limite de fermeture des discothèques étant fixée à 7 heures du matin, la
vente de boissons alcooliques n’est plus autorisée pendant l’heure et demie précédant la fermeture.


Circulaires de l’Education nationale
•Circulaire du 1er décembre 2003 relative à la santé des élèves
•Circulaire du 20 septembre 1999 relative à la campagne de lutte contre la consommation excessive
d’alcool auprès des lycéens
•Circulaire du 1er juillet 1998 sur la prévention des conduites à risques et les comités d’éducation à la
santé et à la citoyenneté
•Circulaire du 31 mai 1996 sur les jeunes et l’alcool
•Circulaire du 3 septembre 1981 stipulant qu’aucune boisson alcoolique ne peut être servie à
l’intérieur d’un établissement scolaire

Contenu connexe

En vedette

Brethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenateBrethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenate
Colegiul Economic "Maria Teiuleanu" Pitesti
 
Les parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupationLes parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupation
Alyn D'un Jour
 
Présentation 19 mars 2011
Présentation 19 mars 2011Présentation 19 mars 2011
Présentation 19 mars 2011coligney88
 
Vocabulaire politique du crisp
Vocabulaire politique du crispVocabulaire politique du crisp
Vocabulaire politique du crisp
Ettore Rizza
 
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014Babinfo Pays Basque
 
Astuces de livraisons pour les commerces en ligne pour Noël
Astuces de livraisons pour les commerces en ligne pour NoëlAstuces de livraisons pour les commerces en ligne pour Noël
Astuces de livraisons pour les commerces en ligne pour Noël
Danny Kronstrom
 
Intérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critiqueIntérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Sirea santé légionelle
Sirea santé   légionelleSirea santé   légionelle
Sirea santé légionelle
sireainfo
 
Apresentação goobets frances
Apresentação goobets francesApresentação goobets frances
Apresentação goobets frances
Antonio Gaspar
 
Dossier LGV du CADE
Dossier LGV du CADEDossier LGV du CADE
Dossier LGV du CADE
Babinfo Pays Basque
 
La vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BLa vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite B
CripsIDF
 
Imagens frança
Imagens françaImagens frança
Imagens frança
zanneguedes
 
Guide télétravail dans la fonction publique, DGAFP
Guide télétravail dans la fonction publique, DGAFPGuide télétravail dans la fonction publique, DGAFP
Guide télétravail dans la fonction publique, DGAFP
EmploiPublic
 
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Statut particulier sous officiers (2012-521)
Statut particulier sous officiers (2012-521)Statut particulier sous officiers (2012-521)
Statut particulier sous officiers (2012-521)rmc40
 
Trains
TrainsTrains
Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique"
Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique" Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique"
Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique"
Business Model Fab
 
Prével Retraite- résidences pour retraités
Prével Retraite- résidences pour retraitésPrével Retraite- résidences pour retraités
Prével Retraite- résidences pour retraités
annemarievincent
 

En vedette (20)

Brethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenateBrethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenate
 
Les parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupationLes parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupation
 
Frances 2014 tipo_a
Frances 2014 tipo_aFrances 2014 tipo_a
Frances 2014 tipo_a
 
Présentation 19 mars 2011
Présentation 19 mars 2011Présentation 19 mars 2011
Présentation 19 mars 2011
 
Vocabulaire politique du crisp
Vocabulaire politique du crispVocabulaire politique du crisp
Vocabulaire politique du crisp
 
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
 
Astuces de livraisons pour les commerces en ligne pour Noël
Astuces de livraisons pour les commerces en ligne pour NoëlAstuces de livraisons pour les commerces en ligne pour Noël
Astuces de livraisons pour les commerces en ligne pour Noël
 
Intérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critiqueIntérêts de moralité palustre. Présentation critique
Intérêts de moralité palustre. Présentation critique
 
Sirea santé légionelle
Sirea santé   légionelleSirea santé   légionelle
Sirea santé légionelle
 
Apresentação goobets frances
Apresentação goobets francesApresentação goobets frances
Apresentação goobets frances
 
Dossier LGV du CADE
Dossier LGV du CADEDossier LGV du CADE
Dossier LGV du CADE
 
La vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BLa vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite B
 
Imagens frança
Imagens françaImagens frança
Imagens frança
 
Guide télétravail dans la fonction publique, DGAFP
Guide télétravail dans la fonction publique, DGAFPGuide télétravail dans la fonction publique, DGAFP
Guide télétravail dans la fonction publique, DGAFP
 
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
Paludisme et Climat: Que disent les modèles?
 
Statut particulier sous officiers (2012-521)
Statut particulier sous officiers (2012-521)Statut particulier sous officiers (2012-521)
Statut particulier sous officiers (2012-521)
 
Trains
TrainsTrains
Trains
 
Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique"
Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique" Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique"
Plaquette "Atelier de Travail Collaboratif : L'innovation Strategique"
 
Prével Retraite- résidences pour retraités
Prével Retraite- résidences pour retraitésPrével Retraite- résidences pour retraités
Prével Retraite- résidences pour retraités
 
Frances 2014 tipo_b
Frances 2014 tipo_bFrances 2014 tipo_b
Frances 2014 tipo_b
 

Similaire à Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en directions des jeunes.

Prévention des problèmes d'alcool chez les jeunes
Prévention des problèmes d'alcool chez les jeunesPrévention des problèmes d'alcool chez les jeunes
Prévention des problèmes d'alcool chez les jeunes
Aymery Constant
 
livret_professionnel_vf2.pdf
livret_professionnel_vf2.pdflivret_professionnel_vf2.pdf
livret_professionnel_vf2.pdf
AdelinePautrizel1
 
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
Tibaz - Espace Santé Jeunes
 
Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013
Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013
Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013
Ireps
 
Festi Santé 2014 Guide de prévention
Festi Santé 2014 Guide de prévention Festi Santé 2014 Guide de prévention
Festi Santé 2014 Guide de prévention
Ireps
 
Glossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdfGlossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdf
AdelinePautrizel1
 
Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2
Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2
Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2
Ludovic Clerima
 
Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?
Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?
Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?
Harris Interactive France
 
Test PDF
Test PDFTest PDF
Test PDF
nove nine
 
Place du vin dans la culture francaise
Place du vin dans la culture francaisePlace du vin dans la culture francaise
Place du vin dans la culture francaiseJean-Pierre Poulain
 
Étude de cas - Québec sans tabac 2015
Étude de cas - Québec sans tabac 2015Étude de cas - Québec sans tabac 2015
Étude de cas - Québec sans tabac 2015
Philippa Favreau
 
Adopter le paquet neutre pour protéger les jeunes
Adopter le paquet neutre pour protéger les jeunesAdopter le paquet neutre pour protéger les jeunes
Adopter le paquet neutre pour protéger les jeunes
MediaphoreRedac
 
Presentation2
Presentation2Presentation2
Presentation2Blanstier
 
L.E.A.D - Action Plan
L.E.A.D -  Action PlanL.E.A.D -  Action Plan
L.E.A.D - Action Plan
Tibaz - Espace Santé Jeunes
 
Gazette 5.pdf
Gazette 5.pdfGazette 5.pdf
Gazette 5.pdf
Sueur2
 
Addictiontabagique
AddictiontabagiqueAddictiontabagique
Addictiontabagique
RADHOUANE FAKHFAKH
 
Le Binge Drinking - Alicia Charles
Le Binge Drinking - Alicia CharlesLe Binge Drinking - Alicia Charles
Le Binge Drinking - Alicia CharlesAlicia Charles
 
Séminaire d'addictologie - alcool
Séminaire d'addictologie - alcoolSéminaire d'addictologie - alcool
Séminaire d'addictologie - alcoolHjon06
 
Rapport de l'ANSES
Rapport de l'ANSESRapport de l'ANSES
Rapport de l'ANSES
Ludovic Clerima
 

Similaire à Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en directions des jeunes. (20)

Prévention des problèmes d'alcool chez les jeunes
Prévention des problèmes d'alcool chez les jeunesPrévention des problèmes d'alcool chez les jeunes
Prévention des problèmes d'alcool chez les jeunes
 
livret_professionnel_vf2.pdf
livret_professionnel_vf2.pdflivret_professionnel_vf2.pdf
livret_professionnel_vf2.pdf
 
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
 
Doun++
Doun++Doun++
Doun++
 
Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013
Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013
Newsletters IREPS Prévention et éducation pour la santé Addiction 2013
 
Festi Santé 2014 Guide de prévention
Festi Santé 2014 Guide de prévention Festi Santé 2014 Guide de prévention
Festi Santé 2014 Guide de prévention
 
Glossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdfGlossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdf
 
Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2
Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2
Plan lutte drogue_2013-2017_mildt_v2
 
Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?
Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?
Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?
 
Test PDF
Test PDFTest PDF
Test PDF
 
Place du vin dans la culture francaise
Place du vin dans la culture francaisePlace du vin dans la culture francaise
Place du vin dans la culture francaise
 
Étude de cas - Québec sans tabac 2015
Étude de cas - Québec sans tabac 2015Étude de cas - Québec sans tabac 2015
Étude de cas - Québec sans tabac 2015
 
Adopter le paquet neutre pour protéger les jeunes
Adopter le paquet neutre pour protéger les jeunesAdopter le paquet neutre pour protéger les jeunes
Adopter le paquet neutre pour protéger les jeunes
 
Presentation2
Presentation2Presentation2
Presentation2
 
L.E.A.D - Action Plan
L.E.A.D -  Action PlanL.E.A.D -  Action Plan
L.E.A.D - Action Plan
 
Gazette 5.pdf
Gazette 5.pdfGazette 5.pdf
Gazette 5.pdf
 
Addictiontabagique
AddictiontabagiqueAddictiontabagique
Addictiontabagique
 
Le Binge Drinking - Alicia Charles
Le Binge Drinking - Alicia CharlesLe Binge Drinking - Alicia Charles
Le Binge Drinking - Alicia Charles
 
Séminaire d'addictologie - alcool
Séminaire d'addictologie - alcoolSéminaire d'addictologie - alcool
Séminaire d'addictologie - alcool
 
Rapport de l'ANSES
Rapport de l'ANSESRapport de l'ANSES
Rapport de l'ANSES
 

Plus de CripsIDF

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
CripsIDF
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
CripsIDF
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
CripsIDF
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
CripsIDF
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiques
CripsIDF
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
CripsIDF
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?
CripsIDF
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
CripsIDF
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injection
CripsIDF
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
CripsIDF
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
CripsIDF
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
CripsIDF
 
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
CripsIDF
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
CripsIDF
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
CripsIDF
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
CripsIDF
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
CripsIDF
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. CripsIDF
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
CripsIDF
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
CripsIDF
 

Plus de CripsIDF (20)

Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
 
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"Evaluation - action de "Tony jeune gay"
Evaluation - action de "Tony jeune gay"
 
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunesVaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
Vaccins anti-HPV et risques de maladies auto-immunes
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
 
Données épidémiologiques
Données épidémiologiquesDonnées épidémiologiques
Données épidémiologiques
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
 
Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?
 
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
Le point de vue des habitants concernés par la proximité avec des structures ...
 
Comment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injectionComment et pourquoi acompagner l'injection
Comment et pourquoi acompagner l'injection
 
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembreLes dimensions de la précarité dans anrs vespa2   9 décembre
Les dimensions de la précarité dans anrs vespa2 9 décembre
 
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la MarmiteLe soutien alimentaire : Association la Marmite
Le soutien alimentaire : Association la Marmite
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
 
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
Présentation NPS (nouveaux produits de synthèse) et RC (research chemicals)
 
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ? Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
Adalis : Quel soutien pour les consommateurs de cannabis et leur entourage ?
 
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
Présentation du groupement d’intérêt public Addictions Drogues Alcool Info Se...
 
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabacStamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
Stamp : évaluation d'un dispositif de coaching d'aide à l'arrêt du tabac
 
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
Médias électroniques : peut-on vraiment tout leur demander ? Enjeux et limite...
 
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité. Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
Prévention du sida et reconnaissance sociale de l’homosexualité.
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
 

Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d'alcool en directions des jeunes.

  • 1. Les politiques de santé publique relatives à la surconsommation d’alcool en direction des jeunes Jean-Pierre Couteron, psychologue clinicien, président de la Fédération Addiction
  • 2. Sociologie de la consommation des jeunes (D’après ESCAPAD 2011, ESPAD 2012 et HBSC 2010 ) Poursuite de la diminution des expérimentations d’alcool. A l’inverse, augmentation :  Des usages réguliers  Des comportements d’alcoolisation ponctuelle importante  Des ivresses régulières. Expérimentation élevée d’alcool à l’âge de 11 ans (58 % sont concernés). A l’âge de 13 ans, on passe à 72 %. A l’âge de 15 ans, on passe à 86 %  Risques différents selon les âges. L’usage récent d’alcool = en hausse. En 2012, 67% des 15-16 ans ont consommé de l’alcool dans les 30 jours précédents l’enquête. En 2007, 64%. 44% des ados interrogés ont connu un épisode d’alcoolisation ponctuelle importante au cours des 30 derniers jours. Mais 80 à 90% d’ados font la fête pour renforcer leur vie sociale, sans souhaiter la perte totale de contrôle de soi…
  • 3. Quelles grandes orientations politiques ? LOI HPST / Cf. Plan Santé Jeunes (2008 – 2012) pour les jeunes de 16 à 25 ans / Sur le volet « Les jeunes et l’alcool » : -Harmoniser et modifier la législation relative à la vente d’alcool aux mineurs pour limiter l’offre aux + de 18 ans ; -Développer les CJC au sein des CSAPA (stratégies de lutte contre les excès de consommation d’alcool) ; -Réaliser une campagne média afin de sensibiliser les jeunes aux dangers immédiats d’une consommation d’alcool s’inscrivant dans une recherche d’ivresse (INPES).
  • 4. En détail  Renforcement de la lutte contre les phénomènes d’alcoolisation massive et précoce  Interdiction de la vente d’alcool aux mineurs  Interdiction de la vente au forfait (open bars)  Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique à proximité des établissements scolaires  Une circulaire permettant « d’ouvrir » les CJC des CSAPA aux jeunes patients ayant des problèmes d’ivresse répétées. Ces consultations permettent une prise en charge spécifique.  Campagne de sensibilisation des jeunes aux risques immédiats liés à la consommation excessive d’alcool (internet, brochure)  Un message axé sur le passage d’un acte festif à un acte dangereux
  • 5. Des approches complémentaires : L’approche sur l’offre: - vise à réduire globalement les consommations et donc les problèmes qui en découlent - agit sur les prix, les horaires des lieux d’achat, des lieux de sorties - vise le contrôle, - met le produit alcool au cœur du problème. L’approche individuelle partant de l’usage : - vise à réduire les dommages liés à l’alcool et donc sa consommation - utilise l’information – l’éducation – la prévention des risques et dommages – l’accompagnement dans la durée – la gestion des consommations… - vise l’autonomie de la personne - affirme que les facteurs déclenchant les abus sont au centre (anxiété, dépression…)
  • 6. Les leviers possibles des politiques européennes???? « jeunes et alcool » Les prix  impact faible???? Les licences pour débit de boissons  n’existent pas dans tous les pays donc hétérogénéité Les horaires des lieux d’achat / de sorties  Se réunir, se rencontrer est + important que l’alcool. Les groupes trouvent toujours des lieux de socialisation. L’âge autorisé  Contre productif => rôle des ainés qui achètent pour les + jeunes??? Interdire la publicité  Stabilise les monopoles???? Les pairs, la communauté  Pertinent, surtout dans les zones « difficiles » Intervention brève  Utile La prévention  Centrale. Efficiente. Intervention précoce
  • 7. Alcool et jeunes : quelles législation en France ? (1/2) Code la santé publique : * Article L3323-2 - La publicité en faveur des boissons alcooliques est interdite dans les publications destinées à la jeunesse. * Article L3323-5 - Il est interdit de remettre, distribuer ou envoyer à des mineurs des documents ou objets nommant ou représentant une boisson alcoolique. * Article L3335-1 - Les établissements scolaires sont des édifices protégés autour desquels la création de débits de boissons peut être interdite. * Article L3342-1 - La vente ou l’offre à titre gratuit de boissons alcooliques à des mineurs est interdite dans les débits de boissons et tous commerces ou lieux publics. La personne qui délivre la boisson peut exiger du client qu’il établisse la preuve de sa majorité. * Article L3342-3 - Il est interdit de recevoir dans un débit de boissons un mineur de moins de 16 ans non accompagné d’une personne majeure. * Article L3353-4 - Toute personne faisant boire un mineur jusqu’à l’ivresse encourt une peine de prison et une amende et peut être déchue de l’autorité parentale.
  • 8. Alcool et jeunes : quelles législation en France ? (2/2) Code du Tourisme •Article D314-1 - L’heure limite de fermeture des discothèques étant fixée à 7 heures du matin, la vente de boissons alcooliques n’est plus autorisée pendant l’heure et demie précédant la fermeture. Circulaires de l’Education nationale •Circulaire du 1er décembre 2003 relative à la santé des élèves •Circulaire du 20 septembre 1999 relative à la campagne de lutte contre la consommation excessive d’alcool auprès des lycéens •Circulaire du 1er juillet 1998 sur la prévention des conduites à risques et les comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté •Circulaire du 31 mai 1996 sur les jeunes et l’alcool •Circulaire du 3 septembre 1981 stipulant qu’aucune boisson alcoolique ne peut être servie à l’intérieur d’un établissement scolaire